samedi 17 septembre 2016 - par oscar fortin

Que dit l’Apocalypse chrétienne du sort de ceux qui se croient tout permis ?

Les imageries de l’Apocalypse chrétienne et les personnages mythiques qui y sont invoqués nous renvoient à l’intelligence d’une réalité qui est celle de l’histoire d’une Humanité en marche vers un destin dont l’issu est marqué par une grande confrontation ouvrant la voie à une Humanité nouvelle. De nombreux signes nous suggèrent que nous sommes arrivés à ce moment de la grande confrontation, de dimension mondiale, entre deux forces clairement identifiées : l’une, chapeautée par Russie et ses alliés, et l’autre, chapeautée par les États-Unis et ses alliés. 

 
Que savons-nous du projet d’humanité de ces deux forces et des moyens utilisés pour le mener à terme ? 
 
Le camp de la Russie
 
Le noyau principal que l’on retrouve dans ce camp peut s’articuler à travers les grands principes énoncés par les pays membres des BRICS. Vladimir Poutine, dans une entrevue accordée à l’Agence ITAR-TASS, nous en donne les principaux éléments. 
 
« Les membres de cette association de cinq pays réaffirment constamment leur attachement aux principes fondamentaux du droit international et visent à renforcer le rôle central de l'ONU.
 
Les membres des pays BRICS sont favorables à la création d'un système plus équilibré et plus équitable des relations économiques internationales. 
 
Les pays BRICS défendent traditionnellement des positions similaires pour régler tous les conflits internationaux avec des moyens politiques et diplomatiques.
 
Nous ne percevons pas l’organisation des pays BRICS comme un rival géopolitique des pays occidentaux. Au contraire, nous sommes ouverts aux débats avec ceux qui sont intéressés - dans le cadre du modèle du monde multipolaire.  » 
 
Il ne fait pas de doute que l’option pour la reconnaissance d’un monde multipolaire marque un changement fondamental dans l’approche géopolitique mondiale. Les peuples et les nations retrouvent une identité, reconnue et protégée par le droit international et les alliés des BRICS.
 
« Selon le chef du Pentagone, Ashton Carter, la Russie n'aspire qu'à saper les bases de l'ordre mondial, tandis que les États-Unis, comme toujours d'ailleurs, protègent les alliés, les bases de l'ordre mondial ainsi que l'avenir positif dont cet ordre est porteur.  » 
 
La Russie a répondu que le maintien de l’ordre mondial était une obligation naturelle de tous les États et que plus vite les États-Unis le comprendront, plus vite cet ordre sera respecté. 
 
Le camp des États-Unis
 
Le noyau principal que l’on retrouve dans ce camp peut s’articuler de la façon suivante. 
 
Les États-Unis s’attribuent, de droit divin, la mission d’assumer la gouvernance du monde et d’y instaurer l’ordre mondial qui assure au mieux ses intérêts et sa sécurité nationale dans le cadre du libéralisme économique et de la démocratie contrôlée. Le « God bless America »est celui qui est en mesure d’assurer cette grande mission. Voici ce que Condoleezza Rice, alors secrétaire d’État dans l’Administration de G.W. Bush, déclarait aux baptistes, réunis en congrès :
 
 « Le président Bush et moi-même partageons votre conviction que l’Amérique peut et doit être une force du Bien dans le monde. Le Président et moi croyons que les États-Unis doivent rester engagés comme leader d’événements hors de nos frontières. Nous croyons cela parce que nous sommes guidés par le même principe persistant qui donna naissance à notre propre nation : la dignité humaine n’est pas un don du gouvernement à ses citoyens, ni un don des hommes les uns aux autres ; c’est une grâce divine à toute l’humanité. » 
 
( j’avais alors eu cette réponse…)
 
Cette conviction est partagée, à quelques nuances près, par l’ensemble des Présidents des États-Unis. Cette conviction leur donne le droit de décider de ce qui est bien et de ce qui est mal, leur permet d’intervenir là où ils le jugent bon, d’imposer des sanctions, d’envahir des États, de bombarder des peuples comme ce fut le cas en Afghanistan, en Irak, en Libye et que c’est actuellement le cas en Syrie. 
 
Les États-Unis et leurs alliés se portent à la défense d’un monde unipolaire et d’un ordre du monde qui réponde d’abord et avant tout à leurs intérêts et à leur sécurité. Ils se donnent le droit de déclarer la guerre à qui ils le veulent bien. C’est ce qu’ils ont fait récemment avec le Venezuela, pays de 31 millions d’habitants en déclarant qu’il représentait une menace à la sécurité nationale des États-Unis. Ceci leur donne le feu vert pour intervenir en tout temps dans ce pays. Il faut comprendre que ce pays dispose des plus grandes réserves de pétrole au monde.
 
L’enjeu de la présente confrontation
 
De toute évidence, l’enjeu principal qui se retrouve au cœur du présent conflit porte sur l’ordre mondial et sa gouvernance. Pour le président chinois, cet ordre mondial est arrivé à son terme. Il s’agit beaucoup plus d’un désordre mondial que d’un ordre mondial à l’intérieur duquel chaque personne, chaque peuple, chaque État y trouvent leur compte. Voici ce qu’écrivait Edmond Smith en introduction d’un article ayant pour titre « les raisons pour lesquels les globalistes sont destinés à perdre » :
 
«  Sous la surface de presque tous les événements socio-politiques et économiques dans le monde, une guerre fait rage, mais le plus souvent de manière invisible. Cette guerre, pour l’instant, est menée à la fois dans la fiction et dans la réalité, par le combat journalistique et par le calme des actes individuels. Elle est définie par deux côtés qui ne pourraient pas être plus philosophiquement ou spirituellement séparés. »
 
Le livre de l’Apocalypse de Saint Jean n’y va pas avec le dos de cuillère pour qualifier et sanctionner ces menteurs et manipulateurs qui se croient tout permis. Voici, sans aucune censure, ces deux extraits.
 
« Apocalypse 21:8 ^
Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l`étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.
 
Apocalypse 22:15 ^
Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge.
 
 
Oscar Fortin
 
Le 16 septembre 2016 


75 réactions


  • fred.foyn 17 septembre 2016 09:22

    Vous ne croyez pas, qu’il est temps d’arrêter de croire ces sornettes...Toutes ces bondieuseries n’ont qu’un seul but...endoctriner l’homme pour en faire une machine incapable de penser par lui même...Prenez un peu de hauteur....ça URGE il me semble...


    • oscar fortin oscar fortin 17 septembre 2016 10:02

      @fred.foyn : Ne trouvez-vous pas que l’usage du mensonge, de la manipulation, des faux positifs sont monnaies courantes dans les us et coutumes de notre Occident que nous disons chrétien ? Il n’est pas nécessaire d’une foi bien grande pour faire ce constat. Nos médias, la presse mainstream, nos politiciens crée de toute pièce des évènements, des mises en scène, dans le seul but d’entraîner l’opinion publique dans le sillage de leurs guerres et pillages. Les deux extraits de l’apocalypse que je cite ne font qu’anticiper ces forces trompeuses et d’en prédire le destin qui les attend. 


      À vous d’en penser comme bon vous semble. Le mensonge, la manipulation, hypocrisie ne peuvent qu’être des forces destructrices.

    • Etbendidon 17 septembre 2016 10:27

      @fred.foyn
      Hi fait du foin
      Pour une fois j’suis d’accord avec toi
      Happy new year


    • Yanleroc Yanleroc 17 septembre 2016 16:09

      @oscar fortin bonjour.


      Leur âme brûlera en Enfer. On n’attend que ça, 
      ce n’est pas très charitable, mais si Dieu l’a dit ! 

      La nôtre aura droit aux délices de l’au-delà,
      et à la félicité éternelle amen.

      Ce que vous citez remonte à quelques années, quand poutine faisait semblant de croire aux promesses des Yankees et aux résolutions de l’ ONU. Depuis les jeux sont clairs : les Américains veulent la merde, plus exactement ceux qui les dirigent en sous-main.


    • L'enfoiré L’enfoiré 18 septembre 2016 08:21

      @fred.foyn

      Je ne suis pas toujours d’accord avec vous, mais ce commentaire, je l’appuie à du 110%

  • sarcastelle 17 septembre 2016 09:38

    Dans Apocalypse 21-8, je recommande la refonte du texte pour y remplacer le soufre par un combustible moins polluant. Le soufre brûle en donnant de l’anhydride sulfureux gazeux qui est une saloperie des plus corrosives. 


    • zzz999 19 septembre 2016 15:33

      @sarcastelle

       Toujours au ras des paquerettes à ce que je vois !


  • Daniel Roux Daniel Roux 17 septembre 2016 09:48

    C’est une stratégie qui a fait ses preuves.

    Impitoyable envers les faibles, tacticien avec les forts, sans jamais perdre de vue le but à atteindre.

    Pour la photo, c’eût été amusant de reconnaître, l’un et l’autre des protagonistes.


    • Daniel Roux Daniel Roux 17 septembre 2016 09:52

      Concernant l’image, la représentation symbolique est fausse.

      Dieux est le patron, Satan, n’est qu’un cadre supérieur. On ne joue pas au bras de fer avec son patron.

      D’ailleurs, Satan a été viré du paradis pour avoir voulu jouer au plus « malin ».


    • njama njama 17 septembre 2016 10:18

      @Daniel Roux

      Il me semble que c’est Adam et sa famille qui furent contraints à s’exiler à l’Est d’Eden - Genèse ch 3 "C’est ainsi qu’il chassa Adam ; et il mit à l’orient du jardin d’Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie.« (3/24)

      Où la Bible dit-elle que Satan a été viré ?
      De plus le satan biblique n’est pas un personnage précis, c’est un nom commun en hébreu dans la bible hébraïque qui veut dire »adversaire" . Relisez Job 1/7 à 12 Satan converse tranquilou avec l’Éternel smiley

      Satan cause-t-il le moindre mal à Jésus ? Que nenni ! pas même une égratignure (Mt 4/1 à 11) ?

      Ce sont les chrétiens et les talmudistes qui ont personnifié Satan, lui faisant incarné le Mal ... pour se débarrasser de leurs turpitudes, de leurs péchés, et en faire un coupable en l’accusant injustement.

      C’est une supercherie de théologiens, de curés, de rabbins, de pasteurs ...l’homme n’a pas besoin de Satan pour se perdre, il en est très capable seul ...


    • sarcastelle 17 septembre 2016 10:18

      @Daniel Roux
      .

      En plus, ce dessin est orienté. Dieu y est représenté beau, et le diable, laid. Cela influe sur le lecteur qui risque ainsi de partager le parti pris de M. Fortin.

    • Daniel Roux Daniel Roux 17 septembre 2016 11:01

      @njama

      « Cherche et tu trouveras » aurait dit le Seigneur à St Pierre, qui venait d’égarer les clés du paradis.

      Satan est présenté dans le livre d’Hénoch comme un puissant archange déchu à l’origine des temps pour avoir défié Dieu et ayant entraîné les autres anges rebelles dans sa chute.


    • njama njama 17 septembre 2016 11:20

      @Daniel Roux

      Pour l’occasion je me fais très volontiers l’avocat du diable, car la vraie justice est que chacun puisse être défendu, même lui. Qu’il me permette de défendre sa cause.

      Dans l’hypothèse, ce n’est pas parce qu’il suggérerait des mauvaises idées aux hommes, « le tentateur !!!! » qu’il saurait en être tenu responsable du Mal qu’elles induisent, car ce sont bien les hommes qui les mettent en œuvre et non lui ...

      Dieu n’y est pour rien dans les guerres que mènent les hommes, quoique les guerres saintes prétendent exister en Son Nom. Pas plus que le diable (alias Satan, Lucifer, Iblis, ...) ne l’est d’un seul atome, le Coran est très clair là-dessus contrairement à le théologie judéo-chrétienne qui l’accable injustement.

      sourate 14 Ibrahim
       22. Et quand tout sera accompli, le Diable dira : « Certes, Allah vous avait fait une promesse de vérité ; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n’ai pas tenue. Je n’avais aucune autorité sur vous si ce n’est que je vous ai appelés, et que vous m’avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches ; mais faites-en à vous-même. Je ne vous suis d’aucun secours et vous ne m’êtes d’aucun secours. Je vous renie de m’avoir jadis associé [à Allah] ». Certes, un châtiment douloureux attend les injustes [les associateurs].

      23. Et on fera entrer ceux qui croient et font de bonnes oeuvres, dans les jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, par permission de leur Seigneur. Et là, leur salutation sera : « Salam » (Paix)

      bonne journée



    • Daniel Roux Daniel Roux 17 septembre 2016 12:16

      @njama

      Ma religion est faite depuis un certain temps déjà. Lorsque l’on se mêle de création, on en assume toutes les conséquences.

      Dieu n’assume pas ses responsabilités de créateur. Il rejette la faute de son échec sur sa créature en inventant un faux prétexte, comme un vulgaire patron refusant de payer de justes indemnités de licenciement, il prétend que sa créature est coupable d’une faute lourde.

      Le meilleur exemple de ce qui précède est la vie de Job. Dieu et Satan, ont été ignobles avec lui. Ils ont fait un pari sur sa vie, et pour gagner, ils l’ont fait atrocement souffrir.

      Puis, ils sont passés à autre chose.. Peut-être un autre pari ?


    • philouie 17 septembre 2016 12:40

      @Daniel Roux
      Vous êtes blagueur :
      Dieu est le créateur des univers et des galaxie, le maître des fééries et de la beauté grandiose.
      Et vous voudriez le rendre coupable de vos petits bobos ou du fait que votre femme vous a quitté ?


    • zak5 zak5 17 septembre 2016 12:57

      @njama
      le Coran est très clair là-dessus contrairement à le théologie judéo-chrétienne qui l’accable injustement

      Dans le coran, c’est Allah lui-même qui égare :

      Fatir 35.8. Peut-on convaincre celui dont on a embelli les mauvaises actions au point qu’il les croit réellement belles ? Mais Dieu égare qui il veut et dirige qui Il veut. Ne t’épuise donc pas en regrets sur leur sort. Dieu est parfaitement au courant de ce qu’ils font.

      Et Satan répond a Allah

      15.39. – « Seigneur, dit Satan, puisque Tu m’as égaré, je m’emploierai à égarer les hommes, en embellissant, à leurs yeux, la vie sur Terre,

      Il est aussi intéressent de lire la discussion entre Allah et les anges :

      2.30. Puis vint le jour où ton Seigneur dit aux anges : « Je vais installer un représentant khalîfa sur la Terre. » Et les anges de repartir  : « Vas-Tu établir quelqu’un qui y fera régner le mal et y répandra le sang, alors que nous chantons Ta gloire et célébrons Tes louanges ? » Le Seigneur leur répondit : « Ce que Je sais dépasse votre entendement. »

      Ici on comprend que les anges ont le pouvoir de prédire l’avenir qui dans les  faits se réaliseront


    • Daniel Roux Daniel Roux 17 septembre 2016 13:11

      @Daniel Roux

      Tout à fait !

      La création de Dieu est Tout.


    • njama njama 17 septembre 2016 14:21

      @Daniel Roux
      l’occasion pour moi de partager avec vous quelques petites recherches que j’avais entreprises pour plaider sa cause smiley

      Il est un ange au service de Dieu, exécutant Sa Volonté comme le fait remarquer Eric Edelmann dans son ouvrage « Jésus parlait araméen » (ch. II p. 54/55)

      « En fait c’est l’Eternel qui accorde à Satan le droit d’infliger à Job des épreuves. Satan signifie l’adversaire, celui qui est sur l’autre versant et grâce auquel il est possible de se mesurer, de se dépasser. Ce n’est donc pas un ennemi puisque la situation adverse peut éventuellement contribuer à faire grandir, conduisant ainsi à une tout autre compréhension. L’ennemi au contraire est, selon l’étymologie, celui qui suscite notre inimitié (inimiscus). Nous restons alors enfermés dans une réaction émotionnelle et toute possibilité de croissance intérieure s’en trouve bloquée. »

      Par la suite, l’ambivalence de l’adversité qu’il suscite ou représente, adversité vue comme épreuve pour nous faire grandir ou nous perdre, s’estompe et finit par disparaître. Il endosse un nouveau rôle dans la tradition chrétienne à partir de la traduction latine (Vulgate) « diabolus » dérivé du grec « diabolos », calomniateur, censé rendre le sens de l’hébreu hélél qui signifie : astre brillant (image symbolique de l’ancienne splendeur de Babylone).

       « Ce sont les commentaires des Pères de l’Eglise (Tertullien, Grégoire le G d, etc.) qui, combinant ces divers passages, ont désigné par le terme de Lucifer, devenu nom propre, non plus Babylone mais le Diable lui-même, chef des anges rebelles destiné à la chute finale. C’est donc par le détour inattendu d’une interprétation allégorique qu’est apparue l’illogique appellation de l’ange déchu, du Prince des ténèbres, (cf. Eph 6:12) par le titre de Porte-lumière. »
      (Dictionnaire Encyclopédique de la Bible A. Westphal). Lucifer : (du latin « lux », lumière et « ferre », porter, littéralement : « Porteur de lumière »).

       Pour la théologie, il devient un ange déchu qui s’oppose à Dieu et l’iconographie médiévale en fait le chef suprême des anges rebelles ou démons.


    • njama njama 17 septembre 2016 14:42

      @zak5
      « Dans le coran, c’est Allah lui-même qui égare :... »

      Le Coran confirme les premiers récits bibliques et vient contredire explicitement cette supposition hâtive de déchéance et d’une armée d’anges rebelles, en relatant le stade précis de son erreur ou faute contre Dieu qu’il ne nous appartient pas d’apprécier, de juger. L’Eternel n’a nullement besoin d’avocats, de procureurs avec leurs équipages d’assesseurs, de greffiers et d’huissiers pour l’assister, pas plus que de pontifes.

      « Alors, les Anges se prosternèrent tous ensemble, excepté Iblis qui refusa d’être avec les prosternés. » (XV/30, 31). « Tous les anges se soumirent à l’ordre du créateur. L’orgueilleux Iblis refusa seul d’obéir. » (XXXVIII/38, 73-85).

      « Alors [Allah] dit : “Ô Iblis, pourquoi n’es-tu pas au nombre des prosternés ? ”

       Il dit : “Je ne puis me prosterner devant un homme que Tu as créé d’argile crissante, extraite d’une boue malléable”.
       Et [Allah] dit : “Sors de là [du Paradis], car te voilà banni ! Et malédiction sur toi, jusqu’au Jour de la rétribution ! ”
       Il dit : « mon Seigneur, donne-moi donc un délai jusqu’au jour où ils (les gens) seront ressuscités”.
      [Allah] dit : tu es de ceux à qui ce délai est accordé, jusqu’au jour de l’instant connu” [d’Allah].

      Il dit : » mon Seigneur, parce que Tu m’as induit en erreur, eh bien je leur enjoliverai la vie sur terre et les égarerai tous, à l’exception, parmi eux, de Tes serviteurs élus.”

      “[Allah] dit : voici une voie droite [qui mène] vers Moi. Sur Mes serviteurs tu n’auras aucune autorité, excepté sur celui qui te suivra parmi les dévoyés. Et l’Enfer sera sûrement leur lieu de rendez-vous à tous. » (XV/32 à 43).

      Iblis continue (conformément à sa nature angélique) à exécuter La Volonté de Dieu Qui lui accorde le délai qu’il demande et sursoit Son Jugement à plus tard. Il demeure à Son Service dans ce rôle qui lui est échu, ce qui exclut toutes hypothèses fantasques qui le mettraient en rivalité avec la Puissance divine dont il voudrait selon certains s’emparer.

      « L’opinion de Satan, au sujet de ces peuples, se vérifia. Tous le suivirent excepté quelques fidèles.
      Nous ne lui donnâmes de puissance sur eux que pour distinguer celui qui croyait à la vie future de celui qui était dans le doute. Dieu observe tout. » (XXXIV/34, 20)

       Une autre traduction peut apporter un éclairage intéressant sur le « tu m’as induit en erreur », celle de Kasimirski. :

      « Seigneur dit Iblis, puisque tu m’as circonvenu, je comploterai contre eux sur terre, et je chercherai à les circonvenir tous. Excepté tes serviteurs fidèles.
      Dieu répondit : C’est précisément le chemin droit … »
      (XV/39 à 41).

      Circonvenir : (fig.) employer d’habiles procédés, cerner, assiéger, séduire par des artifices.

      Rien ne permet non plus de penser qu’il soit en colère contre Dieu, au contraire.

      Donc, à tous ceux qui lui voueraient un culte et des messes bien sordides, aux admirateurs du Baphomet, aux enjolivés, aux circonvenus, ce ne peut être que d’eux-mêmes qu’il offre l’image en miroir, celle d’un état incertain mi-homme, mi-animal, « anthropopithèque » , non celle de sa propre nature angélique qui est de feu, qui côtoie l’Eternel, et lui parle.

      « Pourquoi n’obéis-tu pas à ma voix ? Lui dit le Seigneur. Pourquoi n’adores-tu pas Adam ? Je suis d’une nature supérieure à la sienne, répondit Iblis. Tu m’as créé de feu et tu l’as formé d’un vil limon. » Coran VII/12


    • zak5 zak5 17 septembre 2016 14:55

      @ Frère njama prosélyte musulman de bas étage

      tu n’as toujours pas expliquer pourquoi Allah égare qui il veut et dirige qui il veut.

      au passage, explique nous pourquoi Allah laisse le champs libre a une créature quasiment éternelle (puisqu’elle vivra jusqu’à la fin des temps) qui est sur terre que pour faciliter cet égarement ?


    • tf1Groupie 17 septembre 2016 15:08

      @philouie

      C’est quand même une évidence : si Dieu est créateur de tout il est responsable de tout.

      J’ai l’impression que vous venez de trouver un couteau, j’espère que vous n’êtes pas une poule ...


    • philouie 17 septembre 2016 16:01

      @zak5
      tu n’as toujours pas expliquer pourquoi Allah égare qui il veut et dirige qui il veut.
       
      On pourrait trouver plusieurs explications à ce fait. Par exemple que le pervers n’est pas responsable de sa perversité, mais une explication très évidente, est que cette expression est faite pour te protéger, toi, de la fureur des croyants puisqu’ainsi ils ne sont plus responsables de ta mécréance et qu’il la laisse au bon soin de Dieu, qui fait de toi ce qu’Il veut.


    • Yanleroc Yanleroc 17 septembre 2016 16:05

      @tf1Groupie

      Pu..tain quelle discussion surréaliste sur qui est dieu, ce qu’il a dit.
       Il a dit ça, non il a pas dit ça, Dieu punira les méchants qui sont forcement les autres.
      en attendant que les religions accordent leur violon, essayons la Spiritualité.

      Au fait Jésus et Lucifer sont des extra-terrestres, des guides, vous n’êtes pas au courant ?
      On nous l’aurait caché ?

      Si Dieu existe, c’est moi, toi !

    • philouie 17 septembre 2016 16:09

      @tf1Groupie
      Ai-je dit de Dieu qu’il n’était pas responsable de tout ?
      Il est celui qui fait vivre et celui qui fait mourir.
      SI tu n’acceptes pas qu’il est aussi celui qui fait mourir, c’est que tu n’acceptes pas Dieu et donc que tu es un rebelle face à la vie.


    • Yanleroc Yanleroc 17 septembre 2016 16:21

      @philouie bonjour.


      Oh la la on tombe dans le blabla, les mécréants encore, l’Enfer.

       L’ Enfer existe, il est d’abord dans nos têtes !!
       
      « rebelle face à la vie, »

       C’est plus réaliste que de l’être face à la mort. 

    • visior64 visior64 17 septembre 2016 20:54

      @Daniel Roux

      En fait, l’être humain devrait intenter un procès à Dieu pour malfaçon. Il a soi-disant créé l’homme à son image. Ou alors pour publicité mensongère...

    • Zet (---.---.253.181) 17 septembre 2016 22:09

      @zak5

      Peut tre tout simplement parce Satan se trouvait au paradis, lieu o dieu accorde les prires qu’il s’est vu accder un sursis. Satan n’tant pas un ange mais un djinn, il bnficiait de la misricorde de dieu aprs avoir prouv qu’avec son libre arbitre il craignait dieu. Je dis cela parce-que dieu ne s’immisce pas dans les affaires des mortels. D’ici bas, il accord sa misricorde mme ceux qui ne le mrite pas, mais en mme temps, il accepte de rpondre qui il juge bon d’aider en montrant le chemin. D’o le fait du : il dirige qui il veut et il gar qui il veut.


    • Joseph Joseph 17 septembre 2016 23:20

      @Yanleroc
      « en attendant que les religions accordent leur violon, essayons la Spiritualité. »
       
      Bien d’accord, ça coupe les cheveux en quatre et ça égare toutes ces discussions. On se perd dans l’intellect.
       
      D’autant plus que certains disent que tout cela ne sont que des images qui montrent le tiraillement intérieur de chaque être humain entre le bien et le mal. Dieu nous a laissé libre de ce choix et du chemin qui en résulte. C’est pourquoi beaucoup disent « écoute ton cœur et tu sauras ». C’est aussi pour ça que la spiritualité est associé à la méditation, méditation qui permet de s’exercer à écouter notre cœur.
       
      Chose que nous oublions peu à peu dans nos sociétés marchandes, surtout en Occident ou l’intellect est roi. Ou l’écoute de l’intellect n’est pas contrebalancé par l’écoute d’un cœur que certains qualifient de rouillé par manque de pratique. La méditation sert à enlever cette rouille.
       
      J’invente rien, c’est ressassé depuis des milliers d’années.


    • Samson Samson 18 septembre 2016 20:55

      @njama
      « Où la Bible dit-elle que Satan a été viré ? »

      Difficile de le virer du jardin d’Eden : il n’en est fait nulle mention dans la Torah (ou Pentateuque), et à fortiori dans la Genèse.

      "Yahvé Dieu dit à la femme : « Qu’as-tu fait là ? » Et la femme répondit : « C’est le serpent qui m’a séduite, et j’ai mangé ! » 
      Alors Yahvé Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, maudit sois-tu entre tous les bestiaux et toutes les bêtes sauvages. Tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la terre tous les jours de ta vie.
       Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t’écrasera la tête et tu l’atteindras au talon. »

      Genèse, III, 13-15

      La première mention qui en est faite explicitement dans les textes bibliques se situe dans le livre de Zacharie, III, 1-2, mais il est cité à plusieurs reprises dans les Évangiles, et l’Apocalypse l’associe explicitement au Diable, et au Dragon ou Serpent initial dans son hostilité avec la femme,

      « Alors, il y eut une bataille dans le ciel : Michel et ses Anges combattirent le Dragon. Et le Dragon riposta, avec ses Anges,
       mais ils eurent le dessous et furent chassés du ciel.
       On le jeta donc, l’énorme Dragon, l’antique Serpent, le Diable ou le Satan, comme on l’appelle, le séducteur du monde entier, on le jeta sur la terre et ses Anges furent jetés avec lui. »

      Apocalypse XII, 7-9

      « ... l’homme n’a pas besoin de Satan pour se perdre, il en est très capable seul ... »

      Sans nul doute, n’est-ce le principe même du Libre arbitre ? Mais à bien lire la Genèse, n’en est-on précisément redevable à l’intervention du Serpent : Si Eve n’avait cédé à l’invitation « et goûté du »fruit de l’arbre du bien et du mal", l’humanité serait bien en peine d’exercer un quelconque discernement moral.

      En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley
       


    • Yanleroc Yanleroc 18 septembre 2016 20:59

      @Joseph bonjour,


      Dieu est en nous et nous sommes lui (à mon avis). 
      A partir de là , on peut considérer qu’il n’existe plus et qu’il nous laisse la barre, et ça nécessite alors une sacrée conscience pour assumer cette toute puissance. smiley

      C’est plus facile de s’en remettre à une puissance bien supérieur à soi, 
      à la magnificence de la nature, le tonnerre, le soleil, le cosmos,..Dieu, 
      pour assumer nos fautes plus facilement. « Dieu » dans ce sens est une béquille, un réconfort. Respect.
       mais pas une excuse !

      La méditation et la connexion « cosmique », passent par les Chakras et la glande pinéale, mais le 3ème
       œil est mis en danger par la calcification et la fluoration de la glande.
       
      Le soleil (que nous avons globalement de moins en moins), permet à la glande pinéale de secréter de la sérotonine, neuro-transmetteur qui participe à l’humeur et à l’énergie.
      la nuit, la mélatonine, combat le fluor. 



    • philouie 18 septembre 2016 21:50

      @Samson
      Il y a une autre bataille dans le ciel, c’est le rêve de Mardochée dans Esther Grec :


      Voici quel fut le rêve de Mardochée   : soudain, il entend des cris et un immense tumulte ; le tonnerre gronde, le sol tremble, les habitants de la terre sont effrayés.Deux grands dragons apparaissent, prêts à foncer l’un contre l’autre ; ils poussent des hurlements terribles.Alors toutes les nations se préparent à partir attaquer le peuple des fidèles.C’est un jour d’obscurité profonde, un jour de détresse et d’angoisse, de souffrance et de grande frayeur sur la terre Tous les membres du peuple fidèle tremblent de peur devant les grands malheurs qui les menacent, ils se préparent à mouriret ils crient vers Dieu. En réponse à leurs cris se forme un large fleuve aux eaux abondantes, qui semble sortir d’une source minuscule.Puis le soleil se lève, il fait jour. Alors les opprimés sont relevés et détruisent leurs orgueilleux ennemis.

    • zzz999 19 septembre 2016 15:35

      @Daniel Roux

      FAUX : le patron c’est DIEU pas Jésus, ce dernier reconnaissant que Dieu est plus grand que lui et l’a envoyé sur Terre, d’ailleurs qui lui a parlé dans les nuages au moment de son baptème, il ne s’est pas parlé à lui même quand même ?


    • zzz999 19 septembre 2016 15:38

      @njama

      Si Satan n’existe pas Jésus non plus puisque Satan a par 3 fois tenté Jésus, ce dernier a d’ailleurs de nombreuses fois guéri des possédés qui de toute évidence ne l’étaient pas symboliquement.


    • zzz999 19 septembre 2016 15:40

      @Yanleroc :

      Plutôt que de dire des bêtises étudiez d’abord la Bible ou alors plus logique : Niez l’existence de Dieu.


    • Yanleroc Yanleroc 21 septembre 2016 17:01

      @zzz999
      Quelles bêtises, quelle logique ??


  • Verdi Verdi 17 septembre 2016 09:51

    Si je fais abstraction de ce que dit le livre de l’Apocalypse et m’en tiens à votre présentation, je la trouve particulièrement juste. 

    Nous sommes dans cette configuration internationale où un pays veut imposer sa loi à tous les autres, sous prétexte de répondre à une nécessité divine qui lui est impartie (par qui ?), alors qu’il ne s’agit, en réalité, que de préserver ses intérêts, quels que soient les moyens et les conséquences pour le reste de la population mondiale.

  • njama njama 17 septembre 2016 09:57

    Bonjour Oscar Fortin

    Vous avez emprunté votre illustration aux témoins de Jéhovah ?


  • oscar fortin oscar fortin 17 septembre 2016 10:10

    @njama : je n’y vois pas de problème. L’image se veut une illustration des forces du bien et du mal qui s’affrontent. J’ai surtout choisi l’illustration qui représentait au mieux le sujet traité. Je ne me suis pas posé la question qui était à l’origine de cette image. Maintenant, grâce à vous, je le sais.


    merci et bonne journée

    • njama njama 17 septembre 2016 10:20

      @oscar fortin

      bonne journée à vous aussi ... votre sujet devrait créer une bonne animation sur AV


    • Yanleroc Yanleroc 17 septembre 2016 16:22

      @oscar fortin
      Vous auriez aussi pu prendre celle-ci.


    • Samson Samson 19 septembre 2016 18:32

      @oscar fortin
      Pour méditer et alimenter tant mon imaginaire que mon édification personnelle, je lui préfère celle-ci, ou dans un registre un peu plus « individuel » celle-là !
      Mais nul doute qu’ancrées pour large part dans la tradition flamande, mes racines suffisent largement à expliquer mon inclination iconographique pour Jérome Bosch !

      Cordiales salutations ! smiley


  • Vipère Vipère 17 septembre 2016 10:24

    « Le président Bush et moi-même partageons votre conviction que l’Amérique peut et doit être une force du Bien dans le monde. »

    Par delà, le bien et le mal, l’Amérique a bel et bien mis à feu et à sang, une partie de la planète, aidée en cela par ses vassaux, de même qu’elle détruit insidieusement les cultures nationales de différents pays, par l’introduction d’un modes de vie contraire aux pratique endogènes et séculaires.

    L’Amérique parviendra t’ elle à étendre son hégémonique à tous les pays du monde, rien n’est moins sûr, il semblerait que Vladimir POUTINE résiste à se soumettre à la botte des ricains, ainsi que quelques pays épars, les accords de Yalta ne sont probablement pas étrangers à l’attitude du dirigeant moscovite.

    Pour ce qui relève des croyances apocalyptiques, je serai plutôt réservée quant aux cruautés d’un raffinement d’ exception réservées aux malfaisants, « l’étang de feu et de souffre » qui s’apparenterait à la Loi du Talion, exode 21-23-25 « tu paieras vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure ». smiley La punition divine apparaît contraire aux enseignements christiques qui prêchent le pardon, la tolérance et l’amour du prochain, fût-il un ennemi.


    • oscar fortin oscar fortin 17 septembre 2016 12:19

      @Vipère : il faut bien rappeler également cette exclamation très humaine et paternelle de Jésus alors qui s’approchait de Jérusalem peu de temps avant son arrestation, sa crucifixion et sa mort.


      « Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu ! » Mt. 23.37

      Nous sommes loin de la loi du Talion d’autant moins que cette autre phrase de Jésus nous dit tout le contraire : 

      Matthieu 5
      38Vous avez appris qu’il a été dit : oeil pour oeil, et dent pour dent. 39Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre."

      Un texte pas toujours facile à comprendre. Il marque peut-être le début de ce que peut-être la diplomatie qui refuse de s’imposer par la force physique sinon par la force morale... 

    • philouie 17 septembre 2016 12:25

      @oscar fortin
      le problème de cette morale de la joue gauche, morale très noble en elle-même et que je ne prétends pas contester, empêche de penser la violence.
      1- parce qu’elle n’est pas appliquée.
      2- et que lorsqu’elle n’est pas appliquée, il n’y a pas de discours qui borde la violence.
      3- la violence non-pensée, c’est le propre de la barbarie.
       


    • zak5 zak5 17 septembre 2016 14:37

      @philouie
      3- la violence non-pensée, c’est le propre de la barbarie.

      Tes coreligionnaires Djihadistes prouvent le contraire


    • Yanleroc Yanleroc 17 septembre 2016 16:26

      @oscar fortin
      Jésus est venu sur terre pour nous apprendre le démocratie ?..Ce n’était pas l’Amour ?

      Enfin dans les 2 cas, c’est raté. Globalement parlant. 


    • oscar fortin oscar fortin 17 septembre 2016 16:59

      @Yanleroc : Avec tout mon respect, je ne sais trop d’où vous sortez ces affirmations, à tout le moins sur la démocratie. 


    • Samson Samson 18 septembre 2016 21:08

      @zak5
      « Tes coreligionnaires Djihadistes prouvent le contraire »

      A moins, comme eux et nos médias, de prendre « penser » pour synonyme de « réciter », d’où tenez-vous donc qu’ils « pensent » ??? Tout le « confort » du fanatisme réside précisément dans son rejet de toute forme d’esprit critique. smiley


    • Yanleroc Yanleroc 18 septembre 2016 21:08

      @oscar fortin
      Et bien, vous, me semble t-il, plus haut, tellement le décalquage que vous faîtes avec le bien et le mal, la violence « dictatorielle » des hommes, la dictature le néo-libéralisme, 

      sur la démocratie, est évident, non ? mais j’ai du me tromper.

    • Yanleroc Yanleroc 18 septembre 2016 21:26

      @zak5

      C’est qu’il est pas barbare, sinon, il y a dissonance. 
      Zak n’est pas responsable des autres, salut.


    • Vipère Vipère 18 septembre 2016 21:50

      @oscar fortin

      C’est le paradoxe des textes religieux de poser un écrit terrifiant et dans un autre chapitre son contraire !

      Où est la vérité, faut-il faire une pondération et qui le fait ou est autorisé à le faire ?


  • alkoussekousse alkoussekousse 17 septembre 2016 10:38

    Jean 18.36
    Mon royaume n’est pas de ce monde.

    Toute tentative d’imposer par la force le Royaume des Cieux sur terre est vouée à l’échec. Et cette volonté n’appartient pas au monothéisme mais à l’un de ses ennemis les plus acharnés, le messianisme juif dont il constitue l’idée centrale : il faut des guerres, des catastrophes terribles, il faut en baver à mort pour hâter la venue du mashiah, enseignent les partisans de Sabbataï Tsvi (ou Tsivi ou Tsevi ou Zivi) et plus tard de Jacob Frank.

    Quand le Messie est venu en paix les Juifs l’ont rejeté et maintenant certains d’entre eux espèrent qu’il viendra dans le chaos et la guerre. Non seulement cela n’a rien à voir avec le christianisme mais aussi avec le judaïsme. C’est de la gnose dualiste. C’est la gnose des Initiés et c’est aussi le coeur de la croyance de ces idéologies contradictoires que les Initiés impulsent au sein du corps social afin de le diriger selon leur méthode prétendument dialectique vers l’humanité en révolte contre Dieu. Cette dialectique c’est tout simplement l’antique mécanisme qui permet à l’humanité privée de Dieu de se supporter en fondant et refondant des civilisations par le lynchage des boucs émissaires. Ordo ab chao condense cette connaissance que possèdent certaines élites (les prêtres, les rois, les prophètes, les théologiens) sur la manière de diriger l’espèce humaine. Quand cet antique mécanisme ne fonctionnera plus alors les carottes seront cuites pour l’humanité dressée contre le Très Haut. Mais qui peut savoir, qui peut prévoir quand cela surviendra ? Seul Dieu.


    • Claude Simon Gandalf 17 septembre 2016 14:13

      @alkoussekousse


      Ordo ab chao

      Tu m’étonnes qu’ils finissent tous psychopathes.

      Leur repère doit être Hitler car c’est bel et bien celui qui a mis le plus gros bordel historique.

      C’est certainement un peu désuet comme prérogative dirigeante.


  • Vipère Vipère 17 septembre 2016 10:41

    L’impérieuse nécessité divine est la Loi suprême, l’argument d’autorité que l’on peut difficilement combattre par la raison et la rhétorique ? la nécessité divine est un instrument redoutable, parfaitement démagogique dont use abusivement tous les dictateurs. smiley


    • Yanleroc Yanleroc 17 septembre 2016 17:07

      @Vipère
      Dieu est d’abord une somme d’énergies cosmiques, les dictateurs l’avaient bien compris, qui ont toujours cherché à s’aliéner les forces dites occultes. 

      Des énergies que nous pouvons contrôler quand on en a les clefs, et qui tirent beaucoup de leur histoire dans les écrits bibliques et antérieurs.

    • Pascal L 17 septembre 2016 18:37

      @Yanleroc
      Si Dieu était de l’énergie, il serait mesurable...

      Le gnosticisme n’a pas besoin de Dieu pour exister, mais les esprits peuvent s’avérer utiles. 
      Il est exact que l’occultisme est pratiqué par tous ceux qui recherchent le pouvoir y compris dans nos pseudo-démocaties avec les pratiques occultes des Franc-maçons.
      Pour les Chrétiens, chacun est responsable du Bien et du mal qu’il fait, mais Satan, en distribuant le pouvoir, peut permettre de faire le mal à une échelle beaucoup plus grande si nous lui en faisons la demande. « Alors le diable l’emmena plus haut et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre. Il lui dit : ‟Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, car cela m’a été remis et je le donne à qui je veux. Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela.” » (Luc 4 5-7)


    • Ratatouille Ratatouille 17 septembre 2016 21:22

      @Vipère
      L’impérieuse nécessité divine est la Loi suprême.
      rien ne va plus quand les représentants officiel sur terre
      de cette loi bivine (oups bovine,oups divine) la saccage (à lapin)
      part des comportements inverse ,et là plus personne ne croit
      à cet vision du monde, disons transitoire,et évidement nécessaire.
      comme évolution de l’humain .(le normatif à étendu la tribut à la patrie.)
      en nombre, et à l’état (communiste ou pas) lol


    • Yanleroc Yanleroc 18 septembre 2016 21:18

      @Pascal L, bonjour,


      «   Alors le diable l’emmena plus haut et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre. 
      Il lui dit : ‟Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, 
      car cela m’a été remis et je le donne à qui je veux », le diable ?? ouaahhh 

      Vu comme ça, il a l’air cool le mec !

      "Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela.” »

      On est vraiment obligés là ?

    • Yanleroc Yanleroc 18 septembre 2016 21:46

      @Ratatouille,lol, mais quand-même, ceux qui tiennent les cordons de la bourse, des bourses, de toutes les bourses,

      des nôtres,
      oups, qui nous gouvernent
      ne croient en rien d’autre qu’au Fric et aux..Extra-terresres, c’est évident.....ils ont créent leurs propres croyances.
      Aprés, nous, on s’demmerde, avec caisse qu’on a,
      dés lors..

      La nécessité divine, nécessite qu’il y ait un but à atteindre , l’Amour, la Transcendance, l’ Ascension .. ?

    • Vipère Vipère 18 septembre 2016 22:02

      @Yanleroc

      Il y aurait beaucoup à débattre sur ce qu’est ou n’est pas Dieu...

      Dans mon enfance, j’étais terrorisée par les sentences vengeresse du divin contenues dans la bible !

      « Homme de peu de foi » etc... sauf que la foi ne se décrète pas par la peur des feux de l’enfer, les foudres et l’apocalypse.

      Ce que je constate est que nombreux sont les humains qui construisent leur enfer ici et maintenant sans qu’une divinité y soit pour quoique ce soit ! l’enfer de la drogue, l’alcoolisme, les addictions diverse et variées etc..


    • Vipère Vipère 18 septembre 2016 22:21

      A Yanleroc

      Pour en rester là au moins provisoirement, je pense que les croyances sont puissantes et créatrices dans ce que nous nommons,« le mal et bien ».

      Qui définit ce qu’est le bien et ou le mal ? les textes manichéens révélés ou inspirés par les prophètes ont inscrit ces notions dans le marbre pour ainsi dire.


    • Yanleroc Yanleroc 18 septembre 2016 22:27

      @Vipère


      Le bien et le mal sont deux concepts trop pris au sérieux.

      Imaginez sans .....

    • Vipère Vipère 18 septembre 2016 22:36

      Je ne sais pas si vous aussi, mais moi, je suis croyante !

      Le matin, en regardant par la fenêtre je me dis, « je crois qu’il va faire beau », ou le contraire, « je crois qu’il va pleuvoir », cela dépend des jours...

      Ou bien,« je crois que le voisin n’est pas là »

      Nous sommes tous croyants, sans forcément croire aux mêmes choses, et en ce moment, je me dis « je crois que je vais aller me coucher, je suis fatiguée ».

      Ma croyance est auto-réalisatrice, puisque je vais éteindre l’ordinateur et rejoindre mon lit. smiley


    • Yanleroc Yanleroc 19 septembre 2016 12:26

      @Vipère
       smiley seule ?

      J’essaye de virer le vocable de mon vocabulaire et préfère dire penser quand je le peux ; En tout cas pas dans le sens ou l’emploient les religieux, que je respecte par ailleurs en tant qu’hommes !

  • tf1Groupie 17 septembre 2016 11:54

    Mélanger politique et rhétorique religieuse mène très souvent au désastre


    • oscar fortin oscar fortin 17 septembre 2016 12:24

      @tf1Groupie:La question, me semble-t-il, n’est pas de savoir s’il faut ou pas mélanger la rhétorique religieuse avec la politique, mais de scruter l’éclairage qu’elle apporte aux réalités que nous vivons et d’en saisir ou non la pertinence du point de vue de la vérité, de la justice, de la solidarité et de la compassion entre les humains.


      Avec tout mon respect

    • tf1Groupie 17 septembre 2016 15:11

      @oscar fortin

      Je ne vois aucun éclairage là-dedans, plutôt des jeux d’ombres qui altèrent la vision


    • Yanleroc Yanleroc 17 septembre 2016 16:49

      @oscar fortin
      C’est bien essayé, et les interactions sont évidentes, mais Dieu ne fait pas de politique le samedi ! 


      " Dieu c’est le hasard qui se promène incognito  ! Albert.

       Va essayer de l’attraper !!!

      Le même problème se pose avec les particules quantiques, ni vu ni connu !



    • oscar fortin oscar fortin 17 septembre 2016 17:49

      @tf1Groupie : Beaucoup de choses peuvent mener au désastre. Je pense que le plus important est de se donner une grille d’analyse qui nous permette de voir si ces diverses choses (religion, croyances, idéologie, etc...) nous orientent vers plus de justice, de vérité, de solidarité, de compassion humaine ou si elles conduisent dans des directions où les premières victimes sont la justice, la vérité, la solidarité, la compassion....etc. Mon questionnement des croyances et des idéologies est fondé sur cette grille. Si elles favorisent le développement intégral de l’humanité je les reçois, peu importe d’où elles viennent. Si elles favorisent les clans, les empires, les discrimination et le sectarisme, je ne les vois pas d’un bon oeil.....


      Je m’excuse, c’est un peu personnel, mais c’est comme ça dans mon cas.

    • Samson Samson 18 septembre 2016 21:48

      @oscar fortin
      Inutile de vous en excuser, c’est tout à votre honneur ! smiley


    • Yanleroc Yanleroc 18 septembre 2016 22:03

      @oscar fortin,
      mais vous vous questionnez sur les croyances, ou vous êtes croyant ? ne me dîtes pas les deux,


      ça ne servirait à rien dans ce cas,
      si ce n’est à décider, à un moment, 
      après avoir bien étudié votre grille de lecture,
      quelle est la religion qui offre le plus de garanties, pour le justice, la solidarité ..
      Ne vous excusez surtout pas Oscar, vous m’obligeriez à le faire également smiley 

  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 septembre 2016 17:43

    Vous voulez juste résumer mes articles consacrés au TERRORISME OCCIDENTAL ET A L’ECHEC DE L’OCCIDENT !


    Non, oscar fortin le monde est devenu trop bâtard pour qu’ils se dégage en ce moment des pôles distincts qui voudraient appliquer LEUR IDÉOLOGIE DE DOMINATION ! 

    J’ai expliqué depuis 2001 à aujourd’hui l’échec occidental et en ce moment le monde n’a aucun sens ni aucune orientation. Localement ou du côté des « Blocs classiques », les choses sont tellement irrationnelles que les individus et les peuples qui les composent ne répondent qu’aux politiques qui confortent leurs besoins primaires : TOUT LE MONDE A BIEN COMPRIS QUE LE MONDE TOURNE A VIDE !

    Le monde entier s’est « déridiculisé » sauf Marianne !!! 

    DERNIÈRE NOUVELLE

    La France a ouvert un « centre de déradicalisation », vous remarquerez que ce mot est immédiatement refusé par le dictionnaire français ! Mais puisque « la réforme de l’éducation, du vocabulaire, de l’orthographe et de la grammaire » a eu lieu, alors acceptons à contre cœur que « la France va mieux » ... Et quand on « va mieux » malgré les problèmes cela veut dire qu’on est atteint plus qu’on ne le pense ! Comprenez bien que « le ridicule tue », il ne tuepas le corps mais il détruit le cerveau !

    Bénévole infatigable et toujours au service de la bonne cause, je me permets de rassembler les Français et les Françaises dans la plus absolue égalité des chances en leur offrant la seule thérapie en vue de leur « Déridiculisation » : ACCEPTEZ LE DIALOGUE !

    Laissez d’abord tomber les discours et les dissertations qui épaississent l’idiotie, l’imbécillité, l’ignorance et par conséquent LA MÉDIOCRITÉ AMBIANTE ! 

    C’est dans cette ambiance nauséabonde que vous vous projetez pour 2017 ? Je vois que vos facultés mentales ne vous permettent pas de BIEN choisir !

    Alors si vous voulez que 2017 soit utile, n’hésitez pas : Vous connaissez ma position et mon programme. 


  • Jean Keim Jean Keim 17 septembre 2016 19:42

    Je ne sais pas sincèrement si l’apocalypse a un sens et si elle se réalisera, mais penser que l’affrontement USA contre la Russie est la lutte finale du mal contre le bien ou l’inverse comme il vous plaira est étonnant, je crois que l’apocalypse ne peut être qu’un évènement plus révélateur ou le sens du bien et du mal se révélera au plus grand nombre.


  • christophe nicolas christophe nicolas 17 septembre 2016 23:29

    Vous savez, la bible est plutôt un message personnel que politique, c’est assez osé d’en faire une lutte Amérique-Russie mais pourquoi pas.


    L’avantage de la Russie est qu’elle n’a plus de casserole suite à la chute de l’URSS et a l’air de comprendre qu’il ne faut pas s’en accrocher comme les bolcheviques au départ.

    Les USA, ils en ont un paquet, ils ne se sont pas emmerdés pendant la guerre froide et après. S’il n’y avait pas Hollywood pour refaire l’histoire, ce serait terrible. Ils ont la foi donc ils ont de la ressource mais une renaissance passera sans doute par un effondrement du dollars pour assainir leurs relations avec le monde et restaurer des bonnes pratiques. Ils ont un chouette dilemme, c’est pétrodollars et domination militaire ou fusion froide et autonomie avec effondrement du dollar, avouez que Satan et Jésus doivent s’affronter dans la tête de quelques responsables. S’ils prennent la bonne décision, le monde leur pardonnera bien des écarts, c’est certain surtout qu’il diminueront la masse monétaire au point que certains achèteront moins d’armes.

    Il y a aussi la chine qui n’avait pas commis trop d’erreurs parce qu’elle s’est ouverte récemment au progrès mais qui est en train d’en commettre accentuées par l’athéisme d’état, surgénérateurs, supergrids, charbon, ils prennent le pli d’une révolution industrielle dévastatrice. Lorsqu’ils comprendront leurs erreurs, le parti communiste sera cuit à point, il n’y résistera pas, allez disons 2021, ça leur fera 72 ans de règne comme en URSS. 
    Ils se diront : « qui a donc fait une doctrine qui prédisait de telles bonnes nouvelles ? » Ils comprendront que c’est le Christ et auront bien honte, le PCC deviendra le Parti Chrétien de Chine après quelques temps bien entendu.

    Mais pour l’instant, ça reste au conditionnel.

  • zzz999 19 septembre 2016 15:45

    La Russie du côté du Bien et les USA du mal ? c’est très très réducteur .

    Le DIable est partout, y compris chez Poutine : et lorsque Satan décidera de soumettre Poutine complètement à son tour il se soumettra comme tous les autres car contre cette puissance là aucun humain ne peut rien.

    L’ultime bataille sera spirituelle et uniquement spirituelle, ce qui ne veut pas dire évidemment qu’elle ne sera pas accompagnée de terribles conflits mondiaux.


Réagir