samedi 21 novembre 2015 - par Ariane Walter

« Les souriants »

Voici un nouveau métier que je propose à l’attention de tout ce qui est humain sur cette terre.

Soulignons tout d’abord deux évidences :

-Nous sommes très nombreux.

-La création de machines et de robots nous libère, et c’est heureux, de tâches pénibles. On peut aller beaucoup plus loin d’ailleurs et imaginer que toutes les charges ennuyeuses et épuisantes soient désormais du ressort des robots.

Mais que faire de l’humanité restante ?

C’est là que ma proposition tombe à pic.

Imaginons que nous soyons sept milliards d’êtres humains.

Admettons que trois milliards et demi d’entre nous travaillent en tant que décorateurs, jardiniers, artistes, inventeurs, brodeurs, chanteurs, génies, cuisiniers et que sais-je encore. (Puisque les tâches pénibles sont assumées par des robots.)

Que faire des trois milliards et demi restants ?

Je propose qu’ils deviennent des souriants.

Les « souriants » seraient une armée de la paix qui aurait pour mission de sourire aux autres hommes et de les aider à mieux vivre.

Car c’est difficile de vivre quand même. Même quand on a des sous, un toit et de la nourriture dans son frigo. On est perdu un peu dans ce grand monde, on n’y comprend rien et parfois, quand on aime, on n’est pas aimé et parfois on ne sait pas quoi faire et parfois on est malade.

Voilà à quoi servirait un souriant.

Chacun aurait son souriant. Pas toujours le même. La monotonie est toujours ennuyeuse. Ou toujours le même si on le souhaite.

Un « souriant » ce serait quelqu’un qui arriverait chez vous en souriant et qui, quel que soit le problème qui vous préoccupe, vous aiderait à le résoudre.

Ce serait quelqu’un avec qui parler, réfléchir, rire, imaginer, concevoir des solutions.

On ne serait jamais seul ou désespéré. En cas de problème on téléphonerait à la ligne :« Un souriant, s’il vous plaît ».

Et aussitôt quelqu’un viendrait.

Il aurait un beau sourire, des yeux brillants d’humanité. Il pourrait répondre à tous les petits drames de la vie. Il connaîtrait des tas de gens partout pour nous aider à régler nos problèmes. Il aurait sur lui une bouteille de bon vin ou de bon jus de légumes. Et on parlerait de tout en buvant un coup tout en souriant. Tout serait plus facile.

Qui serait un souriant ?

Je propose qu’on alterne.

Que les souriants d’une année deviennent les hommes à problème de l’autre et que chacun connaisse la joie de sourire et de voir sur le visage de l’autre naître un sourire miroir.

Ça ne coûterait pas cher. Tout le monde mangerait et dormirait sobrement. On construirait les maisons sous des forêts pour qu’elles n’abîment pas le paysage. Les voyages seraient gratuits et tout le monde se comprendrait.

Car ce qu’il y a de bien avec les « souriants », c’est que le sourire est universel.

 

(J’ai eu l’idée d’écrire ceci car ce matin j’ai rencontré un médecin avec un sourire merveilleux. Et qui m’a dit, en souriant, que je n’avais pas besoin d’être opérée encore pour mon genou. Et ensuite, dans un magasin j’ai parlé à des gens que je ne connaissais pas en souriant. Et ils m’ont souri. Et c’était bon. Tout simplement.)



70 réactions


  • Ben Schott 21 novembre 2015 10:29

     
    Votre article va provoquer les grimaces ! Bientôt, ci-dessous !
     


    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 10:45

      @Ben Schott


      j’en sourirai...

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 22 novembre 2015 10:01

      @Ben Schott

      la « sorcière complotiste » a encore frappé a t elle vécu dans le tiers monde ??? a t ’elle vu l’état de santé des petits africains  ??????

      « cette pythie » est folle a lier : les asiatiques sont souvent souriant et rigolent en lisant de telles inepties C ’EST INDECENT  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  • BA 21 novembre 2015 10:32

    Si les « souriants » avaient été majoritaires, nous parlerions tous allemand aujourd’hui.


    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 10:46

      @BA


      Non, nous n’existions pas car nous aurions été tous dévorés par des loups auxquels nous aurions souri !!!
      Et encore, va savoir !


    • non667 21 novembre 2015 20:03

      @BA
      nos ainés se sont fait tuer pour chasser des forts /civilisés allemands !
      laisser nous envahir par des migrants barbares c’est les tuer une 2° fois ,rendre leur sacrifice vain : smiley  : smiley  : smiley


    • Plus robert que Redford 21 novembre 2015 22:33

      @Ariane Walter

      Les loups, Hou, hou hou houuu

      Les loups sont entrés dans Paris..

      Soit par Issy, soit par Saint D’nis...


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 22 novembre 2015 10:07

      B@BA

      BIEN DIT et dire qu’on confiait nos chères tetes plondes a de folles pareilles agrégé de quoi ???? d humour noir ,,, ????


    • Hallali Адыгэ 22 novembre 2015 19:23

      @Ariane Walter
      Peut-être le petit chaperon rouge a-t-il souri sous sa cape, en voyant le loup. Rencontre initiatique. Le poids de la bobinette !
      Mais les autres, ceux qui ne sont pas dans les contes... ?


  • roman_garev 21 novembre 2015 10:34

    Quelle idée géniale pour 3 milliards et demi « restant », voire pour des fainéants.

    Retour aux hippies, « enfants fleurs » ?
    Avez-vous oublié le sourire charmant du chef de bande terroriste avant de faire son boulot à Paris le 13 novembre ?
    On peut très bien sourire tout en travaillant.

  • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 10:49

    « voire pour des fainéants »...

    je te sens un peu de droite, toi. cet orgueil qu’ils ont pour « eux », qui ont réussi, qui travaillent pendant que les autres se grattent la couenne...

    Mais tu sais , s’occuper des autres en souriant , surtout quand ils sont dans ton genre ronchon et « je cherche des »poux ", à mon avis c’est un travail à plein temps !
    Certains préfèreraient même sourire tout seuls dans les entrailles des mines !!!

    • roman_garev 21 novembre 2015 11:12

      @Ariane Walter
      « je te sens un peu de droite »


      Droite, gauche... Cela ne me dit rien, du temps que chacun peut traiter ces notions à sa guise, pafrois au sens contraire. Je suis moi. Toi non ?

    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 12:09

      @roman_garev


      Oui. Tu as raison. En fait, tu me faisais penser à des gens « de droite » car , respectueux de l’ordre social puisqu’ils se situaient assez haut dans l’échelle et qui me disaient texto que les pauvres méritaient leur sort. « Qu’ils ne voulaient pas travailler. » Et que eux avaient énormément travaillé...
      maintenant , à « gauche » , tu dois avoir les mêmes...

    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 12:32

      @Garance


      je te réponds aisément. je ne suis pas de gauche. Ni de la gauche huppée, ni de la gauche populaire. La gauche huppée me débecte car elle veut faire pire que la droite. 
      la gauche populaire est très facilement influençable. On la fait réagir au quart de tour avec des histoires de migrant, d’attentat, elle a le pathos vite en émoi. Et ne se rend pas compte qu’elle est manipulée. Elle fait partie de ces gens qui ont une éducation et qui ont du mal à aller contre « les maîtres », les « patrons ». 
      Tout ceci, je l’ai observé autour de moi. 
      En ce qui concerne « la droite » je les fréquente peu mais j’ai noté ce trait de caractère : « ils méprisent les pauvres qui ne veulent pas bosser et sont flemmards. Et crades. »

      Ensuite, chère Garance, tu me fatigues un peu car tu écris n’importe quoi. Hollande n’est pas mon président, je n’ai même pas voté pour lui. 
      Ensuite cette façon de ramener ce texte à une anecdote personnelle est une manière, pour ceux que ça intéresse, de rappeler un moment qui fut très heureux hier où, ds une salle d’attente, je me suis trouvée en face d’un homme au sourire radieux. On m’avait parlé de ses qualités humaines et je le découvrais tel qu’on me l’avait présenté.

      Enfin, n’est-ce pas pour échapper à cette vilaine période que tu dépeins fort bien que j’ai voulu écrire un conte pour se protéger et être heureux ?

    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 13:14

      @Garance


      Bulletin blanc, tu connais ?

    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 15:30

      @Garance


      Bonne nouvelle : on est potes, en fait !

    • Richard Schneider Richard Schneider 21 novembre 2015 16:19

      @Ariane Walter
      Bien répondu !


    • Agafia Agafia 21 novembre 2015 19:22

      @Garance

      Je suis l’ouvrier du site : le seul ici qui ai les mains calleuses 
      Alors que 99 % de ceux qui interviennent ici n’ont jamais tenu une pelle ou une pioche dans les mains

      Ah bon ? Et qu’est ce que vous en savez que vous êtes le seul ?

    • non667 21 novembre 2015 20:11

      @Ariane Walter
      à belle ariane !
      je me suis trouvée en face d’un homme au sourire radieux.
      me voilà avec un 2° rival ? jean luc et le ci-dessus  smiley smiley smiley smiley


  • Hector Hector 21 novembre 2015 11:05

    Bonjour Ariane,
    Quelle jolie forme d’aide et qui ne coûte pas cher, selon l’expression qu’un sourire ne coûte rien.
    Sauf peut être du temps et de savoir maitriser son stress lorsqu’on a affaire à des ronchons de mauvaise foi ou des dépressifs.
    Mais tu ne dis rien du choix de ces « Souriants ».
    Aurions-nous le loisir, je ne dis pas le droit qui devient aujourd’hui à grand coups de législature une notion un peu flou, de les choisir ?
    Voudrais-tu être ma « souriante » toi qui fais ça si bien ?


  • alinea alinea 21 novembre 2015 11:15

    Tu sais Ariane, le sourire est culturel, il y a des tas de peuples qui ne sourient pas, les Afghans par exemple ; c’est que le sourire peut être un masque. Le sourire, c’est tout le corps qui l’exprime, c’est une harmonie, alors, tes souriants, ils auraient la fonction spirituelle dans la société qu’avaient nos moines jadis ?
    Toutes les sociétés se sont bâties avec toutes ses composantes ; sauf la nôtre où il manque l’esprit, le divin et son ouverture, donc, son sourire. Les musiciens peut-être...


  • Passante Passante 21 novembre 2015 11:19
    des cieux tous ces sourires
    une somme de cieux mêlés de toutes heures toutes furies et douceurs

    monique ici se déwaltère
    ariane jamais à demeure 

     smiley



    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 12:10

      @Passante


      gentil et joli ! 
      merci ! j’imagine un sourire pour couronner ces mots !

    • Passante Passante 21 novembre 2015 21:12

      old secrets, she never comes for real without her fuckin’ crown ..


    • ALGERIEN ALGERIEN 22 novembre 2015 01:24
      @Ariane Walter
      et si juste un petit sourire suffirait a nous combler de joie , d’ailleurs vous m’avez fait sourire chapeau !

       smiley un petit sourire pour vous et bonne continuation 

  • BA 21 novembre 2015 11:38

    Mais oui, bien sûr, nous devons sourire aux djihadistes français.

    Mais oui, bien sûr, nous devons sourire aux djihadistes belges.

    Une vidéo exceptionnelle.

    A la 13ème minute, un djihadiste belge est présent en Syrie. Depuis la Syrie, ce djihadiste parle de la société française, de la société belge, de la société néerlandaise, etc.

    Ce qu’il dit est très important :

    « Jamais vous ne serez en sécurité. Sachez juste qu’il y a des frères qui se cachent partout dans le monde. Ils attendent juste l’ordre qu’on leur donne pour attaquer, et ils attaqueront. On a grandi dans cette société. Depuis tout petit, on a grandi avec eux. On sait comment ces gens-là ils réfléchissent. Ca veut dire qu’aujourd’hui, il n’y a pas de peur de la police, des services de renseignement ou de quoi que ce soit. On sait comment faire pour passer inaperçu. Si je pars, c’est pas possible qu’ils me retrouvent. Les frontières, c’est du gruyère. »

    https://www.dailymotion.com/video/x3eqfdg_attentats-de-paris-panique-au-belgistan_news

    Et en France ?

    Au mois de mai 2015, combien y avait-il d’islamistes dans votre département ?

    Pour le savoir, cliquez ici :

    https://i.imgur.com/YkTfV2k.jpg


    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 12:04

      @BA


      Rien à voir avec ce dont je parle... mais je te mettrai « Blanche-Neige » tu demanderais si les petits nains sont islamistes !

    • oncle archibald 21 novembre 2015 12:23

      @Ariane Walter : avec ce mec la tes « pros du sourire » ils vont devoir faire des heures sup ! Les BA quand j’étais « louveteau » c’était d’aller porter des oranges et des biscuits aux vieilles dames, en souriant si possible !


    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 12:33

      @oncle archibald


      Coucou ! 
      hé bien , c’était une excellente initiative. 
      Un enfant se forme. L’égoïsme est innée. 

      Plus rarement l’altruisme et la gentillesse.

  • oncle archibald 21 novembre 2015 12:20

    Le sourire, la gentillesse, l’humour, denrées qui deviennent rares ! Les enfants y sont hypersensibles et savent très vite à qui ils ont à faire, mais leurs parents c’est pas pareil !!! 


    Exemple : j’adore les enfants, je suis au supermarché, je croise une maman avec un 18 mois assis dans le petit espace juste devant la poignée, les pieds qui pendent dans le caddy. Je lui souris et il capte mon regard. Il me sourit aussi et je continue avec lui le dialogue muet, genre moi : oh ! tu as l’air marrant toi, on rigole ensemble ? Lui : tu veux jouer avec moi ? D’accord ! What else ?

    Œil plus que suspicieux de la maman dont je discerne clairement qu’elle pense : qu’est ce qu’il veut à mon fils le vieux pédophile !!! Mon œil lui répond : conasse ! Le grand père très expérimenté (8 petits enfants au compteur à ce jour) et pas encore déglingué de la tête veut juste échanger un sourire avec ton lardon qui a très bien compris, lui !

    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 12:37

      @oncle archibald


      On fait parfois chou blanc dans ce genre de tentative mais quand on arrive à faire naître un vrai sourire sur un visage, c’est vraiment un moment qui nous comble, surtout quand on capte l’intérêt d’un bambin !!

  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 novembre 2015 12:24

    Oui mais quand on est « sans dent », c’est tout de suite moins joli ^^


    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 12:35

      @bouffon(s) du roi


      Ahahahahha ! Excellent !! tu as raison. il faudrait d’abord offrir des soins dentaires gratuits à tous les postulants souriants sans dents !

  • Sozenz 21 novembre 2015 12:31

    bonjour ,
    et Merci pour l idée , que je trouve excellente. qui existe dejà inconsciemment pour certains .
    Si ça existait, les Hommes finiraient par être des sages certainement.
    Merci, encore, car votre idée est touchante , joyeuse , Merci à vous de l avoir eu dans votre esprit !


  • Yohan Yohan 21 novembre 2015 12:45

    Plus l’article est creux plus ça a de chance de passer la modo. Vive la niaiserie. Les fonctionnaires retraités sont doués pour ça. Ils méprisent les patrons, c’est inscrit dans leurs gènes. Chaque jour deux patrons se suicident, c’est bien fait pour leur gueule, ils n’avaient qu’à faire, comme miss Walter, fonctionnaire à l’éducation nationale.


    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 13:10

      @Yohan


      je méprise les patrons ???? Où ? Où est-ce écrit ? Donc les gens de droite sont des « patrons » ??? Sors de ton scaphandre !
      Et ensuite, ben oui, tu as raison, les concours de l’éducation nationale sont ouverts à tous et on peut s’y inscrire !
      Et heureusement qu’il y a des fonctionnaires dans les hôpitaux et dans les écoles !

      Et s’ il y a des fonctionnaires glaneurs, il y a des patrons bandits. C’est donc le qualificatif qui est important. 
      la racine dépend du mode qui l’accommode.

  • charlie charlie 21 novembre 2015 12:47

    La ficelle est trop grosse. Un article bidon tout rose bonbon pour faire oublier le précédent qui était inqualifiable de noirceur, sans la moindre empathie pour les victimes massacrées.

    Mais nous n’oublions pas.


    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 13:04

      @charlie

      Secoue tes neurones. 
      Et si l’on avait besoin de rose bonbon pour oublier la noirceur ?
      Tu t’imagines que ton opinion m’importe ? 
      Et si j’écrivais par volonté d’être utile et aussi d’être heureuse ?

      Ensuite, la fin de mon article était tout à la pensée de ceux qui ont été choisis froidement, comme victimes. 
      mais il fallait aller jusqu’au bout...

    • charlie charlie 21 novembre 2015 13:09

      @Ariane Walter

      Mes neurones ? Ton analyse géopolitique conditionnée aux aléas de ses douleurs rhumatismales……. tu avoueras que cela ne vole pas haut.


    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 13:12

      @charlie


      L’humanité ne vole pas...Encore...

    • Sozenz 21 novembre 2015 14:30

      @charlie
      Vous avez raison . il faut que nous nous suicidions mutuellement en mémoire de ceux qui sont morts et de ceux qui vont mourir, et qui sont en train de mourir en ce moment .
      https://www.youtube.com/watch?v=qf8p0gn112E
      Ne pas apporter ce que notre cœur nous demande d aller vers notre « vas en toi » pour trouver la lumière .
      Ne pas apporter l’étincelle d ’espoir à l humanité.
      Ne pas passer la première étape de l’œuvre au noir et ne pas tendre vers l’œuvre au rouge.
      Continuer à nourrir la tristesse, le désespoir , la haine , la colère.

      Le sourire est la lumière du cœur qui peut se mêler aux larmes de compassion.
      Le vrai sourire est un chemin de la reconnaissance de la lumière de l autre, et son amour
       le sourire à l’autre est le sourire à l’autre et à soi même.

      Un article bidon tout rose bonbon pour faire oublier le précédent qui était inqualifiable de noirceur, sans la moindre empathie pour les victimes massacrées.

      Mais sachez ; que vous ne connaissez pas le chemin, le cœur , la vision de chaque être humain. les seuls que vous puissiez, ou pourriez connaitre ce sont les vôtres,

      Je vous souhaite de pouvoir apporter un sourire de réconfort , d’amour à vous et aux personnes qui vous entourent .


    • Agafia Agafia 21 novembre 2015 18:56

      @charlie
       (...) Un article bidon tout rose bonbon pour faire oublier le précédent qui était inqualifiable de noirceur, sans la moindre empathie pour les victimes massacrées. (...)


      +1
      Je me suis fait la même réflexion mais vous m’avez devancée.
      Non, nous n’oublierons pas.

  • BA 21 novembre 2015 13:03

    Qui avons-nous en face de nous AUJOURD’HUI ?

    Réponse :

    AUJOURD’HUI, nous avons en face de nous des membres de l’Etat islamique qui nous font la guerre.

    Et Ariane Walter ?

    Ariane Walter, je la cite, « a eu envie d’être joyeuse et de partager »

    Finalement, Ariane Walter, c’est Charlotte aux Fraises.

    Ariane Walter en a marre du monde réel, alors elle se dirige vers le monde merveilleux de Fraisi Paradis, dans lequel les gentils sourient, sourient encore, sourient tout le temps :

    https://www.youtube.com/watch?v=EOyx45KuM8g


    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 13:06

      @BA


      Et alors ? 
      Et toi tu es BA égale Bile Acide ????

      il faut de tout pour faire un monde, non,

    • Agafia Agafia 21 novembre 2015 19:04

      @BA

      Yep ... La bisounours attitude by mme Walter.

      Allez hop ! Allons tous faire risette aux tarés assassins tortionnaires islamistes, et le monde sera plus beau... 
      Allons faire risette et nous oublierons tous nos soucis !

      Bref, fumons de l’herbe ! Et pour les non fumeurs, y a les ecstazy, la mdma et toute la panoplie pharmaceutique ! 

      Y en aura pour tout le monde....

      D’autant qu’il faut se préparer, avec la surveillance généralisée : Souriez ! Vous êtes filmés ! ^^

  • vachefolle vachefolle 21 novembre 2015 13:28

    Bonne idée, faisons des robots « Souriants » pour remplacer les souriants, qui n’auront pas envie de servir de faire valoir au « pas souriants », et voudront vivre leur propre vie.


  • Loatse Loatse 21 novembre 2015 14:01

    Voilà, Ariane une excellente forme de résistance contre l’adversité... en l’occurence ce qui pourrait nous diviser, nous tous qui aimons la France quelque soit nos origines, couleurs de peau, religion, appartenance politique...


    Quand aux autres, ceux qu’insupportent la vision de ces filles et garçons attablés ensemble devant un verre de champagne, les robes légères et colorées qui fêtent sur les boulevards le printemps revenu et la joie de vivre, la musique qui s’échappe des fenêtre ouvertes, le parfum des élégantes qui parfois leur saute aux narines, les deux pièces sur les plages, la vision de toutes ces chevelures qui s’offrent au vent ; A ceux là qui n’ont que haine pour ce que nous sommes et ce que nous représentons et le font savoir... ne soyons pas ratchous, offrons un billet d’avion pour des terres plus en conformité avec leurs attentes... avec le sourire bien entendu !

    Vive la France, La liberté et la Fraternité !

    • Ariane Walter Ariane Walter 21 novembre 2015 15:34

      @Loatse


      Oui, il faut résister contre l’adversité et nous avons une pente naturelle à le faire. La civilisation arabe, qui n’a rien à voir avec Daech qui est une création d’Hollywood, avait aussi les siens et vivait en fort bonne entente avec les Juifs.
      Il y a dans la Nature, dans le mystère de la vie une joie qui nous habite aussi et qu’il est tellement bon de partager, sur un simple sourire, par exemple...
      Gros baisers.

    • Hallali Адыгэ 23 novembre 2015 04:10

      @Ariane Walter
      En bonne entente, avec quelques pogroms de temps en temps....


  • Agafia Agafia 21 novembre 2015 18:43

    jardiniers, artistes, inventeurs, brodeurs, chanteurs, génies, cuisiniers et que sais-je encore. (Puisque les tâches pénibles sont assumées par des robots.)


    Ok.... Parce que jardinier, c’est pas un métier pénible ????
    Venez passer une semaine de boulot avec moi... On verra dans quel état vous êtes le vendredi soir.

    • oncle archibald 21 novembre 2015 19:22

      @Agafia : bien vu. Les intellos-gochos-bobos s’imaginent de ces trucs ! 


      Parce que classer les cuisiniers dans les métiers pas pénibles, c’en est une autre de grosse bourde !

    • Agafia Agafia 22 novembre 2015 09:25

      @oncle archibald

      Merci de l’avoir ajouté, je l’avais relevé également, mais égoïstement, je n’ai évoqué que ma partie.

      Je pense que pour l’auteur, jardiner c’est planter 3 fleurs dans sa jardinière, et cuisiner c’est mitonner un petit plat ou un gâteau pour ses proches... Aucune vision professionnelle de ces métiers dont pénibilité est évidente pour ceux qui les pratiquent et pour ceux qui réfléchissent 5 mn.

      Une journée en cuisine, ou sur le terrain lui prouverait illico sa vision édulcorée de ces professions.

  • sarcastelle 21 novembre 2015 20:17

    Il est possible que dans une humanité dispensée du travail par le machinisme, on en arrive à ne strictement plus rien faire qu’inventer toute sorte de niaiseries et surtout, à les imposer ! 


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 21 novembre 2015 20:44

    C’est du Cabanel... sans les liens !


  • ddacoudre ddacoudre 21 novembre 2015 21:13

    bonjour ariane
    j’ai bien apprécié.
    ce que tu écris n’aurait pas plu à jean marie Albertini.http://ddacoudre.over-blog.com/pages/La-rarete-est-une-invention-geniale-7886790.html.

    moi elle me plait bien mais j’inviterai tous ces gens qui n’auraient plus d’activités productrices de fréquenter en plus les universités pour nourrir en plus leur cerveau de savoir et recevoir un revenu.
    http://ddacoudre.over-blog.com/55c7d999-e91f.html0
    cordialement.


  • Hallali Adigué 22 novembre 2015 08:09

    Cette madame Ariane tente une nouvelle définition de la chose la plus belle : l’Amour. L’Amour sous toutes ses formes, celui dont Dante disait "Amor ch’a nullo amato, amor perdona !
    Cet amour qui est la vie et qui fait que chacun de nous sommes là !


  • Hallali Adigué 22 novembre 2015 08:41

    Je me disais, en chevauchant ma cheu ou ma lochette, que ce mot de « souriant » me gêne un peu. C’est trop novlangue. Sans doute du au formatage du milieu enseignant français. Ce n’est pas un reproche, c’est plutôt une fatalité.
    Excusez-moi j’ai deux vaches qui se sauvent....


Réagir