lundi 27 mars - par VICTOR Ayoli

L’Europe ? On ne la quitte pas, on la force à changer

On vient de fêter le soixantième anniversaire du Traité de Rome, point de départ de cette fantastique aventure qu’a été l’Europe avant d’être dévoyée.

Pas de grandes manifestations festives populaires pour l’occasion. Pour la tragique raison que les peuples de cette Union Européenne en sont arrivés à la détester. Pourquoi ce rejet ? Parce que les institutions de celle-ci ont été phagocytées par les officines financières ultralibérales. Parce que l’Europe des solidarités a cédé le pas à l’Europe de la mise en concurrence des travailleurs. Parce que l’Euro, constitué par et pour les Allemands a poussé à la faillite tous les États du Sud, insultés ces jours derniers de façon répugnante par le président de l’Euro groupe.

Dès lors, faut-il jeter le bébé avec l’eau du bain ? Autrement dit quitter l’Europe ? La réponse à cette question devrait gouverner le choix des électeurs à la présidentielle.

Trois choix :

- quitter l’Europe, c’est ce que préconisent les « stratèges » du F.Haine et d’autres groupuscules folkloriques ;

- continuer comme avant, au service de la finance et des multinationales, c’est la ligne de Fillon et, dans une moindre mesure, de Macron et de Hamon ;

- sauver le meilleur de la construction européenne en en abolissant le pire, « à savoir la guerre économique par le dumping fiscal et social et l’obsession imbécile de l’équilibre budgétaire qui interdit des politiques économiques efficaces. » comme dit Jacques Généreux.

L’Union Européenne n’a plus d’union que le nom. Elle est d’ores et déjà en voie de déconstruction comme le prouve de Brexit. La question n’est donc pas de savoir s’il faut en sortir ou non mais plutôt de savoir comment faire renaître cette formidable espérance, comment lui donner un nouveau souffle basé sur la coopération et non plus sur la seule « concurrence libre et non faussée », clé de voûte de l’U.E. actuelle. Vaste chantier disent les pessimistes, tremblant devant les diktats des dirigeants ultralibéraux de l’Allemagne actuelle.

Il ne s’agit pas de tout casser, il n’est pas question de lancer un ultimatum arrogant à nos partenaires, mais de créer un rapport de force entre les tenants de l’Europe des marchands de soupe actuelle, celle de la régression sociale et de la rivalité des nations et les pays qui veulent reprendre le chemin difficile mais exaltant d’une véritable union des peuples. Débarrassée du boulet britannique, la refondation de l'Europe, à un nombre restreints de membres dans un premier temps, est possible.

Mouais… Vœux pieux, belles paroles, espoirs utopiques diront les cyniques. On a vu comment les élans du Grec Tsipras se sont écrasés sur la muraille de la « troïka » déléguée par la finance…

À part que la France n’est pas la Grèce. La première puissance européenne n’est pas l’Allemagne mais la France. Par le dynamisme de sa démographie, par sa puissance militaire et nucléaire, par la présence mondiale de sa diplomatie, par son siège au conseil de sécurité de l'ONU, par son universalité puisqu’elle est physiquement présente sur quatre des cinq continents, par sa culture, par sa langue. Par son économie certes plus faible que celle de son voisin et partenaire d’outre-Rhin mais tout de même largement à la deuxième place européenne. Dès lors, si la France dit qu’il faut faire bouger l’Europe, elle bougera ! N’en déplaise à Frau Merkel qui fait ce qu'elle veut par l'effacement, la veulerie, la faiblesse de dirigeants brillant depuis deux quinquennats surtout par leur nullité…

Et que faut-il lui dire à l’Europe ? Déjà quelques mesures évidentes :

- Engager l’harmonisation fiscale et sociale pour jeter bas la pratique du dumping fiscal et social qui détruit l’Europe. Avec pour corollaire la mise au pas ce ces pays rufians que sont le Luxembourg, l'Irlande, les Pays-Bas.

- Supprimer la directive des travailleurs détachés.

- Stopper la libéralisation des services publics.

- Refuser les accords Tafta et Ceta.

Et si nos partenaires refusent, on fait quoi ?

On passe outre, autrement dit on désobéit à quelques directives des traités européens.

Et alors ! Comme dit l’autre… On risque quoi ? D’être expulsés de l’Union ? Hors de question. En effet un Etat peut demander à sortir de l’Union, mais personne ne peut exclure un pays, ni de l’UE ni de la zone euro. Et personne n’aura l’imprudente impudence de vouloir pousser la France vers la sortie, car ce serait alors la fin de l’euro et la fin de l’UE.

On ne risque donc rien ! Sinon quelques grimaces et peut-être quelques amendes qu’on a les moyens d’éviter ou même de payer. Et c’est tout.

Mais pour ça, encore faut-il élire à la tête de la France quelqu’un qui les a bien pendues…

 

Illustration : merci à Titom



 

Excitez votre curiosité :

 

Une de et l'homme amazon.jpg



100 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 27 mars 11:17

    Le projet européen n’a pas été « dévoyé » !


    C’est le montage stratégique le plus intelligent mis en oeuvre depuis longtemps par les puissants (financiers, industriels et grands propriétaires terriens) : gagner la guerre sans combattre.

    Les responsables syndicaux qui on cru à une « Europe Sociale » ont été soit trompés, soit achetés, soit victimes d’une panne de discernement et d’analyse.

    Ce qui est navrant, c’est que les exploiteurs aient résussi à s’organiser hors-frontières et que les exploités qui se disaient « internationalistes » soient restés prisonniers d’eux-mêmes, de leur territoire limité et sans perpectives historiques.

    • manu manu 27 mars 21:07

      @Jeussey de Sourcesûre

      De la création de l’UE à il y a peut la propagande des médias (de droite) était dominante, les choses changent, l’UE changera ou éclatera.

      Les exploités pourrait l’être encore plus par un gouvernement de droite ou d’extrême droite après un FREXIT.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 21:45

      @manu
      Les syndicats n’ont pas été inventés pour les chiens ...
      En GB, il commence à y avoir des grèves.

      Dans l’ UE, faire grève ne sert à rien, les décideurs ne risquent rien, ils ne sont pas élus, ils vivent dans des pays étrangers, et sont protégés par une immunité judiciaire !


  • JC_Lavau JC_Lavau 27 mars 11:40

    Quel est ton secret pour accumuler ainsi, article après article, les raisonnements les plus idiots possibles, sur le ton le plus pontifiant ?

    Certes Sylvie Joly avait répondu pour toi : « Non, je n’ai pas de secraêêt ! Je suis MOI tout simplement ! »

    Un autre diagnostic possible, est celui de l’immaturité sénescente, et sa crise d’autoritarisme, toujours plus narcissique et égocentrique. http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=77.0

  • Descartes Descartes 27 mars 11:54

    Désobéir aux traités, c’est se risquer à des sanctions.
    Le mythomane Mélenchon le sait très bien.
    Feriez-vous confiance à un individu à une telle duplicité ?


  • kalachnikov lermontov 27 mars 12:15

    Supprimer la directive des travailleurs détachés ?

    liberté professionnelle et droit de travailler ; liberté de circulation et de séjour. In charte des droits fondamentaux Ue.

    http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=LEGISSUM:l33501

    Et figure-toi que le mercenaire Mélenchon était en 2010 vice-président de la commission des affaires étrangères du Parlement européen et qu’il a poussé et défendu et applaudi à la valeur contraignante de la charte des droits fondamentaux européens. Tout comme il a applaudi des deux palmes à Maastricht et l’euro.

    Et comme ce loser n’est pas à une manip près, tu peux voir qu’il se garde bien de dire ce qu’il faisait sur le sujet avant 2011 :

    http://melenchon.fr/2016/03/22/lutte-contre-directive-travailleurs-detaches-dumping-social/


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 12:38

    cette fantastique aventure qu’a été l’Europe avant d’être dévoyée.

    La propagande européiste a encore frappé ! La construction européenne a été mise en place par les anglo saxons à partir du Congrès de la Haye en 1948, auquel Mitterrand a participé .


    Le programme économique de l’ Europe, est celui qu’Hitler avait préparé pour l’ Europe Nouvelle après la guerre. C’est dire s’il a fallu des tonnes de propagande pour que la Gauche socialiste y voit « un rêve européen » !!!! Donc résumons les idées d’Hitler :

     Une zone économique européenne
     sans frontières
     sans barrières douanières
     un marché unique,
     une politique agricole commune,
     la relocalisation des usines au plus rentable,
     un taux fixe entre les monnaies,
     et l’idée que plus cette zone économique de libre échange est large et plus elle aura de poids pour négocier dans le commerce international.


    Il serait temps que les européistes s’informent ! Les nationalistes nazis adoraient l’idée d’un Empire européen, et d’une Europe Nouvelle !

    Cf L’Europe des Collabos !


    Quand on pense à un Mélenchon qui aujourd’hui dit que « sortir de l’UE est une idée nationaliste », quelle rigolade ! Enfin, non, c’est triste de voir des gens de Gauche s’accrocher à l’UE comme des moules aux rochers ....


  • Clocel Clocel 27 mars 12:43

    « cette fantastique aventure qu’a été l’Europe »

    Là s’est arrêtée ma lecture...

    Peur de sombrer dans le stade anal de l’impensée politique, un trou noir...


    • révolQé révolQé 28 mars 10:58

      @Clocel
      La mienne s’est ’arrêté à ’’F.Haine’’... smiley
       Avec de tels slogans la messe était dite et pourtant je ne roule pas pour la blonde,
       n’étant qu’un grain de sable folklo-groupusculaire.  smiley


  • Sphere 27 mars 12:45

    Est-ce qu’on peut enfin savoir que qu’il faut garder de l’union qui concentre tant de positif ? A la volée je pourrais citer une centaine de points négatifs. Concrètement, c’est quoi l’europe de la solidarité, de la coopération, des gentils ? Pourquoi on a besoin d’un parlement pour faire une solidarité ? Pourquoi est-ce mieux d’avoir nos sièges sociaux en Irlande, nos usines en Pologne et nos bouffeurs en France ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 13:24

      @Sphere
      La solidarité, c’est quand la France verse 24 milliards d’euros par an au budget de l’UE, et que des pays qui en bénéficient achètent du matériel militaire aux USA, au lieu d’acheter français ou dans un autre pays européen ....


  • BA 27 mars 12:46

    Dans son programme, Jean-Luc Mélenchon propose un plan A :


    « Dans cette refondation européenne, nous voulons notamment :

    • Mettre fin à l’indépendance de la Banque centrale européenne, modifier ses missions et status, autoriser le rachat de la dette publique directement aux États, interdire à la BCE de couper les liquidités à un État membre. Sans attendre, la Banque de France sera mise au service de ces objectifs

    • Dévaluer l’euro pour revenir à la parité initiale avec le dollar »


    https://laec.fr/section/51/plan-a-proposer-une-refondation-democratique-sociale-et-ecologique-des-traites-europeens-par-la-renegociation


    En cas d’échec du plan A, Jean-Luc Mélenchon propose un plan B :


    « Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :


    • Stopper la contribution de la France au budget de l’Union européenne (22 milliards d’euros par an dont 7 milliards d’euros de contribution nette)

    • Réquisitionner la Banque de France pour reprendre le contrôle de la politique du crédit et de la régulation bancaire, et pour envisager un système monétaire alternatif avec ceux de nos partenaires qui, dans la phase A, auraient manifesté leur désir de transformer l’euro en monnaie commune et non plus unique »

    https://laec.fr/section/52/appliquer-un-plan-b-en-cas-d-echec-des-negociations

    Conclusion :

    Même en cas de plan B, Mélenchon veut simplement « transformer l’euro en monnaie commune et non plus unique. »

    Ce programme est nul.

    L’euro, il faut en sortir le plus vite possible, et il faut revenir à la monnaie nationale : le franc.

    Les trois mesures qu’il faudra prendre EN URGENCE : sortir de l’euro, sortir de l’Union Européenne, sortir de l’OTAN.


    • doctorix doctorix 27 mars 19:19

      @BA
      C’est là qu’on voit que Mélenchon est une buse en matière économique.

      Parce que l’Euro est DEJA une monnaie commune.
      Comme dab, c’est Asselineau qui l’explique le mieux :
      Evidemment, cela demande un peu d’effort pour comprendre.
      Mais Asselineau n’est pas une lessive à deux balles comme les autres, c’est un produit de haut de gamme.
      C’est parce que les français ne sont pas informés qu’ils achètent la lessive la moins chère au supermarché du coin, TF1.
      Ils ont la liberté au bout des doigts, et ils vont encore acheter leurs chaînes au prix fort.

    • Doume65 27 mars 19:51

      @BA
      «  En cas d’échec du plan A, Jean-Luc Mélenchon propose un plan B »

      Lorsque cet échec sera constaté, parce qu’il va l’être, on aura perdu combien de temps ?


    • Sparker Sparker 27 mars 20:02

      @Doume65
      Aucune perte de temps, la désobeisance controlée permet de mettre en oeuvre le programme immédiatement.
      L’UPR, deux ans de négociation max et traités qui continue en partie, politique nationaliste, voir comment s’en sort la GB qui prevoit un plan B de sortie en ca d’échecs des négos.
      Le FN, attente des elections allemandes (septembre) puis négociation durant six mois max, si négatif mise en place d’un référendum (2/3 mois) si réferendum positif à la sortie Art 50 deux ans max de négos, 38 mois au mieux.
      Certaines règles sont gélées, mais actives, durant les négos de franxit.
      Si on accepte le bras de fer de la FI, c’est immédiat pour l’application du programme. Gros mouvement populaire souhaité et souhaitable pour tenir le choc.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 21:54

      @Sparker
      L’échec ds négociations, c’est la sortie automatique au bout de 2 ans.
      Ce qui permet de signer ensuite des accords de coopération en Europe ou dans le monde.
      L’ UPR respecte la liberté des peuples à disposer d’eux -mêmes. Pas comme Mélenchon qui se prend pour Merkel !


      Si Mélenchon veut imposer sa politique aux pays européens, par chantage à la sortie, vous pourrez toujours attendre ensuite qu’ils signent avec la France des accords de coopération !
      La France va perdre des marchés, et pi c’est tout.

  • troletbuse troletbuse 27 mars 13:02

    On voit que l’auteur a lu le livre  smiley


  • petit gibus 27 mars 13:02
    Merci Victor

    Enfin un article intelligent qui se démarque de l’insipide discute sans fin....
    sur comment sortir de cette Europe qui ne nous convient pas

    Les Upériens qui prennent ici tant de place... sont persuadés
    qu’eux seuls peuvent nous sortir de ce bourbier !

    Peuvent ils différencier en pourcentage
    le nombre de français qui ont voté contre ce dernier traité
    entre ceux qui comme eux rejettent idéologiquement toute forme européenne
    et ceux qui refusent ce style d’Europe qu’on nous a imposé
    mais pensent ( à tord ou à raison smiley
    qu’il est possible d’en organiser un autre ?

    Seuls ces 2 pourcentages bien différenciés m’intéressent



    • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 27 mars 13:24

      @petit gibus
      Eh ! Les « upériens » comme tu dis, combien de divisions !!!


    • petit gibus 27 mars 13:32
      @VICTOR Ayoli

      Pas mal grâce aux hologrammes des Fifi smiley

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 13:33

      @petit gibus
      Article 48 du TFUE :

      "Les modifications entrent en vigueur après avoir été ratifiées par tous les États membres conformément à leurs règles constitutionnelles respectives."

      Pour changer une virgule aux centaines d’articles du TUE et du TFUE, il faut donc l’accord à 100% des 27 pays + la ratification à 100% par 27 peuples. = 56 conditions.

      Si 1 seul pays n’est pas d’accord, la virgule reste où elle est.

      Vu que les pays européens sont de plus en plus divisés sur tout, vous pouvez attendre l’unanimité longtemps...


      Sinon, il faudrait 27 gouvernements Mélenchon, ou le Pen, ou Hamon, ou Macron en même temps dans les 27 pays européens.
      La probabilité d’une telle éventualité, c’est 1 fois tous les 345 000 ans !

      Voilà pourquoi l’ UPR a choisi la sortie, cela ne dépend que de l’avis des Français.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 13:36

      @VICTOR Ayoli
      Entre 200 et 300 adhésions de plus chaque jour à l’ UPR !
      En quoi le nombre change l’impossibilité de changer l’Europe ?

      Tout a été verrouillé par l’article 48 pour qu’il soit impossible d’en changer.
      Vous prenez les banksters pour des bisounours ?
      Vous croyez qu’ils n’ont pas envisagé que les peuples seraient mécontents ?


    • petit gibus 27 mars 13:47
      @Fifi Brind_acier

      « Pour changer une virgule aux centaines d’articles du TUE et du TFUE, il faut donc l’accord à 100% des 27 pays + la ratification à 100% par 27 peuples. = 56 conditions. »

      J’vois qu’il te sera toujours impossible de dégrafer un seul bouton de ton corset smiley
      Est ce pour planquer un total :-manque de forme que tu ne peux plus l’ôter ? smiley

    • petit gibus 27 mars 13:54
      @Fifi Brind_acier

      A la question que j’ai posée aux Upé-Riens
      aurais tu la gentillesse d’y répondre
      sans venir déverser ton catéchisme
      que je connais par cœur ?

    • doctorix doctorix 27 mars 18:02

      @petit gibus
      Vous lisez, cent fois peut-être, mais vous ne comprenez toujours rien.

      Les traités ne peuvent être modifiés que par l’accord des 28.
      Toute désobéissance est une forfaiture , une violation de traités, légalement punissable de sanctions.
      Pourquoi vouloir faire hors la loi ce qu’on peut faire dans le cadre de la loi ?
      Cette obstination est pathologique...
      A la limite de la débilité...

    • petit gibus 27 mars 18:49
      @doctorix

      Comment fais tu tes ordonnances
      pour les patients qui viennent te consulter ?
      Au duplicateur avant d’ouvrir ton cabinet ? !

    • doctorix doctorix 27 mars 19:09

      @petit gibus

      Mais j’ai aussi des buses parmi mes clients : parfois, il faut leur expliquer 3 fois l’ordonnance.

    • petit gibus 27 mars 19:09
      @doctorix

      Ma question aux UPRiens doit être vraiment débile smiley

      Aucune réponse pour revigorer la faible luciole de ma lanterne smiley

      A part une ordonnance du docteur d’A/V notée par mon pharmacien :

      « Médoc inconnu fabriqué par aucun laboratoire pharmaceutique » smiley

    • doctorix doctorix 27 mars 19:26

      @petit gibus
      C’est très con, ce que vous dites.

      Vous n’avez pas plus d’esprit que ça, en cherchant bien, en raclant les fonds de tiroir ? Alors évitez-moi : vous allez encore en prendre plein la gueule. 

    • doctorix doctorix 27 mars 19:27

      @petit gibus

      Vous savez ce que c’est, au moins, un gibus ?
      C’est un chapeau. Et sous les petits chapeaux il y a toujours une petite tête.

    • Sparker Sparker 27 mars 21:14

      @doctorix
      C’était aussi le surnom d’un gamin de « la guerre des boutons »


    • Sparker Sparker 27 mars 21:15

      @Sparker
      Euh, je veux pas dire que le,peit Gibus d’ici est un gamin, c’est juste une info...


    • petit gibus 27 mars 21:46
      @Sparker

      1m87
      78kg
      tout mouillé dans ma culotte courte
      Je tremble à l’idée de recevoir un uppercut au foie
      de notre ami doctorix smiley

    • Sparker Sparker 27 mars 23:36

      @petit gibus
      Peut-on savoir s’il sait où se trouve le foie, lui qui le coeur si près de l’esprit...


    • doctorix doctorix 28 mars 09:31

      @petit gibus
      Ici, les grosses brutes à petite tête sont nettement désavantagées.


  • LE CHAT LE CHAT 27 mars 13:07

    on ne change pas l’Europe , c’est l’Europe qui t’oblige à revoter une seconde fois si tu n’est pas d’accord !


    • petit gibus 27 mars 13:17
      @LE CHAT

      Une ridicule affirmation
      car jamais essayé

      Plan A Plan B smiley smiley smiley


    • JC_Lavau JC_Lavau 27 mars 13:19

      @LE CHAT. Je n’ai jamais réussi à changer une femme qui avait décidé d’être sotte, malveillante et dominatrice.

      L’unique salut est la fuite, en pareil cas.

    • LE CHAT LE CHAT 27 mars 15:30

      @petit gibus

      demande aux irlandais ....


    • doctorix doctorix 27 mars 18:20

      @petit gibus

      Vous avez déjà vu une nasse à poissons ?
      Pour entrer, c’est facile.
      C’est pour sortir que ça se complique : il faut écarter les 27 fils de fer. Un seul qui bloque et le poisson reste prisonnier.
      Heureusement il y a une trappe au-dessus : c’est l’article 50, le Sésame d’Ali Baba et les 27 voleurs.

    • doctorix doctorix 27 mars 18:37
      Pratiquement tous les articles du traité de l’UE ont été signes aux forceps par la corruption d’une bonne partie des députés (et commissaires) européens. C’est à cela que s’emploient les 6000 (ou 25000) lobbyistes qui font le siège des commissaires et des députés européens à Bruxelles.
      Beaucoup ont été signés parce que les députés qui en avaient marre que les séances se prolongent et voulaient rentrer chez eux.
      D’autres ont signé « par erreur », comme Mélenchon qui est le recordman du genre avec 110 signatures de ce type, qu’il aurait rectifiées sans que cela change le vote final.
      Un type qui vote 110 fois par erreur, désolé, je ne lui confie pas le manche.
      Et un traité qui doit tout à la corruption au bénéfice des multinationales et rien à l’intérêt des peuples, je m’en dégage.

    • petit gibus 27 mars 19:18
      @doctorix

      « D’autres ont signé « par erreur », comme Mélenchon »

      Si ton pronostic médical est aussi pertinent que
      tes piètres attaques politiques......
      Je plains vraiment tes patients 

    • doctorix doctorix 28 mars 09:54

      @petit gibus

      Vous devriez vous habituer : à l’UPR, nous n’affirmons rien que nous ne puissions prouver : effectivement, Mélenchon ne s’est pas « trompé » 110 fois, mais seulement 108, notamment pour les farines animales :
      Et le FN est responsable de 60% des « erreurs » françaises.
      A ce rythme, on ne peut plus parler d’erreur mais de trahison.

    • doctorix doctorix 28 mars 10:05

      @doctorix
      Moi je pense qu’une somme d’erreurs pareilles ne peut être due qu’à une chose : des votes achetés.

      Les 6 à 25.000 lobbyistes de Bruxelles ne sont là que pour ça.

  • covadonga*722 covadonga*722 27 mars 13:38

    UE DELENDA EST !


  • kalachnikov lermontov 27 mars 13:51

    Pour mettre en actes ses idées, Mélenchon a besoin que la France retrouve la souveraineté monétaire.
    Qu’est-ce que la souveraineté monétaire, pourquoi est-elle primordiale ? Réponse ici :

    http://economibasic.blogspot.fr/2015/10/quest-ce-que-la-souverainete-monetaire.html

    De fait, dans l’Ue, la seule façon de restaurer la souveraineté monétaire, c’est sortir de l’euro ; et la seule façon de sortir de l’euro, c’est sortir de l’Ue, article 50.

    Mélenchon ne veut pas tout fracasser* (= sortir de l’Ue), il veut discuter ; donc, il ne sortira pas de l’Ue, donc il ne mettra jamais en oeuvre son programme.

    * c’est un soumis, sensible à la culpabilité ;ce pourquoi il n’est jamais arrivé à rien de concret dans la partie solitaire de sa carrière. Non fiable, recule ou s’écrase toujours au dernier moment.


    • Louve Louve 27 mars 14:26

      @lermontov

      Bonjour mon nihiliste adoré ! 

      Oui, mais n’oublie pas que les peuples sont timorés et qu’ils aiment leur confort, fut-il modeste, voire précaire....

      J’ai la sensation ,de loin, que les français ne veulent pas sortir de l’UE. 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 21:59

      @Louve
      Vous voulez bien nous rappeler quand ont eu lieu les débats contradictoires sur les avantages de la sortie de l’ UE & de l’euro ? Jamais !
      Tout ce qu’on entend, ce sont des déclarations cataclysmes.


    • kalachnikov lermontov 27 mars 22:04

      @ Louve

      Salut.

      La plupart ne sont pas conscients des enjeux. Les médias aux ordres vendent cette infection de tous les moyens possibles. Et pour ceux qui au moins sentent confusément que ça ne tourne pas rond, le système envoie des mercenaires genre Mélenchon ou Lepen pour canaliser le truc.

      Puis, il y a Asselineau, contre vent et marées. Pas comme Mélenchon ou Lepen, lui, il a pas son rond-de-serviette chez tf1.

      Article 50, qu’on sorte tout de suite de cette putain de machine de mort avant de crever tout à fait.


    • Louve Louve 27 mars 23:06

      @Fifi Brind_acier


      Exact. Nous attendons toujours les sauterelles des sept plaies d’Egypte. 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 mars 08:03

      @Louve
      Toutes les questions essentielles ne doivent pas être posées !
      Aucun débat contradictoire ne doit avoir lieu sur la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN.
      Circulez, ya rien à voir, les médias y veillent jalousement .


      Article intéressant de Jacques Sapir que la sortie de l’euro :
      « A l’intention des Français inquiets qui n’ont aucune raison de l’ être »
      Risque pas qu’il passe à la télé !

  • glenco01 27 mars 14:09

    @VICTOR Ayoli
    Vous faîtes pareil lorsque vous recevez une amende ? Vous dîtes je ne paie pas ?
    Vous paierez mais encore plus cher.
    Justement les amendes de la commission UE sont faîte pour être dissuasives.

    De plus comment voulez vous être crédible auprès des partenaires internationaux (bilatéraux ou pas) si vous dîtes : je fais ce que je veux !
    C’est l’anarchie votre truc.


    • UnLorrain 27 mars 15:23

      @glenco01

      Hihi c’est amusant que vous ecriviez cela a propos de ne pas payer l amende. J ai fais ainsi il y a fort longtemps,pas payer une amende ( rendez vous compte du terrible delinquant que j etait,je faisais de la moto sans permis) s ajouta a l amende des frais,tribunaux,huissier sans doute aussi,comme j etais solvable,ben l historiette fini par une saisie sur salaire...implacable,suffocante comme le serait un crochet au foie donner a la facon de Tyson smiley


    • doctorix doctorix 27 mars 18:55

      @UnLorrain

      Mais la France n’est pas insolvable, et dépendante de la confiance qu’on lui porte.
      Déja, l’affaire des Mistral lui a porté un grand coup.
      Qui voudra encore signer quoique ce soit avec un pays malhonnête qui ne respecte pas ses engagements ?
      Nous sommes ce pays-là, n’aggravons pas les choses.

  • Odin Odin 27 mars 14:56

    « Vœux pieux, belles paroles, espoirs utopiques diront les  cyniques. »

    Non, diront : les réalistes, les pragmatiques qui ont compris dès le début que l’UE est un projet irréaliste, dont l’objectif est un esclavagisme moderne pour un enrichissement plus grand et plus rapide de cette ploutocratie qui dirige l’occident. Les moyens, que les multinationales remplacent les états dans tout les domaines, une ubérisation croissante de l’emploi, la suppression totale des paiements en espèces, un flicage de chaque citoyen = un totalitarisme financier qui ne dit pas son nom mais qui sera encore plus réel surtout avec un Micron ou un Fillon et même aussi avec un Hamon ou un Mélenchon. 

     


  • Sparker Sparker 27 mars 15:47

    Merci Victor, oui l’élargissement européen par l’harmonisation fiscale et sociale au minimum permettra une véritable collaboration et mutualisation par la réduction et ensuite l’éviction, des rapports compétitifs entre pays. Un grand bol d’air, de paix et de coopérations.
    Abattre l’UE telle qu’elle est semble inéluctable tant son fonctionnement périclite même pour ses tenants, le changement sera obligatoire mais dans quel sens, c’est là qu’il faut peser.
     


    • doctorix doctorix 27 mars 18:59

      @Sparker
      Mais les concepteurs de l’Europe l’ont conçue justement pour qu’il n’y ait pas d’harmonisation fiscale ni sociale, en une sorte de ramassis de nations où les plus riches exploitent les plus pauvres et même leurs propres ressortissants.

      Tout est à jeter, absolument tout.

    • Sparker Sparker 27 mars 19:12

      @doctorix
      Jusque là on est d’accord.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 mars 08:07

      @Sparker
      Si tout est à jeter, pourquoi y rester ?

      On sort, on remplace ces Traités européens iniques, ces TAFTA et autres CETA, par des accords de coopération.

      La France ne sera pas isolée, on sort de 3 Traités : le TUE, le TFUE et l’ OTAN, il reste plus de 6800 accords internationaux avec les autres pays du monde, les pays francophones, les Nations Unies etc.


    • Sparker Sparker 28 mars 14:10

      @Fifi Brind_acier
      Bon vla que je me reprend à vous répondre, votre com est discutable dont acte.
      Ce sont des accords commerciaux ou/et industriels, qui soit ne sont pas à decrier.
      L’harmonisation fiscale, sociale, écologique est une avancée de plus vers la paix et la réelle coopération (sans compétition) tout en renforçant les peuples dans leur singularité. Un peuple avec une culture forte et une unité n’a pas besoin de frontières réelles ou virtuelles pour être respecté. La guerre est un moyen de développement et de « régulation » des conflits et est complètement intégré. L’harmonisation permet de faire reculer ce spectre. Je sais que vous pensez que le droit et les sanctions peuvent maintenir l’ordre international, je ne le crois pas, si nous n’avançons pas avec des actes d’unité nous replongerons dans le chaos brutal.
      Une fois sorti de l’UE vous faites quoi avec la Grèce totalement ruinée, coopérativement ? (par exemple).


  • Anatine 27 mars 16:32

    @tous

    Il me semble que si l’on fait abstraction de la methode pour faire cesser le pillage de la France et plus generalement de l’Europe, FI et UPR portent le projet de refonder notre democratie et nos capacites a maitriser notre destin. Aurais-je raté quelque chose ?


    • kalachnikov lermontov 27 mars 16:37

      @ Anatine

      L’upr veut faire cela. Mélanchon, porté par la FI, veut faire l’Ue à l’image de la France disparue, avec l’épice bobo écolo pour faire moderne, alors qu’il l’a laissé perdre et n’a jamais réussi à convaincre une majorité de Français et juste entre gens de gauche.


    • Sparker Sparker 27 mars 18:06

      @Anatine
      La FI est europhile, l’UPR europhobe. La FI soutient un projet européen (à reconstruire), l’UPR est nationaliste.
      Les deux veulent rétablir la souveraineté totale de la france.


    • doctorix doctorix 27 mars 19:03

      @Sparker
      L’UPR n’est pas nationaliste.

      Le nationalisme c’est la haine des autres.
      Le souverainisme, c’est l’amour des siens.
      Et le FI est un projet malhonnête à la base, qui ferait mieux de s’appeler FS (front des soumis).
      Ce sont des récriminateurs, des râleurs, qui finiront par obéir, comme Tsipras et Cameron.

    • Sparker Sparker 27 mars 19:42

      @doctorix
      Le nationalisme c’est (aussi) penser que la nation est l’oméga de l’évolution des peuples, qu’au delà rien n’est possible ou n’a d’intérêt.
      Le natoionalisme dit que le monde est fait pour être divisé en parcelles qui se tirent la bourre, fourbissez vos armes donc....


    • kalachnikov lermontov 27 mars 21:58

      @ Sparker

      Tandis que l’internationalisme, c’est la grande partouze avec orgasme cosmique à la clef, peut-être ? L’europhile, tes maîtres nous ont déjà seriné ce refrain avec ’l’Ue,c e sera la félicité’. Et on a tout vu, en effet. Certains pour persuader ont même osé que ce machin était pourrave en l’état mais qu’on pourrait le changer de l’intérieur. Eh, oui, déjà. Et on a tout vu.


    • Sparker Sparker 27 mars 22:02

      @lermontov
      Non, l’internationalisme c’est la recherche d’harmonisation des conditions de vie générale en respectant les cultures.
      Non dans un esprit de compétition mais dans un esprit de coopération et d’harmonisation.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 22:10

      @Sparker
      La fin des Etats Nation est ce qui convient le mieux à la finance et aux multinationales !!!! 
      Les Etats Nations sont seuls capables de légiférer contre elles.

      La mondialisation a d’abord consisté « à déréguler », c’est à dire à supprimer toutes les législations qui empêchaient les renards ne naviguer dans le poulailler....


      Que des gens de Gauche soutiennent cela montre qu’ils confondent la mondialisation avec de l’internationalisme. Quand Cuba et le Venezuela échangent du pétrole contre des médecins, ils restent des Etats Nations.

    • kalachnikov lermontov 27 mars 22:33

      @ Sparker

      Comme le Komintern ? Je te taquine, je connais cette lubie sentimentale, l’internationalisme. Dans le Fig mag de cette semaine, Onfray nous apprend que Mélenchon a longtemps eu un portrait géant de Lénine dans sa piaule. Lol.

      Plus sérieusement, il faut tout de même garder le sens commun. La maison France est abîmée, discréditée ; toi comme moi - ça n’a rien de personnel -, pour des raisons diverses nous n’avons pas été capables de la défendre et nous avons dilapidé l’héritage. Très franchement, nous ne sommes pas des exemples, nous n’avons pas à donner de leçons aux autres et à nous croire supérieurs. Parce que les faits disent non. Et plutôt qu’aller vouloir avec autant d’arrogance jouer au petit maître dans le quartier, il conviendrait d’abord de restaurer notre maison.


    • doctorix doctorix 28 mars 10:30

      @lermontov
      L’Europe consiste à déréguler ce qui pourrait avantager les peuples, comme les lois sociales, et à réguler ce qui les entrave.

      C’est un marché de dupes.
      Un jour, on pourrait envisager une Europe des peuples, à condition que ce ne soit pas les multinationales et les banquiers qui en fixent les règles.
      On s’est faits baiser, il faut juste le reconnaître et se barrer de là avant que ça n’explose en vol.

    • Sparker Sparker 28 mars 14:21

      @doctorix
      « Un jour, on pourrait envisager une Europe des peuples »
      Attention vous êtes en train de virer casaque...
      Par ce que nous c’est ce qu’on veut et tout de suite...
      Et Lermontov, si le programme de la FI n’est pas un programme pour reconstruire la baraque, alors qu’est-ce donc ? Je sais qu’il est moins à gauche que celui de l’UPR smiley (dixit Fifi ou Doc je sais plus) mais quand même...


    • kalachnikov lermontov 28 mars 14:58

      @ Sparker

      T’as un problème cérébral, c’est pas possible ! Pour reconstruire la baraque, il faut la souveraineté, être maître chez soi.
      Bon, imagine que tu es là chez toi et que tu veux repeindre le salon en jaune. Bien, le bourgmestre Juncker accourt chez toi et te dit ’nein, verboten, wir sagen vert de gris, vers de gris über alles, verstanden Sie ?’. Et si tu n’obtempères pas, une escouade de crs avec casques à pointe te marave la tronche.
      Voilà, ce que c’est la belle Europe. Donc, tu peux rêvasser, gribouiller tes lendemains qui chantent, cela ne peut advenir sans restauration de la souveraineté, sans sortie de l’Ue.


    • Sparker Sparker 28 mars 16:49

      @lermontov
      Je ne sais qui à un problème cérébral, comme vous dites dans vos amabilités...
      La FI c’est d’abord un programme de reconstruction populaire, l’UE n’est pas d’accord ben on s’en passe de leur accord, oui je sais Aselineau à dit et redit, mais ça on s’en tape aussi.
      L’UE pas d’accord, ben nous aussi plus d’accord avec l’UE, qui à la pouvoir ? L’UE sans la france éh ben plus de pouvoir. Vous faites des arguties limites insultantes mais votre bourgmestre s’il a plus de vélo l’est pas prêt d’arriver.
      Si Asselineau ne se prépare pas à un rapport de force et d’autant plus violent que sa sortie (deux ans quand même) sera sans sommation, c’est que c’est un candide qui n’a pas compris que le droit ne sert que les puissants, dusse t-il en faire la cruelle expérience.


    • kalachnikov lermontov 29 mars 11:31

      @ Sparker

      Hé, je te taquine, c’est tout, il n’y a pas de malveillance. Chacun défend ses opinions mais bon, après l’élection, quel que soit le résultat, la vie va continuer. Il faut rester zen et ne pas trop se prendre au sérieux ; ne pas être arrogant si on prend l’ascendant et ne pas avoir d’amertume dans le cas inverse.

      Ce n’est pas Asselineau qui dit, c’est l’Histoire. Je me répète : à la suite du second conflit mondial, il a été résolu unanimement que dorénavant on chercherait à résoudre les désaccords par la voie diplomatique et le dialogue, à travers des instances ad hoc, etc, etc. Plutôt qu’en passer par le conflit. D’où, par exemple, l’adhésion à la Déclaration des Droits de l’Homme onu 1948. D’où le primat du juridique. C’est, par exemple, ce que Poutine a sous-entendu concernant les Usa lorsqu’il a parlé de ceux qui cherchent à s’affranchir du droit international.

      Donc, voilà ce que propose Mélenchon : une rupture avec ces principes, c’est—à-dire le retour des règlements de désaccords via l’épreuve de force. Ce qui est d’autant plus hystérique à mes yeux puisqu’il existe une voie légale, l’article 50. Et je pense que Mélenchon justement n’a pas le choix parce qu’il ne lutte pas pour la France, il n’a rien d’un patriote ; il lutte plutôt pour l’internationalisme, lubie irriguant toute sa carrière et son sempiternel discours, et lubie pour laquelle il semble prêt à semer le chaos sinon pire. Et que donc, il n’a aucune intention de sortir de l’Ue.

      « deux ans quand même » : avant de s’attaquer à l’Ue, il faudrait peut-être se renseigner sur son fonctionnement. Ces deux ans servent à des rédactions techniques (réécriture de milliers d’articles définissant les liens entre deux entités, l’ex-état membre R-U et l’Ue).


  • petit gibus 27 mars 17:58
    @Victor

    J’imagine......
    notre nouveau et sympathique Président ancien prof d’articles
    assis autour d’une table avec en face de lui
    Trump, Poutine ou Erdogan

    leurs faire un cours sur la violation d’un article de traité international......

    Imagine la scène jouée par les cops sympas de ton bistrot smiley

    Certains pourraient peut être ..... ?
    comprendre ce qu’est « un rapport de force »  smiley smiley smiley smiley

    • doctorix doctorix 27 mars 19:06

      @petit gibus

      L’avantage du projet Asselineau, c’est qu’il n’y a rien à discuter, et aucune sanction à craindre, parce que tout se fait dans des règles que personne ne peut violer, sous peines de sanctions très lourdes.

    • petit gibus 27 mars 20:14
      @doctorix

      « c’est qu’il n’y a rien à discuter »

      Comme je te comprends de vouloir vous accaparer pour vous seul
      les 55% de non du 22 mai 2005 smiley

      Mais bon, le score d’Asselineau nous permettra d’y voir plus clair smiley




    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 22:15

      @petit gibus
      Les autres pays européens, y compris les salariés allemands de plus en plus pauvres, ne sont pas nos ennemis, pourquoi voulez-vous « un rapport de force » ?
      C’est ce qu’a fait Merkel pour la Grèce, vous parlez de méthodes démocratiques !?

      Les autres pays vont vous envoyer sur les roses et vous prier de vous occuper de vos affaires. Comme Mélenchon ne veut pas sortir de l’ UE, on va se retrouver isolés, vous parlez d’une réussite !


  • Gavroche 27 mars 19:27

    Bonsoir


    Dans deux ans, pas avant, les anglais seront peut-être sortis de l’UE.

    Ensuite il faudra bien deux ou trois ans pour voir quels sont les conséquences bonnes et mauvaises de ce Brexit. Ça fait 5 ans : un quinquennat. 

     Occasion en or, unique et rare de permettre des choix non hasardeux ! Les anglais nous servant de cobayes, pourquoi vouloir inventer l’eau chaude ?

    Laissons les essuyer les plâtres et nous verrons en 2022, exemples concrets et vécus à l’appui qui des partisans et des opposants au Frexit ont raison.

    Pour le moment la majorité des français est bien incapable de se prononcer en possession de tous les éléments nécessaires au choix. Et faire uniquement confiance en la parole des politiciens est plutôt hasardeux.

    C’est quoi 5 ans de patience ? En attendant profitons de ce délai pour reconstituer nos moyens de production, rapatrier nos usines, pousser le made in France pour être en bonne position quand le divorce interviendra.
    Profitons en aussi  pour tenter de faire modifier tous ce qui parait néfaste dans l’UE. Pas facile ? Et alors ? Ça ne coûte rien d’essayer.

    Bonne soirée.

    • JC_Lavau JC_Lavau 27 mars 21:54

      @Gavroche. L’UE te l’interdit.

      Point final pour tous tes rêves.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 22:18

      @Gavroche
      Pourquoi racontez vous n’importe quoi ? L’article 50 dit 2 ans maximum.
      Michel Barnier prévoit 5 mois. « Michel Barnier veut accélérer le Brexit »
      Asselineau prévoit 6 à 8 mois.


    • doctorix doctorix 28 mars 10:35

      @Gavroche
      Vous ne comprenez pas que le chaos, c’est maintenant.

      Rien ne peut être pire que ce que nous subissons, et l’UE, par ses règles tyranniques, nous prive des moyens d’en sortir.
      La maîtrise de notre monnaie, des dévaluations adaptées aux circonstances sont le seul moyen de rétablir notre balance commerciale en devenant à nouveau compétitifs.
      La maîtrise du mouvement des capitaux est aussi un autre moyen d’éviter les délocalisations.
      Touts choses interdites par Bruxelles.

    • jesuisdesordonne 28 mars 13:04

      @doctorix
      Pour une fois je ne suis pas 100 % d’accord avec vous quand vous dites :

      Vous ne comprenez pas que le chaos, c’est maintenant. Rien ne peut être pire que ce que nous subissons

      Si, il peut y avoir encore pire.

      Et le pire c’est l’accélération de la guerre mondiale dont les premiers feux sont allumés. Raison de plus pour sortir de l’EU, de l’Euro et de l’OTAN le plus vite possible.
      JL Mélenchon parait sincère quand il exprime sa peur quasi panique de la guerre qui vient. Cependant je crains que JL Mélenchon n’ait pas lu les historiens qui démontrent que l’UE est un des moyens voulus pour asservir les peuples, assoir les impérialismes, profiter des situations chaotiques guerrières, imposer les dominations pyramidales : entreprises de salariés, religions et autres organisations plus ou moins occultes aux dépens des gens qui ne rêvent malheureusement que de se hisser plus haut au sein des organisations pyramidales qu’on leur vend comme un modèle unique, indépassable pour dominer et se prémunir des autres qu’on espère plus obéissants que soi-même. JL Mélenchon dénonce à juste titre les risques de guerres imminentes avec le jeu des alliances automatiques. La sortie immédiate de l’UE de l’Euro et de l’OTAN est donc la seule conclusion logique à son constat. Quel est donc le blocage psychologique, le déni, qui ne lui permet pas de poursuivre jusqu’au bout son raisonnement ? François ASSELINEAU fait remonter les origines de l’UE à Victor HUGO.
      Peut-être faut-il creuser encore plus profondément dans les fondements humains. Ainsi Charlemagne avec ses guerres incessantes, Napoléon, Hitler, les banquiers internationaux et la bible avec son « croissez et multipliez-vous » ont tous voulu réaliser cette domination planétaire soit-disant protectrice. C’est probablement la peur et les croyances qui par nature ne peuvent être ni validées ni invalidées qui inhibent l’intellect parce qu’elles sont indépassables. Elles interdisent probablement aux insoumis de suivre leur propre intelligence pour sortir de cette contradiction : être insoumis soi-même et asservir les autres.


    • armand 28 mars 16:49

      @Gavroche
      bonjour, vous évrivez : « pas avant » et c’est faux, les négociations se dérouleront sur une durée maximale de deux ans, à compter du 28 Mars 2017 , mais elles peuvent aboutir avant, passé ce délai de deux ans c’est dehors au pied de biche.


  • malitourne malitourne 27 mars 19:33

    Ils fatiguent pas les Dom Quichote de l’UE sociale démocrate.. ?


  • Gavroche 27 mars 21:10
    Il serait intéressant de savoir ce que pensent les européens autres que français et anglais : 

    Connait t-on la réponse à cette question : 

     Sur les 27 pays de l’UE, combien ont une majorité de citoyens qui souhaitent en sortir ?

    • Sparker Sparker 27 mars 21:19

      @Gavroche
      Pour sortir on ne sait pas mais pour la refonder, il parait que ça bouge...


    • Gavroche 27 mars 21:25

      Bonsoir @Sparker


      Ça me parait logique. personne ne se contenterait d’une voiture sans freins sans songer à changer les plaquettes.
      La solution FI me parait la plus convaincante. Encore qu’elle a aussi certainement quelques inconvénients pour les plus démunis, qu’il faudrait peut-être exposer au peuple, mieux vaut quand même connaitre à l’avance le prix du bon repas.
      Bonne soirée. 


    • Sparker Sparker 27 mars 21:36

      @Gavroche, bonsoir.
      Ce qui est inquiétant est de ne pas pouvoir vraiment évaluer de degré de rétorsion des pro UE actuelle, des banksters, et des capitalistes (au moins ultra) en france qui s’ajouteront pour saboter, bien que je pense que sur leur capacité de nuisance, les vieux routards qu’ils sont pour certains à la FI, doivent en connaitre un rayon.
      Je pense que la désobéissance trouve son intérêt là, il faut pouvoir mettre des contre feux rapidement en place sinon ça sera la noyade.


    • petit gibus 27 mars 21:58
      @Sparker

      « il faut pouvoir mettre des contre feux rapidement en place sinon ça sera la noyade. »

      T’inquiète Généreux et quelques autres
      s’y penchent sérieusement depuis leur redoublement de maternelle sup

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 22:22

      @petit gibus
      Jacques Généreux a effectivement des idées très précises :
      « La priorité c’est de sauver l’ Europe ».


      Pour l’UPR, la priorité est de sortir de l’ UE pour sauver la France et les Français.

      Vous voyez, nous ne nous adressons pas aux mêmes électeurs.

  • zappa zappa 27 mars 22:39

    Un article d’ectoplasme pour cerveaux unicellulaire.


  • petit gibus 28 mars 02:32
    @ Victor

    Je pars gambader par monts et par vaux
    mais j’sens qu’A/V va me manquer pour rigoler smiley

    Faut rigoler, faut rigoler
    Avant qu’ le ciel nous tomb’ sur la tête...
    Nos ancêtres les gaulois
    Cheveux blonds et têts de bois.............. smiley



  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 28 mars 19:03

    Tirons nous en urgence de cette pétaudière qu’est Bruxelles, car une chiée des 20.000 lobbyistes qui y siègent sont nuisibles pour notre santé !


    Deux exemples vite fait bien fait

    Arôme de fumée dangereux mais validé par Bruxelles


    https://www.efsa.europa.eu/fr/topics/topic/smoke-flavourings


    Bruxelles somme la France de commercialisé le reed bull avec de la taurine

    Comment Red Bull a fait plier la France 


    https://fr.wikipedia.org/wiki/Taurine (voir le paragraphe législation)

    les dangers de la taurine pour les jeunes :, et :ici.


    Regardez le résultat d la Norvège qui n’est pas dans l’Europe

    PIB/habitant  : Les Etats-Unis devancés par la Norvège, le Qatar et le Koweit...

    Voir ce tableau ou il indiqué que la Norvège est la troisième,...et la France est la quinzième:là.


    … a faire circuler merci ;


    @+ P@py



  • eau-du-robinet eau-du-robinet 29 mars 06:48

    Bonjour,
    .
    Cet article est la conséquence de la désinformation voire la non information des français par les grands médias durant les dernières décennies.
    .
    Il faut se poser des questions :
    .
    a) sur ceux qui ont réellement organise et financé la construction européenne sur l’histoire de la construction européenne
    .
    b) sur le véritable contenue des traitées de l’UE - les grands médias n’abordent jamais les contenues du TUE et du TFUE au prétexte que « c’est trop complique » et que soit disant les gens ne sont pas assez intelligent pour comprendre !
    .
    c) sur le fait de vouloir faire perdurer un système durant des dizaines d’années en promettant comme l’auteur « une autre Europe » ! cette autre Europe est un rêve utopique qui permet de maintenir faire avancer le projet de la mondialisation, de la pensée unique.
    .
    d) sur la suppression de la souveraineté est un droit international et constitutionnel.
    .
    En ce qui concerne le point a) :

    a) Des fédéralistes européens financés par des chefs de l’espionnage américain
    https://www.upr.fr/actualite/europe/des-federalistes-europeens-finances-par-des-chefs-de-lespionnage-americain
    .
    Des fédéralistes européens financés par des chefs de l’espionnage américain
    https://www.youtube.com/watch?v=1Atyvt9TlcQ&t=87s
    .
    Discours Philippe Seguin, visionnaire, contre le traité de Maastricht prononcé le 05/05/92 à l’Assemblée Nationale.
    https://www.youtube.com/watch?v=ZsTM4i1Alms
    .
    En ce qui concerne le point b) :
    b) Mais que se passe-t-il en France ? Découvrez comment « l’Europe » nous escroque !
    Le seul parti politique qui informe les français sur les détails des traitées (TUE et TFUE) est l’UPR pas les grands médias !
    https://www.upr.fr/wp-content/uploads/2010/11/UE-escroquerie-12mai2016-WEB_V2.pdf
    .
    En ce qui concerne le point c) :
    c) Une autre Europe est-elle possible ?
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=UPpXKtSJcRI
    .
    En ce qui concerne le point d) :
    d) Le droit international repose sur la souveraineté des États et la Charte des Nations Unies mentionne en premier lieu parmi les principes qui gouvernent l’Organisation mondiale le principe de l’égalité souveraine.
    .
    Il ne peut y avoir de démocratie sans un peuple souverain ! Le peuple européen n’existe pas !
    .
    Cette souveraineté permet à un peuple de revendiquer cette indépendance et de choisir / construire la société dans laquelle il souhaite vivre.
    .
    Les intérêts des peuples européens divergent et la souveraineté de chaque nation permet de construire la société à leur besoins.
    .
    Le problème c’est que d’arrière la construction européenne se cache rien d’autre que la mondialisation, modèle de société sous la hégémonie des États-Unis
    .
    Si on vole la souveraineté à un peuple on lui vole également la liberté de ses citoyens, c’est ce qui est arrivée aux français en 2008 avec l’adoption des traitées constitutionnelles de l’UE (TFUE et TUE)
    .
    La souveraineté donne un statut à l’État et implique un type de comportement de l’État. Une non discrimination entre les États membres, un rejet de toute subordination d’un État différent, une autodétermination politique (l’État estime que c’est à lui de choisir son système juridique, économique).
    .


Réagir