lundi 29 mai - par VICTOR Ayoli

L’amitié franco-russe, ce n’est pas du flan

Le roi (telet) – soleil reçoit le tsar de toutes les Russies ! En cela, Macron se montre bien plus fin politique que ses deux prédécesseurs. Pragmatique le jeunot ! Il a compris que se couper d’une puissance à la fois européenne et asiatique comme la Russie était non seulement ridicule au point de vue de la géographie et de l’histoire, mais improductif au niveau économique et éminemment dangereux côté militaire.

Macron reçoit donc le grand méchant ours, Vlad-le-terrible, ce Poutine que la propagande ultralibérale affuble de tous les défauts et traite d’infâme dictateur liberticide. Pire encore : protecteur de Bachar el Assad, suppôt de l’enfer !

Ne faisons pas d’angélisme : Poutine est loin d’être un gentil. Mais y a-t-il place pour les gentils en matière de géopolitique où tout n’est que rapport de force ?

Il ne faut pas méconnaître le rôle que peut jouer le sentiment de l’humiliation ou de la dignité blessée dans l’Histoire des peuples. Lorsqu’il a été élu, en 2000, Poutine, va prendre en main un pays humilié, en pleine désintégration, saccagé par des oligarques avides cornaqués par des officines occidentales - surtout yankees ou allemandes - leur déléguant des « experts » préconisant des thérapies ultralibérales. Résultat : une chute du PIB russe de près de la moitié entre 1990 à 1998, la paupérisation de la moitié de la population accrue par les privatisations et l’accaparement des richesses par une mafia. C’était la grande époque de la curée de ce pays « dirigé » par l’ivrogne Elsine, pantin des Étasuniens.

Poutine va changer tout ça. Il va rétablir l’État frappé par une profonde crise de légitimité. Il oblige les grandes sociétés à payer leurs impôts. Les rentrées fiscales se redressent sensiblement de 24 % du PIB en 1998 à 32 % en 2004. La décennie 2 000 à 2 010 est marquée par une croissance annuelle remarquable de 7 %.

Il est populaire chez lui Poutine parce qu’il a mis un terme à la désagrégation du pays et aux humiliations infligées à la Russie par l’extension de l’OTAN (trahissant les promesses faites à Gorbachev) mais aussi à travers les bombardements de la Yougoslavie et l’occupation du Kosovo en 1 999. Les relations politiques vont se détériorer avec les « révolutions de couleur » fomentées par les États-Unis en Géorgie et en Ukraine avec velléités d’intégrer ces marches de la Russie dans l’Otan. L’encerclement militaire de la Russie par les forces belliqueuses de l’Otan justifie les réactions de Poutine, tant en Crimée qu’en Ukraine. S’ensuivent les attaques économiques contre la Russie à travers la baisse du prix du pétrole orchestrée par l’Arabie saoudite et les États-Unis et les sanctions économiques. Celles-ci s’avèrent contre-productives tant pour la Russie que pour l’Europe. Mais pas trop pour le principal fauteur de trouble, les États-Unis…

Ces sanctions sont une faute géopolitique grave, car elles rejettent la Russie vers l’Asie et principalement vers la Chine. Macron osera-t-il les dénoncer ? Ce serait faire preuve de pragmatisme économique car l’effet d’éviction du marché russe pour les entreprises européennes sera durable. Or, le peuple russe est un grand peuple européen. La Russie est un acteur majeur de la politique européenne depuis la fin du XVIIIe siècle.

La Russie est évidemment européenne. De Gaulle ne parlait-il pas de « l’Europe de l’Atlantique à l’Oural » ? Elle est européenne par la géographie, par la population, par la (les) religion(s), par la civilisation, par l’histoire. Cette grande nation qui a donné au monde les écrivains Pouchkine, Tolstoï, Dostoïevski, mais aussi les musiciens Borodine, Rimski-Korsakov, Moussorgski, Rachmaninov, Tchaïkovski, mais encore Mendeleïev, génie de la physique qui a réalisé la classification des éléments de la nature, etc., etc. et - cerise sur le vatrouchka – le pays qui a envoyé le premier homme dans l’espace et le seul actuellement capable de ravitailler la station internationale orbitale !

C’est une civilisation jumelle, imbriquée depuis toujours à la nôtre. Ils connaissent nos penseurs, nos artistes, nos idées. Ils ont parlé français dans les hautes sphères pendant deux siècles.

Les Russies, ce sont des terres infinies, de l’Arctique au Pacifique, de la Sibérie à la Mer Noire. C’est une mosaïque de peuples mêlant les blonds vikings des terres du froid aux yeux obliques des steppes d’Asie. Et nous les méprisons ?

Vous imaginez la puissance d’une entité Europe Russie de Lisbonne à Vladivostok ? Un bloc continu, possédant toutes les matières premières voulues, fort d’une population de 700 millions de personnes éduquées, dynamiques, fruit de la filiation civilisationnelle allant d’Athènes, Rome et Byzance à la Renaissance, aux Lumières, à la Science moderne, aux Droits de l’Homme, à la Liberté. Le cœur, la quintessence de la civilisation occidentale. La Russie ne devrait-elle pas être invitée à la réalisation de ce grand dessein ? La Russie manque à l’Europe comme l’Europe manque à la Russie. Si on ne l’y invite pas, c’est par lâcheté, veulerie, vassalité, servitude volontaire envers ces États-Unis lointains, méprisants et nuisibles prédateurs du globe.

En fait, ce que nous reprochons aux Russes, c’est d’être ce que nous ne sommes plus : un pays fier, conscient de sa force. Un pays qui croit encore à l’instruction, au savoir, en ses institutions. Qui croit en son destin quand nous confions le nôtre aux cours de la Bourse et aux banquiers de Wall Street, de Francfort et de la City.

Il a su tenir tête au bouffon yankee, on verra vite si ce n'est pas du flan et s’il y a du De Gaulle dans Macron !

 

Illustration X - Droits réservés



44 réactions


  • samy Levrai samy Levrai 29 mai 13:52

    Vive la Russie, merci l’auteur.


    • samy Levrai samy Levrai 29 mai 13:54

      @samy Levrai
      Mais il n’y a rien a attendre du nouveau Gauleiter de la province France de l’empire américain, Young leader de la French American Foundation, banquier de chez Rothschild, sorti d’un chapeau par l’oligarchie financière. 


  • sarcastelle 29 mai 13:58

    Distrayant. 

    .
    Poutine infâme dictateur : c’est excessif ; mais il serait indésirable d’en faire une source d’inspiration pour les dirigeants des pays démocratiques. 
    protecteur de Bachar el Assad : assurément.
    .
    Les Russes ont éprouvé un sentiment d’humiliation devant la chute des années 90 ? C’est probable. Il restait à Victor d’en faire tomber la cause sur Yankees et Allemands (comment ont-ils réussi à s’incruster de la sorte ??). Le système économique et politique appliqué en Russie sur presque tout le XXe siècle pourrait peut-être avoir une vague responsabilité ? Non, Victor n’y songe point. 
    .
    Ce que nous reprochons aux Russes c’est d’être ce que nous ne sommes plus. 
    Nous nous consolons en étant trois fois plus payés et en vivant statistiquement huit ans de plus. Evidemment c’est un point de vue matérialiste assez mesquin pour un esprit élevé comme Victor. Aussi précise-t-il que nous leur reprocherions d’être restés un peuple fier. Ma foi, c’est l’affaire de Victor s’il n’est pas fier. 
    .
    le bouffon yankee
    Si j’en crois Victor le Yankee a détruit le PIB russe dans les années 90. Mince, pour un bouffon...



    • François Vesin François Vesin 30 mai 10:21

      @sarcastelle
      « (comment ont-ils réussi à s’incruster de la sorte ??) »


      On sent que vous connaissez bien la réponse
      mais que vous avez encore quelques pudeurs
      à oser la formuler avec des mots simples ...
      toute honte bue, c’est la que vous excellez !!!



    • Layly Victor Layly Victor 30 mai 12:17

      @sarcastelle

      Un mauvais esprit, je dirais même un esprit dévoyé, qui me surprend de votre part. Je vous croyais plus éclairée. Vos arguments sont d’une médiocrité sidérante, et tombent au niveau de la haine primaire anti-Russe qui est l’apanage de nos média collabos.

      Votre mépris pour les peuples qui ne suivent pas la merveilleuse voie occidentale est inacceptable. C’est du concentré de BHL et Ruth Elkrieff, vous vous démasquez.

      Personne ne nie que la Russie soit un pays encore pauvre et en difficulté. Je me souviens de la façon répugnante dont les média se frottaient les mains au moment des graves difficultés des années 90 et de la déliquescence eltsinienne.
      Avons nous de quoi être fiers ? Nous avons été défaits, écrasés, collabos, sauvés provisoirement par de Gaulle. Eux, ils ont gagné Stalingrad, Léningrad et Kourksk.
      Nous sommes en train de couler et eux, ils sont en train de monter.

      Effectivement, comme dit Victor, ils sont ce que nous ne sommes plus. La France a été un des phares de la civilisation mondiale, une terre d’élection de l’art et de la culture (sciences, mathématiques, littérature, peinture, musique). Nous sommes devenus le néant bobo et la Russie est un des refuges mondiaux de notre culture, mais pas le seul.
      Avec un cynisme écoeurant, vous mettez en avant ce qui est l’unique argument de la propagande « occidentale » (en réalité la propagande de ceux qui tuent l’occident) : nous sommes mieux nourris et nous vivons plus longtemps. Et alors ? Nous sommes des zombies mieux nourris et qui vivent plus longtemps, des prototypes de ce que veut le système ; des machines à fabriquer des excréments. D’ailleurs, symbole et summum de notre « production artistique » : les étrons géants de Mac Carthy.

      Contrairement à ce que vous croyez, l’appartenance au bloc idéologique occidental, bruxello-allemand et israélo-saoudien n’est pas une vertu. Surtout pas une vertu patriotique.

      Vous avez défendu le nucléaire, et je croyais que ce n’était pas par dogme mais par attachement aux dernières possibilités d’indépendance de notre pays. Or, vous constaterez que les anti-nucléaires, les Patrick Samba et compagnie sont bien alignés avec vous, ce qui est cohérent, puisque ce sont des agents du Reich (en plus, ils ont en ligne de mire la galette électorale).

      Monsieur Victor exprime ce que ressent la majorité des Français, en particulier ceux des classes laborieuses : une grande amitié envers le grand peuple Russe.
      Le peuple a un bon sens inné. C’est comme dans la vie. Quand vous choisissez un ami, vous préférez celui qui est fort et courageux, car il ne vous fera jamais de mal, plutôt qu’une lopette collabo.

    • sarcastelle 1er juin 01:34
      @ Victor Layly
      .
      Vous avez défendu le nucléaire et je croyais...
      .
      Je le défends, je me défends, contre l’extorsion de fonds appelée transition énergétique, vu que le nucléaire marche et n’a pas besoin d’être remplacé par plus cher et moins bien. 
      .
      Mais je défends davantage ce que je ressens comme le respect dû à l’intelligence, dans la mesure où l’antinucléarisme pour la plus grosse part de ses militants : 1) invente purement et simplement le plus clair de ses griefs contre le nucléaire ; 2) ce faisant, abuse à grande échelle de l’absence de connaissances et donc de capacité de résistance intellectuelle de la population à ses inventions. Bref, il insulte l’esprit par système, ce que je suis trop orgueilleuse pour supporter à mes oreilles sans réagir. 

    • sarcastelle 1er juin 08:43

      @Victor Layly

      .
      J’observe par ailleurs que vous attribuez tout à coup à ma défense du nucléaire un motif médiocre (dogmatisme), dans le même commentaire où vous déplorez que je ne partage en rien la vision moyenne ici sur les relations franco-russes souhaitables. D’où vient ce singulier amalgame ? 
      .
      De même et en sens inverse, JM Berniolles il y a quelques semaines déplorait que bien des intervenants ici, disait-il, à la fois ne croient pas le discours politique suspect de nos media, et en même temps croient tout ce que raconte de fantaisiste le discours antinucléaire. Là aussi je n’ai guère com,pris cette association d’idées. 

      On peut partager une part des points de vue d’autrui et cependant pas une autre, si, si... !

    • Layly Victor Layly Victor 1er juin 10:12

      @sarcastelle

      J’ai justement dit le contraire, si vous savez lire, à savoir que votre défense du nucléaire français ne me paraissait pas dogmatique, mais liée à la défense de notre indépendance.

      J’ai constaté, comme JM Berniolles l’a fait, qu’il y a une cohérence remarquable dans les prises de position d’une certaine faune idéologico-politique :
      anti-nucléaire, anti Russe, anti Bachar, pro coup d’état nazi à Kiev, anti Trump avant qu’il ne bombarde la Syrie mais pro Trump depuis qu’il l’a bombardée, etc

      Comme fait un physicien qui confronte une théorie à l’expérience, nous faisons l’hypothèse que cette cohérence s’explique par la soumission au Reich bruxello-germanique. Cette soumission est facilitée par le lavage de cerveau permanent de la presse sioniste.

      Mais il y a plus dans la cohérence : ce sont les mêmes qui veulent détruire les mathématiques, la poésie, la musique, l’art, la beauté, l’architecture.

      C’est pourquoi j’étais surpris de votre attitude, d’autant plus qu’il me semble que vous avez des liens avec le monde scientifique. Or il n’existe aucun scientifique qui ne connaisse l’immense contribution de la Russie au trésor de l’humanité que sont les connaissances et l’art.

      Mes chers professeurs, autrefois, exprimaient leur admiration pour Feynman, Gell Mann, Schwinger, mais aussi pour Landau, Bogolioubov, Fadeev.
      C’était autrefois. Aujourd’hui, nous sommes dans un monde de crétins fanatisés (mais bien nourris).

    • sarcastelle 1er juin 10:56

      @Layly Victor

      .
      Il est dommage que vous ne puissiez réécrire votre phrase sur le dogmatique, car elle me semble ambiguë. 
      .
      A votre liste j’ajoute Lomonossov, un phénomène parmi les phénomènes.
      Je n’établis cependant aucun lien entre la production intellectuelle d’un pays et sa politique : la première ne saurait me donner par elle-même du goût pour la seconde. 
      Rien n’ayant de sens en dehors de la conscience, je confirme que la durée de la vie me semble un paramètre humain de premier plan. 

  • Patrick Samba Patrick Samba 29 mai 14:30


    « Il a su tenir tête au bouffon yankee, on verra vite si ce n’est pas du flan et s’il y a du De Gaulle dans Macron ! »

    Houlà, si même VICTOR se laisse à tenter des comparaisons entre le « roi(telet)-soleil » et De Gaulle (et bientôt pourquoi pas Mandela, Castro, etc...), où s’arrêtera le pouvoir de fascination de Macron ?
    VICTOR, oh !, un peu de lucidité ! Parler à Poutine, c’est juste du calcul politique (et d’ailleurs il ne faut surtout pas oublier les Politkovskaïa, et le reste...). Il n’y a aucun courage, aucune bravoure là-dedans ! Juste de la réalpolitik !


  • Rincevent Rincevent 29 mai 17:05

    Vous imaginez la puissance d’une entité Europe Russie de Lisbonne à Vladivostok ? Oui, et les USA ont dû l’imaginer aussi…


  • troletbuse troletbuse 29 mai 18:52

    Le guignol Macronimbus ne se sent plus pisse. Grace à l’arme atomique, nous sommes forts devant les pays qui ne l’ont pas. Mais devant la Russie, nous sommes une poussière.


  • roman_garev 29 mai 19:00

    « Ne faisons pas d’angélisme : Poutine est loin d’être un gentil. »


    Ah bon ? Mais est-ce un défaut, selon vous ? Doi-on être gentil envers des nazis, des agresseurs, des égorgeurs et des massacreurs à l’échelle des millions ?

    Être gentil avec Hitler. Hummmm....

    • sarcastelle 29 mai 21:21

      @roman_garev

      .
      Une illustration de plus de la technique consistant à jouer d’un mot pour le renvoyer à son émetteur dans un emploi différent de celui qui lui avait été donné. C’est un assez bon moyen de clore le bec à un contradicteur amateur. C’est normal, vous faites du travail de pro. 

    • roman_garev 29 mai 21:51

      @sarcastelle
      Pardon, mais je ne suis pas si fort en français pour utiliser des astuces auxquelles vous semblez être habitué(e) et dans lesquelles semblez atteindre des hauteurs vertigineuses.

      Pour moi « gentil » c’est « gentil ». Et pour vous, c’est, sans doute, autre chose ?

    • microf 30 mai 17:05

      @roman_garev

      Le titre de l´article m´a plu, mais je suis arrêté á le lire á cette phrase« ne faisons pas d´angélisme : Poutine est loin d´être un gentil ».
      Pour moi c´est une insulte au Président Poutine, car je trouve qu´il n´ya pas de plus gentil que ce Président Poutine.
      Venir en France, est un acte très gentil, surtout lorsqu´on sait comment il a été récu avec mépris par le Président sortant.
      Mais lui que fait-il ?, il se déplace pour rencontrer le nouveau Président, c´est un très grand comme acte d´humilité, bien que cela n´existe pas en politique, mais la Président Poutine s´y met et veut donner l´exemple, malgré tout ce que les autres Présidents lui font comme misères, il leur tend toujours la main.
      On tue ses soldats, bombarde ses avions, sanctionne son pays et il est lá , embrasse ceux qui lui veulent du mal, va même chez eux, les recoit chez lui, du jamais vu en politique.
      Imaginons un seul instant que ce soit les avions de la France qui ait été bombardées, qu´on aurait tué les soldats, mais ce pays qui l´a fait serait aujourd´hui en cendre,ne parlons pas des Usa.
      Mais lui que fait-il ?, il tend la main, il sourit, il appele au dialogue, alors, un seul mot Président Poutine, continuez sur cette voie et donner des lecons d´humilités et de gentillesses aux autres Présidents, y compris nous les simples citoyens.


    • roman_garev 31 mai 19:26

      @microf
      Bonjour,

      J’éspère que la grande majorité des Français a compris que c’est en fait à eux que la Russie tend la main. Parce que Poutine représente à peu près 85 % des Russes, pas 23 %.

  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 29 mai 19:25

    A ce stade nous ne pouvons plus dissimuler quoi que ce soit : La France qui n’a plus aucune carte à jouer tant elle parait transparente aux yeux du monde entier, se donne a la prostitution ! 


    Dans toutes les occasions, elle plaide pour l’isolement de la Russie et pour des sanctions exemplaires, elle accuse même les Américains de vouloir initier un « rapprochement avec Moscou » comme si cela allait à l’encontre de la paix mondiale. Mais elle, la France, se met à plat ventre et ouvre ses « palais du Moyen âge » à Poutine comme si ce dernier pouvait vraiment être influencé par des baraques minuscules comparées aux châteaux et aux résidences russes ! 

    Le Zigoto pense que Poutine est un naïf, il lui propose des « échanges entre les jeunes et plus généralement des deux sociétés civiles »... Il espère sans doute arriver à entraîner la Grande Russie vers la déchéance culturelle et vers les comportements insolites !

    Jamais la Russie n’acceptera de légiférer sur l’homosexualité. Il y a bien dans la société russe des individus homosexuels comme il en existe dans toutes les sociétés et depuis toujours, personne ne les a jamais maltraités ni marginalisés mais en faire un sujet de « liberté humaine » et même d’exemple de comportement et de fierté... Voilà qui traduit de manière on ne peut plus claire ce que sont la valeurs françaises ! 

    Quand au discours périmé des pieds droit de l’homme... La façon dont ce Macron a été élu est tellement honteuse que la France ne devrait même pas y faire allusion ! 

    Quelle est donc cette petitesse de l’esprit français ? Des journalistes hypocrites reprochent encore aujourd’hui à Poutine d’avoir reçu Marine le PEN ; il a bien répondu mais j’ajoute ceci : La France ridicule pense peut-être qu’elle trompe encore le monde entier lorsqu’elle parle de la situation « des Syriens » en même temps qu’elle condamne 20 millions de Français en considérant leur représentante comme une ennemie de la Nation ? 

    De la prostitution politicienne au XXI siècle !

    MONSIEUR TRUMP AUTHENTIQUE VISAGE PALE, JE VOUS PARLE...

  • Pseudo 29 mai 21:47

    Tout à fait d’accord concernant la grandeur de la Russie qui a rejoint le G7 qui est devenu le G8, qui a envisagé de rejoindre l’Union Européenne, etc. Mais poutine lui n’a pas voulu de cela, il a voulu une nouvelle URSS, une nouvelle grande Russie en conflit avec l’Occident ! Il est vrai que l’Union Européenne a été démolie par le libéralisme allemand et US et peut être que Poutine a épargné cela à la Russie ! Mais Poutine a fait la guerre à la Géorgie et occupe une partie de son territoire, il fait la guerre à l’Ukraine notamment dans le Donbass et en a annexé la Crimée, depuis 2015 il n’a jamais cessé de bombarder et massacrer les Syriens notamment à Alep-Est qu’il a vidé de sa population, population qu’il amasse à Idlib où il peut mieux la bombarder et la massacrer ! Mais le nouveau gouvernement US « a des couilles » et a commencé à le montrer ! Poutine a du souci à se faire, « rira bien qui rira le dernier » ! Il y a quelques années les Américains ont bombardé « accidentellement » une base aérienne de bachar qui a riposté en bombardant le seul convoi humanitaire qui avait pu rentrer en Syrie pour approvisionner Alep-Est ! Puis plus récemment les Américains ont bombardé volontairement une autre base aérienne, puis un convoi militaire et ce n’est qu’un début ! La seule chose que l’on peut faire avec Poutine c’est une guerre, froide ou « chaude », et « que le meilleur gagne » ! 


    • Layly Victor Layly Victor 30 mai 12:32

      @Pseudo

      A Alep, Poutine a bombardé vos camarades djihadistes égorgeurs, financés et armés par, entre autres, les camarades Hollande et Fabius.
      Il a tenté, de plus en plus avec succès, de protéger et de sauver du massacre les Chrétiens que vous détestez tant, notamment à Alep, et sur lesquels le gros salopard Hollande voulait envoyer des missiles, manœuvre que Poutine a bloquée in-extremis.
      En Ukraine, il lutte contre les nazis bandéristes, les pires massacreurs de juifs de la 2ème guerre mondiale (curieusement soutenus par Israël).
      Au Yemen, il lutte contre le massacre épouvantable perpétré par vos amis israélo-saoudiens.

      Un grand bravo à Poutine.

  • Lengage Lengage 29 mai 22:04

    En fait je crois que Poutine s’est bien marré quand même ^^


  • troletbuse troletbuse 29 mai 22:22

    Il faut demander à Macronimbus si il ira parler d’homophobie au roi d"arabie saoudite. C’est là qu’on verra si il a des couilles au cul (je précise : des couilles qui seraient les siennes bien sûr)
     smiley
    Nos journaputes qui seront encore plus putes que jamais ne lui poseront pas la question.


    • baldis30 30 mai 12:23

      @troletbuse
      bonjour,

      d’homophobie bien sûr,..... mais aussi du droit des femmes puisque ce très démocratique-hum pays fait maintenant partie de l’institution idoine à l’ONU...... !


  • Eschyle 49 Eschyle 49 29 mai 22:30

    Le plus extraordinaire est que , depuis le cinquième siècle , soit depuis 1500 ans , nous avons un logiciel unique , canonique et laïc , pénal et civil , de Brest à Vladivostok , à savoir la Règle de Saint Benoit , transmise par Saints Cyrille et Méthode au neuvième siècle en Russie : cette Règle est la source du droit européen . 


  • filo... 29 mai 23:38

    @l’auteur
    « ...Mendeleïev, génie de la physique qui a réalisé la classification des éléments de la nature... »
    Dmitri Mendeleïev (1834-1907) n’était pas « génie de la physique » mais chimiste de renom. Il nous a laissé, entre autres le tableau, qui porte son nom, des éléments chimiques et non comme vous le dites de manière très vague : « ...des éléments de la nature... »


    • Layly Victor Layly Victor 30 mai 12:43

      @filo...

      La classification de Mendeleïev est un progrès énorme de la connaissance.
      Mendeleïev était un authentique génie et pas seulement, comme vous dites, un chimiste de renom.

      La classification de Mendeleïev a permis de faire la distinction entre les structures au niveau atomique et au niveau nucléaire. Elle a ouvert la voie au modèle en couches du noyau, anticipant la mécanique quantique et la description mécaniste des propriétés du noyau.

  • Massada Massada 30 mai 07:16

    La France qui donne des leçons à la Russie alors que l’état français finance l’AFP spécialisée dans les contre-vérités anti-israéliennes. smiley



    • JL JL 31 mai 08:14

      @Massada
       

       je me demande pourquoi la France persiste à maintenir de bonnes relation avec Israël qui lui crache en permanence à la gueule, si j’en juge par ses porte-parole ici : faut-il y voir un hommage de la vertu au vice ? Ou bien de la real politique face à la capacité de nuisance de cet Etat ? Ce qui est la même chose.

  • chantecler chantecler 30 mai 08:45

    « l’état français finance l’AFP spécialisée dans les contre-vérités anti-israéliennes. »
    Non !
    Je veux bien être « gentil », car je n’ai pas le choix mais c’est plutôt , à moins de nier les évidences :
    « l’état français finance l’AFP spécialisée dans les contre-vérités israéliennes. »
    Il suffit de se souvenir de ce qui s’est passé sousnos deux derniers présidents .
    Massada : allez enfumer ailleurs .


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 30 mai 11:48

    Imaginez plutôt ce que les Américains vont comprendre de cette honte française !


    Alors que les journalistes et les médias de Marianne n’arrêtent pas depuis des mois de chercher des histoires de sorcières et d’accuser TRUMP et les membres de sa famille d’avoir discuté avec les Russes, le zigoto français lui, déroule le tapis rouge à Versailles pour (pense t-il) gagner les faveurs de Poutine ! Quelle petitesse ! Poutine a été dans l’appareil soviétique avant de reprendre les affaires russes en main, c’est un véritable homme d’Etat. 

    Quand Poutine décide quelque chose dans l’intérêt des peuples russes, il le fait sans songer à plaire à qui que ce soit...

    « Amitié franco-russe » ? Vous pensez que les Russes sont du niveau des indigènes africains que la France fait larmoyer avec ces minables expressions ? 

    Vous avez sans doute remarqué que moi j’informe indistinctement les opinions en disant ce qu’il faut dire alors que vous tous vous faites tout pour empêchez mes articles d’être publiés... La peur est de votre côté ! Qu’à cela ne tienne, je vous rappelle alors que la France que j’appelle « La Panthère Rose » prend beaucoup de risque à se frotter à l’Ours polaire ! 

  • covadonga*722 covadonga*722 30 mai 11:52

     yep , ça ne préjuges pas du reste .Il n’est pas sur que Poutine ne préfères pas quelqu’un qui lui dise son fait .Par ailleurs Macron a glissé une phrase dont le fonction est d’atténuer l’injure faites au peuple russe« soviétique » pas invité aux dernières célébration de la libération.En effet Macron a insisté sur la participation de la Russie « allusion a Leningrad en sus » dans la libération de l’Europe et ça chez Poutine c’est un bon point.Soit il est bien entouré soit ce jeune président apprend vite .


    • Michel Maugis Michel Maugis 31 mai 02:57

      @covadonga*722

      « Il n’est pas sur que Poutine ne préfères pas quelqu’un qui lui dise son fait »

      Je vous mets au défi de montrer avec arguments « son fait » qu’aurait montré Macron ?

      Macro n’ a tenu qu’un discours FAUX CUL ennemis insinuant les mensonges et calomnies des son prédécesseur.

      Comme lui, vous insinuez une bravoure inexistante.
      Poutine a montré une très grande maitrise devant tant d’hypocrisie.

      En fait, tout le monde l’ a compris, Poutine ne parlait pas au faux cul, mais aux français,

    • covadonga*722 covadonga*722 31 mai 07:42

      @Michel Maugis
      bof comme ça hein au hasard , Sputnik , rt , gay en Tchétchénie ligne rouge syrie ect....après moi je parle pas de « bravoure » mais de pragmatisme et de réalisme ce qui nous change du verbeux Hollande ou de l’accroc people Sarkozy et je réitère il n’est pas anodin que Macron ai fait par la suite une allusion a la participation importante du peuple russe/soviétique a la libération de l’Europe .Pour avoir lu nombre d’interventions de Poutine j’ai observé que l’Histoire des peuples et des civilisations en sont le canevas .Ses référents culturels et historique lui servent de grille de lecture , in fine un usage approprié du « marxisme » puis qu’a mon avis sa seule utilité désormais est d’être un outil pour une lecture de l’Histoire des peuples.


    • Layly Victor Layly Victor 31 mai 09:52

      @Michel Maugis

      Macron m’a fait honte.
      Hollande nous avait couverts de honte aux yeux du monde entier, mais Macron est sur la bonne voie pour continuer.

      Dans tous les pays du monde, dans toutes les cultures, celui que l’on reçoit dans sa maison est sacré, et la coutume veut que l’on ne fasse rien pour l’indisposer.
      Mais voilà, la France est le pays champion du monde de l’impolitesse.

      Les sorties de Macron sur les homosexuels tchétchènes et sur les média russes n’avaient qu’un seul but : rassurer maman Merkel et les électeurs macroniens, à peu de frais, quitte à étaler son impolitesse. Voilà un type qui reçoit en notre nom le président d’une des grandes nations du monde et qui en profite pour faire sa tambouille à usage interne.

      En restant impassible, Poutine a montré toute sa grandeur, une fois de plus.

    • Michel Maugis Michel Maugis 31 mai 17:47

      @covadonga*722

      vous ne prouvez rien, vous affirmez.


    • covadonga*722 covadonga*722 31 mai 18:37

      @Michel Maugis
      vous avez commencé le premier mon cher , mais bon le tropisme stalinien sans doute .

      Pour le reste je m’en cogne de Macron je suis pas un démocrate moi la chienlit libérale ou la gauche communiste ou pas c’est le même fumier ! 
      Notre civilisation si elle veut survivre devra éradiquer les deux !

  • Claire29 Claire29 30 mai 11:57
    Depuis le 20 avril dernier,Poutine peut être traité « d’infâme dictateur liberticide » !
    C’est en effet le 20 avril 2017 que la Cour Suprême de Russie a pris la décision d’interdire aux Témoins de Jéhovah de pratiquer leur religion au mépris de l’article 10 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme selon lequel nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses !
    « Les conséquences de cet arrêt sont dramatiques pour les 175000 Témoins de Jéhovah concernés ainsi que pour leurs familles... »
    Les journalistes présents à la conférence de presse à Versailles ne peuvent ignorer cette décision mais ils n’ont posé aucune question à « Vlad-le-terrible » !
    le silence de toute la presse concernant la persécution des Témoins de Jéhovah en Russie est assourdissant !
    « Peut-être la persécution systématique des chrétiens devrait-elle être, pour les partisans de la liberté, un signal d’alarme, avertisseur de tyrannie totalitaire »

    • Claire29 Claire29 1er juin 12:34

      @Claire29

      Eh bien,il y a beaucoup plus de semeurs de haine et d’intolérance que de défenseurs des libertés fondamentales sur ce site,je l’ai constaté depuis longtemps et je ne suis pas très surprise mais cependant,c’est toujours très décevant et surtout très inquiétant non seulement pour les Témoins de Jéhovah dont je ne suis pas mais pour toutes les minorités !
      J’ai signalé un commentaire dont les propos diffamatoires et l’incitation à la haine et à l’intolérance sont inacceptables,on voit tous les jours sur la planète les conséquences dramatiques de cette propagande haineuse et irresponsable !
      Les témoins de Jéhovah sont pacifiques,ils ont le droit de pratiquer leur religion,leur persécution en Russie doit être dénoncée par tous les défenseurs des droits de l’Homme et des libertés fondamentales !
      Je rappelle que des hommes et des femmes se sont battus et sont morts pour défendre,faire appliquer et respecter les libertés fondamentales partout sur la planète !

      La persécution des Témoins de Jéhovah en Russie : des députés du parti démocrate posent des questions au Parlement italien
      Les organisations de droits de l’homme font appel à la Cour suprême et à l’administration présidentielle de la Russie.

  • baldis30 30 mai 12:17

    bonjour,

    Remarquable article toutefois le montage suivant de la dernière ligne est inquiétant

    « on verra vite ....................s’il y a du De Gaulle dans Macron ! »

    l’auteur rêve-t-il en posant une telle question ....

    Vu la batterie de cuisine que traîne déjà son gouvernement la seule évocation d’une telle référence relève du mythe, ou d’une soirée bien .... remplie ....


  • zak5 zak5 30 mai 12:56

    Il n y a pas un peuple plus francophile que les russes et ceci malgré Napoléoné

    Les américains, les anglais et les allemands ont toujours détesté la France


    • Layly Victor Layly Victor 31 mai 10:03

      @zak5

      C’est pour cette raison que les francs-maçons et sionistes vénèrent les américains, les anglais et les allemands, et détestent les Russes.

      Rendons cependant justice aux Britanniques. Ils sont aujourd’hui dans la main de la City de Rothschild et compagnie, d’où leur politique internationale meurtrière. Mais il ne faut jamais oublier que, quand Hitler leur a proposé une paix séparée, ils ont refusé de nous abandonner.

      Autre fait historique qu’il ne faut pas oublier : chaque fois que le tsar Alexandre 1er était prêt à faire la paix avec Napoléon, les banquiers anglais sont arrivés avec du fric pour alimenter la guerre (pareil pour la Prusse et l’Autriche).

  • macchia 30 mai 18:04

    Tout ira très bien si on évite une croisière à la Poincaré juillet 1914


Réagir