vendredi 17 février - par rosemar

Mais où est passée la campagne électorale ?

Depuis des semaines, l'affaire Fillon et ses remous n'en finissent pas de faire des vagues et de secouer la droite : on perçoit des dissensions dans le parti Les Républicains, les sarkozystes voudraient que François Fillon renonce à se présenter... alors que François Fillon tente de résister à la tourmente...

Sous le choc, le candidat des Républicains en vient à annoncer des propositions inspirées par Sarkozy lui-même : la majorité pénale à 16 ans.

Emmanuel Macron, lui, fait son show : il essaie d'attirer vers lui un électorat nouveau quand il déclare, lors de son voyage en Algérie, que la colonisation a constitué "un crime contre l'humanité" : tous ceux qui se sentent lésés par cette colonisation, il cherche des voix dans les banlieues, il ratisse à gauche, faisant preuve d'opportunisme.

A gauche, les divisions perdurent... Pour Mélenchon, la seule candidature unique possible à gauche est la sienne.

Marine Le Pen prospère dans tout ce marasme électoral : les solutions qu'elle propose peuvent conduire au pire, avec une sortie possible de l'Europe et de l'euro...

Mais où est passée la campagne électorale ? Que deviennent les problèmes des français ?

Comment régler le chômage qui gangrène les banlieues ?

C'est sur ce thème que devraient se concentrer les candidats...

Ils devraient proposer des solutions, envisager des stratégies multiples pour juguler le chômage...

En lieu et place, les candidats révèlent leurs appétits de pouvoir, ils sont incapables de s'attaquer à ce problème.

Peut-être le chômage est-il même encouragé pour maintenir les salariés sous pression ?

Il leur faudrait aussi évoquer ce thème : l'éducation, qui est un secteur essentiel dans un monde moderne.

C'est l'éducation qui permet aux jeunes de s'épanouir, de progresser : "L'éducation est l'arme la plus puissante pour changer le monde" disait Nelson Mandela...

Marine Le Pen prône la fin de l’éducation gratuite pour les enfants d'étrangers en situation irrégulière : ces enfants risquent donc de se retrouver dans des écoles communautaires.

François Fillon, quant à lui, propose de réduire de manière drastique le nombre de fonctionnaires, donc le nombre d'enseignants...

Benoît Hamon fait un éloge appuyé de la politique menée par Najat Vallaud-Belkacem dont on connaît, pourtant, les résultats désastreux.

Le débat d'idées s'efface devant des stratégies électorales, on en oublie l'essentiel...
 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/02/mais-ou-est-passee-la-campagne-electorale.html

 



57 réactions


  • Bartneski bartneski 17 février 10:27

    D’après les sondages médias :

    30% des électeurs de macron sont certains de leur choix 

    50% des électeurs de hamon sont certains de leur choix

    60% des électeurs de fillon sont certains de leur choix

    70% des électeurs de lepen sont certains de leur choix

    80% des électeurs de mélenchon sont certains de leur choix

    En appliquant ce ratio aux derniers sondages média, cela donne :

    lepen (25,5 x 0,7 ) = 17,85

    fillon ( 18,5 x 0,6 ) = 11,11%

    mélenchon ( 11,5 x 0,8 ) = 09,2%

    hamon ( 14,5 x 0,5 ) = 7,25%

    macron (19,5 x 0,3 ) = 5,85%

    Même calcul avec le sondage redressé Filteris Euromédiations (http://www.entreprendre.fr/kateline-robinet) :

    lepen (20,9 x 0,7 ) = 14,63%

    mélenchon ( 18 x 0,8 ) = 14,4%

    fillon ( 22,9 x 0,6 ) = 13,74%

    macron (19,4 x 0,3 ) = 5,82%

    hamon ( 8,4 x 0,5 ) = 4,2%

    C’est pas beau les statistiques ?


  • mollard lionel mollard lionel 17 février 10:28

    on en oublie l’essentiel... comme à chaque fois, les affaires sont toujours de la partie, il faudra attendre trois semaines avant le premier tour, pour peut être voir la sagesse l’emporter. Mais le résultat, ne conviendra pas à grand monde, mouais c’est juste mon avis !


  • rogal 17 février 10:47

    « (...) conduire au pire, avec une sortie possible de l’Europe et de l’euro ». Pire encore que sortir de l’UE, la soi-disant Europe : y rester.


    • rosemar rosemar 17 février 12:40

      @rogal

      La sortie de l’Europe et de l’euro, cela risque bien d’être le pire : la dette française, détenue par des investisseurs étrangers va flamber, et ce sera terrible pour notre économie.

    • doctorix doctorix 17 février 15:09

      @rosemar
      Arrêtez ces bêtises.

      2100 milliards d’euros de dette deviendront deviendront 2100 milliards de francs.
      Si on dévalue de 10% par rapport à l’euro, on gagne 210 milliards.
      Sur le dos des assureurs (19% de la dette) et d’investisseurs étrangers (plus de 60%°).

    • Ar zen Ar zen 17 février 15:21

      @rosemar

      Savez vous que la dette française est « remboursable » dans la monnaie qui a cours dans le pays ?

      Comme le souligne le docteur X, les 2100 milliards d’euros se transformeront en 2100 milliards de francs, à quelque chose près (mais trop long à expliquer).

      Vincent Brousseau l’analyse d’une manière détaillée. Vous pouvez vous informer si vous voulez en savoir plus et surtout « mieux » que ce que les « merdias » peuvent dire en véhiculant de gros mensonges. C’est certain que les détenteurs de la dette ne voient pas ça d’un bon œil. Si vous en êtes, il faut serrer les fesses et mettre tout en œuvre pour que la France reste dans l’UE. Si vous n’en êtes pas, votre intérêt est de sortir de l’UE de manière à commencer à éponger cette dette pourrie en donnant toute sa liberté de manoeuvre à la banque de France.


    • doctorix doctorix 17 février 15:34

      @Ar zen

      Les lecteurs de 20 minutes connaissent bien François Asselineau. Il connaissent aussi bien les autres candidats. Ils ont donc eu un vrai choix, eux.
      Mais regardez ce que donnent les intentions de vote dans les milieux où ce candidat est connu (en bas de l’article) :


      On peut en déduire :
      1) que l’oligarchie ne veut surtout pas qu’il soit connu.
      2) que s’il a ses 500 signatures, il aura quelques semaines pour se faire connaître
      3) et que si on se fie à ce sondage, il sera élu.
      4) que s’il n’a pas ses 500 signatures, il y a déni de démocratie.


    • Xenozoid Xenozoid 17 février 15:38

      @doctorix

      si il n’avait pas besoin de 500 sig il ferait quoi ?
      dénoncer les légalistes qui ont laisser perpetrer ce systeme elitiste ?

    • rosemar rosemar 17 février 17:49

      @doctorix

      Et les taux d’intérêt qui vont flamber, qu’est-ce que vous en faites ?

    • Ouallonsnous ? 17 février 18:55

      @rosemar

      Rosemar, vous prenez les vessies des sondages et du propaganda staffel du régime pour des lanternes !


    • mmbbb 17 février 19:34

      @rosemar « Ils devraient proposer des solutions, envisager des stratégies multiples pour juguler le chômage. »" ben oui il y a du chomage il faut être une intello de l ’education nat pour ecrire ce type de phrase Quittez votre institution et essayer de creer une boîte dans ce pays . Quant a la dette et oui ce sera terrible le jour ou le salaire des profs devra etre reduit comme en Grece. 


    • rosemar rosemar 17 février 23:25

      @mmbbb

      Et pas seulement le salaire des profs...

    • doctorix doctorix 18 février 10:39

      @rosemar

      Et les taux d’intérêt qui vont flamber, qu’est-ce que vous en faites ?

      Nul besoin d’emprunter à l’étranger quand on a le pouvoir de frapper monnaie. C’est l’Etat qui prête, à taux zéro au besoin, pour soutenir son industrie.
      Pourquoi emprunter à des banques privées quand on peut s’auto-financer ? Pour le plaisir de payer des intérêts ? C’est ce qui nous tue depuis 1973, puis Maastricht, et avant, 1913 avec la création de la FED.

  • Gabriel Gabriel 17 février 10:49
    Mais où est passée la campagne électorale ?
    Réponse : sur internet (voir les vidéos de la France insoumise). 

    • rosemar rosemar 17 février 12:44

      @Gabriel

      Mélenchon veut-il vraiment gouverner ?



      Est-il fiable et solide ?

    • Gabriel Gabriel 17 février 14:06

      @rosemar
      Comme je l’ai déjà dis à plusieurs reprises, on se fiche de la personnalité de tel ou tel ce qui importe, c’est le programme, les propositions et rien d’autre. Voyez les programmes des autres candidats, du vent, rien du vent et beaucoup de vide excepté peut-être celui de Marine Le Pen. Voilà à quoi le choix se limite. Personnellement je pense que la France insoumise est notre dernière chance.


    • Ar zen Ar zen 17 février 17:59

      @Gabriel

       Je pense que vous n’avez pas fait le tour de la question. François Asselineau a un programme. Que vous évoque t-il ? Quelles sont vos critiiques à l’égard de celui ci ?

      En ce qui concerne le programme de Mélenchon, même s’il me plait, il est impossible à mettre en oeuvre en restant dans l’UE. Mélenchon le sait. Donc, pourquoi présenter un programme irréalisable dans le cadre des traités ? C’est dingue !

    • Rou’letabille 26 février 08:44

      @Ar zen

      Mais dans tous les cas, Mlenchon veut sortir des traits, il l’a bien dit :

      Plan A : en proposant une refondation dmocratique, sociale, et cologique des traits europens par la ngociation

      Plan B : en stoppant la contribution de la France au budget de L’OE, rquisitionnant la Banque de France pour reprendre le contrle du crdit et de la rgulation bancaire, mettant en place un contrle des capitaux et des marchandises aux frontires nationales, et en construisant de nouvelles cooprations culturelles, ducatives, scientifiques, etc avec les tats qui le souhaitent.

      Donc il propose un programme qu’il pourra tenir.


  • Daniel Roux Daniel Roux 17 février 11:16

    Qu’est-ce qu’une campagne électorale ? Des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient.

    Rappelez-vous qu’un type aussi démagogue, menteur, perturbé, notoirement incompétent et malhonnête que ( à compléter) a été élu au suffrage universel.

    Comment une telle catastrophe a t-elle pu arriver ? Parce que les médias dominants contrôlés par les financiers de hauts vols, manipulent efficacement les électeurs en les inondant de propagandes, en déformant les informations, en censurant et ridiculisant les candidats honnêtes, en détournant l’attention des vrais sujets vers de faux sujets... etc..

    La méthode pour choisir son candidat ? Si vos revenus sont inférieurs à 30 000 € par an, votez Mélenchon. Entre 30 000 et 50 000 € : Hamon. Plus de 50 000 € : Macron.

    Et Le Pen, et Fillon, demanderez-vous ? Je répondrai ce que j’écris à la fin de mes articles :

    Ne votez plus pour vos ennemis.  

    Ou ne venez plus vous plaindre..


    • rosemar rosemar 17 février 12:46

      @Daniel Roux

      Les médias ont réussi à dézinguer Fillon : est-ce un candidat honnête ? et ne représente-t-il pas plus qu’un autre le monde de la finance ?

    • doctorix doctorix 17 février 15:24

      @rosemar

      Les media ont dézingué Fillon et nous allons dézinguer les autres malhonnêtes. A la fin, il ne restera qu’Asselineau, qui est providentiellement le meilleur choix.
      Dommage qu’il ne soit choisi que par le jeu des chaises tournantes, car il aurait mérité de passer au premier tour.
      Et si ce n’est pas en 2017, ce sera en 2022. On est pressés, mais patients.

    • rosemar rosemar 17 février 17:50

      @doctorix

      Asselineau ? Mais c’est qui ? Je plaisante à peine...

    • doctorix doctorix 18 février 10:48

      @rosemar
      Je pense que vous saurez qui c’est bien plus tôt que vous ne croyez.

      Et vous feriez mieux de participer au mouvement plutôt que de vous mettre en travers.
      Parce qu’au fond de vous, vous savez que c’est le meilleur programme, le seul parfaitement cohérent et sans faille, du moins si vous l’avez lu. 
      Et c’est le cas de la plupart des intervenants ici, on dehors des trolls. On vous pardonne, parce que même les plus grands esprits ont du mal à admettre qu’ils se sont trompés, en science et ailleurs.
      C’est juste humain, un banal pêché d’orgueil.
      Mais il y a des erreurs qui coûtent cher.

    • Rou’letabille 25 février 18:36

      J’ajouterai même : 


      La méthode pour choisir son candidat ? Si vos revenus sont inférieurs à 30 000 € par an, votez Mélenchon. Si vous avez 30 000 € par an, ou plus, pensez à ceux qui n’ont pas votre chance, et votez Mélenchon. 

  • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 17 février 11:17

    Il ne sortira rien de cette campagne, c’est déjà acté, c’est déjà pourri.
    Vous ne pouvez faire du propre avec du sale et le sale est chez chacun de ces providentiels. Qui a le cul propre garanti à 100% ?
    Ajoutez les trucs, sans logique, à séduire tel ou tel type d’électorat.

    Quant aux vrais problèmes : chômage, éducation, fiscalité, sécurité, santé, etc ... nous allons reperdre 5 ans. Je suis déçu d’avance ... mais pouvait il en être autrement.


  • philippe baron-abrioux 17 février 11:35

     Bonjour Rosemar ,

      Mais où est passée la campagne électorale ?

     une campagne électorale suppose qu’il y aurait des électeurs qui s’y intéressent et se déplacent pour aller voter .

     la question qui me vient à l’esprit est plutôt :

       Y AURA T IL ENCORE  DES ELECTEURS QUI ACCEPTERONT DE SE DEPLACER  ?

     bonne fin de journée !

     P.B.A

     


    • rosemar rosemar 17 février 12:48

      @philippe baron-abrioux

      Pour ma part, je voterai, pour empêcher Marine Le Pen d’accéder au pouvoir.

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 17 février 13:22

      @rosemar

      c’est comme ça qu’ils arrivent à faire élire par défaut ceux que l’on regrette d’avoir élus depuis quinze ans, et toujours en utilisant la même famille comme repoussoir.

      L’inventeur du « vote utiles » doir être milliardaire s’il a déposé un brevet !

    • rosemar rosemar 17 février 13:41

      @Jeussey de Sourcesûre

      C’est probable, mais je ne veux pas laisser mon pays aux mains du FN. Et, vous ?

    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 17 février 13:59

      @rosemar

      Que ce soit le FN ou une autre « team », c’est pareil, on l’a déjà dans le cul.
      Quand les gens comprendront qu’ils ne décident rien ...


    • philippe baron-abrioux 17 février 16:48

      @rosemar

      DE NOUVEAU ,

        moi aussi , Rosemar , j’irai voter .

       comment, pour quoi , pour qui , je ne le sais pas encore .
       
        pour quoi , on ne sait encore rien des programmes , tous attendant des décisions ou de justice ou de partis .

        pour qui , on ne sait pas encore qui sera candidat réellement tant les jeux politiciens s’entrecroisent et que les grands écarts sont à l’honneur ou que certains déjà déclarés (de façon certaine selon eux) savent parfaitement qu’ils n’ont aucune chance d’être présents au second tour et même qu’ils n’en ont réellement aucune envie .

       à moins que le choix qui nous reste ne soit que celui du moindre mal , c’est à dire un vote qui ne marque que notre appartenance à la communauté nationale , d’un majeur encore détenteur de ses droits civiques , inscrit sur des listes électorales , encore à peu près sain d’esprit auquel des femmes et des hommes qui se déclarent ou se sont déclarés candidats ont offert le pire spectacle de tout ce que la pire de la « politicaille » concentre , du jamais vu ou presque avec tous les travers et les turpitudes qui depuis très longtemps entrainent le dégoût de l’ensemble de nos représentants , élus ou simples conseillers politiques et donc l’abstention que par leur comportement ils ont installée et qui finalement leur convient assez bien ( ils ne la dénoncent d’ailleurs que rarement ) .

       voter pour éviter que X... ne remporte la victoire , voter pour le moins mauvais parmi ceux qui se présentent , tout cela on l’a connu .

       mais cela (j’ai du mal à m’en satisfaire )doit il devenir la règle pour autant , être la seule façon de se déterminer tous les cinq ans , ou doit on attendre une phase explosive , violente pour que ces bataillons qui prétendent nous gouverner comprennent enfin qu’on est en droit d’attendre d’eux des comportements respectueux du peuple de France , de ses habitants et résidents ?

       rien de bien motivant dans tout cela, je le reconnais , désolé ! mais je me déplacerai pour indiquer que mon inscription sur les listes électorales me le permet encore et que ce droit, je n’ai aucune envie d’y renoncer  .

       bonne fin de journée !

       P.B.A

       

       

       


    • Ar zen Ar zen 17 février 18:07

      @rosemar
       Vous pouvez voter Asselineau, un programme de rassemblement hors clivage. 


    • mmbbb 17 février 19:39

      @rosemar macron le pen au 2 eme tour !


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 17 février 11:35

    Ce qui sera décisif, ce seront les législatives, mais là, il n’y a non seulement pas de campagne du tout, mais même pas d’information... juste des pourparlers entre état-majors pour se répartir les sièges et les parts du gateau.


    Par exemple, le PC fait mine soutenir Mélenchon à la présidentielle, mais négocie avec le PS pour les législatives.

    Pierre Laurent a expliquér : « Nous sommes libres de discuter avec vous de ce sujet, puisque Mélenchon a décidé unilatéralement de présenter des candidats contre des députés communistes sortants. »

    La vie politique se résume aujourd’hui à l’électoralisme, pilier du cliéntélisme.

    • rosemar rosemar 17 février 12:56

      @Jeussey de Sourcesûre

      En effet et voici un spécialiste de l’électoralisme :




    • philippe baron-abrioux 17 février 17:04

      @Jeussey de Sourcesûre

       Bonjour Jeussey ,

       entièrement d’accord avec votre commentaire .

      les législatives qui , sauf accident toujours possible ;, feront suite à la présidentielle seront sans aucun doute décisives et j’inclus même l’intervalle entre les deux types d’élections qui pourrait être moins calme que souhaitable .

       le climat actuel ne m’inspire rien de bon pour aucune des deux échéances présidentielles et législatives car il semble que même les institutions soient depuis quelques jours remises en cause alors que jusqu’à peu , elles constituaient tant bien que mal les seuls éléments qui demeuraient encore fiables et solides .

       bonne fin de journée !

       P.B.A


  • microf 17 février 13:45

    Très bonne question. A sa lecture du titre, ma première réaction a été de rire, j´ai tellement rigolé, car c´est vrai, il n´y a pas de campagne.
    Eh bien oui oú est la campagne ? très bonne question.
    Mais c´est fait exprès pour qu´il n´y ait pas de campagne. Les Francais sont roulés dans la farine, on les divertit par des faits divers pour qu´il n´y ait pas de campagne, pour qu´ils ne réfléchissent plus, et á la fin, qu´ils votent pour n´importe quel aparachik du microscome, voila pourquoi il n´ya pas de campagne.
    Avec une campagne, il faut, expliquer, s´exprimer, promettre même si on ne tiendra pas ses promesses, mais lá, jusqu´á aujourd´hui, rien, alors, aux Francais d´en tirer les lecons et de faire subir aux candidats, les conséquences de cette non campagne.


  • oncle archibald 17 février 14:25

    Qu’on l’aime ou pas François Fillon avait un programme, clair, net, précis, qui prétendait être un remède au chômage qui gangrène la vie sociale .... 


    il est assez curieux qu’on fasse tout chaque jour pour l’empêcher d’exposer son argumentaire en s’attaquant directement à sa personne. Je ne crois pas du tout que ce soit « le hasard » qui gère ce calendrier des « casseroles ». 

    Ce tapage médiatique autour d’un non événement est clairement destiné à occulter l’absence de toute possibilité d’un accord cohérent des tres diverses gauches sur un programme présidentiel. J’ajoute que Fillon n’a jamais été ma tasse de thé mais qu’il soit la cible unique d’une pratique très répandue il y a quelques années et encore aujourd’hui pour certains me gêne considérablement. 

    Nous méritons mieux qu’une campagne de coups bas et l’élection encore une fois au rabais d’un président qui ne plaira pas vraiment à une majorité de Français mais paraîtra simplement le moins pire.

    • rosemar rosemar 17 février 14:37

      @oncle archibald

      Le programme de Fillon est terrible pour les gens modestes : une purge amère.
      A qui peut-il plaire si ce n’est aux nantis ?

    • doctorix doctorix 17 février 15:17

      @oncle archibald

      Fillon a eu 5 ans pour combattre le chômage. Il a régné pendant cinq ans et le chômage est passé de 7,5 à 10,5%.
      La dette est passée de 1152 milliards à 1789 milliards.
      Et vous en voulez encore ?

    • Gavroche Gavroche 17 février 15:57

      Bonjour @oncle archibald


      « il est assez curieux qu’on fasse tout chaque jour pour l’empêcher d’exposer son argumentaire »

      Il faudrait qu’il soit fou pour le faire, vu la nature du « programme jugé désastreux même par ses copains les LR dont les centaines de députés n’ont pas envie de perdre dans quelques mois leur poste lucratif....

      Ce n’est qu’une tactique pour justement ne pas parler du »programme". S’il le fait il est cuit. Ou alors en reniant totalement ce qu’il a annoncé il y a peu, ce qui serait encore pire. 

      Il faut ouvrir les yeux, ce qui se trame en coulisse est loin de nous effleurer la pensée. Il est fichu de chez fichu Fillon, il va falloir rêver d’autre chose.

      Bonne journée.

    • oncle archibald 17 février 17:32

      @rosemar : ben justement, laissez le donc exposer son projet et il se coulera tout seul si une majorité pense comme vous. À moins que vous ne pensiez qu’en France il y ait une majorité de nantis, auquel cas il serait logique qu’il soit élu ! Je pense qu’il n’est jamais bon d’empêcher qui que ce soit de s’exprimer. 


    • oncle archibald 17 février 17:34

      @Gavroche : ah, OK ! C’est lui même qui a monté tout ce bazar avec la complicité du parquet financier .... Je n’y avais pas pensé. Super Mariolle le mec Fillon !


    • Gavroche Gavroche 17 février 17:54

      @oncle archibald


       C’est pas lui le mariole mais ceux qui le conseillent aux LR . Que des enfants de coeur. smiley

      Je crois qu’il ne faut pas être naïf. Aucun député ou élu LR n’a envie de se faire hara kiri avec le programme deFillon. Sont pas fous.

      En tout cas il doit bien regretter ses déclaration d’avant campagne. l y a déjà eu le feu au pays pour la loi El Kohmri , somme doute assez douce à coté, , alors imaginez ce que ce sera quand on pleurera la sécu , les 47 heures de travail payées 35, plus d’heures sup, le temps de travail à la carte au bons soins des patrons, la suppression de ISF, l’augmentation de la TVA, des milliards au patronat sans emplois à la clef !........

      Si Juppé et d’autres ( on peut pas le traiter de gaucho) jugeait déjà ce programme comme terrifiant je m’étonne que ce joli projet ne vous déplaise pas. Sauf si vous payez l’ISF, dans ce cas ;...

      Les députés UMP et UDI se savent en danger, pour leur réélection, ils n’ont aucun intérêt à laisser Fillon poursuivre sa campagne avec un tel programme. Il y aura bien des surprises d’ici là.

      D’autant qu’à coté le programme de Lepen ressemble à celui qu’aurait pondu le PCF smiley
       Ma là peu de gens croiront à sa réalisation ;.

      cordialement.

    • rosemar rosemar 17 février 18:59

      @oncle archibald

      Le problème, c’est la dispersion des voix au premier tour : combien de candidats vont se présenter ?

    • oncle archibald 17 février 19:36

      @rosemar : non le problème c’est le remettre l’économie en marche après un quinquennat Hollande qui n’a pas brillé sur ce point la, avec pour conséquence l’augmentation du chômage qui l’a empêché de se présenter. C’est bien beau les moulinets de bras et les promesses démagogiques mais la réalité de l’endettement et le nécessaire redressement des comptes seront opposables à n’importe quel élu, même ceux qui prétendent le contraire, l’exemple de la Grèce et de Mr Tsipras ne semble pas les avoir impressionnés. Pourtant il y a de quoi réfléchir.


    • doctorix doctorix 18 février 11:01

      @oncle archibald

      Pour remettre l’économie en marche, il n’y a que deux moyens.
      Se soustraire aux normes (diktats) de Bruxelles (donc quitter l’EU).
      Retourner au franc, et le dévaluer de 10% par rapport à l’Euro.
      C’est ainsi que nous retrouverons notre compétitivité, que nous attirerons des capitaux étrangers, que nous retrouverons notre capacité à nous auto-financer, que nous faciliterons nos exportations (moins chers), que nous découragerons nos exportations (trop chères), et qu’ainsi nous ferons reculer le chômage de 2 millions de personnes.
      Est-ce que c’est trop simple pour être compris ?
      Tsipras a manqué de courage : il devait quitter l’EU et l’Euro. C’est pourquoi il a perdu.

    • oncle archibald 18 février 13:00

      @doctori : parce que vous croyez que quitter l’UE et l’Euro va annuler notre dette et nous dispenser de la rembourser ?


    • doctorix doctorix 18 février 15:09

      @oncle archibald
      D’une part, nos débiteurs vont se faire enfler de 210 milliards, par la dévaluation attendue et souhaitable, ce qui n’est pas rien.

      Ensuite, une grande partie de cette dette est contestable, et un audit pourrait probablement l’amputer largement.
      Ca fait quarante ans que cette dette est née tout à fait artificiellement, on n’est pas obligés de se faire empapaouter jusqu’à la saint glinglin. Je pense que les intérêts déjà versés, devraient la couvrir en grande partie, si on reconsidère les taux d’intérêts invraisemblables pratiqués au moins à certaines époques.
      Mais je ne sais pas ce que pense l’UPR de la façon de traiter cette dette, qui n’est pas plus remboursable que les dette astronomiques des autres pays.

    • oncle archibald 18 février 16:19

      @doctorix : ah bon ? Elle n’est pas libellée en Euros ou en dollars la dette ? Et le taux de change ne prendra pas en compte l’inflation ? En rêve ! Un état qui renierait sa signature il pourrait quoi au niveau du commerce international ? Conseiller à chacun de planter des patates dans son jardin s’il veut pouvoir bouffer demain !


    • oncle archibald 18 février 16:25

      @doctorix : ce qui est rigolo aussi c’est d’affirmer que le taux de change du « nouveau franc » sera de 1,10 NF pour un Euro ! Ce sont ceux qui ont des monnaies fortes qui fixent les taux de change ! Les allemands ont eu pendant un temps après leur défaite de 1945 des timbres à plusieurs milliers de marks pour envoyer leurs vœux de nouvel an ! dans les années 60-70 nous allions tous en vacances en Espagne parce que la peseta ou rien c’était à peu près pareil .... pour les étrangers qui avaient des Francs, des Livres ou des dollars, parce que curieusement les Espagnols trouvaient tout très cher !


    • doctorix doctorix 18 février 21:03

      @oncle archibald

      Vous avez tort sur les deux posts.
      La dette est en euro, et deviendra en francs, avec un franc pour un euro. C’est élémentaire et connu de tout le monde.
      Et le franc perdra 10% et pas plus, comme la livre a perdu 9% après brexit (qui est acté, et tout se passe comme si c’était fait)..
      Parce que notre économie est et restera la cinquième mondiale. Et ne peut que prospérer après frexit.
      C’est en tous ce que disent plusieurs prix Nobel d’économie, Hart, Stglitz...

  • Gavroche Gavroche 17 février 15:50

    Bonjour


    Le programme de Fillon, aux dires de Juppé et bien d’autres responsables de droite , est une atteinte sans précédents au social, d’une violence inouïe contre les plus démunis, d’une extrême largesse pour les riches.


    Si la droite le dit elle même que c’est une saloperie, c’est que ce doit être encore pire que ça ! Les émeutes garanties juste après les élections !! 

    Heureusement qu’il est « empêché » de le développer , son programme !! Sinon il serait à 3% !! Mieux vaut parler de pénélope et gagner du temps.

    Mais qui dit que tout ça n’est pas venu fort à propos pour qu’il parle d’autres choses ? Et si le Penelopegate n’était qu’une machination diabolique ? 

    Les députés frondeurs des LR qui voulaient que Fillon se retire ne sont certainement pas venus devant les télés de leur propre initiative.  Envoyés par qui ?

    Si Fillon est élu une question va se poser : Il sera le collaborateur de qui ? Les vrais chefs sont en coulisse.

    Ce qui me trouble c’est qu’il y aura toujours des malheureux affamés pour soutenir les puissants qui veulent les croquer. Non seulement ils adhèrent, mais de plus ils militent avec ardeur en leur faveur !!
    Comment est ce possible ?


  • lloreen 17 février 16:41

    Monsieur Macron est une imposture. Tout sonne faux chez le poulain des Rothschild. La manipulation et le lavage de cerveau sont leurs techniques de prédilection et c’est vraiment caricatural. Cette vidéo démontre leur façon de procéder. Combien ce public a t-il été payé pour la prestation ?
    https://www.youtube.com/watch?v=3BPckfQ8N7c


    • rosemar rosemar 17 février 17:58

      @lloreen

      Je pense que tous les candidats se livrent à ce genre de manipulation, mais Macron use et abuse de ces méthodes...

  • troletbuse troletbuse 17 février 16:47

    Ben quoi, vous n’êtes pas au courant : c’est Poutine qui va faire élire notre PR. Regardez Russia Today, vous serez informé smiley


Réagir