jeudi 15 septembre 2011 - par R-sistons

Racket planétaire des peuples

local/cache-vignettes/L299xH387/assiette-au-be6e-688bf.jpg

http://www.librairiemonet.com/blogue/wp-content/uploads/assiette-au-beurre-capitalisme.jpg

 

Racket planétaire des peuples

L'analyse d'eva R-sistons


Les Elus qui ne nous représentent pas, mais seulement les banksters, ne peuvent rien faire pour nous, évidemment. Ils veulent à tous prix sauver l'euro - car si l'Europe de l'euro s'effondre, c'est le tremplin, une première étape vers le Nouvel Ordre Mondial, qui saute. Et tant pis pour les conséquences pour les peuples, sacrifiés aux folies des banksters, sacrifiés pour permettre à une toute petite minorité - et à leurs laquais au Pouvoir comme dans les Médias ou dans les Industries de mort - de racketter toujours plus la planète. Car c'est de cela qu'il s'agit, n'hésitons pas à le dire : Un Racket sur l'ensemble des ressources et des biens des populations du monde entier. Tandis que les banksters détournent à leur profit les biens, le patrimoine (édifices, terres, entreprises publiques, îles grecques, monuments etc...) des pays désormais privés de leur souveraineté, la Mafia des plus nantis, véritables terroristes de la planète, s'empare de l'ensemble des terres au détriment des autochtones (subsistance, ressources du sous-sol...), soit en achetant à vil prix, soit en pillant comme en Libye, en Irak, en Côte d'Ivoire, après avoir au préalable bombardé les peuples offerts en sacrifice vivant pour qu'une minorité accapare toujours plus ressources, biens, argent (or).

 

Sur Arte, aux Infos, à l'instant, on annonce que la Grèce envisage de supprimer TOUS ses services publics ! Au bénéfice de qui, à votre avis ? 

Les Médias parlent de "crise", mais jamais il ne leur vient à l'esprit de dire, clairement, honnêtement, que personne ne pourra rembourser ses dettes, que la spirale de l'endettement est sans fin, que les peuples sont complètement sacrifiés aux appétits d'une oligarchie d'une avidité pathologique, alors qu'ils ne sont pas responsables de la crise (exactement comme les Palestiniens sont sacrifiés pour un holocauste qu'ils n'ont pas commis, eux, mais les Européens), et surtout, que ce qui est en cause, c'est un Système fou, toléré et même accentué par des Elus qui trahissent leur mandat électoral : Celui du Capitalisme financier - disons-le, celui du Capitalisme !

Faut-il rappeler une remarque de simple bon sens ? Dans le mot Capitalisme, il y a "Capital", et Capital, c'est le contraire du Travail ! Le Travail, les travailleurs sont sacrifiés à la boulimie spéculative de ceux qui ramassent les fruits de leurs mises simplement en cliquant sur leur souris, spéculations qui elles-mêmes corrompent tout, même les biens vitaux de l'humanité, car on spécule sur chaque aspect de l'existence, même sur les pays les plus faibles (la France est potentiellement ciblée, eh oui !), même sur les denrées alimentaires dont les prix explosent, au détriment des populations de plus en plus privées d'emplois, de terres, de ressources... Je rappelle en effet que l'Occident, le Nord, a imposé au Sud la monoculture, au profit des multinationales de l'agro-alimentaire, au détriment de l'auto-suffisance locale - et de la santé des consommateurs, à terme.

On cherche à "rassurer les Marchés", jamais les peuples ! Quel symbole ! Et on a détruit tous les organes de régulation ! C'est du SUICIDE !

 

local/cache-vignettes/L550xH680/3985401898pn54ee-79020.png

http://mouvement-citoyen.hautetfort.com/media/00/00/3985401898.png

 

En somme, afin d'enrichir les plus nantis, ce qui suppose la ruine des peuples (en opérant un transfert des poches des citoyens aux coffre-forts de l'Elite mafieuse, car pour payer les dettes reposant sur le vent du papier-monnaie, il faut sacrifier emplois, services publics, protections sociales, patrimoine etc... et souveraineté nationale, au moment même où le prix des denrées de base flambe et où les emplois traditionnels sont supprimés dans l'agriculture, l'industrie, la fonction publique, le petit commerce...), tout est fait pour s'emparer des richesses de la planète, tout contrôler, et au final, faire accepter, comme dit Sarkozy, "de gré ou de force", le Nouvel Ordre Mondial assassin, totalitaire, esclavagiste, génocidaire.

Système fou, Elite mafieuse, Elus et Médias corrompus, notre monde va à la dérive. § Et pour colmater les brèches, au lieu de changer de Système, les politiques qui essaient de reprendre la main sur le Marché, osent parler de nationalisations et de mutualisation des risques ! Des nationalisations, pourquoi ? Pour que les pertes pèsent sur les citoyens, donc sur nous tous pourtant exsangues, tandis que les profits sont toujours privatisés. Et la mutualisation des dettes, au niveau européen (en imposant la Règle d'Or asphyxiant les peuples), afin qu'elle pèse elle aussi sur les SEULS citoyens. Une injustice de plus ! Et les Zélus laissent faire ? Pratiquement tous vendus, corrompus ! Droite et Gauche confondues... assumant pratiquement les mêmes politiques (et ne parlons pas de l'Extrême-Droite, anti-sociale et xénophobe, impuissante).

Qu'attendent les peuples du monde entier, tous unis, au même moment - grâce à Internet - pour bloquer la machine infernale enclenchée par la pègre capitaliste et ses laquais ?


Eva R-sistons

http://r-sistons.over-blog.com/article-la-dette-explose-l-ue-explose-le-systeme-capitaliste-explose-jusqu-ou-84292529.html

 

§ A titre d'information, voyez la corruption de l'Occupant de l'Elysée - ce qu'il déclare au Fisc, ce qu'il possède réellement, et ce qu'il paie comme impôts (rien !), c'est ici :

Sarkozy : Son patrimoine réel (sous-évalué), ses revenus, et pas d'impôts !

 

local/cache-vignettes/L640xH344/parlon12jpg-c206-7d0c8.jpg

http://i20.servimg.com/u/f20/16/40/97/87/parlon12.jpg

.

local/cache-vignettes/L211xH302/marcher-dans20cd-92ff7.jpg.

http://a6.idata.over-blog.com/0/44/43/00/mes-peintures-au-salon-de-lyon-et-sud—est/marcher-dans-l—eau-145x102.jpg

 

Droits des riches et devoirs des pauvres :

ON parle d'imposer une journée de travail par semaine

(tout bénéfice pour le MEDEF)

pour les bénéficiaires du RSA,

"droits... et devoirs", évidemment.

Mais Sarkozy remplit ses devoirs,

LUI, quand il ne paie pas d'impôts ?

Il y a des scandales qu'il ne faut pas étouffer...

au moment où les inégalités explosent !

Eva R-sistons



17 réactions


  • Kalki Kalki 15 septembre 2011 11:09

    IL N’Y A PLUS DE TRAVAIL - PLUS PERSONNE NE TRAVAIL : VOUS NE TRAVAILLEZ PAS, VOUS N’ALLEZ PAS TRAVAILLER

    SUR CETTE PAGE VOUS TROUVEREZ COMMENT REMPLACER TOUS LES TRAVAILS : TOUS SANS EXCEPTIONS AUCUNES  ! C’EST BON POUR LA CROISSANCE !

    ON VA VOUS SOULAGER DE VOTRE TRAVAIL ! SI VOUS MOURREZ C’EST TANT MIEUX : UNE BOUCHE INUTILE EN MOINS A NOURRIR : C’EST BON POUR LA CROISSANCE !

    C’EST MEME CONTRAIRE A LA CROISSANCE DE FAIRE TRAVAILLER DES HUMAINS : UNE MACHINE CONSOMME MOINS D’ÉNERGIE ET EST PLUS EFFICACE ET TRAVAILLE 24 H sur 24 DANS TOUS LES SECTEURS DE L’ÉCONOMIE : TOUS SANS EXCEPTIONS : ET LA CONCURRENCE CHINOISE S’Y MET

    LE TRAVAIL HUMAIN EST CONTRAIRE A LA CROISSANCE : SEUL DES VIEUX SINGES ENCAQUER DANS LEURS ANCIENS DOGMES ÉCONOMIQUES CROIENT ENCORE AU TRAVAIL ! OU FONT SEMBLANT DE PRÔNER LE TRAVAIL !

    VOUS N’AVEZ JAMAIS TRAVAILLE DE VOTRE VIE, VOUS N’ALLEZ PAS TRAVAILLER A L’AVENIR : ET ÇA ARRIVERA SUREMENT BRUSQUEMENT, EN TOUT CAS VOUS N’AVEZ PAS TRAVAILLE EN FRANCE : AU VUE DES POLITIQUES DEPUIS 50 ANS ON PEUT DIRE QU’AUCUN ÊTRE HUMAIN NE PENSE : VOUS NE PENSEZ PAS, VOUS VOUS TROMPEZ ! PLUS DE FUITE EN AVANT PLUS DE COMPROMIS, NOIR OU BLANC !

     » LES GENS NE VEULENT PAS DE TRAVAIL , ILS VEULENT DE QUOI MANGER  ! DE QUOI VIVRE ! » COLUCHE

    • LES GENS NE VEULENT PAS DE TRAVAIL , SURTOUT QUAND IL Y EN A PAS !

  • devphil30 devphil30 15 septembre 2011 11:16

    On est jamais mieux servi que par soi même , c’est pour ça que le nain voulait s’asseoir sur le trône présidentiel.


    Philippe 

  • Aldous Aldous 15 septembre 2011 11:21

    Merci pour cet article.

    Les médias déguisent le coup d’état planétaire du NOM en crise financière.

    Il suffit d’ecouter Barosso expliquer hier que la Grèce, pour s’en sortir, n’a qu’une seule voie possible : d’avantage d’intégration européenne ; pour comprendre que le but est juste d’arracher ce qui leur reste de souveraineté aux peuples.


  • R-sistons R-sistons 15 septembre 2011 11:36

    Bonjour

    (com 1) savoureux - évidemment, c’est du Coluche !

     » LES GENS NE VEULENT PAS DE TRAVAIL , ILS VEULENT DE QUOI MANGER ! DE QUOI VIVRE ! » COLUCHE

    • LES GENS NE VEULENT PAS DE TRAVAIL , SURTOUT QUAND IL Y EN A PAS !
    Oui (com 2) NS est bien placé pour se servir

    (com 3) :

    « Les médias déguisent le coup d’état planétaire du NOM en crise financière. »

    C’est exactement ça, bravo pour cette phrase qui résume tout !

    cordialement à tous, eva


  • le moine du côté obscur 15 septembre 2011 12:14

    Et oui tristement il y a longtemps que j’ai compris que le but de ces fous qui rêvent de diriger le monde à leur convenance est de privatiser le monde. Ils sabotent les états en utilisant leurs pantins et après on privatise. Mais est-ce étonnant puisqu’ils ont réussi à transformer des démocraties en ploutocraties, le fait qu’en France comme aux USA seuls les candidats pouvant réunir des fonds monstrueux aient la chance d’être élu aurait du inquiéter les peuples. Le cas de la Grèce est aussi on pourrait le dire, un cas d’école. Mais d’autres pays suivront, tristement. Le cas de mon pays la Côte d’Ivoire est un autre triste exemple et notre « président » est en train d’endetter à fond ce pays sous prétexte qu’il faut reconstruire ce que lui et ses sbires ont aidé à détruire. Les gens commencent à se demander où tout cela va nous mener. Je les avais pourtant prévenus que favoriser des abominations comme la corruption, la quête d’argent facile c’était faire le jeu du « diable » ! Mais dans mon pays tous ces jeunes et moins jeunes fascinés par les « merveilles technologiques » de l’occident, par la « dolce vita » se sont laissés séduire par des pratiques peu recommandables visant à l’enrichissement rapide et faisant le jeu des banksters et autres abominables êtres à l’avidité sans nom. Des êtres méprisables qui ne prospèrent que grâce à la naïveté ou la lâcheté des humains. Si certains dorment encore c’est à en désespérer de la race humaine. Enfin tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir, dit-on..... 


    • R-sistons R-sistons 15 septembre 2011 12:33

      Formidable analyse de notre ami de Côte d’Ivoire ! Et ce mot qui fait mouche : Privatiser le monde...

      http://www.bankster.tv/ressource.htm


      «  Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis  »

       

      Thomas Jefferson (3ième président des Etats Unis,1802)


  • ELCHETORIX 15 septembre 2011 12:47

    Bonjour , excellent article Eva , oui , on doit résister et mieux punir ces escrocs malades de pouvoir et de biens qui veulent tout pour eux !
    La révolte est inévitable sans se tromper d’adversaires , pour cela , nous devrons juger et punir ces maffieux et criminels contre l’humanité et pour commencer cet imposteur du palais de l’Elysée et ses sbires à sa botte !
    Toute cette clique devra rembourser à la population spoliée tout ce qu’ils ont volé pendant des décennies .
    RA .


  • Nanar M Nanar M 15 septembre 2011 12:59

    Mais qu’est-ce qui dit le kaki, j’y comprends rien.


    • Nanar M Nanar M 15 septembre 2011 13:00

      Je voulais répondre à kaki le mec qui fait toujours le même commentaire à propos du travail


  • Bulgroz 15 septembre 2011 14:32

    On en a marre de ces logorrhées sur les peuples.

    C’est quoi le peuple ?

    Des agriculteurs, des artisans, des petits fonctionnaires s’abritant derrière leur statut, des professions libérales, des ouvriers de chantiers, des policiers, des bénéficiaires de minima sociaux, des syndicalistes irresponsables qui se foutent des autres, des immigrés clandestins, des Somaliens ou des Syriens, ou tout simplement vous peut être ?

    A qui s’adressent vos discours exactement ?

    Vous comptez fédérer qui ?

    Ces coups de gueule au nom des peuples vous donnent peut être l’impression d’exister, mais ils sont complètement contre productifs.

    et parfaitement inutiles.

    C’est vous qui voyez.


    • Unjean 15 septembre 2011 17:25

      Et c’est qui « ON » ?

      et comment existez vous vous sinon ?

      laissez moi vous dire que de tous les sbires de l’ordre qui traine sur AGO, vous êtes le plus mauvais de tous.


  • R-sistons R-sistons 15 septembre 2011 14:41

    @ Bulgroz

    Je n’ai pas besoin d’un coup de gueule pour exister (longue biographie sur Wikipedia par ex), mais j’ai envie de dénoncer ce Capitalisme financier assassin et d’appeler les « peuples » à dire non à ce Système qui dévaste la planète pour le seul bénéfice de quelques-uns !

    L’union (de tous) fait la force. Nous avons le nombre pour nous ! La dispersion ne mène à rien...C’est mon opinion, on n’est pas obligé de la suivre, mais j’ai le droit de l’exprimer. eva


  • Bulgroz 15 septembre 2011 19:43

    Moi, J’aime apprendre des choses nouvelles, je n’ai toujours pas compris.

    Le peuple, c’est qui, c’est quoi ? Combien sont ils ?

    La constitution Française parle du peuple Français sans dire comment il est composé (ceux qui sont Français, c’est vague et pas assez restrictif). Mais qui compose ce peuple ?

    Cela inclut et exclut qui ?

    Bon, apparemment, selon le démocrate Unjean (voir plus haut) , je n’en fais pas partie car je suis un sbire, mais qui encore ? Mon épouse, mes parents, mes amis, mes collègues de travail  ? Comment se reconnaitre ?

    Apparemment aussi, vous, vous êtes le peuple et vos parlez en son nom et vous l’appelez à dire non. Mais qui vous a fait peuple ?

    Edifiez moi. Je veux, moi aussi, faire partie du peuple.


  • titi 16 septembre 2011 00:45

    « que la spirale de l’endettement est sans fin, que les peuples sont complètement sacrifiés aux appétits d’une oligarchie d’une avidité pathologique »

    turlututu

    Vous exonérez complétement les responsables de l’endettement : les politiques, et les électeurs qui ont élus des gens pour mener des politiques clientélistes.


  • PtitLudo PtitLudo 16 septembre 2011 11:04

    Merci pour l’article, je ne suis cependant pas tout à fait d’accord concernant la nationalisation, qui n’est pas un « sauvetage » des banques comme cela a été pratiqué en 2008.

    En fait 2 etapes, séparer les banques de dépôts et les banques d’investissement, puis nationaliser les banques de dépôts.

    Que les banques d’investissement continue à jouer à leur casino mondial c’est leur problème, et on ne viendra plus à leur secours.


  • BOBW BOBW 25 septembre 2011 11:36

    Bravo et Merci EVA de secouer « le cocotier » et aussi la torpeur d’une partie du « peuple de notre pays » que ,des prédateurs -hypnotiseurs-mafiosis, ont plongé en hibernation à l’aide des journalistes et des médias prosternés !...


Réagir