mercredi 1er mars - par rosemar

Le pain, tradition française, tradition perdue ?

Le pain, c'est un aliment qui paraît simple, naturel, avec une recette minimaliste : eau, sel, levure ou levain, farine, quoi de plus authentique ?
 
C'est aussi un aliment de base lié à la tradition dans notre culture française : un bon repas est toujours accompagné de pain... Nous avons tous le souvenir de ces bonnes odeurs de pain du petit déjeuner : un pain croustillant, craquant...
 
Le pain évoque des saveurs du matin, bonne odeur de pain frais, ou grillé qui adoucit les matinées d'hiver...
 
Le mot suggère des images colorées de croûtes brunes et rousses, une mie onctueuse, blanche de lys, vaporeuse...
 
Et, pourtant, on a le plus souvent perdu cette recette traditionnelle du pain : des améliorants, des correcteurs, des additifs, des enzymes sont venus s'ajouter à la fabrication du pain.
 
E 170, E 551, E 300, E 471 : autant de sigles mystérieux qui entrent désormais dans la composition de nos pains.
Deux géants de l'agro-alimentaires se partagent la fabrication des farines : les groupes Soufflet et Axiane meunerie.
Ils fournissent 80 % des farines vendues en France, avec des enseignes comme Baguépi, Campaillette, Banette... de jolis noms aux allures champêtres...
Ces groupes imposent leurs farines, leurs méthodes de travail, leurs recettes...
Les meuniers vendent désormais des farines spéciales appelées "mixe", avec des ingrédients plus ou moins naturels...
 
Où est passé notre bon pain d'antan ? 
Pain standardisé, pain amélioré avec des substances, des poudres magiques ou améliorants : le produit est, ainsi, optimisé...
 
On peut s'interroger sur ces "améliorants" qui existent depuis les années 60...
Acide ascorbique, lécithine de colza, monoglycérides d'acide gras, enzymes : un cocktail qui accélère le temps de fermentation de la pâte et la rend plus lisse...


 
Ces améliorants permettent de réduire le temps de préparation et de fabrication du pain : c'est, désormais, la vitesse au service de la boulangerie, la vitesse qui s'invite dans cette composition artisanale...
 
Mais, que devient le goût du bon pain ? Il s'efface avec ces additifs : les améliorants ne laissent pas à la pâte le temps de développer tous ses arômes....

Les produits industriels sont, ainsi, venus polluer notre pain.
 
Les blés modernes auraient, aussi, un gluten plus visqueux et plus élastique : le pain serait de moins en moins digeste si bien que certains font une intolérance au gluten...
 
Plus grave encore : les blés sont cultivés de manière intensive, les céréaliers peuvent utiliser jusqu'à 58 produits chimiques...
 
La plupart du temps nos pains sont, donc, fabriqués avec des blés traités chimiquement... et c'est dans les pains complets que l'on trouve le plus de pesticides.
 
Ainsi, notre pain, depuis la culture du blé jusqu'à son élaboration, a perdu ses qualités nutritives, son goût, et comporte des produits chimiques...
 
Il vaut mieux consommer un pain biologique fabriqué à l'ancienne, mais les boulangers qui utilisent cette technique ancestrale sont de plus en plus rares...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/02/le-pain-tradition-francaise-tradition-perdue.html
 
Source : un reportage de la 5 : Notre pain est-il dans le pétrin ?
http://pluzz.francetv.fr/videos/notre_pain_est_il_dans_le_petrin_,153656535.html

Vidéo :



80 réactions


  • Jeekes Jeekes 1er mars 12:45

    Du pain « comme avant » ?


    Y’en n’a plus !
    Du moins pas par chez moi.
    Que de la merde en barre, du pain congelé prêt à cuire, ou (pour les faux boulangers qui se vantent de faire du « traditionnel ») de la pâte congelée.

    Et tout ça fabriqué avec des farines pourries, bourrées de saloperies.
    Merci les paysans... 
     


    • amiaplacidus amiaplacidus 1er mars 14:56

      @Jeekes

      Peut-être ai-je de la chance, mais mon boulanger choisit sa farine et n’achète pas n’importe quoi. Il m’a dit que le choix de la farine, c’est le 80 % d’un bon pain. Il fait aussi, d’un jour sur l’autre, son levain.
      Son pain est un vrai délice que l’on peut manger tel que, sans accompagnement, comme une pâtisserie tellement il est bon.

      Évidemment, il est bien plus cher qu’en super marché, mais le plaisir n’a pas de prix.
      .
      Au fait, où est passé mon boulanger préféré sur AV, le capitaine, je ne suis jamais, enfin, pratiquement jamais, d’accord avec lui, mais à chaque fois, il me fait rire.


    • Jeekes Jeekes 1er mars 17:54

      @amiaplacidus
       
      « Peut-être ai-je de la chance »
       
      C’est probable.
      Et c’est tant mieux pour vous...


    • Pere Plexe Pere Plexe 2 mars 20:00

      @Jeekes
      La nostalgie à l’avantage d’idéaliser les souvenirs.

      La France à connu bien des périodes ou le pain était de piètre qualité.
      Souvent à causes de mauvaises récoltes (météo, guerres) mais pas seulement.
      Et les meuniers ont régulièrement « coupé » leur production.

      Un épisode révélateur est l’affaire de Pont st Esprit en 1951.
      Si meunier et boulanger sont sans doute innocents les faits marquent comment l’opinion publique, c’est à dire les consommateurs de pains, jugent ces professions et rappellent combien le pain était souvent de mauvaise qualité.


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 1er mars 12:45

    « mais les boulangers qui utilisent cette technique ancestrale sont de plus en plus rares... »


    et les meuniers locaux encore plus rares : le moulin de Fontvielle, comme les autres moulins, est un musée. Les minoteries ont tout absorbé.

  • sarcastelle 1er mars 12:54

    Le chlore a tué des régiments entiers en 1915. Le sodium est la substance diabolique dont on remplissait sans vergogne le monstrueux Super Phénix. Eh bien figurez-vous Rosemar que les boulangers continuent de saupoudrer leur pâte d’un composé de ces deux corps abominables. 


  •  
    Bah ....
     
     
    Dans les colonies multiethniquée de l’empire mondialiste, l’avenir n’a plus ni histoire ni tradition, et est au
     
     
    Mac Do biobio vegan halal
     
     
    de bobo le gogocho ... (livré par un migrant ubérisé pédaleur à la comtesse Macron de Rothschild)
     
     
    Le snobisme de l’indifférenciation subjective libertaire sociétaliste qui cache la hiérarchie objective des classes du libéral globaliste ...
     


    • Louve Louve 1er mars 20:16

      @La Baudruche négrière patronale verdie


      Le terroir contre le mondialisme. C’est par les produits du terroir que nous mènerons le combat contre le monstre Biobonobobo vegan halal. 

  • rocla+ rocla+ 1er mars 13:16

    Dans un monde de branleurs  où un élève arrive à la fin du primaire 

    en n’ aicrivent  comme vous  aite en trin de leu lire on a effectivement 
    des gens qui ne comprennent pas la façon , le déroulement et le procédé 
    pour confectionner un pain de qualité . 

    Ajoutons le fait que dans ce monde d’ ayant-droit la durée du travail hebdomadaire 
    est de 35 heures  et on le résultat décrit plus haut .

    La fermentation du levain  n’ obéit pas aux indications du code du travail .

    Amis de Filoche , bouffez  la merde vous convenant .







    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 1er mars 13:25

      @rocla+

      que se passe-t-il Capitaine, vous qui étiez un joyeux drille il n’y a pas si longtemps ?
      vous avez fait un caca acide et ça vous contrarie ?


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 1er mars 13:39
      @Jeussey de Sourcesûre

      M’est avis que le capitaine s’est vu refuser par Rosemar la petite gâterie qu’il exige habituellement des auteurs pour animer leurs fils smiley

    • covadonga*722 covadonga*722 1er mars 13:41

      @Sharpshooter - Snoopy86
      yep il a pas eu droit aux miches ?


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 1er mars 13:45

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Mais ! C’est du racket !
      Bientôt, il va mettre sa casquette à l’envers et fumer des pétards !
      Il est sur la mauvaise pente, le capitaine.
      Il aurait dû en rester au Ballantine’s.

    • rocla+ rocla+ 1er mars 13:56

      @Jeussey , 


      Mode joyeux drille  :

      Faire un petit levain avec 100 gr d’ eau tiède  mélangée à un demi cube de levure 
      et farine en quantité  suffisante pour obtenir une pâte  molle . 

      Laisser lever quatre heures  avec un linge dessus récipient à chaleur tiède .

      Faire la pâte finale avec un kg de farine et environ 600 gr eau en ajoutant 20 
      grammes de sel . Bien pétrir . Laisser  pointer   au moins quatre heures . 

      Façonner des pâtons en forme de baguette , miches ou autre . 

      Laisser apprêter encore entre une demie heure et une heure selon différents paramètres .

      Enfourner four chaud ( idéal 250° puis laisser tomber à 230° ) 

      de 20 ’ à 40 ’ selon grosseur . 

      Mais il y a de nombreuses autres recettes . 

      Bon appétit .

      Le drille joyeux .

    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 1er mars 13:57
      @Jeussey de Sourcesûre

      N’exagérons pas, il vient souvent chez Rosemar mais jamais chez Dugué smiley

      Quant au révérend Fergus, il anticipe ses désirs mais le dispense de commenter smiley

    • rocla+ rocla+ 1er mars 13:58

      @Sharpshooter - Snoopy86


      Je suis pas rancunier , et je laisse à Rosemar un seconde chance pour 
      nos sexy-folies  ....

    • Clocel Clocel 1er mars 13:59

      @Jeussey de Sourcesûre

      « Il aurait dû en rester au Ballantine’s. »

      Voyons, le capitaine ne boit que du Lock Lomond, c’est bien connu !

      Ballantine’s... Pourquoi du Jeannot le Marcheur sur les Cailloux !? smiley

      Notre bon capitaine ne semble pas s’être remis de l’article sur les robotes fellatrices ! smiley


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 1er mars 13:59

      @rocla+

      me voilà un peu rassuré
      merci

      mais quelle farine ?

    • covadonga*722 covadonga*722 1er mars 13:59

      @Sharpshooter - Snoopy86
       chez Fergus c’est plein 


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 1er mars 14:01
      @rocla+

      Donc il faut une douzaine d’heures pour faire du pain

      Le boulanger selon Filoche ne peut donc travailler qu’un jour sur deux ?

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 1er mars 14:09

      @Sharpshooter - Snoopy86

      mais pendant que ça lève, il fait quoi, le boulanger, hein ?

    • rocla+ rocla+ 1er mars 14:12

      @Jeussey de Sourcesûre


      Une ordinaire farine de blé type 55 . 

      Et comme dit Hervépasgrave une eau de source  c’ est bien . 

      Nous ici en Provence  on a des puits artésiens .

      Avant , sur Mulhouse on avait de l’ eau de la Doller , du robinet , de la 
      très bonne eau de montagne  .

    • rocla+ rocla+ 1er mars 14:14

      @Sharpshooter - Snoopy86


      Filoche il peut jeûner  pendant 5 ans , il lui restera  encore du lard .

    • jaja jaja 1er mars 14:17

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Ou deux boulanger(e)s se relaient 6 heures chacun(e)... C’est bien mieux comme ça !


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 1er mars 14:30
      @Jeussey de Sourcesûre

      Il se fait faire des gâteries par une pomponette ( par un pompon pour certains comme le boulanger de Jack )

      D’où certaines addictions comme on peut le constater sur les fils de Rosemar

    • rocla+ rocla+ 1er mars 14:33

      @Jeussey de Sourcesûre


      Pendant que ça lève  le boulanger  constate l’ attraction terrestre combinée 
      à la relativité gravitationnelle pendant l’ érection de la pâte chacun sachant que 
       ce sont là des puissance contraires se heurtant  à la force de Coriolis 
      corrigée en fonction des variations saisonnières .

      Une fois l’ érection à son apogée suit une période réfractaire plus ou moins longue suivant l’âge du capitaine et la pomme du célèbre Isaac Newton ( souvenez-vous de la pomme qui tombe de l’ arbre ) 

      Un newton étant la force capable de communiquer à une masse de kilogramme une accélération de 1 m/s2. Il faut donc 1 newton pour augmenter la vitesse d’une masse de kg de m/s à chaque seconde. Cette unité dérivée du Système international s’exprime en unités de baseainsi :

      1 N=1 kg⋅ms2


      Contrairement au «  bit  » qui lui est  l’unité la plus simple dans un système de numération, ne pouvant prendre que deux valeurs, désignées le plus souvent par les chiffres0 et 1. Un bit ou élément binaire peut représenter aussi bien une alternative logique, exprimée par faux et vrai . 


      CQFD 




    • rocla+ rocla+ 1er mars 14:36

      @Sharpshooter - Snoopy86


      C ’est tout à fait vrai , à la fin de la gâterie  je demande un café et l’ addiction ... smiley


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 1er mars 14:40

      @rocla+

      ah ben voilà
      on dirait que ça va mieux

      ça vous retape un homme, les histoires de « bits » !

    • Fergus Fergus 1er mars 15:51

      Bonjour, Capitaine

      Voilà qui me rappelle mon enfance. Lorsque j’étais gamin en Auvergne, il appartenait aux enfants âgés de 8 à 10 ans de garder les vaches, de nourrir les cochons, de baratter le lait pour faire du beurre, et de... fabriquer le pain avec la grand-mère.

      Autant je détestais baratter, autant j’aimais le travail du pain. Excepté le pétrissage, si pénible et dont pourtant ma grand-mère s’acquittait sans se plaindre. Mais évidemment, le meilleur moment était la cuisson dans le four banal du hameau, préalablement allumé avec des fagots de genêts et chauffé avec des bûches de bois bien sèches.

      Au sortir du four, je ne pouvais résister à l’appel du pain de seigle : avec mon couteau, délaissant les fougasses ajoutées en cours de cuisson, j’entamais l’une des miches 4 ou 5 kilos et mangeais un gros morceau de ce pain chaud sous le regard ironique de ma grand-mère : et pour cause, immanquablement, j’étais ensuite pris de terribles maux de ventre. Cela n’en fait pas moins partie de mes meilleurs souvenirs de jeunesse.

      Cordialement.


    • rocla+ rocla+ 1er mars 16:13

      @Fergus


      Bonjour Fergus  , 

      Ça fait plaisir , ces histoires de pain .

      Je vois bien le tableau , pétrir à la main , allumer le four , maîtriser la température 
      un enchevêtrement  de chronologie dont il ne faut rater aucune étape .Le métier de boulanger est un peu comme de l’ art vivant , il faut composer avec la chaleur 
       l’ hygrométrie ,  le temps qu’ il fera , le toucher d’ une pâte levée est très sensuel .
      Puis , une fois le pain au four les craquements de la mie qui transperce la croûte 
      l’ odeur qui envahit le fournil , on ne s’ en lasse jamais . 

      Oui les énormes miches des années cinquante que l’ on coupait avec le grand couteau
      à pain , on approche le nez pour humer  , puis  une fois refroidies les énormes 
      tartines du milieu , beurre confiture  ,trempées ou non dans le café au lait d’ antan ,
      du vrai lait de fraie vache ...

      Entamer la vie de cette façon ne peut qu’ être bonheur et félicité . 

      Ne serait ce putain de fisc ... smiley

      Bonne après- midi  à vous .

    • cedricx cedricx 1er mars 17:23

      @rocla+
      non ; non ! pas de cube de levure ! le levain se cultive et se nourrit jour après jour, le levain nait de l’addition de farine, d’eau de source et d’un peu de miel ou autre sucre naturel pour accélérer la fermentation, et de beaucoup d’attention et d’amour ! 


    • rocla+ rocla+ 1er mars 17:34

      @cedricx


      C ’est encore mieux sans levure , mais la recette que je donne est plus 
      simple à réaliser pour un néophyte . 

    • oncle archibald 1er mars 17:56

      @Clocel : ah enfin un connaisseur !

      Évidemment, un Loch Lomond sinon rien pour notre capitaine qui tel le marin Shadock « naviguait souvent sous influence » pour avoir pris l’habitude de mettre de bouteilles dans son bateau , contrairement à d’autres qui stupidement mettent des bateaux dans des bouteilles ...

      http://whiskyexplorer.blogspot.fr/2016/04/quel-est-le-whisky-prefere-du-capitaine.html


    • Gasty Gasty 1er mars 18:08

      @rocla+

      Depuis que je fais mon pain moi-même, j’ai plus à payer le boulanger, ni la TVA et ses charges. Je crois qu’il est maintenant rendu chez Leclerc et qu’il s’est syndiqué à la CGT.


    • rocla+ rocla+ 1er mars 18:17

      @Gasty


      Pareil  , dans mes jeunes années  je prenais le train , ensuite quand je me 
       suis aperçu de l’ escroquerie  de la SNEUFEU   qui vend des billets de train 
      et que les  employés   de cet établissement se permettent  de ne pas honorer 
      le contrat  pour lequel ils sont embauchés , je prends mon auto , ou je voyage en 
      Bla-bla-car . 


      Avez-vous vu une seule fois dans votre vie un boulanger , un boucher , un peintre
      un cordonnier ou un patissier à son compte faire grève ? 

      Non ? 

      Savez-vous pourquoi ? je vous laisse deviner .... smiley

      Et maintenant , à la retraite  je fais toujours mon pain. .

      Un vrai plaisir  d’ artisan . 

    • Gasty Gasty 1er mars 19:05

      @rocla+

      Oui mais quand même ! « Syndiqué »...Pourquoi il a fait ça, lui qui connait si bien ce qu’est le travail ? smiley


    • Ouallonsnous ? 2 mars 15:56

      @rocla+

      Merci de la recette capitaine !


    • rocla+ rocla+ 2 mars 17:04

      @Ouallonsnous ?


      Bon trip et bon amusement .

    • popov 3 mars 09:16

      @rocla+


      l’ odeur qui envahit le fournil , on ne s’ en lasse jamais .

      C’est vrai que l’odeur du pain qui cuit, surtout dans un four à bois, a une influence civilisatrice. Je me souviens du pain que ma grand-mère cuisait une fois par semaine : du pain à la farine d’épeautre et de seigle. Parfois elle remplaçait l’eau par du babeurre (du lait de baratte). Quand il en restait au moment de la fournée suivante, elle en faisait un espèce de bière (kvas).

      Aujourd’hui, le pain n’est plus un aliment de base en occident, c’est presque tout au plus une garniture de table. Farine trop blutée, « enrichie » d’acide lactique pour observer les normes sur le pH...Valeur alimentaire presque nulle. C’est normal que la consommation diminue.

      Le vrai pain, ce qu’on a appelé le pain pendant des millénaires était fait de farine complète fraîchement moulue et fermenté pas avec de la levure, mais du levain naturel que l’on cultive d’une fournée à l’autre. Ce genre de pain est naturellement acide, pas besoin d’ajouter des poudres. J’ai eu la chance de vivre pendant des années pas trop loin d’un restaurant russe qui cuisait encore ce genre de pain et en vendait sur commande.

      Cette année, j’ai semé du blé et me suis procuré un petit moulin qui peut moudre un kg en 20 min. J’ai une machine à pain qui m’a servi jusqu’ici, mais je vais me construire un four à bois en brique réfractaires et argile. 

      Si vous avez des conseils sur la culture du levain naturel, je suis preneur.


    • rocla+ rocla+ 3 mars 09:57

      @popov


      Bonjour popov 

      Très sympa votre initiative  , et l’ histoire de votreaïeule faisant son pain , puis une sorte de bière , ça fait plaisir à lire et nous ramène à des temps où pour avoir quelque chose il fallait 
      de l’ opiniâtreté et du courage , en fait ça allait tout seul puisqu’on connaissait rien 
      d’ autre , en même temps on connaissait l’ essentiel . 

      Bon ,la diminution de co,sommation du pain provient aussi d’ autres facteurs que la qualité , l’ élévation du niveau de vie fait qu’ il existe une très grande diversité d’ aliments 
      qui n’ étaient pas forcément disponibles en ce temps là . 

      Une méthode pour faire un levain ? je vous mets un lien  :

      https://youtu.be/n3G3B1nIy34 , ça a l’ air pas mal . 

      Une fois que vous serez au stade final du levain , recontactez moi . 

      Bonne suite à vous et vive le bon pain , les bonnes gens et la bonne vie .


    • popov 3 mars 13:57

      @rocla+


      Merci pour le lien. Il donne beaucoup de détails sur la fabrication, mais il ne dit pas combien de kg de pain on peut faire avec sa préparation.

    • rocla+ rocla+ 3 mars 17:02

      @popov


      OK , voilà , c’ était pour la préparation du levain . 

      Maintenant que l’ on  possède ce dernier  on opère de la façon suivante et pour 
      par exemple dans les sept / huit kilos de pain .

      Le soir vers 20 heures verser le levain  dans le pétrin , manuel ou  électrique .

      la quantité nécessaire de farine pour obtenir une pâte pas trop ferme  . 

      La pâte une fois pétrie on détache environ 300 gr de pâte  qu’ on va appeler 
      le «  chef  » et qui servira pour la confectionner du pain  du lendemain et qui sera 
      mise couverte d’ un linge dans un endroit frais . 

      Puis  8 heures plus tard verser sur le levain restant environs 3 litres d’ eau 
      et la quantité suffisante de farine ( dans les 5 kilos ) et 100 grammes de sel .

      Bien pétrir cette pâte puis la laisser lever , tranquille , à l’ aise Blaise ,
      jusque’ au doublement de volume . 

      Ensuite détailler et former des miches des pains allongés etc . dans des corbeilles 
      ou sur des toiles à couches de boulanger en lin . 

      Là on laisse apprêter  pendant vers une heure . 

      Ensuite on enfourne dans un four chaud . 

      Avec la même préparation de départ on peut faire dix fois plus de quantité de pain en suivant les mêmes étapes , avec bien sûr multipliant les ingrédients par dix .

      Bien à vous popov .





    • popov 3 mars 17:52

      @rocla+


      Merci pour tous ces détails et bonne soirée.

  • hervepasgrave hervepasgrave 1er mars 13:31

    Bonjour,
    C’est assez marrant comment les sujets sont traités. Le grand sujet du pain ! mais le problème du pain est assez simple a décrypter.Mais en ce moment c’est dans toutes les langues ,sur toutes plateformes médiatiques.Pas un trou du cul ne dit ,ne donne la solution.Ne parlent comment nous en sommes arrivé là ? Les gens en général veulent du pain s’en se faire chier .Du pain ,point final .Voila la première chose.La deuxième l’utilisation du pain. Je suis d’une génération qui ne peut se séparer du pain ,car c’est une nourriture essentiel pour survivre.Mais dans le même temps c’est aussi un objet de confort ,d’hygiène.au lieu de pousser avec les doigts ,ou se faire chier avec nos couverts ,le pain a lui seul remédie a cela et en plus nous donne la saveur des sauces.Maintenant le pain est devenue franchement mauvais ou alors il faut y mettre le prix fort pour cet aliment de base.
    Pour le fabriquer soit même ;il n’y a rien de plus simple a notre époque et cela ne prend pas de temps ; Cela fait au bas mot plus d’une quinzaine d’année que nous le faisons chez moi, soit ma femme ,soit moi et cela ne prend que cinq minutes le matin et une vingtaine de minutes de cuissons le soir. Le coup financier est ridicule et le pain est savoureux.Je le vois avec la tripotée de petits enfants qui viennent à la maison.Car mes enfants ! alors soit ils oublient de s’arrêter pour acheter du pain ou alors si je suis honnête ,je dirais qu’ils ont un poil dans la main.« oh ! le père indigne ! » et puis pour les plus persévérants, quitte a faire un pain ,en faire trois ! un à manger et deux a congeler.Il ne faut pas toujours écouter ce qui est dit.Un pain fait maison congelé demande dix a quinze minutes au four et il est délicieux et se conserve comme un pain du jour.Presque une semaine sauf pour « les, de la gueule ! »
    Dans tous les cas l’information qui est faite est à côté de la plaque.Cette information essaie de profiter du vent de l’écologie ,du retour au source,du traditionnelle ,mais ce n’est que du bla-bla.Le résultat fait rêver les gens.Ils vont se précipiter pour acheter un pain de derrière les fagots et demain, pouf ! c’est oublié ,terminé.L’important est de dire comment faire son pain sans contrainte et rien d’autres. Cestpasgrave !


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 1er mars 13:36

      « 


      @hervepasgrave

       »L’important est de dire comment faire son pain sans contrainte et rien d’autres."


      Ben alors dites le nous ?
      Où trouvez-vous la farine, le levain ?
      Comment pétrissez-vous.
      Quel fous utilisez-vous ?
      Les Français ont le droit de savoir !

    • covadonga*722 covadonga*722 1er mars 13:51

      @Jeussey de Sourcesûre
      Quel fous utilisez-vous ? ben il est devant le four non ?



    • hervepasgrave hervepasgrave 1er mars 13:59

      @Jeussey de Sourcesûre
      Bonjour,
      des solutions il y a en a des tas,mais des emmerdeurs et des chercheurs de merde beaucoup plus !. Alors pour faire un pain basique et mangeable et savoureux de tous les jours. La solution la plus simple est celle ci .
      acheter une machine à pain.non pas pour le cuire,mais pour pouvoir programmer son pain.« eh ! ,oui les gens vont bosser pour acheter leur farine. Mettre 30 cl d’eau dans le bac ,une pincée de sel, de la farine de son choix,500 g .Éviter la farine blanche ,le pain se conserve moins longtemps.Faire des mélanges au gré de ces essais et gouts. Pour l’acheter ,il suffit d’aller au marchand ou dans une minoterie et en prendre au minimum 10/20kg ,cela ne se perd pas. De la levure et de mettre sur programme pâte ;la machine démarre seule et s’arrête seule aussi.Le temps revenir le soir la pâte a eu tout l temps de lever. Préchauffer son four (perso ,pour un four ménager,je met 230°,car les températures ne sont pas toujours faibles sur les thermostats) étaler la pâte sur une plaque et la ciseler avec un couteau ou une lame de rasoir et l’enfourner pendant 21 mn. Pendant ce temps la tu as le temps de mettre la table,faire ta bouffe »oh ! ton délicieux fumet." Et il y en a des solutions a la pelle. Je préfère ,faire moi même mon levain et laisser ma pâte pendant 24H00 lever et reposer,mais il faut toujours commencer par ce qui est simple ,pratique et sans contrainte après chacun fait comme il le veut et avec le temps qu’il veut consacrer.Au boulot de source sure ,en parlant de source sure ,il faut préférer l’eau douce ou l’eau minérale,c’est meilleur .Voila ! cestpasgrave.


    • hervepasgrave hervepasgrave 2 mars 13:50

      @Jeussey de Sourcesûre
      Bizarre j’ai répondu a ta question, mais pas d’écho ! question conne certainement.Car déjà , pour publier des articles sur le net et qui plus est sur agoravox ,cela veux bien dire que les lecteurs connaissent l’utilisation du net.et que même le plus con des lecteurs est capable de faire des recherches sur la fabrication du pain ou de n’importe quelle connerie inutile.Alors quitte a vendre le pain ,il faut être parlant et accrocheur.Voila pourquoi je postais mon commentaire.Là ce n’est que de la vente à la sauvette qui n’incite que de l’achat coup de cœur et vite oublié.Pour être utile aux lecteurs ,il n’est pas forcément synonyme de vendre pour des pros ! cestpasgrave !


  • Clocel Clocel 1er mars 13:31

    Nicolas Supiot, la passion du pain.

    https://www.youtube.com/watch?v=8B_7AFYmkYo


  • Graal 1er mars 13:33

    @Rosemar
    Gagné !
     (voir mon commentaire, sur http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/fukushima-6-ans-deja-189688#forum4817443 )
    Lorsque j’ai (entre)vu cette émission sur la 5, je me suis dit : je parie que @Rosemar va nous pondre un article digne de TéléZ.
    C’est incroyable comme vous gobez tout ce qui se présente ! Si encore vous présentiez des textes bien composés, sur des sujets sérieusement analysés. Même pas ! Du copié/coller, tout simplement.
    Vous qui fustigez Bonnenote.fr, que faites vous d’autre ?
    Pôvres de vos élèves !


    • Bernie 2 Bernie 2 1er mars 14:19

      @Graal

      « C’est incroyable comme vous gobez tout ce qui se présente ! »

      Vous allez encore en faire frémir plus d’un smiley


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 1er mars 14:24

      @Bernie 2

      le capitaine qui connait la musique le sait depuis longtemps apparemment

    • Bernie 2 Bernie 2 1er mars 14:29

      @Jeussey de Sourcesûre

      J’avais cru comprendre qu’il avait été éconduit. Même si je ne suis pas dupe, si rosemar fait un nartik sur le pain, c’est clairement un appel du pied.


    • rocla+ rocla+ 1er mars 14:43

      @Bernie 2


      Il y a des jeux de jambes révélateurs , elle est coquine cette Rosemar ,
      à poil  dans son manteau de fourrire .

    • rocla+ rocla+ 1er mars 14:45

      @Bernie 2


      Ne croyez pas qu’ elle est prête à tout avaler ...

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 1er mars 15:00

      @Bernie 2

      en fait, il a voulu lui montrer comment on fait du pain et elle a reçu toute la Farine sur sa Mante.

    • Bernie 2 Bernie 2 1er mars 15:41

      @Jeussey de Sourcesûre

      J’avais trouvé ça :

      La mite dans les biches, mais j’ai pas osé.


    • amiaplacidus amiaplacidus 1er mars 16:01

      @Bernie 2 et @Jeussey de Sourcesûre

      Vous devriez savoir que l’on n’explique jamais un contrepet.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 1er mars 17:49

      @amiaplacidus

      ben voui, je sais bien et je suis confus de déroger à la bienséance pataphysicienne.
      Mais :

      1 - encore faut-il savoir qu’il s’agit d’une contrepèterie si la typographie ne le signale pas ?

      2 - l’expérience m’a montré qu’un pourcentage faible d’interlocuteurs est en mesure de décrypter l’énigme tout en l’appréciant quand ils en ont la révélation. Pourquoi les priver de ce plaisir ?


    • rosemar rosemar 1er mars 18:22

      @Graal

      C’est de votre faute Graal : c’est vous qui m’avez donné l’idée....
      Je ne connais pas les arcanes de la fabrication du pain, et l’émission donnait de nombreuses infos, et j’ai rajouté quelques commentaires personnels....

      Et puis, bien sûr, j’indique la source en bas de l’article : tout le monde peut regarder la vidéo....
      Rien à voir avec Bonnenote.fr, puisque je donne le tuyau...

    • Graal 1er mars 19:05

      @Jeussey de Sourcesûre
      Oui, mais concernant le pain je n’avais pas la modération pour me souffler.


  • covadonga*722 covadonga*722 1er mars 13:45

    Nous irons, couronnés d’épis,
    conquérir
    terre et pain pour tous,
    et alors la vie aussi
    aura forme de pain,
    elle sera simple et profonde,
    innombrable et pure.
    tous les êtres auront droit
    à la terre et à la vie,
    et ainsi sera le pain de demain,
    le pain de chaque bouche,
    sacré, consacré,
    parce qu’il sera le produit
    de la plus longue et la plus dure
    lutte humaine.
    elle n’a pas d’ailes,
    la victoire terrestre :
    elle a du pain aux épaules,
    courageuse elle vole
    et libère la terre,
    comme une boulangère
    que porte le vent


    Pablo Neruda

  • foufouille foufouille 1er mars 13:57

    le pain bio se trouve au rayon pain du super ........
    sissi avec le logo AB.


  • agent ananas agent ananas 1er mars 14:41


    Pain perdu ...
    Dans ma jeunesse, après le marché du dimanche matin, on achetait le pain chez un boulanger qui cuisait son pain dans un four au charbon de bois. Je n’ai jamais retrouvé ce goût délicieux.
    Souvenirs, souvenirs ...


  • Hecetuye howahkan howahkan 1er mars 14:47

    Salut à tout le monde

    une vidéo que je trouve intéressante sur un paysan-boulanger qui fait du pain avec des farines dites non panifiables par par ??

    l’industrie bien sur..

     smiley


  • Sergio Sergio 1er mars 15:00

    A force de ne pas aimer les étrangers, on a foutu dehors le boulanger, du coup, on se retrouve avec un pétrin qui ne pétrit plus ! (La femme du boulanger)



  • Etbendidon 1er mars 15:39

    Ah ben il est bon comme du bon pain ce narticle
    Et moi je n’en mange plus parcqu’il n’y a plus que du pain de M%%%%
    C comme le bon pinard meme le bordeaux est trafiqué
     smiley
    Bon à demain ROSEMAR j’ai approuvé votre article « Les bons vieux bistrots d’autrefois ont disparu la faute aux gendarmes qui font chier »
     smiley


  • juluch juluch 1er mars 17:52

    On trouve encore du bon pain, suffit de chercher un peu.


    Sinon c’est vrais qu’il y a beaucoup de merde à 90 centimes qui sont une honte !! smiley

    • Jeekes Jeekes 1er mars 18:05

      @juluch
       
      « On trouve encore du bon pain, suffit de chercher un peu. »

      Pas vrai.
      En tout cas pas partout, chez moi c’est impossible, et pourtant j’ai testé toutes les boulangeries dans un rayon de 25 km.

      Que de la daube. Certes de qualités variables, mais de la daube quand même.

      Et pardon à la daube, qui est un plat qui peut être très bon...


    • juluch juluch 2 mars 10:38

      @Jeekes

      Moi c’est sur Marseille et dans l’Hérault....qualité variable mais certaines boulangeries ont un pain extra.

      trop bon la daube !!

  • Sergio Sergio 1er mars 21:14
    « Le pain, tradition française, tradition perdue ? »
    Le pain perdu, tradition française !


  • UnLorrain 1er mars 23:19

    Ca date en plus..j avais lu ce truc siderant je sais plus ou,les industriels ont modifier la forme du grain de ble pour qu il prenne moins de place lors du transport,modification genetique tres probablement,avec les effets que ca peut avoir au niveau nutritionnel.


  • stef 2 mars 06:46

    Il faut absolument acheter du pain bio certes plus cher mais plus nourrissant , plus digeste et très bon au goût ’surtout si c’est du plain complet lequel contient l’enveloppe du grain bourré de pesticides si le pain n’est pas bio )
    Les agriculteurs au lieu de se plaindre sans arrêt pour réclamer des sous feraient mieux de se remettre en question


  • Rincevent Rincevent 2 mars 22:38

    J’ai le boulanger juste en dessous de mon appart. Pratique mais un pain médiocre. Est-ce qu’il y a un rapport avec ce camion anonyme qui livre tous les matins à six heures ? En plus des viennoiseries surgelées, des pâtons prêts à cuire, peut-être ?


  • Osis Osis 3 mars 05:32

    Juste un plagiat éhonté d’un documentaire télévisé.


    • rosemar rosemar 3 mars 18:53

      @Osis

      Un plagiat parfaitement assumé : j’indique clairement mes sources, avec en plus, une vidéo.

      J’espère que cet article sera utile au plus grand nombre...

      J’ai rajouté quelques commentaires personnels sur le pain d’autrefois....

Réagir