mardi 28 février - par chems eddine Chitour

Sainte Marine le Pen : Une neuvième croisade avec un sabre nain

« Toute femme qui prie ou qui prophétise la tête non voilée, déshonore sa tête. »

 Paul (épître aux Corinthiens)

Cette épitre de Paul aux Corinthiens est là pour montrer, si besoin était que l'Islam n'est en rien dépositaire du "voile" qui existait depuis l'avènement des civilisations puis des religions révélées. Marine Le Pen a de ce fait, dans son désir d'attiser les tensions confessionnelles, a fait une mauvaise querelle à l'Islam Ainsi Marine Le Pen a créé un malaise lors de son déplacement au Liban pour peaufiner sa stature présidentiable à l'extérieur, quitte à créer la zizanie se prévalant de la stature de la fille aînée de l'Eglise pour honorer à travers les siècles, les promesses faites par Saint Louis à l'évêque Maroun. Se voulant la digne continuatrice des croisades notamment celle voulue par saint Louis , sainte Marine le sabre nain au clair est venue pourfendre les sarrasins oubliant que les chrétiens d’ Orient sont avant tout des Sarrasins. Lors d'un premier déplacement aux États-Unis, en novembre 2011, Marine Le Pen n'avait pas été reçue par Trump malgré le forcing sans dignité au sein de la Trump Tower .

Pour Benjamin Barthe et Olivier Faye du Monde, Marine Le Pen a enfin la possibilité de le faire : « Marine Le Pen va rencontrer publiquement un chef d'Etat étranger. Il n'est pas anodin que cette percée sur la scène internationale se fasse au pays du Cèdre. Le FN y dispose de nombreux relais dans la communauté chrétienne, des contacts hérités de la guerre civile (1975-1990). » (1)

« « Nous avons une tendresse particulière pour le Liban, et c'est réciproque, je pense », confie au Monde Jean-Marie Le Pen. Plusieurs responsables actuels du FN se sont impliqués - armes à la main ou pas - aux côtés des chrétiens durant le conflit inter-libanais, persuadés d'y défendre les valeurs de l'Occident contre « le terrorisme révolutionnaire islamique ». L'expression est de Thibault de la Tocnaye, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur et membre de la direction de campagne de Marine Le Pen. (...) Du temps de son exil en France, dans les années 1990, Michel Aoun, le champion de la cause chrétienne et du camp anti-syrien, a rencontré à plusieurs reprises Jean-Marie Le Pen. Elie Hatem, avocat organisateur du déplacement. proche de L'Action française assure avoir décroché pour « Marine » les rendez-vous avec Michel Aoun et Saâd Hariri, « un copain » qu'il aurait appelé directement à son bureau ». (1)

Dans une déclaration à l'issue de l'entrevue qu'il a accordée à la présidente du parti d'extrême droite, le Premier ministre libanais Saâd Hariri a mis en garde la candidate d'extrême droite française contre tout « amalgame » entre l'islam et le terrorisme : « L'erreur la plus grave serait l'amalgame entre islam et musulmans d'une part, terrorisme d'autre part », a affirmé le chef du gouvernement libanais. « Les Libanais et les Arabes, comme la majorité du monde, considèrent la France comme la patrie des droits de l'homme et de l'Etat républicain qui ne fait aucune distinction ethnique, religieuse, ou de classe entre ses citoyens. »

La fin de non recevoir du muphti de la République libanaise

Une gifle ! c’est ainsi que l’on peut qualifier la déconvenue de Marine Le Pen venu en pays conquis monter ses deltoïdes et croyant engranger un bénéfice celui d’imposer au dignitaire religieux le fait de la recevoir tête nue balayant toutes les convenances de personnes civilisées au-delà de la dimension et de la signification du voile à la fois du point de vue civilisationnel et du point religieux. Mal lui en a pris ! Il est connu que ce type de visite est préparé bien à l'avance et la question du voile plus protocolaire et de marque de respect de l'Islam n'a pas posé de problème pour les architectes de la visite au Liban. Parmi eux l'avocat qui a préparé les rencontres et qui dit connaître Rafik Hariri le Premier ministre qui aurait demandé au grand mufti de recevoir la présidente du Front national.

L'entourage du mufti. Dar al-Fatwa, la plus haute autorité sunnite au Liban, présidée par le mufti, a déclaré dans un communiqué que « son bureau de presse avait informé la candidate à la présidentielle, par l'intermédiaire d'un de ses collaborateurs, de la nécessité de se couvrir la tête lors de sa rencontre avec son éminence (le mufti) selon le protocole de Dar al-Fatwa ».

À l'arrivée de la présidente du Front national pour rencontrer cheikh Abdellatif Deriane, comme il a été convenu un foulard qui lui était tendu créant de façon délibérée et préméditée un incident qui lui a fermé en définitive les portes du bureau du muphti. L'institution sunnite a ajouté que « les responsables de Dar al-Fatwa ont été surpris par son refus de se conformer à cette règle bien connue ». Elle exprime ses regrets « pour ce comportement inconvenant pour des réunions pareilles ». Il est fort possible que Marine Le Pen ait voulu faire un coup d'éclat tout à fait mesquin croyant être dans les bonnes grâces des Français qui sont chrétiens, voire croisés comme elle à l'extérieur vis-à-vis de l'Islam et laïcs à l'intérieur. Ce geste non seulement ne l'honore pas, mais va lui aliéner certainement tous les Français qui ne mangent pas de ce pain-là, celui des guerres de religions à tout prix.

Pour Caroline Hayek du journal « L’Orient le Jour » la présidente du FN a assuré que la vocation de la France était de protéger les minorités chrétiennes au Moyen-Orient. Ses propos révèlent une vision erronée de la situation des chrétiens d'Orient, relève cette éditorialiste libanaise. Montjoie ! Saint Denis ! On se croirait revenu au temps où, à l'aune de la septième croisade, Saint Louis se proclamait le défenseur des chrétiens d'Orient, et plus précisément celui des maronites. Le 24 mai 1250, dans une charte adressée au patriarche maronite, Louis IX aurait déclaré que ´´pour nous et nos successeurs sur le trône de France, nous promettons de vous donner à vous et à tout votre peuple notre protection spéciale comme nous la donnons aux Français eux-mêmes´´. Une promesse que cherche à reprendre, à sa manière, Marine Le Pen, à l'occasion de sa visite au Liban. » (2).

 Se voulant d’une stature gaullienne avec un sabre nain, elle convoque un héritage lointain et une obligation de protection des Chrétiens d’Orient. La présidente du Front national a souligné, dans une interview à L'Orient-Le Jour, « le rôle absolument essentiel de la France dans la protection des chrétiens d'Orient », un « rôle historique qu'il n'est pas question d'abandonner´´, affirme Marine Le Pen, voulant s'inscrire dans la lignée de François Ier, mais bien plus encore de Napoléon III, venu à la rescousse des chrétiens du Levant lors des massacres de 1860. En 2015 déjà, Marine Le Pen, alors en visite au Caire, avait solennellement prévenu le pape copte Théodore II qu'elle « rendrait à la France sa vocation historique, sa mission protectrice des chrétiens d'Orient », si elle était élue. Si elle peut séduire les principaux concernés, sa rhétorique sur les chrétiens d'Orient ne manque toutefois pas d'être marquée par de nombreuses contradictions. C'est en tant que ´´fille aînée de l'Église´´ que la France a longtemps assumé le statut de défenseur des valeurs chrétiennes en terre d'Orient. Une image qui ne colle plus vraiment à l'identité française depuis plusieurs décennies déjà. Le chant des sirènes de la candidate d'extrême droite destiné aux chrétiens d'Orient entre en conflit avec l'ADN du discours du FN. Ce dernier prône le renforcement de l'unité de la Nation'' ». (2)

Les Libanais divisés sur cette visite

Les Libanais à des degrés divers ont été divisés sur les attendus de cette visite bord quelques soient leur bord politique, à de rares exceptions, celles des hommes politiques exploitant le filon religieux : « Interrogé à ce sujet par L'Orient- Le Jour, le journaliste Moustapha Hani Fahs, opposé de longue date au parti de Hassan Nasrallah, estime que « Marine Le Pen n'aurait pas dû se rendre au Liban qui ne peut pas supporter sa campagne ». « Le pays du Cèdre s'oppose aux idées de la candidate française », dit-il notant, toutefois, qu'« il existe, au Liban, une sorte de « droite confessionnelle'' qui se réjouit du racisme de Mme Le Pen (...) À son tour, le coordinateur général des forces du 14 Mars, Farès Souhaid, préfère mettre l'accent sur les chrétiens du Liban en tant que modèle à suivre : « Les chrétiens libanais peuvent donner des leçons du vivre ensemble avec l'Autre, à l'heure où les Européens trouvent des difficultés à gérer des sociétés plurielles », dit-il à l'OLJ. Farès Souhaid ne cache pas, d'ailleurs, (son) « étonnement » quant à l'intérêt si particulier accordé au Liban et aux chrétiens de la région. « Cela est très douteux », souligne le coordinateur général du 14 Mars avant de poursuivre : « Nous estimons que tous ceux qui prétendent nous protéger se protègent eux-mêmes. » Selon lui, « Michel Aoun n'aurait pas dû recevoir Mme Le Pen ». (3)

« La visite de la candidate du Front national au pays du Cèdre lit-on sur le quotidien « La Croix » achoppe sur sa position favorable au régime syrien, et se termine sur une polémique facile liée au port du voile. Lundi 20 février, lors de sa rencontre avec Sami Gemayel, leader et héritier des Kataeb, parti chrétien maronite des Phalanges, Marine Le Pen était pourtant en terrain favorable. En coulisse, le responsable de la politique économique du parti affiche ses liens avec le FN : « Moi, je préfère le père à la fille. Je suis aussi un intime de Thibaut de la Tocnaye », dit-il à propos du membre de la direction de campagne du FN, qui a combattu aux côtés de la milice chrétienne en 1983 ». (4)

« Qu'importe, en rencontrant le président Michel Aoun et le Premier ministre Saâd Hariri, ce dernier qui n'a pas manqué de dénoncer « l'amalgame entre islam et terrorisme », Marine Le Pen a rempli son objectif : s'afficher pour la première fois aux côtés d'hommes d'État. Reste que sa tournée s'achève sur un refus, celui du mufti de la République de l'accueillir sans qu'elle ne soit voilée, « selon le protocole », comme lui avait précisé la veille un membre de Dar el-Fatwa. Une polémique qui aurait donc aisément pu être évitée, mais que n'a pas manqué d'instrumentaliser le parti d'extrême droite : « Un magnifique message de liberté et d'émancipation envoyé aux femmes de France et du monde », a immédiatement tweeté l'eurodéputé FN, Florian Philippot. « Je crois qu'il n'y a pas de lien plus fort que le lien du sang versé, et ensemble nous avons ce lien », renvoyant au soutien des soldats maronites au roi Saint Louis, à l'époque des Croisades. » (4)

Marine Le Pen oublie le pensons-nous, que ce sont des musulmans qui ont versé leur sang pour la France à leur corps défendant contre d'autres musulmans en Syrie en 1865. Il y aurait dans la montagne libanaise un cimetière « français » où il y aurait des tombes avec des noms bizarres pour les Libanais, des Ait...Ces soldats français musulmans étaient blancs de peau et avaient, pour certains, les yeux bleus. C'est dire que le sang versé pour la mère patrie, les Algériens, qui étaient de tous les théâtres d'opération français, en savent quelque chose.

On le voit, la vindicte est intacte. Au lieu de prôner l'apaisement, elle vient provoquer de paisibles Libanais qui ont toutes les peines du monde à vivre en paix du fait des interférences permanentes. On se souvient dans le même ordre comment des boutefeux de tout ordre éprouvent un malin plaisir à venir détricoter des équilibres subtils de coexistence pendant des centaines d'années entre des Arabes quelles que soient leurs religions. Après la dernière croisade qui s'est soldée par la débâcle des envahisseurs européens, Salah Eddine Al Ayoubbi avait confié les clés du Saint Sépulcre disputées par plusieurs rites chrétiens, à une famille musulmane et ceci depuis plus de huit siècles. C'est dans cet ordre qu'il faut replacer le déplacement de Marine Le Pen et avant elle les déplacements du pape Benoit XVI au Liban et avant lui Jean-Paul II. (6)

L'ingérence permanente de l'Occident

Pour rappel, en 1860 se produit une révolte de paysans maronites contre la domination des notables. Cette révolte suscite en réaction le massacre de chrétiens par les musulmans. Les troubles s'étendront jusqu'à Damas, où ils seront arrêtés par l'intervention de l'Emir Abdelkader. Cette tentative récurrente d'ingérence caractérisée, date depuis près de deux siècles dans les affaires arabes. A leur façon, deux Arabes chrétiens répondent. (6)

« Hayat al Huwik Atia, journaliste libanaise de confession maronite interpelle le pape lors de son voyage en Israël Dans cette lettre elle fait le procès de l’Occident venu dynamiter des équilibres subtils millénaires de coexistence pacifique entre les spiritualités des Arabes chrétiens et musulmans. Elle déclare en martelant avant tout qu’elle est arabe :

« L'église d'Orient refuse d'être entraînée dans le processus de judaïsation de l'Occident chrétien. (...) Nous, l'Orient arabe chrétien, nous ne voulons pas de ce néo-christianisme judéo-chrétien et nous refusons que l'Occident chrétien utilise l'influence spirituelle occidentale des églises, catholiques et protestantes, pour implanter en Orient et particulièrement dans le monde arabo-chrétien l'idée ou l'influence de judaïsation. « (…) Nous portons en nous la conscience de ses racines historiques et spirituelles qui nous attachent à la terre arabe. Le Christ appartient à cette terre arabe comme nous nous appartenons à cette terre arabe et de ce fait nous ne reconnaissons aucune autorité étrangère sur notre terre qu'elle soit politique, militaire, religieuse ou spirituelle. Par conséquent, en ma qualité d'Arabe, je m'incline devant vous par respect pour votre personne, mais cela ne m'empêche pas de vous rappeler ma fierté d'appartenir à cette terre arabe. Cette terre est le berceau de toutes les Religions et de toutes Révélations monothéistes. Notre religion et notre spiritualité nous ne la recevons donc de personne ni d'aucune puissance si ce n'est de notre terre arabe et de son histoire. Nul ne peut générer une rupture dans notre personnalité ni une rupture avec notre terre et notre conscience arabe. (…) Les Chrétiens d'Orient arabe ne sont pas une minorité (…) le pluralisme n’est pas venu vers nous du fait de la migration ou de la colonisation, mais du fait que nous vivons depuis toujours sur notre terre arabe avec des arabes comme nous qui sont de plus nos frères dans la foi. Chacun de nous sur cette terre a choisi librement sa religion et son culte » (7).

« Tant du côté de l'islam que du christianisme, tous sur cette terre arabe nous avons la foi sans connaître la contrainte, et dans les deux camps nous avons par la foi et la fraternité de foi l'expression réelle et authentique de la première et véritable manifestation des droits des droits de l'homme et de la liberté de croyance depuis toujours. - La deuxième raison, que vous connaissez d'ailleurs, est que c'est l'Occident qui est le générateur historiquement du racisme et du sionisme avec tous les résultats connus et notamment ceux que cet occident exerce depuis des décades contre le monde arabe pour saper cette cohésion sociale et religieuse dans le monde arabe ».(7)

« L'Occident n'a jamais cessé de faire des plans et des luttes géostratégiques pour saper l'unité arabe et la richesse de sa diversité religieuse. Nous connaissons les programmes soigneusement conçus visant à créer des conflits confessionnels dans la région et les intentions planifiées pour déplacer les Chrétiens du monde arabe et à supprimer ce pluralisme millénaire de la Palestine, de l'Egypte, du Soudan et de l’Iraq. Quelle rupture amère et cruelle l'Occident a réalisé en Irak sapant le pluralisme naturel qui existait dans ce pays avant son invasion par les américains. (…) »

Reprochant au pape d’avoir laissé faire l’Occident dominateur d’avoir laminé les arabes chrétiens d’Irak, elle déclare « Qu’avez-vous fait pour la survie des chrétiens et qu'avez-vous fait pour protéger leurs biens et leurs propres terres contre l’invasion étrangère occidentale alors que la terre sur laquelle vivent les chrétiens arabes est partie indivisible du monde arabe ? En conséquence Votre Sainteté, sachez que nous - Arabes chrétiens - nous ne sommes une minorité en aucune façon, tout simplement parce que nous étions des Arabes chrétiens avant l'Islam, et que nous sommes toujours des Arabes chrétiens après l'Islam. Nous n'avons besoin d'aucun protectorat occidental. La seule protection que nous cherchons est comment nous protéger du plan occidental qui vise à nous déraciner de nos terres et à nous envoyer mendier notre pain et notre dignité sur les trottoirs de l'Occident ». (7)

« Nous refusons d'être un instrument de subversion et de coercition contre le monde arabe que vous soumettez continuellement à la pression et au chantage. Au meilleur des cas, contre nos pays, vous nous proposez d'être des migrants dans vos pays. Je sais, bien que ce que je dis ne soit pas clair pour tous les chrétiens. Cent ans de discours sur les chrétiens comme minorités dans le monde arabe, cent ans d'ignorance dans lesquels ont été confinés les musulmans et les chrétiens, cent ans de montage de conflit entre les communautés laissent des traces. Il s’agit de pousser les communautés arabes à la rupture et à la haine ou à la suspicion dans des états arabes qui ont perdu, du fait colonial, la notion des droits des citoyens et qui ont été manipulés à promouvoir de pseudo droits pour chaque différents groupes. Toutes ces manœuvres donnent la preuve de la volonté occidentale à intimider les peuples arabes, à les diviser et à susciter dans la communauté chrétienne la vocation d’une minorité qui doit nécessairement solliciter l'aide étrangère contre la communauté musulmane » (7). 

 Pour sa part, le docteur Rafiq Khoury, prêtre palestinien du Patriarcat latin de Jérusalem, écrit « (...) les chrétiens font partie de l'identité de la terre et la terre fait partie de leur identité, avec leurs concitoyens musulmans. (...) L'arabité et la palestinité des chrétiens de Palestine sont des faits acquis, que nous recevons avec le lait de notre mère, comme on dit en arabe. Les relations islamo-chrétiennes en Orient en général et en Palestine en particulier, s'inscrivent dans une longue histoire, qui a à son actif treize siècles de communauté de vie, où nous avons partagé « le pain et le sel », comme on dit en arabe aussi. » (8).

Marine le Pen et tous les ignares qui pensent avoir la science infuse et imbu du mythe des races civilisatrices devraient en prendre de la graine et laisser les Arabes en paix

Le non évènement de cette expédition libanaise

 Marine Le Pen s’inscrit dans cette croisade permanente pour créer le chaos. Elle s'est lancée à la conquête de cet Orient compliqué comme dirait de Gaulle non pas avec des idées simples mais avec des idées simplettes d'un autre temps. C’est un fait les ingérences continuelles contribuent à créer cette tension permanente qui n'existait pas avant. Il est à craindre qu'une Eglise conquérante et un Occident dévastateur vont achever de détruire des ´´équilibres´´ culturels et religieux´´ que les sociétés du Moyen-Orient ont mis des siècles à sédimenter. A sa façon et comme Saint Louis, Sainte Marine Le Pen est venue porter la bonne parole à ses ouailles avec un sabre nain. Ne comprenant pas que la symbolique du voile est avant tout une question de civisme. C'est à sa demande que le mufti du Liban a consenti à la recevoir. Cette impolitesse facile ne prouve rien si ce n'est que l'extrême droite revancharde est fidèle à sa croisade. Cela nous rappelle le général Gouraud rentrant à cheval à Damas dans la mosquée des Omeyyades devant le catafalque piétiné de Salah Eddine El Ayyoubi, le protagoniste élégant de richard Coeur de Lion s'écrit avec hargne "Saladin, le petit fils de Godefroy de Bouillon est devant toi . Ou sont les tiens".

Marine Le Pen oublie qu'elle est en présence d'Arabes, que le Christ est un Sémite comme tous les Arabes, qu'il n'a pas les yeux bleus et les cheveux blonds. Elle oublie aussi qu'en tant que candidate à la magistrature suprême elle devrait prôner l'apaisement. Elle vient et elle consacre presque la totalité de son temps à s'entretenir avec des personnalités chrétiennes. Où est l'équilibre qui devrait être son credo ?

De plus, quand il s'agit de ne pas froisser les Français de confession chrétienne ou juive, elle est prête à faire des concessions sur la possibilité d'accepter des binationaux appartenant à ces deux religions en évoquant la possibilité d’accords entre Etats !. Plus loin encore, si la croix ou la Kippa est petite, ces signes ne sont pas concernés par l'interdiction des signes ostentatoires. Reste à déterminer la taille minimale avec la laïcité compatible avec ce que veut imposer Marine Le Pen. Il est une religion à qui s'appliqueront les oukases de Sainte Marine, l'interdiction de la double nationalité et le signe ostentatoire... Voilà une future présidente que nous risquons d'avoir comme voisine. Sombres Jours en perspective pour les français d’espérance musulmane

1. http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/02/18/au-liban-marine-le-pen-se-cherche-une-stature_5081646_4854003.html#7042ejfGwY3eFQYu.99

2. Http ://www.courrierinternational.com/article/vu-du-liban-chretiens-dorient-marine-le-pen-est-restee-au-temps-des-croisades

3. https://www.lorientlejour.com/article/1036318/visite-de-le-pen-les-libanais-divises.html

4. http://www.la-croix.com/Religion/Laicite/Au-Liban-Marine-Le-Pen-tente-rallier-chretiens-2017-02-21-1200826473

5. http://www.lexpressiondz.com/chroniques/analyses_du_professeur_chitour/160472-%20les-chretiens-d-orient-veulent-rester-arabes.html

6. Chems Eddine Chitour http://sos-crise.over-blog.com/article-la-tragedie-des-chretiens-d-orient-la-responsabilite-de-l-occident-105580495.html

7. http://www.alterinfo.net/Lettre-ouverte-des-Chretiens-arabes-du-Machrek-a-Sa-Saintete-le-Pape-par-Hayat-al-Huwik-Atia_a32689.html 24 mai 2009

8. Rafiq Khoury : Palestine http:// www.gric.asso.fr/spip.php ?ar... 30.04.2009

Article de référence http://www.lexpressiondz.com/chroniques/analyses_du_professeur_ chitour/261388-une-neuvieme-croisade-avec-un-sabre-nain.html

Professeur Chems Eddine Chitour

Ecole Polytechnique Alger



43 réactions


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 28 février 17:43
    Une question que nous sommes un certain nombre à nous poser depuis un certain temps ...

    Qu’est-ce qui autorise l’auteur à s’immiscer dans le débat national français ?

    Une bi-nationalité ?



    • Jean 28 février 18:00

      @Sharpshooter - Snoopy86
      et alors ? c’est la règle dans tous les pays et même plus que « bi »


    • Harry Stotte Harry Stotte 28 février 18:36

      @Sharpshooter - Snoopy86

      « Qu’est-ce qui autorise l’auteur à s’immiscer dans le débat national français ? »



      Je pourrais parler de ceux qui osent tout, mais l’essentiel n’est pas là. 


      Il suffit de songer à l’usage massif que les ennemis du FN auraient fait des images d’une Marine voilée, pour répondre à un article de ce genre d’un simple haussement d’épaules. De toute façon, il ne mérite pas plus.

    • dejaegere 28 février 18:38

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Je crois qu’il n’y a que la notion de debat « front » national qui considere l’immixtion. Les gens normaux appellent plutot cela echange d’idees . Par exemple je pense calmement qu’il y a probleme a resumer le port du voile a un rite de respect. En meme temps je relativise quand je vois toutes nos officielles de la Rpublique accepter de porter le foulard pour ne pas froisser le Pape.


    • Gavroche Gavroche 28 février 18:54
      bonsoir 

      Une question que nous sommes un certain nombre à nous poser depuis un certain temps ...
      Qu’est-ce qui autorise certains européens vivant chez eux à s’immiscer avec virulence et passion débordante et constance et insistance et parfois agressivité dans le débat national français ? Et même à faire une campagne effrénée pour certains de nos candidats ? smiley

      On a même dés français notoirement anti-immigrés, qui ont émigrés dans des pays lointains, qui viennent nous dire de la-bas , en bon patriotes expatriés, tout le mal que les gens de leur pays d’accueil pensent de la France ! Et qui les approuvent !

      On n’est plus chez nous ! smiley

    • Gavroche Gavroche 28 février 19:00
      @Harry Stotte

      Sur le voile, Au fond c’est pas Malin l’attitude de refus. Ou alors fallait pas demander à voir cet étranger chez lui. 

      Le monsieur est chez lui, dans son pays, et qui veut le voir accepte les conditions.

      De plus, Mme lepen voilée, ça n’aurait fait aucune tâche car personne n’aurait pu la soupçonner d’être islamophile, On aurait pris ça comme un acte de civilité. 

      Mais par contre, le geste aurait été perçu avec sympathie par les électeurs français musulmans et lui faire ramasser un tas de voix supplémentaires.

      En même temps ça lui aurait donné des arguments pour durcir le port du voile chez nous si elle est élue : La-bas on fait comme chez vous ? Chez nous on fait comme chez nous !

      Ça baisse la comm du Front 

    • Harry Stotte Harry Stotte 28 février 22:19

      @Gavroche

      « Ou alors fallait pas demander à voir cet étranger chez lui. »

      C’est vous qui le dites que Marine Le Pen était demandeuse, moi, je n’en sais rien. Tout grand qu’il soit, ce mufti de Beyrouth n’est rien du tout sur la scène internationale.

      Je tiens pour probable que, lors de l’organisation du voyage, quelqu’un aura dû dire que si elle rencontrait le chef de la communauté maronite - pour assurer les chrétiens de sa solidarité -, il fallait rencontrer un dignitaire musulman afin d’établir un équilibre entre les communautés

       « On aurait pris ça comme un acte de civilité. »

      Sûrement ouais. Chacun sait, en effet, que le combat politique est le domaine privilégié de la bonne foi. Et vous avez peut-être oublié les critiques qui s’étaient abattues sur Ségolène pour s’être voilée lors d’0un voyage en Iran, moi pas.

      « Mais par contre, le geste aurait été perçu avec sympathie par les électeurs français musulmans et lui faire ramasser un tas de voix supplémentaires. »

      Des voix qu’a aussi perdues Mélenchon alors, puisqu’il a publiquement donné raison à Marine Le Pen. Je vous laisse imaginer ce qu’il aurait dit, si elle s’était soumise !


    • Tall Tall 28 février 23:20

      @Gavroche

       
      Je vous ai déjà dit ( et je ne le répéterai plus ) que la Belgique et la France sont exactement dans la même situation, car c’est l’UE qui nous dirige à 80% via les traités signés précédemment.

      En conséquence, tous les problèmes essentiels que vous rencontrez : budgets, immigration, djihadisme, dumping social, délocalisations, chômage ... etc ..nous les rencontrons de la même manière parce que la gouvernance est la même : l’UE !!
       
      Or, en Belgique, il n’y a aucun parti anti-UE, et même s’il y en avait, ça ne pèserait pas lourd face à l’Allemagne de Merckel.
       
      Par contre, vous ... la France, avez la puissance pour renverser la table ... car si Frexit > UE kaput !
       
      Et voilà .... c’est clair, non ?
       
      En plus, personnellement, j’ai toujours aimé la France, et si j’avais pu choisir le pays de ma naissance, ce serait elle ! Anecdotiquement, j’ai d’ailleurs vécu 2 ans à Cannes la Bocca dans les années 90. Cette affection étant due sans doute à l’influence de mon père qui a été élevé en France, à Neuilly dans les années 20. 
      A noter enfin, que l’oncle qui a élevé mon père s’appelait Fleury, et il est le créateur de la carrosserie de la 11 légère de Citroën, tandis que son épouse était petit rat de l’Opéra à Paris.


    • Tall Tall 28 février 23:29

      @Gavroche


      Dommage que j’ai écrit ce com avant d’avoir lu celui où vous parlez du voile de Marine au Liban ... car je vois maintenant que ce n’était pas la peine que je me donne cette peine
       
      Vous n’êtes qu’un collabo de l’UE et tous les prétextes sont bons pour discréditer vos contradicteurs.
      Bref, si ce n’avait pas été ma belgitude, c’aurait été autre chose
       
      En plus, vous faites censurer des commentaires que vous jugez trop sexy ( Rocla chez rosemar ), vous ne seriez pas un peu islamiste par hasard ?

      « gavroche » justement pour mieux tromper ... c’est connu, ces trucs-là

    • Louve Louve 1er mars 08:28

      @Tall

      Les commentateurs qui se prennent pour les maîtres censeurs de ce site ont été formés à la Stasi. Faut voir comment ils épluchent, décortiquent et désarticulent tous les commentaires ! Et je ne vous parle pas de l’ambiance de délation et de dénonciation qui plane sur les différents fils. C’est pour ça qu’à partir de maintenant je ne dirai que du bien de nos Montaigne. 

      Bah ! Après tout, Montaigne aussi faisait des conneries à ses débuts. 



    • Louve Louve 1er mars 08:31

      @dejaegere
      Le Pape ? Ce représentant de la religion Catholique, en Europe, et dans le monde Chrétien ? Quelle horreur ! 


    • Tall Tall 1er mars 08:35

      @Louve

      salut ... t’as pas reçu mon mail ?

    • Louve Louve 1er mars 14:00

      @Tall


       smiley Oui ! 

  • chems eddine Chitour 28 février 19:28

    Sharpshooter - Snoopy86« 


    Un intellectuel disait Sartre a pour vocation de s’occuper des choses qui ne le regardent pas : En l’occurrence si dire son avis en tant que citoyen du monde c’est interdit dans le pays concerné, où allons nous ? Pendant près de deux siècles l’impérialisme et le colonialisme occidentaux se »sont occupés et bien occupés des choes qui ne les regardaient en venant porter la terreur la mort le sang à des peuples sans défense. "Cette contribution devrait être vue non pas comme une polémique mais comme une contribution à l’apaisement et à un savoir vivre qui semble faire défaut à beaucoup...

    Pr.C.E. Chitour

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 28 février 20:04

      @chems eddine Chitour

      cher auteur, vous choisissez vos intellectuels avec le plus grand soin !

      Sartre ? Est-ce bien cet individu qui conseillait aux partisans du FLN algérien ?
      "

      battons-nous : à défaut d’autres armes, la patience du couteau suffira« ou
       »et d’autres se font hommes en assassinant des Européens« ou
       »Car, en le premier temps de la révolte, il faut tuer : abattre un Européen c’est faire d’une pierre deux coups, supprimer en même temps un oppresseur et un opprimé : restent un homme mort et un homme libre (...)"

      Ce sont quelques extraits choisis de la Préface aux Damnés de la terre de Fanon !
      J’en tiens d’autres à votre disposition si vous en avez besoin...


    • dejaegere 28 février 20:44

      @Robert Lavigue Cher contradicteur, De votre cote n’oubliez pas que vos amis de l’OAS n’ont pas eu besoin d’intellectuels pour commettre leurs oeuvres charitables.


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 28 février 20:54
      @chems eddine Chitour

      Monsieur le « professeur »

      Si vous pensez que c’est en nous crachant sur la gueule à longueur d’articles à nous, français, que vous parviendrez à l’apaisement, je crains que vous ne fassiez largement erreur ...

      Puisque vous faîtes allusion dans votre article à l’émir Abdelkader, héros de « l’indépendance » d’un pays qui n’avait jamais existé, plus proche de la franc-maçonnerie que de l’Islam, je vous conseillerai de vous en inspirer plutôt que de ressasser, de vous renseigner sur son amitié avec les Français en général et Napoléon III en particulier.

      Je vous recommande particulièrement sa « Lettre aux Français » dont le ton n’a rien à voir avec vos diatribes victimaires...

      Je vous recommande aussi de vous intéresser à sa descendance

      J’ai au moment où je rédige ce post, j’ai sous les yeux l’annuaire de la promotion « Nouveau Bahut » de Saint-Cyr de mon père ( qui lui-même sera officier de renseignement en Algérie de 1955 à 1961).
      Les trois premiers noms de cet annuaire sont ceux d’arrière-petit-fils de l’émir qui tous ont servi dans la monstrueuse armée coloniale française. L’un d’entre eux est même mort en Indochine à la tête de sa section de tirailleurs algériens.

      Un autre encore se complaisait au milieu des horribles sionistes et est enterré dans un kibboutz  smiley

      Puissiez-vous vous inspirer de l’exemple de l’émir et de ses descendants ...

    • cirtéen 9 mars 01:02

      @Sharpshooter - Snoopy86

      Ravi d apprendre que la France aurait« créé l Algerie »...ainsi nous vous serions redevables pour notre Histoire Berbère,Byzantine,Romaine Vandales.... Autant dire tout ce qui existait avant la France elle même. Dites moi monsieur le révisionniste,les contours de votre pays sont relativement récents,n iriez vous pas jusqu’à dire que la France aussi n existait pas puisque ni l Alsace,ni la Corse,ni La Flandre,ni Le Pays Basque ni la Fière Bretagne etc n’ont historiquement jamais été français... Votre salade vous pouvez vous la raconter et vous faire plaisir avec, en revanche ce qui nous fait plaisir c est que beaucoup de touristes(pas ceux des plages qui heureusement ne viennent pas en Algerie, inutiles, mais ceux,qui sont cultives et d un bon niveau social ) des Allemands,Suisses,Russes,Américains,Italiens,et Britanniques pour les plus représentés reconnaissent et apprécient de visiter l Algerie qui n ’ « existe pas »selon vous...combien de sites Romains,Byzantins,Berbères sont en parfait état de conservation....les mêmes touristes évitent superbement de s arrêter sur la « présence <>française » et ca c est la seule reconnaissance qui vaille.De leur loin de vue aucun intérêt...on a même beau eu de vouloir leur faire visiter la plaie architecturale Hausmanienne d Alger,aucun d entre eux n en voulaient.....c est dire. Un petit conseil ,avant de vouloir créer l Algerie ,créez déjà la France ,car cette dernière est tellement contestée en Corse,Bretagne,Alsace,Pays-Basque que tôt ou tard elle n aura qu’une parenthèse de l histoire.


  •  
     
    Mais mon pauvre colon ....
     
    tu n’as toujours pas compris que l’Occident était la terre de la dialectique ?
     
    De la grande négation qui a souvent viré au nihilisme ... De l’herméneutique ?
     
    Pas du crétin qui psalmodie sont Coran comme un débile sans en discuter où historiser le sens ? Que le christianisme est par essence une dialectique, où Dieu est l’affirmation le Christ une négation et le Saint Esprit une identité de l’identité et de la négation de l’identité ...
     
    Barbu retourne te coucher au Moyen-âge ... dans ton hacienda des Séouds
     
     
     
     


  • 7 L’homme n’est pas tenu de se couvrir la tête, puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu ; la femme, elle, est la gloire de l’homme.
     
     
    14 La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c’est une honte pour l’homme de porter des cheveux longs,
     

    15 alors que c’est une gloire pour la femme d’en porter parce que la chevelure lui a été donnée pour servir de voile ?
     
     
    « La traite négrière des crétins islamistes est la plus grande invention du Capital .... après l’Argent ! »
    Seigneur Capitaliste anonyme

     



     

     


    • Louve Louve 1er mars 07:27

      @La Baudruche négrière patronale verdie


      « La traite négrière des crétins islamistes est la plus grande invention du Capital .... après l’Argent ! »

      C’est Attali qui a dit ça. En tout cas, il l’a pensé tellement fort que je l’ai entendu de l’autre coté de l’Atlantique smiley

  • Montdragon Montdragon 28 février 20:34

    Ce môssieur aurait-il peur d’un retour au bled de milliers de cerveaux si bien faits, trop bien faits après 3 ou 4 générations dans le creuset français ?
    Ils vont nous manquer ces cohortes d’ingénieurs.


    • dejaegere 28 février 21:00

      @Montdragon

      Si la cohorte des racistes de bas etage pouvaient en profiter pour degager la, c’est sur, a irait mieux.


    • Louve Louve 1er mars 08:16

      @Montdragon

      Mais enfin, vous n’y pensez pas ! Qu’allons-nous devenir sans tous ces ingénieurs ? 



  • fred fred 1er mars 07:14

    L’Islam, c’est le « TERRORISME »..On le constate tous les jours !


  • Louve Louve 1er mars 07:21

    La situation en FRANCE est bien pire qu’au LIBAN.


    Il y a en France, deux peuples. Tous ont une carte d’identité française, mais un bout de papier fait-il de quelqu’un un Français ? Ben non ! 

    Il y a, en France, des millions de Français – je dis bien des millions – qui ne se sentent pas français, qui ont une haine inouïe de la France, de ses traditions et de son histoire, qui ne rêvent que de revanche contre ceux qu’ils appellent avec mépris « les Français »

    Le Liban ne connait pas cette schizophrénie. Il la connait peut être, mais dans une moindre mesure. La situation est donc pire en France

    • Arcane Humphrey Binchié 1er mars 19:48

      @Louve

      Votre propagande pour Marine vous fait vraiment écrire n’importe quoi.
      La situation en France pire qu’au Liban  smiley
      Allez dire cela à la diaspora libanaise.
      Vous connaissez le hezbollah, amal, le psns ???

      Affligeant de niaiserie vous êtes encore !


    • Pseudonyme Pseudonyme 1er mars 11:46

      @Tall
      J’ai vu ça, je ne l’ai pas cru et j’ai dû revérifier :

      http://www.ouest-france.fr/politique/marine-le-pen/l-immunite-parlementaire-de-marine-le-pen-en-voie-d-etre-levee-4826700

      ....... ! ......... 


    • popov 2 mars 04:36

      @Tall


      C’est pour quand le vote de la Charia à Bruxelles ?

      Bonjour

      Vous connaissez ce document officiel de l’OCI ? Il paraît qu’il a été approuvé par tous les gouvernements européens.

      En le lisant, vous vous rendrez compte du zèle avec lequel les gouvernements le mettent en pratique.


    • Louve Louve 2 mars 05:34

      @popov


      Très bonne source. Petit a petit l’oiseau fait son nid...



    • popov 3 mars 04:24

      @Louve


      C’est la stratégie du coucou : pondre ses œufs dans le nid d’un autre ; quand les œufs de coucou éclosent, les jeunes coucous bouffent les autres œufs, ceux de l’oiseau qui les a couvés.

    • Louve Louve 3 mars 05:27

      @popov

      Bonjour ou bonsoir Popov, 


      Comble du hasard, je viens de capter votre message et je suis a l’autre bout de la planète ! Dans un autre fuseau horaire. C’est fou internet ! 

      C’est la stratégie du coucou certes (y a un vol au dessus de ce nid, non ?). 

      C’est aussi l’équation du nénuphar....

      Les nénuphars se multiplient tellement vite qu’a la fin le lac ne peut plus les accueillir, et tous les nénuphars meurent les uns après les autres ! Comme s’ils se bouffaient tous entre eux. J’ai eu l’occasion de vivre devant un lac, je voyais le même phénomène a chaque saison. 

      La lutte pour l’espace menait a la mort du nénuphar. 

    • popov 3 mars 10:13

      @Louve


      Je suis sur le fuseau horaire de Yakoutsk, c’est pourquoi mes messages s’affichent à des heures impossibles en France.

    • popov 3 mars 11:27

      @popov


      Bonjour

      Et nénuphar est un mot emprunté à l’arabe, quelle coïncidence. C’est d’ailleurs une aberration qu’il s’écrive avec un « ph » comme s’il venait du grec.

  • wolfen 1er mars 09:58

    Seul petit détail oublié par par Monsieur le Professeur, se promener en Algérie avec une Bible présente un risque. L’exercice de toute religion autre que l’Islam est soumis à autorisation et est strictement réglementé. Les conversions sont interdites, les non jeûneurs pourchassés sans parler des agressions verbales fréquentes contre les femmes non voilées. Pour toutes ces raisons, beaucoup de vos compatriotes préfèrent vivre en France plutôt que chez vous et nous serons très heureux de vous renvoyer ceux qui ne se sentent pas bien chez nous.

    Alors Monsieur le Professeur, vous êtes mal placé pour donner des leçons, commencez par balayer devant votre porte et intéressez-vous à vos affaires à savoir : l’instabilité politique causée par une gestion désastreuse du pays depuis 1962, un président actuel grabataire, un chômage endémique, une éducation nationale délabrée, qui fanatise au lieu de former vos enfants, vous en savez quelque chose puisque vous êtes enseignant.
    Vous avez une belle culture française mais vos dirigeants ont choisi l’arabisation puisque qu’il paraît que vous, berbères héritiers de St-Augustin, vous êtes soudain devenus arabes depuis 1962 et vous préférez regarder vers le Moyen-Orient.
    Vous avez un magnifique pays riche et une jeunesse pleine d’énergie. Monsieur le Professeur, où en êtes vous après 55 ans d’indépendance ?


    • Pseudonyme Pseudonyme 1er mars 11:39

      @wolfen
      C’est tout leur problème. Donner encore et encore des leçons sans jamais en appliquer une seule chez eux .


  • popov 1er mars 14:54

    @chems eddine Chitour


    Fallait-il vraiment nous brandir l’épaule de saint pitre aux Corinthiens pour nous rappeler que l’islam n’a pas inventé le voile, à nous qui savons que l’islam n’a jamais rien inventé : il s’est contenté de récupérer ce qu’il y avait de plus grotesque dans les religions qui l’ont précédé. 

    Quant à MLP, à mon avis elle a fait une bêtise, non pas en refusant de se voiler, mais en allant au Liban, et cela pour deux raisons :

    1) Quand on ne veut pas se conformer aux coutumes d’un autre pays, on n’y va pas.

    2) La meilleure chose que la France puisse faire pour les pays de cette région, c’est de ne pas y fourrer son nez.

    • Pseudonyme Pseudonyme 1er mars 18:50

      @popov

      Si elle veut être présidente elle devra composer avec les pays musulmans et devra dans le même temps affirmer sa différence culturelle.


  • microf 1er mars 16:30

    Je pense quant á moi que toute cette histoire est de la provocation de la part de la candidate du FN, et un coup monté.
    La question que je voudrais poser serait de savoir ce qu´elle est partie chercher au Liban, le Liban serait-il si important pour la France pour qu´elle y aille ?, qu´apporte le Liban á la France ?.
    J´aurai compris qu´elle aille en Allemagne premier partenaire de la France, j´aurai surtout compris qu´elle aille en Afrique car sans l´Afrique, la France n´est pas une grande puissance, car la France tire tout de l´Afrique, elle ne va pas en Afrique, et s´en va au Liban, cela dépasse mon entendement.
    Le grand Mufti aussi est tombé dans le piège tendu, j´aurai été le grand Mufti, je l´aurai récu même sans voile.


    • Pseudonyme Pseudonyme 1er mars 18:47

      @microf
      Elle va au Liban car c’est le seul pays dont le dirigeant accepte de la rencontrer . C’est une première et un coin enfoncé dans l’embargo diplomatique dont le FN est victime.

      Le Liban car Aoun ne voit pas d’un mauvais œil un parti plus engagé dans une politique indépendante des US au Proche Orient.

      C’est le grand mufti qui lui a tendu un piège. Lui, poursuit d’autres objectifs que le chrétien Aoun. Le plus grand représentant musulman d’Egypte l’a reçu sans voile.

      L’Orient compliqué *


    • microf 1er mars 21:50

      @Pseudonyme
      Merci de la réponse, mais la question que je me pose encore c´est de savoir ce qu´elle est allée chercher au Liban, est ce que c´est au Liban qu´on règle les problèmes des Francais ?.
      Pour ce qui est de la politique au Proche Orient, la France n´a aucune influence dessus
      Pour ce qui est des dirigeants d´autres pays qui ne veulent pas la rencontrer, c´est tout á fait normal, elle n´est que candidat, pas encore élue, pourquoi les autres dirigeants doivent la recevoir ?. Les dirigeants ne recoivent pas les candidats, lorsqu´elle sera élue, elle sera récue par les autres dirigeants, car sera au même rang qu´eux, mais avant, non.
      Elle n´est pas tombée dans le piège du grand Mufti, parcequ´elle savait qu´elle devait porter le voile si elle veut le rencontrer, son bureau de presse ayant été informé de ce détail du protocole, comme écrit dans l´article.
      Je n´ai toutefois pas de problème quant á son refus de porter le voile, elle a bien fait si elle ne le veut pas, on ne doit pas le lui imposer.
      Tout ce tralala lá aurait pu être évité si elle serait restée en France expliquer aux Francais son programme de redressement de la France après son élection, voila ce qui intérèsse les Francais pas ses escapades au Liban, elle pourrait y aller après son élection.


Réagir