mardi 21 mars - par alinea

Quelques évidences : Immigration, UE

Vous savez, je l’espère, que ce qui est évident est difficile à rétorquer tant nous semble impossible que l’assertion vienne d’un autre qui les ignore. En tout cas c’est mon cas, et face à un effet quasi de sidération, je reste souvent sans arguments probants. De plus si je le devine ou le pressens, l’idée de réécrire le constat de l’Histoire, à chaque fois, me scie les bras.

Je ne vais pas faire ici l’énumération des évidences, ne les connaissant pas toutes fort probablement, mais juste m’arrêter à celles qui émergent des discussions sans fin et sans échanges, qu’on peut lire ici ces temps-ci.

La France est quasi le pays du monde où il y a le moins d’immigrés. En revanche, je ne connais pas les proportions, mais elle a un nombre important de descendants d’immigrés, africains, pour globaliser.

C’est dans la mémoire de tous que la France avait des colonies en Afrique.

Or, les premiers immigrés, dans les années soixante, ne sont pas venus d’eux-mêmes, comme étaient venus les Italiens, le Polonais, les Portugais ou les Espagnols, chacun pour ses raisons, guerre ou pauvreté.

On, les a fait venir ; rappelez-vous, quasi on les achetait dans les bleds d’Algérie de la guerre, ou du Maroc.

Juste après guerre, les riches rapatriés se sont installés dans le sud de la France, en Corse, et ont amené avec eux leur main d’œuvre compétente et peu chère. Les harkis si mal traités font peau de chagrin dans le lot.

Tant que ces gens là étaient des hommes jeunes et costauds, seuls, vivant à dix ou quinze dans des piaules sommaires pour ne pas dire sordides, qu’ils longeaient les murs et faisaient profil bas, le racisme était un jeu d’enfants tout fait de blagues méprisantes, mais il n’y avait guère de problèmes. Ils ne violaient pas la blanche ni ne volaient personne ; ils bossaient comme personne, sous-vivaient, et envoyaient l’argent au bled.

Tout allait bien. Ça ne gênait pas grand monde cette exploitation à domicile.

À partir des années soixante dix, mais plutôt quatre-vingt début quatre vingt dix, par un souci que je ne peux pas croire humaniste mais dont j’ignore les dessous, le regroupement familial fut instauré, puis organisé.

J’ai fait un article là-dessus, je ne délaye pas.

Nos politiques, élus par nos soins, ont donc, depuis le début : colonisation, puis rapatriement des « bons éléments travailleurs et serviles », puis leur famille, planifié la situation que l’on connaît aujourd’hui. Puisqu’ils ont dans le même temps, créé l’UE et donc désindustrialisé la France, et qu’ils dépeuplaient nos campagnes grâce au « progrès » de l’agriculture.

Tout a commencé en même temps, début des années soixante, et s’est démultiplié vingt ans plus tard.

Aujourd’hui, la politique qu’il nous faut mener dans notre pays pour s’en sortir, doit tenir compte de tout cela.

Aucun d’entre nous n’a voulu naître, ici ou ailleurs ; pas plus les immigrés et leurs descendants.

On fustige la politique nataliste de la France, d’accord, mais personne n’a craché dessus, et il était normal que ceux que nous avions soutirés à leur pays n’en soient pas exclus.

Vous auriez peut-être supporté un monde à deux vitesses, mais il ne s’est pas fait comme ça.

Alors aujourd’hui, que répondre aux électeurs du FN, qui, de toute évidence, dénient cette évidence ?

Quant à l’UE ; bien avant 1992 elle envahissait notre espace vital ; on appelait ça « normes européennes » ; ces normes étranglaient déjà tous les restaurateurs, les éleveurs, les agriculteurs ; puisque c’était mon milieu. Ces normes ont obligé ces gens à s’endetter pour y souscrire, et se faisant, se sont trouvés embringués dans une histoire sans fin que peu devinaient à l’époque.

Et en 92, Maastricht fut bien vendu pour que ceux-là mêmes votent « oui ». Et il n’était pas question de monnaie commune à l’époque, du moins pour le péquin de base.

Alors, je ricane aujourd’hui de voir tous les clampins se gausser de cette atrocité, mais je me doute qu’alors ils n’étaient guère plus avancés en doutes , ou en certitudes, que la majorité des Français qui a voté « oui ».

Le grand maître du Franxit, lui-même à l’époque, que savait-il qu’il n’a pas dit ?

Nous fûmes c’est vrai à peu près quarante huit pour cent à voter « non », mais combien d’entre nous chez ceux qui ont voté pour ce que l’on sait, depuis ? Depuis, tous nos politiques étaient pour, donc cette majorité en 92 s’est retrouvée jusqu’à aujourd’hui, dans les élections suivantes.

Alors, ça me fait marrer tous ceux qui après coup s’éveillent tout en occultant ce passé.

On paye toujours pour les conneries que les autres ont faites, mais nous-mêmes savions-nous que c’était des conneries ?,

Alors, on s’arrête en 2005, où un travail d’éducation populaire extraordinaire a été fait ; grâce à ATTAC, la CONF, et le PRS principalement.

(http://www.nikonoff2017.fr/engagements/contre-le-traite-constitutionnel-europeen/269-rencontre-nikonoff-melenchon-apres-la-victoire-de-2005 )

 

Mais j’ai souvenir qu’en 2007, sans doute sidérés eux aussi, personne n’a moufté au coup de Lisbonne ! Personne dans les rues. Ou je ne m’en souviens pas, mais je me souviens d’en avoir été stupéfaite..

Certes, certains n’ont pas encore compris, qui voudront voter PS sous ses nouvelles formules, ou bien ceux qui, ne reniant pas leur allégeance passée, veulent continuer dans la même voie.

Mais par pitié, votez Le Pen si vous voulez, mais ne dîtes pas qu’elle va régler le problème !

Le seul qui peut régler le problème, et pas tout seul, avec nous tous, c’est Mélenchon, car, contrairement à ce que vous racontez tous à qui veut l’entendre, il n’est pas pour l’immigration.

Et le discours de Marseille ne voulait pas dire qu’il voulait rameuter tous les Africains en France ; non, ce qu’il y disait, c’est que notre politique, d’échanges culturels et économiques, d’égal à égal avec ces pays-là, seraient, seuls, les garants d’une non volonté d’émigrer pour les gens de ces pays.

Votre ignorance, votre mauvaise foi, votre mauvaise volonté, votre entêtement vont nous conduire au pire, au moment crucial où notre avenir a déjà sombré.

Il n’est pas pour l’UE néolibérale qui nous étrangle.

Ne vous méprenez pas, je ne fais pas de pub pour la FI ; j’en ai pris mon parti, et à l’âge que j’ai je m’en fous un peu. Mais au moins, choisissez votre maître sans fausses raisons, et peut-être ou surtout, sans illusions. Et sachez dialoguer, discuter , avec toutes les cartes en mains.

Le mensonge, « l’oubli », l’ignorance, l’hypocrisie, la délation, la calomnie ne sont pas le terreau favorable à notre sortie de ce foutoir.



100 réactions


  • Clocel Clocel 21 mars 08:58

    J’en sais qui doivent baver de fureur sur leur clavier !

    Tu oublies l’immigration récente qui n’a d’autre but que de maintenir la fracture, polariser les débats, nous détourner de ce qui devrait être nos principales préoccupations, notre perte de souveraineté, notre dissolution dans un entité de cartels mafieux.


    • alinea alinea 21 mars 10:54

      @Clocel
      Je ne l’oublie pas mais quelque chose me dit que ce n’est pas de celle-là dont ils parlent !
      Et si c’est de celle-là, il faut tous les faire dégager, changer notre politique extérieure ! et ça...


  • Etbendidon 21 mars 09:17

    Ouh la la toutes les bétises qu’elle écrit la dame
     smiley
    La France est quasi le pays du monde où il y a le moins d’immigrés ???
    Suffit de parler avec un taxi parisien, il vous dira que les touristes étrangers sont stupéfaits du nombre d’immigrés (afrique etc) qu’il y a en france !
    ^^
    On a pas acheté les maghrébins, ils venaient pour travailler et renvoyer l’argent au bled
    Pourquoi le regroupement familial ?
    parceque le dimanche tous ces males en forme allaient tirer un coup dans le bordel de la ville à proximité. Il ya avait des files de plusieurs centaines de mètre
    ça foutait mal, les bourgeois se plaignaient, alors VGE a instauré le regroupement familial
    Puis les usines ont délocalisé tandis que les immgrés se multipliait
    On voit le résultat
    matchais à l’époque se plaignait (souvenir, souvenir)
     smiley
    - Au fait les portugais sont repartis dans leur garnde majorité une fois leur pays redevebu démocratqiue (dans les années 60 ils se castagnaient avec les arabes le dimanche)
    Au portugal il y a très peu d’immigrés pour la bonne raison qu’ils n’ont droit à RIEN
    Et pi il y a des immigrés qui nous causent plein d’ennuis à cause de toutes leurs incivilités, les ROMS euh non les asiatiques
     smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 mars 15:08

      @Etbendidon

      ah, tiens, il n’y a pas de Portugais en France smiley ???

      Sinon au Portugal, il y a bien des immigrés des anciennes colonies portugaises (Cap Vert, Angola, Mozambique) ; mais bon, les immigrés en général ils vont là où il y a déjà des immigrés :
      le pays qui en a peu, il en reçoit peu.


    • Ouam Ouam 21 mars 19:54

      @Etbendidon
      Nonon elle ne dit pas que des bétises la dame...
      Regarde attentivement la tete des enfants des gens (privilégiès) qui mettent leurs gamis à HEC (ou autre grandes écoles)

      https://youtu.be/rLFUnCUyPko?t=2943

      appuyez sur pause et regardez très attentivement ...Ici lors de la conférence Honoris Causa de Cédric Villani...
      Eux sonts bien dans leur entre soi ET QUE dans leur entre soi.
       
      L’immigration, c’est juste fait que pour que les sans-dents se battent pour les miettes que ces gens qui eux ne la connaissent visiblement pas et baisser encore leurs salaires (les votres) qui sonts bien trop hauts.
      Plus il y à de compet, plus le cout salarial sera bas et plus les benefs sonts juteuxs, la preuve la :
      http://www.forbes.fr/classements/classement-forbes-2017-des-milliardaires-francais/

      La diversité multi-culturaliste multi-etnique , c’est extra....
      mais chez EXCLUSIVEMENT POUR les sans-dents, pas pour les ultras privilégiés.

      Alors, n’oubliez pas le mois prochain de pousser votre bulletin de vote pour les pro-immigrationnistes....

      Ps Je deumeure à Paris, on à Hidalgo qui fait le ménage depuis qq mois et les renvoie...
      chez vous, alors en fait je suis plus trop concerné par le sujet...mais vous ? smiley


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 21 mars 09:20

    Le Financial Times écrivait récemment que, du fait de la mondialisation, le capital occidental avait désormais accès à une main d’œuvre bon marché dans des pays qui lui étaient auparavant fermés :

    «  Cette vaste armée de réserve de travail à bas salaire est toujours présente à l’arrière-plan, la malédiction de la surproduction condamnant les salariés employés à accepter ce qu’on leur propose.  »

    Un économiste de la Banque Asiatique de Développement parle aussi des «  pressions d’une énorme « armée de réserve » des travailleurs sans emploi ou sous-employés qui sont en permanence amenés à rechercher un emploi à un salaire inférieur à la normale pour pouvoir survivre  ».

    Si les économistes qui défendent le système capitaliste reconnaissent l’existence “d’une armée industrielle de réserve”, cette expression de Marx leur reste en travers de la gorge.
    Milton Friedman, le prix Nobel d’économie mort en novembre 2006, était célèbre pour son insistance sur le taux de chômage ‘naturel’ dans l’économie, condamnant toute tentative de créer le plein emploi à provoquer inflation et instabilité.

    Curieusement, Philippot emprunte l’expression pour l’appliquer à l’immigration. Que ne ferait pas le FN pour se déguiser en « parti des travailleurs » ?


    • Clocel Clocel 21 mars 09:28

      @Jeussey de Sourcesûre

      « le taux de chômage ‘naturel’ »

      Le NAIRU.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_ch%C3%B4mage_n%27acc%C3%A9l%C3%A9rant_pas_l%27inflation


    • alinea alinea 21 mars 10:43

      @Jeussey de Sourcesûre
      Et les robots ? On n’est pas sortis de l’auberge, mais surtout, ne rien faire !!


    • Yaurrick Yaurrick 21 mars 13:29

      @Jeussey de Sourcesûre
      On parle de taux de chômage nature (parce qu’il est impossible à un instant t d’avoir 100% de la population en age de travailler d’avoir un emploi) pour plusieurs raisons :
      - transition d’un emploi à un autre.
      - imperfections du marché de l’emploi (déséquilibre entre offre et demande)
      - couts de transactions (informations, mobilité).

      A cela s’ajoute le chômage conjoncturel (ralentissement dans un domaine d’activité, on peut aussi y ajouter les emplois saisonniers) et surtout le chômage structurel (cout du travail, législation sur le code du travail, inadéquation de la formation des travailleurs).

      On peut agir assez facilement sur le chômage structurel, mais peu sur les autres : toutefois si en France, on était au taux de chômage naturel, cela constituerait une énorme avancée.


  • Tall Tall 21 mars 09:20

    L’immigration d’antan était demandée, il y avait besoin de main d’oeuvre

    Et tous ces gens se sont intégrés sans problème
     
    Maintenant il y a du chômage pour tout le monde, et ils entrent comme ils veulent dans l’UE, par centaines de milliers. Sans frontière nationale, on ne peut rien endiguer.

    • Tall Tall 21 mars 09:32

      Avoir une porte à sa maison et une clé pour la fermer, c’est du racisme ?

       
      Les médias aux ordres de l’oligarchie du fric essaient de nous culpabiliser pour un motif caché : augmenter la main d’oeuvre disponible pour pouvoir diminuer les salaires ( levier de l’offre/demande ) et faciliter ainsi la dictature patronale et « l’esclavagisme ».
       
      Et cette oligarchie le fait avec la complicité hypocrite de la gauche qui y voit là un bon potentiel électoral importé
       
      Il n’y a que les nationalistes qui ont la réponse adéquate à cela.

    • alinea alinea 21 mars 10:34

      @Tall
      Il me semble là, que le mot « gauche » est mal venu !


    • Tall Tall 21 mars 11:18

      @alinea

       
      En 2012 j’étais pour Mélenchon, mais depuis, j’ai évolué car j’ai pigé que le mondialisme ( dont le bras politique est l’UE ) empêche la gauche de fonctionner.
       
      Un moment, dans le débat, Marine a dit « Chiche ! » en apparté à Mélenchon ... c’était furtif, ça n’a duré qu’une seconde. Mais c’était parce qu’il lui avait dit qu’elle n’arriverait pas à stopper le flux migratoire.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 mars 11:38

      @Tall
      Et tous ces gens se sont intégrés sans problème

      J’ai envie de nuancer le propos :

      les immigrés italiens et leurs descendants (du moins en Lorraine) se sont tournés vers le parti communiste, parti communiste qui était au banc de la nation dans l’entre deux guerres (défaitiste, anti patriote, pro URSS, etc...).
      Ca infirme un peu le « avant l’intégration se passait vachement bien », vous ne trouvez pas ?
      Je passe aussi sur les taux de criminalité des espagnols, qui ont dû faire les choux gras de la presse des années .50

      enfin l’immigration d’antan était demandée pour faire bosser les immigrés dans la grande industrie où les Français ne voulaient pas travailler.

      C’était pas vraiment le grand prestige ; ça se passerait maintenant, avec des cités ouvrières peuplées d’immigrés ? « Grand Remplacement », « Communautarisme » ?


    • PiXels PiXels 21 mars 12:04

      @Tall
      .

      « Un moment, dans le débat, Marine a dit « Chiche ! » en apparté à Mélenchon ... c’était furtif, ça n’a duré qu’une seconde. Mais c’était parce qu’il lui avait dit qu’elle n’arriverait pas à stopper le flux migratoire. »

      Oui et ?
      Elle va s’y prendre comment avec ses petits bras musclés (bon, là c’est pou être sympa parce que y a un moment qu’elle a compris que pour prendre une de ses postures favorite [les bras "en croix...à que Johnny]... valait mieux pas être bras nus !)

      Elle va commander à Lafarge ( smiley !!) de construire un mur qui ira de Calais à Menton ?

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 mars 15:59

      @PiXels
      Elle va s’y prendre comment avec ses petits bras musclés ?

      Disons qu’entre ne rien faire et faire tout, il y a quand même des nuances...


    • PiXels PiXels 21 mars 18:10

      @Olivier Perriet

      Comme quoi par exemple ? 
      (de VRAIMENT concret et ayant des chances d’obtenir des résultats... en admettant, ce qui n’est pas mon cas, que la réalité soit aussi terrifiante que nous la présent le FN)
      Parce qu’à part de belles incantations pour faire gober les mouches aux gogos, la châtelaine, héritière de son père, elle est comme les autres.
      Pour la simple raison que des solutions... Y en a pas !
      Et comme en prime elle est là comme les autres pour défendre les intérêts de l’oligarchie... si la situation (de dernier recours) venait à arriver qu’elle se retrouve capo en chef, faut être vraiment crédule pour croire que ses vrais boss la laisseront les priver de la main d’oeuvre à pas cher et du chômage de masse qui permet le chantage à l’emploi.

    • Petit poney 42 22 mars 02:41

      @Tall

      Must-(think)-thank de prairie basquaise, bouge ton booty groovy, et mate bien mon profil, t’as déjà au voire Ô minimum 10 cons tractés pour te renifler le fondement aux Stables Center smiley smiley

      Ariane WALTER wish you you here, Tall& me smiley


    • franc 22 mars 07:18
      @Tall

       C’est exactement ça l’immigrationnisme africano-arabo-musulman en Europe empêche l’élaboration et le fonctionnement de la politique de la gauche (la vraie)

  • Fergus Fergus 21 mars 09:25

    Bonjour, Alinea

    Excellent article !

    J’en ressors un point qui me semble particulièrement important :

    « j’ai souvenir qu’en 2007, sans doute sidérés eux aussi, personne n’a moufté au coup de Lisbonne ! Personne dans les rues. Ou je ne m’en souviens pas, mais je me souviens d’en avoir été stupéfaite. »

    Cela, je l’ai souvent souligné car cette inaction de 2007 a montré à quel point les Français étaient foncièrement prêts à accepter n’importe quoi, ces mêmes Français qui - comme moi - avaient pourtant voté NON à 54 % lors du référendum.

    Ce qui démontre qu’au 21e siècle dans notre pays il est plus facile de se mobiliser lors d’un scrutin - le temps de glisser un bulletin dans une urne - qu’en descendant massivement dans la rue pour dénoncer un scandaleux déni de démocratie et faire échec à un pouvoir félon.

    Or, il ne faut pas se faire d’illusions : les capacités de mobilisation n’ont pas augmenté depuis, l’écrasante majorité de nos concitoyens étant enfermée dans un relatif confort résigné qui lui interdit de sauter vers l’inconnu que serait à ses yeux un pouvoir révolutionnaire. Et c’est ainsi que nous repartirons dès le 7 mai pour un nouveau quinquennat de dupes.

    Autre chose : d’accord avec toi sur l’interprétation du discours prononcé par Mélenchon à Marseille en 2012. Je n’en pense pas moins que la formulation à cet endroit-là n’a pas été judicieuse et a coûté de nombreuses voix au moment du vote.


    • Tall Tall 21 mars 09:35

      Fergus dans ses oeuvres : distiller le défaitisme chez ses « amis »


    • Fergus Fergus 21 mars 09:52

      Bonjour, Tall

      Je ne distille rien, j’observe, j’enregistre, et je dis ce que je constate.

      En 2009, dans un article sur le football, j’écrivais ceci (j’ai surligné les nombres dans ce copié-collé) :

      « Enfin est venue la Coupe du Monde 1998. Cette année-là, j’ai participé au printemps à une manifestation organisée à Paris entre République et Bastille contre la précarité et l’exclusion à l’appel d’une vingtaine d’associations. Nous étions moins de 8000 dans le cortège ! Comment s’en étonner alors que, depuis des mois déjà, on ne parlait que de football dans les médias, à longueur de journée et quel que soit le thème des émissions ? Quelques semaines plus tard, la victoire acquise, 1 000 000 de personnes euphoriques s’agglutinaient sur les Champs-Elysées autour de l’équipe de France pour un simple trophée sportif. Parmi elles, des dizaines de milliers de chômeurs et d’exclus, dramatiquement absents du défilé printanier qui avait été organisé pour leur venir en aide. Comble de la sinistre pantalonnade qu’a été cette année 1998 : durant l’automne, 300 000 chasseurs sont venus battre le pavé dans les rues de la capitale pour sauvegarder leurs acquis. Parmi eux, là aussi des milliers de chômeurs et d’exclus, beaucoup plus concernés et motivés par leur droit de tuer que par celui de vivre décemment de leur travail ! »

      A méditer, non ?


    • Tall Tall 21 mars 10:08

      @Fergus

       
      Ben oui, tiens ... pourquoi y avait-il 1.000.000 de gens euphoriques dans les rues ?
      Uniquement pour le foot ?
      Non, pas seulement.. parce que c’était la FRANCE !
      Bras de levier naturel du FN ... et il n’y a pas de racisme là-dedans
      On a tous besoin de racines

    • Fergus Fergus 21 mars 10:23

      @ Tall

      Qui a parlé de « racisme » ?

      Avec cet extrait, j’ai simplement voulu montrer qu’en 1998 déjà, les Français se mobilisaient infiniment plus - et de manière massive - pour le foot ou pour la chasse que pour lutter contre les dérives socioéconomiques qui engendraient toujours plus d’exclusion.

      C’était du factuel. Et c’est cette même observation des faits que je transcris sur ce site.


    • alinea alinea 21 mars 10:41

      @Fergus
      Je crois surtout qu’il est plus facile de râler après !
      Pour le discours de Marseille, j’avais « fait une déprime » après ! Comme je transcrivais ( avec d’autres !) les discours de Mélenchon à l’époque, je les ai tous entendus ( sauf Villeurbanne)et comme je suis critique dans l’âme, je l’ai entendu avec l’oreille « des autres » !
      Ça n’a pas loupé ; pourtant Mélenchon est très clair sur l’immigration ( l’extrême gauche le lui reproche d’ailleurs) et sur les relations que la France devrait avoir avec l’Afrique.
      Au fil de cette campagne j’ai vu se dessiner des clivages que je n’avais pas devinés avant ! personne n’a de solutions et je ne comprends pas comment ils font pour s’arc-bouter sur un mur d’impossibles !
      cinq ans encore, en pire, et après ?


    • Tall Tall 21 mars 11:13

      @Fergus


      Ce n’est pas toi qui a évoqué le racisme, mais c’est ce qu’on reproche en général au FN, et moi je souligne que la ferveur de 1998 n’était pas seulement due au foot.

      Aimer son pays c’est naturel, et c’est sain.
      Le pays, c’est le 3e cercle après celui de la famille et du village.

    • PRCF PRCF 21 mars 18:25

      @Fergus
      "Mais j’ai souvenir qu’en 2007, sans doute sidérés eux aussi, personne n’a moufté au coup de Lisbonne ! Personne dans les rues. Ou je ne m’en souviens pas, mais je me souviens d’en avoir été stupéfaite.."

      C’est faux. il y a eu une manifestation rassemblant plusieurs milliers de personnes devant le parlement réunis en congrès à Versaille. Le PRCF y était. La réalité est que le mouvement dénonçant ce coup de force anti démocratique a été totalement censuré, tout comme l’a été en 2005 a et jusqu’à maintenant au sein du mouvement pour le non ceux qui se battaient pour la sortie de l’UE.

      Par exemple, aux dernières élections européennes, la majorité des citoyens a fait le choix du boycott. Rejetant cette mascarade et refusant de reconnaitre l’UE qui a piétiné leur vote de 2005. Comme en 2009 d’ailleurs. Mais les mouvements qui se sont rassemblés pour mener ce boycott ont été totalement censurés. Pourtant c’est bien eux qui étaient les portes paroles les plus proches de nos concitoyens au regard du résultat dans les urnes. Etaient ils inexistants ? Certes non. Le CNR-RUE par exemple a réuni en quelques semaines plusieurs milliers d’adhérents, des comités départementaux présents sur tous le territoire.

      Aujourd’hui, on peut voir le même mécanisme à l’œuvre. Censure de Mélenchon, mise en avant de Macron, Hamon, Fillon et Le Pen. Et effacement des candidats et mouvements pour la sortie de l’UE (tel le PRCF). Procédant de la même logique de bourrage de crane.

      Faire disparaitre du paysage médiatique la voix de la majorité , celle des 80 % d’ouvriers qui ont voté non en 2005 par exemple, a un but : démobiliser et conforter le discours du TINA, il n’y a pas d’alternative.
      Personne ne doit se laisser impressionner !


  • oncle archibald 21 mars 09:48

    "La France est quasi le pays du monde où il y a le moins d’immigrés. En revanche, je ne connais pas les proportions, mais elle a un nombre important de descendants d’immigrés, africains, pour globaliser.« 

    Le problème vient du fait que ces français fils et filles d’immigrés, se sentent eux-mêmes immigrés et non pas »français ordinaires« . On ne voit plus aujourd’hui de recherche d’intégration de ces jeunes à la société française »ordinaire« .

    Est-ce la faute des barbus qui les soumettent à leurs lois ? Est-ce la faute de Mme Le Pen dont le fond de commerce est la préservation de la race gauloise »pure« (je dirais »blonde d’aquitaine« s’il s’agissait de bovins)  ? Est-ce notre faute à tous qui discriminons ces enfants, comme ça, sans réfléchir, par habitude-reflexe même si l’on s’en défend (quand il y en a un ça va, etc etc ..) ? Un peu de tout cela ?

    Je ne sais pas s’il existe encore une majorité de ces jeunes couples »issus de la diversité« , la fille et le garçon en jeans et teeshirt, qui venaient dans les bureaux de la société HLM pour demander un logement leur permettant de dé-cohabiter d’avec leur parents en précisant : »et surtout ne nous mettez pas avec des arabes". Le fait est qu’on n’en entend jamais parler.

    J’ai le sentiment désolant d’une montée en flèche du communautarisme et du refus d’intégration. Ou est la poule et ou est l’œuf ?


    • alinea alinea 21 mars 10:31

      @oncle archibald
      Il n’y a pas de refus d’intégration, mais d’impossibilité d’intégration ; la première génération des enfants d’immigrés s’est très bien intégrée.
      Tout ça c’est une question économique ; ce que l’on vit là est le fait d’une loi naturelle : quand il y a manque, c’est le dernier venu qui trinque !
      Seulement, nous avons un cerveau et un cœur aussi devrions nous faire face au réel et trouver des solutions ; les politiques s’en foutent et lâchent prise.
      Quant aux enfants d’immigrés, ils cherchent désespérément racines et buts ; il faut quand même avouer que notre culture a été éreintée par les marchands ! et que la réussite vantée ne peut concerner qu’une poignée de gens !


    • mmbbb 21 mars 20:13

      @alinea Vous etes comme Fi Fi de ce media, vous ne semblez guere connaitre la mixité sociale . Dans les banlieues lorsque ces cretins brulent non seulement des voitures mais aussi des ecoles des bibliothèques et caillassent les pompiers l integration n’est simplement plus possible Prenez une bande de gentils sauvageons du 9 3 dans votre village ( les cevennes me semble t il ou les Causse ) et essayez cette experience  ? Vous verrez le resulat Ne tenez pas des discours lenifiants comme le pedago P Meirieu qui cultive l entre soi quartier d’ Ainay a Lyon et promeut la mixite sociale. Ces gosses il ne les envoient pas a Rillieux la pape Toujours la meme histoire, ce decalage entre le discours les belles paroles et son comportement diametralement oppose J’avais une collegue blanche ayant vecu a Bron Terraillon elle s ’est tiree . L etat a depense des milliards pour quelques resultats Chalot par un heureux hasard ne devoilent jamais les chiffres c’est toujours le meme langage Pres d Auchan a Caluire des HLM en Ilot Effprt des archictectes afin de rendre ces espaces aerés Le parking est un vrai depotoir Les personnes n ont meme pas le respect des lieux communs Faut arreter la pleurnicherie J’ai vecu avec des italiens et des espagnols durant mon enfance ils avaient de la dignite bien qu ils fussent pauvres .


    • franc 22 mars 07:37
      @alinea

       Tout le monde a besoin de racine comme les plantes ont besoin de chlorophylle

       une même racine produit une même forme de corps et vice versa

      le corps européen a besoin de racine européenne et le corps africain a besoin de racine africaine comme le corps arabe ou chinois a besoin respectivement de racine arabe ou chinoise

      on ne peut pas imposer au corps européen d’avoir une racine arabe ou chinoise ni au corps africain d’avoir une racine européenne ou chinoise etc....

       d’où la nécessité d’avoir une certaine homogénéité dans le corps et la racine des peuples ainsi qu’une adéquation entre le corps et la racine

    • alinea alinea 22 mars 09:24

      @franc
      Il y a des tas de lois naturelles qui contredisent ce que l’Homme a fait ! celui-ci n’a eu de cesse de se couper de la Nature en se trompant sur une chose : c’est la Nature qui nous rend justes et harmonieux, et la civilisation qui nous rends vils et malades ; lui croit le contraire.
      Mais c’est fait ; avant d’y revenir il faudra encore longtemps de décadence, peut-être de barbarie : on y est.


  • leypanou 21 mars 10:38

    Le seul qui peut régler le problème, et pas tout seul, avec nous tous, c’est Mélenchon, car, contrairement à ce que vous racontez tous à qui veut l’entendre, il n’est pas pour l’immigration. : le plus important n’est pas de dire si on est pour ou contre l’immigration, mais comment on est perçu et quelles sont les conséquences de ses faits et paroles.

    Avec sa prise de position sur la Libye que vous pouvez lire ici par exemple, JL Mélenchon s’est discrédité : je pense qu’il est simplement plus facile d’être non-interventionniste au lieu de vouloir soutenir, même seulement en paroles, des pseudo-révolutions fomentées par l’empire et ses laquais. Et sur ce point, B Hamon a été en-dessous de tout le monde hier : il a été complètement à côté de la plaque hier en politique étrangère, pire que L Fabius et JM Ayrault réunis, et l’atlantisme au PS n’est pas prêt de disparaître.

    L’oligarchie se combat partout sur place et chaque pays ne devrait pas s’immiscer dans les affaires intérieures d’autres pays : si la FI a adopté ces 2 positions simples, ce ne serait pas à une maigre dizaine de pourcent que JL Mélenchon serait maintenant (même s’il a tendance à accumuler les « erreurs » avec par exemple rendre le vote obligatoire ou encore l’inscription dans la Constitution du droit à l’avortement comme si une Constitution a à contenir ce genre de démagogie)


    • alinea alinea 21 mars 10:48

      @leypanou
      Il y a quelques détails comme ça que je n’aime pas non plus ; j’en comprends l’explicatif et d’un certain côté je m’en fous un peu.
      Beaucoup plus important les projets de relance et de politique internationale ; car il n’y a pas que Mélenchon qui s’est fait avoir sur la Libye, et lui, n’était pour que pour les résolutions de l’ONU ; deux jours après il a condamné les actions guerrières.


    • agent ananas agent ananas 21 mars 13:09

      @alinea
       ... deux jours après il a condamné les actions guerrières.

      Faux ! Au contraire, il enfonce le clou dans Libé où il affirme qu’il « faut briser le tyran ». Certainement pas avec des communiqués...


  • ecophilopat 21 mars 10:45

    Bonjour Alinea,

    ton style d’écriture particulier fait que j’ai parfois du mal à te lire et cette fois plus encore que d’habitude, j’ai l’impression que ce texte a été un peu bâclé, ainsi que la réflexion qui le sous-tend.

    Je n’ai pas le temps de donner mon avis sur tout les faits que tu évoque, je peux juste dire que personnellement je voterai Asselineau, non pas que son programme me fasse rêver, bien moins en tout cas que celui de Mélenchon.

    Mais c’est la que justement se situe le problème, le programme de Mélenchon n’est qu’un rêve, il ne pourra jamais être appliqué tant que nous serons dans l’U.E.

    Je compte donc sur Asselineau pour nous sortir de ce piège européen et je voterai Mélenchon en 2022.


    • alinea alinea 21 mars 10:52

      @ecophilopat
      D’un point de vue strictement pragmatique, ce vote est inutile ! Et où en serons-nous en 2022 avec les mêmes au pouvoir ?
      Mon texte n’a pas été bâclé, il est juste difficile, comme je le dis au début, pour moi en tout cas, d’énoncer des évidences ! Je ne suis pas prof, je ne fais pas de pédagogie, aussi c’’est peut-être ma colère lasse qui se trahit.


    • leypanou 21 mars 11:09

      @ecophilopat
      Je compte donc sur Asselineau pour nous sortir de ce piège européen et je voterai Mélenchon en 2022.  : en 2022, il aura 70 ans, cela reste à voir s’il sera encore candidat.

      Moi aussi, je suis pour la sortie claire et nette de l’UE,de l’euro et de l’OTAN, mais F Asselineau ne fera même pas 2% -pour cause de manque d’exposition médiatique- et puis surtout, avoir invité Marie France Garaud, ex-conseillère de G Pompidou, lors de la création de l’UPR situe le mouvement à droite, malgré les dénégations des UPRistes.


  • ecophilopat 21 mars 11:30

    Alinéa
    va pour la colère. Je suis d’accord avec toi mais j’en ai marre du pragmatisme, des votes utiles, inutiles, contre, cette fois je vote pour mes convictions.
    .
    Leypanou
    Robert Hue soutient Macron cela fait-il de Macron un communiste ?


    • leypanou 21 mars 12:08

      @ecophilopat
      Robert Hue soutient Macron cela fait-il de Macron un communiste ? : il ne vous a certainement pas échappé que le Robert Hue de 2017 n’est plus le Robert Hue d’il y a quelques années ou pour résumer, ce n’est plus qu’un opportuniste qui a plus fait pour discréditer la ligne de son parti que tous ses ennemis.

      Ce lien vous permettra de voir l’évolution.


  • Alex Alex 21 mars 12:40

    « quasi on les achetait dans les bleds d’Algérie de la guerre, ou du Maroc »

    Je confirme !
    Dans le milieu marocain dans lequel je vis, beaucoup m’ont affirmé avoir été enchaînés et amenés de force ! 
    Mais, curieusement, aucun n’a jamais tenté de s’évader et de rentrer au bled..., et tous ont « eu les papiers » (je n’ai jamais entendu quelqu’un dire « avoir eu la nationalité »).

  • baldis30 21 mars 12:51

    très bien mais la dernière c’est dans l’Espresso de cette semaine où Giscard ( si... si... si ... il est vivant contrairement à ce que je vais écrire plus loin ...) demande des réformes de l’Europe, qu’elle reparte plus petite ...

    Ah la la la la où des journalistes pourtant sérieux sont-ils allés le repêcher .... ?

    Et Giscard sort du tombeau de l’oubli comme un vieillard en sort  smiley


  • kalachnikov lermontov 21 mars 13:08

    @ Alinea

    Question bassesse, tu t’y entends, mademoiselle, avec ce ’maître du Frexit’.

    Et le Che des bobos*, il disait quoi en 92 ? C’était un ’péquin de base’ ou un commercial européiste bien zélé ?

    http://www.comite-valmy.org/spip.php?article258

    *j’ai vu qu’à Répu il avait acheté des fringues de djeuns. Avec la femme-trophée, il a quasi toute la panoplie. Manque plus que la rolex.


    • kalachnikov lermontov 21 mars 13:21

      @ alinea

      Comment se fait-il que notre nouvelle fashionista de gauche n’ait pas appelé à descendre dans la rue en 2007 pour le scandale Lisbonne ?


    • alinea alinea 21 mars 13:25

      @lermontov
      Les fringues, j’ai vu aussi : le jean qu’il met tout le temps et la veste de couvreur ! C’est la bonne influence de sa compagne ! avant c’était costard plus neutre tu meurs.
      C’est lui qui se présente comme maître du franxit ! et ce n’est pas bas !


    • alinea alinea 21 mars 13:26

      @lermontov
      Je n’en ai pas le pouvoir !


    • kalachnikov lermontov 21 mars 15:58

      @ alinea

      Tu ne réponds pas à la question. As-tu bien lu ce que mr le sénateur Mélanchon disait à la tribune au sujet de Maastricht ? Donc, reprends ton article et dis-moi ’de quoi Mélenchon est-il le nom’.

      La fashionista : c’est le Mélenchon nouveau que j’appelle ainsi, tout en strass et paillettes, bien dans son époque, comme un poisson dans l’eau. Nouvelles lunettes, si je ne m’abuse, moins soviétiques question design si je ne m’abuse. Ca passe bien à la télé. Et donc il a pas rameuté la populace en 2007 ?

      Je t’aime bien, Alinea mais franchement, comment tu peux te faire abuser comme ça. La loyauté est une chose, l’aveuglement une autre. Comment ne peux-tu voir que la Weltanschauung en cours est un p*** de truc satanique qui bouffe tout jusqu’à l’âme et qu’il vaut être vraiment inconscient pour croire un instant que tu vas pouvoir discuter avec ce fauve jamais rassasié parce qu’il veut tout.

      https://www.youtube.com/watch?v=PbR-3py_R8g


    • alinea alinea 21 mars 16:33

      @lermontov
      Tu réponds aux sirènes nihilistes et te rapatrie chez un père conservateur et rassurant.
      Cela m’inquiète énormément sur ton état de santé.
      Quant à Mélenchon, je le connais bien, connais pas mal de gens au PG et dans son staff ; rien de fous adeptes là !
      je fonctionne comme lui - sauf le côté lion fort- et je le comprends bien.
      Du reste, et malgré mon esprit critique, il est le seul à défendre des idées, primordiales, urgentes.
      Et ce sentiment d’urgence, je le partage depuis longtemps !
      Je pourrais t’écrire sa vie et ses ressentis, ses passages d’ego satisfait d’être là, vu d’où il vient ; mais jamais il ne s’est départi de ses idées socialistes, et s’est expliqué à maintes reprises de tous ses choix qu’il dénonce aujourd’hui.
      j’ai dit dans cet article que tous ceux que je connaissais à l’époque de Maastricht, qui galéraient à causes des normes imposées, ont répondu aux sirènes du progrès, de l’ouverture européenne.
      Sauf moi ! ils me regardaient comme une zombie.
      La folie vous guette ! il ne parle pas de celle-là Dugué, il faudra le lui dire.
      je ne suis pas parano moi, j’ai confiance et je ne perds pas les pédales ; la seule chose que je vois c’est la débandade des esprits, soit qui se quichent dans une vérité minuscule, soit qui divaguent dans les immensités neptuniennes. C’est ton cas.


    • kalachnikov lermontov 21 mars 17:12

      @ alinea

      C’est sur ton état mental que je m’inquiète, là.

      Ecoute, si Lepen ou Macron rameute au frexit, je vote pour eux, qu’ai-je à faire de papa. Dieu est mort, merde !
      Si je veux la fin de l’Ue, c’est pour qu’une porte reste ouverte. Pas pour moi, ça ne me touche pas, mais pour le possible, que la diagonale du fou puisse être emprunté par quiconque la pressent. Mais bon à être harassé dans une putain de course prolétarienne continue à l’argent, à être éduqué comme une bête de somme, cela sera d’autant plus rare.
      Voilà, c’est mon côté pas ouvert en pleine recherche existentielle de la momie de papa.

      Les immensités neptuniennes, je retiens.


    • Elric de Melniboné El Ric de Multibones 42 21 mars 17:15

      @lermontov

      (@Kenny : Back in Black : have a break on ... ma CHE BLANCO smiley smiley Let’s roll/groove bébé smiley ...)


    • kalachnikov lermontov 21 mars 17:18

      @ El Ric de Multibones 42

      Il est bon, einh, ce petit post de lermontov ?

      Tiens, en Bo, je mets ça :

      https://www.youtube.com/watch?v=EjAoBKagWQA


    • alinea alinea 21 mars 17:46

      @lermontov
      J’ai un mental de sportif de haut niveau, rien à craindre ; je ne me fais pas berner par Mélenchon, je l’accompagne ; du reste je ne me suis jamais fait berner par personne, parce que je ne suis pas passive et n’attend rien de quiconque !
      La FI, c’est un mouvement qui va dans le bon sens ; j’adhère, c’est tout.
      Quant à la sortie de l’UE, dans pas longtemps elle n’aura plus d’intérêt puisqu’elle va exploser d’elle-même.
      L’élection de Mélenchon y aiderait beaucoup. Plus que deux ou trois pour cent à Asselineau !!
      parce que l’UE, c’est l’ultralibéralisme occidental qui a fait taches partout ; un pays fondateur qui part à gauche toute, avec comme alliés BRICS et la Russie, imagine !


    • Ouam Ouam 21 mars 20:34

      @lermontov
      « ...Ecoute, si Lepen ou Macron rameute au frexit, je vote pour eux, qu’ai-je à faire de papa. Dieu est mort, merde ! »

      Voter facho = pas bô
       
      Elle à raison Alinéa, ton etat mental s’aggrave smiley

      Puis ragarde autour de toi, au point ou ca en est, c’est bien trop tard...
      autant rester dedans et finit en beauté, un peu comme en 2008,
      faut se la terminer stÿle à la lehman’s brothers
       
      Le titanic est déjà à la verticale, les musiciens entonnent le prochain morceau...

      Voter le pen (ou merluche) c’est la mauvaise stratégie (*), la bonne c’est de vau-ter macron,
      comme ca on coulera plus vite et la révolte du peuple sera bien plus grande...
      que avec lepen, ou le risque est que que ca aille légèrement mieux, unn peu comme le bourreau qui te donne un peu d’air avant de te remettre la tete sous l’eau, et le peuple ne demandera plus sa libertée totale etant moins axphyxié.
       
      Alors que ben-ali-macron, ca peut se terminer comme le printemps arabe sous ben-ali, la c’est tout glop on vire tout le monde et on reprends enfin NOTRE pouvoir, celui qu’on nous à confisqué depuis bien trop longtemps.

      (*) Des promesses sans lendemains pour tristes reveurs.


  • agent ananas agent ananas 21 mars 13:20

    Le seul qui peut régler le problème, et pas tout seul, avec nous tous, c’est Mélenchon, car, contrairement à ce que vous racontez tous à qui veut l’entendre, il n’est pas pour l’immigration.

    Peut être, mais son support à « briser le tyran » a ouvert les vannes de l’immigration depuis la Libye via Lampedusa pour aller ensuite se répandre à travers l’Europe.
    Quelle clairvoyance ! J’espère qu’il est plus doué dans d’autres domaines que la géopolitique !


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 mars 13:36


    Nouveau rapport sur les migrations de remplacement publié par
    la Division de la population des Nations Unies

    Interprétez ça comme vs le voulez ^^
    Et si vous allez à la source, y’a de quoi faire en documents.


    • alinea alinea 21 mars 14:08

      @bouffon(s) du roi
      Que dire ? Si c’est un constat c’est un constat : on s’y adaptera ! M’est avis qu’il faudra du temps.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 mars 14:18

      @alinea

      Il faut lire entre les lignes ^^
      Dans un autre doc, on peut lire :

      « Les nouveaux défis résultant de la baisse et du vieillissement des populations exigeront une série de réévaluations objectives, complètes et approfondies de beaucoup d’options et programmes économiques, sociaux et politiques. De telles réévaluations devront être abordées dans une perspective à long terme.
      Dans le contexte de ces réévaluations, les questions fondamentales seront les suivantes : 
      a) l’âge appropriè de la retraite ;
      b) les niveaux, les types et la nature des prestations de retraite et de soins de santé destinées aux personnes ‚âgées ;
      c) la participation de la population active ;
      d) la contribution des employés et des employeurs aux prestations de retraite et de soins de santé destinées à une population âgée de plus en plus importante ;
      et
      e) des politiques et des programmes relatifs aux migrations internationales, notamment les migrations de remplacement et l’intégration d’un nombre important de migrants récents et de leurs descendants. »



    • alinea alinea 21 mars 15:22

      @bouffon(s) du roi
      J’avais lu mais j’avoue que c’est le type de langage qui ne veut pas dire grand chose pour moi ; il faudra s’adapter, puisqu’il semble qu’on ne veuille pas faire d’autres politiques !
      Une autre politique est possible pourtant ! à l’avènement des robots en usines, le pire ; après celui de la frugalité, après la mort du gaspillage et de l’exploitation de tout et tous partout, un autre monde est possible, avec tout ce monde, chez soi ; en balade s’il le veut des fois !


    • franc 22 mars 07:50
      @alinea

       Oui tout le monde et chacun chez soi ,je ne vois pas d’autre solution.

       car imaginer des milliards d’africains en France ,c’est impossible

  • velosolex velosolex 21 mars 13:46
    Vous n’avez pas de certitude et vous cherchez le sens, j’aime mieux cela que ceux qui mettent le monde en équation, ou sous la botte de quelque nouveau dictateur...Quelques approximations tout de même...Non, la France n’est pas le pays du monde où il y a le moins d’immigrés, c’est plutôt une euphémisme...Il suffit de regarder les noms sur les boites aux lettres d’un immeuble ; remarquez cela ne devrait pas poser normalement de problème. Pendant longtemps la France a été les états unis de l’europe. Les chiffres trompeurs sont basés sur le fait que le droit du sol donne la nationalité à tous ceux qui naissent en france, ce qui explique la situation ubuesque de Mayotte, avec un lot d’immigration de femmes enceintes inédits. Comment les blâmer. Je ferais sans doute comme elle. Le monde est cruel et l’opportunisme est de mise. 
    Tout est devenu terriblement flottant et incertain. Les vérités d’hier ne sont plus que des doutes. La France n’avait aucunement anticipé la désindustrialisation, la globalisation, le fondamentalisme religieux. Parfois la presse vous fait comprendre par une news que vous avez changé d’époque. Je me souviens comment j’avais été surpris de lire que certains banlieusards à cheval sur deux cultures, ou plutôt sur rien du tout, si ce n’est sur l’opportunisme matois, déclaraient qu’ils n’avaient jamais demandé à être français.. C’est toute cette sous culture de la stigmatisation surjouée à tous propos qui fait le fond du front...L’extrême droite se développe toujours dans les époques de doute. L’intelligentsia française a nié pendant longtemps les problèmes d’immigration, qui n’existaient pas c’est vrai pour les riches, les pauvres étant suspectés de racisme. Et c’est vrai que ce poison se développe comme une bactérie quand les conditions sont à l’oeuvre. Ce monde n’est pas fait pour le pauvre, ni pour l’immigrant, qui se tapent dessus, par procuration. On ne devrait raisonnablement pas avoir à partir de chez soi, c’est une évidence, à tous niveaux, tant la radicalisation d’un tel mouvement peut générer d’effets pervers, et identitaires, déstabiliser les pays envahis, autant que les pays abandonnés. L’avenir pourra ne se construire que dans la définition de ce qu’est qu’un homme, dans son milieu, avec un revenu décent, ni trop maigre, ni obscène, afin de pouvoir vivre en interdépendance avec les autres. 

    • alinea alinea 21 mars 14:17

      @velosolex
      Qu’est-ce qu’un immigré ? Les Algériens musulmans ont été déclarés non français, sauf à renier leur religion ; donc les juifs, espagnols maltais et français d’origine qui ont été rapatriés, ne sont pas des immigrés.
      Mais les musulmans, c’était bon quand même pour le profit ; on en est à combien, troisième quatrième génération ? Leur nom d’origine les désigne mais ils ne sont plus depuis longtemps des immigrés.
      C’est cela que je voulais dire ; pensez-vous que Harrison ou Roth, Singer ou Dos Passos étaient considérés comme immigrés aux US ?
      Nous vivons la fin d’un rêve de croissance infinie, le pouvoir des puissants se gonfle toujours plus ; il est là le problème.
      mais avant que l’humanité trouve la sagesse


    • Petit poney 42 21 mars 14:23

      @alinea

      Un immigré, c’est un gonze qui te connaît pas IRL, morue !

      Tu me Trudeauras, je connais pas non plus la Merluches ! smiley


    • Elric de Melniboné El Ric de Multibones 42 21 mars 14:25

      @Alinea & ses mustangs

      Par contre, j’ai en ce moment même mal au poids niait !

      Envoyez moi mon cri-cri fist-là, Mandante !


    • velosolex velosolex 21 mars 16:29

      @alinea
      S’appeler Rothman ou Pieres, ou Colombani n’est vraiment pas un problème pour la majorité des gens de ce pays.... Faire de la xénophobie sur le nom existe sans doute autant que la connerie éternelle, mais en dit plus sur celui qui s’y livre que celui qui est désigné. 

      Je me suis même fait parfois insulté en rapport avec mon nom breton....Tout cela vient de très loin...Le nazisme est en branche directe avec le colonialisme, et le mépris des « sous hommes », qu’ Arthur Gobineau à théorisé...L’imbécile trouvera toujours quelque chose à moquer. Une loi intangible depuis la cour de récré.....La France a toujours eu des partis éclairés, issus des lumières, version Hugo, Zola, Jaurès et un coté sombre et nationaliste avec Mauras, Barres, Drieu...Actuellement il est certain que le fondamentalisme et un tentation de repli identitaire remettant en cause la laïcité n’est pas tolérable. Faut pas prendre les gens pour des imbéciles tout de même. Il ne sert à rien de pleurer sur le colonialisme et les erreurs du passé en adoptant des attitudes d’’acceptation soumise aux dérives extrémistes, mettant en cause les bases de notre culture, sous le prétexte fallacieux de tolérance, un concept qui existerait de moins en moins si l’on acceptait de courber le cou. ...Tolérance ne veut pas dire idiotie . Acceptation des différences ne veut pas dire suicide de sa propre culture et de ses valeurs. Pour les états unis, impossible de faire valoir une préférence identitaire basée sur le nom, quoique les wasp ont pendant longtemps été insidieusement privilégié. On peut toutefois s’appeler Taylor, ou Harrison, en étant noir ou blanc. Mais la différence existe de visu sur la couleur....
      .En fait le racisme ne concerne plus qu’une classe de gens marginalisés, exclus, qui reviennent à des bases archaiques quand ils se sentent en danger.....Vous ne trouverez pas de racisme entre les gens d la classe supèrieure, cette upper class qui se moque des frontières, qui envoie ses gosses à Oxford ou à Berkeley se moque des barrières identitaires du passé et du sexe. Leur compte bancaire à plusieurs zéro leur fait office de particule noblière. . 

    • alinea alinea 21 mars 17:30

      @velosolex
      C’est vrai ; les riches ont une conscience de classe ! malheureusement, les pauvres non !
      En ce qui concerne notre culture, j’ai envie de dire, même si l’image est tout sauf juste, c’est que les parasites n’atteignent que les rameaux frêles.
      Tout cela se passe et nous inquiète parce que notre culture est morte, sous les coups de boutoirs des mondialistes avec, quand même, l’acquiescement niais d’une population bernée !
      Une culture forte intègre les éléments qui la régénèrent ; une culture en capilotade, pour ne pas dire décadente, se laisser envahir par tout et n’importe quoi.
      Ce qui peut nous consoler, c’est que rien n’est éternel ; et ce qui peut nous attrister, c’’est que nous soyons justement de cette génération qui le voit.


    • franc 22 mars 07:57
      @alinea

      l’islam est un cas particulier qui empêche ou est un puissant frein par nature à l’intégration et encore plus à l’assimilation l’islam est plus une secte qu’une religion qui plus est une secte qui comdamne à mort l’apostasie ;

  • JMBerniolles 21 mars 15:46
    @ l’auteur

    Je m’interroge sur l’intérêt d’aborder ici un sujet (plusieurs en fait) délicat et complexe, que l’on ne peut traiter sérieusement que dans un livre, ce qui amène à quelques contorsions intellectuelles.

    J’imagine par exemple que l’allusion à la nécessaire décroissance fait référence à l’épuisement des ressources, à l’impact environnemental (qu’il conviendrait d’évaluer sérieusement) des activités humaines, mais comment passer sous silence le problème d’une démographie galopante, de tous ceux qui sont écartés de l’accès à l’énergie ou qui sont en précarité énergétique.... Sur ce point j’ai entendu Mélenchon affirmer qu’avec la démographie la France dépasserait l’Allemagne !

    Bien évidemment il y a l’horrible colonisation. Lorsque la France est arrivée en Algérie cette zone géographique à plusieurs peuples, était sous la férule ottomane. Dans la colonisation à la Française (différente de l’anglaise, de l’américaine..) , il y a eu des choses horribles, mais aussi la construction d’un pays, l’Algérie, qui n’est pas pauvre et qui a été conduit à exploiter ses richesses. Dans un système capitaliste plutôt que dans une domination coloniale caricaturale (Des ingénieurs, médecins , économistes, chercheurs .. d’origine locale ont été formés dans des lycées et Universités en Algérie. Il faut lire ce que dit Camus sur ce thème qui fait état de discriminations et de misère montrant la réalité d’une situation qu’il fallait améliorer, mais il y avait le potentiel pour le faire ). Il y a eu la mise en place d’une administration du pays qui a assuré un certain développement. La majorité des français d’Algérie n’étaient pas des colons. Ce qui est arrivé et qui montre à quoi aboutit l’imbécilité politique de tout bord, en Algérie a été une catastrophe pour l’Algérie et pour la France.
    Les français d’Algérie étaient indispensables dans le cadre d’une Algérie indépendante qui constituait la seule solution politique. La perte de cette population qui était attachée à la terre algérienne combinée à la mise en place de la chape de plomb de l’islam radical a conduit à la situation très dégradée de l’Algérie ( Parler de l’Islam n’est pas juste... Plutôt que la distinction entre Chiite et sunnite qui existe bien évidemment, il faut parler de l’utilisation de l’Islam wahhabite et des frères musulmans par les puissances coloniales (l’Angleterre) et les royautés du Golfe, comme arme politique et vecteur de puissance)

    Après l’immigration de gens qui venaient chercher du travail (et que l’on sollicitait pour cela), il y a eu les flux de gens rejetés par leur pays (les Harkis dont le traitement en France a été honteux), puis par les problèmes économiques et de guerres. Ce qui correspond aux afflux actuels. Et la vérité est que la seule solution viable pour eux est le rétablissement d’une situation normale dans les pays d’où ils viennent qui sont ravagés par l’action de l’occident, dont la France, en pointe en Libye et en Syrie.

    L’article passe aussi sous silence le thème sensible de l’intégration. Pour ne parler que de nos colonies il y a l’exemple des vietnamiens qui s’intègrent sans trop de problèmes en France.

    Puisque cet article comporte une promotion de la candidature Mélenchon, il serait bon de développer comment celui-ci résoudrait les multiples problèmes (éducatifs, zones de non droits, position vis à vis des frères musulmans et de l’action du Qatar dans ce domaine et d’autres, organisation d’un accueil décent des réfugiés, qu’il ne me parait pas possible d’intégrer en France, renversement de la politique française au Moyen Orient et en Afrique, liens avec la Russie.... )

    Il n’est pas possible d’envisager de réellement changer les choses si l’on ne développe pas une analyse objective de tous les problèmes qui nous frappent actuellement et que les gens n’ignorent pas. Ce qui fait qu’à ne pas les regarder en face on favorise leur utilisation démagogique.










    • alinea alinea 21 mars 16:11

      @JMBerniolles
      Sa résolution est sa relance de l’activité, écocompatible.
      Quand un pays regarde de l’avant et agit, quand l’activité croît, toute le population en bénéficie.
      C’est je crois la meilleure chose à faire ; éduquer, instruire, pour une utilité au commun ; tout le monde est sensible à ça.
      Il travaille sur le temps long, ne cesse de le dire, et je pense là aussi qu’il a raison ; aucun sparadrap aucun onguent ne soigne, et pas sûr qu’il soulage.
      L’intégration ne peut pas se faire quand il n’y a pas de place pour le faire, mais se fait très bien quand il y en a !
      Et qui sait, l’Algérie, l’Afrique ex coloniale mais d’autre, seront peut-être contentes de récupérer des jeunes instruits par nos soins qui retourneront aux lieux de leurs ancêtres pour rééquilibrer les rapports de force dans le monde.
      Oui, cela prendra du temps ; oui il faut une détermination forte de la part d’une majorité de gens. Mais une fois le cercle vertueux enclenché, les autres suivront d’évidence.


    • franc 22 mars 08:04
      @alinea
       
      je suis étonné que vous êtes favorable au retour des immigrés dans le pays d’origine ,on pourrait vous accuser d’être d’extrème droite identitaire ,c’est ce que je pense aussi il n’ ya pas d’autre moyen vraiment efficace désormais

    • alinea alinea 22 mars 09:34

      @franc
      Une fois que la rupture a eu lieu, on ne revient plus à l’avant ; je ne suis pas d’extrême droite loin de là, mais je ne pense pas que l’occident soit une civilisation supérieure, sauf dans la violence ; aussi je souffre que tous ces gens, avec leur culture, leurs paysages, leurs coutumes, aient été noyés dans notre froid égoïsme, pour un peu d’argent en chimère.
      La proportion est équivalente entre le nombre d’humains voyageurs et le nombre de touristes, et le nombre d’humains aventuriers et le nombre d’exilés.
      Tout ceci est le fait des politiques du fric ; le fric a tué la beauté du monde.


    • franc 22 mars 19:03
      @alinea
       je suis d’accord avec vous ,les immigrés viennent en occident pour le fric et non pour la beauté et le fric a tué la beauté du monde.

       Les immigrés détruisent la beauté du monde.

  • microf 21 mars 16:09

    Écoutez ce que dit Jacque Chirac ex-Président Francais :

    « On oublie seulement une chose, c´est que une grande partie de l´argent qui est dans notre porte monnaie vient précisément de l´exploitation surtout depuis des siècles, de l´Afrique.
    Pas uniquement, mais beaucoup vient de l´exploitation de l´Afrique alors il faut avoir un petit peu de bon sens, je ne dirais pas de générosité, mais de bon sens, de justice, pour rendre aux africains, je dirais ce qu´on leur a pris d´autant que c´est nécéssaire si on veut éviter les pires convultions ou difficultés avec les conséquences que cela comportent dans un proche avenir ».

    J´espère et souhaite que le prochain gouvernement Francais quelqu´en soit sa couleur, aura ce bon sens pour rendre á l´Afrique ne serait ce qu´une petite partie de ce que la France a pris á l´Afrique, si cela serait effectif, ce qui représente des milliards, les immigrés africains qui sont aujourd´hui en France rentreraient chez eux pour construire leurs pays, et c´est chacun, et la France, et l´Afrique qui serait gagnant.

    Grâce á cette petite partie de l´argent remise á l´Afrique, et les économie de ces pays africains et la France, retrouveraient un nouveau souffle, la France coopérerait avec ces pays pour leurs reconstructions.
    Les entreprises Francaises qui ferment aujourd´hui, retrouveraient un nouveau souffle en coopérents avec celles d´Afrique, il y aurait moins de chomage en France, les Francais de souches qui sont au chomage massif aujourd´hui retrouveraient du travail, on verrait moins d´immigrés africains en France, et c´est tout le monde qui serait content.

    Je rêve souvent, pourquoi pas ?, mais il n´est pas interdit de rêver.

    Je prie les lecteurs de visionner ce lien, qui m´a beaucoup interpellé, il donne beaucoup á réfléchir, et répond aussi á certaines questions telles sur l´immigration.

    https://youtu.be/0cyGA4YRQtE


  • alinea alinea 21 mars 16:19

    Chirac était un grand connaisseur et admirateur de l’Afrique ! il l’abordait par son art, mais en connaissait les autres aspects.
    À part Mélenchon, je n’ai entendu personne vouloir changer du tout au tout notre rapport à l’Afrique, y compris le Maghreb va sans dire.( D’ailleurs je n’ai entendu personne d’autre accuser Lafarge d’avoir subventionné la guerre en Syrie.)
    Il parle de culture et langue communes tissées au gré de l’Histoire, de proximité donc qui facilite les choses.
    Mais quand il dit cela, les bas du front comprennent qu’il veut faire venir l’Afrique à Ménilmontant !


    • jaja jaja 21 mars 16:45

      @alinea : « À part Mélenchon, je n’ai entendu personne vouloir changer du tout au tout notre rapport à l’Afrique... »

      Vous n’avez donc pas lu le programme de Philippe Poutou qui dit clairement : « Nous exigeons la fin de la Françafrique, ce système colonial par lequel la France, par son soutien aux dictatures, par sa présence militaire, par le maintien du Franc CFA, contribue à entretenir l’oppression, la misère et l’exploitation en Afrique, au nom des « intérêts de la France » et des multinationales françaises » (page 35 du lien ci-dessous)

      https://poutou2017.org/sites/default/files/2017-03/ProgrammePOUTOU-2017_WEB_0.pdf

      Êtes-vous bien sûre que Mélenchon dit la même chose ou admettez-vous qu’il se contente de vagues déclarations sans aborder l’exigence de la fin de la Françafrique, de son Franc CFA, du soutien de la France aux dictatures et de la nécessité du retrait de toutes les troupes françaises intervenant à l’étranger ?

      Nou

    • alinea alinea 21 mars 17:17

      @jaja
      C’est extra ! quand j’ai écrit cette phrase, je me suis dit : sûr que jaja va rappliquer ; pour moi cela relève de la magie !
      Oui,bien sûr je le sais, et c’est la moindre des choses ; mais bon, on est engoncé dans la campagne, et on parlait de Mélenchon ; donc à part la gauche, personne n’en parle ; or ce sont eux qui seront élus, ceux qui n’en parlent pas !
      Il est très précis dans le programme : « fin de la Françafrique (page 97) adhérer à la banque de développement des BRICS, bâtir une nouvelle alliance ouverte à tous et fondée sur l’indépendance de chacun !! » .


    • Ouam Ouam 21 mars 20:52

      @jaja
      "« Nous exigeons la fin de la Françafrique, ce système colonial par lequel la France, par son soutien aux dictatures, par sa présence militaire, par le maintien du Franc CFA, contribue à entretenir l’oppression, la misère et l’exploitation en Afrique, au nom des « intérêts de la France » et des multinationales françaises » (page 35 du lien ci-dessous)"
      +1000
       
      mais ou ca coince dans le discours de poutou...c’est que lui vaut aider (et c’est super) les Africains à se débarrarsser d’une monnaie sous le joug de la france...
      et lui ne veut pas sortir de l’Euro et de l’UE (donc reprendre notre souverainetée complete frontières, monnaie etc), ou nous sommes sous le joug avoue que c’est cocasse ... non ?
       
      Parce que le reve de tout le grand patronnat du monde entier est un monde no-borderiste, et le npa est no-borderiste...
       
      Va falloir te payer chez mai-krausofteu on bon débuggueur à pigeonns qui se ballade sur l’échiquer... polutique pour cette fois y renverser ton roy


    • jaja jaja 21 mars 21:31

      @Ouam

      Comme d’habitude tu dis n’importe quoi.... ... Le NPA réaffirme dans son programme « le rejet de tous les Traités de libre échange dont les traités européens » (qui sont loin d’être les seuls à jeter à la poubelle)... :

      « L’Europe  : une forteresse capitaliste
      ...
      Les institutions qui gouvernent cette Europe sont encore plus anti-démocratiques que celles qui gouvernent la France ou l’Allemagne. Tous les traités européens ont été écrits pour défendre les droits des capitalistes européens et remettre en cause les droits sociaux. Nous avons rejeté en France, en 2005, le Traité constitutionnel. Ce vote a été bafoué quelques mois après, comme a été bafoué le vote du peuple grec contre les diktats du FMI et de la Banque centrale européenne.
      .. »

      De plus comme le NPA est pour la réquisition de toutes les banques et l’expropriation des grands groupes capitalistes il est évident que cette rupture avec le capitalisme, qui est notre but principal, n’est pas compatible avec les Traités de l’Union européenne ni d’ailleurs avec les Traités internationaux régissant le commerce ni même avec les lois nationales ou la Constitution actuelle... et qu’il est impossible, après la prise du pouvoir, de rester membre de cette Union européenne et de rester enfermé dans le cadre des lois, constitution, ou Traités au service exclusif des capitalistes...

      Bon ceci dit et contrairement à toi ce n’est pas le repli nationaliste, teinté de racisme, comme le veut toute la fachosphère, que prône le NPA qui affirme que :

      « Ce n’est pas avec de nouvelles frontières ou un « protectionnisme solidaire » que nous améliorerons notre sort. C’est en créant un monde sans frontières et débarrassé de la propriété privée des moyens de production, et où la production sera enfin organisée en fonction des besoins de toute l’humanité. »

      https://poutou2017.org/sites/default/files/2017-03/ProgrammePOUTOU-2017_WEB_0.pdf


    • Ouam Ouam 21 mars 22:02

      @jaja
      Blablabla...
      Sauf que ton truc il doit OU qu’il VEUT SORTIR de l’EUROPE
       
      Alors forcément si tu sort de l’europe tu deviens comme la suisse (par exemple),
      tu retrouve donc des frontères (comme l’ensemlble des payys du monde)Il y à rien a discuter dessus
       
      En plus question racisme, je te réponds F U C K, tu sait très bien que je ne le suis pas !
      Trouve autre chose pour m’accrocher mon copain, la tu rippe de toputes parts.

      J’ai jamais MOI soutenu des mouvements xénophobes qui criaient mort aux juifs.
       
      Ni non plus des mouvements politiques ou sur l’affiche il y avait une bachée !!!
       
      Alors ton p’tit discours pour bobo avec un QI d’huite tu te le garde pour tes militans décérébrés.
       
      T’est pas aur rade avec un mec bourré qui entrave rien à ton discours pseudo fachisant
      Les nazillons du NPA qui veulent interdire Chouard, qui LUI prone la véritable démocratie
      Alors j’ai absolument aucune lecon à recevoir d’eux, mais alors AUCUNE !

      Si t’est un veritable démocrate (pour la fin des injustices des multi nationnales qui exploitent et jouent avec ce système du dumping fiscal, du moins disant social et tout ce bazard internationaliste dont tout le monde connais les pratiques ET les résultats au bout)
      soit :
      Tu deviens nationaliste (Cad le systeme Suisse sque préconise Chouard ou un de ses dérivés
      Cad Tes lois, tes impots ton territoire, gérée DIRECTEMENT par le peuple)
      Soit c’est du flan !

      En tant que Nationaliste, tu sait TRES BIEN que tu régira ta MONNAIE DONC TES BANQUES, et la en vrai.
      Pas pour jouer à touche pipi sur des illusions que tu sait très bien impossibles si tu reste dans l’internationalisme de l’EURO (chapeau par la BCE, parce qu’il faudra gérer swift et toutes ces choses.
       

      "n’est pas compatible avec les Traités de l’Union européenne ni d’ailleurs avec les Traités internationaux régissant le commerce ni même avec les lois nationales ou la Constitution actuelle"
       
      J’acte, donc j’attends que dans le tract du NPA :
       
      La sortie de l’EUROPE (art 50)
      Le retour au Franc (ou un autre nom, je me fous du nom)
      La remise en place de nos frontières
      La remise au peuple de ses lois (CAD la votation directe de celles ci)
      Le Tirage au sort et le mouvement des Redacteurs (des projets) D’un max de 6 mois
      etc...

      Des que je trouve ca, écrit ET de cette manière dans le PDF du NPA, vous gagnez une voix
       (la mienne)


    • Ouam Ouam 21 mars 22:05

      @Ouam
      (...chapeau par la BCE....

      chier ce clavier pourri !


    • jaja jaja 21 mars 22:14

      @Ouam

      Euh ta voix de facho raciste tu te la gardes !!!


    • jaja jaja 21 mars 22:15

      Ainsi que tes inepties...


    • Elric de Melniboné Shawshaw de Melniboné 42 21 mars 22:17

      @jaja

      Oy Oy Oy 2/8 tu veux que j’en parle à Poutou à Blanquefort ? L’usine Ford je la connais, j’ai failli y bosser en 3/8 et je connais un pote du volley qui y bosse peut être encore !

      Keep cool alors l’ami smiley


    • Elric de Melniboné Shawshaw de Melniboné 42 21 mars 22:20

      @Bibis

      C’est New ce qui passe sur Radio Stripper ?

      Ah oui Si Zegut Le dit smiley

      No killing jai Le ce soir smiley smiley smiley à


    • Ouam Ouam 21 mars 23:07

      @jaja
      « Euh ta voix de facho raciste tu te la gardes !!! »

      C’est tout ?
      Fichtre, c’est faible, t’est en pertes de vitesse sévère mon bon jaja
       
      C’est ta seule réponse l’ensemble de mes arguments cela prouve une chose :
      Que j’ai fait mouche dans mes longues remarques.

      Allez va tracter (ou coller) pour tes maîtres, qui te mettrons contre le mur les yeuxs bandés le jour ou tu ouvrira enfin tes yeuxs, en rageant de t(etre fait escroquer.

      Pour l’autre (commentaire) cad celui en dessous, vu son interet profond, tu m’excusera de me passer d’y répondre : -))


    • Ouam Ouam 21 mars 23:18

      @jaja
      Ah si juste un truc Jaja
      "« Ce n’est pas avec de nouvelles frontières ou un « protectionnisme solidaire » que nous améliorerons notre sort. C’est en créant un monde sans frontières et débarrassé de la propriété privée des moyens de production, et où la production sera enfin organisée en fonction des besoins de toute l’humanité. »
       
      J’ai juste une question pour toi ... qui m’est venue comme ca...

      Et les autres peuples, tu leur à demandé leur avis ?
      Si par exemple les suisses (ou les italiens ou autres) ne veulent pas de ton machin open-bar.
      La... tu fait quoi ?
       
      Tu subit leur dumping ?
      OU
      leur bazarde l’arme nucleaire sur la poire ?
      Ou tu applique une logique popotienne ?
       
      Sinon il va bien falloir remettre des frontières pour isoler le (les) pays(s) qui ne veulent pas ...
      non ?, oui ?


    • jaja jaja 21 mars 23:28

      « Et les autres peuples, tu leur à demandé leur avis ? »
      Ou tu applique une logique popotienne ?

      Une logique popotienne (celle où tu fais panpan sur le popo) me semblerait la plus appropriée... Mais bon ce n’est que mon avis exprimé ici afin d’élever ce débat d’un haut niveau...

      Et quand tu arrêteras de chier sur le plateau je te répondrai sérieusement....

      Maintenant Basta avec toi !


    • franc 22 mars 08:07
      @alinea
       
      Chirac pratique le double jeu

       Chirac est le champion de la françafrique avec Villepin

  • Coriosolite 21 mars 16:36

    Immigration, Intégration, multiculturalisme, vivre-ensemble : beaucoup en parlent, peu le vivent. 

    Concrètement, au quotidien et sur le terrain comment le vivent-ils ?

    L’expérience de Françoise et Marcel, jeunes retraités de la Fonction Publique.

    « Nous avons passés de nombreuses vacances au Maghreb, c’était pour nous un complément à notre engagement antiraciste et progressiste » déclare Françoise.

    « Cette expérience nous a décidé à venir vivre ici » précise Marcel.

    AV : Comment s’est passé votre installation ?

    « Le gouvernement favorise l’installation de français, souvent des retraités, avec des aides fiscales et facilite l’attribution de logements » nous indique Françoise.

    AV : vous avez en effet un très beau logement avec vue sur le parc. Vos rapports avec la population ? Pas de problèmes de langue, de religion ?

    « Il nous a fallu nous familiariser avec les coutumes, mais ça s’est fait rapidement avec l’aide de l’association des résidents. Vous avez du en croiser en arrivant, ils patrouillent avec leurs gilets verts « I love Charia » .

    Pour la langue, il y a des cours du soir, nous y assistons assidument. » assure Marcel.

    AV : Je remarque que vous avez adopté le costume local. Le voile intégral ne vous gène pas Françoise ?

    « Non pas du tout, je trouve même ça très féminin » déclare Françoise.« Et puis c’est très conseillé ici. »

    « D’ailleurs appelez nous par nos nouveaux prénoms, moi c’est Mouloud et ma femme c’est Fatima » précise Marcel.

    AV : et vos enfants, que pensent-ils de votre nouvelle vie ? Vous allez souvent les voir ?

    « Ils ne partagent pas vraiment nos opinions. Ils ont quittés la région parisienne pour un village et ne viennent pas nous voir ici. » nous dit Fatima

    « Mais nous les visitons pour les fêtes traditionnelles, par exemple récemment pour l’Aïd el kebir »

    ajoute Mouloud.

    « Oui, la distance n’est pas un problème, les transports sont bons et peu onéreux » nous indique Fatima. « Le RER nous amène directement Gare Montparnasse ».

    AV : Nous quittons nos deux amis, et concluons ce reportage en Seine Saint Denis (willaya 93 depuis la réforme administrative) en nous réjouissant de ce chaleureux vivre-ensemble et de cette formidable intégration.

    Avec un peu de bonne volonté !!


  • jjwaDal jjwaDal 21 mars 20:15

    Il y a plusieurs thèmes dans cet article... Pour l’immigration, les problèmes sont multiples, réels, ils crèvent les yeux de tout le monde et tout le monde semble avoir échoué (comme le ferait le FN), déjà parce qu’il n’ existe probablement pas de solution dans le cadre néolibéral et probablement celui de l’UE.
    L’absence d’engagement collectif plus significatif (par ex pour le Traité de Lisbonne) vient du fait que la majorité de la population consacre peu de temps à sa culture politique/économique et laisse les grands médias monoculturés l’enseigner. Tous prônaient le « Oui » au référendum sur le T.C.E.. Ils n’ont évidemment pas crié « forfaiture, trahison, déni de démocratie !...) quand vraie et pseudo droite se sont alliées pour s’asseoir sur un vote que la majorité des journalistes/commentateurs estimaient »populiste« .Pour l’élection à venir, tout semble indiquer que le FN sera au second tour face à Ms. Macron ou Fillon et j’ai déjà dis dans ce cas de figure pour qui je voterai.
    A tout casser 10% des électeurs du FN sont xénophobes et les autres sont  »nationalistes". Alors le coup du report pour faire barrage au racisme, à d’autres...
    Le FN en est au degré zéro de l’analyse des raisons de nos problèmes les plus cruciaux. L’exercice du pouvoir le démontrera.
    Mais j’espère qu’au premier tour, on va collectivement se faire plaisir...


  • Gisyl 21 mars 20:41

    Dire que Mélanchon n’est pas immigrationniste et que le regroupement familial fut une erreur, c’est déjà en soi une bonne chose. Vous progressez.


    Personnellement j’aimerais bien pouvoir encore voter à gauche comme vous. Mais désolé la « politique qu’il faut mener dans notre pays » et qui « tient compte de tout celà », c’est le programme du Front nationalJe ne vois pas en quoi je m’aveuglerais plus que vous. 

    Quant à l’histoire que vous racontez : « élus par nos soins » c’est vite dit : suffrage universel ou non on n’a guère demandé l’avis des gens sur la colonisation, sur la politique nataliste ou sur le regroupement familial. Etant né en 1976, je subis une situation et une histoire que mes ancêtres n’ont même pas écrite. « Tenir compte de la réalité » ce serait de d’abord réaliser l’immigration zéro et de retrouver des frontières nationales et cela Mélanchon ne le propose pas

    • alinea alinea 21 mars 21:04

      @Gisyl
      L’immigration zéro, ça n’a jamais existé !
      le problème, ce n’est pas les émigrés, le problème c’est la misère et les guerres que l’on sème partout.
      réparer tous ces années, ces siècles de maltraitance, de mépris et d’exploitation, on ne va pas le faire en cinq ans même en dix, !
      Il faut être un peu sérieux.


    • Ouam Ouam 21 mars 21:10

      @Gisyl
      " « Tenir compte de la réalité » ce serait de d’abord réaliser l’immigration zéro et de retrouver des frontières nationales et cela Mélanchon ne le propose pas"
       
      Bien évidemment que non qu’il ne le propose pas ET ne le proposera jamais.

      T’a déja vu toi, un haut fonctionnaire ou un poltique haut placé qui à des appointances de près ou de loin avec la caste privilégiée se couper l’herbe sous le pied ?
       
      Jamais de la vie !
       
      C’est les bobos privilégiés (ou les mal comprenants) qui défendent leurs aquis cad mélanchon pour cette caste, les autres cad les non fonctionnaires et les non professions PAS protégées votent macron, chacun sa petite caste.
       
      Dans un pays comportant entre 7et 11 millions de chomeurs, faire venir encore plus de monde pour partager un assiette vide pour un repas, ne sert qu’à une frange minime d’une population ultra privilégiée qui en à besoin pour s’en servir (*), ceux qui ont besoin du néru (voir ci dessus, qq en parle) pour baisser encore plus les salaires et les aquis sociauxs.
       
      C’est quand que les gens sortent de leur léthargie...un jour avant leur mort, ou ils mourronts en imbéciles heuruexs.
      Pas d’autres choisn, pour que cela change, de reprendre NOUS les citoyens une démocratie DIRECTE, tourt le reste n’est escroquerie au service des puissants (et c’est..humain)

      (*) Voir mon post plus haut avec l’exmple archi flagrant de HEC !


    • Ouam Ouam 21 mars 21:27

      @Ouam
      Ah oui et je voulais dire a Alinea que j’ai rien contre Mélenchon, c’est loin d’etre le pire.
      Mais il faut vraiment qu’elle ouvre ses yeux..
      Tu te rapelle Alinéa, notre vieil échange sur ce qui se passait dans les citées de certains coins, tu me prenais pour un dingue lorsque je te l’expliquais, jusqu’a qu’une amie intime à toi vienne te confirmer en visu mes propos.
      Et nous ne nous connaissons pas (ton amie et moi)
      Ben avec mélenchon, crois moi tu va tomber de très haut, de très très très haut...
      Comme avec tous las autres d’ailleus (pas un pour rattraper l’autre), mais alors lui, la ca va etre les graviers plus le barbelé... tu verra... si il passe on en rediscutera dans 2 ou 3 ans.

      J’ai pas plus d’espoir concernant les autres, je te rassurre, sauf que MOI j’en suis juste conscient...
      Le pere noweil, c’etais lorsque j’avais 4 ans que j’y croyais....
       
      Apres si tu veut me pourrir, tu peut, libtre à toi si ca te soulage
      ou pense que mon untégrité mentale est tres attaquée (cf montretov), si ca te fait du bien....


    • franc 22 mars 08:17
      @Ouam
       

      Même Alinea vient d’avoir conscience du désastre de l’immigration extra-européenne permanente jusqu’à préconiser le retour des immigrés dans leur pays d’origine ,c’est dire .

    • alinea alinea 22 mars 09:38

      @franc
      Vous avez conscience qu’il y a une manière de dire les choses qui en transforme le sens ?
      Il faudrait un peu moins de mauvaise foi et un peu plus d’honnêteté pour que les échanges soient fructueux. et je ne dis pas ça que pour vous naturellement.


    • franc 23 mars 02:55
      @alinea

       j’ai conscience qu’il ya une manière de dire des choses qui en transforme le sens ,et la votre est une bonne manière ,douce ,pédagogique ,peut-être aussi diplomatique qui ne cherche pas et ne veut pas heurter les sensibilités ,je vous comprend et comprend votre réaction ,et je ne vous en veux pas .

       Cependant je ne pense pas avoir transformé le sens de votre pensée ni vous avoir assimilée à une personne d’extrême droite ce qui semble vous avoir fâchée ; je n’ai pas dit par votre position sur l’immigration que vous êtes d’’extrême droite ni même que vous avez eu une pensée d’extrême droite mais seulement que l’on pourrait (avec le conditionnel ,notez le) vous accuser d’être d’extrême droite ,nuance, .par cette position de remigration des immigrés dans leur pays d’origine 

       Votre manière de dire des choses diplomatique et pédagogique qui ne veut pas heurter la sensibilité des autres est bonne ai-je dis ,néanmoins je pense que ce n’est pas la seule manière bonne du moins dans tous les cas et dans toutes les circonstances .On me reproche parfois d’être un peu brut de décoffrage avec ma manière de dire les choses qui peut heurter la sensibilité des autres ,c’est que parfois j’aime frapper les esprits en une sorte de choc psychologique pour faire prendre conscience surtout à un moment où après une longue durée de léthargie l’exercice des bonnes manières douces n’arrivent pas à faire bouger et évoluer les choses . 

       Quelle est donc la meilleure manière de dire les choses ,la manière douce sans heurter la sensibilité ou la manière forte avec choc psychologique en heurtant la sensibilité des autres ;peut-être que la combinaison des deux manière suivant les cas et les circonstances serait quelque peu efficace pour faire avancer les choses ,comme la politique de la carotte et du bâton ;une fois que la politique de la carotte a échoué la politique du bâton pourrait prendre la relève au bout de c’un certain temps et dans certaines circonstances.


       il est à noter que si Hitler ou Ben Laden dit qu’il fait beau en un jour ensoleillé ,il n’est pas nécessaire de dire qu’il fait un temps de chien comme en un jour où il pleut de s cordes ,de dire donc systématiquement le contraire pour ne pas être assimilé à Hitler ou Ben Laden , ;on peut tout à fait dire aussi qu’il fait beau avec Hitler ou Ben Laden sans avoir à avoir peur d’être comparé à celui-ci ou à celui-là .
      La vérité est universelle et m^me le pire des pires criminels ,Hitler ou Ben Laden, peut émettre une vérité quelconque ,et cette vérité peut être reprise par quiconque ,et même doit être reprise par tout un chacun pour la diffuser en tant que vérité universelle .
       ;

    • alinea alinea 23 mars 10:22

      @franc
      Je dis souvent les choses de manière tranchante aussi, mais en ce qui concerne l’immigration, j’ai tellement conscience que c’est un fait historique contre lequel on ne peut rien faire d’autre que l’accepter et remédier aux problèmes qu’elle pose de manière intelligente et humaine, que je n’ai pas d’avis tranchant.
      Le monde que j’aimais était tout fait de différences, de frontières à passer pour aller voir l’inconnu, de langues à apprendre pour pouvoir communiquer.
      L’uniformisation du monde, voulue par les mondialistes, par cupidité, c’est cela « le fric a enlaidi le monde » ; et l’immigration est la conséquence de cette cupidité et de cette violence, mais je sais trop le mal être, quelle qu’en soit les symptômes exprimés, des immigrés pour les avoir comme bouc émissaire.
      Et s’ils posent problème à beaucoup de mes concitoyens, je le déplore et le comprends, mais rêver qu’ils n’existent plus est une imbécilité ; dans ces cas là, il faut « lâcher-prise », et aborder le problème tout à fait autrement.
      Se souvenir qu’il n’est pas vieux le temps où les choses se passaient normalement.
      Et puis, aussi, chercher de quelle manière soi-même se comporterait s’il était dans cette situation.
      Et puis, surtout, changer de politique sans choisir ceux qui durciront le problème, plutôt ceux qui créeront une détente parce qu’on ne peut pas soi-même être épanoui dans la tension de la haine ; alors c’est juste égoïsme d’essayer de prendre du recul, de comprendre, et d’imaginer l’avenir.


    • franc 23 mars 10:42
      @alinea

      je ne suis pas d’accord avec vous ,l’immigrationnisme du capitalisme financier mondialiste qui détruit la Nation ,le Peuple ,l’Etat, la Culture ,la Nature et la Beauté du monde ,peut être combattu et vaincu ,ce sera difficile mais possible ,c’est une question de volonté politique et de ne pas avoir peur de faire la guerre avec toutes ses conséquences terribles .Votre trop forte sensibilité semble paralyser l’activité de votre raison.

      La sensibilité du cœur ne doit pas submerger et empêcher la souveraineté de la raison. .

Réagir