jeudi 29 septembre 2016 - par oscar fortin

Qui sont les véritables complotistes ?

Les romans policiers et les téléséries à caractère politique nous ont habitués à des expressions qui caractérisent la nature de certaines relations telles « cette rencontre n’a jamais eu lieu », « cet appel téléphonique n’a jamais existé », « on ne s’est jamais vu » et bien d’autres encore. Il faut croire que ces expressions se répercutent dans la vie réelle.

  1. 1. Tout récemment, par exemple, « un chef militaire du groupe terroriste Front al-Nosra affirme que les États-Unis lui ont livré des systèmes de missiles TOW, en plus de lui avoir octroyé une aide financière et des conseillers militaires. »

 Le département d’État américain a aussitôt démenti cette information.

« Nous n’avons jamais accordé aucune aide au Front al-Nosra. Nous le considérons comme une organisation terroriste internationale, une filiale d’Al-Qaïda et nous œuvrerons pour la détruire  », 

  1. Le gouvernement des États-Unis considère ses bombardements contre l’armée syrienne, du 17 septembre dernier, comme une bavure non voulue et totalement lamentable, alors qu’un accord de cessez-le-feu vient d’être signé.

Or, le gouvernement syrien a en sa possession un enregistrement audio de la conversation entre des terroristes de Daech et des militaires américains avant la frappe aérienne qui a fait plus de 80 victimes et de cent blessés parmi les militaires de l’armée syrienne 

 

Plutôt que de prendre acte de ces faits, les États-Unis et ses alliés s’acharnent à accuser la Syrie et la Russie de crimes contre le peuple syrien, alors que les interventions de ces derniers sont toutes orientées à protéger le peuple syrien contre les terroristes et une opposition armée, soutenues par la coalition internationale, dirigées par les États-Unis. Voici le texte de l’intervention du représentant du gouvernement syrien au Conseil de sécurité des Nations Unies, du 21 septembre 2016.

Ce même représentant du gouvernement légitime de Syrie a également pris la parole à l’occasion du Conseil de sécurité spécial du 25 septembre. Il a, entre autres, réaffirmé la légitimité de l’état syrien d’assurer la sécurité de son peuple à l’encontre de toutes les formes armées non autorisées à intervenir sur le territoire syrien.

 

« M. Ja'afari a insisté que le gouvernement syrien ne fait que se défendre contre les terroristes, mais qu'il était prêt à s'asseoir avec les représentants des groupes d'opposition non terroristes.

Il a déclaré que le Royaume-Uni, la France et les États-Unis, "pleurent et versent des larmes de crocodile" pour Alep, et a posé la question de savoir si le Royaume-Uni abandonnerait l'Écosse, si la France abandonnerait la Corse, ou si "les États-Unis abandonneraient le Texas".

"Le gouvernement syrien ne renoncera pas à un seul pouce de son territoire", a déclaré l'envoyé de Damas, qui a accusé les trois pays occidentaux d'avoir qualifié à tort les groupes armés d'opposition en Syrie de "modérés".

 

On en arrive, par la force des médias et leur capacité de manipulation de l’information, à transformer un gouvernement légitime, celui de Syrie, élu par le peuple syrien et reconnu par les Nations Unies, comme étant l’ennemi du peuple qu’il faut à tout prix abattre. On en fait tout autant avec la Russie qui est en Syrie à la demande du gouvernement syrien. Même le Vatican, par la voix du pape François, entre dans le jeu occidental. 

 

Pendant ce temps, les accusateurs et les grands défenseurs d’humanité, forment, arment et dirigent des groupes terroristes pour mener à terme, par leurs actions terroristes, ce qu’ils ne peuvent conquérir par les voies légitimes : la prise de contrôle de l’État syrien, de son territoire et de ses richesses. Cette version des faits ne sera pas racontée par nos médias officiels, pas plus par ceux qui vivent du système et de ceux qui en sont les maîtres. 

Si jamais il doit y avoir une guerre d’envergure mondiale, les ingrédients de nature à la provoquer sont à nos portes. Les armements sont de plus en plus en position de tir et les populations, bien chloroformées par nos médias et politiciens, ne peuvent que donner leur aval à leurs armées, sauveurs d’humanité. 

Le XXIe siècle a commencé en mettant rapidement en perspective le jeu du vrai et du faux, du bon et du mauvais. Les dénonciateurs, accusés par les médias et ceux qui en ont le contrôle, de complotistes, lèvent toujours plus le voile des faits qui révèlent le véritable visage de ceux qui en sont effectivement les véritables auteurs. Tous ces montages, élaborés pour induire en erreur l’opinion publique mondiale, font partie de ces complots de conquêtes et de domination. Je vous laisse avec un article plus qu’intéressant sur ces techniques de manipulation de l’opinion publique.

Les exemples de ces tricheries et manipulations ne manquent pas.

Nous pouvons relever l’élection de GW Bush qui est devenu président des États-Unis avec moins de votes en sa faveur que son adversaire. Al Gore. Que dire de toute cette histoire du 11 septembre 2001 dont le Rapport officiel, plein d’incohérences, est devenu la farce des analystes, des physiciens, des architectes, des ingénieurs et même de nombreux pilotes d’avion, etc. La guerre en Irak qui a fait plus d’un million de morts et encore davantage de blessés a été déclenchée sur la base d’un mensonge bien enveloppée, celui des armes de destruction massive. Dans tous ces cas, qui sont les véritables complotistes ? 

Depuis toutes ces années, rien n’a changé dans la manière de manipuler l’opinion publique et de justifier des guerres. La Libye et la Syrie en sont deux autres exemples qui ne peuvent échapper à ces mensonges et tromperies. Ici, en Amérique, nous avons, entre autres, le cas du Venezuela, devenu la cible recherchée par ces complotistes que sont les oligarchies et l’Empire. La guerre économique et celle de la désinformation fonctionnent à plein régime. Aux réserves de pétrole dont le Venezuela est détenteur s’ajoute cette nécessité existentielle de faire échouer un régime de nature à faire mentir tous les pronostiques énoncés par les détenteurs du régime capitaliste. 

Depuis le début de ce siècle, de nombreux internautes et intervenants dans les secteurs sensibles des administrations politiques, militaires et économiques se sont introduit dans les secrets de nombreuses organisations gouvernementales et non gouvernementales et les ont portés à la connaissance de l’opinion publique internationale. Sur ce point, je vous réfère à un article qui remonte à 2013, mais qui garde toute son actualité au sujet de ces principaux intervenants. S’y ajoute également l’auteur, John Perkins, qui a écrit un livre sous le titre « Confession d’un assassin économique  » dans lequel il lève le voile sur toutes ces intrigues visant à renverser des gouvernements et à faire disparaître des chefs d’État insoumis. 

Je conclus avec cette formule des « faux positifs » qui servent à camoufler des opérations qui ne sauraient se réaliser par des voix officielles. Les mercenaires, les terroristes, les paramilitaires peuvent être utilisés pour réaliser des missions spéciales qu’une armée régulière ne saurait faire.

Cet article sera, sans doute, qualifié de théorie du complot, réduisant à de la pure imagination cette interprétation des faits. Sans ces nombreuses références qui en soutiennent les affirmations, ils auraient sans doute raison. Toutefois, si les complots des puissances s’élaborent derrière des portes fermées et sous le couvert du plus grand secret, ces portes résistent de moins en moins aux nouvelles technologies et les secrets qu’elles protègent se retrouvent vite accessibles au grand public. Il y a également le fait que les portes de la conscience de plusieurs qui oeuvrent ou qui ont œuvré dans ces milieux témoignent de plus en plus de faits qui ont de quoi nous interpeller.

 Nous pouvons déjà avoir une idée de ceux qui sont les véritables complotistes. Ils sont actuellement à l’œuvre pour disqualifier la Russie et la Syrie par une campagne de désinformation agressive, faisant de ces deux acteurs, les ennemis à abattre. Ils ne peuvent accepter que le sort réservé aux terroristes qu’ils ont formés, armés et financés soit celui de la défaite. 

Au moment de mettre un point final à cette réflexion, le secrétaire d’État des É.U., John Kerry, vient tout juste de déclarer que son pays est disposé à mettre fin à toute coopération avec la Russie sur le dossier syrien.

 

Oscar Fortin

Québec, le 28 septembre 2016 

Des déclarations attribuées à Henry Kissinger, en 2010…

 


95 réactions


  • zzz999 29 septembre 2016 10:43

    Mais la manipulation des médias atlantistes marchent de moins en moins : même sur lefigaro j’ai noté que l’immense majorité des commentateurs ne sont plus dupes de la propagande d’Etat.

    Cerise sur le gâteau : j’ai appris ce matin que le congrès US avait passé outre le veto d’OBAMA pour permettre la poursuite de l’Arabie Saoudite sur les attentats du 11 septembre : AUTANT DIRE QU’ON VA RIGOLER DANS LES SEMAINES QUI VONT SUIVRE et que la mafia politico-médiatique va devoir bientôt rendre des comptes.....du moins espérons, même si il ne faut jamais sous-estimer la saloperie de cette mafia pour verrouiller la vérité.


    • doctorix doctorix 30 septembre 2016 15:09

      @zzz999


      Les bombardements russes sur Alep sont unanimement qualifiés de criminels. Ils sont criminels en ce sens qu’ils sont en train de détruire totalement les 3000 mercenaires américains qui empuantissent la région depuis des mois, des années, sans qu’ils puissent désormais aller semer la mort ailleurs (pour une fois un investissement raté pour les USA).
      Mais quand la France envoie ce matin des Rafale sur Mossoul, alors ce sont de bonnes bombes, et de bons morts.
      Quelle farce...
      A noter qu’il était temps que notre danseuse le Charles de Gaulle montre ce qu’il pouvait faire pour la « grandeur » de la France : dans un mois, il repart en révision pour 18 mois. Après, on n’a plus rien.
      Nous sommes décidément pitoyables, comme dirait Clinton...


    • doctorix doctorix 30 septembre 2016 15:26

      @doctorix

      Par la suite, vous allez voir Archibald et trelawney se fourvoyer une fois encore dans leurs contradictions.
      Vous verrez Archibald se demander si :
       « le peuple Syrien se résume à la partie de la population qui soutient le régime de Mr Bachar el Assad. »
      Mais à quoi se résumerait-il autrement, quand cette partie représente 87% de la population ?
      Par quel miracle les quelques % restants représenteraient-ils quoique ce soit d’important, et pourquoi fallait-il absolument les soutenir ?
      Ces qq% étaient d’ailleurs pacifiques, nullement persécutés, et manifestaient tranquillement avant d’être infiltrés par les mercenaires de la CIA, qui ont commencé à tirer sur les policiers comme sur la foule au début des événements.
      C’est ainsi que fonctionne la CIA depuis 50 ans, et ce qui est surprenant est qu’on en soit encore surpris.
      Archibald et trelawney, vous faites un bien vilain métier...Heureusement, vous n’avez aucune crédibilité.


  • oncle archibald 29 septembre 2016 10:45

    « Il a, entre autres, réaffirmé la légitimité de l’état syrien d’assurer la sécurité de son peuple »

    Whawww !!! C’est vrai que l’état Syrien est réputé depuis longtemps comme assurant à coup sur la sécurité de ceux qui ne sont pas du même avis que Mr Bachar el Assad. Il les mets à l’abri dans ses prisons voire plus définitivement dans ses cimetières.

    Ainsi pour vous Oscar le peuple Syrien se résume à la partie de la population qui soutient le régime de Mr Bachar el Assad. Finalement on peut se demander si cette guerre civile aurait eu lieu si l’opposition avait eu le droit de s’exprimer démocratiquement.

    A ce jour la question n’est plus là et la moitié de la Syrie n’est plus qu’un champ de ruines. La reprise en mains de ces ruines par la coalition Poutine Bachar el Assad est probablement la seule solution pour éviter de faire perdurer ce carnage, au détriment une fois de plus du sort des opposants politiques Syriens, trompés et cocufiés par les occidentaux.


    • leypanou 29 septembre 2016 12:20

      @oncle archibald
      Finalement on peut se demander si cette guerre civile : guerre civile dont les prétendus rebelles sont soutenus par plus de 60 pays, dont 3 membres permanents du Conseil de Sécurité ?

      Il faudrait que vous revoyiez votre définition de guerre civile autrement. Même la fable de la manifestation pacifique au départ ne tient pas la route : quand la géopolitique s’en mêle, tous les moyens sont utilisés, en particulier le mensonge.

      Et sur ce point, l’empire n’est pas un enfant de chœur, bien au contraire.


    • oncle archibald 29 septembre 2016 12:27

      @leypanou : ais-je dit autre chose ?

      L’intervention extérieure aussi injustifiée soit-elle, dédouane-t-elle la façon dont est traitée par Bachar el Assad l’opposition politique intérieure syrienne ?

      Etes vous un inconditionnel des régimes politiques « musclés » qui savent « se faire respecter » par leurs opposants ? Vous étiez pour Videla en Argentine et pour Pinochet au Chili ?

      Y a-t-il des dictatures acceptables ? Celles qui sont soutenues par les Russes sont elles acceptables tandis que celles qui sont soutenues par les USA ne le sont pas ?


    • oncle archibald 29 septembre 2016 12:35

      @leypanou je n’avais pas relevé ce passage : « la fable de la manifestation pacifique au départ ne tient pas la route ».

      Pourtant au nom d’Amnesty International je n’ai pas attendu 2011 pour écrire en Syrie en faveur de prisonniers politiques emprisonnés pour délit d’opinion.

      Petit rappel extrait de wikipédia :

      "Bachar el-Assad succède à son père le 17 juillet 2000, officiellement élu par référendum. Les Syriens et en particulier les militants pour les droits de l’homme ont alors espéré une certaine libéralisation du pays ; c’est ce qu’on a appelé le printemps de Damas.

      Ce premier ’printemps’ ne dure pas longtemps : il se termine en février 2001, lorsque les services de sécurité gèlent l’activité des forums intellectuels, culturels et politiques, et avec la poursuite des militants pour les droits de l’homme et leur emprisonnement. Dans cette courte période de six mois, le printemps de Damas aura vu des débats politiques et sociaux intenses, d’une part, et d’autre part il a conservé un écho qui sonne dans les débats politiques, culturels et intellectuels jusqu’en 2011.

      C’est en 2011, dans la foulée du printemps arabe, que se déclenche la guerre civile syrienne, qui confronte le système baasiste à sa plus grave remise en cause depuis son avènement."

      Pour le reste, l’intervention pleine d’arrieres pensées des occidentaux dans cette affaire intérieure Syrienne je suis d’accord, je vous l’ai déjà dit. Les cocus magnifiques sont les opposants Syriens qui souhaitaient tout simplement qu’une opposition puisse démocratiquement exister dans ce pays devenu depuis un pays de merde.


    • philouie 29 septembre 2016 12:52

      @oncle archibald
      La question de la légitimité d’Assad se pose pas, en particulier lorsque le pays est attaqué de l’extérieur par des puissances étrangères.
      Le reste est bavardage


    • oncle archibald 29 septembre 2016 13:04

      @philouie : je sais parfaitement que pour vous et ceux qui partagent votre « idéologie » les questions de libre expression, de torture, de droits de l’homme, sont du bavardage, des « détails de l’histoire » en quelque sorte.


    • philouie 29 septembre 2016 13:08

      @oncle archibald
      ce n’ets pas une question d’idéologie. C’est un question de droit.
      De droit international.
      Le jour où les américains viendront bombarder la France et tuer des français au prétexte que certains d’entre eux ne veulent pas de Hollande, on verra si vous ferez tant le malin.


    • PakMat PakMat 29 septembre 2016 13:24

      @oncle archibald
      Pour vous par contre toutes ces questions de libre expression, de torture, de droits de l’homme
       ne sont pas du bavardages, bon seuleument pour les méchants pays.

      Parce que pour la libre expression tant que vous parlez pas d’europe et d’une certaine communauté c’est à peu prés vrai, on peux trè-s bien comme zemmour crachait sur les autres communautés.

      Pour la torture, il est vrai que guantanamo ressemble plus au parc disney, pardon pour la méprise.

      Et les droits de l’homme ? on a surtout le droit de fermer sa gueule. Pour reprendre un grand humoriste : la dictature s’est ferme ta gueule et la démocratie cause toujours.

      Vous voyez vos pseudos arguments à 2 balles peuvent facilement être retourné et sans prendre en exemple vos amis saoudiens.


    • oscar fortin oscar fortin 29 septembre 2016 14:15

      @oncle archibald : Parler d’une opposition lorsqu’elle est armée c’est plutôt parler de révolutionnaires comme ce fut le cas avec les FARC-EP en Colombie, ou de terroristes, comme c’est le cas actuellement en Syrie. Dans  le premier cas, les révolutionnaires ont fait l’objet d’une lutte féroce de l’armée colombienne pour les vaincre. Récemment, ils en sont arrivés, après deux ans de négociation, à un accord de paix. Ils ont déposé les armes et vont se transformer en parti politique. Dans le second cas, les terroristes veulent le départ du Président Assad et le remplacer à la tête de l’État. Ils n’ont pas déposer les armes pour se présenter aux élections qui ont eu lieu depuis lors. 

      Il est important de rappeler qu’il y a en Syrie une opposition non armée qui a participé au référendum constitutionnel en 2012 et aux élections présidentielles en 2014. Je vous réfère à ces quelques liens. 

      http://humanisme.blogspot.ca/2012/02/que-vont-decider-les-amis-du-peuple.html 

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Élection_présidentielle_syrienne_de_2014 

      http://humanisme.blogspot.ca/search?q=élections+en+syrie 

      http://humanisme.blogspot.ca/2012/04/en-syrie.html 

      http://humanisme.blogspot.ca/2015/11/syriequi-autorite-pour-exiger-le-depart.html

       


    • oncle archibald 29 septembre 2016 14:49

      @philouie : les américains ont déjà bombardé la France pour nous libérer d’un certain Adolf Hitler, mes parents en étaient ravis. Mais telle n’était pas ma question. 


      Existe-t-il en Syrie une possibilité non violente pour exprimer son désaccord avec un régime dictatorial ? Mais peut être les dictatures vous sont-elles aussi indifférentes que le libre exercice de ce que nous appelons les droits de l’homme ? Un autre « détail de l’histoire » sans doute .

    • Ben Schott 29 septembre 2016 15:13

      @oncle archibald
       
      « les américains ont déjà bombardé la France pour nous libérer d’un certain Adolf Hitler »
       
      Certains pensent qu’ils sont surtout intervenus pour stopper la progression des Russes...
       
      « Existe-t-il en Syrie une possibilité non violente pour exprimer son désaccord avec un régime dictatorial ? »
       
      Je crois que c’est une question qui concerne essentiellement les Syriens. Vous n’êtes pas indifférent aux dictatures, mais que pensez-vous du chaos qui règne en Libye depuis la chute du « dictateur » Kadhafi ?
       
      Au vu des résultats obtenus à chaque intervention des Américains au nom des droits de l’homme, il vaudrait mieux qu’ils s’abstiennent et qu’ils s’occupent de leurs affaires. Gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge !
       

       


    • roman_garev 29 septembre 2016 15:27

      @philouie

      « ce n’ets pas une question d’idéologie. C’est un question de droit... »
      ...et surtout de vie et de mort pour des millions de Syriens (dont les oncles sam et archibald s’en foutent royalement en se souciant du sort des bandits, l’engeance du monde entier).

    • oncle archibald 29 septembre 2016 15:57

      @Ben Schott : « Certains pensent qu’ils sont surtout intervenus pour stopper la progression des Russes... »

      « Certains » pensent ce qu’ils veulent, et quand bien même ? Les Allemands de l’Est qui ont eu « la chance » d’être libérés par les Russes ont-ils mieux vécu que les Français libérés par les Américains ?
      Observer dans quel sens les allemands passaient le mur de Berlin au péril de leur vie peut donner une idée de la réponse.

      Ou avez vous vu que je donne quitus aux Américains pour tout ce qu’ils ont fait au Moyen Orient et au Maghreb depuis dix ans ? Je fais partie de ceux qui pensent que l’Histoire retiendra le nom de Jacques Chirac uniquement parce qu’il a refusé de participer à la guerre d’Irak.

      Si je retourne votre question : pensez vous que les Russes interviennent en Syrie pour les beaux yeux de Bachar el Hassad. « Certains » pensent que c’est pour empêcher les Américains de réaliser leurs projets de maitrise du pétrole au moyen orient .

      Les guerres économiques sont une chose et le respect de la dignité de tout homme, le respect de sa liberté d’expression en sont une autre, bien distincte. Et pour l’instant les victimes de tous les bombardements sont des civils pris en étau, pris en otage, massacrés un coup par les uns et le lendemain par les autres sans que l’ONU fasse autre chose que le service minimum avec quelques paroles lénifiantes. Ça vous indiffère pourvu que les Russes « triomphent » des américains et que le tyran Syrien soit maintenu sur son trône ? Nous n’avons pas la même conception de la vie.
       


    • philouie 29 septembre 2016 16:04

      @oncle archibald
      Nous n’avons pas la même conception de la vie.

      ça c’est clair, moi je ne pense pas qu’on délivre les gens en allant les tuer.


    • oncle archibald 29 septembre 2016 16:23

      @oscar fortin : "Il est important de rappeler qu’il y a en Syrie une opposition non armée qui a participé au référendum constitutionnel en 2012 et aux élections présidentielles en 2014. « 

      Et les liens que vous donnez renvoient soient à d’autres articles dont vous êtes vous même l’auteur soit à l’article de Wikipedia concernant l’élection présidentielle de 2014.

      Ainsi dans cette élection » parfaitement libre« qui n’a pu se faire que sous la protection de l’armée et dans les seules zones sous contrôle du régime, on ne pouvait se présenter que si on avait vécu pendant les 10 dernières années sur le sol Syrien ....

      Autrement dit ont été exclus du scrutin les opposant obligés de fuir à l’étranger pour se mettre à l’abri de l’emprisonnement arbitraire et de la torture, et le corps électoral a été amputé des opposants puisqu’ils s’étaient retranchés dans des zones non contrôlées par l’armée ...

      En plus du président sortant Bachar el Hassad se présentaient deux sous fifres nous dit Wikipédia que vous même nous incitait à aller consulter :

       »Outre le président sortant, les deux candidatures autorisées sont les suivantes6 :

      Néanmoins ces deux candidats sont considérés comme ayant surtout servi de faire-valoir au président en place5.« 

      Et le résultat fut bien celui attendu : »sans surprise, le président sortant Bachar Al-Assad est réélu, avec 88,7 % des voix" nous dit Wikipédia ....

      L’histoire ne nous dit pas si Maher el-Hajjar a été promu Ambassadeur auprès de la Russie et Hassan el-Nouri ministre de l’intérieur mais cela parait bien possible ! Pour services rendus à la nation reconnaissante.

      Vous vous payez notre gueule Monsieur Fortin ! On peut être pour Bachar el Hassad (je me demande comment, mais soit) mais je crois surtout qu’on peut être contre ce que font les américains et leurs alliés au Moyen Orient sans vouloir justifier à toute forces que ce dictateur a été élu à la tête de la Syrie dans des conditions ou il y avait pluralité de choix et liberté d’expression.


    • oncle archibald 29 septembre 2016 16:31

      @ Philouie « moi je ne pense pas qu’on délivre les gens en allant les tuer »

      Voila un point sur lequel nous sommes d’accord, et je vous conseille d’aller vite demander à Bachar el Hassad et aux Russes autant qu’aux Américains et à leurs alliés d’arrêter de bombarder et d’affamer des civils dont le seul tort est de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment.


    • Ben Schott 29 septembre 2016 16:38

      @oncle archibald
       
      « Les Allemands de l’Est qui ont eu « la chance » d’être libérés par les Russes ont-ils mieux vécu que les Français libérés par les Américains ? »
       
      C’est un autre sujet. Je n’ai pas porté de jugement de valeur sur la qualité de la « libération », je vous incitais à vous intéresser à d’autres lectures de l’histoire (sauf si c’est interdit  smiley !
       
      « pensez vous que les Russes interviennent en Syrie pour les beaux yeux de Bachar el Hassad »
       
      Bien sûr que non. On n’est pas dans un monde de bisounours ! Mais vous, vous pensez sérieusement que l’Empire intervient militairement partout dans le monde pour répandre la bonne parole démocratique ?
       
      La Russie défend d’abord ses intérêts et ceux-ci passent par un monde multipolaire, et donc par la défense de l’intégrité de la Syrie. Et je fais partie de ceux qui pensent qu’il est de l’intérêt de l’humanité d’empêcher l’hégémonie totale et irréversible de l’Empire.
       
      Que Poutine, Hassad, ou quiconque résiste au fouteur de merde planétaire ne rentre pas dans vos critères droits-de-l’hommistes m’importe peu, considérant en priorité ce qui est primordial et ce qui est secondaire.
       


    • Michel Maugis Michel Maugis 29 septembre 2016 16:51

      @tonton Archi Bad


      La rhétorique faux cul, de mauvaise foi et malhonnête de tonton Archi bad


      A la phrase de M. Fortin : « il (le représentant du gouvernement syrien) a entre autres, réaffirmé le légitimité de l´état syrien d’assurer la sécurité de son peuple. »


      Ce mercenaire de la cause criminelle des USA choisi le mode « petit gosse » et répond avec son ironie du pôvre mec qui tourne en rond sur ses présupposés qu’il sait faux :


      « Whawww !!! C’est vrai que l’état Syrien est réputé depuis longtemps comme assurant à coup sur la sécurité de ceux qui ne sont pas du même avis que Mr Bachar el Assad. Il les met à l’abri dans ses prisons voire plus définitivement dans ses cimetières. »


      Mais la malhonnêteté criante de Tonton est d’attribuer insidieusement à M. Fortin une pensée qui serait déduite de la propre imbécilité ironique de Tonton :


      « Ainsi pour vous Oscar le peuple Syrien se résume à la partie de la population qui soutient le régime de Mr Bachar el Assad. »


      Tonton Archi bad, est vraiment un perfide personnage. Il prend ses lecteurs éventuels pour des imbéciles. C’est un calomniateur hypocrite qui travaille par derrière, par la bande, par insinuation et suffisamment stupide pour la présenter comme une démonstration avec son « Ainsi »


      Mais Tonton continue avec ses propos imbéciles qui sont un soutien à tous les massacres passés et futurs que mènent les USA, la GB, La France, Israel. Pour cela il suffit de se poser la question enfantine de Tonton Archi Bad :


      « Finalement on peut se demander si cette guerre civile aurait eu lieu si l’opposition avait eu le droit de s’exprimer démocratiquement. »


      Tonton, ne sait « raisonner » qu’à partir de ses présupposés de menteur qui justifient les mensonges des couveuses Koweitiennes, des ADM de Saddam, de l’ incendie du Reichstadt, de l’annexion brutale de la Crimée par Poutine, de la Georgie, de Pinochet, des coups d’États fermentés par les USA, etc…


      Mais Tonton sait qu’il a tort depuis le début du conflit, et fait une remarquable volte face pour dire : 


      « A ce jour la question n’est plus là et la moitié de la Syrie n’est plus qu’un champ de ruines. » 


      Tonton, évacue donc la question et donc SA responsabilité dans cette propagande infecte de l’ Empire qui a fait de la Syrie un champ de ruines.


      Il s’ avoue vaincu et reconnait maintenant :


      « La reprise en mains de ces ruines par la coalition Poutine Bachar el Assad est probablement la seule solution pour éviter de faire perdurer ce carnage.. »


      Quel courage !!!! Au lieu de reconnaître qu’ il s’est fourvoyé depuis le début de cette guerre pour aider les criminels US et français, il décrète cette retraite pour sauver sa face de propagandiste infâme ( dépassé par Thomas Abarnou, faut le dire) « au détriment une fois de plus du sort des opposants politiques Syriens, trompés et cocufiés par les occidentaux. »


      Tonton voulait dire, mais il n’ a pas osé, opposants pacifiques armés par les occidentaux dont le président de la France démocratiquement élu qui leur a fait croire qu’ils pourront renverser un chef d’ État légitime par la force, contre le droit international et la Charte onusienne. L’expression trompés et cocufiés par les occidentaux signifie que pour Tonton, il faudrait continuer à soutenir les mensonges, calomnies et terroristes de la France, au risque de provoquer une troisième guerre mondiale.


      Tonton est extrêmement courageux, il en a assez du carnage, mais il aimerait tout de même que cela continue. 




    • Trelawney Trelawney 29 septembre 2016 16:53

      @oscar fortin
      Parler d’une opposition lorsqu’elle est armée c’est plutôt parler de révolutionnaires comme ce fut le cas avec les FARC-EP en Colombie, ou de terroristes, comme c’est le cas actuellement en Syrie.

      Vous exprimez votre point de vue en fonction de où vous vous situez sur l’échiquier politique. Votre avis n’est donc pas objectif, mais juste partisan.

      Par exemple, pendant la seconde guerre mondiale, l’opposition armée résistant à l’occupation était nommé par les officiers SS « terroristes ». S’ils étaient armés, c’est que sous le 3° Reich, ils ne pouvaient pas exprimer démocratiquement leur point de vue. Pour revenir à la Colombie et à la Syrie. Ce sont deux pays où se sont déroulés des élections. Donc si je suis votre raisonnement, les FARC comme EI doivent être considéré comme des terroristes. Si vous n’êtes pas d’accord avec ce fait, c’est que vous vous emmêlez les pinceaux. Mais pour votre cas, ce n’est pas nouveau


    • oscar fortin oscar fortin 29 septembre 2016 17:10

      @oncle archibald : Merci de reconnaitre qu’il y ait eu un référendum y une élection dans le cadre de la constitution votée majoritairement par le peuple en 2012. Les références aux articles écrits sur ces évènements apportent les références confirmants la légitimité des deux évènements démocratiques. Même si les conditions de stabilité du pays n’étaient pas les plus favorables, ces deux évènements dé démocratie n’en sont pas moins constitutionnelles et légitimes. Un État de droit n’invite pas ses opposants armés à venir voter avec leurs armes à la main. Il exige le dépôt des armes et la reconnaissance de l’État de droit. Je ne crois pas que l’opposition armée, aux commandes de Washington, aient déposé les armes comme et reconnu l’État de droit, comme viennent de le faire officiellement les révolutionnaires armées colombiens, FARC-EP. À ce jour, l’État syrien est officiellement membre reconnu des Nations Unies. Ce ne sont ni les É.U., ni l’Otan qui ont autorité pour décider qui répond ou pas aux exigences du droit international.Ce n’est pas en dérogeant à ce droit que l’Occident qui intervient illégalement et en contradiction avec ce droit international, qu’il va en renforcer l’importance. Les belligérants, les terroristes et tous les États qui les soutiennent en armements et en argent sont des hors la loi en Syrie et des délinquants internationaux par rapport au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes sur leur propre territoire. L’interventionnisme, sans l’accord des autorités légitimes du pays, peu importe d’où qu’il vienne, est inacceptable. Seule les Nations Unies ont ce pouvoir de légitimer une telle intervention, À ce que je sache, la Syrie est toujours membre des Nations Unies et cette dernière n’a pris aucune initiative militaire pour une telle intervention. Les États-Unis et l,OTAN ne disposent d’aucun mandat des Nations Unies pour faire ce qu’ils font actuellement. 


    • oscar fortin oscar fortin 29 septembre 2016 17:16

      @Trelawney : Les FARC-EP ne sont plus une force armée depuis le 26 septembre 2016 et leur nouvelle présence en Colombie s’exprimera à travers un mouvement politique puis un parti politique qui participera aux prochaines élections présidentielles dans le cadre de la Loi constitutionnelle du pays. Le jour où l’opposition armée en Syrie se transformera en parti politique elle pourra tenter sa chance dans le cadre d’élection où les citoyens décideront eux-mêmes de leurs dirigeants. C’est ce qu’on appelle en Occident, la démocratie. 


    • QAmonBra QAmonBra 29 septembre 2016 17:20

      @Michel Maugis

      Mazette !! Que voila une analyse de texte comme je les aime, je voulais répondre au Tonton mais vous m’avez devancé et de quelle manière ! Votre style déjà décapant et qui me plaisait quand même, gagne encore en finesse et précision, les faux culs vont devoir s’améliorer pour continuer de faire illusion . . .


    • Michel Maugis Michel Maugis 29 septembre 2016 17:35

      @Trelawney

      « Vous exprimez votre point de vue en fonction de où vous vous situez sur l’échiquier politique. Votre avis n’est donc pas objectif, mais juste partisan. »

      Cela est une imbécilité !

      Vous mettez un « donc » comme si vous aviez fait une démonstration. Est ce une manière de montrer être objectif ? de ne pas être partisan ?

      Ou de montrer être un beau faux cul !!!

      Se situer sur l’échiquier politique n’empêche pas d’être objectif, et être partisan n’ empêche absolument pas d’être objectif.

      Je dirais même que être objectif implique d’ être partisan !.

      Et c’est bien parce que vous n’êtes absolument pas objectif que vous êtes partisan du capitalisme et un anti-communiste de première.

      Vos exemples sont totalement hors sujet.

      On a compris de quel camp vous êtes partisan et vous n’êtes donc pas objectif, car vous le cachez par ignorance ou inculture politique ou égoïsme de classe.

      Durant la guerre « l’ opposition armée résistant à l’occupation » n’ était pas une opposition à un régime pétainiste, mais la continuation de la légitimité française comme l’ est actuellement ceux qui appuient l’ État actuel et légitime Syrien.
      Les terroristes sont ceux nommée comme tels par les représentants légitimes de la Syrie et de la France, dont les terroristes étaient les fascistes allemands occupants la France.

      En ce qui concernent les FARC, c’ est vous qui n’ êtes pas cohérent. Les FARC sont des colombiens, pas des terroristes étrangers. C’´étaient des opposants armés malgré´eux en résistance devant un coup d´État de la CIA par l’ assassinat de Gaetan Eliécer en 1948, candidat à la présidentielle de 1950 en Colombie.

      On remarquera, évidemment, que durant ces presque 70 ans, les USA n’ ont jamais aidé l’opposition armée en Colombie alors que celle-ci était légitime.

      La Paix en Colombie est une défaite MONUMENTALE de l’ Empire et une victoire de tous les résistants devant le terrorisme armé, économique, médiatique, des USA et de ses toutous européens.

      Dès les débuts, l’ « opposition en Syrie » est armée et fomentée par l’ Occident. 
      Comme en Libye.

      Celui qui s’emmêle les pinceaux est donc vous, parce que vous êtes partisan de la guerre criminelle menée par les USA, et que vous n’êtes en rien objectif. ce qui se voit par vos entreprises de dédouanement de l’ Empire terroriste US ( et de la France)


    • oncle archibald 29 septembre 2016 17:38

      @Michel Maugis : je vous recommande d’imprimer ce que j’ai écrit pour pouvoir le lire et le relire de façon à le comprendre sans l’interpréter au lieu de le lire en diagonale à travers votre boule de cristal qui déforme tout.

      Ça vous emmerderai tant que ça de reconnaitre que Bachar el Assad dans les premières années de son « règne » a écrabouillé dans des conditions atroces une opposition politique qui essayait de faire évoluer la société civile vers plus de démocratie et faisait entendre sa voix pacifiquement ?

      Allez, je sors ma propre boule de cristal : oui ça voue emmerde. Pour vous il y a des dictateurs plus tolérables que d’autres. Grâce à vos œillères magiques même pas besoin de réfléchir : vous pensez « instinctivement » que ceux qui sont copains avec les Russes sont bien moins nuisibles que ceux qui sont copains avec les Américains.


    • Michel Maugis Michel Maugis 29 septembre 2016 17:38

      @QAmonBra


      Merci, QAmonBra

    • philouie 29 septembre 2016 17:52

      @oncle archibald
      Voila un point sur lequel nous sommes d’accord, et je vous conseille d’aller vite demander à Bachar el Hassad et aux Russes autant qu’aux Américains et à leurs alliés d’arrêter de bombarder et d’affamer des civils dont le seul tort est de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment.
       
      Bavardages.
      Il y a dans le Coran des réponses simples à vos problèmes compliqués :

      9. Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l’un d’eux se rebelle contre l’autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu’à ce qu’il se conforme à l’ordre d’Allah. Puis, s’il s’y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables.

      Pour le moment, la seule chose à faire, c’est que la Syrie retrouve son intégrité territoriale et le gouvernement, la gouvernance. Il n’y a pas d’autres options que de soutenir Assad.


    • Michel Maugis Michel Maugis 29 septembre 2016 17:57

      @tonton archi bad


      Mais Tonton, J’EN AI RIEN Â FOUTRE DE VOS DICATEURS !!!!.
       
      Mais vous, VOUS LES INSTALLEZ. Vous avez installé les Pinochet, les colonels grecs, Videla,Macri, Temer, etc....

      Vous soutenez les dictateurs infâmes du d’Arabie Saoudite, du Qatar etc..

      Encore combien de temps allez vous placer votre HYPOCRISIE de pseudo humaniste devant le droit international et la Charte de l’ ONU ?

      La Charte Onusienne et le droit international ne sont pas contre l’ exercice du pouvoir, non par un dictateur, mais par une dictature !!!!

      Par contre elle est contre l’ intervention armée contre un pays légitimement gouverné.


      Vous tournez autour du pot, pour masquer votre hypocrisie de colonialiste raciste qui NIE la lutte des classes.

      Depuis le début de cette guerre vous soutenez LES FASCISTES Ukrainiens, les fascistes terroristes armés par la France sous UN PRETEXTE DE GAMIN, livrée par des ordures que vous adorées comme le très grand Criminel de guerre FABIUS, HOLLANDE, SARKONAZY et notre peut être futur président JUPETTE.

      Marci tout de même pour avoir reconnu que vous êtes un menteur et un faux cul de première,

      Une fois pour toute, en disant dictateur à tout bout de champ pour justifier vos massacres. vous ne faites que démontrer votre ANALPHABÉTISME politique 

      CAR : Les dictateurs n’ existent pas , en tant qu’homme, mais en tant que CLASSE SOCIALE.

      Les Pinochet , c’ est VOUS qui les installez !!

      Comme disait René Andrieux : Partout où je me tourne, je trouve toujours devant moi les anticommunsites.


    • Michel Maugis Michel Maugis 29 septembre 2016 18:11

      @oncle archibald

      « L’intervention extérieure aussi injustifiée soit-elle, dédouane-t-elle la façon dont est traitée par Bachar el Assad l’opposition politique intérieure syrienne ? »

      Si, justement, puisque vous reconnaissez qu’ elle est injustifiée !!

      La justifieriez vous au nom de vos pseudo principes démocratiques ?

      Quand allez vous justifier EN DROIT cette intervention terroriste que vous approuvée ?

      Une fois que l’ Otanazie sera réelle en Europe ?
      pour se défendre du dictateur Poutine ?
      pour se ruer contre la Russie ?
      pour maintenir les USA comme ultime recours contre l’ exploitation permanente humaine du reste du monde non Otanazien ?

      LA RUSSIE SOUTIENT TOUS LES RÉGIMES POLITIQUES LÉGITIMES DANS LA DEFENSE DE LEURS SOUVERAINETÉS !!!!

      Tonton Archi Bad soutient tous les régimes « démocratique » ou « dictatorial » qui acceptent d’ être soumis à la dictature terroriste de l’ Empire USRAélien soutenus par les toutous de l’ Otanazie.

      Tonton Archi BAD nie la lutte des classes à laquelle il participe dans le camps du capitalisme qu’il estime pérenne. 

    • oncle archibald 29 septembre 2016 18:39

      @Michel Maugis : vos posts, toujours les mêmes, me font penser à ces roquets qui aboient comme des fous en tournant autour de l’objet de leur ressentiment. Comme ils sont petits on peut éviter leurs morsures simplement en mettant des panzer bandes molletières !

      http://www.grand-dictonnaire.com/roquets.html

      Finalement être communiste c’est très confortable, ça évite d’avoir à réfléchir. Ça fonctionne par action reflexe conditionné comme l’a très bien démontré Yvan Pavlof. Un russe ! Je vous l’avais dit, ce sont les plus forts ! Quoique j’ai un doute ... Il a fait ses découvertes avant 1917 ... Je me demande si « ça compte » ...

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Conditionnement_classique


    • oncle archibald 29 septembre 2016 18:51

      @oscar fortin : "Le jour où l’opposition armée en Syrie se transformera en parti politique elle pourra tenter sa chance dans le cadre d’élection où les citoyens décideront eux-mêmes de leurs dirigeants. C’est ce qu’on appelle en Occident, la démocratie. "

      Oui mais c’est con il les a tués ou emprisonnés ceux qui dans les années 2000 essayaient de faire entendre démocratiquement leur voix ... Du coup ceux qui restaient soit se sont exilés soit se sont planqués, et ne se sont à nouveau manifestés que lorsque les américains et leurs alliés ont cru pouvoir les utiliser pour renverser Bachar el Assad.

      Vous êtes doué pour retourner une situation en invertissant l’alpha et l’oméga ! Je l’ai déjà écrit ces pauvres mecs sont les grands cocus de ce qui est en train de se passer en Syrie.


    • Michel Maugis Michel Maugis 29 septembre 2016 19:10

      @oncle archibald


      Quand allez vous justifier EN DROIT cette intervention terroriste que vous approuvez ?

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 19:14

      @oncle archibald
      Blablabla... il n’existe dans le Droit International aucun droit d’ingérence, mais une obligation de non ingérence dans les pays qui n’ont pas déclaré la guerre.
      La Syrie n’a déclaré la guerre à personne. Pas plus que l’ Irak et la Libye. Que vous n’aimiez pas Assad, tout le monde s’en fout, cela ne concerne et ne regarde que le peuple syrien.
      Sinon, on se demande pourquoi le Qatar et l’ Arabie Saoudite ne seraient pas sur la liste


      La guerre en Syrie a commencé, comme toute les autres guerres coloniales de l’ OTAN, par « une révolution colorée ». « Le jour d’avant Deraa... »

      Demandez-vous plutôt pourquoi le Qatar et l’ Arabie Saoudite ne sont pas sur la liste des pays « à démocratiser d’urgence » ... ?? Tout simplement parce que ce sont eux qui ont financé les Islamistes, « qui font du si bon boulot contre Assad »

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 19:15

      @oncle archibald
      Personne ne dit qu’Assad était un grand démocrate, mais qu’il s’agit d’un Etat souverain qui n’a déclaré la guerre à personne.


    • Michel Maugis Michel Maugis 29 septembre 2016 19:18

      @oncle archibald


      LA RUSSIE DÉFEND LA SOUVERAINETÉ DE TOUS LES ÉTATS LÉGITIMES.

      TONTON ARCHI BAD EST CONTRE LA SOUVERAINETÉ DES ÉTATS RÉSISTANTS À L’EMPIRE US.

       C’ EST SON DROIT, MAIS IL LE CACHE CAR IL A HONTE DE SES ARGUMENTS DE GOSSE À PAPA.

      TONTON ARCHI BAD EST ABSOLUMENT INCAPABLE DE ME CONTREDIRE.




    • philouie 29 septembre 2016 19:21

      @oncle archibald
      Finalement être communiste c’est très confortable, ça évite d’avoir à réfléchir.

      Et si vous vous arrêtiez de réfléchir, ça vous éviterait de penser comme une enclume.
      Le retour à la légitimité, il n’y a pas d’autre voie.


    • Trelawney Trelawney 29 septembre 2016 19:23

      @oscar fortin
      Les FARC-EP ne sont plus une force armée depuis le 26 septembre 2016

      il s’en passe des choses lorsque l’on est en vacances. Merci pour l’info. Ce qui prouve que la fin d’une guerre civile passe obligatoirement par la négociation comme cela a été le cas pour l’IRA, l’ETA et maintenant les FARCS.

      Pour la Syrie c’est certain que sans négociation on pourra toujours bombarder pendant 52 ans sans que ça ne change rien. Mais pour l’instant , ça n’en prend pas le chemin. Il est vrai que Bachar a doucher l’opposition lors du printemps de Damas. Ou comment faire semblant d’accorder des libertés pour connaitre l’identité exact des opposants et pouvoir les tuer en prison ensuite. Les révolutionnaires syriens (pour certains) ou terroristes (pour vous) ne sont quand même pas con au point de croire un despote comme Bachar.

      Mais ça n’est qu’une affaire de point de vue.

      Si on veut se donner la peine de régler ce conflit (mais pourquoi le faire tant que ça peut faire marcher les usines d’armements), il faut d’abord négocier avec les dirigeants EI et leur accorder quelques poste en Irak (ce sont tous des anciens cadres de Sadam Hussein) en échange du massacre des djihadistes (ils ne valent pas la balle qui les tuera) sous leurs ordres et ensuite exfiltrer ce Bachar trop compromis vers un coin de Syrie où il pourra se croire le roi du quartier.

      Ensuite force de l’ONU et mise en place d’une démocratie


    • Trelawney Trelawney 29 septembre 2016 19:30

      @Michel Maugis

      LA RUSSIE DÉFEND LA SOUVERAINETÉ DE TOUS LES ÉTATS LÉGITIMES.

      Arrêtez de sortir des conneries pareilles, vous allez vous rendre ridicule. la Russie ou l’ex URSS comme on veut n’est pas meilleure que les USA. Elle défend ce qui entre dans ses intérêts personnels. La Russie dès qu’elle en a l’occasion n’est pas la dernière pour s’approprier des bouts de territoires et s’inventer l’histoire qui va avec pour justifier l’injustifiable.

      Mais le propre du communiste n’est-il pas de croire au petit Jésus soviétique ? Moi je suis 100% athée


    • oncle archibald 29 septembre 2016 19:31

      @Michel Maugis : c’est très pénible que vous ne lisiez pas ce que j’écris. Je n’approuve pas davantage l’intervention extérieure des états unis et alliés parmi lesquels la France (honte à Hollande qui est allé nous foutre dans ce merdier) que le massacre d’opposants politiques pacifiques et de populations civiles prises en otages de tous cotés.


    • philouie 29 septembre 2016 19:38

      @oncle archibald
      Si vous n’êtes pas capable de prendre parti, vous servez à quoi ?
      Il s’agit d’une guerre quand même !


    • Michel Maugis Michel Maugis 29 septembre 2016 20:04

      @Trelawney

      LA RUSSIE DÉFEND LA SOUVERAINETÉ DE TOUS LES ÉTATS LÉGITIMES

      Merci d’avoir été absolument incapable de me contredire.

      Défende ses intérêts n’implique pas d’envahir les pays qui défendent les leurs sans envahir.

      Et si vous estimez que tous les pays sont dans le même sac, alors on se demande pourquoi vous êtes toujours du côté des mêmes crapules,

      Ce sont le hypocrites qui veulent établir une symétrie criminelle là ou elle n’existe pas,

      c’ est du genre, je reconnais que je suis une crapule, mais les autres aussi.
      Bravo !!

      Je nie votre pseudo symétrie en la crapulerie impériale.

      Il n’ y a pas photo.

      Moi je suis du côté d’un pays agressé, vous êtes du côté de l’ agresseurs terroriste. Vos galipettes sur la corde raide ne changeront rien.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 20:05

      @oncle archibald
      Vous êtes à côté de la plaque ...Vous parlez comme s’il s’agissait en Syrie d’une guerre civile.
      C’est ce que veulent nous faire croire nos médias presstitués !


      Il s’agit d’une guerre d’ingérence des pays de l’ OTAN, où la CIA intervient avec des mercenaires du monde entier, financés par les Saoudiens, pour faire partir un Chef d’’Etat élu, qui a eu l’audace de refuser la passage du gazoduc qatari !

    • Michel Maugis Michel Maugis 29 septembre 2016 20:14

      @oncle archibald


      Vous êtes pénible à soutenir vos principes illégaux contraires au droit international.

      Vous êtes CONTRE TOUS PAYS RESISTANTS AUX ORDURES US.

      Vos propos sont stupides.

      Vous êtes acculés à mentir, mentir, mentir en répettant les mensonges de Hollande « qui est allé nous foutre dans ce merdier »

      Vous êtes en pleine contradiction !. Par conscience de classe, la vôtre, vous resterez idiot pour le reste de votre vie.


      Une démocratie, même bourgeoise, est le produit d’une évolution strictement intérieure.
      toute intervention étrangère ne fera jamais évoluer cette situation, tout le contraire.

      En fait, vous voulez une « démocratie » comme en Irak, en Libye, en Afghanistan etc...

      Bachar SAUVE la Syrie, et vous voulez la massacrer.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 20:15

      @oncle archibald
      La Russie intervient en Syrie pour détruire les terroristes islamistes avant qu’ils n’arrivent en Russie.
      Et pareil pour la Chine, qui a décidé d’aider les Russes en Syrie.
      La Chine est confrontée aussi au terrorisme Ouïgourt, dont une palanquée est aussi présente en Syrie parmi les terroristes...


    • tozzzzz 30 septembre 2016 07:24

      @Michel Maugis

      Uncle Sam et tresmalway sont d indecrotables défenseurs zèlés de l atlantisme. dialoguer avec équivaut à pisser dans un violon.bon courage.


    • Trelawney Trelawney 30 septembre 2016 08:32

      @philouie
      Si vous n’êtes pas capable de prendre parti, vous servez à quoi ?
      Il s’agit d’une guerre quand même !

      On va essayé de faire simple.

      Les USA et la Russie qui sont copains comme cochon, car il n’y a que les loups qui ne se mangent pas entre eux ont décidé ensemble de s’occuper de EI. Il n’y a que les nostalgiques d’un communisme international ou les nostalgique d’une Palestine indépendante pour croire que la Russie est le grand ennemie combattant de « l’impérialisme américain ».

      Donc les Russes avec les Syriens s’occupent de Alep pendant que les USA avec l’Otan s’occupe de Mossoul, dans le but non pas de faire un sort à EI, mais tout simplement d’exporter le terrorisme vers l’Europe et les USA et aussi un peu en Russie car là bas l’opposition commence à pointer son nez.

      Il ne vous a quand même pas échappé qu’au niveau politique, en Europe c’est très insurrectionnel et aux USA (Hillary, Trump) c’est carrément la bérézina. La seule façon de mettre de l’ordre dans tout cela n’est pas « une bonne guerre », mais beaucoup mieux qu’une guerre : La peur !

      Et quoi de mieux que le terrorisme et des pauvres bougres qui se fond massacrer en regardant un feu d’artifice ou un spectacle pour instaurer la peur et inciter le citoyen à demander protection auprès des institutions de l’état.

      Et vous avez le communiste de base et le pro palestinien pour croire qu’il faille choisir un camp pour se déterminer. Vous n’êtes vraiment qu’un bande de gogo !


    • oncle archibald 30 septembre 2016 09:18

      @philouie : sachez lire vous aussi. Je prends résolument parti pour les démocrates Syriens durement réprimés par leur président dictateur depuis sa prise de pouvoir dans les années 2000 et carrément massacrés depuis le début de la révolution en 2011. Rien d’autre !


    • Ouallonsnous ? 30 septembre 2016 09:44

      @philouie

      Sans oublier que les USA ont déjà, fort cruellement et souvent inutilement bombardés la France, à l’époque , au prétexte qu’elle était occupée par les nazis que leurs financiers avaient largement commandités. Lan réalité étant qu’ils voulaient stopper la libération de l’Europe par les européens eux mêmes, en l’occurence, la Russie et ses alliés !!!


    • Trelawney Trelawney 30 septembre 2016 10:00

      @Ouallonsnous ?
      Lan réalité étant qu’ils voulaient stopper la libération de l’Europe par les européens eux mêmes, en l’occurence, la Russie et ses alliés !!!

      Et ils auraient fait comment les Russes pour libérer la Grande Bretagne ? il ne vous a sans doute pas échappé qu’à Yalta, il y eu une belle photo avec en sous titre « le partage du monde ».


    • philouie 30 septembre 2016 10:11

      @oncle archibald
      Ah mais moi aussi je suis pour les gentils et pour la paix !
      Tenez, un moment de détente. : La-marche-internationale-pour-la-paix


    • oncle archibald 30 septembre 2016 10:11

      @Trelawney « Et ils auraient fait comment les Russes pour libérer la Grande Bretagne ? »

      Surtout qu’ils ne savent pas nager, à part bien sur les apparatchiks qui ont des datcha au bord de la mer noire.


    • philouie 30 septembre 2016 10:16

      @Trelawney
      vous êtes un âne qui ne sait pas penser simplement la complexité du monde et qui reste les bras ballant engoncé dans l’indécision.
      Les cas de la Syrie est d’une simplicité biblique : il ne doit y avoir d’objectif véritable que celui de retourner à la légalité : que la Syrie retrouve son intégrité et ses institutions, que les agresseurs soient boutés hors du territoire.
      Je ne comprends même pas qu’il puisse y avoir des gens pour contester ses évidences.


    • oncle archibald 30 septembre 2016 10:19

      @philouie : oui c’est vrai, c’est carrément marrant. Un peu comme les pays qui s’intitulent eux même « démocratiques ».

      Un exemple : « République populaire démocratique de Corée du Nord »

      Nature du régime : régime dictatorial héréditaire à parti unique !! Louis XIV au XXI eme siècle !

      Heureusement qu’il reste les cocos pour nous faire rire dans cette ambiance planétaire pour le moins morose ! Ceux qui se marrent moins ce sont les syriens affamés et bombardés à Alep ! Ils ne savent pas que les copains de Vladimir défilent pour la paix à Paris ! Dommage, ça serait un espèce de baume apaisant sur leurs plaies.


    • philouie 30 septembre 2016 10:24

      @oncle archibald
      Ah, vous y avez reconnu Maugis ? Moi je pensais que vous vous reconnaitriez vous, dans cette bande de bisounours sans cervelle.


    • philouie 30 septembre 2016 10:44

      @oncle archibald
      Sérieux, vous pensez ne pas en être ?


    • oncle archibald 30 septembre 2016 11:12

      @philouie : pas sur ce critère là en tout cas .


    • Ouallonsnous ? 30 septembre 2016 11:22

      @Trelawney

      « Et ils auraient fait comment les Russes pour libérer la Grande Bretagne ? »

      A ma connaissance, la Grande Bretagne n’avait pas besoin d’être libérée, n’étant pas occupée, du moins par les nazis !

      La seule occupation qu’elle avait à subir et qu’elle subie encore comme l’Europe de l’Ouest est celle des Yankees qui depuis la fin de la guerre n’ont pas évacué !


    • Trelawney Trelawney 30 septembre 2016 12:12

      @philouie
      Vous vous êtes un âne islamiste.

      Vous n’avez pas encore compris que pour les USA et ses alliés, ainsi que la Russie et ses alliés, la Syrie ce n’est rien du tout. Tout juste un territoire pour y faire passer un oléoduc et ainsi éviter de se fournir par l’Arabie saoudite.

      L’Arabie saoudite n’est pas content aussi elle tente de ralentir le processus en finançant des illuminés qui sont conduit par des dirigeants totalement athée, mais savant se servir de la religion à des fins mercantiles. Les Russes montre leur gros bras pour se voir accorder un pourcentage sur les bénéfices et les USA et l’Europe sont à la manœuvre pour construire ce truc et si possible éviter de passer par la Turquie. C’est simplement une affaire de busines. Quant à la Syrie, ses habitant, son état souverain et tout cela, ben pas de chance pour eux. Ils étaient au mauvais endroit au mauvais moment.

      Les USA et la Russie ne sont pas là pour nous protéger de la terreur. ce sont eux la terreur !


    • philouie 30 septembre 2016 12:15

      @Trelawney
      Vous vous êtes un âne islamiste.
       
      Les islamistes sont comme vous dans le camp des USA.
      Ils ne demandent pas, comme moi, la restauration du pouvoir laïque en Syrie.


  • rogal 29 septembre 2016 13:00

    Pas plus de vrai et de faux en politique que dans les religions, à commencer par la vôtre.


  • bernard29 bernard29 29 septembre 2016 14:39
    vous devriez écouter cet éditorial très juste de POLITIS du 28 septembre 2016. Vous seriez un peu moins indécent.


    • QAmonBra QAmonBra 29 septembre 2016 15:07

      @bernard29

      Je vois que les piaulements ont déjà commencé, si D. Sieffert pouvait s’indigner avec une égale vigueur sur ce qui se passe au Yémen, son propos n’en serait que plus décent et, surtout, plus crédible, car je pense que la décence il doit s’assoir dessus.


    • leypanou 29 septembre 2016 15:51

      @bernard29
      Je ne savais pas que Denis Siefert n’est qu’un suppôt de l’atlantisme.

      Sachez que si l’empire et ses laquais paniquent autant, c’est que leurs laquais locaux sont en train de recevoir une branlée un peu partout en Syrie et qu’ils sont même sur le point d’envisager une attaque chimique sur des civils qu’ils vont essayer de mettre sur le dos de l’Armée Arabe Syrienne, comme l’attaque du convoi humanitaire.

      Vous ne le savez probablement pas aussi mais les prétendus rebelles utilisent des boucliers humains.

      Quant à France24 de votre lien, ce n’est qu’une propagandiste atlantiste où on voit bien les pseudo-humanitaires White Helmets en train de « sauver » des enfants.

      Enfin, dernière info, Alep est divisée en 2, Alep Ouest, avec plus de 2 million d’habitants, tenu par le gouvernement et Alep Est, de 350 000 hab, tenu par les terroristes, dont on nous décrit les malheurs ad nauseam. Si Alep Est tombe, c’en est fini de la prétendue rébellion. D’où la panique.


    • doctorix doctorix 30 septembre 2016 17:12

      @leypanou

      Un petit bilan chiffré...
      Sachant qu’une étoile c’est zéro, trois étoiles c’est 20 (ce mode de calcul récent, comme les notes A,B, C et D, tout aussi stupide, n’étant destiné qu’à encourager les médiocres).
      Philouie Ben schott, Oscar QamonBra, Maugis, et Fifi obtiennent 18 à 20/20 à chaque intervention.
      Archibald et Trelawney n’obtiennent que les étoiles qu’ils se sont octroyées, soit environ 2/20.
      On se demande pourquoi ils viennent encore étaler leur mauvaise foi ici, il semble qu’ils perdent leur temps...
      Ils sont l’image de nos média, qui mentent à longueur de journée, ne convainquent plus personne, mais persistent parce qu’ils sont payés pour ça.
      Il faudra bien faire le ménage un jour...Exit les B. Guetta, P.Cohen, Calvi, Delahousse, Pujadas et autres C.Fourest.
      Du balai.

    • doctorix doctorix 30 septembre 2016 17:27

      @bernard29

      Sieffert et vous avez l’indignation sélective.
      Au lieu d’engueuler le patron qui a semé sa merde partout (ici l’oncle sam), vous engueulez la femme de ménage...
      Sieffert en est encore aux bons et aux mauvais terroristes, il faut beaucoup de mauvaise foi pour essayer encore de placer cette foutaise.
      Aujourd’hui, il y a unanimité contre les jihadistes : USA, France, Syrie, Turquie, Arabie Saoudite, Qatar (en plus de la Russie et de l’Iran), la liste n’en finit pas. Personne ne soutient les jihadistes.
      Mais alors, d’où viennent les armes ???
      D’où vient cette incroyable capacité de résistance ?

  • QAmonBra QAmonBra 29 septembre 2016 14:56

    Merci @ oscar pour le partage.

    Excellent article qui résume de façon aussi succincte que complète la situation actuelle et je n’en attendais pas moins de votre part.

    Alors ça y est le pape rejoint leur camp ? Je pose la question car le lien est en espagnol.

    Vu le nombre de nations impliquées, c’est une guerre mondiale de « basse intensité », ce n’est pas et cela n’a jamais été une guerre civile.

    De toute façon ni les syriens, ni les russes ne céderont, ce qui attend la partie d’Alep où se terrent les wahhabites c’est un remake de Grozny, les forces syriennes et leurs alliés ont elles le choix ?
    Une ville cela se reconstruit, souvent en plus beau, non les vies des courageux combattants
    (ils ne marchent pas au captagon) et les bras pour le faire.

    Les complotistes se contenteront ils de glapir, comme les chacals pour la caravane, ou s’engageront ils davantage au risque d’une folle escalade ? Là est la question et sa réponse viendra rapidement car il n’y a plus de pilote dans le vaisseau U$.

    Même sans trop y croire, souhaitons que nos prétendus dirigeants ne nous embarquent pas dans cette galère . . .


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 19:31

      @QAmonBra
      Nous sommes dans l’ OTAN jusqu’au cou ! Et plus encore, depuis que notre Mamamouchi a été élu « Le Chef d’ Etat de l’année.... » « L’OTAN prend la population d’Alep en otage. »

      ( ...) Dès 2011, la stratégie des promoteurs de cette guerre a été la suivante : disséminer les terroristes par petits groupes, avec différents noms exotiques, à travers toute la Syrie, en veillant à bien les infiltrer dans la population des villages ou quartiers entiers que l’on a aussitôt nommés « fiefs » (le mot « émirats » n’ayant pas réussi à accrocher).

      "La perte d’Alep-Est représente donc une catastrophe incommensurable pour ceux qui alimentent la guerre de Syrie. Cela signifie que, pour l’Occident/OTAN, les mercenaires ne doivent pas perdre à Alep. A aucun prix. Quel que soit le nom que les terroristes veuillent bien se donner, quelle que soit leur affiliation, pour l’Occident ce ne sont plus que des combattants qui doivent se battre pied à pied pour empêcher que ce « fief » ne tombe. C’est ce que nos médias appellent « défendre Alep ». Il est d’ailleurs symbolique de constater qu’ils ne parlent plus de terroristes, s’agissant de ceux qui combattent en Syrie.(...)

      Pour pouvoir inculper Assad de génocide, ils ont bloqué la population et l’empêchent de sortir de la partie Est d’Alep. L’OTAN se sert de la population comme bouclier humain.



  • roman_garev 29 septembre 2016 15:21

    Merci l’auteur.

    Je demande pardon de mon com qui peut paraître off-topic, mais c’est vraiment important. 
           * * * * * URGENT ! * * * * *
    La réponse du porte-parole du ministère russe de Défense Igor Konachenkov (source russe) aux propos de John Kirby, représentant du Département d’État, qui vient de déclarer qu’au cas où la guerre civile en Syrie dure, les terroristes se mettront à porter les coups aux villes russes. « La Russie va rapatrier ses militaires en sacs, et ses avions seront abattus ».
    Ses paroles, a souligné Konachenkov, c’est l’aveu on ne peut plus sincère de la part des USA, que toute la soi-disant « opposition menant la guerre civile en Syrie » n’est rien autre que l’« internationale » terroriste sous le contrôle des USA. Masques levés, messieurs ?
    Konachenkov a ajouté que les militaires russes savent parfaitement, combien de « spécialistes » qui planifient et organisent des opérations des terroristes se trouvent actuellement en Syrie et où ils se trouvent. Pourtant, au cas où quelqu’un tentera de réaliser ces menaces envers la Russie, il est peu probable que les terroristes « trouveront des sacs et le temps pour décamper ». 
    La Russie est prête à continuer le dialogue avec le côté étasunien. Pourtant la moindre allusion à une menace à nos militaires ou autres citoyens doit être exclue de ce dialogue. Il n’y aura pas de marchandage dans les questions de sécurité de nos citoyens où qu’ils ne se trouvent.
    Pour terminer, le général russe a appelé l’amiral Kirby à « ne pas oublier son honneur d’officier ».

    • QAmonBra QAmonBra 29 septembre 2016 16:18

      @roman_garev

      Votre com est totalement on topic et merci pour le partage c’est effectivement urgent..


    • Xenozoid Xenozoid 29 septembre 2016 16:22

      @QAmonBra

      jái suivi direct en anglais, le porte parole russe est evidemment plus sérieux que kirby, il faut lire entre les lignes,et arrêter le spectacle,en gros c’est ce qu’il dit

    • Xenozoid Xenozoid 29 septembre 2016 16:24

      @Xenozoid


      sans oublier l’enquête du mh bla bla,qui tombe a poingt

    • oscar fortin oscar fortin 29 septembre 2016 17:22

      @roman_garev : merci pour cette référence qui cadre très bien avec ces échanges qui suit le présent article. Merci


    • QAmonBra QAmonBra 29 septembre 2016 17:24

      @Xenozoid

      Salut !

      mh bla bla !?


    • roman_garev 29 septembre 2016 18:15

      @QAmonBra
      Je pense qu’il s’agit du Boeing MH17. 


      « Nous ne savons pas le coupable, mais c’est certainement la Russie. À nous suivre en 2018, pas plus tôt » - les soi-disant enquêteurs hollandais qui ne pigent rien en la matière.

      Sont-ils débiles ou prennent pour débiles le monde entier ?

    • QAmonBra QAmonBra 29 septembre 2016 18:30

      @roman_garev

      D’accord merci.

      Sont-ils débiles ou prennent pour débiles le monde entier ?

      Probablement les deux, ils sont arrivés à un stade du mensonge qui les dépasse eux mêmes et ils « bâclent le boulot ».
      Ce n’est peut être qu’un ressenti erroné, mais j’y vois comme un appel du genre : « Arrêtez nous on n’en peut plus ! »


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 septembre 2016 19:40

      @roman_garev
      La propagande anti russe bat son plein !
      Chronique du Grand Jeu - Escalades

      ( ... ) Russes et Iraniens en force, Turcs dans la balance, Américains et Saoudiens en chute libre : tel est le tableau syrien. Guère étonnant dans ce contexte que la guerre médiatique soit relancée contre Moscou. Étrange coïncidence, le tribunal d’enquête sur le vol MH17 est soudain sorti de son cryo-sommeil pour accuser les Russes d’avoir fourni le Bouk ayant abattu l’avion. Bah voyons... Rappelons que ce tribunal du peuple est composé - ne riez pas - des Pays-Bas et de la Belgique (membres de l’OTAN), de l’Australie (fidèle alliée de tonton Sam) et de l’Ukraine (LOL). Autant dire que sa crédibilité est aussi grande que celle de Colin Powell et de ses petites fioles...

      Dans le reste de l’actualité, le fiévreux président philippin Duterte, celui-là même qui avait qualifié Obama de « fils de [péripatéticienne] », annonce qu’il est prêt à « franchir le Rubicon » en tournant le dos aux États-Unis. Il est en tout cas attendu à Pékin et à Moscou avec qui il souhaite grandement se rapprocher. Une nouvelle pièce de l’empire prête à passer dans l’autre camp ? Après l’Irak, voire Israël et la Turquie, ça devient une habitude..."


  • Clofab Clofab 29 septembre 2016 18:26

    Les collabos à cette invasion illégitime occidentale (US, France et autres pays vassalisés) en Syrie ne sont que des Trolls USRAELIENS, des faux culs !


    Il suffit simplement de réaliser à qui profite le crime. Des centaines de milliers de morts parce que le « peuple élu » en a décidé. Pauvre planète ! 

  • ddacoudre ddacoudre 29 septembre 2016 21:35

    bonjour Fortin

    merci pour cet article qui lève un peu l’hypocrisie des atlantistes. nous n’avons pas fait une bonne affaire en retournant dans l’OTAN.ddacoudre.over-blog.com.


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 septembre 2016 07:13

    Pour Russia Today, il n’y a pas une politique américaine, mais deux.
    Celle d’Obama qui serait d’accord avec la Russie, et celle du Pentagone qui poursuit « sa guerre froide »contre la Russie...
    « Le Pentagone sape la stratégie d’ Obama » .


    Si on se souvient qu’il y a aussi deux stratégies différentes en Syrie, celle de la CIA et celle du Pentagone, on mesure l’étendue du boxon, mais aussi la déliquescence de l’Etat américain...

    « Quand le Pentagone fournissait des informations à l’armée syrienne » par le Général Pinatel.

    « Quel bordel, le Pentagone en guerre contre la CIA ! »

    • ENZOLIGARK 30 septembre 2016 07:37

      @Fifi Brind_acier ... , Aloha * , ... Liiviiiig In Americaaaaaaaa .... . ... АФФ ИСС per Corsica * ...


  • roman_garev 30 septembre 2016 11:52

    Pour ceux qui s’intéressent à la situation réelle en Alep, voici le plan détaillé de la ville (en russe) avec des flèches indiquant les directions de frappes :

    1 - attaque de l’armée arabe syrienne (AAS) à Kindi (hôpital canadien en ruines)
    2 - attaque de l’AAS près de la station de pompage 
    3 - attaque des Kurdes (leur territoire contrôlée en jaune) à Boustan-Bacha
    4, 5, 6 - attaques probables de l’AAS à Tel-Asfar, au quartier nouveau de Handariïa, au gratte-ciel de Hanano. 
    À noter que les forces aérospatiales russes n’ont pas frappé et ne frappent pas Alep, selon leur entente avec le gouvernement syrien. Toutes les frappes aériennes sur Alep, s’il en est, sont de l’AAS.

    • njama njama 30 septembre 2016 16:03

      @roman_garev
      À noter que les forces aérospatiales russes...
      30/09/2016

      Moscou/ Une source militaire russe a annoncé aujourd’hui que la Russie avait envoyé un nombre supplémentaire d’avions de combat russes à la base aérienne de Hmeimim à Lattaquié.

      Rapporté par le journal russe ” Izvestia”, la source a révélé que la Russie avaient envoyé nombre d’avions de combat russes ”Su-24” et ”Su-34” à la base de Hmeimim, utilisé par les avions de combat de l’armée de l’air russe dans la lutte contre le terrorisme en Syrie.

      Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, avait déclaré hier que son pays continuera à lutter contre les terroristes et à fournir le soutien nécessaire à l’armée arabe syrienne à cet égard.

      http://sana.sy/fr/?p=71022


  • njama njama 30 septembre 2016 15:41

    @ roman-garev
    un peu de russe dans mon commentaire, c’est pas tous les jours smiley

    (Exclusif : Qui sont en réalité les « mercenaires d’Assad » tuant « d’innocents touristes Saoudiens » à Alep ?)

    EXCLUSIVE : Who are actually « Assad mercenaries » killing "innocent Saudi tourists" in Aleppo, Syria ?

    Russia Insider 26 sept 2016 (7’03)
    https://www.youtube.com/watch?v=45ATslcZZ0g

    La vidéo originale d’ANNA NEWS, 25 spet 2016 est sous-titrée en russe
    Алеппо. Лица передовой / Aleppo sept . Faces of frontline
    https://www.youtube.com/watch?v=XDfwrEthi-g


  • njama njama 30 septembre 2016 15:49

    @ roman-garev

    pas certain que la coalition puisse venir en aide aux terroristes quasiment encerclés à Alep car la « bataille de Mossoul » a démarré et il y a de grandes chances qu’elle dure un bon moment


    Situation au 30 septembre 2016

    La coalition a détruit ces derniers jours tous les ponts sur l’Euphrate à Deir Ez-Zor, à Al Mayadin et à Abou Kamal !!! (carte) cela signifie que l’Euphrate devient de fait par ces destructions une sorte de frontière fermée. S’agit-il vraiment de protéger daech comme titre presstv ?

    Syrie : la Coalition détruit les ponts de Deir Ez-Zor pour protéger Daech face à la progression de l’armée
    « Ces derniers jours, les avions de la coalition internationale ont bombardé et détruit systématiquement les pont de la province : les ponts de Mayadin et de Bou Kamal (dans la banlieue est), mais aussi le Pont suspendu, le pont Siyassiah et le pont Qanamat à l’intérieur de la ville de Deir ez-Zor. »
     
    alors que la « bataille de Mossoul » a commencé aujourd’hui pour en déloger l’EI ?
    ou s’agit-il d’une manœuvre pour isoler toute la partie nord-est de la Syrie à l’est de l’Euphrate, afin d’en rendre à terme l’accès difficile pour l’armée syrienne qui contrôle encore Hassaké et Deir Ez-Zor... ???
    le but est-il vraiment de détruire l’EI , alors que les US ont bombardé l’armée syrienne à Deir Ez-zor pour soutenir l’offensive de l’EI ** ?
    ou de le chasser de Mossoul vers le nord-est de la Syrie pour former un Sunnistan ? les djihadistes occupant déjà Raqqa ...
    ou de détruire l’EI pour créer un kurdistan ?

    La coalition combattrait l’EI en Irak, et l’aiderait en Syrie ? que peut signifier ce double-face ?
    ------------
    ** "Obama au secours de Daech" comme l’écrivait Bruno Guigue

    ou s’agissait-il comme l’analyse Lina KENNOUCHE (journaliste auteure, doctorante en sciences politiques à l’université Saint-Joseph de Beyrouth) de Maintenir l’EI à Deir ez-Zor pour une victoire à Mossoul
    19/09/2016
    Une reconquête de cette zone de l’est de la Syrie par les alliés du régime signifierait la réouverture de l’axe stratégique Téhéran-Bagdad-Damas, que Washington entend à tout prix éviter.

    [...........]
    Mossoul vs Deir ez-Zor
    Deux explications sur cette attaque surprise semblent cependant s’imposer. L’affaiblissement des forces du régime qui mènent l’offensive contre l’EI à Deir ez-Zor n’est pas un non-sens dans le cadre des préparatifs de la bataille finale de Mossoul en Irak. En effet, si Washington mène une guerre totale contre l’EI et prive le groupe d’une zone de repli à Raqqa et Deir ez-Zor, non seulement les combats s’annoncent d’une grande férocité dans le cadre d’une offensive acharnée et extrêmement coûteuse, mais il faudrait également compter sur une plus grande participation des unités de mobilisation populaire Hached al-Chaabi, en Irak. Or, si les Américains planifient une victoire-éclair à moindre coût, il est exclu, pour atteindre cet objectif, de concéder un rôle de premier plan aux milices chiites dans la deuxième ville d’Irak, capitale de l’EI. Dans cette perspective, le groupe doit conserver sa base arrière en Syrie.

    Par ailleurs, il est fort probable que les Américains aient eu connaissance du plan russo-iranien pour reprendre la totalité de Deir ez-Zor. Or une reconquête de cette zone par les alliés du régime signifierait la réouverture de l’axe stratégique Téhéran-Bagdad-Damas et donc le rétablissement d’une continuité territoriale et d’une profondeur stratégique ; ce que Washington entend à tout prix éviter.
    « Les développements de ces derniers jours risquent de compromettre sérieusement l’accord fragile et difficilement accepté par les Américains en raison, selon des sources proches des négociateurs, de l’opposition du Pentagone à cette trêve. Ces évolutions en Syrie mettent en lumière le fait que la guerre contre le terrorisme n’incarne pas la dimension principale de ce conflit. Les bombardements des Israéliens contre les positions de l’armée syrienne au Sud pour, selon certains observateurs, faciliter l’offensive des combattants du Front Fateh al-Cham (ex-Nosra) et, à quelques jours d’intervalle, les raids aériens de la coalition à Deir ez-Zor, tendent à confirmer l’hypothèse que la priorité est à présent l’affaiblissement durable du régime syrien. »



  • njama njama 30 septembre 2016 17:47

    @ Oscar Fortin

    complotisme de la coalition ou non ? la coalition, c’est tout le monde et ce n’est personne !

    Damas : La destruction des deux ponts à l’Euphrate par la Coalition internationale démontre sa ligne se basant sur le bombardement des infrastructures en Syrie

    Jeudi 29 septembre 2016

    Damas/ Le ministère des AE et des Expatriés a affirmé que la destruction de deux ponts à l’Euphrate par la Coalition internationale confirme sa ligne se basant sur le bombardement et la destruction des infrastructures et des établissements économiques et sociaux en Syrie, soulignant que le seul bénéficiaire des attaques de la Coalition est les réseaux terroristes.

    Dans deux messages adressés au Secrétaire général des Nations unies et au président du Conseil de sécurité sur la destruction de deux ponts à l’Euphrate par la Coalition internationale, que conduisent les Etats-Unis, le ministère a fait noter : « Dans le cadre de la poursuite de la prise pour cible, par la Coalition internationale que conduisent les Etats-Unis, de la République arabe syrienne et des infrastructures sous prétexte de la « guerre contre le réseau terroriste de Daech », les forces aériennes de cette Coalition avaient mené des raids sur les deux ponts principaux à l’Euphrate dans la banlieue de Deir Ezzor et détruit les deux ponts d’al-Achara et d’al-Mayadine, liant les deux bords de l’Euphrate dans la banlieue est de la ville, afin de séparer les différentes zones aux deux bords de l’Euphrate dans la banlieue de Deir Ezzor.

    Et le ministère de poursuivre : « La destruction délibérée des deux ponts et l’agression américaine flagrante, survenue à Deir Ezzor le 17/9/2016 et qui a fait des dizaines de martyrs et de blessés parmi les éléments de l’armée arabe syrienne, démontrent la ligne de cette Coalition qui se base sur le bombardement et la destruction des infrastructures et des établissements économiques et sociaux en Syrie ».

    Le ministère a indiqué que le gouvernement de la République arabe syrienne réaffirme l’illégalité des opérations de la soi-disant « Coalition internationale » qui avait été créée hors du cadre de la légalité internationale, d’une manière se contredisant avec les principes et les objectifs de la charte des Nations unies et sans la coordination préalable et la coopération complète avec le gouvernement de la République arabe syrienne.

    « Alors que la République arabe syrienne réclame de condamner ces actes criminels et agressifs, elle affirme que le seul bénéficiaire des attaques de la Coalition internationale est les réseaux terroristes extrémistes, notamment “Daech” et le “Front Nosra” qui œuvrent pour semer le chaos et la destruction partout en Syrie », a dit le ministère, qui a ajouté que les développements avaient confirmé le non sérieux des Etats-Unis et de leurs aillés dans la lutte contre les terroristes.

    Et le ministère de conclure : « Le gouvernement de la République arabe syrienne réclame au CS de condamner cette agression, d’obliger les pays membres de la Coalition internationale à mettre fin à la destruction délibérée des infrastructures en Syrie et de respecter le droit international et les résolutions onusiennes relatives à la lutte antiterroriste.

    R.F. / A. Chatta

    http://sana.sy/fr/?p=70983


  • ENZOLIGARK 1er octobre 2016 05:14

    [ le titre ] ... $antander previent qu ’ elle sera moins rentable a cause du Brexit et des taux ( latribune . fr du 30/9/16 ) ... , ... AhAhAhAhAh ... . C’ est bOOOO  ! . ... TANT QUE PARLE L ’ ECONOMIE ... . ... АФФ ИСС ...


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er octobre 2016 10:30

    La Russie en a ras la casquette des USA qui ne tiennent jamais leurs promesses !
    "La rigolade est finie... A Moscou, on n’est plus amusé par les rodomontades et les pitreries cyclothymiques des Américains, éternels vendeurs d’esbroufe promettant tout et son contraire.

    Un beau petit paquet de Sukhois vient de revenir en Syrie  : Su-24 et Su-25 + un escadron des modernes Su-34 (au cas où tonton Sam aurait une mauvaise inspiration derrière la tête...) Le Kremlin est sérieux et ne se laissera plus divertir par les simagrées de Washington. Les djihadistes, eux, en ont la barbe qui tremble.

    Par ailleurs, le ton se fait plus dur. Lavrov accuse ouvertement les Etats-Unis de protéger Al Qaeda en Syrie. C’est une évidence, et depuis longtemps, mais le fait qu’il le dise publiquement et que cela soit repris par la BBC n’est pas inintéressant. Le MAE russe déclare par ailleurs qu’il n’y aura jamais aucune négociation avec Daech ou Al Nosra, même s’ils tombent la veste les armes. Leur choix : mourir ou mourir." (..)


  • lloreen 1er octobre 2016 17:49

    Le problème de la Syrie c’ est que sa banque n’ appartient pas encore aux Rothschild, comme 99% des banques occidentales...
    Si le « vilain Bachar qui massacre sa population » ne veut pas laisser sa place aux amis des Rothschild pour s’ occuper des finances, les « gentils démocrates » financés par Rothschild & consorts se fâchent en envoient leurs mercenaires (Otan) nettoyer la place.

    L’ Irak, la Libye, le Kosovo et les autres peuvent en parler... eux qui ont eu le« grand plaisir » de se voir offrir la démocrassie en même temps que « la paix » en cadeau de la part du prix nobel de la paix américain..


  • lloreen 1er octobre 2016 18:06

    La famille Rothschild détiendrait 500.000 milliards . C ’ est elle qui finance les 1 % qui dirigent le monde.
    https://www.youtube.com/watch?v=gxVONyqXMJg

    Les banques suivantes appartiennent toutes aux Rothschild.

    Afghanistan : Bank of Afghanistan
    Albanie : Banque d’Albanie
    Algérie : Banque d’Algérie
    Argentine : Banque centrale d’Argentine
    Arménie : Banque centrale d’Arménie
    Aruba : Banque centrale d’Aruba
    Australie : Reserve Bank of Australia
    Autriche : Banque nationale d’Autriche
    Azerbaïdjan : Banque centrale de la République d’Azerbaïdjan
    Bahamas : Banque centrale des Bahamas=s
    Bahreïn : Banque centrale de Bahreïn
    Bangladesh : la Banque du Bangladesh
    Barbade : Banque centrale de la Barbade
    Bélarus : Banque Nationale de la République du Bélarus
    Belgique : Banque Nationale de Belgique
    Belize : Banque centrale du Belize
    Bénin : Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO)
    Bermudes : Bermuda Monetary Authority
    Bhoutan : Autorité monétaire royale du Bhoutan
    Bolivie : Banque centrale de Bolivie
    Bosnie : Banque centrale de Bosnie-Herzégovine
    Botswana : Banque du Botswana
    Brésil : Banque centrale du Brésil
    Bulgarie : Banque nationale de Bulgarie
    Burkina Faso : Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO)
    Burundi : la Banque de la République du Burundi
    Cambodge : Banque Nationale du Cambodge
    Entré Roon : Banque des Etats d’Afrique centrale
    Canada : La Banque du Canada – Banque du Canada
    Îles Caïmans : Autorité monétaire des îles Caïmans
    République centrafricaine : la Banque des Etats d’Afrique centrale
    Tchad : la Banque des Etats d’Afrique centrale
    Chili : Banque centrale du Chili
    La Banque populaire de Chine : Chine
    Colombie : Banque de la République
    Comores : Banque centrale des Comores
    Congo : la Banque des Etats d’Afrique centrale
    Costa Rica : Banque centrale du Costa Rica
    Côte d’Ivoire : Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO)
    Croatie : Banque nationale de Croatie
    Cuba : Banque centrale de Cuba
    Chypre : Banque centrale de Chypre
    République tchèque : Banque nationale tchèque
    Danemark : Banque nationale du Danemark
    République Dominicaine : Banque centrale de la République dominicaine
    région des Caraïbes orientales : Eastern Caribbean Central Bank
    Equateur : Banque centrale de l’Equateur
    Egypte : Banque centrale d’Égypte
    El Salvador : Banque centrale de réserve d’El Salvador
    Guinée équatoriale : la Banque des Etats d’Afrique centrale
    Estonie : Banque d’Estonie
    Ethiopie : National Bank of Ethiopia
    Union européenne : Banque centrale européenne
    Fidji : Reserve Bank of Fiji
    Finlande : Banque de Finlande
    France : Banque de France
    Gabon : la Banque des Etats d’Afrique centrale
    Gambie : Banque centrale de la Gambie
    Géorgie : Banque nationale de Géorgie
    Allemagne : Deutsche Bundesbank
    Ghana : Banque du Ghana
    Grèce : Banque de Grèce
    Guatemala : Banque du Guatemala
    Guinée Bissau : Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO)
    Guyana : Banque du Guyana
    Haïti : la Banque centrale d’Haïti
    Honduras : Banque centrale du Honduras
    Hong Kong : Autorité monétaire de Hong Kong
    Hongrie : Magyar Nemzeti Bank
    Islande : Banque centrale d’Islande
    Inde : Reserve Bank of India
    Indonésie : Banque d’Indonésie
    Iran : La Banque centrale de la République islamique d’Iran
    Irak : Banque centrale d’Iraq
    Irlande : Banque centrale et la Financial Services Authority of Ireland
    Israël : Banque d’Israël
    Italie : Banque d’Italie
    Jamaïque : Bank of Jamaica
    Japon : Banque du Japon
    Jordanie : Banque centrale de Jordanie
    Kazakhstan : Banque Nationale du Kazakhstan
    Kenya : la Banque centrale du Kenya
    Corée : Banque de Corée
    Koweït : Banque centrale du Koweït
    Kirghizistan : Banque nationale de la République kirghize
    Lettonie : Banque de Lettonie
    Liban : Banque centrale du Liban
    Lesotho : Banque centrale du Lesotho
    Libye : Banque centrale de Libye (Leur plus récent de la conquête)
    Uruguay : Banque centrale de l’Uruguay
    Lituanie : Banque de Lituanie
    Luxembourg : Banque centrale du Luxembourg
    Macao : Autorité monétaire de Macao
    Macédoine : Banque Nationale de la République de Macédoine
    Madagascar : Banque Centrale de Madagascar
    Malawi : Reserve Bank of Malawi
    Malaisie : Banque centrale de Malaisie
    Mali : Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO)
    Malte : Banque centrale de Malte
    Ile Maurice : Banque de Maurice
    Mexique : Banque du Mexique
    Moldavie : Banque nationale de Moldavie
    Mongolie : Banque de Mongolie
    Monténégro : Banque centrale du Monténégro
    Maroc : la Banque du Maroc
    Mozambique : Banque du Mozambique
    Namibie : Banque de Namibie
    Népal : Banque centrale du Népal
    Pays-Bas : Pays-Bas Banque
    Antilles néerlandaises : Banque des Antilles néerlandaises
    Nouvelle-Zélande : Reserve Bank of New Zealand
    Nicaragua : Banque centrale du Nicaragua
    Niger : Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO)
    Nigeria : Banque centrale du Nigeria
    Norvège : Banque centrale de Norvège
    Oman : Banque centrale d’Oman
    Pakistan : State Bank of Pakistan
    Papouasie-Nouvelle-Guinée : Banque de Papouasie-Nouvelle-Guinée
    Paraguay : Banque centrale du Paraguay
    Pérou : Banque centrale de réserve du Pérou
    Philip Pines : Bangko Sentral ng Pilipinas
    Pologne : Banque nationale de Pologne
    Portugal : Banque du Portugal
    Qatar : Banque centrale du Qatar
    Roumanie : Banque Nationale de Roumanie
    Rwanda : Banque Nationale du Rwanda
    San Marino : Banque centrale de la République de Saint-Marin
    Samoa : Banque centrale de Samoa
    Arabie Saoudite : Agence monétaire d’Arabie Saoudite
    Sénégal : Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO)
    Serbie : Banque nationale de Serbie
    Seychelles : Banque Centrale des Seychelles
    Sierra Leone : la Banque de Sierra Leone
    Singapour : Autorité monétaire de Singapour
    Slovaquie : Banque nationale de Slovaquie
    Slovénie : Banque de Slovénie
    Iles Salomon : Banque centrale des Îles Salomon
    Afrique du Sud : South African Reserve Bank
    Espagne : Banque d’Espagne
    Sri Lanka : Banque centrale du Sri Lanka
    Soudan : Banque du Soudan
    Surinam : Banque centrale du Suriname
    Swaziland : La Banque centrale du Swaziland
    Suède : Sveriges Riksbank
    Suisse : Banque nationale suisse
    Tadjikistan : Banque nationale du Tadjikistan
    Tanzanie : Banque de Tanzanie
    Thaïlande : Banque de Thaïlande
    Togo : Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO)
    Tonga : National Reserve Bank de Tonga
    Trinité-et-Tobago : Banque centrale de Trinité-et-Tobago
    Tunisie : Banque Centrale de Tunisie
    Turquie : Banque centrale de la République de Turquie
    Ouganda : Banque de l’Ouganda
    Ukraine : Banque nationale d’Ukraine
    Emirats Arabes Unis : Banque centrale des Emirats Arabes Unis
    Royaume-Uni : Bank of England
    États-Unis : la Réserve fédérale, la Federal Reserve Bank de New York
    Vanuatu : Reserve Bank of Vanuatu
    Venezuela : Banque centrale du Venezuela
    Vietnam : La Banque d’État du Vietnam
    Yémen : Banque centrale du Yémen
    Zambie : Banque de Zambie
    Zimbabwe : Reserve Bank of Zimbabwe

    Source :http://khayel.over-blog.com/2016/09/la-famille-rothschild-detiendraient-au-moins-500-000-milliards-de-dollars.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_facebook&utm_campaign=_ob_sharebar


  • Pyrathome Pyrathome 2 octobre 2016 21:37
    Qui sont les véritables complotistes ?

    .
    Facile !!
    Le boomerang est en train de leur revenir dans la gueule..........
    .

    http://www.rts.ch/info/sciences-tech/reperages-web/8059921-le-pentagone-a-paye-des-millions-pour-produire-de-fausses-videos-djihadistes.html


Réagir