vendredi 5 mai - par taktak

Léon Landini, résistant FTP MOI : « pour combattre le FN, combattre la fascisante Europe du capital et son serviteur Macron ! »

par Léon LANDINI, résistant FTP-MOI, président du PRCF. 

 L’ARAC, qui nous avait habitués à mieux, va aujourd’hui jusqu’à affirmer dans son dernier bulletin et cela au nom du Secrétariat National (s’agissant du deuxième tour des présidentielles)  : “ C’est pourquoi l’ARAC entend faire barrage au Front National, à utiliser sans hésitation et avec courage le seul bulletin qui permettre de s’opposer à Marine Le PEN, de réduire l’assise et l’influence du Front National .”

Et dans la page suivante on y trouve : “Alors oui le courage c’est d’empêcher le Front National, d’être élu à la Présidence de la République et pour cela utilisez le seul bulletin à votre disposition (celui d’Emmanuel MACRON) s’abstenir ou voter blanc, c’est voter Front National ”.

En tant qu’ancien combattant de la Résistance : Président de l’Amicale des Anciens FTP-MOI de la région Rhône-Alpes – Officier FTP-MOI – Grand Mutilé de guerre suite aux tortures endurées pendant mon arrestation par la Gestapo – Officier de la Légion d’Honneur – Médaillé de la Résistance – Décoré par l’Union Soviétique, je ne puis laisser ainsi insulter ceux qui, comme moi, s’abstiendront dimanche, ou qui voteront « rouge » et qui, depuis des mois, travaillent d’arrache-pied sur le terrain à faire baisser les voix ouvrières du FN, tout en refusant l’odieux chantage des médias en faveur du vote MACRON. Car c’est m’insulter et insulter mes camarades que d’insinuer que, en refusant MACRON, je deviendrais un séide du FN que j’ai encore récemment dénoncé vertement sur le site du PRCF et sur Agoravox pour sa filiation incontestable avec Vichy, le nazisme et l’OAS.

En réalité, MACRON est un maître-chanteur politique qui prend en otage le « barrage anti-FN » pour forcer les Français, QUI TRES MAJORITAIREMENT N’EN VEULENT PAS (voir l’immense mouvement contre la Loi TRAVAIL, rejetée par 70% de nos compatriotes) à avaler sa potion thatchérienne, néolibérale, atlantiste et euro-fédéraliste qui n’est pas moins venimeuse que celle que nous destinait Fillon.

Ce comportement de MACRON est profondément malhonnête : car s’il voulait obtenir des électeurs de MÉLENCHON un vote de barrage antifasciste sur sa personne, MACRON ferait des gestes en leur direction ; au contraire, MACRON a arrogamment signifié à MÉLENCHON qu’il refusait toute concession sur les futures ordonnances visant à pulvériser ce qui reste du Code du travail. MACRON se fiche de l’antifascisme, ce qu’il veut, c’est utiliser le repoussoir FN et profiter de la générosité des antifascistes, pour tordre le bras de la vraie gauche et mettre « en marche » sa guerre-éclair thatchérienne contre la classe ouvrière !

En un mot, cet individu mandaté par les marchés financiers dévoie le barrage antifasciste pour faire plébisciter son programme de casse néolibérale de la France.

En outre, la montée du FN est l’effet direct des politiques néolibérales du PS et de l’UE, dont MACRON est le serviteur zélé. Elle résulte aussi du fait que depuis des décennies, non seulement le PCF, mais toute la gauche établie, rampe devant le social-libéralisme et que désormais, à toute occasion – on l’a encore vu aux Régionales où certains hommes de gauche ont décerné des brevets d’antifascisme à ESTROSI ou à Xavier BERTRAND ! Cette pseudo-gauche qui donne des leçons d’antifascisme à l’ancien officier FTP-MOI que je suis cache ainsi ses dérives droitières derrière le « front républicain » et dans les faits, elle banalise l’ultra-réaction filloniste !

En outre, un certain nombre d’électeurs de gauche qui ont sottement voté MACRON au lieu de porter MÉLENCHON au second tour EN ELIMINANT LE PEN DES LE 1ER TOUR, feraient mieux de s’interroger sur leur intelligence politique au lieu de culpabiliser ceux qui ne voteront pas comme eux au second tour.

Enfin, je n’entends pas décerner un brevet d’antifascisme à MACRON, l’ex-ministre de Valls, dont le gouvernement n’a cessé, à la suite de SARKOZY, de fasciser notre pays à coups de lois liberticides, d’Etat policier, de matraquage de la CGT et d’état d’urgence sans fin.

J’ajoute que si le danger fasciste est angoissant, celui de la marche à la guerre mondiale derrière TRUMP et ses provocations incessantes, de la Corée à la Syrie en passant par l’Ukraine, ne l’est pas moins  : or, MACRON soutient l’augmentation très forte des crédits militaires exigée par TRUMP et il se prononce pour la « défense européenne intégrée » insérée dans l’OTAN : ce qui signifie la remise de la force de frappe française à la disposition de Washington… et de Berlin. Toute mon expérience d’ancien résistant me prouve qu’on ne peut pas combattre sérieusement le fascisme sans combattre les guerres impérialistes et le « ventre fécond » qui les engendre : le capitalisme, son UE et son OTAN, dont MACRON est une créature particulièrement caricaturale.

Bref, on ne combat pas le feu en finançant les pyromanes, on le combat en reconstruisant un vrai PARTI COMMUNISTE, en redonnant vie au syndicalisme de classe, en appelant à sortir PAR LA GAUCHE de l’euro et de l’UE avec un large Front populaire, antifasciste et patriotique.

L’ARAC ferait mieux de se souvenir de ce qu’elle écrivait il y a peu sur les cartes postales destinées au président de la République.

Or, MACRON est le commis direct de cette UE qui s’apprête à dissoudre ce qui reste de notre pays, de sa langue, de son modèle social hérité de 1945, de sa souveraineté, dans l’Europe atlantique.

Battons-nous pour faire reculer dès aujourd’hui le vote FN, ce qui est un combat spécifique, totalement indépendant du MACRON. Et ne cautionnons pas la casse macronienne de la nation, sous prétexte de conjurer la casse lepéniste de la République, ce sont les deux faces d’un même système qu’il faut balayer tout entier.

Léon Landini 4 mai 2017

http://www.initiative-communiste.fr/articles/combattre-f-n-combattre-fascisante-europe-capital-serviteur-macron/



22 réactions


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 mai 15:57

    SOYONS PLUS CLAIRES... Le principe universel de la démocratie l’oblige !


    Attendre les « prochaines législatives » est une fuite en avant, une diversion et une invitation à l’inertie !


    Au lieu de projeter une contre attaque et au lieu d’espérer que le zigoto-Macron n’aura pas assez de sièges pour asseoir son pouvoir, il convient de suivre les règles politiques avec méthode et avec la plus grande détermination ! 

    Il y a un vote en perspective, dans moins de deux jours, les choses étant on ne peut plus claire on choisit alors le bon côté tout en se préparant à la vigilance quant aux promesses faites. 

    Voter pur Macron, cela revient à valider le choix de l’Empire financier promoteur du zigoto-Macron, NE TOMBEZ PAS DANS LA PLUS GRANDE CONTRADICTION D’OÙ IL VOUS SERA DIFFICILE DE VOUS EXTRAIRE ! 

    Si les Français avaient refusé l’arnaque du Sorcier Chirac qui avait accouché sa bâtarde UMP en 2002 , la France n’aurait pas perdu 12 années et surement pas raté son avenir. Peut-être alors que la France aurait stagné mais personne ne peut soutenir que les dégâts auraient été plus importants que ceux constatés aujourd’hui ! Et peut-être bien que la France aurait pu réussir beaucoup plus qu’avec les successeurs du Sorcier ! 

    Toujours est-il que lorsque la démocratie est trahie, on ne peut s’en sortir qu’en corrigeant la trahison commise ! 

    Le peuple qui vote pour Le Front National a exactement la même légitimité que celui qui vote pour les autres candidats MAIS JE DIS LES CANDIDATS DU PEUPLE FRANÇAIS ET NON PAS LES ZIGOTOS PROGRAMMÉS, PROMUS ET SOUTENUS PAR L’EMPIRE DE L’ARGENT !

    ATTENDRE LES LÉGISLATIVES REVIENT A DONNER LE TEMPS NÉCESSAIRE A L’EMPIRE POUR VOUS RUINER ET IL A BIEN LES MOYENS POUR LE FAIRE !




    • taktak 5 mai 16:07

      @Mohammed MADJOUR
      Les LE PEN c’est les candidats du système et des banques. Exactement comme macron. Le racisme en plus.

      Voter Le Pen pour éviter Macron, c’est comme se jeter dans la mer pour ne pas être mouillé par la pluie !
      par ailleurs, chacun doit observer que les épouvantails Le Pen se servent qu’à une chose, permettre aux Macron, Chirac, et autre Hollande d’être élu alors qu’ils ne rassemblent qu’une minorité de la population.

      Que les électeurs cessent de perdre leurs voix à voter pour les Le Pen et le FN et une alternative devient immédiatement possible.
      Donc la bonne attitude pour tout citoyen, tout patriote soucieux de l’avenir du pays c’est de ne surtout pas se tirer une balle dans le pied en utilisant le bulletin de vote Le Pen,

      Mais au contraire de ne pas aller voter ou de voter blanc.
      Et de faire gagner la France Insoumise et ses partenaires dans les urnes au mois de juin.


    • Alren Alren 5 mai 16:41

      @taktak

      L’action la plus efficace pour combattre Macron c’est de voter anti-Macron,

      sachant qu’il sera élu quand-même par les soumis aux injonctions des médias des milliardaires et des médias Hollande en ce qui concerne les organisme « d’information » du service public, alimentés par la redevance et qui comme dans toutes dictatures ne respecte pas la règle déontologique de neutralité.

      Il faut que Macron ait une élection la plus étriquée possible et pour cela il faut voter pour son adversaire. Ce ne sera pas un vote d’adhésion aux idées du FN mais de rejet de notre ennemi politique absolu.


    • non667 5 mai 16:42

      @taktak
      les LE PEN c’est les candidats du système et des banques ?

      quand on en est réduit a des énormités pareilles c’est qu’on a aucun arguments sérieux à produire

      on a vu la précipitation des banques pour ne pas prêter a marine pour sa campagne bien qu’étant assurées d’être remboursées ! (+medef,barbarin ....


    • taktak 5 mai 17:32

      @Alren
      C’est des conneries.
      Voter c’est toujours soutenir. Voter Macron c’est conforter Macron
      Voter Le Pen c’est conforter le FN

      Faut il vous rappeler que le FN a désormais pris publiquement position contre la sortie de l’UE et de l’Euro. Il étati déjà contre la sortie de l’OTAN. Sa candidate et chef est par ailleurs totalement soumise aux USA, elle a été faire pélerinage à la tour trump lors de l’élection de ce dernier !

      par ailleurs, le programme économique du FN est tout aussi anti sociale et pro multinationale que celui de Macron.

      et en plus, chaque voix pour Le Pen justifiera la campagne pro Macron au législatives pour faire veauter « utile » et empécher une alternative.

      Bref, l’action la plus efficace pour combattre Macron c’est l’abstention ou le vote blanc ou nul.
      Et en juin de voter franchement utile, pour une vraie alternative, celle de la France Insoumise et de ses partenaires.


    • Et hop ! Et hop ! 6 mai 15:26

      @Alren : «  sachant qu’il sera élu quand-même par les soumis aux injonctions des médias des milliardaires et des médias Hollande »


      Il ne sera pas élu si une majorité d’électeurs de Mélenchon et de Fillon qui ne veulent pas d’un programme hyper-libéral, votent pour MLP.

      Si il est élu, il aura une très grosse majorité à l’Assemblée, toutes ses réformes passeront.


    • Le421 Le421 6 mai 17:02

      @taktak
      https://lafranceinsoumise.fr/2017/05/05/deux-jours-de-regler-compte-a-pen/

      Pour ceux qui ont cinq minutes, lisez comment on se fait berner tous les cinq ans !!
      Dire que ça a failli ne pas marcher cette année.
      A quelques poils de cul près.
      La trouille qu’on leur a mis !!
      Maintenant, ils sortent la grosse Bertha.
      Pas contre Le Pen, non, elle, c’est une candidate pour amuser les neuneus...
      Mais Mélenchon et La France Insoumise, c’est dix fois plus dangereux pour leurs fesses.
      Et ils l’ont compris, vous cassez pas la tête.
      Mon analyse du « véritable parti anti-système » avec La France Insoumise s’est vérifiée...


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 mai 16:29

    Vous négligez les voix des millions de Français qui votent pour le front National : Je peux comprendre que leur vote soit contraire à vos vœux mais le respect de la démocratie exige le respect du choix de chacun et de tous ! 


    Ne pas accepter le pouvoir d’un parti exige une lutte avant même que ce parti n’arrive en finale mais lorsque c’est fait le plus grand respect du principe de la démocratie doit prévaloir pour tous ! 

    La France a trahi ce principe, une chance lui est accordée mais c’est la dernière...

    RETENEZ BIEN CETTE LOI : LE PRINCIPE DE LA DÉMOCRATIE EST UNIVERSEL, IL N’APPARTIENT PAS A LA FRANCE ET NE DOIT PAS ETRE TRAHI NI PAR LA FRANCE NI PAR AUCUN AUTRE PAYS A SON RISQUE ET PÉRIL ...

    • taktak 5 mai 17:35

      @Mohammed MADJOUR
      quelle gloubiboulga

      Que le fascislamiste erdogan ai gagné des élections ne le rend pas légitime et qu’il puisse se présenter aux élections ne signifie pas qu’il faille veauter pour lui.
      C’est pareil pour LePen.

      Tout plaide pour ne pas veauter pour Le Pen, et refuser de veauter pour Macron. si les 33 millions de français qui n’ont pas voté pour MACRONLEPEN refusent d’aller voter dimanche, et bien ces derniers ne pourront pas appliquer leur politique de destruction de la France.


    • doctorix doctorix 5 mai 20:11

      @taktak
      ces derniers ne pourront pas appliquer leur politique de destruction de la France.


      Et qu’est-ce qui les empêchera, d’après vous ?
      Un candidat peut être élu avec une seule voix, et dès lors faire ce qu’il veut.

    • Et hop ! Et hop ! 6 mai 15:28

      @doctorix : 


      D’autant plus qu’il aura une majorité de 70 % à l’assemblée, il a tous les ténors du PS, de l’UMP, de l’UDI, de EELV, du PCF qui le soutiennent.

  • Osis Osis 6 mai 08:36


     

     

    Cruel dilemme.
     
    ma réflexion me pousse, uniquement par stratégie, à voter pour la S.A.R.L. Lepen...

    Tout ce que j’ai de bon en moi me l’interdit...

    Lâchement je vais donc voter blanc.

     


  • mmbbb 6 mai 10:11

    Robert Hue est deja rentre en resistance il a appele a voter Macron je me pisse dessus de rire Pauvre co coco coco


  • pasglop 6 mai 10:59

    @taktak


    « Bref, l’action la plus efficace pour combattre Macron c’est l’abstention ou le vote blanc ou nul. »

    A supposer que l’ensemble de ces votes blancs ou nuls soient effectivement comptabilisés comme tels, et non instrumentalisés à des fins , disons, incontrôlables.

    Paraîtrait que certains ont des doutes à ce sujet...

  • Christian Labrune Christian Labrune 6 mai 11:15

    Et ne cautionnons pas la casse macronienne de la nation, sous prétexte de conjurer la casse lepéniste de la République, ce sont les deux faces d’un même système qu’il faut balayer tout entier.

    à l’auteur,
    Je suis tout à fait d’accord avec la peinture au noir que vous faites du candidat Macron pour lequel je vais voter la mort dans l’âme, mais quand je vois que vous paraissez avoir soutenu le candidat de la France soumise, je rigole : il y a bien une sorte de remontée en France du fascisme, mais elle a deux visages, comme Janus, ou deux Fronts, si vous préférez.
    Mélenchon, pour masquer une ressemblance qui devenait par trop évidente entre son parti et celui de la Madone des égarés aura bien pu préférer l’appeler « La France INsoumise », cela n’aura trompé personne chez ceux qui connaissent l’état des choses, et le type de politique qu’il incarne, c’est celui dont les effets sont très clairement analysés dans le bouquin de Bensoussan intitulé, précisément, « La France soumise ».

    L’opposition droite-gauche, de fait, n’a plus beaucoup de sens aujourd’hui ; cela vaut pour les partis dits « de gouvernement » (PS, LR), mais tout aussi bien pour les extrêmes des deux anciens camps. L’héritière Le Pen et le Mélenchon, c’est kif-kif.

    La Madone des égarés peut très bien multiplier dans sa vitrine les représentations d’un philosémitisme en carton pâte pour tromper les imbéciles, les premiers intéressés ne risquent guère d’être dupes. Pendant ce temps-là, l’antisémitisme qui aura fait toute l’horreur de l’extrême droite durant l’occupation et l’aura à tout jamais discréditée, on le voit très bien resurgir, et sans complexes, dans l’extrême gauche. On aura vu en 2014, à Barbès et à Sarcelles, les adulateurs du Mélenchon défiler avec les islamistes sous les drapeaux du Hamas et gueuler des slogans génocidaires.

     L’islamo-gauchisme regarde les islamistes comme les derniers damnés de la terre et compte bien en faire une masse de manoeuvre pour sa stratégie révolutionnaire. Nostalgie du côté des créateurs du FN d’une collaboration avec l’Allemagne nazie, et développement désormais, du côté de l’extrême gauche, d’une collaboration avec une nouvelle forme de totalitarisme d’origine islamique, laquelle, par bien des côtés peut tout à fait apparaître comme le dernier avatar d’un nazisme qu’on avait cru définitivement mort.


  • troletbuse troletbuse 6 mai 13:41

    Aucune alternative... sauf de voter MLP pour éviter le pire, Macron. Tout le reste n’est que verbiage.


  • joelim joelim 6 mai 14:33

    Bon. Ceux qui ne voteront pas contre Macron devront s’abstenir à l’avenir de critiquer ce qu’il va se passer. A moins de passer pour des charlots.


  • Et hop ! Et hop ! 6 mai 15:36

    La candidature de Marine Le Pen n’a rien à voir avec la WW2.


    En 1945, le CNR avait été capable de rassembler l droite et la gauche, des maurassiens, des communistes, pour faire un gouvernement d’union.

    En 2017, le fascisme c’est l’Empire mondial de la finance, c’est pas le IIIe Reich (ni l’URSS).

    Il ne faut pas combattre des ennemis fantasmatiques et oublier de combattre la vraie classe dominante.

  • eric 6 mai 18:27

    http://img.over-blog.com/500x325/3/09/38/46/Personnalites/Francois_Mitterrand-1er-fevrier-1935-la-france-aux-franca.jpg

    http://www.denistouret.net/constit/mitterrand_petain.jpg

    http://www.bfmtv.com/4f5/700e7f42907166f5b9f806d7bc9bd.jpeg

    http://img2.closermag.fr/var/closermag/storage/images/media/images-des-contenus/article/2016-09-02-demission-d-emmanuel-macron-comment-a-vraiment-reagi-francois-hollande/francois-hollande-et-emmanuel-macron-au-palais-de-l-elysee-le-15-septembre-2015/5448170-1-fre-FR/Francois-Hollande-et-Emmanuel-Macron-au-Palais-de-l-Elysee-le-15-septembre-2015_square500x500.jpg

    Sur la troisième on voit bien l’héritier du Vichyste qui a finit président, on distingue également l’héritière qui a failli.

    Après, bien sur, on peut résister aux vichystes en allant à la pêche.

    Vous même, vous résistez plutôt à l’asticot ou à la mie de pain ?

    Madame Le Pen est incontestablement moins à droite que le Général de Gaulle. Pourtant, face au danger, « même » les communistes " s’étaient ralliés. Ils semblent avoir perdu en clairvoyance...


  • eric 6 mai 18:31

    Le changement dans la continuité ! C’est maintenant ! Et comme en 2012, avec la complicité des communistes.

    Faire, ou laisser faire ? Le type qui manœuvrait l’aiguillage pour que le tain aille dans la bonne, ou plutôt la mauvaise direction était il responsable. Sans doute pas. Pourtant, il y a des cheminot communistes qui on sacrifié leur vie...

    ll fut un temps ou les communistes distinguaient un Gaulliste d’un Vichyste. Comme Dupont AIgnan et Marie France Garraud aujourd’hui. C’est un peu triste.


  • legrind legrind 8 mai 18:15

    Avec tout le respect que j’ai pour ce monsieur, il se trompe d’époque il se trompe sur tout.. Le seul fascisme qui nous menace est le fascisme islamique mais bizarrement il y’a moins de monde pour des déclarations lyriques..


Réagir