mercredi 26 avril - par Philippe Huysmans

L’Obs : journal d’opinion légèrement à l’Ouest

Dans un article de l'Obs du 24 avril, le « journaliste » Vincent Jauvert nous livre l'une des plus belles pages du conspirationnisme antirusse de ces derniers mois. Un modèle du genre.

Crédit Photo : Kremlin - Poutine apprend le maniement du fusil hypodermique EM-2017, prévu pour tirer des fléchettes contenant 49.3 mg de Lepenol-Instant™

Dans cet article, intitulé « Le Kremlin va-t-il laisser perdre Le Pen sans intervenir ? Sûrement pas », on apprend que le maître du Kremlin comploterait secrètement en vue d'empêcher Emmanuel Macron d'accéder au pouvoir. Tadaaa !

Petit florilège

Pour Vladimir Poutine, le face-à-face Macron-Le Pen est le pire des scénarios. Trois des quatre principaux candidats étaient favorables à un rapprochement avec Moscou – voire un alignement. Il était donc très possible que la finale oppose deux partisans d’une ligne « souple » vis-à-vis de la Russie. Or c’est le quatrième compétiteur, le plus hostile à la politique russe actuelle, qui arrive en tête. La victoire probable d’Emmanuel Macron, qui entend renforcer l’Union européenne et s’opposer à l’idéologie populiste, serait une grave défaite pour Vladimir Poutine, à la fois sur le plan international et interne. Poutine va-t-il le laisser gagner sans tenter quelque chose ? Probablement pas…

Vous aurez noté le passage de « sûrement pas » à « probablement pas », et c'est pas fini. Qui c'est qui parlait de « titres putassiers » pour des articles absolument dépourvus de tout contenu factuel ?

Et on a des « preuves »

#JeVoteMarine en russe

D’ores et déjà, les institutions russes soutiennent ouvertement Marine Le Pen, que le chef du Kremlin a reçue juste avant le premier tour. Pour le constater, il suffit de regarder certains comptes Twitter officiels. Celui de la puissante chaîne télévision de l’armée russe, TVZvezda, par exemple. Son annonce du résultat du premier tour, contient le hashtag #JeVoteMarine… 

Ah oui, quand même, un hashtag ! Et accessoirement, dugenou, si c'avait été « en russe » t'aurais été infoutu de le lire et ça nous aurait fait des vacances.

Poutine va-t-il aller plus loin ? Comme il l’a fait pour Donald Trump, a-t-il déjà donné ordre à ses services de propagande extérieure – ouverte et secrète – de tenter de faire gagner Marine Le Pen ou au moins d’instiller un doute sur la validité de la victoire probable de son concurrent ? Plusieurs éléments portent à le penser.

Comme pour Donald Trump, eh ? On dirait que M. Jauvert dispose d'informations super ultraconfidentielles, parce qu'à ma connaissance, aucune preuve d'immixtion des « Russes » dans la campagne américaine n'a jamais été apportée. Je dis ça...

Le lancement de ces « fausses informations » a-t-il été décidé par les rédactions parisiennes survoltées de RT et de Sputnik ? Ou résulte-t-il de l’application d’une directive moscovite ? Selon l’agence Reuters, les services américains qui enquêtent sur l’ingérence du Kremlin dans les élections aux Etats-Unis ont découvert deux rapports confidentiels de l’Institut russe pour les études stratégiques, un think tank basé à Moscou et lié au SVR, l’équivalent russe de la CIA.

Des rapports confidentiels de l'Institut russe pour les études stratégiques ? Bon disons rapports tout court, alors. À moins bien sûr que cela soit disponible en kiosque, ce qui ne m'étonnerait qu'à moitié.

Accessoirement des rapports tout court qui ne parlent absolument pas de l'élection présidentielle française, et tout le reste est à l'avenant.

Du lourd, on vous dit !

Ben oui, un hashtag. Le Pulitzer n'est pas loin, on tient peut-être un podium.

Et même Atlantico se fout de leur gueule

Le 25 avril, le pure-player Atlantico, qui comme son nom l'indique n'est pas précisément connu pour ses positions pro-Kremlin publiait :

Quand l’Obs s’inquiète d’une intervention de Poutine contre Emmanuel Macron : inquiétude sérieuse, ou pulsion de complotisme à gauche ?

Dans un article publié par l'Obs, l'hebdomadaire indique « Le Kremlin va-t-il laisser perdre Le Pen sans intervenir ? Sûrement pas ». En laissant croire que Vladimir Poutine chercherait à favoriser Marine Le Pen au détriment d'Emmanuel Macron, une telle vision ne tombe-t-elle pas dans une forme de piège complotiste ? Comment expliquer cette facilité à faire un tel lien ?

Est aussi la question qu'on se pose, en fait. Parce que dans l'autre sens, apparemment, c'est nettement moins bien vu, voire carrément sanctionné dans l'instant, même s'il s'avère ultérieurement qu'il ne s'agissait nullement de conspirationnisme mais bien de faits relatés dans la presse mainstream. Alzheimer, quand tu nous tiens...

Complément d'enquête

Je m'en voudrais si je ne pouvais à mon tour vous faire part des informations de première importance auxquelles il m'a été donné d'avoir accès, non sans risquer ma vie à chaque instant. Ainsi, j'ai pu apprendre, via des contacts très hauts placés (s'exprimant sous couvert de l'anonymat), que ce serait le patron lui-même, qui au vu de l'importance des enjeux, aurait choisi d'exécuter la manoeuvre. La preuve ci-dessous :

Image enregistrée par une des caméras de vidéosurveillance à la frontière franco-moldave, le 24 avril à 15h. Contrôlé, l'individu en question, qui portait des papiers au nom de Vladichon Poutou a déclaré être un simple chauffeur de taxi originaire de Saint-Pétersbourg en route pour sa destination de vacances, Heining-lès-Bouzonville, haut-lieu de la gastronomie française s'il en est.

Heining... Un hasard ? Je ne crois pas !

Omniprésence de Poutine en Europe

Mais ce n'est pas tout. Des recherches poussées sur le sombreoueb m'ont permis de déterminer que Poutine avait réussi depuis plusieurs mois à étendre son influence en Europe, notamment au travers de réseaux canadiens, et plus précisément, québécois. Au nez et à la barbe du plein gré des services secrets européens !


Article original sur LeVilainPetitCanard
Page Facebook


33 réactions


  • Leonard Leonard 26 avril 08:29

    En plus on me dit que les fameux hackers russes ont essayés de pirater en marche !


    Ils n’ont rien trouver c’était trop creux comme Macron ^^

  • Ben Schott 26 avril 08:39

     
    Poutine va essayer d’influencer le second tour, c’est évident !
     
    Le Ministère de la Vérité ne nous épargnera rien, ça ne fait que commencer !
     


  • JC_Lavau JC_Lavau 26 avril 09:34

    Pendant des dizaines d’années, j’avais été abonné au Zobs. Il me donne de l’urticaire.

    Surtout depuis que j’ai fait connaissance avec le Féministan judiciaire, et pris la mesure des impostures criminelles véhiculées par le Zobs.

    • Agafia Agafia 27 avril 08:28

      @JC_Lavau

      Toute façon,vous, dès qu’il y a une femme quelque part, c’est forcément démoniaque,tyrannique, dicatatorial,etc etc. ^^

      La femme, c’est le Diaaaableeee !!! Gnark gnark gnark ^^

    • JC_Lavau JC_Lavau 27 avril 13:25

      @Agafia. Kèlékone mèkèlékone mèkèlékone mèkèlékone !

      Et malveillante en plus, mais ça c’est de famille. Rodolphe Toepfer nous expliquerait ça très bien : « Défaut qu’elle tenait de sa mère, qui le tenait... »

    • JC_Lavau JC_Lavau 28 avril 05:31

      @Agafia. Sa malveillance et sa mauvaise foi ci-dessus sont typiques des gonzes et gonzesses qui ont des privilèges et de la corruption à défendre.


      Un exemple typique est Naomi Oreskes, « historienne » d’une incompétence rare, qui fait autorité chez les climastrologues, car elle sait l’existence de l’ouragan Katrina en 2006.
      Fait remarquable, Naomi Oreskes n’est appelée au secours que par de fanatiques militants carbocentristes, « Mad » bien sûr, et par le Ruisseau à Bard et Delaygue, http://leruisseau.iguane.org/spip.php?article1289 par Stéphane Foucart. Tiens tiens, encore Stéphane Foucart...

      Historienne, se dit-elle ? Où sont ses travaux sur les histoires des climats ? Que sait-elle au juste hormis l’ouragan Katrina de 2006 ?

      Historienne des sciences, se dit-elle ? Alors que sait-elle de l’histoire des erreurs précédentes, et des processus de corrections ? Là encore mystère total.
      Où et quand Naomi Oreskes est-elle invoquée pour quelques travaux qui seraient d’histoire ?
      Allons aux sources :
      http://en.wikipedia.org/wiki/Naomi_Oreskes
      http://history.ucsd.edu/people/faculty/oreskes-naomi.html
      http://history.ucsd.edu/_files/N%20Oreskes%20updated%20CV%20June%202011.pdf
      Depuis 2004 (probablement 2002, à l’en croire), la totalité de son oeuvre politico-universitaire est consacrée à de la militance carbocentrique.

      Sa façon de frauder (Truth ! Truth ! Truth !) m’évoquait irrésistiblement d’autres fraudeuses professionnelles politico-universitaires, genre Louise Langevin qui assure avoir des raisons sérieuses de dissimuler son prétendu corpus de sa prétendue étude. Bingo ! Exactement la même façon de s’abriter sous le paranoiacally and terroristically correct à la mode :
      Citation

      She has also written on the under-acknowledged role of women in science, discussed in the prize-winning paper "Objectivity or heroism ? On the invisibility of women in science« (OSIRIS 11 (1996) : 87-113)
      Noami Oreskes brandit bien haut dans son titre qu’au nom du Saint Office, elle est au service de la »Vérité« ( »Truth"), contre les incroyants qu’il faut tous brûler, au nom du Saint Office. Mais où sont les études de Naomi Oreskes, en matière de physique de l’atmosphère, de physique du rayonnement, d’océanographie et oscillations océaniques, de physique du Soleil, de sédimentologie, de physique des nuages, de géochimie, d’hydrologie, de néosynthèses marines, d’érosion chimique des continents, de physiologie des sols, de physiologie végétale, de géologie, de paléogéographie, de volcanologie sous-marine, enfin tout ce qu’il faut pour être en état de distinguer « Truth » de « bluff », en matière de Pachauri-Jouzelo-religion ?

      Bah non ! Sa méthode pour distinguer le vrai du faux consiste à faire des statistiques pour déterminer qui est vainqueur en nombre de publications, et qui est vaincu. Ou autrement dit : qui détient les comités de lecture, et qui en est exclu.

      ...

  • anna anna 26 avril 10:58

    J’observe avec gourmandise comment tous les médias en France roulent pour Macron. 

    La médiacratie n’a pas compris une chose - Poutine fera qu’une bouchée de bébé-Macron

    • Agafia Agafia 27 avril 08:32

      @anna


       smiley Tu parles d’un duel !! ^^
      Un face à face Poutine-Macron, ça doit valoir le détour ! ^^
      ça va vite devenir un face à fesses, car Macron va illico se sauver en courant et en appelant Brigitte !

    • baldis30 27 avril 09:20

      @Agafia
      bonjour,

      cela va être encore plus marrant que le face-à-face Poutine -Sarkozy ( rappelez vous la vidéo ...).


    • JC_Lavau JC_Lavau 28 avril 13:23

      @anna. Comme ses deux prédécesseurs, le micron prendra ses ordres à Vaginchton et à Tel Aviv. Intérêt nul pour la Russie.


  • troletbuse troletbuse 26 avril 18:16

    Je ne met plus depuis longtemps un centime dans la presse pourriture. ET Laureny Mouchard de Libération ? Il me ferait degueuler .Tous à la soupe.


    • mmbbb 30 avril 11:35

      @troletbuse LIBE le MONDE des journaux que je ne lie plus Ce sont devenus des grosses merdes


  • Pere Plexe Pere Plexe 26 avril 18:45

    Ahhh les hakers russes...

    Comme c’est pratique.
    Pas besoin du moindre début de preuve pour accuser la Russie et Poutine.
    Et par heureux hasard porter la suspicion sur les candidats qui ne serait pas viscéralement anti Poutine.

    Faire remarquer que c’est Fillon , candidat supposément pas hostile à Vladimir qui aura été victime de révélation ne sert à rien. Pas plus que faire remarquer que l’espionnage US et son interventionnisme dans nombre d’élection est avérée.Les méchants c’est les Russes et ceux qui hésitent à les désigner comme responsable de tous les maux.

    En ce sens les « preuves » de la culpabilité de Assad pour le gazage de Khan Cheikhoun judicieusement rendues publiques entre les tours sont du même tonneau.
    Le monde mais aussi les autres médias relaye gentiment l’information
    Comme il l’ont fait avec celle des barbus bouffés par des sangliers !
    l’article reprends d’ailleurs le gazage de Goutha pour étayer ces propos.
    Qu ’importe que l’on sache maintenant que justement ce gazage est sans doute l’oeuvre des rebelles...
    Et que des études sérieuses mettent à mal les « preuves » US accusant Assad pour Khan Cheikhoun.

  • sirocco sirocco 26 avril 19:32

    Parce qu’il y a encore des gens qui achètent ce torchon ?!


    • baldis30 27 avril 09:27

      @sirocco
      bonjour :

      Non ... mais les subventions et la pub permettent des « aujourd’hui » qui chantent ...

      Après ce seront les lendemains qui déchantent, comme pour le « temps , je suis partout, ... ».

      En théorie du risque on apprend que le premier risque en matière d’emploi c’est que votre entreprise n’existe plus ... soit par faillite, soit par absorption, soit par catastrophe naturelle, ....

       La République était belle sous l’Empire ..... , mais aussi ce vers prophétique de Rostand à l’usage de tous ceux qui espèrent d’un côté ou de l’autre ....

      « C’est la nuit que la lumière est belle » 


  • Orchidoclastophobe Orchidoclastophobe 26 avril 19:52

    Hier soir avec l’insupportable Galzi sur CNews, cette nouvelle fantastique à été présentée à F Philippot, avec comme commentaire que MLP serait soutenue par le méchant Poutine. Philippot a eu une réponse singlante en soulignant que Macron pourrait se consoler d’avoir quant à lui le soutien de l’Arabie Saoudite et du Quatar... Très bon !


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 19:53

    Je lis souvent les articles de Russia Today sur la campagne électorale en France.
    Je remarque que les articles sur le FN ne sont jamais critiques.
    Chacun en tire les conclusions qu’il veut.


  • izarn izarn 27 avril 00:37

    Et Trump, il ne cherche plus à soutenir Marine Le Pen ?


  • baldis30 27 avril 09:30

    L’obs finira comme le Temps, dans les bras du Medef, s’il n’y ait déjà ...


  • george789 27 avril 15:06

    Bonjour,


    Il y a des éres d’influances naturelles autour des villes, dont font parti des routes historiques, ce qui implique des aliances géostratégique entres les villes le long de ces routes.

    Les villes artificielles s’éffondrent dés qu’elle ne sont plus soutenues en temps que colonies, Les villes historiques se reconstruisent exactement la ou les conquérants les ont rasé (toute l’histoire en exemple)

    De méme les routes historiques se rétablissent dés que possible, Manquent terriblement aux villes qui font pressions sur les état pour les rétablir, pour les remplacer.

    La russie est un petit pays de 144M d’habitant qui défend « son acces a la mer » traditionel et vital, menacé par le blocus us sur ukraine irak et syrie.

    L’annexion de la crimée est une mesure proportionée pour rétablir l’acces a la mer, l’intervention en syrie est une mesure proportionée pour briser le blocus.

    Les russe ne sont pas si puissants, et ce qu’il font de belliqueux en ce moment tombe dans la legdef. Rien de bizare, rien d’inquétant.

    ++



  • microf 27 avril 21:32

    N´importe quoi, comme si le Président Poutine s´occupait de savoir qui sera le prochain Président en France, il a d´autres affaires plus importantes á s´en occuper.

    Le prochain Président Francais, c´est l´affaire des Francais, il prendra ce que les Francais auront décidés et fera avec.


  • Eric F Eric F 27 avril 23:22

    S’ils avaient voulu agir contre Macron, les services russes auraient déterré une affaire financière à lui coller. Ceci dit, ils attendront peut-être la veille du scrutin, on sera bientôt fixé.


    • Remosra 27 avril 23:42

      @Eric F

      Ouais ouais ouais, sauf que Macron est tellement ridicule qu’en fait Poutine devrait être d’accord pour qu’il soit président !
      Et pourquoi je dis cela ?
      Mais parce que cette vidéo, même si je l’avoue, on ne sait pas trop si c’est vrai ou pas, pourrait démontrer l’intérêt de la Russie pour Macron !
      https://www.youtube.com/watch?v=HEpcPdcJqR8


  • Lem Civa 28 avril 11:44

    m’enfin, lol !


  • eric 28 avril 14:17

    Les diplomates russes sont des professionnels sérieux. Ils ne jouent pas à ce genre de trucs, Notamment avec des puissances nucléaires.

    Après, il y a des raisons sérieuses et non sérieuses au fait que les russes, en tendance, préfèrent Marine, et pas seulement au niveau gouvernemental.

    Macron aurait déjà annoncé son intention de bombarder tout de suite Assad suite au gaz Sarin. Une raison sérieuse de ne pas le prendre au sérieux si c’est vrai. Ses postions ne sont pas très ouvertes à la Russie. C’est normal puisque comme Hollande, c’est un candidat Obamesque.

    Mais surtout, en russe, Emmanuel, c’est juste pas possible comme nom pour un président français : c’est LE film coquin qu’on vu tous les locaux. La presse russe l’a déjà signalé.

    Vue de là bas ou ce n’est rien de dire que l’homophilie n’est pas encore rentrée dans les mœurs, les gens aiment la France, suivent ce qui se passe : Le russe informé de base à tendance à imaginer un point commun majeur chez la plupart des ralliés à Macron Bernd Villepin, Colomb Berger, etc.... D’autant que les médias en rajoute sur ce thème. Personne à Paris, ne connaît le Maire de Moscou, mais tous les russes nommaient Delanoe notre dame de Paris. Une allusion au roman de Victor Hugo qu’ils ont tous lu.

    Après, si rien à changé, Vincent à des raisons personnelles de bien connaître le pays. Les dernières nouvelles que j’ai eu, il était mariée avec une locale.
    C’est donc un journaliste qui a un vrai contact avec la réalité locale. C’est assez rare chez nous.

    Cela vaut sans doute la peine de lire ce qu’il dit avant de juger.


  • baldis30 30 avril 22:48

    bonsoir,

    bien sûr que l’Obs a des preuves ! mais elles sont secrètes et personne n’a le droit de les connaître parce qu’elles sont secrètes .... sauf pour les journalistes-sic de l’Obs qui émargent aux budget du Kremlin ....

    Ils nous prennent pour des cons... on n’est pas obligé de le lire, même chez le dentiste un jour de rage des dents ! 


  • Remosra 30 avril 23:24

    Vous avez été très drôle, merci pour ce petit moment de rigolade.
    J’ai particulièrement apprécié le passage du hashtag et qu’il n’aurait rien compris si c’était écris en Russe !
    Et aussi le coup du Vladichon Poutou ! smiley
    Mais en à croire Sarkozy, il aurait été quand même préférable pour Poutine de préférer Macron, car plus maléable !
    Une petite vidéo très drôle ou vous remplacez Sarko par Macron, en s’imaginant une fin différente, genre je marche en canard parce que j’ai mal derrière !
    https://www.youtube.com/watch?v=HEpcPdcJqR8
    C’est pas la 1ere fois que je la poste, mais elle me fait bien rigoler ! smiley


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 1er mai 10:35

      @Remosra

      Merci, je me suis bien amusé aussi en l’écrivant : quelquefois il vaut mieux tourner tout ça en dérision, d’une part cela n’enlève rien à l’aspect critique, et puis ça passe bien auprès du public aussi...


Réagir