lundi 18 juillet 2016 - par Emile Mourey

Nice... pourquoi ça va continuer

Curieusement, après les tragiques événements de la promenade des Anglais, la première parole sensée que j'ai entendue est de madame Dounia Bouzar. Alors que les responsables politiques et commentateurs accrédités voulaient nous persuader que le meurtrier n'était qu'un terroriste barbare sans religion, les dernières investigations révèlent qu'il s'était bel et bien radicalisé peu de temps avant l'attentat. Et tout le monde de l'audiovisuel de s'étonner d'un passage aussi rapide, l'homme ne fréquentant pas la mosquée, ne faisant pas le ramadan, buvant et baisant à tire larigot ; un iman allant jusqu'à dire que l'attentat n'avait rien à voir avec la pratique de l'islam.

Expliquant anthropologiquement le processus rapide de ce type de radicalisation, Dounia Bouzar fustige à juste raison les uns et les autres tout en reconnaissant qu'il y a dans ce processus un quelque chose de l'ordre de la religion avec la notion du paradis - la promesse d'aller au paradis - mais elle précise que cette promesse de paradis ne vient qu'après le basculement, autrement dit, alors que le mal est déjà fait. Les tueurs se rendent compte de ce qu'ils font mais ils en arrivent à considérer que les gens qui ne pensent pas comme eux ne sont plus des êtres humains. Ils les renversent comme s'il s'agissait de simples pierres.

On ne peut être que d'accord sur le fait que nous avons affaire à des individus perturbés et déshumanisés, mais de là à se suicider en entraînant dans la mort le plus possible d'hommes, de femmes et d'enfants, cela ne peut, en réalité, s'expliquer que parce que le kamikaze a été mis en condition, convaincu de l'existence d'un monde impur qu'il faut détruire, sa rétribution étant l'effacement de ses propres turpitudes et le jardin des délices paradisaques promis en récompense par le Coran.

Mohamed Sifaoui est encore plus précis. On ne peut pas faire l'économie d'interroger une religion au nom de laquelle certains pensent plaire à Dieu en écrasant des enfants et même des adultes avec un camion. On ne sortira pas de ce drame tant qu'on ne sortira pas de la lecture littérale biaisée des textes coraniques.

Là aussi, on ne peut être que d'accord avec Mohamed Sifaoui. Le problème est que Daech ne considère pas que sa lecture littérale du Coran soit biaisée, ni l'Arabie saoudite d'ailleurs qui inspire nombre de mosquées.

Or, voila bien le choix qui se pose aux musulmans. Ou bien, il leur faut considérer que le Coran, comme la Sîrah, sont des textes d'un autre temps et qu'on ne peut y trouver un sens pour le nôtre qu'en les expurgeant, mais alors, c'est la parole d'Allah qu'il faut relativiser, réinventer, voire récuser ; ou bien il leur incombe d'éliminer tous les mécréants du monde pour établir le royaume de Dieu promis... un royaume de Dieu style Daech !!!!

Force est de constater que cette réinterprétation des textes n'est pas dans les préoccupations de nos responsables politiques. Par souci de non ingérence et de respect de la liberté de penser, le pouvoir laïc laisse se diffuser les errements religieux dans le silence coupable des médias et en l'absence de tout débat contradictoire. Pour la communauté musulmane, Mahomet - pourtant véritable commanditaire des attentats selon Daech - reste un personnage intouchable alors qu'il n'a jamais existé en tant qu'individu mais en tant conseil, comme nos articles publiés sur Agoravox l'ont montré. La lecture intelligente des textes musulmans est lâchement occultée par nos intellectuels tandis que les sourates mortifères sont toujours chantées dans les écoles coraniques.

Pour répondre à son besoin de connaissance spécifique sur l’islam, y compris en islamologie, un conseil scientifique de quatre membres a été récemment constitué au sein du ministère de l'intérieur... (La Croix du 10 mars 2016).

Quand on veut enterrer un problème, on crée une commission (G. Clemenceau).

Et pourtant l'histoire des débuts de l'islam, replacée dans son contexte, mérite d'être étudiée tout autant que d'autres histoires qui se sont inscrites dans la grande histoire de l'humanité.

Or, il est un fait facile à vérifier. On ne trouvera nulle part dans la vie de Mahomet la moindre action ou pensée hostile à l’égard de l’Occident. Quand, au début de son ministère, ses disciples durent s’enfuir de La Mecque, c’est en allant vers l’ouest qu’il trouvèrent refuge, en Abyssinie, royaume chrétien. Ses véritables ennemis extérieurs, c’est à l’Est qu’il les a trouvés, chez les princes d’Oman et de Bahrein, et surtout en Perse (l’Irak et l’Iran). La seule ambition de Mahomet - il faut le dire une bonne fois pour toutes - fut de réaliser l’unité politique d’une Arabie qui aurait vécu en bonne intelligence et voisinage, notamment avec l’Occident, mais avec son identité propre. Et c’est bien dans cette optique qu’il a donné à l’Arabie une religion et un prophète... une religion et un prophète à l’image de ce qui donnait un sens à la vie dans les grands pays civilisés de cette époque. De même que le monde chrétien avait son prophète, Jésus, de même l’Arabie se devait d’avoir le sien, Mahomet. Jamais Mahomet n’a prêché la guerre sainte contre l’Occident. Les infidèles, c’est dans les pays arabes qu’ils se trouvaient.

C’est donc bien en Arabie qu’il faut comprendre l’islam de Mahomet, chef de guerre. Les principales batailles qu’il livra le furent contre les habitants de La Mecque - d’après certains témoignages écrits, il semble que la situation qui y régnait alors était condamnable et qu’on y adorait de multiples idoles - mais aussi contre les Arabes et les Bédouins du désert. Il faut ajouter à ceux-là les juifs et les chrétiens d’Arabie qui n’ont pas voulu accepter de se placer sous son autorité en entrant dans une ummah dans laquelle se seraient rassemblés, dans un esprit de tolérance, chrétiens, musulmans et juifs de la région.

Bien que chef de guerre dans un siècle de violence, il y a une humanité en Mahomet. Ne pas faire souffrir l’innocent est une constante de son action. Après sa grande victoire de Beder sur les infidèles de La Mecque, Allah dit aux prisonniers par la voix de son prophète : « S’il y a de la droiture dans votre cœur, non seulement je vous rendrai la liberté mais je vous donnerai des richesses supérieures à celles que vous avez perdues... Je suis le Clément et le Miséricordieux (Sourate VIII, verset 71) ». Mais dans les rangs d’une armée musulmane avide de butin, on n’acceptait pas toujours bien la nouvelle religion. Depuis sa tente, le Prophète entendait les cris des prisonniers et il en souffrait terriblement. Il ne réussit qu’à faire desserrer les liens du malheureux Abbas.

Mahomet était un chef de guerre, et il faut le comprendre avant tout en tant que chef de guerre. Pour imposer son pouvoir sur l’Arabie, il lui a fallu forger une armée d’une résistance et d’une abnégation totales. L’intendance étant parfois déficiente, il a entraîné ses soldats à jeûner jusqu’à un mois. Lors de ce que j’appelle la fausse bataille de Tabouk, qui ne fut, en réalité, qu’une épuisante marche disciplinaire, il leur a fait sentir sa main de fer. Avant l’engagement, il les a stimulés en les faisant mettre à genoux et en leur faisant réciter la prière collective du danger. Il les a passés en revue en leur promettant le paradis et en les décorant - ante mortem - du titre glorieux de martyr. Mais, combattant lui-même, il a aussi payé de sa personne. En pleine bataille d’Ohod, le bruit courait : « Le Prophète est mort ! ». Puis une autre rumeur parcourut les rangs des musulmans : « Non ! Le Prophète n’est pas mort, il est vivant ! »

Chef de guerre et chef religieux, Mahomet a vécu dans une époque de violence. Beaucoup d’indices laissent à penser toutefois qu’il a voulu faire évoluer les mentalités. A-t-il réussi ? Dans une certaine mesure, oui, dans une autre mesure, non.

Emile Mourey, 17 juillet 2016



94 réactions


  • Sozenz 18 juillet 2016 12:48

    pourquoi cela va continuer ?
    tout le monde est poussé à la révolte .
    La politique est une gangrène : guerre , famine ...
    http://www.ladepeche.fr/article/2016/06/09/2362099-venezuela-penurie-nourriture-jette-manifestants-rue.html
    On pousse l humain dans ses pires retranchements ; le plus rien à perdre .il prend forme doucement dans l esprit des personnes ( je pense de tous) , celui qui n a pas eu ce raz le bol , qu il se lève Un mélange de . tristesse et colère profonde. un « mais pourquoi tout cela »
    les raisons extérieures de ces malaises sont multiples, chacun finit par se retrancher dans ses positions justifiables ou pas. Les gens voudraient des solutions mais toutes celles proposées sont aliénantes ou apportent de la souffrance : guerres , austérité, aliénation ,chacun sait qu il y a menace sur la Vie.  
    Par tous les moyens on monte les gens les uns contre les autres , on instaure progressivement le chaos consciemment ou non .
    Je me sens personnellement horrifiée de ce que je vois dans le monde entier .
    et j espère de tout mon cœur, de toute mon âme que la lumière qui reste dans chaque Homme soit plus forte que les ténèbres. que chaque être humain trouve en lui la force de ne pas donner prise à des pensées ou à des actes contre son prochain . mais que tout le tristesse et la colère que chacun contient en lui soient digérées pour mieux se comprendre et comprendre les autres .
    Que chacun comprenne que les combats d humains contre humains n est pas compatible avec la Vie . le NON à toute forme de sectarisme , idéologie , raisons économiques ne doit jamais aller à l encontre de la Vie de n importe quel humain .
    Temps que nous resterons dans le cercle infernal du non respect de la Vie , oui tout cela continuera . 
    il faut détruire le mal à la racine en respectant la Vie ; c est un défi pour chaque être humain.


    • Sozenz 18 juillet 2016 13:04

      @Sozenz
      Sourate 5, 32 : " […] Celui qui tue un homme, c’est comme s’il tuait toute l’humanité. De même celui qui le sauve, c’est comme s’il sauvait tout le genre humain […] ".


    • baleti baleti 18 juillet 2016 17:55

      @Sozenz

      c’est exactement ça

      le reste c’est de la politique, pas de la religion
      faux pas séparer la religion de la politique, seulement quand sa nous arrange 


  • Pascal L 18 juillet 2016 14:54

    « Et pourtant l’histoire des débuts de l’islam, replacée dans son contexte, mérite d’être étudiée tout autant que d’autres histoires qui se sont inscrites dans la grande histoire de l’humanité »


    C’est exact, mais les scientifiques nous donnent aujourd’hui une vision bien différente des débuts de l’Islam que celle que vous présentez. Je vous conseille la lecture du livre « le grand secret de l’Islam » qui fait un point des dernières recherches. Les thèses de doctorat citées sont souvent accessibles en ligne ou publiées sous forme de livres.
    Vous pourrez y apprendre que l’Islam n’est pas né à la Mecque, mais dans le nord de la Syrie, que le Sud de l’Arabie n’était déjà plus polythéiste, que les Judéonazaréens ont eu une importante influence sur la création de l’Islam, qu’il y a entre 30 et 50 rédacteurs du Coran dont un quart provient de traductions de l’Araméen...
    Les ennemis de l’Islam sont bien les Juifs (les recouvreurs) et les Chrétiens (les associateurs), et même si les Chrétiens n’ont pas été désignés comme ennemis dès le début, cela est arrivé par glissement sémantique après la disparition des Judéonazaréens. La descriptions des Chrétiens dans le Coran fait sourire toute personne qui a lu les évangiles, mais comme le Coran parle des Chrétiens, il ne sied pas à un Musulman d’aller chercher ses informations ailleurs. Dans les pays de tradition musulmane, il est par ailleurs interdit de lire la Torah qui est pourtant une importante source d’inspiration.

    Il apparait maintenant que pratiquement aucun dogme de l’Islam ne tient face à la science et cela est une source de trouble pour les Musulmans. On ne peut pas reprocher aux Musulmans de la tradition classique d’avoir cherché Dieu dans le Coran, mais cela s’est fait au prix d’une gymnastique intellectuelle sur le texte qui a beaucoup de mal à résister aux lectures litteralistes. Je n’entends aucune contradiction aux salafistes faite par une explication du Coran, c’est regrettable mais ça ne fait pas d’eux des complices.

    Et si nous lisons le Coran de manière littérale, son contenu n’est pas très différent du Petit Livre Rouge ou de « Mein Kampf » et les procédés dialectiques y sont bien les mêmes. Si nous voulons combattre le terrorisme, il faut combattre ceux qui diffusent cette dialectique mortifère. Ceux qui se font exploser partagent avec eux la responsabilité des crimes, mais sont également des victimes du fait de leur naïveté.

    • MagicBuster 18 juillet 2016 14:58

      @Pascal L

      100% en phase avec ton message mais fais gaffe ; il fait chaud aujourd’hui -
      vas pas nous énerver tous les chibanis .....


    • Alain 18 juillet 2016 15:46

      @Pascal L
      « Si nous voulons combattre le terrorisme, il faut combattre ceux qui diffusent cette dialectique mortifère »
      Si nous voulons combattre le terrorisme, il faudrait surtout montrer une bonne image de soi, mais notre soif de pétrole et de matières premières, notre système moral basé sur la consommation, notre système politique totalement corrompu et obscène, le « liberté, égalité, fraternité » qui n’est qu’un doux mensonge au regard des inégalités qui n’arrêtent pas de se creuser... bref, notre société n’a rien a montré de positif, sinon du vent, du matérialisme et du paraitre.
      Pour combattre le terrorisme, il ne suffit pas de dire à l’ignorant qu’il ne sait pas lire et de lui dire ce qu’il faut penser, il faut montrer une société cultivée, apaisée et agréable à vivre.
      Mais voilà, Mozart à 9 neuf disait que les français ne savaient pas faire la différence entre la bonne et la mauvaise musique et savoir encore mois la chanter, puis à 20, il disait que les français avait enfin compris la différence entre la bonne et la mauvaise musique mais ne savaient toujours pas la chanter. Et quelques 300 ans plus tard, je ne pense pas que les choses ont beaucoup évoluées.

      A peine sortis de la révolution de 1989, nous avons mis en place un dictateur (Napoléon) qui détruira l’europe de long en large. A peine sorti de cette dictature, nous avons fondé un empire colonial qui dure encore (la France Afrique). Bref, depuis 1789, nous n’avons strictement rien à montrer au monde. Nous sommes par contre un des plus grands vendeurs d’armes....Et pour le reste, ce n’est que du blablabla, liberté, égalité fraternité, blablabla...

      Il est donc urgent de se poser les bonnes questions : cette société est-elle un exemple à suivre ? Vers quelle voie voulons-nous aller ? Quels exemples à donner et à montrer au monde ?


    • Pascal L 18 juillet 2016 17:15

      @Alain
      Les maux qui gangrènent notre société son innombrables au point qu’on peut se demander s’il existe encore quelqu’un qui veut notre bien. Si nous n’en sommes pas sûr, commençons peut-être par souhaiter du bien aux autres. Il ne faut pas se tromper de cibles ; nous devons viser des idées que nous jugeons mortifère et pas les personnes. La création monétaire par la dette est certainement à combattre tout autant que le salafisme. Il ne faut pas omettre dans le paquet les idées d’extrême droite et d’extrême gauche, mais respectons les personnes qui les portent. Chacun est responsable du bien ou du mal qu’il commet, choisissons donc le bien, indépendamment de nos idées. Le nazisme a été battu par la guerre et peut-être, il n’y avait plus d’autres solutions au moment où elle a commencé. Si nous pouvons faire en sorte que la guerre reste évitable, alors la civilisation progresse.

      La référence au comportement des Français me semble réductrice dans la mesure où l’ensemble de ces problèmes se posent à la planète entière. Il est vrai que la faible culture des Français en matière de contre-pouvoirs ne facilite pas les règlements pacifiques, mais nous ne sommes pas seuls. Nous pensons ne pas y arriver, alors retroussons nos manches et prouvons le contraire...

    • Xenozoid Xenozoid 18 juillet 2016 17:17

      @Pascal L


      l’ensemble de ces problèmes se posent à la planète entière

      oui


    • Alain 18 juillet 2016 18:41

      @Pascal L
      Le pb, c’est que nos sociétés basées sur la croissance et la consommation n’ont strictement rien de bien et aucune valeur morale ne guide le bateau.
      En 1917, nous nous sommes partagés entre anglais et français les restes de l’empire ottoman, à toi la syrie, à moi, l’arabie... les américains en 1945 ont rebattu un peu les cartes. Mais l’empire s’effondre sur lui-même et, alors que nos sociétés ne pensent qu’à l’argent facile, que l’égoïsme est une valeur positive (cf : les messages publicitaires) qui comprend que nous récoltons ce que nous avons semé en 1917 ?

      Tu parles d’idées mortifères à combattre mais ne sommes-nous pas nous mêmes dans le mortifère : cette course en avant du béton qui broie la nature (notre dame des landes), cette société du paraitre ou l’être n’existe pas (facebook), ce « grand avenir radieux » que nous promet la robotisation, le transhumanisme et l’esclavage à la machine (google/uber/apple).
      La capacité à pouvoir détruire la planète 50 fois avec une arme nucléaire ou un virus et ce culte du scientisme qui nous fait accepter les ondes, les ogms... Idées mortifères à combattre, disais-tu ?


    • baleti baleti 18 juillet 2016 18:55

      @Pascal L

      je me demande d’où tu tien tes source ?????

      il ne suffi pas de lire le coran pour le comprendre.
      les verset du coran, se comprenne dans le contexte ou il on été révéler
      je t’explique pas les connaissance qu’il faut

      rare sont les musulman, qu’y prétende comprendre le coran.
      par ailleurs il est interdit en islam , d’interpréter des verset, sans une très grande connaissance de toute ses sciences

      les différentes interprétation des ses verset, son connu des musulmans de science, celle que tu poste vient d’une autre planète

      je vais te donner un simple exemple
      mot a mot dans le coran, la femme a droit a la moiter d"une part de héritage, qu’a un homme
      lu a la lettre ça parais injuste.
      faut savoir que les bien d’une femme, n’appartienne qu’a elle, elle na aucun devoir de partager ou d’en donner a quiconque. tandis que l’homme a l’obligation de subvenir au besoin de sa femme et ses enfant, donc il partage ou donne de sa par d’héritage. imagine la situation et calcul, la femme se retrouve souvent avec une plus grosse par que son frère
      et je te parle même pas des droit de cet femme sur l’héritage de son marie.

       j’ai lu se verset, j’y trouvais une injustice, au lieux de me renfermer sur ma compréention, je suis aller demander a plus connaisseur que moi, j’ai été bluffer par les argument, j’étais quasiment sur qu’il ne pourrai y avoir d’explication qui nourrirais ma faim de justice.

      se qui est surtout interdit en islam, c’est d’écouter une personne qui ne connais pas le coran et la façon de le lire et de la comprendre. et non de lire la thora et l’evangile

      si un jour tu veux avoir une chance de comprendre le coran, lit LE NECTAR CACHETER


    • Pascal L 18 juillet 2016 18:58

      @Alain
      Croyez un peu en vous même, même si vous considérez que c’est une goutte d’eau. Je vois bien tout ce que vous dites, mais nous ne pouvons indéfiniment nous reposer sur le bon vouloir des autres qui de toutes façons n’existe pas. Etre dans l’action permet de dégager une vison plus optimiste.


    • Alain 18 juillet 2016 19:21

      @Pascal L
      Il n’y a ni vision optimiste ou ni vision pessimiste, il n’y a que la réalité. Il y a des réponses individuelles à chaque chose, et des réponses collectives à chaque chose. Individuellement, on peut dire que certains sont à la hauteur, mais collectivement, c’est le naufrage.
      Cela est la réalité, ce n’est ni pessimiste, ni optimiste.

      Pour exemple : individuellement, certains s’intéresseront à l’art, à la musique, à la culture, à la lecture. Mais collectivement, c’est Rihanna, E.Leclerc et BFM qui gagne.

      Partant de ce simple constat, il n’y a rien à attendre et encore moins à espérer.


    • covadonga*722 covadonga*722 18 juillet 2016 19:34

      @baleti
      se qui est surtout interdit en islam, c’est d’écouter une personne qui ne connais pas le coran et la façon de le lire et de la comprendre. 


      comme on vous l’explique d’abord le coran après les lois de la république 
      et surtout on n’écoutes pas 

      dans l’ordre un juge qui n’est pas musulman
                un policier qui n’est pas musulman
                 un professeur qui n’est pas musulman
                 un docteur qui n’est pas musulman
                ect............

    • Pascal L 18 juillet 2016 20:02

      @baleti

      Merci d’accepter le dialogue avec un Chrétien.
      Mes sources sont publiques et ont fait l’objet de thèses de doctorat. Il suffit de les lire. Parce que ces doctorats ne sont pas faits par des Musulmans, je suppose que l’accès à cette connaissance est interdit pour un Musulman. Mais comme les Musulmans ne vivent pas dans des bulles, les questions qui sont posées ne vont pas cesser de revenir à leurs oreilles jusqu’à ce qu’ils commencent à y réfléchir. Je sais que ces découvertes peuvent être extrêmement déstabilisantes pour un Musulman, mais la recherche de la vérité ne doit être limité à un groupe de personnes. Cette vérité ne peut pas faire de mal pour qui recherche Dieu avec sincérité. Seul le mensonge peut détourner de Dieu.

      Sur le sexisme, je considère ce verset toujours sexiste malgré votre explication. La femme est égale en droit à l’homme. Supposez un instant que la femme soit séparée de l’homme avec un motif légitime. Elle devra assurer elle-même l’éducation des enfants sans compter sur un hypothétique remariage. 

      Ne soyez jamais bluffé par une argumentation. C’est le jeu de la dialectique d’impressionner, mais il faut faire attention au mode de construction du raisonnement. Détectez les raisonnements à rebours où les hypothèses sont confortées par le but à atteindre. Demandez toujours à avoir un résumé du raisonnement pour détecter plus facilement les erreurs. Une bonne idée peut s’exprimer en dix lignes maximum (déjà 3 idées dans ce post).

      La Torah et l’Injïl était autrefois inclus dans le Coran (qui avait une notion de Bibliothèque). C.f. sourate 28,49 : ‟Dis-leur : « Apportez donc un Livre venant d’Allah qui soit meilleur guide que ces deux-là, et je le suivrai si vous êtes véridiques ».‟ Qui a eu l’idée de les détruire ? L’Injïl est celui des Judéonazaréens, il est est très différent des Evangiles des Chrétiens.
      Je connais maintenant bien le Coran et je n’ai pas de mal à le comprendre avec l’aide des thèses citées, mais je le lis avec le regard d’un Chrétien qui n’est pas celui d’un Musulman. Pour le comprendre, j’ai assimilé les intentions des rédacteurs, ce qui est évidemment interdit à un Musulman. L’idée d’auto-justification du Coran est un défi pour un non Musulman. La conclusion que j’en tire est qu’il est impossible pour un Chrétien pratiquant de devenir Musulman un jour.

      C’est le salafisme qui a poussé les Chrétiens à essayer de comprendre l’Islam. C’est encore le salafisme qui poussera les Musulmans qui suivent la tradition classique à réfléchir. Cherchez Dieu avec sincérité et il se révèlera.

    • Ouam Ouam 18 juillet 2016 20:05

      @baleti :

      J’ai lu des parties du coran en version anglais (le vrai, l’original qui est en ligne)

       

      NON ! Le grand livre ne s’interprete pas, il ne peut etre modifié, sinon tu le dévoie, c’est harram ce que tu fait.

       

      C’est une partie de la charia expliquée ici en version francaise simplifée pour les kouffars :

      http://marcusantinonus.canalblog.com/archives/2012/12/09/25777984.html


    • philouie 18 juillet 2016 20:09

      @Pascal L
      Sur le sexisme, je considère ce verset toujours sexiste malgré votre explication.
       
      Sans doute que Dieu est sexiste puisqu’il a créé la femme différente de l’homme.


    • Pascal L 18 juillet 2016 20:16

      @Alain
      « Mais collectivement, c’est Rihanna, E.Leclerc et BFM qui gagne »

      Je préfère largement Mozart et en plus je le joue parfois en public. Je ne me sens pas concerné par ceux qui préfèrent Rihanna que je ne crois pas avoir déjà entendu, mais je ne me sens pas autorisé à leur interdire quoi que ce soit. Je propose Mozart, Bach et bien d’autres et chacun fait son choix. Soyez une force de proposition.

    • baleti baleti 18 juillet 2016 20:28

      @covadonga*722

      se que je voulais dire, « écouter » c’est apprendre de lui
      et je te parlais d’un rapport entre musulman, le rapport avec un non musulman, coule de source, n’étant pas musulman, il ne peu connaitre l’islam

      pour se que tu voulais dire
      le musulman doit suivre les loi du pays ou il vie.
      sauf si se pays lui oblige a « tordre » sa religion, dans se cas il doit partir


    • baleti baleti 18 juillet 2016 20:49

      @Pascal L

      l’islam met en garde contre les pseudo savant.
      l’homme a la fâcheuse faiblesse de se prendre pour se qu’il n’est pas.
      il a des besoin d’envergure, de dominer son prochain,surtout intellectuellement,
      j’arrive même a me dire, que rien que de paraitre « mieux » çà lui suffi.

      le faite de croire, qu’il est possible de détecter le raisonnement de la « parole » de dieu, même automatiquement vers une autosuffisance,de réflexion.
      « les voix du seigneur son impénétrable », si tu n’est pas certain de çà, tu n’est même pas chrétien

      juste une question pour voir ou est positionner ton honnêteté intellectuel.
      l’évangile ou les parole de Barnabé, qu’est se que tu en pence.

      le salafisme, est une mauvaise plaisanterie pour les naïf


    • Pascal L 18 juillet 2016 20:59

      @Ouam
      « pour les kouffars » C’est gentil comme expression, sachant qu’ils peuvent vous lire ! Dois-je signaler un abus ? D’ailleurs, vous pensez être littéraliste, mais ce terme ne désigne au départ que les juifs (ils recouvrent la vérité) et ne peut s’appliquer aux autres incroyants, les Chrétiens se font traiter d’associateurs.


      Le Coran en anglais, ce n’est pas la version originale ! La version vraiment originale a été écrite en araméen et en arabe. C’est donc la version en arabe que vous devez lire puisque les passages en Araméen ne sont connus que par leur traduction en arabe. Il y a des problèmes avec les traductions nationales. En Français, on utilise le terme de prophète pour Muḥammad alors que l’arabe parle de Messager.

      Vous défendez la lecture littéraliste est c’est votre droit, mais cette lecture est la source de la violence du salafisme. Elle n’est pas acceptée par les musulmans qui suivent la tradition classique et c’est pour cela qu’ils se font également traiter de kouffar par l’EI. Continuez comme cela et c’est l’Islam tout entier qui disparaîtra. De toutes façons, le Coran en lecture littéraliste est totalement incompréhensible et c’est pour cela qu’il existe les hadiths, mais 1 600 000 hadiths écrits en trois siècles, c’est un peu beaucoup et personne n’arrive à s’entendre sur ce qu’il faut conserver.

      « c’est harram ce que tu fait » : argument d’autorité. Qui cela peut-il impressionner ?

    • baleti baleti 18 juillet 2016 21:26

      @Ouam

      malheureusement sa existe
      l’islam, c’est le coran et les hadiths (les parole du prophète saws)
      dans l’ensemble les musulmans son d’accord de la compréhension du coran et des hadiths , mais il y a des sujet ou ils diverges, une interprétation qui n’est pas la même.
      je vais pas rentrer dans se sujet, je n’est pas asser de connaissance.

      juste un exemple, le « voile islamique », des penses que le voile c’est « intégral », et d’autre dise que c’est partiel.
      je crois que le verset dit « dit au femme de cacher ou protéger leur atours » va lire le verset exacte
      après tu comprend comme tu veux. ou tu va écouter les explication et argument des deux.
      mais les « deux camps » son d’accord sur le faite que si ta femme est très belle, c’est le voile intégrale qui s’impose.
      j’arrête la, ta compris


    • Pascal L 18 juillet 2016 21:31

      @baleti
      « l’islam met en garde contre les pseudo savant. » Et comment distingue-t-on un pseudo-savant d’un savant ? Parce que le pseudo-savant critique le Coran ? L’argument fonctionne à rebours et ne tient pas en suivant une approche rationnelle. 

      « possible de détecter le raisonnement de la « parole » de dieu » C’est bien le cœur du problème. Pour un non Musulman, il n’est pas possible d’imaginer que cela puisse être la parole de Dieu. Il ne se trouve nulle par de justification de cette affirmation, sauf qu’il est écrit que le Coran se suffit à lui-même comme preuve. Nous tournons en boucle et ce n’est pas acceptable dans une approche rationnelle. Il y a même des traits d’humour comme le verset 4,116 qui remplace L’Esprit Saint par Marie dans la Trinité chrétienne (parce que l’Esprit Saint est au féminin en arabe).
      Qui peut penser que Dieu fait des traits d’humour ?

      « les voix du seigneur son impénétrable » expression typique de la pensée musulmane. Dans le Christianisme et le Judaïsme, Dieu se révèle et se comporte de manière rationnelle. Pour les Chrétiens, le Christ est ressuscité et accompagne le croyant par des signes visibles. Le contenu des évangiles ne demande aucune aide extérieur pout être compris. 
      L’irrationalité de Dieu dans l’Islam s’exprime par la notion de miséricorde qui est permanente et absolue pour les Chrétiens alors que pour les Musulmans, Dieu choisi à qui il fait miséricorde sans que sa nationalité ne soit lisible.

      « l’évangile de Barnabé... » voir ce que Wikipedia en dit ! un texte apocryphe très tardif qui semble avoir été écrit par des Musulmans... Tout texte qui parle de Jésus n’est pas Chrétien, où alors le Coran est Chrétien ! L’enseignement de Jésus est contenu dans les quatre évangiles, et le fait qu’il y en ait quatre qui ont été établis dans des conditions différentes et que nous avons des textes datant du premier siècle laisse peut de place à une falsification. Les textes qui proposent un enseignement différents peuvent être considérés comme hérétiques. En particulier, il n’y a aucune trace de messianisme dans les évangiles et le messianisme s’oppose directement à l’enseignement du Christ tel qu’il est connu. Nous savons que l’Islam est messianiste et nous ne pouvons pas accepter cet enseignement, d’autant plus que nous avons déjà souffert des formes modernes du messianisme : Nazisme, communisme, maoïsme...

      « le salafisme est une mauvaise plaisanterie pour les naïfs »
      Alors pourquoi je n’entends pas de critique authentiquement musulmane du salafisme ? Que se passe-t-il ?

    • covadonga*722 covadonga*722 18 juillet 2016 21:33

      @baleti
      le musulman doit suivre les loi du pays ou il vie.
      sauf si se pays lui oblige a « tordre » sa religion, dans se cas il doit parti





       c ’est vrai ?Omar Philouie venez , vous avez un « frère  » qui dis que j’ai raison 
      pour votre hijra !!!

    • baleti baleti 18 juillet 2016 22:11

      @Pascal L

      le pseudo savant ne critique pas l’islam ou les musulman, il en donne une interprétation sans réel science.

      un savant devient un savant quand l’ensemble des savants le désigne en tant que tel.

      les voix du seigneur son imprenable, c’est une expression ou je croyais un verset de l’évangile.c’est une phase qu’on entend souvent dans les prêche de cure ou pasteur.

      on en vient au principal, l’évangile de Barnabé
      tu me renvois a Wikipédia, c’est çà tes source
      beaucoup de chrétien évite se sujet, ou se mette en colère quand on parle de Barnabé

      donne moi ta version


    • Pomme de Reinette 18 juillet 2016 22:33

      @baleti

      les voix du seigneur son imprenable,

      On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. smiley


    • Ouam Ouam 18 juillet 2016 23:24

      « @Pascal L : 

      Je vius renvie dans ce cas sur le site de david abbasi

      http://abbasi.fr/

      Je penses que si lui n’est pas compétent... (120 livres des années sur le sujet)

      je ne voit plus apres lui qui l’est ?

      C’est une de mes bases d’apprentissage, vous pouvez meme lui poser toutes vos questions en direct chaque vendredi soir une fois par mois sur radio ici & maintenant (en FP sur Paris et sur le web)

       

       »Le Coran en anglais, ce n’est pas la version originale !« 

      Vous avez raison mais c’est celle de la meque en ligne qui sert de référence aux croyants du monde entier avec justement le mode intereactif de q & a qui est extremement pratique

      (parce que de nombreux musulmans contrairement aux prejugés ne parlent pas arabe)

       »Vous défendez la lecture littéraliste est c’est votre droit, mais cette lecture est la source de la violence du salafisme."

      C’est bien hélas avec le plus grand regret, et bien sur je vais vous dire aussi pourquoi

      il existe 3 ou 4 grandes branches, je ne vous apprends rien et celle qui à pris le pouvoir dans l’islam est le sallafisme (parce que le quatar à financé partout à coup de pétro dollars les ouiailles et mosquées du monde entier, cet islam désormais majoritaire utilise la lecture littérale du coran, donc la base désormais est bien une vision littérale qui s’applique.

       

      Histoire de l’illustrer autrement si referais aux derviches tourneurs p ex vous seriez mort de rire (et vous auriez raison) cette petite partie de gens vivant extremement chichement (un peu les moines chrétiens enfermés, je ne trouves pas mieux comme rapprochement/illustration possible désolé) et qui vivent dans la réflexion n’est plus majoritaire, issue du soufisme (qui est la partie tolérante de l’islam, mais celle qui à été écrasée)

      Vous le savez tres bien en sortant dans la rue l’hidjab, la bourka etc... sont bien les apparats culturels et les fers de klance du whahabisme (sallafisme).

      J’espere avoir répondu en partie sinon ca me prendrai bcp de temps pour l’ensemble

       

      ah si dernier truc :haram signifie bien une interdiction, et pas un argument d’autorité, ca veut dre (je vous traduis ca comme je peut) interdit par la religion

      http://www.bladi.info/threads/derviche-tourneur-haram.265689/

      par exemple concernant les derviche tourneur


    • Ouam Ouam 18 juillet 2016 23:44

      @baleti

      Bonsoir,

      voila comme promis je te réponds.

      on va prendre le cas du voile et c’est toi qui l’a écris, on est bien d’accord ?

      « mais les « deux camps » son d’accord sur le faite que si ta femme est très belle, c’est le voile intégrale qui s’impose. »

      Il existe plusieurs branches dans l’islam, le sioufisme par exemple je te défie de me trouver quelqun qui cautionne le voile, meme si la femme est la plus belle du monde.

      Le petit problème c’est que ce n’est plus la oumma soufiste qui à eu le pétrole mais la sallafiiste (islam littéral) le whahabisme quoi.

      Il à écrasé toutes les branches (ce que j’expliquais à Pascal) et donc l’islam de référence (cad suivi par la tres grande majorité des croyants est sur cette base salafiste.

      La preuve, tu sait qu’il est interdit que le voile intégral est interdit en france (dans les lieux publics, pas chez toi evidemment) beaucoup bravent cet interdit, marce que dans le sallafisme la loi de dieu est celle du livre donc au dessus de celle des hommes, et ne peut donc que pleinement s’exprimer que dans des théocraties puisque la loi de des hommes (cad du pays) est calquée sur la loi de dieu (quatar, meques etc)

      Meme l’autre branche qui est pourtant l’ennemie jurée du sallafisme cad l’iran se nomme bien 

      Republique ISLALMIQUE d’iran.

      Si tu ne me crois pas :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Président_de_la_République_islamique_d’Iran

       

      Et en occident nous ne sommes pas dans un système théocratique, le veritable musulman ne peut bien y vivre (sausf dans d’énormes frustrations puisque ne pouvant suivre légitimlement le livre), il lui faut donc nous faire basculer dans son idéal légitime qui est une théocratie, et la france se nommera apres

      République ISLAMIQUE de france, qui sera sous régie par la charia.

      Pourquoi se cacher la véritée ?, jouns cartes sur tables, c’est comme si gattaz voulait promotionner la cgt tout le monde sait que gattaz reve de :

      Republique Ultra Libérale De France

      Comme l’eglise si elle le pouvait (avec 1905 c’est cuit smiley ) ca serait

      Royaume catholique de France

      Et tous vos choix, ils sont légitimes hein, je les condamne pas, mais stop arretez de le cacher.


    • Ouam Ouam 18 juillet 2016 23:49

      @Pascal L

      « ...Alors pourquoi je n’entends pas de critique authentiquement musulmane du salafisme ? Que se passe-t-il ? »

       

      Pour les raisons que je t’ai déja exposées plus haut,

      de plus il est devenu largement majoritaire en France, et la oumma tiens les ouailles bien ficelées (normal c’est le but)

      bonne soirée,


    • baleti baleti 18 juillet 2016 23:50

      @covadonga*722

      il dit pas que tu a raison
      il dit qu’il a que faire de se que tu pense


    • Pascal L 19 juillet 2016 00:35

      @baleti
      Il me semble qu’un doctorat est une reconnaissance par la communauté scientifique de la valeur d’un travail. Que faut-il de plus ? Si cette reconnaissance n’est faite que par des spécialistes Musulmans, il y a un biais qui est insupportable pour les scientifiques.


      « Les voies du Seigneur sont impénétrables » Voici une explication de texte bien Chrétienne. Il apparaît bien que Dieu se révèle.

      Quand à l’évangile de Barnabé, je n’ai rien à y penser puisqu’il ne s’agit pas d’un texte Chrétien. Ce document est plus que tardif (XVIème siècle) et reprend l’idée que les Musulmans se font de l’injîl et il est parfaitement hérétique pour un Chrétien.
      Je ne vois comment vous pouvez considérer ce document comme chrétien.

      Il y a quelque chose de très énervant pour les Chrétiens, c’est que puisque le Coran parle du Christianisme, les Musulmans n’ont pas besoin de se renseigner à la source et ils pensent mieux connaître le Christianisme que les Chrétiens eux-même. Vous pouvez jouer à ce jeu dans les pays où les Chrétiens sont absents, mais ailleurs, vous vous couvrez de ridicule. Il y a 2 milliards de Chrétiens dans le monde et aucun ne suit l’évangile de Barnabé. Il s’agit donc d’un document à l’usage exclusif des Musulmans.

    • baleti baleti 19 juillet 2016 01:01

      Ouam  .

       ta autan de gaoubi qune crapao a dé qua (c’est du niçarté)


    • mmbbb 19 juillet 2016 15:18

      @baleti Je peux vous donner cette version, celle ci lors des affaires de pedophilie qui touchèrent l’eglise Ces cathos tres cons s offusquèrent maintenant il y a Saint barbarin prodecteur des pretes pedophiles Amen


    • Pascal L 19 juillet 2016 18:29

      @Ouam
      Le site de David Abbasi est intéressant,mais applique un filtre Musulman à tous ses textes. Il part du principe que le Coran est entièrement la parole de Dieu et ne peut être discuté. C’est l’approche de l’Université Al-Azhar au Caire qui est légitime lorsque l’on veut expliquer l’Islam du point de vue de l’Iman mais pas d’un point de vue scientifique.

      Le problème, c’est que la science ne fonctionne pas comme à Al-Azahar en Europe. Les seuls point de départ admis sont ceux qui ont déjà fait l’objet d’une démonstration. Le principe est de rassembler le maximum de sources possibles, quelles soient religieuses ou pas. Pour examiner les origines de l’Islam, on va prendre le Coran bien sûr, mais aussi les chroniques des pays voisins, les courriers échangés et l’ensemble des manuscrits et des livres qui peuvent aborder le sujet, même marginalement. A partir de là, on va essayer de relier les différents éléments disponibles pour construire une image. Le raisonnement se fait toujours à partir des sources vers les conclusions et jamais en sens inverse. Par exemple, pour Al Azhar, le Coran se justifie par lui-même, il s’agit d’un raisonnement en boucle qui est interdit par la science occidentale. Nous cherchons les preuves.
      La quantité de documents disponibles est astronomique et tout n’a pas encore été examiné. 
      Parmi les documents disponibles, on trouve par exemple les inscriptions de la mosquée d’Omar à Jérusalem qui est une des plus anciennes encore debout. Ces inscriptions sont riches par ce quelles disent et ce qu’elles ne disent pas. Par exemple, elle ne parlent pas du voyage de Muḥammad de la Mecque à Jérusalem pour aller chercher le Coran alors que cet événement est censé être l’événement le plus important qui se soit passé dans ce lieu. Un scientifique en déduit que cette doctrine n’existait pas encore à la construction de la mosquée.
      L’analyse du vocabulaire du Coran montre de nombreux mots d’origine araméenne. A Al-Azhar, on dira que ce sont des mots nouveaux créés pour le Coran, mais la comparaison des vocabulaires arabes et araméens ne laisse aucun doute. Le mot même « Islam » est araméen. On en trouve la source la plus ancienne dans l’évangile de Matthieu, mais avec un sens légèrement différent et plus positif de « s’en remettre à » plutôt que « soumission ». L’écriture utilisée dans le Coran est syrienne et non originaire du sud de l’Arabie où les caractères étaient plus proche des caractères égyptiens. Un scientifique en déduit que Muḥammad n’a jamais vécu à La Mecque, mais dans le nord de la Syrie. Il existe des centaines d’autres pièces qui confirment l’image mise au point par les scientifiques. Cette image contient encore des erreurs, mais l’impression générale semble la bonne.
      Les Chrétiens et les Juifs ont déjà passé la Bible sous le regard de la science et on peut dire que la partie historique de la Bible est passé à la dynamite (voir « la Bible dévoilée » d’Israël Finkelstein), mais curieusement, la connaissance de Dieu a progressé dans le même temps. Il ne faut pas avoir peur de ce que la science dévoile. Cela peut paraître déstabilisant d’autant plus que vous être culturellement programmé pour ne rien remettre en cause. Tout le volet politique et social tel qu’il est connu va disparaître, mais la connaissance de Dieu peut aussi progresser et c’est le plus important.

      « parce que de nombreux musulmans contrairement aux prejugés ne parlent pas arabe  »
      Je suis bien au courant. Le problème est surtout que la lecture du Coran, traduit ou pas, demande une explication de texte. La connaissance des racines arabes (ou araméennes) est une aide. Les problèmes dans le rythme du chant permettent aussi de détecter des modifications. Je ne parle pas non plus l’arabe, mais j’utilise la thèse d’Edouard-Marie Gallez (ben oui, un Chrétien) comme support pour comprendre. Il comprends l’arabe, l’araméen, l’hébreu et le Grec.

      J’ai beaucoup de tendresse pour les soufis qui cherchent Dieu et je leur souhaite sincèrement de le trouver.

      «  l’hidjab, la bourka etc... sont bien les apparats culturels et les fers de lance du wahhabisme (salafisme)  »
      j’habite dans une banlieue avec des citées ou la barbe et le voile sont obligatoires et je vois bien ce qui se passe. C’est encore plus dur pour les Chrétiens d’origine nord-africaine qui subissent sans arrêt les vexations des barbus. Enfin, c’est grâce aux barbus que me suis mis à étudier l’Islam pour le comprendre (pas pour me convertir, le Christ est toujours présent pour moi).

    • baleti baleti 21 juillet 2016 22:24

      @Pascal L

      Il me semble qu’un doctorat est une reconnaissance par la communauté scientifique de la valeur d’un travail. Que faut-il de plus ? Si cette reconnaissance n’est faite que par des spécialistes Musulmans, il y a un biais qui est insupportable pour les scientifiques.

      Pourquoi veut tu qu’un maçon, juge ou reconnaisse le travail d’un électricien.
      ce n’est pas une opinion, qui va vers impartialité

      si le document attribuer a Barnabé, est tardif ou est un faux.
      ou est le vrai ?
      tu peut croire que un des plus proche apôtre de jésus, n’est pas « d’évangile » ?
      je ne prend aucune position sur les textes des évangiles, je peu juste faire une comparaison avec le coran, et ses écritures
      et sa te dérange que les musulman peuvent être d’accord, avec les écrits des évangile qui se rapprocherais du coran.
      dans le coran, les chrétien et juif (croyant,pratiquant) son appeler, les gens du livre,.les musulmans on le devoir de les reconnaitre en tant que tel. Dans le coran, il est dit « annonce au gens du livre leur double récompense », si il se convertisse a la religion de dieu.

      il y a plus de source du christianisme, ou plutôt la major partie a été réécrite ou interpréter pour s« adapter au monde actuel.
      c’est pour ça que dieu dans le coran, a ordonner au musulman d’apprendre le coran par cœur, pour que l’on puisse rien changer. c’est pour ça se certain verset, paraisse d’un autre monde, lu de nos jours
      le voile des sœurs, ne ressemble t’il pas au voile des musulmane
      le carême, n’est il pas une version plus softs du ramadan
      jésus étais circoncis
      des exemple comme ça il y en a plein

      effectivement, il y a deux milliards de chrétien, dont un milliard et demi, non pratiquant
      pose toi la question des raisons de se nome »non pratiquant’.


  • Alain 18 juillet 2016 15:32

    L’auteur semble demander pourquoi cela va continuer. C’est pourtant assez simple à comprendre. Nous sommes dans une société décadente et la décadence ne s’arrête pas par la raison. Rien n’arrête la décadence.
    L’auteur a quelques connaissances dans l’empire romain. Il comprendra donc ce que je veux dire.
    L’empire actuel est la pax americana. Mais les guerres sans fin aux frontières de l’empire plombent l’empire (russie, afguanistan, syrie...). Les pro victis se rebellent et ne suivent plus mot à mot les consignes de l’empire (brexit, failles dans l’otan, turquie...). De même, les valeurs morales s’effondrent dans tout l’empire (téléphone portable au dessus de toutes choses, MA voiture, MON jardin, MA tondeuse). Les barbares sentant l’empire vaciller sur lui-même peuvent sans pb frapper au coeur de l’empire.

    Pour rappel, ces derniers jours :
    L’application alerte attentat n’a pas bien fonctionné. Merde alors, le téléphone portable encore et toujours....
    L’application Facebook d’alerte a bien marché. Et encore et toujours le téléphone portable.
    Pokemon Go a été retardé en France. Encore une fois, le téléphone portable.
    Une restauratrice nicoise suivant les consignes de la police s’est fait trucider sur le réseaux sociaux. Encore et encore le téléphone portable.
    Certaines personnes se sont plaints que l’internet a mal fonctionné à Nice à certains endroits. Argh. Encore et tjs ce maudit téléphone.

    Les sociétés dites « évoluées » ont données leur intelligence à un ordinateur de poche. La réflexion leur a échappé. Mais bon, la décadence n’empêche pas Facebook de fonctionner. Donc, en effet, pourquoi ce qui se passe actuellement s’arrêterait-il ?


    • Ouam Ouam 18 juillet 2016 20:49

      @Alain :

      bonjour alain

      C’est completement vrai ce que tu explique, je suis pleinement d’accord avec toi.

      lorsqu’on fait n’importe quoi on deviens n’importe quoi.

      Bref ces gens meritent leur dhimmitude, et sans regrets.

       

      ps :

      Puis de l’autre coté (lire partout y compris ici) t’a le bobo droit de l’hiommiste qui par son inculture crasse, et qui maintenant se rendant compte des conséquences de ses conneries passées voudraient nous emmender dans leurs croisades, ben ils iront sans moi, parce déja :

       

      1) j’en ai rien a battre qu’ils se fassent remplacer ou masscrer, je suis vieux et ma descendance légère (pas 10 chiards à la casba)

      2) mon quartier est déja completement islamisé (le hidjab mis aux petites filles maintenant)

      donc cela ne pourra pas etre plus islamisé que 100% islamisé, ca débordera donc vers le cadre de vie du bobo décérébré pokesmonesque, j’ai donc pas fini de rire smiley

      Puis ils se mettront à etudier l’islam (par force il faudra), ca sera forcément toujours moins con que leurs trucs débiilisants à l’extreme.


  • Yohan Yohan 18 juillet 2016 16:32

    L’attentat de Nice n’est que l’histoire d’une expulsion du territoire qui n’a pas eu lieu ? Tunisien au chômage, fiché délinquant, il aurait du faire l’objet d’une expulsion. Les responsables de ce massacre sont ceux qui, au nom du droit, acceptent toutes les dérives. Essayez de faire le mariole en Arabie Saoudite


  • henry_jacques henry_jacques 18 juillet 2016 16:33

    L’Europe vacille. Les gens vont être saignés mais ils sont responsables par leur paresse intellectuelle de l’effondrement des sociétés. Les directeurs idéologiques sont des crapules ayant bien joué, façonnant des esprits corvéables, manipulables, serviles, des sous-hommes prêts à accepter la servitude tels des cobayes d’une expérience de Milgram généralisé à un continent entier.

    À la suite des romantiques allemands, Carl Gustav Jung a montré que l’âme de l’homme moderne est malade du manque de mythes et de symboles.

     

    • mmbbb 19 juillet 2016 07:54

      @henry_jacques le peuple a ete servile, il s’est laisse envoutée par le chant des sirenes de notre elite, tout se valait , tout devait se fondre dans un même creuset intellectuel ; un monde ideal prôné en rejetant notre propre notre culture L altérité est le maître mot, accepter l’autre renier l’individu d’origine, rejeter nos racines ( la mere tape dure de Lille Aubry est en pâmoison devant l’islam et ces soss Mosco rejette en bloc nos origines chrétienne ) et voila ce qu il advint ; un délitement social ou la violence et l’affirmation dogmatique d’une religion s’imposent. Je n’aime pas pleurer, je ne me suis pas recueilli hier non pas irrespect pour les victimes mais en reaction contre cet oukase presidentiel du deuil national Ce président comme cette elite sont responsable de cet etat de fait point barre. l Europe basculera dans la violence c’est inévitable


  • Djam Djam 18 juillet 2016 18:11

    L’islam n’a pas grand chose à voir dans toutes ces horreurs... l’islamisme n’existait pour ainsi dire pas dans nos contrées pendant des décennies, époque où la France avait des relations commerciales et diplomatiques à peu « normales » avec les pays de l’arc méditerranéen.
    A partir du 11/9, il n’aura échappé à personne en ce bas monde que l’Amérique Bushienne a alors décidé de foutre le chaos partout et plus particulièrement dans cette zone là et a « prié » (?) ses « alliés » (? ?), dont la France, d’aller faire cramer leurs petits soldats pour les seuls intérêts américains.

    Dans toute l’histoire de la terreur en occident, les services secrets sont systématiquement démasqués quelques décennies plus tard lorsque suffisamment d’années ont passées afin que les dossiers puissent être étudiés juste comme des cas d’études universitaires.

    L’islamisme est bien une invention occidentale dans laquelle les musulmans ordinaires deviennent les bouc émissaires et les instruments d’un chaos planifié par une minorité qui envisage clairement de redessiner le monde selon des intérêts privés minoritaires. Cette guerre par la terreur et le chaos est faite contre tous les peuples, ici comme ailleurs. Si l’on continue à nier que ce chaos est planifié par une poignée de psychopathes planqués, la guerre de tous contre tous continuera. Les massacres de civils continueront comme c’est d’ailleurs le cas dans tous les pays où l’occident a déclenché des guerres criminelles qui dévastent des peuples entiers qui ne leur avaient rien fait.

    Qu’est-ce que la France est allée faire dans les guerres washingtoniennes ? Quels pays du Maghreb nous a attaqué ici en France avant le 11/9 ? Quels musulmans nous a menacés dans nos cités françaises avant le 11/9 ? Pourquoi sommes-nous retournés sous le parapluie Otanien alors que nous avions à l’époque une armée, des industries de haut niveau et une défense nucléaire dissuasive ? Pourquoi chaque président français depuis Sarko va-t-il s’agenouiller à Washington dans la semaine de son élection ? Qui a permis à des agents de la CIA d’infiltrer nos banlieues oubliées par nos propres gouvernements ? Qui a fabriqué de toute pièce un Nouvel Ennemi Mondialisé appelé successivement Al Qaïda puis Al Nosra et enfin l’EI ? Comment se fait-il que nous ayons accepté quasiment sans moufeter que l’on nie notre choix du « non » en 2005 et que nous soyons terrorisés chaque mois ? Pourquoi nous retrouvons-nous sans presque plus d’industrie, sans emploi, sans projet national solide ? Pourquoi nous a-t-on promis monts et merveilles avec une Europe fantasmée et nous retrouvons-nous finalement dans une zone transformée en glacis économique dans l’unique intérêt d’une ultra minorité privée inaccessible ?

    J’accueille toutes les réponses...


    • Massada Massada 18 juillet 2016 18:17

      @Djam

      L’islamisme et sa barbarie n’est pas une invention récente, un exemple parmi d’autres :

      80 millions d’indiens furent tués directement ou indirectement par des musulmans entre l’an 1000 et le 16ème siècle. 

      Tout au long de son histoire, l’hindouisme a fait montre d’une remarquable tolérance, permettant aux chrétiens de Syrie, aux marchands arabes, aux Parsis de Zoroastre, aux juifs de Jérusalem, persécutés chez eux, de s’établir en Inde et d’y pratiquer leur religion en toute liberté.

      Cependant, l’islam s’est montré d’une cruauté sans bornes envers les hindous.

      Des villes entières furent brûlées et leurs populations passées au fil de l’épée. Chaque campagne successive fit des dizaines de milliers de victimes et des millions de femmes et d’enfants furent emmenés en esclavage. Chaque nouvel envahisseur bâtissait littéralement sa montagne de crânes hindous.

      Ainsi la conquête de l’Afghanistan en l’an 1000 fut suivie par l’annihilation de l’ENTIERE population hindoue de cette région, qu’on appelle toujours d’ailleurs « Hindu Kush », le massacre des hindous.

      L’islam a toujours été une calamité, ou qu’il se trouve.


    • Massada Massada 18 juillet 2016 18:20

      @Djam
       
      Les Sultans Bahmani, qui gouvernaient en Inde centrale, s’étaient fixés de massacrer 100 000 hindous par an et semble s’y être tenus.
      Cependant, en 1339, le célèbre Timur fit mieux, il tua 100 000 hindous en UNE SEULE JOURNEE !
       

      Aujourd’hui en 2014, des génocides continuent à être perpétrés comme celui des yazidis et des chrétiens par l’Etat Islamique.

    • OMAR 18 juillet 2016 18:56

      Omar9


      @Massacrada

      Je t’invite et j’invite tous nos amis forumeurs à ouvrir le lien ci-dessus.
      Et si vous trouvez ou remarquez le moindre mensonge, le plus petit trafic ou manipulation, n’hésitez pas une seconde à le dénoncer et à me condamner..
      Juste pour vous donnez une idée de ce qui vous attend ! :
      Quand le sionisme , racisme d’apartheid, se révèle idéologie héritière du nazisme fasciste jusque dans les aspects génocidaires avec la mutation des victimes juives d’hier en bourreaux de palestiniens aujourd’hui.

      Et Massacrada qui veut cacher ce bilan avec un.... tamis.
      Pitoyable.


    • Massada Massada 18 juillet 2016 19:32

      @calife OMAR
       

      Joli photo montage qui ne prouve que la mauvaise qualité de la propagande palestinienne.
      Pure PALLYWOOD.
       
      C’est avec ça que vous vous montez la tete, c’est lamentable....


    • Djam Djam 18 juillet 2016 21:00

      @Massada
      Oui, vous avez raison mais je vois d’où vous parlez cher Massada... alors forcément vous vous engouffrer dans la brèche opportune que tout ce merdier vous offre ! Vuolez-vous que nous comptions le nombre de palestiniens et autres arabes voisins sont déjà passés par le « fil des bombes » de Bibi le fou ?
      Avez-vous oublié dans votre comptabilité exclusive (que je ne remets nullement en cause vous l’aurez remarqué !) que le plus grand génocide du 20ème siècle a été celui perpétré par Léopold II roi des belges qui fit massacrer, torturer et estropier 10 millions de congolais ?


    • Massada Massada 18 juillet 2016 21:18

      @Djam

      La guerre israélo-arabe participe d’un minuscule conflit en comparaison des guerres qui ont secoué la planète, avec ses 115 000 décès au total depuis 1920 et dans les deux camps. Elle n’entre pas dans les soixante plus importantes belligérances qu’a connues la Terre.

      A titre de référence, la guerre Civile Syrienne, qui a éclaté en 2011, a déjà fait un demi-million de tués, à peu près autant que la Première Guerre d’Indochine, qui a fait rage entre 1946 et 1954. 

      et puisque vous évoquer le Congo, un génocide est en cours, plus de 6 millions de personnes (dont de nombreux enfants !) ont été massacrées dans l’indifférence générale.
      Des centaines de milliers de femmes et de filles ont été violées et mutilées par les armées d’occupation.

      Mais voyez vous tout ces mort ne comptent pas, le monde s’en fout parce qu’ils n’ont pas été tué par des juifs !

      Pourquoi proportionnellement un palestinien reçoit 25 fois d’aide humanitaire qu’un congolais ? on ne meurt pas de faim en Palestine !
      Parce qu’ils combattent des juifs, alors ils reçoivent de l’aide du monde arabe et de l’Europe soumise aux dictats arabes.

      Il y a peu j’étais en Afrique et je peux vous assurer qu’une nouvelle aire de coopération Afrique-Israel se met en place et s’annonce très prometteuse.

       




    • OMAR 18 juillet 2016 22:37

      Omar9


      Oh non, massacrada, le seul montage est purement technique qui se résume en une juxtaposition des photos de la Shoah avec celles du drame des palestiniens.

      Une totale similitude que tu as du mal à avaler surtout que c’est réalisé par des espagnoles...

      Même ta grenouille est désemparée, paniquée au point où se réfère à un site de propagande sioniste pour argumenter : une louve qui fait témoigner un loup contre un agneau.
      Pitoyable....

      Tiiens, encore ce témoignage du journal « Le Monde » qui montre des images ignobles d’extrémistes juifs célébrant la mort d’un bébé palestinien :

      Nazisme et barbarie, les deux mamelles d’Israël...

    • Pomme de Reinette 18 juillet 2016 22:57

      @calife OMAR

      le seul montage est purement technique qui se résume en une juxtaposition des photos de la Shoah avec celles du drame des palestiniens.

       smiley

      Goebbels fait des émules en la personne du Calife Omar

      http://www.objectivite.org/heritiers-nazizme


    • philouie 18 juillet 2016 23:02

      @Pomme de Reinette
      Palestine
      Varsovie


    • Pomme de Reinette 18 juillet 2016 23:23

      @philouie

      Le palais de Mahmoud Abbas à ... Varsovie.

       smiley


    • Milla (---.---.1.10) 19 juillet 2016 01:20

      @Djam

      Excellent !


    • Massada Massada 19 juillet 2016 07:38

      @calife OMAR
       
      Tiiens, encore ce témoignage du journal « Le Monde » qui montre des images ignobles d’extrémistes juifs célébrant la mort d’un bébé palestinien
       

      C’est toute la différence entre nous, d’un coté une bande d’extrémistes juifs qui ne représentent en rien la majorité de la population d’Israël mais de votre coté une majorité de la population qui est extrémiste et ce réjouit en masse de la mort d’une enfant juive poignardé dans son sommeil.
      L’islamiste qui a fait ça est même un héro national !!
       
      Un frère qui tue sa sœur parce qu’elle apparaît sur Facebook, c’est dans votre mentalité.
      Des horreurs du Pakistan à celles de Palestine, un point commun : l’Islam.
       
      Dé-islamisez-vous et rejoignez la communauté humaine, on pourra alors discuter


    • Djam Djam 19 juillet 2016 10:54

      @Massada et à ceux qui continuent à croire au « storrytelling » raconté aux masses terrorisées (à dessein)...
      https://www.youtube.com/watch?v=XaKYNmk06hA

      La bonne question à se poser sérieusement c’est : A qui profite ce montage organisé de haine envers tout ce qui est musulman ????


    • sokom25 (---.---.177.251) 19 juillet 2016 11:30

      @OMAR
      J’ai mieux ! Comme le Coran et l’Islam découlent des judéonazaréens, donc des juifs qui reconnaissent Jésus comme messie... tous les massacres perpétré par les musulmans ont une responsabilité juive quelque part :)



    • Thorgal 19 juillet 2016 11:59

      Salut Djam,


      Tu dis : « Quels musulmans nous a menacés dans nos cités françaises avant le 11/9 »

      Et bien Khaled Kelkal par exemple : https://fr.wikipedia.org/wiki/Khaled_Kelkal



  • OMAR 18 juillet 2016 18:41

    Omar9


    A la lecture du titre de l’article, je m’attendais à une liste pragmatique, exhaustive et réaliste des arguments et raisons qui incitent des assassins conjoncturels à commettre l’innommable tels que par exemple ;
    -le déploiement des armées occidentales dans des pays musulmans ;
    -les bombardement atroces de ces pays et les massacres quotidiens de leur peuple ;
    -le pillage des ressources naturelles et énergétiques ;
    -la vague islamophobe qui balaie l’Occident ;
    -l’ostracisme dans certains pays, des compétences issues de la communauté musulmane ; etc ; etc.

    Mais avec cet opportuniste de l’anti-Islam et anti-musulman qu’est E. Mouray, nous avons eu droit à une logorrhée sur l’Islam, le Coran et son Prophète avec, comme à ses habitudes, un ton méprisant, moqueur et, surtout, accusateur et des référents relevant de la plus minable chienlit..

    Eh oui, chacun s’abreuve à sa manière du sang de ces innocents martyrs de Nice, pourvu que l’ivresse islamophobe s’accomplisse..

  • OMAR 18 juillet 2016 18:41

    Omar9


    A la lecture du titre de l’article, je m’attendais à une liste pragmatique, exhaustive et réaliste des arguments et raisons qui incitent des assassins conjoncturels à commettre l’innommable tels que par exemple ;
    -le déploiement des armées occidentales dans des pays musulmans ;
    -les bombardement atroces de ces pays et les massacres quotidiens de leur peuple ;
    -le pillage des ressources naturelles et énergétiques ;
    -la vague islamophobe qui balaie l’Occident ;
    -l’ostracisme dans certains pays, des compétences issues de la communauté musulmane ; etc ; etc.

    Mais avec cet opportuniste de l’anti-Islam et anti-musulman qu’est E. Mouray, nous avons eu droit à une logorrhée sur l’Islam, le Coran et son Prophète avec, comme à ses habitudes, un ton méprisant, moqueur et, surtout, accusateur et des référents relevant de la plus minable chienlit..

    Eh oui, chacun s’abreuve à sa manière du sang de ces innocents martyrs de Nice, pourvu que l’ivresse islamophobe s’accomplisse..

    • baleti baleti 18 juillet 2016 19:05

      @OMAR

      Eh oui, chacun s’abreuve à sa manière du sang de ces innocents martyrs de Nice, pourvu que l’ivresse islamophobe s’accomplisse..

      j’espère que c’est leur seul motivation
      j’ai même pas envies de nourrir la haine du tordu


    • Massada Massada 18 juillet 2016 19:39

      @calife OMAR
       

      L’Amérique vous a offert la démocratie sur un plateau !
      Qu’en avez-vous fait ? un ratage complet, dés qu’on vous lache un peu la bride vous en profitez pour relancer votre guerre chiite-sunnite. Et chacun y va de son attentat en Irak, un véritable petit concours pour celui qui fera le plus de morts.
       
      On doit vous dé-islamiser pour que vous accédez enfin à la civilisation !
      Et ce n’est pas du racisme ce que j’écris, musulman n’est pas une race, c’est une idéologie totalitaire et mortifère.



    • philouie 18 juillet 2016 19:50

      @Massada
      La guerre chiite-sunnite a été réactivée en même temps qu’a été créé le djihadisme, dans les années 80, après la révolution islamique de Téhéran.
      Résultat de la politique Israelo-américano-saoudienne.


    • Aristide 18 juillet 2016 20:09

      @philouie


      C’est simple le monde à neuneu ...

    • philouie 18 juillet 2016 20:22

      @Aristide
      Vous n’avez pas remarqué que l’Etat Islamique, Sunnite, financé et armé par nos alliés Saoudien et Qatari s’attaquent à la Syrie et au gouvernement Irakien Chiite ?
      Vous ne voyez pas que la ligne entre sunnite et chiite suit la ligne de fracture entre le bloc de l’est et le bloc de l’ouest ?
      l’EI devrait s’attaquer à Israël mais il n’en fait rien, il préfère s’attaquer aux ennemis de l’Amérique.
      Et les ennemis de l’Amérique (et d’Israël donc) sont justement des chiites qui sont alliés avec Moscou.


    • Ouam Ouam 18 juillet 2016 21:03

      @baleti :

      avant de donner des lecons aux kouffars, commence déja par ne pas dévoyer ton livre sacré,

      c’est toi avec tes propos mensongers qui déclenche l’islamophobie


    • baleti baleti 18 juillet 2016 21:51

      @Ouam

      je déclenche l’islamophobie, je sais pas qui c’est le menteur
      perso, j’ai pas deux figures

      c’est les plus gêner qui s’en vont , un savoir vivre qui t’échappe apparemment 


    • Ouam Ouam 18 juillet 2016 23:26

      @baleti : j’ai répondu déja au premier je te reponds aussi à tes remarques

       

      mais si tu veut je peut m’en aller, cela ne me genes pas tu sait de m’effacer smiley


  • michel49 (---.---.72.108) 18 juillet 2016 20:34

    Je suggere de livrer quelques ogives nucleaires à l’Iran qui se ferait un plaisir de vitrifier les mecreants sunnites saoudiens et nous debarasserait du probleme et eux d’un concurrent petrolier...


    • Ouam Ouam 18 juillet 2016 20:54

      @michel49 :

      un m51.2 notre dernier modèle, mach 18, multiple tetes, la précision n’est pas exellente car c’est un systeme indépendant (carto interne et gyroscopie) mais vu la surface d’impact ce parametre n’est pas des plus importants.

      M’enfin ils peuvent détruire un pays encore plus iuslamisé que l’iran... lequel ..ou :

      Ben vers chez moi...

      Alors finalement... non smiley


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 18 juillet 2016 21:04

    ICI L’ATLANTIDE !


    Ex-chef des Zouaves, vous n’avez pas l’esprit plus éclairé colonel des serrures, vous vous êtes égaré en cours de route !

    Vous vous remettez maintenant aux analyses brouillonnes des indigènes qui cogitent plus par mépris que par raison ? 

    Je vous ai déjà dit plusieurs fois que vous ignorez totalement la religion musulmane étant illettré en arabe et surtout pollué par la fausse et novice culture française que vous avez ingurgitée depuis des décennies ! 

    Vous pensez bien faire ? Ceux qui s’obstinent à coller le fléau barbare de la violence occidentale à la religion musulmane pensent-ils agir dans l’intérêt de ceux qui ne comprennent rien du tout ? 

    Vous êtes à l’opposé de la Vérité !


  • JMichel (---.---.86.69) 18 juillet 2016 21:56

    Et si on parlait du catholicisme ?


    • OMAR 18 juillet 2016 22:46

      Omar9


      Bonne suggestion, @JMichel

      Mais les sionistes ne veulent pas, et font tout que cette vague anti-Islam persiste et perdure..

      D’après le Rabbin Ron Chaya, c’est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour arriver à la victoire juive :
      Faire l’impossible pour la concrétisation de choc des civilisations, c’est-à-dire une confrontation entre chrétiens et musulmans.
      Et si vous avez des doutes :

    • Ouam Ouam 19 juillet 2016 00:04

      @JMichel :

      Oh ben c’est pas mieux la religion catholique, il y en à tellement a dire,

      la preuve : c’est une religion monothéiste < - la tout est dit....

      Encore une religion qui à passé son temps à guerroyer betement parce qu’elle voulait comme les autres avoir la plus grosse, la preuve la dernière en irlande entre les chrétiens et les protestants.

       

      Bref ils sont presque aussi fous.... que les muslims (et le juifs radicaux que bien sur je n’oublie pas au passage)

       

      La seules grosse différence, c’est que en islamie ils trouvent des gros cons pour aller déziinger, et ce partout dans le monde et pas qu’en france des pôvs cons qui n’en ont rien à battre de leur bordel d’arriérrés.

       

      Et que partout ou presque leurs théocraties (donc le summum de l’islam s’installe) c’est un foutoir sans nom et tout ce qui n’est pas muslim est massacré dhimlmisé, etc...

       

      Et lorsqu’ils ont massacré tout ce qui est pas muslim, ils se terminent entre eux.... un peu comme le peuple gaulois dans astérix lorsqu’ils n’avaient plus les romains se mettaient sur la poire smiley

      Et prouvez moi le contraire pour rire un coup !


  • Ratatouille Ratatouille 18 juillet 2016 23:59

     @Emile Mourey
    Ce livre est sacré une mise à jour sera très difficile.
    Un certain nombre de musulmans ne respectent pas tout les
    préceptes de cet enseignement,comme les chrétiens ils
    ont mis leurs vie en adéquation avec leurs époques.
    Une transformation des livres serait une bonne chose
    mais souvenons nous des caricatures et les émeutes
    meurtrières qui ont suivit dans certain pays.
    qui sait avec le temps les musulmans prendrons ce qui
    l’y à de bon et laisserons ce qui pose problème.


  • Milla (---.---.1.10) 19 juillet 2016 01:21

    Nice, terreur, instinct primordial et manipulation Mitakuye Oyasin « Ce n’est plus d’être heureux que je souhaite maintenant, mais seulement d’être conscient. »  Albert Camus 

    « Ne faites jamais rien contre votre conscience, même si l’État vous le demande. »  Albert Einstein 

    « Afin de rassembler les gens derrière leurs idées, les gouvernements ont besoin d’ennemis. Ils veulent que nous ayons peur, que nous haïssions, ainsi nous nous rassemblons derrière eux. S’ils n’ont pas de véritable ennemi, ils en créent un afin de nous mobiliser. »  Thich Nhat Hanh, moine vietnamien, activiste et écrivain  Resistance 71 Une fois n’est pas coutume, le gouvernement français ne se précipite pas sur les conclusions de cette horrible affaire de Nice. Une chose est sûre, le “loup terroriste solitaire” est mort et ne parlera donc plus. Le narratif des autorités prévaudra… pour un temps, est-ce pour cela qu’elles ne se pressent pas ? Ils marchent sur des œufs dorénavant, la capacité d’exposition d’une supercherie / false flag se fait maintenant en temps réel avec les médias alternatifs citoyens…

    Déjà bien des questions se posent, la plupart ont déjà été posées par les riverains de la scène du massacre. Une des plus importantes est celle-ci :

    Que faisait un camion de cette taille (19t) en centre ville de Nice au moment d’un évènement public de l’importance du feu d’artifice de la fête nationale ? Comment ce camion a t’il pu passer et arriver sur la promenade des Anglais tranquillement sans que personne ne demande rien ? Nous ne parlons même pas de mesure de sécurité extrême qu’impliquerait un “état d’urgence” temporaire mais permanent, non, non, mais de la simple sécurité policière de base d’interdire une zone et les périmètres adjacents non seulement à toute circulation, les zones festives étant piétonnes, mais à plus forte raison au gros trafic que représente les poids-lourds. Tout le monde sait cela, chaque fête de village boucle son secteur et y interdit la circulation… à plus forte raison celle des poids-lourds.

    Alors, ce camion venait de où ? Etait-il déjà dans la place ? Si non, comment a t’il pu passer ? On ne parle pas ici de mesure de sécurité extrème, mais d’une simple interdiction à la circulation routière, qui, sous les effets de notre état d’urgence national, aurait simplement dû être renforcée aux point vitaux d’accès… simple question de sécurité de base. Nous sommes ici en présence au mieux d’une négligence incroyable des autorités, au pire d’une complicité, l’avenir nous le dira… peut-être.

    L’enquête repondra t’elle à cette question et autres ? Nous verrons bien. Mais sachant que ceux qui mènent ou font mener l’enquête sont les mêmes que ceux qui seraient coupables de négligence criminelles, on peut déjà augurer de l’issue de cette enquête : “Circulez, y a plus rien à voir !…”

    Quoi qu’il en soit, il convient une fois de plus de ne pas céder à l’émotionnel, c’est là que l’oligarchie veut nous amener comme d’habitude, souvent avec succès, mais aussi avec de plus en plus de grogne. Tout horrifique que soit cet évènement et la perte de vies innocentes, de gens qui ne demandaient rien à personne, tout comme ceux vaquant à leurs occupations quotidiennes tant bien que mal au Moyen-Orient dévasté par l’occident colonial et ailleurs et dont les vies innocentes sont fauchés par le terrorisme d’état, le terrorisme qui leur a été exporté par un occident veule et criminel malade de son délire de puissance et de contrôle absolus sur le monde, nous, en tant que citoyens responsables ne devons en aucun cas céder à ce que le gouvernement (quel qu’il soit de droite ou de “gauche”, c’est du kif, nous parlons ici de l’État, le plus froid des monstres froids…) veut que nous cédions : la réaction épidermique provoquée par le déclenchement d’une réaction instinctive primordiale, en l’occurence la peur, la terreur littérale d’être frappé par ce terrorisme aveugle, dans la plupart des cas, sponsorisé ou entretenu par les états eux-mêmes.

    La veille de Nice, Hollande déclare que l’état d’urgence ne peut pas s’éterniser ou nous ne serions plus en république et qu’en conséquence il ne sera pas renouvelé au 26 juillet, date de son échéance… Le lendemain, Nice : on resigne pour trois mois, alors serait-ce si fou que de prédire un nouvel attentat pour fin Octobre afin de légitimer un état d’urgence permanent ?…

    Le fond réel de l’affaire est le suivant :

    “L’état d’urgence” et son cortège de suppression des libertés, suspension de la constitution (pour ce qu’elle vaut hein ? mais jouons le jeu quelque peu pour les besoins de l’argumentation…), l’armée dans les rues, le renforcement des mesures policières, l’état policier en marche, n’a ABSOLUMENT rien à voir avec le terrorisme et la sécurité du citoyen. Si Nice a prouvé quelque chose, c’est bien ceci : l’État ne peut rien pour nous protéger du barjot solitaire, de l’individu dérangé ou de l’extrémiste religieux passant à l’acte et décidant de faire un carton dans la rue. Il n’y pourra à plus forte raison rien s’il en est le complice et le commanditaire à quelque niveau que ce soit.

    Le but de tout cela est de manipuler notre peur, de nous mettre psychologiquement à genoux et nous forcer sans en avoir l’air, à accepter la restriction pas à pas de toutes nos libertés individuelles et collectives, de l’ingérence continue et de plus en plus insidieuse dans nos vies privées, qui pour raisons d’état, n’ont plus aucune raisons d’être privées. La manipulation de notre peur, de notre terreur (des témoignages font déjà surface de gens disant être terrorisée d’être dans une foule…) est une méthode classique de la manipulation psychologique des foules. Ceci répond à la sempiternelle dialectique hégélienne dont l’élite totalitaire auto-proclamée est si friande, celle du : PROBLEME REACTION SOLUTION

    On crée, induit un problème qui génère une réaction épidermique des sujets (ici la peur, la terreur des citoyens devant un terrorisme en apparence sans but frappant à l’aveugle dans le but de terroriser ni plus ni moins, de conditioner une réaction psychologique extrême…) et le système fournit une solution déjà bien empaquetée au problème induit, ou au problème se produisant de manière inopinée (cela arrive encore), mais qu’on ne laisse pas perdre et qu’on exploite en canalisant la chose selon le même schéma appliqué par tout bon tyran qui se respecte : celui de ne “jamais laisser une bonne crise se perdre”…

    La solution à tout ceci ne réside pas dans le système qui désire s’imposer comme le “sauveur” et écraser au passage nos libertés et tout sens progressiste à la société, mais en dehors du système, parce qu’il est évident qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, il n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais… Queue dalle, zilch, nada !

    Nous devons en sortir, nous devons créer notre propre société des sociétés organique où nous, les gens du peuple décidrons ensemble par associations libres confédérées de notre destinée, de notre progression vers un vivre satisfait, heureux et libre, sans intermédiaires parasites, auquel chaque individu vivant sur cette planète à un droit naturel inhérent que les institutions nous refusent depuis des siècles en nous maintenant dans le carcan étatique géré par l’alliance tripartite du prêtre, du général et du juge.

    L’État, les institutions, la société politiquement divisée dont la division est maintenant scientifiquement entretenue pour maintenir le statu quo du consensus oligarchique, sont anti-naturels, sont des excroissances parasitiques, des anomalies, des cancers à la société humaine dont la véritable nature profonde réside dans la coopération, l’entraide, la compassion, l’égalité et l’union politique au sein d’un consensus décisionnaire collectif commençant par la reconnaissance de l’individu et de ses libertés et droits naturels.

    Il est trop tôt pour en dire davantage sur l’évènement de Nice, mais une chose est déjà certaine : la grande gagnante est comme d’habitude la grande méduse étatique à la botte de la haute finance transnationale, ici et ailleurs.

    Le pire maintenant que nous puissions faire est, par peur, de céder et d’acquiescer à toujours plus de perte et de rognure de nos libertés au nom d’une sécurité inexistante, puisque l’État français, comme tous les états à des degrés divers, est un sponsor et un créateur du problème terroriste, premier tenant de la dialectique appliquée : la création d’un problème synthétique dont le but est de déclencher une réaction de notre centre nerveux régissant la peur afin de manipuler nos émotions et nous amener là où les contrôleurs le désirent, c’est à dire à nous passer nous-mêmes les chaînes de notre mise en esclavage.

    Ne l’oublions jamais !

    Cessons d’avoir peur !

    Pensons ! La pensée critique est l’ennemie intime de la dicture car elle ne cède pas à la manipulation psychologique au moyen de peur primordiale.

    Unifions nous, car notre union au-delà des différences, elle, terrorise l’oligarchie. Nous devons renverser l’équation, nous devons terroriser les terroristes (d’état et leurs hommes de paille de terrain) par notre Union !

    Basta !


  • Massada Massada 19 juillet 2016 07:43

    Et ça continue :
     

    En Allemagne,vers 21h00, plus de 20 personnes ont été blessées à la hache par un passager d’un train.

     

    Sur la ligne de chemin de fer reliant les villes de Würzburg-Heidingsfeld et d’Ochsenfurt, un homme a attaqué plusieurs passagers avec une hache.

     

    La police a bloqué la ligne. Selon le ministre de l’Intérieur bavarois l’agresseur a été abattu.

     

    Un forcené armé d’une hache a été abattu alors qu’il avait couru en direction des officiers de la police pour les attaquer.

     

    ...encore un suédois calviniste à n’en pas douter


  • babadjinew babadjinew 19 juillet 2016 08:43

    C’est plus retour au 20 eim siècle la c’est retour au 10 eim ! C’est sur qu’avec de telles oppositions multis prosélytiques cela ne peut que continuer.


    En bien plus basique c’est simplement l’ESPOIR qui notre triste monde quitte, et ce partout......

    Alors plutôt que de vanter les conquêtes de toutes les doctrines y compris celle du dieux profits, cherchons plutôt un moyen d’apprendre à partager

    1% qui détient 50% de tout et nous pauvre minable du 99% nous ne voulons que nous battre entre nous ?!?!?!? faut vraiment qu’on soit tous des couillons quelque soit nos doctrines propres !


    Wake Up !!!!   

  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 19 juillet 2016 10:14

     L’UOIF est incontestablement le représentant des Frères musulmans en France. Elle incarne le canal historique de cette mouvance, même si, aujourd’hui, ses dirigeants veulent faire oublier cette filiation embarrassante. ».

    À plusieurs reprises, des dirigeants de l’UOIF ont repris publiquement la devise des frères musulmans : « Le Coran est notre Constitution ».............source wiki.


    Le salafiste est l’un des problèmes .....

    Mais comme le disait un représentant d’Israèl :- Pendant que les musulmans se battent entre eux, ils nous oublient, il faut que ça continue.... 


    Voilà... 


  • jesuispascontent jesuispascontent 19 juillet 2016 10:20
    • Nice... pourquoi ça va continuer

    • Et c’est un spécialiste du coran mortifère qui va vous l’expliquer !

  • philippe baron-abrioux 19 juillet 2016 11:07

     

     BONJOUR ,

     le titre de votre article a provoqué un nombre de commentaires très important . j’en ai lu un grand nombre , chacun argumentant de façon plus ou moins structurée ou essayant de le faire .

    les réactions contradictoires ,les références à tel ou tel autre pour étayer sa position « doctrinale » , les « prédictions » de type incantatoires ont fusé .

     MAIS LE TITRE , pourquoi fait il l’impasse sur le libre arbitre de tout homme ,sa capacité de CHOISIR son chemin ,avec ou sans un dieu à la gouverne ?

     IL N’Y A PAS , il n’ y a jamais eu et il n’y aura jamais de déterminisme SAUF si nous continuons TOUS à véhiculer l’idée qu’il y en aurait un .

     bonne fin de journée !

     P.B.A


  • egos 19 juillet 2016 11:11

    La religion est elle l’élément fondateur de toute violence humaine ou simplement un support ?

    Un retour rapide sur l’histoire plus que millénaire tendrait à démontrer le contraire : ie les conflits intra-européens de toutes époques anté et post schismes.
    Massacres commis par les troupes japonaises en Asie lors de ww2, conflits tribaux en Afrique.
    Les génocides colonialistes, l’esclavage malgré la conversion des afro-américains, la furia sanguinaire des hordes mongoles, des Huns, Rome elle même a cédé à ce penchant typiquement humain.
    Que dire de la violence débridée qui sévit en Amérique Latine ?
    Staline, Mao, Pol Pot, Videla des fanatiques religieux ?
    Les musulmans, obligés et soumis de naissance aux préceptes moyenâgeux du livre, seraient en quelque sorte, tous des monstres en puissance, complices à tout le moins.
    Encore faudrait qu’ils se déclarent croyants.
    Passons les analyses psycho-sociologiques qui dans la confrontation au réel ont largement fait preuve de leur inutilité pour aborder directement le cœur de la problématique : qu’entendons nous par religion ?
    Un dogme absolu, issu des champs méta-physiques ou plus prosaïquement une production humaine, une sorte de manuel social , de DOS, regroupant l’ensemble des dispositifs coercitifs régissant la vie dans 1 société donnée : mœurs, hiérarchies, codes comportementaux (vestimentaires, alimentaires etc.) spiritualité et superstitions sous le prétexte fallacieux de transcendance de la nature humaine.
    Or tous ces codes se désintègrent sous le poids de l’économie , du fétichisme consumériste, de l’idolâtrerie de l’argent, des objets, des signes de différenciation et pr finir de pouvoir.
    L’islam qui se rêvait au centre, à l’origine et à l’aboutissement de toute existence se retrouve ainsi expulsé de son propre territoire, seuls subsistent quelques îlots d’exaltés irrigués par les flots de pétrole issu des monarchies arrières dont ils sont les soutiens au même titre que les compagnies pétrolières et les nations occidentales hypocrites.
    Parlez nous de la violence associée aux flux migratoires (ds 1 perspective historique) l’alibi ethno-culturel (clanique) à cette violence , du gaz éco-culturel (éducatif) des incidences de la structure démographique, du rôle ambivalent d’une mondialisation sous seul contrôle des puissances marchandes, de la violence marchandisée, exaltée par le cinema, la littérature, les média.
    Espaces dont la religion n’est assurément pas ou plus le pivot.

    • Taverne Taverne 19 juillet 2016 11:20

      @egos

      Il y a risque de guerre dès que les motivations s’élèvent au-dessus de la simple satisfaction des besoins primaires. Un chef de clan préhistorique repu et satisfait peut très bien massacrer la totalité d’un clan rival pour un butin : une breloque qu’il va accrocher au cou de sa femelle ! Plus les motivations s’élèvent en signification symbolique et plus les motifs de guerre son nombreux.


    • egos 19 juillet 2016 11:48

      @Taverne


      agréable synthèse, 
      en relation à vos récents articles
      et aux approches de A Maslow ?



    • Taverne Taverne 19 juillet 2016 12:06

      @egos

      (En lien aussi avec ce que j’explique dans mon dernier article, contre lequel une horde de rédacteurs s’acharne en modération pour qu’il ne paraisse pas - les mêmes qui ont horreur de réfléchir-).

      Il faudrait ajouter à côté de la pyramide de Maslow (qui recense les motivations) une pyramide du sens de la vie. Car le sens ne recouvre pas les motivations et les besoins ; il va bien au-delà. Nous sommes réserve d’énergie et de puissance, cet état nous force à agir. Mais, comme nous avons aussi un cerveau, nous ressentons un besoin de donner sens à nos actions accomplies. La dimension ascendante de notre être s’en charge et pas toujours pour le meilleur puisque l’on peut justifier n’importe quel massacre.


    • covadonga*722 covadonga*722 19 juillet 2016 12:21

      @Taverne
      je vous promet que j’ai voté pour en modo , les occasion de rire sont si rare , soyez assuré mon cher Taverne que nonobstant le contenu imbitable « pour moi » de vos textes .Vous êtes a mon sens un vrai rayon de soleil un phare interstellaire de l’impensé .Bref un des maîtres étalons des publiés ici qui 

      donne l’exacte mesure des articles citoyens de ce site.C’est bien pour cela que benéficiant d’un droit de véto pour un articulet en 2008 un jour de coma éthylique j’ai approuvé pour faire pencher la balance en votre faveur.
      non non ne me remerciez pas tout le plaisir sera pour moi 




    • egos 19 juillet 2016 13:11

      @Taverne


      « nous avons aussi un cerveau »

      Un des nœuds du problème, sa nature, ses origines et sa construction.
      Des études récentes ont démontré une origine génétique probable à l’autisme,
      autres impliquent ds le patrimoine humaine l’incidence de composants viraux (adn mitochondrial https://fr.wikipedia.org/wiki/Génome_mitochondrial)

      Les approches psysochologique, sciologique, psychiatriques, comportementales (Palo Alto) offrent un panorama instructif sur l’étendue du pb.
      De nouveau angles ouverts par les sciences cognitives, celles de l’information et l’imagerie médicale, complémentent les acquis accumulés.

      La balance entre l’acquis et l’inné semble pencher actuellement en faveur de l’approche « métabolique » la psychiatrie et ses solutions faisant appel à la chimie en furent le précurseur sans pour autant révoquer les bénéfices de l’école protagoniste.

      Il existe s tt être humain un substrat commun aux insectes, 
      Kafka tjrs en embuscade.




  • Le421 Le421 19 juillet 2016 14:16

    Pourquoi ça va continuer ?
    Ben parce qu’avec toute la mousse qui est faite autour de ces drames, la promotion est plus importante que pour un pot de Nutella.
    Alors, les tarés en tout genre voient bien, avec une petite case de vide en plus, tout le spectacle qu’il vont produire autour de ce genre de massacre.
    Et plus nous prêterons sens à ces âneries, plus elles se produiront.
    Commençons par décréter l’état d’urgence perpétuel, ça évitera des discussions stériles à l’assemblée.
    Et stoppons aussi, de toute évidence, toutes les fêtes rassemblant plus de 50 personnes.
    Comment imaginer qu’on autorise les fêtes de Bayonne ?

    A moins que tout cela ne soit que du cinéma...


  • Massada Massada 19 juillet 2016 14:23
    HAUTES-ALPES – Mohamed B. agresse une mère et ses trois filles coups de couteau pour leur tenue trop légère

    Le pronostic vital de la fillette de 8 ans est engagé, son état de santé étant jugé très inquiétant par les médecins.


    • Ratatouille Ratatouille 19 juillet 2016 15:11

      @Massada 
      les guerriers des sables,ne valent plus grand choses dans la boue
      le froid, la pluie glaciale et la neige.
      Tor nous protège .
       smiley


  • Pierre 20 juillet 2016 00:35

       Depuis toujours les bondieuseries ont foutu le bordel...du moins sur terre !


  • lemouton lemouton 20 juillet 2016 13:46

    1- Pourquoi parler de musulman, cela n’a absolument aucun sens.
    Si votre propos se veut cohérent, il vous faut utiliser les mots sunnites ou chiites, et cela évidemment à bon escient. 

    2- Pourquoi vous référer au Coran, quel est le sunnite lambda qui se plonge dans son décodage ?
    En pratique ce sont les hadiths qui sont utilisés, et surtout le livre suivant, qui est un condensé des règles de vie, à observer pour un sunnite actuel.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Licite_et_l%27Illicite_en_Islam

    https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/517XB5VKRML._SX306_BO1,204,203,200_.jpg


    • Emile Mourey Emile Mourey 20 juillet 2016 16:22

      @lemouton

      Je parle de musulmans parce que c’est l’histoire de Mahomet et de la religion qu’il a fondée qui m’intéressent. Mes documents de référence sont le Coran et la Sirah de Tabari, documents que je considère comme authentiques. Je n’accorde aucun crédit, sauf exception, aux hadiths et encore moins à l’ouvrage que vous m’indiquez. Les interprétations des chiites et des sunnites ne m’intéressent pas ; c’est une autre histoire.

Réagir