jeudi 6 avril - par rosemar

Quand Philippe Poutou invente un nouveau concept : l’immunité ouvrière...

Lors du débat qui a réuni les 11 candidats à l'élection présidentielle, Philippe Poutou a tenu un langage de vérité : il a su exprimer la pensée de millions de français, il a su dénoncer l'imposture des élites...

Celle de François Fillon englué dans des affaires, lui, le tenant de l'austérité, de la rigueur, celle de Marine Le Pen "qui pique l'argent de l'Europe..."

Et voilà que des journalistes lui reprochent son comportement...

Anna Cabana, chef du service politique du JDD, a notamment déclaré : "Je ne trouve pas que Philippe Poutou mérite quelque honneur que ce soit parce qu'il s'est conduit de façon très irrespectueuse". Bruno Jeudy, rédacteur en chef de Paris Match, fustige aussi le candidat, remettant même en cause sa légitimité, alors que sa candidature a été validée par le Conseil constitutionnel : "Je trouve que c'est un candidat qui, par moments, n'a pas le respect qu'il faut pour être candidat à la présidentielle".

Evidemment, Philippe Poutou qui a dit la vérité, qui a fustigé l'immoralité de deux autres candidats doit être exécuté, cloué au pilori !

Lui qui a su exprimer la colère des français, lui qui a su dire leur indignation se retrouve sous le feu de critiques journalistiques indignes.

Bravo à Philippe Poutou !

Par sa verve, avec son naturel, il a fait sauter le vernis de ces élites qui utilisent les lois pour se servir dans les caisses.

Par son esprit d'à propos, il a su mettre en évidence les privilèges de ces profiteurs de la République qui agissent, en toute impunité, sous couvert de l'immunité parlementaire.

Il a eu le mérite de dire haut et fort la vérité.

Un certain Luc Ferry lui reproche "une tenue débraillée"... 

Bien sûr, il ne s'est pas présenté sur le plateau de télévision revêtu d' un costume à 6 000 euros : ce n'est pas sa tenue habituelle, puisque Philippe Poutou est un simple ouvrier.

Doit-on lui en tenir rigueur ?

Toutes ces critiques sont ignobles et révèlent que certains journalistes, certains "penseurs" ne sont là que pour conforter les élites dans leur mépris et leur arrogance.

Enfin, on doit remercier Philippe Poutou pour l'invention de ce nouveau concept "l'immunité ouvrière" qui n'existe pas bien sûr, mais qui démontre tous les privilèges dont bénéficient les hommes et les femmes de pouvoir.

Certains ont tous les droits et en abusent, alors que les gens du peuple, eux, subissent la loi du plus fort.

Il a ainsi déclaré : "Le FN se dit anti-système mais se protège grâce aux lois du système avec son immunité parlementaire (...). Nous, quand on est convoqué par la police, nous n'avons pas d'immunité ouvrière, on y va..."

Son humour a provoqué, alors, l'hilarité du public.

Philippe Poutou s'est bien situé sur le terrain de la moralité : il a su dénoncer les Balkany, Dassault, et il a montré, exemples à l'appui, la nécessité urgente de moraliser la vie politique.

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/04/quand-philippe-poutou-invente-un-nouveau-concept-l-immunite-ouvriere.html

 



100 réactions


  • devphil devphil 6 avril 12:16

    "Bien sûr, il ne s’est pas présenté sur le plateau de télévision revêtu d’ un costume à 6 000 euros : ce n’est pas sa tenue habituelle, puisque Philippe Poutou est un simple ouvrier."

    Il doit travailler 5 mois pour se payer un costume à 6.000 € sans manger pendant ce temps ou attendre d’avoir un costume offert par un ami non intéressé bien sûr.

    Devons nous subir la langue de bois de ces politiques imbus de leur personne et se croyant supérieurs aux Français tels Fillon , Macron , Valls , Hollande , Sarkozy ?

    Qu’ils n’oublient jamais que les Français travaillent tous les jours pour eux et qu’ils sont au service de la France et à notre service ET NON LE CONTRAIRE !!!!!!

    Qu’ils n’oublient pas que leur grands privilèges durant les mandats et après sont issus encore une fois du travail des Français.
    La seule chose que l’on souhaite , c’est avoir du travail pour vivre et de leur coté de l’honnêteté et de l’abnégation.

    Vu la situation actuelle aucune de ces conditions n’est remplie , il ne faudra pas s’étonner si un jour tout explose.

    Au temps de Louis XVI , les avions n’existaient pas pour fuir rapidement par contre la guillotine excellait, c’est le contraire aujourd’hui.
     
    Quel bousier ces politiques qui n’ont aucune morale ni aucun ressentiment , ni aucune conviction pour la France

    Bravo à Philippe Poutou

    Philippe 
     


    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 6 avril 16:10

      @devphil
      Dans cette campagne, nul n’aborde le simple financement de la vie du candidat. Certains ont des avantages très nets par rapport à d’autres. Je suppose que P. Poutou ou N. Arthaud sont mis en congés sans solde par leur employeur et touchent une indemnité du petit parti mais je remarque que beaucoup d’autres possèdent des emplois fictifs de fait. Ils sont parlementaires nationaux ou européens et doivent bien utiliser leurs attaché(e)s pour cette campagne. Ils n’exercent pas le mandat qui leur a été confié.
      Goutte d’eau dans l’océan des privilèges mais goutte d’eau faussant la démocratie et c’est, dans ce cas, bien plus grave.


    • Le421 Le421 6 avril 18:46

      @devphil
      Philippe Poutou est un garçon authentique que je respectais. Respectais parce que l’une de ses premières phrases quand il a eu ses 500 signatures c’est : « On va enfin pouvoir faire chier Mélenchon ».
      Et là, je pense qu’il s’est trompé de cible.
      A moins qu’il n’ait plus d’affinités avec Macron.
      Va savoir.

      Ce qui est positif, c’est que si JLM avait sorti le quart de la moitié de ce qu’il a dit, le leader de la FI aurait été crucifié dans les médias.
      Non ?? Bien sûr que si...
      Raté !!


    • rosemar rosemar 6 avril 18:58

      @devphil

      MERCI pour toutes ces réflexions, Philippe.

    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 6 avril 20:05

      @Le421
      Un opportuniste va bien penser à sortir le t-shirt Poutou spéciale présidentielles : succès assuré.


    • jakem jakem 7 avril 10:52

      @devphil
       Lire votre remarque et surtout l’article de Rosemar provoque un rire franc et moqueur. Comme quand les euro-fachos défendent leur imperium, et quand Marchais défendait l’URSS.

      En vrac :

      1- Poutou est un connard qui n’a même pas réussi à décrocher son bac pro mécanique. Il a qd mm été embauché. Par magouille ? Comme il est responsable, et permanent, syndical, il ne ruine certainement pas sa santé. Contrairement à ce qu’il veut faire croire, de façon plus ou moins explicite.

      2-Poutou ne représente à tout casser qu’1 % des ouvriers. D’ailleurs, a-t-il réellement vécu une dure vie professionnelle d’ouvrier ? Je crois savoir qu’il appuie de temps en temps sur des touches d’un ordi ou d’une machine-outil. Dur dur !

      3- Poutou est méprisable car il est allé à la télé sans préparer sérieusement ses interventions. Savoir qu’il ne sera JAMAIS élu PR ne le dispensait pas d’énoncer de façon formelle, précise, argumentée, référencée... des critiques envers ceux dont il dénonce le comportement et les privilèges et les idéologies. Quitte à ne pas répondre directement aux questions posées ; c’eut été une manière de contester digne et relativement efficace.
      Il n’a même pas été capable d’exprimer correctement les chefs d’accusation, prenant le risque d’un procès pour diffamation.

      4- Poutou est irrespectueux des convenances sociales sous le faux prétexte d’être ouvrier et contestataire. J’ai connu de vrais ouvriers, dont mon père, qui s’habillaient proprement et correctement, et se rasaient et se tenaient droit pour sortir et lors de certaines circonstances exceptionnelles. Pas pour imiter « les bourgeois », mais par dignité et estime de soi et pour ne pas faire prendre les ouvriers pour des pouilleux.

      5- Poutou est immature car il se comporte comme un ado en pleine crise, et pas du tout comme un « responsable d’organisation ouvrière ».

      6- Poutou se méprise lui-même en étant fringué comme s’il se rendait à une « barbecue-partie » chez des potes. On ne peut pas exiger ( et de quel droit l’exigerait-on ?) qu’il porte un costard à 500 balles et des pompes à 200 ; mais on s’habiller correctement pour bien moins cher.

      7- Poutou est bête car il ne s’est même pas renseigné sur l’immunité parlementaire. De quand elle date, qui l’a imaginée, et pourquoi. Ce n’est pas parce que certains ont un comportement fautif que cette disposition est en elle-même mauvaise. 
      Plusieurs parlementaires ont vu leur immunité levée, donc ils ne sont pas intouchables.
      Je crois savoir que Balkany a longtemps échappé aux juges parce que des pourris de son espèce ont refusé la levée de son immunité. C’est une question de comportement individuel, pas de disposition institutionnelle.

      8- Poutou est fielleux et manipulateur quand il affirme que ceux qu’il a visés profitent du système tout en le critiquant. Et lui, il n’en profite pas ? On ne lui accorde pas des journées d’absence pour activités politiques ? Et quand des ouvriers cassent du matériel de production, du mobilier urbain, des locaux, brûlent des pneus, etc..., est-ce-qu’il ne les défend pas en prétendant qu’il s’agit là de l’expression justifiée de la colère et mettant en avant « le droit syndical » ? 

      9- Poutou est / pourrait être dangereux car c’est un totalitariste dans la droite lignée de Hitler, Staline, Pol-Pot, Mao, Castro, et tant d’autres.

      10 Poutou est un minable !


  • Bernie 2 Bernie 2 6 avril 12:16

    Ne soyez pas modeste, vous même avez inventé votre propre concept, l’inanité littéraire, c’est déjà ça.

    Bonne journée le ficus.


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 avril 12:18

    Je pense sincèrement que l’ambition de Philippe Poutou va au-delà de la « moralisation de la vie politique » !


    Faire la politique de Fillon sans les costars, la corruption et le détournement d’argent public serait-il moral ?

    Poutou n’a pas l’illusion qu’il sera élu.
    Il n’est pas venu au débat pour faire de la « morale », mais pour provoquer un réveil de dignité chez les victimes d’injustices sociales que la « morale » est bien infoutue de corriger !

    • Alren Alren 6 avril 16:58

      @Jeussey de Sourcesûre

      Poutou a des œillères et il le montre en parlant d’immunité « ouvrière » comme si les autres salariés ne présentaient pas d’intérêt à ses yeux.

      Il aurait pu s’adresser aussi à Macron et Hamon pour leur rappeler que Hollande avait promis formellement, « les yeux dans les yeux » à JLM lors d’une entrevue à l’Élysée d’amnistier les syndicalistes condamnés pour action syndicale sous Sarkozy et qu’il n’en a rien fait alors que cela ne coûtait pas un sou et ne nécessitait aucun vote de l’Assemblée !


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 avril 17:27

      @Alren

      il aurait pu dire ça, oui.

      ça ne change rien à mon propos qui consistait à revenir sur la conclusion de Rosemar qui pense apparemment que le malaise de la vie politique en France à pour origine une dégradation des valeurs morales qu’il suffirait de rétablir pour retrouver une situation saine et un pays où il fait bon vivre !

      un vrai conte de fées !

      le projet auquel adhère Poutou n’est certainement pas de se transformer en chevalier blanc et pourfendre les infidèles et les traitres qui manquent à leurs paroles et piquent dans la caisse

      d’après ce que j’ai compris, le but de son parti (qui s’intitule « anti-capitaliste » et non pas « pro-moral ») est de modifier les structures-mêmes de la société en intervenant sur les modes de production et les rapports sociaux ! On n’est pas sur le même registre, et je pense que Poutou a simplement voulu moucher des gens prétentieux en leur mettant le nez dans leurs propres excréments. 
      Des fois, ça fait du bien de faire ça.

    • dobertou 6 avril 23:06

      @Alren
      J’ai surtout retenu qu’il voulait désarmer la police, et supprimer les unités spéciales, là on touche le fond du fond. On ne peut tolérer ce type de comportement en période terroriste. Il est venu faire un show point barre, même si pour fillon il a raison, son comportement n’est pas admissible.


    • JP 7 avril 07:49

      @dobertou
      allez dobertou, un cachet et au lit !


  • Leonard Leonard 6 avril 12:20

    L’immunité ouvrière existe !

    Vous êtes immunisés d’une grosses contribution aux charges publiques et immuniser contre l’ISF voyons !
    Par contre vous voulez tout, sans contribuer à rien...

    C’est marrant quand même...


  • Tall Tall 6 avril 12:26

    L’immunité diplomatique est nécessaire pour préserver la séparation des pouvoirs.


    Sinon, ce ne serait pas difficile pour le pouvoir en place d’instrumentaliser la justice ( le ministre de la justice est un élu politique ), et de fiche en taule ( même en préventive pendant une instruction qui se termine par un non-lieu ) un opposant pendant une campagne électorale.
     
    Aujourd’hui, grâce à cette immunité, ces attaques anti-démocratiques sont limitées à des actions judiciaires directement relayées par les médias ( c’est un signe ) mais qui n’empêchent pas le candidat de poursuivre sa campagne.
     
    Naturellement, il peut y avoir des abus, comme l’escroc belge Van Rossem ( un filou pratiquant la pyramide de ponzi en bourse ) qui s’est présenté aux élections juste pour échapper à la justice, et ça a marché ! smiley



    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 avril 13:00

      @Tall

      « préserver la séparation des pouvoirs. »

      hi hi hi

    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 6 avril 13:05

      @Jeussey de Sourcesûre

      L’immunité diplomatique

      parlementaire


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 avril 17:24

      @La Voix De Ton Maître

      il aurait pu dire ça, oui.

      ça ne change rien à mon propos qui consistait à revenir sur la conclusion de Rosemar qui pense apparemment que le malaise de la vie politique en France à pour origine une dégradation des valeurs morales qu’il suffirait de rétablir pour retrouver une situation saine et un pays où il fait bon vivre !

      un vrai conte de fées !

      le projet auquel adhère Poutou n’est certainement pas de se transformer en chevalier blanc et pourfendre les infidèles et les traitres qui manquent à leurs paroles et piquent dans la caisse

      d’après ce que j’ai compris, le but de son parti (qui s’intitule « anti-capitaliste » et non pas « pro-moral ») est de modifier les structures-mêmes de la société en intervenant sur les modes de production et les rapports sociaux ! On n’est pas sur le même registre, et je pense que Poutou a simplement voulu moucher des gens prétentieux en leur mettant le nez dans leurs propres excréments. 
      Des fois, ça fait du bien de faire ça.

    • Tall Tall 6 avril 19:36

      @Jeussey de Sourcesûre


      Ce bon mot de Poutou ne changera rien aux élections, heureusement ..
      Car si ça avait dû avoir une influence, c’aurait été à l’avantage de l’européiste Macron
       
      Et Poutou aurait alors servi la soupe à Rothshild ....bravo !


    • dobertou 6 avril 23:13

      @Tall
      C’est surtout le harcèlement médiatique qui a pris le pouvoir. Nous avons maintenant des journaleux qui font les questions et les réponses à la place des élus qui n’ont plus le temps de répondre, ou qui jouent aux procureurs. Il faut savoir si les péronnelles sont journalistes lors des débats ou actrices de film endossant un rôle pour paraître.


  • legrind legrind 6 avril 12:40
    POUTOU : LE REBELLE DONT LA BOURGEOISIE RAFFOLE


    Le lendemain du débat de mardi, les médias du mainstream macroniste, service public et presse Drahi et Bergé en tête, multipliaient les spasmes de ravissement à propos de la prestation de Philippe Poutou. Relayé par le gauchisme mondain, s’esbaudissant sur la « performance » de Philippe Poutou et la saluant de sonores « bravo camarade ! Merci camarade ! » Pour avoir rejoint Benoît Hamon, dans la volonté de foutre l’immunité parlementaire par-dessus bord alors qu’elle est une conquête démocratique . Trop transgressif ! Pour avoir défendu l’UE. Trop internationaliste ! Pour avoir refusé d’être sur la photo de groupe. Trop rebelle ! Pour être venu ostensiblement en pyjama débraillé sur le plateau. Trop rigolo !

    Mais la vraie raison est ailleurs, Philippe Poutou ayant soigneusement fait ce pourquoi, trotskiste folklorique, lui ou un autre, est présent à chaque élection présidentielle et disparaît entre-temps. Cette fois-ci c’était pour donner un coup de main à Macron. Et au passage, en bon révolutionnaire de pacotille inoffensif dont les bourgeois raffolent piquer des voix à Jean-Luc Mélenchon.

    Revenons d’abord sur la séquence qui plonge les petits-bourgeois dans le ravissement. Regardant alors François Fillon et Marine Le Pen jusqu’à présent protégés par leur immunité parlementaire, non pas des poursuites, mais des mesures de coercition rêvées par les très impartiaux PNF et Pôle financier, Philippe Poutou a lancé : « lorsque je suis convoqué au commissariat je ne suis pas protégé par une immunité ouvrière ». Et les ignorants de s’esclaffer. Pour lui, ce n’est pas l’attitude de la juridiction d’exception acharnée à aider Macron, candidat de l’oligarchie, à être élu qui lui pose un problème, c’est l’existence de l’immunité parlementaire. Dites donc Monsieur Poutou si vous étiez député vous en bénéficieriez, et heureusement. L’immunité parlementaire, principe démocratique issue de la séparation des pouvoirs, existe pour que l’élu du peuple puisse exercer librement son mandat. À l’abri des pressions de l’exécutif et du judiciaire. Ce n’est pas un sauf-conduit pour pouvoir commettre des infractions, il n’empêche pas les poursuites, cette présentation est stupide. C’est l’Assemblée elle-même qui peut la lever. Mais avec Poutou, plus besoin d’élections et de mandat populaire, ce sont Eliane Houlette et Serge Tournaire qui doivent décider qui peut siéger. Lorsque les organisations ouvrières faisaient élire des députés, l’immunité parlementaire était un outil précieux qui les mettait à l’abri de l’arbitraire. Cette immunité est une conquête démocratique, qui est bien, une « immunité ouvrière » lorsqu’elle protège des « parlementaires ouvriers ». Et pour qui connaît l’histoire du mouvement social, ce qui n’est pas le cas de Philippe Poutou, cette disposition a été précieuse à plusieurs reprises.

    Il y a ensuite l’amour partagé avec Nathalie Arthaud, de l’Union Européenne, euro-enthousiasme qui repose sur le postulat selon lequel le Capital européen a atteint son stade suprême d’intégration via l’UE et doit donc être combattu par le monde du travail à l’échelle européenne. Alors que c’est justement l’incapacité de l’UE à réguler la compétition entre les bourgeoisies européennes qui rend l’UE obsolète. Cet aveuglement pour un soi-disant marxiste de l’évidence selon laquelle c’est d’abord sur le terrain national qu’il faut combattre le capitalisme national est caractéristique d’une étonnante capacité à l’ineptie politique. Comme lorsque le même Poutou, se lançant dans la mécanique quantique, prétend qu’une musulmane peut être voilée et féministe, comme le chat de Schrödinger vivant et mort à la fois.

    Et puis bien sûr, il y a eu la tenue et le refus d’être sur la photo de groupe. « Je suis ouvrier, alors je viens dans un dépenaillé cradingue, parce qu’un ouvrier c’est sale et mal habillé ». Et c’est là justement, qu’apparaît le plus clairement la manœuvre, véhiculer l’image d’un ouvrier comme la bourgeoisie les aime, caricatural et inoffensif. Il suffit de lire comment sa presse parle de Philippe Martinez le secrétaire général de la CGT, et comment elle encense Poutou.

    Sur la question de la dignité dans la tenue, m’est revenu un souvenir cuisant. Jeune avocat, j’étais collaborateur chez le premier bâtonnier communiste de l’ordre des avocats. Au barreau de Bobigny, bien sûr, puisqu’il exerçait dans le neuf trois. Je me rappelle comment, il avait découpé l’article du Monde qui annonçait son élection pour l’envoyer fièrement à ses parents, ouvriers. Tous les samedis, j’enchaînais des permanences juridiques pour les habitants, en mairies d’Aulnay-sous-Bois, de Bobigny, et de Sevran, toutes encore des communes ouvrières. J’apportais la bonne parole juridique à une soixantaine d’inscrits qui défilaient dans le petit bureau qu’on m’avait attribué. La première fois, considérant que le samedi on pouvait être un peu plus détendu, j’avais adopté ce qu’on appelle aujourd’hui le Friday wear. Blazer, chemise sans cravate.

    Fatale erreur ! Le bâtonnier m’attendait pour me présenter au personnel municipal. Toute ma vie je me souviendrai de la mâchoire crispée à ma vue, et de ce que j’ai entendu : « Monsieur de Castelnau (en insistant sur la particule) vous êtes avocat, et c’est en tant qu’avocat que vous venez parler à ces gens, pour essayer de les aider. Et c’est à l’avocat qu’ils viennent se confier, pas à un copain. Vous êtes prié de venir habillé convenablement, je dirais « pimpant », ce sera votre façon de leur montrer que vous les respectez ». Rien que de me rappeler cette phrase j’ai encore les joues qui chauffent et les oreilles qui sifflent.

    Alors Monsieur Poutou, les règles vestimentaires ont évolué vers un peu plus de détente et c’est tant mieux, mais lorsque l’on prétend représenter les ouvriers et être l’un d’entre eux on évite de se déguiser et de venir sur les plateaux en caleçon. Certes, cela fait glousser et frétiller bourgeois et petits-bourgeois, qui vous applaudissent mais c’est parce que vous apportez de l’eau au moulin de leur mépris social.

    Tout cela n’est vraiment pas très honorable.


    • foufouille foufouille 6 avril 13:05

      @legrind
      sans vouloir te vexer, le costard neuf n’est pas dans ses moyens.


    • jaja jaja 6 avril 13:05

      @legrind

      âneries sur âneries...

      Philippe Poutou était bien habillé, certes pas déguisé en cadre sup, mais bien habillé comme nous tous...

      Quand aux petits bourgeois qui gloussent vous n’avez sûrement pas lu (en bon ignorant de mauvaise foi) les commentaires de Luc Ferry sur l’habillement de Philippe ni les élucubrations de Christophe Barbier sur « la dangerosité de Poutou » ni les commentaires haineux des éditorialistes de BFM-WC... La Cabana le trouvant même « indigne »... Nous n’avons visiblement pas les mêmes sources !

      Mais bon je pense que chacun(e) sur ce site est suffisamment informé pour savoir que les supporters de la fasciste qui tape dans la caisse ne reculent devant rien...

      D’ailleurs ils sont tous d’accord pour supprimer le débat à 11 candidats sur la 2.... On ne permettra pas à un Poutou de bousculer à nouveau Macron sur le Qatar et l’Arabie Saoudite, ni la Le Pen ou Fillon sur leurs détournements.... C’est fini l’oligarchie et les « gros candidats » dont la fasciste ont sifflé la fin de la partie...

      Révolution !


    • Neo Neo 6 avril 15:15

      Salut Jaja !

      "D’ailleurs ils sont tous d’accord pour supprimer le débat à 11 candidats sur la 2.... On ne permettra pas à un Poutou de bousculer à nouveau Macron sur le Qatar et l’Arabie Saoudite, ni la Le Pen ou Fillon sur leurs détournements....« 
       »
      Tu m’étonnes ... Après ce débat leur chouchou c’est pris trois points dans la face ... De 26 qu’il est descendu à 23 ... Un débat de plus et il tombe en dessous 20 ... smiley

      Pas bon pour chouchou le débat qu’ils en ont tous conclu ! smiley


    • Le421 Le421 6 avril 18:50

      @Neo
      Macron, Le Pen ou Fillon, vous les collez face à Mélenchon, ils tombent sous le paillasson.
      Surtout si les règles de bienpensance sont arrêtées...

      Les faux culs et les tricheurs ne gagnent jamais qu’en apparence.
      Confrontés au monde réel...


    • rosemar rosemar 6 avril 19:06

      @legrind

      Attention à la caricature facile d’un côté comme de l’autre : Philippe Poutou n’était pas du tout déguisé mais habillé comme il l’est d’ordinaire sur les plateaux de télévision.

      Il a stigmatisé l’immoralité de certains hommes politiques : Balkany, Dassault... Fillon, Le Pen, et il l’a fait à juste titre.

    • legrind legrind 6 avril 20:06

      @jaja

      jaja 6 avril 13:05

      @legrind

      âneries sur âneries...

      Philippe Poutou était bien habillé, certes pas déguisé en cadre sup, mais bien habillé comme nous tous...

      ___
      Je ne savais pas que quand mon père, ouvrier, mettait un costume pour un mariage, une invitation, une fête... il se « déguisait en cadre sup ». Derrière ce coté prolo cool qui s’en fout de la com’ : la punchline « vous ne me laissez pas parler parceque je n’ai pas de cravate » au débat a fait son effet. Quel rebelle ! Après il peut même dire qu’une voilée peut être féministe c’est pas grave le prolo d’opérette phénomène de foire de l’ex LCR a la cote, même le CCIF aime.


    • jaja jaja 6 avril 20:23

      @legrind

      Mon grand père et mon père idem... Les temps ont changé... je vais aux mariages comme je suis habillé chaque jour... C’est comme ça... Alors que au début des années 70 j’avais encore un costard pour ce type d’évènements...

      Et ce n’est pas PP qui a lancé le débat sur la façon dont il était habillé... Mais les fachos et la bonne droite...

      Pour le reste âneries d’extrême droite encore... Eh oui une femme voilée peut-être féministe et respecter le droit des femmes, y compris à l’avortement, ce qui n’est pas le cas chez les faux défenseurs de la femme de votre camp qui ont assez manifesté pour l’interdire !


    • Attilax Attilax 7 avril 00:06

      @jaja
      Euh, pardon, mais non, c’est pas « comme ça ». Perso quand je vais à un mariage ou un enterrement, j’essaye de faire un effort, ne serait-ce que pour faire honneur à mes amis. Cela s’appelle du respect, je crois. Il n’y a pas besoin d’une fortune pour être au moins propre et présentable devant des millions de gens de tous les horizons. Là, il était pas rasé, en T-shirt, jeans et converse, pour bien montrer qu’il est « nature » et « comme tout le monde » - surtout pas comme les méchants autres politiques, bien sûr, hé ho, il nous prendrait pas un peu pour des midinettes ? Il est au courant qu’il n’y a pas que des ados boutonneux qui regardent ça ? Le mec arrive, il refuse d’être sur la photo (rebelle ! mais néanmoins présent), Il ne dit pas bonjour (rebeeeeelle !), pendant tout le débat, il tourne le dos aux autres pour causer avec ses potes de derrière (rebeeeelle !) Il choisit d’ignorer la plus élémentaire des politesses, c’est sûr qu’il va gagner plein de points avec ça  ! Et puis franchement : il vous a appris quelque chose ce soir là ? Ah si, il est pour la « démocratie directe », super ça, je suis pour aussi. C’est une première chez les trotskystes, notez. Dommage pour lui que 30% du peuple vote FN, 25% à droite, et 25% social libéral, il risque de pas aimer au final. Sans ça, à par tirer sur les ambulances, qu’est-ce qu’il a proposé ? Rien, parce qu’il s’en fout, c’est pour ça qu’il vient tout crade en ayant rien préparé, c’était tellement visible que je ne comprends même pas pourquoi il est venu ni ce qu’il veut concrètement. Alors d’accord, le voir défoncer Fillon ça fait toujours plaisir, mais franchement c’était pas du haut niveau non plus et c’était pas vraiment un scoop, ça fait deux mois qu’on nous bassine avec cette histoire certes pourrie, mais d’une banalité affligeante.
      Même le commentaire au dessus qui le défend dit « d’après ce que j’ai compris » en parlant de ses quelques propositions, ce qui prouve l’inaudibilité du gars. Ah si, tout de même, j’exagère, il y a eu le fameux « interdire les licenciements », de concert avec Arthaud. Ça fait pas vraiment un programme mais il s’en branle le Poutou, c’est un « ouf », un rebeeeeelle ! Sauf pour l’UE, là quand même faut pas déconner, il y a des limites à la rébellion...
      En fait, c’est peut être pas un hasard si la LCR a choisi comme nouveau nom le titre d’une émission bobo de canal+. Pauvre Trotski, s’il avait pu se douter que ses héritiers confondraient Internationalisme et mondialisme...


    • Attilax Attilax 7 avril 17:02

      @rosemar
      S’il y a du soleil et qu’un gros con dit qu’il fait beau, vous allez dire qu’il pleut ?


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 6 avril 12:57

    Avec une défense à la Gattaz j’ai surtout remarqué que le Marine Le Pen n’était pas vraiment avec les ouvriers.


    • Le421 Le421 7 avril 14:59

      @La Voix De Ton Maître
      « pas vraiment » ou « pas du tout » ?
      Qu’est-ce qui intéresse Marion Anne Perrine Le Pen à part les 1€ rapportés par vote pour renflouer les caisses de la PME familiale ?


  • Ken_le_sous-vivant Ken_le_sous-vivant 6 avril 13:01

    Je ne m’étais jamais trop intéressé à Poutou, son prédécesseur étant étrangement dans l’embarras à propos du dîner du Siècle. Ca m’a définitivement dégoûté de ce parti.

    Mais lors du débat, Poutou a eu des arguments simples, percutants et imparables. Néanmoins il n’a vraiment pas la stature d’un chef d’état.

    Lui et Lassalle ont un peu égayé cette soirée d’un ennui abyssal.

    Se rend-il compte qu’il est manipulé pour donner une apparence démocratique à toutes ces conneries ?


    • jaja jaja 6 avril 13:10

      @Ken_le_sous-vivant

      Le Siècle n’est qu’un restaurant de la Bourgeoisie qui en compte bien d’autres... La politique c’est avant tout démontrer et je vous met au défi de démontrer que Poutou est manipulé...
      Par ailleurs et comme vous ne semblez pas connaître grand chose du NPA je vous met en lien son programme présidentiel :

      https://poutou2017.org/sites/default/files/2017-03/ProgrammePOUTOU-2017_WEB_0.pdf


    • Ken_le_sous-vivant Ken_le_sous-vivant 6 avril 14:44

      @jaja

      << La politique c’est avant tout démontrer >>

      Je dirai plutôt, la politique c’est avant tout de la communication. Mais ça n’engage que moi. Pour la définition exacte, très loin de votre affirmation, c’est ici : http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/politique/

      Une simple réponse du genre comme celle là m’aurait bien plus convaincu que votre question ouverte :

      « Il y a de fortes chances car il n’a pas pris part à la photo de groupe avant le débat, ne voulant cautionner cette parodie ». Enfin, ce n’est qu’une supposition.

      PS : je ne brandirai pas un tel logo en ce moment à votre place et me renseignerais sur l’utilisation qui en est faite de nos jours, ça pourrait prêter à confusion quant à vos aspirations.


    • Louve de France Louve de France 6 avril 15:37

      @jaja
      Bonjour Jaja, 


      Moi y a un truc qui m’échappe , et ma question est sincère.

      A l’heur ou chacun critique les ravages du capitalisme (on peut carrément parler de dépôt de bilan !) , comment expliquez-vous le peu de succès du seul parti qui se présente comme Anti-Capitaliste ? 

      Autre point de ma question : sachant que l’immigration est la colonne vertébrale du Capitalisme et qu’elle est inscrite dans son ADN, comment se fait-il que les partisans du NPA défendent a ce point l’immigration de masse (voire de peuplement) ? 

      Cette immigration voulue par le patronat, Soros et le MEDEF, devrait être en tout point attaquable pour des anti-capitalistes. Non ? 

      Merci ;) 

    • Louve de France Louve de France 6 avril 15:42

      @Jaja, 


      Pour compléter la question qui vous est adressée, je pense que le prolétariat est menacé par l’immigration orchestrée par les sbires du Medef et de Bouygues. Une politique responsable de remigration sauverait sans aucun doute le salariat. 

      Un musulman nommé Cheik Imran Hossein, éminent théologue, dit la même chose que moi et pense que ce serait la seule solution viable pour la paix et l’économie de tous les pays. 

      Le ré-enracinement des peuples. Economique, spirituel , et physique. 

  • Etbendidon 6 avril 13:08

    Bonjour madame rosemar
    le Poupou au lieu de chercher des poux dans la tête de fifi
    y ferait mieux d’aller s’acheter un costard cravate aux puces
    et par la meme occase se faire coiffer par le coiffeur de Hollande qui n’est pas débordé
     smiley


  • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 6 avril 13:08

    Hier sur toutes les chaînes c’était reparti. Pénélope, les costumes, les affaires de l’une, les affaires de l’autre ... Moralité la sortie de Poutou a surtout permis que le débat pour la présidentielle reste au niveau du caniveau.


  • Gavroche 6 avril 13:14

    Bonjour


    Les salariées, les petits cadres, les fonctionnaires sauf les hauts, , les smicards, les chômeur, les étudiant en fin d’études sans emploi, etc....Tous tiennent les mêmes propos que Poutou. Et partagent le même sort. 

     Ils sont 50 millions. Habillés comme Poutou pour aller au boulot mais qui dorénavant vont sans doute devoir piocher en costume de soi pour faire bien.

    Et puis il y a a la petite poignée de très riches et leurs médias qui en traitant Poutou de clown, traitent ainsi de même les 50 millions de français qui ont ben des sujets de plaindre, dont vous et moi.

    Et puis il y a leurs relais, des millions d’endoctrinés, eux mêmes dans la situation de Poutou ou Arthaud mais qui tiennent le langage de la poignée de très riches et relaient avec passion leurs sarcasmes anti pauvres, anti syndicats, pour qui tout salriés qui se plaint est forcément troskiste. Un mot dontils ignore la plupart dun tems ce dont il s’agit..

    On a quelques uns ici, qui sans doute ont réussi . des citrons pressés ravis. smiley

    Résultat : Ces gens qui défendent le plus grand nombre culminent à 3% d’opinion favorables. 

    Le medef et consort sont donc soutenus à 97% par le bon peuple.. Raison pour laquelle ça fait 100 ans que le citron est pressé et ça va durer encore longtemps. Ils auraient tort de se gêner, pas vrai Mr l’avocat.

    Avez vous remarqué que Fillon et Lepen , châtelains en costumes et soupçonnés de triche mais bénéficiant d’immunité dépassent les 20% d’« amis » qui eux n’ont pas d’immunité et payent leurs contredances. ? 


    Bonne journée.

  • jaja jaja 6 avril 13:18
    Débat sur France 2 annulé : de quoi les favoris des sondages ont-ils peur ? Jeudi 6 avril 2017, 12:16

    Le deuxième débat entre les 11 candidats à l’élection présidentielle, qui devait se dérouler le 20 avril sur France 2, n’aura donc pas lieu. Cette décision a été prise suite aux désistements annoncés, pour des prétextes divers, de plusieurs des candidats favoris des sondages. 

    De quoi ont-ils peur ? Alors qu’aucun d’entre eux n’avait refusé un débat à 5, excluant plus de la moitié des candidats, organisé par TF1 le 20 mars dernier, ils décident de refuser de participer à un débat à 11 qui, aussi contraignant soit-il, permet à tous les candidats de confronter leurs propositions dans des conditions relativement égalitaires. 

    Avant même le débat à 11 du 4 avril dernier, plusieurs candidats avaient fait part de leur réticence, voire de leur méfiance, quant à la tenue d’un second débat. Visiblement, le débat du 4 avril a achevé de les convaincre. 

    Il est vrai que les discussions se sont déroulées dans une ambiance nettement moins feutrée que lors du débat à 5, et que les autres candidats ont eu l’occasion non seulement de défendre leurs propositions, mais aussi d’interpeller directement et de mettre devant leurs contradictions certains parmi les favoris des sondages, et que ces derniers ne l’ont guère apprécié. 

    Nous regrettons que le second débat n’ait pas lieu, et nous nous étonnons de l’attitude de ces candidats qui ne cessent pourtant, le reste du temps, de parler de démocratie et d’égalité. Nous ne pouvons manquer de relever qu’ils préfèrent accepter les demandes de chaînes privées, possédées par des grands groupes, plutôt que celles du service public. 

    Nous considérons en outre qu’en cédant aux pressions et injonctions des uns et des autres, France 2 a failli à remplir sa mission de service public et porte une importante part de responsabilité dans cette annulation. 

    Nous acceptons néanmoins, par défaut, la proposition alternative de France 2  : des interviews individuelles de 15 minutes diffusées dans un ordre fixé par tirage au sort.

    NPA Montreuil


    • Tall Tall 6 avril 13:30

      @jaja

       
      Une semaine avant, ça aurait marché ...3 jours avant, c’est le piège à cons

    • Tall Tall 6 avril 13:31

      L’élection ne doit pas se décider sur un bon mot ou une brillante tirade


    • jmdest62 jmdest62 6 avril 14:00

      @jaja
      Pourquoi vouloir être absolument à 11 pour débattre.

      Pour « équilibrer » les temps d’accès aux médias.....Les candidats des petits partis n’ont qu’à exiger de Pujadas un débat à 6 .....
      Ils n’en auront que plus de temps pour développer leurs arguments.
      Je suis sûr que , si on en suggère l’idée , France 2 n’hésitera pas à organiser un tel débat à une heure de grande écoute. 
      @+

    • Gavroche 6 avril 17:28

      Bonjour @jaja


      Il n’y aura plus de débats à 11 comme je le préconisais dans mon article :


      Les candidats pourront seuls exposer leurs programme tranquillement et ensuite se sera aux gens de choisir, ça remplace efficacement les meetings qui coûtent une fortune au contribuable pour ne rassembler que des partisans.

      Voir les réaction sur cet article, les avis sont toujours intéressants à lire.

    • jaja jaja 6 avril 18:02

      @jmdest62 « Pour « équilibrer » les temps d’accès aux médias.....Les candidats des petits partis n’ont qu’à exiger de Pujadas un débat à 6 ..... »

      Un club des candidats de deuxième division en somme... qui ne pourront donc pas interpeller ceux qui dirigent et nous mettent dans la merde... Ce club des politiciens professionnels qui tous, sans aucune exception, nous ont tiré dans le dos à un moment ou à un autre, serait ainsi privilégié....

      Quel sens de la démocratie ! On peut craindre le pire si certains arrivaient au pouvoir avec de telles idées malsaines...


    • Neo Neo 6 avril 18:06

      Salut Gavroche,

      "Les candidats pourront seuls exposer leurs programme tranquillement et ensuite se sera aux gens de choisir"

      Ouais, mais dans un débat au moins il y a de la contradiction, de la contestation ... Là ils débiteront ce qu’ils veulent du vrai comme du faux ! Et surtout Chouchou ne sera pas inquiété avec des questions embarrassantes ! Faut sauver le soldat Chouchou ... Il a pris pas mal de plomb dans la dernière bataille !


    • jmdest62 jmdest62 7 avril 09:40

      @jaja

      Salut 
      Je ne considère absolument pas qu’il existe des candidats de 1ère ou 2ème division ....vous aurez , d’ailleurs , remarqué que j’ai utilisé l’expression « candidat des petits partis » et non pas l’expression péjorative de « petits candidats » que les médias condescendants imposent dans leurs commentaires.
      °
      Cependant , nous avons pu vérifier qu’un débat à 11 ne peut pas être un débat......
      au cours de l’émission sur BFM nous avons , certes , eu d’excellentes interventions et interpellations (notamment celle de Philippe Poutou) mais il n’y a eu aucune discussion sur le fond des programmes qu’il est illusoire de vouloir présenter/expliquer en 15 mn .
      °
      Pour l’idée de l’organisation d’un débat à 6 ...j’aurais du ajouter un smiley ...car c’était pour moi du second degré . 
      Il est visible que , sous prétexte d’informer , France2 cherche simplement à faire de l’audience en piégeant les différents candidats dans ses émissions d’infos et/ou de divertissement.
      (Cf : Fillon/Angot à « l’émission politique , Poutou/burgraff à ONPC , Philippot/Ruquier à ONPC etc etc...).
      Dès lors un »débat à 11« sur France 2, animé par le petit roquet »Pujadas«  , n’aurait pu être que le prétexte à la recherche d’un »coup médiatique" ......
      Pourquoi voudriez vous vous pliez à ces règles purement mercantiles ........ ?
      @+



  • sarcastelle 6 avril 13:28

    Sur la photo de famille du débat on voit huit types qui portent tous comme des cornichons cet identique lambeau d’étoffe sans objet qui pend du cou. Nous autres femmes qu’on dit asservies pouvons nous vêtir, voire nous travestir en clownesses comme nous l’entendons, nous déguiser en bonnes soeurs aussi bien qu’en vahinés et circuler comme ça partout sans qu’on nous dise rien. Pauvres hommes ! 


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 avril 14:32

      @sarcastelle

      je me fais souvent cette réflexion !
      le costume masculin est révélateur de l’asservissement de ceux qui le portent.
      un de mes collègues a reçu un avertissement parcequ’il était venu travailler en bermuda
      jamais un employeur n’osrait s’en prendre à une femme salariée pour la non conformité de sa tenue, ou alors, il faudrait qu’elle aille vraiment très loin
      la provocation est même un jeu pervers de la part de certaines
      la soumission n’est en effet pas toujours du côté que l on croit
      en tous cas, elle n’est pas entre male et femelle,
      mais entre dominant et dominé socialement !

    • arthes arthes 6 avril 15:53

      @Jeussey de Sourcesûre

      Mais bien sur que oui une femme est tenue de s habiller correctement dans sa sphere professionnelle.

      Elle a juste davantage de choix vestimentaires qu un homme.

      Mais pas au point de porter n importe quoi qui puisse desservir l image de la structure pour laquelle elle travaille et qu elle represente, ce qu elle sait et qu elle accepte avant de signer pour son job.

      En ce sens, Poutou, debraille et pas trop rase donne une image crado, jemenfoutiste et marginale du groupe qu il represente.





    • Jeekes Jeekes 6 avril 16:02

      @Jeussey de Sourcesûre
       
      Houlah !

      On voit que vous n’avez jamais bossé dans ma boite !!!


    • sarcastelle 6 avril 17:26

      @arthes
      .

      Mais bien sûr que oui une femme est tenue de s’habiller correctement dans sa sphère professionnelle
      .
      Je pense bien. S’il fait 30 degrés, elle peut paraître en robe sans manches tombant à mi-cuisses : elle est correctement habillée dans sa sphère professionnelle, sauf si c’est un bureau de l’armée du salut. 
      .
      Un homme n’a qu’à essayer de se découvrir autant, tiens ! 
      Il y a de la jurisprudence prud’hommale : obstination à porter un bermuda = licenciement justifié. 

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 avril 17:49

      @sarcastelle

      Ce qui est sûr, c’est que le curseur est réglable selon que la dame est un boudin ou un canon !
      Mais je suis d’accord avec vous : je n’ai jamais pu aller travailler autrement qu’en pantalon et je n’ai jamais osé me pointer en débardeur ce que faisaient sans que cela ait de conséquences les collègues féminines en périodes caniculaires (qui parfois étaient intérieures...).

    • arthes arthes 6 avril 19:46

      @sarcastelle


      Absolument, c est meme plus que reccomande si elle travaille dans un club libertin au cap d Agde par exemple...Ou dans un club med.
      En revanche si elle doit assurer le service dans un gastro ce n est pas la bonne tenue.

      Mais je concede que le laissez aller et le depenaille sur son lieu de travail devient la nouvelle norme.

      Dans un pays qui se perd et ne se respecte plus c est normal, on se fiche de tout.

  • francesca2 francesca2 6 avril 14:22

    Tiens, et il ne serait pas un peu populiste, Poutou ? 


    Parce que aller sur un plateau de télé et jouer sa moraline, ce n’est pas très difficile, si ? 
    Aujourd’hui on ne fait de la politique qu’avec des « petites phrases » et des« bons mots » donc, logiquement, ce gars-là n’ayant rien à perdre , joue le buzz...
    Avez vous lu son programme, rosemar ? Non parce que c’est un truc que même le pire des trotskistes n’aurait osé écrire...il a même estomaqué les gens de Lutte Ouvrière, c’est dire...

    Bien sûr, il ne s’est pas présenté sur le plateau de télévision revêtu d’ un costume à 6 000 euros : ce n’est pas sa tenue habituelle, puisque Philippe Poutou est un simple ouvrier.

    Parce que il n’y a que des T-Shirts ou des costards à 6000 euros ? Rien entre les deux ? Sérieux ? 
    C’est ça le mépris de classe...à vous et à Poutou-le-populiste...


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 6 avril 14:35

      @francesca2

      comme beaucoup, vous confondez « populiste » et « démagogue » !

      l’emploi de ce mot (populiste) à toutes les sauces pour stigmatiser ceux qu’on n’aime pas devient insupportable

    • francesca2 francesca2 6 avril 15:02

      @Jeussey de Sourcesûre


      Je suis d’accord avec vous, c’est proprement insupportable.


  • Xenozoid Xenozoid 6 avril 15:18

    hahaha...c’est si facile de les démonter tous ces privilegiés de la maffia,poutou a raison,

    les mots ont un sens,mais tout le monde s’en fout....
    tape sur l’épaule


  • arthes arthes 6 avril 15:34

    Tiens...Les syndicalistes ne jouissent ils pas d une immunite syndicale ???


    Bon, sinon...Etant donne que Poutou n est pas candidat, qu il n a pas de programme, en dehors de balancer des poncifs ressasses au cafe du commerce a la g. des aspirants a la presidence et de se singulariser en ne se melant pas a eux , que pouvait il dire et faire pour marquer les esprits ?

    Un cirque ce debat, et c est certain que ce pas la peine d en refaire un autre, c est affligeant.

  • Neo Neo 6 avril 15:47

    C’est quoi cette connerie où il faudrait être à une norme vestimentaire pour être digne d’avoir des idées, de les défendre, comme de se présenter ! Si t’es pas habillé correcte à leur yeux t’es pas crédible ... C’est ça ?

    Quand je vois qui sont les pots de peinture et les costarisés qui ramènent leurs fraises sur ce sujet ... Comme Ferry, lui comme d’autres ne doivent pas savoir trop ce que c’est que de transpirer ...

    Ma grand mère du matin au soir portait son tablier et mon grand père c’était le béret et le veston avec aux pieds des sabots en caoutchouc noirs et bien épais ... J’ai même le dernier de mes oncles (le seul qui reste) quoi qu’il fasse il porte toujours un bleu à bretelle et il n’a que trois paires de pompes, des sabots en caoutchouc, des bottes, et des charentaises !


    • arthes arthes 6 avril 15:58

      @Neo

      Mes grands parents aussi etaient en sabots dondaine...Mais lorsqu ils se rendaient a un evenement special, mariage, pot du maire ou autre, ils mettaient un point d honneur a s y rendre avec leurs beaux atours, et je respecte ce respect qu avaient nos anciens de la vie publique...

    • Neo Neo 6 avril 16:17

      Salut Arthes,

      Oui c’est vrai, c’est vrai ... Les miens faisaient ça aussi (les habits du dimanche) ... Mais pour une occasion de ce style-là vu que le grand père était comme qui dirait pas trop amoureux du système et des gens qui en tiennent les manettes, il aurait pu faire dans la provoc ...

      Tout ceci est assez marrant d’ailleurs ... D’un coté on critique un mec qui se fait payer des costards et de l’autre on critique un mec d’être mal habillé ... Cherchons l’erreur !

      Mais peu importe, tout le monde est libre de se vêtir à sa façon .... Chacun sa façon d’être et de paraitre... Parce que sinon c’est quoi ces préjugés ? La prochaine fois si j’étais lui j’irais habillé en écossais ... smiley


    • arthes arthes 6 avril 16:30

      @Neo

      Remarque pertinente sur la critique vestimentaire... smiley

      Oui, tant qu a faire, le kilt est une bonne idee, mais ensuite nous aurions eu encore un gros buzz avec : Que portait Poutou sous son kilt ???


    • Neo Neo 6 avril 17:04

      « mais ensuite nous aurions eu encore un gros buzz avec : Que portait Poutou sous son kilt ??? »

      bien vu ! smiley ... Mais ça pour vraiment le savoir il faudrait qu’il y ait une stimulation ... Alors si on part du principe et qu’on imagine que Poutou est peut-être cousin avec Rocco alors on aurait peut-être bien put avoir un début de réponse ... Mais à ce que j’en ai déduit dans ce débat c’est que Marine n’a pas l’air d’être vraiment son style pour la stimulation ... smiley


    • Attilax Attilax 7 avril 00:18

      @Neo
      « D’un coté on critique un mec qui se fait payer des costards et de l’autre on critique un mec d’être mal habillé ... »
      Dans un cas comme dans l’autre, c’est l’excès qui gêne.


  • Armelle 6 avril 16:38

    « Philippe Poutou s’est bien situé sur le terrain de la moralité »
    ... ans la bêtise aussi...
    Ce n’est pas ce qui était attendu de ce débat !!! Il était donc hors sujet comme d’hab !!! Celui-ci portait sur les programmes de chacun des candidats. Mais on comprend bien qu’avec un programme aussi con que celui de Poutou, il ne lui restait que cela pour « paraître »
    A part exproprier les patrons, et la socialisation des moyens de production, ce qui, on le sait ne fonctionne pas, je ne vois pas ce qu’il y a dans son programme, c’est vide !
    Et l’on peut aisément supposé les bavardages de la veille entre « camarades » à l’entreprise, « vous allez voir ce que vous allez voir, je vais aller »casser« du voyou à col blanc ».
    Et je ne vois pas bien où est la pertinence de propos relatant des choses que tout le monde sait déjà, sinon pour faire le kéké sur le plateau. Mais ce genre de connerie plaît aux gauchistes bien sûr !!! Il n’y a absolument rien de constructif mais tant pis, le gogol s’est fait plaisir...et a aussi fait plaisir aux non moins gogol trotskistes, les incurables jaloux incapables de se démerder sans leur état providence, en attendant l’éternelle béquée !!!
    ...Pauvre France, c’est pathétique


  • Armelle 6 avril 16:51

    Et évidemment vous , Rosemar, comme à votre habitude, vous vous êtes vautrée avec délectation dans ce que j’appellerai la bassesse intellectuelle !
    Ce qui m’agace au plus au point c’est votre malhonnêteté intellectuelle car vous seriez bien évidemment la première à sermonner l’un de vos élèves s’il s’était comporté de telle sorte avec ses camarades et avec de telles grossièretés lors d’un débat en classe !!!
    Par conséquent, vos papiers ne peuvent revêtir la moindre crédibilité puisqu’ils sont SYSTEMATIQUEMENT orientés.
    On ne sait pas ce qu’est le journalisme à l’éducation nationale ?
    On vous apprend quoi ? Pas étonnant que cette institution soit devenue la poubelle de l’OCDE


  • Gavroche 6 avril 17:34

    Poutou a réussi la seule chose qu’il avait la possibilité de faire face à a puissance : secouer le cocotier et dire en clair ce que les millions de français disent chaque jour, vêtus de tee shirts chinois, c’est tout ce qu’ils peuvent se payer. Et personne ne trouve à redire.


    Et les patrons ne leur refusent aps l’entrée de l’usine avec leur bleu de travail, même si cette couleur choque un peu leur yeux habitués aux vêtement de prix.. 

    Mais peut-être faudra t-il un jour se présenter en costume cravate pour balayer la cour.

    Les patrons devraient écouter les bien-pensants d’Agoravox et refuser les recettes engendrées par tout travailleur qui ne fait pas son boulot en costume.

    Il a réussi puisque qu’on ne parle que de ça.

    Comme on ne peut pas contester ses paroles plus que sensées, alors on s’en prend aux vêtements, sa coiffure..... C’est une habitude sur ce site, tout argument gênant est immédiatement suivi soit d’insultes soit de chemins de traverse.

    Les bien pensants qui ici prennent le parti contre les travailleurs par idéologie ne sont pas eux même à l’abri d’une délocalisation de leur entreprise. Ce jour là ils s’adresserons au médef pour défendre leurs intérêts. 

    Il va bien falloir qu’un jour les voleurs de sueur acceptent de partager un peu des richesses produites par les travailleurs en tee shirt, avant que ça pète.

    • jaja jaja 6 avril 17:55

      @Gavroche

      Je suis effectivement curieux de savoir en quelles tenues ces gens se baladent.. Pour ma part et partout, quelles que soient les circonstances, jean, polo, pull et je n’ai pas l’impression d’être le seul à me comporter ainsi...
      Je n’ai ni costard, ni cravate car je ne me déguise jamais...

      Le débat est vraiment d’un haut niveau sur Agoravox... Des ignares de droite qui critiquent un programme qu’ils n’ont pas lu et donc qu’ils ne connaissent pas...


  • egos 6 avril 17:56

    Libre à chacun de préférer Fillon en costume Arnys à la tenue « civile » de Poutou.

    Civile en référence à la tenue cravatée des professionnels de la politique présents sur le plateau tv ainsi que l’a fait remarquer le candidat NPA.
    Fillon à qd à lui encore laissé passer une occasion de s’amender en proposant ses costards à Poutou, qui selon les critères moraux, esthétiques et vestimentaires de son clan en aurait fort besoin.

  • Armelle 6 avril 17:59

    "Poutou a réussi la seule chose qu’il avait la possibilité de faire face à a puissance : secouer le cocotier et dire en clair ce que les millions de français disent chaque jour, vêtus de tee shirts chinois, c’est tout ce qu’ils peuvent se payer. Et personne ne trouve à redire".

    Oui et alors ça change quoi au problème posé mon bon gars ?
    Voilà un propos con à souhait !!!
    Le débat portait sur le programme de chacun papy, et non prévu pour insulter et balancer constamment des grossièretés.
    Ton poutou est tellement abruti qu’il n’a même réussi a avoir le bac !!! le simple bac !!!
    La risée !!!
    Mais ça montre à quel genre d’individus il plaît !!!


    • jaja jaja 6 avril 18:05

      @Armelle

      Mépris de classe d’une abrutie...Une de plus !


    • Neo Neo 6 avril 18:14

      Armelle,

      « Ton poutou est tellement abruti qu’il n’a même réussi a avoir le bac !!! le simple bac !!! La risée !!! Mais ça montre à quel genre d’individus il plaît !!! »

      Magnifique ! J’adore l’intelligence que l’on retrouve dans ce genre de préjugés !


    • francesca2 francesca2 6 avril 19:26

      @jaja


      vous avez raison Armelle, comment définir un parti incapable depuis 50  de susciter une candidature unique de la mouvance trotskiste ? ils sont scotché sur la même logique de division stérile depuis 50 ans, je ne vois pas comment ce pourrait être autre chose qu’un ramassis d’imbéciles. 

    • Armelle 6 avril 20:08

      @Neo
      on ne doit pas avoir la même définition de l’intelligence !!!
      Mais vous me confortez dans mon idée...


    • Armelle 6 avril 20:23

      @Neo
      D’ailleurs proposer l’expropriation des patrons et socialiser les entreprises,c’est un sketch !!! Et qui endossera les responsabilités pénales ? Vous sans doute !!!
      Quand on a une telle culture de l’entreprise on s’abstient
      « J’adore » vous disiez ?


    • Armelle 6 avril 20:23

      En effet c’est intelligent


    • Gavroche 6 avril 20:36

      Bonsoir Mme @Armelle


      En matière de grossièretés, vous avez l’air d’en connaître un rayon. smiley

      Et tous ceux qui n’ont pas le Baccalauréat (Lar isée comme vous dites) apprécieront vos propos délicats.

      Ce qu’il a dit me plaît en effet, car je le pensais moi-même, pourtant j’ai le bac et bien plus smiley

      Ceux qui lisent jugeront.

      Mr Poutou a dit à ceux qui prétendent gouverner mon pays et m’imposer par un programme dément et anti social les pires restriction qu’il devrait d’abord les appliquer à lui même et que tout citoyen convoqué devant la justice doit s’y rendre et ne pas se cacher derrières ses prérogatives éhontées.

      Ca vient de tomber :« François Fillon reste déterminé à réformer l’assurance maladieLe Point - ‎il y a 4 heures‎Le candidat les Répulicains reconnaît que son projet pourrait amener à changer la répartition des remboursements entre mutuelles et assurance maladie. Par Marc Vignaud. Modifié le 06/04/2017 à 17:25 - Publié le 06/04/2017 à 16:20 | Le Point.fr . »

      Il reste déterminé le Monsieur !!

      Bonne soirée chère madame, et le bonjour à votre Majordome.

    • Neo Neo 6 avril 20:45

      Armelle,

      « on ne doit pas avoir la même définition de l’intelligence !!! »

      Oui ça c’est une certitude !


    • Neo Neo 6 avril 21:21

      Francesca,

      « comment définir un parti »

      Oui ou sinon comment pourrait-on définir un parti dans lequel il y aurait encore, des racistes, des homophobes et des xénophobes ! Une idées là dessus Francesca ? Si c’est pas le cas on refera une fournée à moins que pour toi ce passé ne soit qu’un détail de l’histoire d’un tel parti ?

      Et oui si on se la joue à remonter 50 ans en arrière on peut en trouver des choses ... Allons ... Allons ce n’est pas parce que l’on danserait merveilleusement bien dans les bras de certains nostalgiques aux bals de Vienne que tous serait oublié ...


    • francesca2 francesca2 6 avril 21:34

      @Neo


      1Vous manifestez avec le PIR, vous avez des candidates voilées, vous n’avez aucune leçon à donner ni en matière de racisme, ni en matière de sexisme ni en matière d’antisémitisme.

      2Sauf que ce que je dis est vrai et vérifiable par tous, vous, vous devriez faire attention à ce que vous écrivez.


    • Neo Neo 6 avril 21:59

      Francesca,

      Pas a en donner ni à en recevoir !

      Sinon sur la fournée ou sur le détail de l’histoire tu as ce même genre de lien sur l’innocence ?


    • francesca2 francesca2 6 avril 22:15

      @Neo


      ffffffffffffffff
      (Tu n’aurais pas un truc à me reprocher qui a moins de mille ans, non ? )

    • Neo Neo 6 avril 22:35

      Francesca,

      Je t’ai toujours tenu ce même discours ... Je ne comprends pas comment tu peux faire abstraction à tous ces faits ... Et si j’en avais la possibilité pour toi comme pour moi je continuerais pendant mille en de plus à te le rabâcher en espérant quand même que tu changes d’avis entre temps ! smiley

      Mais je vois que sur la question à deux questions ta fuite a été bien orchestrée ... N’oublies tout de même pas que ce n’est pas moi qui ai commencé à remonter le temps (du style 50 ans en arrière) ...


    • francesca2 francesca2 6 avril 22:53

      @Neo


      @Neo


      oui, sauf que pour toi les faits sont encore valables aujourd’hui...tu as quand mêem remarqué qu’il y avait 2 (deux) candidats trotzkistes au débat ? Sérieusement, ça te paraît malin ? Sans parler du fait que vous vous présentez (comme arthaud et mélenchon d’ailleurs) comme les partis des ouvriers sans les ouvriers..

      Que je change d’avis ? ça me paraît difficile. Je veux que l’islamisation de l’Europe s’arrête (tout de suite de préférence), je veux une autre Europe et je veux que la France recouvre sa souveraineté. Je ne vois que le Front National pour ça.

    • Armelle 7 avril 08:44

      @Neo
      En tout cas je constate que la vôtre ne vous aura pas permis de répondre à la question !!! Ce qui était prévisible cependant. Obnubilé par vos idées fantaisistes, vous réfléchissez après avoir parlé, voire pas du tout manifestement
      Et si vous appréciez des gens comme Poutou, je pense que c’est uniquement parce que ce Monsieur s’est fait remarqué en injuriant l’escroc Fillon, mais bien évidemment aucune réflexion sur l’absurde et irréaliste programme qu’il propose, enfin,i il ne peut en avoir puisqu’il n’attend rien, il n’est là que pour « casser » les autres dans son langage grossier !!!
      Mais sa démarche fait-elle avancer les choses ? Non pas le moins du monde, demain tout le monde aura à nouveau oublié Poutou et ses âneries et tout repartira comme avant. C’est en cela que je prétends que son « cirque » est inintelligent, inopérant et bête à souhait quand on attend de la pertinence à ce tel niveau de responsabilité.
      Mais libre à vous d’apprécier... C’est en effet révélateur, j’insiste... 


  • eric 6 avril 18:09

    Je suis d’accord, ces journalistes sont des c...ard. Il n’y a pas de loi qui imposeraient un comportement, un ton ou une tenue pour se présenter à des élections. J’ai été très choqué par leur réaction aux propos de Poutou.

    C’est sur le fond qu’il fallait critiquer le représentant de la secte trotskiste.

    Ces agressions fascisantes visant à salir des concurrent et médire alors que la justice ne s’est pas prononcé, nous remémorent les heures les plus sombres de notre histoire.

    Les sophisme comparant les outils de droit protégeant nos élus contre des poursuites abusives, et qui sont une grande conquête de la démocratie, avec la demande récurrente de ces fachos, d’immunité pour leur violence, sous prétexte qu’ils les exercent au nom de leurs idées, c’est vraiment peu ragoutant...

    Quand au concept « d »immunité ouvrière", il est clairement raciste, au sens ou les débiles du politiquement correct entendent ce mot aujourd’hui. Lier des droits spécifiques à une classe sociale, c’est au delà du communautarisme en plus d’être débile intellectuellement.

    Il est assez rassurant que ce genre d’idioties parviennent à rassembler de l’ordre de 1 ou 2 % des électeurs inscrits...


    • jaja jaja 6 avril 18:25

       »@eric « C’est sur le fond qu’il fallait critiquer le représentant de la secte trotskiste. »

      Rappeler que le NPA n’est pas un parti trotskiste n’est apparemment d’aucune utilité tant ça dépasse nos critiques éclairés d’Agoravox...

      Sur la justice qui ne s’est pas prononcée sur le cas de la fasciste on sait bien comment elle innocente les puissants et s’acharne sur les faibles... On appelle cela une justice de classe, rendue par des juges qui sont loin de pleurer misère et en retour sont prompts à satisfaire leurs maîtres....

      L’immunité ouvrière qui n’existe bien sûr pas n’est pas un concept, comme vous le dites, mais un bon mot de Poutou pour stigmatiser celle qui prise dans le pot de confiture refuse de se rendre à la convocation des flics tout en jouant les mères la morale face à la délinquance....

      Rassurez-vous personne ne demandera jamais l’immunité ouvrière ce qui serait un non sens...
      Mais il est sûr que le mouvement ouvrier se battra contre la répression policière et pénale qui touche les jeunes, les travailleurs et aussi les syndicalistes...


  • Marignan Marignan 6 avril 19:13

    Cela a déjà été souligné plus avant, et ça explique peut-être pourquoi les deux candidats auto-proclamés du peuple ne bénéficient justement jamais de l’adhésion du peuple ni à leur parti, ni totalement à leurs idées : j’ai été frappé par la détestation assumée de ces deux-là de leur propre pays, la France. Difficile contradiction que celle de prétendre protéger les classes modestes et laborieuses d’un côté, et de l’autre fonder son idéologie sur le maximum de libre concurrence et une ouverture sans limite des frontières pour alimenter la concurrence des pauvres par plus pauvres qu’eux encore en matière de rémunération. Exprimer le fait que l’UE n’est pas le sujet dans cette élection, ne l’avoir jamais critiqué durant le débat d’ailleurs, signe clairement la nature de ceux qui les stipendient ou qui les manipulent. La mise à bas des partis sincèrement populaires (et patriotes) par la troisième république perdure et quand un semblant de renaissance de mouvements populaires et patriotiques resurgit, ce genre de faux-amis du peuple n’est pas le dernier à prêter main forte au système dominant pour les empêcher. 



Réagir