vendredi 17 février - par Bruno Guigue

Oui, le colonialisme est un crime contre l’humanité !

Oui, c’est un fait, le crime colonial a fait voler en éclats les barrières morales que la classe dominante s'imposait ailleurs. Dire cette atrocité du crime colonial, c’est désigner avec les mots qui conviennent cette histoire douloureuse. Le colonialisme est une violence au carré, décuplée par le sentiment de supériorité raciale du colonisateur sur le colonisé. Perpétré sur les cinq continents, de Colomb à Netanyahou, le colonialisme est un crime contre l’humanité, car il nie l’humanité de celui qu’il opprime.

En déclarant que “la colonisation est un crime contre l'humanité, une véritable barbarie”, Emmanuel Macron a déclenché un torrent d'indignation. On a dit que cette déclaration n'était que pur opportunisme, que le candidat d’”En marche”, comme d’habitude, disait tout et son contraire. En novembre 2016, il déclarait : “Alors oui… en Algérie il y a eu la torture mais aussi l’émergence d’un État, de richesses, de classes moyennes, c’est la réalité de la colonisation. Il y a eu des éléments de civilisation et des éléments de barbarie”. Certes. Mais si, pour une fois, Emmanuel Macron avait eu raison ? La réaction chauvine suscitée par ses propos, en tout cas, montre que le révisionnisme colonial fait partie de l'ADN de la droite française.

Il faut les entendre fulminer, ces humanistes à géométrie variable, lorsque cette page sinistre de l'histoire de France est pointée du doigt. Pour Bernard Accoyer, secrétaire général des Républicains, “ces propos constituent une insulte à l’Histoire de France et à la mémoire de millions de Français. Ils n’honorent pas le candidat à l’élection présidentielle qui fait le choix de la repentance plutôt que celui d’une lecture objective de notre histoire. Une repentance, toujours agitée par la gauche et l’extrême-gauche, qui contribue malheureusement à la défiance d’une partie des nouvelles générations envers leur pays”.

Mais c’est tout le contraire ! Pour qu'un Français se sente insulté par cette affirmation, il faut qu'il ait une lecture étriquée du passé national. Les millions de victimes du colonialisme français depuis trois siècles seraient-elles quantité négligeable ? Faut-il, pour être patriote, adhérer à un roman colonial à l’allure de conte de fées ? Que la France se proclame la patrie des droits de l'Homme n'interdit pas à ses citoyens de vérifier si cette promesse a été tenue au cours de son histoire. Elle leur en fait obligation. Et après examen, le verdict est sévère. Certains de vos électeurs l'ont peut-être oublié, M. Accoyer, mais la conquête de l'Algérie fut une expédition meurtrière, l’occupation de ce pays une humiliation permanente pour ses habitants et sa guerre de libération un carnage (300 000 morts) provoqué par l'obstination du colonisateur.

Mais M. Accoyer ne nous a offert que le hors d’oeuvre. Parmi les nostalgiques à l'orgueil outragé, c’est la présidente du FN qui enlève le pompon. Sur sa page Facebook, elle qualifie carrément de “crime” les propos d'Emmanuel Macron. “Y a-t-il quelque chose de plus grave, quand on veut être président de la République, que d'aller à l'étranger pour accuser le pays qu'on veut diriger de crime contre l'humanité ?”, demande la candidate du FN. “En utilisant cette argumentation probablement pour des raisons bassement électoralistes, le crime, c'est M. Macron qui le commet. Il le commet contre son propre pays”. Voilà, la messe est dite. A l'unisson, la droite et l'extrême-droite assènent cette doctrine singulière selon laquelle le crime n'est pas le colonialisme, mais sa dénonciation.

Contre ces impostures réactionnaires, il faut relire ce qu'écrivait Aimé Césaire en 1955 dans son magnifique “Discours sur le colonialisme”. Il citait le colonel de Montagnac, l'un des conquérants de l'Algérie : “Pour chasser les idées qui m'assiègent quelquefois, je fais couper des têtes, non pas des têtes d'artichauts mais bien des têtes d'hommes”. Il donnait la parole au comte d'Herisson : “Il est vrai que nous rapportons un plein baril d'oreilles récoltées, paire à paire, sur les prisonniers, amis ou ennemis”. Il citait aussi Pierre Loti relatant dans “Le Figaro” la prise de Thouan-An (Indochine) en 1883 : “La grande tuerie avait commencé ! C’était plaisant de voir ces gerbes de balles, si facilement dirigeables, s’abattre sur eux deux fois par minute. On en voyait d’absolument fous, qui se relevaient pris d’un vertige de courir. Ils faisaient en zigzag et tout de travers cette course de la mort, se retroussant jusqu’aux reins d’une manière comique ... et puis on s’amusait à compter les morts”. Eh oui, ces horreurs, elles aussi, font partie de notre histoire.

Partout, la conquête coloniale fut effroyable. Le colonisateur au drapeau tricolore l'a déshonoré, ce drapeau. Il l'a noyé dans le sang des peuples martyrisés par ceux qui prétendaient leur apporter la civilisation au bout du fusil. C’est pourquoi, partout, les peuples colonisés ont levé l'étendard de la révolte. Lassés d'être traités en objets, ils voulaient devenir “les sujets de leur propre histoire”, comme disait Lénine dans ses thèses prophétiques sur le droit des nations à disposer d'elles-mêmes (1916). Mais en Indochine, en Algérie, à Madagascar, au Cameroun, cette révolte populaire s'est heurtée à une répression impitoyable. Pour maintenir l’ordre ancien, la machine de guerre coloniale a perpétré des crimes de masse, elle s'est livrée à d’innombrables massacres.

Lisez donc le grand Aimé Césaire, M. Accoyer, cela vous changera du Figaro-Magazine ! “Il faudrait étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au Viet-Nam une tête coupée et un œil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe ».

Le moins qu'on puisse dire, c'est que cette gangrène est toujours dans les têtes. Comme disait Marx à propos des atrocités commises par les Anglais en Inde en 1853, “L'hypocrisie profonde et la barbarie inhérente à la civilisation bourgeoise s'étalent sans voile devant nos yeux, en passant de son foyer natal, où elle assume des formes respectables, aux colonies où elle se présente sans voile”. Oui, c’est un fait, le crime colonial a fait voler en éclats les barrières morales que la classe dominante s'imposait ailleurs. Dire cette atrocité du crime colonial, c’est désigner avec les mots qui conviennent cette histoire douloureuse. Le colonialisme est une violence au carré, décuplée par le sentiment de supériorité raciale du colonisateur sur le colonisé. Perpétré sur les cinq continents, de Colomb à Netanyahou, le colonialisme est un crime contre l’humanité, car il nie l’humanité de celui qu’il opprime.



100 réactions


  • Pseudonyme Pseudonyme 17 février 08:50

    Oui il y a eu des crimes commis en toute impunité car la presse de l’époque était déjà vendue aux forces de l’argent. Maintenant si vous croyez que nous allons tendre la joue aux nouveaux colons qui nous envahissent, vous vous mettez le doigt... dans l’œil.


    • Hecetuye howahkan howahkan 17 février 09:35

      @Pseudonyme

      salut si je puis me remettre tu te le mets profond tout seul dans l’œil consciemment ou pas çà seul toi peut le dire.pseudo .guerre de civilisation oblige..l’Europe est colonisée par le billet vert et son propriétaire et tout ce que la fausse monnaie peut acheter comme humains, entreprises, voler les liquidités etc la présence de personnes d’Afrique du nord entre autre est juste le chiffon rouge que le taureau regarde..

      le but ? la mise à mort du taureau...

      ce qui se passe c’est le retours de bâton..colonisateur un jours, colonisé le lendemain..

      l’effet pendule..

      et dans notre logique à part la fermer je ne vois pas trop quoi faire..car admettre de gagner c’est admettre de perdre...

      et encore, matériellement çà va...mais mentalement c’est un désastre..

       smiley


    • non667 17 février 11:21

      @howahkan
      que le 1° qui a colonisé nous jette la 1° pierre  !!
      caïn ?


    • manu manu 17 février 14:41

      Maintenant c’est le néocolonialisme :

      En lieu et place d’un contrôle militaire officiel, les puissances néocolonialistes utilisent des prétextes humanitaires et démocratiques pour justifier la présence militaire. Les révoltes sont écrasées par des méthodes de contre-insurrection. L’usage de la propagande de guerre permet d’obtenir le consentement des populations occidentales3, et de fait, les médias liés aux intérêts des grandes entreprises exploitantes et de vente d’armes taisent en grande partie les événements où la responsabilité des grandes puissances est directement concernée4.

      D’autre part, des accords commerciaux avec les dirigeants faisant usage de la corruption (voir notamment la Françafrique), des méthodes financières pour générer ou entretenir une dette odieuse que dénonce le CADTM, et de façon relativement officielle des politiques économiques et culturelles (appelé aussi impérialisme culturel) afin de dominer des pays moins puissants. Selon certains, la simple domination économique revient à contrôler de facto les nations visées (voir la théorie de la dépendance).


    • Daniel Roux Daniel Roux 17 février 15:02

      @Pseudonyme

      Le vol des terres, les exécutions sommaires, les emprisonnements administratifs, les colons arrogants, les bombardements de populations, les démolitions de maison...

      Oui, la colonisation est bien un crime contre l’humanité, comme la guerre, l’esclavage, la torture..

      Victimes hier, bourreaux aujourd’hui, victimes demain, sans doute, des fautes de criminels sans foi, ni loi, mais, à chaque fois, corrompus.


    • Gasty Gasty 17 février 15:34

      @Daniel Roux

      Attention Daniel Roux ! On a parfaitement compris que vous parliez d’Israel.


    • TotoRhino TotoRhino 17 février 17:19

      @Pseudonyme

      Qui ça « nous allons » ? Vous êtes combien sous ce pseudo ?


    • Xenozoid Xenozoid 17 février 17:28

      @TotoRhino

      il est bien shaw shaw,garde le

    • Pseudonyme Pseudonyme 18 février 08:04

      @howahkan

      18 votes prêchi prêcha pour votre post ! Tiens j’en rajoute un pour le fun !

      .

      Ce con nihiliste d’Onfray aurait raison . Le déclin est bien entamé...

      .

      C’est juste que vous avez pas de couilles  smiley Quelque soient les excuses que vous vous donnez *


    • V_Parlier V_Parlier 18 février 18:37

      @non667
      Oui, j’aimerais bien qu’on parle de TOUS les colonisateurs et même qu’on fasse un comparatif de leurs pratiques... On n’est pas près de voir ça, ça dérangerait pas mal de bobos ! L’auteur n’explique pas non plus pourquoi le territoire de l’Algérie (qui n’existait pas en tant que telle à l’époque) avait été conquis par la France qui y avait remplacé les Ottomans. (Ca n’empêche pas que l’Algérie était vouée à redevenir de toute façon indépendante à terme, c’est un autre sujet). Quant aux réels crimes, massacres, etc... l’indigantion est toujours à géométrie variable dans l’appréciation globale politiquement correcte, autant que dans celle des pro-OAS. Avant on préférait oublier ça pour ne pas relancer des guerres ouvertes (pas forcément physiques, quoique...), mais la mode est maintenant au conflit généralisé, à la Macron : réactiver les envies de guerres civiles et civilisationnelles par tous les moyens. L’auteur peut être fier de lui, il y travaille.


    • V_Parlier V_Parlier 18 février 18:41

      @manu
      « Maintenant c’est le néocolonialisme »
      Tout à fait ! Et ce sont ceux qui le promeuvent qui nous jettent en pâture aux potentiels vengeurs improvisés pour cause de... colonisation !


    • gerard5567 19 février 08:23

      @Pseudonyme Les nouveaux colons ? Les multinationales ?


    • jjwaDal jjwaDal 19 février 09:04

      @Pseudonyme

      Petit malin... Faire passer une boucherie programmée ( la colonisation) confinant au génocide sur le territoire actuel des USA, mais qui a touché l’Afrique comme l’Asie (on doit inclure cette enclave nucléarisée par les barbares d’hier en terre palestinienne), au motif de répandre la civilisation et les valeurs chrétiennes (suprématie blanche déjà...) pour un dérapage de presse aux ordres, me semble léger. On sens confusément que pour vous les couilles sont le lieu de l’intelligence et du débat contradictoire serein, il n’en est rien je vous l’assure.
      Sans doute nos errances du passé comme du présent ne justifient pas que toute la misère du monde se répande chez nous (au demeurant, elle ne le fait pas). Mais choisir comme bouc émissaire l’étranger chassé de chez lui par les effets secondaires de la colonisation passée ou nos guerres par proxies ou le système économique sous le contrôle d’une élite psychopathe adoubé par un troupeau apolitisé et lobotomisé , me semble relever d’un déficit d’intelligence souvent visibles chez les bas du Front. Hors action sur les causes vous aurez du mal à gérer les conséquences sinon par retour à une barbarie bien plus sanglante que la réglementation de l’OMC qui nous tiens lieu de politique et d’asservissement.
      Concernant la déclaration de cette personne dont j’ai déjà oublié le nom, la vacuité profonde du personnage ne l’empêche nullement de considérer que briser un tabou collectif sur un passé douloureux le dispense de parler du présent et de l’avenir que cette chose nous préparerait (voir la loi éponyme récente par ex).
      La politique est l’art de la prestidigitation, il nous prouve qu’il a les bases c’est tout. Pas de quoi en faire un article.


    • marceau 19 février 13:34

      @Daniel Roux

      Vol de terre c’est ce que firent les colonisateurs musulmans dans tout le Moyen-Orient, au Maghreb, en Espagne.....

      Les terres en Algérie étaient achetées par les colons, je dis bien achetées.

      Quelles exécutions sommaires ?

      Quels emprisonnement administratifs ?

      Quels bombardement des populations ?

      Quels démolitions de maisons ?

      Pour mémoire la population algérienne était estimée entre 300 000 et 1 400 000 en 1830 à l’arrivée des français,

      En 1962 lorsque les français furent chassés cette population algérienne était montée à 9000 000 grâce aux 125 hôpitaux construits, aux dispensaires , aux campagnes de vaccinations, à la sécurité sociale et aux allocations familiales, à la création d’une annexe de l’ institut Pasteur à Alger, grâce à la création de l’université de médecine d’Alger, grâce à Laveran prix Nobel de médecine pour ses découvertes dans la lutte contre le paludisme.......


    • HELIOS HELIOS 19 février 13:56

       @jjwaDal

      ***** On sens confusément que pour vous les couilles sont le lieu de l’intelligence *****


      Qu’est-ce qu’il dit, déjà, Boumedienne ?...
      vous vous souvenez et ce n’est pas un hoax !

      *****  le système économique sous le contrôle d’une élite psychopathe adoubé par un troupeau apolitisé et lobotomisé *****

      ben oui, et on redemande... Macron qui promet sans jamais rien expliquer veut une France moderne où l’immense gateau de la secu soit partagé entre les assurances privée... dans tous ses dicours, combien de fois avez vous entendu le mot solidarité

      La solidarité, c’est comme le syndicalisme, les cooperatives... c’est la ruine des marchands et il veut transformer la France en un immense marché sans aucune valeurs morales

      La France de macron ce sera cela et vous savez comme moi que notre pays n’aura pas les moyen de revenir en arrière. nous sommes face au précipite et nous nous apretons a faire un grand pas dans le 21eme siecle... qu’il dit !!!

    • Alren Alren 19 février 16:02

      @V_Parlier

      L’auteur n’explique pas non plus pourquoi le territoire de l’Algérie (qui n’existait pas en tant que telle à l’époque) avait été conquis par la France qui y avait remplacé les Ottomans.

      La France a lancé en 1830 une expédition contre les ports d’Afrique du Nord d’où partaient des pirates qui abordaient les bateaux en Méditerranée mais également jusque dans la Manche pour emmener en esclavage les hommes et les femmes qui voyageaient sur des bateaux marchands.

      Or l’esclavage, c’est un crime contre l’humanité et y mettre fin une action humanitaire qui a été applaudie par toute l’Europe.

      On imagine à quel servitude sexuelle étaient réduites les jeunes femmes. Les vieilles devenaient servantes et traitées comme des animaux à deux pattes. Les hommes ne pouvant pas faire payer par leur famille une rançon qui les endettait à vie, mourraient généralement très vite à travailler comme des bêtes sous le soleil africain.

      Si la conquête a été violente, la cohabitation qui a suivi a été pacifique et ne ressemblait en rien pour les indigènes au sort que connaissaient auparavant les Européens esclaves dont on imagine la joie et l’émotion d’être soudain des humains retrouvant leur dignité.

      S’il a subsisté une résistance sourde à la présence franaçaise, elle était le fait d’islamistes comme on ne disait pas encore. Alors que le culte musulman pouvait s’exercer totalement librement, ce qui bien sûr n’était pas le cas du christianisme auparavant, ils prêchaient déjà en secret le djihad contre les roumis. Mais sans succès.

      La majorité des Algériens ne souhaitaient pas le départ de leurs voisins pieds-noirs après l’indépendance. Ils pressentaient avec raison que cet exil forcé d’une masse de travailleurs qualifiés allait appauvrir leur pays et donc les appauvrir eux-mêmes. Et en effet, le niveau de vie en Algérie a fortement baissé après l’indépendance.

      Sans compter que les immigrés algériens (et non les Tunisiens ou les Marocains) vivant en France ont été regardés différemment par les Français et que cette hostilité sourde envers les Algériens est toujours sensible dans les régions où les Pieds-noirs ont essayé de refaire leur vie.

      Bien évidemment, vous ne retrouverez pas cette réalité historique exposée dans les manuels des étudiants algériens où l’on continue de prêcher la haine du non-musulman en fait.

      Avec ces mensonges on peut s’étonner qu’il n’y ait pas plus de terroristes islamistes dans ce pays.


    • gimo 20 février 12:09

      @manu
        

      PIRE Que ça 

       vous citoyens VOUS VOUS COLOnialisez vous meme par les politiques
      en vous soumettant a vos colon    par votre vote de merde 
      le jour ou vous arez compris a lors vous serez des hommes libres

  • fred fred 17 février 08:59

    2eme.......C’est un crime en effet, mais l’entendre dans la bouche d’une personne qui défend ce système corrompu c’est amusant !

    Le bonhomme est au service des génocidaires !

    • @fred

      OUI UN CRIME et les enfants des dictateurs laissent toujours sans soins et avec la faim mourir leur peuples

      et chez nous dans l UE les colonialistes et matchands d’armes sont toujours las enfants de PASQUA ET DE FOCCART ............................................

      LES PETITS AFRICAINS MEURENT TOUJOURS DE FAIM... DE MALADIES (vaccins ???????????????)


    • @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      accoyer est aussi illettré que jacob pauvres ripou.....blicains ils sont nuls a part pour DETOURNER

      L’ argent de nos impots DEGAGEZ ESCROCS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Harry Stotte 17 février 11:50

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE


      Si ça peut vous rassurer, les Africains seront quand même 2,4 milliards vers 2050, contre 1.2 milliard « seulement » de nos jours.

    • izarn izarn 17 février 23:51

      @fred
      Mais bien sur !
      L’inversion !
      Obama, prix Nobel de la paix, qui fout la merde et tue un million de personne au M.O. !
      Plus bien sur quelques centaines en France dans des conditions épouvantables....
      « Al Nosra fait du bon boulot »....
      C’est un saint !
      Pov’cons !
      Pauvres enculés !
      Vous allez voter pour ça, pour vous sauver de Marine ?
      Hahahahahahahahha !
      Pauvres débiles !


    • mmbbb 18 février 11:52

      @Harry Stotte c’est ce qui dit Onfray dans decadence 


  • meslier meslier 17 février 09:02


    Il ne faut pas remuer le fer dans la plaie , cette une période de l’histoire des hommes , il ne faut pas oublier mais pardonner .


    • meslier meslier 17 février 09:45

      @meslier

      erratum

      ( c’est une période de l’histoire des hommes )


    • Hecetuye howahkan howahkan 17 février 13:00

      @meslier

      salut..mais , cette période est toujours en cours....

      aujourd’hui en plus de coloniser par l’argent et la dette toute la planète y compris l’occident lui même par les armes et massacres quand il le faut, les pays on l’on veut voler nos ressources, on ne veut pas acheter car c’est à nous..et oui c’est très con un colonialiste, et bien l’Europe est a son tour colonisée , non pas par des Africains et autres peuples qui certes sont venus car on les a invité (qui ??) mais ne possèdent rien du tout.., ce qui est là UNIQUEMENT pour détourner l’attention des veaux occidentaux, mais est la tentative finale d’achever le pseudo projet messianique de certains ....aujourd’hui les principaux colonisateurs sont eux même colonisés par le billet vert ,enfin par ceux qui le possèdent..l’occident est en mode destruction par les néo colonisateurs..

      mais tout ceci est inévitable car là ou competition qui élimine il y a ,tout ceci est normal, prévisible, inévitable et je ne comprend même pas pourquoi les gens ici et ailleurs râlent...tout ceci est conséquence normale de notre choix qui mène à cette façon de ne pas vivre ensemble..mais les uns contre les autres..toute personne qui soutient la société pyramidale sociale financière où chaque couche écrase celles d’en dessous soutient ce désastre plantaire..je pense que 80% des humains sont responsable de cela, ils devraient avoir la dignité de ne pas gueuler..le perdant doit se taire et accepter les règles du jeu qu’il a créé ou supporte..

      Tout ceci est un plan initié il y a très longtemps...la première phase fut de diviser..le reste coule de lui même ensuite..reste à bien maintenir cela..la société pyramidale, l’argent qui n’a jamais rien fabriqué , la promotion de l’opinion de chacun au niveau de vérité absolue fait le reste...y’a plus qu’a ferrer le poisson, c’est çà la pêche au gros smiley et là et bien amis occidentaux nous sommes pris dans les filets du maître..

      pendant que les masses regardent les immigrés de couleurs dont on a pris soin avant de détruire leurs manières ancestrales de vivre, donc de survivre correctement, ce qui est un chiffon rouge agité par le maître réel, le maître qui est un financier donc un parasite pur, lui continue sans relâche à avancer ses pions et va mettre en esclavage relatif ou totalitaire toute la planète par le biais de l’argent qui n’a jamais rien produit du tout

      il joue sur la bêtise des masses qui a peur de tout, n’y comprends rien cela dit il n’essaye même pas de comprendre et est donc incapable de comprendre un minimum..sauf exception...

      Nous devrions admettre que nous ne comprenons rien à ce qui se passe sauf exceptions..moi je dis que c’est volontaire..parce que on refuse de voir chacun à notre niveau que le responsable et bien c’est chacun..ce qui nous reste de cerveau en marche n’est plus apte a cette lucidité, dommage car de lui même quand on le regarde sans le déformer le probleme se résout et on passe a autre chose comme cooperer et partager en paix volontairement..

      vous savez le maître , il a un boulevard devant lui...devant l’état d’abrutissement global des humains si je faisais parti du haut du pavé, j’irais beaucoup plus vite..on est mur  smiley

      nous sommes murs pour le NOM.....le plus tôt il arrive, le plus tôt il se finira..car c’est son destin..

      il a un rôle bien précis dans les plans de Mère Nature , celui d’éveilleur de nos consciences...exactement le même rôle que la souffrance mentale pour un humain..mais à l’échelle globale...

      Bien sur je dis n’importe quoi comme d’habitude... smiley


    • Et hop ! Et hop ! 17 février 13:33

      @meslier : Alger et Oran en 1830 étaient des colonies de l’Empire Ottoman gouvernées par des Beylys gardés par une armée de jannissaires, ils étaient chargés de collecter le tribut payé chaque année à la Porte.


      Alger en 1830 était à la fois un repaire de pirates (le Dey était élu par l’assemblée des capitaines de navires pirates), et un marché d’esclaves alimenté par les prises des pirates et des captures faites sur les côtes de Grèce, de Corse, d’Italie, de Provence et de Catalogne. Sa troisième activité était de rançonner et de razzier la population bèrbère des campagnes.

    • meslier meslier 17 février 14:21

      @howahkan

      Oui vous avez raison mais on ne va pas refaire l’histoire , le partage du monde a donné lieu à la guerre 14-18 , tout le monde a morflé .


    • velosolex velosolex 17 février 14:22

      @meslier
      Le problème vient de cette qualification revendiquée « Crime contre l’humanité », qui serait une sorte de label de l’horreur absolu, estampillée par les bonnes âmes. Sans doute agitées de bons sentiments, mais les bons sentiments, ce sont précisément ceux qui ont amené à la colonisation. 

      Dans quel sac mettre telle ordure ?. Vert, rouge, jaune, ou noir....Disons donc que le sac noir serait le plus infâme ; il faudrait une tenue particulière pour expédier les déchets dedans. Une fois plein, on referme le sac, on n’y touche surtout plus, car attention au diable qui peut en sortir... ;
      Où faut il l’expédier ?...Avec les déchets radio actifs....Celui qui peut prétende à être une conséquence ou un résidu de l’acte peut il postuler devenir « victime à vie », autre statut enviable pour certains, en mal de considération, de reconsidération
      Ce que je veux dire, c’est qu’en banalisant cette dénomination, liée au début à un génocide inédit, à un tête à queue de l’histoire, on banalise tous les faits, par dilution du principe. 
      Jamais autant les mots n’ont eu autant de volonté, à travers certains labels, employés en force dans les interstices, à réduire le sens et l’analyse. Entre « une incivilité » et « un crime contre l’humanité » les atteintes à la dignité et à « ma culture » sont les passerelles qu’emploieront tout un tas d’opportunistes, cherchant à s’extraire de leur liberté, et de leur responsabilité propre 

    • meslier meslier 17 février 14:27

      @Et hop !

      Vous avez raison ceux qui veulent retourner le couteau dans la plaie comme Macron , c’est pour s’approprier un électorat , c’est de la basse politique .

      Vous connaissez un continent qui n’a pas été colonisé , il y a 100 000 ans , l’homo-sapiens est sorti d’Afrique et à coloniser le monde entier .


    • julius 1ER 17 février 14:37

      @howahkan


      tu ne dis pas n’importe quoi ???? mais tu devrais apprendre à faire court !!!

      parler de turbo -capitalisme et d’ Ultra- Libéralisme et déjà tu enlève 80% de ton texte !!!

    • JBL1960 JBL1960 17 février 16:21

      @meslier Le souci c’est que beaucoup appellent à pardonner, mais à continuer aussi... Accoyer devrait effectivement lire d’urgence Aimé Césaire, mais également Franz Fanon... Mais Accoyer se nourri des affirmations de son Champion : François le Pieu : La France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord. L’auteur a raison d’affirmer que le colonialisme est LE fléau de l’humanité et c’est d’ailleurs l’objet du livre du Pr. Taiaiake Alfred « Wasase, voies indigènes d’action et de liberté » qui portent des solutions anticoloniales pour une décolonisation de l’empire ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/14/la-loi-supreme-de-la-terre/
      Ce qui pose problème est le “droit de domination et de souveraineté totale” que donne le « Droit de la Découverte » initié par Christophe Colomb en 1492, légitimé en 1823 par le Juge Marshall dans l’affaire Johnson vs McIntosh et qui prévaut encore aujourd’hui... Nous sommes tous des colonisés, et à mon sens, le salut de l’occident viendra des peuples qui briseront les chaines du colonialisme, ensemble. Parce que la théorie colonisatrice peut aussi être totalement explosée comme ici ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/28/ni-conquis-ni-subjugues/ ou encore là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/10/lempire-zunien-ou-la-nouvelle-theocratie/
      “Les Américains sont le seul peuple, à l’exception des Boers, qui, de mémoire d’homme, ont totalement balayé la population autochtone du sol où ils se sont installés.” Frantz Fanon En lien le PDF « Peau noire, masques blancs » inclus dans ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/14/le-passe-complique/


    • Louve Louve 17 février 19:24

      @meslier


      Pardonner quoi ? Nous avons tout construit chez eux. 

      Nos nouveaux colons ont tout détruit chez nous

    • izarn izarn 18 février 00:00

      @Et hop !
      Hahahaha !
      Bien vu !
      Enfin un peu d’Histoire !
      Contre l’anti France Macron.
      Macron est déja un traitre, comme Pétain.
      Mais bon en le combattant on lui évite douze balles dans la peau.
      Il devrait nous remercier.


    • julius 1ER 19 février 08:33
      Dans quel sac mettre telle ordure ?. Vert, rouge, jaune, ou noir....Disons donc que le sac noir serait le plus infâme ; il faudrait une tenue particulière pour expédier les déchets dedans

      @velosolex

      BRAVO, Vélosolex.... c’est bien de se creuser les méninges !!!

      je suis assez d’accord avec ce que tu dis, pour qu’il y ait « crime contre l’humanité » il faut qu’il y ait génocide ....

       donc A Hitler et sa horde barbare s’il n’avait pas créé les camps de la mort aurait échappé à la définition, il aurait fait une guerre technique à défaut d’être ethnique .... aurait été globalement responsable de 60 millions de morts mais aurait échappé à la définition du colonialiste génocidaire Brrr....................... 

    • jjwaDal jjwaDal 19 février 09:09

      @howahkan
      Mais non, mais non... Sinon l’autoflagellation c’est un raffinement mieux pour apprécier la douleur de l’existence ou éviter qu’on perde du temps à chercher le fouet ? smiley


    • marceau 19 février 13:43

      @Et hop !

      Certaines razzias de la barbaresque eurent lieu jusqu’en Angleterre, jusqu’en Islande même !


    • Oceane 19 février 19:21

      @Louve

      Mais personne ne vous a jamais demandé de construire quoique ce soit !
      - « civilisation »
      - « démocratie »
      - « droits de l’homme »
      - devoir de protéger "
      - « nourrir la planète »
      - et après, quoi ?


    • Xenozoid Xenozoid 19 février 19:24

      @Oceane


      elle est seule

  • jakem jakem 17 février 09:14

    Pas le temps de lire l’article, juste qqs phrases.

    Conseil de lecture : @Fig vox : de Maxime Tandonnet « la colonisation, crime contre l’humanité : l’histoire prise en otage » , et de Jean Sévilla « la colonisation et le non-sens historique d’E. Macron ».


    • jakem jakem 17 février 13:17

      @jakem
       Et dans une autre publication d’extrêême drouate : Le Point, l’Algérie française expliquée à E. Macron.

      Je me demande pourquoi tant d’indigènes exotiques, dont les aïeux furent nos colonisés systématiquement maltraités ( sinon il n’y aurait pas crime contre l’humanité ni génocide ), veulent venir chez nous.

      Est-ce par vengeance ? par opportunisme ? par masochisme ? ( préfèrent-ils perpétuer leur situation de soumis plutôt que CONSTRUIRE leurs pays ??? Ben oui ! ça demande des sacrifices ; faut prendre des décisions, se battre, risquer sa vie et celle de ses proches, abandonner des traditions, changer de mentalité... Faire ce qui s’est déroulé dans les pays d’Europe tout au long des siècles !)

      On peut aussi se demander pourquoi des indigènes encore plus exotiques, car subsahariens, ne se rendent pas dans les pays où règne la religion d’amour et de paix.
      Un très grand nombre de leurs ancêtres ( évalué jusqu’à 17 millions) y ont été ... importés de force sans statut de travailleur détaché.

      Et puis ... tiens ! y a vraiment pas beaucoup de noirs dans ces pays merveilleux ! Mais où sont donc les descendants de ces esclaves ???
      Y aurait pas eu comme un génocide ?

       On en trouve beaucoup aux USA par exemple, et aux Antilles. Curieux !


    • Louve Louve 17 février 19:25

      @jakem


      Excellent commentaire ! 

    • Harry Stotte 17 février 20:41

      @jakem

      « Y aurait pas eu comme un génocide ? »


      Le génocide voilé, pour reprendre le titre d’un livre de Tidiane N’Diaye, écrivain et anthropologue. Dans la présentation de l’ouvrage sur le site AfricaVivre, on lit :


      « On peut estimer à 13 millions le nombre d’esclaves déportés outre-atlantique entre 1451 et 1870. Le résultat est aujourd’hui une diaspora noire dynamique et forte de plus de 70 millions de personnes aux États-Unis, dans les Caraïbes et au Brésil.

       »Comment se fait-il que l’on ne retrouve pas l’équivalent dans les pays arabo-musulmans ?

      « La réponse est à la fois simple et terrifiante : les esclaves mâles étaient systématiquement émasculés afin d’empêcher toute procréation. Compte tenu des soins et de l’hygiène de l’époque, il s’agissait là encore d’un vrai massacre car on estime que seuls 30% de ces torturés restaient en vie.

       »Quant aux femmes – qui jouaient le rôle de servantes et d’objets sexuels – il était facile de faire en sorte que leur progéniture ait une espérance de vie très limitée." 

      Un esclavage, soit dit en passant, que l’inénarrable Taubira, locomotive de la loi élevant l’esclavage au rang de « crime contre l’humanité », n’abordait qu’avec infiniment de pudeur. On lit dans L’Express du 4 mai 2006 :

      «  Christiane Taubira déclare sans ambages qu’il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les « jeunes Arabes » « ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes ». »

      Quel admirable tact !


    • izarn izarn 18 février 00:12

      @jakem
      Tout ce qui sort de Macron est fondamentalement nul...
      Histoire degré zéro.
      Bétise crasse d’un « droitdelhommisme » pour couillons atrabilaires.
      La crasse réusitée du « péché originel ». La bonne blague de l’Inquisition Torquemadesque, du
      « Camp dels Cramats » à Montségur.


    • jakem jakem 18 février 15:00

      @Harry Stotte
       Merci Dame Louve et M. Stotte. ( je connais, possède et ai lu, ce livre - on trouve aussi une video sur Youtube à ce propos)


    • jakem jakem 18 février 15:07

      @izarn
       Oh non ! il n’est pas nul ! Il a fait des études réussies, a été cadre ds une banque qui ne recrute pas des nuls, a occupé des fonctions au gouvernement, et a réussi à se lancer ( avec des soutiens, mais il fait le job ) en politique.

      Avec des objectifs précis : la défense de l’europourriture, mettre la France « en conformité », rafler les votes de ceux qui haïssent notre pays ...

      Ne le sous estimez pas ! Danger extrême !


    • julius 1ER 19 février 08:42

      @Harry Stotte

      je trouve Taubira assez intelligente et pertinente mais pour le coup elle a tord !!!

      ta démonstration est argumentée et pertinente mais elle va ajouter à l’anti-islamisme primaire ( qui de mon point de vue a remplacé l’anti-communisme primaire ) il faut des souffre-douleurs et des faire -valoirs c’est très pratique car cela évite de parler des vraies questions économiques dont la plus fondamentale cad comment répartir les fruits du progrès et de la croissance ???

    • HELIOS HELIOS 19 février 14:08

      @julius 1ER


      Au nom de l’anti-islamisme primaire ou pas, il faut taire tout ce qui a été fait par les arabes...

      ... ça ne date pas d’hier et ça continue.

      J’ai quand même beaucoup de mal a imaginer qui et avec quel moyens a réussi a nous emmener là ou nous en sommes.

    • Cadoudal Cadoudal 20 février 01:18

      @HELIOS
      La lâcheté des Français et leur atavique penchant collaborationniste...

      Ça date pas d’hier, mais ce coup ci y aura pas de débarquement de Yankee...

      Les russes font leur boulot comme d’habitude, Alep a été le Stalingrad des muzzs, mais Trump s’en bat les couilles du sort des lopettes européennes qui laissent les envahisseurs violer leurs femmes sans réagir...

      C’est la fin du voyage, prenez soin de vous et bienvenue en Hongrie :
      http://www.fdesouche.com/781505-des-allemands-quittent-leur-pays-pour-sinstaller-en-hongrie-cause-des-migrants

      J’espère juste que les Hongrois feront le tri, y aura plein de collabo dans le bus, faudra les repérer et les traiter comme ils le méritent...


  • Hecetuye howahkan howahkan 17 février 09:37

    Colonisateur = voleur= crimes....etc


    • izarn izarn 18 février 00:14

      @howahkan
      Comme je suis du coté, par ma famille, des colonisateurs, je t’encule !
       smiley
      Ma no !
      C’est pour rigoler !
      Moi coupable ?
       smiley
      Jamais !


    • izarn izarn 18 février 00:25

      @izarn
      Les humains sont partout les memes. Si les « colonisés » avaient été les plus puissants, ils auraient fait exactement la meme chose.
      Ce qu’ils faisaient entre eux, en Afrique, en Océanie, en Asie...
      N’imagine pas un seul instant qu’ils n’auraient pas fait la meme chose que nous.
      C’est la ou se trouve ton arnaque philosophique.
      Il n’y a pas de peuple bon. Concept ridicule. C’est de la propagande religieuse, de l’arnaque.
      Soit tu te défends, soit t’es un con.
      Onfray a raison au niveau métaphysique : Jesus n’existe pas.
      Il n’est pas humain, donc c’est de l’arnaque.


    • jjwaDal jjwaDal 19 février 09:27

      @izarn
      La nature humaine est une mais ses conditions d’expression sont historiques et culturelles. Or , c’est bien l’histoire de l’occident qui a donné le nazisme, la colonisation , le néolibéralisme prédateur, etc... On peux toujours postuler que les autres auraient fait autant mais cela revient à légitimer à peu près tout. C’est une posture « je te le fais avant tu me le fasses » projection typique bien décrite en psychologie de gare. Si tartempion viole, torture et tue trucmuche c’est donc pour éviter que ce dernier ne lui fasse subir le même sort ? Je crois qu’on gagnerait beaucoup à faire un gros câlin pour purger notre agressivité et réfléchir un peu plus sereinement aux effets et aux causes, aux corrélations et aux causalités, bref débattre dans le calme, sans sortir le « F » word.


    • HELIOS HELIOS 19 février 15:19

      @jjwaDal
      ... comme si nous etions des bonobos... c’est DSK qui serait content !


    • jjwaDal jjwaDal 20 février 06:45

      @HELIOS
      M’enfin ! ... smiley
      Bon c’étais juste sur le thème « l’amour pas la guerre », après on peux soulever de la fonte, courir, bref se dépenser physiquement sans faire plaisir à personne d’autre que soit. Ceci dit quand on peux rendre service... smiley


    • HELIOS HELIOS 20 février 23:59

      @jjwaDal
      je veux bien, mais je me sens musulman tout à coup, je ne laisserai plus ma femme aller seule sur L’Agora !


  • Julien30 Julien30 17 février 09:54

    « Perpétré sur les cinq continents, de Colomb à Netanyahou, »


    Où l’on voit que l’auteur est un énième prototype du masochiste de gauche se vautrant dans la haine de soi et ne se lamentant que sur les crimes du méchant homme blanc en oubliant tout le reste, la colonisation de l’Espagne pendant sept siècles par exemple vous en avez entendu parler ?

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 10:17

      @Julien30
      Oui, belle époque que l’Espagne musulmane !

      "(..) Alors que l’Europe rurale s’était appauvrie, al-Andalus était une région de villes prospères tournées vers le commerce. Ses produits, notamment le verre, le papier, le cuir, l’orfèvrerie et les soieries, jouissaient d’une grande renommée jusqu’en Inde. Les souverains musulmans toléraient généralement les chrétiens et les juifs et encourageaient la diversité culturelle.

      Les apports des musulmans ont enrichi la culture espagnole. La civilisation hispano-musulmane a participé à l’âge d’or de l’Islam. Les sciences, la médecine et la philosophie étaient florissantes, en particulier à Cordoue, la capitale. Les savants islamiques espagnols, tel Averroès, étudièrent les œuvres d’Aristote et des autres philosophes grecs, qui furent traduites en latin avant d’être diffusées dans le reste de l’Europe. Les califes construisent des bibliothèques et favorisent l’épanouissement de la culture : le futur Pape Sylvestre II vient étudier la science des sages arabes compulsée à Barcelone. Un certain nombre de mots de la langue espagnole viennent de l’arabe. De nouvelles cultures et techniques agricoles, venues d’Afrique ou d’Orient, sont introduites. Les grandes villes d’al-Andalus sont des centres d’un artisanat raffiné (travail du cuir à Cordoue). Elles sont également des marchés importants et des foyers d’études."


    • Julien30 Julien30 17 février 10:31

      @Fifi Brind_acier
      Bien sûr la colonisation par les musulmans ce n’était qu’enrichissement culturel et harmonie parfaite, je connais cette légende. Et oui quand ce sont les européens qui colonisent c’est très mal quand ce sont eux qui se font colonisés c’est formidable ! Voir votre pays pris en main par l’islam est donc un de vos fantasmes ? Allez plutôt directement vivre en terre musulmane (pour que la France le devienne il va falloir attendre encore un peu) puisque c’est le paradis sur terre, j’ai différentes destinations à vous suggérer.


    • Clocel Clocel 17 février 10:39

      @ Julien30

      Qu’est-ce que l’Espagne a à nous montrer d’avant la colonisation musulmane ?


    • Julien30 Julien30 17 février 10:45

      @Clocel
      Même réponse qu’à Fifi.


    • non667 17 février 11:37

      @Fifi Brind_acier
      bel hommage au colonialisme islamique  !
      toutefois il faut retenir que c’est le colonisateur qui fait suer le burnous aux colonisés, lui même ne faisant rien !  smiley smiley smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 11:40

      @Julien30
      La théorie « du grand remplacement » par Asselineau.

      Il ne sert à rien de discuter immigration, elle est gérée par des Traités européens, tant que nous serons dans l’ UE, rien ne changera à ce sujet, sauf à diviser les Français.


      Vérifiez donc que dans les 144 propositions du FN se trouve la phrase :
       «  Sortie unilatérale de l’UE par l’article 50 » ...
      Si elle n’y est pas, vous allez vous faire syriser encor une fois.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 11:44

      @non667
      Vous suez le burnous pour la finance et les multinationales, dont les milliers de lobbies préparent les lois européennes, et pourtant le FN n’a pas dans son programme la sortie unilatérale de l’ UE par l’article 50... , vous devez être maso, alors ?


    • Julien30 Julien30 17 février 12:05

      @Fifi Brind_acier
      Tiens vous déviez, vous n’assumez plus votre précédent post ? Ah je vois que pour Asselineau la théorie du grand remplacement est « raciste au dernier degré », mon dieu mais quelle nullité ce type...


    • Layly Victor Layly Victor 17 février 12:58

      @Julien30

      L’auteur montre une fois de plus une évidence : il est impossible de se dépêtrer de son idéologie gaucho et de la haine de son propre pays que cette idéologie inspire.
      L’auteur voit la colonisation à travers ses lunettes déformantes habituelles. Les colons étaient forcément des bourgeois. Ayant passé mon enfance dans la Mitidja, puis mon adolescence à Alger, j’ai une autre perception de la réalité. Il y avait beaucoup de pied noirs pauvres. Des Alsaciens qui avaient fui l’occupation prussienne (la famille de mon père), des Italiens qui avaient fui le fascisme (mon grand père), des Espagnols réfugiés de la guerre d’Espagne. Dans la vision déformante de l’auteur, que des faschos !
      L’auteur parle d’Aimé Césaire, pour qui j’ai le plus grand respect, mais, curieusement, il ne parle pas d’Albert Camus. Albert Camus, comme le grand Emmanuel Roblès, ont grandi dans le quartier de mes grands parents, rue de Lyon. Comme le pianiste transcendant Martial Solal, lui aussi algérois, un des grands pianistes du 20ème siècle. Que des criminels contre l’humanité !

      Je pense aussi à mes chers parents, dont la mémoire est insultée par ce petit salopard de Macron. Ils étaient instituteurs, révulsés par l’injustice, affectueux et généreux envers les pauvres, amoureux de la culture et de la beauté, de la poésie et de la littérature, qu’ils transmettaient à tous leurs élèves. Certains de leurs élèves algériens qu’ils ont revus après l’indépendance les ont remerciés pour tout ce qu’ils leur ont apporté, « un héritage précieux », ont-ils dit.
      Pour le gaucho Guigue, je présume qu’ils étaient des criminels contre l’humanité.

      La colonisation, ce fut une grande souffrance morale, à cause de l’injustice, mais aussi la transmission d’une civilisation et d’une culture. La France a été la mère de la nation algérienne, et nous pouvons en être fiers, comme l’Espagne a été la mère de la culture sud-américaine, et l’Italie a été notre mère.

      Je vois que tous les gauchos, la malheureuse Fifi dans le tas, sont de sortie pour nous expliquer qu’il ne fut dans l’histoire qu’une seule colonisation heureuse, celle de la conquête arabe !

    • moderatus moderatus 17 février 12:59

      @Fifi Brind_acier

      Pas d’accord avec vous FIFI.

      700 ans de colonisation Musulmane en Espagne . C’est formidable ?

      130 ans de colonisation Française c’est criminel ?

      Une drôle de conception de l’Histoire.

      Je suis en train d’écrire un article sur ce sujet pour essayer de corriger toutes ces fadaises.

      Bonne journée


    • microf 17 février 13:26

      @moderatus
      130 ans de colonisation Francaise c´est criminel parceque cette colonisation Francaise continue jusqu´á aujourd´hui, pendant que la colonisation musulmane en Espagne s´est arrêtée et qu´ aujourd´hui, ce sont les Espagnols qui décident dans leur pays, par contre, dans les soi disants ex-pays colonisés, c´est toujours la France qui décide.

      1- Avez vous déja entendu parlé du Franc CFA ?
      2-Avez vous déja entendu parlé de la Francafrique ?
      3-Avez vous déja entendu parlé de la Bankafrique ?
      4-Avez vous déja entendu parlé des Territoires Francais d´Outre-mers ?
      5-Avez vous déja entendu parlé des Départemets Francais d´Outre-mers ?
      Je vais m´arrêter lá car la liste risque d´être longue.
      Eh bien de tous ces 5 points que j´ai cité, c´est la France qui a mèné, mène et continue toujours jusqu´á aujourd´hui, á mèner le bal dans ces pays, et tout ceci est criminel.

      J´attends de lire votre article qui va « essayer de corriger toute ces fadaises », que j´essayerai de corriger aussi car je connais très bien le sujet, mais avant d´écrire votre article, je vous prierai de lire le Discours sur le colonialisme d´Aimé Césaire, vous le trouverez facilement á youtube, un chef d´oeuvre de la littérature et un réquisitoire contre la COLONISATION, ce CRIME contre l´HUMANITÉ.


    • Et hop ! Et hop ! 17 février 13:46

      @Clocel : L’Espagne d’avant la conquête des Maures, il y a la brillante période wisigothique, et auparavant des brillantes civilisations antiques romaines, et auparavant celtibères, Isidore de Séville, et ses Etymologies.


      La Catalogne est la partie de l’Espagne qui n’a jamais été conquise par les Maures, elle a donné une littérature et une philosophie médiévales de premier plan, Gerbert d’Aurillac est venu y étudier les mathématiques. Raymond Lulle.

    • moderatus moderatus 17 février 14:14

      @microf

      Désolé, mais votre vision me parait partisane et restrictive.

      Votre connaissance affirmée me parait partiale et idéologique.

      Vous connaissez le sujet dites vous,
      j’ai vécu et travaillé en Afrique et vécu et travaillé 20 ans dans las DOM, j’ai une petite expérience.
      Votre acharnement contre la France est incompréhensible.

      Si vous avez lu Aimé Césaire, il faut le citer correctement.

      Aimé Césaire 


      Effectivement, la lutte pour l’indépendance est glorieuse, magnifique. Mais, je dirais que c’est « relativement facile ». Qu’on ne se méprenne pas sur ma pensée. La lutte pour l’indépendance coûte beaucoup de sang et de larmes, c’est un acte héroïque, mais c’est « facile » comparé aux problèmes qu’il faut résoudre, une fois l’indépendance conquise. La lutte est épique, mais avec du courage et de l’enthousiasme, c’est réalisable. C’est l’épopée. Après l’indépendance, c’est la tragédie. Car, c’est à ce moment-là, et les gens devraient s’en rendre compte, que la lutte difficile commence, que la lutte pour la libération prend son sens. A ce moment-là, on lutte pour soi-même, il n’y a plus d’alibi possible, l’homme est aux prises avec lui-même.


      Alors expliquez moi pourquoi Des millions d’Algériens viennent en France dans un pays qui les aurait traités aussi cruellement , ils ne sont pas masos, eux ont fait la part des choses et savent que rien n’est noir ou blanc, et que la vérité est plus complexe que vos affirmations binaires.

      Vous connaissez beaucoup de juifs qui sont retournés travailler en Allemagne après la SHOAH ?

      il ne faut pas tout confondre et jouer les petits MACRON




       



    • phan 17 février 15:08

      @moderatus
      Bonjour,
      Voici 3 articles pour montrer vos fadaises :
      Actuellement on peut estimer à 1,5 M (chiffre donné par la France) ou à 4 M (chiffre donné par l’Algérie) le nombre des personnes algériennes ou d’origine algérienne en France. Il est extrêmement difficile de donner des chiffres car de nombreux Algériens ont pris la nationalité française et la France ne fait pas de statistiques ethniques. Il y a aussi constamment des arrivées régulières, des départs, et puis quelques-uns entrent dans le lot des clandestins. On sait qu’en 2010, il y a 578 000 titres de séjour algérien, et que chaque année sont accordés environ 25 000 titres de séjour algérien.
      C’est un phénomène qui surprend : depuis quelques années, Berlin assiste à une immigration d’Israéliens. Jeunes et souvent artistes, ils sont attirés par le mode de vie bon marché et la liberté qu’offrent la capitale allemande. En Israël, ce flux de migration est vu de manière très critique
      Colonisation : Benjamin Stora à la rescousse de Macron


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 17 février 15:32

      @Layly Victor

      l’auteur est avec vous et Fifi, tous les grands tiers mondistes, antisionistes, qui cirent les pompes de Saint-Vladimir.

      Je ne comprends pas que cette proximité qui vous plaisait tant hier vous délaise à ce point aujourd’hui

       smiley smiley


    • microf 17 février 15:51

      @moderatus
      Merci de votre commentaire.
      Vous avez une très bonne manière d´esquiver toujours les questions qu´on vous pose.
      Je vous ai posé 5 questions qui montrent que la COLONISATION est un CRIME contre l´HUMANITÉ, il fallait me répondre sur ces 5 questions, vous n´avez répondu á aucune.
      Vous écrivez que vous avez travaillé en Afrique et dans les DOM-TOM, je comprends pourquoi vous defendez la France colonisatrice.

      « Votre archarnement sur la France est incompréhensible » écrivez vous.
      Mais pourquoi elle ne le serait pas au vu de ce que fait la France dans le monde ?.
      Méditez ce proverbe« un enfant vient voir son père et lui dit, Papa pourquoi ne m´aimes tu pas ?. Son père lui répond, mon fils je ne te hais pas, mais ce sont tes actes qui font que je ne t´aime pas, le jour oú tu changeras, je t´aimerais plus que tout au monde.

      Ce sont les actes de la France á travers le monde qui font que je m´acharne elle comme vous dites. Qui est á l´origine de la détruction de la Lybie, la Centrafrique, la Côte d´Ivoire, la Somalie, le Tchad ? n´est pas la France ?. Je ne parlerai pas de la Syrie. le jour oú la France fera du bien, je vais la louer.
      Mais même cet acharnement sur la France est un acte d´AMOUR, un père qui aime ses enfants, les châtie bien, et vous connaissez ce proverbe je pense » qui aime bien, châtie bien« .

      Vous dites que vous avez une petite expérience par le fait d´avoir travaillé en Afrique et dans les Dom-Tom.
      Vous avez peut être bien travaillé en Afrique comme vous le dites sans savoir ce qui s´y passe, j´espère ? et certainement vous n´avez pas travaillé au Niger dans les mines d´extraction d´uranium á ARLIT.
      J´ai été personnellement á ARLIT pour voir, pas ce qu´on me dirait ni écrirait dans les journeaux, c´est degueulasse de la part de la France...

      Voici ce que dit le cher ex-Président Jacques Chirac sur l´Afrique » on oublie seulement une chose c´est que une grande partie de l´argent qui se trouve dans notre porte-monnaie vient précisément de l´exploitation surtout depuis des siècles de l´Afrique.
      Pas uniquement, mais beaucoup de l´exploitation de l´Afrique, alors il faut avoir un tout petit peu de bon sens, je ne dis pas de générosité, mais de bon sens, de justice, pour rendre aux Africains, je dirai ce qu´on leur a pris d´autant que c´est nécéssaire si on veut éviter les pires convultions ou difficultés avec les conséquences politiques que cela comportent dans un proche avenir« 
      Que dites vous de cela mon très cher Moderatus ?. Jacques Chirac qui sait de quoi il parle en tant qu´ancien Président Francais s´acharne t-il aussi sur la France comme moi ? lorsqu´il dit qu´une partie de l´argent qui se trouve dans votre porte monnaie »á vous« vient de l´exploitation de l´Afrique ?.

      Vous avez travaillé dans les DOM-TOM dites vous.
      Je ne sais pas si vous connaissez l´histoire des DOM-TOM, elle est très très douloureuse et marquera la France á jamais.
      En tant que Francais et ayant travaillé dans les DOM-TOM, vous devez être au courant de l´histoire du massacre survenu en Guadeloupe en mai 1967 : voici les faits pour vous rafraichir la mémoire au cas vous l´aurez oublié.

       »Le 20 mars 1967, Srnsky, un Européen, propriétaire d’un grand magasin de chaussures à Basse-Terre (Guadeloupe), voulant interdire à Raphaël Balzinc, un vieux Guadeloupéen infirme, cordonnier ambulant, de passer sur le trottoir qui borde sa devanture, lâche sur lui son berger allemand.

      Srnsky excite le chien en s’écriant : « Dis bonjour au nègre ! »

      Balzinc, renversé et mordu, est secouru par la foule, tandis que Srnsky, du haut de son balcon, nargue et invective à qui mieux mieux  les passants et même les policiers guadeloupéens qui sont accourus.

      Il s’ensuit une colère qui aboutit au sac du magasin.

      Srnsky, dont la grosse voiture est jetée à la mer, réussit à s’enfuir à temps.

      Le préfet la Guadeloupe, Pierre Bollotte, ancien directeur de cabinet du préfet d’Alger (après la fameuse bataille d’Alger qui a donné lieu à la pratique systématique de la torture et des exécutions sommaires) feint de condamner l’acte raciste de Srnsky, mais veut profiter des événements pour démanteler le mouvement autonomiste né de la déception des Guadeloupéens. Malgré la départementalisation de 1946, ils ont conscience, du fait du racisme et des incroyables injustices sociales qui les frappent, de n’être pas assimilés et d’être traités en indigènes.

      La seule réponse qui a été donnée à leurs problèmes, c’est l’exil par le Bumidom.

      Des scènes d’émeutes ont lieu à Basse-Terre puis à Pointe-à-Pitre. La répression policière est violente : une cinquantaine de blessés.

      Le 23 mars, le magasin du frère de Srnsky est dynamité à Pointe à Pitre.

      Le 24 mai, les ouvriers du bâtiment se sont mettent en grève, réclamant 2 % d’augmentation et l’alignement des droits sociaux sur ceux de la métropole.

      Le 25 mai, des négociations sont organisées à Pointe-à-Pitre. Elle sont de pure forme. Le chef de la délégation patronale, Brizzard, déclare : « Quand les nègres auront faim, ils reprendront bien le travail. »

      Dès lors la situation s’envenime. Les forces de l’ordre ouvrent le feu dans l’après-midi, abattant deux jeunes Guadeloupéens : Jacques Nestor et Ary Pincemaille.

      En réaction à ces deux « bavures » selon les uns, exécutions sommaires selon les autres, deux armureries sont pillées et les affrontements se multiplient.

      Des lieux symboliques de la France continentale sont incendiés : la Banque de Guadeloupe, Air-France, France-Antilles.

      La gendarmerie mobile et les CRS, appuyés par l’armée, ouvrent alors un feu nourri contre la foule qui fait plusieurs dizaines de morts

      Dans la soirée, l’ordre est donné de nettoyer la ville à la mitrailleuse.

      Les passants sont mitraillés depuis les jeeps qui sillonnent la ville.

      Le lendemain matin, 26 mai 1967, les lycéens de Baimbridge organisent une manifestation spontanée pour dénoncer les tueries de la veille.

      Les forces de l’ordre ouvrent de nouveau le feu.

      Le 30 mai, le patronat sera contraint d’accorder une augmentation de 25 % des salaires à des ouvriers qui ne demandaient que 2 %.

      Des centaines de Guadeloupéens ont été arrêtés. 10 seront immédiatement condamnés à des peines de prison ferme. 70 autres feront l’objet de poursuites.

      En outre,19 Guadeloupéens, liés au Gong (groupe d’organisation nationale de la Guadeloupe, indépendantiste) et accusés d’avoir organisé la sédition, sont déportés en France et déférés devant la cour de Sûreté de l’État. Treize des accusés seront acquittés, les 6 autres condamnés avec sursis.

      Le bilan officiel de ces journées est de 8 morts. En 1985, un ministre socialiste de l’Outre-mer, Georges Lemoine, lâche le chiffre de 87 morts.

      Christiane Taubira, depuis Garde des Sceaux, a pour sa part évoqué 100 morts. Certains parlent du double.

      Le caractère imprécis de ce bilan, dans un département français, en dit long sur la situation qui pouvait y régner à cette époque.

      Quant aux responsables de cette tragédie, son cités les noms du commissaire Canalès, du préfet Bollotte, de Pierre Billotte, ministre de l’Outre-Mer, de Christian Fouchet, ministre de l’Intérieur, de Pierre Messmer, ministre des Armées, et surtout de Jacques Foccart, alors secrétaire de l’Élysée aux Affaires africaines et Malgaches.

      Foccart était le fils d’une béké guadeloupéenne de Gourbeyre – Elmire de Courtemanche de La Clémandière – et d’un planteur de bananes d’origine alsacienne, Guillaume Koch-Foccart, le maire de cette même ville de Gourbeyre.

      Mais personne n’a jamais osé accuser le premier ministre, Georges Pompidou, ni le général De Gaulle, alors Chef de l’État, qui certainement, a dû être informé de ce qui se passait en Guadeloupe et probablement consulté sur les mesures à prendre.

      Curieusement, les archives relatives au massacre – ou ce qu’il en reste -ont été classées Secret Défense jusqu’en mai 2017, ce qui pourrait être le signe que des hommes des forces spéciales ont pu être utilisés sous l’uniforme des forces de l’ordre classique, comme cela se fait parfois, quand la République se sent menacée.

      Pierre Bollotte, le préfet, a été prudemment rapatrié le 12 juillet 1967 et affecté, le temps que les esprits se calment, à un poste discret.

      Après avoir poursuivi sa carrière de préfet territorial en métropole, il a été nommé à la Cour des Comptes en 1982, tout en menant une carrière politique dans le 16e arrondissement de Paris, dont il a été maire-adjoint RPR.

      Srnsky, aidé par les autorités, a disparu de la Guadeloupe sans laisser de traces.

      Les séquelles de ces événements sanglants, dans la mémoire collective guadeloupéenne, sont d’autant plus vivaces que le massacre de mai 1967 a toujours été minimisé, sinon occulté dans l’histoire de la Cinquième République, à la différence d’autres massacres comparables en termes de victimes, comme celui du 17 octobre 1961, qui, eux, ont été reconnus officiellement.

      Voila mon cher Moderatus la chère France colonialiste que vous defendez becs et ongles et sur laquelle je m´acharne, ceci, afin que cette chère France se libère du démon du colonialisme qui le hante, qui l´habite comme le dit bien Aimé Césaire dans son Discours sur le Colonialisme.


    • Xenozoid Xenozoid 17 février 15:59

      @microf


      bravo, 

      Mais pourquoi elle ne le serait pas au vu de ce que fait la France dans le monde ?.

      car ils ont besoin de mythespour survivre et donc comme une religion, le colonialisme était la pour sauver l’esprit des « sauvage », et qu’une fois domestiqué ....

    • Clocel Clocel 17 février 16:21

      @Et hop !

      Mouais... Elles n’ont pas laissé beaucoup de traces dans le paysage vos brillantes périodes, pas du niveau de celles de l’époque musulmane en tous cas...

      Quant à la Catalogne, je ne connais pas sa littérature, ni sa philosophie médiévale, par contre j’adore la partie historique de Barcelone.

      Mais les catalans ont plutôt tendance à cracher par terre lorsqu’on leurs parle de l’Espagne.


    • JBL1960 JBL1960 17 février 16:48

      @Julien30 Oui, ça remonte beaucoup plus loin que ça : 2300 ans pour être précis ►
      https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/30/mensonges-pharaoniques/ Ce qu’il y a de « nouveau » avec le Droit à la Découverte apporté par Colomb, c’est que les terres à découvrir ont été déclarées « Terra Nullius » et les habitants « Res Nulls » et le sont toujours, c’est ça qui fait désordre. Tenez, vous n’êtes bien sûr pas tenue de me croire, aussi vous avez là, en français, retranscrit les travaux de recherche du Dr. Ashraf Ezzaf qui argumentent qu’il n’y a jamais eu ni Pharaons, ni Israélites en Égypte ancienne ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/12/draezzatdec2016.pdf Entre autres. Ezzat réfute la thèse biblique. Il ne va pas jusqu’à dire que la bible est une invention, mais que la location géographique de cette histoire n’est pas la bonne. Puisque des preuves sont apportées que les Juifs primordiaux, par exemple, sont de culture takfirie et localisés au Sud Yemen, et non en Palestine... De plus il y a une réelle similitude, comme l’affirme Guigue entre Sioux Standing Rock par exemple, et Gaza ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/09/20/de-standing-rock-a-gaza/ C’est bien le schéma de l’action de la colonisation qui est à déconstruire, rien d’autre. Enfin perso, je l’ai compris comme ça. Macron répète ce qu’on lui dit de dire. On voit bien la main qu’il a dans le fion et qui fait bouger ses lèvres, non ?


    • moderatus moderatus 17 février 17:11

      @microf

      Contrairement à vous les Réunionnais aiment la France . ON leur a proposé un statut d’autonomie comme à d’autres DOM, ils ont refusé.

      Ils veulent rester Français à part entière.

      Tous les pays ont des histoires sombres et des moments de grandeur. Je pense qu’aucun ne fait exception.

      Les bons d’un côté , les salauds d’un autre.

      Si c’est comme cela que vous voyez le monde, c’est votre problème, mais il vous interdit le chemin vers la vérité et la tolérance.


    • Xenozoid Xenozoid 17 février 17:31

      @moderatus

      on est loin bien sur qui se rapelle que de toute façon, c’est fait

    • Layly Victor Layly Victor 17 février 18:31

      @moderatus
      dans le style gaucho hystérique pro-islamiste et haine de soi, qui est à la mode puisque la Fifi asselinienne y prête son concours, car il faut ratisser large, j’ai vu récemment un documentaire ou un article (je ne me souviens plus car ils pullulent) assez divertissant sur « l’histoire » vue par les gaucho-islamistes. Il y était question de la région de Narbonne. En gros, les habitants de cette région, envahis par les sarrasins pour de très bonnes raisons, ont été touchés par la lumière de l’Islam. Pendant un temps, ce ne fut que joie, bonheur intelligence et amour.

      Malheureusement, poursuivent les auteurs, les Francs sont venus foutre la merde. Les Francs, des criminels contre l’humanité entraînés par un certain Charlemagne ! Quand on voit la lumière islamique qui baigne les rues de Narbonne aujourd’hui, les gauchos se disent que les Francs nous ont fait perdre 800 ans !

      La Fifi, adoratrice de l’Islam en Espagne, n’a pas daigné considérer qu’Averroès lui-même était inquiété par les islamistes, qui le jugeaient d’esprit trop ouvert. Elle doit prendre ses cours à l’institut du monde arabe, financé par la France et dirigé de main de maître par l’historien Jack Lang.

    • Xenozoid Xenozoid 17 février 18:33

      @Layly Victor

      il y avait du nucléaire a l’époque ?

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 18:43

      @moderatus
      Je fais comme Macron : du buzz ! Vous voyez, ça marche... comme Macron !

      Tout cela est fait pour détourner l’attention des problèmes des Français : l’emploi, les revenus, les soins médicaux de moins en moins remboursés et les problèmes de logements dans les grandes villes ...
      Demain ou après demain, Macron sortira autre chose et tout le monde se précipitera dessus.


    • Layly Victor Layly Victor 17 février 18:45

      @Olivier Perriet

      Je ne suis pas, comme vous, mono-chapelle et clergyman solférinien. Je n’ai pas d’attache.
      Je soutiens Bruno Guigue quand il veut éviter la guerre du peuple français contre la Russie prônée par les sionistes.
      Je le combats quand il attaque mon pays et insulte mes parents.
      C’est pourtant simple et clair. Ne faites pas semblant de faire le malin.
      Je suis pour le respect de mes professeurs, de mes parents, de tous ceux qui m’ont enseigné quelque chose de positif, de nos ancêtres qui ont souffert sur les champs de bataille pour défendre notre pays. De tous ces gens, je suis l’héritier et je respecte cet héritage.
      Je n’ai pas de respect pour les salopards comme Hollande et Macron qui crachent sur leur pays.
      Ce n’est pas compliqué.

      Je suis un père qui a reçu un héritage et qui se dit que son fils ne recevra que la mort totale.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 18:46

      @Olivier Perriet
      Sinon, pour créer des emplois, vous avez une idée ?
      Macron en a une : ubériser les emplois, alors vos remarques ...


    • Xenozoid Xenozoid 17 février 18:47

      @Fifi Brind_acier

      oui 29396 commentaires ?
      L’inscription02939601 mois0128405 jours02560


    • Xenozoid Xenozoid 17 février 18:48

      @Xenozoid

      c’est votre ubérisation

      29396

    • Layly Victor Layly Victor 17 février 19:21

      @microf

      votre hystérie gaucho-islamique anti française vous conduit à des aberrations.
      Non, vous ne connaissez pas le sujet, car vous le voyez à travers vos lunettes idéologiques besancennotiennes.
      J’étais en Guadeloupe en 1982, et Mitterand avait parlé d’indépendance. En dehors de quelques excités genre Taubira, la majorité des gens avaient très peur, car dans toutes les îles caraïbes voisines, c’était la misère. Quand tonton a été élu, ils l’ont perçu comme désastre.
      En fait, les antillais sont souvent de fervents Français, dont nous pouvons être fiers, bien meilleurs que beaucoup de Français de métropole (surtout les gauchos).
      Ce crétin de Bruno Guigue parle d’Aimé Césaire comme s’il ne l’avait jamais lu. Aimé Césaire fut un grand poète français. Il fut aussi un grand poète de la négritude, ce qui n’est pas en opposition.
      Il y a eu aussi de grands poètes et écrivains africains de langue française.
      Quand j’entends parler des Africains dans la rue, ce sont de loin ceux qui parlent le mieux le Français. Et alors ? ça vous contrarie ?
      Quand à la bankafrique, vous préféreriez sans doute qu’ils soient sous la domination du dollar ?

      Il t a eu aussi de très grands écrivains algériens de langue française (c’est soigneusement caché par les propagandistes).

      Ce qui me sidère, c’est que vous bramez tous contre les apports qu’ont laissé les colonisations Espagnole, Portugaise, Française, Britannique, mais l’occupation arabe d’une grande partie du monde qui se poursuit depuis le 7ème siècle, avec aucun progrès mais au contraire, de nos jours, une grave récession, l’occupation de tous ces pays où sévissent les lapidations, décapitations, pendaisons pour blasphème ou même homosexualité, pour vous, ce n’est pas une colonisation qui se poursuit avec une extrême violence mais au contraire, la lumière de l’Islam.

      Je signale pour vous et votre copain Bruno Guigue que l’Algérie, comme l’Egypte et la Tunisie, mais aussi l’Irak et la Syrie, fut une terre chrétienne qui a été colonisée par les musulmans, qui ont forcé les Chrétiens à se convertir. Je signale pour vous et votre copain Bruno Guigue que jamais,j’en suis témoin, les Français n’ont eu l’idée de forcer les musulmans à se convertir

    • microf 17 février 23:38

      @moderatus
      Je ne suis pas Reunionnais, et j´aime la France, mais j´aimerai que cette France lá que j´aime, ne sème plus le chaos, le malheur, la désolation dans le monde, bref que cette France lá que j´aime, entre dans le concert des nations civilisées, et non des nations barbares comme c´est le cas, cette France lá que j´aime ne supporte plus les coupeurs de têtes d´enfants, de vieillards, de femmes, et d´hommes qui « font du bon boulot », dira un Responsable Francais.

      Il ya un autre pays oú cette France s´est illustrée par des crimes contre l´humanité, le Cameroun.
       Á la fin des années 50, la France fait brûler á Douala, tout un quartier, le quartier Congo.
      D´après une information, ce quartier abritaient les résistants á la colonisation Francaise dans ce pays. Alors une nuit, l´armée Francaise fait encercler ce quartier, et y met le feu, ceux qui voulaient sortir étaient exécutés par les soldats Francais, les autres furent brûlés vifs, comment appelez vous cela ? un crime contre l´humanité, et qui jusqu´á aujourd´hui, est resté impuni.
      Pour l´histoire si vous ne savez pas ce que je ne crois pas, car vous semblez être très informé, mais ceci sera pour ceux qui ne connaissent pas l´histoire, le Cameroun n´a jamais été une colonie Francaise, le Cameroun a été une colonie Allemande.
      Lorsque l´Allemagne perd la guerre en 1918, les colonies Allemandes sont partagées entre la France et l´Angleterre pour être administrées jusqu´á l´indépendance.
      Mais la France par un jeu de mains comme d´habitude car trahisons et tricheries sont ses maitres mots, au lieu d´administrer ce pays et l´accompagner jusqu´á l´indépendance comme l´avait demandée la Société des Nations, l´occupera et en fera une colonie, d´oú la bataille féroce que lui livreront les Patriotes et Résistants Camerounais.
      Il n´ya pas longtemps de cela á Agora paraissait un article sur la « guerre oubliée de la France au Cameroun » guerre qui retrace toutes les horreurs pleines de crimes contre l´humanité commis par la France au Cameroun.
      Alors voila, Cameroun, Guadepoupe, Algérie, Vietnam, Syrie, Lybie, Côte d´Ivoire, Tchad, Centrafrique... pour un pays vous ne voyez pas que c´est trop ?, quand est ce que cela va s´arrêter vous qui parlez de tolérance ?. Quand est ce que la France va enfin être tolérante ?
      Je ne vois pas le monde comme vous le décrivez, il est ainsi, ce n´est pas une invention de moi.
      Car comme dit Aimé Césaire dans son Discours sur le colonialisme que je vous écris sur le commentaire suivant...


    • microf 18 février 00:17

      @microf
      A@ moderatus.
      Voici la suite promise mon cher moderatus.
      S´il ya une personne qui a su bien définir ce qu´était le colonialisme, ce fut Aimé Césaire, je vous prie de lire un extrait de ce Discours sur le colonialisme, de ce que Aimé Césaire pensait du colonialisme.

      Discours sur le colonialisme d´Aimé Césaire.


      « Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au VietNam une tête coupée et un oeil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend et qu’au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées. de tous ces prisonniers ficelés et interrogés, de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de l’Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement du continent. [...] ».

      Voila un requisitoire sans appel d´Aimé Césaire en ce qui concerne la COLONISATION. Qu´en dites vous mon cher moderatus ? ce n´est pas Microf qui n´aime pas la France comme vous dites qui a fait ce requisitoire, mais bel et bien Aimé Césaire, un Francais ?.
      Et Aimé Césaire avait bien raison lorsqu´il parlait du progrès lent et sûr de l´ensauvagement du continent, n´avait-il pas raison ?.Le monde qui est en feu et en sang aujourd´hui á qui la faute ? n´est ce pas á ce continent Européen donc la France ?.
      Une civilisation qui justifie la colonisation est une civilisation malade, est une civilisation décadente, est une civilisation atteinte, est une civilisation moribonde, dira toujours Aimé Césaire, ne le voit-on pas aujourd´hui en France ?.

      Tout ceci pour dire quoi ?, pour dire mon cher moderatus au risque de me répèter peut être cela vous aidera á bien comprendre, que ce qu´on demande á la France et á d´autres pays colons, c´est d´arrêter le colonialisme sous quelque forme que ce soit, de reconnaitre que la colonisation fut une erreur, de demander pardon pour cette faute contre l´humanité, un vrai pardon, et que le monde avance main dans la main vers de plus grands progrès, si on y arrivait, le monde aurait beaucoup á gagner, mais si on continue á penser comme vous et les autres, nous ferons du surplace qui n´avancera personne.


    • izarn izarn 18 février 00:32

      @Julien30
      Auteur et Macron, connardus de profundis debilitam clamavit !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 février 10:33

      @Layly Victor

      je me dis juste que qui se ressemble s’assemble, et que la connerie + la connerie, peuvent parfois s’exclure, et parfois se rassembler.

      Ainsi, même si je peux avoir des convergences avec des andouilles (comme vous), je n’irai jamais me rassembler avec eux pour brâmer.

       smiley


    • moderatus moderatus 18 février 15:07

      @Layly Victor

      Je partage vos réserves , je viens de publier un article à ce sujet, dénonçant les déclarations de ’crimes conter l’Humanité’

      cordialement


    • julius 1ER 19 février 08:46

      @Julien30


      « la théorie du grand remplacement »est du même niveau que celle..« 

       »« de la Fin de l’Histoire » de F Fukuyama qui date des années 90 ... on a vu ce qu’il en est !!!

    • marceau 19 février 09:31

      @Fifi Brind_acier
      Qu’est ce que vous dites comme bêtises.

      -La colonisation arabo-berbéro-musulmane de la péninsule ibérique ne fut qu’une suite ininterrompue de pillages, de vols, de viols, d’assassinats, de dévastation. Al mansour, calif qui régna au milieu du X éme siècle, est réputé, pour avoir, en 10 ans de règne, mené 52 opérations de guerre contre les terres chrétiennes. C’est lui qui, entre autres, attaqua St Jacques de Compostelle, détruisit la cathédrale, dévasta la région et ramena, à dos de chrétiens, les cloches monumentales de la cathédrale jusqu’à Cordoue .

      -A chaque printemps les musulmans organisaient des opérations de razzias en zone chrétienne, pillant, volant, dévastant, massacrant tout ce qu’ils trouvaient rentraient dans leurs territoires, vivaient le reste de l’année avec ce qu’ils avaient volé et il recommençaient au printemps suivant !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 février 12:30

      @marceau
      La colonisation de l’ Algérie, c’est le principal problème des Français en ce moment ??
      C’est le sujet central de cette élection présidentielle ?
      Ce que je voulais montrer c’est que faire du buzz, c’est facile..., il suffit de choisir un sujet qui divise les Français.
      C’est ce que fait sans cesse Macron, et tout le monde court après...


    • marceau 19 février 13:54

      @microf

      Crétin !

      Le Franc CFA permet aux états africains de conserver la valeur de leur monnaie (contre l’inflation), permet aux étrangers d’investir dans les pays africains parce qu’ils pourront récupérer leur mise et leurs bénéfices.

      Les pays africians qui veulent sortir du Franc CFA peuvent le faire, ceux qui ont essayé, sont revenu et ont repris le Franc CFA.

      C’est quoi la bankafrique ? 

      Les TOM sont des territoires français

      Les DOM sont des territoires français qui peuvent prendre leur indépendance quand ils le veulent, mais manifestement ils ne le veulent pas parce ! qu’ils profitent largement de la présence française


    • Layly Victor Layly Victor 19 février 18:59

      @marceau

      chez les hystériques gauchos, la haine de tout ce qui de près ou de loin rappelle la France est un état fondamental.
      Je n’ai jamais vu un gaucho s’indigner contre le Commowealth. Non, car il ne s’agit pas de la France.
      Je n’ai jamais vu un gaucho s’indigner contre la double colonisation de notre pays, celle de l’Islam radical et celle du reich bruxello-germanique. Au contraire, ils souhaitent ardemment être soumis à cette double colonisation.

    • Pere Plexe Pere Plexe 19 février 19:26

      @Layly Victor
      ...la gauche[ les gauchos] n’existerai donc qu’en France ?

      Les intellos de gauches qui vous déplaisent tant n’auraient donc jamais exprimé de critiques sur des 
      sujets non hexagonaux ?
      On sent bien la rigueur intellectuelle qui vous anime.

    • Louve Louve 20 février 02:00

      @Julien30

      A ce niveau là c’est plus du masochisme, c’est de l’auto-crucifixion ! 

  • rogal 17 février 10:11

    Ne restreignons pas le problème à l’Algérie. Toute la politique coloniale a été en soi un crime – contre l’humanité je ne sais pas – perpétré par nombre de soi-disant chrétiens et nombre, pas moindre, de soi-disant républicains. Il y avait d’autres voies pour ’’apporter la civilisation’’ que s’imposer par la violence.
    Pas mieux, dans la période antérieure, pour les Rois Très Chrétiens, leurs cousins Très Catholiques et Autres Gens Très Bien.


    • Et hop ! Et hop ! 17 février 13:56

      @rogal : Toute l’histoire est pleine de colonisations, Marseille est une colonie phocéenne, Milan une colonie gauloise. Nice et Antibes sont aussi des colonies grecques, les Grecs, les Phéniciens, les Romains, puis les Arabes, les Normands en France, puis en Angleterre, en Sicile, puis à Chypre, puis en Palestine, les Gênois, les Anglais, les... 


      Concernant l’Algérie, en 1830 Alger était une colonie ottomane pratiquqnt en grand la piraterie et la capture d’esclaves sur les côtes de l’Europe. Avant Barberoussse, c’était une colonie des arabes qui ont colonisé l’Afrique du Nord, et encore avant c’était des colonies romaines, avec entre les deux une colonisation par les VandalesBerbères qui sont la population de souche.

      Ces revendications anachroniques sont grotesques.

Réagir