vendredi 14 avril - par PRCF

Macron Fillon Hamon Le Pen candidats de la guerre, Mélenchon candidat de la Paix pour la sortie de l’OTAN

 E.Macron et F.Fillon, sans oublier Hamon hurlent avec le chien de guerre Donald Trump. Tous deux approuvent, d’une manière ou d’une autre, l’agression des États-Unis contre la Syrie. Et personne n’a oublié la course servile de Le Pen derrière Trump, elle qui s’est déplacé jusqu’au gratte-ciel du milliardaire américain.

Cette attaque terroriste contre un pays souverain, au mépris de toutes le règles internationales et de l’ONU devraient être condamnée par tout responsable politique doté du moindre sens des responsabilités.
Or Fillon déclare « comprendre » la « riposte américaine » en Syrie.
Macron quant à lui a renouvelé vendredi son souhait, après les frappes américaines, d’

 «  une action coordonnée sur le plan international en représailles au régime de Bachar Al-Assad, ennemi du peuple syrien » .

Ces deux faucons rejoignent ainsi les sociaux-impérialistes du PS, les Hollande, Fabius et autre Hamon.


Droite et PS version macronienne ou hamoniste, c’est pareil, sont la même engeance qui a plongé notre pays dans les guerres du XXe siècle, les aventures coloniales envoyant les jeunes français se faire tuer pour les intérêts des marchands de canon et des riches. Comme le disait Anatole France « On croit mourir pour la patrie et on meurt pour les industriels ».

Hamon, Macron, Fillon, Le Pen c’est le danger de guerre mondiale

Une fois encore le danger de guerre généralisée plane sur le monde. Les impérialistes se déchirent pour conquérir de nouvelles positions dominantes, pour écraser ceux qui s’opposent à eux, pour affirmer leur hégémonie. Mais les temps ont changé et ils trouvent en face d’eux des puissances qui, sans être socialistes, refusent l’hégémonisme de l’impérialisme étasunien et de ses caniches. Les BRICS ne peuvent être confondues avec les impérialismes dominants sauf à commettre un contre-sens politique.
Et surtout les peuples y compris dans les pays impérialistes, comme le nôtre, veulent la paix.

A cet égard comment, face aux faucons Le Pen, Hamon, Macron et Fillon qui veulent prendre 2 ou 3 % du PIB pour armer notre pays, imposant par là une austérité toujours plus violente aux travailleurs et aux couches moyennes, et qui veulent rester dans la machine de guerre de l’OTAN, ne pas noter avec satisfaction que le candidat de la France Insoumise, s’est rangé dans le camps de la paix.

Le bulletin de vote Mélenchon, celui du choix de la Paix

Mélenchon s’est prononcé de façon forte pour la sortie de l’OTAN et pour une politique de paix qu’il a développé avec justesse lors de son discours de Marseille dimanche 9 avril devant 70.000 citoyennes et citoyens.

Même si l’on peut regretter que la cohérence n’aille pas jusqu’à l’exigence, pourtant évidente depuis l’affaire grecque, de sortie de l’UE et de l’euro. Même si l’on peut regretter au niveau symbolique que l’Internationale, qui est l’hymne du mouvement ouvrier et populaire dans le monde entier et à ce titre le chant par excellence du combat pour la paix, n’ait pas été repris en clôture du meeting de JLM avec le chant de la nation révolutionnaire, la Marseillaise.
Reste fondamentalement que notre soutien critique se trouve conforté par la choix de J-L Melenchon du camp de la paix. Celui de la sortie de l’OTAN.

Antoine Manessis secrétaire de la Commission Internationale du PRCF

http://www.initiative-communiste.fr/articles/macron-fillon-hamon-pen-candidats-de-guerre-melenchon-candidat-de-paix-sortie-de-lotan/



42 réactions


  • redneck Boris 14 avril 16:51

    Mélenchon le stalinien candidat de la guerre civile.

    HALTE ; le péril rouge ne passera pas ! HALTE ; le communisme ne gagnera pas ! 

    • gibi 14 avril 18:40

      @Boris
      Lol, on en a encore des fossiles comme vous ?
      Sérieux votre commentaire on direz les affiches de Vichy !


    • Onecinikiou 15 avril 13:51

      @gibi


      Se faire traiter de fossiles par des individus se revendiquant du communisme, il y a de quoi se poiler !

    • mmbbb 15 avril 14:01

      @gibi relisez l histoire des cocos pendant cette péeriode Duclos Thorez et ce cher Aragon qui nous qualifiait l URSS de paradis et après vous pourrez la ramener


    • gibi 14 avril 18:44

      @Leonard
      tiens donc un autre commentaire qui fleure bon la nostalgie de Pétain.
      On s’en fout de vos ragots complotistes.

      C’est assez marrant de voir tous les chiens de garde du système aboyer par peur que le peuple, les gens, nous on reprennent le pouvoir.

      Alors mes chers concitoyens et concitoyennes, pour dégager l’oligarchie et reprendre nos libertés on sait ce qu’on a à faire le 23 avril : voter mélenchon

      Rien que pour voire la tete des éditocrates qui réclament qu’on nous fasse les poches pour payer des aller retour en jet à fillon un million à sa femme, des assistants à la Marine, des sondages au PS et remplir les coffres au panama des oligarques, ca vaut le cout.

      Allez mes amis, tous ensemble 23 avril, je vote mélencon, tu votes mélenchon, nous votons mélenchon.


    • Alain 14 avril 19:25

      @gibi
      Nous ? Tu oublie une chose camarade : ni dieu, ni maitre. Donc, oublie nous. Tu ne décides pas pour le monde entier.
      Rappel :
      - Mélenchon est Franc-Maçon et la franc-maconnerie roule pour la 6ième république. L’idée viendrait t-elle du peuple ou encore une fois, un franc maçon roulerait-il pour les idées de la franc-maconnerie ?
      - La paix ? Ben voyons. Service dans l’armée pendant un mois. Pour apprendre la démocratie ?
      - L’onu... Ah... l’onu : 5 pays ont un droit de veto au dessus des autres. Quelle grande assemblée de démocratie. Tout le monde est égaux, sauf 5 qui sont plus égaux que les autres. La domination encore une fois.. La domination de quelques riches sur les pauvres. Rien ne change sous le soleil.
      - Mélenchon a une haute opinion de Dassault. Remettra t-il en cause la fabrication d’avions de guerre qui servent à faire plier les pauvres sous la domination des riches ?

      Mélenchon, la paix ? Mensonges. La paix se joue en combattant le militarisme pas en sortant juste de l’otan et en instituant une mois d’active dans l’armée. Cette armée française qui assassinait bien plus qu’elle n’a sauvé.

      Malatesta :
      "L’État est né de la force militaire ; il s’est développé en se servant de la force militaire ; et c’est encore sur la force militaire qu’il doit logiquement s’appuyer pour maintenir sa toute-puissance. Quelle que soit la forme qu’il revête, l’État n’est que l’oppression organisée au profit d’une minorité de privilégiés."

      Mais cet article mensonger a été fait par le PCF. Le parti communiste a toujours trahi la cause du pacifisme et a toujours menti. Un mensonge de plus ou de moins, ca ne fait pas de mal. Quoique...


    • Onecinikiou 15 avril 14:02

      @gibi


      Il très important de rappeler aux incultes dans votre genre, qui ont découvert les luttes sociales avant hier soir, que tous les théoriciens communistes, tant marxistes-léninistes que trotskistes, ont de tout temps condamné avec force l’appartenance des travailleurs et de leurs représentants à la franc-maçonnerie comme une pure trahison de la conscience de classe et une compromission petite-bourgeoise !

      A ce sujet il n’y a pas pire imposteur que notre frère trois points et mitterrandôlâtre Mélenchon, fossoyeur du Parti communiste historique.

    • alkoussekousse alkoussekousse 15 avril 14:19

      @Leonard

      Voter Mélenchon c’est sans doute voter franc-maçon mais plus encore c’est voter pour une Europe fédéraliste. La droite lepéniste se trouve confrontée au paradoxe suivant. Si elle vote Le Pen au premier tour alors il y a 9 chances sur 10 pour que le prochain quinquennat appartienne à l’extrême-gauche. En soi c’est déjà assez embêtant pour un parti nationaliste que de porter au pouvoir un parti ouvertement internationaliste et immigrationniste. Mais il y a pire. Mélenchon est européiste. Pour ceux qui l’ignoreraient être européiste signifie être partisan de l’Europe fédérale avec un budget fédéral très important, des lois supranationales, des transferts importants depuis les pays riches vers les pays pauvres. Tout cela est décrit avec force détails dans cette vidéo qui fait environ 30 minutes et qu’il conviendrait de regarder jusqu’au bout puisqu’elle expose le plan A de Mélenchon : 

      https://www.youtube.com/watch?list=PLFEnc2rjQFCFjbsK8gweN_rzjykLqKWcG&v=lEEjWoy2Lm4&t=1m38s

      Mais, me direz-vous, ce plan A n’a aucune chance de passer et Mélenchon appliquera son plan B qui est la sortie de l’UE. Et bien non, le plan B de Mélenchon c’est le plan A imposé à toute l’UE par la France insoumise. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Mélenchon lui-même : 

      https://www.youtube.com/watch?v=sektMcC_PAk&t=16m52s 

      Autrement dit voter pour Le Pen au premier tour c’est condamner la France au fédéralisme européen. Et c’est pourquoi les électeurs de Le Pen doivent se faire violence en votant utile, en votant Fillon dès le premier tour. 


    • Onecinikiou 15 avril 20:28

      @alkoussekousse


      Illustre tartuffe : Fillon n’est pas moins euro-fédéraliste que Macron, Mélenchon ou Hamon, pour preuve son quinquennat en tant que chef du gouvernement !

      Dois-je rappeler que le quinquennat de Fillon c’est l’instauration du MES (Mécanisme Européen de « Stabilité »), c’est 600 milliards d’€ de dette supplémentaire, 1 million d’immigrés légaux en plus (sans compter de quelques dizaines à quelques centaines de milliers d’illégaux), 700 mille chômeurs de plus, le creusement de notre balance commerciale comme jamais, la guerre de Libye, etc...

      Et vous voudriez qu’une conscience un tant soit peu politisée, qui a de la mémoire, soucieuse de La Défense des intérêts du peuple français, vota encore pour ce sinistre personnage, ce médiocre politicard soumis à la cohorte des euro-mondialistes ? Vous êtes un aliéné mon pauvre.

    • alkoussekousse alkoussekousse 16 avril 03:29

      @Onecinikiou

      C’est faux. Le seul candidat qui ait un projet fédéraliste c’est Mélenchon. Je suis d’ailleurs persuadé que Macron n’est qu’un leurre pour neutraliser ces pauvres cons de centristes et les détacher de Fillon. Le véritable candidat de l’oligarchie c’est Mélenchon, l’européiste fanatique, le mondialiste dément. Son action prolonge celle de Hollande. Hollande a attaqué la France par le bas (les grandes régions avec des compétences élargies) et Mélenchon la dissoudra par le haut avec le fédéralisme européen. Il faut être un fou, un idiot ou une canaille pour ne pas voir en ce fourbe maçon un ennemi irréductible de la France. C’est lui le candidat à abattre : TOUT SAUF MÉLENCHON !

    • JL JL 16 avril 09:28

      @alkoussekousse


       
       Mélenchon et le fédéralisme européen
       
       
       alkoussekousse, Vous dites : ’’Le seul candidat qui ait un projet fédéraliste c’est Mélenchon.’’
       
       

       Dans un article du Point on peut lire ceci :
       
       ’’ L’UE progresse vers le fédéralisme Les États de l’Union se dirigent vers davantage d’intégration financière, budgétaire et économique pour lutter contre la crise Source AFP ’’
       
       
       Question alkoussekousse : 
       
      A votre avis, est-ce que c’est Mélenchon qui est derrière cette marche forcée vers le fédéralisme ?
       
       

      Bien sûr que non ! Mon avis, alkoussekousse ? Vous êtes un désinformateur ; pire, vous êtes un fieffé troll menteur, anti Mélenchon.

    • JL JL 16 avril 09:37

      @alkoussekousse

       vous dites : ’’Le seul candidat qui ait un projet fédéraliste c’est Mélenchon. ’’

       
       C’est absolument faux !
       
        Dans un article du Point on peut lire ceci : 
       
       
       
      Et ce n’est certainement pas Mélenchon qui est derrière cette marche forcée vers le fédéralisme.
       
      alkoussekousse est un troll qui propage des mensonges à l’encontre de Mélenchon et la France Insoumise au profit de la Droite et l’extrême droite..
       


    • alkoussekousse alkoussekousse 16 avril 14:11

      @JL

      « A votre avis, est-ce que c’est Mélenchon qui est derrière cette marche forcée vers le fédéralisme ? »


      Mélenchon est l’un des innombrables fanatiques qui servent la cause mondialiste. Il n’en est ni l’initiateur, ni le grand manitou. On sait, grâce à Pierre Hillard, Caroll Quigley, Antony Sutton qui furent le grands princes anglo-saxons du mondialisme jusqu’au années 50 du siècle dernier : Cecil Rhodes, Alfred Milner (le véritable auteur de la déclaration Balfour), Philipp Kerr, Lionel Curtis... A leur côté des compagnons de route du calibre de Coudenhove Kalergi ou Jean Monnet. Voici le lien vers un article de Pierre Hillard sur le Réseau Voltaire où il fait un point succinct de tout ce qu’il faut savoir sur le mondialisme. Pour avoir les sources (qui ne figurent pas dans l’article) il faudra lire les ouvrages de Pierre Hillard parce que voyez-vous il n’y a aucun complot, tout est sourcé, public. Si les gens ne savent pas c’est parce qu’ils ne veulent pas savoir :

      http://www.voltairenet.org/article164176.html

      L’article est très long. Mais vous avez l’essentiel des origines récentes du mondialisme (entre la fin du XIX et la moitié du XXe). Qui dirige aujourd’hui le mondialisme ? On sait qu’il y a des réseaux, on sait que le CFR et le RIIA jouent un rôle central. On sait que Mélenchon est bien en dessous, dans la hiérarchie mondialiste, qu’un Jean Monnet hier. Il est d’ailleurs ridicule de prétendre que Monnet était payé par la CIA : bien avant que la CIA n’existe il était lié au groupe Milner. Monnet était un homme de l’ombre qui a imposé aux peuples européens la construction européenne, avec astuce, détermination et même mysticisme (c’est son biographe qui le dit). Mélenchon un larbin qui agit en plein jour, avec brutalité, en assumant sa volonté dictatoriale et en désignant des boucs émissaires : il veut imposer à l’Allemagne et à l’UE des transformations que l’immense majorité des peuples rejettent et il fait de Merkel, pauvre larbine comme lui, son bouc émissaire.

    • alkoussekousse alkoussekousse 16 avril 14:22

      @JL

      Prouve-le, prouve que le programme de Fillon, de Hamon, de Macron est fédéraliste. 


      C’est quoi le programme de Mélenchon ? 
      Des transferts (jusqu’à hauteur d’au moins 10%) depuis les pays riches vers les pays pauvres. 
      Le financement des dépenses par l’emprunt massif non plus des états nationaux mais de la BCE (la fameuse émission d’euro bond). 
      Des impôts communautaires. 
      D’où je tire cela ? De Liem Hoang-Ngoc, l’économiste de la France Insoumise lui-même qui s’exprime longuement devant Jacques Sapir sur Radio Sputnik :


      On attend tes preuves pour les autres candidats, trollesque farceur !

    • JL JL 16 avril 15:10

      @alkoussekousse
       

       je n’ai pas 30 minutes à perdre pour un lien fourni par quelqu’un que je considère comme un désinformateur. Je me répète donc ici, puisqu’il le faut :
       
       vous dites : ’’Le seul candidat qui ait un projet fédéraliste c’est Mélenchon. ’’
       
       C’est absolument faux ! Dans un article du Point on peut lire ceci : 
       
      « L’UE progresse vers le fédéralisme : Les États de l’Union se dirigent vers davantage d’intégration financière, budgétaire et économique pour lutter contre la crise Source AFP  »
       
       
      Et ce n’est certainement pas Mélenchon qui est derrière cette actuelle marche forcée vers le fédéralisme. 

    • JL JL 16 avril 15:18

       Maintenant, c’est toujours le même refrain : quand on a dit fédéralisme, on n’a rien dit. 

       La question est :quel fédéralisme, pour quoi faire. ? Si c’est une Europe contre les peuples, c’est clair qu’on n’en veut pas. 
       
       Si c’est une Europe sociale,alors il ne faut pas en faire un croquemitaine.
      Quel(le) candidat(e) est pour une Europe fédérale ?


    • alkoussekousse alkoussekousse 16 avril 16:25

      @JL

      « je n’ai pas 30 minutes à perdre pour un lien fourni par quelqu’un que je considère comme un désinformateur...  »


      Ce qui s’énonce sans preuve se réfute sans preuve ! smiley

    • alkoussekousse alkoussekousse 16 avril 16:35

      @JL

      « Maintenant, c’est toujours le même refrain : quand on a dit fédéralisme, on n’a rien dit. »

      JL veut reconstruire l’URSS ! Il est vrai que comme réussite économique et sociale ce modèle se pose là. 

      Mais il y a plus : à quoi a servi l’URSS si ce n’est à pousser vers le libéralisme le plus échevelé tous les pays naguère communistes ?!

      On a la preuve que même s’il est sincère, ce dont tout le monde doute (il suffit de voir son patrimoine !), à long terme Mélenchon le fédéraliste travaille pour le capitalisme libéral, la finance, les USA et les sionistes.

    • Onecinikiou 16 avril 16:36

      @JL


      L’angle mort de l’analyse de l’universaliste Mélenchon, franc-maçon de père en fils (c’est important de le rappeler puisque cela structure visiblement et incontestablement son corpus idéologique), ainsi que le mensonge originel qui préside à la destiné de la construction européenne depuis le début, est évidemment le fait qu’il n’y a pas de peuple européen, mais DES peuples en Europe. 

      D’où la folle utopie de ceux qui ont espéré constituer les Etats-Unis d’Europe, ou les Etats-Unis en Europe.

      Or, et il serait trop fastidieux de le démontrer ici, mais une monnaie - pour nous cantonner à la seule monnaie - ne peut correspondre qu’aux aspirations et compétitivité de l’appareil productif d’un peuple et d’un seul. 

      Le simple fait que la démographie soit différente selon les pays en Europe, et donc nécessairement les taux d’inflation, justifie (comme le met parfaitement en évidence Sapir) des monnaies nationales différentes et une variation des taux de change afférents. 

      En définitive, une monnaie, mais aussi un système législatif et politique, ne peut correspondre qu’à un peuple en tant qu’il représente un principe de solidarité et un sentiment d’appartenance, dont il serait vain de croire qu’ils pourraient être décrétés sur commande, faisant fie des siècles d’une lente et patiente constitution. L’économie rejoignant ici la grande politique, pour ne pas dire l’anthropologie. 

      Toute chose qui est systématiquement niée par l’universalisme et l’humanisme hors sol et désincarné consubstantiels de la pensée gauchiste de Mélenchon et consorts. C’est en cela que son incohérence est criante, et rédhibitoire. 

    • JL JL 16 avril 17:58

      @alkoussekousse
       

      dites moi ce qu’il y a dans cette vidéo de Radio Sputnik que vous proposez, sinon je l’ignorerai.
       
      ’’JL veut reconstruire l’URSS !’’
       
       Hahaha ! J’espère qu’ils en parleront ce soir dans les jités.

    • JL JL 16 avril 18:05

      @Onecinikiou et alkoussekousse,

       
      Le premier dit : ’’il n’y a pas pire imposteur que notre frère trois points et mitterrandôlâtre Mélenchon, fossoyeur du Parti communiste historique.’’
       
       Le second clame : ’’ JL veut reconstruire l’URSS ! ’’
       
      Quand on reproche à son ennemi tout et son contraire, alors c’est qu’on est sans arguments.
       

    • alkoussekousse alkoussekousse 16 avril 18:06

      @JL

      « dites moi ce qu’il y a dans cette vidéo de Radio Sputnik que vous proposez, sinon je l’ignorerai. »


      Il y a les détails du programme économique de Mélenchon le collabo, l’européiste et le maçonnard. Mais franchement qui se soucie de l’enflure égotique d’un tartempion du mondialisme ! smiley

    • JL JL 16 avril 18:19

      @alkoussekousse
       

       
       Mélenchon l’européiste ? Vous préférez un grand marché, ouvert à tous les prédateurs de la planète, nain politique que se disputeront bientôt les autres puissances mondiales comme les crocodiles se disputent les proies dans les marigots ? 
       
       Mélenchon le collabo ? Avec qui ? Avec les démocraties de gauche ? Et c’est ça qui vous défrise ? Pour moi les collabos sont les Macron et autres Young leaders, inféodés à la finance internationale et au NWO . Le collabo c’est celui dont Rotschild finance la campagne électorale. C’est celui-là votre poulain ?
       

       Pour les détails du pgm économique de Mélenchon, merci, pas besoin de radio spoutnic, j’ai lu l’original, et je le trouve très bien.
       
       Vous n’avez pas mieux à faire que de répandre ici vos mensonges ?

    • alkoussekousse alkoussekousse 16 avril 18:23

      @JL

      « @Onecinikiou et alkoussekousse,

       
      Le premier dit : ’’il n’y a pas pire imposteur que notre frère trois points et mitterrandôlâtre Mélenchon, fossoyeur du Parti communiste historique.’’
       
       Le second clame : ’’ JL veut reconstruire l’URSS ! ’’
       
      Quand on reproche à son ennemi tout et son contraire, alors c’est qu’on est sans arguments. »

      Sur la forme l’argument de JL est minable. Ce n’est parce que Marine Le Pen est attaquée à la fois parce que nationaliste par les gens sur sa gauche et mondialiste par les gens sur sa droite que l’une au moins des critiques n’est pas vraie. 

      Sur le fond : Si JL et Mélenchon sont sincères alors il veulent reconstruire une dictature collectiviste dont on sait qu’elle est condamnée à l’échec et débouchera sur le triomphe du capitalisme le plus sauvage. Les gens qui voient à très long terme sont capables de faire des plans de ce type : transformons la Russie en empire collectiviste, soutenons-le pendant 80 ans puis laissons-le couler afin de convertir les ex communistes au capitalisme et au libéralisme, pas vrai camarade Hue, pas vrai camarades chinois ?



    • alkoussekousse alkoussekousse 16 avril 19:02

      @JL
      « Mélenchon l’européiste ? Vous préférez un grand marché, ouvert à tous les prédateurs de la planète, nain politique que se disputeront bientôt les autres puissances mondiales comme les crocodiles se disputent les proies dans les marigots ? »


      Le grand marché sans protection douanière, sans contrôle des flux de capitaux, sans contrôle des transferts de technologie, sans contrôle des mouvements migratoires c’est justement l’Europe de gauche que nous a vendu ce pitre de Mélenchon lorsqu’il faisait la retape pour le traité de Maastricht. C’est typique des européistes. A l’époque Mélenchon s’égosillait comme un goret en jurant par tous les diables que le traité de Maastricht qui instaurait le grand marché allait permettre de construire une Europe sociale, protégée, avec de la croissance, des emplois, une hausse du niveau de vie et un système social aux petits oignons. Et aujourd’hui le même charlot se pointe en vociférant qu’il faut faire l’Europe fédérale afin de construire une Europe sociale, protégée, avec de la croissance, des emplois, une hausse du niveau de vie et un système social aux petits oignons. De qui se moque-t-on ? S’il y a une chose à faire, une seule chose à faire c’est bien de sortir du grand marché de Maastricht pour lequel ce salopard de Mélenchon faisait la pute !

      «  Mélenchon le collabo ? Avec qui ? Avec les démocraties de gauche ? Et c’est ça qui vous défrise ? Pour moi les collabos sont les Macron et autres Young leaders, inféodés à la finance internationale et au NWO. »

      Mélenchon est un menteur, un voyou au service des oligarques euro-atlantistes. L’Europe sociale il s’en fout. Hier Mélenchon nous a vendu le grand marché dérégulé avec Maastricht et l’UE et aujourd’hui il nous vend ses boniments en faveur de l’Europe fédérale avec toujours les mêmes promesses fallacieuses qu’il ne tiendra jamais. Oui, Mélenchon est un collabo, un vendu, un traître ! Il est encore pire que Macron, parce que Macron lui on sait qu’il travaille pour les Rothschild, les neocons, les sionistes et les multinationales. Mélenchon ose se présenter, lui le collabo de Maastricht, comme un homme de gauche ! S’il est sincère alors qu’est devenue la gauche ? Et s’il ne l’est pas alors qu’est-il d’autre qu’un voyou ?

  • meslier meslier 14 avril 17:11

    Je pense que si Mélenchon accède au pouvoir , on peut dès maintenant ressortir et aiguiser la lame de la guillotine , les puissants et les financiers peuvent trembler , la Terreur sera de retour ...


    • Croa Croa 14 avril 23:29

      À meslier,
      *
      Oui la Terreur reviendra
      mais les ploutocrates d’aujourd’hui n’y laisseront pas leurs têtes...  smiley
      seulement la bourse !  smiley smiley smiley
      Et comme la Ø n’est pas chienne on leur laissera quand même de quoi vivre.


  • redneck Boris 14 avril 17:14

    Votez Mélenchon et montrez que vous partager ses idées en dessinant un marteau et une faucille sur votre bulletin de vote. 

    Il vous en sera reconnaissant !


    • gibi 14 avril 18:49

      @Boris
      Prenez donc les français pour des cons. Non les français ne voterons pas nul, ils voteront contre les nuls qui roulent pour le MEDEF : Fillon, Hamon, Macron et Le pen.

      On va tous voter pour la paix, la démocratie, la justice (ça ca terrorise les Fillon et les Le Pen, devoir se retrouver devant le juge pour leurs affaires.... ouillle ouille, nous on a pas d’immunité ouvrière, et bien fini pour eux aussi). l’augmentation des salaires, les services publics, la paix ;

      Avec le bulletin mélenchon, c’est moins d’impôts pour le peuple. C’est sortir de la machine à guerre qu’est l’OTAN.

      Avec Hamon, Fillon Macron, Le Pen, c’est la poursuite de la politique du système. Le chômage, les baisse de salaire, les baisse d’impôt pour les riches et les taxes pour les pauvres. Les délocalisations, les travailleurs détachés et le dumping social (et oui la Le PEN ELLE A VOTE POUR).
      Avec la clique des quatres, c’est la guerre et donc la poursuite du terrorisme.


    • alinea alinea 14 avril 22:01

      @gibi
      L’argentin ?


    • Onecinikiou 15 avril 14:07

      @gibi


      Personne ne vous empêche de voter pour qui vous vous voulez, mais pourquoi mentir, pourquoi travestir les lafiats et la réalité historique ?

      Le Front National a évidemment voté CONTRE la directive détachement des travailleurs originelle, qui date de 1996 :


      Quand tous les amis socialistes de Mélenchon - lui-même étant sénateur socialiste à l’époque - votaient POUR !

      Rappelons également qu’il n’y aurait pas eu cette directive SANS le Traité de Maastricht voté 4 ans auparavant, en 1992, un Traité pour lequel Mélenchon a voté des deux mains en y voyant à l’époque, je cite, un « compromis de gauche » !


      La messe est dites, et l’imposture dévoilée.

  • Sozenz 14 avril 21:05

    et encore une fois on passe Asselineau à la trappe ...
    Comme si Melenchon était la seule solution ...

    Vous bossez pour quoi un mec , ou pour un programme , un pays ou le peuple Français ?

    Faites l effort dans vos articles d’ etre clean .
     si vous voulez faire des comparatifs entre les personnes et les programme faites le complétement . ou sinon ; mettez uniquement un programme en valeur ..


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 15 avril 08:44

    Vous avez bien compris ? Avec Mélanchon, préparez les bougies et les fleurs après chaque attentat et chantez « vous n’aurez pas mas haine, tontine et tontaine ».


    • Tall Tall 15 avril 09:32

      @Gilles Mérivac

       
      Et finir comme Jaurès, flingué par un patriote ... quelle gloire pour Mélenchon !

      Dommage pour sa veuve condamnée aux frais de justice après l’acquittement du meurtrier. Le jury ayant pris en compte le désespoir du meurtrier qui avait perdu toute sa famille dans l’attentat djihadiste qui avait tué 850 personnes à Paris 2 jours avant son acte.
       

  • JMBerniolles 15 avril 10:18
    Il est clair que pour ne plus cautionner les agressions impérialistes américaines, il faut sortir de l’OTAN immédiatement.

    Mais il faut aussi retirer les services secrets français, les conseillers et les militaires qui aident Daesh et Al Qaeda en Syrie et au Yémen.

    Il est évident aussi que nous ne pourrons être indépendants sans force de dissuasion.

    Au-delà de l’hystérie médiatique habituelle regardons le cas de la Corée du Nord.
    Ce pays a été victime d’une guerre sanglante où il a tenu en échec la puissance américaine avec l’aide de la Chine. Sa revendication légitime est d’enfin avoir un accord de paix avec les USA.
    Ce qui lui est refusé.

    Sa seule alternative pour peser et résister aux USA et à la guerre économique qui lui est menée est de développer son armement. Qui est maintenant conséquent.
    Le prochain stade que les américains tentent d’empêcher, est, pour la Corée du Nord, de mettre au point un missile intercontinental vecteur d’une charge atomique.

    Après avoir essayé de faire peur à la Corée du Nord avec son porte avion, les géniaux généraux américains ont réalisé qu’il pouvait être coulé. Du coup ils sont passé au stade supérieur, l’envoi de sous marins avec ogives nucléaires. Et ils envisagent la frappe dite préventive.
    Là nous sommes à deux doigts de l’embrasement. Les coréens du nord ont les moyens de frappé également avec des armes atomiques les bases américaines en Corée du Sud et au Japon.

    C’est typique. Dans les agressions américaines ce sont leurs « alliés » de l’OTAN qui sont première ligne, pas eux.







    • Onecinikiou 16 avril 17:43

      @JMBerniolles


      Nous touchons là aux contradictions (apparentes seulement) du discours droits de l’hommiste occidentale, faux nez de l’impérialisme authentique : justifiez des guerres d’ingérence et des interventions armées au prétexte de la menace que représenterait tel ou tel. 

      Le problème étant que l’Empire américain et ses vassaux, au contraire de ceux qu’ils prétendent être des menaces pour la paix mondiale, eux ne font pas que menacer : ils agissent et détruisent. Et notamment tous ceux qui font obstacle à leur domination sans partage. 

      D’où nouvelle contradiction : l’importance et la priorité accordées au développement d’un programme nucléaire militaire pour un certain nombre de pays dans le collimateur de l’Imperium et qui se sentent objectivement menacés par ce dernier.

      Rappeler que les néoconservateurs, méprisable engeance qui a produit la destruction de l’Irak sous faux prétextes (et ses conséquences, dont l’Etat islamique), sont les Hérauts des programmes nucléaires iranien et nord-coréen.

  • Etbendidon 15 avril 14:56

    SCOOP - SCOUPE – SCOOP

     

    Demain jour de paques, création d’un nouveau mouvement le Pi  pour Patriotes Insoumis

    Symbole

     

    En effet, face à la menace du MALcronfillonisme JLM et MLP ont décidé d’additionner leurs forces en créant le Pi


Réagir