mercredi 22 juin 2016 - par Jean Keim

Incroyable mais vu à la télé

Un truc entrevu à la télé mais bon, j'ai pas tout compris ... 

Voilà ! Il y a environ une vingtaine de gugusses qui courent après un ballon et mon dieu comme ils le désirent ce ballon.

Il court, il court le p'tit gas en short trop grand pour lui avec ses grandes chaussettes mais dès qu'il peut l'attraper le ballon, vite, vite, il s'en débarrasse en le passant à un autre et vite, vite, il se dépêche de recourir après, il est très accro, et tous les autres itou car ils en font autant, mais le plus curieux dans tout ça c'est que pas un n'a l'idée de le prendre avec les mains et de le garder pour lui, ils doivent être très partageurs et c'est une bien belle qualité.

Toutefois j'ai quand même remarqué qu'il y a aux deux bouts du terrain de jeu, deux bonhommes beaucoup plus calmes et qui se foutent complètement de la baballe, ils ne courent pas après, ils attendent tranquillement peinard devant un cadre avec un filet derrière et si jamais le ballon leur est lancé, ils essayent bien de l'attraper, s'ils n'y arrivent pas c'est pas grave, soit il est dans le filet, soit il passe à côté du cadre et gentiment quelqu'un le renvoie, mais ils sont bien plus futés que les autres, ils se servent avec un grand naturel de leurs mains et ensuite, ce doit être finalement une coutume locale voire une obligation tribale avec ses tabous, ils se débarrassent également du ballon prestement, il est renvoyé dans le terrain et rebelote, tout le monde se remet à courir après.

Il y a tout autour du terrain, c'est l'exacte vérité, des milliers de gens, certains grimés et peints comme un tableau abstrait qui regardent tout le rituel et qui parfois s'excitent au point de pousser des cris effrayants, de faire du bruit avec des objets divers ou tombent dans un comportement hystérique qui peut les pousser à en venir aux mains, apparemment ils n'ont pas le droit d'aller courir avec les joueurs du terrain et de toute façon il n'y aurait pas assez de place pour tout le monde, ce doit être horriblement frustrant et doit expliquer la frénésie collective.

J'aurais encore beaucoup de choses à raconter mais vous ne me croiriez pas, alors je vais arrêter là cette histoire qui pourtant est authentique.

Il y a bien aussi un autre jeu très différent dans lequel le ballon peut être pris à la main, c'est autorisé mais sans rentrer dans les détails des bizarreries de cet autre rituel, il y en a un vraiment curieux, le ballon n'est pas rond, alors il ne roule pas bien, peut être qu'au début il était rond mais qu'à force d'être écrabouillé ce qui fait partie du jeu, il a tendance à s'aplatir. 

Il y a décidément dans notre monde des coutumes étranges.



34 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 22 juin 2016 11:40

    Ne vous inquiétez pas : vous ne craignez rien.C’est juste un affrontement entre sectes religieuses :

    Comment Usbek et Rica* comprennent l’euro 2016Ça ne vous concerne pas, mais il vaut mieux rester chez vous.

  • Zord Zord 22 juin 2016 11:49

    Attendez ce n’est pas le plus drôle,

    Parmi ces milliers de personnes autour du terrain, certains auront beaucoup de mal à payer le chauffage cette hiver ou n’iront pas se faire soigner les dents, mais investiront quand même dans un abonnement pour revenir voir les gens taper dans le ballon toute l’année.

    Par ailleurs, je suis prêt à parier que si on les interroge à la sortie du stade, ils ne sauront même pas dire le quart des noms des personnes qui les gouvernent dans les ministères mais par contre ils connaissent par coeur ceux des gugusses qui tapent dans le ballon. (et même ceux des remplaçants, du président du club, de l’entraineur, de l’entraineur adjoint, de la mascotte ....)


    • Fergus Fergus 22 juin 2016 13:36

      Bonjour, Zord

      Un constat triste, mais ô combien vrai pour beaucoup de participants ce type de rituel.


  • ZEN ZEN 22 juin 2016 12:03

    Etes-vous Persan ?... :smiley


    • Jean Keim Jean Keim 22 juin 2016 13:23

      @ZEN
      N’est pas Usbek ou Rica ou encore Zadig qui veut mais nous pouvons observer notre monde avec le regard neuf d’un explorateur.


  • juluch juluch 22 juin 2016 13:34

    pas mal !!


    bien aimé, merci pour ce billet  smiley

  • Fergus Fergus 22 juin 2016 13:43

    Bonjour, Jean

    Amusant, ce billet. Merci pour ce moment de détente au milieu de ce déferlement de football dans notre actualité.

    J’ai fait partie durant 32 ans de ces « bonshommes calmes » au bout du terrain. A toutes fins utiles, je vous mets en lien mon expérience en la matière : Mémoires d’un gardien de but ringard.


    • Vipère Vipère 22 juin 2016 20:33

      Pendant que la frénésie footballistique bat son plein, certains zappent ce détestable spectacle sur les ondes et j’en suis !

      Ne comptez pas sur moi pour développer le sujet, je m’en fiche, mais alors royalement des équipes de footeux, de leurs fans hystériques quand ils ne sont pas violents, des sponsors, des journalistes qui en font tout un pataquès car à moins de vivre sur la lune, on n’échappe aux échos incessants de ce qui est présenté comme un évènement planétaire.

      A la fin, on se prend à les vouer au diable !

      Vivement que la footballmania s’éloigne, et que les gens reprennent enfin leurs esprits !


    • Ratatouille Ratatouille 22 juin 2016 21:58

      @Vipère
      j’ai une mauvaise nouvelle pour toi ,à la fin du mondial
      il y à le tour de France des drogués,oups... ! sportif dopés
      ma « pov vip » love toi dans un coin au soleil et laisse passer
      les dingues à roulettes
       smiley


    • Jean Keim Jean Keim 23 juin 2016 16:33

      @Fergus
      J’ai lu votre autobiographie de fidèle goaliste, des années de bains de boue (sans connotation péjorative), vous devez être immunisé à vie contre les rhumatismes, j’ai bien aimé sans réserve.

      Merci et bonne fin de journée.

  • MagicBuster 22 juin 2016 14:22

    Bonjour Jean et merci pour ce billet avec lequel on se sent moins seul pendant l’Euro .....

    Heureusement qu’il y a plein d’autres programmes à la télé......
    A+ je vais vomir


  • OMAR 22 juin 2016 16:45

    Omar9

    Bonjour Jean  :« Un truc entrevu à la télé mais bon, j’ai pas tout compris ... ».

    Pour comprendre, il faut être sur le terrain, et non pas face à télé (ou dans les tribunes) ...

    Et là, je peux vous l’assurer, en plus que c’est bon pour la santé, c’est tout un plaisir...


    • Jean Keim Jean Keim 22 juin 2016 22:45

      @OMAR
      Bien sûr que pratiquer le foot est une activité saine, gamin j’ai joué au foot sur des terrains vagues, j’étais nul, je ne connaissais pas les règles, pas plus que maintenant d’ailleurs, je ne savais faire que des pointus mais je m’amusais bien, c’est bien là l’objectif et l’essentiel.


    • Jean Keim Jean Keim 22 juin 2016 22:47

      Sport en anglais signifie s’amuser n’est-ce pas.


    • OMAR 23 juin 2016 02:37

      Omar9

      @Jean Keim

      Alors pourquoi vous focalisez-vous uniquement sur ce sport quand il est pratiqué par des professionnels ou entre nations ?

      Car ce que vous décrivez,nous le voyons aussi dans le rugby, la boxe, la basket, le cyclisme, le golf, etc, bref, dans tous ce que cette pieuvre de capitalisme et du profit trouve son compte....

      Et la danse, n’est-elle pas aussi un art, une autre forme de sport ?
      Alors, voyez le film « On achève bien les chevaux » et vous comprendrez...
      https://www.youtube.com/watch?v=NwfmaoNkIY8


    • Jean Keim Jean Keim 23 juin 2016 08:12

      @OMAR
      Je ne sais quoi répondre, disons que je me suis extrait du contexte, le foot qui a la vedette actuellement, la compète, le matraquage et j’ai décrit mes impressions, ce que mon regard a retenu des qq. minutes où j’ai regardé un match, j’ai imaginé ce que pourrait ressentir un extra-terrestre qui verrait cela pour la 1ère fois de sa vie sans rien connaître des règles, je ne crois pas avoir manqué de respect aux pratiquants bien que les excès du foot me semblent préjudiciables à la bonne santé mentale de nos sociétés modernes mais je le répète, s’amuser dans la vie en pratiquant une activité physique est excellent pour le corps et l’esprit ... L’humour aussi d’ailleurs smiley

      Quand au film, merci pour le lien, je l’ai vu il y a maintenant pas mal de temps.

  • Etbendidon 22 juin 2016 17:49

    Mon pov’ mossieur tout fout le camp
    De mon temps moi mossieur on allait avec les copains au Colisée
    les grands soirs on était 80.000 et quel spectacle : Y avait des gladiateurs de toutes sortes qui s’entretuaient mais on pouvait les gracier en levant le pouce en l’air.
    Mais le fin du fin c’est quand on faisait entrer les fauves avec des chrétiens
    Et j’peux vous dire que voir une nénette se faire bouffer par un lion ça donnait faim
    C’est pour ça qu’ils nous jetaient du pain à l’entracte
    C’était le bon vieux temps quoi
     smiley


    • Rincevent Rincevent 23 juin 2016 16:23

      @Etbendidon

      Ouais, rien de neuf sous le soleil, du pain et des jeux... Du temps de l’empire romain, il avait été constaté que, plus cet empire déclinait, plus la cruauté des jeux du cirque augmentait. Une explication possible à la montée de la violence dans les stades d’aujourd’hui ?


  • alinea alinea 22 juin 2016 17:57

    Il faut porter ce regard sur tellement de choses, Jean, pour en avoir une idée nette ! mais ce n’est plus la mode d’avoir un regard neuf, aujourd’hui le up to date, c’est être blasé ou addict !


  • MaxBalance MaxBalance 23 juin 2016 00:50

    Génial ! 


  • sls0 sls0 23 juin 2016 04:19

    J’ai joué au foot et au rugby, c’est grave docteur.
    J’ai aussi partagé le rituel du match à la télé, les conditions, deux équipes, une c’était une partie des joueurs amateurs, l’autre c’était les copines des joueurs amateurs. Le but pour la première équipe c’était de voir le mach jusqu’au bout, l’autre équipe c’était de se moquer de la première équipe et de faire en sorte que l’on arrive pas à voir le match en entier. Les parties de rigolade. Ca remonte à plus de 30 ans. C’était le plus fair play qui gagnait, le truc pour voir le match en entier c’était de dire « on y va les filles », la réponse était « non regardez votre match, il a l’air pas mal », ça marchait aussi dans l’autre sens. En 98 j’ai retrouvé cette bonne ambiance, 18 ans déjà, je ne fais pas parti des assidus.
    Quand on est amateur, avoir des supporters c’est agréable, ça motive on court après ce ballon pour quelqu’un. La troisième mi-temps il ne faut pas oublier non plus.
    La bande de copains quand elle est taillée dans l’effort elle tient plus longtemps.

    En écrivant ces mots je m’aperçois que les prénoms et visages viennent assez vite, d’autres viennent aussi, ils ont en commun l’effort ou l’appréhension.
    L’effort, foot, rugby et stage commando, l’appréhension, premier saut en parachute, premier décollage en paramoteur. Ils en tous en commun c’est qu’on ne triche pas, on est tel que l’on est avec ses limites.
    Les autres visages sont plus flous, l’usage possible du paraitre peut être.


  • baleti baleti 23 juin 2016 05:06

    il parai que l’origine de cet « attraction » vient des grec et perfectioner par les romains, 


    je crois que la plupart des gens s’ils savaient l’origine et le but de ses jeux du stade, ils penserais a serrer les fesses et ouvrir les yeux

    la semaine le bâton et la carotte tu l’a devant toi, le week end vu que tu l’a pas attraper, on te la mais (la carotte) en suppositoire, pour évacuer tes frustration . et ainsi de suite.
    est se que l’on peut être coupable d’ignorance ?



    a vrai dire je me demande si se n’est pas cet esprit de compétition qu’on nous a imposer des notre plus jeune âge, dans nos société « moderne », qui n’est pas a remettre en cause .



    • Jean Keim Jean Keim 23 juin 2016 08:23

      @baleti
      Certains pensent que l’origine du foot et du rugby pourrait venir de la soule, un jeu pratiqué jadis en France avec un objet plus ou moins rond, voir à se sujet Wikipédia, un film éponyme a été réalisé par Michel Sibra en 1989.


    • baleti baleti 23 juin 2016 15:23

      @Jean Keim

      je savais pas pour le foot
      je parlais des origines des stades pour « distraire »la population

  • Le p’tit Charles 23 juin 2016 06:40

    +++++++++++++

    Les jeux du cirque encore d’actualité... !

  • Anthrax 23 juin 2016 11:16

    Je me faisais une réflexion à peu près identique en regardant les membres de cette secte qui se rassemblent dans un théâtre, s’habillent de noir et de blanc, applaudissent sur commande en se pâmant devant des airs et des musiques anciens dont, en général, ils ne ne comprennent pas les paroles, et heureusement, car elle sont d’un ridicule risible, ce qui ne semble pas gêner les millionnaires ventripotant qui les interprètent puisque c’est leur fonds de commerce : 


    Attention, dis la vérité.
    O femme, veille sur cette fleur,
    que je t’ai confiée pure ;
    veille, prends garde, et que jamais
    sa candeur ne soit offusquée.
    Protège-la des vents dont la fureur
    a courbé bien d’autres fleurs,
    et rends-la à son père
    immaculée.
    (Rigoletto, Verdi)

    Ce spectacle est à mes yeux aussi ridicule qu’un match de foot aux tiens. A la différence que le foot c’est populaire, il est de bon ton de lui taper dessus, il est bien vu de le moquer dans certains cercles « intellectuels », alors que l’opéra, ah ça non, c’est sacré, c’est la Culture, c’est le Patrimoine. 
    PS : je ne suis pas amateur de foot, mais je déteste encore plus les faux-culs.

    • Jean Keim Jean Keim 23 juin 2016 13:55


      @Anthrax
      L’ingéniosité humaine à une capacité infinie à faire des associations et des combinaisons surprenantes, chacun voit se qu’il veut dans un spectacle quel qu’il soit.

      Faites un article sur l’opéra si ca vous chante et acceptez les éventuels arias des commentaires.
      Le sport en général et le foot en particulier sont une chose et l’exploitation qui en est faite en est une autre, je n’ai voulu écrire ni sur l’un, ni sur l’autre mais j’ai essayé de regarder un instant de match comme si c’était la première fois et de le retranscrire.
      Pour cela faux cul je ne crois pas, lucide peut être.
      ... pris d’un doute je viens de relire l’article et très honnêtement je ne trouve rien qui relève d’un quelconque mépris, si, peut être le terme « gugusse » sauf s’il est pris dans le sens de « original ».

    • baleti baleti 23 juin 2016 16:03

      @Anthrax
      les amateurs des stades « on leur met » une carotte « imaginaire »


      ceux des opéra, « ils se mettent » une carotte tous se qui a de plus « solide »
      pour rester aussi droit, il y a une cale quelque par 

      et ta pas vue se sport, ils courent du matin au soir, je crois que le jeu consiste a mettre une carotte dans les fesses du premier que tu trouvent, contrarieraient au autre sport celui ci le spectateur est dans la partie contre sa volonté ,c’est un sport sans moral,dont règles sont de les transgresser .A la base je crois que le but de ce jeu,étais de gagner de l’argent pour subvenir a ses besoin, Mais de nos jours les règle et le but non plus aucun sens
      Se sport, THE BUSINESS, on se croirais dans un jeu video. un truc de ouff. 
      Vu le jeu, sa doit être aussi infecter de faux derch



  • Anthrax 23 juin 2016 16:17

    Disons qu’il m’est venu une bonne bouffée de mauvaise humeur à la lecture de ton papier qui est un Xieme clone de ceux que je vois depuis des décennies dès que la planète est agitée de footisme aigü. C’est trop facile. Populiste même, car jamais on n’attaque ces vaches sacrées que sont les monuments de la Culture officielle, Avignon, Bayreuth, les festivals de jazz où se produisent les mêmes sempiternels artistes, comme si tout ça était pure création éthérée, alors que ça draine aussi un paquet de pognon. Tu parles de la transe qui secoue les spectateurs au moment du but, mais est-ce que ce n’est pas proche de l’hystérie qui s’empare de bataillons de jeunes puceaux et pucelles lorsqu’apparaît Adèle ? Pour moi c’est du même tonneau, et c’est tout aussi vide de sens.




  • Aristoto Aristoto 24 juin 2016 02:07

    Cet article m est tres irritable et m a mis en colere.

    - 1

    C ete mon opinion

    (C dur 48 heure sans foot on est oblige de s occuper avec autre chose meme des torchon de agoravox)


Réagir