vendredi 14 juillet - par rosemar

Pour célébrer le 14 juillet : le verbe pétarader...

"Pétarader" ! Il suffit de prononcer ce verbe pour entendre des bruits tonitruants et répétés...

Les moteurs d'autrefois pétaradaient souvent au démarrage et c'était un festival de sonorités éclatantes... On entend, encore, parfois, certains de ces engins bruyants, des grosses motos qui produisent des sons démesurés.

Les feux d'artifices, aussi, pétaradent vivement dans des envolées de poudre étincelantes et rayonnantes...

On voit des girandoles, des explosions colorées qui traversent le ciel, on perçoit des fontaines de lumières dans l'obscurité de la nuit.
On admire des éclats, des envolées d'éclairs, des tableaux éblouissants qui enflamment les ténèbres.
On est ébloui et subjugué par des flammèches qui semblent surgir du monde de la nuit...

Ce verbe aux sonorités évocatrices nous fait percevoir des crépitements soudains, avec sa labiale initiale, ses dentales "t" et d", sa gutturale "r", et sa voyelle réitérée "a".

Des échos semblent se répondre, se répandre, envahir l'espace, dans ce verbe plein d'expressivité...

Dérivé d'un verbe latin, "pedo", ce mot appartient à la même famille que les termes "pet, péter, pétard, pétoire, pétarade, pétoche, contrepèterie".

On perçoit toute la familiarité de ces mots qui évoquent des réalités du corps ordinaires ou encore des objets de fête, comme le "pétard", ou un outil usagé comme la "pétoire", qui est un vieux fusil...

On connaît aussi l'interjection "pétard !", qui marque la surprise, l'étonnement, une forme de stupéfaction soudaine... On utilise volontiers dans le sud, à Marseille, cette exclamation familière : "Pétard ! Que c'est beau !"

On ne peut manquer d'évoquer, en cette occasion, Rabelais, passé maître en l'art du pet et de la contrepèterie, on songe à la verve et à la truculence rabelaisienne, à des jeux de mots qui rebondissent, on songe au jeune Gargantua "barytonnant du cul".

 Tous ces mots remonteraient au grec "bdéo" "péter"... Aristophane utilise ce verbe dans certaines de ses comédies...

On voit ici toute la richesse de dérivation des mots, toute leur expressivité dans les sonorités !

Comment ne pas être sensible à la bonhomie de tous ces termes familiers, qui appartiennent au langage populaire, qui nous font entendre la voix du peuple ?

J'aime ces mots simples, ordinaires et si expressifs...

Ils nous font apprécier la langue française, sa diversité, ils nous font percevoir des sons, des images variées qui appartiennent au passé ou au présent, ils évoquent des souvenirs, une vieille guimbarde d'un grand-père paysan, qui ne pouvait démarrer qu'avec un tour de manivelle, un vieux fusil de chasseur usagé, des feux d'artifice éblouissants sur l'eau...
Des feux d'artifice, symboles de fêtes et de célébrations... des éclats lumineux qui rebondissent, retentissent et se répercutent dans l'ombre de la nuit...
 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2016/07/pour-celebrer-la-fete-du-14-juillet-le-verbe-petarader.html

 



19 réactions


    • rosemar rosemar 14 juillet 18:31

      @berry

      C’est ce qu’on appelle une caricature... enfin, je ne vis pas à Paris, mais il me semble que c’est exagéré... Vous habitez Paris ?

    • Ouam Ouam 15 juillet 21:47

      @rosemar
      "C’est ce qu’on appelle une caricature... enfin, je ne vis pas à Paris, mais il me semble que c’est exagéré... Vous habitez Paris ?"

      Bonjour Rosemar,
      J’habite Paris
      Et je t’invite à visiter certains coins du 18Eme, tu verra de tres propres yeuxs si berry caricature.
      Bon c’est sur que si tu va chez l’oligarchie bobolandesque, qui elle deumeure dans le 7Eme & co, la chez euxs c’est clean,ils défendents euxs aprement leur territoire.


    • mmbbb 17 juillet 09:43

      @rosemar Vous devriez voyager un peu La France est un beau pays mais sale tres sale . Il y a une colonie de ROMS qui s’est installée au rond point qui à la sortie du parc de la tête d or a Lyon en face de chez moi C’est comme à Calais, une colonie recasée une autre arrive , C’est dégueulasse vraiment. Près de Lyon a St Genis les Ollieres les ROMS ont ete intallées d office , ils foutent un bordel etc etc La bo bo sphère eprise de grands sentiments et oblige comme Hildalgo a subir cette immigration sans que le peuple n’est a se prononcer, denote un deni de democratie . Ce pays est devenu un pays de merde et Trump a raison de dire « La France n’est plus la France » la France est devenue une poubelle Point barre . Quant aux francais s ils sont assez con de payer des impôts et taxes , qu ils continuent à voter pour cette même classe. J ’ai toujours été etonné par la cécité de cette élite ou du moins son cynisme.


  • Leonard Leonard 14 juillet 17:33

    Le 14 juillet est un jour férié


    Ca marche pas pour les profs ?

  • marmor 14 juillet 17:52
    Le feu d’artifice est une manifestation de la colère ou de la joie des Dieux, Rosemar le pense, tout comme l’eau qui coule dans les lits des fleuves et des rivières depuis des millions d’années et qui ne s’assèchent jamais. Ce n’est pas le cycle de renouvellement des eaux sous les formes solide, liquide ou gazeuse, non, non, c’est Dieu, Ben voyons !!
    Ma pauvre Rosemar, quand je vous dit que l’eau ne se gaspille pas, qu’elle se régénère en nuages, pluies, neige, glace ruissellement, rivières, fleuves, mer et de nouveau nuages etc..,vous me répondez : ben voyons !
    Ah ah ah ah. Il vous en reste des choses à apprendre !!

    • rosemar rosemar 14 juillet 18:29

      @marmor

      Oh pétard ! Vous avez mal lu mon article...
      Ceci dit, pour l’eau, les arbres, les fleurs, j’aime cette conception animiste de la nature qui nous conduit à la respecter... pas vous ??

  • marmor 14 juillet 18:38

    Difficile de faire boire un âne qui n’a pas soif ! Une pirouette, complétée d’une question idiote et hop, c’est la dérobade !!


    • rosemar rosemar 14 juillet 19:18

      @marmor

      Mais qui est l’âne, en l’occurrence ??

    • rosemar rosemar 15 juillet 11:22

      @marmor


      J’essaie de mettre en évidence l’adéquation entre les sonorités d’un mot et la réalité qu’il représente : c’est souvent le cas... cela me paraît intéressant... non ?


  • phan 14 juillet 19:18
    J’imagine le défilé avec son alto-égo Rocla : Ils s’en allaient godelinant en queue et barytonnant du cul ! Queutard sonne mieux et le pétard mouille.

  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 14 juillet 19:25
    Ce verbe aux sonorités évocatrices nous fait percevoir des crépitements soudains, avec sa labiale initiale, ses dentales « t » et d« , sa gutturale »r« .... »

    Rocla nous parle aussi avec delectation de votre labiale initiale

    Apparemment, il est beaucoup moins chaud pour vos dentales ...

    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 14 juillet 19:27

      Et quand il nous parle de votre pétard, je ne vous dis pas dans quel état ça le met ...


    • phan 14 juillet 21:38

      @Sharpshooter - Snoopy86
      Elle avait pas vingt piges la môme et des petits nénés insolents… et la taille de guêpe… et un pétard comme je les aime, tendu, musclé, bien fendu. — (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 255).
      Fumez un bon pétard et pensez au pétard de Kim Kardashian.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 juillet 12:02

    « Comment ne pas être sensible à la bonhomie de tous ces termes familiers, qui appartiennent au langage populaire, qui nous font entendre la voix du peuple ? »


    En effet, comment ne pas se poser des questions sur cette gravissime déviation politicienne qui veut confondre une revendication populaire (tué dans l’œuf en 1789 puis transformée en contre-révolution) et le vrombissement des chars et des avions de combat dont l’utilisation est (en principe) prévue contre un ennemi extérieur ?

    La prise de la bastille n’est pas la même chose que la « Destruction de Kaboul, de Bagdad, de Tripoli, de Damas...) Quant au »centenaire" de la première guerre de l’Hégémonie européenne, il n y a vraiment pas lieu de danser sur la tombe du Soldat inconnu !!!

    Que signifie alors cette exhibition barbare et de la honte ? La France veut pétarader encore les zzzzarrabes ? ALLEZ, CÉLÉBRONS TOUS ENSEMBLE LA HONTE FRANÇAISE !!!


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 juillet 15:13

    D’après la modération mon article en « Tribune libre » :


    «  » Le 14 juillet : Pourquoi l’armée française n’avait pas défilé...«  » 

    Devrait être en ligne, pourquoi n’est-il pas publié, mystère !

    • Gavroche 16 juillet 15:27

      pourquoi n’est-il pas publié ? parce que.


      Autre question : pourquoi celui là devrait-il être publié quand des dizaines d’autres attendent ? 

Réagir