jeudi 9 février - par rosemar

Le mythe Macron...

Emmanuel Macron en campagne construit, autour de lui, un mythe, une illusion : il tenait un grand meeting, ce samedi 4 février, à Lyon.

Un reportage sur France 2, lors du journal de 20 heures, était consacré à cet événement, on y voyait la foule qui se pressait, pour écouter le tribun, on voyait des gens qui l'embrassaient, le congratulaient, des anonymes et des personnalités : par exemple, Geneviève de Fontenay.

Une journaliste commentait en voix off : "A l'extérieur, pour tous ceux qui ne rentreront pas, leur champion leur adresse un message", et on voit Emmanuel Macron qui déclare : "Vous pourrez dire : j'étais là !"

Un tel propos montre la suffisance et l'enflure du personnage : il transforme son meeting en un événement historique qui va changer le destin de la France...

"En toute simplicité", commente, alors, ironiquement la journaliste.

Dans son discours, le candidat à la présidentielle fustige ses différents adversaires, mais il n'évoque pas son propre programme qui reste dans le flou.

En voyant ces images, on se dit : "Macron est un mythe" qui utilise les médias pour se construire une image de modernité.

Emmanuel Macron, à deux mois et demi des élections, n'a toujours pas révélé son programme : il se gargarise de mots, il s'enfle d'importance, et de références diverses : De Gaulle, Mitterrand, Chirac...

Tout autour, la foule en délire applaudit son candidat....

Incroyable ! Ce candidat sans programme qui réunit tant de gens autour de lui !

Emmanuel Macron nous vend du rêve : il a fait la Une de nombreux journaux, il a a su utiliser la presse et les médias pour peaufiner son image.

Au fond, il est à lui tout seul un programme : il se présente comme un héros incontournable, quelqu'un qui va changer la France.

L'ubérisation de la société... c'est ce qu'il propose ? Autant dire une précarisation du travail, telle qu'on peut la voir chez nos voisins britanniques...

De petits boulots pour survivre, des emplois précaires cumulés, une dérégulation du monde du travail, un détricotage des droits sociaux...

Macron se déclare progressiste mais ce n'est pas en anéantissant les droits des salariés, au profit des actionnaires, des banquiers, qu'il va améliorer le sort des gens modestes.

Macron est un mythe : ses discours ampoulés et suffisants sont la marque d'un personnage fabriqué et factice.

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/02/le-mythe-macron.html

 

Le reportage :

http://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/presidentielle-2017-emmanuel-macron-lance-sa-campagne-a-lyon_2049633.html

 



51 réactions


  • meslier meslier 9 février 15:42


    Macron n’est pas vraiment un candidat , c’est l’acteur d’un spot publicitaire .


    • Alice Alice 9 février 16:23

      @meslier
       
      avec un slogan publicitaire gagnant
       
       Macron Uber cool
       
      pas besoin de programme  smiley


    • soi même 10 février 01:57

      Il y a un temps nous avions la Mite au Rand, aujourd’hui nous avons la Mitre Macron, et bien quel est la différence entre les deux l’un était grand par la sa roublardise autres est minable par sa roublardise
       Car toute de suite il y a certains qui ont vue le fil blanc.... !.


    • baldis30 10 février 13:17

      @soi même

      Une mitre ? Non ! Vous avez vraiment pas compris : ce n’est pas dans ses églises, dont l’ENA mais pas la seule, qu’on porte un couvre-chef aussi caractéristique ... ? Plus tard il portera un huit-reflets en attendant il mérite un chapeau à claques ?

      Mais un panama évoquant si bien un scandale qui n’est pas un mythe ne serait pas hors de propos !


    • rosemar rosemar 10 février 21:36

      @Alice

      MERCI pour cette illustration satirique...

    • rosemar rosemar 10 février 21:40

      @meslier

      C’est consternant : une image publicitaire, en effet....

  •  
     
     
    « Gogocho votera Comtesse à Rothschild »
     

     
    L’oracle des guelfes ... 
     

     
    (les guelfes du Pape Vert Hulot Kérozène qui vend ses indulgences CO2 droits à polluer aux bobos dévots)


    • Xenozoid Xenozoid 9 février 16:05

      @La Baudruche négrière patronale verdie


      il suffit de piquer la baudruche au lieux de la gonflée
      (delfes de cousins hypocrites qui vend ses désires pour le prix d’une capote poluée ,made in france)

  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 9 février 15:48


    La substantifique moelle de l’article pour tient dans ce terme bien choisi d’enflure (comme San A appelait affectueusement son adjoint Béru).


    Si Macron est un mythe, le mitron est peut-être un mac ?
    Faudrait demander à Rocla.

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 9 février 15:58

      @Jeussey de Sourcesûre

      Les créateurs du produit Macron sont plus forts que l’équipe de com. de Mélenchon qui ont projeté l’hologramme d’un être humain présent physiquement à Lyon devant un public qui était à Paris le 5 février.

      L’hologramme Macron, lui, n’a pas besoin d’une présence physique de quiconque nulle part : c’est comme un ectoplasme.


    • BOBW BOBW 9 février 20:47

      @Jeussey de Sourcesûre : l’hologramme d’une teigne ! smiley


  • amiaplacidus amiaplacidus 9 février 15:51

    M. Macron est victime d’une grande injustice : la loi travail, dont il est l’un des principaux inspirateur, ne porte pas son nom, mais celui d’une vulgaire plagiaire :El Khomri.

    Autre injustice, la nouvelle économie, l’économie « participative », celle dont il dit monts et merveilles, et calomniée par les chauffeurs Uber, chauffeurs totalement ingrats et qui ne voient pas ce que le retour au 19em siècle leur apporte de bien.

    C’est comme les petits patrons qui s’extasiaient devant les possibilités d’expansion quasi illimitées offertes par les transports en bus, maintenant qu’il font faillite, ils râlent. Remarquez qu’une multinationale d’origine US, Flixbus, fait son beurre avec ces bus.

    Bref, continuez, continuez M. Macron, la France est à genoux, vous allez la mettre à plat ventre.


    • baldis30 10 février 13:19

      @amiaplacidus
      bonjour,

      et ces bus ne remplissent pas les conditions pour l’accueil des handicapés


    • BOBW BOBW 11 février 12:05

      @amiaplacidus :Et avec la matraque à la main (comme Fillon) ce sera la déchirure pour tous les travailleurs. smiley


  • MagicBuster 9 février 16:10

    Après le feuilleton FILLON -
    Il n’est pas impossible qu’une série « MACRON » commence mercredi prochain dans le canard...
    On reparle dans quelques semaines . . .

    A bientôt


    • Et hop ! Et hop ! 10 février 12:36

      @MagicBuster : Le rédacteur du feuilleton est à Bercy, et Macron est le candidat de Bercy, donc il n’y aura pas d’épisode sur Macron.


      Personne n’adressera au Canard des informations sur les généreux mécènes qui financent la campagne électorale de Macron, ni sur les comptes offshore où se trouvent ses gains pharamineux du non imposable à l’ISF, chez Rothschild, puis pour avoir favorisé Véolia, Genaral Electric (achat d’Alshtom).

    • baldis30 10 février 13:21

      @Et hop !
      bonjour,

      Un peu en désaccord car les haines entre politiciens sont féroces ; et si elles ne viennent pas de Bercy elles peuvent trouver d’autres sources... il y a d’autres ministères puissants !


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 9 février 16:12

    Fin 2016, Macron est supposé avoir fait une tournée en France pour recueillir les « programmes » des Français(es).
    Depuis, il est censé en avoir fait la synthèse pour élaborer son « programme ».
    Or, c’est l’économiste Jean Pisani-Ferry qui vient de s’atteler à cette synthèse.
    Macron est-il une coquille vide que Pisani-Ferry remplira d’un « programme » ?

    2 février 2017
    Thibault GENTIAL « thibault.gential@en-marche.fr »<thibault.gential@en-marche.fr>
    Bonjour,
    Devant le nombre toujours plus élevé de contributionS, Emmanuel Macron ne peut malheureusement pas répondre à tout le monde.
    Votre idée de « dividende universel » a bien été reçuE et remise au groupe d’expertS concerné.
    Bien à vous,
    Thibault Gential
    Collaborateur auprès du Secrétaire général d’En Marche !


    Mon « idée » de Dividende Universel :
    Au
    Revenu de Base (ou Revenu Universel de Benoît Hamon) financé par la Fiscalitésans Refondation du Capitalisme
    on peut préférer le
    Dividende Universel financé par l’Épargneavec Refondation du Capitalisme
    Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel par l’Épargne.
    http://www.sincerites.org/article-le-dividende-universel-83909790.html

    Je suis candidat à l’élection présidentielle de 2017.
    http://www.sincerites.org/2016/12/je-suis-candidat-a-l-election-presidentielle-de-2017.html


    • Doume65 12 février 01:31

      @Jean-Pierre Llabrés
      « Depuis, il est censé en avoir fait la synthèse pour élaborer son programme ».

      Son programme est tout établit. Bruxelles s’en est occupé. Ce n’est du reste pas que celui de Macron, mais les autres font un effort pour faire croire qu’ils ne vont pas le respecter (tout en restant dans l’UE) et en ont un autre.


    • Doume65 12 février 17:31

      @Doume65
      « Son programme est tout établit »
      ... est tout établi, bien sûr. Mille excuses.


  • Fergus Fergus 9 février 16:13

    Bonjour, Rosemar

    Vous avez raison de souligner la quasi absence de programme de Macron, mais Bayrou, Hamon et Le Pen ne sont guère plus avancés.

    Vous avez raison de dénoncer la mythification de Macron et l’usage de cette phrase « Vous pourrez dire : j’étais là ! », mais sauf erreur de ma part, Mélenchon avait fait de même en 2012 à Marseille.

    En réalité, le problème que pose ce libéral partisan de l’ubérisation de l’économie, c’est qu’ il séduit réellement une part importante de l’électorat en rejet de LR et du PS. Je sais, c’est contrariant ! smiley

    En définitive, sa survie dans la campagne est probablement liée à la décision de Bayrou : si le Béarnais décide de retenter l’aventure, alors ces deux-là se neutraliseront. Avec à la clé cette conséquence cocasse : c’est sans doute... Fillon qui se qualifierait pour le 2e tour avant de gagner cette présidentielle. 5 ans après Sarkozy, un nouveau délinquant à l’Elysée ! smiley


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 9 février 17:25
      @Fergus

      Et une fois de plus le révérend Fergus sera cocu smiley

    • Richard Schneider Richard Schneider 9 février 17:30

      @Fergus

      Bonsoir. 
      Je ne suis pas loin de penser comme vous : si Bayrou se lance, Fillon sera le prochain président de la République ! C’est fou, mais plausible ... Il y a quand même une condition : c’est la décision du Béarnais ... 


    • pemile pemile 9 février 17:47

      @Richard Schneider « si Bayrou se lance, Fillon sera le prochain président de la République ! »

      Vous nous donnez vos estimations chiffrées du 1er tour ?


    • Fergus Fergus 9 février 23:34

      Bonsoir, Sharpshooter - Snoopy86

      Ni votre Le Pen ni mon Mélenchon n’étant élu(e)s, je ne serais pas plus cocu que vous !


    • Fergus Fergus 9 février 23:41

      Bonsoir, pemile

      Richard Schneider a raison : pas besoin, à mon avis, d’avoir fait de hautes études de statistiques et de politologie pour comprendre que si la gauche progressiste d’un côté, et le centre-droit d’un autre côté sont écartelés entre 2 candidats, le candidat LR aura toutes les chances d’être élu car il sera à peu près sûr de garder un socle solide d’électeurs que ne rebutent pas les affaires (il en a toujours été ainsi à droite).


    • pemile pemile 9 février 23:57

      @Fergus "le candidat LR aura toutes les chances d’être élu car il sera à peu près sûr de garder un socle solide d’électeurs que ne rebutent pas les affaires« 

      Il ne faut pas oublier, qu’en plus de ses »affaires« (qui lui font quand même perdre pas mal de points), il traine aussi la casserole de son programme trop »agressif« sur lequel il tente de faire marche arrière (peut être que quelque part, il »profite" de la diversion actuelle)

      Vous pensez que s’il est inculpé et remplacé par un plan B, LR s’en sortira sans casse ?


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 10 février 00:05
      @ Révérend Fergus

      Mais où avez vous vu que j’étais lepeniste ?

      Certes entre Marine et la gôche je préfère Marine mais mon premier choix c’est Fillon en vertu de ce que disait Lin Piao :
      « qu’importe que le chat soit blanc ou noir s’il attrape les souris »
      Ce que je sais, c’est que les chats roses, les chats rouges et les chats verts sont de grosses fainéasses incompétentes qui sont incapables d’en voir la queue d’une et qui nous ruinent en croquettes smiley




    • Fergus Fergus 10 février 09:24

      Bonjour, pemile

      « Vous pensez que s’il est inculpé et remplacé par un plan B, LR s’en sortira sans casse ? »

      Fillon ne risque pas de mise en examen et encore moins de renvoi direct en correctionnelle avant l’élection : l’usage pour les magistrats est de ne pas agir de manière radicale aussi près d’une élection dans laquelle est impliqué un mis en cause.

      Il ne peut donc y avoir de plan B que si Fillon décide de se retirer, de lui-même ou poussé par ses « amis ». Et là, de deux choses l’une : si c’est un des quadra (Baroin, Bertrand ou Wauquier), les autres vont lui savonner la planche et il ira au casse-pipe ; si c’est Juppé en revanche (on en reparle), il gardera de très bonnes chances de victoire car il peut ratisser des rangs vallsistes jusqu’à la droite modérée, et cela avec le soutien d’un Bayrou qui ne se présenterait pas.

      Mais quoi qu’il arrive, si la gauche est divisée et si le centre l’est également, c’est quand même le candidat LR qui posséderait les meilleures chances de victoire malgré les casseroles et les dissensions au sein du parti.


    • Et hop ! Et hop ! 10 février 12:54

      @Fergus : Si Fillon se retirait, vous vous imaginez que ce serait évident que le parti Les Républicains donneront tout naturellement l’investiture à Bayrou ?


      Ce sera la pagaille, il y aura 5 candidats qui s’entre-déchireront, pour s’imposer comme nouveau candidat.

      De toutes façons, Fillon et Macron ont presque le même programme libéral établi par Jacques Attali à l’époque où Fillon était chef du gouvernement, continué par Macron comme conseiller de Hollande. 

      Il y a deux candidats alternatifs qui mettent fin au virage libéral-financier comencé à la fin des années 1980 (Traité de Mastrich et gouvernement de cohabitation Balladur), soit les 144 points de Marine Le Pen, soit le programme de Jean-Luc Mélanchon en ajoutant des points essentiels qui manquent (sortie de l’UE, fin de l’immigration de masse, politique familiale, etc).

    • rosemar rosemar 10 février 21:44

      @Fergus


      Difficile de prévoir la suite : cette campagne électorale est remplie de surprises...

      Bonne soirée

    • Doume65 13 février 00:33

      @Fergus
      « je ne serais pas plus cocu que vous ! »

      Qui que ce soit qui passe, on sera tous cocus.


  • philippe baron-abrioux 9 février 16:18


     Bonjour Rosemar ,

     j’ai tenu à écouter le discours prononcé par E. Macron à Lyon ce samedi .

     j’ai noté que dans les toutes premières minutes, puis plusieurs fois par la suite, il employait le mot - « ferveur » .

     il me semble que ce mot est souvent utilisé avec une connotation très particulière .

     vous parlez bien de mythe ,n’est ce pas ?

     bonne fin de journée !

     P.B.A

     


    • baldis30 10 février 13:32

      @philippe baron-abrioux

      bonjour, 
       ferveur, ferveur .... Normal... même normal premier, on est au mois de février et c’est bien le mois des fièvres

      les discours du mois de mars seront du ton idoine c’est-à-dire avec un air martial ( dans quelle arme a-t-il fait son service militaire ?)

      Avril ... c’est l’ouverture .... l’ouverture des urnes....

      En mai fais ce qu’il te plait .... alors on risque une ferveur militaire


    • rosemar rosemar 10 février 21:48

      @philippe baron-abrioux

      « Ferveur », oui, voilà un mot qui souligne bien « l’enflure » du personnage...

      Merci pour cette remarque révélatrice...

      Bonne soirée

  • Alex Alex 9 février 16:18

    Est-ce qu’Agoravox est un site public réservé à des auteurs intéressants, ou bien est-ce un blog destiné à des auteurs ratés qui le polluent quotidiennement ?


    • ZenZoe ZenZoe 9 février 16:27

      @Alex
      Ah ça c’est pas gentil Alex, les profs aussi ont le droit se de défouler pendant leurs vacances.


  • ZenZoe ZenZoe 9 février 16:19

    Récapitulons, nous avons :
    - Le mythe Macron,
    - L’hologramme Mélenchon,
    - Le Fillon fictif,
    - L’utopie Hamon,
    A quoi se raccrocher, je vous demande un peu ?


    • Le421 Le421 9 février 16:34

      @ZenZoe
      Et le programme « L’avenir en commun » qui est RELLEMENT issu de la contribution de milliers de citoyens durant des mois et des mois...

      Mais bon.
      Je dis ça, je dis rien.

      Je note que le coup de l’hologramme, ça en a agacé plus d’un !!
      Excellent.

      Mais bon, je ne comprends pas. Vu les centaines de milliers, que dis-je, les millions de militants qu’ont certains partis, ce ne doit pas être dur à financer ce genre de truc...
      Mais des vrais militants, hein, pas des « hologrammes » !!


    • Et hop ! Et hop ! 10 février 13:08

      @Le421 : Non, l’hologramme c’était une bonne idée, plutôt marrant.


      Mais le programme « L’avenir en commun » a beaucoup de défauts, 
      - vouloir convaincre les 27 pays membre de l’UE d’adopter son programme économique, c’est complètement vain, ça va faire perdre des mois, voire des années en négociations stériles,
      - vouloir refaire une nouvelle constitution, c’est se retrouver avec un gouvernement impuissant en attendant la ratification d’un projet définitif, donc pendant plusieurs années, sans parler de l’impuissance d’un régime parlementaire à exécutif faible et à majorité instable, pour ne rien dire d’un gouvernement par démocratie directe.
      - vouloir résoudre les problèmes de logement uniquement par la construction de logements sociaux, et pas du tout en facilitant l’accès à la propriété pour toutes les familles,
      - ne prendre aucune mesure pour mettre fin à l’immigration de masse,
      - ne pas régler la question de l’endettement qui fait que la totalité des recettes de l’impôt sur le revenu servent à payer des intérêts à des banques internationales.


    • Le421 Le421 10 février 13:23

      @Et hop !
      - vouloir convaincre les 27 pays membre de l’UE d’adopter son programme économique, c’est complètement vain...

      Clairement expliqué.
      Ca passe ou ça casse. pas de compromis maigleux qui discrédite tout le monde...

      - vouloir refaire une nouvelle constitution, c’est se retrouver avec un gouvernement impuissant en attendant la ratification d’un projet définitif,

      Faux et archifaux. En attendant, les règles de la 5ème s’appliquent jusqu’au jour « J ».
      Petite parenthèse. Les belges ont « survécu » à l’absence de gouvernement pendant un temps certain

      - ne prendre aucune mesure pour mettre fin à l’immigration de masse...

      Même problème que pour les charges dans l’entreprise. Le carnet de commande prime avant tout. Et « l’immigration de masse » régulièrement dénoncée n’existe pas, surtout si on fait le rapport avec les autres pays d’Europe. Se baser sur un vrai faux problème donne de vraies fausses solutions...

      - ne pas régler la question de l’endettement

      Encore faudrait-il que cette dette soit légitime et non provoquée par un système économique basé sur cette dette. Depuis 1973, on se fait « enfiler » à sec. Un moratoire, d’abord, et ensuite on avise.
      On ne refuse pas de payer, on étudie d’abord le vrai fonctionnement de cette dette. Voulez-vous des liens pour expliquer tout cela ?

      Je vous ai répondu.
      Attention, je ne suis qu’un petit militant de base, pas un expert économique. Vous le savez.


  • arthes arthes 9 février 16:28

    Il a dit « Je vous aime farouchement » a son public...Faut oser quand meme...Il plait aux centristes mous de Bayrou ou juppeistes et aux socialos tendance social/ libereral...Les fillonistes iront davantage vers MLP ou resteront fideles a Fillon, ..Ou s abstiendront.


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 9 février 17:23
    Il reste plus de deux mois de campagne, ll’IFOP envisage un taux d’abstention de 38% et affirme que 57 % des français ne sont pas sûrs de leur choix ....

    3 candidats ont un socle solide d’électeurs : Le Pen, Fillon et Mélenchon

    les socles de Macron et Hamon sont à l’inverse très faibles

    Bien malin qui peut augurer du résultat, mais il n’y aurait rien d’étonnant à ce que la baudruche Macron se dégonfle

  • arthes arthes 9 février 18:49

    D autant que Bayrou voudrait se relancer...Je l ai un peu ecoute hier sur Paris prem s...Et puis je me suis endormie (ouais ca fait memere quand meme, mais pourquoi Zemmour et Naulot le laissaient parler si longtemps ? C etait looooooong) ...En resume, il est blinde de contradictions , il se croit indispensable et il s ecoute parler, sans que ca l endorme lui (il est tres fort sur ce point).


  • jmdest62 jmdest62 9 février 19:05

    Le mythe Macron :
    L’une des raisons qui fait qu’un homme devient un « mythe » c’est sa disparition prématurée ..cf : James Dean , Marylin Monroe , Jim Morrisson , JFK.....

    @+


  • rogal 9 février 19:57

    Bien joué, rosemar. Vous avez enfin trouvé comment vous rallier tout le monde ici. Le filon, c’est Macron.


  • soi même 9 février 20:51

    Il parait d’Assange a beaucoup de révélation sur ce gugusse, à tel point que la presse française se fâche avec RT Russie. smiley

    https://francais.rt.com/france/33615-journaliste-bbc-accuse-assange-russie

    https://francais.rt.com/france/33751-emmanuel-macron-candidat-altice-patrick-drahi


  • Anatine 10 février 13:35

    A propos de l’uberisation de la societe.

    Je suis agace par ce que je peux lire des vertus de l´uberisation. Sous la forme developpee par Uber et autres’ il s’agit d’une économie de la précarité. L’économie participative mise en oeuvre dans une logique capitaliste n’est evidement que son prolongement. Les plateformes privatisent des biens communs au sens propre du terme, et ces derniers devraient devraient etre consideres comme tels, et l’acteur public, le legislateur et le juriste mobilises. Dans la logique actuelle, c’est un jeu a somme nulle pour la societe, et pour chacun malgre les apparences. Tant que la creation de valeur elle meme ne deviendra pas un bien commun, correctement instrumentee et encadree juridiquement, la predation se poursuivra. La dynamique d’une societe ne se reduit pas a la somme de celles des individus. Cela n’enleve rien a la valeur d’une approche qui a fondamentalement pour objet d’accroitre le taux d’utilisation d’une ressource. Quand cela atteindra l’investissement des particuliers, a un certain seuil, des secteurs entiers de l’économie vont etre balayes et la robotisation n’y aura pas de responsabilites. Etc etc. Ou croyez vous qu’une economie basee sur la croissance va trouver des gains de Productivité alors qu’il est possibLe de faire plus en produisant moins ? C’est ´en marche ´.... N’attendez rien d’autre. Le reste n’est que dire a chacun ce qu’il veut entendre...


  • cétacose2 10 février 14:17

    Micron le minuscule ex employé de banque devenu on ne sait par quel artifice représentant en farces et attrapes connards ,spécialiste des boules puantes fait figure de dandy freluquet dans cet univers impitoyable .....


  • Debrief 10 février 14:59

    Macron est un opportuniste qui n’est animé d’aucun sens de l’État ni de l’intérêt de la France et de son peuple.

    C’est grâce à lui que les ricains ont récupéré avec une facilité déconcertante et au rabais Alsthom Énergie ce que beaucoup considèrent comme un acte de haute trahison. C’est aussi le combinard de la vente de SFR à Drahi.

    A part ça, une gueule de gendre idéal sans doute, et du vide rempli par une ambition personnelle au service des puissants et de l’élite qui est son monde et qui méprise les sans-dents analphabètes, les modestes et les pauvres en somme.

    Comment des gens peuvent-ils comme des insectes s’amasser autour de cette ampoule fadasse survoltée par le marketing ? Déconcertant. !


Réagir