mercredi 3 mai - par rosemar

Quand le plagiat s’invite dans la campagne électorale...

Le plagiat devient une pratique courante : les élèves y ont recours assez souvent, se dispensant ainsi de réfléchir... le plagiat se généralise sur le web, et certains n'hésitent pas à se livrer à un pillage débridé et désolant.

Mais quand une candidate à l'élection présidentielle se permet de plagier le discours d'un autre candidat, ne serait-ce que quelques minutes, on est en droit de s'étonner, de se poser des questions..

Les lieutenants de Marine Le Pen évoquent "un clin d'oeil, un emprunt..."

Marine Le Pen a prononcé, lundi 1er mai, à Villepinte son dernier discours de campagne. À cette occasion, elle a osé reproduire des phrases employées par François Fillon. À l'époque, le candidat de la droite éliminé au premier tour avait loué "les frontières terrestres : les Pyrénées qui engagent la France dans cet immense ensemble qu'est le monde hispanique et latin. Nos Alpes, qui nous ouvrent vers l'Italie notre sœur et, au-delà, l'Europe centrale, balkanique et orientale". Des termes repris, quasiment au mot près, par la candidate du Front national.

Tout cela fait mauvais effet, même s'il s'agit d'une toute petite partie du discours prononcé par Marine Le Pen : copier, plagier, mot pour mot, un extrait d'un autre candidat, on se dit que les membres du FN manquent d'imagination et d'argumentaire....

Florian Philippot a évoqué un "clin d’œil assumé à un bref passage touchant d'un discours sur la France". Il estime même que l'emprunt de ces quelques mots montre que sa candidate "n'est pas sectaire".

Mais comment peut-on trouver cette pratique normale ? N'est-ce pas une façon de dire à chacun : "servez-vous ! Empruntez les paroles des autres... ce n'est pas grave..."

Le procédé est assez malhonnête et le plagiat est normalement condamné par la loi.

Quand on cite mot pour mot un discours, l'usage est de donner les références, et de rendre à César ce qui appartient à César....

Une candidate qui se présente à la présidence de la République peut-elle se comporter comme une élève de collège ou de lycée qui triche pour obtenir une bonne note ?

Tout cela est assez ridicule et prouve que Marine Le Pen a des difficultés à convaincre avec son propre argumentaire....

Si elle veut séduire l'électorat de François Fillon, en plagiant un de ses discours, la méthode est pour le moins maladroite et inélégante...

Marine Le Pen plagiant un discours de Fillon ? N'est-ce pas la preuve de l'indigence de son programme, et de la faiblesse de ses propres idées ?

La ficelle apparaît bien grossière : quel intérêt de répéter un discours de François Fillon ? Espère-t-elle grappiller des électeurs à droite ?

Sans doute, mais on perçoit une tactique assez lourde... Marine Le Pen serait, ainsi, une "candidate de rassemblement", alors qu'elle ne cesse de diviser et de semer la discorde...

 

 

http://rosemar.over-blog.com/2017/05/quand-le-plagiat-s-invite-dans-la-campagne-electorale.html

 



73 réactions


  • berry 3 mai 15:20

    Quelle profondeur d’analyse politique !


    • Tall Tall 3 mai 15:29

      @berry

       
      Elle va bientôt trouver du pétrole

    • amiaplacidus amiaplacidus 3 mai 16:21

      @berry

      Remarquez, que pour en arriver à plagier Fillon, il faut vraiment être nul.


    • rosemar rosemar 3 mai 17:48

      @amiaplacidus

      En effet, plagier Fillon, c’est un comble de nullité...

    • Le421 Le421 3 mai 18:56

      @rosemar
      Il faut dire que maintenant, on n’élit plus le candidat le plus compétent, on élit celui qui parle le plus simplement.
      Niveau moyen du français moyen oblige.
      Pourquoi s’emmerder à étudier des textes ?
      Vu à qui ça s’adresse... Autant lire le Journal de Mickey. Avec un peu de chance, les français comprendront.


    • rosemar rosemar 3 mai 19:19

      @Le421

      Je pense que beaucoup de français restent attachés à leur langue et aiment qu’elle soit bien représentée, justement...

    • Le421 Le421 3 mai 20:21

      @rosemar
      J’ai d’ailleurs noté, de façon récurrente, que les expressions incorrectes, mal écrites ou injurieuses étaient la marque de fabrique d’un certain côté politique...
      Un hasard ?

      Quand vous dites « beaucoup de français », j’oserais dire, avec un petit clin d’œil, un peu moins de 20% !!  smiley


    • Le421 Le421 3 mai 20:48

      @Le421
      Je rajouterais que quand on se contente de lire un texte sans en penser la moindre phrase, ce genre de mésaventure, avec les aléas d’un « nègre » mal inspiré, est toujours possible.
      Tout le monde n’est pas capable de discourir deux heures sans lire un texte, juste en disant ce qu’il pense sincèrement.
      Vous me suivez...


  • Graal 3 mai 15:28

    @Rosemar
    La semaine prochaine, les élections seront passées. Les médias n’auront plus besoin de balancer, à tout-va, des os à ronger. Vous pourrez enfin vous reposer.
    Alors, faites-nous plaisir : Apprenez enfin à réfléchir par vous-même.


  • Jeekes Jeekes 3 mai 15:32

    Faut s’calmer, l’enseignante qu’à des idées sur tout, et surtout des idées (pour plagier un certain Michel)...

    Ca devient lourd !

    Faudrait aussi réfléchir.
    Je sais, c’est pas toujours facile quand on est issue de l’EN, mais faites un effort.

    Certains ici vous ont mise en garde sur vos interventions à la con, votre propagande nullissime.
    Ils vous ont amplement alertée sur le fait que vous aurez bonne mine quand votre « candidat » micron vous aura pliée en quatre.

    Ils vous attendent au virage quand vous viendrez plus tard chialer sur les conséquences (au niveau de votre vie et de votre « boulot ») de ses futures décisions.

    Ils se foutront de votre tronche et, franchement, je rirai avec eux !


    • rosemar rosemar 3 mai 17:50

      @Jeekes

      Parce que vous croyez les promesses de Marine Le Pen ? Déjà, elle a reculé sur l’euro...

    • Jeekes Jeekes 4 mai 08:51

      @rosemar
       
      Et vous les croyez, vous les promesses de micron ?

      Si oui c’est que vous êtes amoureuse, ou masochiste...


    • Doume65 4 mai 11:57

      @rosemar
      Ah tiens, donc vous suivez les évolutions du discours de la Le Pen. Comment donc pouvez-vous écrire « N’est-ce pas une façon de dire à chacun : Servez-vous ! Empruntez les paroles des autres... ce n’est pas grave...  » pour un emprunt « clin d’œil » à Fillon et ne pas vous émouvoir de son long siphonnage des analyses d’Asselineau ces au moins deux dernières années ?


  • Bernie 2 Bernie 2 3 mai 15:39

    Le plagiat devient une pratique courante : les élèves y ont recours assez souvent, se dispensant ainsi de réfléchir...

    Certains n’ont pas besoin de plagier pour se dispenser de réfléchir. Du grand rosemar, bravo.  smiley


  • Christian Labrune Christian Labrune 3 mai 15:57

    @Rosemar,
    Je crains que vous n’ayez pas compris qu’ils s’agit là d’une façon de se foutre du monde de la manière la plus délibérée. Reprendre une phrase, cela aurait pu passer sans qu’on s’en aperçut, mais le plagiat aura duré plus d’une minute, et il était inévitable qu’on s’en rendît compte. C’était donc tout à fait souhaité, et en écrivant un article là-dessus, vous rendez bien service à la Madone du FN.

    Le procédé était d’un machiavélisme calculé. Il serait bien souhaitable que de l’autre côté on en usât pareillement, mais je crains que le pauvre Macron, pour qui je vais quand même voter, ne passe ce soir un mauvais quart d’heure. Si on l’attaque à la hussarde, aurait-il confié à des journalistes, il se lèvera et il quittera le plateau. Quelle sottise ! Chacun ce soir se demandera donc à chacune des charges de son adversaire : Va-t-y se lever, c’te fois, ou va-t-y pas ? Et s’il ne bouge pas, ce sera : pourquoi c’est-y donc qu’il est encore assis ? Bref, il préméditait d’être théâtral en diable et il livre à l’adversaire, la veille même de l’affrontement, son plan de bataille.

    Chacun sait qu’aux échecs il y a un coup possible dès le début de la partie et qu’on appelle le « mat des sots ». Il permet de gagner la partie presque tout de suite, mais sans gloire : même moi, qui suis assez nul à un jeu qui ne m’a jamais passionné, je ne m’y laisserais jamais prendre.
     


    • Remosra 3 mai 16:19

      @Christian Labrune

      Le plus connu, en 4 coups, le « coup du berger » !
      C’est très en corrélation avec notre élection !


    • rosemar rosemar 3 mai 17:53

      @Christian Labrune

      Je ne pense pas rendre service à Marine Le Pen avec cet article : elle essaie de séduire tous azimuts toutes sortes d’électeurs, à droite, à gauche....

    • Christian Labrune Christian Labrune 3 mai 18:44

      @rosemar
      Mon accusation était des plus rhétoriques, et ne m’en veuillez pas. Vous partiez implicitement de cette idée qu’une élection présidentielle, c’est quelque chose d’important, qu’il ne faut pas tricher, mais j’ai souvent ces derniers temps comparé la crédulité des lepénistes agenouillés devant la Madone du FN à celle de passants très naïfs fascinés par une partie de bonneteau où ils devraient pourtant savoir qu’à tous les coups ils vont se faire plumer.
      La Madone du FN a au moins un talent qu’on ne peut pas lui dénier, c’est celui de ces escamoteurs qui sont si souvent représentés dans la peinture flamande. Cela fait plus de trente ans désormais que son parti trompe son monde avec un art consommé. Ils en sont arrivés à cet acte du Tartuffe de Molière où le faux-dévot, au lieu de se défendre des accusations qui sont portées contre lui, s’accuse devant Orgon : « Oui, mon Frère, je suis un méchant, un coupable,// un malheureux pécheur tout plein d’iniquités. // Chaque instant de ma vie est chargé de souillures, etc.. Et Orgon, tout en pleurs, de relever immédiatement ce très saint homme.
      Eh bien, les électeurs du FN, qui ont choisi d’être cocus vont l’être rapidement et de la plus belle manière si Macron ne réussit pas, ce soir, à foutre à poil la Madone des ébaubis, de sorte qu’enfin on puisse la voir nue »du haut jusques en bas" ; pour parler comme Dorine démasquant l’hypocrite.
      Je crains malheureusement que le pauvre Macron n’ait ni l’intelligence ni le caractère de la géniale servante imaginée par Molière


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 mai 18:45

      @Christian Labrune

      Fais gaffe aux variantes ^^


    • rosemar rosemar 3 mai 18:55

      @Christian Labrune

      Vous avez vu la nouvelle photo de campagne de Marine Le Pen ? Un visage angélique...



    • Christian Labrune Christian Labrune 3 mai 18:56

      @bouffon(s) du roi
      je citais de mémoire. Où serait l’erreur ?


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 mai 19:23

      @Christian Labrune

      Je parlais des échecs. Le « coup de l’idiot » se distingue pour la rapidité du mat (2 coups) suite au « coup de l’idiot » (l’ouverture sur le roi par la diagonale pour la reine adversaire). Néanmoins, les variantes sont nombreuses mais on ne parle plus du « coup de l’idiot », dépassant les 2 coups du mat.


    • Remosra 3 mai 19:30

      @bouffon(s) du roi

      Oui mais ce coup est vraiment trop simple. Vous pouvez peut être le faire à quelqu’un qui vient tout juste d’apprendre à jouer, mais il n’est pas intéressant dans la pratique. Car même moi qui joue si peu souvent aux échecs, je n’ai jamais réussi à le passer. Il n’y a que le coup du berger que j’ai réussi à passer que très rarement et une autre variante dont je ne connais pas le nom.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 mai 19:38

      @Remosra

      Exact, c’est un truc à faire aux débutants, (tout comme le coup du berger d’ailleurs en 4 coups) mais pourquoi ? Pour qu’ils comprennent l’importance des ouvertures.


    • Remosra 3 mai 19:45

      @bouffon(s) du roi

      Oui mais surtout l’emmener à réfléchir sur les coups potentiels que pourraient faire son adversaire et donc par la même occasion d’éviter, comme vous le dites, de faire une mauvaise ouverture.
      Perso mon jeu est assez simpliste. Je tente de faire attention au départ, et souvent je dévie sur l’opportunité et non plus sur le calcul potentiel des déplacements des pièces. Je n’ai jamais réussi à calculer plusieurs coups à l’avance, ou est ce peut être seulement de la fainéantise de ma part smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 mai 19:48

      @Remosra

      Aucun secret, jouez, jouez et jouez encore smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 mai 19:49

      @Remosra
      ps : je rajoute que si vous allez en club, vous progresserez plus vite parce qu’on explique tout.


    • Remosra 3 mai 19:54

      @bouffon(s) du roi

      J’avoue y avoir déjà pensé smiley
      Mais ce que je n’ai pas dit c’est que je suis aussi un mauvais joueur.
      Je vais supporter de perdre deux ou trois fois mais je vais finir par m’énerver et quitter la table smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 mai 19:59

      @Remosra

       :- ))

      L’humilité aux échecs, c’est primordial ^^ ça s’apprend aussi, mais pour ça, tout dépend de vous smiley


    • Remosra 3 mai 20:07

      @bouffon(s) du roi

      Oui quasiment tout s’apprend smiley je le conçois tout à fait.
      Ca me rappelle un coup de bluff que j’avais fait durant mon service militaire.
      On avait un de nos chefs qui cherchait quelqu’un pour jouer avec lui et il n’y a que moi qui me suis proposé. J’ai joué durant la partie le mec sur de soi alors que je commençais à être sévèrement en difficulté. Heureusement on a jamais pu la terminer car il a été appelé d’urgence.
      Sur ce coup j’ai fait « OUF ». Et tout ceux qui regardaient n’avaient pas vu ma possible défaite et ils ont cru que j’avais tenu tête à un gradé. Quand j’y repense ça me fait rire, parce que s’il avait pu me reproposer une partie, j’aurai été coincé et laminé smiley


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 mai 20:11

      @Remosra

      Marrant smiley mais vous savez la posture et l’attitude font partie du jeu aussi.


    • rogal 3 mai 21:40

      @Remosra
      En réaliité, paraît-il, « le coup de Berger » ; ce qui n’affaiblit pas la corrélation, au contraire..


    • Le421 Le421 4 mai 07:57

      @rosemar
      Vous avez remarqué à quel point les spadassins du FN sacquent systématiquement les articles et les interventions au seul vu du pseudo ??
      Vieille habitude et méthode totalitaire.
      L’atteinte à la liberté d’expression est un des fondements nationalistes...
      Vous pouvez écrire « l’eau, ça mouille », suivant l’intervenant, il y aura de bonnesou de mauvaises appréciations.
      En ce moment, c’est chronique.


    • Armelle 4 mai 09:14

      @Christian Labrune
      « même moi, qui suis assez nul à un jeu qui ne m’a jamais passionné »
      Bah oui c’est un jeu de stratégie, la où les neurones doivent s’inviter...
      Donc rien d’étonnant ma foi
      ...Et c’est c’est bien connu, quand on a pas les capacités intellectuelles on crie haut et fort que ça n’intéresse pas !!!
      Parce que Labrune pense sans doute qu’il faut être intelligent pour être professeur « certifié » de philosophie !!! 
       
      Il y en a beaucoup à qui l’école a dû laisser de bien mauvais souvenirs !
      Du bonnet d’âne au coup de pied de l’âne, il n’y a jamais très loin...


    • Christian Labrune Christian Labrune 4 mai 14:44

      @bouffon(s) du roi
      Je pensais que vous contestiez les vers de Molière que je citais.
       Je suis nul aux échecs, je l’ai dit, et je pensais pas que mon propos ouvrirait un échange là-dessus où je serais bien incapable de continuer sans être ridicule. Je me souviens avoir joué quelques parties avec un très bon joueur que ma manière tout à fait extravagante, la première fois, avait surpris. Il pensait probablement, n’ayant jamais vu ça, avoir affaire à un stratège particulièrement vicieux, mais il avait fini par gagner. Quand je vois un adversaire qui commence à suer parce qu’il a peur de perdre, comme si sa vie était en jeu, la partie cesse immédiatement de m’intéresser parce que perdre ou gagner, pour moi, c’est à fait indifférent.


  • Etbendidon 3 mai 15:58

    zavez pas compris rosemar que c’est exprès pour attirer les fillonistes (une espèce de mouche qui rafole du pognon) !
    En plus le discours a été écrit par paul marie Couteaux un ex ami de la Lepen et qui sert de « go between » entre les ripoublicains et le FN
    Oui je me mets à l’angliche en attendant votre copain Macron
     smiley


  • Sozenz 3 mai 16:08

    Vous ne voudriez pas nous parler de latin et de grec plutôt ?


    • rosemar rosemar 3 mai 17:54

      @Sozenz


      Bientôt, peut-être, un article sur Boudica : vous connaissez ?

    • rogal 3 mai 21:45

      @rosemar
      Boudicca, alias Boadicée ? My Goodness, avec intérêt.


    • Le421 Le421 4 mai 07:59

      @rosemar
      Exemple type de com sacqué d’office au seul lu du pseudo.
      Risible de bêtise...


  • pipiou 3 mai 16:10

    Oh mon Dieu, je me pose des questions.
    Le plagiat de discours est puni par la loi (ah bon ?).
    Non mais « allô quoi ! » (plagiat de Nabila).

    Marine aurait mieux fait de plagier Adolf (ou Benito) : pas de risque de copyright et les anti-fascistes auraient pleuré de joie.

    ça fait vraiment plaisir de porter le débat à des niveaux inégalés, merci Rosemar.


    • Le421 Le421 4 mai 08:03

      @pipiou
      Ce n’est pas puni par la loi...
      Mais ça serait mieux de faire des discours sans passer son temps à lire des feuilles écrites par un « nègre » !!
      Tout le monde n’a pas la carrure de celui que vous surnommez « benito ».
      Tout le monde n’est pas capable de dire ce qu’il pense sincèrement.
      Preuve de débit de mensonges populistes, la lecture des discours...
      On réfléchit dans un bureau à bien écrire ce que les gens veulent entendre.
      Sans en penser le moindre mot.
      Du grand art !!


  • Debrief 3 mai 17:16

    L’auteur du discours, à savoir Paul-Marie Coûteaux, partisan de l’union des droites, situé entre Fillon et Le Pen s’est réjoui de cette reprise.

    On ne sait pas trop comment ce discours est arrivé sur le pupitre de MLP, volontairement ou pas (probablement pas), mais si les idées qu’il exprime sont compatibles avec les 2 partis, cela prouve au-delà de la diabolisation, qu’il y a manifestement des valeurs communes, ce qui est un peu plus important qu’un plagiat sans doute accidentel.


    • rosemar rosemar 3 mai 18:30

      @Debrief

      C’est un plagiat volontaire, une façon de s’attirer les électeurs de Fillon : MLP ratisse toutes sortes d’électeurs...

  • Armelle 3 mai 17:30

    ...Non mais ! franchement Rosemar, vu la déconfiture notoire qui règne au sein de l’E.N (pas étonnant ma foi), ne pensez-vous pas qu’il serait judicieux de passer votre temps, VOUS, à réfléchir afin de vous rendre enfin efficace face à vos élèves et AU SERVICE de vos élèves, plutôt que de passer votre temps libre (certes immense) à écrire des nouvelles de ce style !!! ... Rendez-compte !?!?!? le plagia qui s’invite dans la campagne !!! Ho bougre !!! Quel scoop !!! Quelle pertinence ma bonne dame !!!

    Moi à votre place je me méfierais de la déconcertante facilité avec laquelle nos chers modérateurs valident vos articles. A se demander au vu des commentaires, s’ils ne le font pas exprès, histoire de « donner une récré » aux lecteurs, un moment de détente pour rire un peu, sauf que ça pourrait être marrant si vous n’aviez pas en charge l’éducation de nos enfants... Je ne sais si la tour d’ivoire est envahie de gens comme vous mais franchement ça pose question..
    Vous enseignants, vous êtes tellement convaincu de faire partie de l’élite indispensable , enracinés dans votre inébranlable tour d’ivoire et jouissant d’une protection ubuesque qu’il ne vous reste qu’à peine de quoi vous remettre en question, alors imaginer le faire et trouver en plus les solutions, autant croire au père noêl

    Et vous accusez vos élèves de ne pas réfléchir ? Pfff, quelle misère !!!

    Et demain c’est quoi ? Marine au super marché ?

     


    • rosemar rosemar 3 mai 18:37

      @Armelle


      la détente n’empêche pas la réflexion : pour ma part, je trouve ce plagiat ridicule de la part d’une candidate à l’élection présidentielle, la « candidate du peuple » (c’est ainsi qu’elle se présente) essaie d’attirer toutes sortes d’électeurs...



    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 mai 18:49

      @Armelle

      j’aime bien votre commentaire ^^


    • Christian Labrune Christian Labrune 3 mai 18:53

      @Armelle
      Il y en a beaucoup à qui l’école a dû laisser de bien mauvais souvenirs !
      Du bonnet d’âne au coup de pied de l’âne, il n’y a jamais très loin...


    • rosemar rosemar 3 mai 18:56

      @Christian Labrune

      Certains se vengent comme ils peuvent....

    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 3 mai 19:26

      @Christian Labrune

      J’aimais bien l’ecole, j’ai même rencontré des enseignants vraiment intéressants, bons, et surtout qui m’auront enseigné la réflexion et le sens critique, mais ils sont rares ...


    • rogal 3 mai 21:56

      Quatre faute d’orthographe, Armelle : plagia, récré, convaincu, noël. Pas de bon point pour cette fois ; nn’aviez qu’à pas copier sur votre voisine.
      Mais ne vous découragez pas. Après tout la maîtresse, bien que déjà reprise par l’inspecteur, écrit encore « les français » au lieu de « les Français ».


    • Armelle 4 mai 02:05

      @Christian Labrune
      Labrune cessez vos salades s’il vous plaît, ce discours ne fonctionne que pour les cons !!! Il y a maintenant bien longtemps que la preuve est faite !!! la réussite scolaire n’a ABSOLUMENT rien à voir avec la réussite de vie mon pôv monsieur !!! Vous avez un bon siècle de retard... mais ça on le savait déjà !!!
      J’ai justement de très bons souvenirs de mon cursus scolaire et ce jusqu’à mes 24 ans, avec un sans faute je précise, ça vous donnera une idée... En revanche, en ce qui vous concerne et pour vous imiter dans votre exercice d’une bêtise crasse, vous ne devez avoir de bons ni de mauvais souvenirs. Votre épaisse couche de connerie s’est probablement construite au cours d’une adolescence sans culture, et sans développer la moindre intelligence !!!
      ...pôv garçon !!! je n’apprécie guère le terme « vieux con » mais je dois vous avouer qu’il vous va à merveille.
      L’éducation nationale et ses décérébrés... la vie des bêtes... Nos enfants démarrent la vie avec un sacré handicap avec un tel troupeau d’abrutis à l’éducation nationale. D’ailleurs la preuve en est, les résultats sont palpables et Pisa me donne raison chaque année. C’est à se demander comment on recrute dans cet infâme bordel...
      Vos discours ne servent plus à rien, ne vous fatiguez plus papy


    • rosemar rosemar 4 mai 13:29

      @Armelle

      Les insultes ne sont pas une argumentation... et vous les accumulez...

    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 4 mai 13:46

      @Armelle

      oui c’est vrai, au coin et plus vite que ça ^^


    • Christian Labrune Christian Labrune 4 mai 14:55

      J’aimais bien l’ecole, j’ai même rencontré des enseignants vraiment intéressants
      @bouffon(s) du roi
      Oui, on en est tous là. Par exemple, je suis devenu professeur de lettres, mais je n’appréciais guère le bonhomme qui nous enseignait cette discipline en seconde et en première, et nous tutoyait comme s’il avait eu affaire encore à des gamins. Je l’aurais volontiers étranglé. En revanche, en dessin et en mathématiques, j’ai eu affaire à des gens remarquables dont je garde le meilleur souvenir. A l’heure qu’il est, ils sont tous probablement déjà morts, hélas, ou plus que centenaires.


    • Armelle 4 mai 16:08

      @rosemar
      Je n’ai nullement besoin d’argumenter ma bonne dame, les constats sont suffisamment éloquents et si d’ailleurs ils ne vous effraient pas, c’est alors encore plus inquiétant !!! Mais bon remarquez ça reste logique dans votre incapacité à vous remettre en question, l’élite reste l’élite, n’est ce pas ?
      J’ai encore en tête le discours d’un prof de Français, prononcé lors d’un grand rassemblement de l’école privée de la région Bretagne dans lequel il expliquait sa prise de conscience au bout de 15 ans d’enseignement à l’EN, laquelle disait-il, endort littéralement les intervenants de par le laxisme et le manque de contrôle ni même de notion d’obligation de résultat. Bah oui pensez-vous !!! nul ou pas le salaire et les vacances sont inconditionnels
      Seulement des gens qui ont le courage de l’avouer, il y en a peu et c’est pour cette raison que ça n’avance pas, que nous restons bon dernier de l’OCDE. Mais ce qui est choquant par dessus tout c’est qu’à aucun moment ces constats ne vous déstabilise, c’est incroyable !!!
      Reporter la faute sur le législateur ou sur les élèves est tellement facile. Maintenant il est clair que la multiplication des écoles alternatives affichant des résultats excellents commencent à faire réfléchir bcp de gens, lesquels réalisent que les raisons que vous nous assénez constamment ne sont que pures escroqueries
      Vous savez le mensonge et la tromperie ne durent jamais bien longtemps...


    • Christian Labrune Christian Labrune 4 mai 21:32

      Armelle,
      N’allez surtout pas croire que vos éructations puissent beaucoup nous impressionner. Quand on a fait ce métier, ne serait-ce que durant une dizaines d’années, des cas en tous points comparables au vôtre, on en a déjà vu beaucoup. Pour ceux qui n’ont pas du tout l’expérience du métier, dans « Les territoires perdus de la République », recueil de témoignages publié en 2002, les récits d’agressions violentes contre des profs sont légion et la chose est hélas devenue d’une affligeante banalité. Souvent même, cela ne se limite par à des vociférations, et quand on entend ce que vous écrivez, on se dit qu’on est quand même assez peinard, étant sur l’internet, de n’avoir pas trop à s’inquiéter de ce qui pourrait éventuellement sortir du sac à main.

       Vous avez commencé par Rosemar. Que vous avait-elle fait qui méritât cette forme d’hybris et cette bordée d’injures crapuleuses ? Je veux bien qu’ensuite mon observation sur le « coup de pied de l’âne vous ait quelque peu piquée », mais elle venait tout à fait à propos et elle était parfaitement méritée : s’attaquer au premier représentant qui passe d’une profession d’autorité qu’on déteste, pour régler des problèmes personnels certainement très anciens, cela relève de la pathologie et vous feriez mieux de consulter dans un service compétent.

      Vous vous comportez à peu près comme ces excités qui, l’été passé, du côté du canal Saint-Martin, avaient incendié une voiture de flics « pour avoir du pouler rôti ». On dira peut-être : quel rapport entre les profs et les flics ? Eh bien, c’est que par la force des choses, et depuis des années, nous avons été souvent confrontés à des énergumènes qui nous imposaient de suspendre un temps notre mission d’enseignement pour une autre, de maintien de l’ordre, qui n’était assurément pas dans notre vocation. Ceux qui auraient pu en douter, s’ils vous relisent, n’auront plus aucun mal à le concevoir.


  • Jon Doe 3 mai 18:58

    MLP qui reprend un discours de FIllon et c’est le buzz.

    A marseille en meeting Emmanuel Macron reprend un discours de Hollande et c’est normal.

  • Robert Lavigue Robert Lavigue 3 mai 21:47

    Le plagiat devient une pratique courante : les élèves y ont recours assez souvent, se dispensant ainsi de réfléchir... le plagiat se généralise sur le web, et certains n’hésitent pas à se livrer à un pillage débridé et désolant.

    Un instant (on peut rêver) je me suis dit que Péronnelle des Calanques était en voie de radicalisation et qu’elle allait balancer ses comparses citoyen dans le but de leur piquer leur place en tête de gondole...
    Et puis non... Elle se contente de paraphraser platement ce qui se dit mieux ailleurs !
    La différence entre un journaliste classique et un journaliste citoyen, c’est que c’est toujours le second qui pompe sur le premier.

    Madame la professeure, vous serez crédible dans votre lutte contre le plagiat, quand vous ferez savoir à votre congénère et confrère, Phraseur de La Loire, que plagier Grégoire de Tours est tout aussi désolant...
    Parce qu’à la différence de M. Fillon qui est bien assez grand pour faire valoir ses droits, Grégoire de Tours n’a rien espérer des cohortes incultes à qui vous devez la publication de vos billets aussi insignifiants que quotidiens  !


    • rosemar rosemar 4 mai 14:01

      @Robert Lavigue

      Des insinuations, des calomnies sans preuves : c’est honteux...

  • Leonard Leonard 3 mai 22:30

    En tout cas personne ne va vous plagier...


    A moins de vouloir passer pour une personne idiote et dénuée d’analyse...

    • rosemar rosemar 4 mai 13:31

      @Leonard

      Les insultes sont une preuve de faiblesse : vous devriez les éviter...

  • Mieux vaut un bon plagiat avec du fond qu’un mauvais article insignifiant smiley 


    • Le421 Le421 4 mai 08:06

      @Sharpshooter - Snoopy86
      Quand on n’écrit jamais d’article, les remarques à ce sujet deviennent de fait « insignifiantes »...  smiley


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 4 mai 11:04

      @Le421

      Quand on doit la publication de ses articles à des comparses insignifiants, ce genre de remarque prête tout au plus à sourire...


    • Tribidule Tribidule 4 mai 11:28

      @Le421


       Oh, mais il en a écrit mais il est furieusement égoïste et sélectif en considérant qu’éduquer les cons ne sert à rien.

       C’est la raison pour laquelle vous ne le lirez jamais ( ce qui malgré tout fait de lui un humaniste)

    • rosemar rosemar 4 mai 13:30

      @Robert Lavigue

      Des insinuations, des rumeurs qui font penser aux méthodes du FN...

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 4 mai 14:13

      @rosemar

      Ce ne sont pas des insinuations et encore moins des rumeurs. Ce sont des affirmations étayées par des faits !

      La publication de votre billet quotidien au milieu de ceux de vos comparses-folliculaires est la preuve flagrante que l’insignifiance est toujours récompensée dans le marigot des Forces du Bien, du Beau et du Vrai.

      Tant sottises, tant de pétitions de principe, tant de plagiats, tant de contre-sens ne peuvent qu’être approuvés par des modérateurs à l’image des courtisan(e)s qu’ils évaluent.
      Sinon, ce serait à désespérer du genre humain !

      Pour ce qui est du FN, ses méthodes n’ont rien à envier aux vôtres, ni à celles de vos comparses de la tête de gondole citoyenne.
      Avec une différence toutefois, l’agit-prop du FN n’est pas assurée en permanence par des plumitifs insignifiants.


    • Tribidule Tribidule 4 mai 15:46

      @rosemar
      Quand on sait les conditions de vos arrivée sur AVOX et celles de la publication de vos « billets »....
      On est en droit de se demander pourquoi vous avez quitté le Huf Post.
      Quels sont les défauts que vous n’avez pas retrouvé ici ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 6 mai 00:07

      @rosemar
      Dites-vous bien que vous avez quand même de la chance qu’on ne soit plus dans les années noires. Avec Robert Lavigue (le vrai), qui travaillait volontiers pour la Kommandantur, vous ne tarderiez peut-être pas à y être convoquée et à vous poser des questions sur la présence et la dimension de baignoires en pareil lieu.


  • Armelle 4 mai 17:11

    @rosemar

    Un sursaut de prise de conscience après toutes ces critiques légitimes ? Non ?
    Vous incarnez bien le complexe de supériorité chronique qui règne dans le milieu enseignant, vous devriez acheter deux ou trois cent grammes d’ humilité (pour commencer) au super marché du coin, lequel dites-vous est à l’image de notre société, car manifestement vous n’avez pas tout exploré, c’est dans le rayon terreau et autre produit de jardinage !!! Vous savez ? Humus...Humilité...
    Je vous dit cela car votre confrère Monsieur Labrune ici, ne peut en avoir à revendre, il a tout perdu lui aussi pendant ses »interminables« et »exténuantes« années d’enseignement !!!
    Ecrivez pour vos élèves, avec un peu de chance vous aurez qge chose à leur apprendre... Et pour nous, lecteurs d’agoravox, il aurait été agréable de lire un article pertinent nous expliquant comment vous enseigneriez si vous n’aviez pas cette instance au dessus de votre tête faisant »soi disant" la pluie et le beau et surtout que du mauvais, et bien sûr sans nous rabâcher ce satané manque de discipline qui n’est bien évidemment (on le sait tous) qu’un subterfuge maladroit et malhonnête !.

    Alors vous voyez, nul n’a besoin d’avoir recours aux insultes pour vous interpelez, ce qui compliquera considérablement la forme et le fond de votre réponse !!!


Réagir