vendredi 28 avril - par Amaury Grandgil

Ni Macron, ni le Pen, bien au contraire

Ainsi que l'on pouvait le prévoir la gauche bien à gauche, tellement à gauche que ce ne se peut pas a fait descendre les jeunes dans la rue. Bien entendu, comme il faut que la récupération ne soit pas trop voyante, on leur a donné comme mot d'ordre : "Ni Macron, ni le Pen". Cela ne trompe cependant pas grand monde. Les manifestants sont pour la plupart issus des milieux bourgeois pédagogues qui apprécient les bienfaits de la mondialisation réputée heureuse.

 

A l'approche du bac, cela fera toujours quelques jours de détente en attendant les révisions. Et d'éventuels leaders d'un mouvement lycéen cela fera d'excellents adjoints à la Mairie de Paris plus tard (du moins si celle-ci reste socialiste)...

 

Ils sont évidemment instrumentalisés par la gauche de la gauche, dont les mélenchonistes, afin de jouer un billard à trois bandes, à savoir en prévision des législatives. En effet, cette gauche radicale, largement plus que la sociétale, que la gauche libérale-libertaire, a retrouvé du poil de la bête, un second souffle à cause de la précarisation largement accentuée des salariés, de la paupérisation des populations déjà précaires. Ce que les arbitres des élégances politiques appellent le populisme de gauche le condamnant autant que celui de droite (Marine le Pen).

 

Les termes qu'ils emploient en disent long sur eux, comme si populiste (il y a peuple en racine du terme) était un gros mot, comme si tout ce qui vient du peuple à commencer par ses aspirations légitimes était vulgaire...

 

Ainsi que l'a dit la sémillante Vanessa Burggraf dans l'émission de Laurent Ruquier, s'ils n'ont pas un salaire suffisant ils n'ont qu'à prendre un deuxième boulot, voire un troisième. Ces pauvres ma chère ça se plaint tout le temps ! Ils ne sont jamais contents ! En gros, elle dirait ce mot -apocryphe- que l'on a prêté très longtemps à la pauvre Marie-Antoinette, "s'ils n'ont pas de pain donnez leur de la brioche !".

 

Dans le reste de la France, l'atmosphère serait plutôt pré-insurrectionnelle, et ce n'est en rien le fait des révolutionnaires de salons cossus. Il y a bel et bien deux France. Quand Chirac évoquait cyniquement la Fracture sociale il avait tout à fait raison, elle est bien là. Il y a deux Frances, la France des centre-ville bourgeois, les centre-ville des nantis qui s'ignorent et la France dite "périphérique" largement méprisée, cette France périurbaine ou rurbaine trop riche pour être aidée, trop pauvre pour ne pas avoir besoin de l'être.

 

Le géographe Christophe Guilluy prévenait pourtant il y a quelques mois. Si les classes favorisées ne font pas rapidement leur "aggiornamento" la situation sera extrêmement tendue rapidement, peut-être jusqu'à l'affrontement. Il était assez pessimiste, il savait bien qu'ils ne le feront jamais.

 

Nous n'éviterons pas la confrontation....

 

Sic Transit Gloria Mundi, amen

 

Amaury -Grandgil

 

illustration empruntée ici



59 réactions


  • MagicBuster 28 avril 15:31


    Blabla

    La France du ni - ni dans 15jours ce sera fini.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 avril 15:38

      @MagicBuster
      peut-être pas

      si c’est Macron dans un an tout le monde le hait de toutes façons

    • Jeekes Jeekes 28 avril 18:57

      @Amaury Grandgil
       
      « Ni Macron, ni le Pen »
       
      Ouais, on connait ça.
      Ni pour ni contre, bien au contraire !

      Après, pour micron je vous trouve bien optimiste.
      A mon avis il ne faudra pas plus de trois mois pour que tous ceux qui auront participé (d’une façon ou d’une autre) à son élection, ne viennent chialer des larmes de sang...


    • Et hop ! Et hop ! 28 avril 21:19

      @Jeekes : 


      Il a dit qu’il ferait toutes ses réformes en juillet-août par ordonnances ou par 49-4, 
      avant les élections législatives.


  • foufouille foufouille 28 avril 16:15

    pas grave ils auront un macron libéral ressemblant beaucoup à hitler.
    ils ne devront pas se plaindre ensuite.


  • Xenozoid Xenozoid 28 avril 17:07

    « Les citoyens n’agissent pas ; ils jouent le rôle de soutien du »peuple« dans le grand opéra qui est à l’État ».

    Une fois, nous avons vécu par la simplicité glorieuse du vote. Coulée un bulletin de vote a été le seul devoir patriotique qu’un citoyen pourrait effectuer, une affirmation de tout ce qui a lieu de cher et de vrai. Aujourd’hui, nous vivons dans la nation de l’électeur en voie de disparition. Alimentation a été coupée tellement loin des gens par ceux qui ont l’argent et l’influence que la plupart voit le vote comme une perte de temps. Ajoutez à cela la commande croissante des outils de vote et dépouillement par les sociétés a actions partisanes et vous comprendrez que la voix du peuple n’a jamais été que de la cendre sous le feu.

    Vivant dans le pays des morts. Ils mangent de la nourriture morte avec des fausses dents. Leurs bâtiments ont de fausses façades, leur stations de radio et de télévision diffuse de l’air vicié. Ils tuent le temps entant que spectateurs de fausses images.
    Leurs corporations sont coupables de publicité mensongère, et leurs offres d’emploi » ne sont que des opportunités de mauvais traitements meurtriers, un ennui mortel, et la soumission fatale ; ils exigent de vous le respect des échéances, comme pour dresser des tentes dans des camps de la mort. Est-ce que l’impasse justifie les moyens ? Ils habitent les villes mortes et font des faux mouvements, n’allant vraiment nulle part, marchent jour après jour, le même chemin de désespoir. Même leur air est conditionné. Ils vous demandent de donner votre vie pour leur pays, pour leurs religions, leurs économies, vous laissant avec seulement. . . . Leur système est organisé par l’intelligence artificielle et ne fournit que de la réalité virtuelle. Leur culture vous cloue et vous ennui à mort, leur mode de vie est sans vie, leur existence est une impasse permanente. Tout à leur propos pue la mort et le faux. La seule chose qui est insupportable, c’est que rien n’est insupportable. Quand allons-nous demander plus ?
    La lutte pour la vie, la vraie vie. Combat petit con , la vie est réel !
    Bienvenu dans le pays des vivants déja mort.

  • OMAR 28 avril 18:48

    Omar9

    A. Grandgil ;« Ils sont évidemment instrumentalisés par la gauche de la gauche, dont les mélenchonistes,... ».

    Cessez de tournez autour du pot, prenez vos responsabilités et assumez-vous enfin....

    Vous supportez Marine et souhaitez sa victoire ?
    Faites alors un article en ce sens et oubliez une fois pour toute les mélenchonistes.
    Sinon vous risquez de chopper une mélenchonite aigüe....

    Et ça ne vous servira absolument à rien de leur faire porter le chapeau de la défaite prévisible du F.Haine.....


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 avril 21:18

      @OMAR
      C’est qu’il est hargneux, il pincerait


    • Le421 Le421 29 avril 08:59

      @Amaury Grandgil
      Réponse de haute volée... A court d’arguments ??  smiley


    • Arcane Arcane 29 avril 09:06

      @Le421

      Anarchiste d’extreme-droite, ça existe ??? smiley


    • julius 1ER 29 avril 10:58

      @Amaury Grandgil


      Omar a raison, j’en pince pour lui !!!

      Il faut assumer ses choix et pas toujours avancer masqué en rejetant ses fautes sur les autres ... 

      vous êtes un grand garçon maintenant alors dîtes -nous que Marine est merveilleuse qu’elle assume le renouveau du pays avec des idées ringardes et rances et revenez -nous voir lorsque ses idées et sa gestion calamiteuse nous auront rendu plus pauvres que Job !!!

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 avril 17:48

      @julius 1ER
      C’est tellement plus simple de classer les gens dans des petites cases, hein ? Le fait que pour moi il soit plus logique de choisir entre deux maux le moindre ne fait pas de moi un lepéniste. Ce serait tellement plus simple à comprendre pour les petits cerveaux de gauche qui dans trois mois subiront comme tous les français les saloperies ultra libérales de Macron. Mais vous pouvez toujours faire dans le « ni ni » ou voter pour lui...

      Je ne réponds pas toujours de suite car moi j’ai une vie hors internet. smiley


  • Lengage Lengage 28 avril 19:08

    Plutôt que de promouvoir la confrontation entre le peuple on devrait tous s’unir contre la bête immonde !


  • Fergus Fergus 28 avril 19:30

    Bonsoir, Amaury

    Que les lycéens soient instrumentalisés ne fait guère de doute (ils le sont toujours).

    Mais il s’agit là d’un épiphénomène qui n’a pas l’ombre d’une chance d’essaimer au point de modifier le cours de la campagne, pas même à la marge.

    Sur « l’atmosphère (...) plutôt pré-insurrectionnelle », j’ai des doutes. On disait la même chose au début des quinquennats de Sarkozy et de Hollande que nombre d’internautes ne voyaient pas aller au bout de leur mandat pour cause d’émeutes populaires. smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 avril 21:17

      @Fergus
      moi je trouve, surtout du fait des banlieues


    • OMAR 28 avril 22:01

      Omar9

      @Amaury Grandgil

      C’est ce que disait Hitler du ghetto de Varsovie....


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 avril 17:59

      @OMAR
      1000 points godwin d’un coup là...
      Les banlieues ne sont en rien des ghettos comparables à ceux de Varsovie ou Cracovie, rien que la remarque est insultante au fond..pour ceux en ayant souffert, ou montre que tu n’en as en fait rien à foutre...Des ghettos juifs de Pologne, pas vrai...


  • Louve de France Louve de France 28 avril 20:09

    Faire descendre leur petits Antifas boutonneux dans les rues, c’est tout ce que ce que la gauche sait faire ! 


    • Le421 Le421 29 avril 08:58

      @Louve de France
      Et vous, vous leur prévoyez un traitement à la Clément Méric, on sait... C’est du vécu.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 avril 17:50

      @Le421
      Clément Méric ? Un petit bourgeois se sentant sans doute coupable de l’être qui donnait dans l’antifa pour déculpabiliser ? Un incident et le voilà martyr...
      Pauvre garçon qui ne vivra pas à cause d’un incident absurde.

      Mais il sera instrumentalisé jusqu’à l’os par des salopards n’ayant visiblement aucun respect pour ses proches.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 avril 17:57

      @Le421
      Faut arrêter les fantasmes ça marche plus, et en plus t’es sans doute un peu con car tu ne rends pas compte que ça fait monter le FN


  • Le421 Le421 29 avril 08:56


    Ainsi que l’on pouvait le prévoir la gauche bien à gauche, tellement à gauche que ce ne se peut pas a fait descendre les jeunes dans la rue

    Ils sont évidemment instrumentalisés par la gauche de la gauche, dont les mélenchonistes,

    On n’est plus dans l’info, on est arrivé carrément à la propagande...

    Vous avez des preuves, des liens, des indices ?
    Ou c’est une affirmation qui n’engage que vous ?
    J’ai dit affirmation, j’aurais pu dire diffamation...

    Evidemment, dès que vous « serez au pouvoir », il faudra réprimer ces « agissements » sévèrement et étudier le problème du « droit de manifester ».

    Z’avez remarqué, les « mélenchonistes » rouges et violents... Des dizaines de milliers de personnes dans les rues et pas le moindre accroc.
    Etonnant, non ??


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 avril 17:54

      @Le421
      Ouhla les grands mots tout de suite...
      Ce ne sont pas les mélenchonistes qui manipulent les gosses mais tous les syndicat lycéens ou étudiants estampillés PS ou trosko avec jeu de vases communicants...
      Il noue les vierges effarouchées dis donc en plus, si le ridicule tuait tu serais foudroyé ma petite fauvette


  • covadonga*722 covadonga*722 29 avril 10:57

     la baudruche ce déballonne , le bénito des tréteaux et incapable de donner des consignes ça un chef ?

    Foutre un apparatchik péteux et inconstant un bourgeois du ni -ni.
    S ’il est de gauche il doit appeler a battre le pen
    S’il est patriote il doit appeler a battre macron
    s’il est démocrate ou républicain il doit appeler a participer au processus a minima en votant blanc.

    Cet apparatchik gavé au prébende de la ripoublique n’a pas le dixieme des corones de dupont aignan.
    on peut penser que celui ci a tord ou se trompe , mais il s’assume comme chef de guerre , l’autre est une lopette tripotant sont « triangle rouge » de résistant politique qu’il c’est auto attribué vus que des que la situation c’est retournée contre lui monsieur se barre bouder sous sa tente !

    Mélenchon , socialiste député sénateur ministre franc maçon= Velléitaire invertébré !

    • julius 1ER 29 avril 11:15

      @covadonga*722


      et ta connerie !!!
      Mélenchon fait des insoumis des libres-penseurs aussi ils n’ont pas à répondre à des mots d’ordre ou à des ordres de Chefs .... 
      le Culte du chef ce n’est pas dans la ligne de la France insoumise aussi Melenchon respecte une certaine cohérence de ce point de vue aussi si çà ne te plait pas ... 

      il faudra t’y faire Cova parceque toi si ton moi profond, c’est d’avoir des gens qui pensent à ta place et qui te disent d’attendre les doigts sur le pli du pantalon où te situer ou quoi faire .... 

      c’est que tu as un grave problème d’immaturité, mais encore une fois c’est ton problème mais ce n’est pas la peine de polluer l’espace qui est déjà bien assez saturé avec les discours débiles des veaux et des blaireaux de l’uniformisation de la pensée !!!

      quand à ton Dupont gnangnan qui se vend pour des queues de cerises alors qu’il s’est proclamé anti-lepen pendant des mois c’est le comble du politicien car des virages à 180° il y en a qui sont de vrais spécialistes mais lui il fait la Démo que ce n’est pas la girouette qui tourne mais bien le vent !!

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 avril 17:52

      @julius 1ER
      Il répond en injuriant son contradicteur et il ose parler de maturité ! Les cons ça ose tout c’est même à ça qu’on les reconnait, non ?


  • covadonga*722 covadonga*722 29 avril 11:30

    Mélenchon fait des insoumis des libres-penseurs 


    n’absolument composés a 70% d’éduqués a statut protecteur , l échantillon des 3/4 interwievés d’hier ayant gobés les paroles de bénito mélenchon en était d’ailleurs sidérant.Des insoumis a l’avenir sociétal garantis marwaaf !!!!!des révolutionnaire a la hauteur de la carrière de 30 ans d’apparatchik de votre leader minimo !


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 11:54

    Amaury nous explique que dimanche prochain, le soleil va s’éteindre.

    Donc à part nous prouver qu’il sait faire de la dramatisation anti faasciste à l’envers, on voit mal l’intérêt de la démarche.

    Avec des adversaires comme ça Macron n’a plus besoin de faire campagne.

    Qui disait « con comme un militant » déjà ?
     smiley smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 avril 17:56

      @Olivier Perriet
      Vous me faites penser à ces types qui ont désespérément besoin d’un pote et pour qui c’est le dernier qu’a parlé qui a raison


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 23:01

      @Amaury Grandgil

      Eh ben oui, Macron il va gagner parce qu’il est cool et sympa smiley
      Parce qu’on en a marre des résistants de la 25e heure qui tournent en boucle sur « islam, terrorisme, Daesh », sans rien proposer, évidemment

      N’oubliez pas d’éteindre la lumière derrière vous dimanche 7 mai smiley

      Vous n’avez rien pigé et vous donnez des leçons pavloviennes, c’est lamentable


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 avril 10:15

      @Olivier Perriet
      Hé ben il en faut beaucoup, pour que vous vous démasquiez

      Quant à moi « résistant de la 25ème heure », j’ai bossé plus de vingt ans en « quartiers » donc vos leçons, je ne vous dis pas ce que vous pouvez en faire... smiley


  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 avril 18:01

    Les petits bourgeois antifas le sont surtout par culpabilité d’être des petits bourgeois, ils pensent que ça compense en somme. Ils n’ont rien compris.

    Ou ils sont lâches.

    Ceux qui minimisent l’élection de Macron sont également de ces nantis qui ne se rendent pas compte une seconde de ce qu’est la précarité ou qui s’en foutent...


  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 29 avril 18:13

    Depuis une semaine on a le droit au ressassement des mêmes refrains habituels sur les nazis, les camps, la shoah toussa, dans certains endroits ils ont même été jusqu’à ressortir Klarsfeld...

    Ce genre de discours faisait peur avant au peuple, dorénavant ça marche plus.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 22:52

      @Amaury Grandgil

      Ah ben oui, c’est vrai, vous vous êtes complètement honnête, et vous ne cherchez pas du tout à faire peur smiley smiley


    • Elric de Melniboné Elric de Melniboné 29 avril 22:57

      @Olivier Perriet

      Bonsoir,

      bon va falloir vous mettre au conspirationnisme de papacotille, sinon votre DPA jamais il va faire l’affaire ni tenir la distance ^^


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 23:01

      @Elric de Melniboné

      il y a inversion d’initiales, je proteste !


    • Elric de Melniboné Elric de Melniboné 29 avril 23:07

      @Olivier Perriet

       smiley question de Doloreal, allez voir à ce sujet le même type de coquille dans mon post juste avant envers alinéa ^^


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 avril 10:17

      @Olivier Perriet
      Je cherche juste à vous ouvrir les yeux, mais encore faudrait-il le vouloir


  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 avril 10:23
    Autour de moi ça hystérise à cause du second tour, ça compare le Pen à Hitler, le FN aux nazis, j’en passe et des pires mais il n’y en a pas UN ou UNE parmi tous ces petits bourgeois pédagogues pour se remettre en question, faire leur aggiornamento sur le communautarisme entre autres car ce qui arrive est de leur responsabilité.
    Qu’ils lisent donc Christophe Guilluy

    • JL JL 30 avril 11:04

      @Amaury Grandgil
       

      sur votre lien j’ai relevé ceci : ’’ La « France d’en haut » et ses obligés ne veulent pas entendre la colère qui monte, ne s’inquiètent pas de la remise en cause générale de leurs desiderata. Elle célèbre sans cesse la mondialisation réputée heureuse, sans se soucier de la paupérisation qu’elle entraîne. ’’
       
      Il ne faut surtout pas donner à un pervers des raisons de conforter sa croyance erronée mais qui lui fait tant de bien : je parle en l’occurrence de la théorie du ruissellement (*) qui fait le bonheur des nantis.
       
      Comme disait Yvan Audouard, « Ce ne sont pas les mécontents qui prendront le pouvoir mais ceux qui auront su tourner le mécontentement à leur profit. »
       
      Les mécontents grossiront le mouvement de La France insoumise, mais il se pourrait bien qu’un jour, l’association Le Pen-Dupont Aignan réussisse son pari de les attirer assez nombreux dans ses filets. Et ce jour-là les transfuges du LR trahiront Macron et rejoindront sans aucun scrupule cette nouvelle droite. On pourra dire : « rien de nouveau sous le soleil ».
       
       (*) la théorie du ruissellement, pilier principal de la construction européenne mais pas que : le CICE est à l’origine en France, d’une fraude organisée qui atteint des proportions gigantesques. Mais le pouvoir n’y reviendra pas, keynésianisme de droite oblige.
       
      Keynésianisme de droite = théorie du ruissellement = politique de riches.
      Keynésianisme de gauche = gauchisme = politique de pauvres.
       

       

       

       



  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 avril 20:15

    Ce qui est bien avec ce second tour c’est qu’il permet de distinguer les nantis insoucieux de la précarisation et les autres, ceux s’inquiétant de l’avenir du pays et les autres...
    Ces autres de moins en moins nombreux


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 avril 22:21

      @Amaury Grandgil

      On n’est jamais mieux complimenté que par soi-même.

      Donc pour dimanche prochain, on aura droit aux 7 plaies d’Egypte.

      Exactement ce que prévoient les anti Le Pen. Con comme un militant


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 1er mai 11:56

      @Olivier Perriet
      Vous avez beau ironiser, maintenant je sais d’où vous parlez. La dichotomie sociale entre nantis et précaires ou en voie de l’être, elle est réelle.

      Votre ironie elle-même montre que vous ne savez pas ce dont vous parlez quand il s’agit d’évoquer la précarisation.

      Quand à moi rien que l’hystérisation me donne envie de voter le Pen, rien que pour les voir courir dans tous les sens comme des cloportes affolés. Ce n’est en rien un vote d’adhésion


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 1er mai 12:08

      @Olivier Perriet
      « Olivier tu n’auras pas ma haine » smiley


  • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 7 mai 10:19

    .../..." véritable arme de classe, l’antifasciste présente un intérêt majeur. Il confère une supériorité morale à des élites délégitimées en réduisant toute critique des effets de la mondialisation à une dérive fasciste ou raciste ; mais, pour être durable, cette stratégie nécessite la promotion de l’« ennemi fasciste » et donc la sur-médiatisation du Front national... aujourd’hui, on lutte donc contre le fascisme en faisant sa promotion. .../... Car le problème est que ce n’est pas le FN qui influence les classes populaires, mais l’inverse. Le FN n’est qu’un symptôme d’un refus radical des classes populaires du modèle mondialisé. L’antifascisme de salon ne vise pas le FN, mais l’ensemble des classes populaires qu’il convient de fasciser afin de déligitimer leur diagnostic, un « diagnostic d’en bas » qu’on appelle « populisme ». .../... la méthode est toujours la même : fasciser ceux qui donnent à voir la réalité populaire. .../... Christophe Guilluy Le crépuscule de la France d’en haut. page 173.


Réagir