jeudi 13 avril - par Verdi

Menaces de mort contre des juges et des journalistes et nouveau soupçon d’emploi fictif

Journalistes agressés (1) dans les meetings de Fillon. Journalistes et enquêteurs judiciaires menacés de mort (2). Nouvel emploi fictif susceptible d’être reproché au candidat Les Républicains (3). La tension monte à droite, à dix jours du premier tour.

Au cours des réunions publiques de Fillon, l’énervement est palpable, entre les diverses factions (sarkozystes, juppéistes, fillonistes). L’agressivité vis-à-vis des journalistes, rendus responsables du désastre qui frappe la campagne Fillon, reflète la tension qui règne dans le camp Les Républicains. Les attaques répétées du candidat LR, contre les juges et la presse, attisent l’hostilité virulente de ses fanatiques, lesquels n’acceptent pas la perspective d’une défaite de leur timonier. Pour preuve, l’agression dont ont été victimes les journalistes de « Quotidien » et du « Petit Journal », sévèrement malmenés, au meeting LR, le 9 avril, à Paris.

Autre preuve de ce climat empesté (source AFP) : les menaces à l’encontre des journalistes et enquêteurs qui travaillent sur les affaires visant certains candidats à la présidentielle. Quatre courriers, contenant des balles, ont été envoyés à des magistrats du pôle financier, le lundi 3 avril. Deux courriers similaires ont été expédiés aux rédactions de Mediapart et du Canard enchaîné, le mercredi 5 avril.

« Juges et journalistes dans le même sac »

Le directeur de Mediapart a reçu un premier courrier comparable, daté du 30 mars et posté à Marseille. Sur le courrier, signé « Collectif d'épuration 2J », figure un cercueil et une tête de mort, avec le texte : « juges et journalistes dans le même sac ». Ayant jugé la menace sérieuse, Edwy Plenel a porté plainte. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "menaces de mort", confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Qui se cache derrière ces envois de courriers ? Une chose est claire, ces menaces interviennent, alors que ces deux journaux se font l’écho, depuis des semaines, des charges judiciaires qui pèsent sur Fillon, mais aussi sur Marine Le Pen, à propos d’emplois fictifs d’assistants parlementaires. Charges qui ont valu au candidat Les Républicains, ainsi qu’à sa femme et à son ex-suppléant Marc Joulaud, d’être mis en examen.

Maël Renouard ne se souvient pas d’avoir été assistant parlementaire de Fillon, pourtant…

Maël Renouard a-t-il bénéficié, comme Penelope Fillon, d’un emploi fictif ? Celui qui est présenté comme la plume de Fillon figure sur la fiche déposée, auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Sauf que l’intéressé semble avoir quelques difficultés à se souvenir du contenu du travail d’assistant parlementaire. Au point de s’embrouiller dans ses explications. Ainsi, prétend-il avoir été conseiller de Fillon à Matignon, entre novembre 2013 et septembre 2015, période pendant laquelle Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls occupaient les lieux.

Comme le rapporte BuzzFeed News, apparemment personne dans l’entourage de Maël Renouard n’est au courant de son emploi d’assistant parlementaire : « Un directeur de revue, qui préfère rester anonyme, affirme qu’à sa connaissance, Maël Renouard n’a « jamais » travaillé à l’Assemblée. Même son de cloche chez l’une de ses amies proches qui déclare auprès : « Non, sûr que non, il a jamais fait ça. »

Les jours se suivent et se ressemblent pour Fillon, l’obstiné. La droite n’aura jamais été aussi mal barrée, à dix jours du verdict des urnes, qui pourrait lui infliger l'une de ses défaites les plus cuisantes.

Ce qui ne serait que justice pour la morale.

 

Verdi

Jeudi 13 avril 2017

 

(1) Des journalistes de Canal+ et TMC portent plainte après des violences au meeting de Fillon

 

(2) Menaces de mort contre des magistrats financiers et des médias

 

(3) Assistants parlementaires de Fillon : soupçons sur un nouvel emploi fictif

 



54 réactions


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 13 avril 12:25

    Verdi qui parle de justice et de morale !
    Je pouffe...


    • Leonard Leonard 13 avril 12:57

      @Robert Lavigue

      Ben quoi ? C’est pas bien les sondages BFM de nuit pour appuyer des articles ?

      C’est pas juste et morale ?

      XD

  • Tall Tall 13 avril 12:31

    Il y a eu aussi une tentative d’incendier le QG du FN cette nuit ...


    On attend de voir à qui la justice-PS va faire porter le chapeau... ou pas ...

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 13 avril 12:57

      @Tall

      Verdi est un sentimental. Comme tous ses comparses citoyens, ça ne l’intéresse que lorsque cela peut rappeler les zeures les plus sombres et toussa !

      Pour le reste, faut bien que les groupes de gaucholâtres servent à quelque chose. Sinon, à quoi bon les financer, les infiltrer, les orienter et les protéger !


    • Tall Tall 13 avril 13:26

      @Robert Lavigue

       
      Comme les incendiaires n’ont réussi à brûler que le hall, alors qu’ils avaient promis de brûler toute la baraque, les fins limiers de la police-PS pensent que le commanditaire va se trahir en portant plainte pour escroquerie.

    • Yohan Yohan 13 avril 18:12

      @Robert Lavigue


      Verdi est en mission. Son patron lui a demandé de redoubler d’effort car son champion (Macron) n’est plus sûr d’être au 2ème tour. Sitôt les élections terminées, il disparaître comme Imhotep qu’on n’a plus revu sur Ago depuis mai 2012. Pourtant, il avait beaucoup oeuvré contre Sarko.

    • Dzan 13 avril 22:27

      @Tall

      On connait à travers l’Histoire, la propension à l’extrème droite, de « monter des coups », par ses propres séïdes, pour passer pour victime.


    • Tall Tall 13 avril 22:34

      @Dzan

       
      Ben voyons ....ils y ont été forts en 1976 alors ... tout leur immeuble détruit avec la famille à l’intérieur et un bébé qui a dégringolé 4 étages

    • julius 1ER 14 avril 08:54

      @Tall


      moi je pense plutôt que c’est le FN lui-même qui fout le feu à ses locaux pour nous jouer la comédie de la victimisation, tout comme ils incendient des bagnoles pour accréditer l’idée qu’il y a des quartiers qui sont exempts de Droit !!!
      en tous cas Tall depuis que tu es passé au FN, ton intelligence est passé au niveau de tes baskettes ...tu devrais consulter !!!

    • Tall Tall 14 avril 09:16

      @julius 1ER

       
      moi je pense ...
       
      d’emblée la grosse vantardise smiley


    • Pyrathome Pyrathome 14 avril 12:19

      @julius 1ER
      moi je pense plutôt que c’est le FN lui-même qui fout le feu à ses locaux pour nous jouer la comédie de la victimisation,
      .

      Ça serait pas étonnant du tout, Mareine Lapine est en pleine dégringolade....
      .
      http://www.europe1.fr/politique/assistants-fn-les-juges-demandent-la-levee-de-limmunite-parlementaire-de-marine-le-pen-3294053


    • assezdesbonim 14 avril 18:50

      Comme par exemple : Adrien Desport, responsable FN77, actuellement en prison pour avoir brûlé des voitures afin de faire monter le sentiment d’insécurité dans sa ville et espérait ainsi remporter l’élection municipale.

      Adrien Desport comparaissait aux côtés de cinq autres militants du parti d’extrême droite, qui ont été condamnés à des peines allant de 18 mois de prison ferme à six mois avec sursis – son ex-petite amie, qui avait été la première à dénoncer les agissements de la bande, a été dispensée de peine.


    • velosolex velosolex 14 avril 22:39

      @Yohan
      Bha Verdi en question n’a pas besoin de composer la Travialta, Fillon fait le boulot tout seul. 

      V’la que notre homme n’aurait pas rendu les beaux costards à 10 000 euros....Mais d’autres, peut être bien récupérés à EMAUS ; 
      Qui verrait la différence c’est vrai.... ;
      Encore un truc qui aurait laissé le général s’en voix....Pretez votre Ferrari à Fillon il vous rendra un 2 CH peinte en rouge....Il reste 9 jours avant le premier tour. Photo d’illustration Julio Pelaez

  • Rmanal 13 avril 12:58

    C’est peut être Rakoto le coupable : faudrait-il le signaler à la police ?


  • troletbuse troletbuse 13 avril 13:35

    Complotistes quand ca les arrange  smiley


  • Jeekes Jeekes 13 avril 14:17

    Voui, pleurons mes frères.

    Sur nos bons juges, qui vous feront noirs ou blancs selon etc...
    Ben selon leurs intérêts, leurs convictions politiques, leur immense prétention et leurs possibilités de carrière, entre autres...
     
    Sur les journalistes, qui à force de se vautrer dans la merde, le mensonge, l’asservissement et leur bassesse, ne récoltent finalement que ce qu’ils méritent.

    Alors si :

    « Juges et journalistes dans le même sac »
     
    Après tout, c’est pas leur place normale ?


    • Alren Alren 13 avril 17:48

      @Jeekes

      Le mépris, oui !, les menaces de mort dans une démocratie, NON !


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 13 avril 17:57

      @Jeekes

      Solidarité de caste de l’enfumeur citoyen Verdi avec les journalistes de la gauche Canal+...
      Hilarant !


    • Jeekes Jeekes 13 avril 19:06

      @Alren
       
      Oh, je crois qu’il faut que je précise que ma réflexion ne consistait en aucun cas à défendre fion.

      Je partageais simplement tout l’amour et toute l’estime que je porte à ces deux corporations...
       
      C’est rien de dire que j’les adore !


  • Albert123 13 avril 15:41

    La jolie charte de Munich :


    Les devoirs :

    1. Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique.Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents.
    1. Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents.
    1. S’obliger à respecter la vie privée des personnes.
    2. Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte.
    3. Garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement.
    4. S’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information.
    5. Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs.
    6. Refuser toute pression et n’accepter de directives rédactionnelles que des responsables de la rédaction.

    Les Droits :

    1. Les journalistes revendiquent le libre accès à toutes les sources d’information et le droit d’enquêter librement sur tous les faits qui conditionnent la vie publique. Le secret des affaires publiques ou privées ne peut en ce cas être opposé au journaliste que par exception en vertu de motifs clairement exprimés.
    2. Le journaliste a le droit de refuser toute subordination qui serait contraire à la ligne générale de son entreprise, telle qu’elle est déterminée par écrit dans son contrat d’engagement, de même que toute subordination qui ne serait pas clairement impliquée par cette ligne générale.
    3. Le journaliste ne peut être contraint à accomplir un acte professionnel ou à exprimer une opinion qui serait contraire à sa conviction ou sa conscience.
    4. L’équipe rédactionnelle doit être obligatoirement informée de toute décision importante de nature à affecter la vie de l’entreprise. Elle doit être au moins consultée, avant décision définitive, sur toute mesure intéressant la composition de la rédaction : embauchelicenciement, mutation et promotion de journaliste.
    5. En considération de sa fonction et de ses responsabilités, le journaliste a droit non seulement au bénéfice des conventions collectives, mais aussi à un contrat personnel assurant sa sécurité matérielle et morale ainsi qu’une rémunération correspondant au rôle social qui est le sien et suffisante pour garantir son indépendance économique.

    Visiblement 99,99 % de la corporation a oubliée qu’elle n’avait pas que des droits mais aussi des devoirs.

    Votre statut de journaliste ne vous donne aucun droit à vous constituer en tribunal inquisitoire.

    Rendez votre carte si vous en avez une, retirez le terme « journaliste » de votre biographie, d’avance merci.

    Nous nous passerons sans problème des personnes qui salissent un métier tout en pervertissant son but initial.


    • Claire29 Claire29 13 avril 17:26

      @Albert123
      Vous avez mille fois raison mais je doute hélas que les auteurs de ces articles accusateurs soient assez intègres pour se remettre en question !

      Pour qui roulent-ils et qui les paie pour sortir tous les jours un article qui rappelle l’époque des procès staliniens ?

    • Alren Alren 13 avril 17:50

      @Claire29

      Dans les procès staliniens les accusations étaient mensongères. Ici elles se trouvent confirmées par la suite de événements. Petite différence ...


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 13 avril 17:52

      @Claire29

      Pour qui roulent-ils
      Ils roulent pour leurs petits intérêts personnels. Que leur demander d’autre ? Ils n’ont toujours fait que ça...

      et qui les paie pour sortir tous les jours un article
      Ils bossent à l’oeil ! Qui paieraient pour des productions aussi médiocres ?


    • Claire29 Claire29 13 avril 18:31

      @Alren

      Il est très facile de créer des « événements » quand le secret de l’instruction est violé,que la présomption d’innocence n’est pas respecté,on peut faire dire ce qu’on veut à ce genre d’événement toujours à charge comme dans les procès staliniens !

    • Dzan 13 avril 22:31

      @Claire29

      Les procès staliniens ? Mooouaahhhhhhhhhhhhhhh. Fillon au goulag, en plus ? Mort de rire.
      Faut arrèter de regarder sous son plumard, s’il n’y a pas un journaliste soi disant de gauche.

      Vaut mieux lire le Figaro du vieux Dassault, un homme si intègre.


    • Jean Pierre 13 avril 23:52

      @Claire29
      On remarque que Fillon n’a jamais porté plainte contre qui que se soit pour calomnie ou diffamation. Il est sur de perdre. On remarque également qu’il commence toujours par nier pour finalement admettre et reconnaître des erreurs.

      Pour ce qui est du secret de l’instruction, l’interrogatoire de la secrétaire de Bettencourt était médiatisé en direct. Et la présomption d’innocence était bafoué quand Sarkozy annonçait textuellement que « l’assassin du préfet Erignac a été capturé ». Dans les 2 cas, Fillon était premier ministre et n’a pas moufté.
      La droite a toujours voté contre les projets de loi qui aurait pu établir une réelle indépendance de la justice (la dernière fois en 2013).
      Si les ministères sont aujourd’hui informés par les parquets des informations judiciaires en cours c’est en raison d’une loi décidée par Sarkozy (alors ministre de l’intérieur).
      Sarkozy se vantait d’avoir un dossier tout prêt pour abattre DSK.

      Avec un tout petit peu de mémoire on constate tout simplement que les décennies de turpitudes de la droite pour finasser avec la justice lui reviennent donc aujourd’hui en pleine face. Et avec intérêts. La droite ne peux donc que s’en prendre à elle même.

      De plus, les informations parvenues au Canard peuvent parfaitement venir du clan Sarkoziste. Sarko se vengeait ainsi pour sa défaite en primaire et de la fameuse phrase sur le Général. A défaut d’être président en 2017, l’élimination de Fillon le met en bonne place pour succéder à Le Pen ou à Macron en 2022. 

    • Claire29 Claire29 14 avril 10:24

      @Jean Pierre

      , les informations parvenues au Canard peuvent parfaitement venir du clan Sarkoziste. 
      Vous semblez très bien connaître ce genre de pratique,accuser les autres de ce que vous faites,
      On voit que vous êtes un spécialiste de l’envoi de boules puantes !
      Sarkozy a beaucoup de défauts mais il est sûrement moins tordu que vous !
      Vous lisez beaucoup d’articles destructifs et haineux envoyés par des sarkozystes sur ce site ?
      Je n’ai pas le souvenir d’en avoir lu alors qu’il y en a eu des centaines qui accusaient Sarkozy des pires crimes et qu’il y en a eu des dizaines du même niveau du caniveau,un par jour, sur Fillon depuis trois mois !
      Quand la meute enragée est déchaînée et que vous êtes lynché par l’ensemble des médias,une plainte en diffamation ne sert à rien !




    • Jean Pierre 14 avril 22:04

      @Claire29
      Vous êtes inscrite sur ce site de puis 1 mois et l’intégralité de vos commentaires reprend, au fur et à mesure de leurs évolutions, les arguments de l’entourage de Fillon. 

      Vous posiez la question il y a peu : j’aimerai savoir qui paie, et combien, les auteurs d’articles qui attaquent Fillon. Je vous retourne donc la question : dans la mesure ou vous êtes visiblement en service commandé pour assurer sur Agoravox la défense de Fillon : qui vous paie et combien ? Les fonds dont vous bénéficiez pour être en permanence en activité sur ce site ont-t’ils étés eux aussi détournés des finances publiques ? Ou êtes-vous bénévole ?
       

    • Claire29 Claire29 15 avril 11:56

      @Jean Pierre
      Mon premier commentaire sur ce site a été envoyé le 22/01/2011 !

      Je défends Fillon comme j’aurais défendu Bérégovoy s’il y avait eu internet quand il a été livré aux chiens et comme je défendrais toute personne victime de lynchage médiatique !

  • Gasty Gasty 13 avril 15:52

     Au moins ceux là ( juges et journalistes), ils font du bon boulot...Comme dirait machin. Et en plus on leur livre des munitions par la poste au cas ou le droit et l’information ne suffirait pas.

    Sont fou !


  • Yvance77 Yvance77 13 avril 16:00

    Comme dirait le Fictif là aussi : « c’est un coup du cabinet noir ». Tout ce qui peut lui nuire est noir d’ailleurs, lui l’oie blanche.


  • Claire29 Claire29 13 avril 17:13
    C’est vrai qu’ils sont à plaindre ces pauvres journalistes qui gagnent leur vie en détruisant celle des autres !
    Comme s’ils étaient les seuls à recevoir des menaces de mort !
    Ils voudraient nous faire croire que Fillon et sa famille ne reçoivent aucune menace alors que depuis des semaines ils sont des cibles désignées à la vindicte populaire par la meute enragée ! 
    Je me demande combien sont payés et par qui,ceux qui font des procès staliniens sur ce site,je remarque d’ailleurs qu’ils ont laissé tombé l’affreux Sarkozy à qui ils promettaient la pendaison ou la guillotine,bizarre,je me demande pourquoi ils ne s’intéressent plus à lui s’il a commis tous les crimes dont ces justiciers l’ont accusé pendant des années !

    • Alren Alren 13 avril 17:56

      @Claire29

      C’est vrai qu’ils sont à plaindre ces pauvres journalistes qui gagnent leur vie en détruisant celle des autres !

      La vie de Fillon ne serait pas « détruite » (ce qui reste à prouver) s’il avait été parfaitement intègre !

      Pourquoi ne condamnez-vous pas les vilains juges et jurés d’assises qui « détruisent » la vie des assassins, des violeurs, des cambrioleurs en les envoyant en prison ?

      Comme s’ils étaient les seuls à recevoir des menaces de mort !

      Oh ! ben alors, puisque d’autres (?) reçoivent des menaces de mort, ils n’ont pas à se plaindre, c’est évident !


    • foufouille foufouille 13 avril 17:56

      @Claire29
      ils sont moins payés que ton dieu vivant.


    • Claire29 Claire29 13 avril 18:42

      @Alren
      Fillon doit être jugé par une cour d’assises dont vous serez un juré ?

      Votre commentaire et la violence de vos propos en disent long sur votre sectarisme et vos préjugés concernant un candidat qui ne pense pas comme vous,vous semblez avoir plus d’indulgence pour les violeurs et les assassins !

    • Dzan 13 avril 22:33

      @Claire29
      Mon dieu ; Pauvre Fanfoué ? lui si intègre, qui veut tant en faire chier à ceux qui marnent pour des salaires de misère !!!Sont meuchants Ouuuuuuiiiinnnnnnnnnn !!!


    • Jean Pierre 15 avril 00:46

      @Claire29
      « Des cibles désignées à la vindicte populaire par la meute enragée ». 


      Hola, ma mie, ne vous effrayez point tant ! En seigneur avisé, Fillon a fait garnir les créneaux du château de fantassins en armure, il a fait baisser le pont-levis, l’huile bouillante est prête et Pénélope a déjà sa ceinture de chasteté. Revenus en grande hâte des croisades, ses fidèles catholiques, les flèches déjà sorties du carquois, galopent à brides abattues pour lui venir en aide. L’heure n’est point venue encore ou de vils manants pourraient lui causer quelques torts. Tout va bien, dormez tranquille.

  • Esprit Critique 13 avril 18:05

    celui qui raconte le moins de conneries dans ses diagnostiques et programmes ,

    c’est Fillon.

    Tous les autres c’est du délire, la France est totalement manipulée par des merdias corrompus.


  • Yohan Yohan 13 avril 18:36

    Ayez une pensée pour Thomas Hollande qui va se voir bientôt privé de ses fêtes à la Lanterne et des savoureux cocktails du maître des lieux. 


    • Yohan Yohan 13 avril 18:38

      Le grand reporter de ces lieux va peut-être se fendre d’un nartik sur le sujet, lui qui se veut le chevalier blanc d’Agoravox smiley smiley smiley


  • Christian Labrune Christian Labrune 13 avril 18:44

    Le directeur de Mediapart a reçu un premier courrier comparable, daté du 30 mars et posté à Marseille. Sur le courrier, signé « Collectif d’épuration 2J », figure un cercueil et une tête de mort, avec le texte : « juges et journalistes dans le même sac ». Ayant jugé la menace sérieuse, Edwy
    Plenel a porté plainte.

    à l’auteur,
    A votre place, j’aurais évité de rapporter cet incident. Fillon traînant ses lourdes casseroles n’est plus guère sympathique - s’il l’a jamais été !-, mais vous ne pensez tout de même pas qu’on va s’attendrir sur un vulgaire flingueur de la presse de caniveau, caniche de surcroît du Frère Ramadan !

    La première question que poserait le sycophante de Mediapart, dont on ne connaît que trop le style, c’est : « à qui profite le crime ? » Et le crime, en l’occurrence, ne peut guère profiter qu’aux ennemis de Fillon. Je ne dis évidemment pas qu’il y en a qui se font envoyer à eux-mêmes des menaces de mort pour pouvoir ensuite les exhiber, mais comme il est très clair qu’aucune enquête ne pourra jamais remonter jusqu’à l’expéditeur de ces envois anonymes, tout est possible et ce sont là des choses à manipuler avec les plus longues pincettes.

    j’ai encore en mémoire les déclarations de Jean-Hedern Hallier quelques mois avant la terrible chute de bicyclette qui mit fin à sa carrière journalistique et littéraire. Il reconnaissait qu’il avait été, ainsi que plusieurs autres, stipendié par l’entourage de l’homme à la francisque pour fabriquer, à partir de presque rien, l’affaire des diamants de Bokassa, laquelle devait permettre quelques semaines plus tard à l’ancien maréchaliste ami de Bousquet, l’ancien chef de la police de Vichy qui avait beaucoup contribué à sa remontée ascension politique, d’organiser sa longue occupation de l’Elysée.

    Votre article paraît destiné à un lectorat constitué exclusivement d’enfants de choeur. Et encore ! Les pervers ne manquent pas non plus du côté de la sacristie.
     


    • Dzan 13 avril 22:36

      @Christian Labrune
      Mais bien sûr Salaud de Robespierre. Il a fait couper la tête de Louis XVI.


  • Esprit Critique 13 avril 19:58

    On connaît maintenant les sources du Canar Enchainé, c’est l’antisrakosiste reconverti, qui est allé dans les ordi de Bercy pour télécharger toutes les déclarations de revenus du couple Fillon....

    Mais toutes les archives ne sont pas numérisées, c’est donc ce brave Verdi qui a campé dans des sous sols pour photocopier des archives poussiéreuses ....

    Tout le monde a compris que les crapules du cabinet noir existe bien !!!


  • vachefolle vachefolle 13 avril 20:26

    Scoop Scoop en 1856 L’arriere arriere grand pere de Fillon aurait volé une ostie dans une eglise...

    Vite envoyant le Canard et BFM TV enqueter sur cette affaire, le parquet financier se pose la question de savoir si il s’agit de détournement de bien publics, l’eglise etant subventionnée par l’état ?!


  • Dzan 13 avril 22:38

    J’aurais plaint Fillon, s’il n’avait pas un programmes destiné, une fois de plus aux fortunés, au détriment des sans dents qui en ont ras le ...fion.


  • Dzan 13 avril 22:40

    Les laudateurs du 4eme homme, ont perdu la mémoire, mais il y a youtube
    https://www.youtube.com/watch?v=oCWjmvJfJ7U


  • legrind legrind 14 avril 08:41

    A partir du moment où l’auteur de cet article appelle les petits bourgeois propagandistes du « petit journal » et du « quotidien » des « journalistes » il se décrédibilise d’office, au-delà du cas Fillon : ce sont ces journalistes qui agressent : ils sont là pour s’acharner, se moquer, mépriser au profit de l’idéologie dominante, la mode du moment, il est normal qu’ils ne soient pas aimés.. Aujourd’hui leur cible est Fillon demain ça sera Mélenchon ou un autre ( Marine le Pen et le FN tout le temps bien sûr)..


  • zak5 zak5 14 avril 08:48

    De quoi se plaignent-ils ces juges ? C’est des hauts fonctionnaires bien payés, ils sont intouchables (puisqu’ils sont forcement incorruptibles, c’est la justice qui le dit), ils se font appeler « Maitre » et ils ne risquent d’aucune manière d’être décimés comme la rédaction de charlie hebdo


  • volpa volpa 14 avril 11:14

    @Verdi
    Je ne lis pas les articles,juste les titres.
    L’auteur passe ses jours et ses nuits à dénigrer Monsieur Fillon.
    Ne t’ en déplaise celui ci sera élu.
    Alors, n’encombre pas Agoravox de tes conneries de militant gogoche .


    • Claire29 Claire29 14 avril 13:03

      @volpa
      Les titres me suffisent aussi pour connaître le contenu !

      En lisant le commentaire de BA ci-dessous,on a une idée du prochain titre,on voit où la meute enragée trouve son inspiration !

  • BA 14 avril 11:51

    Vendredi 14 avril 2017 :

    Jean-Jacques Bourdin met au défi François Fillon d’affronter ses questions le 18 avril.

    Le journaliste de BFMTV met en cause « l’autorité morale » du candidat LR qui lui a fait faux bond.

    Nouvel épisode dans le bras de fer médiatico-politique qui oppose Jean-Jacques Bourdin au candidat Les Républicains. Alors que François Fillon avait accusé la veille le journaliste de BFMTV de mentir en affirmant qu’il s’était « dérobé » en annulant une interview prévue de longue date, le présentateur-star a répliqué à l’antenne (comme à son habitude) ce vendredi 14 avril en mettant au défi l’ancien premier ministre de venir affronter ses questions.

    "Lundi dernier, son équipe nous appelle pour annuler. Jamais, comme le dit François Fillon, trois dates ne nous ont été proposées", a réaffirmé Jean-Jacques Bourdin.

    "J’aurais insulté François Fillon, a-t-il dit hier. C’est faux. Les mots ont une valeur, j’ai simplement dit que François Fillon se dérobait. Et comme les mots ont une valeur, ils touchent quand ils expriment la vérité", a attaqué Jean-Jacques Bourdin qui, exceptionnellement, avait rédigé son intervention.

    Le présentateur de la matinale de RMC et BFMTV a une nouvelle fois estimé que François Fillon fuyait ses questions sur les affaires, un sujet sur lequel le candidat LR ne veut plus s’étendre, comme l’illustre cet incident avec La Dépêche du Midi.

    Jean-Jacques Bourdin a déclaré : "Les mots reviennent à l’esprit quand François Fillon disait à l’automne, sur France Info : « Il faut que les journalistes ne lâchent pas les affaires. » Il pensait alors à Nicolas Sarkozy. Les mots reviennent à l’esprit, ceux que me disait François Fillon ici même : « Mis en examen, je ne me présenterai pas. C’est une question morale. » Et qui parle aujourd’hui d’autorité morale ? Vieille pratique...

    Evoquant sa « conscience professionnelle » avec un goût certain de la mise en scène, Jean-Jacques Bourdin met donc au défi François Fillon de venir répondre à ses questions le mardi 18 avril. Un rendez-vous que le candidat LR semblait avoir décliné par avance, exigeant des excuses du journaliste.

    http://www.huffingtonpost.fr/2017/04/14/jean-jacques-bourdin-met-au-defi-francois-fillon-daffronter-ses_a_22039490/


  • Pyrathome Pyrathome 14 avril 12:01

    Bonjour Verdi,

    L’avocat-bienfaiteur Robert Bourgi, qui a offert les fameux costumes de François Fillon, raconte avoir été intimidé par le candidat de la droite quand l’affaire est sortie dans les médias, afin qu’il se taise.
    https://www.marianne.net/politique/costumes-robert-bourgi-accuse-francois-fillon-de-l-avoir-fait-mentir
    .
    3 extrémistes mafieux soit disant en tête : Micron/Fillon/Lepen
    Voilà la vraie réalité, mais seulement en tête dans les sondages de propagande, il en est tout autrement dans la vraie opinion des Français qui vont s’exprimer dans 10 jours....
    Virer ces trois trolls de la vie politique est un devoir de salubrité publique !!
    D’ailleurs, on commence vraiment à percevoir la nervosité de ces 3 Xdroitards, ils sentent l’odeur de la correction qu’ils vont prendre....


    • Verdi Verdi 14 avril 12:33

      @Pyrathome

      Bonjour Pyrathome,

      Comme l’a rappelé BA, dans son commentaire, voilà ce que disait Fillon à propos de Sarkozy : « Il faut que les journalistes ne lâchent pas les affaires. » 
      Son voeu est exaucé, de quoi se plaint-il ? Ah ! oui, suis-je bête, ça ne s’appliquait pas à ses affaires... 
      Les journalistes sont des êtres humains comme les autres, face à l’outrance et aux attaques répétées, ils réagissent, plutôt bien pendant cette campagne, en faisant le boulot qu’on attend d’eux : débusquer toutes les magouilles et les rendre publiques. Merci au Canard et à Mediapart en particulier, qui obligent les médias inféodés à suivre le mouvement, faute de quoi ils perdraient le peu de crédibilité qui leur reste. 

    • Pseudonyme Pseudonyme 14 avril 13:42

      @Verdi

      ’Merci au Canard et à Mediapart’ ......
      .
      Oh ! le gros dérapage de fin d’article  smiley
      .

      .....qui obligent les médias inféodés à suivre le mouvement !
      .
      Mais nous avons affaire à un révolutionnaire là !  smiley


Réagir