jeudi 15 décembre 2016 - par Thomas Roussot

Le chaos américain en 2020 ?

 

 

Turchin est un chercheur important se réclamant de la cliodynamique (d’après Clio, non le véhicule mais la fille de Mnémosyne, aussi connue comme Muse de l'Histoire), une théorie transdisciplinaire qui veut convertir l’Histoire en science. Son équipe est composée d’anthropologues comme Harvey Whitehouse, et ils constituent lentement mais sûrement une gigantesque base de données utilisant la technologie Data traitant des rituels, des structures sociales, de la démographie et des conflits dans le monde entier. Historiens, archéologues, chercheurs religieux, spécialistes des sciences sociales et neuroscientifiques tentent d’identifier et de modéliser les forces sociales qui façonnent les sociétés humaines. La cliodynamique a déjà proposé cette grille cyclique pour les séquences chaotiques ayant frappé la France ou encore l’Empire romain :

 

 

 

Turchin se consacre à la dynamique des populations au sein de l'Université du Connecticut à Storrs, et affirme avoir décelé l'apparition de trois pics d'instabilité politique à des intervalles réguliers d'environ 50 ans émaillant l’histoire des USA. Utilisant son outillage conceptuel auparavant appliqué aux cycles régissant le couple prédateurs-proies dans les écosystèmes forestiers, il le greffe aux mouvements sociaux américains. Il a par ailleurs analysé des données historiques collectées depuis des années synthétisant stabilité étatique, équilibre économique et tendances démographiques. Ses résultats prévoient donc un nouveau pic de violence sociale aux alentours de 2020. S’appuyant sur le pic de tensions raciales et politiques issues de l’après-guerre civile américaine, ayant culminé en 1870, puis en 1920, 50 ans plus tard, sur la peur du communisme, les émeutes raciales et les grèves ouvrières, et enfin en 1970 avec le mouvement des droits civiques, des assassinats politiques, des émeutes et du terrorisme, une boucle cyclique se dégagerait et serait donc toujours en cours, analyse renforcée par le contexte de crise politique actuelle, de contestation du pouvoir et de tensions identitaires et économiques ravivées par l’élection de Trump. La majorité des historiens ne soutiennent pas cette théorie à caractère probabiliste et strictement calculateur, considérant que l’Histoire échappe à toute rigueur mathématique. Toutefois, son intérêt essentiel est que son point de vérification empirique approche à grands pas… Ce qui semble poser problème avec ce genre d’approche numérique, c’est l’éludation du caractère intentionnel et potentiellement auto-déterminé de l’hominidé à agir ou se désengager. La raison n’est raisonnable qu’en ne se désavouant pas trop devant les algorithmes. L’unilatéralité de cette doctrine des cycles semble frappée du sceau de l’irréversible, oubliant le désir humain et ses retournements imprévisibles. Il règne parfois une grande dissymétrie entre un état de crise sociale et la capacité de révolte d’une population (se reporter à l’apathie actuelle des peuples européens). L’instabilité est la tendance de l’homme moderne, accompagnée par une confusion des idées et un vertige existentiel que les chiffres et la data science ne savent pas calculer dans leurs moindres détours et échappatoires. La capacité de l’homme à vouloir s’emparer arbitrairement de son monde par un savoir totalisant n’est pas neuve, mais d’Anaximandre à Empédocle, les Anciens savaient accepter l’inconnaissable de l’Aiôn.

 



38 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 15 décembre 2016 08:53

    Les mouvements sociaux traités comme la météo et la sismologie paraissent aussi imprévisibles qu’un tremblement de terre ou un orage de grêle. On sait que ça va arriver, mais on ne sait pas où, ni quand !


    La différence, c’est quand même que l’origine des cataclysmes a toujours été le fait de membres de l’espèce humaine qui avaient un projet de domination conscient et une volonté d’agir.

    L’humanité n’est pas qu’une fourmilière aveugle n’obéissant qu’aux lois de la nature. Elle a pris en main son destin et évolué plus vite que les crabes qui n’ont pas changé depuis un bon moment.

    • Alren Alren 15 décembre 2016 18:32

      @Jeussey de Sourcesûre

      Les humains étant conscients, les changements sociaux ne sont pas erratiques puisqu’ils résultent des réactions des humains à leur vécu présent.

      Mais cela ne rend pas l’histoire prédictive pour autant en effet. Car ces réactions induisent un phénomène d’imprédictibilité dans la mesure où une faible différence de comportement engendre ensuite une grande différence de résultat.

      Ce phénomène a bien été étudié récemment par les mathématiciens et ils en ont déduit qu’aucune mesure ne sera assez précise pour prévoir sur le long terme l’évolution de systèmes complexes comme la météo (alors que le réchauffement climatique est avéré et la prédiction de son augmentation certaine). On ne sait même pas ainsi si le système solaire est désormais stable après les grandes perturbations qu’il a connu lors de sa formation.

      C’est ainsi qu’ils ont mis en évidence « l’effet papillon » : le vol erratique d’un papillon peut modifier la météo du monde entier en « pilotant » différemment par un effet de réactions en chaîne les immenses énergies potentielles en cause dans la météo.


    • baldis30 15 décembre 2016 18:47

      @Jeussey de Sourcesûre
      bonsoir,


      Pour la prédictibilité des séismes voir Lomnitz ( Fundamentals of earthquake prédictions) . Prédictibilité veut dire aussi : délai ... ( exemple Aquila) . ( Prédictibilité est un autre mot bien différent de prévisibilité)

      Sur le sujet du cycle , imaginons simplement un séisme du modèle de celui qui frappa la Californie et le Washington le 20 janvier 1700 et c’est suffisant pour mettre l’Amérique à terre.

      Et lire ou relire les derniers ouvrages de Le Roy Ladurie pour le climat


    • julius 1ER 16 décembre 2016 08:20

      La différence, c’est quand même que l’origine des cataclysmes a toujours été le fait de membres de l’espèce humaine qui avaient un projet de domination conscient et une volonté d’agir.

      @Jeussey de Sourcesûre

      Tu as raison .. et comme il n’y a pas de Parti Bolchevik en formation (de source sûre ) on va pouvoir passer les fêtes de fin d’année... tranquille !!!!!

  • fred.foyn 15 décembre 2016 09:06

    Si « chaos » il doit y avoir, il sera planétaire !


    • JL JL 15 décembre 2016 09:10

      @fred.foyn
       

       oui, possiblement, et au nom du principe américain qui dit que ce ce qui est bon pour l’Amérique est bon pour la terre entière.

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 15 décembre 2016 09:17

      @JL

      Désolé de vous contredire, mais ce que vous énoncez, c’est la « devise » que les autorités américaines enseignent aux enfants de l’école primaire qui rêvaient jusqu’à une date récente de faire bénéficier de leur bonheur la terre entière en s’engageant dans des ONG.
      Le véritable principe américain, non-écrit, non-dit mais intégré par tout un chacun, c’est :

      « ce qui est à moi est à moi.
      Ce qui est à toi est à moi aussi. »

    • fred.foyn 15 décembre 2016 09:22

      @JL...Vous devriez regarder la société dans sa globalité..chez « Afflelou » il y a de bonnes lunettes...Bonne journée !


    • JL JL 15 décembre 2016 09:29

      @fred.foyn
       

       en plus vous êtes sponsorisé ? Cet opticien bien connu serait-il un membre de votre secte ?
       
       Dans la négative, je lui conseillerais de vous demander de ne plus citer son nom, ou même de vous demander des comptes : il y a des publicités qui font plus de mal que de bien.

    • JL JL 15 décembre 2016 09:36

      @Jeussey de Sourcesûre,

       
       nous sommes bien d’accords. On disait aussi : donnes moi ta montre, je te donnerai l’heure.
       
       De fait, ça c’était la devise attribuée aux communistes. La différence c’est que les Américains ne demandent pas : ils prennent, ils ont le gun  !

    • JL JL 15 décembre 2016 09:38

      @jeussey,

       
       ça me rappelle un cadre dirigeant d’un entreprise de forage qui me disait à propos de l’exploitation du pétrole au MO : c’est normal qu’on le prenne, ils en font rien. 

    • fred.foyn 15 décembre 2016 09:43

      @JL...Bonjour c’est AFFLELOU..toujours aussi stupide a ce que je vois...Ce n’est pas des lunettes qu’il vous faut, mais plusieurs séances chez un Psy il me semble...


    • JL JL 15 décembre 2016 10:09

      @fred.foyn
       

       vu que pour vous, tous les autres sont stupides, je m’inqièterai le jour où vous m’approuverez. 

    • baldis30 15 décembre 2016 18:48

      @fred.foyn

       effectivement dans le cas du séisme dont j’ai parlé .... en oubliant l’Oregon 

    • fred.foyn 16 décembre 2016 06:53

      @JL....ça m’arrive pourtant !


    • JL JL 16 décembre 2016 09:24

      @fred.foyn
       

       je voulais dire : publiquement.

    • fred.foyn 16 décembre 2016 10:18

      @JL...Sur certains de vos articles je plusse tout simplement alors que sur d’autres c’est le contraire..Votre demande est (encore) à côté de la plaque..Pourquoi se besoin de reconnaissance sinon un déséquilibre psychique certain..A trop regarder dans votre miroir, votre reflet à prit le dessus ?

      Quand je parle de Psy, ce n’est pas une insulte, mais tout simplement pour votre bien être... !

    • JL JL 16 décembre 2016 10:25

      @fred.foyn
       

       autrement dit, vous plussez quand on exprime des idées que vous voulez faire avancer, et vous insultez dans le cas contraire.
       
       Lequel d’entre nous, selon cette lecture, a besoin d’un psy ? Pfff !
       
       Je n’ai besoin d’aucune reconnaissance, et surtout pas de gens tels que vous ; mais quand quelqu’un agit comme vous le faites, je lui met le nez dans le caca de ses contradictions. 

    • fred.foyn 16 décembre 2016 10:32

      @JL...Vous êtes gravement atteint.. !


    • JL JL 16 décembre 2016 10:55

      @fred.foyn
       

       bis repetita placent,
       
       Etant donné que pour vous, tous les autres sont stupides, je m’inquiéterai le jour où vous m’approuverez publiquement. 
       
       Ce n’est pas par besoin de reconnaissance dont je n’ai que faire que je précise ’publiquement’, mais pour souligner votre fourberie et l’inanité de votre ’travail’ ici, vu que vous n’avez en guise d’arguments, que l’insulte et le dénigrement systématiques : je n’ai jamais vu un seul commentaire positif de votre part concernant un auteur ou une idée.
       
       Votre rhétorique est la même que celle des sionistes. Bizarre ...

  • Victor 15 décembre 2016 10:18

    A des modèles on fait dire ce qu’on veut en changeant des coefficients de corrélations (comme le giec)
    Par contre il est clair que l’Occident est en décadence, et on le sait depuis un siècle (Spengler) et plus encore. Et tout le monde le perçoit intuitivement.
     
    - baisse de natalité, grand remplacement
    - mépris réciproque élite/peuple
    - déculturation
    - perte de sens, pas de projection dans l’avenir
    - perte du commun, individualisme, consumérisme
    - hypostase de la technique c.a.d du civilisationnel, tt se base sur l’économique
    - désacralisation, le sacré est pour quoi on se sacrifierait (dieu, patrie, peuple, famille, classe...), visible notamment dans l’art devenu juste provoc bobo de la gogoche et achats de millionnaires
     
    Syndrome déjà vu ds l’Histoire. Les historiens appellent ça la crétinisation gogochiste.
     


    • escoe 15 décembre 2016 19:03

      @Victor « Par contre il est clair que l’Occident est en décadence, et on le sait depuis un siècle (Spengler) et plus encore »

      Selon certains le déclin aurait commençé dès la fin du paléolithique. Ça nous rajeunit pas.


    • julius 1ER 16 décembre 2016 08:24

      @Victor


      Victor et ses phobies qu’il pense être des Vérités !!!

    • baldis30 16 décembre 2016 22:34

      @escoe

      le démarrage du déclin français a été bien vu par Fernand Braudel ! Toues les sociétés ont décliné au cours des siècles .... des chinois aux mésopotamiens puis les grecs , les romains, etc... 

  • MagicBuster 15 décembre 2016 10:59

    — Depuis que je suis né, j’ai déjà vécu 20 fois la fin du monde.

    SVP les prévisionnistes merci de ne plus rajouter de (telles) catastrophes  ;-D


  • Albert123 15 décembre 2016 11:08

    « Ce qui semble poser problème avec ce genre d’approche numérique, c’est l’éludation du caractère intentionnel et potentiellement auto-déterminé de l’hominidé à agir ou se désengager. »


    ça choque surtout l’égo des individus qui aiment illusoirement à se penser libres de leur actions sans se rendre compte qu’ils sont dans un wagon et qu’ils ne font que suivre le chemin défini par des rails.

    Cette « approche » numérique (imparfaite) ne fait que coucher sur le papier une réalité qui dérange tous ceux qui sont convaincus de leur auto déterminisme mais se complaisent dans les délices de l’irresponsabilité.

    les humains (et encore c’est bien gentils de donner à des animaux ce qualificatif) ne font pas l’Histoire il la subissent et s’y adaptent.

    au final se déterminisme historique dérange surtout la religion de gauche : le républicanisme / fascisme.



    • julius 1ER 16 décembre 2016 08:29
      les humains (et encore c’est bien gentils de donner à des animaux ce qualificatif) ne font pas l’Histoire il la subissent et s’y adaptent.

      @Albert123
      ce sont les peuples qui écrivent l’histoire parfois en la subissant parfois en y adhérant !!!
      cela dépend surtout de leur engagement et de leur volonté de voir certaines valeurs triompher ou pas ????

    • Enabomber Enabomber 16 décembre 2016 10:44

      @julius 1ER
      Ça en fait chier certains de ne pas être autre chose que les molécules d’un gaz.


    • Albert123 16 décembre 2016 15:33

      @julius 1ER


      « ce sont les peuples qui écrivent l’histoire parfois en la subissant parfois en y adhérant !!! »

      comprenez vous seulement que vous arrivez dans une phrase aussi petite à être antinomique.















    • julius 1ER 17 décembre 2016 08:09

      @Albert123
      il n’y a rien d’antinomique ... mais seulement des contradictions dues aux rapports de classe !!

      quand la classe ouvrière a été forte la « question » sociale a été omniprésente , avec une classe ouvrière faible ce sont les milliardaires qui dictent les Lois !!!!!!!!!

  • Léonel Houssam Léonel Houssam 15 décembre 2016 13:13

    Excellent 


  • goc goc 15 décembre 2016 15:08

    Vouloir appliquer un modèle sociologique pour expliquer l’histoire et prévoir l’avenir, c’est une bonne idée, mais le faire pour les USA, c’est oublié que la société actuelle américaine blanche est jeune (moins de 300ans) et composée historiquement de gens violents. Et c’est cette violence qu’ils ont réussi à inculquer au reste de la population durant ces 300ans. Extermination des indiens, esclavagisme sordide, lynchage à tout va, racisme congénital, etc..

    Alors entre l’absence de période assez longue et l’exceptionnalité de la société cible, je doute qu’un modèle tel que celui pour Rome ou pour la France puisse être applicable.


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 15 décembre 2016 18:22

    Enfin un article « hyper intéressant », la « cliodynamique » forme moderne de la « psychohistoire » ou la théorie du chaos cyclique.
    Issu de l’œuvre d’Asimov, cycle de Fondation. J’ai lu, relu jusqu’à saturation.

    Dans les années 90 il y a eu un blog qui abordait scientifiquement le sujet.

    D’ailleurs il me semble qu’un groupe de chercheurs ont commencé à jeter les bases de la cliodynamique puis il y a eu un coup d’arrêt nette, il s’en suivit un long silence radio, troublant.

    Le règne incontestable des statistiques........
     
    Aujourd’hui la cliodynamique est d’une actualité évidente, quasiment incontournable. D’ailleurs elle fait plus peur qu’on peut l’imaginer........

        
      

      


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 15 décembre 2016 19:02

    Tous les jours nous fabriquons notre avenir, nous vivons notre histoire.

    Force est de constater que les pauvres auront toujours faim et que les riches ont en permanence un bon appétit.

     


  • Odin Odin 15 décembre 2016 19:09

    Ce monsieur Turchin devrait arrêter de se masturber les neurones pour essayer de prévoir l’avenir avec la cliodynamisue.

    Afin d’avoir des probabilités fiables à 100% sur notre avenir à court, moyen et long terme, il devrait se rapprocher de un ou plusieurs membres du CFR ou de la Trilatérale.


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 16 décembre 2016 10:59

    Que ce soit la cliodynamique, la thermodynamique sociale ou la MHD...etc.., actuellement ce monde étant surveillé, fascisé (le plus étroitement possible) il y a des sujets qu’il vaut mieux éviter de développer sans quoi les ennuis arrivent .
    Ils sont partout, ils sont déterminés, violents puisqu’ils bénéficient de tous les soutiens et de toutes les lois. 

    Un simple petit exemple certes anodin mais vrai, on nous bassine avec les déserts médicaux, mais les intérêts particuliers, le conseil de l’ordre contribuent largement aux déserts médicaux.
    Ministre ou pas les vers sont dans la pomme.

      


Réagir