mercredi 13 janvier 2016 - par Thomas Roussot

Le chaos européen et la démonisation de l’islam

Tableau de Kiefer Anselm

 

La démonisation de l’islam, propagée par de nombreux médias et politiques de la société française, incarne un marqueur politique, celui de potentiel préambule à la désintégration progressive des libertés individuelles et collectives dans ce pays, charriant en sous-main la volonté de lui imposer une réforme moderniste artificielle (quitte à inventer des imams de plateaux télévisés) sous la pression de violences perpétrées par des activistes directement financés par nos alliés économiques comme l’Arabie saoudite, le Qatar, le Koweït, ou encore les Émirats, processus de mise en scène terrorisante qui démontre à foison cette technique de gouvernance par le chaos ayant fait ses preuves certes précaires mais efficientes à court terme de l’autre côté de l’Atlantique, sous les mandats de Georges Bush notamment. Toujours trouver un diable à désigner pour diviser, régner, et éluder les sujets sociaux de fond que nos élites politiques s’avèrent bien incapables de solutionner.

Qui a instauré durablement le chaos en Irak ? De 1991 à 2003, ce pays a été mis sous tutelle au nom de la communauté internationale. Trois guerres du Golfe s’y sont déroulées menées par le camp occidental, sous couvert de lutte contre des armes de destruction massives parfaitement inventées, provoquant des millions de morts. Qui a instauré le chaos en Syrie ? Qui a instauré le chaos en Libye ? En Afghanistan ? 

 

Qui la France bombarde aux quatre coins du globe depuis plus d’une décennie ? 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_opérations_militaires_impliquant_la_France_depuis_2000

Avant de se déclarer victimes, autant observer nos théâtres d’intervention unilatéraux.

 

Chaos qui a provoqué ces flux de migrants non moins chaotiques provoquant encore peurs légitimes et replis identitaires logiquement instinctifs.

 Nos manuels scolaires associent désormais de façon systématique cette religion à la violence, passant sous silence son apport civilisationnel s’étendant sur des siècles, et abreuvant toujours nos sciences et notre histoire. L’hétérogénéité de cette tradition religieuse est passée sous le boisseau, vulgarisée sommairement, pour en faire un épouvantail facilement agitable par tous les assoiffés du pouvoir, qu’il soit local ou national, médiatique ou mondain. Progressivement, l’on tente d’instiller l’idée que l’islam est incompatible avec le système européen dit démocratique occidental (dont l’actualité montre pourtant toute l’étendue totalitaire sous-jacente). En découle l’idée de camps de rééducation idéologique.

 Dans quel but ? Instaurer un ordre de moins en moins démocratique légitimé par le désordre ainsi induit. Un Patriot Act à la française, dont les ferments sont déjà en place, devant répondre à cette désorganisation apparente : La Direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE) entretient depuis des années une coopération active avec la NSA et le GCHQ, pratiquant une surveillance accrue des données numériques via un mémorandum signé en 2011  pour l'échange de millions de métadonnées. Plus de 90 millions de métadonnées ont été remis à la NSA par des agences françaises de renseignement.

 

Oui, le chaos est bien installé sur le continent européen, et ce sont aussi des européens qui l’ont provoqué.

 

 

Références :

John Galbraith, La paix indésirable ? De l'utilité des guerres, Éditions Calmann-Lévy, 1968, »

Collectif. Gouverner par le chaos. Max Milo éditions. 



56 réactions


  • cathy cathy 13 janvier 2016 08:23

    La France ? cela fait bien longtemps qu’elle n’appartient plus aux français, puisque l’on classe le Maghreb dans l’Europe, selon votre article Slate. On ne leur demande pas leurs avis pour aller bombarder des pays dont elles ne connait même pas la géopolitique. 

    Les français, allemands, anglais ont été les premiers gazés dans les tranchées. 
    Les manuels scolaires ont été changés plusieurs fois selon l’histoire à avaler. 

    Les hommes européens n’ont pas le même rapport aux femmes que les musulmans parce qu’ils n’en sont pas privés, du coup ils n’ont pas besoin de 70 vierges avec une érection éternelle.

    Si l’on envoie des milliers de jeunes hommes seuls vers l’occident ce n’est pas parce que vos pays sont bombardés. Aimez-vous, vous même, votre vision du monde changera. 

    Quant aux juifs, pour eux l’avenir en France devient très incertain, et cette fois ci il n’y a pas Staline, ni Hitler et pourtant l’histoire continue. 


    • leypanou 13 janvier 2016 10:54

      @cathy
      La France ? cela fait bien longtemps qu’elle n’appartient plus aux français : dites nous à qui elle appartient au lieu de nous laisser deviner.

      Si l’on envoie des milliers de jeunes hommes seuls vers l’occident ce n’est pas parce que vos pays sont bombardés. : pourquoi ils n’étaient pas partis avant alors ?

      Quant à  : Quant aux juifs, pour eux l’avenir en France devient très incertain, allons, allons, arrêtez de fantasmer, l’allya ne convainc qu’une minorité de juifs qui ne se sentent pas en sécurité en France.


    • cathy cathy 13 janvier 2016 15:08

      @leypanou

      Vous ne voyez pas que l’immigration est organisée à grande échelle ?

    • colere48 colere48 13 janvier 2016 17:05

      @cathy

      Il y aurait de 5000 à 10 000 « radicalisés » parmi les centaines de mille migrants arrivés récemment.

      Quand aux viols collectifs ceci n’est pas une nouveauté
      En Égypte une journaliste hollandaise violée en plein jours par une hordes barbares.

      sans faire d’amalgames « of course »....


    • mmbbb 13 janvier 2016 21:02

      @colere48 Mais non Hollande a dit qu il n’ y avait pas de terroristes dans les migrants Hollande dit toujours la verite et la Mere Merkel voulait accueillir que des gentils migrants en Allemagne


  • Le p’tit Charles 13 janvier 2016 08:28
    +++++
    Tout vest dit..et bien dit... !

  • MAIBORODA MAIBORODA 13 janvier 2016 08:35

    C’est ce que l’on pourrait appeler un article « antidote ».

    Chacun l’appréciera (ou non) en fonction de sa propre vision des choses..... et de son propre degré de « soumission » (ou de liberté).


  • BA 13 janvier 2016 08:36

    Mardi 12 janvier 2016 :

    Le ministre allemand du développement  : « 8 à 10 millions de réfugiés sont en route. »

    « Seulement 10% des réfugiés en provenance de Syrie et de l’Irak ont atteint l’Europe jusqu’à présent, et 8 à 10 millions d’entre eux sont encore sur le chemin. »

    Cette déclaration, c’est celle du ministre allemand du Développement, Gerd Müller (CSU), auprès du journal Bild am Sonntag.

    http://www.bild.de/politik/inland/dr-gerd-mueller/erst-zehn-prozent-der-fluchtwelle-ist-bei-uns-angekommen-44081514.bild.html

    Et les conséquences politiques ?

    Quelle va être la réaction des peuples européens ?

    Pour quel parti politique va voter le peuple allemand ?

    Pour quel parti politique va voter le peuple danois ?

    Pour quel parti politique va voter le peuple français ?


    • MAIBORODA MAIBORODA 13 janvier 2016 08:44

      @BA


      L’origine de ce tsunami démentiel vous est précisément indiquée par l’auteur. 
      Quant aux « effets politiques collatéraux » , voire directs, ils sont fort prévisibles.
      Reste à imaginer « l’au-delà ».

  • Robert GIL Robert GIL 13 janvier 2016 10:10

    D’al-Qaida à Daech ou aux autres milices intégristes qui sévissent du Moyen-Orient à la Libye et à l’Afrique centrale, les interventions impérialistes ont abouti à multiplier des cliques militaires dont l’action s’apparente au brigandage, en lutte pour s’approprier des morceaux de territoires, bénéficiant tour à tour du soutien de telle ou telle puissance. Leur combat n’offre aux peuples des régions concernées que la perspective d’une terrible régression. Tout au plus permet-il à de petites fractions de la bourgeoisie locale de disputer à l’impérialisme une petite part des richesses produites, au gré du déplacement des lignes de front et aux dépens d’une population locale de plus en plus écrasée. Mais la dictature odieuse de Daech et de ses semblables, leur brigandage et leur terrorisme, ne sont que la répétition à plus petite échelle du brigandage et du terrorisme auxquels se livrent les puissances impérialistes sur une grande partie de la planète, même s’ils y ajoutent leur propre touche de dictature et de réaction...lire la suite


  • César Castique César Castique 13 janvier 2016 10:16

    « Progressivement, l’on tente d’instiller l’idée que l’islam est incompatible avec le système européen dit démocratique occidental... »



    Mais cette incompatibilité est bien réelle !!!


    Le problème de l’Islam, c’est qu’il n’est pas simplement une religion, mais un système religieux, politique, juridique et social, qui encadre la vie du fidèle dans tous les aspects de sa vie quotidienne, et qui ne trouve son plein épanouissement que dans l’état islamique, gouverné selon les préceptes du Coran et de la Charia.


    Il en résulte une civilisation qui est aux antipodes de la nôtre et le fait que « les musulmans en France se lèvent, bossent, étudient et paient factures et impôts », de même que celui qu’ils soient « des citoyens comme tous les autres » ne changent rien à cette incompatibilité, non pas de surface, mais de fond. 

    • ukulele ukulele 13 janvier 2016 15:22

      @César Castique
      Entièrement d’accord avec votre commentaire.


    • Pere Plexe Pere Plexe 13 janvier 2016 18:14

      @César Castique

      Comme toutes les religions !
      Le catholicisme du temps de sa splendeur, c’est à dire jusqu’au début du 20 eme siècle, n’agissait pas autrement.

    • César Castique César Castique 13 janvier 2016 20:29

      @Pere Plexe

      « Le catholicisme du temps de sa splendeur, c’est à dire jusqu’au début du 20 eme siècle, n’agissait pas autrement. »

      C’est en Loge qu’on vous apprend ça ? smiley


    • Pere Plexe Pere Plexe 14 janvier 2016 19:48

      @César Castique
      On m’a déjà traité de marxiste de facho d’antisémite de bobo de pédé de laicard de musulman de juif de socialope de droit-de-l’hommiste...

      Mais de Maçon je crois que c’est une première.

    • César Castique César Castique 16 janvier 2016 10:27

      @Pere Plexe

      « Mais de Maçon je crois que c’est une première. »


      Non, ce n’est pas une première, je vous ai posé une question, pas plus pas moins. 

      C’est vrai que votre remarque fleure « bon » son Grand Elu Chevalier Kadosh, mais s’il n’y avait que les Francs-Canaques pour propager leurs mythes, dogmes et légendes, on ne les retrouverait pas jusque dans les manuels scolaires.

    • César Castique César Castique 16 janvier 2016 10:30

      @Ausiriss

      « Nous comprenons très bien que vous en ayez besoin tellement c’est votre principale et seule qualité. »


      Manifestement, vous connaissez le Père Plexe mieux que moi. Je me demandais, pour ma part, s’il fallait mettre ses défaillances, idées reçues et omissions, au compte de défaillances liées à son âge. Mais enfin, il est peut-être moins vieux que son pseudonyme le donne à penser...

  • cathy cathy 13 janvier 2016 10:33

    Dans l’islam, beaucoup peuvent se proclamer imam. Il y a autant d’imams différents que de régions. Pour destabiliser un pays arabo-musulmans, il faut tuer le dictateur que tu as mis en place et tu les laisses s’entretuer. Le pays et à feu à et sang en très peu de temps. 


  • TicTac TicTac 13 janvier 2016 10:55

    Puis-je rappeler un fait de fin 2012 dans notre pays voisin, la Belgique ?


    «  l’élu confirme vouloir instaurer, à terme, la charia en Belgique. “Nous voulons expliquer la loi de Dieu et si le peuple le désire, nous voulons instaurer la charia à la suite d’un referendum dans 10-15 ou 20 ans. Bien sûr, à l’heure actuelle, il est trop tôt. La société n’est pas prête. On devrait couper trop de mains”, ose Redouane Ahrouch »

    Les interventions occidentales sur différents théâtres mondiaux sont effectivement ineptes et ont des effets dévastateurs.
    Mais cette réalité ne doit pas occulter cette autre difficulté liée à un islam politique dont la compatibilité avec la démocratie reste à démontrer.

    J’ai aussi une autre explication à vous proposer : face à la barbarie des fanatiques islamistes, les modérés qui ne voudraient que le voile, le mariage pour les adolescents et le retour de la peine de mort pour les « crimes odieux » (lesquels ? Ceux contraires à la charia ?) passent désormais pour des gentils humanistes.

    La loi de dieu, nous y avons renoncé.
    Parce qu’aucun Dieu ne mérite cette place.

  • colere48 colere48 13 janvier 2016 12:11

    Pour peu qu’on y réfléchisse, la nouvelle des agressions de Cologne représente l’envers absolu du grand récit de l’ouverture à l’autre, où ce dernier est chanté à la manière d’un rédempteur. On somme les sociétés occidentales d’embrasser une diversité qui pourrait les régénérer de l’extérieur, d’autant qu’elle serait toujours une richesse. On voit désormais qu’elle peut aussi prendre le visage d’une barbarie agressive, où des bandes organisées entendent imposer leur présence sur le territoire, avec la plus archaïque et la plus primitive des techniques de guerre, celle de la prise des femmes, à qui on indique qu’un nouveau pouvoir s’installe et qu’il s’exercera d’abord sur elles.

    Les gardiens du nouveau régime multiculturaliste ne veulent pas croire qu’ils pilotent allégrement nos sociétés vers quelque chose comme une guerre civile inavouée mélangée à un choc des civilisations. Ces termes sont peut-être exagérés - ou pas. Mais une chose est certaine, ce n’est pas en laissant croire que le régime multiculturaliste accouchera tôt ou tard d’un paradis diversitaire qu’on calmera les angoisses des peuples européens. Les tensions sociales se multiplieront. Cela nous ramène à la question première de la philosophie politique, soit la sécurité élémentaire des sociétaires. Celle des femmes européennes n’est manifestement plus assurée.


  • francesca2 francesca2 13 janvier 2016 17:11

    Nous vivons cette époque surréaliste où un philosophe nous assène, sans rire, que l’islam, c’est à dire la religion la plus intransigente du monde, abreuve encore -comme depuis des siècles apparamment- nos sciences et notre histoire...


    Nous vivons cette époque surréaliste où un philosophe nous assène sans rire que  l’on tente d’instiller l’idée que l’islam est incompatible avec le système européen dit démocratique occidental, alors que l’islam est incompatible avec tout autre système qui n’est pas l’Islam, et même là je suis gentille parce que en réalité l’islam est incompatible avec l’islam lui-même, il suffit de compter les morts sunnistes-chiites depuis la disparition du prophète.

    Avez-vous jeté un coup d’oeil aux articles que vous mettez en lien ou vous avez fait ça au pif ? 

    • francesca2 francesca2 13 janvier 2016 17:22

      @L’auteur


      CQFD

    • francesca2 francesca2 13 janvier 2016 17:41

      mais j’imagine que c’est la faute de la France aussi...


    • TicTac TicTac 13 janvier 2016 18:06

      @francesca2
      La CEDH a déjà eu à traiter de ce problème de compatibilité...On peut lire un arrêt très instructif ici.Il a été confirmé par la grande chambre le 13 février 2003.


      "Dans le cadre de son examen global sur la nécessité de l’ingérence en cause et, notamment, sur la question de savoir si celle-ci correspondait à un besoin social impérieux, la Cour constate que les actes et les discours des membres et dirigeants du Refah invoqués par la Cour constitutionnelle étaient imputables à l’ensemble du parti, que ces actes et discours révélaient le projet politique à long terme du Refah visant à instaurer un régime fondé sur la charia dans le cadre d’un système multi-juridique, et que le Refah n’excluait pas le recours à la force afin de réaliser son projet et de maintenir en place le système qu’il prévoyait. 
      ...
      Dès lors, il existait des raisons convaincantes et impératives pouvant justifier la dissolution du Refah et la déchéance temporaire de certains droits politiques prononcée à l’encontre des autres requérants. Il en résulte que la dissolution du Refah peut être considérée comme « nécessaire dans une société démocratique » au sens de l’article 11 § 2. Il n’y a donc pas eu violation de l’article 11 de la Convention."

  • legrind legrind 13 janvier 2016 17:24

    En ce qui me concerne l’islam n’apporte que violence, laideur, abrutissement, regression, intolérance et propagande victimaire.


  • roby 13 janvier 2016 17:37

    Quoi l’islam ne serait pas une religion d’amour de paix et de tolérance ?

     smiley


    • Pere Plexe Pere Plexe 13 janvier 2016 18:07
      Si
      Comme toute les autres...
      Ni plus ni moins


    • francesca2 francesca2 13 janvier 2016 18:17

      @Pere Plexe


      non, pas comme toutes les autres pépère, sinon merci de me signaler les derniers massacres chrétiens/buddistes/shintoïstes....

    • Julien30 Julien30 13 janvier 2016 18:24

      @Pere Plexe
      Ah bon, toutes les religions délivrent le même message et les mêmes enseignements ? C’est un manque de culture total ou juste du relativisme bien épais de votre part ? 


    • TicTac TicTac 13 janvier 2016 18:38

      @Julien30
      Nan, mais cherchez pas la petite bête, le Père Plexe, il est là pour se faire du bien, se montrer sous un bel habit bien comme il faut.

      Il est pas dangereux, juste à côté de la plaque.

    • Pere Plexe Pere Plexe 13 janvier 2016 18:59

      @francesca2
      L’ irlande par exemple ?

      Pour les Shintos Nankin est pas mal.

    • francesca2 francesca2 13 janvier 2016 19:02
      Pauvre pépère, tu me fais presque pitié...la vie d’islamien athée n’est pas très zen par les temps qui courent...

    • TicTac TicTac 13 janvier 2016 19:06

      @francesca2
      On lui parle massacre au nom de la religion, il répond guerre d’indépendance et crime de guerre.

      Y’a pas, y’a de la puissance dans la réflexion.

    • francesca2 francesca2 13 janvier 2016 19:23

      @TicTac


      Et la bande à Bader c’était pas ça ? Ah ben merde alors..........


    • Pere Plexe Pere Plexe 13 janvier 2016 19:39

      @TicTac
      Les problèmes religieux sont de toutes les guerres, et toutes les guerres ont à des retentissements religieux.

      La religion est un pouvoir qui le dispute au politique mais le plus souvent s’acoquine avec lui.
      Rien d’anormal à ce que cette dimension ce retrouve dans chaque conflit.

      Qu’une guerre ne soit pas dites « de religion » ne change rien à l’affaire.

    • TicTac TicTac 14 janvier 2016 11:48

      @Pere Plexe
      « La religion est un pouvoir qui le dispute au politique mais le plus souvent s’acoquine avec lui »

      Même aux états-unis, ce n’est pas tout à fait exact, mais on pourrait en discuter.

      Mais dites-moi, j’ai posté plus haut une déclaration d’intentions des représentants du parti Islam à Bruxelles :“Nous voulons expliquer la loi de Dieu et si le peuple le désire, nous voulons instaurer la charia à la suite d’un referendum dans 10-15 ou 20 ans. Bien sûr, à l’heure actuelle, il est trop tôt. La société n’est pas prête. On devrait couper trop de mains”, ose Redouane Ahrouch »

      J’aime beaucoup le « si le peuple le désire » acoquiné, comme vous dites, au « il faudrait couper trop de mains » pour l’imposer aujourd’hui.
      C’est vous dire que la CEDH avait raison en 2001 et 2003 quand elle a décidé que l’interdiction de tels partis en Turquie était légitime.

      Pour être clair, peu me chaut que les musulmans estiment devoir couper des mains, marier des mineurs de 12 ans ou condamner à mort des homos, du moment que ça reste dans leur tête et qu’ils n’en font pas un système politique qu’ils voudraient au surplus imposer à nos démocraties.
      S’agissant de ces dernières, il m’importe peu encore que leur passé colonialiste religieux ait existé.
      Nous avons passé ce cap et pour le plus grand bien de tous.
      Y revenir avec un système religieux déguisé en système politique est une chose à laquelle je me refuse.
      Dieu ne me gouvernera pas, et même si les décisions prises en son nom peuvent trouver en moi quelque écho.

      Enfin, si je ne m’abuse, l’article traite de la démonisation de l’islam.
      Le sujet est donc circonscrit.
      Vos vagues digressions qui auraient pour objet de pardonner l’un à raison de fautes prétendues de l’autre me paraît être le niveau zéro de l’argumentation.

    • Pere Plexe Pere Plexe 16 janvier 2016 11:16

      @TicTac
      Couper des mains est effectivement barbare.

      Mais de bons chrétiens réclament que l’on puisse couper des têtes. 

      L’important est que ces types se soumettent à la démocratie, à la république.
      Et que le peuple nous préserve de telle dérives !

  • COVADONGA722 COVADONGA722 13 janvier 2016 17:57

    yep mes compliment a l’auteur il viens de gagner un tapis de prière vu son degré de dhimmitude

    on ne peu que lui suggérer l’étape suivante conversion et sus au kouffars !

    les islamocompatibles d’aujourd’hui sont les collabos de demain !




    • Pere Plexe Pere Plexe 13 janvier 2016 18:05

      @COVADONGA722
      L’Histoire nous à prouvé l’exact contraire !

      Et ce que nommez l’islamocompatibilité s’appelle en bon Français la laïcité.
      Vous pouvez bien sur être contre.
      Mais inutile d’inventer des mots et d’user de la novlangue ...

    • Pere Plexe Pere Plexe 13 janvier 2016 18:55

      Les collabos étaient d’horizon et de sensibilité politique diverses.

      Des nationalistes des socialistes beaucoup d’opportunistes de tous poils

      Mais leurs point commun le plus courant était leur intolérance religieuse.

    • Pere Plexe Pere Plexe 16 janvier 2016 11:28

      @Ausiriss
      Vous avez beaucoup de mal à comprendre des phrases simples.

      Au moins pourriez vous avoir la décence de ne pas l’exposer comme vous le faite.

      J’aurais aimé vous dire comment attaquer la laïcité comme vous le faites c’est de fait se ranger dans le camp des islamistes qui comme vous font de la liberté religieuse leur ennemie principale.
      Mais la tâche me parait impossible.Elle présuppose un minimum que vous n’avez pas.

  • Léodile 13 janvier 2016 19:44

    @Francesca2
    « non, pas comme toutes les autres pépère, sinon merci de me signaler les derniers massacres chrétiens/buddistes/shintoïstes....  »

    Désolée de vous décevoir, mais hélas la religion musulmane n’est pas la seule à compter des fous à lier dans ses rangs.

    Alors...on commence par quoi ? Les bouddhistes peut être ? En Birmanie, la population musulmane est considérée comme l’une des populations les plus en danger, les plus persécutée du monde par l’ONU dans l’indifférence générale...le persécuteur ? les moines bouddhistes extrémistes...qui loin de n’être qu’amour et méditation les tuent, les chassent, leur interdisent certain métiers, l’accès aux commerces...loin de l’image d’Épinal..

    Les chrétiens...ils en ont du sang sur les mains...un exemple récent peut être ca nous changera des croisades et de l’inquisition...le massacre de Sabra et Chatilah, camps de réfugiés Palestiniens au Liban. Crimes commis contre des femmes, des vieillards et des enfants après le départ convenu avec Israël des combattants de l’OLP...ce crime, sous l’égide Israélienne fut commis par les phalanges libanaises... parti politique chrétien extrémiste...pas joli joli non plus...

    Les shintoistes maintenant...il faut savoir que le Shintoïsme a été interdit au Japon après 45, car cette religion imposée et d’État était une base de l’extrémisme nationaliste japonais, car n’oublions pas que les nippons étaient alliés avec les allemands...durant cette époque ou l’on tuait des millions de juifs...et qu ce nationalisme a très largement servi la cause japonaise au prix de la vie de très nombreux chinois...

    Voilà...j’espère que vous sortirez indemne de cette découverte.. ;toutes les religions se trainent des casseroles...toutes..pas une en est exempte...


    • francesca2 francesca2 13 janvier 2016 20:21

      @Léodile


      Les birmans c’est un massacre de protectionnisme raciste, les phalanges libanaises c’est du massacre de (crime de) guerre...je pense qu’il y a méprise...le but n’est pas de chercher des massacres accomplis par des appartenants à une religion X ou Y...mais de savoir si tel ou tel massacre sont accomplis au nom d’une religion ou pour imposer une religion X ou Y.
      Ou parce que cette religion impose à ses adhérents une guerre sacrée...


    • Léodile 13 janvier 2016 20:34

      @francesca2

      "Pourquoi tant de haine ?

      Accusés de tous les maux de la Birmanie, qualifiés au mieux "d’immigrés illégaux« , au pire de »chiens« et de »sous-hommes", les Rohingyas sont considérés par les moines comme une menace pour l’identité birmane, la pureté raciale et la morale bouddhiste".

      des petits fachos...tout comme vous.. Les Rohingyas représentent une menace pour la morale Bouddhiste c ’est on ne peut plus clair....être islamophobe est une chose...faire l’aveugle pour ne pas avoir tort c’est moche...


    • francesca2 francesca2 13 janvier 2016 20:42

      @Léodile


      Protectionnisme raciste, exactement ce que j’ai dit monsieur l’Imam...

  • Léodile 13 janvier 2016 20:07

    @ Porcu Nustrale

    Ah non...mais poser comme postulat que les autres religions ne commettent pas de crimes pour justifier son islamophobie...faut pas charrier....

    Vous voulez interdire quoi ? une religion qui n’est ni d’État ni nationaliste ? qui êtes vous pour faire ça ? Pol Pot ?


  • Léodile 13 janvier 2016 20:26

    Mon postulat ??...va falloir relire le fil là...vous vous prenez les pieds dans le tapis...ou alors c’est un aveu...oui votre postulat est votre caution pour justifier la haine à l’égard des musulmans...


  • Léodile 13 janvier 2016 20:35

    oui...je disais donc que Francesca posait un postulat...hein...ouh lala..c’est dur ...


  • ukulele ukulele 14 janvier 2016 00:38

    L’occident n’est pas en grande forme c’est sûr… Mais bon, il est en meilleure forme qu’il y a 70 ans. Tout est relatif…
    L’Islam est au mieux de sa forme, mais comme il n’a pas évolué depuis 1500 ans, il se démonise tout seul et peine à s’installer dans les contrées au mode de vie réfractaire à la charia. C’est ballot…


    • raymond 16 janvier 2016 12:05

      @ukulele
      « Mais bon, il est en meilleure forme qu’il y a 70 ans. » vous en êtes sûr(e) ?


  • Massada Massada 14 janvier 2016 09:32

    En Europe, il est ringard et même politiquement incorrect d’invoquer les questions religieuses ou ethniques qui sont le plus souvent à l’origine des conflits. On préférera chercher les causes des disputes dans le répertoire politique.
     
    Parce qu’en Europe il semble particulièrement incompréhensible de se battre « encore » pour des religions, ces dernières ayant pratiquement tout perdu de leur influence sur l’Etat.
     
    Pour cette raison, on n’a jamais envisagé que la différence de traditions religieuses et de croyances quotidiennes pouvait être à la base de l’incapacité des Israéliens et des Palestiniens à s’entendre, des Libanais à vivre ensemble, des guerres civiles interminables en Syrie et en Irak, etc.
     
    Les journalistes et les politiques français évitent soigneusement de parler de l’islam, qu’ils remplacent par les termes islamisme, djihadisme, al Qaeda ou DAESH.
     
    Pourtant sunnites et chiites
    se livrer une guerre quasi-ininterrompue depuis 1 400 ans.
    Il ne s’agit pas de conflits mais bien DU conflit entre sunnites et chiites qui se prolonge et ne se terminera que par l’écrasement définitif de l’un des deux camps.
     
    Le but des ayatollahs est de développer la bombe atomique et des missiles balistiques afin de s’imposer – d’imposer les chiites – au sein du monde musulman comme la seule puissance capable de les représenter d’égal à égal face au monde païen.
     
    Outre la Syrie, trois des fronts opposant directement les sunnites aux chiites sont actifs, s’agissant du Yémen, de l’Irak et du Liban.
     
    Cette guerre interminable à des conséquences en Europe qui voit un afflux de migrants sans précédent.
    Le chaos du monde musulman a et aura encore plus de conséquences sur l"Europe surtout si celle-ci continue refuse de prendre en compte le facteur religieux dans ses analyses politiques.


  • Christian Labrune Christian Labrune 14 janvier 2016 22:10

    « Nos manuels scolaires associent désormais de façon systématique cette religion à la violence »

    S’il n’y avait que les manuels scolaires ! Mais il suffit de s’informer un peu de ce qui arrive dans le monde.
    Les assassinats à Toulouse et à Montauban ; Charlie Hebdo, Montrouge, la porte de Vincennes, le Bataclan, les bistrots du 11e. Hier la Turquie, aujourd’hui Djakarta - et j’en passe !
    Tout cela, perpétré au nom même de l’islam (Allah akbar !) n’aurait évidemment rien à voir avec la religion du Prophète.
    Un tel niveau de sottise, digne d’un djihadiste dopé au captagon, c’est incroyable, mais il faut croire que ça existe. Pour l’avenir du monde civilisé, c’est plus qu’inquiétant.


Réagir