mercredi 1er février - par Marc Filterman

L’arnaque de la vignette anti-pollution Crit’air imposée par la dictature de la mairie de Paris a été démontrée le 24/01/2017 sur France 2

Lettre ouverte aux parlementaires 30/01/2017 (Partie 3)

L'arnaque de la vignette anti-pollution Crit'air imposée par la dictature de la mairie de Paris a été démontrée le 24/01/2017 dans le journal télévisé de David Pujadas sur France 2. Pour commencer, la vignette anti-pollution Crit'air (video attrape-couillon) imposée par la reine Anne Hidalgo, maire de Paris, pour les voitures est un véritable scandale et une arnaque. La pollution de l'air à des causes à 86% qui sont autres que la pollution automobile. Les véhicules ne sont responsables que de seulement 14% de la pollution totale, ce que semble ignorer Christophe Najdovski, adjoint à la maire de Paris chargé des transports. Nous attendons avec impatience 2017, 2020 et 2022 pour voter en masse contre cette monarchie socialiste, qui passe son temps à santionner les pauvres travailleurs qui n'ont pas les moyens de changer de voiture.

vignette anti-pollution crit'air imposée par la mairie de Paris {JPEG}

1°) Les pauvres sans dents sont invités à prende le métro et RER, et à respirer l'air toxique des transports en commun.

Le 24 janvier Anne Hidalgo, maire socialiste royaliste de Paris, a appelé les automobilistes à faire preuve de « civisme ». Elle a aussi invité les parisiens à « privilégier les transports en commun et le covoiturage ». Nous pourrions aussi inviter les élus locaux et les politiques à faire preuve de plus de civisme et d'éthique, au hasard :

- à lutter contre les conflits d'intérêts,

- à lutter contre la corruption des élus locaux et des politiques (vidéos) par l'industrie (30% de corrompus au moins),

- à lutter contre le sponsoring ou le financement des fondations des élus locaux et politiciens par les industriels.

- à lutter contre la corruption des politiques par le biais des off-shore et sociétés écrans du Delaware (vidéos 4 mn). Des politiciens français et européens ont plongé les deux pieds joints dans le Delaware qui est sous le contrôle de la CIA (vidéo 11mn). Cela explique la politique de haute trahison, et anti-nationale de certains élus de la France, la vente et la délocalisation de groupes avec l'aval de l'Elysée et/ou Matignon, sous la pression et par le chantage de personnalités par la CIA.

La reine Anne Hidalgo, maire de Paris, prend soin de la santé des parisiens, nous allons voir comment. Pour diminuer la pollution de l'air dans Paris, la maire royaliste de Paris recommande aux franciliens d'aller s'empoisonner avec l'air du métro et du RER, qui est en effet encore plus toxique que celui de la rue, mais ça elle a oublié de vous le dire. Pour Airparif le niveau de particules fines en PM10 est inquiétant. Dans le métro/RER il s'élève à 200 µg/m3 (microgrammes par mètre cube d'air de 19 à 20 heures). Ce niveau est équivalent à celui qu'on mesure dans les tunnels autoroutiers. Le reste de la journée, le niveau est de 90 à 120 µg/ m3 et 80 µg/ m3 le week-end. C'est vraiment trop sympa de voir une maire de Paris et un ministre socialiste qui se préoccupent autant de la santé des franciliens.

- Inférieur à 5µg/m3, absence de pollution aux particules fines

- 10µg/m3, présence de particules fines respectant la valeur guide de l'OMS,

- 20µg/m3, seuil fixé par la Commission européenne, objectif pour 2020.

- 200 µg/mpollution du métro et RER, bienvenue aux pauvres sans dents.

 

 

2°) Les voeux d'Anne Hidalgo pour 2017 aux maires d'île de France.

Le 26 janvier, la reine Anne Hidalgo, maire de Paris, présentait ses voeux aux maires de l’association des maires d’Île-de-France dont au moins une centaine sont très remontés contre elle, mais pas seulement. Comment tuer l'économie et le tourisme en France ? Adressez-vous à la maire royaliste de Paris, vous aurez la réponse. Fin décembre 300 à 400 chauffeurs d'autobus de tourisme toutes nationalités confondues (voir vidéo) manifestaient contre Anne Hidalgo. Les motards de la FFMC PPC s'étaient aussi invité (vidéo 16/01/2017) pour dénoncer les restrictions de circulation des 2-roues motorisés (vidéo face à face avec les CRS). A la suite de tous les articles internet fait sur la circulation à Paris, il suffit de lire les commentaires peu flatteurs sur les forums, pour constater que la maire de Paris fait l'unanimité contre elle. Toute le monde est pressé d'aller voter à la présidentielle, mais pour aller voter contre le socialiste royaliste. Le 16 janvier Jean-Christophe Lagarde, maire de Drancy dénonçait la discrimination sociale de la maire royaliste de Paris

 

 

3°) Entrave à la liberté de circulation, et abus de pouvoir.

Ce qui ne passe pas du tout, c'est l'interdiction de circulation de certains véhicules, voir mon premier article. Certains ont suggéré d'interdire carrément les politiques. La vignette Crit'Air doit permettre d'abandonner le système arbitraire de la circulation alternée, pour cibler les véhicules les plus polluants. Mais en réalité ce dispositif peut aussi favoriser les GROS SUV des riches bobo amis des politiques. Quand un maire décide d'interdire à des voitures d'avant 1997 de rouler, c'est de l'entrave à la liberté de circulation. Nous ne sommes plus en démocratie et dans ce cas les contrôles techniques ne servent plus à rien, il faut les supprimer. Avec cette décision ubuesque, n'importe quel maire peut décider dès demain d'interdire aussi à tel type de voiture de rouler, au motif que les BMW ou Volkswwagen viennent d'Allemagne, que les Toyotas ou Hondas viennent du Japon, que les Fiats et Lancias d'Italie, que la couleur orange ne lui plaît pas, que les constructeurs ont fraudé les tests anti-pollutions, etc... Les français sont devenus les pigeons et les vaches à lait de tous ces élus de ce gouvernement socialo-royaliste. Ils passent leur temps à taxer les pauvres sans dents au nom d'un nouveau prétexte, la lutte contre la pollution, une grosse farce. Cette vignette est une farce et une formidable escroquerie pour plusieurs raisons :

- Cette vignette empêchera les petits véhicules d'avant 1997 de rouler, mais pas les gros 4x4 SUV et berline de luxe.

- Cette vignette n'empêchera pas les pollutions qui viennent de l'étranger de venir sur Paris.

- Cette vignette n'empêchera pas les pollutions qui viennent des 18 incinérateurs de déchets.

- Cette vignette n'empêchera pas les pollutions qui viennent des 15 sites METOX.

- Cette vignette n'empêchera pas les pollutions de l'aviation de retomber sur Paris.

- Cette vignette n'empêchera pas les pollutions qui viennent des feux des cheminées.

- A quand une vignette et des mesures sur les émissions de particules des incinérateurs ???

voitures autorisées et interdites en île de France par Anne Hidalgo, Maire royaliste de Paris, arnaque escroquerie de la vignette crit'air anti-pollution

 

 

4°) Retranscription du journal télévisé du 24 janvier de France 2.

Le plus drôle, c'est que nous venons d'apprendre, que les transports ne sont pas responsables de 27% de la pollution totale comme je l'avais écrit dans le précédent article, mais que de seulement 14%. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est le journal télévisé de France 2 du 24/01/2017. On apprend en plus que la qualité de l'air depuis 15 ou 25 ans n'a pas cessé de s'améliorer, alors qu'Anne Hidalgo de la mairie socialo-monarchiste nous affirme le contraire. Alors pourquoi on nous affirme que la qualité de l'air s'améliore ? La réponse est très simple, mais la presse ne peux pas vous le dire, parce qu'elle révélerait et confirmerait la faillite de l'industrie française, la faillite de notre élite et de nos super-diplômés qui nous coûtent très chers. Si nos usines et grandes entreprises mettent la clef sous la porte et délocalisent, il est évident que la pollution ne peut que baisser. Nos politiciens de droite et de gauche ne vont pas nous l'avouer, ni même notre presse qui est sous le contrôle de l'état comme dans les dictatures, ou de nos industriels.

 

David Pujadas

« Alors on entend beaucoup de chose, et on va tenter de démêler le vrai du faux. Bonsoir Nicolas Chateauneuf, première affirmation, globalement l'air que nous respirons en France est plus pollué qu'il y a 15 ans, c'est vrai ou c'est faux ? »

Nicolas Chateauneuf

« Eh bien c'est faux David, tout simplement parce que la qualité de l'air s'améliore régulièrement en France. On va prendre les principaux polluants David. Le dioxyde de souffre des usines, et le dioxyde d'azote des voitures, les particules fines, eh bien c'est trois polluants là sont en baisse constante depuis une quinzaine d'années, seule la pollution à l'ozone ne baisse malheureusement pas »

David Pujadas

« Mais les particules fines plus précisément, elles seraient plus présentent, vrai ou faux ?  »

Nicolas Chateauneuf

« Alors là encore c'est faux David. Je vais vous montrer une courbe. Elle montre en fait l'évolution et la diminution régulière des particules en France depuis environ 25 ans. Aujourd'hui ces particules fines il faut le savoir, elles proviennent pour à peu près pour 1/3 du chauffage, pour à peu près 1/4 de l'agriculture et des usines, et cela va vous surprendre mais en fait, les transports ne représentent finalement que 14% des émissions des particules. »

David Pujadas

« Donc tout irait pour le mieux, mais pourtant ces alertes à la pollution elles sont plus fréquentes, vrai ou faux ? »

Nicolas Chateauneuf

« Oui alors là c'est vrai David, pour une simple et bonne raison, c'est qu'en 2012 nous avons baissé les seuils d'alerte d'environ 1/3, pourquoi. Eh bien parce que l'organisation mondiale de la santé, la même année a classé les particules fines comme cancérigènes pour certains, et ces particules fines on sait, ont un effet avéré sur les yeux, la gorge, sur le coeur, sur les poumons, les effets et les impacts sur le cerveau restent encore à démontrer. »

David Pujadas

« Dernier, point parce qu'on entend souvent ces derniers temps, cet air pollué viendrait d'Allemagne et de ses industries, c'est vrai, ou c'est fantaisiste ? »

Nicolas Chateauneuf

« Alors là c'est totalement faux David. C'est vrai que quand on regarde la carte des émissions de particules fines, les concentrations de particules fines aujourd'hui en France, on a l'impression d'avoir un gros nuage de particules fines sur la France et on pourrait croire en effet que ce gros nuage vient de l'Est de la Suisse et de l'Allemagne. Mais pas du tout, absolument pas. Cela peu arriver parfois quand il y a un léger vent d'Est, ce n'est pas le cas actuellement, c'est particules fines elles sont bien produites en France par les activités françaises, et en fait ce sont les conditions météos qui les empêchent de se disperser. »

 

Sur cette carte du 26/01/2017 à droite les vents viennent de l'Est, de la Belgique, de l'Allemagne (mines de charbon) ou de l'Italie (incendies des décharges). Il faut environ 50 heures pour que les masses d'air polluées situées du côté de Cologne ou de Milan parcourent à la vitesse de 10 km/h une distance d'environ 500 km, soit la distance de Cologne à Paris. Cest la raison pour laquelle il faut prendre la carte de pollution du 28 janvier, et celle des vents du 26 janvier. Les feux de cheminée, incinérateurs, et incendies de décharges en Italie génèrent une forte pollution à l'Est de la france. Il faut savoir qu'en Italie les décharges ne sont pas sous le contrôle des élus, mais elles sont sous le contrôle de la mafia. La maire de Rome (voir article) est poursuivies en justice dans une corruption. Les sont régulièrement incendiées, et là aussi avec les vents d'Est on reçoit la pollution de l'air venant des environs de Milan (voir article). Dans certaines zones le bétail, les légumes et les fruits sont contaminés par le biais de l'eau, de la terre, et de l'air, avec des produits chimiques et métaux lourds. La vignette Crit'air est donc totalement inefficace contre ces masses d'air polluées qui ne connaissent pas les frontières, comme au temps de Tchernobyl.

Quand les vents viennent du nord on reçoit la pollution de l'Angleterre qui utilise aussi les charbon, celle générée par les navires qui traversent la Manche, celle des aéroports, et celle des incinérateurs situés au Nord de Paris.

 

 

5°) Les automobilistes sont victimes d'une pompe à fric et à pigeons.

Je suis surpris que toutes les fausses affirmations de nos élu(es) socialistes ne soient pas attaquées par la presse et/ou devant la justice. D'un côté nous avons la mairie socialo-monarchiste de Paris, et la ministre Ségolène Royal qui passent leur temps à culpabiliser les automobilistes, et de l'autre nous avons les journalistes de France 2 qui affirment que la pollution baisse. Il faudrait peut-être s'entendre. Il faut dire qu'avec la ministre de la santé Marisol Touraine ce n'était guère mieux, puisque lors de ses passages à répétition à la télé en décembre et janvier, elle affirmait qu'il fallait se faire vacciner contre la grippe, et 5 minutes après un médecin passait pour vous dire que c'était trop tard, cela ne servait plus à rien de se faire vacciner contre la grippe. Si personne n'avait commandé cette vignette, cette arnaque serait tombée à l'eau. Elle est devenue obligatoire sur Paris et Grenoble. Le prix des vignettes est de 4.18€, on les trouve sur le site certificat air gouv. Si vous roulez en zone de circulation restreinte (ZCR) sans vignette, vous risquez une amende. Je serais curieux de savoir où finiront réellement les fonds récoltés.

 

- La majoration de la taxe carbone provoque une augmentation de 0,04€ par litres de gazole.

- Pour les véhicules électriques 2 ou 3 roues, un bonus de 1.000€ est accordé lors de l'achat.

- Pour les voiture diesel de plus de 10 ans, l'aide de 10.000€ pour voiture électrique est maintenue.

- Les véhicules roulant avec un pare-brise ou des vitres latérales opâque seront immobilisés, avec un retrait de 3 points sur le permis de conduire, et une amende de 135€.. Les personnes atteintes de maladie de peaux et les véhicules blindés sont exonérés.

- Les conducteurs ayant un permis de conduire sur voiture automatique pourront conduire une voiture manuelle après avoir effectué une formation de 7 heures dans une auto-école.

- Les entreprises sont obligés depuis le 01/01/2017 de donner le nom des employés coupables d'infraction avec une voiture de société. En cas de refus elles auront une amende de 650€.

- Les autos, motos et scooters immatriculés à l'étranger doivent aussi acheter la vignette Crit'Air pour rouler dans Paris.

 

 

6°) La vignette anti-pollution Crit'Air et abus de pouvoir et sanctions.

Voici quelques éléments qui sont fournis par Maître Le Dall, docteur en droit et vice-président de l'Automobile Club des Avocats. Il intervient sur son blog et sur LCI.

 

A partir du lundi 16 janvier 2017, la vignette Crit'air est devenue obligatoire pour rouler dans Paris. Selon les textes en vigueur, pendant quelques semaines encore, la pose de cette vignette n’est obligatoire que pour stationner dans les zones à circulation restreinte mais pas pour y circuler. De futurs textes doivent encore être rédigés par le gouvernement pour finir de rendre la pose de cette vignette obligatoire. Il faut savoir que votre véhicule peut même être immobilisé. De quel droit, on l'ignore, cela doit se faire aussi à la tête du client. Un conducteur qui circulerait en semaine à Paris avec un véhicule non autorisé, risque d'être verbalisé selon l’article R411-19-1 du Code de la route :

« Le fait, pour un conducteur, de circuler en violation des restrictions d'une zone à circulation restreinte, instituée en application de l'article L. 2213-4-1 du code général des collectivités territoriales, est puni de l'amende prévue pour les contraventions : 1) De la quatrième classe, lorsque le véhicule relève des catégories M2, M3, N2 ou N3 définies à l'article R. 311-1 ; 2) De la troisième classe, lorsque le véhicule relève des catégories M1, N1 ou L. »

 

En clair vous pouvez être verbalisé par une amende

- de 135€ (minorée à 90€) pour les bus et poids lourds

- de 68€ (minorée à 45€) pour les véhicules de particulier et les camionnettes de moins de 3,5 t.

- de 68€ si vous avez mis la mauvaise vignette dite écologique.

 

1 - « L’infraction qui peut être reprochée au conducteur ne réside pas dans l’absence de vignette Crit’air mais dans la violation éventuelle de la restriction à la circulation qui elle est édictée en fonction du certificat qualité de l'air autrement dit de la vignette Crit’air. Pour être plus clair, rien, aujourd’hui, n’oblige à apposer la vignette sur son pare-brise si l’on souhaite circuler à Paris. »

 

2 « En pratique, l’attribution d’une classe de vignette découle d’une motorisation essence, diesel, électrique et du respect d’une norme euro 2, 3, 4, 5 ou 6 classant les véhicules selon leurs niveau d'émissions de gaz polluants. »

 

Même un vendeur de véhicule d'occasion serait incapable d'identifier au premier coup d’œil une voiture qui est en de droit de rouler ou pas. Les forces de l’ordre ne pourront, donc, que se fier à la vignette. Si vous n'avez pas de vignette, vous risquez d'être contrôlés, et même d'être verbalisés mais pour une autre infraction que la vignette. C'est une façon qui vise à contraindre les conducteurs à acheter cette vignette, qui n'est pas obligatoire pour circuler, mais elle l'est pour stationner.

 

3 « Il est évident que la rédaction des textes n’obéit à aucune logique d’ordre écologique mais le constat est bien là : on ne pourra pas, par exemple, verbaliser le diesel qui roule, mais on pourra dresser un avis de contravention s’il se stationne alors qu’il a cessé tout rejet polluant. »

 

4- « Le même article R411-19-1 du Code de la route prévoit, qu’est puni de l'amende prévue pour les contraventions de 3ième classe, pour les véhicules de particuliers et les camionnettes, le fait de stationner dans le périmètre de la zone à circulation restreinte lorsque le véhicule n'est pas identifié avec sa vignette ou lorsque l'accès de ce véhicule à la zone de circulation restreinte est interdit en permanence. »

 

5- « Les véhicules de plus de 20 ans (antérieurs au 01/011997) ne pouvant prétendre à la délivrance d’aucune vignette, ne sont pas concernés par l’obligation de s’identifier par une vignette. Et comme les zones de circulation restreinte ne le sont pas en permanence (tous les véhicules sans distinction peuvent circuler le week-end), on en déduit que les véhicules anciens n’auront pas à craindre la verbalisation au stationnement même en cas d’absence de vignette. »

 

 

7°) Conclusions.

Ces vignette sont inutiles, et illégales, car elle ne permet pas de lutter contre la pollution qui a d'autres origines que les voitures. On a entendu des conducteurs demander qu'on interdise les politiques et Anne Hidalgo. On pourrait aussi demander l'élimination de tous les parcs automobiles avec limousine très coûteuses des ministères, du sénat, de l'assemblée nationale, de tous les hauts fonctionnaires, ce qui fait plusieurs milliers de véhicules. Cette mesure permettrait de payer des gilets pare-balles pour les policiers, les gendarmes, et les militaires que les bobos anti-militaristes détestent, sauf quand il faut les expédier sur le terrain pour protéger les intérêts de certains. La réglementation de la monarchie socialiste anti-pauvres va interdire à des deux roues et à des petits véhicules peu polluants de rouler, pendant que ce dispositif va autoriser les berlines et gros 4x4 SUV diesel des élus et riches bobos qui pourront polluer tranquillement avec la bénédiction de la reine Hidalgo. Enfin bref, la mairie socialo-monarchique de Paris à bien adopté qu'on le veuille ou non des mesures discriminatoires contre les pauvres sans dents. Voilà une autre bonne raison de voter contre les socialiste en 2017, mais aussi en 2020 et 2022.

 

Suite à toutes ces incohérences, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, a déjà annoncé l'arrivée d'un futur décret pour rendre la vignette obligatoire dans les zones à circulation restreinte (ZCR). Il est prévu que 25 villes se dote de ce dispositif non coordonné, enfin bref encore une usine à gaz qui va nous coûter très cher, et encore enrichir quelques-uns. Quant aux voitures électriques dites non polluantes qu'Anne Hidalgo et Ségolène Royal veulent nous imposer, j'ai là aussi prévu de réaliser un autre article pour dénoncer les lacunes techniques de nos administrations. C'est là encore un projet irréaliste qui n'a pas tenu compte de divers problèmes techniques, et qui se traduira par un échec cuisant et coùteux pour les contribuables, comme Autolib.



59 réactions


  • gégène 1er février 09:39

    @ l’auteur
    Qu’est ce que c’est, au juste, que vous dénoncez ? La « Reine Hidalgo » ou le système Crit’air ?


    • sweach 1er février 10:11

      @gégène
      Il formule clairement une critique contre la personne Hidalgo, par contre classer cette mesure de « socialiste » est un abus, comme malheureusement trop de chose ces dernière années ce n’est pas cette politique qui est mené.


      On a tous comprit que ces vignettes étaient inutile

      On a également tous compris que les mesures de restriction sur les voitures sont également inutile.

      Il faut alors s’attaquer aux véritables pollueurs qui sont 

      1) Les paysans avec les épandages.
      Il faudrait des périodes d’interdiction plus restrictive et surtout éviter les effets de masse, car ils épendent tous en même temps.

      2) Les fumés d’usines
      Il est plus que surprenant de voir des usines cracher des fumer noir quand nous avons des pics de pollution, la plupart des industrie peuvent se permettre des petites période d’arrêt

      Interdire les véhicules en fonction de leur age est très discriminatoire.
      Il existe des voitures avec générateur HHO et modifié pour tourner à l’éthanol, des modifications anti-pollution et économique et on interdit ces voitures.

      En tant que touriste aller sur Paris avec ma voiture me semble être devenu une galère du coup je n’envisage pas ce type de tourisme, c’est une perte pour paris, car la voiture reste le system de transport principal.

    • Fergus Fergus 1er février 13:03

      Bonjour, gégène

      Il est maladroit, pour ne pas dire ridicule, de parler de « la reine Hidalgo » qui aurait imposé cette vignette. Sans vouloir la défendre, la maire de Paris n’est « souveraine » dans aucune des grandes métropoles qui ont déjà adopté cette vignette ou s’apprêtent à le faire !


    • gégène 1er février 13:45

      Bonjour Fergus
      Si j’ai utilisé des «  », c’est parce que je reprenais les termes de l’auteur dans son introduction.
      Pour le reste, je suis bien d’accord avec vous.


    • Fergus Fergus 1er février 14:13

      @ gégène

      J’avais bien compris, et c’est bien par référence à l’auteur que j’ai moi aussi mis des guillemets.

      Bonne journée.


    • Marc Filterman 1er février 17:21

      @gégène - La « Reine Hidalgo » ou le système Crit’air ?
      Les 2, quand on parle d’un président, on parle toujours du fait du Prince, ici on doit parler des faits d’une monarchiste qui impose ses doctrines, sans tenir compte des emmerdes pour les franciliens, ni des pauvres qui risquent en plus de faire virer, s’ils restent bloquer dans les embouteillages.


    • dobertou 2 février 07:39

      @Fergus Vous oubliez qu’elle n’a même pas tenu compte des rapports de la préfecture, ni des profssionnels de la route. Un de mes amis qui prend le taxi ou vtc quand il vient sur Paris me disait que ces chaiffeurs bénissaient la reine Hidalgo, et qu’ils allaient tout faire pour qu’elle ne soit jamais réélue.


    • Fergus Fergus 2 février 08:38

      Bonjour, dobertou

      Vous m’avez mal lu, je ne prends pas la défense d’Hidalgo pour laquelle je n’ai d’ailleurs aucune sympathie, je souligne simplement qu’elle n’est pas la seule à agir comme elle le fait, les autres grandes métropoles régionales - de gauche comme de droite - étant engagées dans la même démarche.

      Ne confondez pas constat et opinion !


    • dobertou 4 février 07:36

      @Fergus
      Bonjour Fergus, je regrette qu’on ne se soit pas compris. Je n’ai pas dit que vous défendiez Hidalgo, j’ai juste voulu dire que je comprends pourquoi l’auteur a utilisé l’expression de « reine hidalgo », qui a décidé de n’écouter personne, mais d’imposer ses doctrines, y compris aux pauvres, pour parler comme l’auteur.


  • Gasty Gasty 1er février 09:50

    « Ce n’est pas moi qui le dit, c’est le journal télévisé de France 2 du 24/01/2017 »

    Oh ben alors ! Si c’est Pujadas qui le dit....

    Si la pollution de l’air à des causes qui sont autres que la pollution automobile, lors d’épisode de grand froid et l’absence de vent la pollution de l’air est en majorité dû aux véhicules.
    La hauteur de cheminées industrielle est un indice, rejeter au dessus de la chape. En dessous ce sont les véhicules.

    Ceci dit, je suis bien d’accord, cette vignette est aussi nul que la précédente.


  • BOBW BOBW 1er février 09:52

     Sous tous les prétextes :Stop, et Basta au rackett des usagers de la route (vignettes,radars...) et à tous les moyens pour supprimer l ’auto et la moto à ceux qui ne sont pas riches ! smiley


    • BOBW BOBW 1er février 10:06

      @BOBW : Rejoignons massivement le boycott de la fédération des motards en colère :
      http://www.ffmc.asso.fr/spip.php?article6709


    • Marc Filterman 1er février 17:28

      @BOBW
      Bonjour et merci à la Fédération Française des Motards en Colère
      Je remets votre lien, car quand on clique dessus il ne marche pas.
      Je conseille aux autres lecteurs de faire un copier coller à partir de celui ci-dessous
      http://www.ffmc.asso.fr/spip.php?article6709

      La FFMC appelle au boycott de la vignette Crit’Air

    • BOBW BOBW 1er février 19:19

      @Marc Filterman :MERCI beaucoup !


    • dobertou 2 février 07:34

      @BOBW Pour la vignette critair votre fédération des motards a appelé à manifester contre, mais pour les automobilistes, les particuliers qui ont des voitures d’avant 97, aucune des assos ne nous a appelé à aller manifester devant la mairie de Paris. Autoplus, 40 millions d’automobilistes et autres, c’est le silence, on se demande pourquoi.


  • LE CHAT LE CHAT 1er février 10:01

    vont ils aussi obliger les fabricants à changer le nom des bagnoles si celui ci ne leur plaisent pas , comme vient de faire l’autre tache pour les paquets de cigarettes ?

    vraiment les écolobobos font chier le monde avec leur dictature de la pensée politicalcorrect et leurs réglementations de petits fonctionnaires trouduculs !

    il va bientôt y avoir plus que la famille Fillon et BHL qui vont avoir les moyens de vivre à Paname ...


  • Anatine 1er février 12:37

    Mesurer la qualite de l’air... On fait ca depuis quelques decenies. Ou peut-on trouver les donnees techniques sur l’evolution des divers pollutions ?


    • Marc Filterman 1er février 17:36

      @Anatine
      Pour la France j’ai oublié de marquer la source, erreur réparée. Leur site est pas mal foutu.
      http://www2.prevair.org/


    • Anatine 1er février 19:12

      @Marc Filterman

      Merci.


    • dobertou 2 février 07:42

      @Anatine C’est pas mesurer la qualité de l’air qu’il faut faire, il faut avoir des bornes de mesure pour mesurer la qualité de nos élus, je suis certains qu’il y a un marché en ce moment.


  • jymb 1er février 12:56

    Bravo pour votre article, documenté et objectif 


    Le plus désespérant n’est pas qu’une élue profite de sa position pour asséner et imposer son extrémisme autophobe monomaniaque, à égalité avec quelques associations ne représentant quasiment personne, mais complaisamment interviewés et invitées dans toutes les instances décisonnelles pour semer leur haîne.

    Le plus triste est qu’il n’y a à ce jour aucun politique qui s’engage à annuler fermement et en urgence l’ensemble de ces délires lorsqu’il sera aux commandes

    en attendant la non délation devient un délit punissable..incroyable mais vrai...bienvenue dans les années sombres 

  • fred fred 1er février 13:14
    Toutes les voitures sont polluantes...Encore de ;l’enfumage pour prendre du pognon au peuple et le pire est que les « bons » français achètent ces merdes !
    heureusement Fillon les mains propres sera là bientôt pour nettoyer le ciel avec sa moitié engagée à 15.000 euros par mois pour donner à manger aux pigeons !

    • Marc Filterman 1er février 17:51

      @fred
      Même les voitures électriques polluent, mais ça personne ne va vous le dire pour ne pas déplaire à Hidalgo, ni à Ségolène Royal ; Si c’est électrique, ça consomme de l’énergie.
      A votre avis, combien de réacteurs nucléaires il faut rajouter pour ne pas se retrouver en Black-out, comme quoi tous ces super-diplômés pensent à tout. Eh oui, ils sortent tous de grandes écoles, avec autolib on a encore un exemple qui va retomber sur la gueule de qui, devinez, sur celle contribuable qui vont être obligés de payer à la place de nos élus.


    • mimi45140 1er février 22:02

      @Marc Filterman
      Il existe plus performant , l’hybride , tu ne pollue pas chez les riches villageois parisien et dès que tu te retrouve sur route ( hors de la ville) ton moteur thermique pollue en premier pour rouler et pollue en second pour recharger la batterie qui permettra de ne pas polluer en ville et comme le véhicule pèse 150 kg de plus il consomme plus à motorisation égale.


    • dobertou 2 février 07:46

      @mimi45140 Oui, elles coutent combien, plus de 20.000 euros sans parler ds pièges, avec ma retraite, les frais des gosses et autres, j’ai pas les moyens.


    • Marc Filterman 2 février 08:47

      @dobertou
      La voiture électrique pollue indirectement mais c’est le sujet du prochaine article. Quant à la voiture hybride il faut tout de suite compter environ 30.000 euros. Je doute que tout le monde puissent se payer ce type de voiture, surtout chez les pauvres.


  • Ruut Ruut 1er février 13:29

    Ils taxent quand les Bus et les Camions ?
    Parce que niveau pollution les Bus sont au TOP.


    • Fergus Fergus 1er février 19:03

      Bonjour, Ruut

      Un bus pollue nettement moins qu’une voiture par personne transportée !

      Qui plus est, la plupart des réseaux s’équipent progressivement de bus propres. A cet égard, la RATP n’est pas en reste : courant 2017, il y aura 1200 bus propres ; et en 2025, au terme du processus de renouvellement, 80 % des bus seront électriques, les 20 % restant fonctionnant au biogaz.


    • Marc Filterman 3 février 20:40

      @Fergus
      Pour les autobus électriques, il y a un problème avec votre tout électrique. Combien il va falloir rajouter de réacteurs nucléaires si on passe aux autobus et aux voitures électriques ? Là aussi c’est le genre de question que Ségolène Royal et Anne Hidalgo préfèrent éviter. En Allemagne ils n’ont plus de nucléaire, donc avec les centrales thermiques en réalité une voiture électrique passe à 150 µg/m3 au lieu des 90 µg décidés par l’UE.


  • Doume65 1er février 14:55

    Normal que la grosse voiture soit autorisée : il y a bien écrit sur la photo : Tous droits réservéssmiley

    Plus sérieusement, Agoravox risque gros à publier une image aussi clairement identifiée comme étant soumise aux droits.


    • Marc Filterman 1er février 17:43

      @Doume65 - Agoravox risque gros à publier une image
      J’ai fait une petite erreur, car la première moitié de la photo est à moi, et l’autre moitié vient d’un site d’images gratuites « pixabay », mais j’avais pommé le nom du site.


  • Doume65 1er février 15:03

    « la pose de cette vignette n’est obligatoire que pour stationner dans les zones à circulation restreinte mais pas pour y circuler »
    C’est connu, une voiture pollue plus lorsque son moteur est à l’arrêt. Circulez, et ce pour deux raisons :
    1) Y’a rien à voir
    2) Ça polluera moins.

    J’ai écrit ça en le disant à voix haute, ça fait rigoler mon chien qui est à côté de moi.


  • Albert123 1er février 15:20

    le gauchisme au pouvoir c’est exactement ça, Paris est à la pointe, les attardés consanguins gouvernent on voit le résultat.


  • JP94 1er février 16:12

    Il y a un autre aspect qui illustre aussi comment on désigne le pauvre salarié coupable de pollution en se donnant l’air de lutter énergiquement contre... la pollution, qui est la proportion de véhicules interdits de rouler : c’est une proportion infime de la cause de pollution, donc ça ne règle rien, mais par contre ces salariés sont doublement « emmerdés », parce que les salariés qui ont de vieilles bagnoles sont plus précaires, donc plus à la merci du bon vouloir du patron. Le patron se lavera les mains de savoir pourquoi le salarié n’est pas à son poste, et suite à ces mesures, le salarié risque en plus d’être en défaut par rapport au patron ...


    Pour les particules, fines, la plus grande proportion, pour une voiture, est due au freinage... et là les grosses cylindrées en émettent plus que les vieilles citadines.

    Et puis ces limitations de vitesse ! vous êtes dans des bouchons sur le périph, pour aller au boulot fissa, et vous lisez « pollution ralentir » puis comme il a été dit, et contre toute vérité, faire rouler une voiture en deçà du régime optimal, c’est polluer plus au km ( évidemment, si on roule à 3 km/h par heure pendant 10 heures, on polluera moins par iunité de temps que si on roule à 120 km/h, mais ce qui compte c’est la consommation par unité de distance.

    On est vraiment dans une société de classes, avec un discours de classe, prétendument écolo. 

  • Alren Alren 1er février 16:54

    Vous avez raison de souligner qu’une voiture parcourant 30 km en 15 mn en roulant à 120 km/h pollue beaucoup moins qu’en se traînant pendant 10h à 3km/h.

    En fait, la source de pollution automobile la plus grande est l’embouteillage ou le quasi-embouteillage que représente une vitesse moyenne de 15km/h sur une longue distance, le périphérique par exemple, car les multiples freinages s’ajoutent à la pollution augmentée des moteurs qui ne fonctionnent pas au régime optimum pendant un temps allongé.

    Pour diminuer les embouteillages, problème scientifiquement complexe, la meilleure solution est de diminuer le nombre de véhicules circulants. Et c’est clairement l’objectif des vignettes Hidalgo, empêcher les plus pauvres de venir en voiture dans Paris.

    Vous avez raison encore quand vous dites que le métro est très pollué par les particules qui sont émises par les patins de freinage à chaque fois qu’une rame doit ralentir et s’arrêter dans une station.

    Là, il existe des solutions techniquement abordables.

    Par exemple, on peut installer sur chaque train de roues, un freinage sans frottement en utilisant la force magnétique. Elle renvoie l’énergie absorbée sous forme d’électricité envoyée dans les rails pour alimenter le réseau.

    Ou bien on peut comprimer de l’air (technique Nègre de moteur à air comprimé) qui redonnera une énergie gratuite et puissante au redémarrage de la rame.

    Pourquoi ne le fait-on pas ?


    • Marc Filterman 1er février 18:06

      @Alren - Pour diminuer les embouteillages, problème complexe,
      Le problème il n’est pas complexe, il est voulu par la royaliste Anne Hidalgo, nous sommes revenus au moyen âge à l’époque des serf et des esclaves surtaxés de tous les bords, pour faire vivre tous ces élus de droite comme de gauche, pire qu’au temps de la royauté.
      Si on réduit la largeur des routes par deux, on double la longueur des embouteillages pour rentrer et sortir de Paris, mais les diplômés de la mairie de Paris qui soutiennent hidalgo ne l’ont pas compris, ou il y a des intérêts cachés. C’est vrai que maintenant que j’y pense, pour ceux qui l’ont pas remarqué, tous les travaux des voieries se multiplient dans tout la France d’une façon extraordinaire juste avant chaque élection, mais c’est une coincidence.


    • Marc Filterman 1er février 18:20

      @Alren
      Pour la voiture à air comprimé dont vous parlez, son PDG s’est suicidé juste avant la sortie de la voiture, remarquez d’autres font des crises cardiaques. Mais ce type de voiture trop simple ne génère pas assez de composant coûteux, et donc à la trappe. D’ailleurs il est intérerssant de noter que ni Anne Hidalgo, ni Ségolène Royal, pas plus que les verts d’ailleurs, n’ont fait le moindre bordel pour soutenir le projet du moteur à air comprimé, qui remonte devinez à quand, à 1900. Il avait été étudié pour motoriser les tramouets à l’époque, eh oui. Quant à Guy Nègre, il a été tellement été soutenu par les politique, y compris les verts qui n’ont pas fait beaucoup de bruit, il a été obligé de s’exiler au Luxembourg, et c’est la société indienne Tata qui s’est intéressée à sa voiture à air comprimée, mais pas nos verteux politi-chiens. De toute façon les anglais ont prévu de taxer l’air, si cette voiture est vendue an Angleterre. Quant à la France, elle a déjà fait passer une loi depuis une dizaine d’année pour interdire les voitures qui utiliseraient un autre carburant que le pétrole, mais même les verts n’ont pas protesté.


    • pemile pemile 1er février 18:37

      @Alren "Pour diminuer les embouteillages, problème scientifiquement complexe, la meilleure solution est de diminuer le nombre de véhicules circulants« 

      Un petit logiciel de simulation de trafic pour constater qu’à coté du nombre de véhicules, la vitesse et le nombre de camions (différences de vitesse entre les véhicules) ont aussi un effet.

      Ce logiciel permet aussi de constater qu’un bouchon se développe très vite mais met »un certain temps" avant de se fluidifier (même en jouant sur le nombre de vehicules ou sur la vitesse)

      http://www.traffic-simulation.de/


    • Alren Alren 2 février 11:56

      @Marc Filterman

      Pour la voiture à air comprimé dont vous parlez

      Vous m’avez mal lu.
      Je ne parle pas de la voiture à air comprimé mais d’installer sur les wagons du métro des compresseurs-moteurs à air comprimé.
      Pour ralentir avant l’arrêt en station, ils sont embrayés sur l’axe des roues et effectuent alors l’équivalent du frein moteur des diesels. Mais au lieu d’être perdu dans un échappement, l’air est compressé dans un récipient solide genre bouteille de plongée.
      Quand la rame redémarre, cet air est envoyé sur les pistons du compresseur contribuant à la relancer rapidement et économiquement.
      Un des principaux inconvénients de la voiture à air comprimé de l’ingénieur Nègre est que l’air que l’on comprime pour le charger en énergie s’échauffe et qu’il a le temps de se refroidir avant d’être utilisé. Il en résulte une perte d’énergie considérable car l’air froid exerce sur les cylindres une pression très inférieure à l’air chaud.
      Ce n’est pas le cas si on utilise l’air comprimé pour stocker très provisoirement l’énergie comme dans le cas d’un freinage allant jusqu’à l’arrêt suivi quelques instants après d’un redémarrage : il n’a pas le temps de refroidir, surtout si le récipient qui le contient est isotherme.


    • Alren Alren 2 février 12:08

      @Marc Filterman

      Si on réduit la largeur des routes par deux, on double la longueur des embouteillages

      C’est une évidence arithmétique ou plutôt géométrique.
      Les voies réservées pour les bus inoccupées la plupart du temps contribuent avec les espaces pris sur les rues pour les tramways sur voies réservées à créer des embouteillages de voitures.
      Il faudrait que les couloirs de bus puissent être empruntés par la circulation générale quand un bus n’y circule pas.
      La solution serait que des plots rouges s’allument au devant du bus pour signifier aux automobilistes qui empruntent cette voie d’en sortir pour lui laisser la priorité (un peu comme pour les voitures de pompiers) sachant qu’ils pourraient y revenir juste après son passage.
      Les véhicules obligés de sortir de la voie « réservable » seraient prioritaires pour revenir sur la voie normale.


    • Marc Filterman 2 février 20:49

      @Alren
      Désolé Alren, dès que j’ai lu Guy Nègre, j’ai zappé la suite, j’ai tout de suite pensé à sa voiture. Mon avis c’est que cela va générer un coût certain si vous le faites ces modifs sur tous les essieux.
      Je voies que techniquement vous pensez à tout, oui l’air s’échauffe quand on le compresse, en plus il y a la dilation avec la saison, mais à mon avis ils ont du y penser. Avant l’air comprimé était utilisé sur les vieilles rames, je me demande s’il n’a pas été supprimé définitivement pour éliminer le bruit. En plus si vous utilisez l’air, vous cassez le marché des plaquettes de frein, donc le producteur sera pas content, il perdra son marché. C’est comme les pneux qui étaient trop performants, ils ont diminué la qualité, sinon ils auraient fermé une usine, véridique.


    • Alren Alren 3 février 17:43

      @Marc Filterman

      Mon avis c’est que cela va générer un coût certain si vous le faites ces modifs sur tous les essieux.

      En effet, mais c’est ce qu’on appelle un investissement productif comme ceux que veut effectuer JLM !

      D’une part il permet d’économiser l’énergie considérable du redémarrage après l’arrêt en station et d’autre part il améliore la qualité de l’air donc la santé des usagers. Ce qui est le plus important (y compris en terme de coût global pour la nation).


    • Marc Filterman 3 février 20:30

      @Alren
      Oui mais entre nous ils s’en foutent, je vois par exemple sur des dossier plus graves, comme la guerre économique et l’espionnage, y en a pas seul qui bougent le petit doigt chez les politiques. ils s’en moquent totalement, c’est le laxisme total, ils sont frappés du syndrome 3IC comme je l’écrivais sur mon site et comme je l’avais dit sur une radio FM.


  • baldis30 1er février 18:26

    ce n’est pas d’aujourd’hui que les socialistes ont pris la voiture en haine, j’écris bien en haine ....

    Qu’on se rappelle de feue la vignette de Ramadier-la-barbichette en 1956 dont le produit devait être destiné aux vieux ..... meuh oui sauf que la Constitution interdit ensuite l’attribution d’une recette à une dépense. !... et que les vieux n’en eurent aucune retombée ...

    Les vignettes ils adorent ça les socialistes

    Même haine ( j’écris bien haine) de l’électricité .... venue de la SFIO .... ils sont inchangeables !

    Il est vrai aussi que bon nombre de socialistes votèrent les pleins pouvoirs en 1940 ... pas tous ... mais trop !


    • Fergus Fergus 1er février 19:11

      Bonjour, baldis30

      En l’occurrence, vous commettez une erreur en tirant sur les « socialistes » : partout dans les grandes villes européennes, les équipes municipales prennent des mesures - ou s’apprêtent à les prendre - pour diminuer la densité du trafic automobile.

      Quoi que l’on puisse en penser, cela va dans le sens de l’histoire, et force est de reconnaître que les habitants de ces villes plébiscitent ces mesures. Or, elles ne sont pas uniquement le fait de « socialistes », mais également d’élus du centre ou de droite bon teint ! 


    • baldis30 1er février 20:32

      @Fergus
      Je tire dessus parce que ce sont eux qui ont inauguré le discours vignette auto dans les années 1955/56, et que cela a été copié ....

      Qu’on veuille diminuer la densité du trafic automobile est une chose mais faut-il encore qu’il y ait une véritable politique des transports en commun et pas seulement dans les villes.

      Fermeture des voies ferrées et remplacement par des cars ... UN MORT A MASSIAC cette semaine ça commence ... on l’inscrit sur quel programme électoral .... UN NOM SVP !

      Les tramways électriques .... on a tout démonté ( sauf à Marseille et à Saint Etienne) pour tout reconstruire après .. La petite ceinture ... ah oui parlons-en ....


    • dobertou 1er février 21:24

      @baldis30
      Il ne haïssent pas que les voitures, j’ai l’impression qu’ils haïssent le peuple français. Pour 1940, vous avez aussi raison, mais un socialiste ne le reconnaitra jamais, il répondra dans ce cas que vous faites partis du FN, c’est une de leur méthode dégueulasse quand est pas ok avec eux. Ils haissent aussi les vérités qui les dérangent sur vichy. Quant aux articles de l’auteur, ils sont toujours aussi bien documentés, 10 étoiles comme pour le précédent. Depuis les primaires nous n’avons plus d’infos à la TV, il faut aller sur internet, ou sur la presse étrangère.


    • dobertou 2 février 07:53

      @Fergus Vous croyez à ce que vous dites ? Chich, on ferme tous les constructeurs automobiles, mais aussi toutes les stations essence, donc plus besoin d’importer de pétrole. Oh merde, l’état tire 80% des taxes du pétrole, je crois que dans ce cas ils vont être obligés de créer d’autres taxes et impôts et de nous piquer nos héritages, sinon nos députés et sénateurs, et ministres, et président, vont perdre tous leurs avantages.


    • Alren Alren 2 février 12:17

      @baldis30

      Il est vrai aussi que bon nombre de socialistes votèrent les pleins pouvoirs en 1940 ... pas tous ... mais trop !

      Pas tous les socialistes mais tous les députés de droite (sauf un ou deux je crois).
      Il faut savoir raison garder et ne pas tronquer les faits d’histoire par passion politique ...
       

      La haine de la voiture des autres n’est pas le fait des bobos socialistes seuls. Elle est le fait de toutes les « élites » qui acceptent mal de ne pas conserver de privilèges en matière de circulation routière alors qu’ils en bénéficient partout ailleurs.


    • baldis30 2 février 20:42

      @dobertou

      « ils haïssent le peuple français »
      d’accord, mais c’est plus qu’un impression ! ils sont les réalisateurs d’une construction théorique sans retour vers la confrontation avec les réalités : aucun sens des quantités à prendre en compte, qu’il s’agisse d’énergie, de débit d’un cours d’eau pour une inondation, et dans bien d’autres aspects. Strictement aucun sens j’en ai fait trop de fois l’expérience ! Pour eux le temps ne s’écoule pas.... Les schémas sont figés et les zones d’ombre de leurs cerveaux sont facilement colonisées par le gourou du quartier ... Je parle en connaissance de cause sur des sujets sensibles ! 


  • baldis30 1er février 18:33

    Et si on parlait de la pollution des centrales thermiques au charbon, par le contenu réel des cendres et des fumées tant sur le plan des produits nocifs facilement reconnaissables ( Arsenic, Mercure, entre autres bien présents dans le charbon) que de la radioactivité liées à tous les isotopes radioactifs dont ceux de l’iode, et bien sûr de l’uranium ... or il n’y a plus de centrales thermiques au charbon en France ...

    mais d’où viennent ces particules  ? de nos chers zamis qu’on ne saurait attaquer tellement ils sont de bon conseil, certes des zamis tellement verts qu’ils en sont devenus vert-de-gris, voire bien noirs couleur mazi ( pardon ce ne doit pas être un m mais un n ....)


    • Marc Filterman 1er février 19:15

      @baldis30
      La pollution des centrales thermiques au lieu des voitures a été censuré aussi par la mairie de Paris. L’article est en cours de modération sur le site, il faut attendre un peu que les modérateurs votent pour. Vous devinez d’où vient cette pollution.
      Mais il y a aussi les incinérateurs et les sites Metox autour de Paris et censurés là aussi par la Mairie de Paris, l’article est rédigé, je le soumettrais la semaine prochaine à la modération. Un article par semaine, c’est assez de boulot comme ça en plus du reste.
      Comme je l’écrivais à Alren, ce qui est marrant, c’est que chez ceux qui prétendent faire de l’écologie y compris Hidalgo, personne ne parle de la voiture à air comprimé, qui consomme beaucoup moins d’énergie que la voiture électrique. Elle peu intégrer un compresseur qui consomme moins et qu’on peut brancher sur le 220, et pas besoin d’une borne de recharge, gros manque à gagner pour nos industriels, mais les politiques ne toucheront pas non plus leurs commissions ou rétro-commissions, pour ne pas parler de pot-de-vins par le bais des fondations ou off-shore. On comprend pourquoi le PS (Moscovici) n’a pas mis le Delaware sur la liste des paradis fiscaux.


    • Marc Filterman 2 février 21:19

      @baldis30
      C’est bon Baldis30, l’article sur la charbon est dispo sur le lien ci-dessous

      Quand la pollution vient d’Allemagne, ce sont les automobilistes français qui sont sanctionnés par la mairie de Parishttp://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quand-la-pollution-vient-d-189157

      Une remarque, il ne faut pas oublié que nous avons aussi des centrales thermiques en France et même sur Paris, sur la Seine comme à Alfortville


  • Shreck77 2 février 07:01

    Excellent article, c’est tout à fait cela. Les pics de pollution sans précédents sont apparus voici 2 ans, quand l’Allemagne a arrêté sa filière nucléaire. Une grande partie des particules proviennent des usines thermiques charbon et fuel lourd des centrales Allemandes. Idem du côté de l’Italie (décharges publiques et chauffage bois, granulés bois, pour lesquels ils sont champions dans l’utilisation « voir les ventes de poêles à bois, ils sont leaders avec l’Allemagne »). Par ailleurs, cette mesure est inadmissible, effectivement, les riches qui se paient des 4x4 énormes (tu peux rouler en Hummer, il est neuf, mais il consomme 40 litres au 100km, il a une vignette Crit’air 1). C’est du grand n’importe quoi). Je ne peux plus lister toutes les conneries décidées et mises en application par ce quinquennat. D’ailleurs, où en est la simplification de l’administration ? C’est la Bérézina, rien n’a été fait !! Au contraire, ça a été la complexification. Vite, ma boite à outil !!! Lamentable !!! Merci aux électeurs de Hollande !! On a bien rigolé !!! D’après les sondages, c’est Macron qui arrive en tête, On va encore bien se marrer. Il sont fous ces Français !!!


    • Marc Filterman 2 février 21:28

      @Shreck77
      Merci pour votre post, c’est exact pour l’Allemagne (voir mon article suivant), mais il faut aussi préciser que le long de la Seine, nous avons des centrales thermiques et incinérateurs.


  • Citoyen de base 2 février 17:44
    Faite du VELO ! smiley
    Sans rire, c’est bon pour la santé et de toute façon il y a beaucoup trop de voitures dans les rues...
    Cadeau bonus, pas d’immat !... smiley
    (En tout cas tant qu’il reste encore quelques conducteurs à taxer dans Paris.) smiley

    • Marc Filterman 3 février 12:26

      @Citoyen de base
      Oui mais les élus de Paris, on ne les voit pas en vélo, si quand on les voit, ils sont en limousine avec chauffeur, à nos frais en plus.


  • jamjam 2 février 22:46

    je l’ai commandée et payée il y a plus d’un mois. 

    J’ai indiqué que je n’avais rien reçu.
    Aucune réponse, aucune vignette et leur n° de téléphone ne me prends pas (trop d’appels) !

    • Marc Filterman 3 février 12:30

      @jamjam
      Dans mon coin sur paris, je ne vois pas une seule voiture avec vignette.
      Tout est fait pour taxer les gens, il suffit de voir cette politique par la menace des amendes dignes d’une DICTATURE


Réagir