mardi 28 février - par Ariane Walter

Hollywood au fond de l’abîme

Cette nuit, au moment de décerner l'oscar suprême, ils se sont trompés de film nommant "La la land" alors que "Moonlight " était le seul et l'heureux gagnant. 
Déjà que "La la land ", cette daube décadente, sans histoire, sans personnages, comédie musicale faiblarde, ait pu être couronnée dans presque tous les festivals est pour moi la preuve que tout est acheté. Cela a dû être un jeu entre producteurs. Je ne sais quoi. 
Ainsi Emma Stone est "meilleure actrice " et pas Natalie Portman dans "Jackie" qui fait une composition fabuleuse, autrement plus difficile ! Mais "Jackie" , c'est l'histoire de la révolte d'une femme contre l'establishment. Comment cette femme, Jackie Kennedy, a organisé les funérailles de son mari que les autres voulaient jeter sous terre en vitesse, cet autre qui était un tel danger pour tant d'ennemis, sûr qu'il ne faut pas trop réfléchir la-dessus. Que Larrain, le metteur en scène de "Jackie" soit un magnifique cinéaste , on s'en fout.
Autre film cité, non récompensé, "Tu ne tueras point" de Mel Gibson qui est le plus grand film, le plus humain qui ait jamais été fait sur la guerre.
Mais le talent, à Hollywood, n'est pas le sujet de leur cérémonie. 
Il faut dire qu'on n'est pas raciste !


Mais le racisme n'existe pas entre gus d'une même classe sociale !
Il ne va pas y avoir de racisme quand le black qui joue avec toi est Will Smith ! Ce n'est pas le dealer qui t'empêche de rentrer chez toi !
Par ailleurs, qu'est-ce qu'ils nous racontent qu'il n'y a pas de racisme à Hollywood ? Ce n'est pas parce qu'ils mettent un black par-ci par-là, qu'il n'y a pas quand même une préférence locale ! Et les actrices d'un certain âge, elle ont des rôles ? Quelle leçon ils viennent donner ! 
Ah ! Trump est un monstre !
Si cela est, c'est un monstre, né d'un pays monstrueux. Un pays qui passe son temps à espionner, à bombarder, à voler la terre entière. Et tout ça avec le fric de son peuple appauvri !
Ah ! Il était beau leur Obamaboule, marionnette du fameux complexe militaro industriel. Mais là Hollywood était chez Tiffany, ils ne se sont rendu compte de rien.
Chez nous, hier soir, Ruquier a regretté qu'on n'ait pas encore tué Trump... Et a laissé rire, comme des tordus, ses gentils invités, Burggraf posant la question : "Comment faire pour empêcher les licenciements !" Hihihihihihihihihihihi ! Comme c'était drôle. 

Drôle de spectacle, messieurs les gens du spectacle. 
Heureusement qu'aux César, il y a eu Ruffin.

La révolte gronde.
Votre décodex se lit à l'envers.
Il y a une morale naturelle. 
Et la médiocrité, le mensonge, la corruption, la décadence finissent par peser plus lourd qu'un camion de parpaings au pied d'un ange foudroyé.



85 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 février 08:59

    « Votre décodex se lit à l’envers. »

    C’est un « encodex », alors ?


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 février 09:41

    Oui merci Ruffin qui se scandalise des délocalisations ! Hélas, il se trompe de cible en s’en prenant aux Députés ... S’en prendre aux marionnettes, aux intermédiaires, c’est du populisme, c’est oublier de chercher la cause des causes, comme dirait Etienne ! C’est ce que fait le FN quand il s’en prend à l’ Islam en général et pas à ceux qui instrumentent l’ Islam...


    Ruffin n’explique pas (il ne le sait pas ? ou il ne veut pas le savoir ?) que c’est l’article 63 du Traité de Fonctionnement de l’ UE, qui permet les délocalisations, par la fin du contrôle des mouvements de capitaux. Article 63 du TFUE.

    La libre circulation des capitaux fait partie des 4 libertés fondamentales du TFUE, c’est la base du libre échange et de la mondialisation : liberté de circulation des capitaux, des hommes, des marchandises et des services ...


    • leypanou 28 février 09:49

      @Fifi Brind_acier

      Que l’UPR avec ses milliers d’adhérents fasse un film ayant autant de succès que Merci Patron et on pourra en reparler.

      Parlez nous de la présence de F Asselineau sur la liste de J Tibéri lors d’élections à Paris des années 2000 pour qu’en en sache un peu plus.


    • Ariane Walter Ariane Walter 28 février 09:55

      @Fifi Brind_acier


      hihihihi !
      Je vois que tu regrettes qu’il n’ait pas cité Asselineau, oscar et césar de l’article 50 et 63 !!! Ça viendra !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 février 10:46

      @Ariane Walter
      Non, ça ne viendra pas, Ruffin pouvait citer les Traités européens sans citer Asselineau, il ne l’a pas fait. C’est simple, dès qu’un politique évite de citer les articles des Traités, c’est un euro-atlantiste. Ou un inculte, ou les deux !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 février 10:51

      @leypanou
      Rassurez-vous, les conférences d’ Asselineau sur Youtube : 8 millions de vues !
      Quant à la culpabilité par proximité que vous affectionnez tant, ça ne fonctionne pas, Asselineau à 0 affaire judiciaire, mes condoléances ! Allez plutôt voir du côté du FN, du PS et de l’ UMP !


    • samy Levrai samy Levrai 28 février 15:51

      @leypanou
      Nous avons tous eu une vie politique avant d’entrer dans la resistance, l’UPR est un mouvement de liberation nationale , nous venons de tous les horizons politiques, ce qui nous unit est plus fort que les considérations partisanes qui sont de plus sans objet tant que la nation, le peuple ne decide pas de son destin.


    • leypanou 28 février 16:49

      @samy Levrai
      il se trompe de cible en s’en prenant aux Députés ... S’en prendre aux marionnettes, aux intermédiaires, c’est du populisme  : ce que vous n’arrivez pas à comprendre c’est que la politique de l’UE n’émane que des pays qui la composent. Le Royaume Uni par exemple, du temps de D Cameron, a négocié un certaine nombre de rapatriement de souverainetés, croyant que cela aurait été suffisant pour éviter le Brexit, ce qui n’a pas été le cas.

      Il y a d’autres courants politiques que l’UPR qui prônent la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN mais, à mon avis, ils ont moins de chance de peser sur le cours des évènements. Sortir de l’UE, de l’euro et de l’OTAN ne fait pas une politique et ce n’est pas avec çà que l’on peut gagner des élections.


    • Layly Victor Layly Victor 28 février 17:51

      @samy Levrai

      Ce qui vous unit surtout, si l’on se réfère aux commentaires de Fifi, c’est la défense pathétique de l’Islam, au nom du fameux padamalgam.
      Il est vrai que l’Islam est la secte religieuse la plus compatible, et de loin, avec la domination de la finance internationale : pas de nations, pas de cultures nationales, consommation et soumission.

      Curieux, ces grands résistants de l’UPR qui soutiennent la principale force de dislocation de la nation, à moins que nous n’ayons pas bien compris ce que le mot résistance veut dire. Curieux, ce mouvement de libération nationale qui commence par accepter la destruction en profondeur de la nation.

    • samy Levrai samy Levrai 28 février 18:10

      @Layly Victor
      Je pense que tu te trompes, le respect des citoyens quelque soit leur religion( qu’ils n’ont pas choisit comme tout le monde...),, leur sexe, leurs origines n’a rien à voir avec un quelconque padalgam, il s’agit de valeur républicaine ( mais pas seulement ).

      Nous n’avons tué que 3 ou 4 millions de musulmans ces 15 dernières années par des guerres d’agression illegales au vue du droit international , ... nos alliés dans la guerre de civilisations américaine sont les sunnites et nos ennemis les chiites ( mais surtout les regimes laics)... c’est cool mais Daech et al qaida sont sunnites et il n’y a pas de terrorisme par les chiites...donc les histoires à la schtroumfs pour nous dire d’où vient le danger de la destruction de la France... tu imagines ce que je peux en penser...
      Nous voyons la destruction de la nation par l’UE et l’OTAN mais nous ne voyons aucune destruction de la nation par les musulmans ... J’ai aussi en effet beaucoup plus d’atomes crochus avec le Maghreb musulman que je n’en ai avec les lettons ou les bulgares, tu crois que c’est grave docteur ? 
      Je pense d’après ce que je peux lire que tu es du genre : contre la peine de mort mais pour l’assassinat ciblé, pour la surveillance generale des masses pauvres, et cerise sur le gâteau j’imagine que la torture t’es devenue indifférente si c’est sur un arabe...
      Et moi je continue à résister et je refuse tes pseudo constructions intellectuelles racistes et xénophobes, cherchant à détruire notre pays en le divisant .

    • samy Levrai samy Levrai 28 février 18:28

      @leypanou
      Tu ne comprends pas très bien ce que sont les traités europeens et leurs valeurs juridiques, si tu savais observer , tu aurais noté que depuis 25 ans l’UE va toujours dans la même direction , celle ecrite dans la pseudo constitution, jamais elle ne s’en est éloignée, il n’y a eu que des pauses avant reprises accélérées...et toujours la même direction ... jamais il n’y eu de changement.

      L’UPR est le seul parti qui a marqué dans sa profession de foi la sortie de l’UE et de l’OTAN, les autres parlent de renégocier un truc non renegociable ( cela s’appelle une escroquerie intellectuelle ).
      Sortir de l’UE de l’euro et l’OTAN et rétablir la democratie seront loin d’être une sinécure, le travail sera important.
      Nous allons bientôt savoir si on ne peut gagner une élection avec cela, en attendant nous faisons suffisamment peur pour être maintenue en dehors des médias de masse... tu crois que c’est par hasard ? c’est parce que nous ne représentons aucun danger pour ceux qui possèdent les médias ? 

    • phan 28 février 19:18
      @Layly Victor
      Regardez ce documentaire [©- Zone Doc] - Hollywood Et Les Arabes
      Présenté par Jack Shaheen, Ph.D., auteur réputé, le film relève la longue succession d’images dégradantes qui ont été utilisées pour représenter les Arabes au cinéma.
      Des bandits bédouins aux jeunes filles soumises, en passant par les cheiks sinistres et les terroristes armés, ce documentaire jette un éclairage dévastateur sur l’origine de ces portraits stéréotypés et sur leur apparition à des moments clés de l’histoire des États-Unis, démontrant du même coup les lourdes conséquences de cette représentation aujourd’hui. Jack Shaheen montre comment, au fil des ans, la persistance de ces images a fait en sorte de banaliser les préjugés entretenus à l’égard des Arabes et de la culture arabe, ce qui aurait eu pour effet de renforcer une vision étroite des individus d’origine arabe et d’accroître les répercussions des politiques intérieures et internationales des Etats-Unis sur leur vie. En incitant le spectateur à réfléchir sur les conséquences sociales, politiques et simplement humaines de ces caricatures hollywoodiennes.
      Les films et les séries « Western » ont rendu d’une banalité, Indiens d’Amérique : un génocide tranquille et presque achevé

    • Layly Victor Layly Victor 28 février 19:28

      @samy Levrai

      Vous pensez très bien à ma place, d’après ce que je vois.
      Je serais donc pour l’assassinat ciblé et pour la torture. Bigre ! Rien que ça !
      Et puis l’inévitable démagogie avec « les masses pauvres ».
      Pour commencer, je suis sans aucune discussion possible opposé à la torture, mais je considère sans aucune discussion possible que l’élimination d’un terroriste d’Al Qaïda est un acte de défense.
      Vos contorsions et vos accusations sont dans le style banal de la taquyia.
      Je n’ai jamais parlé de manquer de respect aux musulmans, je ne vois pas ou vous avez trouvé ça.
      Je dis que l’Islam est une force de dislocation de la nation française, et que c’est pour ça qu’il est soutenu par les gauchos et les franc-maçons. Je ne vois pas ce qu’il y a de « raciste et xénophobe » à dire ça. Si j’ai envie de continuer à vivre sur la terre de mes parents, qui n’est pas une terre d’Islam, je n’en aurais pas le droit ? Vous vous croyez tout permis !

      Par ailleurs, puisque je suis natif d’Algérie, je me dis que si les Musulmans commençaient à se poser quelques questions, ce ne serait pas plus mal. Mais c’est trop demander ?



    • Layly Victor Layly Victor 28 février 19:53

      @phan

      Vous mélangez tout, comme d’habitude.
      J’ai vécu en Algérie, et les jeunes filles soumises, j’ai vu ce que c’était. Le mépris de la femme, le manque de considération pour elle en tant qu’être humain, j’ai vu ce que c’était.
      Il y a eu aussi de nombreux films qui ont montré ce système méditerranéen d’aliénation des femmes, système qui heureusement, ne subsiste plus que dans les pays musulmans.
      Il y a eu aussi de nombreux films qui ont montré les abus de l’Eglise Catholique au 19ème siècle et au moyen-âge.
      J’approuve tous ces films.
      Ces dénonciations ont permis à nos sociétés occidentales de s’émanciper.

      Ce qui est dingue avec la maladie mentale actuelle des occidentaux, c’est qu’il ne faut rien dire sur l’Islam qui puisse laisser penser que ce n’est pas obligatoirement un monde merveilleux de lumière et d’amour. 
      Et les Ph.D. (c’est aussi mon cas) et auteurs connus qui font le travail de propagande victimaire et communautariste, il y avait les mêmes pour les nazis.
      En parlant des cheiks, c’est vrai que leur dévouement en faveur de l’humanité et de la cause des femmes est bien connu. C’est quand même curieux que Hollywood, tellement raciste, sorte un film merveilleux sur la vie de Gandhi ou un film merveilleux sur la vie de Mandela, et qu’ils n’aient pas trouvé un cheik arabe qui montre un tel dévouement ! et qu’on puisse citer en exemple. Vous avez raison, il doit y avoir un préjugé !

    • phan 28 février 20:23
      @Layly Victor
      C’est vrai Laurence d’Arabie n’était pas arabe, il était colonisateur en Arabie. Hollywood ne va pas faire un film sur Kadhafi, puisque L’OTAN l’a tué et détruit un état-nation arabe comme vous dites.
      Si vous aimez les patriotes français, aimez au moins la Constitution, pour rappel :
      « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.
      La loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales. »
      — Article premier de la Constitution française

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 février 21:17

      @Layly Victor
      C’est bien ce que je dis, vous confondez les causes et les effets.
      Quand Soros finance l’immigration avec 500 millions de $, vous vous en prenez à l’ Islam, mais pas à Soros.


    • leypanou 28 février 22:54

      @samy Levrai
      L’UPR est le seul parti qui a marqué dans sa profession de foi la sortie de l’UE et de l’OTAN, les autres parlent de renégocier un truc non renegociable ( cela s’appelle une escroquerie intellectuelle ).  : c’est une contre-vérité.

      Ni le PRCF ni le Pardem de Jacques Nikonoff ne cherchent à négocier quoi que ce soit.


    • Rygar Rygar 1er mars 00:16

      @Fifi Brind_acier
      Pour le moment et du moins en France c’est pas youtube qui fait de vous une existence politique.

      Certainement ça va changer ou pas. conspiration ou pas ; mais le poselytisme politique sur l’homme providentiel à longueur d’articles c’est fatiguant.

      Pour le moment Asselinau n’est rien ; le néant ; il n’existe pas sur l’Échiquier politique ; certainement regrettable ; mais en fait je m’en tape le coquillard.

      Heureusement qu’il a des défenseurs comme vous ; dévoué en temps et énergie c’est tout bonnement incroyable le temps que vous passez pour le défendre...

      Admiratif que l’on puisse encore de nos jour être aussi critique d’un coté et croire à la providence de l’autre.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er mars 08:13

      @leypanou
      Le PRCF soutient Mélenchon qui ne veut sortir de rien du tout, il veut sauver l’ Europe !

      Quant à Nikonoff, il est aussi « pour une Autre Europe ».


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er mars 08:17

      @Rygar
      Je me bats pour mes intérêts qui sont aussi les vôtres.
      Je ne défends pas Asselineau, mais ses analyses et son programme.
      Je n’ai pas envie que nous finissions nos vies comme SDF dans un carton comme les Grecs...
      Si nous restons dans l’ UE, c’est ce qui nous attend.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er mars 08:58

      @leypanou
      la politique de l’UE n’émane que des pays qui la composent
      La politique européenne émane des Traités signés depuis le Traité de Rome !
      En voici les articles les plus toxiques, qui expliquent qu’aucun Président français ne peut faire une politique dans l’intérêt général...


      Cameron n’a rien obtenu du tout comme changement dans les Traités.
      L’accord qu’il a obtenu est extérieur aux Traités et juridiquement contestable.

      Sortir de l’UE, de l’euro et de l’OTAN ne fait pas une politique et ce n’est pas avec çà que l’on peut gagner des élections.

      Bien sûr sans programme, la sortie de l’ UE poserait des problèmes, mais pas avec le programme de l’ UPR ! « Le jour d’après la sortie de l’ UE »

    • samy Levrai samy Levrai 1er mars 10:19

      @leypanou
      Il me semble que le PRCF s’est allié avec les « insoumis » ( qui le sont avec l’UE et l’OTAN...) donc il sont pour le plan A et le plan B ... soit renegociation et re renegociation... 

      Je n’ai rien contre le Pardem je ne les connaissais pas, ils semblent compatibles avec l’UPR mais encore moins connus.

    • leypanou 1er mars 10:22

      @Fifi Brind_acier
      Rarement vu autant de malhonnêteté intellectuelle. Quand on soutient un gourou qui a été sur la même liste que J Tibéri, ce n’est guère étonnant.
      L’UPR risque de végéter dans la médiocrité d’où elle aura du mal à sortir.


    • Ar zen Ar zen 1er mars 10:31

      @leypanou

      Sinon concernant le programme de l’UPR vous avez quelques remarques ? Quelques critiques ? 

      Vous arriveriez à avoir un échange intelligent sur Agoravox ou préferez vous vous rendre ridicule avec vos réflexions de bas étage ? Vous ne sortez pas grandi de vos commentaires. Consternant. 


  • leypanou 28 février 09:44

    La bourde sur l’attribution de prix à « La la Land » au lieu de Moonlight est, à mon avis, rien par rapport à l’attribution de prix au film de Netflix « White Helmets ».

    Mais comme je vois rouge dès que je vois G Clooney, surtout après ses prises de position pour le démantèlement du Soudan, alors les Oscars, je les ai suivis de très loin.

    Nous en France, les « White Helmets » ont été reçus à l’Assemblée Nationale MAIS « Merci Patron » a eu aussi un prix aux Césars : étant un lecteur régulier de Fakir, je n’ai pu qu’être très content.


    • Ariane Walter Ariane Walter 28 février 09:53

      @leypanou


      Bonjour !!
      Ah oui !! je l’ai oubliée celle-là ! Les white helmet c’était le pire !!
      On décore des amis des terroristes dans ce monde-là. Logique. On les finance aussi.

    • phan 28 février 18:53
      @leypanou

      Puisque Hollywood a décerné l’oscar du meilleur documentaire aux casques blancs, je vous indique un autre documentaire Opération Hollywood : Un film de Emilio Pacull, Maurice Ronai
      La longue collaboration entre Hollywood et le Pentagone a permis aux Américains de produire des films aux budgets gigantesques et à l’efficacité redoutable... Retour sur une association fructueuse, de la Première Guerre mondiale au conflit irakien, en compagnie de cinéastes, de militaires et d’agents des services spéciaux. Depuis la naissance du cinéma américain, Hollywood n’a jamais cessé de représenter la guerre. Conscient du formidable outil de propagande que pouvait constituer la production de ces films, le ministère de la Défense s’est aussitôt rapproché des studios. Aujourd’hui encore, nombreux sont les films qui bénéficient de l’appui du Pentagone. En contrepartie les forces armées américaines jouissent d’un droit de regard sur les scénarios... Entre ententes cordiales et profonds désaccords, entre censure et propagande gouvernementale, ce film retrace les soubresauts d’une coopération fort complexe.

  • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 09:59

    il y a pas un (léger, très léger) brin de racisme derrière la critique obsessionnelle d’Obama, les insultes répétées, etc... ?

    Je pose juste la question comme ça :
    le fait qu’il soit coloré, ça accentue encore plus les problèmes ?

    À bas l’idolâtrie !


    • Ariane Walter Ariane Walter 28 février 10:04

      @Olivier Perriet


      Ma foi, tu as posé la question comme ça et laisse-la où elle est.
      ta question est stupide. 
      je vais te répondre :
      « oui, tu as raison, je ne peux pas piffer les blacks. »
      Ou
      -Mais j’adore les blacks...

      Je hais Obama qui est l’employé de grands assassins internationaux.
      (Mais je déteste les barbus...Va te raser et ne me rase plus !)

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 10:12

      @Ariane Walter

      Après avoir idolâtré Jean-Luc, lynché Obama, et porté au pinacle Vladimir, on se demande ce que sera la prochaine étape :

      les gens qui se gourrent tout le temps sont-ils les mieux placés pour donner des leçons ?


    • Ariane Walter Ariane Walter 28 février 10:24

      @Olivier Perriet

      Tu choisis mal tes exemples. 
      je n’ai pas idolâtré JL, j’ai soutenu sa campagne car c’était une campagne honnête. Malheureusement, i s’est fait bouffer, pour des raisons de fric par le PCF. J’ai donc dénoncé cet accord me mettant à dos tt le PCF et violemment.
      Je ne me suis en rien gourrée. Quand c’est bien, c’est bien, quand c’est pas bien, c’est pas bien.

      Quant à lyncher Obama et remercier Poutine , les deux vont ensemble, non ?

      je te signale ensuite que j’étais pour le Brexit, contre Clinton, contre Juppé, contre Sarkozy, contre Valls.
      Il m’arrive donc parfois d’avoir raison...

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 février 12:23

      @Ariane Walter

      Je ne critique pas forcément le fond mais la forme :

      avoir des combats justes, en les hystérisant, défendre des causes estimables, en maniant l’insulte, porter des individus au pinacle et les traîner au fond du trou lorsqu’on n’en est plus content, ça gache tout. Et ça en dit beaucoup.

      Après tout la démocratie, ce n’est qu’une affaire de forme.


    • Cadoudal Cadoudal 28 février 15:41

      @Olivier Perriet
      « Après tout la démocratie, ce n’est qu’une affaire de forme. »

      Mais chez vous la couleur à l’air de primer sur la forme...


    • Layly Victor Layly Victor 28 février 18:08

      @Olivier Perriet

      Evidemment, il ne manquait plus que Olivier Perriet pour enrichir le débat.

      Cher ami, c’est vous qui posez le problème en ces termes racistes. J’étais heureux de la victoire d’Obama et j’ai assisté à son intronisation avec beaucoup d’émotion. Avant de m’apercevoir que la couleur de sa peau est très secondaire en regard du fait qu’il est un produit de Harvard, un fauteur de guerre international et un agent du lobby sioniste.
      Je n’ai pas les mêmes a priori que vous. Un noir qui défend la langue française, la culture française, et notre pays, c’est un frère. Un salopard de blanc dans le style grosse pédale genre Ruquier ou Yann Barthès, qui prônent la trahison et la mort totale, c’est un ennemi. Voyez vous, je n’attache aucune importance à la couleur de la peau car je regarde l’âme. C’est la vieille école, je sais.
      Il y a aux USA et en France beaucoup de noirs qui défendent leur pays et beaucoup de blancs qui sont des grosses putes collabos. Alors ?
      Evidemment, nos média nous montrent exclusivement sur les plateaux des gens de couleur qui tapent sur les USA ou la France, jamais ceux qui sont des patriotes. Demandez vous pourquoi.

    • izarn izarn 28 février 22:21

      @Olivier Perriet
      Ton argumentation ; porter au pinacle pour ensuite trainer dans la boue, est une exagération, une caricature que tu utilises toi meme en la posant ainsi !
      Alors, hein ?
      On peut se tromper, et se sentir trahi. Ou est le problème ?


    • Rygar Rygar 1er mars 00:18

      @Ariane Walter
      Pétrie de jugements de valeurs vous ne valez pas mieux que tout ce que vous détestez car vous êtes pour sur c’est certain la personne parfaite sur le meilleur des mondes.

      Oui c’est un jugement de valeur parce-que vous le valez bien.

  •  
     
    « Tu ne tueras point .... de juif » est la traduction exacte
     
    A noter que même ds le nv testatament le Saint Pierre assassine 2 clampins
     
    Ananias et Saphira qui avaient gardé une partie de l’argent de la vente de leur champ, et n’avaient pas tout donné à la secte...
     

    LA SÉLECTION PARENTELE LE RACISME GENETIQUE. 1970 Hamilton et Price

    « Le degré d’altruisme entre des animaux d’une même espèce est déterminé par la proportion de gènes communs (des colonies d’amibes en lutte antibiotique aux mammifères). Les insectes qui partagent la même reine forment la même société. La sélection naturelle et la société agissent donc réciproquement génétiquement... pas bobo ça ... »
     
    Les islandais, tous cousins, sont très solidaires donc, et leurs banksters ont fini en taule. Une génération de coréens du sud s’est sacrifiée au boulot par holisme. Alors que le prédateur frelon capitaliste est peinard dans le pillage de la ruche multiethniquée, aucun insectes benêt ne se bougera pour des gènes différents ... Multiethnique et impera !
     
    https://m.youtube.com/watch?v=6lNz5vmKEFA




    • LE MULTIETHNIQUAGE, LE RACISME EUGÉNIQUE LIBÉRAL

       

       
      1906 Werner Sombart Pourquoi l’Amérique n’est pas socialiste
       
      2006 Combattre les inégalités et la pauvreté. Les États-Unis face à l’Europe
       
      le directeur de la recherche économique de Harvard, Alberto Alesina, et son collège Edward Glaeser montrent
       
      « la relation fondamentale entre fragmentation raciale et dépenses sociales en pourcentage de PIB »,
       
      indiquant que plus un pays est fragmenté « racialement », moins les dépenses sociales sont élevées. (souchien ne paiera pas pour colon burkini et Capital le sait)
       
       
      « Le paradoxe, c’est qu’aujourd’hui ce sont les pauvres qui vont demander la fin de l’État-Providence » C. Guilluy 

      http://www.atlantico.fr/decryptage/christophe-guilluy-paradoxe-c-est-qu-aujourd-hui-sont-pauvres-qui-vont-demander-fin-etat-providence-christophe-guilluy-2823113.html

       


    • Ariane Walter Ariane Walter 28 février 10:07

      @La Baudruche négrière patronale verdie


      Ah ! Il est sûr que la famille et la nation sont de grandes forces défensives. 
      Voilà sans doute pourquoi certains, malintentionnés et trés famille entre eux, veulent les exploser.

    • vesjem vesjem 28 février 10:21

      @La Baudruche négrière patronale verdie
      merci pour les sources


    • @Ariane Walter
       
       
      La famille est la solidarité naturelle de base (à remplacer par les utérus artificiels d’Attali), qui doit aussi être détruite, après celles des gènes (la solidarité parentèle du peuple) et de la nation (la sodarité sociale culturelle des « mèmes »)
       
      LE CAPITAL A UN PLAN RACIAL ET SOCIAL D’EUGÉNISME
       
      (inspiré de Nietzsche, Coudenhove-Kalergi, détruire les solidarité instinctives et sociales pour que les « meilleurs » dominent, les aristo de Nietzsche, la nvlle féodalité de Coudenhove)
       
      « En dissolvant les nationalités, l’économie libérale fit de son mieux pour généraliser l’hostilité, pour convertir l’humanité en une horde de bêtes féroces – les concurrents sont-ils autre chose ? – qui se dévorent mutuellement parce que les intérêts de chacun sont égaux à ceux de tous les autres. Après ce travail préliminaire, il ne restait plus à l’économie libérale qu’un pas à faire pour atteindre son but : il lui fallait encore dissoudre la famille. »
       
      ’Esquisse d’une critique de l’économie politique’ Engels


    • kalachnikov lermontov 28 février 14:46

      @ Victor

      Lol, la sainte Famille est l’invention juive par excellence ; cette innovation est la conséquence du passage du matriarcat au patriarcat (substitution du clan/communauté à la famille/individu).
      Je ne suis pas étonné que tu tournes en rond et que ta super culture te fasse sans rire aboutir à ’Marine vite’. Si le sublime accouche du médiocre, il faut vite cramer toutes les bibliothèques.

      http://www.slate.fr/story/138383/mythologies-historiques-nazisme


    • kalachnikov lermontov 28 février 14:47

      Désolé, le lien dans le message précédent n’a rien à voir avec le message ; une bourde.


    • @lermontov
       
      Faut dire ça à la lionne qui défend les lionceaux contre le mâle pas père qui veut les tuer par instinct de reproduction de ses propres gènes... la famille ça n’existe pas ...
       
      Le passage du matriarcat au patriarcat est une légende. Ce qui est vrai c’est que la famille étendue c’est tjrs basée sur la mère vu l’imposibilté de connaître vraiment le père et ainsi les gentes. (un cas marrant est celui d’aborigènes qui ne connaissaient que 2 gentes ...)
       
      Après le succession des filles uniques de la Grèce antique (les fils et pères mourant à la guerre) a amené un regroupement du pognon sur celles ci (via l’héritage de leur fils) et une préséance sociale économique mais ça n’a rien à voir avec un matriarcat.
       
      D’une manière générale, le « matriarcat » est une étiquette sociale d’équilibre du différentiel des forces, comme l’amour courtois, l’étiquette, la galanterie etc... où une reconnaissance primitive de la lignée (et donc anti-consanguinité)
       
      « Dans le rapport de l’homme à la femme [...] Dans ce rapport générique naturel [...] s’exprime l’infinie dégradation dans laquelle l’homme existe pour lui-même [...] En partant de ce rapport on peut donc juger tout le niveau de culture de l’homme. » Marx, Manuscrit de 1844
       


    • la gens , pas gente, la gente étant plutôt la « clientèle »
       


    • izarn izarn 28 février 22:30

      @La Baudruche négrière patronale verdie
      Tes sources et ta culture sont insuffisantes sur le sujet. Bien de poncifs.Il y a bien eu des organisations sociales matriarcales...Mais bien sur trop anciennes pour démolir ton argumentation biblique.


    • kalachnikov lermontov 28 février 23:04

      @ victor

      Prendre l’animal pour justifier l’homme ne tient pas. La culture est une négation de la nature c’est une contre-nature. Le ’tu dois’, c’est la négation du ’je veux’, par exemple. Le lion porte les attributs mais la femme se doit d’être coquette. Etc.

      http://www.matierevolution.org/spip.php?article2274


    • @lermontov
       
      Le gène (bio)
      le mème (socio)
       
      La bonniche gogocho du Capital doit effacer les 2
       
      Mais c’est idiot de croire que l’animal n’existe pas en l’homme, il est dans l’inconscient. Et c’est en quoi un mvmt comme le FN est indéracinable, car quasi une névrose sorti de l’inconscient (les instincts de reproduction, d’altérité, de territoire, du mammifère supérieur, c.a.d pas bobo). Et quand la névrose devient psychose la milice marche 6 par 6.
       
      « La féminité démythifiée va de pair avec une sexualité non sublimée [pornographie du gôôôchiste...] La promiscuité sexuelle est la façon la plus contrainte d’échapper à la complexité des sentiments [...] Là encore la fuite en PROGRÈS. L’idéologie progressiste de l’engagement libre et du sexe désentimentalisé fait du désengagement affectif une vertu [les idoles pédérastes sont celles qui changent le plus de partenaires...] Aujourd’hui le Surmoi ne peut plus compter sur le soutien d’autorités externes [la lignée antique, la famille bourgeoise où paysanne, le peuple, voir Engels, la famille dernier bastion abattu par le Capital après dieux et nations] »

      ‘La culture du narcissisme’ Christopher Latsch Ed du bonobobo explique ce qu’avait vu déjà Sade : gogocho, la salope du Capital
       


    • @izarn
       
      Une société primitive est organique : partage des taches par le naturel et indifférenciation politique égalitaire, + rites d’initiation (2eme naissance des enfants)
       
      Comme il n’y a pas de politique, le « matriarcat » peut se résumer à
       
      « tous les hommes de la tribus connaissent toutes les femmes ... »
       

       
      « les femmes choisissent leur mari »
       
      guère plus ...
       


    • Durand Durand 1er mars 20:55

      @lermontov


      J’ai trouvé ce message excellent :

       Le matriarcat, ses causes et sa fin sous les coups de la guerre sociale

      29 avril 2012 21:19

      Hau Mitaku Oyapi (Bonjour à ma famille du monde entier),...

      ...« Les patriarques ont peur de tout. Mais de quoi ont t’ils le plus peur ? De la femme. C’est pourquoi depuis près de 6000 ans, ils l’ont diabolisée, déshumanisée, dominée, terrorisée et contrôlée. Dans le patriarcat, y a t’il une seule chose qui ne fait pas peur au patriarque ?

      Mon ancêtre Luther Ours Debout écrivit vers les années 1900 : “Quand un homme a peur de la forêt, il voudra contrôler la forêt, et ce qu’il ne peut contrôler, il voudra le détruire.” »

      Russel Means

       



  • vesjem vesjem 28 février 10:11

    il parait que le cosmopolitisme est de mise dans l’assemblée des oscariens ?


    • Ariane Walter Ariane Walter 28 février 10:18

      @vesjem

      Des riches cosmopolites ne se sont jamais tapé dessus en prenant le thé au Hilton. Chacun a de quoi payer...

    • Piere CHALORY Piere CHALORY 28 février 10:36

      @Ariane Walter


      Très juste, et c’est bien ce qui différencie le riche du pauvre, il n’a pas besoin de se battre ou se disputer pour manger à sa faim, tout est plus facile.

      La m^me chose existe dans les partis politiques, le militant de base se croit en guerre avec le reste du monde, tandis que le boss s’en va manger avec ses ennemis, au Ritz ou ailleurs. 

      Voir les accords contre nature qu’on voit ces jour-ci, les soutiens inattendus.

       smiley



    •  
       
      « Le cosmopolite représente le dernier degré de l’inhumanité capitaliste  […] Pour le cosmopolite, l’homme est un personnage schématique, “citoyen du monde” sans famille et sans peuple, sans traditions ni particularités nationales. Pour le marxiste, au contraire, l’homme est le produit d’un développement social déterminé, d’un certain nombre de conditions précises qui lui confèrent une formation psychique définie, un caractère national. » 

       
      Georges Cogniot PCF avant les p... collabos de la ploutocratie sexialiste, le puriment sociétaliste
      Réalité de la nation, l’attrape-nigaud du cosmopolitisme
       
       
      « Qui dit Humanité veut tromper » Proudhon
       
       
      D’ailleurs Hegel, le grand père du marxisme, ne croyait pas à l’Etat Monde, du fait que l’altérité et identité sont liées (sauf si Mars attack !). En pratique l’état monde recrérera des structures identitaires plus petites, régions, ghetos, tribus d’intérêts etc... sans puissance anti-capitaliste, tel est l’objectif.
       


  • Tall Tall 28 février 10:27

    @Ariane

     
    Marine est de gauche ... tu devrais aller voir ...
    Cela ne te va pas, la capitulation.... tu as besoin d’une épée
     smiley

  • Plus synthétique :
     
    3 solidarités de la sélection naturelle existent :
     
    - la famille
    - la sélection parentèle (solidarité instinctive dans une même espèce des apparentés génétiques, la horde de buffles, la ruche, le clan de primates)
    - la solidarité sociale culturelle (la Nation d’homo)
     
    Aussi Capital a mandaté sa putasse gogocho de détruire ces 3 solidarités,
     
    pour un eugénisme racialiste ploutocrate des ‘meilleurs capitalistes globaux’, non freinés par ces solidarités ’locales’. Le projet Nietzschéen de Coudenhove-Kalergi (une dictature aristocratique capitaliste sur des métis multiethniqués)
     
    - pma, gpa, achat de bébés, bientôt utérus artificiels dAttali contre la famille
    - le multiethniquage contre le peuple
    - la dissolution des nations, des Histoires, des cultures, le multi-akulti
     

    La sélection parentèle :
    https://m.youtube.com/watch?v=6lNz5vmKEFA
     
    Coudenhove-Kalergi :
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751
     
    Le multi-akulti détruit la solidarité :
    http://www.atlantico.fr/decryptage/christophe-guilluy-paradoxe-c-est-qu-aujourd-hui-sont-pauvres-qui-vont-demander-fin-etat-providence-christophe-guilluy-2823113.html
     
    « Le paradoxe, c’est qu’aujourd’hui ce sont les pauvres qui vont demander la fin de l’État-Providence »
    C. Guilluy


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 février 17:45

    Hollywood, c’est une histoire juive, industrie du soft power mais qui contribue au hard power d’Israël.


  • phan 28 février 18:40

    Je pense que la peur y est cultivée, il n’y a pas plus effrayés que ces gens d’Hollywood. Ils craignent pour leur carrière, ils craignent de ne plus être au sommet de la pyramide, même s’ils ne sont peut- être qu’au milieu... Vous savez Hollywood est un système qui conserve ses structures de pouvoir avec toute sa culture de racisme et de sexisme... Ils nourrissent cela continuellement et en font beaucoup d’argent. Ils sont aux ordres de leurs maîtres qui dirigent tout. Je suis chanceuse de pouvoir en parler, mais je sens que je le fais au nom de tous... Parfois je me rend à des soirées à Hollywood, là-bas je rencontre des gens, et certains d’entre-eux, de grandes célébrités, me prennent par le bras pour m’amener dans un coin et me dire : « Je veux juste te remercier pour tout ce que tu dis... » Cela me touche beaucoup, mais nous avons clairement affaire à une culture de la peur. Vous savez, il y a aussi une grande culture du contrôle mental, le contrôle mental MK-Ultra règne à Hollywood. La programmation mentale est la règle à Hollywood.

  • Layly Victor Layly Victor 28 février 19:04

    Ariane,

    ça fait bien des années que je ne vais plus au cinéma.
    Du temps de mon enfance, le cinéma était un art et voulait être un art.

    Le choix entre les poursuites en bagnoles et les bagnoles qui explosent (cinéma américain), la morale lourdingue pro-migrants et bien -pensante (cinémas américains et français) ou les histoires de cul de la bourgeoisie (cinéma français) ne m’intéresse pas et ne m’incite pas à me déplacer. Il y a eu quand même, exceptionnellement, des films comme « les solistes ».

    Le festival de Cannes est devenu le festival de la propagande de la bien-pensance et de la pensée unique. Il n’intéresse plus que les fournisseurs de caviar et de champagne, car tous ces gauchos ne se sont jamais autant vautrés dans le luxe et la fornication. Buvons, mangeons et baisons à tire-larigot, nous l’avons bien mérité puisque nous n’avons que des bonnes pensées.
    Hollywood, c’est encore pire.

    J’ai connu un cinéma qui était un art populaire et un art qui tirait le peuple vers le haut : Fellini, Visconti, Renoir, Pasolini, marcel Camus, Mastroiani, Vittorio Gassman, Sophia Lauren, Gina Lollobrigida, Anna Magnani, Silvana Mangano,Bogart, Lauren Baccal, Liz Taylor, Ava Gardner, Marylin Monroe, Marlon Brando, Burt Lancaster, Gregory Peck. Et nos Français Alain Delon (Rocco et ses frères) et JL Trintignant (Le fanfaron, avec Vittorio Gasmann ou le magnifique « un homme et une femme »)

    A côté de ces légendes,les acteurs actuels, ce sont des minables complets. Mais ils sont dans la bonne pensée bien gaucho et anti-Trump.

    J’avais une voisine veuve, retraitée, ouvrière toute sa vie. Avec son mari, ils travaillaient dans une usine à Aubagne. Elle me disait qu’ils prenaient le tram pour aller à Marseille, sur la Cannebière, uniquement pour voir Clark Gable ou Gregory Peck. Souvent, ils restaient à la deuxième séance et rentraient à Aubagne par le dernier tram. Le cinéma, ça faisait partie de leur bonheur. Un bonheur simple, fait de beauté, de courage et de noblesse.
    J’ai revu récemment Gregory Peck dans « les grands espaces » et je comprends ce qu’ils ressentaient. Comme mes chers parents, d’ailleurs.
    Connaissez vous un seul acteur actuel qui puisse se comparer ? Peut être Morgan Freeman.
    Pensez aussi à Sofia Loren dans « une journée particulière ».
    Connaissez vous actuellement une seule actrice de ce niveau ?
    N’oubliez pas Tatiana Samoïlova, l’inoubliable (justement) interprète de « quand passent les cigognes » et comparez aux actrices actuelles.

    Le cinéma, en tant qu’art populaire, est mort.. D’ailleurs, tout ce qui pourrait permettre au peuple d’entrevoir un peu de lumière a été détruit.

    • agent ananas agent ananas 1er mars 10:27

      @Layly Victor

      Comme réalisateur contemporain, essayez Ken Loach ...
      Sinon oui, on peut regretter les Kubrick, Truffaut, Fritz Lang, Orson Welles, Bertolucci, Chaplin, Hitchcock, entre autres ...
      Revu récemment « Chinatown » de Polanski (sans doute son meilleur) et enfin « The Artist » (agréablement surpris)


    • phan 1er mars 22:29
      @Layly Victor
      Du temps de mon enfance, le cinéma de quartier ne passait que des films de kungfu, et d’épée chinois de Hong Kong et de Taïwan et de comédie musicale de Bollywood. A la télé on ne passait que les feuilletons américains (Mission impossible, Bonaza, High Chaparral, Gunsmoke, ...).J’aimais les films français à l’époque, parce ce que dans chaque film français, il y avait toujours une séquence de bon repas. Plus tard, lors de mon séjour dans le Nord de France, j’ai vu le film Vive la Sociale, où j’étais tout seul dans la salle et c’était la dernière séance : l’actrice Elisabeth Bourgine m’a toujours fait rêver comme l’actrice Mathilda May, dans la Vie dissolue de Gérard Floque mais chacun son goût n’est ce pas ? Essayez de voir le film italien Cinéma Paradiso avec Philipe Noiret, vous reprenez goût au cinéma de quartier (à l’époque j’allais souvent au studio 28 à Paris 18ème, il n’y avait pas le supplice de la pub au début de séance).
      Le cinéma français actuel a donné, selon moi, un grand acteur Gérard Depardieu et une grande actrice Marion Cotillard.
      Voici une liste de films français que j’ai apprécié :
      Les Valseuses (1974) de Bertrand Blier avec Patrick Dewaere, Gérard Depardieu et Miou Miou
      Diva en 1981, et 37°2 le matin (1986) de Jean-Jacques Beineix
      Le Grand Bleu (1988) de Luc Besson
      L’Ours (1988) de Jean-Jacques Annaud
      Delicatessen (1991) de Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet
      Les Choristes (2004) de Christophe Barratier
      Bienvenue chez les Ch’tis (2008) de Dany Boon
      Intouchables (2011) de Olivier Nakache et Éric Toledano
      Au passage, Jean Jacques Annaud a réalisé le film Or Noir où l’action se déroule en Arabie dans les années 1930 et mêle pétrole, islam, amour et luttes pour le pouvoir.

  • olivier cabanel olivier cabanel 28 février 19:33

    Bravo Ariane pour cet article d’une merveilleuse lucidité


  • Sergio Sergio 28 février 19:35

    Décerner l’Oscar du meilleur film à « La la land » fut un acte manqué. S’eut été inacceptable pour les pro Trump, d’octroyer en première intention, cette récompense à « Moonligth ». De même pour Natalie Portman pour son rôle dans « Jackie », on ne peut s’empêcher d’opposer le sublime John Kennedy au pathétique Donald Trump.


  • volpa volpa 1er mars 05:19

    @Ariane ;
    J’attendais un autre article de toi sur ce qui se passe actuellement.
    Oui, tu as un peu écharpé la presse.
    Avec BFM, tu peux faire plus.


  • phan 1er mars 07:58
    Bonjour Ariane,
    Voici la liste des nominés des Navets d’Or, et les résultats
    A noter que les Razzie Awards 2017 ont décerné à Mel Gibson le prix de la Redemption, une distinction positive, pour son rôle dans « Tu ne tueras point ». L’année dernière, ce Razzie avait été donné à Sylvester Stallone pour « Creed ».
    Au passage, Sylvester Stallone, à travers la franchise Rocky & Rambo, l’Amérique a gagné la guerre contre les méchants Charlie (Ruskoff & NhàQuê)



  • agent ananas agent ananas 1er mars 13:43

    Attention Ariane, l’abus « d’américaneries » est dangereux pour la santé ...
    L’erreur de l’attribution de l’Oscar est une diversion pour qu’on ne parle pas trop de celui décerné à al-qaeda/ISIS pour son documentaire White Helmets (Casques Blancs).
    Mais bon ce n’est pas une surprise, puisque Hollywood est une joint-venture entre le Lobby et le Mossad (voir Arnon Milcham). Donc pas étonnant que les films sur la Shoah raflent les récompenses à chaque fois.
    Bref, s’il y a un documentaire qui devait gagner, c’est celui d’Oliver Stone (Ukraine On Fire), non nominé et qui ne sera jamais distribué par les studios...

    PS : « Tu ne tueras point » de Mel Gibson qui est le plus grand film, le plus humain qui ait jamais été fait sur la guerre.
    Euh, The Thin Red Line de Terrence Malik ?


Réagir