lundi 13 février - par christophecroshouplon

L’arnaque Macron

Macron, j'admire sincèrement l'intelligence, la réelle modernitude de la campagne, le sens du tempo, la maitrise de la forme et du calendrier. Stratégiquement c'est totalement innovant, hyper bien emballé et total raccord avec l'époque. 

Mais sur le fond... Déja élire un mec qui n'a aucune culture géostratégique et va demander des fiches à ses conseillers sur des sujets majeurs - et dont je devine bien l'orientation "de caste" qui sera la sienne : pro Merkel, si possible derrière, et pro OTAN avec un petit missel anti Trump devant les caméras et soumis face au mec. Déjà ça c'est pour moi le truc qui fait que le poste, il est pas pour lui. Un 3e président de suite nul en géostratégie ? Au secours, marre des caniches, la France c'est un grand pays, pas une province. C'était bien gentil de citer De Gaulle, Mitterrand et Chirac, mais eux on voyait pas au travers sur ce plan-là.


Ajoutons qu'il a jamais été élu mais juste été nommé ou recruté - par une société financière internationale qui n'a rien d'une entreprise de bienfaisance, pour y effectuer des missions particulièrement destructrices d'emplois et pas que - tout en étant très grassement payé pour ça... C'est donc un financier de grand talent et un pro des grands corps d'état, c'est-à-dire un mec qui malgré l'emballage ne connait rien du terrain, et fait semblant de labourer un pays dont il ignore tout. Un storytelling ca ne remplace en rien l'expérience concrète, désolé. Là dessus Marine née et ayant grandi à Saint Cloud est bien meilleure

Ensuite son "projet".... Déjà En marche c'est En mars, parce qu'à part quelques mesures sympas et pas cons, ben yen a pas. Je me demande comment on peut d'ores et déjà se placer sous l'égide d'un gars bien marketé et qui a une belle gueule mais dont on ne sait absolument pas ce qu'il veut faire collectivement et concrètement avec nous... à part nous adapter encore et toujours et encore plus profond dans un système qui exclut de plus en plus. Pour moi c'est vraiment le candidat su système pour ceux qui y sont déjà, et qui saupoudre sa vision inégalitaire par essence de mesures libertaires et de jolies valeurs bien creuses devant la cruauté implacable des faits. 

Bref politiquement c'est malin mais c'est aussi mensonger qu'une brochure institutionnelle. Et je crains que s'il devient (c'est plus que possible) l'adversaire de Marine Le Pen au 2e tour cette réalité-là ne finisse par lui exploser en pleine figure, et qu'il échoue en beauté à la surprise générale de tous les gens qui ont "les pieds sur une terre qui les traite plutôt mieux que la majorité des autres".



29 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 13 février 18:16

    Macron illustre simplement le projet de plus en plus avancé dans sa réalisation de confier la gestion des territoires à des cadres dévoués au conseil d’administration du conseil européen et non plus à des élus qui ne pensent qu’à s’empiffrer. L’état-nation France est déjà bien affaibli, les chefs de projet « Macron » testent les niveaux de résistance résiduels.


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 février 10:48

      @Jeussey de Sourcesûre

      Quelle tristesse de voir ici des articles avec si peu d’analyses mais que des clichés, des a priori, des moqueries. Sur les marchés, j’entends les militants dire que Macron est le candidat des banquiers. On mesure la haute dimension intellectuelle de cette analyse politique. Bon voyage dans le naufrage de la démocratie.


    • Shawford Shawford 14 février 11:06

      @Bernard Dugué

      Auriez vous assez de toute une vie pour juste répondre convenablement à ce hiatus à savoir : candidat des banquiers ou pas ?
      Déjà dans 99% de cas vous n’avez même pas une seule seconde pour répondre à ceux qui vous interpellent, quels qu’il soient et pour quoi que ce soit.

      On se demande surtout ce qui vous prend de sortir tout d’un coup de votre tour d’ivoire.

      Un plouc qui ne vous salut pas


    • damocles 14 février 17:37

      @Bernard Dugué
       

      C’EST BIZARRE , alors que Montebourg avait bloqué la vente d ’Alsthom à l’entreprise americaine General Electrique , Macron la vendue par l’intermediaire de son ancien employeur LA BANQUE ROTCHILD , en supprimant auparavant le delit d’initié dans sa loi de modernisation de l’economie !

      D’autre part , alors que après son passage chez ROTCHILD où il a amassé 3,25 M d’euros , il n’a pas declaré l’ ISF , et dit vivre de la retraite de sa « femme » ... 

      Soutenu par Rotchild , Drahi , Minc , Attali , Bergé , ect ........c’est sur ,c’est le candidat des « SANS DENTS » !!!



    • maars maars 14 février 18:25

      @Bernard Dugué
      Entièrement d’accord avec vous.


    • damocles 15 février 00:32

      @damocles
      Bernard MOURAD ancien de la banque de Drahi ,( soutient de Macron ) MORGAN -STANLEY qui a piloté le rachat de SFR par Drahi vient de rejoindre l’equipe de Macron ...


      ....On vous le dit , c’est le candidat des sans-dents ,ceux qui n’ont pas assez bossé pour pouvoir se payer un costard à 3000 euros ...ni une Rollex ...SEGALA et TAPIE sont là aussi....

  • Daniel Roux Daniel Roux 13 février 19:10

    Il serait plus juste de comparer Le Pen à « Pillons », je veux dire « Fillon », qu’à Macron. Rien à faire qu’elle ait du caractère si elle parasite tant et plus, comme les autres

    L’arnaque Macron ne pourra être constatée qu’une fois celui-ci élu. C’est un financier qui croît avoir tout compris parce qu’il a suivi des cours à Science Po et a été conseiller du Président de la République quelques semaines. C’est comme ces étudiants en psycho qui vous analyse comme des pros après leur première heure de cours.

    Une fois élu, Macron fera comme les autres, il s’enfermera dans sa tour d’ivoire et n’écoutera que les arguments des riches actionnaires des multinationales. C’est tellement plus agréable et gratifiant que de se coltiner un prolo et ses problèmes sans solution.

    L’arnaque, c’est de se faire élire sur des promesses et de les trahir. C’est ce qu’ils ont tous fait depuis que les élections existent. Hollande s’en va mais ce qu’il a fait reste, comme ce qu’on fait les Sarkozy, Chirac, Mitterrand, Giscard, Pompidou .. et Balkany..

    La solution serait de voter pour un honnête homme, vous savez celui (ou celle) qui se fait étriller par les journalistes des télés et fait 2% au premier tour .

    Les gens sont vraiment bizarre, non ?


  • Christian Labrune Christian Labrune 13 février 21:28

    à l’auteur,
    Le phénomène Macron est des plus inquiétants. La chose m’avait d’abord paru négligeable : il était difficile de penser qu’on pût accorder la moindre attention à ce jeune homme, mais comme il en était question de plus en plus, j’avais quand même fini par m’imposer de regarder un documentaire sur la chaîne parlementaire, qui lui était assez naïvement favorable, et s’intitulait à peu près, si mes souvenirs sont bons : « Dans la tête d’Emmanuel Macron ». Il fallait vite se rendre à l’évidence : dans la tête du bonhomme, habitée par les phraséologies les plus inconsistantes, c’était le vide à peu près parfait.
    Ne subsiste aujourd’hui, en vue des présidentielles, et en dehors de cette nouvelle baudruche, qu’une grappe de ballons diversement colorés ressemblant à celles que les marchands ambulants proposent aux petits enfants sur les lieux de promenade. Ca les amusera toujours une heure ou deux.

     


  • pemile pemile 13 février 23:38

    « Déjà En marche c’est En mars »

    Une gueule à tenir le rôle de lièvre de La Fontaine ?


  • Buzzcocks 14 février 08:53

    Le hic, c’est que tous les candidats éligibles sont des arnaques. Et pourtant, ceux qui auront le courage de se déplacer, devront en choisir un.
    J’imagine qu’on peut donc voter Macron tout en sachant qu’il est minable.

    C’est finalement assez comique.


    • Christian Labrune Christian Labrune 14 février 21:49

      J’imagine qu’on peut donc voter Macron tout en sachant qu’il est minable.

      @Buzzcocks

      Certes ! Et un grand nombre de Français avaient déjà déjà eu le « courage », en 2012, de se déplacer pour choisir un président « normal ». Etait-ce du « courage » ou de la bêtise ? Il y a des gens très malades, abandonnés par la médecine, qui ont quelquefois recours à des rebouteux ou font le voyage de Lourdes. L’espoir fait vivre ceux qui sont suffisamment naïfs ; c’est déjà ça, mais le miracle attendu ne vient jamais.
      Finalement, oui, c’est vraiment comique ; en tout cas, il vaut probablement mieux en rire qu’en pleurer. On n’est pas très loin de la définition que Shakespeare donne de la vie dans Macbecth : une histoire pleine de bruit et de fureur, racontée par un idiot, et qui n’a pas de sens.

       


  • bibou1324 bibou1324 14 février 14:53

    Petite question : si Macron est élu, ça changera quoi à ma vie ? Et si Hamon est élu ? Et si Fillon est élu ?


    Ah, pardon, on ne connait pas leurs programmes !

    Alors ça sert à quoi de blablater dans le vide ? On choisit un programme, pas un homme. Donc ARRETEZ avec vos articles politique de m*****. ON S’EN FICHE que Fillon pique dans la caisse ou non. ON S’EN FICHE que le président soit un tueur ou un violeur notoire. ON S’EN FICHE que ce soit un homme, une femme, un noir, un blanc, un moche ou un beau, quelqu’un qui a de la prestance ou non. Ce qu’on lui demande, c’est de conduire le pays dans la bonne direction. Et actuellement, on ne sait pas du tout dans quel direction les différents candidats veulent nous emmener.

    • francesca2 francesca2 14 février 15:01

      @bibou1324


      Ah bon ? 

      Pour Macron c’est très clair : il a été le conseiller de FHollande avant d’en devenir son ministre...la social-démocratie, ça ne vous dit rien ? 

      Fillon a été pendant 5 ans le premier ministre de Sarkozy, vous n’étiez peut-être pas en France à l’époque ? 

      Que vous faut-il de plus ? 

    • sweach 14 février 16:17

      @bibou1324
      Si on votait vraiment pour un programme, ça ferait belle lurette que le FN ou le Frond de gauche seraient sur le devant de la scène.


      Mais non notre system électoral n’est pas fait comme cela, beaucoup vote sans réfléchir et leur opinion est influencé par les médias, leur entourage, leur éducation, etc ...

      Je ne pense pas que le programme soit le premier critère du choix d’un candidat, pour la plupart ils ne le lisent même pas.

      En premier lieu il est jugé sur ses actes passés, ensuite sur l’idéologie qu’il représente et enfin sur sa personnalité, d’où le rôle non négligeable des médias qui font et défont des politiciens.

    • christophecroshouplon christophecroshouplon 14 février 18:48

      @bibou1324
      Un de mes amis, farceur de tempérament et peu versé dans l’invective, avait tendance à me faire hurler de rire à chaque fois qu’un quidam l’insultait d’un ON générique. A chaque fois il rétorquait en gloussant « ON est un con il connait pas son prénom »
      Pour le reste, me tenant loin des polémiques, surtout sur la toile...


  • Pinette 14 février 14:58

    N’ayez crainte, Macron n’est qu’un feu de paille ! Il va rapidement disparaître de la carte politique. Selon ce sondage de dernière minute, Macaron serait 3ème et serait même menacé par Mélenchon... http://entreprendre.fr/hamon-melenchon


  • sweach 14 février 16:05

    *Macron, j’admire sincèrement l’intelligence, la réelle modernitude de la campagne, le sens du tempo, la maitrise de la forme et du calendrier. Stratégiquement c’est totalement innovant, hyper bien emballé et total raccord avec l’époque.* 


    Je ne comprend vraiment pas cette admiration, car comme vous le dite après rien ne justifie cette dévotion ? 
    Pour ma part je déplore cette mise en avant et je la trouve même très suspecte, car Macron n’est rien de plus qu’un candidat bousté par les médias et les sondages comme Baladur ou Chevènement à leur époque mais il est loin d’avoir leur envergure car il sort de nul part et ses actions passés sont négatives.

    *Et je crains que s’il devient (c’est plus que possible) l’adversaire de Marine Le Pen au 2e tour* 

    Il faut être vraiment très crédule pour croire cela.
    Les médias nous pousse a être persuadé que Marine sera au second tour, c’est tellement sure que c’est inutile de voter pour elle au premier non ? 
    Il est totalement illusoire de croire que Macron puisse réunir qui que ce soit, même si ses adversaires sont nul, Mélenchon, Hamon, Fillon et Marine possèdent un socle d’électeur qui ne se tournerons jamais vers Macron qui lui n’a absolument rien.

    Arrêter de parler de lui ! 
    J’ai mal à ma démocratie quand je vois l’horreur médiatique qu’il représente, renvoyez le à son anonymat dont il n’aurait jamais du sortir.

  • damocles 14 février 17:14

    Macron est tout simplement vendu par les medias complaisants , liés a la haute finance comme un produit publicitaire ,comme l’explique un article de marianne .fr chiffres à l’appui


    Il demontre que quand on expose un nom en permanance ,pendant une certaine periode ,on arrive a une proportion tres importante de gens ayant un avis tres favorable sur cette « marque » , même si on ne connait pas le produit.

    Bulle mediatique tout simplement ....

  • Ouam Ouam 14 février 19:16

    "Et je crains que s’il devient (c’est plus que possible) l’adversaire de Marine Le Pen au 2e tour cette réalité-là ne finisse par lui exploser en pleine figure, et qu’il échoue en beauté à la surprise générale de tous les gens qui ont "les pieds sur une terre qui les traite plutôt mieux que la majorité des autres".
     
    Super choix quoi... smiley

    Un parti fachiste xénophobe d’un coté ... et un ultra ultra libéral avec un gourou complement allumé au service du tres grand capital de l’autre qui veut détruire tous les services publics, l’état, les retraites et le code du travail.
     
    Et nous la plebe (cad nous le petit peuple) on fait quoi ... si ces 2 choix impossibles (pour nous) à accepter ne nous vonts pas ?


    • Armelle 15 février 09:07

      @Ouam
      "Et nous la plebe (cad nous le petit peuple) on fait quoi ... si ces 2 choix impossibles (pour nous) à accepter ne nous vonts pas ?« 

      Evidemment !!! C’est cruel, mais c’est pourtant ce qu’on ose encore appeler la »démocratie« 
      Vous oubliez cependant le troisième, celui de vous abstenir, ou le vote blanc !!! 
      Le vote par défaut, qui semble systématiquement animer nos présidentielles depuis 2002 ne peut que propulser une chèvre à l’Elysée puisque c’est le moins »nul" qui est choisi (enfin c’est ce que les gens pensent) !!!
      Il ne me semble donc pas responsable d’accepter la peste sous prétexte qu’on ne veut pas du choléra et on ne peut raisonnablement croire en la démocratie à partir du moment où la constitution ne prévoit RIEN en cas d’abstention supérieure à 50% !!! C’est un non sens à cette idiotie qu’est la démocratie telle qu’elle est instituée chez nous avec son principe du deuxième tour qui pose sur le trône des types n’ayant à peine que 30% des suffrages, voire même 20%. C’est le cas depuis 1974...Surtout au regard des pouvoirs que De Gaulle à donner à cette fonction !!!
      On a ce qu’on mérite...


    • Armelle 15 février 09:09

      @Armelle
      ...que De Gaulle à voulu donner ...


    • Le421 Le421 15 février 13:18

      @Ouam
      Mon plan, c’est de ne pas voter.
      Pourquoi ?
      Parce que si je rentre dans l’isoloir et mets une enveloppe bleue dans l’urne, je ne pourrais prouver à personne que je n’ai pas été complice de l’arnaque.
      Mon choix est clair et réfléchi. Je l’explique partout autour de moi.
      1er tour, bien sûr, France Insoumise.
      2ème tour, si JLM n’y est pas, abstention pure et dure.
      Et je ne suis pas le seul.
      En plus, j’aurais une preuve de mon choix totalement indiscutable.

      Et cela appuiera mon choix de rendre le vote obligatoire AVEC reconnaissance du bulletin blanc.


    • sweach 16 février 13:45

      @Ouam

      *Super choix quoi... 

      Un parti fachiste xénophobe d’un coté ... et un ultra ultra libéral*


      Pffff (STOP Influence médiatique)

      le nationalisme n’a rien à voir avec le fachisme 

      La xénophobie est loin d’être un terme approprié pour décrire le patriotisme


      Certe Macron est plutôt libéral, mais pas totalement, il a des propositions qui ne rentrent pas dans cette case, comme le bonus-malus des charges en fonction du nombre de CDD


      Puis je vous rassure, les médias font beaucoup d’effort pour nous servir ces deux là, mais Macron est un pion médiatique sans le moindre support électoral et Marine est tellement mise en avant que le but est de dissuader de voter pour elle tellement c’est acquis.


  • Cazeaux Cazeaux 15 février 19:56

    Bs, 

    Votre article va dans le sens de plusieurs autres publiés sur Agoravox, dont le mien Produit Macron : une première mondiale. et ce n’est pas se répéter car chacun de nous apporte un regard sur ce phénomène dont on n’imaginait pas qu’il fût possible dans notre bonne vieille France. 

    Que ses racines soit à droite, il y a eu De Gaulle ou Giscard ou Le Pen, monument d’éloquence quoi qu’on en ait, soit à gauche, il y a eu Mitterrand, il y a Mélenchon... nous pouvions nous dire, cela reste l’esprit français, on s’oppose mais nos adversaires ont une certaine valeur.

    Là, nous en sommes pratiquement à la secte, au télévangelisme . Je crois que la vidéo sur l’orchestration du meeting de Lyon est la preuve par cent, par mille, par cent mille qu’il s’agit d’une manipulation que je n’imaginais pas en écrivant mon propre article. 
    IL FAUT ABSOLUMENT LA VOIR : MEETING MARKETING MACRON 

    On y notera la gêne de certains soutiens, dont Orsenna, le normalien, académicien, ancienne plume de Mitterrand, le misérable, c’est pathétique, il réalise dans quelle folie il s’est engagé, mais c’est trop tard, il a oublié qu’il faut une longue cuillère pour souper avec le diable. Il sera payé selon son dû par Macron Président...et bien plus tard. 

    Personnellement, je n’ai pas pu dépasser 11mn des 18 que compte la vidéo. Cela m’a littéralement donné envie de vomir.
    Au risque de choquer, en visualisant cet aboutissement de l’idéologie libérale, je me suis dit que je préférerais encore la victoire de l’islamisme à celle de la Macron Connection, plutôt la charia que la domination totale de l’idéologie capitaliste, plus grand fléau de l’histoire humaine, car Stalinisme, nazisme et autres folies totalitaires en sont issues.

    Comment puis-je avoir une telle réaction ? Aujourd’hui je comprends au moins un peu les jeunes Français de souche qui se laissent prendre par la tentation musulmane. Ils se disent qu’au milieu d’un tel marécage, peut-être que la solution est totalement ailleurs...Ils ont tort bien sûr. Mais que leur dire maintenant que...

    • christophecroshouplon christophecroshouplon 15 février 22:59

      @Cazeaux
      Merci pour votre apport. Nous partageons bien des constats et bien des craintes. A regarder ce phénomène j’en viendrais presque à regretter le futur ancien régime bipartite. Cette attraction pour et vers le vide (lequel hélas est plein) me sidère


    • Darks67 Darks67 17 février 14:22

      @Cazeaux et Christophe, je vous admire et vous encourage dans votre voie, je n’ai malheureusement pas votre votre plume pour pouvoir faire des articles sur les médias alternatif mais nul doute que beaucoup de personnes comme moi vous lisent et apprécient. Ce que vous faites est normalement le travail des médias mainstream subventionnés par notre argent qui ne font plus leur travail, il faut que je genre de supercherie se sache et soit largement diffusés entre citoyens, sinon autant nous considérer nous même comme traître de la nation.


  • lloreen 19 février 10:33

    Monsieur Macron est un cas d’école. Voici quelques éléments de son parcours.
    http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-politique/20160830.RUE5451/au-fait-il-faisait-quoi-chez-rothschild-emmanuel-macron.html

    Cette vidéo, c’est toute la mécanique bien huilée du marketing qui doit servir à vendre le produit Macron grâce à la propagande des médias appartenant à la caste de ceux qui détiennent le phttp://www.fawkes-news.com/2017/02/chez-macron-meme-ses-meetings-sont.htmlouvoir, à savoir les alliés de la haute finance mondiale (Rothschild & consorts).


  • alain_àààé 19 février 16:49

    les rotchille nous font le coup de PPOMPIDOU qui s est occupé de l endettement de la france envers l algérie et nous propose MACRON qui éspere touché le gros lot que MACRON PARLE DE GENOCIDE DE L ALGERIE


  • jack mandon jack mandon 13 mars 12:39

    Dans l’antiquité grecque, le père spirituel de la politique fut Gorgias. Grand philosophe de la rhétorique, politique du vide esthétique langagier. Dans sa verve puissante, le capital « en marche » qui en est l’expression économique moderne, accoucha d’un enfant macronique. Dans la ligne sophistique, il prit l’apparence du Dr Faust transfiguré. Il arbora la physionomie angélique charismatique d’un juvénile énarque banquier. Un Méphistophélès hollandais, discret diablotin mondain, participa dans l’ombre du pouvoir élyséen à la transaction mystificatrice. L’hologramme naquit sans douleur, dans le creuset politique, médiatique et judiciaire d’une démocratie confisquée et inexistante, ce qui est sans doute un double pléonasme.



Réagir