samedi 22 décembre 2012 - par R-sistons

Poutine, un dangereux dictateur ?

JPEG - 15.1 ko
Vladimir Poutine, qui occupait le poste de Premier ministre après avoir été président de 2000 à 2008 a succédé officiellement à Dmitri Medvedev. Photo : Sipa

La Russie, le meilleur allié de la paix

La Russie est de retour. Tant mieux pour le monde ! Une Russie non-alignée, forte, souveraine, très active dans des opérations de maintien de la paix, dénonçant l'ingérence dans les affaires intérieures des Etats, pronant le dialogue et la concertation (comme en Syrie) mais décidée à faire preuve de fermeté. Non-alignée, c'est-à-dire rejetant le joug de l'Empire, et donc diabolisée par les Médias aux ordres orchestrés par les sayanims. Poutine est plébiscité par les Russes, il a été élu, et bien élu : De quoi faire pâlir les pseudo démocrates de l'Occident élus sur le fil du rasoir et désavoués aussitôt. Il est populaire, et donc il faut l'abattre. Pas de place pour les patriotes, les insoumis, dans un monde dominé par le colosse yankee... aux pieds d'argile. 

Je persiste et je signe : L'URSS a été victime de la première Révolution de couleurs formentée par les Anglos-Saxons. Elle a éclaté, et si la Russie se relève aujourd'hui, c'est grâce à un homme providentiel, Vladimir Poutine, un géant de l'Histoire. Son autorité déplaît aux valets de Washington, de Londres et de Tel-Aviv, alors tout est fait pour déstabiliser le Régime de l'intérieur afin ensuite de le détruire même s'il est plébiscité : Conditionnement des étudiants, ONG plus politiques qu'humanitaires financées par la CIA, ambassades très équivoques, missionnaires très particuliers, utilisation des Réseaux sociaux, etc. Poutine, en homme averti et prévoyant, doit prémunir le pays : En interdisant les ONG mal intentionnées (cela fait 5 ans que je m'intéresse au sujet, et j'ai un dossier volumineux), en contrôlant les suspects, en mettant en prison les opposants liés à l'Occident malveillant (agents de l'Empire désireux de mettre en place des marionnettes à la tête de la Russie pour ensuite piller ses ressources et soumettre le pays), et même en interdisant l'adoption d'enfants russes par les Américains projetant de s'en servir ensuite contre leur pays d'origine. Dictature ? Non, sagesse, prévoyance !

Poutine a raison de protéger son pays de Washington et de ses alliés en Occident. Et Poutine a raison de défendre l'intégrité de la Syrie afin qu'elle ne subisse pas le même sort que la Libye : Dépecée, ruinée, pillée, fanatisée, islamisée de force, en proie à la guerre civile.... En agissant ainsi, le dirigeant russe protège le pays de Bachar-el-Assad (laïc) du terrorisme, du fanatisme religieux, de l'horreur comme en Irak, et plus généralement, il est aujourd'hui le premier rempart contre le risque de guerre mondiale commençant en Syrie, se poursuivant en Iran, et pouvant décimer via l'attaque ensuite de la Russie et de la Chine, la planète toute entière.

Parce que le puissant Vladimir Poutine est le plus ferme partisan d'un monde multipolaire facteur d'équilibre, il est aujourd'hui le meilleur garant de la paix pour les peuples.  

Eva R-sistons

http://R-sistons.over-blog.com

 

Voir aussi :

La leçon de démocratie et de paix de Poutine

Dans les relations internationales, on ne peut pas « exposer l’autre joue »

Le droit international permet-il de soutenir ouvertement l’opposition armée en Syrie ?

Visite Medvedev à Paris : Silence Medias. Droit international bafoué

à L'ONU, Russie facteur de paix : Une preuve de plus

Syrie : La Résolution russe expose le parti anglo-americain de la guerre

ici : Scénarios de couleurs partout ? Et en Russie ?

(..) Vladimir Poutine a néanmoins rassuré les Américains de ne pas mettre entre les mains des militaires de Bachar al-Assad, ces armes. D’un autre côté, le déploiement de ces missiles, considérés comme les plus puissants au monde, sont là pour rassurer le régime de Damas. D’une part, dissuader le régime d’utiliser ses armes chimiques, et d’autre part, d’empêcher que les islamistes puissent prendre le pouvoir en Syrie. Du coup, on s’achemine vers une entente entre « grands ».

Pour le camp occidental, la Russie prépare une transition pacifique en Syrie, avec en ligne de mire l’éradication de la vermine terroriste. Mais, du côté russe, c’est toujours le silence. Dans cette nouvelle évolution de ce conflit syrien, il est clair que les Russes agissent, sans faire de bruit comme le camp occidental qui use et abuse d’un langage guerrier entre menaces et salmigondis, qui sont en réalité de l’esbroufe. (..)

http://allainjules.com/2012/12/20/syrie-le-plan-secret-de-la-russie-le-deploiement-du-missile-iskander-m-9k720/

Vidéo :


Le combat anti-impérialiste de l’Etat-nation et du peuple syriens est celui de l’ensemble des peuples du monde

 



95 réactions


  • morice morice 22 décembre 2012 11:24

    Je persiste et je signe : L’URSS a été victime de la première Révolution de couleurs formentée par les Anglos-Saxons


    déjà lu des bêtises, mais celle-là est monumentale.

    « Vladimir Poutine, un géant de l’Histoire. » : il n’y a pas pire mafieux !
    Pour le camp occidental, la Russie prépare une transition pacifique en Syrie, avec en ligne de mire l’éradication de la vermine terroriste. 

    « vermine terroriste » : vous parlez comme... Dick Cheney : il n’y a pas, c’est un sommet de bêtise que cette apologie du pire dirigeant qu’ait connu l’URSS après Staline...

    • Soi même Soi même 22 décembre 2012 12:01

      Ce qui est comique avec le Tsar d’agora vox, sa parole n’est pas négociable.
       L’auteur est prié de se conforme à son avis.


    • Shawford Shawford34 22 décembre 2012 13:23

      Joli, Soi même, ce qui pourrait nous donner :

      Morice, Tsar de toutes les roueries !

       smiley


    • Soi même Soi même 22 décembre 2012 13:28

      @ Shawford34, dans son enfance, il a due sans doute fréquenté des charcutiers pour manier l’art de l’enfumage à sa perfection !


    • Shawford Shawford34 22 décembre 2012 13:32

      Yep, ou poissonnier, fumeur de harengs ou de saumons d’élevage, encore mieux, Ordralfabétix dans le village Gaulois smiley smiley smiley


    • Soi même Soi même 22 décembre 2012 13:44

      Il doit sans doute être dans la composition du Waterzooï !


    • Shawford Shawford34 22 décembre 2012 13:52

      Lol, tu parles, il a déjà préparé tous les plats possibles et imaginables, surtout les plus indigestes, à tous les agoravoxiens d’hier et d’aujourd’hui.
      Y’a plus que Pyra qui arrive à ingurgiter régulièrement sa tambouille.

      Pour tous les autres, pauvres pécheurs que nous sommes, on préfère même jeuner, même quand il sert du caviar (sauf que là aussi c’est un grain de béluga pour une monstrueuse louche d’œufs de lump caviardés).

      Ce qui est bien en tout cas, c’est qu’il y a toujours moyen de lui tailler le costard qu’il mérite quand il joue pas « at home », à savoir sur ses articles smiley smiley


    • Wendigo Wendigo 22 décembre 2012 14:37


       morice, je vous propose de faire comme Monsieur Poutine, vous occuper en priorité de votre pays, lui, cela semble lui réussir pas mal, après avoir sauvé son peuple de la dictature néo-libéral des chicago boys dans les années nonante, il a rendu sa fièreté à cette grande nation qu’est la Russie, chose que ne font pas nos lopettes dirigeantes, pardon, nos courageux et dévoués élus si vous préférez.
       Poutine vous dérange parce qu’il fait ce que l’on demande à un président, il s’occupe de son peuple, de son pays et ne les vend pas à un autre pays, ni à d’autres intérets.
       Ce type est une honte aux yeux des capitalistes libéraux (source du mal absolut selon A. Einstein) il refuse de baisser cullote face à W.S et autres vautours de misère.

       Enfin, lui n’a pas a truquer les éléctions comme en floride pour être élu, ce qui implique que vos amis du capital vont rencontrer un sérieux problème pour lui faire le même coup qu’à kadafhi. La preuve ils se voient obligé d’engager trois putes en guise de stratégie, s’ils en sont arrivé là, c’est que ce ne sont que des « rois cachés de kermesse » en fin de vie .


    • Onecinikiou 22 décembre 2012 18:24

      Soulmanfred victime de son gauchisme pathologique et atteint de dissonance cognitive découvre que Poutine n’est pas un internationaliste de carnaval, caution idéologique de l’oligarchie financière, marionnette de l’Empire atlanto-sioniste et des néoconservateurs destructreurs des peuples et des nations, éradicateurs des identités enracinés et des cultures multiséculaires, et cela le chagrine au plus haut point en bon manipulé qu’il ne cessera jamais d’être.

      Souffrez donc que le critère authentique de Résistance à l’ordo-libéralisme et à l’euro-mondialisme aujourd’hui ne s’incarne définitivement dans vos chimères marxisantes dépassés, soit dans l’idée d’une communion totalement fantasmée des prolétariats à l’échelle mondiale et qui n’adviendra jamais, mais bel et bien dans le souverainisme et le patriotisme bien compris, dans l’ethno-différencialisme et le relativisme culturel, dans la volonté de puissance nationale. Là est une réalité incontestable.

      Vous me répondrez certainement Chavez ? Mais Chavez n’est-il pas un sincère nationaliste qui embrasse le drapeau à chaque apparition publique ? Un farouche catholique qui se réclame du Christ dans chacun de ses discours ? Un militaire de haut rang issu de l’armée et formé par elle ? 

      Soit exactement l’antithèse de notre révolutionnaire de salons dorée parisiens, notre apparatchik du Parti socialiste et ex-sénateur, vénérable du Grand-Orient... Mélenchon ! Et je ne parle pas de l’estudiantin de premier cycle Besancenot, l’idiot utile du Medef.

    • ZEN ZEN 22 décembre 2012 19:10

      Tsar, faute d’être une star ?...


    • Shawford Agoranymous42 22 décembre 2012 19:16

      Star ou Tsar : quelle perte de temps de toute façon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • jctheo 22 décembre 2012 19:19

      vous voulez dire plutot russophile ( du grec ofilos = l’ami)

      Il ne s’agit d’être l’ami ou l’ennemi mais de constater que seul Poutine résiste aux tentatives de déstabilisation menées par les USA et son caniche l’Union Européenne.


    • jaja jaja 22 décembre 2012 19:30

      Besancenot lui passe en procès pour son activité militante à la poste ....« l’ utile » au patronat c’est plutôt le facho que tu es adepte d’un patriotisme unissant fictivement des classes antagoniques et niant l’existence d’un prolétariat exploité par sa propre bourgeoisie « patriotique » ou non.....

      Chaque fois que la classe ouvrière bouge ce sont les fachos qui jouent les auxiliaires de la police au service du patronat.... Aube dorée en Grèce attaquant les militants et les immigrés...Marine le Pen en France réclamant l’intervention des CRS contre les bloqueurs alors que pour triompher de la « Réforme » des retraites il aurait fallu que le mouvement ouvrier puisse paralyser l’économie....

      Les Prolétaires n’ont pas de patrie et chercheront toujours à s’unir par dessus les frontières....


    • jaja jaja 22 décembre 2012 19:31

      C’était pour Onecinik.....


    • Onecinikiou 22 décembre 2012 20:32

       A Jaja le fist au point,


      Merci de démontrer par l’absurde mon propos précédent concernant la vulgate utopiste internationaliste. Bourdieu parlait de matérialisme réducteur, je vous laisse chercher pourquoi...

      En attendant :




    • jaja jaja 22 décembre 2012 20:50

      Dupont Gnan gnan ne peut démasquer personne, c’est un faisan qui s’étonne ensuite d’être viré des manifs.... Cette petite vidéo où l’on tronque les réponses d’Olivier me fait bien marrer...

      Eh oui le Dupont Aignan, l’ancien de la French foundation qui fait ici l’éloge des frontières prétend démasquer Besancenot et l’internationalisme (et Marx, Trotski, Che Guévara, Makhaiski, Bakounine, et bien d’autres encore) ....

      J’en rigole encore.... quand vous aurez le temps vous passerez la réponse de Besancenot à ce bourgeois pseudo nationaliste...

      « Prolétaires du monde entier unissons nous » ça a plus de gueule que les crachouillis de ce NDA non ?


    • Onecinikiou 22 décembre 2012 21:42

      Vous vouliez sans doute parler de la »French-American Foundation">

      Pourtant je ne trouve nulle trace de Dupont-Aignan dans la liste exhaustive (depuis 1981) des « Young leaders » français :

      http://www.french-american.org/files/liste-ylfr-depuis1981.pdf

      Avez-vous des sources à nous fournir en appui de vos diffamations ?

      Asselineau en a en revanche concernant les mouvances ultra-violentes anarcho-libertaires prétendument anti-Système et en réalité stipendiées - et par la même corrompues - par les officines du renseignement américain (au même titre d’ailleurs que les Pussy Riot, les Femen etc...) :

      http://www.u-p-r.fr/actualite/upr/qui-veut-nuire-a-lupr-dr-jekyll-mrs-hyde-lantifasciste-boutoleau-et-la-tres-americanophile-professor-guyet

      Asselineau démontre ici parfaitement en quoi ceux qui se prétendent les plus en pointe contre ceux qu’ils désignent comme les « fachos » – type Jaja, au même titre que l’oligarchie - se déclarent de grands révolutionnaires (punks à chiens ridicules, crasseux et drogués divers et variés, décérébrés notoires...), n’hésitent pas à faire le coup de poings contre d’authentiques résistants et dissidents et/ou interdisent de débattre (c.f. Bricmont ou Dupont-Aignan, mais il y a une foultitude d’exemples), sont systématiquement des idiots utiles manipulés par des leaders, des groupuscules ou des mouvances eux-mêmes fiancés par... Washington ! La messe est dite, et l’imposture dévoilée.

      Dans la stricte même logique, le journal bobo social-traitre L’Humanité quant à lui achève de démontrer sa totale soumission aux intérêts de l’Empire à travers sa participation systématique à toutes les entreprises qu’il initie, entreprend, ou favorise : 

      http://www.humanite.fr/fil-rouge/rassemblement-pour-la-liberation-des-membres-du-groupe-punk-feministe-russe-pussy-riot-le-17-aout-a-paris

      Il suffit de constater avec quels autres organismes - qui ne sont que des succursales, des officines, ou des relais de propagande de l’Empire - le porte voix officiel de la prétendue « gauche radicale » crie au loup et se fourvoie pour comprendre quel rôle lui-même joue objectivement aujourd’hui dans ce grand cirque médiatique.

      A bien des égard les « gauches radicales », anarchiste, syndicale et contestataire, remplissent toutes les conditions pour apparaitre comme l’un des soutiens idéologiques les plus importants, fiables, et constants, de la ploutocratie mondialiste néolibérale. 

      Elle en sont même devenues un curseur caricatural pour séparer le bon grain de l’ivraie, et déterminer les bonnes causes, les causes justes, de celles qui participent à l’aliénation programmée des masses incultes : conjuration au plus haut niveau des appareils d’Etats occidentaux ; entreprise de grande envergure de manipulation politico-médiatique de l’opinion publique ; propagande de guerre afin de justifier différentes ingérences armées en violation patente du droit international et servir des intérêts géostratégiques déterminés ; déstabilisation politique méthodique de puissances tierces qui résistent encore à l’Empire ; destruction de tout ce qui participe à la cohérence sociale, culturelle et identitaire des Etats-nations historiquement constitués afin d’atomiser les individus et renforcer l’emprise du consumérisme marchand, etc…


    • jaja jaja 22 décembre 2012 22:27

      Pour NDA et la FAF démerdez-vous entre fachos puisque la fuite vient de là... (tapez dans google : French-American Foundation Dupont Aignan)....et vous retrouverez tous vos copains...

      Pour le reste allez vous faire foutre avec votre « ploutocratie mondialiste néolibérale »....qui masque si mal l’impérialisme américain et ses multinationales chez qui la Marine est allée relever ses jupes juste avant les élections présidentielles ?... elle qui affirme sans honte que le « FN a toujours été sioniste » tout en jouant les « anti-système »....

      Pourquoi ne pas appeler les choses par leur nom ? Et contre cet impérialisme nous avons donné depuis la guerre du Vietnam (à l’époque les fachos comme le Pen le vieux soutenaient les nervis sud-vietnamiens) puis contre toutes les agressions militaires US....Palestine, Afghanistan, Irak (manifs interdites de plusieurs dizaines de milliers de personnes où on n’a pas vu l’ombre d’un facho)....

      Manifs contre l’OTAN en France à Strasbourg où ma fille a été blessée...où étaient NDA, Marine, Asselineau... et autres fachos ?

      Etc... Etc..


    • louphi 23 décembre 2012 00:03

      Jaja, Soi-même, tf1, antyréac et toute la clique de réacs anarchos

      Votre beuverie anarchiste débridée est complètement débilitante. Au point où vous en êtes, il n’est même pas sûr qu’il vous reste encore le moindre discernement. Jaja, plus trotskisme, plus anarchisme, c’est le summum de la déliquescence idéologique, politique et morale.


    • Soi même Soi même 23 décembre 2012 00:35

      @ louphi, je suis pas anarchiste, je suis libertaire, quand a être réac, je pense que t’es pas mieux !


    • jaja jaja 23 décembre 2012 00:47

      Ne t’excuse pas Soi-même, tu n’éviteras pas le Goulag.... smiley


    • Onecinikiou 23 décembre 2012 01:35

      Jaja victime du réflexe de Pavlov : mettez-lui le nez dans sa merde et il vous vomira son anti-fascisme pathologique en pleine gueule - son pseudo anti-fascisme, lui qui prétend lutter contre par des moyens contraires... 

      Je croyais d’ailleurs que l’hystérie était un trait purement féminin, voilà que vous infirmez empiriquement et avec brio cette thèse... !

      Sur la géopolitique cessez de vous ridiculiser : pendant que vous et vos comparses stipendiés applaudissaient à la mise en coupe réglée de la Libye par les forces de l’Otan supposément dans l’optique de venir au secours du-peuple-en-révolte-contre-le-tyran-sanguinaire, le Front national condamnait fermement l’intervention et plus globalement toute ingérence armée sous couvert d’intervention humanitaire. 




      Ne vous méprenez donc pas : l’incohérence intellectuelle et la médiocrité conceptuelle, fonction de votre grille de lecture idéologique extrêmement faible et pour cette raison inéfficiente dans le monde réel, est essentiellement de votre côté, non de celui du courant réaliste auquel j’appartiens. 

      Cela sans compter la compromission de la mouvance anarcho-libertaire comme il est désormais parfaitement démontré, en totale adéquation et cohérence sur ses prises de position en politique étrangère, piloté qu’elle est par les officines de subversion de l’Empire atlanto-sioniste, et dont vous vous révélez vous et vos semblables les alliés objectifs, d’autant plus manipulé que vous êtes - au mieux, pour les plus niais - inconscient de l’être. 

      Au plaisir de vous lire.

    • jaja jaja 23 décembre 2012 12:13

      Un facho m’aurait mis le nez dans la merde ?et me traite d’hystérique alors que lui-même se met en scène en mimant la fureur la plus noire ce qui lui fait dire des âneries plus grosses que lui...

      Qui est ridicule sur l’affaire libyenne sachant que vous mentez et que jamais le NPA n’a soutenu une intervention militaire de l’impérialisme Français là bas... Notez également que le NPA est partisan du retrait de toutes les troupes françaises de tous les théâtres d’opération extérieurs et des dernières colonies.... Ce qui n’est pas la position de la blonde Marine partie sucer l’ambassadeur d’Israël à l’ONU (à l’insu du plein gré de ce dernier qui n’a pas l’air d’avoir apprécié)

      http://www.lexpress.fr/actualite/politique/marine-le-pen-rencontre-l-ambassadeur-israelien-aux-etats-unis_1047526.html

      De plus je vous signale que je soutiens la lutte des résistances Irakiennes et afghanes contre les agresseurs impérialistes US et Français (pour l’Afghanistan) et que ce n’est pas tout à fait ce que dit la blonde....plus préoccupée de pleurer sur « nos » soudards....

      Idem pour la Palestine dont je soutiens la lutte, y compris armée, de ce peuple courageux contre les colons sionistes. Sachez que si Poutou ou Besancenot étaient allés à l’ONU rencontrer l’ambassadeur de cette entité criminelle qu’est Israël j’aurais illico quitté le NPA...

      Pour finir tout le monde sait qui s’est déja couché devant l’impérialisme et le colonialisme en Algérie en Indochine puis pendant la guerre du Viernam, qui s’est dit, comme le gros Jean-Marie, l’ami de Reagan et des Yankees...
      Et ce parti voudrait nous faire croire qu’il serait devenu anti-atlantiste ? Quel corniaud peut croire ça ?

      De même le FN serait devenu l’ami des ouvriers ? Alors que la blonde appelait à la répression des bloqueurs par les flics du Capital lors de la dernière grève contre la « Réforme » des retraites.... Seul un niais peut gober tout ça....


    • jaja jaja 23 décembre 2012 12:24

      Communiqué du NPA « Non à l’intervention militaire des occidentaux en libye » qui démontre que onecinikriendutout est un menteur comme tous ceux qui se sont acharnés à déformer les positions du NPA.....

      http://www.npa2009.org/content/communiqu%C3%A9-du-npa-non-%C3%A0-lintervention-militaire-des-occidentaux-en-libye


    • Onecinikiou 23 décembre 2012 15:45

      Mon cher Jaja il faut que vous vous convainquiez de quelque chose :

      Le parti politique le plus honni du Système, avilissant et oppresseur des peuples et des nations (et oui mon cher, les peuples et les nations existent à contrario d’une humanité fantasmée qui géopolitiquement ne signifie rien, ni hier ni demain), celui qui a été le plus méthodiquement diabolisé et disqualifié par Lui n’est certainement pas le NPA ni feu la LCR, qui sur un certain nombre de sujets - dont la lutte contre le FN - crie avec ceux-là même qu’il prétend dans le même temps combattre (ce qui achève d’en dévoiler la totale tartufferie) ; mais est de très loin le Front national, et le Front national seul. 

      Là est un fait indéniable, incontestable, et il n’y a pas de débat entre nous au risque autrement, s’il vous venait à l’idée de le contester, de vous humilier en déclenchant par la même, je vous assure, l’hilarité générale...

      D’autre part il faut vous convaincre d’un second élément : vous ne représentez rien ni personne. Votre pouvoir de nuisance est inversement proportionnel à vos poids électoral et politique objectifs et qui sont proches du zéro absolu (quel score pour votre poulain lors des dernières présidentielles ? Ouïlle !). 

      Sachez bien une chose : si vous et vos semblables avez encore droit de cité dans les médias mainstream et culturo-mondains à la solde de la ploutocratie bancaire mondiale c’est évidemment pour la raison que vous servez incroyablement ses intérêts de court terme, par votre discours lénifiant sans frontiériste, cosmopolite et pro-immigration de masse. 

      Voilà la stricte réalité dont je peux comprendre qu’elle vous gène aux entournures puisqu’elle ruine durablement - pour ne pas dire définitivement - votre crédibilité. Que vous en ayez conscience ou non n’est d’ailleurs pas un problème en soi, puisqu’au mieux vous êtes un manipulé de premier ordre, au pire un imposteur machiavélique (ce que je ne crois cela étant réservé à l’élite en la matière, ce que vous n’êtes manifestement).

      Pour conclure je dirai que le jour où le NPA sera attaqué de manière au moins aussi nourrie et constante que ne le fut et l’est toujours le Front national, peut-être ce jour-là il conviendra de s’interroger sur la sincérité - et l’efficacité surtout - de son projet politique. En attendant il n’est qu’une vulgaire succursale et relais de propagande de SOS-Racisme et dela Licra. 

      Et je dois vous avouer qu’il est toujours hilarant d’être suspecter de lécher les babouches des partisans de la Knesset par des lâches et des imbéciles inconditionnellement soumis aux dogmes en vigueur et à l’idéologie dominante pro-sioniste, et pétrifié à l’idée de ne serait-ce que blasphémer sur ce qu’il convient de nommer de nouvelle religion planétaire, j’entends parler ici de la « shoah ». 

      Je sens d’ailleurs que votre antiracisme à géométrie variable et vos indignations sélectives refont déjà surface à cette vocation et que vous allez nous gratifier dans votre prochaine faible contribution - une fois de plus - de votre soumission intégrale à nos maitres à tous, et vous contrire en génuflexions en leur donnant au passage les gages de votre aplaventrisme qu’il convient.

      Voyez, « pile » vous perdez, « face » vous perdrez aussi.

    • Onecinikiou 23 décembre 2012 16:00

      Soulmanfed,


      Vu le niveau de vos contributions (et celles de vos alter ego), et puisque vous semblez partir de très loin, il faudrait refaire de fond en comble votre éducation en géopolitique mais je n’en ai ni le temps ni la volonté.

      Néanmoins, et par pure charité chrétienne, je vous donne à lire l’analyse qu’en fait sur Poutine le plus grand géopoliticien français à l’heure actuelle (auteur du livre qui fait mondialement référence « Constante et changement dans l’histoire »), ex-détenteur de la chaire de géopolitique à l’école de guerre et qui a formé toute une génération d’officiers supérieurs français et étrangers, et qui a été viré par les néoconservateurs atlanto-sionistes à passeport français du temps de Sarközy. Je parle bien évidemment d’Aymeric Chauprade :



    • jaja jaja 23 décembre 2012 21:02

      Mais la « Shoah ».... même Jean-Marie y va de sa minute de silence.... smiley
      http://www.youtube.com/watch?v=9uQ9JXukU38

      Et La Marine visite même le musée de l’holocauste chez ses supposés ennemis du NOM à New-York
      http://www.dreuz.info/2011/11/marine-le-pen-et-l%E2%80%99holocauste/

      Faut se tenir au courant One.... Vous n’allez pas rester le dernier Nazi à nier l’évidence.... smiley
      Et reconnaître le massacre des juifs par les nazis n’empêche en rien de soutenir le peuple palestinien martyr et de dénoncer la colonisation de la Palestine....

      C’est ce que fait par exemple Maurice Rajsfus dont les parents sont morts en déportation après avoir été raflés (ainsi que sa soeur et lui qui s’en sortirent miraculeusement)...Rajsfus qui se bat également contre le fascisme puisqu’il fut le Président de Ras-le-Front...


    • Onecinikiou 24 décembre 2012 00:08

      Cher Jaja,


      Vous dites : « Et reconnaître le massacre des juifs par les nazis n’empêche en rien de soutenir le peuple palestinien martyr et de dénoncer la colonisation de la Palestine.... » 

      Ce faisant vous vous contredisez magistralement, car comment après ce propos en faire reproche aux cadres du Front national ? C’est ubuesque !

      Enfin sachez bien une chose : se faire insulter de nazi par un stalinien est toujours un plaisir de fin gourmet...




    • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 25 décembre 2012 08:58

      morice, sur ce point là précisément, c’est aussi l’avis de Naomi Klein dans « La stratégie du choc ».
      Les dirigeants russes aussi bien que chinois ont été formés au néolibéralisme anglo-saxon.


    • lionel 25 décembre 2012 09:19

      « Déjà lu des bêtises » Ah bon Morice, vous vous relisez ?


  • ZEN ZEN 22 décembre 2012 11:26

    Comme le décrit bien Stiglitz lui-même, l’ex-URSS a été victime d’un pillage sans nom et d’un démembrement orchestré par la Banque Mondiale allié au sinistre Elsine
    La réaction au règne des barons pilleurs et le retour à un pouvoir fort étaient inévitables et souhaitables, mais l’équivoque Poutine, s’accrochant au pouvoir en apparatchik qu’il fut,, ne favorise guère (c’est un euphémisme) la naissance d’un embryon de pluralisme politique....


    • Wendigo Wendigo 22 décembre 2012 14:54

      Savez vous ce qu’est la Russie ? connaissez vous les Russes , autrement que par le biais de vos médias de propagande ?
       Si tel n’est pas le cas, alors éviter de vous prononcer svp, car pour porter un avis concret, il faut avoir l’ame Russe qui est à l’aphélie de l’occident auquel vous appartenez.
       Un président en Russie, ce doit d’être fort mais juste, car les différentes population qui compose ce grand pays sont aussi diverses que variées, avec autant de coutumes, de religions, de manière de vivre qu’il y a de peuples.
       Tenir un tel empire, necessite une fermeté que poutine sait apporter.

       et de vous à moi, je redoute pour une grande partie du monde, une Russie qui ne serait pas tenue comme il se doit et Poutine connait son peuple et fait exactement ce qu’il faut pour, pour preuve, les autres pays Slaves comme l’Ukraine et la Pologne, qui on longtemps été ennemis des Russes, s’en rapprochent actuellement comme jamais cela n’a été fait dans l’histoire. ceci devrait vous parler.


    • amipb amipb 22 décembre 2012 15:36

      Wendigo sait évidemment tout mieux que les autres.

      Et les quelques russes essayant de sortir du pouvoir mafieux de l’ex agent-secret Poutine n’ont évidemment acune valeur à ses yeux.

      L’important, c’est de venir défendre ici une idéologie, et d’oublier toutes celles et tous ceux qui sacrifient leur vie pour avoir une vie meilleure dans une société russe ô combien corrompue.


    • escoe 22 décembre 2012 16:15

      Les polonais et les ukrainiens commencent à prendre conscience que Washington est très loin et que Berlin est bien près. Et comme ils n’ont pas gardé que des bon souvenirs de l’Allemagne ils commencent à se dire que tout n’était pas si mauvais à Moscou.


    • filo... 22 décembre 2012 18:05

      @ escoe

      Surtout que les USA c’est que des promesses et des mensonges, rien qui suit derrière


    • Wendigo Wendigo 22 décembre 2012 20:36


      @ amipb

       Wendigo sait juste ce qu’il a à savoir sur le pays de ses ancêtres, vous ne voudriez tout de même pas qu’un fils de Russe vous parle de l’art de vivre des Bambara, personnellement je ne me le permetterais pas.
       Allons un peu de sérieux.


    • Soi même Soi même 23 décembre 2012 02:03

      @ Wendigo , amipb dans ce qui dit est profondément juste et il le dit sans virulence, et ta réponse montre bien à qui on a affaire et le pourquoi tes propos ne sont pas séduisant malgré que certain te soutienne, t’es une brute !


    • BlackMatter 24 décembre 2012 18:16

      Je me pose qu’en même la question.

      Que serait Poutine et donc la Russie sans la rente pétrolières et gazières ? Car en dehors de ça, le pays n’a guère évolué et même régresse ces derniers temps (voir par exemple les nombreux échecs spatiaux des derniers mois). Et puis c’est un pays qui reste classé 154eme sur 178 en ce qui concerne la corruption.

      Donc même si je suis pour une Russie forte pour équilibrer les relations avec les US et donc un pouvoir fort (indispensable dans un pays aussi grand), il faut quand même être objectif et il y a bien des choses critiquables avec Poutine notamment en matière des droits de l’homme. Et ça n’est pas en faisant interdire les ONG que ce problème va disparaître.

  • antyreac 22 décembre 2012 11:31

    La Russie aux 900 000 prisonniers qu’on torture à tour des bras pour leur escroquer leur dernier sous

    Voila la Russie de poutin

    • antyreac 22 décembre 2012 12:07

      vu à la télé


    • Wendigo Wendigo 22 décembre 2012 14:56


       Les USA c’est 7,5 milliards d’individus que l’on ruine, torture, assassine et enferme à guantanamo afin de les porter en esclavage !
       Mais c’est la plus belle démocratie quand même smiley


    • jean 23 décembre 2012 18:26

      antytout, « vu à la télé », méfiez vous de la télé....


  • bernard29 bernard29 22 décembre 2012 11:36

    Les articles de R-sistons sonnent faux, mais en deux jours elle fait fort. On pourrait lui conseiller de faire une étude sur les mafias russes au lieu d’aller essayer de se faire peur dans le pays honni de l’oncle sam, pour son reportage « virtuel » sur les gangs du Bronx ou de Chicago. (voir article précédent). 


    • amipb amipb 22 décembre 2012 15:40

      R-Sistons est ouvertement communiste, et semble croire encore que la Russie vit sous ce régime.

      Toute décision de son dirigeant, que ce soit d’emprisonner ou d’éliminer ses adversaires, interdire l’adoption d’enfants russes aux américains ou même déclencher la 3ème guerre mondiale aura obligatoirement grâce à ses yeux.

      Agoravox est désormais rempli de ces gens prêts à fermer les yeux sur la souffrance ou la mort de dizaines, centaines ou millions d’individus, juste pour défendre une idéologie.

      Notre époque a pourtant bien besoin de remettre l’humain au centre, et à éliminer les vieilles idéologies, qu’elles soient capitalistes, communistes ou autres.


  • jaja jaja 22 décembre 2012 11:47

    « Son autorité déplaît aux valets de Washington, de Londres et de Tel-Aviv »

     Poutine n’est rien d’autre qu’un concurrent de l’impérialisme américain (tout aussi désireux d’assurer la suprématie russe que ses rivaux US) et non pas un combattant de la liberté.

    Autant savoir que l’« antisioniste » Poutine fournit plus de la moitié des importations israéliennes de gaz et de pétrole avec un maximum de 88 %atteint en 2006... en échange de technologie de pointe, principalement dans le domaine militaire....

    Sur les relations commerciales entre la Russie et Israël :
    http://www.frstrategie.org/barreFRS/publications/rd/2010/RD_201006.pdf

    Sans parler de l’intérêt commun qu’ont les deux pays à la coopération militaire contre le fondamentalisme musulman contre lequel ils luttent, l’un aux portes mêmes de Tel-Aviv, contre le Hamas au pouvoir après élections à Gaza, l’autre au Caucase....

    Quand à la Syrie... Russie comme pouvoir par la voix de son vice-président Farouk al-Chareh (sans doute l’homme de l’Iran) sont bien forcés de reconnaître aujourd’hui que l’insurrection syrienne vient bien majoritairement des populations principalement sunnites vivant sous le joug de la Dynastie Assad depuis les années 1970...

    Que les impérialistes US grenouillent pour mettre au pouvoir après la chûte de Bachar ses alliés de la Coalition remplaçant le CNS, les premier à en être d’accord sont bien les opposants de l’intérieur qui feront tout pour les empêcher de nuire... Est-ce une raison pour soutenir la dictature contre le peuple ?

    La dynastie Assad est un système clanique qui n’a rien d’anti-impérialiste et qui a massacré les Palestiniens au Liban en 1976 et 1982, qui a réprimé son propre peuple en 1982 au prix de 30000 morts à Hama.... Mais qui ne tire jamais un coup de feu sur le Golan occupé par les sionistes et qui ne réplique jamais aux agressions israéliennes...

    Donc il faudrait soutenir les Assad dont le père a fait le clown en envoyant des troupes syriennes en Irak en soutien à l’agression des Yankees en 1991... Soutenir un régime dictatorial qui jusqu’à aujourd’hui empêche par la force toute vie politique autre que la sienne...

    Le fils depuis 2000 a libéralisé à outrance au profit de la mafia clanique qui se goberge, qui torture et exécute en masse tout ceux qui protestent... La levée du contrôle des prix qui a appauvri les couches populaires durement touchées et qui se soulèvent il faudrait la cacher ?

    Et les Syriens devraient avoir la « décence de se taire » selon certains « anti-impérialistes »pro Bachar, pro Poutine, ou pro Frédéric Chatillon le fasciste ami de Marine qui dirige le site InfoSyrie ?


  • Soi même Soi même 22 décembre 2012 11:50

    Obama est bien le pendant de Poutine, à eux deux, ils font la paire !


  • Rensk Rensk 22 décembre 2012 11:53

    Assez surprenant les réaction épidermiques et très peu réfléchie...

    Tous vous venez avec des idée préconçue mais sans preuve aucune... C’est dire la force de la propagande... Saviez-vous que les paysans de Suisse ne vont plus au Canada mais en Russie ???


    • antyreac 22 décembre 2012 11:58

      Cela n’empêche pas la Russie d’être une dictature


    • Rensk Rensk 22 décembre 2012 12:15

      A ce niveau-là, je vous prie de mettre mon pays la Suisse a côté de la Russie svp...


    • bernard29 bernard29 22 décembre 2012 13:49

      bien évidemment« les paysans suisses » vendent leurs terres aux exilés fiscaux de tous les autres pays.


  • antyreac 22 décembre 2012 12:26

    Poutin est bien le digne descendant des dictateurs communistes.....


  • Soi même Soi même 22 décembre 2012 13:00

    il ne faut comme même pas trop encensé Poutine, si pour l’instant il évite une unième conquête Occidental en Syrie, il n’est pas si positif pour les affaires intérieur Russe !

    Il faut dire qu’il a hérité du résultat de Eltsine qui sous sa Présidence à favorisé les Apparatchiks de l’ex URSS.

    Il ne faut pas non plus oublier que Poutine est sortie de la veille école de l’URSS avec le grade de Général du KGB et qu’il a gardé des liens avec se service qui lui rend bien l’appareille !

    Domage que les Russe soit passés à coté de avertissement de Alexandre soljénistsyme dans son discourt d’Harvart le Déclin du Courage.

    « De la difficulté de faire du bien
    Aujourd’hui la société occidentale nous révèle qu’il règne
    une inégalité entre la liberté d’accomplir de bonnes actions et la
    liberté d’en accomplir de mauvaises. Un homme d’Etat qui veut
    accomplir quelque chose d’éminemment constructif pour son
    pays doit agir avec beaucoup de précautions, avec timidité
    pourrait-on dire. Des milliers de critiques hâtives et
    irresponsables le heurtent de plein fouet à chaque instant. Il se
    trouve constamment exposé aux traits du Parlement, de la
    presse. Il doit justifier pas à pas ses décisions, comme étant
    bien fondées et absolument sans défauts. Et un homme
    exceptionnel, de grande valeur, qui aurait en tête des projets
    inhabituels et inattendus, n’a aucune chance de s’imposer :
    d’emblée on lui tendra mille pièges. De ce fait, la médiocrité
    triomphe sous le masque des limitations démocratiques... »

    L’Occident : un modèle... ?
    De quoi ?

    Comment l’Ouest a-t-il pu décliner, de son pas triomphal à
    sa débilité présente ? A-t-il connu dans son évolution des points
    de non-retour qui lui furent fatals, a-t-il perdu son chemin ? Il ne
    semble pas que cela soit le cas. L’Ouest a continué à avancer
    d’un pas ferme en adéquation avec ses intentions proclamées
    pour la société, main dans la main avec un progrès
    technologique étourdissant. Et tout soudain il s’est trouvé dans
    son état présent de faiblesse. Cela signifie que l’erreur doit être
    à la racine, à la fondation de la pensée moderne. Je parle de la
    vision du monde qui a prévalu en Occident à l’époque moderne.
    Je parle de la vision du monde qui a prévalu en Occident, née à
    la Renaissance, et dont les développements politiques se sont
    manifestés à partir des Lumières. Elle est devenue la base da
    la doctrine sociale et politique et pourrait être appelée
    l’humanisme rationaliste, ou l’autonomie humaniste :
    l’autonomie proclamée et pratiquée de l’homme à l’encontre de
    toute force supérieure à lui. On peut parler aussi
    d’anthropocentrisme : l’homme est vu au centre de tout.
    Il est universellement admis que l’Ouest montre la voie au
    monde entier vers le développement économique réussi, même
    si dans les dernières années il a pu être sérieusement entamé
    par une inflation chaotique. Et pourtant, beaucoup d’hommes à
    l’Ouest ne sont pas satisfaits de la société dans laquelle ils
    vivent. Ils la méprisent, ou l’accusent de plus être au niveau de
    maturité requis par l’humanité. Et beaucoup sont amenés à
    glisser vers le socialisme, ce qui est une tentation fausse et
    dangereuse. J’espère que personne ici présent ne me
    suspectera de vouloir exprimer une critique du système
    occidental dans l’idée de suggérer le socialisme comme
    alternative. Non, pour avoir connu un pays où le socialisme a
    été mis en oeuvre, je ne prononcerai pas en faveur d’une telle
    alternative. (...)

    Mais si l’on me demandait si, en retour, je pourrais proposer
    l’Ouest, en son état actuel, comme modèle pour mon pays, il
    me faudrait en toute honnêteté répondre par la négative. Non,
    je ne prendrais pas votre société comme modèle pour la
    transformation de la mienne. On ne peut nier que les
    personnalités s’affaiblissent à l’Ouest, tandis qu’à l’Est elles ne
    cessent de devenir plus fermes et plus fortes. Bien sûr, une
    société ne peut rester dans des abîmes d’anarchie, comme
    c’est le cas dans mon pays. Mais il est tout aussi avilissant pour
    elle de rester dans un état affadi et sans âme de légalisme,
    comme c’est le cas de la vôtre. Après avoir souffert pendant
    des décennies de violence et d’oppression, l’âme humaine
    aspire à des choses plus élevées, plus brûlantes, plus pures
    que celles offertes aujourd’hui par les habitudes d’une société
    massifiée, forgées par l’invasion révoltante de publicités
    commerciales, par l’abrutissement télévisuel, et par une
    musique intolérable.

    Tout cela est sensible pour de nombreux observateurs
    partout sur la planète. Le mode de vie occidental apparaît de
    moins en moins comme le modèle directeur. Il est des
    symptômes révélateurs par lesquels l’histoire lance des
    avertissements à une société menacée ou en péril. De tels
    avertissements sont, en l’occurrence, le déclin des arts, ou le
    manque de grands hommes d’Etat. Et il arrive parfois que les
    signes soient particulièrement concrets et explicites. Le centre
    de votre démocratie et de votre culture est-il privé de courant
    pendant quelques heures, et voilà que soudainement des foules
    de citoyens Américains se livrent au pillage et au grabuge.
    C’est que le vernis doit être bien fin, et le système social bien
    instable et mal en point.

    La vraie cause du déclin de
    l’Occident :
    Mais le combat pour notre planète, physique et spirituel, un
    combat aux proportions cosmiques, n’est pas pour un futur
    lointain ; il a déjà commencé. Les forces du Mal ont commencé
    leur offensive décisive. Vous sentez déjà la pression qu’elles
    exercent, et pourtant, vos écrans et vos écrits sont pleins de
    sourires sur commande et de verres levés. Pourquoi toute cette
    joie ?

    Comment l’Ouest a-t-il pu décliner, de son pas triomphal à
    sa débilité présente ? A-t-il connu dans son évolution des points
    de non-retour qui lui furent fatals, a-t-il perdu son chemin ? Il ne
    semble pas que cela soit le cas. L’Ouest a continué à avancer
    d’un pas ferme en adéquation avec ses intentions proclamées
    pour la société, main dans la main avec un progrès
    technologique étourdissant. Et tout soudain il s’est trouvé dans
    son état présent de faiblesse. Cela signifie que l’erreur doit être
    à la racine, à la fondation de la pensée moderne. Je parle de la
    vision du monde qui a prévalu en Occident à l’époque moderne.
    Je parle de la vision du monde qui a prévalu en Occident, née à
    la Renaissance, et dont les développements politiques se sont
    manifestés à partir des Lumières. Elle est devenue la base da
    la doctrine sociale et politique et pourrait être appelée
    l’humanisme rationaliste, ou l’autonomie humaniste :
    l’autonomie proclamée et pratiquée de l’homme à l’encontre de
    toute force supérieure à lui. On peut parler aussi
    d’anthropocentrisme : l’homme est vu au centre de tout.

    définitivement réalisé, et le monde se retrouve dans une cruelle
    crise spirituelle et dans une impasse politique. Et tous les
    succès techniques, y compris la conquête de l’espace, du
    Progrès tant célébré n’ont pas réussi à racheter la misère
    morale dans laquelle est tombé le XXème siècle, que personne
    n’aurait pu encore soupçonner au XIXème siècle. »

    Tous étaient dits en 1970 et il prophétisait que ce pouvait arriver à la Russie si elle copiait le modèle OCCIDENTAL !

    http://www.fichier-pdf.fr/timer.php?id=77638


  • Soi même Soi même 22 décembre 2012 13:54

    J’aime bien ceux qui dise non sans argument, en quoi ce réquisitoire Alexandre soljénistsyme est toujours d’actualité et prouve bien qu’il dit vrais !

    Sinon cela ne dérangerait pas autant de monde !


  • Wendigo Wendigo 22 décembre 2012 15:02


     Aux supo néo-libéralistes, je vous offre de quoi rêver 5mn :

    http://www.youtube.com/watch?v=6HEe2BwSRto

     rêver 5mn, mais pas plus, regardez la date ! smiley


    • jaja jaja 22 décembre 2012 15:28

      Et grâce à la solidarité sans faille avec Aurore celle-ci va être libérée (sous caution), sans doute ce soir.... Et comme en Août dernier j’espère la voir à la prochaine Université d’été du NPA.....

      Voici ce que dit Batasuna sur la mobilisation de ce matin :

      " Les 15 000 euros nécéssaires au paimement de la caution d’Aurore Martin ont été récoltés ce matin entre 9h et 11h au café des pyrénées à Bayonne et au bar Kalaka à saint Jean pied de port.

      Nous remercions très chaleureusement toutes les personnes qui se sont mobilisées, c’est grâce à la solidarité des habitants du Pays Basque Nord qu’Aurore pourra retrouver les siens vraisemblablement ce soir. Au total plus de 450 personnes, femmes, hommes, jeunes, vieux, familles, associations, élus... ont fait des dons allant de 5 à 100 euros
      . "


    • Soi même Soi même 22 décembre 2012 15:48

      Bof, c’est bien à cela qu’il va bien lui arrivé un jour, car tu nous prends pour des naïfs, c’est bien une mafia qui à pris le pouvoir en Russie et Poutine joue sur tous les tableaux, avec une justice vérolé !

      Ce n’est pas de cette Russie que je veux celle que d’ Alexandre Soljénistsyme souhait pour les Russes.

      Celle que tu défend es une caricature !


    • Wendigo Wendigo 22 décembre 2012 20:52


       Oui Antikon, c’est parce que la france et les usa, sont des démocraties ..... (non je n’ai pas bu, je fais de l’ironie smiley )


    • jaja jaja 23 décembre 2012 22:55

      Jaja n’a pas de Castafiore et encore moins Mélenchon... Anarcho-trotskiste est un concept idiot...depuis au moins Kronstadt... Par ailleurs je ne suis ni trotskiste ni anarchiste mais bon je perdrai mon temps à tenter de vous expliquer ça....

      La « dictature mondiale » en voila encore un concept à la con ! De quoi parlez-vous ? de l’impérialisme américain et de ses laquais dont la France ? D’une supposée gouvernance mondiale transcendant les divers blocs impérialistes ?

      Quand à la finance internationale vue comme ennemie c’est à mon avis bien réducteur... C’est le capitalisme dans son ensemble qui est l’ennemi des prolétaires et pas seulement la finance...internationale ou non...

      Et je ne suis pas non plus un défenseur de l’État bourgeois et si les peuples veulent leur indépendance le Droit à l’autodétermination existe pour tous... Même si je suis davantage favorable à dépasser le cadre étroit des frontières nationales je sais que pour s’unir encore faut-il être libre...

      Bon ça sera tout pour ce soir....


  • ELCHETORIX 22 décembre 2012 15:47

    Bonjour Eva et merci pour cet excellent article !
    Non seulement POUTINE a relevé économiquement et politiquement son pays , mais son action est un grand espoir pour tous les peuples des nations vampirisées par l’EMPIRE anglo-saxon et ses vassaux comme l’entité d’israèl et les vendus des pétro-monarchies du golfe persique .
    Hasta la victoria siempre pour tous les peuples opprimés .
    RA .


  • le moine du côté obscur 22 décembre 2012 15:58

    La seule solution pour un pays c’est d’avoir un pouvoir fort et visionnaire. La démocratie c’est pour les bisounours je n’y crois pas. Même la démocratie est une dictature, c’est la tyrannie de la majorité. D’ailleurs on voit des soi-disant démocrates critiquer la démocratie quand ça ne les arrange pas (référendum sur le TCE). Je préfère avoir affaire à un Poutine qu’à un Sarkozy, un Obama (suprême hypocrite) ou un quelconque dégénéré occidental « démocratiquement » élu. Ceci étant dit je ne considère pas Poutine comme un saint ou un homme parfait, je laisse ce genre de croyances aux bobos, gogos et zozos. Non je pense que la vision du monde défendue par la Russie est plus intéressante et rationnelle que celle défendue par les prédateurs atlantistes et leurs affidés. Ceux qui ont des réactions épidermiques et émotionnelles envers Poutine m’amuse et je leur conseille de retourner dans leur « joli monde » en noir et blanc. 


  • antyreac 22 décembre 2012 16:33

    Poutine l’ex du KGB n’est pas élus démocratiquement il faut le savoir

    il faisait bourrer les urnes avant les ékections

  • R-sistons R-sistons 22 décembre 2012 17:15


    Comment Poutine parle aux patrons, ce n’est pas Hollande-Flanby à Mittal ! http://www.resistance-politique.fr/article-rendez-moi-mon-stylo-102563487.html (vidéo ultra-courte mais faisant bien des envieux)

    Pour alimenter le débat : http://sos-crise.over-blog.com/article-pourquoi-il-est-important-de-soutenir-vladimir-poutine-a-lire-par-tous-109582910.html

    Oui Poutine a redonné sa fierté aux Russes, oui il a relevé le pays (économie, politique, militaire, et surtout autonomie vis-à-vis de l’Occident), oui il tient tête aux Yankees et à leurs alliés, et c’est pour ça que les Médias aux ordres le diabolisent, ils préfèrent les larves au pied des banksters comme en UE !

    Oui Poutine est l’homme qu’il faut pour un pays comme la Russie. Pourquoi plaquer, imposer peu démocratiquement le modèle « démocratique » occidental partout ? L’âme russe, vous la connaissez ? Des commentateurs ici, oui. Rappel : Ma mère était russe.

    Soljenitsyne, on ne retient de lui que sa critique de l’URSS pas celle de l’Occident à la fin de sa vie. Là censure ! eva


    • Aristoto Aristoto 22 décembre 2012 23:46

      Ma pauvre Damme ! Comment des procédé de propagandes issu directement de l’age staliniste peuvent encore avoir effet ici maintenant  !!! C’est criant de manipulation et de mensonge que ce court d’extrait mal joué par le patron même qui d’ailleurs ne joue pas du tout et se sait au bout de ravin !

      C’est vrai qu’à la nouvelle ère de la virilité, un arnaud mongbourg est beaucoup trop bourgeois lui n’est pas pret à chasser Mittal jusqu’à dans les chiottes !!!

      http://www.lefigaro.fr/medias/2007/06/07/20070607.WWW000000580_15529_1.jpg

      ( je me demande si agoravox non pas censure mais tout du moin met de coté les article atlantiste néo conservateur et pro américain ... !!! Parce que avec l’avalanche des signes d’idolaterie du bloc russo-syrien sur ce site je demande à ce que sur Agora il y ait l’équivalent d’article tout aussi con larbin du néo-bushisme ( meme si il est vrai nos média meanstream nous en abreuve déjà pas mal )


  • antyreac 22 décembre 2012 17:16

    Décidément les faschos d’AV adorent les dictateurs...


  • moussars 22 décembre 2012 18:35

    Parce qu’on condamne sans appel les crimes du clan occidental (crimes contre leur propre peuple après avoir mis à genou les autres peuples), il faudrait louer un autre sale type, milliardaire (sans doute le plus riche du pays maintenant, alors que les fonctions de président et de 1er ministre ne le permettent absolument pas) dont le pays a atteint un degré de corruption et de criminalité très mal perçu en Occident. Et les journaleux occidentaux, s’ils sont caricaturaux en occident, sont tout aussi minables lorsqu’ils parlent de la Russie de Poutine.
    Il a relevé le pays ? Il a relancé la deuxième guerre de Tchétchénie grâce au cours du pétrole qui remontait alors.
    Sans les immenses matières premières (gaz, pétrole, minerais, forêts...), la Russie, qui ne produit rien serait bien loin.
    Aucune réforme progressiste, digne de ce nom, n’a vu le jour, sous Poutine, une toute petite frappe de l’ex-KGB, qui souffre de complexes, jusque dans son attitude, sa diction et le choix de ses mots...
    Je pensais cela avant que moi et ma femme, séparément, assignons son pays devant la CEDH pour mauvais traitement, harcèlement, corruption, crimes de l’institution judiciaire... et auprès de laquelle ce dernier occupe le leadership, loin devant la Russie maintenant...
    C’est peut-être le manque total de discernement des révoltés contre l’Occident qui est le plus désespérément.
    Pourquoi louer des gens qui sont très dangereux, uniquement parce qu’ils s’opposent à d’autres salauds, par simple ambition primaire ?


    • babelouest babelouest 22 décembre 2012 18:56

      On ne peut que louer des gens, imparfaits comme tout le monde, qui osent s’opposer à la pire dictature qui soit, celle non de Washington, mais de New-York Downtown Manhattan. La pire, parce qu’elle se veut mondiale, et qu’elle n’hésite devant rien pour asseoir ses ambitions.

      Non, Poutine n’est pas un saint. Mais heureusement qu’il est là !


    • aliante 22 décembre 2012 20:07

      personne ne nous a demandé de choisir ,on reconnait un homme a ses actes
      et les actes du tsar de Russie vont dans le bon sens
      la différence entre poutine et l’empire zunien c’est que le premier n’a pas 50 000 milliards de dettes et de la fausse monnaie a écouler à tout prix au risque de vouloir déclencher un conflit généralisé pour arriver à ses fins


  • filo... 22 décembre 2012 18:52

    Afin d’éviter 4ème guerre mondial il est très important que la Russie et la Chine ne reculent pas en Syrie et en Iran.

    Il faut bloquer la machine infernale occidentale dans sa destruction de ce qui a été construit pendant ces 2000 ans.

    Les stopper fera un véritable tournant, comme la bataille de Stalingrad pendant la 2ème guerre mondiale.

    Vous les français vous ne ratez pas une occasion de vous venter d’être la plus grande démocratie au monde, berceau de droit de l’homme alors mobilisez vous afin de changer cette politique pro américaine et vassale de votre président et de son gouvernement.

    Vous l’avez élu pour qu’il fasse une vrai politique de gauche et progressiste. Or il fait pire que Sarkozy !

    Mobilisez vous pour l’obliger de changer ; s’il refuse alors destituez le !

    En cas d’échec les anglo-saxons alliés au sionistes nous préparent une misère noire que les cerveau de plus part d’entre nous n’imaginent même pas.


    • ELCHETORIX 22 décembre 2012 19:29

      Bonsoir , oui nous les Français de souche comme mézigue , comme les autres Français , nous avons hollande comme président qui est d’ailleurs à cette place par procuration car si l’autre « socialiste » n’était pas un obsédé de la queue envers les femmpes ce sreit , cet autre sioniste qui usurperait notre représentation nationale !
      Je n’ai bien entendu pas voté au 2éme tour des élections présidentielles , néanmoins je suis très content que « l’affreux », créature du NOM ait été déposé , il en sera de même pour « flamby » encore plus sioniste et atlantiste que l’autre hongrois !
      Je pense même que le locataire actuel du « palais » de la République « ne finira pas son mandat tellement il est au service de la City et wall street , les bildegergers qui , eux , » tirent les ficelles" et font ce monde si désespérant pour une grande partie de l’humanité .
      Mais comme l’empire romain , cet empire et son capitalisme financier et industriel finira par s’écrouler et un monde meilleur pourra se réaliser en stoppant entre-autre la surpopulation d’une manière humaniste et non par l’eugénisme.
      RA .


  • Feste Feste 22 décembre 2012 19:13

    Franchement, ce n’est pas parceque je ne supporte pas les instances US et leurs administrations successives que je vais accrocher mon wagonnet derriere le 1° proto-dictateur venu.

    Article aussi propagandiste et dythirambique qu’une ’une’ de TF1 sur Obama mais juste dans l’autre sens.
    Drole de façon d’imaginer un nouveau monde et je ne vois aucune résistance derriere cela.


  • aliante 22 décembre 2012 19:13
    • En ce qui concerne la démocratie française demandez à François Asselineau qu’il vous en parle ,la France est une dictature bien plus autoritaire que la Russie ou le verrouillage est bien ficelé par les médias et l’affaire des 500 signatures d’élus toujours sous pression de l’umps genre si tu signe on t’enlève les subventions ect ect......
    • les élites ont toujours leurs marionnettes à l’Élysée ,et la vie continue sans le peuple
    • traité de lIsbonne volé ,crises aides aux banques sans consulter personne
    • je ne crois pas que nous soyons en position de critiquer Poutine
    • en dehors de ça la Russie est raisonnable sur la question syrienne ,en empêchant l’empire de détruire ce pays pour y installer le chaos comme on a vu en Libye


    • Romain Desbois 22 décembre 2012 20:22

      Asselineau ? L’ami de trente ans de Pasqua ? C’est sûr qu’il sait ce que c’est la démocratie smiley


    • Soi même Soi même 23 décembre 2012 01:33

      Romain, visiblement t’as aucune idée du travail d’un haut fonctionnaire et tu ne tiens aucunement compte de que peut dire Asselineau au sujet de Pasqua et le pourquoi il en a pris ses distances !
      Tes toujours dans les idées fixes en cela tu es bien peu crédible dans ce que tu dis !


    • Romain Desbois 23 décembre 2012 07:54

      être accusé de peu de crédibilité par un croyant me fait toujours rire.

      Asselineau a mis trente ans pour comprendre qui est Pasqua ? Vous prenez les gens pour des billes ? on ne se refait pas une virginité comme ça. Pas avec moi . gardez vos arguments pour les gogos.


    • Soi même Soi même 23 décembre 2012 12:18

      @ romain sa j’ai compris « on ne se refait pas une virginité comme ça. Pas avec moi . » le contraire n’aurait étonné, on voit ici tout le condensé de ta bienveillance !!


    • Romain Desbois 23 décembre 2012 13:08

      Pourquoi serait bienveillant avec ceux qui sont malveillants ?

      C’est pas marqué bouffon .


    • Soi même Soi même 23 décembre 2012 19:32

      romain toujours aussi C !


    • Romain Desbois 23 décembre 2012 19:34

      Toujours aussi toi même smiley


  • jctheo 22 décembre 2012 19:15

    Excellent article.

    Les tentatives de déstabilisation de la Russie par ONG interposées est un scandale permanent qui passe inaperçu en Occident où la propagande permanente des USA et de son vassal Union Européenne est scandaleuse . Le plus grand ennemi de la paix dans le monde sont les USA et son caniche l’Union Européenne....Sachons résister en toute objectivité afin de préserver nos jeunes gens


  • tf1Goupie 22 décembre 2012 21:34

    « Non-alignée » ... ARF ! " Poutine est plébiscité ..." LoL !

    Amis gros naïfs et nostalgiques de la grandiose URSS et des ses chars (non alignés) bonsoir !


  • Hervé Hum Hervé Hum 22 décembre 2012 23:55

    Ce que je perçois c’est que Poutine est avant tout un nationaliste. Et cela passe avant son compte en banque, même s’il ne doit pas le négliger pour autant.

    C’est la seule chose qui ennui vraiment les yankee, enfin leurs dictateurs. Car ce que demandent ces derniers c’est que Poutine et les dirigeants chinois les rejoignent dans leur vision d’un monde dominé par la ploutocratie.

    Alors, Poutine dernier rempart contre la ploutocratisation du monde ? Que nenni, le nationalisme est la condition d’existence de la ploutocratie, le détruire c’est signer la fin des ploutocrates. Ce qu’il y a de bien c’est qu’ils ne le savent pas et même s’ils le savaient ils ne pourraient rien changer dans leur manière de faire.

    Ceci dit chère auteur, les nationalistes sont aussi néfastes que les ploutocrates. En fait jusqu’ici ils étaient les meilleurs alliés du monde, leur division scellera donc leur perte à tous les deux.


  • louphi 23 décembre 2012 00:03

    Jaja, Soi-même, tf1, antyréac et toute la clique de réacs anarchos

    Votre beuverie anarchiste débridée est complètement débilitante. Au point où vous en êtes, il n’est même pas sûr qu’il vous reste encore le moindre discernement. Jaja, plus trotskisme, plus anarchisme, c’est le summum de la déliquescence idéologique, politique et morale.


    • jaja jaja 23 décembre 2012 00:25

      Votre beuverie stalinienne débridée est complètement débilitante....Au point où vous en êtes, il n’est même pas sûr qu’il vous reste encore le moindre discernement... Louphi, plus stalinisme, plus poutinisme, c’est le summum de la déliquescence idéologique, politique et morale...

      Voila comment on peut répondre à un commentaire injurieux,certes, mais tout à fait vide et stupide, à l’image de ce qui sert de pensée à son auteur....


  • Soi même Soi même 23 décembre 2012 01:37

    @ louphi va faire ta révolution dans ton Goulag !


  • Méfrange 23 décembre 2012 09:21

    Pour y être allé, je dois dire que la Russie a bien changé. Les super-riches cotoient la misère dans un pays où ne pas se chauffer c’est la mort assurée. Si Poutine a fait un incontestable travail de redressement, il partait de si bas qu’en terme de qualité de vie, nous sommes (globalement) encore bie au dessus en France. On veut encore partir de Russie mais ça commence à changer (la Russie reçoit de plus en plus d’immigrants de travail venus des pays russophones). La respiritualisation religieuse orthodoxe cohabite avec un goût pour le mieux être matériel et les voyages dans les pays chauds (Egypte, Chypre, Turquie, Emirats arabes unis). Le feu couve encore sous la cendre dans le caucase du nord malgré deux guerres. Un sentiment sibérien spécifique émerge.
    Forcé par la conjoncture internationale de plus en plus instable, le gouvernement russe a été obligé de préférer les dépenses de modernisation militaires aux dépenses sociales. Il commence à s’attaquer à la corruption. Sa différence avec Hollande à qui on demande de s’attaquer aux banques, c’est qu’il a le courage de le faire. Mais il ne contrôle pas le désordre financier mondial, les fortunes fuient à l’étranger, le climat international devient très incertain. Il n’y a simplement personne pour le remplacer et comme un certain général avant lui en France il pourrait dire à sa population : « moi ou le chaos ». Dans ces conditions il est probable que la population russe fera bloc autour de Poutine.


  • louphi 23 décembre 2012 13:40

    Jaja

    « Voila comment on peut répondre à un commentaire injurieux, certes, .. »

    Mon commentaire à l’égard de jaja comme à l’égard de ses compères anarchistes n’est pas du tout injurieux. C’est juste un constat à partir du contenu de vos écrits. Il n’y a rien d’injurieux à constater que jaja est un anarchiste alors qu’il se fait le haut-parleur de l’anarchisme historique incarné par les Makhaïski, Trotski, Bakounine, etc. Nul doute que le contrebandier jaja préfère faire passer sa camelote anarchiste sous le manteau, sans se faire remarquer. Mais pas de chance pour jaja car l’anarchisme est déjà précédé d’une grande réputation consignée par les voix les plus autorisées :

    « L’anarchie est la loi de la société bourgeoise […] et l’anarchie de la société bourgeoise est le fondement de l’ordre public moderne, tout comme l’ordre public est pour sa part garantie de cette anarchie » (Karl Marx,- La Sainte Famille)

    « L’anarchisme, c’est un individualisme bourgeois à l’envers. » (Lénine- Thèses sur l’anarchisme)

    Il n’y a rien d’injurieux à constater que jaja est un trotskiste alors qu’il se fait le haut-parleur du trotskisme assumé par Alain Krivine, Olivier Besancenot, NPA, disciples de Trotski fondateur du trotskisme qui porte son nom. Nul doute que le contrebandier jaja préfère faire passer sa camelote trotskiste sous le manteau, sans se faire remarquer, en étant incognito. Pas de Chance pour jaja car l’hypocrisie, la dissimulation et le mensonge sont les traits caractéristiques du trotskisme. Et le trotskisme est un courant idéologique, politique et moral bien identifié qui ne date pas d’aujourd’hui :

    « Tous ceux qui soutiennent le groupe de Trotski soutiennent une politique de mensonge et de tromperie à l’égard des ouvriers, une politique dissimulant le liquidationnisme. (Lénine - Tome XV, p. 218, éd. russe.)

    « Le bloc des liquidateurs, de Trotski, des extrémistes, des Polonais, des bolchéviks-partiitsi, des menchéviks de Paris était voué à l’effondrement, car il était fondé sur l’absence de principes, l’hypocrisie et la phraséologie creuse. » (Lénine : « Les liquidateurs contre le Parti  », Œuvres complètes, tome XV, p. 461-463, éd. russe.

    C’est une constance de l’anarchisme, particulièrement sa version trotskiste, que d’amalgamer les tendances idéologiques les plus diverses de l’Histoire du mouvement ouvrier, tant révolutionnaires et progressistes que contre-révolutionnaires ou réactionnaires. Et cette pornographie idéologique de jaja atteint son comble lorsque jaja récupère Karl Marx pour le transformer en trotskiste et anarchiste dans une salade pourrie qu’il appelle « internationalisme ». Ainsi, nous dit jaja « Eh oui le Dupont Aignan, l’ancien de la French foundation qui fait ici l’éloge des frontières prétend démasquer Besancenot et l’internationalisme (et Marx, Trotski, Che Guévara, Makhaiski, Bakounine, et bien d’autres encore) .... ». Entasser Karl Marx et toute cette ribambelle de contre-révolutionnaires et opportunistes historiques dans une même fosse commune avec un tel aplomb, cela ne peut relever que de la paranoïa. Le contexte de la contre-révolution bourgeoise mondiale triomphante, de domination sans partage du capitalisme, favorise particulièrement la libre expression de cette paranoïa pseudo « internationaliste », récupératrice, anarcho-trotskiste, dans son rôle d’étouffoir de la conscience révolutionnaire prolétarienne. Cette paranoïa anarcho-trotskiste repose sur le manque d’aspiration véritable à l’émancipation des masses exploitées se traduisant par l’absence d’idée claire sur les moyens à utiliser, l’absence d’un minimum de méthodologie pour cette émancipation. L’anarchisme et son versant trotskiste, c’est la porte fermée à toute intelligence dans le mouvement ouvrier. C’est l’obscurantisme dans le mouvement ouvrier.

    Cet obscurantisme de l’anarcho-trotskisme, sur le plan politique, consiste à brouiller les pistes de son activisme contre-révolutionnaire. Cette attitude schizophrénique conduit à falsifier l’Histoire du mouvement ouvrier, à cacher volontairement les hauts et les bas de ce mouvement. Ainsi, aux fins de propagande, l’anarcho-trotskisme, de concert avec l’impérialisme, continue dogmatiquement à faire croire que l’empire russe post-stalinienne est toujours l’URSS de Staline. C’est une amnésie volontaire machiavélique que de ne pas vouloir tenir compte de l’un des plus grands bouleversements intervenus dans l’Histoire du mouvement ouvrier contemporain, à savoir la victoire de la contre-révolution anarcho-trotskiste en URSS par coup d’Etat trotskiste-kroutchévien. Pour l’anarchisme, la déstalinisation, ou débolchevisation de l’URSS par khroutchev n’a jamais existé, le « rideau de fer » n’a jamais existé, le capitalisme a toujours existé en URSS, de sorte que Vladimir Poutine est l’héritier de Staline. Cette attitude schizophrénique de l’anarchisme est évidemment ridicule parce que pathologique. Elle ne mérite même pas qu’on s’y attarde un instant. Les anarcho-trotskistes sont des couards cars ils sont incapables d’assumer leurs multiples vrais visages en public. Ils ont toujours besoin de masques de protection.

    Cet obscurantisme schizophrénique anarcho-trotskiste se pratique à surtout coups de mensonges et d’affabulations même les plus grotesques. Par exemple, selon jaja « Staline était un « campiste » et n’aurait pas toléré une révolte dans un pays dépendant de sa zone d’influence.... ». On remarquera que cette accusation massue de jaja, à l’encontre de Staline, est formulée au conditionnel. Ce qui pose le problème de la sincérité et donc de la bonne moralité de jaja. Tout l’art des anarchistes et des trotskistes, dont jaja, consiste à calomnier gratuitement, à renvoyer sur les autres leurs propres intolérances et bassesses. Si jaja pouvait aspirer tant soit peu à la « tolérance », il se garderait bien de baver en permanence sur le marxisme. Mais, que peut-on attendre d’autre des jaja-dépendants habitués à des beuveries anarchistes et plongés dans la déliquescence idéologique, politique et morale.


    • jaja jaja 23 décembre 2012 14:07

      "jaja est un anarchiste alors qu’il se fait le haut-parleur de l’anarchisme historique incarné par les Makhaïski, Trotski, Bakounine, etc."

      Je me suis arrêté là.... Si Bakounine se réclame effectivement de l’anarchie ce n’est le cas ni pour Trotski ni pour Makhaïski...
      Partant de ces idioties de Louphi à quoi bon lire la suite en espérant une analyse politique sérieuse.....


  • jaja jaja 23 décembre 2012 14:28

    Je note donc que tout comme le paranoïaque Louphi part de prémisses faussées pour construire un raisonnement qui se tient en apparence mais complètement faux car biaisé au départ...

    Ce crétin s’il avait un jour une once de pouvoir ferait un excellent chef de goulag ou même puisqu’il vient ici en renfort de ses amis fascistes de camp de concentration... Ne jamais tourner le dos à ce genre de type....


  • louphi 23 décembre 2012 23:47

    Jaja

    « Je me suis arrêté là.... Si Bakounine se réclame effectivement de l’anarchie ce n’est le cas ni pour Trotski ni pour Makhaïski... »

    Tout d’abord, je n’ai pas écrit que Trotski et Makhaïski se réclamaient eux-mêmes de l’anarchie. Cette affirmation gratuite est le fruit d’un cerveau dystrophié par le jaja.

    Ensuite, je comprends que ce qui est évident pour moi ne le soit pas forcément pour un cerveau atteint de dystrophie aiguë. J’accepte donc encore de jouer les éclaireurs.

    Les anarchistes et les trotskistes sont une fratrie sur le plan tant idéologique que politique. Les individus qui composent cette fratrie de la contre-révolution bourgeoise se veulent insaisissables car ce sont des gens toujours à multiples faces. C’est particulièrement le cas de Trotski qui fut, entre autres caractérisations, qualifié de « voltigeur » par Lénine :

    « Les vieux militants marxistes russes connaissent bien Trotski et il est inutile de leur en parler. Mais la jeune génération ouvrière ne le connaît pas et il faut lui en parler, car c’est là une figure typique pour les cinq groupes étrangers qui flottent entre les liquidateurs et le Parti. Au temps de la vieille Iskra (1901-1903), ces éléments hésitants qui allaient continuellement des économistes aux iskristes et vice-versa, avaient été surnommés les « voltigeurs ». (Lénine - Sur la violation de l’unité au cri de : « Vive l’unité ! », Œuvres complètes, t. XVII, p. 393-394, éd. Russe).

    Trotski était donc un opportuniste particulièrement coriace qui mangeait à toutes les sauces, y compris la sauce de l’anarchisme. La caractéristique principale de l’anarchisme est la négation de la nécessité de l’Etat dans le processus de transition de la société capitaliste à la société communiste. Cette négation anarchiste de l’Etat de dictature du prolétariat était présente chez Trotski. Ainsi, en bon anarchiste qui se respecte, Trotski portait en lui, tout comme Makhaïski, la haine de l’intelligentsia révolutionnaire prolétarienne. Chez Trotski, cette haine se manifestait contre l’Etat de dictature du prolétariat, la « Nomenklatura » selon la terminologie anarchiste, qu’il cherchait à détruire :

    « Aussi, déclarons-nous, au nom du Parti tout entier, que Trotski mène une politique hostile au Parti, qu’il détruit la légalité du Parti, qu’il s’engage dans la voie des aventures et de la scission. » (Lénine - Tome XV, p.65, éd. Russe).

    Quant à Makhaïski, l’Etat marxiste-léniniste avait déjà caractérisé le makhaïevskisme comme étant « une théorie anarchiste petite bourgeoise, avant-garde des chômeurs, des miséreux et même des voyous » (Pravda N°50, 2.3.1926). En outre, la fratrie anarchiste elle-même classe Jan Waclav Makhaïski  dans sa liste des Théoriciens de l’anarchisme (1). Ce ne sont là que des proximités avec l’anarchisme qui ne démontrent pas que Makhaïski lui-même se soit perçu comme étant anarchiste, répliquera certainement l’anarcho-trotskiste jaja. Mais, point besoin d’aveu personnel d’appartenance à une tendance idéologique et surtout politique. L’analyse des discours oraux ou écrits suffit. En effet, l’anarchisme se contente de décréter « la démocratie directe », « le communisme tout de suite », « l’expropriation du savoir des intellectuels » par une grève générale, « la répartition des biens de la civilisation, dans leur totalité, de façon égalitaire ». Tout cela par quel moyen ? A cette question fondamentale, l’anarchisme reste muet, dans le meilleur cas évasif. Quelles que soient ses formes d’expression, le socle de l’anarchisme est toujours le même : la négation de l’Etat prolétarien comme instrument transitoire du capitalisme au communisme. Et c’est à partir de ce socle anarchiste de la négation de l’Etat que Makhaïski théorise, en particulier dans son fameux ouvrage anarchiste intitulé « Le socialisme des intellectuels ». Makhaïski s’en prend ainsi à l’appareil d’Etat socialiste.

    Toutefois, contrairement au vieil anarchisme bakouninien sans tactique, le makhaïevkisme (makhaïevchtchina), qui avait grandi dans le lit du vieil anarchisme russe de l’époque tsariste, s’adapte, se montre plus subtil, plus rusé et se donne une tactique de désorganisation de l’Etat dans la période de dictature soviétique du prolétariat. Ainsi, au lieu de  théoriser frontalement contre l’Etat soviétique, la nouvelle critique anarchiste s’invente une classe, « la classe des intellectuels » qui devient ainsi sa cible privilégiée. Nul doute qu’en ciblant la soi-disant « classe des intellectuels », le nouvel anarchisme makhaïevskien vise en fait à tarir la base de recrutement des agents de l’Etat par le découragement des éléments aptes à assurer le fonctionnement indispensable de l’Etat soviétique. Au bout du compte, le résultat est le même que celui du vieil anarchisme bakouninien : l’arrêt de la dictature du prolétariat par dislocation de l’Etat soviétique. Ce résultat serait à coup sûr heureux et merveilleux s’il n’y avait plus aucun risque pour le maintien du « communisme » makhaïevskien, par exemple s’il n’y avit plus de classe en URSS, s’il n’y avait plus de capitaliste aux frontières ou dans un coin quelconque du globe terrestre se préparant à renverser militairement le « communisme » makhaïevskien, à s’emparer de son territoire pour y restaurer le capitalisme. C’est cette utopie que l’Etat soviétique sous Staline avait dénoncée avec perspicacité en caractérisant le makhaïevskisme comme étant un « courant petit-bourgeois, réactionnaire, proche de l’anarcho-syndicalisme » (Encyclopédie soviétique – Moscou, 1938, tome 38, p.493).

    Il va sans dire que pour le marxisme, « Entre la société capitaliste et la société communiste, se place la période de transformation révolutionnaire de celle-là en celle-ci. A quoi correspond une période de transition politique où l’Etat ne saurait être autre chose que la dictature révolutionnaire du prolétariat  » (Marx- Critique du programme de Gotha). Cependant, loin de prôner le maintien éternel de l’Etat, et contrairement à l’anarchisme qui rejette tout Etat et veut l’instauration du communisme tout de suite par une baguette magique, le marxisme quant à lui prévoit et prépare les conditions de l’extinction progressive de l’Etat. Au terme de ces conditions, « L’Etat s’éteint, pour autant qu’il n’y a plus de capitalistes, plus de classes et que, par conséquent, il n’y a pas de classe à mater. » (Lénine – L’Etat et la révolution).

    ________________ 

    (1) http://savoir-du-monde.fr/Jan_Waclav_Makha%C3%AFski


    • jaja jaja 24 décembre 2012 10:01

      "Les anarchistes et les trotskistes sont une fratrie sur le plan tant idéologique que politique."

      Si Louphi le dit ! smiley
      Encore une fois Louphi par de prémisses faussées pour mener une démonstration spécieuse....Peu importe, selon lui, qu’anarchistes et trotskistes se déchirent sur la question politique essentielle de la répression de Kronstadt par les bolchéviks.... Les anarchistes soutenant les marins mutinés et Trotski les qualifiant d’anarchistes et de perits-bourgeois ...

      Ce qu’écrivait le soviet de Kronstadt est d’un grand intérêt pour comprendre le clivage opposant les mutins aux bolchéviks, comme à Trotski d’ailleurs : « Il est clair que le parti communiste russe n’est pas le défenseur des travailleurs qu’il prétend être. Les intérêts des travailleurs lui sont étrangers. S’étant emparé du pouvoir, il n’a plus qu’une seule crainte : le perdre et c’est pourquoi il croit que tous les moyens lui sont bons : calomnie, violence, fourberie, assassinat, vengeance sur la famille des rebelles. […] Ici, à Cronstadt, nous avons posé la première pierre de la troisième révolution qui fera sauter les dernières entraves des masses laborieuses et ouvrira toute grande la voie nouvelle de la créativité socialiste. […] Sans coup férir, sans qu’une goutte de sang ait été versée, le premier pas a été franchi. Les travailleurs ne veulent pas de sang. Ils ne le verseront que réduits à l’autodéfense. […] Les ouvriers et les paysans ne cessent d’aller de l’avant, laissant derrière eux l’Assemblée constituante et son régime bourgeois, la dictature communiste, sa Tchéka et son capitalisme d’État  »

      Bon passons.... Pour ce qui est de la pensée de Makhaiski, autant le lire que de croire sur parole Louphi le défenseur de la Nomenklatura exploiteuse stalinienne...

      Un extrait ici (quand on sait qu’il est décédé en 1926 sa clairvoyance sur le devenir de l’URSS ne devrait pas passer inaperçue)...
      http://kropot.free.fr/Makhaiski-revouv.htm

      Quand à Lénine dont Louphi nous assène citation sur citation posons nous la question du pourquoi le salaire aux pièces était considéré sous son leadership comme forme normale du salaire ouvrier alors que le même Lénine s’en prenait vivement avant 1914 au système Taylor système pour extorquer de la sueur....

      Je pourrai continuer sur la NEP (instaurée après le soulèvement de Kronstadt) qui en rétablissant le capitalisme scellait l’alliance de la bourgeoisie et de la Nomenklatura contre la classe ouvrière...mais bon...

      Sous Staline l’affaire était réglée depuis longtemps, les soviets pluralistes liquidés et le capitalisme d’État fermement instauré avec à sa tête les nouveaux exploiteurs de la Nomenklatura dont les enfants et petits-enfants passeront au capitalisme privé en s’appropriant sans vergogne les biens du peuple russe...


    • louphi 25 décembre 2012 22:56

      jaja

      « Encore une fois Louphi part de prémisses faussées pour mener une démonstration spécieuse....Peu importe, selon lui, qu’anarchistes et trotskistes se déchirent sur la question politique essentielle de la répression de Kronstadt par les bolchéviks.... Les anarchistes soutenant les marins mutinés et Trotski les qualifiant d’anarchistes et de petits-bourgeois ... »

      Sur le plan psychologique, on peut résumer l’anarchisme comme étant la phobie de l’ordre et de la discipline collectives  Sur le plan philosophique, l’anarchisme est un courant de pensée d’essence libertaire qui prône l’instauration d’une société sans classe qu’on appelle encore société communiste. Cependant, l’anarchisme ne propose aucun plan, encore moins une méthode pratique pour atteindre concrètement son but. Sur le plan politique, l’anarchisme rejette sans distinction toute notion d’Etat dans la société.

      Devant l’absurdité pathologique d’une telle pensée, les anarchistes, adeptes de l’anarchisme, essaient de se rattraper en se mêlant du mouvement ouvrier collectif. Or, tout mouvement social collectif, pour exister et avoir des chances d’aboutir, nécessite un minimum d’idées cohérentes et d’organisation, supposant un minimum de discipline. Cette exigence idéologique et organisationnelle est encore d’autant plus rigoureuse pour le mouvement ouvrier que celui-ci doit combattre et vaincre un ennemi extrêmement puissant qui expérimente sa domination depuis plusieurs siècles. En s’ingérant ainsi dans le mouvement ouvrier, les anarchistes se heurtent  très vite à la rigueur qu’impose, non seulement l’idéologie, mais aussi l’organisation pratique, au sein d’un parti politique monolithe centralisé, observant une discipline de fer confinant à la discipline militaire, avant-garde du prolétariat. C’est cette idéologie et cette organisation monolithe et disciplinée qu’incarne le marxisme, doctrine de Karl Marx, Friedrich Engels, Lénine et Staline basée sur l’étude scientifique de la société.

      Ainsi donc, face à la rigueur qu’impose le succès du mouvement ouvrier partisan, l’anarchisme rebuté, désemparé, entre en rébellion contre le parti et, bien sûr naturellement, contre l’Etat de dictature du prolétariat. Cette rébellion anarchiste, qui constitue une aubaine pour la bourgeoisie, peut prendre diverses formes parmi lesquelles les vieux courants anarchistes saint-simoniste, fouriériste et bakouniniste qualifiés par Marx et Engels de « communisme critico-utopique » ainsi que l’anarchisme syndical ou anarcho-syndicalisme. Cette rébellion anarchiste contre le mouvement ouvrier révolutionnaire s’exprime par divers mots d’ordre et slogans ronflants, de diversion, parmi lesquels les expressions telles que « la dictature bureaucratique », « la nomenklatura », « le socialisme des intellectuels », « la bureaucratie stalinienne », « le socialisme autogestionnaire », « la démocratie directe », « la fédération des communes ouvrières », etc.

      Dans le cadre de la Grande Révolution d’Octobre 1917 en Russie, l’anarchisme s’est manifesté aussi sous diverses formes suivant les circonstances et la personnalité de chaque courant porteur. Dans la phase de la guerre civile, les plus en vue de ces groupes anarchistes sont entre autres : l’« Opposition Ouvrière » (Chliapnikov, Medvédev, Kollontaï, d’autres encore), les « Centralistes Démocrates » (Sapronov, Drobnis, Bogousiavski, Ossinski, V. Smirnov, d’autres encore), les « Communistes de Gauche » (Boukharine, Préobrajenski).

      « L’"Opposition Ouvrière" était en fait un groupe anarcho-syndicaliste de lutte contre le Parti. Le groupe du « centralisme démocratique » réclamait la liberté complète des fractions et des groupements. Ces gens, tout comme les trotskistes, cherchaient à compromettre, le rôle dirigeant du Parti dans les Soviets et les syndicats. Lénine les qualifia de fraction des « plus forts braillards », et leur plate-forme, de plate-forme menchévico-socialiste-révolutionnaire. » (Histoire du Parti Communiste (bolchevique) de l’URSS – 1938)

      On comprend donc qu’il n’est, ni surprenant, ni étonnant, que les diverses nuances anarchistes enkystés dans le mouvement ouvrier puissent se déchirer entre elles tout en restant une fratrie coalisée dans la désorganisation, la démobilisation et le désarmement du mouvement ouvrier révolutionnaire. Par exemple, cette coalition des courants anarchistes et oppositionnels les plus contradictoires a été le fer de lance de la contre-révolte réactionnaire de Cronstadt en 1921 pendant la période de la guerre civile ayant accompagné la révolution d’Octobre 1917 :

      « L’émeute contre-révolutionnaire de Cronstadt fut un exemple patent de la nouvelle tactique de l’ennemi de classe. Elle commença huit jours avant l’ouverture du Xe congrès du Parti, en mats 1921. A la tête de l’émeute se trouvaient des gardes blancs liés aux socialistes révolutionnaires, aux menchéviks et à des représentants d’Etats étrangers. La volonté des émeutiers de rétablir le pouvoir et la propriété des capitalistes et des grands propriétaires fonciers, ils cherchèrent à la dissimuler au début sous une enseigne « soviétique » ; ils formulèrent le mot d’ordre : « Les Soviets sans les communistes ». La contre-révolution entendait exploiter le mécontentement des masses petite-bourgeoises et tout en se couvrant d’un mot d’ordre pseudo-soviétique, renverser le pouvoir des Soviets. ».(idem)

      Mais, l’activité subversive anarcho-trotskiste souterraine, ininterrompue, soutenue et parrainée par le sionisme et l’impérialisme euro-américain aura raison de la dictature du prolétariat en 1953 par coup d’Etat trotskiste-khroutchevien ayant vu l’assassinat de Staline et des principaux dirigeants de l’Etat Soviétique. Ce coup d’Etat trotskiste-khroutchevien marque la fin de l’URSS, la restauration du capitalisme en Russie et le retour à l’empire impérialiste russe.


  • Martha 24 décembre 2012 15:40

    Les article courts, clairs et puissants sont les meilleurs.

     Merci Eva pour cette vidéo qui nous transmet l’essentiel : la vérité.


  • Christoff_M Christoff_M 14 janvier 2013 22:04

    Ce pays est bien gênant et Poutine est un salaud, il n’a plus de dettes envers les banques occidentales ou américaines...

    Un comble !!! donc c’est un salaud, un anti occidental voir un antisémite !!!


Réagir