mercredi 5 avril - par Verdi

Mélenchon, le plus convaincant, fait basculer des électeurs en sa faveur

17% des personnes se disant déterminées à voter vont changer leur vote après avoir suivi le débat à 11 sur BFMTV, mardi soir. Parmi elles, 28% ont décidé de voter pour Jean-Luc Mélenchon, le seul à progresser encore, en termes d’opinions favorables (+15%). Hamon sous pression se désistera-t-il ?

Source : L’internaute.com. Benoît Deshayes 

« Le grand débat de la présidentielle 2017, organisé hier sur BFMTV et CNews, semble avoir été favorable à Jean-Luc Mélenchon, jugé le plus convaincant par les téléspectateurs interrogés par l'institut Elabe. 25% des sondés ont été convaincus par le leader de la "France insoumise", contre 21% pour Emmanuel Macron, 15% pour François Fillon et 11% pour Marine Le Pen. » 

De nouveaux électeurs convaincus par Mélenchon vont voter pour lui

« Selon un sondage Opinionway pour Le Point, les téléspectateurs ont trouvé Jean-Luc Mélenchon le plus convaincant lors du débat d'hier (20%), juste devant Emmanuel Macron (19%) et François Fillon (17%). Parmi les personnes qui ont l'intention de voter, 17% ont changé d'avis suite au débat. Parmi ces derniers, 28% ont finalement décidé de voter pour Jean-Luc Mélenchon. Le débat a globalement empiré l'opinion qu'ils ont des candidats à la présidentielle, sauf pour le candidat de la France Insoumise (+15 points). »

Plus de 6 millions de téléspectateurs

« Selon Médiamétrie, le débat d'hier soir sur BFMTV et CNews a été vu par 6,3 millions de téléspectateurs, dont 5,5 millions juste pour BFMTV, un score historique pour une chaîne de la TNT. En comparaison, le débat du 20 mars sur TF1 avait enregistré un pic d'audience à 11,5 millions, le premier débat de la primaire de la gauche avait été regardé par 3,8 millions de personnes sur TF1 et le premier débat de la primaire de la droite avait réuni 5,6 millions de téléspectateurs. »

Hamon sous pression se désistera-t-il ?

Benoît Hamon, dont les intentions de vote dégringolent chaque jour, -il est à moins de 9% chez Filteris-, prendra-t-il conscience du risque d'échec que son maintien fait courir à sa carrière politique et à la vraie gauche qui, éparpillée à son tour, faute d'accord avec la France Insoumise, aura toutes les peines à se reconstruire après la présidentielle ? Telle est en effet la question qui se pose à un peu plus de deux semaines du scrutin. Son électorat s’interroge. A la vue des mauvais sondages récurrents et des dégâts causés par les trahisons en chaîne au PS, celui-ci semble de plus en plus douter de la pertinence du maintien du candidat issu de la primaire socialiste, et se tourner vers le candidat de la France Insoumise, aujourd’hui plus crédible dans l'opinion, après une campagne jugée remarquable par nombre d’obervateurs. Vont-ils massivement s'en remettre à son chef de file ? 

Un Jean-Luc Mélenchon qui, après le grand débat de TF1, a, une nouvelle fois, mardi soir, sur BFMTV, administré la preuve qu’il était bien l’homme capable de faire prendre le virage historique que le pays, déboussolé, appelle de ses vœux.

 

Verdi

Mercredi 5 avril 2017

 

A lire sur l’Internaute.com :

Election présidentielle 2017, le direct : actus, résultat des sondages après le débat

 

A lire également l’analyse d’Alexandre Devecchio, sur le Figaro.Fr :

« Si Hamon se désiste, Mélenchon est au second tour ».



86 réactions


  • Leonard Leonard 5 avril 17:30

    A T T E N T I O N ! !

    MOMENT ANALYSE DES SONDAGES DE BFM !

    Sur un sondage effectué entre MINUIT hier et ce MATIN 8 HEURES...

    (non mais sérieusement, s’il n’y avait que les politiques qui prenaient les gens pour des cons... ça se passerait moins mal...)


    • Leonard Leonard 5 avril 17:32

      @Leonard

      Non mais y’a un moment...
      Je pense qu’il faut comprendre les désespérés qui se font sauter devant tant de connerie humaine...
      Sans déconner !


    • Antoine 5 avril 17:45

      @Leonard
      c’est sûr que de raisonner à patrir des sondages de BFMTV, il faut être soit une burne, soit un escroc.
      Je ne pense pas que Verdi soit un escroc.


    • Leonard Leonard 5 avril 17:48

      @Antoine

      Non mais le sondage a été lancé hier pour ce matin quand même je sais pas quoi...

      Un peu de bon sens merde !


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 5 avril 17:53

      @Antoine

      Le mat en berne, c’est rude !

    • Marc Filterman Marc Filterman 6 avril 14:03

      @Leonard
      Ah ça au moin c’est très drôle, ils ont inventé les sondages de nuit.
      A la sortie du studio ou des boites de nuit ?
      On comprend pourquoi les médias se font dézinguer sur les forums


    • kader kader 7 avril 17:43

      @Marc Filterman
      qui a déja été sondé pour de la politique depuis 40 ans ?
      qui connait quelqu’un qui a été sondé ?

      et puis c’est facile on sonde 2000 personnes, on fait le tri et on fait dire ce qu’on veut au sondage sur la base de 1000 personnes.


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 5 avril 17:48

    28% de 17%, ça fait 4.76%, pas 15%


    En ce qui concerne Hamon, les péripéties successives des ralliements au véritable candidat du PS avant fermeture et liquidation des stocks montrent que cet apparatchik s’est vu confier mission qu’il effectuera jusqu’au bout. Même quand il y aura prescription, personne ne saura quelle était la contrepartie de ce rôle ingrat. A moins qu’il se livre à des confidences, mais ce n’est pas son genre. Lui, c’est plutôt le genre discipliné.

    • wesson wesson 6 avril 13:45

      @Jeussey de Sourcesûre
      « cet apparatchik s’est vu confier mission qu’il effectuera jusqu’au bout »


      As t’il réellement le choix ? Je ne le croit pas, mais à son corps défendant, ce n’est pas lui qui en porte la responsabilité. 

      Je pense les instances du PS tellement déconnectés de la réalités qu’il n’admettent pas encore que Mélenchon va bel et bien les dépasser. Donc pour eux aucune raison d’arrêter en si bon chemin.

      Le pire dans tout cela, c’est que au cas très probable ou ils ferait un score inférieur à Mélenchon mais qui laisserait à penser que ce dernier aurait pu se hisser au second tour, ce n’est pas Hollande, le véritable responsable de cette débâcle qu’ils iront accuser, mais bel et bien Hamon.

      Le pied ce serait quand même qu’ils fassent moins de 5%. De cette manière, on pourra définitivement tirer un trait sur le PS.



    • JP94 6 avril 16:38

      @wesson
      Oui bien sûr, cette décision n’a rien de personnel. Hamon fait ce qu’on lui intime de faire, il est un candidat par défaut, car le PS ne peut pas accepter de renoncer à placer un candidat ; Hamon sert de de fusible et en même temps, il plombe le vote à gauche, mais pas le vote pour Macron. 

      Il y a des électeurs à gauche qui voteront Hamon car ils croient encore au PS, ou voient Mélenchon comme un traître à la gauche du PS ( Macron étant le traître à sa droite), pour ne pas voter Mélenchon, donc sans réellement soutenir Hamon.

      Mélenchon était tout de même à fond pour Maastricht, et avait dénoncé le peuple danois, qui a voté à plus de 50% NON à Maastricht, tandis que le parlement danois votait OUI à 83,5%. Selon Mélenchon alors, le peuple danois se serait trompé, et Maastricht, la monnaie unique, tout cela était « à gauche » ! Donc on comprend que certains hésitent à voter pour un tel candidat.
      Toutefois que faire, quan d on voit les autres candidats susceptibles d’être élus ? 

      On a donc que le peuple français a voté NON en 2005, une nette majorité de candidats du OUI, et puis quant à Maastricht, c’est encore pire... voilà pourquoi la Présidentielle reste si valorisée.

      Mais que donnera tout cela pour les Législatives ? Elles pourraient jouer un rôle de changement, si on avait des élus réellement engagés pour le progrès social .


    • Le421 Le421 7 avril 15:05

      @wesson
      tirer un trait sur le PS.

      Surtout, je dirais, sur CE PS...


    • kader kader 7 avril 17:45

      @wesson
      c’est quand même bizarre que tous ces gens qui trahissent leur parti ne soient pas exclu
      c’est cela qui m’étonne beaucoup depuis le début.


  • Tall Tall 5 avril 18:28

    La campagne de Mélenchon va se jouer dimanche à Marseille.

    Il n’aura pas droit à l’erreur. S’il la joue « pied-noir » il est cuit.

    • Croa Croa 5 avril 23:10

      À Tall,
      « S’il la joue « pied-noir » il est cuit. »
      POURQUOI ?  smiley
      *
      JL Mélenchon est pied noir justement mais il ne parle que très rarement de son pays d’origine (le Maroc mais il y avait plus de pieds noirs en Algérie qu’au Maroc. Ils sont mal vus ceux du Maroc ?)


    • Onecinikiou 6 avril 00:22

      @Croa


      « Il n’y a pas d’avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb » - J.L. Mélenchon, discours du Prado, Marseille, 14 Avril 2012.


    • Tall Tall 6 avril 08:03

      @Croa

       
      Il ne faut pas rêver, le racisme fondamental, même non exprimé par convention, est naturellement répandu partout dans le monde. Et vu les binettes qu’on a vu apparaître sur les écrans après Charlie, Bataclan et Nice, il vaut mieux éviter. C’est irrationnel et injuste, mais ça fonctionne quand même comme ça.

    • alinea alinea 6 avril 11:22

      @Tall
      S’il se la joue « pied noir », ça veut dire quoi ?


    • Tall Tall 6 avril 11:33

      @alinea

       
      Il aime les berbères ( sa femme .... sa conseillère ), le Maroc ..etc .. ça vient de son enfance à Tanger où il était heureux, avec ses parents unis. source wiki

      Et le retour en France a coïncidé avec le divorce de ses parents ... une grosse déchirure qui l’a marqué à vie, et la nostalgie de ses racines marocaines est restée.
       
      Mais bon, son entourage n’est pas musulman bien sûr ... le problème, c’est que l’amalgame est vite fait ...voir mon com ci-dessus
       
      Donc, prudence dans ses discours là-dessus, c’est trop sensible actuellement

    • Tall Tall 6 avril 11:43

      @alinea

       
      Ici Mélenchon explique ça très bien, et tout à la fin de la video, on voit ce qu’il a dit à Marseille en 2012 et lui a coûté très cher dans les urnes
       
      S’il refait ça après tous les attentats djihadistes qu’on a connus depuis ( Charlie, c’est 2015 ) sa campagne est terminée.

    • alinea alinea 6 avril 12:52

      @Tall
      Ma question portait sur les pieds noirs ; tu n’ignores pas qu’une bonne majorité d’entre eux sont d’extrême-droite et racistes ?


    • capobianco 6 avril 12:52

      @Tall
      Inadéquates ? Je trouve cette vidéo et les propos tenus absolument remarquables, humains, de bon sens, pacifiques etc....

      Le rejet de tout ce vient du Maghreb devrait être le principale programme de la France ? JLM force peut-être un peu le trait mais 1/ nous avons une histoire commune avec ces pays 2/ Ils sont tellement discrédités que « nos » immigrés méritent que quelqu’un explique, rassure, apaise.

      Un de mes très bons amis, un gars généreux, fidèle, attentionné n’a qu’une obsession... les « arabes » et qu’eux, donc il vote marine. Rien n’est raisonné, une haine, une peur pour moi inexplicable qu’aucun attentat, aucune délinquance ne peut justifier à mes yeux. Il y a dans toutes les cultures des gents fous ou perdus.


    • Tall Tall 6 avril 13:11

      @alinea


      Si ... je l’ignorais ...mais pas tous ... Mélenchon en est

    • Tall Tall 6 avril 13:11

      @capobianco
       

      électoralement inadéquates pour gagner une présidentielle

    • HELIOS HELIOS 6 avril 17:36

      @jesuispascontent



      ... ce sont surement nos frères, mais on n’est pas obligés de vivre avec eux.

      Je suis ravi lorsque je reçois des invités, mais je suis aussi content quand ils rentre chez eux. Cela ne fait pas de moi un xénophobe ou un raciste.

    • Le421 Le421 7 avril 15:08

      @Onecinikiou
      Ben... Disons que si on vire les bougnoules des tranchées (je schématise volontairement), je doute que ce soient des bac+5 bien blancs qui aillent y manier la pelle.
      Ils seront bien blancs, mais ukrainiens probablement et pas bac+5 !!
      A poser de faux problèmes, on n’amène jamais que de fausses solutions...


    • kader kader 7 avril 17:57

      @Onecinikiou
      ben a Marseille y 40% de gens issus du Maghreb... il est pas bête. C’est un homme politique.


  • Jeekes Jeekes 5 avril 18:46

    « Hamon sous pression se désistera-t-il ? »
     
    Non.

    Le but c’est de faire passer micron.
    Et hamon se couchera. Comme d’hab !


  • Fergus Fergus 5 avril 19:31

    Bonsoir, Verdi

    A peu près tous les observateurs sont d’accord sur ce fait : Mélenchon a, une nouvelle fois, été le meilleur du débat.

    Dès lors, sa dynamique pourrait s’en trouver renforcée et son score amélioré de manière sensible. Or, si tel est le cas, Hamon risque en effet de se trouver en grande difficulté : se maintenir pour réussir un score à la Defferre (5 %) n’aurait aucun sens.

    Lui qui, sur le plan programmatique, est assez proche de Mélenchon - et donc en principe au service de la gauche de progrès - pourrait-il courir le risque de faire perdre ce camp du progrès alors qu’il existe une chance historique de lui faire gagner la présidentielle ? C’est en ces termes que va probablement se poser la question de son maintien dans la course dans les jours à venir. 


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 5 avril 19:52

      @Fergus
      Valls a quitté le navire PS pour rallier macron. Mélenchon a répété hier qu’il ne voulait pas sortir de l’UE. En effet tous les sujets qui fâchent ont été écartés. Les voyants sont au vert pour une union gagnante Mélenchon - Hamon. Mais je mets mon billet que ça ne se fera pas. J’ai évoqué l’idée auprès de sympathisants de la FI ici même qui m’ont rétorqué : ’’Mais vous n’y pensez pas ! Ce serait une trahison ...’’


    • Clouz0 Clouz0 5 avril 20:19

      @Fergus

      Une capitulation en rase campagne de Hamon ? 
      Rien que pour la gueule de Cambadelis j’aimerais bien voir ça. smiley

      Mais bon,
      Capituler et perdre le remboursement des frais de campagne ?
      Capituler et apporter seulement la moitié de ses 9% ? (à la louche, les autres iraient à la pèche ou partiraient chez l’ennemi).
      Capituler et perdre tout crédit personnel politique futur ? Et sa carrière à se pauvr’homme !
      Capituler et foutre tous les dépupités PS dans la m...mouise.

      C’est pire qu’une sortie de l’UE comme bouleversement !

      Tiens bon Benoit ! N’écoute pas Fergus et ses 5%. 
      Tu vaux mieux que ça !
      ( au moins 6 ou 7% ! )

    • LE CHAT LE CHAT 5 avril 20:24

      @Clouz0

      Hamon pourra toujours faire des food trucks avec ses camionnettes et vendre de la soupe sur les marches, il aura eu une exprience ! smiley


    • Onecinikiou 6 avril 00:27

      @Fergus


      L’imposture est de dire que Mélenchon et Hamon aurait un projet convergent alors qu’il ne sont en rien d’accord sur la question centrale, qui surdétermine toutes les autres et conditionne toute politique, du fédéralisme européen et de notre appartenance à l’Union européenne, à l’euro, et à l’OTAN. 

      Sans compter, partant de là, de leur opposition frontale sur la question non moins cruciale de la politique étrangère, et de nos alliances géostratégiques.

      En réalité il y a moins de différence entre Mélenchon et Le Pen qu’entre Hamon et Macron

      Dire le contraire c’est mentir et travestir. C’est tromper nos concitoyens dans le but d’avaliser le statu quo et reconduire les traitres et les tocards qui nous gouvernement. C’est faire le jeu du « front républicain », l’autre nom pour qualifier le front des véritables pourris. 

      En êtes-vous Fergus, là est la question.

    • Onecinikiou 6 avril 00:30

      je reformule : il y a moins de différence entre Mélenchon et Le Pen qu’entre eux respectivement et Hamon ou Macron


    • Laulau Laulau 6 avril 09:52

      @Fergus
      "Hamon risque en effet de se trouver en grande difficulté : se maintenir pour réussir un score à la Defferre (5 %) n’aurait aucun sens.« 

      Cela a un sens si l’on considère que la candidature PS n’est là que pour empêcher Mélenchon d’être au second tour. J’ai écouté ce matin sur Europe 1 un »débat" entre J. Génereux et une économiste proche de B. Hamon. Généreux a failli quitter le studio tant cette personne était agressive et n’était visiblement là que pour l’empêcher de parler. Alors, un desistement, vous pouvez toujours courir !


    • Fergus Fergus 6 avril 11:27

      Bonjour, Laulau

      Je ne me fais pas d’illusions.

      Pour ce qui est de l’attitude de cette dame, elle était frappée au coin du dépit tant la déliquescence de Hamon et la montée concomitante de Mélenchon la met en rogne. Ce faisant, elle n’a pas servi son camp.


  • Verdi Verdi 5 avril 19:50

    Bonsoir Fergus,


    « se maintenir pour réussir un score à la Defferre (5 %) n’aurait aucun sens. »

    Nous sommes d’accord, Hamon prend, à partir de maintenant, la lourde responsabilité de priver la gauche d’une chance, même mince, de reprendre la main. La déception sera immense chez les électeurs de gauche (la vraie) si d’aventure Hamon se maintenait et que malgré la dynamique qu’il a enclenchée, Melenchon échoue sur le fil à décrocher son billet pour la finale du 7 mai. 

    • LE CHAT LE CHAT 5 avril 20:26

      @Verdi

      Il sera le digne heritier de Mitoche , dont le but etait de detruire le PCF.....


    • Leonard Leonard 6 avril 08:17

      @Verdi

      Bonjour,

      Pourriez vous repondre à mon commentaire sur la pertinence de prendre un sondage bidon entre minuit et 8h ?

      Pour quelqu’un qui marque journaliste dans sa biographe c’est propre !

    • JP 6 avril 12:36

      @Verdi
      bonjour Verdi
      je pense que le retrait de Hamon serait mal vécu par le parti « socialiste » car une trop importante dynamique de JLM pourrait mettre leur candidat officieux macron en difficulté
      peut-être suis-je un peu parano, mais je le vois comme ça
      Pour info, dernier sondage Elabe pour BFMTV et l’Express JLM : 17%


    • HELIOS HELIOS 6 avril 17:54

      @Verdi


      ... Ni Melenchon, ni Hamon ne vont acceder au second tour.... sauf si MLP et Fillon sont derriere eux.


      L’objectif des puissances économiques et probablement d’autres ne souhaitent en aucun cas d’avoir :
      Un representant du PS beaucoup trop faible et en plus animé d’idées ridicules comme le revenu universel....

      C’est pour cela que Hamon, arrivé par « accident » (c’est a dire une erreur de casting initié par ces #% ?0 d’élécteurs) a la candidature.


      Ces forces qui esperaient M Valls sont loin d’être bêtes et utilisent a fond Melenchon pour rassembler des voix dans ceux qui pensent « gauche. elles savent parfaitement s’adapter a quasiment toutes les circonstances. Pour elles, elles avaient préparés le »backup Macron" depuis longtemps, et cela fonctionne bien : a defaut de Valls cela doit etre Macron.

      La demarche sera la suivante.... la rivalité Hamon/Melenchon va durer jusqu’a quelques jours avant le 1er tour et là, Hamon declarera son ralliement a Melenchon provoquant immediatement un rejet massif faisant -malgré la somme des intentions- un net recul des voix pour FI. Pensez vous sincèrement qu’ils permettraient a un renegat pronant le retrait de l’UE d’acceder au pouvoir ???

      Il restera Fillon (second choix certes, mais toujours possible) et Macron.... la voie royale.
      Nous aurons un second tour Fillon/Macron....parce que l’intox dont a été repeint Melenchon deteindra sur LePen... vous pensez, la morale sur laquelle on s’assoit dessus est a tolerance zero lorsqu’on parle du FN !!!

    • kader kader 7 avril 17:53

      @HELIOS
      oui et non... pas si sur....
      mélanchon est la surtout pour empêcher le front national d’être un parti qui rassemble trop les ouvriers et deviendrait de fait, un parti national socialiste. Mélanchon a accès aux médias pour être le symétrique du FN et lui piquer un max de voix des ouvriers.
      Si Mélanchon disparait ce n’est pas le PS qui gonfle, ni Fillon, ni Macron : c’est le FN

      tout peut arriver... même Macron Marine...ce qui me ferait voter pour le FN pour la première fois de ma vie.


  • bonalors 5 avril 21:55

    Melenchon il a travaille une fois dans sa vie ?
    Non alors c est pas un homme juste un adolescent affaire classee


    • capobianco 6 avril 07:47

      @bonalors
      Vous pouvez vérifier votre affirmation sur Wikipédia au chapitre « parcours professionnel ».

      Mais à l’évidence vous n’êtes pas là pour débattre, juste pour discréditer de piètre façon.

      Affaire classée.......... 


    • alinea alinea 6 avril 11:24

      @bonalors
      Ce qu’il fait, n’est pas travailler ?


    • flbflb flbflb 6 avril 17:10

      @bonalors : Oui, il a travaillé.


  • Croa Croa 5 avril 23:32

    Oui je le pense aussi. JL Mélenchon a été le meilleur. Toutefois c’est moins évident qu’au premier débat (à cinq) où il avait carrément écrasé ses adversaires. Cette fois les téléspectateurs ont aussi découverts les « petits » candidats pas si petits que ça. La différence de stratégie sur l’Europe entre Asselineau et Mélenchon ne fut pas vraiment à l’avantage de Mélenchon dont le projet reste tout de même plus abouti. En ce qui concerne les affaires Poutou & Arthaud en faisant remarquer à plusieurs reprises la différence de traitement par la justice entre élites et petits salariés ont emporté bien des sympathies. Lassalle a montré qu’il n’était pas dupe des propagandes bellicistes, Cheminade connaît bien les magouilles bancaires et Arthaud a su mieux que personne (mieux que Mélenchon) démontrer par les chiffres où passait l’argent ! 


  • Ar zen Ar zen 5 avril 23:34

    Vous citez une source, en l’occurence « l’internaute ». Le sondage dont il est question est un sondage de l’IFOP :
    L’Ifop, fondé en 1938, est la première entreprise de sondages d’opinion et d’études marketing à avoir vu le jour en France. Propriété à 95 % de la famille Parisot, et notamment de sa vice-présidente, Laurence Parisot , il reste aujourd’hui l’un des principaux acteurs de ce marché.

    Comme dirait Etienne Chouard, si Mélenchon paraît dans les médias c’est qu’il n’est pas dangereux pour le sytème. 

    Il existe deux sortes de sondages. Les sondages qui sont des aides à la décision, dans le marketing souvent, et les sondages qui participent à la manipulation de l’opinion, politiques le plus souvent. Le sondage de l’IFOP fait partie de cette deuxième catégorie. Les vraies sondages ne paraissent pas dans la presse. Ceux qui les commandent, ceux qui déboursent de l’argent pour ce genre de prestation, les rendent confidentiels. 

    Toutes les sociétés de sondages appartiennent à des hommes d’affaires. Il y a une relation étroite, presque de subordination, entre les instituts de sondages et les grands groupes industriels et financiers. Il y a entre eux un conflit constant d’intérêts. 

    Comme ça marche ? Toutes les sociétés de sondages font appel à un réseau de « panelistes » interrogés lors de différents sujets. L’opinion de ceux ci est donc connue des instituts de sondages. Il suffit de doser savamment les « panelistes » selon leur vote antérieur, leur orientation politique, pour manipuler le sondage. Personne, jamais, ne remet en question le « panel représentatif ». Les questions et leur régularité sont bien examinées mais jamais le panel consulté. Il suffit de placer le curseur au bon endroit, de sélectionner les sondés en fonction du résultat escompté, pour obtenir des chiffres favorables au « donneur d’ordre » c’est à dire de celui qui paie ! Ce n’est pas bien compliqué. 

    Alors, faire un commentaire qui s’appuie sur des sondages bidonnés ne relève que de l’exercice de style mais pas d’une rationalité imparable. 



    • capobianco 6 avril 07:41

      @Ar zen
      Ah, tout s’explique ! C’est donc pour cela que votre grand homme ne monte pas dans ces sondages.

      Ceci précisé, il est vrai que les sondages sont en réalité des instruments de propagande en poussant les électeurs à se rallier aux supposés plus nombreux. Même ceux d’aujourd’hui sont suspects, chaque candidat peut légitimement avoir des doutes.


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 6 avril 08:58

      @capobianco
      Les médias poussent Mélenchon en avant c’est évident. Dimanche soir sur bfm Brunet et Neuman le qualifiaient de grand gagnant de la semaine. Après le débat ils nous disaient qu’il avait été le plus convainquant des 11. Méfiez-vous quand même parce que quand ceux-là mettent un candidat en lumière c’est généralement qu’ils ne sont pas loin de le dégommer.


    • PiXels PiXels 6 avril 10:03

      @capobianco
      .

      .
      Tout à fait d’accord avec votre commentaire.

      Mais z’avez remarqué comment à l’UPR ils aiment faire référence à E. Chouard.

      Y a deux problèmes.

      1) C’est que chaque fois, ils lui font dire des choses qu’ils n’a jamais dites.
      Des interprétations, des extrapolations, des déformations, bref... de la manipulation !
      (je mets au défi Ar zen de nous fournir un lien renvoyant à une vidéo dans laquelle Chouard dit TEXTUELLEMENT (je dis bien « textuellement » : 
      « .. si Mélenchon paraît dans les médias c’est qu’il n’est pas dangereux pour le sytème. »

      2) Ils oublient bien évidemment de rappeler que LE FOND de la « pensée » de Chouard c’est (et comme moi j’évite de « penser » à la place des autres, ceci est un copié collé emprunté à son site « Le Plan C »)


      « S’il faut retenir une chose de ce site, une seule, la voici :

       

      Notre prison politique, la SOURCE de notre impuissance à résister aux scandales quotidiens, c’est notre Constitution, mais seulement parce qu’elle est mauvaise.

       

      Elle est mauvaise chaque fois que ceux qui l’ont écrite avaient un intérêt personnel contraire à l’intérêt général.

       

      Mais le même texte supérieur qui est aujourd’hui la source de notre aliénation pourrait être au contraire la source de notre émancipation, pourvu simplement que, à nouveau conscients et vigilants, nous reprenions le contrôle du processus constituant.


      Donc, partout dans le monde, quelle que soit l’époque et quelle que soit l’échelle, pour protéger tous les humains CONTRE LES ABUS DE POUVOIR, seule une Assemblée constituante désintéressée, donc forcément TIRÉE AU SORT, sera un jour capable d’écrire une bonne Constitution.

       

      Tout le reste découlera naturellement des contrôles permanents qu’une telle assemblée désintéressée instituera enfin : la justice économique et sociale, notamment. »

      Merci donc aux UPRistes de nous préciser, quand ils citent EC, ce que eux et leur leader pensent de l’idée d’une NOUVELLE constitution rédigée par une assemblée TIRÉE AU SORT !!!

      (sinon, merci de lui foutre la paix)

      Je crois avoir compris qu’Asselineau n’est déjà pas très chaud pour une « nouvelle constitution ».

      Alors le « Tirage au sort »... Pépère y pète une durite !!


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 6 avril 11:27

      @PiXels

      (je mets au défi Ar zen de nous fournir un lien renvoyant à une vidéo dans laquelle Chouard dit TEXTUELLEMENT (je dis bien « textuellement » : 

    • Fergus Fergus 6 avril 11:36

      Bonjour, Ar zen

      « les sondages qui participent à la manipulation de l’opinion, politiques le plus souvent. Le sondage de l’IFOP fait partie de cette deuxième catégorie. Les vraies sondages ne paraissent pas dans la presse. »

       smiley On se rassure comme on peut !

      Sans doute avez-vous oublié qu’après s’être plantés en 2002 sur le vote Le Pen - depuis les modes de calcul ont évolué -, les instituts de sondage ont été cohérents entre eux et en phase avec les péripéties de la campagne. Mais surtout leurs données publiques ont été proches des résultats du scrutin en 2007 et en 2012.

      Agaçant, non ?


    • PiXels PiXels 6 avril 11:55

      @riff_r@ff.93

      .
      OK. J’admets.
      (Mais phrase minutieusement coupée au millimètre et sortie du contexte si mes souvenirs sont bons d’une intervention d’une heure et demie.)

      Et surtout... la position d’Asselineau sur une NOUVELLE constitution et sur le tirage au sort  ?

      Chouard n’arrête pas de répéter qu’il ne faut RIEN attendre dus élections.
      Il est CONTRE la « monarchie présidentielle ».
      Il dit qu’il faut PRIORITAIREMENT s’attaquer à « la cause es causes ».

      Il en pense quoi Pépère ? (et merci de ne pas esquiver en rebondissant sur la « petite phrase »)

    • PiXels PiXels 6 avril 12:11

      @Fergus
      .

      Bonjour Fergus

      Vous le savez, je ne suis pas d’accord. (vous avez vu qu’aujourd’hui Macron a « perdu » 2% et Mélenchon en a gagné 1 smiley )

      Mais quand-même...entre les 20/22% mini nécessaires pour passer le premier tour et... 0,5 % actuels...
      Ça se verrait peut-être un peu trop !

    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 6 avril 12:52

      @PiXels

      Premièrement votre candidat je ne l’appelle pas MERLUCHON donc merci d’appeler le mien par son nom, il s’appelle François Asselineau.

      Deuxièmement ’’phrase minutieusement coupée au millimètre’’ oui mais c’est vous qui avez voulu du textuel donc j’ai calé la citation exacte.

      Troisièmement vous avouez que vous connaissiez cette intervention d’Etienne Chouard. Je vous cite : ’’Si mes souvenirs sont bons d’une intervention d’une heure et demie...’’ Il n’est donc ni très malin ni très honnête de votre part de prétendre qu’ArZen aurait menti.

      Quatrièmement, vous pouvez écouter le reste de la video. Chouard parle de Mélenchon et il en ressort qu’il n’y croit pas et qu’ avec Mélenchon le risque est gros de se faire ’’tsiprasiser’’

      Enfin pour terminer expliquez moi pourquoi le programme de la FI parle de : 

      -instaurer un régime parlementaire dans lequel le gouvernement détient le pouvoir exécutif et est responsable de la nomination au Parlement
      -transférer le pouvoir de nomination au Parlement
      -
      élire l’Assemblée nationale à la proportionnelle
      -Supprimer le Sénat
      -etc, etc

      Parce que moi j’appelle ça une VI e république. Alors si elle est déjà écrite dans votre programme à quoi rime le tirage au sort ?


    • PiXels PiXels 6 avril 13:08

      @PiXels
      .

      Petite précision pour celui (celle) qui a moinsé ma réponse à riff... mais a oublié de répondre à la question.

      Je suis TRÈS loin de faire une confiance totale et aveugle à Mélenchon.
      Histoire de rire un peu (dans ce monde de brutes) ceci résume à quelques détails près ma « position ».

      Comme EC, je pense qu’il n’y a rien à attendre des élections (sinon essayer de choisir le « moindre mal »)

      Alors comme JLM propose une constituante et qu’en prime il a évolué (pas assez) depuis 2012 et parle même de tirage au sort...
      Même si on est encore loin du compte, je pense (toujours comme Etienne Chouard) que 
      « peut-être que NOUS y arriverons à le faire élire...Mélenchon... »

      Et si j’avais une quelconque hésitation (mais je n’en ai pas) avec Asselineau (vu que lui, Président de la Vè, ça lui convien[drai]t, je me rappellerais qu’un seul des deux candidats a une chance raisonnable de l’emporter.

      Quitte à participer à un système que l’on combat, autant que ça serve à quelque chose.

    • Fergus Fergus 6 avril 13:09

      Bonjour, riff_r@ff.93

      Chouard est loin d’être toujours pertinent.

      C’est notamment le cas lorsqu’il évoque Tsipras à propos de Mélenchon, argument relayé jusqu’à la nausée par les militants de l’UPR sur ce site.

      Cet argument est en effet ridicule dans la mesure où la France pèse 8 fois plus que la Grèce dans l’UE, et il en irait de même de son président dès lors qu’il se situerait aux antipodes du profil de Hollande, non seulement inconsistant mais au service du modèle existant à la botte des marchés. 

      Mélenchon n’est pas Tsipras, loin s’en faut. Cela dit sans même parler des données économiques et financières qui font de la France un acteur incontournable de l’UE. C’est pourquoi un bras de fer engagé par Mélenchon sous peine de référendum sur un éventuel Frexit aboutirait forcément à une remise à plat des traités européens ou a minima à des modifications significatives de leur philosophie et des modalités de fonctionnement de l’Union.


    • Ar zen Ar zen 6 avril 13:09

      @Fergus

      Agoravox est un lieu d’échange. J’y exprime mon opinion, comme vous. Ce faisant je reste factuel et je fais remarquer à la communauté que toutes les entreprises et sociétés de sondages appartiennent à des hommes d’affaires très riches en lien étroit avec les puissances de l’argent. Ce sont des faits. Et ces sociétés de sondages ne vivent pas de l’air du temps. Elles se font payer, même grassement, pour éditer leurs sondages. Quels sont les intérêts des donneurs d’ordres ? De ceux qui paient ? Ils ne sont pas désintéressés il me semble ?

      Maintenant vous pouvez penser que les sondages sont « honnêtes ». Pour ma part je n’y crois pas du tout. Ils demeurent, plus que jamais, un moyen de manipuler l’opinion. Il existe de nombreux ouvrages qui en font état. Cherchez vous trouverez !

    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 6 avril 13:32

      @Fergus
      sans même parler des données économiques et financières

      ’Si ! si ! Parlons-en. Moi j’aime comprendre. Un exemple extrait de votre programme. ’’On réquisitionne la banque de France pour faire de l’euro une monnaie commune.’’ Mais qu’est-ce que ça veut dire concrètement ?!? Pour moi ça n’a strictement aucun sens !


    • PiXels PiXels 6 avril 14:37

      @PiXels
      .

      Je viens de constater que nos commentaires se sont croisés.
      J’étais en train de rédiger le mien quand vous avez posté le vôtre.

      Involontairement donc, j’ai répondu à vos questions.

      Mais

      Tout d’abord
      « Alors si elle est déjà écrite dans votre programme à quoi rime le tirage au sort ? »
      J’espère que du coup vous aurez compris que ce n’est pas « mon » programme. (si vous avez lu mon précédent com et surtout si vous avez regardé la vidéo en lien)

      Je préférerais qu’un militant FI vous réponde mais en attendant confirmation, voici ce que j’ai compris :

      Si Mélenchon est élu, il l’est sous la Ve et en respecte donc les institutions.
      Il gouverne et met en application le « programme » de la FI.
      Mais parallèlement il « convoque » une assemblée constituante.
      (et c’est à ce niveau que j’ai écrit « on est encore loin du compte » car pour moi les choses ne sont pas obligatoirement « noires OU blanches »)
      Une fois que cette « Assemblée » a terminé la rédaction de la nouvelle constitution, celle-ci est soumise à référendum.
      Et quelque soit le résultat, Mélenchon rend les clés.
      Soit parce que le résultat du référendum est négatif et alors il fait comme de Gaulle (pas comme Chirac)
      Soit la nouvelle constitution emporte la majorité... et c’est ce qu’elle prévoit qui est appliqué (au pire, l’élection d’un nouveau président)

      Pour votre « quatrièmement », non seulement j’ai vu la vidéo mais suite à une précédente prise de chou avec un de vos amis qui affirmait que Chouard « appelait » à voter Asselineau, je lui ai envoyé un mail auquel il a très sympathiquement répondu.

      Ce que je vous reproche, c’est d’utiliser la notoriété d’un personnage qui ne partage rien sur l’essentiel avec votre champion si ce n’est l’évidente nécessité de sortir du bouzin... et cela sans jamais rappeler les divergences profondes de vision.

      Je vous rappelle donc que EC a dit également
      « peut-être que NOUS y arriverons à faire élire Mélenchon »

      Ce qui ne signifie pas (et ça rejoint mon point de vue) que la bataille pour une « vraie démocratie » est gagnée... mais que c’est probablement, compte tenu du contexte actuel, le chemin le plus court pour y parvenir.

      Car d’une part Asselineau n’a AUCUNE chance d’être élu mais surtout lui est particulièrement attaché à cette « monarchie élective » et n’envisage nullement de convoquer une constituante.

      A moins que vous ne démentiez ?


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 6 avril 15:47

      @PiXels

      D’accord, je comprends mieux votre positionnement personnel que je respecte mais que je ne partage pas. Je suis convaincu pour ma part qu’il ne peut pas y avoir de ’’vraie démocratie’’ dans le cadre des institutions européennes. Même si on change la constitution il restera toujours la Commission européenne et son flot continu de directives, de recommandations et de menaces dès qu’une tête sort du rang. On aura toujours le Parlement européen gangrené par les lobbies, on devra encore subir l’euro-groupe et la BCE avec leur saleté d’ordolibéralisme, et on aura toujours aussi peu de chance de voir le bout du tunnel.


    • kalachnikov lermontov 6 avril 16:04

      @ Fergus

      ’à la botte des marchés’ : c’est à ce genre de formules ineptes que je remarque que vous n’avez pas compris ce qu’est l’Ue. L’Ue, c’est la liberté du Marché. Ces mot ’liberté du Marché’ fourmillent dans le texte et ça signifie concrètement cela sur le plan juridique : ou tu es pour la liberté du Marché ou tu n’existes pas. C’est à cela qu’a servi de mettre tout ça dans le marbre ; quoi que tu penses, quoi que tu veuilles, si cela entrave la liberté du Marché, cela ne pourra être. Et cela ne sera pas.

      Vous vivez dans le mirage de la lutte des classes, de la lutte contre le capitalisme entendu comme des vases communiquants, genre mettre un petit coup de barre à gauche et demain le patronat (vous voyez les choses comme ça avec votre esprit fossile) mettra un petit coup de barre à droite. Alors qu’en réalité, la liberté du Marché c’est le pendant inverse de ce qu’on a appelé la dictature du prolétariat. Le Marché commande, tout le monde obtempère.


    • kalachnikov lermontov 6 avril 16:08

      D’ailleurs, la plus belle victoire n’est-elle pas celle-là : l’entourloupe Ue, cette créature des voleurs, est adoptée par le volé, il ne veut plus en sortir, il chouine à l’idée simplement virtuelle d’en sortir. Bravo.


    • Xenozoid Xenozoid 6 avril 16:14

      @riff_r@ff.93

      mais la démocratie est un mythe,les romains disait que la république n’était qu’un chuchotement et la démocratie son soufleur,toute les républiques ont été corrompu, il n’y a jamais eu de démocratie,la démocratie n’est qu’un chuchotement,le hochet pour l’enfant
      mais pas l’enfant

    • Croa Croa 6 avril 16:22

      À Fergus
      Ce n’est pas une question de poids mais de volonté politique. Tsipras aurait sauvé les grecs, tout petits qu’ils sont, s’il avait osé sortir de l’Union Européenne.
      *
      L’argument de JL Mélenchon comme quoi la France pèse plus fort que la Grèce est même inquiétant : Est-il vraiment prêt à appliquer le plan B ? Plus inquiétant encore si on lui demande plus de détails à propos du plan B on n’y trouve plus vraiment une sotie de l’Union mais une « suite au plan A » !
      *
      En fait le truc rassurant c’est la 6e République. Impossible que celle-ci soit compatible avec l’Union et comme JL Mélenchon sera démissionnaire... smiley
      De plus l’Union a du plomb dans l’aile. Si la France n’en sort pas la seconde ce sera une autre nation et ça pourrait arriver vite !


    • Croa Croa 6 avril 16:31

      À Xenozoid
      C’est un peu ça mais pas tout à fait. La démocratie n’est pas non plus un mythe, plutôt une utopie. Ça veut dire qu’on peut tout de même s’en rapprocher. Le fait est qu’il n’en reste plus rien à cause de l’Union Européenne parce que l’Union impose un régime totalitaire et que le totalitarisme c’est le contraire de la démocratie.


    • Xenozoid Xenozoid 6 avril 16:43

      @Croa

      non c’est un mythe dans le sens ou elle n’a jamais éxisté,mais toujours présente,l’utopie c’est de perseveré et croire qu’il y a eu un jour une démocratie,ça ressemble a une religion

    • PiXels PiXels 6 avril 18:50

      @riff_r@ff.93
      .

      « je suis convaincu pour ma part qu’il ne peut pas y avoir de ’’vraie démocratie’’ dans le cadre des institutions...  »

      J’en suis tout autant convaincu que vous.

      Je ne crois pas un instant que Mélenchon, s’il est élu parviendra à faire plier Merkel & co.

      Mais comme je suis cartésien et pas binaire je pense tout d’abord qu’ Assélineau n’a aucune chance d’être élu et que du coup, je vois pas l’intérêt de voter pour lui et encore moins de dénigrer en permanence Mélenchon (et même Le Pen pour qui j’ai pourtant assez peu d’affection et à qui j’accorde encore beaucoup, beaucoup moins de confiance qu’au premier cité) qui sont les seuls « éligibles » à parler de Frexit.

      Je pense également qu’ un mouvement style Nuit Debout (qui n’était pas parfait) risque d’être un peu moins « muselé » sous un Mélenchon que sous une Le Pen ... et même un Asselineau. (mais je peux me tromper)

      Et, encore une fois, JLM est le seul qui « propose » une constituante (affaire à suivre)
      Contrairement à vous, je pense que si « le peuple » parvenait à récupérer sa souveraineté , RIEN ni personne ne pourrait empêcher ensuite une sortie de l’UE. (souveraineté totale donc y compris monétaire)

      En tous cas, merci pour votre comportement réellement « différent ».
      Ce qui est pénible avec les asséliniens c’est que dès qu’on émet la moindre réserve, qu’on ne marque pas un amour indéfectible à leur champion, qu’on ne répète pas avec eux « Frexit, article 50.. »,ça tourne immédiatement aux sarcasmes, à la morgue et parfois même aux insultes.
      Eux-seuls « SAVENT » ! Si on n’adhère pas, c’est obligatoirement parce qu’on est trop con pour « comprendre ».
      Moi, les « vérités révélées », j’en ai assez bouffé quand j’étais môme.
      Depuis, j’ai appris à penser par moi-même.

      Et je n’ai pas parlé pas de l’utilisation des mensonges, des contre-vérités, de la calomnie gratuite...

      Je n’ai rien personnellement contre Asselineau. J’ai même précisé à plusieurs reprises que je m’intéressais à son travail depuis au moins 6/7 ans. 
      Si j’en suis arrivé à parler de « gourou » c’est uniquement parce que l’attitude de ses fans est typiquement une attitude sectaire.

      Et donc pardon si ça vous a heurté.

    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 6 avril 19:46

      @PiXels
      Je vous remercie à mon tour. C’est bien d"échanger, on n’est pas des sauvages. Bon par contre je suis à peu près sûr que si des types de l’UPR se pointent à une prochaine nuit debout pour parler du Frexit et de l’article 50 ils se feront jeter manu militari en se faisant traiter de fascistes.


    • PiXels PiXels 6 avril 20:25

      @riff_r@ff.93
      .

      Vous aurez noté que j’ai écrit « STYLE..Nuit Debout » et même précisé « (qui n’était pas parfait) »
      Le diable se niche dans les détails smiley


  • Pierre 5 avril 23:53

    Finalement pas si étonnant face à cette démagogie et ce flou, les français étant très majoritairement nuls en économie !


    • baldis30 6 avril 09:49

      @Pierre
      bonjour,

      « Finalement pas si étonnant face à cette démagogie et ce flou, les français étant très majoritairement nuls en économie ! »

       Meuh oui ... la nullité c’est les autres ... ne feriez-vous pas partie de cette majorité ......

       smiley


    • Laulau Laulau 6 avril 09:57

      @Pierre

      Le malheur, c’est qu’à en juger par la situation économique actuelle, les plus nuls en économies sont les économistes ! Ou du moins les économistes libéraux qui ont l’oreille de nos dirigeants depuis quarante ans.


    • Pierre 6 avril 12:12

      @Laulau
      A mes contradicteurs : par exemple, une mesure simple, accessible à un maximum de zozos : l’augmentation brutale des bas salaires prévue va mettre en faillite un max de petites boites et envoyer des milliers de gens à l’ANPE. Jusque là, ça va ?


    • Ankhe 6 avril 13:39

      @Pierre

      De toutes façons, le capitalisme va toujours chercher à maximiser ses profits en abaissant le coût du travail. Se rendre à leurs raisons, c’est poser sa tête sur le billot.

      On peut augmenter les salaires sans provoquer de saignée si on allège en même temps les contributions fiscales des PME. Je connais des artisans qui s’arrachent les cheveux parce que, malgré leurs carnets de commandes remplis pour les six mois suivants, ils ne peuvent pas embaucher. Trop de taxes à payer.

      Faciliter l’embauche par les PME en allégeant leurs charges au maximum et davantage taxer les gros, ça doit pouvoir se faire. Plus d’autres mesures dont étrangement, personne ne parle, par exemple une proposition d’interdiction d’embauche de stagiaires. Il faut savoir que les stages en entreprise sont des emplois à très bas coût en CDD, ni plus ni moins. Interdire les stages dégagerait des milliers d’emplois. Ensuite, il faudrait entraver les délocalisations (ce qui ne peut se faire qu’à travers le retour à la souveraineté nationale. C’est sur ce terrain que je ne suis plus Mélenchon, qui reste trop européiste pour moi).

      Avec de la bonne volonté, on doit pouvoir y arriver.


    • Pierre 7 avril 00:32

      @Ankhe
      Votre problème est que vous considérez que le monde se limite à l’hexagone. Si on allège les charges, qui passera alors à la caisse ? Le consommateur, d’ailleurs quelque soit le cas de figure, et donc augmentation de la TVA. Taxer les gros ? Ils disparaitront au moins partiellement puisque les agents économiques mettent toujours en place des stratégies d’évitement. Pourquoi autant de CDD ? Tout simplement pour donner une souplesse de gestion impossible avec les CDI qui flanquent la trouille aux créateurs d’emploi. De toute façon, les dispositions contraignantes produisent toujours des effets pervers : par exemple, dans la recherche, impossible de multiplier les CDD et que se passe-t-il ? Les chercheurs formés à nos frais en sont réduits à chercher du boulot à l’étranger ! Bref, chaque fois que l’on veut violer le marché, il se venge et finit par laisser tout le monde sur le carreau. Interdire les délocalisations ? Qui viendra alors investir chez nous ? En prime, Mélenchon veut effacer la dette ou à peu près : qui viendra alors nous prêter, sachant que l’on doit emprunter pour nos simples dépenses de fonctionnement. La spécialité du coq est vraiment de chanter l’internationale les pieds dans la merde...


  • Palgo Palgo 6 avril 10:20

    Les faits ont la peau dure 

    Sortons du dogme, utilisons notre raison !

    • Gorg Gorg 6 avril 10:56

      @Palgo

      « Sortons du dogme, utilisons notre raison ! »

       Eh ben t’as pas du utiliser souvent la tienne Palgo... Mais bon, tu fais avec ce que tu as...

      Les UPR sont complètement à la ramasse... Ils rament, ils rament...

      Les nouvelles recrues ne sont pas au niveau de Fifi et Tarzen... Le niveau baisse lamentablement... Neauneau racle les fonds de tiroirs...


  • Il reste chez Mélenchon le refus au retour de l’ordre républicain dans les quartiers et le droit de vote pour les étrangers afin de remplacer les abstentionnistes (et pour barrer le FN).
    A part cela, il vise juste pour les services publics, l’emploi des jeunes et la redistribution des richesses.


  • cettegrenouilleci 6 avril 14:17

    Bonjour Verdi

    Le plus convaincant, vraiment ?

    Les lecteurs d’Agoravox ne semblent pas partager votre point de vue, si l’on en croit le billet proposé par Agoravox TV ce jour : les extraits vidéos du débat sont édifiants.

    ASSELINEAU met en PLS (?) les 10 candidats au Débat Présiedentielle (04/04/17)

    «  »Et, surprise, c’est François Asselineau, candidat de l’upr , qui est arrivé en tête de notre consultation .

    Parmi les plus de 8000 participants, le candidat du frexit a réuni 31% des suffrages, devançant assez nettement Jean Luc Mélenchon(25%) et François Fillon (13%).


    • Laulau Laulau 6 avril 15:49

      @cettegrenouilleci
      La méthode Coué, vous connaissez ? Oui, c’est évident.


    • socrate socrate 6 avril 18:39

      @cettegrenouille
      J’ai écouté attentivement M. Asselineau dont on dit le plus grand bien sur le Net.
      J’ai attendu vainement une piste de réflexion intéressante entre les innombrables références aux articles de lois.
      Puis mon correcteur d’orthographe a souligné le nom Asselineau pour me proposer celui de vaseline.
      Signe du destin ?


  • zygzornifle zygzornifle 6 avril 16:46

    Mélanchon Wakbar ......


  • egos 6 avril 18:44

    Comment expliquer le décalage les scores dont JLM est crédité après ses débats tv (quels que soient les critères retenus : crédibilité, stature présidentielle, intégrité, honnête, clarté du message, élocution, programme) incontestablement supérieurs à ceux de tous ses rivaux, et celui (ascendant de 16ou 17 % d’intentions de vote) qui lui, est attribué au 1er tour des présidentielles ?


    Inversement le % de votes en faveur de la candidate FN se maintient à 1 niveau élevé malgré des prestations jugées médiocres.

    Fillon, bien qu’ensablé dans ses affaires sarthoises et costumières, voit sa popularité stabilisée à 17/20 %, il restera une énigme dans les annales de la politique nationale.



  • troletbuse troletbuse 7 avril 12:21

    C’est vrai. Je pense même qu’il est inutile de vous déplacer pour aller voter Méluche car il sera élu au 1er tour.  smiley


Réagir