mardi 14 juin 2016 - par Serge ULESKI

Renaud Camus candidat en 2017 pour porter sa théorie du « grand remplacement »

 Nul doute, l'annonce de la candidature de Renaud Camus créera quelques frictions dans la galaxie Front National d'autant plus que Renaud Camus est adhérent du SIEL, un petit parti de droite identitaire satellite du FN, une des composantes principales du Rassemblement Bleu Marine (RBM). Son président Karim Ouchikh (?) commente la candidature de Camus comme suit : « Camus cherche à faire comprendre au FN que le phénomène du changement de peuple est un sujet essentiel. Et nous partageons cette conviction. Mais il a comme nous conscience que Marine Le Pen reste la seule candidate crédible et il se retirera. Il s'agit d'une stratégie d'influence pour pondérer la ligne majoritaire du FN ».

_____________ 

 Immigration incontrôlée, abolition des frontières, espace Schengen, « On n’est jamais assez protégé chez soi ! », la théorie selon laquelle un processus de substitution de la population française serait en cours sur le territoire - comprenez : les Musulmans seraient appelés au fil des ans à remplacer le Français de souche européenne -, a son théoricien et porte-drapeau, barbu de surcroît, et ses adeptes rasés de près : aucune nuance, aucun compromis possible, tout ce bon monde refuse l’idée d’une nécessité migratoire même contrôlée et choisie ; non contents de rejeter l’argument démographique, études à l’appui, ils font aussi superbement l’impasse sur cette vérité-ci : il y a fort à parier qu’aucun d’entre eux ne serait disposé à demander à leurs enfants d’oublier les études supérieures pour mieux s’empresser d’embrasser d’une étreinte amoureuse et d’un pas alerte et volontariste, les carrières suivantes : conduire des bus, ramasser les poubelles, récurer les toilettes des touristes des hôtels parisiens, fournir de la main d’œuvre aux réseaux de prostitution, « toiletter » les pensionnaires dépendants de nos maisons de retraite et de nos hôpitaux, balayer les rues, occuper un emploi de nounou chez la petite et grande bourgeoisie de nos centres villes, et enfin : manœuvres dans le bâtiment et les travaux publics en été comme en hiver.

Que l’on se rassure : la question n’est pas de savoir si ces emplois sont dégradants mais bien plutôt, si… encore une fois, ces identitaires adeptes de la lutte contre le « grand remplacement » à venir, seront disposés à sacrifier leurs propres enfants en leur refusant des études supérieures avant d’exiger d’eux qu’ils se portent candidats à tous ces emplois, aujourd’hui majoritairement occupés par une population immigrée même si ces identitaires ont la fâcheuse habitude d’oublier de mettre au monde ces fameux chérubins tant prisés, de souche européenne incontestable, car ces identitaires sont plus souvent qu’à leur tour, célibataires et sans enfants – voyez Renaud Camus : 70 ans et sans descendance.

         Aussi, ne cherchez pas plus loin… avec cette lutte contre le "Grand remplacement", il s’agit bel et bien d’une anxiété compensatrice à l’origine de laquelle on trouvera la bonne vieille culpabilité de celui qui n’est pas à la hauteur de ses convictions : il pense une chose ; il en vit une autre faute de courage, de détermination et de cohérence, à charge pour les sans-grades, les petits, les humbles, les trimeurs... de porter le fardeau d'une conviction vécue par procuration par ces mêmes identitaires alors que toute conviction appelle pourtant quelques sacrifices : et quand on sait que rien de grand ne peut être accompli sans renoncements, il semblerait que ces identitaires tiennent plus à leur confort personnel qu'au confort d'une Nation dont ils nous rebattent pourtant les oreilles et dont l'évocation peut être aussi, comme pour le patriotisme, le refuge des crapules.

Une fois encore, force est de constater qu’au fond, tout au fond, là où tout nous est révélé sur et à soi-même, tout n’est que compensation et diversion : le « Faites ce que je dis mais pas ce que je fais ! » de tous ces identitaires, nous promet une société d’un autoritarisme dans lequel les anciens-nouveaux « gueux », en partie... pas très catholiques eux non plus - on peut en être sûrs ! -, auront été désignés pour occuper les emplois laissés vacants, une fois que... on ne sait quels immigrés auront été raccompagnés jusqu'à... on ne sait quelle frontière ; ce que les identitaires nomment "la remigration".

C'est la bonne vieille politique de la schlague (1). Faut dire qu'avec ces gens-là, l'Allemagne n'est jamais très loin !

Après les immigrés, les européens récalcitrants donc face à des emplois dont tous avaient oublié l'impérieuse nécessité... dans des entreprises sans syndicats de salariés dignes de ce nom pour bien faire (comme quoi, ces identitaires pensent à tout ! Anti-immigré, anti-syndicaliste...), puis, plus tard, sans aucun doute, les camps car l'Histoire repasse toujours le même plat : le poison d'une vision d'un monde propre sur lui mais tellement dégueulasse à l'intérieur car si l'enfer est pavé de bonnes intentions, cet enfer porte plus souvent encore la marque d'une hargne dévastatrice, tous crocs dehors, là où tout doit pourrir et mourir ; n'oublions jamais que les projets les plus bêtes et les plus fous finissent tous à la porte d'entrée d'un bunker : bidon d'essence et allumettes car rien ne doit demeurer ; et sûrement pas la honte.

En attendant, les sans-formations, les sans-diplômes ou les mal-diplômés et les chômeurs ont du souci à se faire : la nouvelle société numérique avec ses emplois tout aussi numérisés, propres et ludiques... faudra pas compter dessus  : "Désolés folks !"

Il y a des politiques de "plein emploi" qui glacent.

 Et c’est alors que le lycée Henri IV ne désemplira pas ; la bourgeoisie, identitaire ou pas, pleinement ou mesurément, n’aura pas à s’inquiéter car elle n’aura pas à sacrifier aucun de ses fils et filles ; les classes populaires veillent au grain contraintes et forcées en assumant le principe d’une réalité têtue qui peut en laisser plus d’un sans illusion.

Comme quoi, plus ça change, plus… 

 

1 - Peine disciplinaire dans les armées allemandes et autrichiennes d'autrefois qui consistait en des coups de baguette que l’on donnait à l’homme puni.



99 réactions


  • Ben Schott 14 juin 2016 11:54

     
    Vous avez largement la capacité d’être pigiste à Libé ou à Médiapart, avec l’avantage d’être rémunéré.
     


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 14:39

      @Ben Schott

      Je suis un inconditionnel du bénévolat quand c’est pour la bonne cause. Et puis, rien de grand ne peut être accompli sans sacrifice LOL !


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 15:08

      @Ben Schott

      Quant à Médiapart, on m’a prié voici quelques années d’aller voir ailleurs si ça se fait d’être critique à l’égard de la rédaction du journal auquel on est abonné.
      J’étais parmi les 5000 premiers abonnés à la création de pure-player :

      .
      http://litteratureetecriture.20minutes-blogs.fr/archive/2013/04/12/mediapart-a-cinq-ans-un-abonne-temoigne.html


    • Paul Leleu 14 juin 2016 19:32

      @Serge ULESKI


      d’accord avec vous... y’en a qui ont du mal à comprendre qu’on peut rejeter le modèle identitaire sans être salarié par le « Libé 666 »... Ca les dépasse...

      il me font penser à tous ces mecs qui deviennent va-t-en guerre le jour où ils ont passé l’âge du service militaire... 
      Regardez-les, ces Soral, Dieudonné, Ménard, Collard, Général Piquemal, Delon et je ne sais quoi encore... qui montrent les muscles après avoir fait une carrière derrière un bureau...

      C’est facile d’envoyer les jeunes au casse-pipe... surtout les enfants des autres... mais je me souviens que quand j’ai eu 16-18 ans je me suis mis à flipper un peu de me dire... « j’espère que je serai pas embarqué dans une stupide histoire de guerre »... puis, à 30 ans j’ai soufflé en disant... « bon... là c’est bon, pas de guerre en vue à échelle de ma vie d’active »... et puis après, c’est humain, tu prends de l’âge et tu te dis comme quant tu étais enfant « faut aller leur casser la gueule aux étrangers »... sauf que quand tu avais l’âge 15-30 ans, ben tu faisais bien autre chose... et c’est bien compréhensible...

      Pareil pour la parentalité... facile de demander au « peuple » de faire des enfants contre le « grand remplacement »... mais plus difficile à faire... parce-que ça veut dire faire pleins de sacrifices sur d’autres ambitions... et trimer dans un boulot parfois chiant pour assurer des revenus stables à bobonne et les enfants, et rassurer la belle-famille qui te matte grave...

      Et enfin, il est tout à fait vrai que je vois pas l’intérêt de se battre pour « la France », si c’est pour servir de « chair à canon » et de « chair à patron »... perso j’ai commencé à 20 ans sans études et tout en bas de l’entreprise... ça m’a guéri de beaucoup de visions salonardes bourgeoises... 

      C’est aux propriétaires de la France de défendre leur territoire et leurs patrimoines... allez-y... nous on est pauvres et on n’a rien... et le peu qu’on a, ben je le laisse aux envahisseurs... il faut envoyer les va-t-en guerre en première ligne... 

    • berry 14 juin 2016 20:07

      @Paul Leleu
      Entre être un fou de guerre et se comporter comme une lavette, il y a une marge.
       
      Il est normal de défendre ses intérêts légitimes et de refuser de se laisser envahir.
      C’est ce que fait un pays comme la Russie actuellement ; les russes n’attaquent pas la terre entière comme les américains, mais ils se font respecter.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 21:11

      @berry

      Se préoccuper d’équilibres et adopter le point de vue d’un Renaud Camus, là aussi il y a une marge.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 juin 2016 21:57

      @berry
      La Russie a accueilli 11 millions de réfugiés, c’est le 2 pays d’accueil au monde, derrière les USA. Vous confondez l’accueil des réfugiés, lié à la Convention de 1951 sur le statut des réfugiés, avec lutte contre les causes des vagues migratoires.


      Le FN s’attaque sans cesse aux migrants et à l’ Islam, mais jamais aux guerres d’ingérence qui provoquent ces vagues migratoires. Etonnant, non, de vouloir faire cesser les effets, sans s’attaquer aux causes qui les provoquent ??

      L’ OTAN vous remercie bien pour votre cécité volontaire.
      Ainsi que Hollande, qui espère bien que vos égarements serviront, comme d’habitude, de repoussoir aux électeurs.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 juin 2016 22:52

      @Felgrand
      Et où est le lien entre les guerres et l’immigration ?
       Voici le programme du FN sur l’immigration. Pas un mot sur la responsabilité des USA et sur leurs guerres d’ingérence qui provoquent des vagues migratoires. 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 juin 2016 22:55

      @Serge ULESKI
      Votre point de vue est différent de celui d’un Renaud Camus ? Ou vous pensez aussi que les migrants, c’est très bien pour éviter aux autres de faire les travaux les plus rebutants ? Je n’ai pas bien compris.
      Il n’y a pas de sots métiers, il n’y a que de sottes gens.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 juin 2016 12:13

      @Serge ULESKI
      Vous avez tenu 8 ans, félicitations !
      Je crois qu’il s’agit pour Mediapart d’utiliser une technique de manipulation qui consiste à faire du journalisme d’investigation sur les sujets nationaux, en particulier sur la corruption qui intéresse beaucoup de citoyens. Et une fois mis en confiance, ils espèrent que les lecteurs vont avaler les mantras de la Maison Blanche et du Pentagone....


    • dixneuf 15 juin 2016 18:59

      @Fifi Brind_acier

      LES TRAVAUX REBUTANTS : ce sont les émigrés qui les font en majorité, je pense que tout le monde sera d’accord. Mais ils font des petits, qui eux ne sont pas d’accord. Alors il y a plus de 6 000 000 de chômeurs, et on manque de bras ! 

  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 14 juin 2016 11:55

    La xénophobie, le chauvinisme, le nationalisme et le racisme sont les ingrédients favoris des démagogues de tous temps.

    Et ça marche.
    L’argumentation est simpliste et fait appel à la paresse intellectuelle en proposant des analyses et des solutions qui semblent évidentes, sans imagination.
    Il suffit de s’adresser aux pulsions, aux frustrations et aux craintes de l’auditoire. Le but est de s’attirer personnellement la sympathie, de gagner des soutiens et non pas de proposer des solutions ni des mesures d’intérêt général.
    C’est une recette vieille comme le monde.

    • berry 14 juin 2016 19:49

      @Jeussey de Sourcesûre
      La meilleure mesure d’intérêt général est d’organiser la remigration des immigrés.
      Sauf si vous voulez que Paris ressemble à Lagos, à Alger ou à Calcutta, ce qui est franchement débile si vous êtes français.
       
      Les gagnants de l’immigration sont connus, ce sont les suprémacistes sionistes qui travaillent à la disparition des nations, les islamistes qui espèrent convertir l’Europe et les traitres du PS qui se sont trouvés une nouvelle clientèle électorale.
      Ces gens sont des destructeurs.
      L’Europe a tout à perdre avec l’immigration.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 juin 2016 22:05

      @berry
      Le plus efficace serait que les USA cessent leurs guerres gazières et pétrolifères. Et que l’ UE, au lieu d’engraisser le Sultan Erdogan, donnent les 6 milliards pour la reconstruction de la Syrie et en Irak. La Russie a construit des camps de réfugiés en Syrie, mais pas l’ UE.
      Le mieux pour eux, c’est d’éviter qu’ils quittent leurs pays, et qu’il y ait la paix, non ?


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 juin 2016 12:35

    Quelle foutaise :

    depuis que les collectivités locales doivent embaucher des fonctionnaires, il n’y a plus d’éboueurs sénégalais à Paris, bizarrement ...


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 14 juin 2016 13:00

      @Olivier Perriet

      bonjour Olivier
      vous avez sans doute raison, mais votre commentaire gagnerait en clarté si vous développiez un peu

    • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 14:40

      @Olivier Perriet

      Paris n’est pas la France.


    • Montdragon Montdragon 14 juin 2016 18:03

      @Olivier Perriet
      foutaise d’un retraité qui ne fréquente plus les services publics tendus :
      Pemploi & CAF, régions départements et grandes villes embauchent en cité, c’est visible..il suffit de quitter le déambulateur.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 juin 2016 18:24

      @Jeussey de Sourcesûre

      Développer plus je n’ai pas la connaissance du monde du travail suffisante ;

      Disons que l’évolution du recrutement des éboueurs de Paris prouve que l’argument selon lequel les immigrés feraient le sale boulot que les « locaux » ne veulent pas faire (ce qui soit dit en passant n’est pas très flatteur pour les immigrés) n’est pas une vérité complète :

      lorsque les emplois communaux ont progressivement été réservés à des fonctionnaires à statut, les célèbres éboueurs sénégalais évoqués par Pierre Perret ont mystérieusement disparus, remplacés par des locaux. Comme quoi pour peu que les conditions de salaires...soient correctes, les Français ne rechignent pas forcément pour travailler même dans les secteurs réputés plus durs.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 21:13

      @Olivier Perriet

      J’ai oublié aussi la filière nettoyage : bureaux, cantines...


    • Oceane 15 juin 2016 09:14

      @Olivier Perriet,

      Des personnes d’origine sénégalaise ne seraient-elles pas embauchées lorsqu’elles sont des citoyens français et depuis quand les étrangers ont le statut de fonctionnaire ?

      Au lieu de délirer, commencez donc, tous, adeptes du grand remplacement par descendre massivement dans la rue pour protester contre les gueres de prédation qui ravagent leurs pays et réduisent leurs vies à néant parce que vous avez compris qu’ils se deverseraient chez vous en retour. Allez à la source. Et la source, ce sont les guerres livrées aux non-occidentaux et particulièrement aux Arabes et aux musulmans.

      Vous aimez porter la guerre chez les autres ? Assumez les conséquences, aussi !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 juin 2016 12:57

      @Oceane

      Je vous invite à relire ce que j’ai dit, votre réponse est hors sujet


    • Oceane 15 juin 2016 17:15

      @Olivier Perriet,

      « Depuis que les collectivités locales doivent embaucher des fonctionnaires, il n’y a plus d’eboueurs sénégalais à Paris ». Ces éboueurs sénégalais " étaient donc forcément des Sénégalais et certainement pas des Français. Les fonctionnaires sont forcement des Blancs.

      Par ailleurs, tout Africain n’est pas Sénégalais. Il y aussi les iliens qui ont la même couleur de peau que les Sénégalais. Qui te dis que tu es le seul à habiter Paris, pour savoir qu’il n’y a que des « souchiens » comme éboueurs ?

      A propos du « hors sujet » : il est question dans cet article du délire du « grand remplacement ». Or les causes de l’afflux des réfugiés et des migrants sont les guerres incessantes que l’Europe livre dans les pays d’origine de ceux-ci. Les obsédés de ce fameux « grand remplacement » ne disent jamais rien sur ces causes, lorsqu’ils ne les encouragent pas, convaincus qu’ils sont, de leur droit à « civiliser » les non Blancs.

      Vraiment « hors sujet » ?


  • leypanou 14 juin 2016 13:12

    si ces identitaires ont la fâcheuse habitude d’oublier de mettre au monde ces fameux chérubins tant prisés, de souche européenne incontestable, car ces identitaires sont plus souvent qu’à leur tour, célibataires et sans enfants – voyez Renaud Camus : 70 ans et sans descendance. : quoi, vous auriez préféré qu’il ait 10 enfants ? Vous vous rendez compte ?
    Comme parlait un grand ministre : « tant qu’il y en ait un, çà va, s’il y en a 10, bonjour les dégâts ».


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 14:41

      @leypanou

      Les filles et fils ne sont pas dans l’obligation de ressembler à leur père même si la famille Le Pen vient tempérer mon optimisme à ce sujet.


    • leypanou 14 juin 2016 15:35

      @Serge ULESKI
      Comme vous, je ne crois pas au déterminisme génétique, mais j’ai commenté pour plaisanter. Pire, il y a même des descendants de cocos qui sont devenus des fachos.
      Par contre, j’en ai peu entendu parler dans l’autre sens.
      Mais ceci est une autre histoire.
      En tout cas, merci pour votre article, cela m’a appris quelque chose.


    • oncle archibald 14 juin 2016 15:44

      @Serge ULESKI : Les filles et fils d’immigrés ne sont pas davantage dans l’obligation de ressembler à leur père et peuvent prétendre aux mêmes grandes écoles que quiconque réussit le concours d’entrée. S’ils ne sont pas poussés dans cette voie par leurs parents qu’y pouvons nous ? Si leurs parents présents sur le sol Français depuis 40 ans ne parlent toujours pas la langue du pays qui les a accueillis qu’y pouvons nous ?

      C’est vachement facile de jouer les vierges offusquées mais en France les chances de réussir existent pour tout le monde. Est-ce de la faute des « souchiens » si l’EN ne remplit pas sa mission. Tous les enfants peuvent accéder aux études supérieures quand ils sont capables de les suivre après un cursus scolaire convenable et tous les parents devraient avoir de l’ambition pour leurs enfants.

      Quand un gamin de 15 ans gagne plus que son père en faisant le guetteur dans une cité ou l’on vent de la drogue, quand son grand frère roule en BMW sans avoir jamais eu d’emploi pourquoi voudriez vous que les parents les poussent à faire des études ? Votre misérabilisme est nauséabond.

      Que les parents collent des baffes à leurs gniards qui ne foutent rien en classe en leur disant si tu n’es pas capable de travailler maintenant tu finiras à ramasser les poubelles ou à torcher le cul des vieux et peut être ça ira mieux.


    • PakMat PakMat 14 juin 2016 17:27

      @oncle archibald

      « prétendre aux mêmes grandes écoles que quiconque réussit le concours d’entrée. » la bonne blague, vous connaissez les prix de ces écoles ? rien que le coût de l’inscription aux concours ? Pour moi il y a 10 ans c’était 800€ pour passer LE concours. Renseignez vous, ce n’est pas que pour les banlieus mais pour tout les prolos.

      « Quand un gamin de 15 ans gagne plus que son père en faisant le guetteur dans une cité ou l’on vent de la drogue, quand son grand frère roule en BMW sans avoir jamais eu d’emploi pourquoi voudriez vous que les parents les poussent à faire des études ? Votre misérabilisme est nauséabond. » Et donc vous voulez nous explquer que l’on gagne vraiment pas assez quand on travaille ? ou que vraiment ca ne sert pas à grand chose de faire des études ?

      Vous voulez comparer le salaire du maçon, plombier avec un comptable, une infirmière. Quel différence de salaires ? quel différence en niveau d’études ?


    • oncle archibald 14 juin 2016 17:44

      @PakMat : vous me prenez carrément pour un con. Jetez un coup d’œil la dessus.

      https://www.senat.fr/rap/r06-441/r06-44175.html


    • rocla+ rocla+ 14 juin 2016 17:49

      @PakMat


      J’ ai un copain boulanger , son père travaillait chez comme ouvrier et 
      cultivait des pêchers . 

      Pas le gus qui roulait en Torpédo .

      Il a pris une boulangerie en 1972 , développé son affaire , il a une multitude de
      magasins . 500 employés qui ont pour beaucoup construit leur maison 

      Pour se faire plaisir , vers ses 55 ans il a racheté une source . 

      L’ exploitation va commencer dans quelques semaines . 

       Il est entré en bourse au mois de janvier . 




      Cordialement à vous .



    • rocla+ rocla+ 14 juin 2016 17:52

      Aucune insulte dans mon dernier post . 


      Que dites vous de la carrière de mon pote ?

    • Vipère Vipère 14 juin 2016 17:57

      @PakMat

      L’oncle Archibald se fiche du monde et prend les lecteurs pour des imbéciles  !

      D’ailleurs, il suffit de le contredire et il se colle aux abonnés absents...

      Pire même, il prend son cas personnel pour une généralité !

      Mais, bien sûr qu’il existe des exceptions, mais ce n’est pas la règle, lorsqu’on né dans un milieu de référence favorisé, on a plus de chance de s’élever que l’inverse, tout le monde sait ça, sauf lui.

      Mais, les croyances ont la vie dure !


    • rocla+ rocla+ 14 juin 2016 18:03

      Pakmat  


      Et j’ ai un autre copain son père avait une belle affaire plomberie sanitaire 
      installé depuis deux  générations  ; il aurait facilement pu prendre la suite 
      mais voyait son père travailler tard pour faire des devis etc ...il a préféré se 
       faire embaucher dans une boite , sa vie était organisée à la minute . 

      Il a fait une petite vie d’ employé , sans odeur et sans saveur . 

    • rocla+ rocla+ 14 juin 2016 18:09

      @Vipère


      La grande chance quand on sort d’ un milieu un peu favorisé  c’ est qu’ on 
      est pas forcément politisé à des idéologies bidons que se transmettent les 
      ouvriers bas de gamme de générations en générations . 

      On a un oeil neuf quand on arrive dans la vie , avec l’ optimisme et l’ enthousiasme
       qui vont avec . 

      C ’est presque automatique si le seul papier imprimé qui’ on puisse trouver 
      dans un ménage de communistes est l’ Humanité  , c ’est presque normal de finir
      un peu con dans  la vie . 

      Regardez les papiers de Robert GIL , un ramassis de poncifs pour troisième âge .


    • oncle archibald 14 juin 2016 18:23

      @Vipère : "lorsqu’on nait dans un milieu de référence favorisé, on a plus de chance de s’élever que l’inverse, tout le monde sait ça, sauf lui.« 

      Bien sûr, tout le monde même ce con d’Oncle Archibald sait cela, mais on peut s’interroger sur le fait que certains parents et certains enfants sont plus conscients que d’autres de l’importance des études.

      Pourquoi certains parents n’ont absolument rien à cirer des études de leurs gniards ? Pourquoi lorsque des enfants arrivent dans les écoles primaires avec un handicap du fait de leur naissance dans une famille ou l’on ne parle pas le Français l’EN ne fait elle rien pour les remettre au bon niveau ?? parce qu’il est interdit de dire qu’ils n’y sont pas ??

      Pourquoi ne les fait-on pas redoubler dans des classes spécialisées jusqu’à ce qu’ils puissent suivre un cursus normal ?? Parce que ce serait »stigmatiser les minorités défavorisées" ?? plutôt parce qu’on ne veut pas consacrer le pognon qu’il faut à cette tache !

      Réactions minables répondant à des objectifs purement politiques ! Il faut agir positivement au lieu de lorgner sur le pognon de Madame Bettencourt.


    • rocla+ rocla+ 14 juin 2016 18:49

      @Porcu Nustrale


      Pourquoi ? 

      T’ es de  la  gamme encore en dessous ?  ..... smiley

    • Fairoce (---.---.198.118) 14 juin 2016 18:55

      @rocla+
      On affaire à un lécheur de bottes haut de gamme là
      Se prend pas pour une merde le Mülhousien


    • Vipère Vipère 14 juin 2016 19:04

      @oncle archibald


      Je n’ai pas dit que vous étiez « con », mais que vous me (nous) preniez pour une (des) imbécile (s), ce qui n’est pas tout à fait la même chose ?

      Il existe des parents qui fabriquent des moutards comme font les animaux de la nature, en les laissant traîner dehors jusqu’à l’heure du coucher pour qu’ils leurs fiche la paix, en n’oubliant pas de toucher les allocations de la CAF, sans souci de leur devenir. Advienne que pourra !

      Beaucoup d’adultes se reconnaîtront dans cette typologie de parents, parce que c’est loin d’être une caricature.

      Evidemment, ces enfants là, très tôt livrés à eux mêmes, n’ont pas idée de ce qu’est le monde IMPITOYABLE dans lequel il vont devoir s’insérer. Ils sont nombreux les adultes, à fustiger plus tard, leurs parents incultes et indifférents, peu aimants la plupart du temps. 

      Parallèlement, des parents modèles entourent leurs enfants de tout ce qui est normalement dû à tout enfant, affection, éducation et aide aux études scolaires, surveillance de sa santé et de sa croissance, de ses fréquentations  etc...

      Et ? le malheur est qu’ils sont des millions a être des parents indignes ! 

      C’est aux fruits qu’on voit l’arbre, disait l’autre, ce qui vous indique que la responsabilité en incombe principalement aux parents, et ensuite à l’Ecole qui ne pallie pas aux inégalités par rapport aux enfants favorisés.

    • Vipère Vipère 14 juin 2016 19:32


      Or que fait notre Ecole républicaine ? Elle recrute des enseignants de « bas niveau » qu’elle paie très très mal, pour enseigner à des enfants qui au départ n’ont pas un niveau homogène.


      L’écart de niveau est parfois tellement ’important entre les enfants qu’il est impossible qu’un nombre d’entre eux rattrapent le retard et pour la compréhension de mon propos, rien ne vaut un exemple, le voici :

      Sur la ligne de départ pour la réussite, vous avez le lièvre et la tortue.

      Je vous laisse devinez qui de la tortue et du lièvre sera le vainqueur ! 

    • Paul Leleu 14 juin 2016 19:44

      @leypanou
      .

      ...bah si... il y en a beaucoup...

      la plupart des français des classes moyennes et populaires ont grandi avec la tolérance de « parents de gauche »... je dirais même avec une certaine molesse et paresse en toute chose... mais maintenant, ils flippent... et ils deviennent facho... parce-qu’ils ne savent pas de quoi ils parlent : ils ont « pété dans la soie de la tolérance » quand ils étaient jeunes.

      Mais ceux qui ont grandi des des familles facho, ben ils savent de quoi ils parlent... 

      C’est pareil pour les pays... on glause beaucoup sur les pays d’Europe de l’Est... oui... mais on oublie l’état de sous-développement des pays d’Europe du Sud (Grèce, Espagne, Portuagal) qui vivaient dans des dictatures capitalistes et fascistes... ces immigrés qui ont fui leurs pays par millions... ces pays qui aujourd’hui envore payent le sous-développement du système fasciste... ben ces pays ne votent pas à l’extreme-droite... comme quoi... il faut comprendre l’histoire des gens...

      il y a beaucoup (pas tous) enfants de fachos et de conservateurs qui fuient le modèle parental complètement rance et vermoulu... c’est peut-être même pour ça que parfois (en caricaturant) on dit que « les enfants de la bourgeoisie forment (une partie) des rangs de l’extrême-gauche » (ou en tous cas des progressistes) ... vous voyez

      Je crois que beaucoup de nos concitoyens n’ont pas la moindre idée de ce que veut dire le carcan politique et moral d’une éducation fascisante... parce-qu’ils ne l’ont pas vécu



    • oncle archibald 14 juin 2016 19:46

      @Vipère : je suis intrigué du fait que vous estimez que je vous prends pour un ... alors que nous pensons exactement la même chose, tout du moins dans ce que vous venez d’écrire ci-dessus à 19h 04 et 19h 32.

      Celui qui nous prend pour des cons c’est Pakmat qui prétend que les enfants des milieux défavorisés ne peuvent pas se présenter aux concours d’entrée des grandes écoles parce que les droits d’entrée sont trop élevés, 800€ pour passer un seul concours (lequel ??) .... et vous même à 17h 57 en prétendant qu’il suffit de me contredire pour que je me colle aux abonnés absents...

      Au fait vous en pensez quoi du lien que j’ai donné en répondant à Pakmat ? Est-ce qu’il s’est mis aux abonnés absent en l’absence de réponse convenable à m’opposer sur ce point précis ?


    • foufouille foufouille 14 juin 2016 19:59

      @rocla+

      La grande chance quand on sort d’ un milieu un peu favorisé c’ est qu’ on 
      est pété de thunes. le permis et la voture à 16 ans, appart plus tard et une belle rente pour payé sa boulangerie.

    • Vipère Vipère 14 juin 2016 20:34

      @oncle archibald


      Prenez-moi pour « une », du genre féminin, vous serez au plus près de la réalité !e 

      Que ce que j’écris, ne vous plaise pas, je l’entends, mais Pamkat a raison et pas vous !

      Vous pourrez raconter toutes les fadaises que vous voulez à vos petits enfants, mais pas aux grands enfants que nous sommes devenus, car Monsieur, nous avons un parcours de vie et nous savons de quoi, nous parlons, nous ne sommes plus des perdreaux de l’année, ne vous en déplaise ! smiley

      Si vous parlez de 800 Euros, utiles à l’entrée à l’université, certains parents ne peuvent même pas les avancer, malgré la bourse de rentrée scolaire, c’est la réalité de la France d’en bas, qui doit d’abord penser à remplir le frigo, avant de remplir de savoirs, le cerveau de leur progéniture.

      Ensuite, ils ont une image tellement dévalorisée de leur milieu, de leurs parents et d’eux mêmes qu’ils n’ont pas même l’idée’, qu’ils pourraient réussir à améliorer leur situation, en lâchant quelques fifrelins à l’Etat, pour entrer dans la compétition contre d’autres, par le biais d’un concours d’’entrée dans une bonne école, de coiffer ainsi les autres au poteau, pour être dans les meilleurs qui seront reconnus aptes à acquérir des connaissances, à faire partie de l’élite.

      Les couches défavorisées n’ont pas l’information. Or, l’information est déterminante et ne descend pas du ciel pour arriver dans les chaumières des pauvres, elle fait même l’objet de rétention des milieux favorisées, de ce fait, elle n’est pas accessible à tous. Et vous, vous pensez le contraire, à tort.





    • rocla+ rocla+ 14 juin 2016 21:11

      @Porcu Nustrale


      Tu fais partie de la compagnie des cons réunis  pour raconter 
      tes conneries d’ imbécile ?


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 21:21

      @oncle archibald

      L’immigration dont je parle et que Camus prend pour cible prioritairement concerne les 200 000 étrangers (Insee ICI) qui entrent légalement en France dont la moitié venue de l’extérieur de l’Europe. Ce sont eux qui occupent les emplois que j’ai énumérés.
      Les Français issus de la colonisation et de l’immigration des années 60, la 3è génération... 30% d’entre eux, voire 40%, sont au chômage. Dans leur esprit, il est hors de question qu’ils occupent les emplois de leurs grands-parents et parents.
      Tout le monde l’a compris : les employeurs en premier. Cette immigration légale à la hauteur des 200 000 est destinée aux entreprises de services ; sans cette immigration, le pays cesserait de fonctionner.


    • oncle archibald 14 juin 2016 21:43

      @Vipère : je pense le contraire parce que au lycée Pierre de Fermat à Toulouse ou j’ai eu l’honneur d’être potache le premier prix du concours général de mathématiques était dans ma classe, qu’il a fait match sup et math spécial après notre match éléments commune, qu’il a été admissible à plusieurs grandes écoles et a choisi polytechnique, qu’il etait le fils d’un ouvrier mécanicien du garage Renault payé au SMIC ou juste un peu plus, qu’il habitait en banlieue et se tapait une heure et quart de bus dans chaque sens pour aller du lycée à chez lui .... Un exemple est toujours plus parlant qu’un bla-bla idéologique. 


    • oncle archibald 14 juin 2016 21:46

      Putain de correcteur d’orthographe automatique ... Lire math sup, math spé, et math élém qui correspond à la série C maintenant, si je ne m’abuse.


    • rocla+ rocla+ 14 juin 2016 21:49

      @foufouille


      Oui oui , et madame Bétencour est une grosse salope ... smiley

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 juin 2016 22:09

      @oncle archibald
      Vous ne parlez pas des mêmes écoles. Vous parlez des écoles publiques.
      Les grandes écoles privées coûtent un bras.


    • alinea alinea 14 juin 2016 22:51

      @Vipère
      C’est à l’école de dire si un élève est bon et s’il serait bien qu’il aille en fac ; on faisait comme ça avant et il y avait des enfants pauvres qui avaient des bourses ; les bourses existent encore aujourd’hui et l’entrée en fac est gratis pour les pauvres, plus rémunération selon le revenu. des parents
      Mais maintenant, la fac, on fait ça quand on ne sait pas quoi faire, pendant un an ou deux, parce que les études qu’on y fait ne débouchent pas sur des métiers qui rapportent du pognon, or, il n’y a que ça qui intéresse les gens de nos jours : le pognon.


    • Fairoce (---.---.198.118) 15 juin 2016 02:21

      @Rocla
      .
      Soit Rocla ignore comme d’habitude les liens glauques que la fortune Loreal avec l’Allemagne Nazie
      Soit il est parfaitement au courant et ça ne nous surprendrait pas


  • Jo.Di Jo.Di 14 juin 2016 13:56

    Comme a dit bobo Uleski le gôôôchiste ....
     
    « C »EST PAS MES ENFANTS QUI VONT TORCHER LE CUL MERDEUX DE MES VIEUX PARENTS ! ON FAIT VENIR DES NÈGRES POUR CA ! « 
     
    De même pour l’Uleski de gôôôche un métier manuel n’est pas digne ! Ramsseur de poubelles, batiment, plongeur au Fouquet’s cireur de chaussures Morelle ....
     
    Et du souchien pour les métiers d’immigrés ? TROP CHER ! Mieux qu’ils restent chômeurs !
     
    Et Uleski évidement met ses parents en mouroir, comme un »progressiste« .... faut qu’il ait du temps pour bronzer ses fesses à Ibiza
     
    Et puis faut aussi faire venir des putes ! Normal .... et du petit migrant pour réseaux pédophiles 
     
     »Le migrant est au gôôôchiste branleur ce que l’esclave était au romain orgiaque ..." Clouscard


    • Jo.Di Jo.Di 14 juin 2016 14:04

      Le mépris de classe du BOBO CHANEL DE GÔÔÔCHE ....
       
      "Vous êtes prêt à demander à vos enfants de ne pas faire d’études supérieures et de conduire des bus , de vider nos poubelles, de laver les chiottes des touristes des hôtels 4 étoiles, de se prostituer, d’être la nounou des Blancs du 16e et des classes moyennes supérieures des centres de nos villes, de laver les fesses des vieux dans les hôpitaux et les maisons de retraite... etc... »
       
      Bobo ULESKI, le négrier de gôôôche (qui ajoute aussi le mépris des artisans du bâtiment)
       
      L’Aquilo Morelle d’Agoravox ..... 
       


    • Jo.Di Jo.Di 14 juin 2016 14:07

      comme l’avait déjà très bien décrit le marxiste Clouscard qui chiait sur ces sociaux-traites mondains ....
       
      « Cet égalitarisme de la différence autorise un autre système de hiérarchies. Alors qu’il prétend dépasser les hiérarchies de classes, il les renforce par les hiérarchies mondaines. À chaque moment, un signe signifie barrière et niveau. Cascade des différences, cascade des mépris, cascade des snobismes. » Clouscard
       
      « La crise va révéler la nature profonde de ce système : l’austérité (la répression économique sur les travailleurs, essentiellement la classe ouvrière) a comme corollaire non seulement le maintien, mais l’expansion de la consommation « libertaire » social-démocrate. C’est en pleine période de crise qu’est née l’idéologie de l’informatisation de la société au service de la convivialité. À mesure que l’austérité s’aggrave, le chiffre d’affaires de l’industrie du loisir, du tourisme, du plaisir augmente. Les deux semblent être en raison inverse. La jouissance “libertaire” social-démocrate a comme condition le productivisme, l’inflation, le chômage, etc. »
      Clouscard 1981


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 14:42

      @Jo.Di

      Si vous pouviez laisser mes parents en dehors de notre petite discussion...


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 14:52

      @Jo.Di

      C’est sûr, étant de droite, Camus n’est certes pas un socio-traitre. En revanche, Camus est bel et bien un mondain ; de plus, il est de l’étoffe dont tous les imbéciles de notre histoire politique européenne sont faits. Qu’il soit un penseur d’opérette ne change rien à l’affaire ; il transpire la bavure à des kilomètres. C’est heureux qu’il ne soit pas flic.


  • non667 14 juin 2016 14:54

    qui est le plus raciste ?
    l’immigrationiste qui dit : venez nous torcher !
    ou l’identitaire qui dit : restez chez vous on se torchera nous même ?


    • leypanou 14 juin 2016 21:02

      @non667
      Vous n’avez aucune idée de la situation de détresse de beaucoup de personnes âgées qui sont obligées de se faire aider par des jeunes d’origine étrangère en France, même pour des gestes simples de la vie.
      Dans ma commune même, beaucoup de parents auraient été coincés car sans nourrice : heureusement qu’il y a des jeunes femmes d’Afrique d’une trentaine d’année qui peuvent leur garder leurs enfants toute la journée.


    • berry 14 juin 2016 23:16

      @leypanou
      Heureusement qu’il y a des jeunes femmes d’Afrique d’une trentaine d’années qui travaillent dans les hôtels, sinon DSK n’arriverait pas à soulager ses contractures douloureuses dans sa troisième jambe.


    • non667 15 juin 2016 15:36

      @leypanou
      = non politique à très court terme qui n’apporte pas de solution pour les pays d’immigrations ni d’émigrations !
      comme les resto du cœur qui cachent l’incompétence des politiques a résoudre les problèmes et ne servent qu’a éviter les révolutions et conserver le pouvoir


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 15:17


    Le fait que ce sont les populations immigrées qui sont affectées aux tâches les plus ingrates n’a rien à voir avec le racisme : il s’agit d’un lumpenprolétariat armée de réserve d’un capitalisme qui a embourgeoisé la classe ouvrière s’est embourgeoisée ; ce qui Marx n’avait pas prévu, lui qui a su par ailleurs tout prévoir ; cette classe a fini par rêver des rêves de pauvres qui sont ceux que l’on prête aux riches qui eux n’ont pas besoin de rêver puisque tout, presque tout, leur est donné et acquis dès la naissance.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 15:23

      @Serge ULESKI

      Cette classe ouvrière a donc cessé de rêver à la révolution si tant est qu’elle en est rêvé un jour.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 15:34

      @Serge ULESKI

      Correction ( on ne devrait jamais déléguer ses réponses)...

      Contrairement à ce qu’on serait tentés de penser... le fait que ce sont les populations immigrées qui sont affectées aux tâches les plus ingrates n’a rien à voir avec le racisme : il s’agit d’un lumpenprolétariat armée de réserve d’un capitalisme responsable de l’embourgeoisement de la classe ouvrière ; ce que Marx n’avait pas prévu, lui qui a su par ailleurs tout prévoir ; cette classe a fini par rêver des rêves de pauvres qui sont ceux que l’on prête aux riches qui, eux, n’ont pas besoin de rêver puisque tout, presque tout, leur est donné et acquis dès la naissance.

      Cette classe ouvrière a donc cessé de rêver à la révolution si tant est qu’elle en ait rêvé ne serait-ce qu’un jour. En revanche, pour la rêver à leur place, les candidats étaient légion parmi la bourgeoisie révolutionnaire.


    • oncle archibald 14 juin 2016 16:27

      @Serge ULESKI : "tout leur est donné et acquis dès la naissance.« Leur = »les riches« .....

      Refrain éternel du communiste (TM) ! Sauf sans doute pour quelques descendants de très grosses fortunes auxquels on va trouver une sinécure quoi qu’il arrive, la plupart de ceux qui gagnent convenablement leur vie aujourd’hui se sont pelés des études difficiles après une scolarité brillante qui leur ont couté des efforts pour obtenir un diplôme qui leur donne accès à un métier valorisant et bien rémunéré.

      Il n’y a pas que ceux qui se font des ampoules en pelletant de la terre qui travaillent ! Les »intellos« ont bien bossé pour arriver la où ils sont et ils se cognent des journées de 12 heures pour mériter leur rémunération. Et c’est à la portée de beaucoup à condition de s’en donner la peine. On ne peut pas en même temps être un branleur et vouloir être chirurgien. Tous ceux qui sont chirurgiens en ont beaucoup bavé pour y arriver.

      Les efforts et la responsabilité personnelle ne sont pas récompensés dans le système que vous chérissez, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle il s’est cassé la gueule partout.

      Les sociétés occidentales ne sont pas composées comme vous souhaitez nous le faire avaler d’une poignée d’hyper-nantis qui réduisent en esclavage une immense masse laborieuse. Prenez l’autoroute A 13 un week-end de beau temps et vous vous rendrez compte du nombre invraisemblables de mecs et de familles qui partent le passer en Normandie dans des stations qui ne sont réputées très »populaires".


    • PakMat PakMat 14 juin 2016 17:38

      @oncle archibald

      « Sauf sans doute pour quelques descendants de très grosses fortunes auxquels on va trouver une sinécure quoi qu’il arrive, la plupart de ceux qui gagnent convenablement leur vie aujourd’hui se sont pelés. »

      Vous pensez encore que « les riches » concerne les cadres sup, petits patrons, médecins...

      Non mais ALLO, faut vous reveiller. Très peu de riche travaille. Vous pensez que la famille MULLIEZ travaillent, la fille Bettencourt ? les enfants Bolloré, Arnaud ?

      Quand vous travaillez et gagnez 10 000€ par mois vous êtes bien dans la classe supérieur ++ mais jamais vous êtes riche.

      Par ex le magazine Forbes évalue la richesse de Bettencourt à environ 28 Milliards (Hors paradis fiscal). Donc si sont capital ne fait que suivre l’inflation de 1% sa richesse a augmenté de 280 Millions. La dame n’est même plus capable de se torcher et elle gagne 3X au loto par an, et vous pensez que ses enfants ou petits enfants auront un jour besoin de travailler ?


    • oncle archibald 14 juin 2016 18:07

      @PakMat : « Quand vous travaillez et gagnez 10 000€ par mois vous êtes bien dans la classe supérieur ++ mais jamais vous êtes riche. »

      Nous n’avons pas du tout le même rapport à l’argent. J’ai vu ma mère compter dans son porte monnaie avant de partir faire le marché, adolescent j’habitais un taudis et j’allais me doucher aux bains douches municipaux. En revanche je bossais bien au lycée et j’ai fait sept ans d’études après le bac. Ma mère qui était veuve et très peu argentée aurait préféré ne pas bouffer que de me voir arrêter après le bac.

      A partir du moment ou l’on a des revenus qui permettent une vie confortable avec des temps de loisirs suffisants pour profiter de sa famille et de ses amis on est comblé. Enfin moi.Et je trouve qu’un mec qui gagne 120 000 € par an est un nabab ! Il n’y a que les politiciens cumulards pour arriver à ça sans trop se fatiguer ! Moi avec le tiers de cette somme je me trouvais hyper favorisé.

      Je n’ai pas la manie de regarder si mon voisin en a une plus grosse que moi et je n’ai absolument rien à foutre que Madame truc machin chose amasse des biens dont elle ne sait que faire. Ses héritiers vont se déchirer pour se les partager.

      Donc je persiste à dire qu’il est du devoir des parents de pousser leurs gniards à faire des études s’ils en sont capables ou à apprendre la ou c’est le mieux un beau métier manuel s’ils n’ont pas la fibre intello. A cet égard je ne saurais trop recommander un apprentissage chez les compagnons du devoir. Ils forment des mecs super à tous points de vue : savoir faire d’abord, bien sur, mais aussi savoir vivre, humilité et respect d’autrui.


    • rocla+ rocla+ 14 juin 2016 18:13

      @oncle archibald


      Très bien de citer les compagnons du devoir . 

      Apprendre les bons gestes  c ’est juste extraordinaire . 

      Par contre chaque couillon pourra faire grève . 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 juin 2016 22:16

      @Serge ULESKI
      De quelle classe ouvrière parlez-vous ? Les emplois ouvriers sont ICI.
      Les entreprises ont été largement délocalisées et les ouvriers français sont à Paul Lemploi.
      75% des salariés travaillent dans le secteur tertiaire,
       


  • JBL1960 JBL1960 14 juin 2016 17:16

    Je suis triste à la lecture de certains coms ; Perso, je suis une française de papier et mes 4 grands parents ne parlaient pas le francais (espagnol d’un côté, italien de l’autre) comme expliqué dans ce billet = https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/27/francaise-de-papier/
    Mais cela ne m’empêche pas aujourd’hui de réfléchir en profondeur à construire la Société des sociétés = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/11/semer-les-graines-du-futur/
    Je ne suis qu’un grain de sable, et j’entends bien enrayer ce paradigme mortifère, mercantile et obscène induit par une mini-élite suprématiste et criminelle. Je préfère rêver cela que cauchemarder cette réalité...


    • Phalanx Phalanx 14 juin 2016 19:03

      @JBL1960

      Vous faites semblant de ne pas comprendre la définition de « Français de papier » ... allez vivre avec les français de papier et ca vous rafraichira les idées pour construire votre société des sociétés (ca s’appelle le multiculturalisme, et ça tombe bien c’est l’agenda de nos élites)

    • berry 14 juin 2016 20:37

      @JBL1960
      La « mini-élite suprématiste et criminelle » que vous dénoncez, elle est déjà au pouvoir et elle est à fond pour l’immigration, car elle estime qu’elle y trouve son intérêt.
      J’espère que vous en êtes bien consciente.
      Ne faites pas son jeu.
       
      Vous êtes descendante d’italiens et d’espagnols, mais vous êtes mille fois plus proche d’un français de souche que d’un immigré extra-européen.


    • JBL1960 JBL1960 14 juin 2016 22:18

      @Phalanx = Je ne fais semblant de rien. Ne me prenez pas pour une truffe !


    • JBL1960 JBL1960 14 juin 2016 22:33

      @berry = Je ne suis dupe de rien et ne suis pas la seule à dire et à penser cela prenez connaissance du JE SUIS TERRIEN de 3poings2crochets = http://3poings2crochets.kazeo.com/


  • Phalanx Phalanx 14 juin 2016 17:17

    Vous enfilez les perles.

    Le Grand Remplacement n’est pas une théorie mais la description du phénomène indéniable de substitution ethnique qui s’opère sur des zones géographiques de plus en plus étendues. C’est tout. Je crois que les peintres dans votre genre appellent ça le « multiculturalisme » ou la « diversité » et même que vous trouvez ça fantastique (à condition de pas vivre dedans).

    Vous nous sortez tous les poncifs du libéralisme comme quoi l’ « immigration » (càd l’immigration massive, incontrôlée & inassimilable), serait la seule réponse à des problématiques comme le vieillissement, ou plus drôle encore, pour « les emplois que les français ne veulent pas faire ». Les français ne veulent pas les faire à un certain prix, forcez la racaille capitaliste à augmenter les salaires pour ces emplois et vous verrez que vous n’aurez pas besoin du Tiers Monde pour vous servir.

    Par ailleurs, les indigènes européens, quand ils résistent au matraquage de la propagande matérialiste,  voient leur condition de vie se dégrader par rapport à celles de leurs parents, tout en étant abandonnés par un Etat qui se préoccupe plus d’importer en masse des pauvres hères qui seront heureux de vous pondre 15 gosses contre quelques centaines d’Euros mensuels, sans obligation de les élever correctement. Ca n’encourage pas.

    Remigration : Si vous ne savez pas ou reconduire les immigrés non assimilés, ne vous faites pas de soucis, eux savent très bien qui ils sont et d’où il viennent, la France n’est qu’une zone alimentaire peuplée de vieux riches dégénérés qui se prennent pour la lumière du monde.

    Bref, vous applaudissez a deux mains l’organisation du génocide de votre peuple, mais dans un éclair de lucidité, vous comprenez que le sang va couler … donc par avance, vous accusez les indigènes européens qui ne veulent pas disparaitre.

    Traitre.


    • covadonga*722 covadonga*722 14 juin 2016 18:47



      @Phalanx
      nous sommes d’accord , reste la question de la légitimté de nos gouvernants de mon humble avis 
      il faut balancer les urnes et convaincre le peuple de ce sol que :




      le vote n’est pas l’ultime épée !

      Hobbes disait : la légitimité d’un État et de ses représentant tiens a leur capacité d’assurer la sureté et la libre circulation du Peuple .Dés que celui ci est défaillant c’est le devoir du Peuple de prendre les armes et de se soulever.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 juin 2016 22:20

      @Phalanx
      Il s’agit plutôt d’organiser le chaos en Europe... , c’est Soros qui le dit.
      « L’Europe doit devenir comme l’ Ukraine ».


    • JBL1960 JBL1960 14 juin 2016 22:44

      @Phalanx « Reconduire un immigré non assimilé » à quoi ? A cette France, blanche, et aux racines judéo-chrétiennes sans doute ? Il est certain que nous ne voyons pas le monde de la même façon = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/14/bas-les-masques/ Mais je ne suis pas certaine que vous en soyez plus heureux.


    • Phalanx Phalanx 14 juin 2016 22:47

      @Fifi Brind_acier

      Bien sur, l’immigration de masse non assimilable est la méthode la plus sur et la plus durable pour organiser le chaos. Je ne dis pas le contraire. 

    • Phalanx Phalanx 14 juin 2016 23:17

      @JBL1960

      Il n’ya pas « cette » France blanche et (de culture) chrétienne* .... c’est la France. point barre. Et oui, elle disparait et c’est bien triste.

      *C’est l’identité du pays, de la nation, cela n’empeche pas qu’il puisse y avoir quelques francais non blancs voire d’autre culture.... mais on a passé ce stade. Maintenant, Francais, cela ne veut plus rien dire ... pas certain que vous en soyez plus heureuse.

    • JBL1960 JBL1960 15 juin 2016 18:19

      @Phalanx Cela m’indiffère car je me sens « terrienne ». Cette France blanche et de culture chrétienne existe, elle est régulièrement revendiquée par Morano, Ciotti, Sarkozy et d’autres... Savez-vous que l’Amérique, le Canada (entre autres) se sont construit sur ce présupposé ;
      « Il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisée à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation »blanche« .
      Ceci est détaillé dans le contre rapport à la Commission Vérité & Réconciliation intitulé »Meurtre par Décret" sur le génocide au Canada traduction R71 que je relaye dans sa 4ème partie ici = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/15/que-la-verite-soit-tue/ Sans doute que j’enfile des perles à vos yeux, mais pas aux yeux de beaucoup.


    • Phalanx Phalanx 15 juin 2016 19:32

      @JBL1960

      J’aimerais tellement que vous puissiez allez vous indifferer ailleurs, mallheureusement, vous suivez la folie mondialiste (terrienne) de nos élites, cela va vous couter votre nation ... la seule chose qui reste quant on a tout perdu. 

      Le génocide amérindien n’a pas commencé le jour ou les premiers colons ont posé le pied en Amérique. Le Canada et les USA sont la preuve vivante que l’immigration de remplacement fini toujours dans le sang. Si seulement, vous pouviez aller vous faire remplacer ailleurs.

  • malko malko 14 juin 2016 18:54

    Aux USA, l’évolution démographique de la population hispanique est en train de modifier complètement la donne politique au plus haut niveau.

     
    Obama lui doit déjà en partie son sacre, et la crise existentielle que traverse le parti républicain lui est aussi directement liée. Entre parenthèses : pour moi Obama a été un bon président, et les républicains devraient revoir leur libertarisme économique, mais là n’est pas le sujet.
     
    Le fait est que la théorie du remplacement, n’est pas une théorie.
    C’est une réalité.
    Il y a juste qu’elle n’est palpable qu’après plusieurs décennies.
      
    Ce qui donne d’ailleurs aussi le temps aux nouvelles populations de s’adapter à la culture locale préexistante.... oui... à condition qu’ils acceptent de la faire leur.

    Et c’est là qu’est le vrai problème de fond posé par l’islam.

    L’islam ne s’intègre pas, il ne s’adapte pas
    L’islam cherche toujours à s’imposer, partout où il est

    Bref, l’islam envahit !

    L’islam est prédateur.

    • Paul Leleu 14 juin 2016 20:37

      @malko



      oui... bah on est d’accord... et alors ? que faire ? ...on voit bien qu’il y a plein de descendants d’immigrés « visibles »... personne ne le conteste... (même si j’ai l’impression qu’on fantasme un peu sur leur ’unité idéologique’)... 

      mais en pratique, je vois pas la différence entre un beauf’ du nord ou du sud de la méditerrannée... vraiment pas... (et pareil pour les embourgeoisés, car il y en a)...

      Vivant dans une petite ville de province qui compte pas mal d’immigrés, je vois pas vraiment de différence entre les « souchiens » et les « remplaceurs »... c’est vraiment tous des gros beaufs, nuls, sans culture, stupides et fiers de l’être, gavés de télé et de you-tube, gavés d’alcool (y compris une bonne part des ramadans en cachette comme des mômes), de PMU et FDJ (la vraie religion ici), et qui n’ouvrent la bouche (presque) que pour dire des anneries... et tous bien intolérants et soumis à la fois...

      j’attends de voir ce que les « sauveurs suprêmes » vont nous proposer concrètement... mais je vais pas me battre pour un ramassis de beaufs soumis et de bourgeois voleurs... 

      d’autant que les « souchiens » sont aussi dépourvus de ’culture’ que les « musulmans » de ’spiritualité’... faut parler avec les uns et les autres !... ça cocotte ! ... 

      désolé, c’est un peu « sévère », mais à un moment, faut voir que les « peuuuuuples » c’est aussi des gens bien réels, avec toute leur petite médiocrité ... ce qui interroge sincèrement sur l’intrêt d’un affrontement... pour moi j’ai l’impression de vois un match de foot... y’a que la couleurs (des maillots) qui différencie les 22 ahuris sur le terrain... (sans compter la foule de beaufs hululant dans les gradins comme des romains du 2ème siècle)

    • alinea alinea 14 juin 2016 21:30

      @malko
      C’est faux, ou plutôt, c’est l’inverse.
      Si les enfants d’immigrés nés ici après le regroupement familial avaient eu une place dans cette société, ils n’auraient pas eu besoin de revendiquer un islam dans lequel ils n’ont même pas été bercés, pour exister quand même !
      S’il n’y avait pas eu le capitalisme ultralibéral, mais le capitalisme pépère d’antan, ces gosses auraient eu du boulot et se seraient intégrés. Ce furent les première victimes du capitalisme sauvage ; aujourd’hui ce sont les souchiens des classes inférieures, puis les classes moyennes ; demain les jeunes de toutes conditions.
      Les cités auraient pu rester ce qu’elles étaient, des lieux de vie intégrés par leurs habitants ; aujourd’hui ils n’ont que le supermarché local, ses « espaces boutiques », comme lieux publics.
      Ils n’auraient pas été musulmans, ils auraient revendiqué autre chose, pour être, tout simplement.
      Il suffit que l’on se bouge et qu’on change tout ça. dans les classes moins défavorisées, il y a énormément de mariage mixte ; le problème que vous évoquez n’existe que dans les « ghettos ».
      Et je ne parle pas de l’investissement des Séouds, qui arrive à point nommé dans cette déglingue.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 juin 2016 22:29

      @alinea
      Vous voulez supprimer les supermarchés de la drogue ?
      Mais BMW et les marchands de fringues vont faire faillite dans les banlieues !!


      Je plaisante, mais pas tant que ça.
      Là où il y a un marché, solvable, il y a du commerce.
      Les dealers prouvent qu’ils sont aussi doués que ceux qui sortent d’une école de commerce pour plumer les pigeons des beaux quartiers qui viennent s’approvisionner.... C’est juste que c’est pas légal, mais cela demande les mêmes qualités intellectuelles et d’organisation, que pour vendre ce qui est légal.

    • alinea alinea 14 juin 2016 22:55

      @Fifi Brind_acier
      Ce qui prouve que ces gamins ont toutes les qualités pour s’intégrer...mais qu’il n’y a pas de place ; on a beau tourner le problème dans tous les sens, nous avons une société qui ne laisse pas sa place à chacun ; les plus faibles, socialement, dégomment les premiers ; mais les autres suivent, pas d’inquiétude !


  • alinea alinea 14 juin 2016 19:07

    Plus ils seront nombreux à se présenter plus nous aurons de chances ; surtout, ne pas les décourager.


    • leypanou 14 juin 2016 19:34

      @alinea
      Je ne m’attendais pas du tout à ce genre de raisonnement.
      Encore faut-il avoir les 500 parrainages déjà !
      Mais le PS veille au grain (avec la scandaleuse loi de modernisation de la vie politique) : il n’y a pas plus anti-démocratique.
      J’ai hâte de voir la tête de F Hollande quand il sera éliminé au 1er tour.


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 14 juin 2016 19:39

    Le grand remplacement n’est plus une théorie, c’est une réalité que chacun peut percevoir dans son environnement. La démographie est clairement en faveur de la population musulmane et toutes les études montrent qu’elle sera majoritaire avant vingt ans.
    Tous les politiciens le savent et en tiennent compte, tout le reste n’est que songes creux.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 21:48

      @Gilles Mérivac

      Les Français musulmans de 2è, voire de 3e génération, lorsqu’ils vivent en couple ont un enfant. Je connais un nombre important de femmes célibataires entre 30 et 40ans issues de la culture musulmanes sans enfant ni mari donc ou bien sont seules avec un enfant.
      Ca, c’est ce que je connais de la réalité au quotidien.
      Pour le grand remplacement... faudra attendre donc.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 juin 2016 22:37

      @Gilles Mérivac
      Les vagues migratoires sont une réalité. La question est de savoir quelles en sont les causes et pourquoi elles ont été dirigées vers l’ Europe.
       Erdogan a peut-être une idée sur la question ?
      (...)

      "La politique du sultan est certes inique mais somme tout logique. Dans un contexte de politique extérieure qui tourne au fiasco, il joue sa dernière carte, profitant de la naïveté droit-de-l’hommesque des eurocrates pour déverser sur le Vieux continent les petits hommes en noir de Daech, marqués par les services turcs.

      Le message est simple : Oups, nous avons malencontreusement laissé passer des djihadistes mais nous savons qui ils sont et pouvons vous aider à les arrêter. En échange...

      En échange, c’est l’absurde accord UE-Turquie et les 6 milliards donnés au petit fuhrer d’Ankara.

      En échange, c’est le silence assourdissant sur les journalistes emprisonnés, les crimes contre les Kurdes .

      En échange, c’est l’invraisemblable reprise des négociations sur l’adhésion de la Turquie à l’UE.

      Ce faisant, les eurocrates creusent évidemment leur tombe en 3D car les opinions publiques sont très massivement contre toute idée d’entrée de la Turquie ; un pas dans ce sens et leur chère UE explose. Mais une victime de chantage a-t-elle encore toute sa tête ? Le comportement erratique de nos petits eurocrates fait penser à l’Andromaque de Racine ou aux personnages dostoïevskiens, totalement perdus, prisonniers de leurs bourdes passées, ne voyant plus le bout du tunnel et s’enfonçant toujours un peu plus..." (...)


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 15 juin 2016 12:24

      @Serge ULESKI
      Bien évidemment que vous niez la réalité du grand remplacement puisque vous l’appelez de vos vœux, votre stratégie est donc de faire diversion, exactement comme ceux qui voient des sionistes derrière les attentats islamistes, jusqu’au moment où vous hausserez les épaules en disant : on ne peut rien y faire.


    • dixneuf 15 juin 2016 18:54

      @Serge ULESKI

      Attendre une vingtaine d’années...

    • dixneuf 15 juin 2016 18:56

      @Serge ULESKI

      attendre un peu, vingt ans ?

  • Serge ULESKI Serge ULESKI 14 juin 2016 21:24

    « toutes les études montrent qu’elle sera majoritaire avant vingt ans. »

    Etudes ?

    Lesquelles ?


  • loulou9 (---.---.3.180) 14 juin 2016 21:41

    Bonsoir ;

    Mon cher uleski, tu sembles vouloir défendre la classe ouvrière et pensez que tous les identitaires sont des bourgeois ?
    Mais, visiblement, tu n’est pas de la classe ouvrière.
    Et si cette classe ouvrière part chez Le pen, c’est en grande partie a cause de gens comme toi.
    Parce que nombre d’ouvriers ou d’employés vivent la difficile réalité du choc des cultures et des violences nouvelles , inenvisageables avant cette mixité imposée.
    Quand aux métiers que ne voudraient pas effectuer les identitaires( conducteurs de bus,nettoyeurs etc..., je connais plein de gens au chômage qui les prendraient volontiers, s’il n’y avait de telles queues, dont nombre d’immigrés, pour y accéder.
    La gauche se déshonore et se suicide en refusant l’évidence du grand remplacement.En refusant la réalité.
    En fait, depuis l’esclavage, puis le colonialisme qu’au différentes époques, presque tout le monde trouvaient normal, vient une nouvelle idéologie, qu’il est de bon ton de trouver positive.
    Ces trois idéologies successives, ont a toutes les époques été promues par les puissances d’argent.Il en est de même aujourd’hui.
    C’est l’oligarchie qui souhaite ces masses immigres.
    En ne voulant pas le voir vous jouez contre vous même
    Et, je ne suis pas de droite et même syndicaliste..


    • alinea alinea 14 juin 2016 22:24

      @loulou9
      Je ne vois pas en quoi l’extrême droite va résoudre un problème qui découle des politiques de droite d’il y a quarante ans !
      On a arrêté la colonisation comme des sagouins, on pille les pays africains, on fait des guerres dans les pays arabes, tout ça pour enrichir les transnationales, certes, mais pour que l’on puisse consommer leurs merdes tellement indispensables, on pratique la délocalisation de notre industrie, on assassine l’école et les premiers touchés sont ceux qu’on a fait venir trop tard !
      Bien sûr que c’est l’oligarchie qui aime les immigrés, surtout leur prix, mais en même temps c’est elle qui vire les lieux où il y a du travail ! je pense qu’il plus qu’urgent de virer cette oligarchie, les immigrés, c’est pas l’urgence.


  • Pierre Régnier (---.---.69.15) 14 juin 2016 22:20

    Pierre Régnier :


    Une fois encore, force est de constater que la FAUSSE Gauche ayant renoncé à l’égalité et au partage des tâches, prend prétexte de la nécessité des moins réjouissantes d’entre elles pour montrer combien nous avons besoin des immigrés pour les assurer.

     

    Ce qu’elle veut nous faire admettre, l’hypocrite FAUSSE Gauche, comme étant la preuve, chez elle, d’une haute considération pour ces immigrés !


    • berry 14 juin 2016 23:46

      @Pierre Régnier
       
      Oui, et la fausse droite n’est pas en reste dans ce domaine.
      Ces gens-là nous réinventent l’esclavage et s’angoissent de sa disparition possible, comme les planteurs américains au 18ème siècle. Supprimer l’esclavage ? mais qui va couper les cannes à sucre dans les champs ? vous n’y pensez pas !
       
      C’est largement un faux problème de nos jours puisque les boulots crevants disparaissent peu à peu avec la mécanisation et la robotisation.
      En revalorisant financièrement et socialement les métiers manuels, les 6 millions de chômeurs français pourraient tout à fait occuper les emplois pris par les immigrés.
      D’autres pays y arrivent très bien.


Réagir