vendredi 2 juin - par Philippe Huysmans

Les Pays-Bas enterrent le résultat du référendum UE / Ukraine

Apparemment, c'est en voie de devenir une marotte détestable, chaque fois que le peuple, lorsqu'il est consulté, s'exprime contre l'intégration européenne, les résultats sont systématiquement foulés aux pieds.

Le 6 avril 2016, le peuple néerlandais était appelé à se prononcer par voie de référendum sur l'accord de coopération UE/Ukraine, et le rejetaient à 61,1%.

Il n'aura fallu qu'un an pour que le gouvernement de Mark Rutte, appuyé par le Conseil Européen, piétine la volonté souveraine du peuple néerlandais au titre de défendre la « stabilité du continent ».

Pour obtenir une une majorité au Sénat, après avoir obtenu l'aval de la chambre basse le 24 février, il n'a pas hésité à aller ratisser tantôt dans la majorité (libéraux et des sociaux-démocrates), tantôt dans l'opposition (chrétiens-démocrates).

Cet épisode n'est pas sans rappeler le précédent du référendum de 2005 sur le Traité établissant une Constitution pour l'Europe. Le 1er juin 2005, les citoyens néerlandais, qui étaient appelés à répondre à la question « Êtes-vous pour ou contre la ratification du Traité établissant une Constitution pour l'Europe par les Pays-Bas ? » avaient répondu « non » à 61,54%. Deux ans plus tard, le Traité de Lisbonne était adopté par voie parlementaire, foulant aux pieds le résultat du référendum.

Pourtant, si aux Pays-Bas les référendums ne sont pas juridiquement contraignants, « Tous les partis se sont engagés à suivre le vote populaire si la participation atteint 30 % et si le résultat est sans ambiguïté, c'est-à-dire si le pour ou le contre réunit au moins 60 % des suffrages. »

Que faut-il en conclure ?

La démocratie européenne aujourd'hui, c'est que vous avez le droit d'être d'accord avec les options proposées, mêmes quand manifestement elles ne correspondent nullement à vos aspirations. Vous avez même le droit de ne pas être d'accord, encore que ce soit extrêmement mal vu ; mais dans ce cas (et dans votre intérêt, même si vous n'êtes pas capable de le comprendre), on se dispensera de tenir compte de votre opinion, même s'il se trouve qu'elle était majoritaire.

Un projet voué à l'échec

On n'exige pas l'adhésion, on la suscite, ou on la sollicite, mais dans tous les cas, on doit la mériter. Une « démocratie » dans laquelle on va systématiquement à l'encontre de la volonté populaire n'est pas une démocratie, mais une dictature qui avance masquée. Et cela devient de plus en plus clair pour tout le monde.

Une fois de plus les médias se mettent en quatre pour vanter les mérites de cette grande avancée :

Le traité d'association avec l'Ukraine, principal levier de la politique de soutien de l'Europe à ce pays en proie aux tentatives de déstabilisation de la Russie, n'aurait pu entrer en vigueur définitivement. (Les Echos)

Et pour qualifier les tenants du non de « groupuscules aux accents anti-européens »

Sonné par son échec au référendum d'avril 2016 initié par un groupuscule aux accents anti-européens, Mark Rutte avait cherché la solution auprès de ses camarades du Conseil européen qui l'ont gratifié en décembre 2016 d'une décision qui ne modifiait en rien le traité négocié, mais en précisait l'interprétation. (Les Echos)

Utopie ou dictature de l'ordolibéralisme ?

Ce qu'on nous a longtemps vendu comme une utopie, un grand projet destiné à unifier les peuples, à empêcher les guerres et à amener la prospérité et la justice sur le continent européen s'est avéré être un fiasco. Pire, il s'est révélé un projet de domination du capitalisme le plus sauvage au service des seules multinationales, au détriment des peuples. Le taux de chômage n'a jamais été aussi haut, particulièrement chez les jeunes, la situation financière des États continue à se dégrader, la zone euro est au bord de l'explosion, et les rats commencent à quitter le navire...

Mais les bourses se portent bien, merci pour elles ! Les bénéfices n'ont jamais été aussi plantureux, les dividendes coulent à flot tandis qu'on délocalise tant et plus. Eh oui, puisque vous ne voulez pas gagner autant qu'un chinois ou un slovène, on est bien obligé d'aller installer nos usines là-bas, vous comprenez ?

Mais il est trop facile de dire que c'est la faute du système. Nous sommes tous responsables de cette situation autant que nous sommes. C'est parce que nous sommes des veaux qu'on nous traite comme du bétail. Les gouvernements européistes, vendus au grand capital, ne peuvent piétiner la volonté populaire que parce que celle-ci se trouve sans bras, sans jambes, et sans voix ! Et s'il n'y a personne pour y trouver rien à redire, alors pourquoi se gêneraient-ils ?


Article original sur LeVilainPetitCanard
Page Facebook


67 réactions


  • François Vesin François Vesin 2 juin 14:31

    ...peut-être qu’à force

    nos chers concitoyens
    vont finir par comprendre
    ce qui est réellement En Marche !!!



    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 2 juin 16:30

      @François Vesin


      « ...peut-être qu’à force

      nos chers concitoyens
      vont finir par comprendre
      ce qui est réellement En Marche !!! »

      ... et l’Union Européenne !

    • Odin Odin 3 juin 13:05

      @François Vesin

      Non, je ne le pense pas, il est trop tard. Les médias occidentaux ont admirablement fait le travail de lobotomisation des peuples depuis trop longtemps et ce ne sont pas les futures générations smart phone et ubérisées qui pourront changer ce mondialisme financier, ils sont quasi tous aveuglément « en marche » derrière ces nouveaux « messies » créés de toute pièce.  


    • Alibaba007 Alibaba007 5 juin 22:39

      @François Vesin  « ...ce qui est réellement En Marche... »



      Un pour le Nouvel Ordre Mondial sur son sombre trône, Au pays de l’Union Européenne où s’étendent les ombres Un Traité pour les gouverner tous Un OTAN pour les trouver Un Euro pour les amener tous, Et dans les ténèbres les lier Au pays du TAFTA où s’étendent les ombres. »

      Espérons que la quête du petit peuple atteigne son but et qu’il parvienne à se libérer de l’emprise du Mal Absolu.
       smiley

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 6 juin 10:04

      @Alibaba007

      Nous le Sauron après les élections...


  • Xenozoid Xenozoid 2 juin 17:05

    vous savez au pays bas il y a une mafia aussi,un grosse majorité des politiques finissent dans les assurances,la banque ou médiateur de traité,

    on oublie facilement que les traités nafta et autre ttip sont des traités issuent le la colonisation,oui oui, pas besoin de moinsé, c’est l’europe, oui, mais c’est aussi et surtout était la france et son capitalisme impérialisme.maitenant c’est le retour de bâton....
    ça va etre dure a avalé,toutes ces morale sur le monde....
    et que les Pays bas en sont la plaque tournante

    un docu de journalistes néerlandais,journalistes eux, remontant dans les législation et non dis des sus traités...ici helas en anglais





    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 juin 07:07

      @Xenozoid
      Vous avez la mémoire sélective, la France n’était pas le seul pays européen à avoir un Empire colonial !
      Carte des empires coloniaux européens.

      L’Angleterre, la Belgique, le Portugal, l’Espagne, l’ Italie, l’ Allemagne et les Pays bas, en avaient aussi !


    • L'enfoiré L’enfoiré 4 juin 21:23

      @Fifi Brind_acier Bien dit Ce sont tous les pays européens


    • Xenozoid Xenozoid 5 juin 15:52

      @L’enfoiré

      fifi répond comme si j’étais un gosse,qui n’a rien vu....mais bon,je vais pas lui faire un cours sur l’histoire des pays ou j’ai vécu,elle y verais,une raison de plus pour dire que la france,est aussi dans le bac asable et elle aussi,pepe langkous...
      cést triste d’avoir ce niveau,maintenant devant tant de bonne fois pour la france et le fait qu’elle n’est pas la seule...exactement,c’était le point miss fifi

  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juin 17:39


    Il faudrait que la population soit bien bête pour croire encore en ce qu’on appelle la démocratie ! Elle est assez bête, bien sûr, mais pas à ce point ! En réalité, elle feint d’y croire par paresse, pour ne pas créer une dissonance avec l’image que lui projettent les médias...   On voit la démocratie. C’est le phenomène du mec – dans « 1984 » de Orwell – qui sous la torture « voit » vraiment que son tortionnaire a 6 doigts.....

    Le rapport de force aujourd’hui entre et le Pouvoir et l’individu suggère que celui–ci se taise et attende une insurrection qui vient... laquelle, d’ailleurs, ne créera pas plus de justice, mais donnera simplement de nouvelles règles du jeu à l’injustice.

    PJCA




    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 juin 07:00

      @Pierre JC Allard
      La population n’est pas bête, elle est manipulée par les médias et la classe politique. La propagande européiste fait croire aux citoyens que leur vote peut changer le cours des choses, et que nos gouvernements décident de tout. Alors que les décisions sont prises ailleurs, que nos Présidents sont des Gouverneurs de la province France et que les referendum sont bafoués.


      Mais à part l’ UPR, qui informe sur le dessous des cartes de l’ UE et qui propose d’en sortir définitivement  ?? 

      Asselineau sur Twitter sur le referendum aux Pays Bas.


      Et citation de l’article de Ruptures : « Les Pays Bas ratifient le Traité UE - Ukraine »

    • Agafia Agafia 3 juin 11:52

      @Fifi Brind_acier

      Et qui n’a pas obtenu 1% des voix au premier tour ? ^^

    • Odin Odin 3 juin 13:20

      @Agafia

      Vous avez raison et cela signifie que la grande majorité des français sont des veaux atteints par le syndrome de Stockholm et qu’ils se rendent docilement vers l’abattoir en pensant se diriger vers un monde meilleur promis par un nouveau messie créé de toute pièce. 


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 juin 14:15

      @Odin

      Hélas, le citoyen 2.0 a oublié qu’il est avant tout son propre souverain et qu’à ce titre sa puissance n’appartient qu’à lui, et qu’il est libre d’obéir, ou pas !

      Imaginez un instant que la terre serait peuplée de chats, et vous verrez le tableau smiley

      Ou pour le dire comme Anselme Belleguarrigue :

      " Vous avez cru jusqu’à ce jour qu’il y avait des tyrans ? Et bien ! vous vous êtes trompés, il n’y a que des esclaves : là où nul n’obéit, personne ne commande. "


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 juin 18:27

      @Agafia
      Et qui a obtenu 19% des voix en récitant des poèmes, au lieu d’expliquer les Traités européens, et en enfumant les citoyens avec le rêve d’une Autre Europe à la St Glinglin ??

      La propagande européiste n’est pas l’apanage des médias ...
      Les Grecs aussi on suivi les sirènes de Syriza, vous avez vu dans quel état est la Grèce ? Je suppose que vous êtes fière d’avoir soutenu Tsipras comme vous soutenez Mélenchon ?? Et que vous n’en n’avez tiré aucun leçon ?


      « UPR Janvier 2015 : Les grecs vont découvrir que Syriza est un Parti leurre. »

      Juin 2015 : « Syriza est bien un Parti leurre européiste, l’ UPR avait raison sur tout ! »


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 juin 18:36

      @Odin
      Pensez un peu si Merkel va accepter une Europe sociale !! Mélenchon utilise une vieille ficelle européiste : faire patienter les mécontents en leur promettant une Autre Europe à la St Glinglin !


      En attendant, Mélenchon neutralise 7 millions de naïfs, ce qui évite qu’ils n’envisagent le Frexit.
      Comme le FN, il fait partie du système pour « sauver l’ Europe » !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 juin 18:39

      @Philippe Huysmans
      La manipulation des citoyens, c’est un peu plus subtil que ça !
      Et c’est redoutablement efficace !
      « PSYWAR- La Guerre psychologique »


    • covadonga*722 covadonga*722 3 juin 19:38

      @Agafia
       0, 98% , cruelle !!!


    • quid damned quid damned 3 juin 23:06

      @covadonga*722

      C’est du niveau cours de récré du collège et encore ...

      Si vous remettez tous les paramètres en perspective et que vous n’ayez pas la mauvaise foi de ne pas savoir l’importance colossale de l’influence médiatique vous reconnaîtriez que ce score est considérable et je passe les radiations douteuses.

      Asselineau : qques semaines d’exposition médiatique, le strict minimum, avec des journalistes haineux et crétins la plupart du temps

      versus

      Macron : une orgie d’articles de presse, de magazines, d’émissions ... pendant 2 ans avec des journalistes la plupart du temps obséquieux.

      Vous ne trouvez pas ça inquiétant ?

      Ne devriez-vous pas user votre énergie à dénoncer cet état de fait plutôt ?

      Le score de Macron lui, est minable en regard de la débauche de moyens qui ont été développés pour le faire élire aux forceps.

      Après que vous n’aimiez pas les idées de l’upr, c’est parfaitement votre droit, mais en occultant ces paramètres vous faites le jeu de la machine de propagande et tournez en dérision la gravissime manipulation des masses.

      Si c’est de l’humour, passez un peu à autre chose, ça y est vous avez bien fait marré vos camarades, mais ça devient un peu lourd.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juin 06:16

      @covadonga*722 & agafia,
      Vous êtes deux grands démocrates ... Sur les 10 ans de censure de l’ UPR, vous avez manifesté votre désapprobation auprès du CSA ? Vous avez manifesté votre soutien à l’ UPR ? Jamais.


      Souvenez vous du poème du pasteur Niemöller :

      Quand ils sont venus chercher les communistes,
      Je n’ai rien dit,
      Je n’étais pas communiste.

      Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
      Je n’ai rien dit,
      Je n’étais pas syndicaliste.

      Quand ils sont venus chercher les juifs,
      Je n’ai pas protesté,
      Je n’étais pas juif.

      Quand ils sont venus chercher les catholiques,
      Je n’ai pas protesté,
      Je n’étais pas catholique.

       Puis ils sont venus me chercher,
      Et il ne restait personne pour protester
       -------------------------------------------

      Mélenchon a été accueilli avec des oeufs à Marseille, ne comptez pas que je compatisse.

       


    • covadonga*722 covadonga*722 4 juin 06:34

      @quid damned
      Après que vous n’aimiez pas les idées de l’upr, 


      ben non vous prenez le problème a l’envers , j’entend le discours ce sont les zélés
      « surtout ici » porteurs du discours que je ne supportes pas .

    • covadonga*722 covadonga*722 4 juin 06:38

      @Fifi Brind_acier
      Vous êtes deux grands démocrates 


      ben non , moi je ne suis pas démocrate , je trouve parfaitement superfétatoire que vous puissiez vous exprimer en boucle !


      des œufs c’est mesquin il eu fallut plus volumineux et puant eu égard a l’égo de Bénito !

    • JL JL 4 juin 07:26

      @Fifi Brind_acier


      ’’Puis ils sont venus me chercher,
      Et il ne restait personne pour protester’’
       
      De toutes façons ils n’auraient rien dit., ils n’étaient pas Fifi.
       
       

    • quid damned quid damned 4 juin 09:24

      @covadonga*722

      bonjour,

      «  ce sont les zélés« surtout ici » porteurs du discours que je ne supportes pas . »

      Bien maigre compensation mais courageux effort de (ré-)information face au rouleau compresseur médiatique.

      Si les représentants upr avaient l’audience qui leur est due, peut-être auraient-ils moins à s’échiner à contrer la propagande et les mensonges.

      « ...que je ne supportes pas . »

      Pensez-vous que ces moqueries en boucle sur le résultat des élections soit plus supportables ?

      Les liens ou les arguments que j’ai déjà lu je les passe, mais nous ne sommes pas les seuls à venir sur Agoravox, certains y viennent peut-être pour la première fois.


    • gimo 4 juin 10:03

      @Fifi Brind_acier

      La population n’est pas bête, elle est manipulée par les médias NON ON MANIPULE QE DES ENFANS
      PAS DES ADULTES SIMPLEMENT PCQ CE SONT DES LACHES


    • Alainet Alainet 4 juin 14:53

      @Fifi Brind_acier  ... il y a 1 article de Sputnik que peu de gens ont du lire dans le forum :
      ** Les citoyens ukrainiens seront exempts de visas pour entrer dans l’espace Schengen à partir du 11 juin, apprend-on du Journal officiel de l’UE, qui a publié ce lundi les modifications au règlement fixant la liste des pays dont les ressortissants sont obligés d’obtenir un visa pour franchir les frontières de la zone Schengen....Toutefois, l’UE se réserve le droit de réintroduire le régime de visas en cas d’émergence de problèmes liés à la migration ou d’ordre sécuritaire.
      https://fr.sputniknews.com/international/201705221031480204-ue-visa-ukraine/
      - C’est ainsi que la CE piétine la démocratie et ses référendums !!!


    • L'enfoiré L’enfoiré 4 juin 19:19

      @Pierre JC Allard bonjour,

       En fait, il y a deux populations distinctes.
       Ceux qui pensent encore à travailler dans son idée originale et ceux qui savent que travailler n’était pas destiné dans l’évolution à l’homme.
       La démocratie, c’est dans les forums à l’agora que les choses se décidaient du temps des Grecs anciens. Le peuple, tant qu’il en profitait et recevait du pain, applaudissait.
       « Panem at circencis »
       Ceux qui guident en réfléchissant et ceux qui suivent les idées de ceux qui guident.
       L’exemple que vous soulevez de 1984, je l’ai reprise dans un billet sur Trump.
       Trump a très bien compris l’avantage qu’il pouvait tirer des gens qui n’étaient pas dans son « establishment ». Ce sont les cols bleus qui ont gagné grâce au système électoral américain..
       En France, le même phénomène s’est produit et apparemment ceux que l’on place dans les cols blancs étaient plus nombreux et connaissent les impacts des décisions dans le futur et pas dans le présent. 
       Une histoire française bien plus longue probablement.
       Comme vous dites, on remplace toujours un état de justice par un autre dans un cycle qui ne terminera que quand tout le monde sera passé dans le camp des cols blancs.
       Ce matin, je regardais dans notre Fête de l’environnement, les abeilles avec leur reine.
       Je me demandais comment les ouvrières élisaient une reine abeille ou comment la reine faisait sa propagande pour rester la maitresse de la ruche.
       Amusantes questions, non ? smiley
        


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 juin 07:07

      @Fifi Brind_acier


      La population est bête, PARCE qu’elle est manipulée par les médias et la classe politique. 

      Bien avant qu’Asselineau soit connu du grand public, j’ai dit plusieurs fois sur ce site qu’il avait tout bon et était était le meilleur analyste de l’Histoire récente de la France. Mais j’ajoutais que ce n’est pas a JJ Rousseau qu’il faut demander de prendre la Bastille.....

      PJCA

  • BA 2 juin 18:53

    Le premier ministre Mark Rutte avait participé à la réunion du Groupe Bilderberg 2015 :

    http://www.bilderbergmeetings.org/participants2015.html

    - En juin 2016, le Groupe Bilderberg avait sélectionné deux personnalités politiques françaises. Quelques mois plus tard, ces deux personnalités politiques ont été placées aux postes clés :

    Edouard Philippe est devenu premier Ministre.

    Sylvie Goulard est devenue ministre des Armées (C’est nouveau. La France n’est plus une nation. La France est devenue une région d’un ensemble plus vaste : l’Union Européenne. Donc on vient de supprimer la Défense nationale. Normal : il n’y a plus de nation.)

    - En juin 2014, le Groupe Bilderberg avait sélectionné deux hommes politiques. Là encore, ils viennent d’être placés aux postes clés :

    Emmanuel Macron est devenu président de la République.

    François Baroin est devenu chef de l’opposition.

    - En juin 2017, le Groupe Bilderberg n’a plus du tout besoin de sélectionner des hommes politiques français : ils ont déjà placé leurs pions.

    En juin 2017, l’accent est donc mis sur les journalistes, les éditorialistes, les faiseurs d’opinion.

    Objectif : faire un bourrage de crâne dans tous les médias français pour expliquer que la construction européenne, c’est génial, que l’Union Européenne, c’est génial, que l’euro, c’est génial, que la future armée européenne, ça va être génial, etc.

    Le Groupe Bilderberg a donc sélectionné pour faire sa propagande médiatique sept Français, tous européistes, tous chargés de répandre la bonne parole européiste :

    Henri de Castries, ancien patron d’AXA, président de l’Institut Montaigne

    Nicolas Baverez, journaliste, éditorialiste de l’hebdomadaire LE POINT

    Thomas Buberl, patron d’AXA

    Christine Lagarde, patronne du FMI

    François Lenglet, journaliste sur France 2

    Benoît Puga, ancien chef d’état-major

    Bruno Tertrais, patron de la Fondation pour la recherche stratégique

    http://bilderbergmeetings.org/participants.html


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 juin 07:16

      @BA
      L’Europe et les USA sont atteints de sénilité précoce, ils ne veulent pas voir que le monde unipolaire est en train de mourir, et que le monde multipolaire est en train de se mettre en place, avec la route de la soie chinoise...


      « Les dirigeants mondiaux sont réunis à Beijing pendant que les USA sombrent dans l’insignifiance »

      "(...).. les dirigeants mondiaux se sont réunis à Beijing pour discuter de la création, sur terre et sur mer, de Routes de la Soie pour améliorer les conditions économiques des pays du monde entier. Rien ne pouvait mieux illustrer le fossé énorme entre les préoccupations de la plupart des nations du monde et celles des États-Unis, qui sombraient rapidement dans l’état d’une puissance de second ordre, avec ses alliés de l’OTAN, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne.


      Macron peut bien se prétendre « leader du monde libre » et se prendre pour de Gaulle, il n’est que le capitaine du pédalo européen ou le capitaine du Titanic, au choix !

    • babelouest babelouest 5 juin 10:40

      @Fifi Brind_acier
      C’est lui faire trop d’honneur ! Il n’est que le capitaine d’une chaloupe percée du Titanic...


  • novo12 2 juin 20:24

    Sur l’origine de l’UE :


    Pierre Hillard remonte plus loin dans l’historique :

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 juin 07:24

      @novo12
      Le Bilderberg, c’est juste un machin qui est destiné à se mettre d’accord sur « les éléments de langage » de la propagande et à désigner les meilleurs propagandistes du moment...

      Ceux qui tirent les ficelles sont ailleurs, ce sont les puissances économiques. Eux n’apparaissent pas sur la scène publique, ils délèguent cela à des marionnettes.


      L’origine de la construction européenne remonte à la fin du 19e siècle, ce sont les banquiers, associés aux cartels du charbon et de l’acier de la Ruhr et de la France, les 200 familles.

      « Aux origines du carcan européen » par Annie Lacroix Riz.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 juin 09:34

      @Fifi Brind_acier

      Pierre Hillard dans le document présenté ne dit pas autre chose, vous devriez l’écouter avant de juger. En fait il remonte à l’époque de Kalergi.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 juin 18:45

      @Philippe Huysmans
      Je connais très bien Pierre Hillard, mais il s’avoue vaincu d’avance, et refuse tout engagement politique, c’est dommage ! Bien des intellectuels disent des choses intéressantes, mais dès qu’on leur parle de sortie de l’ UE, ya plus personne ! Todd, Onfray, Jacques Sapir, Berruyer, Chouard, Pierre Hillard, Varoufakis, Lordon etc, pour moi, ce sont de faux résistants. Ce que j’appelle des « résistants en pantoufles ».


    • HELIOS HELIOS 3 juin 20:00

      @Fifi Brind_acier :


       votre message de 07:24, plus généralement votre « enthousiasme »...

      Voila, vous le dites depuis longtemps, vous n’etes pas le seul et il existe un certain ressenti qui met mal à l’aise beaucoup de citoyens européens, qui, ponctuellement renâclent, mais cela ne passe pas !

      je ne vous repeterai rien, mais je sais qu’il est difficile de faire comprendre a quelqu’un d’enthousiate, qu’il fait fausse route...

      Lisez ce message et ne cherchez pas de biais au texte, ni de contradiction avec votre dogme :

      Il est actuellement impossible de sortir « gentiment » - ie respecter les regles de bonnes conduites- des différents accord et traités qui nous lient tous avec tous.
      Utiliser les règles ne peut marcher car elles ont été écrites justement pour ne pas fonctionner.
      Comment faire me direz vous ?
      Il y a 200 ans et bien avant, évidement, une révolution, du sang auraient largement suffit. aujourd’hui c’est impossible car entre une contrainte européenne et la mort, l choix est vite fait, les Valeurs ont été balayées sous le tapis et ne marchent plus.

      Alors, voyez vous, dans le contexte qui est mis en place volontairement et que vous constatez vous aussi - Varouflakis qui a baissé sa culotte, les autrichiens où les verts ont gagné sur les souverainistes toujours qualifiés de nazi d’extrème droite, sur les référendums irlandais, hollandais et français et bien entendu les multiples « ajustement » comme les manœuvres bancaires a Chypre, mais aussi les pilotages de multinationales européennes... tout cela ce sont des manoeuvres de pilotage....

      Il faut, comme le font ceux qui ne respectent pas la bonne conduite.... un exemple technique ??? tiens j’y pense... vous vous souvenez Canal satellite et les decodeurs pirates ? les gens de canal+ avaient crée un système de protection, logé dans le decodeur, en pensant que personne n’allait tenter de le compromettre, puisque c’était une règle. Ce qui devait arriver arriva, les gens ont patché les décodeurs.

      Actuellement en politique, vous le signalez, vous pensez que les partis politiques font parti du systeme, comme la protection au niveau du décodeur. Vous avez tort, il faut jouer avec ce que l’on a pour faite chuter le systeme en place. 

      Je n’insiste plus, vous avez compris, Il faut choisir le parti le plus délirant, le plus radical, le plus perturbant, le plus déconnecté, peut importe celui qu’on choisi... l’essentiel c’est de se reporter en masse sur ce parti pour « casser » le scenario ecrit par ceux"qui veulent nous imposer leur vision.

      ALors, même pour les legislatives qui viennent, ne votez par pour En Marche, pas plus que pour les républicains.... ou les tout rabougris du PS... choisisse tout de suite, soit la FI, soit le FN.

      Ils ne vous conviennent pas ? peu importe, rester dans l’etat dans lequel nous sommes si cela vous chante, ne vous plaignez pas alors. Sinon, la victoire des députes FI et FN feront que les 5 ans qui viennent deront moins pénalisant bien que vous voyez, il faut aller tres loin pour se sortir de la merde dans laquelle nous sommes. le réferendum hollandais vous le demontre, voter pour Asselineau ne sert a rien, il faut d’urgence choisir l’efficacite, nous n’avons plus le temps.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juin 06:49

      @HELIOS
      Voilà le clip de campagne de l’ UPR pour les Législatives.

      Ni le FN, ni la FI ne veulent sortir de quoi que ce soit.
      Que voulez-vous que leurs Députés défendent comme propositions à l’Assemblée nationale ? Sûrement pas le Frexit !


      Ils ne sont même pas fichus d’informer les citoyens sur le programme que la Commission européenne impose à Macron !
      Seule l’ UPR explique et informe sur les GOPé.

      Si vous vous êtes trompé de Parti de politique, venez à l’ UPR !


    • Alainet Alainet 4 juin 15:06

      @Fifi Brind_acier Michel Onfray chez Sonya Mabrouk - au début de l’interview - disait que le Systéme & ses médias serviles organisent la petitesse des petits candidats - on les maltraite médiatiquement au besoin, au 1er Tour - pour éviter leur visibilité... parce qu’ils ne sont pas bankables et deviennent trouble-fêtes... par contre on donne facilement des signatures à d’autres petits candidats sans danger pour dévaloriser les autres petits et créer la confusion par le trop plein de candidats..
      Avec la loi Urvoas ; les médias ont d’abord fixé l’attention au club des 5 (gros candidats) dans la pré-campagne... 
      https://www.youtube.com/watch?v=_M1rxYha2gk&list=PLFuGlAfjLR7oVzLIxpoAO7o29S1bKUW83&index=69


    • babelouest babelouest 5 juin 11:01

      @HELIOS
      On s’est bien compris ! C’est la sortie en force OU la pseudo- légalité imposée en 2008, celle qu’accepte sans murmurer le parti asselinien : c’est bien pourquoi il a perdu, car il n’est pas crédible.

      Charles de Gaulle était plus direct (je n’ai pas retrouvé la citation exacte) : il n’avait pas hésité à dire (citation approximative) « J’ai été eu, alors je sors ».

      C’est ce que veut le Pardem, des années plus tard : sortir de l’union unilatéralement au nom du peuple français qui a été floué : mais les asseliniens n’ont pas ce courage. Le juridisme ne paie pas. Je sais, Fifi n’aime pas que je le répète : tant pis.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 6 juin 10:02

      @Fifi Brind_acier

      Alors, je suis aussi un résistant en pantoufle puisque je m’échine à essayer de réveiller mes contemporains, et non, fifi, je ne me sens pas l’âme d’un Guevara et me vois mal prendre le maquis à 50 balais.

      Mais vous, fifi, vous avez fini d’astiquer votre AK47 ? Votre tap sac est bien rangé, et vous allez pouvoir assouplir le cuir de vos combat shoes ? Quand partez-vous ?  smiley


  • JP94 2 juin 23:36

    Merci pour cet article très explicite sur la nature de l’UE et son fonctionnement concret.


    Mais mis à part que le parlement hollandais viole la volonté du peuple, avec l’appui des institutions européennes - sans prendre de gants, on peut noter aussi que ce traité se fait avec un pays fasciste, avec un gouvernement d’oligarques pourris, venu au pouvoir par un coup d’Etat organisé par les Etats-unis, que des crimes d’Etats s’y commettent chaque jour et que les victimes - comme les familles d’Odessa, sont elles-mêmes condamnées, que ce pays s’est rendu coupable d’un attentat contre un avion ( vol MH77) dans lequel de nombreux citoyens hollandais ont été victimes, que le PC d’Ukraine est interdit....

    Alors que le peuple hollandais récuse cet accord avec une puissance fasciste pour la soutenir dans sa politique d’agression et xénophobe ( interdiction du russe), qui rend hommage aux fascistes ( Bandera, Petlioura et toute la clique antisémite puis collabo - relire simplement les récits de déportés français qui ne cessent d’évoquer l’extrême sauvagerie des gardes ukrainiens - les mêmes qui font régner la terreur aujourd’hui _ eh bien l’UE et les élus hollandais préfèrent les fascistes à leur peuple.

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 juin 09:37

      @JP94

      Oui oui j’en suis bien conscient, j’ai moi-même relayé sur mon média le documentaire de Moreira, et écrit des articles on ne peut plus critiques sur la question (MH17).

      Par ailleurs je suis la situation sur place via les articles de français qui s’y trouvent, comme Seb. Hairon (qui publie également ici).

      Mais pour que les gens comprennent un article, il faut savoir en délimiter la portée, et s’y tenir faute de quoi on réécrit (un brouillon de) l’encyclopédie à chaque fois.


    • izarn izarn 3 juin 10:27

      @Philippe Huysmans
      Je signale toute fois, que les marchés n’ont rien à voir avec cette affaire. Que les marchés n’ont aucune intention d’investir en Ukraine, vu le bordel qui y regne, et surtout le grand banditisme d’une partie de l’état...
      Par contre les marché aimeraient bien investir en Crimée ! Stabilité, honneteté, aides de la fédé de Russie.
      Le comble !
      L’Ukraine ne tient (?) que par l’aide du FMI, et les misérables budgets alloués par l’UE.
      De toute manière l’UE ne résoudra rien du tout, et cette action est pathétique...
      L’UE n’est qu’une grosse nullité aux ordres US....
      UE delenda est !


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 juin 10:52

      @izarn

      Les marchés c’est la motié de l’objectif européen, l’autre moitié étant la « défense ». Dans le cas de l’Ukraine, ce pays est totalement ruiné pour un siècle au moins, le but n’est absolument pas d’en faire un marché mais de l’intégrer dans le glacis militaire otanesque, avec le pognon de l’UE.

      Les Ukrainiens, dans leur immense majorité, sont des braves gens qui ne demandent que la paix, il se trouvent qu’ils se sont laissé voler leur État par les néocons qui ont été jusqu’à y placer leurs propres ministres.

      Et notez qu’ils ont fait le même genre de magouilles dans les pays baltes. Peu importe qu’ils placent des nazis, ce sont des gentils nazis...


    • Odin Odin 3 juin 14:38

      @Philippe Huysmans

      « mais de l’intégrer dans le glacis militaire otanesque, avec le pognon de l’UE. »

      Oui, mais pas seulement. Les problèmes « créés » dans ce pays permettent d’arrêter la route terrestre nord de la soie qui serait pour la Chine la possibilité d’augmenter, à un moindre coût, ses exportations vers la première zone économique mondiale et de devenir, avec sa monnaie et l’aide de la Russie, la première puissance économique mondiale et de faire ainsi imploser le $.

      L’Ukraine pour la route terrestre nord de la soie est le même obstacle que l’Afghanistan, l’Irak et la Syrie pour la route terrestre sud de la soie. La paix pour ces pays n’est donc pas pour demain tant que nous resterons dans ce monde unipolaire. 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 juin 18:51

      @Odin
      C’était bien l’objectif : empêcher la Russie de s’allier avec l’ UE.
      Cela aurait constitué la zone économique la plus puissante du monde, et précipité le déclin des USA.
      C’est ce qu’explique Bzrezinski dans « le Grand Echiquier »

      "(...) Mackinder au début du siècle avait tracé déjà ce que nous avions vu plus haut développé par Brzezinski, à savoir que « qui gouverne l’Europe de l’Est domine le heartland, qui gouverne le heartland domine l’île-monde, et qui gouverne l’île-monde domine le monde » (le heartland étant le coeur continental). L’Amérique suit donc cette voie pour parvenir au maintien de son rang.(...)


    • jjwaDal jjwaDal 3 juin 21:56

      @JP94
      Bien sûr mais en même temps il faut comprendre. Dans toute fuite en avant il faut continuer à avancer ou on mord la poussière. Or l’Ukraine avec son salaire minimal à 60 euros (230 en Chine) est l’eldorado pour l’Allemagne et les grosses entreprises européennes qui veulent délocaliser pour augmenter les marges (et au diable, le chômage).
      Ces gens doivent déjà songer à l’imbécilité qu’il y a à consulter un troupeau de bourrins assez cons pour placer des gens au pouvoir entièrement acquis à la casse sociale au nom d’une religion. Dissoudre le peuple ?...


    • Alainet Alainet 4 juin 15:15

      @Fifi Brind_acier Ce que Charles Gaves avait prédit prématurément comme d’autres aussi ; c’est que tout a été fait pour favoriser l’Allemagne qui est en train de ruiner le reste de l’UE et qu’elle va passer petit à petit sous protectorat financier. avec l’assentiment d’eurocrates comme Macron...
       https://www.youtube.com/watch?v=qwKHosytl04&t=201s
      - Mieux vaut s’allier à la Russie et aux Pays du BRICS qu’à 1 Amérique qui nous tire dans les pattes , que ce soit avec Obama ou Trump, et sortir de l’UE en reprenant notre souveraineté en voie de perdition.


  • bonalors 3 juin 07:06

    oui un article de plus qui prouve bien que le monde est au bord de l implosion, car pour effet la démographie de population mondiale risque bien de s’effondrer, lors que la matière va se volatiliser en énergie, E=mC2=population mondiale exp -10, equation interessante qui merite d’etre experimentee, j espere que j aurais un prix Nobel grave au Silex dans les registres de l’histoire smiley


  • agent ananas agent ananas 3 juin 07:59

    La situation en Ukraine est un tel bordel que cela est le dernier soucis de Trump qui semble vouloir refiler le bébé à Merkel pour qu’elle se débrouille avec.
    Donc l’UE va continuer à supporter les ukro-nazis avec des milliards d’Euros (pas d’austérité pour les néo-nazis, seulement pour les grecs) ... et dont le résultat consiste à chatouiller la Russie, sans compter que les sanctions contre elle sont contre productives et pénalisent nos exportations.
    Cela s’appelle se tirer une balle dans le pied.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 3 juin 09:42

      @agent ananas

      Sauf que l’Allemagne est géographiquement dans la zone d’influence de la Russie, c’est un voisin, et les Allemands ont compris depuis belle lurette que ce n’est pas leur intérêt de couper leur relations commerciales avec l’Est.

      La bonne question à se poser étant : à quoi sert la guerre froide 2.0 ?

      Eh bien quand on sait que la Russie ne représente une menace militaire pour personne la seule réponse valable est que les USA veulent à tout prix empêcher le bloc continental européen de se tourner vers l’Eurasie, nouveau pôle économique (et centre du monde).

      Ils griffent le toboggan savonné tant qu’ils peuvent pour ralentir la chute... inexorable.

      Et ce ne sont que les premiers soubresauts. Les spasmes d’agonie risquent d’être nettement plus violents encore.


    • agent ananas agent ananas 3 juin 17:51

      @Philippe Huysmans
      Bonsoir

      Cela rejoint plus ou moins ce que j’écrivais il y a deux ans ici même ...
      http://www.agoravox.fr/commentaire4335714
      Commentaire à lire dans son contexte ...


  • izarn izarn 3 juin 10:15

    le traité d’association avec l’Ukraine, principal levier de la politique de soutien de l’Europe à ce pays en proie aux tentatives de déstabilisation de la Russie

    Quand on lit ce genre d’absurdités agressives contre La Russie, on comprends que l’UE est dirigée par les USA. (En plus ils appellent l’Europe l’UE, ce qui est faux)
    Coup d’état en Ukraine pour y installer des nazis, cela s’appelle de la stabilisation ?
    De toute façon l’Ukraine est en ruine, en faillite, et personne ne cherche à s’y installer !
    Au contraire, meme des français, malgrés l’interdiction, souhaitent investir en Crimée !
    Le Monde à l’envers ! Le discours officiel est fait de fantasmes, de mensonges, comme les belles façades des pays totalitaires qui cachent en fait la misère...
    Vous avez voté pour rester dans l’UE ?
    Hé bien dansez maintenant !
    Les cons ça ose tout, c’est meme à ça qu’on les reconnait !

    Bonne nouvelle : Total vient de lancer en Russie le super tanker brise glace « Christophe de Margerie »
    Pour relier le Pacifique et les mers arctiques.
    C’est toujours ça que l’UE a dans le fion !

    UE delenda est !


  • toma 3 juin 12:46

    Comme Poutine a dit hier au SPIEF, un temps le juif était coupable de tout, quand on entend certains dirigeants occidentaux, le russe est devenu leur nouveau juif, sans preuve, sans raison, sans explication, le russe est derrière tout et n’importe quoi, ce qui évite à nos belles démocraties de se remettre en question ! 


  • microf 3 juin 14:32

    Les Ukrainiens peuvent désormais venir dans l´UE sans visa, bientôt, il y a plus 40 millions qui n´attendaient que cette décision pour déferler dans l´UE.
    Aujourd´hui vous pouvez louer un technicien Ukrainien á Paris pour moins de 50 Euro le jour, avec ce déferlement, ce sera carrément la moitié 25 Euro, après, il faudra accuser les musulmans d´être et Africains d´être les problèmes de la France.
    Les problèmes de la France, ce sont bel et bien les Francais de souches qui prennent ces décisions de permettre aux Ukrainiens de venir en France sans visa.


  • UnLorrain 4 juin 09:31

    @ Fifi

    Puisque vous eclairez si sagacement nos lanternes,je crois savoir qu’il existe une nuance tres importante entre colonialisme et colonisateurs ( je l avais lu sur un blog reinformant,mais oubli par la suite ) Savez vous donc cette nuance entre le fermier Boer emigrant en paix apportant un savoir indiscutable,ouvrant un comptoir en quelque sorte,et cet immigrant apportant une paix toute relative ?

    Je pouvais proposer cette question a quelques autres intervenants sur AV,ces autres qui tapent systematiquement sur l infame coloni...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 4 juin 16:31

      @UnLorrain

      Il n’y a pas de colonialisme philanthropique, mais seulement une tendance naturelle à la modération dans la voracité quand les indigènes sont nombreux au point de vous bouffer si vous en faites trop.

      Le reste c’est de la littérature, non ?


  • symbiosis symbiosis 4 juin 12:59

    Jean-Yves le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères. Nous savons, peu ou prou ce qu’est un ministre des affaires étrangères, mais que savons-nous de ce nouveau statut de ministre de l’Europe. Quel va être son rôle ? Que sera son mandat ? Ce mandat est-il explicité sur le site diplomatie.gouv.fr en dehors des habituels articles sur l’éducation, le tourisme, les relations inter-gouvernementales.....
    Je n’ai rien trouvé concernant ce nouveau métier de ministre de l’Europe.
    Y a-t-il d’autres exemples de ministres de l’Europe dans les autres pays de l’UE ? Ou sommes-nous les seuls à avoir ce type de ministre ?
    Quelqu’un aurait-t-il des précisions ?
    Elles seraient assurément les bien venues.


  • damocles damocles 5 juin 10:33

    « IL NE PEUT Y AVOIR DE CHOIX DEMOCRATIQUE CONTRE LES TRAITES EUROPEENS »

    c’est JUNKER qui l’a dit !

    Donc tant qu’on est dans cette Union Européenne au fascisme rampant il y a peu à esperer d’un resultat electoral...

    • babelouest babelouest 5 juin 11:07

      @damocles
      D’où la SEULE solution : en sortir en force, et en disant tout de suite « Pas touche, sinon pan pan ».


  • QAmonBra QAmonBra 5 juin 11:50

    Merci @ l’auteur pour le partage.


    Depuis le référendum français de 2005, donc grâce aux veaux « français », ils ont compris qu’il n’est plus nécessaire de perdre du temps en faisant revoter le Peuple, quand le résultat du « veaute » ne leur convient pas, il suffit de l’ignorer et au diable les apparences formelles, car plus c’est gros. . . 

  • UKIP 5 juin 13:43

    Traîtres, a la lanterne !


  • Laurent 47 5 juin 18:48

    La dictature, c’est : taisez-vous !
    Et la démocratie, me direz-vous ? C’est très simple : causez toujours !
    Je crois que beaucoup d’entre nous se souviennent encore du fameux référendum sur la Constitution Européenne, qu’on nous a enfoncée dans la gorge par voie parlementaire !
    Je pense que de plus en plus de personnes se rendent compte maintenant que la France n’est plus que l’une des 27 républiques bananières du protectorat américain qu’on appelle la « Communauté Européenne », qui n’est en fait ni communautaire, ni européenne !


  • malitourne malitourne 6 juin 02:00

    Comment réagit l’opinion hollandaise ?


  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 6 juin 09:13

    @ Philippe Huysmans

    Bonjour,

    La leçon à tirer de l’élimination des peuples européens dans toutes les décisions prises par l’UE, y compris trafiquer à son avantage les résultats des référendum, et des élections nationales, c’est que nous avançons à grands pas vers le « Reset », une refondation totale des institutions des pays occidentaux au niveau mondial, pour s’acheminer tout droit vers une « gouvernance mondiale ». Ce processus est extrêmement dangereux, il porte en lui une idéologie fasciste et mortifère appliquée aux peuples et aux Etats-Nations traditionnels qui jusqu’à présent - même européens - ont peu ou prou tenté de résister à l’emprise financière globaliste des banques. Depuis le milieu des années quatre-vingt dix le processus s’est cristallisé avec le renforcement de l’UE, complètement soumise au contrôle permanent des States, de Wall Street qui ne lâcheront JAMAIS le morceau. L’idéologie néo-conservatrice et atlantiste s’étend comme une marée gluante. La fausse élection de Macron en est une résultante directe. Aux Etats-Unis, il existe un bipartisme - Démocrates-Républicains - ce sont à peu près les mêmes tous les deux, avec quelques variantes - question de représentation et de personnalité de leurs représentants. En France, nous nous acheminons avec les législative vers une uni-polarité des représentants à l’Assemblée Nationale, - un parti unique, donc une dictature - mais cela fait partie des projets de suppression des partis politiques en Europe pour uniformiser et recentrer autour du projet de gouvernance mondiale, du « Reset » ! La pluralité des partis politiques et donc d’une éventuelle opposition représente pour les impérialistes globalistes, un danger. Ce danger apparemment vient d’être réglé, avec en France - ce qui n’est pas négligeable - la recomposition du paysage politique autour du « missi dominici » Macron, qui fera tout pour exécuter ce plan totalement foireux. Tiendra-t-il ? Cela dépend du peuple français ! Quant aux peuples européens, ils subissent les mêmes avatars que l’OTAN, le bras armé des globalistes et du système militaro-industriel, a institutionnalisé avec l’Union Européenne, cette escroquerie globale !

    La deuxième leçon à tirer, c’est que dans la situation actuelle, l’’économie n’est absolument pas liée à la Bourse. Qu’elle monte ou qu’elle baisse, on s’en fout, ça n’a aucune conséquence directe. Cela n’est qu’un indicateur des tendances financières du jour, du mois, même pas de l’année. Aussi lorsqu’un globaliste flagorne avec les tendances boursières, il vaut mieux hausser les épaules. Tout ce qu’elle nous indique c’est que le CAC 40 continue de s’engraisser sur le dos des populations. Cela n’empêche pas que le système est à bout de souffle, que le dollar est monnaie de singe, que l’Euro est en mauvaise posture. Les financiers pour l’instant surfent sur la vague, mais eux aussi pourront chavirer mais malheureusement cela entraînera des dégâts considérables surtout pour les plus fragiles d’entre nous, les peuples. On se souvient tout de même de la crise des subprimes de 2008.

    C’est la raison pour laquelle, il faut tout tenter pour ne pas légitimer ces élections présidentielles truquées en se prêtant au jeu sinistre de l’Oligarchie, lors des prochaines législatives. Ne pas donner à Macron la possibilité d’appliquer le projet conceptuel issu de cerveaux formatés par un ultra-libéralisme sauvage, agressif, violent, sans morale et éthique, uniquement centré autour des intérêts de quelques requins avides et sans plus aucun contrôle ni sur eux-mêmes ni par autrui.

     


Réagir