jeudi 26 janvier - par Amaury Grandgil

Simplistes politiques

Pour se convaincre que le suffrage universel est une vaste blague, une fumisterie, il suffit de prendre le bus (ou le métro, ou le train de banlieue) et d'observer, et d'écouter, les discussions éventuellement politiques. Il suffit aussi de lire les journaux, les articles de fond, les éditoriaux des analystes officiels qui font leur job, en restant dans leur case, en collant à leurs étiquettes. Il convient donc d'être simpliste afin d'amuser le peuple. Pas trop non plus, il faut que ça reste crédible, pas trop gros, mais simpliste quand même, ça marche toujours et cela permet de mieux manipuler les masses.

Le simplisme du discours politique actuel se résume facilement et concerne tous les camps sans distinction, sans que l'un ou l'autre n'en ait l'apanage. Il est toujours préférable de s'attaquer aux personnes, à ce que l'on suppose d'elles, plutôt qu'à leurs idées, leurs propositions condensées en deux ou trois slogans débiles, mais plus simple à comprendre certes et facilement partageables en « statuts » facebook. Je grossis un tout petit peu le trait bien sûr mais ce que l'on peut lire se réduit plus ou moins à ces quelques phrases :

« A caca Hollande, a pas beau Sarkozy, a fâââchiiste le Front National,

Il est méchant Fillon, Macron au moins il est neuf,

Les étrangers faut tous les accueillir,

les étrangers précipitent le grand remplacement etc... »

 Je chercherais vainement des personnes ayant un discours argumenté, étayé, raisonné. Je sais qu'elles existent j'en ai même déjà rencontré mais elles sont rarissimes, à gauche comme à droite. Leurs opinions ne reposent plus alors simplement sur des lieux commun concernant tel ou tel groupe, des préjugés vulgaires, des caricatures, ou sur ce que je trouve encore pire, sur une pose personnelle. Ils sont toujours prêts à écouter les autres, à les laisser parler sans que cela ne ramollisse en quoi que ce soit leurs convictions. Car quand celles-ci sont solides, il n'y a pas besoin d'injurier le contradicteur ou de le traîner dans la boue. La violence verbale témoignera toujours d'une grande faiblesse d'argumentation.

Le simplisme mène à l'adulation excessive et aveugle des hommes ou femmes politiques. Il est vrai que les peuples sont très versatiles sur le sujet mais on peut s'en percevoir à chaque présidentielle. Le candidat ayant le vent en poupe se retrouve nanti de toutes les qualités, y compris physiques. Il n'est plus tout à fait du commun des mortels. En ce moment par exemple c'est Emmanuel Macron. Il est beau, il est jeune, il est neuf, cela suffit, il fera pour ses admirateurs forcément un bon président. Quand on leur objecte que Macron a gouverné tout autant que Valls et Hollande depuis cinq ans, il fut leur ministre de l'économie après avoir été conseillé du président actuel, que tout ce déballage médiatique autour de sa vie privée ou ce que l'on veut en dire fait désordre, on n'otient que de la colère et de l'incompréhension, une réponse a-cervelée.

Bien sûr, plus dur sera la chute du haut de leur piédestal, et on sait ce que sera l'attitude de ses thuriféraires quand il sera en situation d'échec, qu'ils se seront trouvé un autre objet de désir.

Je suis toujours surpris de constater que les les peuples n'ont pas l'air de comprendre que tous ces gens qu'il adule le méprisent cordialement, consciemment ou pas (voir la vidéo ci-dessous où Macron se lave les mains après avoir rencontré des ouvriers, on se souviendra aussi de ces considérations sur les salariées « illettrées » de GAD. A son sujet, je suis effaré de voir que des citoyens qui bénéficient de la protection sociale soient prêts à voter pour lui et donc à ne plus en profiter, il suffit de lire son livre « révolutionnaire » pour s'en convaincre.

Le pire dans l'effrayant simplisme dominant dans le discours politique et son appréciation de nos jours c'est le fameux « ni droite, ni gauche ». Bien que droite ou gauche désignait au départ la place des représentants de la Constituante selon qu'ils étaient un peu beaucoup révolutionnaires, cela veut dire quelque chose. Une décision aura des résonances intellectuelles et idéologiques qu'on le veuille ou non. C'est aussi le genre de slogan menant directement à l'arbitraire, au totalitarisme...

 

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury



42 réactions


  • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 26 janvier 18:26

    Vous n’aimez pas Macron, pourquoi pas. Vous n’aimez pas le petites phrases qui caricaturent et dénaturent toute la vraie réflexion, c’est juste. Mais vous ne vous empêchez pas d’en écrire :
    « Macron se lave les mains après avoir rencontré des ouvriers »
    Là je comprend, les ouvriers, c’est sale et Macron s’en désinfecte.
    Où est le problème ? Je le fais systématiquement avant de manger, avant de sortir des toilettes, etc ..
    Un tas de gens ne le font pas (dommage pour les autres) et un tas le font. Ca fait même l’objet d’une campagne sanitaire à la télé en ce moment. Qui aime la barre du métro en été ?
    Il y a longtemps, j’avais lu une étude (raison de la faire, je cherche encore) qui disait que 50% des personnes trempaient la tartine, le matin. Macron, il trempe ou pas ?


    • Amaury Grandgil Amaury Watremez 26 janvier 20:19

      @Frédéric Van der Beken

      Qu’est-ce que j’écris déjà sur l’adulation excessive aveugle et autiste ?


    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 27 janvier 09:29

      @Amaury Watremez
      « Qu’est-ce que j’écris déjà sur l’adulation excessive aveugle et autiste ? »
      Ce qui n’est pas mon cas envers Macron comme les autres, je suis sans illusion sur nos « sauveurs » l’ayant assez constaté.


    • Amaury Grandgil Amaury Watremez 27 janvier 12:16

      @Frédéric Van der Beken
      Qu’est-ce qui vous choque alors dans le fait de souligner que Macron fait preuve d’un mépris, sans doute inconscient, envers les ouvriers ?


    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 27 janvier 15:00

      @Amaury Watremez
      Vous dénoncez le simplisme, les raccourcis, les images collées à la vite, les petites phrases, toutes ces choses qui se font au détriment de l’explication d’un programme (ok, l’application étant une autre chose) et vous ajoutez la votre, votre suggestion ou votre impression qui est un raccourci également.
      Je ne sais pas si Macron aurait un mépris ou pas, inconscient ou pas. Il n’est surement pas plus près ou plus loin des ouvriers que 95% de nos politiques qui depuis leur entrée en politique vivent dans un autre monde fait d’une cour plus ou moins grande, de médias plus ou moins partiaux, de droits et de passe droits plus ou moins importants, etc ... Ils manquent tous de racines et ceux qui les avaient, les ont vite perdues. La carrière politique de 20 à 70 ans en continu tue tout. La représentativité socio-professionnelle de nos élus nationaux est biaisée. Notre système les mets dans une bocal doré et ne les ressort plus. Alors certainement, ils ignorent le prix du pain au chocolat sauf quand ils ont révisés avant le plateau, ne peuvent se rendre compte de 30 ans passés à PSA ou de la fin du mois le 15, etc ...
      Un peu moins de carriérisme politique ne pourra jamais faire de mal, ce qui n’intéresse pas grand monde, je l’ai tenté comme d’autres.
      https://www.change.org/p/pour-le-renouveau-de-la-d%C3%A9mocratie


    • Pilule Rouge Pilule Rouge 27 janvier 17:59

      @Frédéric Van der Beken
      Ce dimanche, éjectons définitivement Valls de la présidentielle, votons Hamon ! (ensuite on s’occupera aussi de lui) : https://www.youtube.com/watch ?

      Version Dieudo :

  • gogoRat gogoRat 26 janvier 18:35

    Et quand le simplisme institutionnalisé ne suffit plus, il reste, manifestement, d’autres arrangements ...

     Comment se peut-il donc que la video suivante n’ait encore pas fait le buzz ? !!! :

     https://youtu.be/L7zGY5wG30Q

     titrée :  ’Mélenchon avoue avoir magouillé avec Hollande !!! ’



    • Alren Alren 27 janvier 12:57

      @gogoRat

      Comment se peut-il donc que la vidéo suivante n’ait encore pas fait le buzz : Mélenchon avoue avoir magouillé avec Hollande !!! ’

      Parce qu’elle ne correspond pas au titre !

       Lors d’un congrès du PS très ancien, à une date que le youtubeur se garde de mentionner, au siècle précédent, JLM expliquait que sa motion avait obtenu beaucoup moins de voix que celle de Hollande et que celui-ci lui avait passé de la pommade verbale pour apaiser la tension à l’intérieur du parti.
      mais qu’on ne pouvait pas lui faire confiance.
      Ce n’est pas ça une magouille qui suppose une entente pour une tricherie, une malhonnêteté.

      Décidément, il n’y a rien de sérieux pour mettre en doute la droiture de Mélenchon et il faut pour le combattre, lui et la France Insoumise, faute de pouvoir attaquer les propositions de L’Avenir en Commun, faire flèche de tout bois même en ... magouillant la réalité !


    • gogoRat gogoRat 27 janvier 18:37

      @Alren

      L’aveu, il est là : (instant 0:18 dans la vidéo)

      ...
      Bon, alors , comment on arrange ça ?
      - Bon, alors heu, on a arrangé comme on dit
      ...

       Il en faudrait plus à qui pour se rendre compte ?


  • beo111 beo111 26 janvier 18:36

    "Le candidat ayant le vent en poupe se retrouve nanti de toutes les qualités, y compris physiques. Il n’est plus tout à fait du commun des mortels.« 

    Oui, Etienne de la Boétie avait déjà relevé, dans le chapitre 12 de son discours sur la servitude volontaire :

     »Que dirai-je d’une autre sornette que les peuples anciens prirent pour une vérité avérée ? Ils crurent fermement que l’orteil de Pyrrhus, roi d’Epire, faisait des miracles et guérissait des maladies de la rate. Ils enjolivèrent encore mieux ce conte, en ajoutant : que lorsqu’on eût brûlé le cadavre de ce roi, cet orteil se trouva dans les cendres, intact et non atteint par le feu. Le peuple a toujours ainsi sottement fabriqué lui-même des contes mensongers, pour y ajouter ensuite une foi incroyable."


  • oncle archibald 26 janvier 19:01

    Le fameux « ni droite, ni gauche » n’est qu’un simple constat réaliste de la façon dont sont conduites les affaires du pays depuis très très longtemps. Il ne vous aura pas échappé qu’une fois mis au pouvoir les gouvernements dits « de droite » prennent grand soin du volet « social » pour éviter de voir la vie économique du pays bloquée par des manifestations de rue, tandis que les gouvernements dits « de gauche » donnent aux dirigeants des grandes entreprises tous les gages nécessaires pour éviter qu’ils ne délocalisent leurs activités hors de France.

    Finalement Macron prend acte de la situation et croit pouvoir se dispenser de passer par la case « hou qu’il est méchant » pendant sa campagne. Il m’étonnerait qu’il arrive à garder ce cap sans broncher pendant quatre mois encore, mais « wait and see ».

    Arrivera-t-il à faire comprendre aux électeurs que 70% de la population souhaite à peu près les mêmes choses, avec 15% de cerveaux fêlés à l’extrême droite et 15% de cerveaux fêlés à l’extrême gauche, et qu’on les enfume, eux les gens « normaux » sur des questions subsidiaires pour les obliger à marcher au pas suivant le rythme donné par l’adjudant de semaine : gauche/droite, gauche/droite, gauche/droite ....

    Il est super intelligent le Macron, il a vu le créneau et il fonce.


    • sokom 27 janvier 16:07

      @oncle archibald
      Moi je penses que les « cerveaux fêlés » des deux extrêmes le sont moins que ceux qui votent entre ces deux extrêmes. Si on en est là aujourd’hui, c’est bien la faute à ceux qui nous gouverne non ?


      Sinon taper « PIB France » dans google et admiré la belle courbe... la richesse augmente depuis 40-50 ans, alors où est le problème ?
      Les gouvernants se succèdent et nous disent tous « il faut augmenter la taille du gâteau pour pouvoir partager »... il faut comprendre que plus le gâteau sera gros, moins on aura de pauvre, de chômeurs etc...

      Pourtant le gâteau grossit et le nombre de chômeurs aussi...

      Donc, aujourd’hui il faudrait commencer par ouvrir les yeux.

    • oncle archibald 27 janvier 17:04

      @sokom : Vous avez raison et la production est globalement très suffisante pour permettre à tous de bien vivre. Aujourd’hui comme hier il suffirait d’un bon réglage des lois fiscales et sociales pour obtenir une collecte convenable et acceptable des impôts et des cotisations.

      Puis tout simplement d’empêcher les fraudes les abus les copinages utiles qui empoisonnent la vie sociale en générant rancœurs, jalousies etc etc ...

      Pire que tout la fraude encourage à de nouvelles fraudes sur le principe « pas tant que toi » ou « pourquoi serais-je le seul con de France à payer tous mes impôts ».


  •  
    Churchill l’a déjà dit ...
     
    « Le meilleur argument contre la démocratie est un entretien de cinq minutes avec un électeur moyen »
     
    Mais c’est crétin, la démocratie N’EST PAS LA RECHERCHE DE LA VÉRITÉ !!!!
     
    la vérité ne se met surtout pas aux voix, à commencer par la science ... où un seul en général à raison contre les autres ...
     
    La démocratie est cohésion d’un peuple, elle n’est QUE ça
     
    Sans peuple, chez les multiethnqiués du Supermarché, la démocratie est inutile. La branlette demande un tyran, pas le tps de faire de la politique ... l’orgie est plus intéressante, « jouir sans contrainte » veut dire « jouir sans faire de politique » ...
     


    • Amaury Grandgil Amaury Watremez 27 janvier 08:24

      @La Baudruche négrière patronale verdie
      Mais si la vérité existe, celle des faits et de la mondialisation malheureuse


    • @Amaury Watremez
       
      Ce n’est pas une recherche « subjective » de Vérité, c’est un constat factuel (objectif). La politique se juge aux résultats
       
      « Ils ne savent pas pourquoi ils le font, mais ils le font » Marx (sur le travail et la société)
       
      Après qu’une élite propose sa vision, et arrive à convaincre (rationnellement où irrationnellement et souvent les 2 mixés), ce n’est pas ad hominem qu’elle peut le faire (elle ne peut pas démontrer l’avenir juste nier le présent comme le fait le FN) c’est subjectivement (par une vision) qui se jugera objectivement ds le futur
       
      Et cette vision doit apporter l’au delà qui peut vaincre la peur :
       
      « Toute grande impulsion nouvelle, toute révolution et toute réforme, toute élite nouvelle est le fruit d’une ascèse et de la pauvreté volontaire ou imposée, celle-ci étant avant tout renoncement au statu quo »  Carl Schmitt La notion de politique.
       
      Et surtout cette vision se niera elle-même ... au réel.
       
      Mais pour cela il faut un peuple ... où le créer. c.a.d un sur-moi à l’individu de la société civile, un état incarnant une éthique.


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 janvier 20:24

    Je chercherais vainement des personnes ayant un discours argumenté, étayé, raisonné..

    Vous allez trouver cela à l’ UPR « Les conférences en ligne. »


    La censure des médias qui pèse sur l’ UPR depuis 10 ans semble se lever...
    Ce matin Asselineau a été invité sur ITélé.

  • Clocel Clocel 26 janvier 23:52

    Les peuples ne sont plus que des pages blanches qui attendent fébrilement que d’autres écrivent leur destin.

    Le logiciel de la soumission est bien implanté, les media veillent, distillant la messe quotidienne pour parfaire le catéchisme scolaire, de l’institution, des entreprises.

    Ce sont des zombis qui ne répondent qu’aux stimuli de la consommation, dernier refuge de leurs frustrations, incapables de se projeter, de voir ce que l’histoire leur a légué, ce qu’ils ont omis d’apprendre.

    Ils seront des passagers passifs, jusqu’au fond de l’impasse, où, là encore, ils attendront le sauveur.

    Malheur à ceux qui ont échappé au dressage neuronal qui contemplent ahuris leurs contemporains forgés consciencieusement leurs propres chaînes.

    C’est pathétique et choquant d’admettre que nous ne sommes rien d’autre que de vulgaires animaux sociaux, fonctionnant à la phéromone distillée par une petite caste qui a compris comme Mirabeau, que les hommes étaient comme les lapins, il faut les prendre par les oreilles.


    • Elric de Melniboné Voice of Melty Bones 26 janvier 23:53

      @Clocel

      J’espère que tu mesures qu’ici il y a de vraies réincarnations de papa Staline !


    • Amaury Grandgil Amaury Watremez 27 janvier 08:23

      @Clocel
      La soumission est bien implantée avec l’accord enthousiaste des gens eux-mêmes, c’est bien là le pire


  • fred fred 27 janvier 07:49

    La politique, c’est comme le fond d’une cuvette de WC « d’otto-route »...avec des traces douteuses !


  • Spartacus Spartacus 27 janvier 11:20

    Normalement Macron devrait être le suivant a être attaqué ad personamm...


    Dans une réunion a Paris j’ai entendu que le nom de l’amant de Macron devrait sortir bientôt...

    Macron serait androgame au complexe d’Œdipe qui épouse sa mère (pour ne pas avouer qu’il aime les hommes).

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 janvier 11:40

      @Spartacus
      le nom de l’amant de Macron devrait sortir bientôt

      lol, on verra bien, peut-être aurez-vous raison smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Watremez 27 janvier 12:14

      @Spartacus
      l’attaque sur madame Fillon n’avait rien de personnam, elle concerne l’utilisation de l’argent public.


    • lermontov lermontov 27 janvier 13:20

      @ Spartacus

      Un nouveau feuilleton fillonesque va sortir demain, peut-être via Mediapart. Concernant C2F.

      http://www.20minutes.fr/politique/1971527-20161130-presidentielle-2f-conseil-tres-discrete-lucrative-societe-conseil-francois-fillon


    • Pyrathome Pyrathome 27 janvier 13:24

      @Spartacus
      L’amant de Macron et l’ex amant de Fillon aussi....

      @BrunoMasure

      Fillon, l’ ami des anti mariage gay, a oublié qu il doit sa carrière au regretté Joël Le Theule, grand homo devant l Éternel ... #amnesie
      .
      Spartacrasse finira par voter Mélenchon ou Asselineau....ah ah ah !!!! smiley

    • Pyrathome Pyrathome 27 janvier 13:26

      @lermontov
      Oui, Fillon est mort.......un tocard de moins, next, please !!
      Bon débarras..... !


    • arthes arthes 27 janvier 16:35

      @Pyrathome

      Je ne vois pas en quoi ces revelations de mediapart vont tuer Fillon , lequel doit s y attendre, surtout si elles sont autant etayees que celles sur les « emplois fictifs » que son epouse aurait (enfin n airait justement pas puisque c est de cela dont on l accuse) occupe
      C est comme pour Macron : La revelation du nom de son amant ne risque pas de lui porter grand tort.


      Bref, quelque soit le candidat et son bord politique , il y a toujours cette volonte de casser, de salir.
      On parle de simplisme du peuple mais parlons du simplisme des medias qui trouvent dans le caniveau l essentiel de leur fond de commerce...





    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 27 janvier 17:50

      @Spartacus
      C’est marrant que dans un pays qui a légalisé le mariage pour tous, on en serait à commenter une supposée relation homosexuelle. Si c’était une supposée relation hétérosexuelle, il n’y aurait pas un mot.
      Ce n’est donc pas demain la veille que s’arrêtera la chasse aux ...
      De tous les prétendants(es) au trône, hors et dans les primaires, aucun(e) n’a eu de relations extra et peu importe le avec qui ?
      Certains députés, ce n’est pas leur femme qui travaille au blanc, c’est leur maitresse. Je connais des chefs de services, patrons, etc ... qui gardent absolument certaines personnes. Pour avoir travaillé dans de grands groupes, plein de salariés et de salariées, c’était une nouvelle histoire tous les jours ...
      Sexe, pouvoir, richesse : l’humain n’est fait que de ça, juste l’ordre peut changer.


    • Pere Plexe Pere Plexe 27 janvier 17:59

      @Spartacus

       « attaque ad personam... »

      et les 600.000 euros c’est du délit de sale gueule ?

      On vous à connu plus pointilleux sur l’argent public et la morale.

  • Crab2 27 janvier 14:32

    Et nos valeurs dans tout ça :

    Manuel Valls est certes des candidats des gauches et des droites qui sait faire la différence entre ce qui relève de la religion*1, de ce qui relève des « Droits de la femme et de la citoyenne »*2, [ aussi ] de ce qui relève des « droits des femmes » et des homosexuel-e-s*3

    Benoît Hamon - l’homme clé de l’obscurantisme

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/benoit-hamon-lhomme-cle-de.html

    .

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2017/01/27/benoit-hamon-l-homme-cle-de-l-obscurantisme-5903938.html


  • Ruut Ruut 27 janvier 15:59

    La puissance de la propagande TV est énorme.
    Les seuls qui y résistent sont les nouvelles générations.


  • soi même 27 janvier 16:15

    Au sujet de Macron , il y a une information qui circule sur RT :Emmanuel Macron aurait financé sa campagne avec l’argent du ministère de l’Economie. Oh le sale gosse, il faut dire qu’un autre qui fait mieux :

    Le Togo aurait financé la campagne présidentielle de Manuel Valls

    Le prochain pot aux rose serra quoi ?

    Revenons sur votre avis de l’ inutilité du referendum, il est évident, si nos hommes politiques jouent à longueurs d’années avec les cordes du populisme, il est évident, qu’il n’aura jamais un référendum digne , surtout que le dernier, ils ces sont tous joyeusement assis dessus.


  • sokom 27 janvier 16:22

    Honnêtement, excepté Melenchon qui a quelques idées, comme le 100% bio, développer les énergies renouvelable type hydrolien par exemple... enfin on sent une petite stratégie, un horizon quoi.

    Les autres c’est vieux, c’est creux, c’est vide...il n’y a rien.
    Supprimer 500000 fonctionnaires = 1/2 millions de chômeurs en plus.
    Revenu universel, c’est comme si on était arrivé au bout du chemin, qu’il n’y avait plus rien à faire ou à développer...

    Il faut pour sauver ce pays et en finir avec la dette, nationaliser le secteur bancaire. Recréer le monopole EDF/GDF et miser gros sur tout sauf nucléaire, France Telecom à refaire et deployer la fibre partout. Créer un Sanofi d’état, histoire qu’on casse ce lobby pharma et qu’on ai des médoc au meilleur prix, fabriquer les appareils pour équiper nos hôpitaux afin de maîtriser les coûts.

    Bref les secteurs clé sous contrôle citoyen et transparence total (c’est pas l’URSS qu’on veut).
    Il y a tellement à faire

  • Olivier MONTULET Montulet 27 janvier 16:24

    Le simplisme.... Il serait simpliste d’incriminer l’usager des transports publics,plus généralement, les citoyens, de simplisme. C’est le discours des « zélites » qui est simpliste à commencer celui des médiats et des économistes en passant par les politiques et les pseudo-intellectuels ou pseudo-experts qui phagocytent les plateaux de télévisions et le débat public. Mais c’est aussi l’enseignement qui plutôt que de faire des citoyens capables de s’informer et d’être critiques s’attache uniquement à faire des petits soldats producteurs de capital.


    • soi même 27 janvier 16:41

      @Montulet, merci vous ouvrez un large débat sur la mission secréte de l’éducation national avec les hussards noir de la république.


    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 27 janvier 17:58

      @Montulet
      Mais c’est aussi l’enseignement qui plutôt que de faire des citoyens capables de s’informer et d’être critiques s’attache uniquement à faire des petits soldats producteurs de capital.
      Vous allez donc pleurer si vous passez un peu de temps à comprendre le fonctionnement des ados, comment ils ne s’inquiètent de rien, comment ils ne comprennent pas en dehors de snapchat, comment ils ne pensent qu’aux dernières Nike, comment ils sont obligés de taper sur google ’tuto pour démonte la rou d’1 velo" et si vous ouvrez les livres français ou maths, vous serez perdu et en histoire ou géographie, vous serez dérouté.


    • Lloyd PALUN Jade4230 27 janvier 18:00

      @Frédéric Van der Beken

      On se connaît ou t’es un smartie que je me propose de faire liquider par ma milice perso dominiquest pour rigoler !?


Réagir