lundi 19 décembre 2016 - par VICTOR Ayoli

La Russie, peuple frère de l’Europe, pas ennemi

Obama a traité la Russie de "petit pays"...

Tiens, le grand méchant ours ne va pas mettre son véto à une proposition française visant à sécuriser l’évacuation des civils et des terroristes d’un petit quartier d’Alep écrasé sous les bombes. C’est bien. C’est même très bien. Gargarise-toi François. Plus fort qu’Obama, t’as réussi à te faire entendre sinon écouter par Vlad-le-terrible, ce Poutine que la propagande ultralibérale affuble de tous les défauts et traite d’infâme dictateur liberticide. Pire encore : protecteur de Bachar el Aassad, suppôt de l’enfer !

Au fait, ce Poutine, élu en 2000, il va prendre en main un pays en pleine désintégration, saccagé par des oligarques avides cornaquées par des officines occidentales, surtout yankees ou allemandes, leur déléguant des « experts » préconisant des thérapies ultralibérales. Résultat : une chute du PIB russe de près de la moitié entre 1990 à 1998, la paupérisation de la moitié de la population accrue par les privatisations et l’accaparement des richesses par une mafia. C’était la grande époque de la curée de ce pays « dirigé » par l’ivrogne Elsine, pantin des Étasuniens.

Poutine va rétablir l’État frappé par une profonde crise de légitimité. Il oblige les grandes sociétés à payer leurs impôts. Les rentrées fiscales se redressent sensiblement de 24 % du PIB en 1998 à 32 % en 2004. La décennie 2000 à 2010 est marquée par une croissance annuelle remarquable de 7 %.

Il est populaire Poutine parce qu’il a mis un terme à la désagrégation du pays et aux humiliations infligées à la Russie par l’extension de l’OTAN (trahissant les promesses faites à Gorbachev) ou à travers les bombardements de la Yougoslavie et l’occupation du Kosovo en 1999. Les relations politiques vont se détériorer avec les « révolutions de couleur » fomentées par les États-Unis en Géorgie et en Ukraine avec velléités d’intégrer ces marches de la Russie dans l’Otan. L’encerclement militaire de la Russie par les forces belliqueuses de l’Otan justifie les réactions de Poutine, tant en Crimée qu’en Ukraine. S’ensuivent les attaques économiques contre la Russie à travers la baisse du prix du pétrole orchestrée par l’Arabie saoudite et les États-Unis et les sanctions économiques. Celles-ci s’avèrent contre-productives tant pour la Russie que pour l’Europe. Mais pas trop pour le principal fauteur de trouble, les États-Unis… Ces sanctions sont une faute géopolitique grave, car elles rejettent la Russie vers l’Asie et principalement vers la Chine. L’effet d’éviction du marché russe pour les entreprises européennes sera durable. Or, le peuple russe est un grand peuple européen. La Russie est un acteur majeur de la politique européenne depuis la fin du XVIIIe C’est méconnaître le rôle que peut jouer le sentiment de l’humiliation ou de la dignité blessée dans l’Histoire des peuples.

Pourtant, la Russie est évidemment européenne. De Gaulle ne parlait-il pas de « l’Europe de l’Atlantique à l’Oural » ? Elle est européenne par la géographie, par la population, par la (les) religion(s), par la civilisation, par l’histoire. Que représentent les Etazuniens, « passés directement de la barbarie à la décadence en oubliant la civilisation », par rapport à cette grande nation qui a donné au monde les écrivains Pouchkine, Tolstoï, Dostoïevski, mais aussi les musiciens Borodine, Rimski-Korsakov, Moussorgski, Rachmaninov, Tchaïkovski, mais encore Mendeleïev, génie de la physique qui a réalisé la classification des éléments de la nature, etc., etc. et - cerise sur le vatrouchka – le pays qui a envoyé le premier homme dans l’espace et le seul actuellement capable de ravitailler la station internationale orbitale !

C’est une civilisation jumelle, imbriquée depuis toujours à la nôtre. Ils connaissent nos penseurs, nos artistes, nos idées. Ils ont parlé français dans les hautes sphères pendant deux siècles. Et que savons-nous d’eux ?

Ce sont des terres infinies, de l’Arctique au Pacifique, de la Sibérie à la Mer Noire. C’est une mosaïque de peuples mêlant les blonds vikings des terres du froid aux yeux obliques des steppes d’Asie. Et nous les méprisons ?

Vous imaginez la puissance d’une entité Europe Russie de Lisbonne à Vladivostok ? Un bloc continu, possédant toutes les matières premières voulues, fort d’une population de 700 millions de personnes éduquées, dynamiques, fruit de la filiation civilisationnelle allant d’Athènes, Rome et Byzance à la Renaissance, aux Lumières, à la Science moderne, aux Droits de l’Homme, à la Liberté. Le cœur, la quintessence de la civilisation occidentale. La Russie ne devrait-elle pas être invitée à la réalisation de ce grand dessein ? La Russie manque à l’Europe comme l’Europe manque à la Russie. Si on ne l’y invite pas, c’est par lâcheté, veulerie, vassalité, servitude volontaire envers ces États-Unis lointains, méprisants et nuisibles prédateurs du globe.

En fait, nous leur en voulons d’être ce que nous ne sommes plus : un pays fier, conscient de sa force. Un pays qui croit encore à l’instruction, au savoir, en ses institutions. Qui croit en son destin quand nous confions le nôtre aux cours de la Bourse et aux banquiers de Wall Street, de Francfort et de la City.

Nous nous coupons de notre destin pour obéir aux injonctions de ces grands « démocrates » qui font Guantanamo, qui assassinent par drones aux quatre coins du monde, qui embastillent sans procès, qui assassinent légalement leur propre peuple, qui, par de sordides guerres jamais gagnées, ont semé l’enfer sur terre de Kaboul à Bagdad, qui pillent le monde à l’aide de leur dollar. Qui nous espionnent, nous épient et nous méprisent.

Les Russes sont nos frères, pas nos ennemis.

 

Illustration X - Droits réservés



92 réactions


  • sarcastelle 19 décembre 2016 12:01

    C’est très beau, tout ça. Ils n’ont plus qu’à devenir une démocratie. 


    • lautrecote 19 décembre 2016 12:24

      @sarcastelle
      et comme ça, quand nous serons, nous aussi, en démocratie, nous pourrons nous rapprocher d’eux.


    • doctorix doctorix 19 décembre 2016 16:15

      @sarcastelle

      La Russie deviendra une démocratie bien avant que vous n’ayez cessé d’être un imbécile.

    • JC_Lavau JC_Lavau 19 décembre 2016 18:31

      @sarcastelle. Et c’est toi qui délivreras le diplôme ?


    • sarcastelle 19 décembre 2016 18:36

      @doctorix
      .

      Cher supposé médecin terracreusiste et préjennerien, n’appelez pas trop hâtivement les autres imbéciles. 

    • JC_Lavau JC_Lavau 19 décembre 2016 18:36

      @sarcastelle. Tu n’oublieras pas non plus de donner les 500 signatures d’élus à qui leur parti cassera certainement la gueule. 500 signatures pour François Asselineau.


      Après tu pourras causer de démocratie.

    • Paul Leleu 19 décembre 2016 20:15

      @sarcastelle

      oui... et évitons d’embrigader des artistes dans des querelles nationales... d’ailleurs Rachmaninov a fui la Révolution du peuple Russe, comme Stravinski, pour se réfugier aux USA. Au contraire de Prokofiev qui est revenu vivre en URSS, et de Chostakovitch qui n’a jamais quitté sa patrie. Quant à Tchaïkovski, il a simplement été poussé à la mort en raison de son homosexualité par la Russie tsariste... tout est compliqué...

      côté américain il y eu Edgar Varèse, Charles Ives, Aaron Copeland ou Henry Cowell... sans compter les contemporains et les réfugiés politiques et raciaux... mais tous bien marginalisés par la société bourgeoise

      pour la littérature et la science, il en va de même...

      les russes sont nos frères et les américains aussi... ce sont les dirigeants le problème, pas les peuples...


    • Pyrathome Pyrathome 20 décembre 2016 00:35

      @sarcastelle
      Mais de quoi parles-tu, au juste ??
      Tu penses que l’occident a des leçons à donner aux Russes ?????
      Tiens, écoute le discours du tout frais nouvel académicien Andreï Makine sous la coupole :
       On citera :

      .................Il serait injuste de priver du droit de réponse celle qui ne peut plus nous rejoindre et nous parler. À la longue liste des villes et des victimes, la romancière algérienne aurait sans doute eu le courage d’opposer sa liste à elle en évoquant le demi-million d’enfants irakiens massacrés, la monstrueuse destruction de la Libye, la catastrophe syrienne, le pilonnage barbare du Yémen. Qui aurait, aujourd’hui, l’impudence de contester le martyre de tant de peuples, musulmans ou non, sacrifiés sur l’autel du nouvel ordre mondial globalitaire ? »

      ou........................


       Soixante-quinze mille morts en une seule journée dans la bataille de la Moskova, en 1812, un carnage pas si éloigné, dans le temps, de la conquête algérienne. Oui, quarante-cinq mille morts russes, trente mille morts du côté français. Mais aussi la guerre de Crimée, dévastatrice et promotrice de nouvelles armes, et jadis comme naguère, l’Europe prête à s’allier avec un sultan ou – c’est un secret de Polichinelle – à armer un khalifat, au lieu de s’entendre avec la Russie. Et le débarquement d’un corps expéditionnaire français en 1918 au pire moment du désastre révolutionnaire russe. Et la Guerre froide où nos arsenaux nucléaires respectifs visaient Paris et Moscou. Et l’horrible tragédie ukrainienne aujourd’hui. Combien de cimetières, pour reprendre l’expression d’Assia Djebar, les Russes auraient pu associer à la langue française ! Or, il n’en est rien ! En parlant cette langue nous pensons à l’amitié de Flaubert et de Tourgueniev et non pas à Malakoff et Alma, à la visite de Balzac à Kiev et non pas à la guerre fratricide orchestrée, dans cette ville, par les stratèges criminels de l’OTAN et leurs inconscients supplétifs européens................

      .......

      Pas vu à la télé, ni écouté à la radio, ni lu dans les journaux....

      Les milliardaires et leurs merdias corrompus à la moelle ont largement remplacé la PRAVDA soviétique.....


    • baldis30 20 décembre 2016 08:33

      @Paul Leleu

      Et qui était membre de la résistance italienne en Toscane ? En pensant aussi aux autres

      de ce côté la musique italienne a beaucoup à nous apprendre par rapport à un pianiste français ...


    • Layly Victor Layly Victor 20 décembre 2016 10:44

      @sarcastelle

      Même l’émission de France 2 censée donner une image de Poutine « dictateur » n’y est pas parvenue.
      Je rappelle à ce sinistre crétin qui se dénomme Sarcastelle que la Russie est passée du moyen âge au 17ème siècle, quand Pierre le Grand a entrepris de lui faire rattraper son retard, au statut d’une nation moderne et forte, cultivée, avancée dans tous les domaines, en l’espace de quatre siècles. Elle a eu fort peu d’expérience de la démocratie, puisque l’autocratie tsariste a été remplacée directement par la dictature bolchevique, puis le chaos eltsinien.
      Pendant ce laps de temps, nous avons eu une chute quasiment continue, en dépit du rayonnement de nos scientifiques et de nos artistes. Ce que nous appelons « démocratie » est devenu la dictature sans limite des média et de la caste germanopratine et financière.
      Même ce rayonnement de nos écrivains, de nos artistes et de nos scientifiques, nous l’avons abandonné, alors que les Russes sont fiers des leurs.

      Pour en revenir à Poutine, le documentaire montre le rôle important joué par l’enseignante chargée de son tutorat, car c’était un enfant misérable et un peu voyou sur les bords : elle lui a donné le goût de la lecture, de la géographie, de la musique, des sciences, du sport. Elle l’emmenait au concert.
      Pendant ce temps, en France, on a détruit toute idée d’éducation, confiant l’éducation des enfants à Steve Jobs.

      Le documentaire, croyant bien faire, c’est à dire le déconsidérer, dit que Poutine est un individu autoritaire mais qui fait ce que la majorité des gens demande.
      Mais justement, n’est-ce pas ça, la démocratie ?

      Non, il est vrai, dans les sphères germanopratines, la démocratie, c’est un individu mou et sans principe, et qui ne fait jamais ce que la majorité des gens demande.

    • VICTOR Ayoli VICTOR 20 décembre 2016 11:42

      @Layly Victor
      Très juste.


    • baldis30 20 décembre 2016 12:44

      @Layly Victor

      Rien que pour cette phrase votre intervention mérite toutes les étoiles possibles :

      « Pendant ce temps, en France, on a détruit toute idée d’éducation, confiant l’éducation des enfants à Steve Jobs. »

      Et pour celle-là aussi :

      « Même ce rayonnement de nos écrivains, de nos artistes et de nos scientifiques, nous l’avons abandonné, alors que les Russes sont fiers des leurs. »

      Notre rayonnement n’étant pas approuvé à Washington il n’y a rien à espérer !


    • sarcastelle 20 décembre 2016 21:10

      @Layly Victor
      .

      Je rappelle à ce sinistre crétin qui se dénomme Sarcastelle...
      .
      Attention ! Si vous êtes désobligeant j’en rajouterai une couche à la physique de Cabanel ! smiley

    • baldis30 25 décembre 2016 15:34

      @sarcastelle

      Bon Noël

      « Attention ! Si vous êtes désobligeant j’en rajouterai une couche à la physique de Cabanel ! »

       Cela donnera une occasion de plus de rigoler.


    • julius 1ER 26 décembre 2016 09:12

      @lautrecote


      dit comme çà c’est encore mieux !!!!

  • Hecetuye howahkan howahkan 19 décembre 2016 12:04

    en fait, nous sommes tous sur cette planète dans le même bateau...

    nous sommes tous nés et allons tous mourir....deux faits absolu dont nous refusons le dernier..or refuser un absolu..faut être vraiment barré non ?

    et la technique du voleur que nous élisons ne pensant que il va me faire plus riche consiste a mettre de l’ huile sur le feu entre tous et un combat europe-amerique lui va aussi très bien au maître

    et tant que ce couillon de peuple refuse de coopérer et de partager...notre destin auto créé est le pire comme a chaque fois..avec du mieux quand tout est détruit, car sinon il n’y a plus rien à voler..

    ce qui nous reste de cerveau ne peut pas vivre cela, ce n’est pas de la capacité de la pensée de s’occuper de ce genre de sujets....

    nos autres capacités dont nous sommes tous pourvus mais elles sont à l’état de sommeil, nos autres capacités elles le peuvent...

    mais comme il y en a pour des mois, des années, enfin pour le temps d’une vie, je vais m’arrêter là..

    respect et robustesse....


  • alinea alinea 19 décembre 2016 12:26

    Je suis d’accord avec ce texte ! la France a fait un très mauvais choix, non seulement contraire à nos valeurs et à notre culture, mais sur un plan plus matérialiste, à nos intérêts !
    Nous y remédierons, de la gauche à la droite, même extrême, le vent tourne, la lucidité arrive dans le cerveau de nos politiques !


    • Alren Alren 19 décembre 2016 16:10

      @alinea

      Le troll Victor et les 1% pour qui il rame sans en faire partie, ont une peur bleue d’une victoire de Mélenchon qui devient chaque jour plus probable, du fait du soutien des jeunes et des classes moyennes diplômées.

      Les impérialistes US ont une peur bleue, eux, d’une alliance entre La Russie et France, laquelle, sortie de l’OTAN, entraînerait d’autres pays de l’ouest européen avec elle.
      Si après ça les Chinois sont associés de quelque manière, c’en est fini de « l’Empire américain ».


    • alinea alinea 19 décembre 2016 17:43

      @Alren
      C’est inéluctable ! il y a quelque chose qui ressemble à la perestroïka, dans l’empire américain, non ? La main mise absolue des lobbies, des fortunes hallucinantes qui ne font rêver personne ; de la déglingue, et à côté les « pauvres » ; avec, en plus, les guerres ! oui, ça commence à bien faire ! Quand on a touché le fond, on remonte, c’est forcé !
      Sinon, de quel« victor » parlez-vous ?


    • VICTOR Ayoli VICTOR 19 décembre 2016 17:49

      @alinea
      Oui, ne pas confondre. Il y a des coucous...
      Merci de faire la remarque.


    • Dom66 Dom66 19 décembre 2016 18:16

      @alinea

      "Nous y remédierons, de la gauche à la droite, même extrême, le vent tourne, la lucidité arrive dans le cerveau de nos politiques !"

       

      Alors là je ne pense pas….la lucidité des cerveaux de nos politiciens….Il faut ressusciter De Gaulle.


    • Dom66 Dom66 19 décembre 2016 18:19

      @Alren
      Le troll Victor ???? Vous faite « fausse Ruth » oui de quel Victor parlez vous ??


    • roman_garev 19 décembre 2016 19:37

      @Dom66
      Le troll Victor, pas l’auteur VICTOR. Il n’y a pas qu’un seul Victor au monde...


    • Shawford Shawford 19 décembre 2016 19:39

      @roman_garev

      Ça vous en toucherait une sans faire bouger l’autre si il y n’y avait aucune réponse donnée à ce commentaire, et dans l’affirmative, pourquoi ?


    • roman_garev 19 décembre 2016 19:39

      @Dom66
      Mais je suis d’accord avec vous, il faudrait s’inventer des surnoms plus originaux que Jean, Victor ou Jacques, rien que pour éviter des tels malentendus.


    • roman_garev 19 décembre 2016 19:42

      @Shawford
      À vrai dire je ne comprends pas bien de quoi il s’agit dans ce com.

      Et de même, dans cet autre (« en toucherait une sans faire bouger l’autre »). Pardon, je ne suis pas Français, donc quelques expressions m’échappent...

    • alinea alinea 19 décembre 2016 19:58

      Non Dom !
      Écoutez Fillon, Le Pen ou Mélenchon ; un de ces trois là sera président !


    • baldis30 20 décembre 2016 08:35

      @alinea

      bonjour,

      je voudrais être aussi optimiste que vous sur le cerveau des politiques ....

      Etes-vous sûr qu’ils en aient un ?


    • alinea alinea 20 décembre 2016 10:32

      @baldis30
       smiley 


    • Layly Victor Layly Victor 20 décembre 2016 11:04

      @Alren

      Mélenchon, c’est un bateleur de foire, sans idée, sans principe, sans direction. Un opportuniste complet. La perfection dans l’art de la girouette.
      Il donne dans l’écologie uniquement pour ratisser les voix de quelques illuminés.
      Sur la Russie et sur la Syrie, il est plus que circonspect, il attend de voir comment vont se positionner les grands penseurs Filoche, Pierre Laurent, et autres, qui sont en train d’osciller dans le vent.
      Mélenchon, il n’a jamais aucune conviction sur rien, et il se contente, en matière de politique étrangère, d’un semblant d’agitation anti-US pour faire vaguement plaisir aux gauchos, mais sans vraiment se mouiller pour rendre justice à la Russie, pour ne pas déplaire aux solfériniens.

    • Alren Alren 25 décembre 2016 12:51

      @Layly Victor

      Mélenchon, c’est un bateleur de foire, sans idée, sans principe, sans direction

      Pour écrire une telle contre-vérité il ne faut pas manquer d’estomac !!!

      JLM est le seul à avoir un principe fondamental qui entraîne une direction de lutte : si nous continuons à demander à la planète plus que ce qu’elle peut régénérer, l’humanité court à la catastrophe.

      Ceux qui scient ainsi la branche sur laquelle nous sommes tous assis, ce sont les multinationales guidées stupidement par la recherche d’un impôt privé sur l’activité des travailleurs, dont au fond, en l’injectant dans la spéculation casino, elle ne sait que faire.

      Donc, le principe fondamental commande de les mettre hors d’état de nuire, de nous nuire et de nuire à l’humanité future.

      L’UE est une de leur machine de guerre pour nous imposer ce comportement imbécile et suicidaire à long terme. Il faut donc remettre en cause son mécanisme en entraînant avec la France le plus grand nombre de pays et de peuples.

      Une solution d’existence pérenne pour l’humanité existe si nous évitons les gaspillages et satisfaisons les besoins des humains sans en créer de nouveaux et d’artificiels. il faut pour cela une société solidaire et équitable.

      Tout est cohérent au contraire dans sa pensée.

      Bien entendu, vous passez sous silence le fait que le programme de JLM, celui de la France Insoumise (L’avenir en commun, 3€ dans toutes les librairies), a été écrit grâce à des milliers de contributions discutées en commission alors que celui de tous les autres candidats l’ont été par eux même sans consulter personne. Ce qui fait une sacrée différence.

      C’est d’ailleurs pourquoi un Fillon peut, comme une girouette, changer « d’option » sur la sécurité sociale en constatant que les électeurs ont pris conscience du caractère anti-populaire de ce qu’il proposait initialement.

      Tiens, curieusement, vous n’en parlez pas comme exemple de un « bateleur de foire »  !


    • Shawford Shawford 25 décembre 2016 12:55

      @Alren

      Moi, ou plutôt Pablo a connu une sorte de merluche qui avait remonté la rivière pour aller se cracher dans une carrière de Guernica, OUI


  • Victor 19 décembre 2016 12:50

    La gogoche a pour objectif mondialiste la dissolution de l’Occident
     
    (imprégnée de marxisme et de culture pour la remplacer par la Ploutocratie Sexialiste crétinisé au salafisme-rappeur)
     
    - multiethniquage
    - purinement des valeurs
    - consumérisme
     
    Poutine l’a vu, et devient ainsi le Tsar blanc. Trump, Brexit, Orban, etc...
     
    « Les blancs sont en train de mourir, ne voyez vous pas ? » Poutine, Valdaï 2013
     
    https://www.youtube.com/watch?v=VcDFZZPBb8A


    • roman_garev 19 décembre 2016 14:08

      @Victor
      « - multiethniquage 
      - purinement des valeurs
      - consumérisme »


      En Russie on appelle ce bel ensemble « libérastie » smiley Sans rancune.

  • Victor 19 décembre 2016 13:06

    « peuple »
     
    Où avez vous un peuple ici ? nous sommes une colonie de la mondialisation pas un peuple. (et encore moins un empire fédéral comme la Russie)
     
     
    « La France deviendra la colonie de ses anciennes colonies »
    Poutine
     



  • MagicBuster 19 décembre 2016 13:24

    « Obama a  » STOP

    On s’en fout de l’avis d’Obama sur la France et la Russie.
    Si la France veut s’entendre avec la Russie — cela ne regarde que la France et la Russie.


  • rogal 19 décembre 2016 16:32

    « Obama a traité la Russie de « petit pays »... ». Obama est lui un grand c*n, venu en renfort de Bush pour faire détester un peu partout son grand pays.


  • philippe baron-abrioux 19 décembre 2016 17:23

     Bonjour VICTOR (pseudo écrit en majuscules celui là pour éviter tout risque de confusion avec l’autre Victor ) ,

     que Poutine veuille , et en cela il semble être compris et soutenu par son peuple , par petites touches , reconstituer un espace d’influence , le plus souvent et presque exclusivement peuplé de russophones , aux marches de ce qu’était la Grande Russie ou l’ U.R.S.S , ce qui semble bien être passé dans les faits et ne provoquer de très peu de débats , est une réalité , un fait accompli bien qu’en violation de nombre de traités internationaux .
     
     un « expansionnisme de proximité » comme il y en eut tant d’autres , somme toute et comme à chaque fois sans que les réactions de solidarité avec les peuples victimes de ces « invasions » soient à la mesure ni en rapidité ni en détermination pour y mettre un coup d’arrêt .

     vous présentez Poutine et les Russes sous un angle très policé , cultivé , Européens de culture et de coeur , soit !

     mais alors comment pourriez vous m’expliquer cet attachement lointain (géographiquement parlant ) à cette Syrie et à son dirigeant actuel Bachar El Assad , digne successeur en barbarie de son père Haffez , bourreau lui aussi d’une partie de son peuple car si je regarde mon atlas géographique , je note quand même une certaine distance entre la Russie et la Syrie .

     il ne s’agirait donc plus ici d’un « expansionnisme de proximité » , ni d’une rectification de frontières découlant d’un traité .

     y aurait il derrière cette connivence entre Poutine et Assad , fut elle de circonstances, autre chose de bien moins désintéressé que ce que l’on pourrait en comprendre de prime abord ?

     on ne me fera pas croire que c’est une passion pour la civilisation syrienne que Poutine se serait subitement découvert , pour le peuple syrien de religion majoritairement musulmane quand on sait l’amour que Poutine a manifesté pour les musulmans dans certaines zones de son propre pays , ni par solidarité avec ce peuple , en particulier en ce moment celui d’Alep , dont à travers de beaux reportages, on voit les militaires russes distribuer , le geste large , des victuailles aux survivants ayant échappé aux bombardements des Sukoï et autres aéronefs russes et syriens agissant de concert , jour et nuit .

     fidélité à la mémoire du père ,Assad ?

     fidélité à Bachar , le fils au titre d’une proximité géographique ?

     conquête pour expansion civilisationnelle ?

     il doit bien y avoir un motif un peu moins clair ,un peu moins noble derrière tout cela , sans doute plus difficilement avouable mais sans doute aussi assez dangereux car ce bon monsieur Poutine a l’habitude de pousser ses pions aussi loin qu’il le peut , surtout quand il voit la quasi absence de réactions de démocraties occidentales dans des périodes d’entre deux électorales qui n’osent pas lui signifier de façon claire et ferme quelles sont les limites à ne surtout pas dépasser .

     Latakie , station balnéaire ?

     Crimée , Donbass , Ukraine ?

     rien que des points sur les cartes ?

    pendant le tour de France on entendait « vas y POUPOU ! » pour encourager Raymond Poulidor .

    il ne faudrait pas se tromper ; l’un est à Saint Léonard de Noblat , l’autre est au Kremlin .

    un de ces deux là est à surveiller plus particulièrement : devinez lequel ?

    bonne fin de journée  !

    P.B.A

     

     

     

     

     
     


    • alinea alinea 19 décembre 2016 22:03

      @philippe baron-abrioux
      C’est vrai quoi ! on se demande bien pourquoi la Russie aurait une ancre en Syrie, une base en Crimée, qui, au passé est le berceau de la Russie, alors que les États-Unis qui se comportent avec elle comme un grand frère protecteur, ne sort pas de ses limites maritimes !
      Sûr qu’il y a du louche dans les intentions de Poutine ; et puis, cette manière de ne pas lâcher ses alliés de toujours ou quasi, c’est louche aussi ; les Américains ils en changent comme de chemises.
      Je rejoins votre inquiétude : mais que peuvent bien manigancer ces fourbes de Russes ?


    • philippe baron-abrioux 20 décembre 2016 07:59

      @alinea

       Bonjour ,

       si vous aviez bien lu (et donc en abandonnant vos habituelles oeillères sur tout ce qui touche à POUTINE ) , vous auriez remarqué que je distingue bien les Russes, le peuple russe(dans sa diversité ) de son dirigeant actuel ,

       «  la Crimée ,au passé , berceau de la Russie » , selon vos écrits : j’avais entendu dire que la Crimée avait été annexée par la Russie en 1783 .

       il est vrai que la France s’est elle aussi agrandie par des annexions successives , parfois même le ministre du tourisme s’en réjouit sans même parler ici de quelques guerres coloniales .

       « alors que les États-Unis qui se comportent avec elle comme un grand frère protecteur . ne sort pas de ses limites maritimes ! »

       où et quand m’avez vous vu dire de telles choses ? mais il est vrai que vous avez une (légère ) tendance à dévier d’un sujet précis (chaque fois qu’il vous gêne un peu ) pour évoquer tout autre chose.

       c’est ce que vous tentez de faire : si les U.S.A ont eu un rôle protecteur (ce qui fut vrai parfois , bien que tardivement comme en avril 1917 parce que ses intérêts étaient menacés ) , il y a bien longtemps que ce n’est plus le cas sauf si ils y voient la possibilité d’en tirer un quelconque profit à plus ou moins long terme , et en cela la France a fait de même .raison de plus de s’inquiéter de toutes les formes d’ingérence , terrestre ou maritime de quelque puissance que ce soit .

       « et puis, cette manière de ne pas lâcher ses alliés de toujours ou quasi, c’est louche aussi »

       il existe des « alliés de toujours » (depuis quand ,au fait ?) qui peuvent au fil du temps , si on regarde entre autres sujets comment y sont respectés les droits de l’homme (et je sais combien ils vous tiennent à coeur ) pour le peuple , apparaître comme un peu moins fréquentables .

       « les Américains ils en changent comme de chemises. »
      , OUI , vous avez raison !
       mais le sujet est bien toujours la Russie , non ?

      et avec D. Trump vous aurez sans doute à vérifier souvent l’étal du rayon chemiserie .

       enfin , pour revenir à Poutine , à la Russie et au peuple russe surtout , je ne suis pas persuadé que le budget militaire russe qui ne cesse d’augmenter d’année en année soit autant apprécié par les classes les plus éloignées des nouveaux oligarques amis de Poutine( après ceux amis de Eltsine ) qui viennent faire du tourisme en France et peut être aussi vérifier si leurs réseaux un tantinet mafieux font bien leur boulot quand ce n’est pas pour « relever les compteurs » (comme disaient les maquereaux ) .

       je me garde bien d’assimiler Poutine au peuple russe qui souhaiterait peut être que ses efforts pour parvenir à une progression de son niveau de vie réelle dans le pays profond ne se diluent au seul bénéfice du « complexe militaro- industriel » .

       ce fut un plaisir de vous lire .

      bonne fin de journée .

      P.B.A

       

       

       

       

       

       

       


    • alinea alinea 20 décembre 2016 10:26

      @philippe baron-abrioux
      J’avoue avoir répondu à votre com dans l’humeur où il m’avait mise ; et je sais bien que les peuples,s’il n’y avait qu’eux, ne feraient pas de guerres, mais le fait est qu’il y a des guerres et quand on voit ce qui s’est passé à la chute de l’URSS, on ne peut que se réjouir d’un Poutine au pouvoir, car les peuples, le russe, souvenez-vous de son bonheur dans les années quatre vingt dix !
      Quant à l’armée et le budget militaire, c’est plutôt aux Américains qu’il faudrait demander s’ils en sont fiers et contents ; la Russie se défend et le peuple russe aime son pays et je crois savoir qu’il est content que la patrie soit protégée, du reste, l’égoïsme matérialiste et consumériste n’a pas encore, comme chez nous, gangréné tout le monde.
      À voir le monde aujourd’hui, oui, je suis contente de voir ces quelques piliers solides sur notre est, pour résister à la déferlante sur notre ouest. Cela ne se commande pas, c’est une vague de fond chez moi !


    • jaja jaja 20 décembre 2016 10:45

      @alinea

      « se réjouir d’un poutine au pouvoir » ? c’est très curieux de la part d’une anarchiste vu que Poutine les anarchistes il les met en taule !
      http://lahorde.samizdat.net/2016/07/13/lyon-action-de-solidarite-avec-les-anarchistes-et-antifascistes-russes/

      Par ailleurs votre ami Poutine est un grand ami de l’extrême droite européenne qu’il finance... Sa dernière trouvaille c’est de signer un accord de coopération avec le parti fasciste autrichien FPÖ aux racines nazies....

      « AUTRICHE Le parti de Vladimir Poutine, Russie unie, étend son réseau en Europe occidentale. Il vient de signer un accord de coopération avec le parti d’extrême-droite autrichien FPÖ. La formation du président russe entame un rapprochement avec plusieurs formations souverainistes.

      La formation d’extrême droite autrichienne FPÖ a annoncé avoir conclu lundi un contrat de coopération avec le parti Russie unie du président Vladimir Poutine. Il offre ce faisant à celui-ci un nouveau relais controversé en Europe occidentale.

      Le texte, signé à Moscou par le patron du FPÖ Heinz-Christian Strache et des dirigeants de Russie unie, prévoit une coopération accrue « à différents niveaux, de la jeunesse et des étudiants aux organisations régionales en passant par les questions internationales », selon un communiqué du FPÖ. »...

      Dommage pour les rouges brunis, les noirs brunis... mais Poutine c’est avec les fachos qu’il travaille. D’ailleurs comment des gens de gauche peuvent-ils être sur les mêmes positions que la fachosphère ?

      Quant aux USA, la bataille en cours de Standing Rock où les natifs, soutenus par 3000 vétérans, se battent sur leur terre contre le pipeline dont Trump est l’un des partisans et actionnaire c’est ce que tu pourrais soutenir comme le font toutes les organisations anarchistes à travers le monde ! Ce serait déja beaucoup mieux !


    • alinea alinea 20 décembre 2016 10:54

      @philippe baron-abrioux
      Voici un article qui condense bien ce que je pense, qui n’est que simple bon sens, ni opinion, ni inclination politicienne !

      http://reseauinternational.net/les-usa-jouent-a-la-roulette-russe-avec-la-tete-des-europeens/


    • alinea alinea 20 décembre 2016 10:56

      @jaja
      Quand nous serons débarrassés de toutes ces menaces, nous pourrons instaurer chez nous l’anarchisme ; malheureusement j’ai peur de ne plus y être.
      En attendant, face aux attaques il faut se défendre ; personnellement j’aurais préféré vivre en paix.


    • Shawford Shawford 20 décembre 2016 11:08

      @alinea

      chez nous

      MDR vu comment tous ceux qui prétendent à cette inclinaison sont désormais les pires détracteurs de toute volonté d’émancipation démocratique partout dans le monde et SURTOUT au M.O., on est effectivement pas rendus. smiley smiley


    • Layly Victor Layly Victor 20 décembre 2016 11:24

      @philippe baron-abrioux

      Les liens étroits entre la Russie et la Syrie remontent à l’époque de la guerre froide et de l’Union Soviétique. Les mouvements arabes nassérien et baassiste, qui se voulaient des mouvements d’émancipation et de modernisation, ont trouvé à l’époque un appui auprès de l’Union Soviétique.
      C’est donc un fait historique.

      Il y a un autre aspect dont les journalistes et les « analystes » ne parlent jamais, parce que c’est gênant pour nous. La Syrie est le foyer historique des Chrétiens, la terre de départ des évangiles et de St Paul (savez vous que le tombeau de St Jean Baptiste est au coeur de la grande mosquée de Damas ?). Il y a toujours eu d’importantes communautés chrétiennes, catholiques,melkites, orthodoxes, grecques, en Syrie.
      Contrairement au gros salopard de Hollande qui voulait bombarder les Chrétiens d’Alep en 2013, Poutine, lui, n’a jamais voulu abandonner les Chrétiens au martyre dont ils étaient victimes. C’est un élément important qu’on passe sous silence, pour ne pas révéler notre duplicité et notre trahison.
      Je suis étonné qu’un ancien élève des jésuites comme vous soit à ce point indifférent au martyre des Chrétiens (et au martyre des Alaouites, des Yazidis, etc..). Il est vrai que l’Eglise de France s’est toujours montrée pro-djihadiste.

    • VICTOR Ayoli VICTOR 20 décembre 2016 11:55

      @philippe baron-abrioux
      Bonjour,
      " mais alors comment pourriez vous m’expliquer cet attachement lointain (géographiquement parlant ) à cette Syrie et à son dirigeant actuel Bachar El Assad , digne successeur en barbarie de son père Haffez , bourreau lui aussi d’une partie de son peuple car si je regarde mon atlas géographique , je note quand même une certaine distance entre la Russie et la Syrie ." dites-vous.

      Poutine - qui n’est pas aveuglément ma tasse de thé (pardon, mon ballon de rouge) - continue une constante politique venant des tsars et continuée par l’URSS : s’ouvrir la Méditerranée. La relation avec la Syrie est longue. L’essentiel des cadres de ce pays ont été formés en Russie. Celle-ci se voit allouer depuis longtemps une importante base navale à Tartous.
      Et puis il y a les intérêts pétroliers, gaziers, de passage de gazoducs, etc.
      Assad n’est probablement pas indispensable à long terme pour la Russie, mais l’amitié (intéressée !) avec la Syrie, si.


    • philippe baron-abrioux 21 décembre 2016 07:07

      @Layly Victor

       Bonjour ,

       
      « Je suis étonné qu’un ancien élève des jésuites comme vous soit à ce point indifférent au martyre des Chrétiens (et au martyre des Alaouites, des Yazidis, »

       je pense que vous avez raté quelques épisodes , mais à votre différence , je ne fais pas de tri entre les uns et les autres , et je condamne tous les martyres avec la même force puisqu’ils concernent des femmes et des hommes ,comme vous , comme moi et en cela je ne peux y être indifférent comme vous l’écrivez à tort . cessez un peu vos procès d’intention !

      «  Je suis étonné qu’un ancien élève des jésuites ... » : vous le savez bien je n’utilise aucun pseudonyme et les éléments que j’ai choisi de faire figurer dans mon profil sur ce site , comme le fait d’avoir été douze ans élève des Jésuites dont cinq en pensionnat complet , je le précise comme un renseignement qui peut expliquer ma façon de m’exprimer sur certains sujets d’actualité ou de société car dans nombre de domaines , ils ont été novateurs et audacieux , en particulier par leur approche de l’enseignement et de toutes formes de transmissions .

       pour faire court , être ancien élève des « Jèses » , favorise peut être une approche plus apaisée des événements , une prise de distance avec l’information , une analyse critique systématique avant de se former une opinion , éviter les jugements hâtifs et la pratique d’une tolérance qui ne soit pas du laxisme en évitant les injures et les insultes vis à vis d’un adversaire qui n’est que rarement un ennemi . ainsi peut , si on le veut , s’instaurer un échange , un dialogue fructueux plutôt que des invectives , des suspicions infondées et autres anathèmes stupides .

      merci pour vos réponses sur l’origine des relations entre Syrie et Russie que certains voudraient faire remonter à des temps immémoriaux alors que la réalité est bien plus récente et prosaïque , simplement pour conforter un peu vite leur position politique de soutien à un régime qui mérite une approche plus mesurée me semble t il .

       bonne fin de journée !

       P.B.A


    • julius 1ER 26 décembre 2016 09:26
      je me garde bien d’assimiler Poutine au peuple russe qui souhaiterait peut être que ses efforts pour parvenir à une progression de son niveau de vie réelle dans le pays profond ne se diluent au seul bénéfice du « complexe militaro- industriel » 

      @philippe baron-abrioux

      je pense aussi que Victor sous-estime cet aspect des choses et donne un peu vite un blanc seing à Poutine qui sous sa com de maitrise de l’Etat et des intérêts russes, défend l’oligarchie et le pillage des richesses au profit de quelque-uns !!!
      d’ailleurs lorsque Victor affirme que Poutine a fait progresser les rentrées fiscales pour l’Etat russe il oublie un peu vite que dans le même temps la pauvreté et les inégalités se sont accrus comme jamais en Russie !!!

    • Dom66 Dom66 19 décembre 2016 18:24

      @roman_garev

      Bien triste nouvelle….

       

      Comment les terroristes n’aiment pas les Russes ???


    • roman_garev 19 décembre 2016 19:04

      @Dom66
      Parce que pour eux les Russes sont, à vrai dire, les seuls à craindre (sauf, évidemment, les Syriens en Syrie, mais c’est l’échelle locale).


    • Dom66 Dom66 19 décembre 2016 22:04

      @roman_garev

      C’était une boutade.....je sais


    • baldis30 20 décembre 2016 08:44

      @roman_garev
      bonjour,

      c’est là où la Turquie a perdu une partie de son territoire .... Les russes c’est sûr ne ferons pas dans la NEGLIGENCE, et les Kurdes en profiteront territorialement parlant ....

      De plus pour ceux qui ont parlé d’expansionnisme russe, on ne doit jamais oublier les 25 millions de morts russes de WWII, ainsi que l’armée Vlassov .... Il faut se mettre à leur place pour éviter que cela recommence ....


  • Dom66 Dom66 19 décembre 2016 18:28

    Bonsoir Victor,

    Merci pour l’article.. Oui le seul avenir de Paix et de prospérité pour l’Europe Occidentale, est une amitié et un partenariat avec la Russie. Pas autre choses


  • Montdragon Montdragon 19 décembre 2016 20:50

    Jolie carte, il y manque la partie occidentale de l’Asie Mineure, qui est grecque comme chacun sait.


  • Abou Antoun Abou Antoun 19 décembre 2016 21:22

    Vlad-le-terrible
    Le petit nom pour Vladimir, c’est Volodia ou Vova mais pas Vlad qui est carrément un autre prénom.


  • titi 20 décembre 2016 01:07

    « Si on ne l’y invite pas, c’est par lâcheté, veulerie, vassalité, servitude volontaire envers ces États-Unislointains, méprisants et nuisibles prédateurs du globe. »

    Entre Lisbonne et Vladivostok, il y a Varsovie, Riga, Bucarest...
    L’Europe de l’atlantique à l’Oural ne sera possible qu’à condition que le Russie donne des garanties sur le respect de l’intégrité territoriale des pays d’Europe de l’Est.

    Or c’est impossible. Kalilingrad est le nouveau Danzig.

    C’est facile depuis Brest (Finistère) de trouver Poutine sympathique.
    Ca l’est beaucoup moins depuis Brest (Biélorussie)


    • baldis30 20 décembre 2016 08:49

      @titi
      oublieriez-vous les 25 millions de morts russes lors de WWII , et l’armée Vlassov.

      Et toutes les répressions subies par la population russe pendant la guerre ?

      Oublieriez-vous Stalingrad, la fin du début et Koursk le début de la fin ? Et entre les deux un « no man’s time ».....


    • Layly Victor Layly Victor 20 décembre 2016 11:59

      @titi

      La Russie n’est jamais intervenue militairement à l’extérieur de ses frontières. La seule exception a été l’intervention en Afghanistan, à l’appel du président Afghan Naji Bulla qui était aux prises avec les milices islamistes et autres appuyées par le Pakistan et les USA.

      Les sionistes ne renonceront jamais à la guerre, c’est leur oxygène.
      Maintenant qu’ils ont pris une taule en Syrie et en Ukraine, ils cherchent à ouvrir un nouveau front dans les pays baltes.

      Votre analyse sur l’éloignement de Brest (Finistère) ne tient pas. Les anti Russes les plus excités, en dehors des sionistes, ceux qui veulent absolument entraîner les USA et l’Europe dans une confrontation avec la Russie, ce sont les Polonais. On dirait qu’ils n’ont pas peur de la guerre : ils la réclament ! 

    • sarcastelle 20 décembre 2016 21:18

      @Layly Victor

      .
      La Russie n’est jamais intervenue militairement à l’extérieur de ses frontières (seule exception l’Afghanistan).
      .
      Et moi je ne suis jamais intervenue sur Agoravox. 

    • sarcastelle 21 décembre 2016 00:19

      @sarcastelle

      .
      .
      On s’amusera à cliquer sur toutes ces guerres pour trouver celles où la Russie est sortie de ses frontières la première. Il y en a quelques unes.
      D’ailleurs on ne les lui reproche pas toutes : on ne se plaindra pas que l’offensive russe de 1914 en Prusse orientale ait indirectement facilité, voire rendue possible, la victoire de la Marne. 
      Quelquefois en poursuivant un agresseur jusqu’à sa capitale la Russie se retire rapidement (1814), et quelquefois reste un peu de temps avec instauration de gouvernements dictatoriaux à son service (1945 - 1989) 


    • Layly Victor Layly Victor 21 décembre 2016 09:33

      @sarcastelle

      Si vous n’étiez pas malintentionné, vous auriez compris que je parlais de la Russie après la deuxième guerre mondiale.
      Les cas de 1914 et 1945 étaient précisément des cas de guerre mondiale, et nous étions bien contents d’avoir les Russes à nos côtés.
      Votre couplet sur l’Allemagne de l’Est est typique de la mauvaise foi : l’Allemagne de l’Ouest a été occupée par les « occidentaux », mais ça, c’était pour le bien des Allemands de l’Ouest.
      Si vous n’étiez pas d’une telle mauvaise foi, vous auriez constaté que l’Allemagne de l’Est est sortie du giron soviétique, épisode connu sous le titre de « chute du mur », sans qu’une seule goutte de sang ne soit versée.
      Ceci, les pseudo journalistes ne le disent jamais. Oui, je sais, ils disent que la supériorité de l’occident était tellement évidente...que c’était inutile de lutter. Ce qui est curieux, c’est que je n’ai jamais vu SOS racisme s’inquiéter de ce genre de propos.

      A l’opposé, imaginez un peu qu’un pays veuille s’affranchir de son enfermement dans la zone otanienne. Ce seront condamnations par l’ONU, exhibition par Powel de fioles contenant des « armes chimiques, et bombardements intensifs, sans compter les »sanctions économiques« .

      J’ai apprécié par le passé votre opposition aux délires cabanéliens. C’est pourquoi je ne comprends pas que vous vous rangiez sans une lutte de l’esprit, dans le troupeau anti-Russe cornaqué par notre belle presse »indépendante".

    • titi 21 décembre 2016 21:11

      @baldis30

      Je ne vois pas le rapport avec la question.

      Au contraire même. Le pacte germano soviétique, Katyn, c’est vraiment pas ce qui rassurera les voisins de la Russie.


    • titi 21 décembre 2016 21:17

      @Layly Victor

      Je suppose que vous avez écrit un peu vite ?

      Le pacte Germano soviétique ? l’invasion des pays baltes ? de la Pologne ? de la Finlande ?

      Le printemps de Prague ? l’insurrection de Budapest ?

      Les russes ont officiellement eu un peu plus d’un millier de morts pendant la guerre du VietNam ? Comment est-ce possible ?

      C’est pas parce que les Français n’ont pas de mémoire, que les autres pays devraient nous emboiter le pas.


    • baldis30 22 décembre 2016 08:07

      @titi
      bonjour,

      je ne suis pas stalinien mais je reconnais à Staline une bonne analyse initiale : il pouvait se douter d’une agression ultérieure et il savait une chose : il n’était pas prêt ! Par contre il a totalement négligé les avertissements sur l’imminence de Barbarossa, pensant cette opération bien plus lointaine !


    • sarcastelle 22 décembre 2016 09:19

      @Layly Victor

      .
      J’ai apprécié par le passé votre opposition aux délires cabanéliens.
      .
      Il y en aura encore dans l’avenir, pour peu qu’il daigne composer d’autres articles atomiques et qu’Agoravox me prête vie. 


  • Layly Victor Layly Victor 20 décembre 2016 11:46

    Félicitations à l’auteur pour ce très bel hommage à la Russie, que je partage totalement.


    Vous avez dit très justement que nous les détestons parce qu’ils ont su garder ce que nous avons perdu, la fierté et la dignité.

    Il manque à mon avis un point à votre analyse. C’est le rôle majeur de la propagande sioniste anti-russe, orchestré par les principaux média.
    Je regardais l’interview de Finkielkraut par Elisabeth Lévy dans Causeur.fr.
    C’était navrant et affligeant. Il a répété en boucle et avec une excitation malsaine tous les bobards anti-russes colportés par les journalistes appointés.
    Et avec une bêtise surprenante de sa part.
    Par exemple, il y a les méthodes de bombardement Américaines qui sont « bonnes », et les méthodes de bombardement Russes qui sont mauvaises et cruelles.
    Pauvre type !
    Les « bonnes » méthodes de bombardement américaines, les habitants de la Normandie s’en souviennent. C’était la guerre, mais quand même !
    Quant aux méthodes de bombardement russes, certains peuples opprimés par l’Allemagne nazie n’en étaient pas mécontents !

    Je suis triste pour Finkielkraut, et de le voir tomber dans cette haine anti-russe primaire et stupide. C’est quelqu’un qui avait la formation et le talent pour être un philosophe, et qui a complètement abandonné la philosophie pour tomber dans la platitude et la médiocrité. 

    • covadonga*722 covadonga*722 20 décembre 2016 12:01

      @Layly Victor

      yep , je crois que quelque part nous Français jalousons l’amour charnel des Russe pour la Rodina.

      Qu’il nous paraît, votre Paris,
      Ville ennuyeuse et bien peu belle.
      « Pourquoi ta torche, ô ma Russie,
      Avec tant d’éclat brûle-t-elle ? »

      Cvetaeva


    • baldis30 22 décembre 2016 08:11

      @Layly Victor
      autant je suis d’accord avec tout le début de votre texte, autant je ne partage pas votre tristesse du dernier paragraphe.

      Quand je vois ces gens-là comme lui ou bhl, ( en minuscules il ne vaut pas mieux) encensés par les bobos de tous bords, tomber dans le ridicule absolu je me réjouis :


    • julius 1ER 26 décembre 2016 09:38

      @Layly Victor


      une fois n’est pas coutume mais sur les bombardements vus par Finkielkraut Layly Victor tu as raison ..... 
      voir une différence entre des bombes américaines et russes relève vraiment du parti-pris et çà ne plaide pas en faveur de celui qui prononce ce genre de propos !!!

  • lloreen 20 décembre 2016 11:51

    Tous les peuples sont frères.
    La désunion ne se propage qu’à partir du moment où des psychotiques et des criminels désaxés s’imaginent pouvoir disposer de la planète et des gens dans leur intérêt personnel.
    C’ est ce qui se passe depuis des siècles et commence lentement mais sûrement à parvenir aux yeux et aux oreilles des populations.

    Que monsieur Obama ou d’autres injurient à longueur de temps d’autres personnes ou d’autres peuples devrait laisser indifférent dans des circonstances normales. Le problème est que ceux qui tirent les ficelles en coulisses ont besoin de ce genre de déséquilibrés pour diriger et contrôler la masse sans lesquels ils ne pourraient pas réaliser leurs plans hégémoniques.

    Pour l’instant, il y a encore trop de désunion mais le système en place, élaboré par des malades mentaux commence à prendre l’eau de toutes parts et nous vivons un moment crucial où cette caste sataniste démasquée par le Pizzagate se sert de ses mercenaires partout où ses intérêts sont mis en danger (Proche et Moyen-Orient,Europe) pour semer la violence (attentats) et permettre aux gouvernements qu’elle a mis en place à serrer toujours davantage la vis.
    Cela se vérifie en France avec la prolongation ad eternam de l’état d’urgence et l’instauration de la dictature par l’entreprise gouvernementale en place, sous les ordres et le contrôle de la City de Londres (Rothschild et consorts).

    Le gouvernement Merkel, très menacé, va devoir réagir...

    Il est à noter qu’une assemblée constituante est en place sur le territoire allemand, seul organe légitime pour doter le territoire d’une nouvelle constitution. En effet, l’ Allemagne ne dispose toujours pas de constitution et la loi fondamentale en place n’est que le reliquat des dispositions du traité de la Haye concernant l’occupation d’un territoire.
    Pour l’instant, le territoire allemand est encore toujours occupé par les américains et n’a plus été souverain depuis 1945.

    L’Allemagne est encore toujours liée à la Russie par le traité de Brest-Litovsk.
    Quant à monsieur Poutine, il reconnait le droit international qui est celui qui régit les nations.
    Il faut aussi savoir que depuis 1990 et le fait que la réunification n’a jamais été juridiquement faite, la RFA est une entreprise gouvernementale et non pas un état souverain au même titre que toutes les républiques européennes.
    C’ est la raison pour laquelle ces dirigeants de corporations haïssent tant monsieur Poutine.


  • Spartacus Spartacus 20 décembre 2016 15:06

    C’est beau la ré-écriture de l’histoire...

    La croissance des années 2000 à 2010 est assuré par la fin de la mesure du manifeste communiste. (l’impôt progressif). 
    Par l’adoption d principe d’équité devant l’impôt, le principe libéral. La Flat tax libérale à 13% comme à Hong Kong.

    C’est la Flat-Tax libérale qui amène la croissance croisé avec la remontée des cours du pétrole et pas autre chose...

    C’est en refermant le pays que Poutine se croyant roi du pétrole qu’il fait sombrer cette économie dans la misère.

    La Russie est un grand pays qui ne produit rien. Son PIB est fait de pétrole, de gaz et d’armes.
    Le PIB de la Russie est inférieur à celui de la Corée du Sud ou Italie.

    Hors hydrocarbures son PIB est inférieur à celui du Luxembourg...

    • arthes arthes 20 décembre 2016 19:50

      @Spartacus

      Je pense pas que Poutine ait souhaite refermer son pays...Disons que les sanctions commerciales de la part des states et de l UE , en plus des bases militaires de l OTAN qui visent a l encercler n ont pas contribue a ameliorer le quotidient du peuple Russe d une part , ni a lui faire croire que l occident lui voulait du bien 

      Je crois que les russes s en branlent un peu (quand ce n est pas profondement) de l Europe, ou plus exactement de LUE.
      En revanche ils aiment les pays de l Europe, on dirait que ca leur parle davantage que cet infect salmigondi de nations qu on appelle UE.

    • Layly Victor Layly Victor 20 décembre 2016 20:30

      @Spartacus
      Si vous n’avez pas fait Sciences Po, vous mériteriez de l’avoir fait. On croirait entendre une déclaration de Christine Lagarde ou de Jacques Attali, ces braves gens qui nous aspirent vers le bonheur.

      La Russie est un grand pays qui ne produit rien. Cette douce pensée réconfortante, combien se la répètent matin, midi et soir, entre la place des Vosges et St Germain des Près.

      Pour ma part, ayant fréquenté les physiciens et mathématiciens Russes, et étant un admirateur inconditionnel de la musique Russe, je ne conçois pas ce pays à l’aune de la « flat-tax libérale » et autres concepts qui nous ont fait tant de bien. Pour avoir connu l’époque gaullienne, aussi.

      Si, paraît-il, « Poutine fait sombrer son pays dans la misère » c’est, je présume, par comparaison avec nous qui sommes si flamboyants !

      Ce genre de considération méprisante sur la Russie, c’est ce que Hitler disait à ses généraux. Vous connaissez la suite.

    • JL JL 20 décembre 2016 20:41

      @Layly Victor spartacu,

       
       
      ’’La Russie est un grand pays qui ne produit rien’’ parole de banquier
       
       smiley

    • damocles damocles 21 décembre 2016 08:49

      @Spartacus
      LES ECHOS : la Russie a exporté plus de blé que les USA en 2016


    • baldis30 22 décembre 2016 08:16

      @Spartacus
      le PIB du Luxembourg est assuré par le blanchiment d’argent en provenance de tous les voyous de la Terre : banquiers, producteurs de drogues, marchands d’armes !


    • baldis30 22 décembre 2016 08:19

      @Layly Victor
      bonjour,

      « Si vous n’avez pas fait Sciences Po, vous mériteriez de l’avoir fait. » dites-vous !

      mais il a peut-être fait Harvard ! c’est pire !


  • sarcastelle 21 décembre 2016 00:34

    C’est vrai qu’on exagère les petits défauts de la production en Russie. On oublie trop vite qu’elle assure mine de rien la moitié du PIB français par tête et pas loin des sept huitièmes de la longévité d’ici.


    • Layly Victor Layly Victor 21 décembre 2016 09:53

      @sarcastelle

      Cette histoire de PIB ressassée en boucle par les experts que le monde entier nous envie, Attali, Cohen, etc.., et par des journaux aussi grandioses que l’Immonde et Le Figaro, ça commence à m’agacer sérieusement.
      Quel était le PIB de Gandhi par rapport à celui d’un Américain moyen de son époque ? Ne parlons pas de celui d’Einstein : rigoureusement zéro.

      La Russie est un pays essentiellement agricole et proche de la terre, tout en ayant des industries, une recherche, des écrivains et des musiciens hors du commun. C’est un pays équilibré, dont les ressources ne sont pas liées exclusivement à l’investissement capitaliste.

      En plus, dans un monde surpeuplé et aux ressources limitées, cette fixation sur le PIB est une folie totale. Un exemple : on compte les smartphones, qui sont les instruments de la mort totale, dans le nec plus ultra du PIB !

    • baldis30 22 décembre 2016 08:26

      @Layly Victor

      « les experts que le monde entier nous envie, Attali, Cohen, etc.., »

      Mais bon sang pourquoi ne viennent-ils pas les chercher ? et bhl avec ! Ils doivent être trop timides pour nous demander de leur envoyer ; faisons un acte de charité , livrons-les bien emballés !..... éventuellement enfarinés ....

       smiley


  • Djam Djam 21 décembre 2016 11:23

    Et allez ! inévitablement, les commentaires foisonnent mais au niveau de l’insulte mutuelle. Toujours les mêmes qui, au lieu de lire et de penser par eux-mêmes, trouvent bien plaisant de pouvoir exprimer leur haine de ceux qui osent abonder dans un sens ou débattre (à minima, seule marge « en ligne ») avec des arguments. Pas cons ceux là qui invitèrent tous les frustrés à déverser leur petite agressivité ordinaire quotidiennement...

    Quant à l’article, pour ma part, je dirai juste que lorsqu’on a étudié un tant soit peu la géopolitique, on comprend sans difficulté que l’Europe de l’ouest devait depuis toujours s’allier avec l’Est, et en particulier la Russie et la Chine, seule politique commerciale et diplomatique susceptible de faire un contrepoids à l’hégémonisme pathologique d’une Amérique obnubilée par son messianisme délirant.

    Combien de fois faudra-t-il expliquer et démontrer, documents à l’appui, que la construction européenne est devenue des la fin de la guerre l’outil américain lui permettant d’aliéner, étape par étape, toute l’Europe de l’ouest, et Certainement pas pour apporter une supposée modernité et encore moins une démocratie....Notion devenue argutie sans fondement pour, tenez-vous bien, « apporter la paix » à tous ces pays non alignés sur le diktat Washingtonien de l’uniformisation marchande totale.

    Aucun pays n’est en démocratie au sens originel du terme. On se gargarise en Occident de cette notion fourre-tout mais uniquement pour transformer la perception de l’autre différent en commode bouc émissaire, à abattre par tous moyens bien entendu (aller, un effort, lisez R. Girard).

    Les désastres mortels qui se déclenchent partout, présentés systématiquement comme des actes terroristes islamistes ne sont que les étapes voulues et orchestrées par le seul pouvoir reconnaissable et réel prescripteur omnipotent : le neo capitalisme et son aliénation obligatoire. Tant que l’on a pas pigé ce mouvement planétaire voulu depuis des décennies par les détenteurs du pouvoir absolu de la marchandisation totale, on lira partout des brèves de comptoirs et des réponses agressives en ligne qui ne changent strictement rien mais entretiennent efficacement partout la guerre de tous contre tous. Il n’est qu’à s’amuser à lire tous les forums ouverts selon divers obédiences idéologiques pour comprendre que le piège de l’expression « libre » de l’espace Internet est bel et bien une énorme arnaque dans laquelle nous avons plongé la tête débulbée et les pieds liés par l’agitation stérile qui nous présentée comme l’espace de démocratie virtuelle. Faut-il être naïf ou cretinisé jusqu’à l’ignorance totale pour croire en ces foutaises.

    Daesh, Al Qaïda, Al’Nosra et toutes les autres formes de terrorismes n’existaient pas avant le plan dit PNSA (plan pour un nouveau siècle americain) pondu par le Council Foreign Affairs et appliqué progressivement par la CIA et ses partenaires zélés que sont les services secrets. Après avoir fait bouffer du curé à toute l’Europe Ouest afin de laïciser la totalité de l’espace de vie des futurs consommateurs, il fallut s’en prendre au dernier bastion religieux qui gardaient encore des espaces non marchandisés : l’islam...qui allait être habilement et perversement transformé en nouveau nazisme où des coupeurs de tête allaient devenir la métonymie d’une religion ancestrale et très complexe qu, jamais, ne se recconnait dans ces mises en scène morbides concoctées par les officines occidentales décidées à réduire à néant toutes vraies issues transcendantes.

    Les masses, partout transformées en troupeaux consommateurs 24h sur 24, sont donc devenues le moteur même qui entretient cette énorme mascarade mortelle du « terrorisme islamique ». A coup d’actes ignobles sous fausses bannières, perpétrés par des paumés facilement manipulables, les troupeaux sont tombés comme les lemmings dans l’abîme sans fond de l’accusation dirigée. Dans tout ça, la France, qui n’est plus que l’ombre d’elle-même, massifiée depuis la fin de la guerre, suit avec un zèle qui laisse pantois les ordres Washingtoniens l’interdisant de renouer un quelconque commerce intelligent avec ses deux grands voisins géographiques que sont la Russie et la Chine. L’Eurasie, unique voie possible d’équilibrage géopolitique et conteneur du phagocytage complet de l’Europe par les USA, est la cible centrale de l’armée militaire la plus inique et dictatoriale du monde.

    Alors, messieurs les anonymes en ligne, continuez donc à vous insulter quotidiennement au lieu de penser et d’étudier, pendant ce temps, les véritables affaires avancent....


    • VICTOR Ayoli VICTOR 21 décembre 2016 15:33

      @Djam
      Bonjour

      Il fallait le dire. C’est dit, et bien dit.


    • titi 21 décembre 2016 21:43

      @Djam

      Quand vous parlez d’union europe/russie ... pourquoi pas...

      Quand vous parlez en plus de la Chine, vous montrez à quel point vous ignorer la façon de penser des chinois.

      Les Chinois ont la même arrogance que les intervenants d’AV à l’égard des USA.
      Sous prétexte que les USA sont de création récente, alors leur civilisation est indigne et inculte.
      La France est « un vieux pays » (comme disait De Villepin) dont on peut faire démarre l’histoire en 496. Les USA c’est 1776... les minables !

      L’histoire de la Chine démarre vers -2500. Pour eux nous sommes tous minables.
      Pour les chinois, toutes les civilisations sont minables. Minables et arrogantes.

      En plus les Chinois sont rancuniers : ils se souviennent très bien des traités inégaux.
      Et en particulier de quelle armée a saccagé le Palais d’été.

       


    • velosolex velosolex 22 décembre 2016 01:17

      @Djam

      Sans aucun doute les states sont impérialistes, mais je ne connais pas un pays quelconque qui n’ai pas abusé de sa force, dés qu’elle en avait les moyens. Et nous mêmes...Suffit de regarder dans les rétroviseurs, tous ceux qu’on a enfumé, ou balancé dans le fossé, dés qu’on a pu mettre les gaz. 
      Pendant longtemps les guerres de colonisation ont été la grande affaire de l’Europe, la dernière a y mettre la patte a été l’Allemagne, avec son projet de grand reich, on sait ce que cela a donné...Ne parlons pas de la guerre de 14 qui a renversé l’échiquier sur lequel on était assis peinard...Mais c’est ainsi, l’ivresse du pouvoir et de la force finit par vous faire des conneries. 
      Les yankees ont vraiment été verni. Non seulement ils avaient le vent de l’histoire avec eux, mais on s’est foutu minables à poils désarmés. Qu’est ce que l’Europe en 45, une belle baraque dont les habitants ont foutu le feu, et dont les deux casernes de pompiers sur les lieux n’ont plus eu qu’à se partager les ruines. 
      Les russes ont donné me direz vous. Bha oui ils n’avaient pas le choix, c’était ça ou le projet du nabot de mettre sous coupe toute la Russie, Plus de 40 ans ensuite à se regarder en chien de faïence. Mais ce sont les vainqueurs qui font l’histoire. Personnellement je ne regrette tout de même pas de n’avoir pas fait partie des glorieux travailleurs au service du parti, pour dire qu’on était tout de même du bon coté du bloc. 
      Situation d’inféodalité relative, car pour la France faisant partie des non alignés .Il a fallu un autre nabot pour nous mettre dans l’otan....otan en emporte le vent, ce truc sera emporté bientôt lui aussi dans le grand vent de l’histoire. L’Amérique est dangereuse sans doute, car humiliée, et il n’y a rien de pire que l’humiliation. Rappelez vous des allemands après Versailles. Ce pays n’a jamais connu que les guerres pour s’en sortir, les exportant toujours. L’avenir sera t’il un long passé ?..Je ne sais pas si on peut se permettre de replonger. 
      Pour nous pauvres européens déchirés par des égoistes ataviques, datant d’un millénaire, il sera difficile de continuer à résister, voir à exister, dans tous les sens du terme, face aux dragons qui nous entourent, russes, chinois ou américains, si nous ne réalisons pas rapidement ce que nous avons toujours été incapable de faire, c’est à dire être un interlocuteur fort et respecté...
      .Alors oui, pourquoi pas un axe avec Moscou. Mais surtout pas en ordre divisé, mais en travaillant à construire en même temps une véritable Europe politique. Car il n’y a pas de respect sans la force et l’unité. Et nous pourrons faire nos prières dans n’importe quelle langue du vainqueur, et dire « vive Poutine » nos dorures et nos jocondes seront bien inutiles.

    • baldis30 22 décembre 2016 08:28

      @Djam
      un peu long certes mais excellent !


  • lloreen 21 décembre 2016 23:00

    Révélations fracassantes de Rudy Giulani (ancien maire de New-York, ancien procureur).

    “J’écris ce matin depuis mon appartement de New York, qui surplombe la ville que j’adore. Je réfléchis à mes actions de hier au soir. Je réfléchis à mon sort et à ce que le Seigneur me réserve. Pour la première fois de ma vie, je me sens entièrement libre. Comme si un poids avait été retiré de mon cœur. Je me suis enfin libéré.
    Je sais qu’il reste peu de temps. Je ne vais pas perdre du temps en bavardages. Vous avez vu mes commentaires sur ce qu’on a appelé le scandale du Pizzagate. Je peux vous dire que, oui, tout est vrai. Tout cela est bien connu de ceux qui ont le pouvoir. Le réseau pédophile de Washington D.C. est le plus grand du monde, et Londres arrive probablement en deuxième position.
    Bien que je n’aie jamais participé à ces actes atroces, je connais des gens qui l’ont fait et j’en connais beaucoup qui ont échappé aux poursuites judiciaires. Je n’ai pas le temps d’expliquer pourquoi je me suis tu si longtemps, mais je dirais que je ne serais jamais devenu maire de New York si je n’avais pas joué le jeu.
    Je veux que les gens qui lisent ceci sachent qu’ils ne doivent jamais abandonner la lutte. Les médias vont continuer à mentir. CNN va mentir. Fox News va mentir. NBC va mentir. Ils vont mentir, et mentir encore. Ils diront que la vérité est un mensonge. Ils diront que les vraies nouvelles sont de fausses nouvelles. Et ils diront que leurs mensonges sont la vérité. Rejetez tout. Rejetez chaque mot. Ne croyez rien de ce qu’ils disent.

    Fox News vient d’appeler pour déprogrammer ma dernière apparition. Si vous “me” voyez à la télé en train de nier ces Tweets, ne croyez rien de ce que vous voyez. L’appareil constitué par le gouvernement et les médias possède une technologie qui a 20 ans d’avance par rapport à ce dont le public dispose. Une technologie bien au-delà de ce que le public imagine. Ils peuvent créer un avatar CGI de forme humaine en temps réel ; j’en ai vus, ils sont impossibles à distinguer des vrais humains. Ils ont aussi des clones et des avatars biométriques.

    Je vais vous donner un indice, un petit secret. Dans le nouveau Star Wars, ils ont recréé un acteur décédé avec la technique CGI. Ils l’ont un peu mal fait exprès. C’est une procédure habituelle de Hollywood depuis des années, et les ordres arrivent directement de la CIA. Le but est de continuer à duper le public et de lui faire croire que la technologie CGI n’a pas beaucoup progressé depuis la fin des années 1990. Mais elle a beaucoup progressé, je peux vous l’assurer.

    Soyez prêts. Préparez-vous. Soyez vigilants. Remettez tout en question. Remettez en question les figures d’autorité, parce que leur seul but est de vous mentir. Ils savourent la naïveté du public. Vous devez vous rebeller contre eux.

    Pour finir, un mot sur le 11 septembre. À ceux qui croient la version officielle, vous avez été dupés. Vous avez été trompés. Et si vous voulez regarder dans la bonne direction, ne regardez pas vers l’Arabie Saoudite ou Ben Laden. Ce n’est qu’une petite distraction. Regardez attentivement la structure des tours et demandez-vous comment elles sont tombées. C’est l’une des plus grosses dissimulations de l’histoire.
    Pour citer Voltaire, si vous voulez savoir qui vous gouverne, demandez-vous qui ou ce que vous n’avez pas le droit de critiquer. Réfléchissez-y profondément, et vous trouverez de nombreuses réponses.

    Priez pour moi.
    Rudolph Giuliani”
    (@RudolphGiuliani) | Twitter


Réagir