samedi 31 août 2013 - par SEPH

La « roulette » américaine au Moyen-Orient : le ridicule ou l’embrasement général ?

- 1 Le Massacre Chimique d’Al Ghouta : UNE GRANDE PROVOCATION ?

Le massacre de centaines de Syriens, à Al-Ghouta près de Damas, dont la plupart étaient des enfants, a soulevé l’opinion publique mondiale, depuis mercredi 21/08/2013 , et notamment avec la propagation des images d’enfants et de civils martyrs, qui ont péri dans ce massacre.

DEUX QUESTIONS :

Ce massacre est-il réel ?

Si oui, quels sont les auteurs ?

Pour le savoir, il faut chercher la réponse auprès de ceux qui fournissent des preuves réelles :

La Russie a fourni aux Nations Unies les images satellites irréfutables de deux missiles chargés de produits chimiques qui se sont abattus sur Al Ghouta faisant des centaines de morts, dont la plupart des enfants. Ces missiles ont été lancés depuis la région de Douma en Syrie, sous contrôle des rebelles .

Cette information à fait l'objet de peu d’intérêts de la part de la presse occidentale  ! . Le Figaro, très connu pour le soutien qu’il apporte à Fabius et aux rebelles, se pose quand même la question de fond :

« Quel intérêt aurait eu Bachar el-Assad à lancer une attaque non conventionnelle au moment précis où il venait d’autoriser des inspecteurs de l’ONU ? » – Le Figaro 22/08/2013 CQFD !

 Par ailleurs, le Conseil de sécurité a rendu son rapport avec la mention « fragile », et sa déclaration est très prudente . En effet le Conseil de sécurité veut découvrir la vérité sur l'utilisation des armes chimiques dans la banlieue de Damas . », une déclaration qui vient s’ajouter à celle de la délégation Italienne qui rapporte « la délégation syrienne a présenté une vision qui mérite que l’on s’attarde dessus !  ».

JPEG - 48.9 ko
les martyrs d’une odieuse machination

- 2 La planification de ce massacre par les rebelles ? :

  • Une vidéo circule en boucle sur les médias a été postée la veille du massacre !!. C'est donc une véritable fabrication de l’information avant qu’elle ne se produise !

En effet, la video a été publiée par le site des rebelles, et titrée du massacre de l’attaque chimique sur AL Ghouta le 21/08/2013, le lien video sur Youtube atteste encore de sa publication réelle, en date du 20/08/2013, soit la veille !

Cet élément, et bien d'autres éléments de mises en scène, attestent que les terroristes avait planifié cette horreur pour une monstrueuse opération publicitaire à des fins inavouables.

JPEG - 60.8 ko
La preuve de la machination
Une image d’une tragédie du 20 août 2013 qui va se produire le lendemain 21 août 2013 !!!!!

- 3 Des substances chimiques découvertes samedi 24 Août 2013 à Jobar . D'où proviennent-elles ?

Lors de leur entrée à Jobar dans la banlieue de Damas, des soldats de l'armée syrienne ont été intoxiqués gravement après l'inhalation de gaz toxiques.

Il existe bien des armes chimiques entre les mains des terroristes comme l'écrit le correspondant de l'agence de presse syrienne Sana. Il a indiqué que des unités de l'armée ont saisi dans l'un des repaires des terroristes de cette région un grand nombre de masques de protection et des médicaments utilisés au cas de l'inhalation de matières chimiques. Ainsi qu'un dépôt précurseur destiné à fabriquer des armes chimiques : jerricans en plastique, plusieurs sacs contenant de la poudre blanche, bouteilles pour gaz naturel, grenades démontées.

La présence de ces substances chez les groupes terroristes est une preuve flagrante de l'utilisation de gaz de combat contre le peuple syrien.

Autre preuve importante, elle est donnée par le journal israélien Jerusalem Post qui citant un représentant du parlement britannique rapporte cette information ! : " Israël « trafique » du gaz sarin en Syrie et à destination des rebelles qui combattent le régime Assad, affirme George Galloway . " : http://www.youtube.com/watch?v=VrtM2w6BrXw

Ainsi, si le gaz sarin est utilisé en Syrie, il ne peut l'être que par des terroristes liés à Al Qaida et ces groupes sont fournis et alimentés par Israël" , dit Galloway. " il est ridicule d'accuser le régime Assad d'avoir utilisé ce gaz alors même que c'est à son invitation que les enquêteurs onusiens se trouvent en Syrie"

JPEG - 96.1 ko
Un pays complexe avec une grande variété de populations

- 4 Qu'est-ce qui a poussé les rebelles à commettre ce massacre ? :

On peut se poser la question sur les raisons qui ont poussé les « rebelles » à commettre ce massacre ? Sans doute pour exploiter la présence de la Commission d’enquête. Mais pas seulement.

La vraie raison est que la grande offensive de l'armée syrienne appelée « Bouclier de la capitale » encercle totalement les terroristes dans la banlieue de Damas avec 30000 soldats. Les opérations des forces terrestres se sont concentrées à Jobar et à Zamalka et l'armée tente de couper les liens entre les terroristes d'al Ghouta avec les localité environnantes. 

C'est cette offensive vitale qui a poussé les terroristes à tout faire pour accuser Assad d'usage de l'arme chimique, afin d'avoir une aide ou un répit.

En conséquence, l'argument chimique est totalement infondé dans la mesure où l'armée syrienne cumule les succès :" il n'y a aucune raison pour que l'armée syrienne commette un tel acte , se ternisse l'image . ce raid chimique est l’œuvre de ceux qui voient leur échec proche à savoir les mercenaires étrangers.

- 5 Les retombées de cette provocation macabre

Tout ceci a pour but une intervention étrangère pour venir en aide aux terroristes qui sont défaits sur de nombreux fronts.

Les Etats-Unis mettent de l'huile sur le feu en annonçant le déploiement de moyens militaires permettant de fournir des "options" à Obama, s'il ordonnait une intervention, en Syrie.

En effet, quatre destroyers américains munis de missiles de croisières lèvent l'ancre vers la Syrie, a annoncé, hier samedi soir, le chef d'états-majors interarmées américains, le général Martin Dempsey, lors d'une réunion. Ceci permettra l'emploi , en représailles, de missiles de croisières dévastateurs.sur la Syrie.

Le Qatar demande aussi à ce que le Conseil de sécurité soit ignoré et que la Syrie soit attaquée. De plus, la Turquie et Israël demandent une intervention militaire. D'ailleurs, Fabius (le responsable pas coupable) qui est allé prendre ses ordres, ce week-end, en Israël, en revient gonflé à bloc, il veut du sang !!!!

Alors, l'embrasement du Moyen-Orient c'est pour quand ?

- 6 La Syrie est depuis le début l’objet d’une conjuration internationale pour trois raisons principales :

- Premièrement : la SYRIE est un verrou que l'Occident veut détruire , pour ensuite s’occuper de l’Iran, de l’Irak après le départ des américains, du Liban, de la Palestine, etc. pour pouvoir encercler la Russie et la Chine par des bases militaires.

- Deuxièmement, il y a un objectif constant pour l’Occident au Moyen Orient : l’existence, la sécurité et l’expansion de l’Etat d’Israël..L'Empire US veut découper la Syrie pour ses alliés : la Turquie réclame le nord de la Syrie et l'Israël le sud dans le cadre du grand Israël.

  • Troisièmement, il y a l’exploitation des richesses nationales dans le monde arabe, et la Syrie est également très riche en gaz. Elle est un aussi un point de passage obligé pour que le Qatar exporte son gaz par pipeline, sans avoir à passer passé chez son ennemi l'Arabie Saoudite.

Ce sont quelques-unes des raisons fondamentales qui expliquent l'agression de la Syrie qui a réussi à tenir tête à une conjuration internationale de presque trente pays du monde, et à un terrorisme international que l’Occident dit combattre, mais qu’en réalité il arme, en lui offrant une couverture et une légitimité honteuse et barbare. Ainsi, la stratégie des nouvelles guerres coloniales est de payer des mercenaires qui sont près à tout pour piller et mettre à feu et à sang les pays que veut spolier l'Empire.

JPEG - 48.4 ko
Dans ce visage l’échec de rassembler des alliés sur la Syrie, Obama poursuit la politique à laquelle il s’est une fois opposé
  • 7 Sommes nous à deux doigts d'une troisième guerre mondiale ?

    Les plans d'agression de la Syrie sont prêts depuis longtemps. Puisque après la Libye était programmée la Syrie, puis l'Iran pour que l'empire puisse recomposer cette région selon les désirs d'Israël.

Pour le moment, les va-t-en-guerre temporisent. Le président américain Barack Obama a affirmé mercredi ne pas avoir pris de décision sur une éventuelle action militaire occidentale en Syrie. François Hollande insiste sur la nécessité d'une "solution politique", avant de recourir à la "force". Et le Premier ministre britannique, David Cameron, auparavant favorable à une action rapide, veut désormais attendre les conclusions de l'enquête de l'ONU sur l'attaque chimique que le régime aurait commis le 21 août.

Qu'est-ce qui retient ces fous de guerres ? . Il y a comme un lézard. En effet, les renseignements américains, pressés par le Congrès et la Maison Blanche viennent de faire des révélations étonnantes. En matière diplomatique, cette déclaration, "nous sommes dans l’incapacité de dire qui est à l’origine de l’attaque chimique". Si cela est confirmé, alors faut-il embraser le Moyen-Orient et la planète sur des doutes sans preuve ? La réponse est NON.

La question principale devient la suivante : Est-il possible sans perte de crédibilité à la face du monde de reculer pour les bailleurs de fond des terroristes ? Alors l'agression directe des occidentaux conduite par l'Empire aura lieu.

Les choses ne se limiteront pas à de petites frappes. Quand les militaires attaquent un pays c'est pour faire le maximum de destructions humaines et matériels. Aux premiers tirs de missiles de croisières US, les bateaux russes les détecteront et préviendrons la Syrie qui alertera à son tour l'Iran et le Hezbollah.

Deux possibilités :

    • l'Iran et le Hezbollah ne bougent pas. L'Iran monnaye ainsi sa reconnaissance sur la scène internationale et obtient la levée des sanctions économiques, voire l'autorisation de poursuivre son programme de développement civil de l'atome conformément aux traités internationaux. Le Hezbollah sera , avec la bénédiction des US, admis au seins d'un nouveau gouvernement libanais.

    • Au contraire, c'est une pluie de missiles tiré par l'Iran et le Hezbollah en représailles sur Israël, l'Arabie Saoudite, le Qatar,. Qui pourra alors arrêter cet embrasement , sinon un accord États-Unis- Russie pour éviter le pire.

- 8 CONCLUSION

Obama sait très bien que ce sont les « rebelles » qui sont les auteurs de ce massacre, et ce n'est pas le premier perpétré par les terroristes. Les États-Unis n'ont-ils pas aidé l'usage de gaz toxiques (fournis par l'Allemagne) par Sadam Hussein contre l'Iran !, n'ont-ils pas déversé des milliers de tonnes de produits chimiques au Viet-Nam ! . Le gouvernement États-uniens a prouvé son cynisme. Obama est dans la continuité, commandité par le lobby sioniste.

Par ailleurs, le Canada et la Grande Bretagne refusent de participer à cette « punition » qui leur semble montée de toute pièce.

Ce n'est pas faute de d'avertissements : les néoconservateurs portent un regard sceptique sur les arguments avancés par Obama pour justifier son attaque contre la Syrie . Il est aussi vrai que l'opinion n'est pas convaincue tout comme certains médias très conservateur comme foxnews (http://www.foxnews.com/politics/2013/08/30/obama-flirts-with-go-it-alone-approach-on-syria-despite-past-criticism-on-iraq/ ) qui ne semble pas épouser la thèse officielle d'une nécessaire attaque contre la Syrie. Même une figure ultra belliciste telle que Rumsfeld s'interroge sur l'opportunité de déclencher une guerre qui " ne sert pas forcément les intérêts des Etats Unis".

Obama frappera, car il c'est piégé lui même et il ouvrira la boite de pandore qui fera qu'au Moyen Orient et peut-être ailleurs plus rien ne ressemblera à auparavant. Le retour de bâton risque d'être cuisant pour l'humanité et en particulier pou l'Empire dans sa fuite en avant.

Obama doit dont choisir entre le ridicule (ne pas y aller ou des frappes symboliques très limitées) ou être le terroriste pyromane de la planète. Cette situation est très inquiétante, car il choisira sans doute la seconde solution.

Obama frappera, car il c'est piégé lui même et il ouvrira la boite de pandore qui fera qu'au Moyen Orient et peut-être ailleurs plus rien ne ressemblera à auparavant. Le retour de bâton risque d'être cuisant pour l'humanité et en particulier pou l'Empire dans sa fuite en avant.

Ainsi pour la première fois de l’histoire : les Etats-Unis sont du même côté qu’al-Qaïda." C'est Robert Fisk (*) qui pense qu'Obama est en pleine dérive.

UNE FOIS DE PLUS DES PEUPLES SOUFFRIRONT DE L'AROGANCE PREDATRICE DES POLITIQUES COLONIALISTES.

 

REF  - Le peuple syrien gazé : A qui la faute ? : http://www.legrandsoir.info/le-peuple-syrien-gaze-a-qui-la-faute.html

- Michel Collon :http://www.michelcollon.info/Propagande-de-guerre-pour.html

- Vers la déstruction de la Syrie et de la Jordanie ? : http://french.irib.ir/analyses/item/272421-vers-la-d%C3%A9struction-de-la-syrie-et-de-la-jordanie,-par-mireille-delmarre

- Confidentiel Syrie : http://allainjules.com/2013/08/29/confidentiel-syrie-nous-sommes-dans-lincapacite-de-dire-qui-est-a-lorigine-de-lattaque-chimique/

- AUDIO. Complot contre la Syrie : Bassam Tahhan "vers une guerre mondiale" : http://allainjules.com/2013/08/27/audio-complot-contre-la-syrie-bassam-tahhan-vers-une-guerre-mondiale/

- False Flag en Syrie : Les rebelles ont fait usage d’armes chimiques et les américains mentent ! : http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/false-flag-en-syrie-les-rebelles-140152

- Comment les Etats-Unis ont soutenu la campagne d'attaques chimiques de Saddam Hussein :http://www.slate.fr/story/76858/etats-unis-attaques-chimiques-irak-saddam-hussein

(*) Robert Fisk : journaliste britannique, grand reporter et correspondant au Proche-Orient depuis plus de trente ans à Beyrouth du journal The Independent. : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/robert-fisk-non-bachar-el-assad-ne-127311



25 réactions


  • Denzo75018 31 août 2013 14:08

    Hollande : le nouveau caniche des Américains !


    • Talion Talion 31 août 2013 14:10

      J’aurais personnellement utilisé un autre terme que celui de « caniche », mais l’idée est là...


  • Talion Talion 31 août 2013 14:09

    Bref... Le monde est au bord du gouffre et le blog atlantiste s’apprête à faire un grand pas en avant...


  • berry 31 août 2013 14:17

  • ahtupic 31 août 2013 14:28

    Les américains ont assassinés 3000 citoyens américains le 11/9, alors quand il s’agit d’étrangers, ils peuvent faire mille fois fois pire, enfants ou pas, pour arriver à leurs fins


  • Albar Albar 31 août 2013 15:45

    John Kerry dans ses oeuvres, ’’Tazer pour une question sur les Skull and bones’’ ( voir la vidéo), voila ce qui est arrivé au jeune Andrew Meyer le 17/09/2007 à l’université de Floride au sujet du projet du GMO. Ce Kerry est dangereux, il applique les consignes.

  • Massada Massada 31 août 2013 18:24

    Obama veut entreprendre une attaque qu’il ne désire pas en abandonnant préalablement tout effet de surprise et en expliquant à son ennemi qu’il n’a, en fait, rien à craindre de ce qui va se dérouler, et en lui annonçant à l’avance que l’action ne mettra pas en péril ses intérêts ni son régime. 


    En termes stratégiques, c’est du jamais vu.

    En attendant, il implique dans ce conflit Israël qui ne souhaite pas être partie prenante dans cet action hasardeuse.
     



    • berry 31 août 2013 19:10

      « il implique dans ce conflit Israël qui ne souhaite pas être partie prenante dans cet action hasardeuse. »

      Oui bien sûr, israël préfère que les autres fassent la guerre à sa place.
      Les israéliens n’ont aucune envie d’envoyer des troupes en syrie, ils préfèrent envoyer des soldats américains, français, turcs ou des djihadistes sunnites. Et s’ils peuvent continuer sur l’iran, ce serait parfait pour israël.

      BHL, Sarkozy, Fabius et tant d’autres étaient ravis d’envoyer des soldats et des pilotes français en Irak, en Afghanistan et en Libye, ils n’avaient aucune envie d’envoyer des troupes israéliennes.

      http://www.youtube.com/watch?v=PZX6xjaIQlU&nbsp ;
      Comme dit Hervé Ryssen « Faites les vous-mêmes vos guerres ! »


    • Massada Massada 31 août 2013 19:24

      Nous sommes un peuple pacifique !



    • berry 31 août 2013 20:10

      pacifiques comme Genrikh YAGODA par exemple
      http://mutien.com/site_officiel/?p=11738
      .


    • goc goc 31 août 2013 20:13

      Nous sommes un peuple pacifique !

      c’est vrai que chez vous les tee-shirts qui font fureur, c’est ceux qui expliquent qu’avec une seule balle vous arrivez à tuer deux etres humains : une palestinienne enceinte et son bébé

      ça c’est du pacifisme !!


    • Massada Massada 1er septembre 2013 08:28

      Nous sommes un peuple pacifiste entouré de barbares qui s’entretuent et rêvent de nous éliminer.

      Regarder partout dans le monde arabe, Irak, Syrie, Egypte etc...de la barbarie à l’état pure.

      Heureusement, nous avons une armée forte et éthique, ce qui nous permet de résister à l’mage de ce petit village gaulois qui résistait à l’Empire de César.

      PS : je me fous royalement de vos opinions smiley 





    • COVADONGA722 COVADONGA722 1er septembre 2013 08:36

      yep Massada , bonjour , marwaaff !!!!!tellement pacifiste ! que le nom des gus qui se sont enfermés

      dans la forteresse de votre gift ont donnés leurs noms à l’adjectif Zélé et à l’époque Eléazar était plus connu pour jouer du sica « c’est devenu sicaire en latin tueur au couteau » que pour lire le kaddish ! 


      Asinus : ne varietur 

    • COVADONGA722 COVADONGA722 1er septembre 2013 08:42

      yep , salut Gordon , Massada fait de l’humour de toute façon pour lui c’est tout benef des chiites takfiristes 

      se faisant fumer par des hebzis plus le bordel en syrie sont pas prés de devoir rendre le Golan

      Asinus : ne varietur 

    • Massada Massada 1er septembre 2013 15:50

      Les Syriens ont consacré énormément de ressources pour édifier une arsenal d’armement chimique, c’était une surprise qu’ils nous réservaient. 

      Maintenant ils s’en servent entre eux. C’est poétique ce retournement de situation.


  • goc goc 31 août 2013 20:09

    Il y a un élément que personne ne prend en compte mais qui pourrait se produire, c’est tout simplement que le bombardement ricain soit un fiasco technique, c’est à dire que les missiles tombent sur des bâtiments civils (genre hôpital), ou carrément en pleine mer

    Car je reste persuadé que les russes rêvent d’expérimenter leurs systèmes de défense sur les ricains
    Déjà ils annoncent l’arrivée de deux bâtiments en face de la Syrie, et je suis sur que ça doit etre bourré des sous-marins de toutes sortes


  • berry 31 août 2013 20:31

    Obama vient d’indiquer qu’il souhaitait intervenir en syrie, mais a soumis la décision au vote du Congrès.

    Les journalistes sionistes d’I Télé avaient l’air tout dépités.....je vous résume leurs réactions :
    « Comment est-ce possible ? il faut encore attendre ! quelle indécision ! »


  • SEPH 31 août 2013 23:57
    LE PEUPLE DE FRANCE DIT NON A L’INTERVENTION EN SYRIE

    Souvenons nous :
     - La Guerre du Golfe persique a été rendue possible grâce à l’affaire des couveuses au Koweït…...Seulement voilà, les témoignages s’avéreront être mensongers, et auront servi à favoriser l’entrée en guerre des Occidentaux.

     - La Guerre en Irak a été rendue possible grâce à l’affaire des armes de destruction massive… Seulement voilà, elles ne furent jamais trouvées car il s’agissait d’un montage grossier destiné à envahir ce pays.

     - En février 2003, la France avait refusé – avec raison – de se joindre à la guerre en Irak. De nombreuses vies françaises furent ainsi épargnées, et de ce fait la France avait évité de se mouiller dans un conflit sanglant bâti sur un mensonge.

    Aujourd’hui, l’Occident et l’USraël tentent de justifier une guerre en Syrie en ne s’appuyant sur aucune preuve ! Des sondages montrent que globalement 59% des Français sont clairement opposés à une telle intervention millitaire.

    Au lendemain de l’attaque chimique du 21 août dans les faubourgs de Damas, une radio nationale française proposait un sondage : « Syrie, faut il intervenir ? ». Les français ont majoritairement répondu par la négative (80%). Le 26 août 2013, un autre sondage enregistrait un résultat similaire (79,55%) à la question : « Les Occidentaux doivent-ils intervenir militairement en Syrie ? ».

    Le vent tourne également chez les politiques français qui n’hésitent plus à exprimer publiquement leur opposition, dénonçant l’attitude irresponsable et va-t-en-guerre du Président Hollande et de son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

    « Nous exigeons des preuves sur les armes chimiques en Syrie ! » ont déclaré cinq parlementaires dans un communiqué : Alain Marsaud, Jacques Myard, Thierry Mariani, Philippe Meunier et Lionnel Luca. Selon ces eux, « Nul ne peut fonder une intervention militaire dans un contexte de confusion  », rappelant à cet effet l’affaire irakienne et l’intervention destructrice en Libye qui a fait plus de 100 000 civils tués par les bombes de l’OTAN.

    D’autres responsables politiques se sont également opposés à cette posture du Gouvernement. Ainsi, le député UMP Philippe Meunier, secrétaire de la Commission de la défense nationale et des forces armées, voit dans la volonté du Président français une «  politique de la canonnière dangereuse et irresponsable  ».

    Jean-Luc Mélenchon (Parti de Gauche), est quant à lui radicalement opposé à l’intervention. « Ce serait une erreur gigantesque, peut-être le seuil d’une guerre beaucoup plus large que toutes celles que nous avons vues dans cette région. Nous savons que les nord-Américains ont l’habitude d’utiliser n’importe quelle sorte d’argument pour justifier une intervention militaire. Cette fois-ci, c’est le gaz. Il ne faut pas faire cette guerre !  » insiste l’eurodéputé, prônant une « solution politique ».

    Il est temps que notre petit toutou qui est le larbin d’Obama réfléchisse aux conséquences au lieu d’’écouter les vociférations du CRIF et d’Israël.


    • goc goc 1er septembre 2013 09:31

      Dans le Midi-« libre » d’hier matin, un article faisait état d’un sondage nationale indiquant que 67% des français étaient contre cette boucherie programmée.

      Du coup l’article proposait un sondage interne (aux internautes) qui donnait 84% de vote contre l’intervention

      or curieusement en fin de matinée, l’article et le sondage ont disparu, alors que subsistaient des articles bien plus anciens


    • Calva76 Calva76 2 septembre 2013 12:24

      Et le 26 Février 2003 quel est le député qui demande que le parlement soit associé à la décision de s’engager en Irak mmmmh ?

      Un certain François HOLLANDE il me semble. smiley

      Il disait ceci :
      « Le recours éventuel au veto, comprenons-le tous, est la suite logique de la position de la France, dès lors qu’elle considère sincèrement que cette guerre est inutile et dangereuse. Certes, nous n’en sommes pas encore là. Mais le moment décisif approche, à mesure que la discussion de la résolution au Conseil de sécurité se précise. C’est pourquoi je demande, au nom des socialistes, qu’un autre débat, cette fois-ci avec vote, puisse être prévu au Parlement avant que la France n’ait à faire connaître sa décision. »

      On est toujours rattrapé par son passé.  smiley


  • willy 1er septembre 2013 08:32

    merci seph (arade ?) je commence a comprendre grace a cet article que assad est un brave type.qu’il continue a purger les sunnites qui vivent sur son territoire.....si c’est les sionistes alors il a 100 % raison.et les enfants morts sont morts et ont fini de souffrir .ceux qui on etait napalmises souffrent un peu plus mais ils finiront par mourir....qu’assad continue a lutter contre les sionistes.super.....


  • willy 1er septembre 2013 09:52

    seph (arade ?) pour qui roule assad ? pour les sionistes ? il a tue deja 150000 syriens dans l’nteret de qui ? des sionistes ou des allaouim et des iraniens ? je ne comprends plus.150000 morts ca fait beaucoup ? ceux sont des etres humains ? eclairez moi svp ? pour qui roule assad ? pour les sionistes ou pour les ennemis des sionistes ? merci d’avance 


    • Massada Massada 1er septembre 2013 20:20

      Yes, Assad nettoie la région de tous les islamistes sionistes franc-maçons. 

      C’est un grand humaniste !

      ps : on vous donne des cours d’histoire à l’école en France ?


  • SEPH 2 septembre 2013 10:37

    Le chef de la Coalition nationale de l’opposition syrienne, Ahmed Jarba, a déclaré, à la tribune de la réunion ministérielle de la Ligue arabe, qu’une éventuelle attaque militaire contre la Syrie visait à empêcher l’Iran d’étendre son influence dans la région.

    Lors de son discours inaugural à la tribune d’une réunion ministérielle de la Ligue arabe, Ahmed Jarba a appelé les membres de cette instance à porter leur soutien aux opérations militaires de l’Occident contre la Syrie pour ainsi empêcher l’Iran de renforcer son influence dans la région. Il a promis que l’ASL fasse des opérations de nettoyage en Syrie après les frappes de l’Occident. Aucun chef terroriste, présent en Syrie, n’a jamais pris une telle position ouverte contre l’Iran.

    Les massacres sont bien une manipulation programmée


  • Lion Of Judah 2 septembre 2013 17:48
    EN tant que Juif, sioniste, et Israelien
    Je le repete : surtout ne pas intervenir. ca serait un vrai gachis

    lil faut du volontarisme. Du vrai. Laisser faire
    laisser la syrie retourner où elle etait, c’est à dire nulle part
    l’Iran sepuiser et le Hezb enterrer ses cadavres honteusement

    et bien sur, on souhaite bonne chance aux 2 camps (dixit Menahem begin, Zal)
    et que ca dure. longtemps, longtemps, longtemps.
    le plus longtemps possible meme ca serait bien.

    et entre temps israel avance : plus de 8 millions de citoyens , une High tech à rendre jaloux les californiens, une industrie de Defense en rendre jaloux les meilleurs (Iron Dome is the best), le hamas à genoux, Abou mazen à bout de nerfs etc etc

    Donc d’ici la ,e vous dis à tous et à toutes :

    Shana Tova à Tous
    je vous embrasse fort

Réagir