vendredi 9 novembre 2012 - par Disjecta

Le FN ou le molosse de la rente

En ces temps où Hollande et ses compères socialistes se révèlent pour ce qu'ils sont, collabos supplétifs et éternels du patronnat, le danger de l'extrême-droite est - comme à chaque phase de l'histoire où il s'agit d'écraser le peuple - à son maximum.

Cette semaine, si le non-événement du rapport Gallois, rédigé par un collabo du Medef prétendu patron de gauche, a fait s'agiter la petite sphère des journalistes de "grands" médias payés pour n'en foutre pas une bulle intellectuellement et s'exciter sur les sujets imposés par la haute-bourgeoisie détentrice de ces mêmes médias, un petit événement avait lieu sur Agoravox. Alors qu'un sondage mettait durant les élections Mélenchon à 40% sur le site (qui valait ce qu'il valait certes), une vidéo de Annie Lacroix-Riz obtint cette semaine le score intriguant (le 8 novembre) de 72% de votes négatifs. Si on avait eu l'impression pendant les élections qu'Agoravox était un repaire des partisans du Front de Gauche, le rejet d'une vidéo portant sur le financement par le patronnat des mouvements d'extrême-droite durant l'entre-deux guerres avait pour le moins de quoi surprendre.

C'était là en vérité, d'un point de vue sociologique, un fait intéressant. Indéniablement Agoravox permit pendant la campagne aux futurs électeurs du Front de Gauche d'exposer des idées qu'on avait quelques raisons d'estimer sous-représentées dans les médias traditionnels (accaparés au deux-tiers, sinon plus, à la cause du benêt blanc et du blanc benêt - à la cause et non aux causes, car il ne fait désormais plus de doute à personne qu'en évinçant Sarkozy, le peuple français s'est payé la copie idéologique conforme du modèle précédent, complaisamment vendue par des médias formés à repérer aussitôt que possible le nouveau Young Leader à vendre). Si bien qu'il y a quelque chose d'étonnant de voir la vidéo de Lacroix-Riz aussi mal notée. Mais, pour être un espace médiatique n'ayant de valeur que par le caractère hétérodoxe de l'information qu'on y trouve de temps à autre, Agoravox était voué à accueillir pour partie quelques extrémistes de droite toujours persuadés que leurs idées réactionnaires, qui pourtant se cachent en permanence derrière les propos de nos élites en place, n'ont pas la place qu'elles méritent dans les médias traditionnels.

Le vote sur la vidéo de Lacroix-Riz appelle deux remarques. D'une part, la victoire de la "gauche" aux dernières élections (les guillements s'imposaient déjà au soir du 6 mai, ce que beaucoup d'électeurs de Hollande ne manquaient certes pas de savoir) après dix ans de matraquage néo-libéral de droite (et DSK comme ministre de Jospin auparavant qui avait fait une belle part de la sale besogne), a peut-être incité certains à une forme de relâchement, assez compréhensible tant la dernière potée des réactionnaires fut particulièrement indigeste. Induisant chez ceux-là une attention moindre et laissant du coup la place libre sur Agoravox aux extrémistes de droite, habitués eux à se croire toujours en minorité (leurs idées sont pourtant toujours plus proches de s'imposer, comme à chaque moment de crise) et considérant Agoravox, à bon droit pourrait-on dire, comme une place forte à ne pas abandonner.

Seconde remarque, il est intéressant de souligner que pour un militant d'extrême-droite à peu près sincère, il est toujours essentiel de bien fermer les yeux sur le fait que le mouvement dont il est l'héritier et qu'il s'efforce de défendre n'est que le chien de garde du patronnat et de la haute-bourgeoisie, classe oisive qui, lorsqu'elle se goberge manifestement trop sur le dos des travailleurs, a l'habitude de lâcher ledit molosse sur la frange prolétaire insuffisamment docile.

Ce qu'ont finalement d'assez sordide les mouvements d'extrême-droite c'est cette capacité de leurs dirigeants, serviles défenseurs des rentiers et de la haute-bourgeoisie qui n'a jamais lésiné à les financer, à attirer toute une ribambelle de gogos persuadés de lutter contre les intérêts de ceux-là même qui tiennent sous perfusion lesdits mouvements. En temps de crise, lorsque le peuple a toutes les raisons de ne plus avoir confiance envers une démocratie qui n'en a de fait que le nom (gouvernement représentatif et même ploutocratie conviendraient mieux) donc de se révolter, l'extrême-droite est toujours l'ultime carte à jouer de la classe oisive, violente et suffisamment paranoïaque pour laisser croire au peuple que leurs idées totalement réactionnaires sont détestées par la haute-bourgeoisie, alors qu'elles en sont quelque part l'expression la plus aboutie.

On comprend dès lors mieux pourquoi le travail d'Annie Lacroix-Riz contrarie profondément le mythe sur lequel se fondent ces mouvements, payés de fait et de tout temps par les rentiers pour faire le sale boulot contre les travailleurs et les pauvres lorsque la police ne suffit plus.

 

Bonus : une vidéo essentielle pour éclairer la route des luttes à venir.



64 réactions


    • Punkonfou Punkonfou 9 novembre 2012 15:58

      Les partis politique et les politiciens font de la politique politicienne et ne servent à rien à part à eux même et/ou aux intérêts des amis alors vous vous prenez la tête à savoir quel parti a de l’envergure...ben aucun !!! Aucun ne veut filer plus de pouvoir au peuple, le pouvoir, ils l’ont et ils ne veulent pas le lâcher et puis avec l’oligarchie derrière, je doute que ce soit demain la veille que la démocratie nous sera rendu !!!! En attendant certains croient encore un changement par le haut, par les partis...l’espoir fait vivre !!! L’Anarchisme sera l’avènement de l’humanité, l’auto-organisation des individus par fédéralisme comme moyen permettant la remise en cause permanente des fonctionnements sociaux autoritaires et de leurs justifications médiatiques, « c’est l’ordre sans le pouvoir », la plus haute représentation de l’ordre"...La véritable égalité, liberté et fraternité....


    • Punkonfou Punkonfou 10 novembre 2012 09:21

      C’est vrai que lorsque l’on voit comment se comporte ces bouffons de la république, toutes les affaires judiciaires, et le nombres de membres de partis ou de haut-fonctionnaires, de ministres qui ont des casiers judiciaires...là rien !!! Ils montrent depuis plus de 60 ans la compétence qu’ils ont...aucune !!!! Ils ne servent qu’à eux même....Quand je vois que ces enculés de députés nous imposent l’austérité mais revoir leur salaire, leur privilège ou arrêter le cumul des mandats et QU’ILS REFUSENT, je dis tout simplement qu’ils se sont vraiment montrés sur leur vrai jour et donc que l’on a pas besoin d’eux...comme les patrons d’ailleurs et l’exemple des SCOP est révélateur de ce que sera l’avenir !!! Marre d’être une vache à lait ou une voie pour l’intérêt personnel de crapules !!!!


    • Punkonfou Punkonfou 10 novembre 2012 13:10

      Vous avez raison à l’heure actuelle ce n’est pas réalisable puisque le capitalisme a crée tellement de maux dans notre société que ça en a marqué le psychisme de toutes les personnes y vivant. Lorsque les personnes réaliseront que le bien fondé du bonheur pour soi passe par celui des autres obligatoirement, l’égalité s’inclura d’elle même dans les rapports sociaux et cet esprit de compétitions, héritage de la loi de la jungle exacerbé par le capitalisme, sera supplanté par la naissance d’une vrai société humaine civilisée, fini la loi de la jungle, loi du fort qui ecrase le faible ou plutôt du plus riche...mais c’est pas pour demain, c’est vrai, nous avons encore beaucoup de travail sur nous-même à accomplir, pour accepter « l’ordre sans le pouvoir » mais c’est loin d’être utopique par contre faire confiance aux partis politiques, aux libéraux, aux gouvernements, aux patronats, aux banquiers, à Bruxelles...au capitalisme c’est là où se situe l’utopie...L’avenir donnera raison à un de nous deux...nous verrons...


  • LE CHAT LE CHAT 9 novembre 2012 11:39

    Que l’auteur se l’imprime bien dans la caboche , le FN a fait 18% aux présidentielles et la cote de popularité de Marine Le Pen va bientôt dépasser celle de Normal 1er au rythme où celui ci dégringole ! il est donc logique que non pas quelques supporters mais au moins 1 sur 5 des agoravoxiens soutienent le FN ! et ça va encore monter au fur et à mesure que ce gouvernement ne représentant bientôt plus que les apparatchiks gauche caviar du PS imposera plus de misère au peuple au nom du mondialisme europeiste néolibéral !
    le FN est un parti on ne peut plus républicain et respectueux de la démocratie , ses electeurs n’ont aucune leçon à recevoir !


    • lionel 9 novembre 2012 12:32

      Pourquoi la sortie de l’Euro et de l’Europe ne sont-elles pas au programme du Front National ? Pourquoi le FN avait-il un bureau des amis de Le Pen ? Pourquoi les médias les plus serviles lui donne t’il tant la parole si ce parti « dérange » ceux qui nous exploitent ? 


    • LE CHAT LE CHAT 9 novembre 2012 12:45

      @lionel


      ce que tu nous raconte n’est pas la vérité !

      voici en revanche ce qu’on cache aux français !


    • lionel 9 novembre 2012 13:26

      Le Chat, 


      Vous ne répondez nullement aux questions que j’ai posé. 

      Quand à la télé Russe ou Iranienne ou autre hors zone de la dictature européiste, effectivement, elles sont parfois pertinente, c’est la raison pour laquelle Al Manar a été interdite ou que l’équivalent du CSA Britannique s’attaque à l’excellente RT. 


    • lionel 9 novembre 2012 13:29

      @ La chat


      Vous nous croyez au PC, pourquoi me tutoyez vous ? 

      PS : je dis cela avec humour, ne vous méprenez pas.

    • LE CHAT LE CHAT 9 novembre 2012 14:29

      @lionel
      alors on se vouvoie ?  smiley 

      même pour des souverainistes , il faut savoir reconnaitre que l’anglais est moins chiant pour ça !


  • leypanou 9 novembre 2012 11:39

    "attirer toute une ribambelle de gogos persuadés de lutter contre les intérêts de ceux-là même qui tiennent sous perfusion lesdits mouvements" : il y a eu 18% de gogos lors des dernières élections présidentielles et plus de 30% dans certaines communes du Sud, çà a du monter à plus de 20% après la dernière épisode du pain au chocolat.

    Qu’un candidat à la plus haute fonction de l’état puisse parler de l’épisode du pain au chocolat devant des millions de téléspectateurs, et l’a même répété plusieurs fois, cela donne une idée jusqu’à quel point certains politicards sont prêts à aller pour se faire élire. Pire, quand des milliers de militants sont prêts à voter pour quelqu’un qui tient des propos pareils, c’est la preuve que la lobotomisation du cerveau est très avancée dans certains milieux.


  • bluerage 9 novembre 2012 11:43

    Vous parlez de Lacroix Riz, historienne communiste non ?

    Bref un article d’extrême gauche qui parle de l’extrême droite, autant dire un article très objectif...
    (je suis ironique là, en fait tout est dit, autant demander à Melanchon ce qu’il pense de Le Pen)


  • Yohan Yohan 9 novembre 2012 11:47

    Il est cocu le chef de nage communal. Ben oui !, comme tous ses amis, il a quand même naïvement appelé à voter PS, apparemment meilleur que l’UMP pour mener une politique de droite smiley smiley smiley c’est trop drôle de les voir remettre le couvert sur le FN.


    • LE CHAT LE CHAT 9 novembre 2012 12:06

      Quand les cocos votent contre au Senat et que Placé se demande à quoi servent les verts au gouvernement , on sent bien comment ça leur fait mal de s’être fait enfler !!!!

      le PS gouverne seul .................


    • taktak 9 novembre 2012 13:47

      Et le FN ne fait rien pour défendre le peuple et les travailleurs. Pire, il divise en menant une croisade pour de soit disant valeurs catholique contre les immigrés.

      Le plan galois, c’est à dire entre autre la baisse des salaires pour augmenter les profits en taxant les travailleurs sur la consommation, c’est dans le programme des Le Pen. Alors, elle peut bien verser des larmes de crocodiles sur toutes les télés où elle est généreusement et largement invitée, sa crédibilité c’est zéro.

      De la même façon sur la sortie de l’UE et de l’euro, elle qui veut remplacer ça par une monaie commune avec l’allemagne toujours sous la coupe des marchés (surtout pas rendre la souveraineté monétaire au peuple), et ne veut pas sortir de l’UE... Pour reprendre son vocabulaire, le FN est mondialiste...

      Sur ces deux sujets, il est dans le droit héritage des faits historiques établis par Lacroix Riz. Il s’agit là rappelons le d’une historienne avant tout. Et pour ceux qui en douterait, il suffit de lire ses livres : ils ont l’immense mérite de s’appuyer sur des sources fournies et référencées, preuves indubitables de son propos.


    • lionel 9 novembre 2012 14:12

      Annie Lacroix-Riz est une universitaire Française de grand talent et ses travaux sont une source d’informations indispensable. ceux qui la critique connaisse t’ils son oeuvre ? Faut-il être communiste pour reconnaître ses qualités et son apport à une meilleur compréhension de notre histoire, de nos névroses ? Je ne le pense pas.


  • Garrigue Garrigue 9 novembre 2012 11:51

    « On comprend dès lors mieux pourquoi le travail d’Annie Lacroix-Riz »

    Article bon pour la poubelle, là ou se trouve ce fascisme comme les autres qu’est le communisme.


  • lionel 9 novembre 2012 12:21

    @ l’auteur, 


    Très bon article qui risque fort d’être dévalorisé par une meute très présente sur Agoravox. Monsieur Asselineau explique parfaitement ce qu’est la Front National et il est grand temps que les discours sur le patriotisme, l’immigration, etc... ne soient plus l’apanage du Front National. 

    Mais si la gauche est représentée par des personnage aussi désagréable et finalement aussi traître au peuple que peut l’être le FN, alors rien ne peut évoluer et les aigreurs ne peuvent que se crystalliser. 

    « Ce qu’ont finalement d’assez sordide les mouvements d’extrême-droite c’est cette capacité de leurs dirigeants, serviles défenseurs des rentiers et de la haute-bourgeoisie qui n’a jamais lésiné à les financer, à attirer toute une ribambelle de gogos persuadés de lutter contre les intérêts de ceux-là même qui tiennent sous perfusion lesdits mouvements. »

    Tout est dit... 

    • LE CHAT LE CHAT 9 novembre 2012 12:36

      Asselineau n’est qu’un baltringue qui n’est là que pour faire diversion sans jamais remettre en cause le système dont il est issu . Il n’est connu que de sa secte de groupies .

      Explique plutôt aux endoctrinés de gauche que leur Messie Melenchon est un franc maçon ayant voté par les accords de Maastricht et qui n’est là que pour servir de rabatteur à la gôôche cavaiar !


    • lionel 9 novembre 2012 12:46

      « Asselineau n’est qu’un baltringue qui n’est là que pour faire diversion sans jamais remettre en cause le système dont il est issu »


      Ce que vous écrivez est absurde et non étayé et totalement à l’opposé de la réalité. 

      Monsieur Asselineau va au coeur du problème et remet en cause le système qui a engendré les « clones » (selon ses propres mots) énarques dont il a fait parti.

      L’UPR est un parti de rassemblement patriotique provisoire. 

    • lionel 9 novembre 2012 13:20

      Le Chat, 


      Pouvez vous étayer votre propos au sujet de Monsieur Asselineau, les adhérent de l’UPR ? Ce bien sur, comme cela devrait aller de soi sur un forum citoyen occidental, avec une analyse construite ou une série de questions pertinentes qui nous permettraient de découvrir l’évidence que vous voulez nous imposer. 



    • LE CHAT LE CHAT 9 novembre 2012 13:20
      L’UPR est un parti de rassemblement patriotique provisoire. 

      On a compris que leur patriotisme n’est que provisoire , le temps de duper les gens !

      le FN , ça fait 40 ans qu’il l’affiche son attachement à la patrie !!!!

    • lionel 9 novembre 2012 13:39

      Ce qui est provisoire, c’est de réunir des Français, des Françaises de toutes origine politique, idéologique, éthnique, socio-culturelle et socio-économiques dans l’urgence puisque notre nation est en voie accélérée de destruction (dictature européiste, régionalisme) suivant les plans des zétazunis en Amérique.


      Lorsque la démocratie et la souveraineté Française aura été retrouvée, alors l’UPR n’aura plus de raison d’être et la vie politique Nationale pourra reprendre son cours dans un débat d’idées au service de nos citoyens (de souches ou autres) et au service des peuples d’autres nations amies, avec lesquels notre nations entretiendra des relation culturelles, diplomatiques, économiques.

      Tout cela étant rendu possible par le fait que l’on nomme l’ennemi, les Zétazunis en Amérique de l’oligarchie. (bien sur, pas celle du respectable homme de droite (un vrai patriote) Ron Paul, de Ralph Nader, de Cathrin Austin Fitt, Kucinich, des socialistes étazuniens, de Chris Hedges, Henry See etc, Chomsky, ... 



    • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 10 novembre 2012 07:32

      Ceux qui disent n’importe quoi sur Asselineau n’ont probablement jamais regardé ses vidéos.

      Le FN et Dupont Aignan n’ont pas écrit dans leurs professions de foi (seul document officiel) qu’ils étaient favorables à la sortie de l’UE, de l’ euro et de l’OTAN. Leurs électeurs se sont faits enfumer.

      Dupont- Aignan écrit dans son dernier article (sur son site Debout la République) :
       « Sans même aller jusqu’à la sortie de l’euro, une baisse de la monnaie unique par rapport au dollar etc ». On peut difficilement faire plus clair !

      Quant au FN, il demande maintenant un renforcement de la BCE et une renégociation des Traités. Donc il n’est plus du tout question d’en sortir.

      Il n’y a pas que les électeurs du PS et d’ EELVerts qui se sont faits enfumer....


    • lionel 10 novembre 2012 08:09

      Samedi matin : On peut constater qu’aucune réponse n’a été apportée à mes questions et qu’aucun contradicteur n’est venu développer, étayer les allégations contre l’UPR ou Monsieur Asselineau. Madame Le pen est à la tête d’un parti très bien doté, Asselineau n’a pas un rond et vient d’être exclu de Wikipedia etc... Qui dérange le système et l’argent ?




  • alinea Alinea 9 novembre 2012 12:22

    Disjecta : très bon article ! merci.
    Malheureusement j’ai bien peur qu’il n’y ait rien à faire ni à dire pour ouvrir les yeux des droites extrêmes !
    J’aime beaucoup le travail d’Annie Lacroix-Riz, malheureusement cette vidéo m’a échappé ; j’espère pouvoir la retrouver !


  • lionel 9 novembre 2012 12:27

    Grand respect aux travaux d’Annie Lacroix-Riz, véritable historienne dont les livres sont étayés par des sources hors de toute contestation. N’étant pas communiste mais patriote, je ne peux que rendre hommage à cette concitoyenne pour son intégrité morale et intellectuelle. 


    Pour un nouveau CNR.

  • Yves Dornet 9 novembre 2012 12:30

    quel est le lien entre le RBM (rassemblement bleu Marine) et l’extrême droite ?

    si mes souvenirs sont bons le patronat applaudi le PS et hue le RBM via Laurence PARISOT.

    Le Medef n’aime pas notre projet économique et social : c’est ...

    • LE CHAT LE CHAT 9 novembre 2012 12:38

      bonne remarque Jacob , Parisot et le Medef n’ont jamais eu rien à craindre de Melenchon et des gauchistes immigrationistes leur apportant une main d’oeuvre servile à vil prix et permettant de maintenir bas le salaires des français !


  • juluch juluch 9 novembre 2012 12:54

    Tout cet article pour dire quoi exactement ??


    Que la vidéo de Lacroix Riz aurait du être plébiscitée ???

    Que les mélanchonistes ont disparus après la trahison de leur leader ?

    Que FN est de plus en plus présent et en force face à l’UMPS ??

     On s’y perd ........

    • lionel 9 novembre 2012 13:53

      Salut Juluch, 


      Deux questions.

      Comment réunir les déçus de Merluchon, gens de gauches sincères et motivés par des valeurs de justice et les gens plutôt de droite non spécialement soumis à Goldman Sachs ? Sur quel programme commun ? Il me semble que seul l’UPR fasse une proposition et qu’elle est très pertinente.

      Comment boire un coup un de ces jours si on est dans la même région ? En tout cas, malgrés nos différences( ça peut faire des discutions plus riches) cordialement.

      Lionel


    • juluch juluch 9 novembre 2012 14:15

      Salut Lionel...


      Pour la première question.....je ne sais pas.........

      Pour la deuxième.....je suis de Marseille, faudrait pouvoir trouver un jour si t’es dans le coin.....
      Communiquer via le site ou un autre....

      A bientôt...

    • juluch juluch 9 novembre 2012 14:32

      La gauche, depuis Jaures, en France sont aux antipodes de la justice sauf si ça sert leurs intérêts et leurs portefeuilles.


    • lionel 9 novembre 2012 14:41

      Juluch, 


      J’étais à Marseille vendredi dernier pour une conférence de monsieur Asselineau, dommage. La conférence était très intéressante et expliquait ce qu’est l’institution qui décerne les Prix Nobel, comment on manipule le cerveau des Français en leur faisant « oublier » qu’ils sont Français et pas des zeuropéens inclus dans des régions. Bref, comment on cherche à Balkaniser les pays de l’Europe. Il y avait toute sorte de gens, de tous âges, des Français d’origine Maghrébines... 

      Si l’occasion se présente de retourner au Sud... 
      Respect



    • juluch juluch 9 novembre 2012 14:54

      Pas de soucis..............


      Sinon il y a toujours moyen de s’envoyer des MP par le net via d’autres sites....

      Je suis assidus de forum sur les voitures anciennes......

      A bientôt....

    • lionel 9 novembre 2012 16:30

      En lisant le CV d’un homme, s’il est sincère, car l’époque est à l’insincérité dans ce domaine, on verra des incohérence, des erreurs de parcours, des changements de point de vue, de direction, des compromissions qui deviennent tellement riches si elles sont rejetées, comprises.


      On est tous un jour ou l’autre un pigeon, un imbécile, un naïf. On a tous le droit de changer de point de vue, d’apostasier de faire des erreurs et de les reconnaitre. On a besoin d’humilité pour avancer. C’est cette humilité qui souvent indique le vrais courage.

      « Ce dont nous avons le plus besoin, c’est d’avoir tort et d’avoir raison » Bob Marley

    • lionel 9 novembre 2012 16:33

      PS : Asselineau n’a jamais été élu pour exercer les fonctions que vous lui reprochez dans les gouvernements que nous savons et auxquels ni vous ni moi n’avons souscrit.


      Nous n’avons pas besoin de Messie mais d’une organisation cohérente et intègre et de notre bonne volonté à tous. 

    • lionel 9 novembre 2012 16:38

      N’ayant pas été élu pour exercer des fonctions administrative, Monsieur Asselineau à menti à personne. Il n’a dupé personne, il n’a trahit personne, il n’a séduit personne avec perversité.


      comme Il le dit, les zénarques, ces clones, travaillent pour n’importe quel gouvernement, ils sont nommés et c’est d’ailleurs un problème grave.

  • courageux_anonyme 9 novembre 2012 13:15

    En attendant, ce n’est pas contre le front de gauche ou le PS que Florence Parisot, présidente du MEDEF , patronne des patrons, a écrit un bouquin, mais bien contre le FN.


    • lionel 9 novembre 2012 13:56

      Peut être désigne t’ elle son ennemi préféré... 




    • lionel 9 novembre 2012 13:58

      Ou bien peut être NOUS désigne t’ elle son ennemi préféré au dépend d’autres... 

      Peut être...

    • LE CHAT LE CHAT 9 novembre 2012 14:33

      @lionel

      les lecteurs de ce site ont bien constaté que la prose de Asselineau crachait presque exclusivement sur le FN , au lieu de s’attaquer à l’UMPS !
      Quels sont ses liens avec le Medef ?


    • lionel 9 novembre 2012 16:11

      les lecteurs ont peut être aussi remarqués combien vous soignez votre argumentation. Passons.

      Monsieur Asselineau à bien d’autres choses à expliquer que de perdre du temps à taper sur le FN ou Merluchon. Il s’agit de dépasser le clivage droite/gauche pour résister à l’Union Européenne des Zétazunis en Amérique et aux groupes bancaires sous jacents, comme Goldman Sachs ou JP Morgan. Il serait souhaitable que des électeurs du FN qui ne sont pas des nostalgiques de l’histoire décrite par Lacroix-riz, mais des Français qui en ont « raz le bol » et qui ont des raisons, considèrent la charte de l’UPR. De même pour les électeurs du Front de Gauche ou tout autre parti.

      Une des constantes chez de nombreux adhérents de l’UPR, c’est d’accepté de s’être fait dupé. Par EELV, Bové, L’umps etc.. Comme le dit Monsieur Asselineau, « on fait tous des conneries dans la vie ». L’important est de reconnaitres nos erreurs, notre naiveté et comment elle est vite manipulée par des séducteurs. Ainsi on avance, on apprend, on comprend mieux le point de vue d’autrui, on se remet en question, on est moins véhément, plus subtil...


    • alinea Alinea 9 novembre 2012 15:23

      Actias : qu’il est doux d’être banni ! Cela crée une élite, cela valorise !
      Vous êtes-vous demandé comment cela s’était-il produit ?
      Les médias, les politiques : ne seriez-vous pas seulement les idiots utiles ?
      Si nous nous battions dans le même but, existerait-il de manière aussi flagrante ces « plus » et ces« moins » qui nous séparent, comme si, par essence, nous étions ennemis ?


    • lionel 9 novembre 2012 16:16

      Alinéa, 


      Voici un très bon commentaire qui méritait plus qu’un clic.

      Quand au fait que le FN serait le cauchemard des banksters... Le FN est un parti très bien doté financièrement, ayant accès à tous les médias des banksters... Le FN reprend il me semble la trame officielle de l’Empire, fabriquée par les Pipes, du Choc des Civilisations (marque déposée), qui détourne l’attention hors de la Haute finance et des capitaines psychopathes d’industrie.

    • alinea Alinea 9 novembre 2012 16:29

      Lionel : indépendamment de la politique véhiculée par cette droite extrême, le fait de s’adresser aux gens ( du peuple) comme s’ils étaient des enfants, des immatures, des cons, me hérisse le poil ; c’est physique !
      Aux individus on peut reprocher tout ce qu’on veut ; non seulement personne n’est parfait mais surtout personne n’est universel ( ou alors, ça craint pour de bon) ; n’empêche : Mélenchon s’adressait à des gens intelligents, pour lesquels il ne se permettait pas de penser ;il faisait appel à leur sens critique, à leur volonté, à leur courage !
      De l’autre côté, rien de tel !
      Or, à peu près, nous avons tous besoin de la même chose.
      Je ne connais pas assez votre « guide » pour en juger ; de toutes façons, je suis perdue pour toute allégeance !


    • alinea Alinea 9 novembre 2012 16:38

      Actias : vous n’allez pas me croire si je vous dit que je comprends très bien ce que vous dîtes.
      La politique politicienne semble être en place, juste pour diviser les gens et laisser les professionnels nous bouffer la laine sur le dos !
      Je ne parle pas de Hollande que je ... enfin bon, mais même Mélenchon, que j’apprécie pour des tas de raisons, j’entends les critiques qu’on lui fait et je le comprends bien !
      Alors je pense que pour moi, être de gauche ( même plus à gauche que ça) est viscéral : je ne peux en aucun cas, ni dans mon quotidien ni dans mes activités politiques, trouver un fautif tout prêt, un bouc émissaire,etc !
      J’aime la réflexion, la critique, l’intelligence et la sagesse qui s’ensuit... d’un côté comme de l’autre, les idées à l’emporte pièce sonnent creux et « danger » !


    • lionel 9 novembre 2012 16:52

      Alinéa, 

       Il n’y a pas de « guide » ni de « Messie », juste une organisation qui a établie une charte claire qui définie les rapports entre les membres et son responsable. Il y a aussi un programme clair en six points que vous pouvez consulter. Quand à son dirigeant, on lui reproche son manque de charisme, alors que justement, on confond souvent charisme authentique avec séduction, manipulation narcissique et psychopatiques. Asselineau a le charisme du professeur qui vous apprend quelques chose et qui vous invite à apprendre, à décrypter, à réviser, à douter afin de protéger notre intégrité bien malmenée. Mélanchon n eparle pas de sortir de l’UE mais de désobéir. Ok, mais comme le dit Asselineau, quelles en serait les conséquence légales ? C’est enfantin !
       Il existe un article, le 50 qui permet à une nation de quitter la dictature européiste étazunienne
      en toute légalité. Nous avons besoin de légalité, nous sommes encore dans notre droit de sortir de ce cauchemar anti-démocratique. Pourquoi Mélanchon ne parle pas de cela et nous fait sont rebelle en parlant de désobéissance. Je suis pour la désobéissance, lorsque une chose va à l’encontre de ma conscience, mais s’il y a une voie légale, pourquoi ne pas la prendre ??

    • foufouille foufouille 9 novembre 2012 17:25

      melanchon perdrait ses 15000 et autres avantages
      c’est le genre boveste
      on est loin de « tous au larzac »


    • alinea Alinea 9 novembre 2012 18:03

      Actias : je ne suis pas sûre que qui que ce soit en politique actuellement puisse voir et anticiper tous les effets, bons ou pervers, de ce qu’il propose ; quand Mélenchon parle de désobéissance et non de sortie de l’Europe, je crois que c’est ce qu’il dit : on a un but, on sait ce dont on ne veut plus, alors, d’abord on désobéit et si ça se trouve, au fil du temps, on quitte le navire.
      Mais à l’heure actuelle avec cet enchevêtrement inextricable entre toutes les politiques de tous les peuples et de tous les continents, je le prends pour une attitude sage ; on part de là où l’on est et on avance vers là où on veut aller ! Les moyens se font jour au fur et à mesure !
      Personnellement, je n’ai aucune idée de commence défaire cet écheveau d’injustices, de perversions, de mensonges et d’hypocrisie.
      L’aventure est là me semble-t-il.
      Nous sommes nombreux à faire le même constat ; nous nous divisons sur les moyens d’y parvenir ; mais cette division n’est que l’illusion de notre clairvoyance...


  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 9 novembre 2012 17:08

    Bonsoir,

    "il ne fait désormais plus de doute à personne qu’en évinçant Sarkozy, le peuple français s’est payé la copie idéologique conforme du modèle précédent« 

    C’est écrit.

    Alors, moi, je dis :
    - Soit vous regrettez Sarkozy et tant pis pour vous et lui, et tant-mieux pour moi.
    - Soit vous nous faites commerce d’une »idéologie« , comme vous dites, d’extrème gauche, minoritaire, pour nous asséner des arguments contre une autre, d’extrème-droite, minoritaire (un peu moins d’ailleurs) et dont, soit dit en passant, un adepte aurait pu écrire exactement la même phrase.
    - Soit on vous paye
    - Soit vous devriez à mon avis prendre un peu de recul : allons-y, reculons :

    Hollande ne peut et ne pourra rien pour vous et contre les »marchés" et il m’est même avis non seulement qu’on est pas sortis de l’auberge, mais encore que l’on a vu que la pointe de l’iceberg. On en a pas fini avec une crise dont vous, moi, comme le gouvernement, sommes les otages à des niveaux différents.
    Tout l’art de gouverner, réside à cultiver patience et crédibilité, une gageure dans le contexte, et de maintenir des semblants d’institutions avant que le système sociétal ne s’écroule ce qui peut prendre des années ou des décennies. Maintenir un édifice administratif aussi efficace que possible tout en faisant en sorte que cet effondrement social ne coïncide pas avec celui (qui nous menace sur l’autre aile) de la civilisation que nous ont laissé les Lumières, la Révolution industrielle et le loto financier libéral dans le quel nous a plongé cette saloperie de capitalisme. Que des politiques l’aient voulu ou non n’y aurait et d’ailleurs, n’y a rien changé : les banques l’ont fait. Que certains se soient gavés, ok. Bientôt certains seront en taule, j’espère.... Mais s’imaginer aujourd’hui qu’une politique pourrait nous sortir de cette logique maintenant globalisée est un déni de réalité que devraient méditer les apprentis idéologues qui viennent s’entre-insulter au fil de commentaires.
    Vous en avez d’ailleurs un fier échantillonnage ici : vous l’avez bien mérité.

    Et même si je n’en ai pas de preuve, je pense qu’un Hollande vaut mille Sarkozy pour entamer les temps difficiles qui s’annoncent. D’où le rejet de l’ineptie infantile et inculte qui ouvre mon commentaire.

    Ceci-dit une vidéo de Riz lacroix contre le parti financé par OCB, la recette pour un bon papier , assurément !
     smiley smiley smiley


    • alinea Alinea 9 novembre 2012 18:09

      Emmanuel : puissiez-vous avoir raison !
      Avec Sarkozy aujourd’hui, je suis bien convaincue que nous serions au trente sixième dessous !!
      Mais franchement, Hollande...en manque ! Pouvons-nous nous en remettre à sa vision extra lucide, à une tactique qui évite les pots cassés ? Pourquoi pas, mais cela n’enclenche rien qui puisse faire avancer. ; pour ma part, je me tiens à carreau ; à tous les sens du terme et je pourrais comme le font certains critiquer à tout va- ça défoule peut-être mais ça lasse au bout d’un moment- ; en tout cas, je n’approuve pas !


  • Constant danslayreur 9 novembre 2012 20:12

    Pour tous ceux qui s’apprêteraient à passer leur permis de conduire (ben quoi) :
    Non définitivement non, dans le code la route prendre la première à droite, ne signifie pas se taper Marine Le Pen.
    http://www.questioncon.com/question-7471.html


  • Onecinikiou 9 novembre 2012 20:26

    « il est intéressant de souligner que pour un militant d’extrême-droite à peu près sincère, il est toujours essentiel de bien fermer les yeux sur le fait que le mouvement dont il est l’héritier et qu’il s’efforce de défendre n’est que le chien de garde du patronnat et de la haute-bourgeoisie »


    Verbiage drôlatique de l’auteur qui démontre sa totale vacuité intellectuelle.

    Soral va se charger de ruiner cette thèse et dévoiler part la même qui sont les réels imposteurs :


    • lionel 10 novembre 2012 08:28

      Merluchon est un escroc, ok. 


      Mais Soral nous fait aussi un « verbiage drôlatique » en nous disant que le FN défend la classe ouvrière sans un seul instant, étayer son affirmation par une analyse historique qui soutiendrait son analyse. Pouvez vous me citer un parti d’extrème droite qui n’aurait pas été financé par le « grand » patronat ? 

      Il est aussi péremptoire que ceux qu’il dénonce. De plus, depuis le mois de mai, il a changé son fusil d’épaule et renie Marine Le Pen (il l’avait déjà dénoncé antérieurement). Qui finance le FN ? Pourquoi a t’il été autant médiatisé depuis les années Mitterrand ? Pourquoi un parti sensé représenter les plus humbles est il si largement doté ? Est-ce sur les cotisation des 25% d’ouvriers ? Pourquoi le FN avait il un bureau à New York ?


    • lionel 10 novembre 2012 08:41

      Réduire Annie Lacroix-riz au débat Ukrainien n’a aucun sens. Dire qu’elle Stalinienne non plus. C’est un effet de rhétorique de propagande qui n’a rien à envier aux méthodes des journaleux du système. 


      Nous parlons de la France. 

      La contribution de Madame Lacroix-Riz (avec qui je ne partage pas la conviction Marxiste mais que je respecte pour son travail et sa méthode) à une meilleur compréhension de notre histoire collective est évident à quiconque à lu « Le choix de la défaite ». Cet ouvrage, construit avec la rigueur que l’on attend d’une chercheuse en matière historique, nous permet de comprendre pourquoi la France a été envahie, quel sont les forces qui ont permise cette humiliation, celle de l’Espagne. 

      Perso, je ne crains pas que Madame Lacroix-Riz, ma concitoyenne, nous construise des camps d’internement (rires) en nostalgie de son gourou (mort de rire).

       De plus, elle ne se présente pas comme une figure politique et reste à sa place en tant qu’historienne (à la différence de nombre de ses collègue, elle prend des risques sur ses choix d’étude et personne ne conteste, en milieu universitaire, sa méthode, ses sources) et elle a le droit (le devoir ?) en tant que citoyenne, d’avoir des convictions politiques, même si je ne les partage pas.





    • lionel 10 novembre 2012 11:34

      Bien qu’il eut été préférable que vous nous indiquiez quel symptôme vous déceliez, sachez que nous tous, avons des comportement socio-pathologique à un moment ou a un autre. Nous avons tous tendance, par exemple à considérer l’autre comme un objet, lui enlever son humanité, sa complexité, qui est finalement son...humanité. L’enjeu, dans une authentique démocratie, est de ne jamais enlevé à celui qui a un autre point de vue sur un sujet, son droit à penser autrement et à échanger en étant le plus objectif possible dans son argumentation.


      Pour le psychopathe essentiel, c’est autre chose et Madame Lacroix-Riz n’est certainement pas une psychopathe.

      PS : « Disette » est synonyme de « famine ». 

  • Onecinikiou 9 novembre 2012 23:13

    Votre problème Sampiero est très simple à comprendre : vous persistez à voir des nazis partout où il n’y en a pas, et vous refusez par déni de réel de voir les vrais faschos totalitaires qui peuplent les mouvances de la gauche radicale, anarchiste et libertaire !


    • alinea Alinea 9 novembre 2012 23:43

      oneitou : j’allais vous le dire !


    • lionel 10 novembre 2012 08:55

      Les psychopathes infiltrent tous les mouvements politiques, culturels où ils trouveront un avantage. Nous n’avons pas tous, la même structure psychologique ni les mêmes moyens intellectuels (je parle là des gens non psychopathes). A ce titre il devrait être essentiel qu’un rassemblement considère cette réalité et que ses dirigeants, ses meneurs, soient évalués en fonction de leur empathie, de leur absence de symptômes psychopathie essentielle.


      Il y a une lutte, à mort, entre les humains normaux (qui ne se connaissent pas encore mais qui sont de plus en plus manipulés, « scientifiquement » par ceux qui connaissent le cerveau (Desmurget nous dit dans une de ses conf’ que le cerveau est « con », la psychotronique) et les individus reconnus objectivement comme psychopathes. 

      Toute idéologie, tous groupe qui n’a pas de vigilance à ce sujet, pourra être infecté par un virus de déshumanisation. Dans tous les groupes socio-politique, iil y a des gens différents, parce que conditionnés (éduqué) par leur milieu et qui ont de l’empathie, d’autres qui en sont dépourvus. Des patrons peuvent ainsi se sentir investis d’un devoir vis à vis de leurs employés, d’autres seront des synarchiques monopolistes pédophiles. Dans les milieu ouvriers, certain se feront passé pour des représentants sincères pour mieux progresser socialement et exploiter leurs « pairs », d’autre donneront leur vie par solidarité avec eux même et leurs camarades, frères et soeurs. Les plus malades ramèneront de la chair à pédophile en réseau...


  • Roi des flans 10 novembre 2012 00:02

    Seul l’histoire peut décider un nouveau 29 ...
     
    Quand Bouygues a demandé de la mo pas chère à Pompidou, quand Marchais qui refusait l’immigration et voulait produire français a été viré, quand Mitterrand a trouvé l’anti-racisme comme alibi à l’importation d’électeurs (pour la colonisation de Ferry c’était l’éducation !) , quand ils ont ouvert les frontières aux capitaux et aux pauvres du monde, ils ont juste tous signé un pacte capitaliste, un Traité de Versailles.
     
    Alors si leurs maitres les patrons les laissent tombés avec leur mondialisation, ils auront juste à se barrer ... Quand aux immigrés importés par wagons, ils risquent d’être les dindons.


    • lionel 10 novembre 2012 09:05

      @Roi des flans


      Bonne analyse mais dans cette histoire, les dindons ne seraient pas que les immigrés (obligés de quitter leurs terres pillées par les multinationales et les réseaux qui nous humilient ici), mais nous tous ici !!

      Comme le disait Thomas Sankara, « les classe populaire en Europe n’ont rien contre les classe populaires en Afrique ».

      Les immigrés, tout comme nous le sommes, sont victimes d’une certaine hyperclasse de psychopathes qui nous manipulent et cherchent à corrompre nos âmes en nous détournant de notre humanité pleine d’empathie, faible et forte de ses émotions et très faible de l’ignorance d’elle même. Les immigrés ne sont pas nos ennemis, ils sont victimes, tout comme nous... Beaucoup d’entre eux préfereraient être au pays et avoir des relation saine et prospères avec les différents peuples en Europe (géographique).

      Egalité et Réconciliation. Si Soral n’est pas mon maitre à penser, le nom de sa plateforme politique est d’une grande pertinence à mes yeux.

  • walden walden 10 novembre 2012 09:01

    @ roi des flans : traité de Versailles - vous adoptez implicitement le point de vue allemand et non le point de vue français, amusant patriotisme délocalisé.
    aux autres : lisez le programme économique du fn, jugez sur pièce plutôt que de ressasser vos certitudes. analyser aussi les votes des élus fn au parlement européens. parlez de faits, non de vos convictions déjà largement connues sur ce forum


  • bdoume bdoume 10 novembre 2012 09:01

    Voyez vous, les choses changent ce qui était vrai hier, ne l’est pas forcément aujourd’hui et le redeviendra peut être demain. De tous les temps, les situations ont changées et la force réside dans la faculté de s’adapter.


Réagir