mardi 18 avril - par Aimé FAY

Présidentielle 2017 : l’électeur est-il pris pour un gogo ?

Gogo : homme crédule et niais, facile à tromper (dictionnaire Le Petit Robert). Dans cet esprit, depuis le début de la campagne présidentielle, le corps électoral a entendu tout et le contraire de tout en termes économique et social. Il y en a pour tout le monde. Nous devrions donc être contents !

Que nenni ! car dans le tout et le n'importe quoi… il y a souvent des choses contraires à certaines de nos valeurs et même parfois à notre liberté d'aller et venir, notamment en Europe, sans avoir à montrer patte blanche aux frontières terrestres, maritimes et aériennes. Là, chaque électeur, dont nous sommes naturellement, se demande si les candidat(e)s le prennent pour un gogo... comme d’habitude.

Quel est donc le motif de notre questionnement un peu courroucé ?

Beaucoup des prétendants à la fonction suprême, dont notamment Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen nous promettent monts et merveilles : hausse importante des salaires et/ou du pouvoir d'achat, création de plusieurs millions d'emplois, spectaculaire baisse des impôts pour l'une et 100% d'impôt au-delà de 33 000 euros de revenu annuel pour l'autre, sortie de l'Europe et l'euro… et bien sûr : la fameuse rupture républicaine avec le passé. Selon les derniers sondages, quelque 40% sont d'accord avec tout cela !

Même Benoit Hamon y va de sa petite musique… juvénile. Tel un collégien brillant − de 50 ans quand même − il ne veut pas quitter l'Union européenne ni sortir de l'euro… pour autant que l'Allemagne accepte de faire comme il dit. En pleine crise d'adolescence, pourrait-on dire ! Selon les sondages quelque 10% (soyons généreux !) sont d'accord avec lui.

Si on ajoute les 8 ou 9% que recueilleraient les "petits" candidats, c'est presque 60% de l'électorat qui serait pour élire l'une ou l'un d'entre eux comme chef de l'État. Est-ce bien rationnel ?

La vraie question est peut-être la suivante : pourquoi, nous gogos, sommes-nous si prompts à croire les fadaises économiques et sociales que nous promettent la plupart des candidat(e)s ?

Nous sommes assurément "crédules et niais", mais nous sommes, avant tout et surtout, "faciles à tromper"… comme l'énonce Le Petit Robert.

Nous sommes faciles à tromper, car notre culture économique et sociale est presque nulle. Notre éducation nationale n'enseigne pas l'économie, sauf à quelques privilégiés qui ont la chance d'être au lycée en section SES ou S − s'ils ont pris l'option éco. Et, là encore, les sciences économiques et sociales ne sont enseignées que de manière embryonnaire et surtout hors-sol.

Ainsi, combien de millions d'électrices et d'électeurs n'ont aucun rudiment économique et social ? 10, 20, 30, voire même 35 millions sur un stock de 47 millions en âge de voter ?

Combien d'entre nous peuvent comprendre qu'on ne peut pas distribuer de l'argent à tout le monde − raser gratis, comme l'on dit souvent − sans l'avoir économisé avant ou sans pouvoir l'emprunter… à quelqu'un, résident ou non-résident, qui nous fera confiance, car il connaîtra la capacité de notre économie à le rembourser ?

Enseigner le B.A. BA de l'économie dès l'école primaire, au CE2 − nous l'avons expérimenté, et ça marche 1 − devrait être l'un des objectifs du siècle, à relever pour l'élu du 7 mai 2017.

Nous sommes aussi faciles à tromper, car l'instruction morale et civique n'est plus vraiment enseignée à l'école primaire et même après.

Comment peut-on comprend qu'aujourd'hui, 18 à 20% du corps électoral pense qu'il serait tout à fait normal d'élire, le 7 mai 2017, une personne − François Fillon − ayant la justice à ses trousses. Cela, sous le seul prétexte qu'il prétend sortir la France de la terrible faillite dans laquelle François Hollande l'a mise. Les chiffres parlent contre lui (François Fillon) et pourtant, par absence de culture économique, mais aussi de morale et de civisme, beaucoup aimeraient le voir, à nouveau, à la tête de notre pays. La leçon de 2007-2012 ne leur a pas suffi !

Sommes-nous à ce point de gros gogos ?

Oui ! Mais, nous avons − une fois encore − une très bonne excuse : c'est la faute de notre école qui n'a pas fait de nous de véritables citoyen(ne)s à même de penser (le "cogito, ergo sum" de Descartes) et donc de juger par nous-mêmes, directement comme des grands, aussi objectivement que possible.

Nous, nous voterons pour vous, Emmanuel Macron. Vous qui ne promettez pas aux gogos que nous sommes encore, tout et son contraire. Vous qui serez respecté, car aujourd'hui respectable sur le plan économique et social, mais aussi sur celui de la morale, de l'éthique... et de la probité.

Faites de notre école primaire, une école qui forme des citoyen(ne)s ayant de bonnes bases en économie ainsi qu'en termes de morale et de civisme. Faites cela, afin que les gogos que nous sommes n'aient plus à donner raison à Proudhon quand il écrivait : "Le peuple, incapable encore de juger sainement ce qui lui convient, applaudit également aux idées les plus opposées, dès qu'il entrevoit qu'on le flatte : il en est pour lui des lois de la pensée comme des bornes du possible ; il ne distingue pas mieux aujourd'hui un savant d'un sophiste, qu'il ne séparait autrefois un physicien d'un sorcier." 2

 

1. avec seulement une dizaine de minutes par semaine, durant 6 mois, l'enfant a appris quelques rudiments sur : l'offre, la demande et les prix (pourquoi ils montent, pourquoi ils baissent) ; les biens et les services ; le marché, le commerce et les échanges ; les revenus, la consommation, l'épargne et a compris l'équation R = C + E ; l'entreprise, la production, l'inflation, etc. Ainsi que quelques éléments d'économie politique. Exemple : pourquoi il y a la "gauche" et la "droite" … c'est lui parler de la place dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale de 1789. La noblesse et le clergé − à droite − et le tiers état − à gauche. L'enfant curieux de nature et très agile intellectuellement est aujourd'hui, discrètement, très fier de cette culture... déjà supérieure à beaucoup d'adultes votant. Notre démarche montre qu'il est possible d'enseigner cela à l'école primaire. Pourquoi pas durant le périscolaire, sous forme de jeux, pour les enfants volontaires et motivés ?

2. Lettre à Messieurs les Membres de l'Académie de Besançon. Paris, le 30 juin 1840.

 

Crédit photo : Jacqueslanciaut.com



70 réactions


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 18 avril 10:35

    À l’auteur :
    « Nous sommes faciles à trompercar notre culture économique et sociale est presque nulle. »

    4 candidats dans un mouchoir de poche parce que sans véritable Programme Socio-Économique innovant, progressiste et réaliste.
    Présidentielle 2017 : Et l’idéologie ?...
    http://www.sincerites.org/2017/03/presidentielle-2017-et-l-ideologie.html


  • BA 18 avril 10:49

    A propos de la soi-disant « Europe sociale » :


    De 1979 à 2014, un résumé ahurissant des promesses de la gauche européiste.


    Cela fait 35 ans qu’ils nous promettent que l’Europe va nous donner le progrès social …


    … et cela fait 35 ans que nous obtenons exactement le contraire !


    La video dure 4 minutes 32 :


    https://www.youtube.com/watch?v=qzV52nNCvB0


    • LE CHAT LE CHAT 18 avril 12:54

      @BA

      Fantastique ! on voit vraiment qui prend les français pour des imbéciles !


    • JL JL 18 avril 13:05
      BA,
       
      ’’cela fait 35 ans que nous obtenons exactement le contraire  !’’
       
       vous avez peut-être remarqué comme moi que cela fait 60 ans et que c’est la droite qui dirige le pays.
       
       La droite, vous en l’occurrence ici, se prévaut de ses turpitudes en accusant la gauche de mentir comme elle si elle arrive au pouvoir.
       
       La gauche mentirait si pour gagner les élections, faisait des promesses de droite. Mais cela, pas plus que la neige en été sous les tropiques ne s’est jamais vu, et jamais on ne le verra.

    • JL JL 18 avril 13:24

      BA, LE CHAT,

       
       en cas de duel Le Pen Mélenchon, à votre avis, pour qui le Medef par la voix de Gattaz ,appellera-t-il à voter ?
       
       Votre incapacité à répondre simplement à cette petite question prouve définitivement que vous êtes dans la contradiction et le mensonge.

    • LE CHAT LE CHAT 18 avril 13:29

      @JL
      pour Méluche , car c’est un Franc maçon pro européen

      le FN est leur ennemi au Medef , il y a même aujourd’hui un appel de 25 prix nobel de l’économie ( des ultralibéraux à ne pas voter nationaliste


    • JL JL 18 avril 14:17

      @LE CHAT
       

       Hé bien non : ils appelleraient à voter pur Le Pen parce que c’est une médiocrité qui sera beaucoup plus facile à corrompre.
       
      En plus, aucune fortune n’aura envie de s’évader ; aucun patron n’aura envie de délocaliser.
       
       Ce n’est pas par hasard si le dégagisme est un paramètre assumé par Mélenchon et pas du tout par Le Pen.

    • LE CHAT LE CHAT 18 avril 14:49

      @JL
      c’est bien que tu es conscient que ton Chavez d’operette va faire fuir les entrepreneurs et transformer la France en pays du tiers monde comme le Venezuela

      Qui voudrait subir une fiscalité confiscatoire à 90%

      ses amis artistes vont rejoindre les autres en Suisse ...


    • JL JL 18 avril 15:04

      @LE CHAT
       

       mais bien entendu que j’en suis conscient.
       
      Mais i Mélenchon n’était qu’un Chavez d’opérette, à la manière Le Pen,, vous n’auriez rien à craindre. 
       
       Vous n’avez vraiment aucune suite dans les idées.
       
       Ce n’est pas Chavez qui est responsable du marasme au Venezuela, ce sont les capitalistes félons qui font toujours ça quand les peuples votent à gauche. 

    • JL JL 18 avril 15:07

      @LE CHAT
       

       et ne me tutoyez pas, svp, je déteste ces familiarités déplacées.

    • Le421 Le421 19 avril 09:19

      @LE CHAT
      ses amis artistes vont rejoindre les autres en Suisse ...

      Et surtout, changer de nationalité, sinon...
      Impôt différentiel !!

      Comme chez les « bolchéviques » américains...

      Caramba !! Raté.


  • JL JL 18 avril 10:50
    Dimanche, les Français auront à choisir entre : 
     

    - L’un des deux candidats conservateurs, qui sont : à droite un vieux renard, escroc avéré sans vergogne ; et au centre, un perdreau de l’année corrompu jusqu’à la moelle ; 
     
    - le changement avec, à l’extrême droite, et on sait ce que ça veut dire, Marine Le pen ;
     
    - le vrai changement, avec la France insoumise et jean-Luc Mélenchon la bête noire de tous les prédateurs que comptent les pouvoirs économique et financier.

  • Arcane Arcane 18 avril 10:55

    A propos de gogos, Marine le Pen prend vraiment ses électeurs pour des cons :

    « avec moi il n’y aurait pas eu les attentats du Bataclan, avec moi il n’y aurait pas eu de Mohamed Merah » !

    Plus c’est gros, plus ça passe chez les bas du front !


    • Tribidule Tribidule 18 avril 11:09

      @Arcane


       Elle a peut-être bien raison puisque tous ces événements sont la conséquence directe du laxisme envers la diffusion de l’idéologie salafiste.

    • Arcane Arcane 18 avril 16:28

      @Tribidule

      https://oeilsurlefront.liberation.fr/les-intox/2017/04/18/non-marine-le-pen-n-aurait-pas-empeche-les-attentats_1563457

      (...)"Non, le tueur de Nice n’était pas fiché S

      Ainsi, Marine Le Pen aurait empêché l’attentat de Nice. Comment ? « Le tueur de Nice, un délinquant tunisien, tout comme celui de Villejuif, algérien, tous deux fichés S, n’auraient pas eu le droit de rester en France », a-t-elle affirmé hier devant 6 000 personnes. Sauf que contrairement au suspect de Villejuif Sid Ahmed Glam, le tueur de Nice était, lui, inconnu des services de renseignement. La radicalisation de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, tunisien, reste encore mystérieuse. Il « n’avait jamais fait l’objet de la moindre fiche ni du moindre signalement de radicalisation », avait souligné le procureur de Paris, François Molins, au lendemain de l’attentat, mais était uniquement connu pour des faits de droit commun tels que « menaces, violences, vol et dégradations commis entre 2010 et 2016 ».

      Non, les frères Kouachi n’avaient pas de casier judiciaire avant leur majorité

      Invitée ce matin sur RTL à revenir sur ses propos de la veille, Marine Le Pen a assumé, rajoutant une couche d’intox, d’abord en évoquant les frères Kouachi : « Avec les mesures que je veux mettre en œuvre, MM. Kouachi et Coulibaly n’auraient pas obtenu la nationalité française, parce que lorsqu’ils ont eu 18 ans, ils avaient un casier judiciaire long comme un jour sans pain. Donc ils n’auraient pas eu la nationalité, et parce qu’ils étaient des délinquants, ils auraient été renvoyés de France. »

      Nous avions déjà consacré en 2015 un désintox au discours du FN affirmant que ses mesures auraient évité les attentats, et déjà, nous avions expliqué que cette affirmation du FN concernant les auteurs des attentats de Charlie Hebdo n’avait aucun sens. Conditionner l’octroi de la nationalité au moment de la majorité à la virginité du casier est bien un axe du programme de Marine Le Pen… Mais cela n’aurait en rien empêché les frères Kouachi d’avoir la nationalité française. Car les frères Kouachi, à 18 ans, n’avaient pas de casier. Ni long comme un jour sans pain, ni court. Saïd Kouachi n’a jamais été condamné. Cherif Kouachi l’a été majeur. Et même dans une France FN, où l’on promet de n’accorder la nationalité française aux jeunes nés en France de parents étrangers que s’ils ont des casiers vierges, cela n’aurait donc rien changé. Les frères Kouachi seraient donc devenus français. N’en déplaise à la démagogie frontiste.

      Non, les autres terroristes n’étaient pas tous des étrangers fichés S

      Après avoir raconté n’importe quoi sur le casier judiciaire des frères Kouachi, Marine Le Pen a embrayé sur RTL sur les autres auteurs des attentats. « Les autres étaient étrangers fichés S. Or je compte expulser immédiatement l’intégralité des fichés S étrangers pour liens avec le jihadisme », assure-t-elle. Là encore, expulser des étrangers ayant des liens avec le terrorisme figure bien dans son programme, c’est l’engagement 29. Mais assurer qu’elle aurait empêché les attentats car leurs auteurs auraient été expulsés, c’est faux. Depuis Mohamed Merah à Toulouse, l’immense majorité des auteurs d’attentats en France étaient… français, et pas étrangers.

      Le Monde est revenu sur les profils de 22 terroristes qui ont frappé la France entre 2012 et juillet 2016. Seuls quatre d’entre eux étaient étrangers et résidaient en France : Sid Ahmed Glam était algérien, le terroriste du Thalys, Ayoub El-Khazzani, était marocain, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel à Nice était tunisien, et le lycéen qui a agressé un professeur à Marseille était turc. Or, ces deux derniers étaient inconnus des services de police avant leur passage à l’acte. Seuls les auteurs de l’attentat du Thalys et de l’attaque avortée à Villejuif étaient donc étrangers et fichés S résidant en France. A ces quatre personnes, on peut rajouter deux des kamikazes de Saint-Denis, passés par la route des migrants avec de fausses identités. Enfin, Abdelhamid Abaaoud et Chakib Akrouh, Belgo-Marocains étaient, eux, connus des services belges."(...)


    • Le421 Le421 19 avril 09:21

      @Arcane
      Et la pluie ne mouillerais plus, aussi.

      Mais bon, en même temps, passé 30 de Q.I., le FN fait hésiter...


    • Tribidule Tribidule 20 avril 09:49

      @Arcane


      « 
      Non, le tueur de Nice n’était pas fiché S »


       Non, et on se demandera pas pourquoi il a faut des fiches S qui ciblent les adeptes d’une seule religion.

  • nours77 nours77 18 avril 11:55

    Je vais laisser M Eric Brunet vous répondre M Fay...

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=11&v=zNHvxXWThOM


  • Bartneski Bartneski 18 avril 12:40

    Il est temps de changer d’Ere :


  • foufouille foufouille 18 avril 12:49

    « Nous, nous voterons pour vous, Emmanuel Macron. Vous qui ne promettez pas aux gogos que nous sommes encore, tout et son contraire. Vous qui serez respecté, car aujourd’hui respectable sur le plan économique et social, mais aussi sur celui de la morale, de l’éthique... et de la probité. »
    bon exemple, il a pas un radis car il aurait dépenser ses millions.
    on oublie aussi les 120000 de restos avec son parti ?
    article digne d’une poubelle économique.


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 18 avril 13:21

    La proposition de Macron c’est de faire de la croissance en créant tous une Startup, sans tenter de corriger le système qui court à sa perte.

    Quelques problèmes du système :
    - Target2
    - Une dette impossible à rembourser
    - Des taux d’intérêt à 0%
    - Une spéculation hors du commun à la microseconde
    - Le Shadow Banking
    ...

    Un thème par jour pour être moins gogo le jour du vote, pas dit que votre vote aille à Macron du coup.


  • Leonard Leonard 18 avril 13:40

    Bonjour Aimé,

    Les électeurs sont malheureusement pris pour ce qu’ils sont.

    Cela fait 40 ans qu’ils votent pour le « meilleur discours » ou « la meilleure idée inapplicable »...

    Ils ne pensent plus par eux même devant la propagande politico-médiatique qui leur sert du prêt à penser...

    L’assistanat des gens est devenus une clef de voute de la société, les gens par eux même ont en général beaucoup de mal... Alors vous n’allez quand même pas leur demander de penser par eux même ?

    (D’ailleurs quand il s’agit de penser par eux même, les gens pensent-ils par eux même ou grâce aux autres ? source intéressante d’Albert Jacquard à 1:26 )


    • Aimé FAY Aimé FAY 18 avril 14:00

      @Leonard
      C’est le Cogito ... de Descartes : je ne suis que si je pense par moi-meme !


    • Leonard Leonard 18 avril 14:03

      @Aimé FAY

      Oui mais pour aller plus loin, comme je vous l’ai linké :

      Albert Jacquard n’avait-il pas raison de dire que l’on ne pense pas par soi-même, mais justement en fonction ou grâce aux autres ?
      (je vous invite à visionner ce court extrait a partir de 1.26, vous verrez c’est passionnant comme conception)


    • foufouille foufouille 18 avril 14:05

      @Aimé FAY
      et comme macron pense à ta place ..........


    • dejaegere 18 avril 21:54

      @Leonard

      Heureusement qu’il existe un genie comme vous pour connaitre la verite . Vivement que vous ayez trouve le truc pour nous eclairer . Qu’on en profite aussi.


  • dejaegere 18 avril 14:27

    Je reste toujours un peu abasourdi de lire que certains de nos compatriotes se permettent de decreter que les electeurs qui ne sont pas de leur avis sont des gogos.

    Il me suffirait de dire que statistiquement lorsque l’on dit que pres de 80% des francais sont des gogos Il y’a de belles chances pour dire que le gogo se trouve dans les 20%. Surtout qu’il nous sorte cette anerie monstrueuse qu’il suffirait de faire un peu d’economie a l’ecole et de recevoir un peu plus de lecons de morale pour etre exonere de ce jugement degradant..

    Bref, si nous avons bien compris l’eminent professeur les gens eclaires sont du cote de Macron. R.Hue, valls, Bayrou et quelques autres (sans parler de Hollande qui en meure d’envie) se sont naturellement decretes chefs des bataillons eclaires de la nouvelle France. Enfin Macron nous debarasse de cette notion idiote de droite/ gauche en rassemblant la droite, la gauche et le centre liberaux. Il s’en suis bien sur qu’il serait ringuard de faire remarquer que bien que la Francasoit de plus en plus riche elle a de plus en plus de mal a financer le social.

    Alors a propos d’economie je vais faire , quoique n’ayant pas eu l’clair de genie d’en faire a l’ecole , une revelation que nos genies macronistes cachent soigneusement : chaque annee aux alentours du 14 juillet le journal financier « Challenge » publie l’evolution du patrimoine des 500 plus grosses fortunes patrimoniales francaises : En 3ans elles se sont accrues de 57% !!!!!! Et on est en pleine crise !!! La fortune de Mme Betancourt boucherait a elle seule le trou de la secu.

    Et aucun candidat, pas meme Melenchon ne propose vraiment de faire un peu souffrir ces fortunes. Si les francais sont des gogos c’est peut-etre sous ce seul aspect.


    • Le421 Le421 19 avril 09:26

      @dejaegere
      Petite précision, aussi.
      Quand on se dit « ni de gauche, ni de droite », c’est qu’on est forcément de droite...
      Macron, le candidat du pognon.
      Ca tombe mal, j’en ai pas.
      Donc.
      La France Insoumise.
      Point, barre...

      Et pas besoin de tirer les rideaux dans les meetings pour faire croire qu’il y a du monde...


  • pipiou 18 avril 14:43

    L’auteur traite les autres de gogos alors que lui-même se satisfait de Macron qui change d’avis et discours selon son audience et nous propose de perpetuer le système dont nous sommes insatisfaits.

    De qui se moque-t-il ?

    Macron est d’accord avec tout le monde, avec l’auteur notamment. Qui est le gogo ?


  • PommesFrites PommesFrites 18 avril 14:54

    L’article arrivait à tenir à peu près sur ses pieds jusqu’à ce que vous évoquiez M. Macron...
    Ce personnage est tout aussi incohérent et inconstant dans ses propos que M. Fillon ; prenez son bilan économique en tant que ministre des finances, il ne vaut pas mieux que ce dernier, prenez la vente d’Alstom pour 3 centimes et 6000 emplois etc.
    Aussi, imposé à 100% au-delà des 33k de revenus ANNUELS ; merci de prendre le temps de lire un programme avant de l’accuser de ce qu’il ne propose pas :
    "Instaurer un revenu maximum autorisé : 100 % d’impôt pour la tranche au dessus de 20 fois le revenu médian, soit 400 000 euros de revenus annuels (33 000 euros par mois)"


    • Le421 Le421 19 avril 09:27

      @PommesFrites
      L’auteur est très inquiet pour les 0.1% de gens concernés.
      C’est ce qu’on appelle « la démocratie suivant la droite »...


  • sokom 18 avril 15:09

    Perso, je penses que l’auteur aussi a sa place chez les « gogo ».

    Déjà prenons les choses dans l’ordre, moi j’ai un Bac S, et je sais par exemple que seulement 1/4 de la population possède un QI supérieur à 120. Donc oui, on a pas que des génies.

    J’ai juste une question à poser : comment se fait il que le PIB du pays augmente continuellement depuis 40 ans, les salaires non, et vous nous dites qu’il faut augmenter le gâteau pour se le partager ?

    Et si vous avez la réponse, dites nous aussi à quelle taille du gâteau on commence à manger des miettes ?

    • Barnabey 19 avril 15:16

      @sokom

      Bonjour, je pense que tu n’as pas bien compris ce que voulait dire l’auteur.
      Il est tout sauf un gogo. Les « gogos » étant dans ce cas précis ceux qui suivent aveuglément le premier joueur de pipeau qui leur vendra du rêve au rythme d’un populisme relativement nauséabond.
      Tu parles de gâteau, mais si tu veux du gâteau c’est très simple, d’autant plus que tu es bien parti avec ton Bac S. Continue tes études, ne lache rien, et le moment venu quand tu entreras dans la vie active il te faudra te lever tôt et BOSSER !
      C’est ainsi, il n’y a pas de miracles.
      Tu veux du gâteau, tu travailles.
      Il est temps pour nous d’arreter de nous plaindre et de nous bouger un peu sinon crois moi, on s’en sortira pas !

      Bien à toi smiley


  • F-H-R F-H-R 18 avril 15:27

    Macron est une marionnette fabriquée de toute pièce par le système, l’establishment.
    Voter pour lui, c’est accepter de se soumettre à la dictature de la finance et des énarques incapables.


  • Ruut Ruut 18 avril 16:44

    Vivement Asselineau président :)


    • dejaegere 18 avril 17:27

      @Ruut

      Ca devrait arriver selon ses partisans puisqu’il vient de depasser 24000 adherents, que personne n’arrache ses affiches, qu’un sondage sur internet le credite de 42% et qu’il connait tous les articles machin et truc.

      En plus s’il n’est pas elu ce sera parce que les francais sont des nuls..... Gagnants a tous les coups ces uperistes. !


    • malitourne malitourne 18 avril 17:48

      @dejaegere
      Le gain de cette campagne pour l’UPR sera de mettre plus clairement l’enjeu du Frexit pour la France. Le Frexit est et sera la question primordiale quant à l’avenir du pays. La médiatisation d’Asselineau est une victoire pour les partisans du Frexit. Quel que soit le président élu, sauf Asselineau, la politique qu’il mènera sera de plus en plus coincé entre les intérêts de la France et ceux de l’UE. Les politiques européistes seront de plus en plus rejetés, et celles qui ménageront la chèvre et le chou exploseront. Si FI passe, le malentendu savamment entretenu sur le Frexit auprès de son électorat divisé sur la question lui reviendra en pleine figure dès les premiers moments de son exercice. FI sera attaqué d’une part par les européistes de droite et par les partisans du Frexit de tout bord qui ne pourront que se rassembler qu’avec l’UPR. Le destin politique de FI est d’être le cul entre deux chaises, donc de se casser la gueule. Ca coutera cher à la France...


    • dejaegere 18 avril 21:31

      @malitourne

      Je repondais a un slogan d’affiche ( qui fait penser a un autre...). Je n’ai rien invente j’ai repris des propos de Fifi notamment.

      Je reconnais que cela ne vous concerne pas. Bien sur votre commentaire confirme que nous avons des desaccords profonds qui font par exemple que Mr Asselineau a annonce que en cas de 2eme tour entre Melenchon et Le P en il s’abstiendrait. Ce sont les positions politiques actuelles des uns et des autres qui font les oppositions systematiques de demain a une eventuelle election du candidat de FI. Pas sa politique. Ainsi tout de suite il creera une constituante a laquelle aucun parlementaire ne participera par contre vous pourrez peut-etre en etre . les francais seront maitres d’un processus d’elaboration d’une nouvelle constitution qui nous debarassera (peut-etre ?) de l’actuelle presidence omnipotente. Les francais dcideront de A a Z. Dans le meme temps nous proposerons des negociations publiques pour mettre fin a la mainmise de l’Allemagne et du grand capital sur l’Europe. Une Europe democratique , et sociale avec des nations independantes a peu de chances d’en sortir ? C’est aussi mon avis. Mais je pense que ca vaut le coup d’essayer, de voir si d’autres peuples sont prets a se battre avec nous pour de nouvelles cooperations .. Et seulement alors nous pourrons demander leur avis aux franais.

      Je prefere cela a une sortie juridique et antidemocratique de l’UE apres une hypothetique election de Mr Asselineau apres un second ou moi j’aurais vote pour lui CONTRE Le Pen et non pour un frexit juridique.

      Excusez moi pour les raccourcis mais resumer tout cela en quelques mots n’est pas aise. Bien sur je suis partant pour repondre a vos objections.


    • Le421 Le421 19 avril 09:29

      @dejaegere
      personne n’arrache ses affiches

      Ben, disons que...
      OSEF !!

      Lundi 24, vous allez prendre cher sur les réseaux sociaux, je vous le prédit.


    • malitourne malitourne 19 avril 16:25

      @dejaegere
      Permettez moi (ou pas d’ailleurs) de ne pas y croire et de ne pas y adhérer. Le candidat Mélenchon ne m’inspire aucune confiance, et je n’ai pas envie de m’engager et de soutenir des promesses irréalisables et contradictoires. Mon objection, est que la sortie par l’article 50 est tout à fait démocratique et que le Frexit légal et inconditionnel est la seule issue pour notre pays. Vous souhaitez le Frexit : votez Asselineau. Vous souhaitez autre chose, votez autre chose. 



    • malitourne malitourne 19 avril 16:29

      @Le421
      C’est la France qui va prendre cher lundi si Asselineau ne passe pas. 


  • Sozenz 18 avril 18:18

    Nous, nous voterons pour vous, Emmanuel Macron. Vous qui ne promettez pas aux gogos que nous sommes encore, tout et son contraire. Vous qui serez respecté, car aujourd’hui respectable sur le plan économique et social, mais aussi sur celui de la morale, de l’éthique... et de la probité

    en parlant de gogo vous en faite un beau ...a moins que vous ne soyez un escroc vous aussi .

    Oh fait pourquoi ne parlez vous pas de Monsieur Asselineau qui a un programme tiré à 4 épingles sur les réalités économiques et sociales .( et que même certains critiquent sa trop grande rigueur) ?


  • sweach 18 avril 18:45

    *Combien d’entre nous peuvent comprendre qu’on ne peut pas distribuer de l’argent à tout le monde − raser gratis, comme l’on dit souvent − sans l’avoir économisé avant ou sans pouvoir l’emprunter… à quelqu’un, résident ou non-résident, qui nous fera confiance, car il connaîtra la capacité de notre économie à le rembourser ?*


    NON !
    Le plus difficile ce n’est pas de comprendre que un sous est un sous.

    Le plus difficile a comprendre, c’est que l’économie n’est rien d’autre qu’un outil qui doit faciliter le partage entre humain et non être un obstacle à cela. 

    Nous sortons gagnant quand on augmente les échanges et les relations entre être humains, peut importe le moyen.

    Avec votre logique absurde, on aurait jamais connu des hommes comme Jean Jaures et toutes les révolutions qu’a apporté avec le socialisme à son époque en totale inadéquation avec une logique purement économique.

    • Sozenz 18 avril 19:02

      @sweach
      avec sa logique economique , il oublie le vraie raison de son existence sur terre ...
      il refera un passage dans ce monde avec un karma qui lui permettra peut être de mieux comprendre ... au bout de quelques passages « en enfer » .. ; on finit par comprendre ^^


    • izarn izarn 19 avril 01:54

      @sweach
      Oui, c’est surtout la connerie du raisonnement.
      La retraite c’est pas gratis ; les gens ont cotisé toute leur vie !
      Les assurances santé c’est pas gratis, les gens cotisent !
      Les assurances chomages, c’est pas gratis, les gens cotisent !
      Quand je vais à la pompe, je paie une taxe Hénaurme !
      On redistribue ? Ben ouais, on a payé pour ça !
      Les salopards qui accusent ça ne sont que des voleurs qui veulent piquer l’argent de nos caisses !
      N’est ce pas messieurs les banksters de chez Macron ?


    • sweach 19 avril 09:47

      @izarn
      L’erreur principale de l’auteur, c’est de croire que l’économie serait une science exacte.


      Alors qu’en réalité ce n’est qu’un outil utilisé pour les relations humaine et il n’y a rien de plus complexe que cela.

      Nous avons tous en nous le pouvoir magique de partager ce que l’on possède, ce que l’on peut faire et c’est parce que des gens refusent que l’économie coince. Si nous étions tous Altruiste sans personne d’égoïste, on vivrait au paradis.

      Mise à part les délires sur l’économique, l’auteur pose une question :

      pourquoi, nous gogos, sommes-nous si prompts à croire les fadaises économiques et sociales que nous promettent la plupart des candidat(e)s ?

      Cela fait parti de la nature humaine, c’est l’ « ESPOIR », c’est l’espoir qui fait vivre, espérer des lendemains meilleurs. Beaucoup d’aspect de notre vie sont bloqués par des actions politiques, nous avons donc de l’espoirs qu’une autre politique débloque certaine situation.

      Sans cet espoir qui est souvent désoeuvré, nous serions moins docile.

      Après pour le coté gogo, certain ne comprennent pas les conséquences de certaine action politique, d’autre croit en des choses inexistantes ou irréalisable qui sont juste sous entendu.

    • Sozenz 19 avril 15:10

      @sweach
      je crois que vous n avez pas bien compris l objectif de l auteur .
       c est de nous dire que nous sommes des ignards , que nous ne connaissons rien à l économie . lui economiste le sait , et il sait qui il faut voter . ce monsieur n est pas un con comme nous ....
      alors si nous ne votons pas pour celui qu’ il a dit , alors , nous sommes non seulement des cons , mais aussi des inconscients .
       c est la raison aussi pour laquelle , il faut que ce soit des gens de Biens qui régissent l’état , et pas le peuple , car le peuple est un groupe d lignards ... de cons , quoi ...
       
      il y a juste un peu de courbettes dans ses discours .. monsieur parle élégamment .. ça porte à confusion . mais je vous traduit son etat d esprit en décrypté .


  • zappa zappa 18 avril 20:45

    Le seul candidat qui ne prend pas les citoyens pour des imbéciles et F.Asselineau. Depuis qu’il discute avec les « journalistes », ces derniers ne peuvent plus cacher qu’il y a un traité de fonctionnement de l’union Européenne qui ruine notre vivre ensemble. Pour certain pas trop stupide, le laisser parler, relève de l’insoumission qui se développe pas par Mélanchon mais par le fait que les gogo que nous sommes (faut bien le reconnaitre), en ont assez de l’enfumage généralisé des dix autres candidats déjà vue à la télé.
    Cordialement.


    • dejaegere 18 avril 21:49

      @zappa

      Notre vivre ensemble n’est pas gache par des regles juridiques qu’il suffirait de detricoter. C’est une vision simpliste de technocrate qui oublie l’origine du probleme : la main mise de la finance sur nos vies, sur notre nation, sur notre independance . Quand on oublie cela on passe au « ni droite ni gauche » qui est toujours de droite au bout du compte et on refuse de choisir au 2eme tour eventuel entre Le Pen et Mlenchon. Ca finit alors par un « Plutot Hitler que le Front Populaire ». Mais cette epoque beaucoup l’ont oubliee et ne veulent s’arreter qu’au programme du CNR de 1944.


  • Maurice Bouchon 18 avril 22:56

    Pas besoin d’enseigner l’économie pour rejeter les candidats leurres. Il suffit d’enseigner la logique. Par exemple, prenons-en un qui a parait-il le vent en poupe en ce moment, et posons nous la question : comment peut-on encore faire confiance à Mélenchon ?
    Après le coup tordu de 2012 ( https://www.youtube.com/watch?v=MMURuQ_d_Gw ) : "Le monde du travail et de ses revendications. Je vous appelle à vous retrouver le 6 mai sans rien demander en échange« , »je vous demande de mobiliser comme s’il s’agissait de me faire gagner moi-même à l’élection présidentielle« , »ne demandez rien en échange !"
    Alors qu’il savait très bien que Hollande appliquerait la même politique que Sarkozy ( https://www.youtube.com/watch?v=2uBRn5sat30&t=1m39s ), en particulier les GOPE, dont la loi El-Khomry est la conséquence directe.

    Après le coup tordu de 2015, lorsqu’il qu’il a soutenu Syriza ( http://www.humanite.fr/jean-luc-melenchon-la-victoire-de-syriza-est-un-moment-historique-563579&nbsp ; et https://www.wsws.org/fr/articles/2015/jul2015/mele-j20.shtml ), alors qu’il était clair que Syriza trahirait :  https://www.upr.fr/actualite/europe/les-grecs-vont-maintenant-pouvoir-constater-que-syriza-est-un-parti-leurre et  https://www.upr.fr/actualite/syriza-etait-bien-un-leurre-europeiste-lupr-avait-raison-sur-tout

    Soutenir Mélenchon en 2017 alors qu’il propose un programme délibérément flou, ambigu, et contradictoire ? Aucun partisan de Mélenchon n’est capable de répondre aux questions qui sont posées dans cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=c2Dm-ahWqOs

    Mais pourquoi diable voulez-vous voter pour Mélenchon ??? Vous aimez vous faire arnaquer ou quoi ?


  • izarn izarn 19 avril 01:41

    Si vous trouvez qu’augmenter de 200 euros le minimum vieillesse qui est à 800 euros c’est au dessus des forces de l’Etat.
    C’est que c’est vous qui nous prenez pour des gogos !
    C’est vrai que les 700 milliards dépensés par Sarkosy pour sauver les banques, c’est drolement moins !!! smiley
    Sans parler des 40 milliards/an de Hollande, cadeau au gros patronnat...
    Les emplois promis en échange, on les attends toujours... smiley
    Vu que Macron c’est le vide intersidéral, l’héritier de Hollande...C’est sur il pourra réaliser ses promesses !
     smiley

    Le plus marrant c’est le premier ministre qui met en garde contre Fillon, Mélenchon et Le Pen !
    Moi je dis : Soyons sur nos gardes pour ne pas voter pour les héritiers du Hollandisme !
    Car la c’est grave !
    Tout sauf eux !!!


  • Trelawney Trelawney 19 avril 08:49

    En votant Macron, monsieur Aimé Fay, vous êtes un gogo comme les autres.

    Car Macron est à l’origine du pacte de responsabilité et du CICE qui nous coûte 30 milliards d’euro par an pour permettre à des actionnaires de convertir cette somme (nos impôts) en dividendes. 

    Vous vous fiez donc aux apparences d’un type « qui présente bien et qui a fait des études », alors que l’habit ’a jamais fait le moine.

    Vous êtes donc un gogo de la plus belle espèce


  • sleeping-zombie 19 avril 08:57

    Ca, c’est tout à fait le genre d’article qui pousse à ne pas voter Macron.

    Tu commences par insulter tes interlocuteurs. Très malin.

    Continues en disant que personne ne comprends rien sans te donner la peine d’expliquer ce qu’il y a à comprendre. Très efficace.

    De ce qui transparait de tes maigres explications, j’ai l’impression que ta compréhension de l’économie ne dépasse pas celle d’un collégien, confondant économie et finance. Ce qui invalide toute la 1ere partie de ton article.

    Et finis par un éloge non argumenté à une idole médiatique (et seulement médiatique d’après mon vécu personnel). Et en faisant un hors-sujet en commentant l’éthique personnelle du candidat (a moins que tu connaisses une théorie économique qui repose sur l’éthique).

    Bref, j’espère que cet article a pour but de figurer sur un « CV » ou un « folio » (ou quelque soit le nom qu’on lui donne) d’un courtisant en herbe, parce que s’il s’agit de convaincre qui que ce soit, c’est raté.

    Cdt


    • Le421 Le421 19 avril 09:31

      @sleeping-zombie
      Pas mieux...

      Ils font un peu pareil à l’UPR, d’ailleurs.


    • sleeping-zombie 19 avril 13:38

      @Le421
      Ils font un peu pareil à l’UPR, d’ailleurs.

      oh, le trollage.
      ...
      c’est pas faut mais c’est du troll quand même :)


    • Sozenz 19 avril 15:22

      @Le421
      euh , sauf qu ’ à la différence de l URP . l UPR explique . et ne traite pas tout le monde de cons.
      Apres quand on explique pendant des heures et que des preuves sont données , ect ... et qu en face ça répond toujours la même chose sans reflechir . ben y a deux solutions . soit on tourne le dos soit un sale mot est lâché ...

      quand vous etiez écolier , vous n avez jamais eu une personne qui se manifestait et qui disait tout le temps . « je ne comprends pas .. »
      Vous passiez deux plombes à réexpliquer en formulant autrement et reformulant encore autrement , et cette personne continuait à dire : « je ne comprends pas ... »
      Je ne vous fais pas le tableau de ce qui peut se passer par la suite ...


    • Sozenz 19 avril 15:30

      @Le421
      nous pouvons avoir des idées differentes . quand c est argumentés et honnêtes . why not . l important c est d échanger de façon clair et si possible non orienté , le plus objectivement possible ( pour ne pas dire , le plus neutre ) , Ceci permet d affiner des deux cotés certains aspects .
      il y a des points convergents et des divergents ( oh surprise !! ) l objectif est de trouver la meilleure ligne ... celle qui sera la plus juste
      C est un exercice « difficile » car cela demande de faire de multiples abstractions de soi même , de ses intérêts et de visionner l intérêt de tout l ensemble


    • sleeping-zombie 19 avril 21:31

      @Sozenz
      Mon problème avec l’UPR, ou pour être plus juste et précis, avec la clique qui sévit ici, c’est pas que « je ne comprends pas » ce qu’ils disent, je comprends parfaitement, mais juste que je ne suis pas du tout d’accord.

      D’après moi, ce n’est pas la loi qui modèle le monde, mais le monde qui modèle la loi. A ce titre, les traités de l’UE ne sont qu’une armée utilisée par certains pour taper sur d’autre.
      Croire que l’UE est contre la France, et que la sortie de l’UE nous faciliterait la vie... Comment dire... Tu vois sérieusement Gattaz dire « maintenant qu’on a les mains libres, on va doubler le SMIC, supprimer la TVA et le transférer sur l’imposition sur le revenu » ?

      non. L’UE ne force pas nos dirigeants a être malhonnêtes ou incompétents. Ils y arrivent très bien tout seuls.


    • alinea alinea 19 avril 21:46

      @sleeping-zombie
      L’UE, c’est beaucoup nous aussi ; on en entend pas beaucoup causer dans leurs rangs.
      La paranoïa, et la victimisation qui va avec, qu’ils promeuvent au rang d’argumentation sans réplique, est l’imitation du maître dans cet art : je n’ai jamais entendu Asselineau, sans ses explications de textes, dans ses entrevues, ses meetings ne pas passer au moins le quart de son temps à dire qu’il était victime de censure, d’ostracisme, et à dégoiser sur les autres, allant jusqu’à dire, qu’il est le seul...
      C’est une psychothérapie de groupe qu’il faudrait faire d’urgence.


    • Sozenz 20 avril 21:10

      @sleeping-zombie
      Mon problème avec l’UPR, ou pour être plus juste et précis, avec la clique qui sévit ici, c’est pas que « je ne comprends pas » ce qu’ils disent, je comprends parfaitement, mais juste que je ne suis pas du tout d’accord.

      je crois que votre problème avec la clique de l UPR, c est que vous avez braqué dessus . que vous n allez meme pas regarder les infos qu’ ils mettent sur les fonctionnement de cette UE.

      Je pense que vous faites l autruche sinon , vous ne tiendriez pas ce langage.
      Sachez que si la france ne suis pas les directives de LUE elle est sanctionnée financierement par exemple .
      sachez que l UE est inattaquable , mais que les etats qui font parti de L’UE peuvent l’être . etc...
      Bref , avant de vous rebiffer contre ceux qui veulent sortir de L’UE . écoutez ce qu ’ils ont a dire au lieu de rester la tete dans le guidon .
      Je connais pas mal de personnes autour de moi qui tiennent le même langage que vous , des gens charmants , gentils , il n y a pas de souci , des gens qui ont des visions idéalistes de l UE , mais cela n est pas .
      J ai aussi des rêves et des idéaux , et j espère que tout le monde en a . mais voilà . quand il y a un truc qui pue , je ne vais pas dire que cela sent la rose parce que j ai envie que ça sente la rose ....

      j’espere que vous aurez l audace de regarder plus amplement les rouages de L’ UE .


    • sleeping-zombie 21 avril 09:01

      @Sozenz
      Les rouages de l’UE sont à l’image des rouages de ne propres états.

      Par ailleurs, ces règles et les « sanctions » qui vont avec ne sont pas des lois physiques, mais des lois humaines, arbitraires, rédigés par des humains, lesquels sont choisis par nos propres dirigeants. Pas pas des extra-terrestres.

      Je vais faire une métaphore :
      A. Je dis à mon fils : range ta chambre ou je te met un claque. Il range pas sa chambre, je lui met une claque.

      B. J’écris un règlement que j’affiche dans le séjour « Quiconque n’aura pas rangé sa chambre recevra une claque ». Il n’a pas rangé sa chambre, je lui met une claque en lui disant « désolé, c’est le règlement ».

      Tu vois la différence entre A et B ? moi pas (peut-être une vague couche d’hypocrisie), dans les deux cas je suis un mauvais père qui enseigne à ses enfants que la violence physique est un moyen acceptable d’avoir ce qu’on veut.

      Pour moi, l’UE c’est ça.


    • Sozenz 21 avril 13:27

      @sleeping-zombie
      je ne vois pas la diff non plus dans votre exemple .
       mais trouvez vous normal qu ’un,groupement n ayant ete elu par personne et n ayant pas ete accepté par la democratie française , puisse donner des ordres et effectuer des sanctions en toute impunité.
      Nous nous coltinons double sanction :
       La republique qui se donne le droit de faire ce qu il veut . nous l avons vu avec le 49.3 a 6 reprises . le peuple n est pas ecouté . et en plus nous avons Lue qui nous sanctionne doublement avec ses contraintes et ses sanctions .
      si nous avons la possibilité de retirer deja un prmier poids , faut le faire . si ensuite nous pouvons modifier le fonctionnement de la république actuelle qui n est en rien démocratique , alors go . mais il y a des étapes .
      Dans toute chose quand vous avez un projet ou à régler des soucis , ils faut aller par ordre. sinon , vous perdez du temps , de l énergie et vous pouvez barboter dans vos problèmes .

      Nous nous sommes mis dans un sacré pétrin, avec de sacrées chaines aux pieds . et bien faut se defaire de certaines chaines .
      l argent qui est donné à Lue pour son financement et pour payer les sanctions de leur dictat nous pouvons les placer ailleurs sur l economie française . deja .
      Puis en retrouvant notre souveraineté , nous pouvons naviguer avec plus de souplesse.

      Là , la France est sous curatelle ou sous tutelle .. 
      les elections donnent l illusion si nous restons dans l UE que nous avons encore un peu le choix . alors que c est faux .donc oui l UE est comme « un mauvais père qui enseigne à ses enfants que la violence physique est un moyen acceptable d’avoir ce qu’on veut.. »

      alors pourquoi critiquer l UPR qui veut se défaire de ce mauvais père . qui n est même pas le père légale . c est le père maquereau .


    • sleeping-zombie 21 avril 14:07

      @Sozenz
      mais trouvez vous normal qu ’un,groupement n ayant ete elu par personne et n ayant pas ete accepté par la democratie française , puisse donner des ordres et effectuer des sanctions en toute impunité.

      Vous trouvez normal de ne pas avoir le droit de vous présenter à l’élection présidentielle ?

      La plus grande partie des rouages de notre état n’est pas élue, et ne fonctionne pas de manière « démocratique ». Que cette absence de démocratie soit le fait de l’UE ou de l’état français, pour moi ça ne fait aucune différence.

      Je ne « critique » pas l’UPR, leur analyse de l’UE me parait correcte, c’est leur conviction qu’une fois la liberté retrouvée on en fera quelque chose de mieux que je ne partage pas du tout. La liberté, c’est aussi la liberté d’être bête et de faire n’importe quoi. Comme par exemple, organiser un pays ghettoïsé par le prix de l’immobilier.


    • sleeping-zombie 21 avril 14:08

      @sleeping-zombie
      (et le 49.3 n’a pas été inventé par l’UE, preuve que l’absence de démocratie en France n’est pas le fait de l’UE. Faut pas confondre le thermomètre et la température.)


    • Sozenz 21 avril 18:14

      @sleeping-zombie
      je n ai pas dit le contraire que le 49.3 n a pas ete le fait de l UE .
      Mais je vois que vous etes d une mauvaise foi incommensurable ..
       je vous dis qu il y a deux soucis et qu il faut les régler au fur et a mesure . 1 retirer déjà un maitre L’ UE et faire une politique nationale avec un président qui aura les mains libres .
      si le président à les mains liés à quoi cela sert il d elire un president ? 
      apres si le president est pourri c est certain que l on n aura pas forcement une bonne politique et une bonne économie .
       bon voila . si vous voulez encore polémiquer et faire la sourde oreille . faite le , mais sans moi . j ai horreur de parler à des murs ou dans le vide .
       oui , je n ai pas le caractère d’une personne qui aime se faire faire tourner en bourrique ...
      Vous voulez comprendre très bien . sinon hein ...
       
      les leçons quand elles ne sont pas coutées ,se payent généralement très chers mais toujours selon nos moyens . combien allez vous devoir payer . vous le saurez , sans nul doute ...
      Bon courage et Bonne continuation et penser à nous dans peu de temps .


    • sleeping-zombie 21 avril 20:26

      @Sozenz
      On est juste pas du tout d’accord sur l’ordre dans lequel on range la charrue et les boeufs :)


  • alinea alinea 19 avril 21:51

    l’auteur : qu’est ce que vous appelez « promesses » ?
    Promettre veut dire : faire aller de l’avant ; s’engager.
    « donner de grandes espérances » n’en est qu’un petit bout de la lorgnette, utilisée en politique qu’envers ceux qui ne sont pas de son camp !!!
    Inutile de dire que ce genre d’accusation est creuse et sans effets.


Réagir