mercredi 26 avril - par Ariane Walter

L’éclatante victoire de Mélenchon

Toutes sortes de qualificatifs donnent à ce beau nom « victoire », des sens très différents. Il y a, en particulier, l’expression bien connue : « une victoire à la Pyrrhus », bataille remportée au prix de tant de pertes qu’elle est condamnée à n’avoir aucune suite.

Voici ce que nous en dit Plutarque :

« Les armées se séparèrent et on raconte que Pyrrhus répondit à quelqu'un qui célébrait sa victoire que : « encore une victoire comme celle-là et il serait complètement défait ». Il avait perdu une grande partie des forces qu'il avait amenées, et presque tous ses amis et principaux commandants. Il n'avait aucun moyen d'avoir de nouvelles recrues (…). Tandis que, comme une fontaine s'écoulant continuellement de la ville, le camp romain se remplissait rapidement et abondamment d'hommes frais, pas du tout abattus par la défaite, mais gagnant dans leur colère une nouvelle force et résolution pour continuer la guerre. »

Dira-t-on plus tard, évoquant ces gloires passagères : « Une victoire à la Macron » ?

Parlera-t-on des Insoumis, comme de ces Romains, « gagnant dans leur colère une nouvelle force et résolution pour continuer la guerre » ?

Ceux qui tirent les fils de Macron ont tout sacrifié pour cette victoire. La légalité : il y a un nombre inimaginable, jamais vu, d’irrégularités électorales, jamais un tel nombre de citoyens n’a été radié des listes électorales. Les témoignages affluent.

L’honneur : Bombardant les électeurs de leurs moyens merdiatiques immenses, ils ont même sacrifié les vieux partis qui ne voulaient pas se joindre à leur télé-évangéliste hystérique. On ne s’en plaindra pas. Deux vieux partis gisent le flanc crevé de leurs malversations. La droite a perdu 7% de ses voix ! Inimaginable quand on pense qu’une large victoire lui était promise ! Que Fillon qui a été décapité par la Macronerie appelle à voter pour elle est une honte, une lâcheté qui doit quand même rapporter pas mal ! J’adore le commentaire cinglant de Régis de Castelnau :

« Après une campagne où il s'est fait traîner dans la boue, où sa femme et ses enfants ont été humiliés, où sa vie privée et la leur ont été déballées, où il s'est fait injurier tous les jours par des médias aux ordres, et mettre en cause quotidiennement par une justice tout autant aux ordres, que fait-il immédiatement à l'annonce de sa défaite, conséquence de ces agissements ?

Il se couche au premier coup de sifflet de ceux qui ont organisé ce lynchage. Et s'aplatit devant son bourreau au nom d'un "no pasaran" bidon et d'un antifascisme inventé.Même pas un reste d'amour propre. Ne parlons pas de l'orgueil.Imagine-t-on le Général de Gaulle appeler à voter Macron ?

#lahontedelamortquitue

Le « PS-Officiel » se retrouve à 6,4% ! Certes Hamon n’est qu’un leurre, une autre taupe du capital, mais son score montre que la vraie gauche est allée vers Mélenchon qui lui a progressé de 8,6% par rapport aux élections de 2012.

8,6% !! C’est du jamais vu ! Le chiffre est immense !

De 4 à 19,6 % de voix !

C’est le meilleur score d’un candidat de la gauche de transformation sociale et écologiste depuis 1969.

Sa candidature a été portée en tête en Seine-Saint-Denis, en Ariège, à Marseille, Lille, Toulouse, Montpellier... Il a atteint des scores très importants dans les villes populaires (37 % à Pantin, 32,8 % à Malakoff, 43 % à Saint-Denis, 32,9 % Nanterre, 47 % à Gennevilliers...). Des premières analyses montrent qu’il a obtenu ses meilleurs scores parmi les jeunes et les ouvriers.

Pourtant, tout avait commencé doucement. Je me souviens de cet article dans « Gala » qui en avait fait rire beaucoup, quand Mélenchon confessait qu’il mangeait du quinoa ! D’autres évoquaient le franc-maçon, (à ne pas confondre avec le « pas franc-Macron »), la voiture-balai du PS, qui, évidemment , allait appeler à voter Macron.

Et puis non.

Je connais assez l’entourage de Mélenchon, les pressions qu’il a dû subir de la part, en particulier de ces communistes pour qui obtenir des places à n’importe quel prix est la raison d’exister, pour parvenir à cette décision que je salue.

« Que chacun choisisse en son âme et conscience. »

Mais je veux laisser la parole, à nouveau, à Régis de Castellane, homme de droite, mais aussi avocat en 1970 du PCF et de la CGT. Fine plume aussi. Quand les mots filent, vifs, droit au but, ce n’est pas un plaisir à négliger :

 « Je m’incline devant ce que Mélenchon a accompli. Ce score formidable qui sauve l’honneur d’une gauche à l’abandon, la République et la Patrie dans les discours, ce retour de la fierté dans les couches populaires, la ferveur de tous ces jeunes, la démonstration qu’on peut les reprendre au Front National.

Il a fait tout cela en partant tout seul sans parti, sans gros moyens, seulement sur son nom, son énergie et son courage. Contre les appareils en particulier la direction du faux parti communiste, surtout soucieuse de préserver ses gamelles comme le démontre le ralliement honteux de Pierre Laurent au candidat du CAC 40. Contre les petits gauchistes qui n’étaient là que pour le gêner. Contre le système qui a montré son vrai visage par la violence de ses éructations, dès lors que les sondages lui ont été favorables.

Il a eu en plus ce courage de ne pas tomber dans le piège tendu par l’oligarchie qui utilise le repoussoir FN, pour faire élire sa nouvelle créature et poursuivre la voie tracée par L’UE sous direction allemande.

Ce sera sans nous, bonnet blanc et blanc bonnet, ça nous rappellera des souvenirs. Parce que nous sommes de la même génération et que l’on commence peut-être à fatiguer. Mais tu viens de nous montrer qu’il y avait du monde derrière, et ça…

Bravo et merci camarade. Vraiment merci.

 

La percée de Mélenchon marque un tournant politique : la fin de l’hégémonie du PS sur la gauche, et surtout la percée d’une gauche de transformation sociale, écologique et démocratique.

Ce que les élections US n’ont pas réussi à faire, nous en France, nous l’avons fait.

Le peuple s’éveille. Le peuple veut créer une nouvelle constitution qui sera la véritable démocratie. 

Le peuple entre en pleine conscience de ses objectifs et de ces moyens.

Merci Mélenchon.

On va lui laisser la parole pour finir puisqu’il a su mettre dans cette campagne un vent de poésie qui fait battre les cœurs. Nous en sommes tellement privés dans ce monde matériel et là tout à coup, il nous prend le cœur et nous mène aux larmes.

« Mon beau pays, ma belle patrie, et vous, les gens, nous pouvons être fiers de ce que nous avons entrepris et réalisé. Nous sommes une force consciente et enthousiaste. Je vous appelle à rester groupés, à rester en mouvement et à être un mouvement. Car les défis que nous avons nommés, sans en cacher aucun, ni aucune des difficultés qu’ils soulèvent pour les régler, ces défis restent à relever, et ceux qui prétendent aujourd’hui à l’honneur de nous représenter, tous, ont déjà fait la démonstration qu’ils étaient incapables même de les penser.

L’heure à venir, et les jours qui viennent, reste celle des caractères et de la conscience. Vous tous, les gens, patrie bien aimée, vous êtes un matin tout neuf qui commence à percer. Fidélité à la devise de la République : Liberté, Egalité, Fraternité. »

 

Demain, autre épisode : le combat reprend : je m’attaquerai à la fameuse question : Comment voter au second tour ?

" Mais à quoi bon se lamenter pour rien. Il faut se mettre à la besogne au contraire. Et vivement"

Sophocle. « Ajax »



100 réactions


  • Ben Schott 26 avril 12:56

     
    Vous vous trompez : l’éclatante victoire, c’est Asselineau !
     


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 26 avril 13:10

      @Ben Schott

      C’est la victoire de l’indignation ignorante. Quelle transformation ? Le clip de campagne de Mélenchon est filmé comme Amélie Poulain, avec des gens heureux qui consomment bio. Mélenchon, c’est la plus grosse farce politique de la 5ème république. Je suis triste pour tous ces gens qui ont régressé vers un culte de l’insoumission avec le cerveau des culs bénis de la révolution. Je suis atterré par tant de régression intellectuelle en France. Et l’écologie ? Quelle imposture. Une farce verte, un communisme bio halal


    • chantecler chantecler 26 avril 14:53

      @Bernard Dugué
      Ah oui , et comment a été filmé le sacre d’E.M ce dimanche soir ?


    • Croa Croa 26 avril 14:58

      À Ben Schott,
      C’est complémentaire. Asselineau aussi méritait mieux mais vote utile oblige il n’a pas rassemblé grand monde.


    • JL JL 26 avril 15:07

      @Bernard Dugué
       

       vous avez utilisé quel pourcentage de vos capacités intellectuelle pour écrire ce post insultant ?
       
       C’est vous qui en êtes resté à l’époque de la Révolution, mais du coté des cocottes et des sots poudrés : même les gens les plus instruits tirent la sonnette d’alarme contre les ravages de Big-Agro, Big-chemical et alter.
       
      Vous êtes donc ce qu’on appelle en la matière, un négationniste.

    • OMAR 26 avril 17:47

      Omar9

      @Bernard Dugué

      « L’Islam est compatible avec la République.... » ;  Marine le Pen.
      http://www.egaliteetreconciliation.fr/Marine-Le-Pen-Je-crois-que-l-islam-est-compatible-avec-la-Republique-41345.html

      Tu vois, Bernard, pour prendre le pouvoir, ta sirène blonde est prête à tronquer son string kouffar ; contre une burqa hallal....
      Alors, oublie Mélenchon et l’Islam, et occupe-toi plutôt des dirigeants de ton parti, le F.Haine, qui, en plus de leurs idées noires et extrémistes, sont essentiellement fourbes....
      Car c’est connu est avéré, au F.Haine, on adore le Judaïsme et l’Islam....


    • Le421 Le421 26 avril 18:18

      @Ben Schott
      Moqueur...  smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 20:25

      @JL
      Dugué a raison, Mélenchon a bâti tout son programme sur la défense « du rêve européen », à partir de mensonges !

      Mensonge sur le couple franco allemand qui n’existe que dans son imagination fertile.

      Mensonge sur Victor Hugo « européiste de Gauche »

      Mensonge sur les origines de l’ UE, qui sont en fait les trusts du charbon et de l’acier.

      Mensonge sur « l’ Europe c’est la paix »


      L’Europe n’a rien d’un rêve, c’est un cauchemar, une dictature sur les cerveaux par les médias.
      C’est le pouvoir des multinationales au dessus des Etats Nations, c’est la finance et Macron !

    • JL JL 26 avril 20:44

      @Fifi Brind_acier
       

       
       le couple franco allemand n’existe que dans l’imagination de Mélenchon ? ! Vous étiez où ces dernières années ??
       
      Vos sophismes et manœuvres, j’en ai ras la casquette. 

    • JL JL 26 avril 22:51

      @Fifi Brind_acier
       

       écoutez Fifi, comme les hommes politiques, vous avez coutume d’utiliser des faits avérés pour en faire des mensonges.
       
      Cela n’a pas de sens de dire « Mensonge sur le couple franco allemand qui n’existe que dans son imagination fertile », sans dire explicitement ce qu’a dit JLM au sujet de ce (supposé) couple.
       
      Vos phrase à demi mots sont trompeuses.
       
       

    • Dom66 Dom66 27 avril 01:15

      @Ben Schott
      Ha ! Ha ! Wouaaaarf


    • Dom66 Dom66 27 avril 01:17

      @JL
      Bravo + 1000 !! permettez je signe votre post


    • Dom66 Dom66 27 avril 01:23

      @Fifi Brind_acier
      Il y a des moment comme maintenant avec votre commentaire où j’ai les glandes.

      Vous devenez de plus en plus débile, si seulement vous aviez été à un meeting de Mélenchon....restez avec votre 9,5% et arrêtez de nous bassiner avec votre guignol.

      Vive JLM 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 avril 07:09

      @Dom66
      J’ai voté socialiste jusqu’à sa forfaiture de 2008. C’est là que j’ai commencé à me poser des questions sur les origines de l’Europe et le rôle joué par les Socialistes. De 2008 à 2012, j’ai fait des recherches, et j’ai découvert que « le roman socialiste du rêve européen » était une imposture et un tissu de mensonges.


      J’ai découvert les analyses du PCF d’avant Mitterrand, le terrorisme des réseaux Gladio et Stay Behind, les analyses d’Annie Lacroix Riz, la participation de Mitterrand au Congrès européen de la Haye en 1948, le discours de Philippe Seguin sur le Traité de Maastricht, les analyses de l’Europe de de Gaulle, etc etc

      Je n’ai découvert Asselineau qu’en 2012 avec sa conférence « Pourquoi l’ Europe est comme elle est ? », ce qui m’a permis de poser les dernières pièces du puzzle.

      Mais si aimez vous faire enfumer, surtout ne changez rien, l’Europe des banksters et de Macron a besoin de vous.


    • Gasty Gasty 27 avril 08:00

      @Fifi Brind_acier

      Mais faites là taire !
       
      Signé Asselineau ( qui n’en peut plus )


    • JBL1960 JBL1960 27 avril 08:04

      @chantecler « à la Lanterne ? »...


    • JL JL 27 avril 08:53

      @Dom66
       

       
      on se demande si Fifi nous prend pour des débile ou bien s’il (elle ?) est débile.

    • zzz999 27 avril 09:35

      @Croa

      En parlant d’Asselineau : QUi peut croire un instant qu’avec des meetings pleins, des adhésions en plein boum et l’accès maintenant aux médias il ait fait presque moins que quand il était inconnu ? ALLONS DONC !


    • JP 27 avril 11:37

      @Fifi Brind_acier
      une connerie à écrire ?
      Fifi brind_acier pour vous servir !


    • Le421 Le421 27 avril 13:53

      @Dom66
      restez avec votre 9,5%...

      En rêve !!

      0.92 % !!

      Un monument d’histoire... Effectivement, il est rentré dedans !!
      Et en plus, les UPR persistent à penser qu’ils ont raison.
      Une secte je vous dis, une secte !!


    • Ar zen Ar zen 27 avril 14:04

      @Le421


      Vous êtes assez gonflé de parler de secte lorsque le programme de Mélenchon n’est pas applicable dans le contexte des traités européens. Alors comment faire ? Désobéir ! Miracle, la désobéissance règle tous les problèmes ! Comme par enchantement ! Comme les enfants qui désobéissent et qui se prennent une bonne fessée. Tsipras l’a reçu sa fessée. Il est impossible de modifier les traités. Vous n’arrivez pas à la comprendre parce que votre gourou vous a embrumé l’esprit ! C’est cela que d’appartenir à une secte. On n’arrive plus à raisonner par soi même !

      Le réel talent oratoire de Jean-Luc Mélenchon, que nous apprécions comme spectacle, nous a laissé politiquement indifférents. C’est le fond qui nous intéresse, les projets, les programmes, les stratégies, dépouillés de tout artifice. Nous avons plutôt tendance à penser que lorsque la forme prédomine en politique, c’est que le fond n’est pas très présentable.

      Le programme de Jean-Luc Mélenchon est une curiosité. Il fourmille d’excellentes idées pouvant être mises en œuvre dès maintenant tout en restant dans le système néolibéral. Mais il accumule aussi des formules volontairement ambiguës pour noyer le poisson.Surtout sur les grandes questions stratégiques desquelles tout dépend pour l’avenir de notre pays. Il refuse l’obstacle et la rupture avec le système euro-libéral. C’est pourquoi les nombreuses bonnes idées qu’il présente ne verront jamais le jour, car elles sont incompatibles avec le maintien de la France dans l’euro et l’Union européenne. Système, quoiqu’il en dise, dont il ne veut pas sortir. En tout cas, même s’il le voulait, il ne le pourrait pas tant sa vision du sujet est confuse.

      Il existe un système mélenchonien d’expression écrite et orale. Il consiste à prendre des sujets politiques sur lesquels il n’a pas forcément envie de prendre une position claire, et à leur appliquer un embellissement littéraire. Il s’agit de trouver un bon mot, ou d’emballer la chose d’une enveloppe rhétorique qui pourra être interprétée au gré de l’imagination des lecteurs, tant la formulation aura été floue.

      En cultivant volontairement le flou, Mélenchon vise un double objectif. D’une part, il veut rassurer le « système », qui sait lire ce genre de prose, afin de lui montrer qu’il est compatible avec le système. D’autre part, en jouant sur les émotions, il veut donner l’impression qu’il prend en compte la souffrance du peuple. En jouant sur les deux tableaux, il espère réaliser le rassemblement électoral qui le portera à la victoire. Si tel était le cas, ce rassemblement hétéroclite volerait en éclats dès la première épreuve qu’il devra affronter. Et ce sera, une nouvelle fois, la déception.

      Pour convoquer une assemblée constituante et changer de république, comme le souhaite Monsieur Mélenchon, il faut être dans un pays souverain. Or la France est dépendante de l’Union européenne par le traité de Lisbonne qui, rendu constitutionnel, soumet le droit interne (français) au droit communautaire. Jean-Luc Mélenchon propose encore une solution inefficace et n’expose pas la vraie raison de ce qu’il dénonce : la mondialisation néolibérale.

      La nature de la « construction » européenne – ce que ne veut jamais reconnaître Jean-Luc Mélenchon, c’est la mise en place d’un système entièrement soumis aux classes dirigeantes européennes, par élimination du seul facteur qui pouvait remettre en cause leur domination : l’élection de majorités alternatives aux politiques néolibérales dans chaque nation. C’est pourquoi les souverainetés étatiques (nationales) ont été si réduites.



    • Ar zen Ar zen 27 avril 14:05

      @Le421

      Il y a du rab à la cantine !

      L’assemblée constituante fondatrice de la VIe République prend un très mauvais départ avec Jean-Luc Mélenchon. En effet, comment imaginer changer de République dans un pays qui n’est pas souverain et dont les leviers essentiels de décision (budget, monnaie, frontière, commerce intérieur et international…) échappent au pouvoir politique ? La première chose à faire, avant toutes les autres, est de regagner notre souveraineté. Et cela passe par une révision immédiate de la Constitution de la Ve République, avant de mettre en place une constituante.

      Dans l’introduction à son livre-programme, Jean-Luc Mélenchon, en quatre lignes, en dit beaucoup sur sa compréhension du système européen et sur ses convictions : « l’Europe de nos rêves est morte. L’Union actuelle est seulement un marché unique et les peuples sont soumis à la dictature des banques et de la finance. (…) Notre indépendance d’action et la souveraineté de nos décisions ne doivent donc plus être abandonnées aux obsessions idéologiques de la Commission européenne ni à la superbe du gouvernement de grande coalition de la droite et du PS en Allemagne ».

      Ces quelques lignes méritent un commentaire tant elles expliquent les raisons des contorsions de Jean-Luc Mélenchon sur la question de l’Union européenne.

      D’abord, essayons de comprendre ce que signifie cette remarque étonnante : « L’Europe de nos rêves est morte ». Qui, un jour, a pu rêver à « l’Europe » ? Quand ? Pour quel contenu et pour quels buts ? Dans un texte programmatique, chaque mot possède un usage spécifique. Quel est le rôle de la formule « l’Europe de nos rêves » dans le discours mélenchonien ? Il s’agit tout simplement de donner un signal d’européisme à la fraction de la population (en fait l’électorat du PS que convoite Jean-Luc Mélenchon). Il faut montrer que Jean-Luc Mélenchon est un bon européen, qui était d’accord avec la construction européenne, mais qui la critique désormais (raisonnablement), précisément parce que celle-ci a trahi les idéaux initiaux, elle a trahi les « rêves ».

      Une autre formule est significative de la conception qu’a Jean-Luc Mélenchon de la « construction » européenne : « l’Union actuelle est seulement un marché unique ». On ne sait pas si Jean-Luc Mélenchon croit vraiment ce qu’il écrit ou s’il fait semblant, tant cette remarque est contraire aux faits. Peut-être, après tout, que Jean-Luc Mélenchon ne sait pas que la « construction » européenne a commencé en 1947 avec le Plan Marshall, pour des raisons économiques et pour conduire la guerre froide. Elle sera poursuivie en 1951 avec la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) qui était également fondée sur le marché. En 1957, le traité de Rome fonde le « Marché commun ». Jean-Luc Mélenchon ne se serait pas rendu compte que partout se trouve le « marché », au point de le déplorer aujourd’hui ?

      Encore une remarque : « les peuples sont soumis à la dictature des banques et de la finance ». Cette formule est à mettre en relation avec la phrase dans laquelle elle se trouve qui parle de « l’Union actuelle ». Autrement dit, cette « dictature » des banques et de la finance est « actuelle », ce n’était donc pas le cas avant. Jean-Luc Mélenchon devrait nous en dire plus, en particulier sur l’époque où cette « dictature » a pris le pouvoir, comment elle s’y est-elle prise, et pourquoi cela a-t-il été apparemment aussi facile ?

      Bien sûr Jean-Luc Mélenchon ne dit rien de tout cela car il est simplement dans la posture, pas dans l’analyse. Il veut montrer que la « construction » européenne a dévié de ses objectifs initiaux, qu’il faut la remettre sur les rails, et que l’on peut compter sur lui car il est resté fidèle aux « rêves » de l’origine. Il ne veut surtout pas entrer dans le débat sur la nature de l’Union européenne qui détruirait sa posture.

      L’accent mis sur la « dictature des banques et de la finance » ne correspond à aucune réalité. Les grands groupes de services et industriels bénéficient, eux aussi, du système de l’UE au même titre que les banques et la finance. Demandons-nous pourquoi Jean-Luc Mélenchon met l’accent sur le cas particulier des banques et de la finance ? Parce qu’il est encore dans la posture. Comme, à juste titre, le mécontentement gagne vis-à-vis des banques et de la finance depuis la crise de 2008, il surfe sur la vague. D’ailleurs, s’il croyait vraiment ce qu’il dit, il proposerait, comme dans le programme du CNR, la nationalisation de tout le secteur bancaire, financier et des assurances. Ce qu’il ne fait pas. C’est quand même étrange de dénoncer, d’un côté, une « dictature », et d’un autre côté de ne pas chercher à l’éliminer !


    • Ar zen Ar zen 27 avril 14:06

      @Le421

      J’avais oublié ceci, désolé ! 

      Jean-Luc Mélenchon veut « Refuser le chantage à la dette publique ». Il a raison ! Mais comment veut-il s’y prendre ? Il veut « Réaliser un audit citoyen de la dette publique pour déterminer la part illégitime et préparer un réaménagement négocié (échelonnement des remboursements, baisse des taux d’intérêt, annulation partielle… »). Là ça ne va pas du tout. On retrouve dans cette proposition le style mélenchonien habituel, fondé sur le flou camouflé par un embellissement littéraire. Jean-Luc Mélenchon ne veut pas parler d’annulation de la dette pour ne pas s’aliéner la partie « réaliste » de l’électorat du PS, sans pour autant s’aliéner la partie de l’électorat plus radicale qui veut cette annulation. Le bon équilibre, selon lui, est cet « audit citoyen ». C’est avec ce genre de manipulations que l’on se prive de mener les combats idéologiques et politiques. Jean-Luc Mélenchon fait ainsi l’économie d’explications sur la nécessité d’annuler et de restructurer la dette publique.

    • Ar zen Ar zen 27 avril 15:05

      @JL

      Moi j’aimerais bien que vous me disiez tout sur le « rêve européen ». Où puis-je trouver des informations sur celui-ci ? Il s’agissait de quoi ? De quelles perspectives parlait ce rêve européen ?

      Et Mélenchon qui fait usage de l’arme fatale émotionnelle : « le rêve européen » . Sniff....

      Dans l’introduction à son livre-programme, Jean-Luc Mélenchon, en quatre lignes, en dit beaucoup sur sa compréhension du système européen et sur ses convictions : « l’Europe de nos rêves est morte. L’Union actuelle est seulement un marché unique et les peuples sont soumis à la dictature des banques et de la finance. (…) Notre indépendance d’action et la souveraineté de nos décisions ne doivent donc plus être abandonnées aux obsessions idéologiques de la Commission européenne ni à la superbe du gouvernement de grande coalition de la droite et du PS en Allemagne ».

      Ces quelques lignes méritent un commentaire tant elles expliquent les raisons des contorsions de Jean-Luc Mélenchon sur la question de l’Union européenne.

      D’abord, essayons de comprendre ce que signifie cette remarque étonnante : « L’Europe de nos rêves est morte ». Qui, un jour, a pu rêver à « l’Europe » ? Quand ? Pour quel contenu et pour quels buts ? Dans un texte programmatique, chaque mot possède un usage spécifique. Quel est le rôle de la formule « l’Europe de nos rêves » dans le discours mélenchonien ? Il s’agit tout simplement de donner un signal d’européisme à la fraction de la population (en fait l’électorat du PS que convoite Jean-Luc Mélenchon). Il faut montrer que Jean-Luc Mélenchon est un bon européen, qui était d’accord avec la construction européenne, mais qui la critique désormais (raisonnablement), précisément parce que celle-ci a trahi les idéaux initiaux, elle a trahi les « rêves ».

      Une autre formule est significative de la conception qu’a Jean-Luc Mélenchon de la « construction » européenne : « l’Union actuelle est seulement un marché unique ». On ne sait pas si Jean-Luc Mélenchon croit vraiment ce qu’il écrit ou s’il fait semblant, tant cette remarque est contraire aux faits. Peut-être, après tout, que Jean-Luc Mélenchon ne sait pas que la « construction » européenne a commencé en 1947 avec le Plan Marshall, pour des raisons économiques et pour conduire la guerre froide. Elle sera poursuivie en 1951 avec la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) qui était également fondée sur le marché. En 1957, le traité de Rome fonde le « Marché commun ». Jean-Luc Mélenchon ne se serait pas rendu compte que partout se trouve le « marché », au point de le déplorer aujourd’hui ?

      Encore une remarque : « les peuples sont soumis à la dictature des banques et de la finance ». Cette formule est à mettre en relation avec la phrase dans laquelle elle se trouve qui parle de « l’Union actuelle ». Autrement dit, cette « dictature » des banques et de la finance est « actuelle », ce n’était donc pas le cas avant. Jean-Luc Mélenchon devrait nous en dire plus, en particulier sur l’époque où cette « dictature » a pris le pouvoir, comment elle s’y est-elle prise, et pourquoi cela a-t-il été apparemment aussi facile ?

      Bien sûr Jean-Luc Mélenchon ne dit rien de tout cela car il est simplement dans la posture, pas dans l’analyse. Il veut montrer que la « construction » européenne a dévié de ses objectifs initiaux, qu’il faut la remettre sur les rails, et que l’on peut compter sur lui car il est resté fidèle aux « rêves » de l’origine. Il ne veut surtout pas entrer dans le débat sur la nature de l’Union européenne qui détruirait sa posture.

      L’accent mis sur la « dictature des banques et de la finance » ne correspond à aucune réalité. Les grands groupes de services et industriels bénéficient, eux aussi, du système de l’UE au même titre que les banques et la finance. Demandons-nous pourquoi Jean-Luc Mélenchon met l’accent sur le cas particulier des banques et de la finance ? Parce qu’il est encore dans la posture. Comme, à juste titre, le mécontentement gagne vis-à-vis des banques et de la finance depuis la crise de 2008, il surfe sur la vague. D’ailleurs, s’il croyait vraiment ce qu’il dit, il proposerait, comme dans le programme du CNR, la nationalisation de tout le secteur bancaire, financier et des assurances. Ce qu’il ne fait pas. C’est quand même étrange de dénoncer, d’un côté, une « dictature », et d’un autre côté de ne pas chercher à l’éliminer !


    • Sparker Sparker 27 avril 15:41

      @Ar zen

      Mais tu vas lui lâcher les burnes à Mélenchon, je dis même pas ça pour lui il s’en tape de tes conneries et personne ici ne donne d’intérêt à tes diatribes diarrhétiques.
      T’as fais 0.98% et c’est la faute à Mélenchon, pauvre type va. tu insultes l’intelligence et (j’ose espérer) l’honneteté d’Asselineau avec tes âneries compulsives.

      Tu crois pas que l’heure est à autre chose non !!

      Obscessionnel compulsif, va décharger ta névrose ailleurs.
      Il te faut un maitre c’est ça ? un papa qui sait tout, en 2012 t’as choisi Mélenchon mais pas assez bon maître alors en 2017 t’as choisi Asselineau et zut raté encore, mais après tout peut-être n’es tu qu’un mauvais élève, t’y as songé ? remet toi en question en commencant par te relire et sortir de l’enfance.


    • Ar zen Ar zen 27 avril 16:25

      @Sparker

      C’est la deuxième réponse construite de votre part. Vraiment pas grand chose à dire. Vous avez du répondant ! En matière d’argumentation vous êtes un pro !

      La vérité fait mal, n’est-ce pas Sparker ? Tel est pris au piège qui croyait prendre. vous ne savez pas quoi répondre ?

      Je posterai sans cesse ce genre d’informations sans réponse de la part de la FI. Cela va vous comme ça ? 

      Vous connaissez le dicton n’est-ce pas : « quand on a rien à dire ..... ».

      A moins que vous ne veniez me faire un petit point sur « l’Europe de vos rêves » ? Elle était comment la vôtre ? 

  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 26 avril 13:03

    Surréaliste smiley smiley


  • Tall Tall 26 avril 13:04

    Cheminade a aussi gagné ... la preuve : il sera autant président que Mélenchon


    • mmbbb 26 avril 18:51

      @Tall c’est bien une reaction francaise meme en perdant on gagne comme au foot et cette femme est une intello ?


  • Sparker Sparker 26 avril 13:06

    Merci pour ce billet que je partage.


  • covadonga*722 covadonga*722 26 avril 13:07

    manifestement c’est de la bonne , madame Walter faites tourner le joint !!!!!


    • OMAR 26 avril 17:50

      Omar9

      @cova

      Avec 2 suppos de harissa « Gafsa » ou « Sfax », tu te sentiras encore meilleur.
      Du moins, jusqu’au 7 mai prochain....


    • Malatif Malatif 26 avril 18:08

      @OMAR
      La geographie des plaisirs proposés à toute occasion généreusement par Omar aux commentateurs du haut de son minaret indique qu’il en est un parfait pratiquant et connaisseur.
      En suppo ou en canule lui seul le sait .


    • titi 26 avril 19:35

      @Malatif

      lui seul le sait... et Allah bien sûr :)


    • OMAR 26 avril 20:32

      Omar9

      @Malatif & @titi,

      Justement, en bon proctologue, je vous fait profiter de mes connaissances.
      De plus, c’est gratos et sans vous ôter vos strings....
      PS ; Profitez-en pour ramenez avec vous  @tall, @ Pravda-la-suceuse, @Christian-les-couleurs-sombres, @popov, Ebindidon,  bref, toute la meute...
      Offre valable jusqu’au 7 mai...


    • titi 26 avril 21:26

      @OMAR

      Merci pour vos bons conseils.

      Mais moi, ce second tout me va à ravir.

      Evidemment je préfèrerai que le bleu marine l’emporte, mais il y a quelques mesures dans le programme orangiste qui me vont bien.

      Donc je vous laisse votre boite de supo... ce qui est pratique c’est que je n’ai pas besoin de vous dire où vous la mettre. :)


    • OMAR 26 avril 21:54

      Omar9

      @titi

      Te casses pas la tête.
      Y’a tellement de clients au F.Haine.....
      En plus, c’est vraiment pas cher et surtout, pas tellement douloureux...

      Mais j’insiste une dernière fois quand même, car avec mon remède, tu verras de l’orange dans du bleu marine.
      Wallah.....


    • titi 26 avril 22:32

      @OMAR

      « l’orange dans du bleu marine »

      Orange et bleu ca donne rose... arrête les supos :)


  • Verdi Verdi 26 avril 13:22

    Salut Ariane,

    Simplement, merci ! 
    Merci pour tous ceux qui ont besoin d’un peu de baume au coeur, après s’être donné à fond dans ce combat (incessant) pour la dignité de chaque être humain et qu’a incarné superbement JLM.
    Tu as raison. Ce n’est pas une défaite. C’est juste le début de la victoire.

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 26 avril 13:33

      @Verdi

      Ce n’est pas une défaite. C’est juste le début de la victoire.
      Ségolène Royal - 6 mai 2007

      Je vois qu’on récite ses classiques du côté des folliculaires !


    • OMAR 26 avril 17:58

      Omar9

      Salut @Ariane & @Verdi

      Ne faites pas très attention aux réactions de la meute.
      Car si, au lendemain du 1er tour, Mélenchon avait déclaré son choix pour Pollution Marine, croyez-moi, cette meute l’ aurait plébiscité lui, son parcours et ses électeurs....


    • Le421 Le421 26 avril 18:21

      @OMAR
      Tout simplement.

      Ils l’ont mauvaise, je le sens.
      Une agressivité dépassant l’habitude.
      Ils pissent le fiel par litres.
      En fait, à quelques chiffres près...
      On aurait fait 12, je fermerais ma gueule.
      Mais 19.6...
      Permettez.
      Avec tout ce qu’on s’est pris dans la figure !!
      Imaginez une seconde que Mélenchon ait volé une orange à Rungis !!


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 20:33

      @Le421
      Le PS vous a bien niqués pourtant !
      Curieux qu’aucun Insoumis ne lui règle son compte...
      Un cadre écoeuré par la campagne de Hamon explique la trahison.

      " ... (...) j’ai commencé à parler d’une alliance avec jlm à Benoit ! Et là j’ai tout compris ! Il s’est emporté et m’a expliqué sa stratégie.

      "Mais tu n’as pas encore compris ! Tu sais aussi bien que moi que je ne serai jamais président, alors à ton avis pourquoi je continue ?? Je suis missionné par le gros pour diviser l’électorat de Melenchon. Tu n’ai quand même pas naïf à ce point !« 


      Macron d’un côté et Hamon de l’autre, le PS a d’abord divisé les Communistes, puis a eu la peau de l’obstacle Mélenchon »

    • alinea alinea 26 avril 21:00

      @Fifi Brind_acier
      On le sait ; Mélenchon le sait depuis 2012 ! c’est bien pourquoi, sa « sortie » tout seul où tout le monde lui est tombé sur le dos, et ce résultat dans un mouchoir de poche, oui, bien sûr c’est une victoire.


    • OMAR 26 avril 21:28

      Omar9

      Salut @Le421

      Dernière info : une épidémie sans précédent, et dans le siège se trouve au  78 Rue des Suisses, 92000 Nanterre**, a contaminé plus de 21% de citoyens français.
      Le diagnostic révèle une Mélenchonite  aigüe dont la durée d’incubation durera jusqu’au 7 mai 2017.
      Par mesure prophylactique, tous les bistrots du type « La mère
      Séverine Amelot » seront fermés au public.
      http://www.lexpress.fr/actualite/politique/municipales-a-nevers-la-candidate-fn-le-drapeau-nazi-et-les-ss_1498172.html
      Le Pr. Jean Luc LINSOUMI vous recommande d’être très compatissant avec la population contaminée..

      ** Heu, c’est juste un hasard si cette adresse correspond au siège du F.Haine.
      Ma parole....


    • Ouallonsnous ? 26 avril 22:03

      @Verdi

      "Tu as raison. Ce n’est pas une défaite. C’est juste le début de la victoire."

      Seulement cette victoire ce n’est pas seulement avec des bobos se disant insoumis qu’on l’obtiendra !

      Premièrement, qu’attend, JL Mélenchon pour saisir le conseil constitutionnel de toutes les irrégularités relevées  au cours du scrutin du 1er tour et en obtenir l’annulation ?

      Deuxièmement ; les équipes des Insoumis pour l’élaboration de l’ »Avenir en commun » doivent se démocratiser car jusqu’à présent il semble que l’on a soigneusement évité de mélanger les torchons avec les serviettes !

      Ce qui donne pour les torchons les sympathisants  qui votent et les serviettes ceux qui se réunissent pour l’élaboration du programme, les commissions étant toujours complètes au cas où un individu ne venant pas du sérail aurait voulu s’y joindre.

      Cela laisse augurer de ce que va être la foire d’empoigne pour la constitution de l’Assemblé constituante ?

      Souhaitons que la France insoumise ne devienne pas un panier de crabes à l’instar des défunts PS, LR et autres PCF !


    • Dom66 Dom66 27 avril 01:28

      @Ouallonsnous ?
      Je suis JLM 2017

      « Premièrement, qu’attend, JL Mélenchon pour saisir le conseil constitutionnel » c’est simple...des preuves irrrrefutables tout simplement
      amic’


    • Ouallonsnous ? 28 avril 11:51

      @Dom66

      Il suffit qu’il cesse de regarder ailleurs !


  • covadonga*722 covadonga*722 26 avril 13:23

    yep , dans Shakespeare « demain dans la bataille le roi portera le poids des péchés de son armée »

    mais il veut rien porter comme responsabilité le braillard de la VIe une outre gonflée d’air !
    Bénito Mélenchon est vexé comme un pou , du coup il tranche pas il s’embourbe dans le ni/ni.
    C’est très frère la truelle ça de déléguer de diluer la responsabilité.Ce député socialiste prétendait gouverner !!!!On le découvre fuyant ses responsabilités pourtant il a trois options le sénateur socialiste,
    blanc , le pen , macron.Ben non , il veut bien jouer dans la cour des grands mais dés qu’il perd ce ministre socialiste il retourne bouder sous le préau.Le tribun mussolinien distribuait les bons points 
    et l’alien c’est bien et la souche beurk mais la le député européen de gauche ben il ne veut pas trancher !

    ça fait deux fois qu’il se déballonne et lâche son électorat en rase campagne en 2022 combien vous pariez qu’il courra les tréteaux le bateleur de gauche , mais bon la il rentre dans sa tune , vas palper 
    ses émoluments de dépités européen et filer le parfait amour avec ce qui lui rappellera le plus l’exotisme de son Maroc natal !Juste un truc hilarant les quartier alien de Marseille ont voté massivement 
    Mélenchon , ces quartiers vont devoir choisir entre le pen ou macron le yaoudi comme ils le nomme , voir pire voter blanc , une couleur qui ici sert d’insulte !
    cette ripoublique est comme vous madame Walter amusante hilarante voir impayable 

    • TSS 26 avril 17:52

      @covadonga*722
      ça fait deux fois qu’il se déballonne et lâche son électorat en rase campagne

       Il ne se deballonne pas,il refuse de choisir entre le cholera(Macron) et la peste

       (Marion) tout comme moi,je mettrai une enveloppe vide... !!


    • covadonga*722 covadonga*722 26 avril 18:32

      @TSS

      bonjour
        perso j’ai pas de préférence entre Macron qui vas faire du Fillon ou marine qui en est a racler le vote musulman
       il lui reste le vote blanc ,Mélenchon a joué le fier a bras puis la il se ramasse presque au but et monsieur se retire sous sa tente pour bouder !désolé c’est pas une attitude de leader ....

    • alinea alinea 26 avril 21:02

      @covadonga*722
      Qu’aurait-il dû faire à votre avis ?


    • Onecinikiou 27 avril 01:07

      Il ne donne pas de consigne de vote personnellement, mais politiquement l’idée de dire qu’on laisse libre ses électeurs de s’exprimer le soir des résultats, d’ouvrir dans la foulée une plateforme de vote à l’égard de ses sympathisants et de ne pas mentionner ostensiblement le nom d’un des deux candidats finalistes, ça me rappelle furieusement la liberté à la façon soviétique. 

      De dire à ses sympathisants, à ses électeurs, écoutez vous êtes libres de voter Macron, blanc/nul, ou de vous abstenir, c’est stricto sensu du « tout sauf Le Pen » . 

      Le « tout sauf Le Pen » c’est à la conjonction près le mot d’ordre du « front républicain ». Je me trompe ?


      Et puis symboliquement c’est terrible : ça veut dire il est intolérable et ignoble de voter Le Pen, tellement ignoble et intolérable qu’on ne vous propose pas de le faire et même qu’on vous le défend, mais Macron, c’est noble et tolérable… ? Non c’est indéfendable, à tout point de vue. 

      Et puis l’argument minable sur l’extrême-droite, ayant pour but de susciter une pensée réflexe pavlovienne pour justifier de cette décision inepte, vraiment ça me rebute. Voilà un mouvement et un candidat qui n’ont cessé de vouloir récuser l’idée véhiculée par les médias selon laquelle ils appartiendraient à l’extrême-gauche (ce qu’il ne sont objectivement pas), pour mieux taxer Le Pen d’être d’extrême-droite (ce qu’elle n’est pas plus), c’est du niveau « fais aux autres ce que tu ne veux pas que les autres te fassent ». Moralement c’est zéro.

      Il aurait mieux valu que les cadres dirigeants de la FI - et cette initiative n’a pas pu se faire sans l’aval du chef - laissent vraiment libre leurs électeurs et leur ne donnent réellement pas de consigne de vote. A minima vu le contexte. Car là, rétrospectivement, une fois l’élection de Macron et sa politique enclenchée, ça poursuivra Mélenchon tout au long du quinquennat exactement comme en 2012. Alors qu’à mon avis cette tactique avait justement pour but de s’en affranchir. A trop vouloir finasser on ne satisfait personne.


    • Le421 Le421 27 avril 13:59

      @covadonga*722
      Continuez à vous foutre de notre gueule les fachos !!
      Au moins, ceux qui seraient indécis vont trancher.

      Fins comme des râpes neuves les types...

      En même temps, 30 de QI, faut pas trop en demander...


  • Papybom Papybom 26 avril 13:26

    Bonjour Ariane Walter 

    Les français sont dévots, donc vous suivez votre gourou comme les fidèles du Temple Solaire. Les moutons sont des animaux laineux et haineux !

    Cordialement


  • Lugsama 26 avril 13:32

    Allez, Melenchon va faire 10% aux législatives et allez se coucher. Bonne nuit.


    • Dom66 Dom66 27 avril 01:29

      @Lugsama
      encore là ???? A la niche le FHaine


    • Lugsama 27 avril 08:57

      @Dom66

      Jamais je n’ai et jamais je ne voterai pour le FN.. (a moins peut être d’un duel Melenchon / Lepen, mais la mort dans l’âme)

    • Gasty Gasty 27 avril 12:49

      @Lugsama

      Qu’est-ce qu’il vous a fait JLM ? Ou pas fait ? Parce qu’avec fillon vous l’aviez bien profond, avec JLM non. Mais pour Marine, c’est la cravache qui vous plait pas bien ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 avril 17:56

      @Gasty
      Mélenchon ne veut pas du Frexit par l’article 50. Il veut « sauver l’ Europe » !

      Quand Macron va signer la Loi Travail XXL par ordonnances, vous aurez la preuve que rester dans l’ UE et dans l’euro est un désastre.

      Quand on ne peut pas dévaluer la monnaie, on est obligé de « dévaluer le prix du travail » en supprimant les acquis sociaux, dont le Droit du Travail.

      " Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes !


  • JL JL 26 avril 13:34

    Bonjour Ariane,

    merci à Mélenchon, oui, et merci à toi et à bravo à nous tous, militants et amis de la FI.

    Pas besoin de mot d’ordre : ni ni.

    Quand dans entre deux candidats on vote contre l’un et non pas pour l’autre, c’est qu’ils sont l’un et l’autre les deux faces d’une même médaille.

    Et ça, l’oligarchie l’a compris de puis longtemps !

    Ils appellent ça le « vote utile » ;

    Dit autrement, c’est « pile ils gagnent, face on perd ».

    La France en marche de Macron, c’est la maison toutes portes et fenêtres ouvertes été comme hiver, nuit et jour ; le FN de Le Pen c’est la maison toutes portes et fenêtres closes à jamais.

    Dans l’une on est prisonnier ; dans l’autre on est sans abris.


    • Rmanal 26 avril 15:20

      @JL
      Joliment dit


    • Onecinikiou 27 avril 01:23

      @JL


      « le FN de Le Pen c’est la maison toutes portes et fenêtres closes à jamais. »

      Il est humain de chercher dans les événements des justifications à ses préjugés. En science on appelle cela du concordisme, principe idéologique qui est l’inverse du nécessaire matérialisme méthodologique propre à l’expérience et démarche scientifiques. 

      Vous accusez, par votre propos (« à jamais »), les dirigeants du Front National d’être des idéologues. Vous vous trompez. Et en fait, à mon humble avis, vous accusez vos adversaires politiques de vos propres turpitudes. 

      Vous l’ignorez sans doute mais JM Le Pen avait déjà utilisé votre analogie sur les portes et les fenêtres. Je m’en souviens et on pourrait retrouver l’archive en cherchant : c’était à l’émission politique du soir chez Ockrent, sur la 3, au début des années 2000.

      Il y soutenait alors que les frontières était justement comme des portes et des fenêtres, affirmant que « quand il fait chaud on les ouvre, quand il fait froid on les ferme, quand il fait tiède on les entrouve ». Cette appréhension des événements, cette vision politique, est le contraire de l’idéologie à laquelle vous cherchez contre toutes les évidences à réduire vos adversaires. 

      Mon avis est qu’il n’y a pas moins idéologue que des personnalités qui ont vu leurs analyses et prospectives confirmées par tous les événements depuis quarante ans : sur le fédéralisme européen, sur la monnaie unique, le libre-échange, sur l’immigration/islamisation, sur les alliances géostratégiques, sur les frontières, l’identité, le communautarisme.

      Contrairement à l’antienne gauchiste on a jamais tord pour de bonnes raisons et raison pour de mauvaises : on a raison parce qu’on a raison, c’est à dire parce que les événements démontrent rétrospectivement que vous aviez raison. Le seul tord politique, en démocratie, en particulier dans notre industrie d’un spectacle permanent lobotomisé par l’abrutissement médiatique, c’est d’avoir raison trop tôt. 

    • Dom66 Dom66 27 avril 01:49

      @JL
      Comme vous, et merci pour votre commentaire, et merci Ariane (j’ai mis un petit mot en bas


  • Old Dan Old Dan 26 avril 13:35

    Merci Monsieur Mélenchon !
    Un projet visionnaire, plein d’espoir par un homme intelligent.
    Pour moi, la plus chouette campagne de la Ve République
    qui m’a fait revoter après 30ans d’abstention...
    .
    [Les yeux humides pour cette occasion ratée. Peut-être l’ultime... ]


  • troletbuse troletbuse 26 avril 13:43

    Je trouve inutile de tirer des conclusions sur le premier tour. C’est stérile. Il faut à tout prix éviter l’élection presque sûre de Macron. C’est la priorité. Maintenant si comme Verdi, vous voulez rester dans l’opposition permanente, voter blanc ou abstenez vous, Macron vous remerciera.


    • Le421 Le421 27 avril 14:02

      @troletbuse
      C’est ça, on vote Marion Anne Perrine Le Pen De Montretout, candidate des pauvres gens, et on se carre deux saucisses chaudes dans le cul avec de la moutarde.
      Ben voyons !!


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 26 avril 13:45

    Au moins avec les insoumis, les lendemains d’élection on rigole smiley smiley


    • covadonga*722 covadonga*722 26 avril 14:22

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Au moins avec les insoumis

       peut on appeler insoumis un corpus électoral composés sociologiquement de plus 70% de fonctionnaires ou de statutaires de retraités de la fonction publique qui ont tout intérêt a voir perdurer la situation protégée qui leur est faites dans se pays.

      Celle ci n’est possible que par un 

      prélèvement surdimensionné sur les employeurs et entreprises qui bien évidemment comme d’hab le répercutent
      sur un salariat non protégé lui et devenant variable d’ajustement 

    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 26 avril 14:29

      Apparemment, si j’en crois les résultats des quartiers nord de Marseille ou de la Seine-Saint-Denis le « corpus électoral » comprend aussi pas mal de racailles halal de nos belles banlieues smiley


    • covadonga*722 covadonga*722 26 avril 16:16

      @Sharpshooter - Snoopy86
      yep Marseille c’est spécifique c’est un candidat qui est presque un beau frère 


    • OMAR 26 avril 18:07

      Omar9

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Cette pétasse de Pollution Marine considère que le « corpus électoral » qui comprend pas mal de racailles halal de nos belles banlieues, est, en fin de compte, sortable, solvable, et fréquentable.
      Elle a même déclaré que « L’Islam est compatible avec la république ».
      https://nos-medias.fr/video/marine-le-pen-je-crois-que-l-islam-est-compatible-avec-la-republique

      Autrement dit, elle vous a fait cocus....


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 26 avril 19:15
      @OMAR

      Je n’ai pas voté pour elle smiley

      Je me borne à constater où et qui sont les « insoumis »

    • Malatif Malatif 26 avril 19:22

      @Sharpshooter - Snoopy86
      ne te retourne pas sinon Omar va te proposer de partager son jeu favori...
      des suppo de couleur verte


    • titi 26 avril 19:43

      @OMAR

      Moi je soutien Marine... et je pense que l’Islam est compatible avec la république comme les autres religions.

      Et pour tout dire je suis même contre l’interdiction du voile.

      On emmerde des gamines sur leur façon de s’habiller au collège et on libère des délinquants multirécidivistes fichés S.

      L’islam c’est la conséquence d’une immigration non maitrisée. Il ne faut pas s’attaquer à l’islam mais à l’immigration.


    • OMAR 26 avril 21:40

      Omar9

      @titi

      T’as pris de très gros risques en affirmant ces vérités et tes intimes convictions.
      Tu vas avoir le @cavé, @maladif et toute la meute sur le dos.
      Déjà que Marine, par ses propos sur la compatibilité de l’Islam avec la République, a inquiété, voire révolté, de nombreux lecteurs de Riposte Laïque.
      Elle a même été traitée de menteuse, ce qui n’est que la vérité :
      http://ripostelaique.com/marine-na-pas-le-droit-de-mentir-aux-francais-sur-lislam.html
      Mais, t’inquiète, t’as toute ma sympathie et ma solidarité....


    • titi 26 avril 21:54

      @OMAR

      « Mais, t’inquiète, t’as toute ma sympathie et ma solidarité.... »

      Ne t’emballe pas trop vite. J’ai d’autres marottes.

      Par exemple la discrimination à l’embauche... si j’ai un candidat commercial qui ne peut pas faire de déjeuner d’affaire un mois par an, c’est normal de lui préférer un autre candidat qui lui est opérationnel toute l’année.

      J’en ai plein des comme ça.


    • OMAR 26 avril 22:04

      Omar9

      Normal @titi

      Surtout quand ton boss piétine les lois de la république allant jusqu’à refuser d’être entendu par la police :
      http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/02/24/assistants-parlementaires-marine-le-pen-a-refuse-d-etre-entendue-par-la-police-judiciaire_5084758_1653578.html

      Par contre, elle est partie lâcher des larmes de crocodile sur ce martyr de Xavier Jugelé.

      Comme quoi fourberie, mensonge, escroquerie, racisme xénophobie, haine et crapulerie sont vos véritables fondamentaux , valeurs et repaires...


    • titi 26 avril 22:24

      @OMAR

      Je suis employeur. J’ai le choix entre une personne qui ne pourra pas faire le job 1 mois pas an (en plus les dates sont pas fixes et connues à la dernière minute) et une personne qui peut faire le job.

      Au nom de quoi je dois m’interdire de choisir la personne opérationnelle toute l’année ?

      Où y’a-t-il mensonge, fourberie ?
      La fourberie c’est de se présenter à l’entretien et de ne pas dire qu’on ne sera pas opérationnel 1 mois par an.


  • Fergus Fergus 26 avril 14:08

    Bonjour, Ariane

    Une très belle campagne ponctuée de meetings emballants, une superbe prestation lors du grand débat à 13, une nouvelle bonne prestation lors de la soirée de France 2, l’abandon de la peu convaincante et surjouée posture de champion « du bruit et de la fureur » de 2012, et un projet - l’Avenir en commun - plus collectif et plus crédible que celui du FdG, il ne faut pas chercher ailleurs les raisons du score de Mélenchon.

    Encore faut-il transformer cet essai lors des législatives en décrochant le groupe parlementaire le plus large possible. Et travailler très vite à trouver un successeur charismatique à Mélenchon dont on a compris qu’il allait se retirer.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 20:39

      @Fergus
      On peut se demander à quoi vont servir les Députés ?
      Macron veut une Loi Travail XXL, par ordonnances ! Même plus de débats à l’ Assemblée sur le 49.3, les Députés pourront rester tout l’été à se faire bronzer !

      L’Europe est une dictature, vous finirez bien par vous en rendre compte.


    • Pyrathome Pyrathome 27 avril 11:50

      @Fifi Brind_acier
      L’Europe est une dictature, vous finirez bien par vous en rendre compte.
      .
      J’ai bien peur que non en ce qui le concerne présentement, car ne voyant même pas que la sondagite est un trafic d’influence parfaitement orchestré..........
      Ils sont tous devant à admirer le veau d’or en soin palliatif mais sans jamais vouloir lui inoculer la piqûre qui abrégerait ses souffrances ! et surtout celles des Français, des Grecques, des Italiens, des Espagnols, des Portugais.....
      Mais devant le cours des événements futurs, ils seront bien obligés de conclure par eux même, c’est juste une question de temps, et j’en fait le pari !! 
      Nous sommes dans un pays ou le cartésianisme fait des ravages, où le simple fait d’avoir raison avant tout le monde vous condamne aux gémonies....


    • Lloyd PALUN 27 avril 11:54

      @Pyrathome

      Dire que t’as raison ça fait chier tout le monde, à moins que tout le monde puisse être sûr que c’est pas juste toi qui cherche à avoir raison smiley smiley smiley


    • Pyrathome Pyrathome 27 avril 13:44

      @Lloyd PALUN
      La raison a ses raisons que la raison ignore et que nul n’est prophète en son pays !
      J’attends juste des arguments recevables qui fasse que le pays puisse rester dans un piège à cons jusqu’à destruction intégrale......
      Quand on se dit « insoumis », faudrait pas essayer de justifier qu’en définitive on finira soumis.....smiley


    • Shawford Shawford 27 avril 13:48

      @Pyrathome

      https://www.youtube.com/watch?v=HM4ASfK3lT8


      http://paroles-traductions.com/chanson/montrer/725798/inxs/paroles-et-traduction-the-stairs/

      Yep, mi corazon ! <3 / T’es toujours pas dans mon album PANINI, qu’est ce que c’est que ce bin’s, blaireau !? :->


  • Clocel Clocel 26 avril 14:10

    Bien joué, Monsieur Mélenchon, 19 % de naïfs égarés dans les marécages de la déréliction, reste à Madame Le Pen à finir le boulot, comme d’’hab, et à l’arrivée, on se retrouve avec le MEDEF à l’Élysée...

    Mission remplie !

    Quel beau tandem, vraiment !

    Le retour des grands féodaux et de leurs serfs, c’est maintenant, ultime quenelle XXL du Sieur Hollande...

    Que restera-il du pays dans cinq ans ?


    • alinea alinea 26 avril 14:30

      @Clocel
      Et sans lui, quoi ?


    • Jeekes Jeekes 26 avril 14:55

      @alinea
       
      « Et sans lui, quoi ? »
       
      Ben j’sais pas...
      Sans doutes tout pareil ?


    • Dom66 Dom66 27 avril 01:53

      @Clocel

      Ici je voudrais dire merci aux abstentionnistes et aux Le Penistes , vous avez été super utiles encore une fois, sachant que le FN (nous en avons la preuve encore ce coup ci) sert d’épouvantail.



  • alain_àààé 26 avril 14:17

    on nous a assé emmerde avec un MELENCHON et je m en réjouis car ce grand BOURGEOIS qui va cumulé plusieurs retraitres n as que faire du peuple et des se problémes et ne donne aucune consigne de vote. l auteur vous allez nous dire de voter Macron


    • Le421 Le421 27 avril 14:06

      @alain_àààé
      Désolé.
      Ca vous aurais plu, hein ?
      Bah non.
      Et la blonde, mon bulletin de vote, je lui en proposerais bien un usage mais bon...


  • fred fred 26 avril 14:24

    heu..il a perdu..il à prit une « daube »..au rancard le p’tit prof...


  • alinea alinea 26 avril 14:29

    J’ai peur que nous fussions le sursaut du mourant ; je crains, ne serait-ce qu’à lire ce fil, que nous ne soyons embarqués, séparés, dans les flots de la haine, de l’égoïsme fat, de l’a-culture ; parce que nous n’aurons plus qu’un repli minuscule pour tenter trouver un peu d’air.
    Nous ne serons pas divisés, mais émiettés, éclatés, écrasés.
    Sauf si nous savons entrer en résistance, de celle déjà vue, secrète, vigilante qui sape, détourne et qui rassemblera au fur et à mesure les déçus qui s’éveillent, jusqu’à devenir une force incontournable.
    Il y a neuf ans, j’écrivais déjà que nous étions en guerre et que la résistance était notre seul atout ; je me suis laissé prendre aux chants positifs d’une appartenance encore au monde ordinaire.
    Aujourd’hui, si nous ne prenions pas, tous, conscience que nous sommes en guerre... nous serons fichus.


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 26 avril 14:34
      @alinea

      C’est sur que les insoumis correspondent à peu près au résumé que faisait des résistants FFI le maréchal Leclerc :

      « 10% de très bons, braves et réellement combattants, 20 à 25 % acceptables. Le reste, racaille et fumisterie »

       smiley

    • chantecler chantecler 26 avril 14:57

      @alinea
      Non,
      Ce n’est pas fini !
      L’organisme se reconstitue :
      https://www.youtube.com/watch?v=Dj16QPgyJ4A
      « Le vent se lève »........, vous connaissez la suite .


    • Laulau Laulau 26 avril 16:52

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Oui, Monsieur le Maréchal, mais à coté des généraux de l’armée régulière de 1940, les FFI, c’était des lions !


    • Croa Croa 26 avril 17:21

      MERCI chantecler pour l’info.
      *
      Le staff de la Ø déçoit. Ça vire à la dictature là. Pas d’appel à voter Macron cette fois comme ils ont appelé à voter Hollande en 2012 SAUF QUE C’EST TOUT PAREIL ou presque : Les supposés insoumis peuvent tout de même voter blanc ou s’abstenir.

      Pourtant ce n’aurait pas été grand chose de proposer :
      - Abstention
      - Vote blanc
      - Liberté de vote.

      Hé bien non pas de liberté pour les insoumis, seulement un Vote Macron ou rien !

      QU’ILS AILLENT SE FAIRE FOUTRE !
        smiley 


    • Tall Tall 26 avril 17:40

      C’est vrai que c’est assez « rigolo » cette « consultation » interne de la FI où l’on interdit d’emblée 1 des 3 options ( vote Marine ) ... alors que c’est tactiquement la meilleure façon de renverser la table.

       
      L’extrême gauche est désespérante ... ça fait déjà un siècle qu’ils échouent, et ils n’ont toujours pas compris pourquoi
       

    • OMAR 26 avril 18:12

      Omar9

      @Tall

      Si l’extrême gauche échoue depuis un siècle, l’extrême droite, elle, échoue depuis la nuit des temps.
      Et jamais, au grand jamais, elle ne gagnera.....
      Et si tu veux savoir pourquoi, ben adresse-toi au « Mur des Lamentations ».


Réagir