mardi 25 avril - par christophecroshouplon

La peste et le choléra

Ça sera mon dernier billet sur la politique française avant le 7 mai. Le choix des urnes, à savoir les deux finalistes désignés l’un comme l’autre avec disons-le de bien petits scores (surtout pour Marine que d’aucuns dont moi estimaient pouvoir atteindre voire dépasser la barre des 30/100) m’apparait comme un choix entre deux fléaux, la peste brune contre le choléra teinté en bleu et rose chambre d’enfants.
 
Je vois sans surprise ressurgir ici et là des admonestations publiques de type « barrage au FN » et « halte au fasssisme ». C’est-à-dire exactement les mêmes formules et les mêmes reflexes pavloviens qui ont grandement contribué à son essor depuis 1983. Confondre morale pour ne pas dire moralisme et politique, et faire de pareils amalgames niant complètement la réalité (historique et programmatique) en faisant du FN version Marine une filiale du parti nazi me semble d’une telle stupidité que je n’ai même pas envie de développer.
 
S’il est évident que les idées et thèmes du FN remuent des trucs assez rances chez un certain nombre de ses supporters (pas tous loin s’en faut), penser le faire reculer en continuant aveuglement à taper avec un marteau complètement bidon sur lui au lieu de poser de solides arguments pour démonter ses failles me semble totalement contre-productif. Et hélas bien représentatif d’une façon de faire de nos citadins tranquillement installés dans un système - et qui ont pour beaucoup perdu tout contact avec la réalité de leurs concitoyens habitant les villes péri urbaines et les villages. Lesquels doivent en avoir plus que marre, et je les comprends, de se faire à longueur d’année insulter, traiter de blaireaux et mépriser.
 
Il n’y a pas de menace fasciste en France et le programme de la Dame n’a strictement rien avoir avec ça. Il y a des mesures avec lesquelles je puis sous certaines conditions me trouver en accord, même si elles heurtent mes utopies. La préférence nationale telle qu’elle la défend est à peu de choses près appliquée aux States sans que cela gêne personne, en tout cas pas vous qu’elle hérisse ici. Le contrôle des frontières idem. De solides gardes fous institutionnels existent en France qui, au cas peu probable ou elle passe ce coup-ci limiteraient fort heureusement certaines applications. Si j’exècre cette désignation des étrangers et des immigrés comme étant la source de nos maux, je reconnais par contre qu’en l’état problème il y a et que faire l’autruche est destructeur. Les frontières sont devenues des passoires, les vagues migratoires sont devenues bien trop énormes et la manière dont nous traitons ceux qui sont là sont scandaleuses sur le plan du respect de l’humain. Il y a donc beaucoup à faire sur le sujet, et je ne vois absolument rien dans le programme de Monsieur Macron qui puisse améliorer l’existant. Le mec en est encore à peinturlurer le réel en rose bonbon, c’est dire…
 
Les options "Marine" en matière de sécurité envers la menace terroriste m’apparaissent bien meilleures que celles de l’autre candidat, la fermeté est de mise ainsi que l’extrême prudence en état de guerre. Ce n’est pas que cela m’amuse de restreindre certaines libertés a la tête du client, mais quand on sait qu’à tout moment un fou furieux peut faire feu sur une foule, eh bien on n’hésite pas à ficher dehors des étrangers fichés S sans procès quand on veut se protéger efficacement. Les belles âmes je m’en doute nous proposent en échange de faire un grand débat : j’aimerais voir leur tête le jour ou leurs familles se feront exploser ! Macron sur ce point est plus qu’inquiétant par son angélisme, son inexpérience voire sa manière de prendre ce problème crucial par-dessus la jambe.
 
Le programme économique de la dame par contre me fait l’effet d’un truc totalement farfelu sur une base de choix que je trouverais assez proches des miens. L’UE étant devenue ce qu’elle est je suis d’avis d’en sortir et de retrouver notre souveraineté. Mais pas n’importe comment et certainement pas pour revenir en arrière. Or c’est ce qu’elle propose tout en changeant en permanence de braquet sur le sujet. Ca dépasse l’amateurisme et ça flaire l’arnaque pure et simple. Il y a peu d’économistes sérieux dans son entourage et bien trop d’idéologues. Bref : cette fumisterie dangereuse risquerait de mettre par terre économiquement tout son électorat et pas qu’eux. Sur la sortie de l'OTAN et le dialogue avec Poutine par contre, rien à dire : C'est le meilleur rempart contre Daesch, la realpolitik prévaut sur toutes les postures moralistes, lesquelles en la matière sont grotesques voire dangereuses.
 
Donc NON.
 
De l’autre côté, sans en remettre une couche tant j’ai écrit la dessus sur la logique ultra capitaliste et les liens oligarchiques de Monsieur En Marche, je récuse absolument l’option qui consisterait à choisir un gars qui nous propose purement et simplement de poursuivre un truc qui depuis 30 ans nous envoie tous dans le mur. Et qui symbolise très bien une fusion de ce qu’il dénonce, à savoir le clivage gauche droite (il n’y a qu’à voir la liste de ses soutiens) tout en faisant mine de jouer au révolutionnaire. Ce truc de mettre le système par terre c'est de l'attrappe-gogo.
 
Macron c’est à mes yeux la destruction accélérée de tout ce qu’au lendemain de la seconde guerre mondiale le Conseil National de la Résistance a créé. C’est la mort programmée de toutes les conquêtes sociales arrachées de haute lutte contre le grand patronat depuis la révolution industrielle. C’est l’abandon de la voix de la France au profit d’intérêts financiers qui veulent sa perte et y réussissent fort bien jusqu’ici. Et c’est enfin une insulte à l’intelligence par agence de communication interposée qui est en train de faire son nid sur un aveuglement collectif. Lequel, notons-le, ne concerne jusque-là que 24 pour cent des votants non nuls, ce qui laisse de l’espoir.
 
Voilà les amis. Je vous laisse avec ce choix cornélien. Pour moi vous l’aurez compris quel que soit l’option les 5 années qui vont suivre vont être bien tristes pour vous français. C’est ainsi, que voulez-vous. Les gens sont libres !
 

Bonne fin de campagne.



26 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 25 avril 18:16

    « Les gens sont libres ! »


    ... comme les poules libres dans le poulailler libre... avec le renard libre qui les mange librement pendant que d’autres se font piquer leurs oeufs en toute liberté...

  • JBL1960 JBL1960 25 avril 18:49

    Bah justement ; Profitons-en pour transformer cet abstentionnisme de fait en abstentionnisme politique ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/04/25/appel-conjoint-pour-un-mouvement-abstentionniste-politique/
    C’est pas faute d’expliquer que voter 1 jour c’est démissionner 5 ans ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/04/06/voter-un-jour-cest-aussi-demissionner-5-ans/ Même George Carlin en 2008, peu avant de mourir, l’a expliqué que le gars, ou la fille, qui vote ben y va pas en plus venir se plaindre. Donc, votez PAS ! Choisissons-nous, on a pas besoin d’eux et qu’est-ce qu’on risque sinon de réussir ?
    Vous avez raison sur 1 point, c’est qu’il y a bien un risque de voir beaucoup de gens voter en réaction pour La Maréchal Nous Voilà, tant le Macron pucé par Rothschild est le meilleur Bien-Zélé dont l’oligarchie n’aurait pas oser rêver, et Hollandouille l’a fait !
    Comme avec le Potus on est quelques uns à avoir dénoncer ce choix, qui n’en est pas un, entre la peste et le choléra ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/07/choisir-entre-la-peste-et-le-cholera/
    Rappelez-vous le peuple choisi Trump ! Même ici !
    Voilà, voilà, voilà...


  • gogoRat gogoRat 25 avril 19:17

    En marche ... sur la tête !
    ouf ! (c fou en verlan) : nous en avons maintenant la démonstration irréfutable et irréversible.
     (Si si ! C’est, paradoxalement une bonne nouvelle !
     car les premiers, démasqués, devenant les derniers -en crédibilité - , le bon sens ne peut maintenant, inéluctablement raffermir la détermination patiente de celles et ceux qui étaient jusqu’à hier dénigrés et diffamés comme ’protestataires’ . Le vaccin va faire son effet, ce n’est plus qu’une question de patience sereine et déterminée pour celles et ceux qui n’ont plus rien à perdre et tout à gagner d’un changement osé de paradigme !)
      
     Le pays supposé de la raison des Lumières se nourrit maintenant d’absurde et de ridicule , et, se regardant dans la glace, essaie pathétiquement de s’illusionner soi-même comme le Monsieur Teste de Paul Valéry :
     ’Il se voyait se voyant, et se voyant se voir’ ... devenu incapable de la moindre prise de recul (pour ne pas oser ’de hauteur’) pour contempler le tableau de sa déchéance aux yeux des regards étrangers !
      
     « Se croire un personnage est fort commun en France » disait déjà La Fontaine
     Pourtant, il ne pouvait pas encore connaître la prétention des candidats ’incarneurs’ de millions d’âmes qui se veulent ’en même temps’ défenseurs d’une égalité en dignité ayant succédé aux distinctions entre Noblesse, Clergé et Tiers-Etat !
      
     
     Et voilà que à peine un cinquième de ceux qui prétendent à une ’démocratie’ fraternelle usent et abusent de toutes les ficelles et coups tordus pour discréditer les 4 cinquièmes restants tout en prétendant vouloir les ’rassembler’ !
      
     La belle cohésion sociale que voilà en perspective !
     ...


  • Attilax Attilax 25 avril 19:41

    S’abstenir ou voter ne changera strictement rien, on l’a dans l’os bien profond. Ce n’est pas un choix, c’est le contraire. 23.5% de lobotomisés vont contraindre 76.5% à élire un golem dont ils ne veulent pas grâce au formidable épouvantail Le Pen, qui fonctionne à chaque fois depuis trente ans. C’est juste magique. On a ce qu’on mérite. Entre la catastrophe Fillon, la terreur Mélenchon, l’horreur MLP, le ridicule Hamon, les français (enfin 23.5%) ont choisi directement le candidat désigné par l’oligarchie, comme ça on est sûr qu’ils seront contents. Le pire, c’est qu’ils ont sans doute raison vu la brochette de tocards en face (Méluche étant le plus intéressant, quand même). C’est super tout ça, on va bien se régaler, les amis.


  • Attilax Attilax 25 avril 19:43

    Pour bien comprendre qui est Macron et ce qui est en jeu :
    https://networkpointzero.wordpress.com/2017/03/24/2017-le-coup-detat/


  • gogoRat gogoRat 25 avril 19:58

    ’le bon sens ne peut maintenant, inéluctablement que raffermir la détermination patiente de celles et ceux qui étaient jusqu’à hier dénigrés et diffamés comme ’protestataires’
     --------------
     
     Echec et mat , définitif, pour les prêcheurs d’humilité ’dans la place’ jusqu’à hier (avant ce 1° tour de présidentielle)  :
     
     - Les ’peuple de gauche’  : qui se sont tous tiré mutuellement dans les pattes les uns des autres, tout en reniant, factuellement, les promesses que leur prétendue ’raison’ avait fait miroiter à celles et ceux qu’ils disaient être ’dans l’obscurantisme’.
     
     - les bien-pensants ’de droite’,
     qui ont réussi à banaliser le népotisme sous prétexte que, procédurièrement, il pouvait encore échapper aux lois (qu’ils avaient contribué à oublié de clarifier sur ce point) ,
     qui nous désignaient jusqu’à hier des ennemis jurés, ’à Gauche’ autant qu’au centre, mais dont les opinions affichées s’avèrent soudainement à ce point creuses et vides qu’ils ont déjà subitement changé de casquette en faveur de leurs rivaux sous prétexte de vouloir éviter un diable qu’ils ont eux-même forgé de toutes pièces en toute complicité avec ces mêms ’Gauche’ et ’Centre’
     
     - les magouilleurs du ’Centre’,
     qui prétendaient avoir compris l’exaspération des Français devant ce faux et artificiel clivage Gauche/Droite ( Avec une Droite prétendument libérale, mais pire que l’URSS quant au dirigisme et aux prétentions de planification étatique ; et une Gauche prétendument proche des précaires tout en ayant poussé à la rue des manifestants que seule un état d’urgence a réussi à déstabiliser ...)
     Ces magouilleurs qui hurlant maintenant avec les loups de l’UMPS, font semblant de croire avoir réussi à dépasser le clivage Gauche/Droite, alors qu’ils n’ont fait que fusionner le pire de leur ’Gauche’ autant que de leur ’Droite’ ... en une ’droiche’ qui n’est que la continuité, en pire ! des mensonges et tromperies réunis des profiteurs contre les bons cowboys ’trop’ dociles qu’ils font dompter par l’entremise d’une concurrence des précarisés autochtones avec les victimes de régimes dictatoriaux ou indigents à l’étranger !
    ...
     
      
     

     
     


  • gogoRat gogoRat 25 avril 20:24

    S’abstenir ou voter ne changera strictement rien, ...
     certes ! 
     mais, tant mieux !!
     car la leçon qui s’impose à tous n’est pas : ’ on l’a dans l’os bien profond’
     ..
    . mais, au contraire :
     maintenant que les leurres , paillettes creuses, coquilles vides, faux-semblants, idéologies de pacotille ... ont été démasquées ,
     les Français n’ont plus d’autre choix qu’une détermination à toute épreuve à arrêter de se faire mener par le bout du nez !
     
     Lorsqu’on les sommera d’accepter une 2e proposition d’emploi (par un incompétent dans leur profession, un conseilleur non payeur, fervent défenseur du népotisme procédurier ...) ils ne se laisseront contraindre à cet esclavagisme de fait qu’accompagné en permanence de deux gendarmes !
     Et si jamais les économistes ou fort en thèmes n’arrivaient toujours pas à comprendre que cette mise en marche va coûter excessivement cher à toutes et à tous, il restera aux sans-dents la fierté de tirer consciencieusement les leçons données par les procéduriers incarneurs et népotiques :
     en s’astreignant courageusement à une grève du zèle sans faille !



    • gogoRat gogoRat 25 avril 20:38

      cf C. Dejours ’sortir de la souffrance au travail’ :

      ’Le travail collectif se déploie essentiellement entre les prescriptions, les ordres - soit la coordination - et le travail collectif réalisé par une équipe de travail - soit la coopération.
      Les ordres proférés par la coordination ne sont jamais exécutés strictement.
      Même à l’armée, le temple de la discipline et de l’obéissance, si les hommes s’en tiennent à obéir aux ordres, l’armée est vaincue. Il faut savoir « interpréter » les ordres. Ailleurs, si l’on obéit strictement aux ordres, cela s’appelle la grève du zèle, et l’entreprise tombe en panne.’


  • gogoRat gogoRat 26 avril 01:00

     encore une incitation à veauter ’utile’ et à se conformer ainsi au non-sens abyssal ambiant !

     Dès que le vote n’est plus un vote d’adhésion intime, mais un calcul prétendant spéculer sur le vote des autres, ce n’est plus une estimation démocratique de la volonté générale : ce ne peut être un acte citoyen !
     C’est au contraire un acte d’inspiration dictatoriale cherchant à contraindre procédurièrement autrui en exploitant les failles anti-démocratiques de la consultation qui se dit citoyenne !
    Ou, pire encore, cela peut être une volonté délibérée d’user d’un stratagème de légitimation sciemment mis en oeuvre, en toute complicité, pour ses leviers de pouvoir anti-démocratiques ;((
     
     
     Combien de celles et ceux qui se rendront coupables de cette forfaiture ont conscience que si jamais, contre toute attente de leurs ’héroïques’ spéculations, le candidat pour lequel il diront avoir ’voté en se pinçant le nez’ advenait à ne pas être élu ... ils auraient alors le devoir (au moins moral) de la décence (publique) de faire amende honorable à l’élu inattendu par eux et qu’ils avaient désigné comme indigne  ! 
     Ils auraient alors la pleine responsabilité de devoir suivre avec tout le respect et la déférence voulue, la politique désignée par le veaute qu’ils auront pleinement cautionné en toute connaissance de cause !!
     
     ( à noter que : même se contenter de veauter blanc revient à cautionner l’élu final quel qu’il soit ... plus tout le dispositif des stratagèmes de légitimation en vigueur aujourd’hui )


    • Shawford Shawford 26 avril 01:08

      @gogoRat

      A minima, une analyse aussi pointue est a priori inaccessible au votant Maqueneauniste lambda smiley

      De fluctuat nec mergitur comptera les siens smiley


    • Frau Makrel Frau Makrel 26 avril 13:55

      @Shawford


      Che ffffhhhhous préviens une dernière fois ! Ce serait eine kolossâle katastrôfe si le Front Naziônale gagnait.

       Fffffhous n’aurez plus d’euros, fhhhous ne pourrez plus bénéficier des services de ma Kommandantur à Bruxelles, et fffhous ne mangerez plus Halal ! 

      Voter pour mon vice-chancelier Macrône von Rothschild ! 

    • Shawford Shawford 26 avril 14:08

      @Frau Makrel

      Il est imbuvable, l’autre maquerelle aussi : joker !


    • Louve de France Louve de France 26 avril 17:14

      @Shawford


      Et pourtant mon Shawford, cette élection est la quintessence de la lutte des classes.

      Le choix est on ne plus binaire et simple : 

      - L’oligarchie mondialiste qui mange et remange au Fouquet’s et à la Rotonde avec le showbizz. 

      OU

      - La France des ouvriers, des paysans, des vitraillistes, des artisans, des policiers, des chasseurs...


      J’espère que Marine mettra en avant ce combat des classes ! Elle a tout dans les mains, 

    • JL JL 26 avril 17:34

      @Louve de France
       

       
      Combat des classes ? Où ça ? Celle qui veut faire de la France un bunker vs le minet aux grandes dents qui va lui arracher toutes ses portes et ses fenêtres ?! 
       
      Non pas lutte des classes, mais deux crocodiles qui se disputent le même marigot.
       
      Ceci dit, vous avez drôlement châtié votre langage : Hier encore, vous traitiez les insoumis de pleutres adorateurs d’immigration qui n’en ont pas ! et je ne cite ici que les propos présentables.
       
       Votre France, celle du FN méprise ouvertement la France des ouvriers, des paysans, des artisans, des fonctionnaires des employés, des retraités, des handicapés, des pauvres, ...
       

      Votre retournement de veste ne prouvent que votre hypocrisie et nous montrent quelle personne méprisable vous êtes.
       
       



  • philippe baron-abrioux 26 avril 09:07

     

     Bonjour ,

     les urnes ont parlé et désigné de façon claire , sans aucune contestation , les deux compétiteurs pour le second tour .

     que le résultat nous plaise ou pas n’est plus le sujet : le second tour désignera celle ou celui qui devra assumer l’entière responsabilité de ses engagements , ceux qui ont été évoqués pendant la campagne du premier tour mais aussi ceux qui figurent dans le programme de chacun (et dont j’ai quelques doutes qu’ils aient été lus par chaque électeur du 23 avril ) .

    les sources d’information sur le contenu des programmes de chacun sont multiples et certaines mêmes comme pour certains candidats non qualifiés pour le second tour se sont multipliés sur Internet . avec le succès que l’on voit .

     LA CONSTITUTION DE 1958 accorde au président français des pouvoirs dont aimeraient pouvoir disposer bien des démocraties réelles .

     on nous prédit dès maintenant un résultat , comme si tout était joué d’avance ; pure folie !

     la même sottise a été commise aux U.S.A pour D.Trump, en Grande Bretagne sur le Brexit .
     
     cela fait plusieurs mois que les Institutions de la République ont été bafouées , par des candidats qui s’en prétendaient les défenseurs à longueur de meetings ou de débats .

     et pourtant elles ont tenu , tant bien que mal dans un pays en état d’urgence , avec des attentats , un peuple déboussolé par des « affaires » dont les auteurs depuis longtemps avaient trompé leur électorat à bas bruit ce qui a conduit à l’échafaudage de plans B , bâtis à la va vite pour ne pas laisser des chaises vides .

     j’ai déjà il y a plusieurs mois écrit que si, comme le dit la constitution le président préside, ( c’est son rôle et sa fonction ) , le gouvernement gouverne , à charge pour lui de mettre en oeuvre l’orientation indiquée par le président pour la gouvernance de la France en s’appuyant sur une majorité parlementaire , députés et sénateurs , ayant pour fonction d’élaborer les lois permettant que les options politiques choisies puissent être transposées dans la réalité .

    c’est la conjonction entre ces deux pôles , Présidence et Gouvernement issu d’une majorité parlementaire (si possible ) , qui imprime à notre pays ses choix de tous ordres .

     j’espère que la campagne pour les législatives sera épargnée par les « affaires » et que les électeurs sauront si nécessaire garder la tête froide devant les difficultés réelles que nous observons : désordres voire panique dans les principaux partis dont les têtes pensantes sont totalement décrédibilisées et rejetées , et aucune voix suffisamment claire pour exprimer un message compréhensible à l’électorat . le trouble actuel est dangereux .

     c’est d’ éventuelle clarté dont les électeurs frustrés depuis trop longtemps ont maintenant envie . faute de quoi la réponse risque d’être rapide et prendre des formes imprévisibles ce qui souvent empêche tout progrès réel : on ne fait rien de positif sous la menace d’une société en colère .

    bonne fin de journée !

     P.B.A

      

     


  • Shawford Shawford 26 avril 09:46

    Pensez double printemps :

    - Celui de l’avant premier tour et ses attentats à point nommé !

    - Celui de l’avant second tour, entre gens de bonne compagnie, sans aucune menace d’attentats à l’horizon.

    Bêêêêêêêeêêêêêêêêêêêeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !!!!!

     :->


  • moi29 moi29 26 avril 16:04

    Un ex-conseiller de 2012 de marine le pen :

    « Moi, qui connais le FN de l’intérieur » :


    Gaël Nofri a choisi une tribune dans le Huffingtonpost pour détailler sa position. 
    « Ce n’est pas moi, qui connais le FN de l’intérieur, qui ai pu constater tout le mensonge que représente la dédiabolisation annoncée et qui perçoit la place que prennent dans l’entourage de la candidate les éléments identitaires, racialistes, xénophobes et antisémites, qui nierais aujourd’hui ce besoin de faire barrage à Marine Le Pen ? »


  • izarn izarn 26 avril 16:08

    Ca se voit que vous avez des économies bien placées, et des interets financiers...
    Ceci dit, les gens qui n’ont pas d’économies, n’ont rien à branler du problème...


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 avril 17:19

    Une info de plus sur la suffisance des soutiens à Macron, la dernière vient du sinistre Attali, ( allias l’homme qui pétait plus haut que son luc )

    Attali qualifie le sort des salariés de Whirlpool d’« anecdote »

    Attali l’homme qui a également dit que 87% des Français étaient des demeurés  !

    Autres infos, sa mégalomanie lorsqu’il était le président de la BERD à Londres !


    Les soutiens de Macron , un vrai panier de crabes !


    @+ P@py


  • arthes arthes 26 avril 18:24

    Et j en profite pour ressortir mon slogan : Marine c est du fachisme, peut etre (pour ma part je pense que non) Macron c est du nazisme, sans aucun doute.


    Et au second tour j aurais vote Melenchon sans hesiter, si il y avait eu lieu , ce n est pas du tout ma tasse de the (c est sectaire et violent , peut etre) mais compare a l autre saloperie, il y a pas photo, faudrait un front du peuple contre Macron, apres, il sera toujours temps de se battre entre nous, et de reprendre nos vi eilles querelles, comme les gaulois d axsterix smiley

  • troletbuse troletbuse 26 avril 18:26

    Un peu leger les explications du programme Le Pen.


    • arthes arthes 26 avril 18:55

      @trolebuse

       ???

      Si c est pour moi, vu que je n en parle pas plus que celui des autres, elles sont meme inexistantes.
      Je livre juste mon sentiment et ma position dans tous les cas de figure : Non a Macron.


      Je suppose d ailleurs que c est inutile d expliquer les program mes puisque chacun semble savoir pourquoi et pour qui il ira voter, ou pas voter .






  • devphil devphil 27 avril 09:34

    Macron n’est pas la bonne solution pour la présidentielle

    http://reseauinternational.net/panegyrique-de-emmanuel-macron/


    • JL JL 27 avril 09:41
      @devphil
       
       Ce n’est pas une raison pour se jeter dans les rets du FN !

Réagir