lundi 9 janvier - par Serge ULESKI

Le grand mensonge de François Hollande chef de guerre

  Le président français, en visite-éclair lundi dernier à Bagdad

 

 « Agir contre le terrorisme, c'est prévenir des actes terroristes sur notre sol », a déclaré le président, lors d'une allocution à Bagdad devant des militaires français.

Une telle affirmation force le questionnement suivant : a-t-on affaire à un parfait imbécile ou bien à un "générateur aléatoire" d'une langue de bois aussi cynique qu'irresponsable ?

Nombreux sont ceux qui s'empresseront d'ajouter : "La réponse à cette question importe peu puisque l'on sera prochainement débarrassé de ce mal-président bouffi d'incompétence !"

Faut dire que François Hollande personnalise à la perfection la faillite intellectuelle du parti qu'il a longtemps dirigé : le PS et ses hommes de mains que nous avons vu se répandre en bêtises les unes toujours plus crasses que les précédentes depuis 1983.

Avec Hollande la coupe est d'autant plus pleine que les cerveaux sont maintenant vides.

 La Présidentielle de 2017 et les Législatives devraient sanctionner avec la plus grande fermeté et détermination cette débâcle à la fois intellectuelle et morale. C'est à espérer.

En attendant.....

 
 
  Dominique de Villepin : six minutes d'intelligence à propos de l'engagement militaire occidental au Moyen-Orient... par ULESKI

 

_________________

 

 

France culture et l'Islam : le terrorisme en face

 

 

 

 A noter la prestation de François Burgat (politologue, directeur de recherches au CNRS (Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman / IREMAM – Aix en Provence) qui remet à l'endroit l'esprit à l'envers d'un Gilles Kepel pour lequel "islamisme" rime avec "opportunisme" (de carrière médiatique et d'édition) sous l'arbitrage pour une fois circonspect d'un Finkielkraut.

 Pour en savoir plus : c'est ICI

 

 Burgat traite et interroge les causes. Kepel le nez dans les sourates du Coran gère sa petite carrière que l'on sait déjà éphémère dans les médias. Faut dire à la décharge de Kepel ceci : il n'y a pas de carrière universitaire, politique et médiatique pour quiconque aujourd'hui interroge les causes.

Or Kepel aime les grosses cylindrées allemande et américaines, la bonne chère et compte bien sans aucun doute se retirer dans dix ans, au soleil, les pieds en éventail quelque part dans le Sud.

l'Islamisme fait recette ; on peut bâtir une carrière sur ce vocable qui n'explique rien. Kepel dont personne n'avait entendu parler voilà cinq ans le sait mieux que quiconque.

En revanche, faire le procès de ceux qui ont délibérément réuni les conditions nécessaires à l'émergence de cet "islamisme" ne rapporte que des ennuis : insultes, procès en islamo-gauchisme, censure, vexation professionnelle et une retraite sous un tout autre climat que celui de Kepel cela va sans dire mais tellement mieux en le disant.

____________________

 

Pour prolonger, cliquez : Attentats - pour(-)quoi je meurs ?

 



38 réactions


  • baldis30 9 janvier 08:37

    Bonjour,

    « Avec Hollande la coupe est d’autant plus pleine que les cerveaux sont maintenant vides. »

    C’est une application évidente du principe des vases communicants.

    Et en politique des vaseux communicants.

    l’ennui c’est que la coupe fuit de partout et donc les connaissances de la physique élémentaire de la part de nos (très) chers ( trop chers) zélus ne relèvent même pas des « leçons de choses » enseignées jadis en CE1.


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 janvier 09:13

    La cause des causes, c’est d’expliquer clairement :
    « Qui a créé Daesh et Al- Qaïda ? »


    Villepin dit qu’il n’est pas possible de combattre les terroristes militairement. La preuve que c’est possible, c’est la libération d’ Alep par l’armée syrienne et ses alliés, la Russie, l’Iran et le Hezbollah !
    Et si Trump tient sa promesse de s’allier à la Russie contre le terrorisme, ça va dépoter !

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 janvier 09:20

      @Fifi Brind_acier

      et si Trump tient sa deuxième promesse de remettre le couvert contre l’Iran, il se passera quoi à votrer avis ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 janvier 09:35

      @Olivier Perriet
      C’était Killary qui voulait détruire l’ Iran...


      L’Iran constitue un grand marché de près de 80 millions d’habitants...
      Obama avait d’ailleurs viré Renault et Peugeot du marché iranien, Trump ne va pas supprimer un marché à l’export aussi important alors qu’il envisage de ré industrialiser les USA...

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 janvier 09:59

      @Fifi Brind_acier
      on verra bien mais on comprend mal pourquoi il a reproché avec insistance à Obama sa « molesse face aux mollahs » dans l’affaire du nucléaire.

      « Trump ne va pas....., Trump va..... »

      Mais au fait qu’est-ce que vous en savez ??


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 janvier 10:58

      @Olivier Perriet
      Et vous, qu’en savez -vous ??


    • mmbbb 9 janvier 11:55

      @Fifi Brind_acier Alep est une ville donc le théâtre d’opération est circonscrit Par ailleurs les Russes en particulier Poutine qui n’est pas une putain comme nos dirigeants occidentaux, a repris la main d’une guerre que les occidentaux ont crée M de Villepin le dit explicitement il ne tient pas de langue de bois fourbe a la Fabius . Si vous écoutez son a n ONU en 2003 tout etait dit, il avait prédit le chaos nous y sommes . Quant a l intervention militaire francaise, cela nous coutre tres tres cher . pardoxe les socialiste fabius ont reduit le budget militaire apres les dividendes de la paix ( chute du mur ) et ces memes socialistes sont des va en guerre . A ce regime il faut doubler le PIB de l’investissement de l armee les avions ravitailleurs sont des rafistolages. Quant a Trump il fera comme son prédécesseur il rasera tout fera un blocus en faisant crever des millions d humains et animera la violence pour des decennies .


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 janvier 12:03

      @mmbbb
      Vous en savez des choses... , vous lisez dans le marc de café ?

      Pour l’instant, à Washington, ils font des cacas nerveux devant l’attitude inattendue de Poutine...
      Poutine n’est pas comme eux, un vulgaire spécialiste de jeux vidéo...

      "Il y a de quoi en perdre son latin, et les analystes américains n’y comprennent plus rien. L’OTAN se renforce de jour en jour et se rapproche mètre par mètre des frontières russes. Les provocations de Washington s’intensifient, les insultes et les diffamations dirigées contre la Russie pleuvent quotidiennement, mais rien n’y fait. Moscou reste stoïque. Et encore, cela pourrait s’expliquer par la patience des Russes. Mais quand le Kremlin réagit par le sourire, ouvre les bras comme pour inviter l’OTAN à encore plus d’agressivité, plus d’accusations absurdes, les analystes américains, qui s’attendaient en toute logique à des réactions hostiles, ne comprennent plus. Du coup, ils pressentent un danger véritable, bien plus grand que la simple réaction attendue, et autrement plus sérieux que leurs fables d’une prétendue menace russe. Le danger leur semble d’autant plus menaçant qu’ils n’en saisissent pas la nature.(...) 


    • mmbbb 9 janvier 12:18

      @Fifi Brind_acier quand vous cesserez de prendre les autres pour des cons ,petite bourgeoise de l UPR vous aurez fait un grand pas . Le bulletin de l UPR au prochaine election vous savez ce que j’en ferai  ! 


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 janvier 15:23

      @Fifi Brind_acier

      rien de bien précis non plus, mais j’ai du mal de prendre Trump pour un enfant du bon Dieu même si Clinton n’aurait pas fait mieux. Toutes ses dernières déclarations sur l’Iran n’augurent à mon avis rien de bon.

      On jugera sur pièces c’est tout ce que je peux dire.


    • Doume65 9 janvier 18:16

      @Fifi Brind_acier

      « Villepin dit qu’il n’est pas possible de combattre les terroristes militairement. La preuve que c’est possible, c’est la libération d’Alep »

      Bonjour Fifi. Tu as mal écouté : il commence son intervention par :
      « Les interventions militaire,quand elles sont circonscrites, avec un objectif militaire ciblé, limité, peuvent être efficaces »

      Il est en accord avec ce qui se passe en Syrie. La libération d’Alep correspond bien à un objectif fixé et limité. Personne ne prétend avoir vaincu le terrorisme. Cette victoire débouche sur des discussions à Astana, tu le sais bien. Des discussions, se sont des actes diplomatiques, pas militaires. Un point Pour Villepin, sur ce coup là.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 janvier 20:23

      @Doume65
      A condition de cibler les terroristes, pas l’armée d’un Etat souverain et les populations civiles ...
      Que faisait la CIA en Syrie ? Elle combattait les terroristes ? Pas du tout !
      « L’opération Timber sycamore, la guerre secrète de la CIA en Syrie financée principalement par les Saoud ».


    • izarn izarn 9 janvier 21:02

      @Olivier Perriet
      Trump n’a jamais dit qu’il ferait la guerre à l’Iran, il a dit qu’il ne voulait pas que l’Iran se dote de l’arme nucléaire, et que le traité signé par Obama était un piège à con pour lui ! Et pour Israel...




    • izarn izarn 9 janvier 21:44

      @Fifi Brind_acier
      C’est de la paranoia typique cette administration Obama enfermés dans leur narrative irréelle.

      En fait Poutine attends Trump...
      Pourquoi bougerait-il ?



    • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 janvier 16:15

      @izarn

      Donc il faut comprendre que la stratégie de la tension avec l’Iran sera maintenue, CQFD.


    • Doume65 10 janvier 17:11

      @Fifi Brind_acier
      « Que faisait la CIA en Syrie ? »
      Tu réponds à côté ! mais c’est pas bien grave. Pour moi, discussion close.


    • baldis30 15 janvier 20:54

      @Olivier Perriet

       Pas besoin de remettre le couvert , Bahrein l’a remis ce matin par trois exécutions capitales de chiites !

      il y avait conflit latent entre Ryad et Téhéran ..... avec ces exécutions la mèche est allumée !


    • baldis30 15 janvier 20:59

      @Fifi Brind_acier
      sur fond géologique comme l’a voulu dès sa prise de fonction un géologue ayant fait ses études à Stanford ..

      On oublie le rôle des personnes pour croire dans la seule organisation des structures ... On n’oubliera pas que ce même diplômé en géologie refusa de rencontrer une personne qui savait de source sûre que les japonais s’intéressaient fort aux porte-avions et au Pacifique. Bien avant Peral Harbor !


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 janvier 09:24

    Je ne saurais affirmer que Kepel est exempt de préjugés, mais enfin bon, affirmer qu’il était un parfait inconnu il y a 5 ans, je pense qu’il faut comprendre que c’est le cas pour l’auteur, qui commente l’actualité le nez dans le guidon.

    Pour la bibliographie de Kepel, on peut toujours aller dans une bibliothèque


  • troletbuse troletbuse 9 janvier 14:07

    Naturellement DDV ne passe que dans cette émission. Toutes les merdias se sont ligués contre cet homme qui parle vrai quand il s’agit de politique étrangère. Il aurait du être président après Chirac. Naturellement le système a fait élire d’abord le nain puis le gras double.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 janvier 15:25

      @troletbuse

      il n’a qu’à s’en prendre à lui même s’il s’est tiré une balle dans le pied avec son CPE.

      Sarkozy, Villepin, Fillon, Hollande, sont tous des chiraquiens, ce qui veut tout dire smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 janvier 15:26

      @troletbuse
      il n’a qu’à s’en prendre à lui même s’il s’est tiré une balle dans le pied tout seul avec son CPE, non ?


    • troletbuse troletbuse 9 janvier 19:42

      @Olivier Perriet
      Mélanger la politique étrangère avec le CPE, c’est vraiment du grand n’importe quoi. Et qu’est-ce que ça veut dire :’Tous des chiraquiens" ?????? Un peu léger comme explication. Je trouve que ça ne veut pas dire grand chose. Peut-être devait-on, d’après vous, aller en Irak ?


    • izarn izarn 9 janvier 21:07

      @Olivier Perriet
      C’est surtout Sarko qui l’a flingué avec l’affaire Clearstream II, non ?

      Tu as la mémoire courte !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 janvier 16:09

      @troletbuse

      tout simplement on ne choisi pas ses dirigeants sur leur seule politique étrangère.

      Qu’est-ce que ça veut dire tous des chiraquiens ?
      Mais pour qui a voté Chirac en 2012 et en 2007, à votre avis ?

      Nos politiques sont tous des bébés chirac, qui ont bien compris l’essentiel, faire des promesses, surtout n’en croire rien et faire l’inverse. Enfin quoique, Hollande n’a fait aucune promesse, sauf de virer le précédent.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 janvier 16:13

      @izarn

      l’affaire clearstream (je veux dire l’affaire Villepin Sarko, pas « la vraie affaire clearstream »), excusez-moi mais personne n’y a rien compris, d’ailleurs il n’y avait pas grand chose à comprendre, sauf que les médias ont outrageusement présenté le point de vue de Sarkozy.

      D’ailleurs Villepin n’a été reconnu « coupable » de rien : il a saisi un juge d’instruction sur des faits qu’on lui présentait, et s’est réjoui que Sarko soit mouillé. Certes, mais ce n’est pas un crime ;

      s’il n’y avait eu que ça, je ne pense pas que ça aurait gêné DDV.


    • baldis30 15 janvier 21:02

      @Olivier Perriet
      Sarkozy chiraquien ? c’est nouveau ça vient de sortir .... !

      Hollande chiraquien ? Quand on ne le supporte pas il ne faut pas abusez de l’alcool !


  • Christian Labrune Christian Labrune 9 janvier 17:05

    Après Charlie Hebdo, Hollande déclarait sans rire que cela « n’avait rien à voir avec l’islam ». C’est après le Bataclan, si je ne me trompe pas, -en tout cas, après Nice, il avait parfaitement compris - qu’il a commencé à parler de terrorisme « islamiste ». S’il avait pu rester cinq ans de plus à l’Elysée, peut-être qu’il aurait fini par remarquer qu’il n’y a jamais eu une seule exaction commise ou commanditée par l’Etat coranique, qui n’ait été très correctement légitimée par la citation d’un ou plusieurs versets du Coran, que la véritable illustration de l’islam pris au sérieux et mis en pratique, si on veut la connaître, c’est à Raqqa ou à Mossoul qu’il faudra se rendre.

    Dans son bouquin « Vaincre le terrorisme islamique », Fillon a un peu d’avance, comme on peut le voir : il ne parle pas d’un « islamisme » terroriste qu’on voudrait nous faire prendre pour un islam dévoyé, mais carrément d’un terrorisme très conforme - hélas ! - à la leçon du Coran et donc simplement « islamique ». Tous les excès fanatiques sont déjà dans le Coran.

    Quand l’auteur de cet article se moque d’un Hollande trop souvent en retard sur la compréhension de l’état des choses, c’est donc l’hôpital qui se fout de la charité puisqu’il paraît en être resté à croire (ou plutôt, nous prenant pour des cons, à vouloir nous faire croire) que l’islam serait une religion d’amour et de paix.

    Kepel qui publiait une très intéressante étude, au début de ce siècle, sous le titre « Jihad » et le sous-titre « Expansion et déclin de l’islamisme » s’était un peu « planté », comme on dit  : « le déclin », on l’attend encore. Il n’empêche, lorsqu’on veut comprendre quelque chose à ce qui se passe aujourd’hui, si on ne connaît rien des origines du jihad moderne, des théories d’un Hassan al Banna ou d’un Sayied Qotb, on sera bien empêché de se faire une idée à peu près exacte de la situation actuelle. On répétera bêtement le couplet des islamo-gauchistes : la cause de tout ça, c’est les Américains en Irak, le colonialisme occidental, et tutti quanti. Sombres âneries : le fondateur du wahhabisme, contemporain des philosophes des Lumières, est mort en 1792 ! Les Frères musulmans de Hassan el Banna apparaissent en 1929, bientôt très bien soutenus financièrement et idéologiquement par l’Allemagne nazie. Un Sayied Qotb, plus fanatique encore qu’al Banna mourra pendu en 1966 sur l’ordre d’un Nasser qui le jugeait trop dangereux.

    Les origines du fanatisme que nous voyons se développer en ce moment ne datent pas d’hier. Elles sont directement inspirées par le texte coranique, et Kepel n’est assurément pas le seul à le dire. N’importe qui sachant lire peut ouvrir le Coran. C’est l’affaire d’une quinzaine d’heures en tout, à condition de fractionner la lecture, voire d’utiliser quelques pilules contre la nausée.


    • Christian Labrune Christian Labrune 9 janvier 17:10

      http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.fr/2017/01/davoir-tolerer-le-wahhabisme-lislamisme.html

      On trouvera à cette page du site de Rachid Barnat un très intéressant entretien avec Gilles Kepel à propos de son dernier bouquin. Dont je ne peux encore rien dire : je l’attends mais il n’est pas encore arrivé. L’entretien, en tout cas, qui dénonce très bien l’enfumage islamo-gauchiste, est déjà particulièrement pertinent.


    • Christian Labrune Christian Labrune 9 janvier 17:20

      ERRATUM
      Le titre du bouquin de Fillon, c’est « Vaincre le totalitarisme islamique » , et non pas seulement le « terrorisme ».

      Comme il était question du terrorisme, j’ai fait un lapsus qu’on voudra bien excuser. L’islam pris au sérieux, par delà l’actuel terrorisme, est bien en effet un système totalitaire qui ne le cède en rien en horreur aux deux précédents déjà vaincus.
      Je recommande particulièrement à ceux qui voudraient comprendre les origines de cette monstrueuse idéologie, le bouquin de Mathias Küntzel : « Jihad et haine des Juifs », dont la traduction aura été publiée en France en 2015. L’analyse du développement des Frères musulmans dans les années 30 y est encore plus fouillée - et ça n’est pas peu dire- que dans l’ouvrage de Kepel que je citais plus haut.


    • izarn izarn 9 janvier 21:15

      @Christian Labrune
      Tous les excés des occidentaux, notablement des américains, sont dans la Bible, c’est bien connu !

      Arretes tes conneries Zemmouriennes à la petite semaine, bonnes pour les neuneus à deux neurones dans un cerveau remplit d’eau sanctifiée, par note saigneur JC ;
      Amen.
      Vas aux putes et bois une bonne vodka,ça défoule !



    • Christian Labrune Christian Labrune 9 janvier 21:52

      Vas aux putes et bois une bonne vodka,ça défoule !
      @izarn
      Beaucoup trop de connaissances me font défaut pour être en état de répondre à vos objections. Je doute, me connaissant, de pouvoir jamais les acquérir, et votre niveau d’argumentation, de toute façon, est beaucoup trop élevé pour moi : ça me dépasse.
      Je préfère donc, tout de suite, jeter l’éponge.


    • Byblos 10 janvier 01:46

      @Christian Labrune
      Vous avez jeté un coup d’oeil sur l’Ancien testament ?

      Juste un bref rappel d’une phrase tirée des psaumes du roi David. Nous la chantions chez les scouts catho quand j’avais 12 ans :

      Il (Yahvé) tua les premiers des Égyptiens... CAR ÉTERNEL EST SON AMOUR.

      Et ce n’est qu’un exemple parmi des centaines d’autres.

      Maintenant, parlez-moi du Coran. Je vous écoute attentivement. Promis


    • Christian Labrune Christian Labrune 10 janvier 02:33

      @Byblos
      Il y aurait actuellement, paraît-il, un terrorisme d’origine religieuse qui sévit un peu partout. Vous ne l’avez peut-être pas encore remarqué. Les terroristes se réclament du Dieu de quelle religion, en général ?
      On parle beaucoup, c’est vrai, de l’islam, dont beaucoup ne paraissent pas trop contents parce qu’ils sont nés islamophobes. C’est congénital, et probablement incurable. Si vous le voulez bien, évitons de tomber encore une fois dans ce débat stérile, comme si la religion d’Allah était la seule qui fût susceptible d’engendrer le fanatisme. Des attentats commis par des musulmans, il est possible que cela ait déjà existé (il y a des fous partout), mais j’ai beau avoir passé la soixantaine, je ne me souviens de rien de précis.

      Parlons donc plutôt des attentats revendiqués depuis cinq ans en France par les catholiques, les israélites, les protestants et les bouddhistes. Ne les citez pas tous, il y en aurait trop. Limitons-nous à deux ou trois seulement pour chacune de ces religions, aux plus atroces, à ceux qui auront causé au moins deux ou trois morts. De quels passages des textes de leurs religions ces terroristes se sont-ils servis pour justifier leurs attentats les plus criminels ? Je pense au cas de ce vieux prêtre, en Normandie, qui avait égorgé un jeune musulman dans son église. Quelle horreur ! Et c’est lui, probablement, qui aurait justifié son crime en citant le verset de la Bible que vous reproduisez ? Je ne le savais pas. Ce qui est choquant dans ce cas particulier, c’est qu’aucun laïc parmi les chrétien ne serait assez con pour prendre aujourd’hui au sérieux un texte vieux de plusieurs millénaires. Mais là, il s’agissait d’un membre du clergé, d’un prêtre, et fort âgé. C’est un cas où l’origine du fanatisme est probablement une sorte de gâtisme : quand l’intelligence faiblit, on prend au sérieux tout et n’importe quoi, on devient paranoïaque et on croit déceler de l’animosité dans quiconque est un peu différent. Comme disait De Gaulle : la vieillesse est un naufrage. N’allez pas croire pour autant que je justifie un crime des plus atroces : ce vieux prêtre était un parfait salaud, il sera probablement jugé, et sévèrement condamné.

      Mais il y a eu plusieurs autres cas aussi horribles. Je suis tout à fait disposé à examiner les justifications si vous les connaissez. En tout cas, je suis d’un naturel curieux et cette question m’intéresse vivement.


  • Byblos 10 janvier 05:21

    1- Quand on a une armée puissante, disposant même de l’arme nucléaire (d’ailleurs obtenue grâce à l’aimable coopération de Guy Mollet), on n’a pas besoin de pratiquer le terrorisme.


    2- Quand on est des grandes puissances disposant du droit de veto au Conseil de Sécurité, on n’a pas besoin de pratiquer le terrorisme... Du moins pas directement.

    Rappelez-vous l’origine de ces pseudo « moujahidines ». Ils sont nés pour aller combattre d’abord en Yougoslavie puis en Afghanistan. 

    Ensuite, on les a recyclés en Bosnie pour aboutir au démembrement de la Yougoslavie. C’était un test. On s’en est servi plus tard pour détruire l’Iraq. Oui. Détruire. Plus d’un million de morts. Puis ce fut le coup manqué de l’Égypte (quel dommage, hein ?). Puis la Libye. Et maintenant la Syrie. Je ne parle pas de la Palestine martyrisée depuis 1948. Vous avez compté ces morts ? On, c’est vous. C’est l’Occident.

    Ces vipères, vous les avez élevées dans votre sein dans le but de semer la mort et la désolation dans le monde arabe (et uniquement là où se manifestaient des velléités de progrès. Avez-vous remarqué qu’aucune des monarchies pré-médiévales n’a été affectée ? Ça ne vous interroge pas ?). Elles y ont fait des centaines de milliers de victimes. C’est vrai que c’est rien que des bougnoules ! Mais qu’il arrive à ces vipères de vous piquer parfois, comment s’en étonner ?

    Regardez la poutre qui est dans votre oeil avant de faire une fixation sur la paille qui est dans l’oeil de votre prochain. 

    Et dites-moi un peu, ces terroristes islamistes, avez-vous essayé de compter combien de milliers de victimes arabes elles ont faites pour chaque victime occidentale ?

    Qui sème le vent récolte la tempête. C’est un proverbe bien de chez vous. Alors, méditez-le.

    • Christian Labrune Christian Labrune 10 janvier 11:03

      Je ne parle pas de la Palestine martyrisée depuis 1948.
      @Byblos
      Là, je vous rejoins tout à fait : la guerre de 48 devait être une guerre d’extermination. La plupart des peuples, dans les instances internationales, avaient applaudi à une renaissance de l’Etat d’Israël, qui ne serait qu’une mince bande de terre le long de la Méditerranée, mais les arabes de la région, qui étaient là surtout en majorité depuis le XIXe siècle et qui étaient donc pourtant, comme le reconnaissait il y a quelques mois un responsable du Hamas -lequel avait dû oublier la propagande ordinaire de son organisation - des immigrés eux aussi, n’auront pas eu la générosité de la chancelière Merkel accueillant les Syriens, et toutes les armées arabes de la région, chauffées à blanc par la propagande du mufti de Jérusalem copain de Heinrich Himmler, artisan de la solution finale, auront essayé de procéder à un nettoyage ethnique. Guerre d’extermination. La même qui se reproduira plus tard en 67, en 73 et au-delà : les tentatives de génocide contre les premiers habitants de la Palestine (bien avant l’invention de ce nom !), on ne les compte plus. Et pourtant, il y a longtemps qu’ils sont là, les Juifs : selon leur calendrier, on est en 5777. C’est dire !
      Il y a quelques jours, quatre jeunes gens auront encore été fauchés à Jérusalem par un camion que conduisait probablement un terroriste catholique. Même scénario qu’à Nice ou à Berlin où ces mêmes catholiques réclament qu’on leur cède les territoires perdus de la République. Je sens bien que si nous ne le faisons pas, nous n’aurons jamais la paix ! Salauds de catholiques ! C’était probablement encore des amis du vieux prêtre normand qui auront fait le coup : des intégristes de Saint-Nicolas du Chardonnet.
      Hier soir, la porte de Brandebourg, à Berlin, était illuminée aux couleurs d’Israël : le bleu et le blanc, et l’étoile de David au milieu. L’Allemagne nazie et génocidaire aura été l’inspiratrice, par l’intermédiaire du mufti de Jérusalem puis de son neveu Arafat,, de l’idéologie qui aura permis de massacrer encore tant de Juifs Israéliens depuis plus d’un an. Les jeunes allemands actuels ne sauraient évidemment être tenus pour responsables des crimes de leurs grands parents. Ils sont à peu près les seuls, en Europe, à résister à la montée du même antisémitisme crapuleux qu’on a pu voir dans les années 30 et qui inspirait les récentes forfaitures d’un gouvernement français à l’UNESCO, bien dignes, elles, des députés socialistes qui, le 10 juillet 40, avaient voté les pleins pouvoirs à Pétain. C’est un peu comme si, en France, Laval était ressuscité.
      Pour illustrer votre propos, je recopie ci-dessous la liste des attentats commis par une occupation arabe qui se prolonge en Judée et en Samarie, deux régions qui furent le berceau d’une des plus brillantes civilisations dont nous sommes, pas moins que d’Athènes, les heureux héritiers.
      Merci de m’avoir donné l’occasion de cette petite mise au point.

      Ce n’est qu’un morceau de la liste. On la trouvera, avec toutes les explications nécessaires et les références chronologiques précises, à cette page :
      http://embassies.gov.il/paris/NewsAndEvents/Pages/Chronologie-des-recentes-attaques-terroristes-en-Israel.aspx

      Depuis le 13 Septembre 2015, 46 personnes innocentes ont été tuées dans des attaques terroristes , et presque 649 blessées.
      • Il y a eu : 169 attaques au couteau et 103 tentatives ; 126 tirs à l’arme à feu ; 51 attaques de véhicules ; et une attaque à la bombe (bus)
      En juin, 279 attaques terroristes : 5 personnes assassinés et 32 bléssés
      • En mai, 264 attaques terroristes : 5 agressions ou tentatives d’agressions à coup de poignard, 0 tirs d’armes à feu, 1 attaque à la voiture bélier, 186 attaques de jets de pierres et 38 cocktails Molotov et 4 engins explosifs, 28 cas d’incendies criminels
      • En avril, 203 attaques terroristes : 7 agressions ou tentatives d’agressions à coup de poignard, 3 tirs d’armes à feu, aucune attaque à la voiture bélier, 136 attaques de jets de pierres et 37 cocktails Molotov
      • Mars : total 240 – 19 tentative d’agressions ou agressions, 7 fusillades, 3 attaques à la voiture bélier, 163 attaques aux jets de pierres, 35 cocktails Molotov
      • Février : total 337 -28 agressions ou tentative d’agressions, 11 fusillades, 1 attaque à la voiture bélier, 8 attaques par jets de pierres, 56 cocktails Molotov
      • Janvier : total  396 -28 agressions ou tentative d’agressions, 15 fusillades, 3 attaques à la voiture bélier, 274 attaques aux jets de pierres, 61 cocktails Molotov
      • Décembre 2015 : total 400 -37 agressions ou tentative d’agressions, 22 fusillades, 14 attaques à la voiture bélier, 250 attaques par jets de pierres, 62 cocktails Molotov
      • Novembre 2015 : total 272 - 44 agressions ou tentative d’agressions, 18 fusillades, 13 attaques à la voiture bélier, 153 attaques par jets de  pierres, 33 cocktails Molotov
      • Octobre 2015 : total 141 total - 55 agressions ou tentative d’agressions, 14 fusillades, 8 attaques à la voiture bélier, 55 attaques par jets de pierres, 6 cocktails Molotov

  • Christian Labrune Christian Labrune 10 janvier 11:45

    ERRATUM
    Je viens de me rendre compte que j’avais écrit des sottises. J’ai accusé un vieux prêtre normand d’avoir égorgé un jeune musulman. Je viens de vérifier et c’est complètement faux : c’est au contraire ce vieux prêtre, lequel n’était pas du tout un intégriste comme je le supposais, qui aura été égorgé par un musulman fanatique. Je suis tellement critique par rapport aux media qu’il m’arrive souvent d’écouter tout cela d’une oreille trop distante et de faire des confusions qui se révèlent ensuite des plus regrettables.
    Je ne chercherai pas à me justifier, je suis fautif et je prie les lecteurs de bien vouloir m’excuser. En même, temps, je suis extrêmement troublé parce que j’ai toujours entendu dire que l’islam était une religion d’amour et de paix : « qui tue un homme tue tous les hommes, etc. ». Comment cela serait-il donc possible qu’un musulman tuât froidement des innocents  ? Est-ce que les fusillades à Charlie Hebdo, au Bataclan et même ailleurs auraient aussi été commises par des musulmans ? Cela me parait peu concevable. Je n’écrirai donc plus rien sur cette page que je n’aie d’abord vérifié tous les faits.
    Les quelques intervenants que j’ai lus ici auront eu l’extrême délicatesse de ne pas me signaler cette erreur gravissime. Je les en remercie, mais je tiens à leur représenter que je n’aurais nullement été fâché qu’on me la fît voir clairement et distinctement : c’est un service à rendre à autrui que de le remettre dans le chemin de la vérité quand il s’égare sur les faits eux-mêmes, partant dans l’interprétation erronée qui risque nécessairement d’en découler.


Réagir