vendredi 27 janvier - par Jeussey de Sourcesûre

Standing Rock : la vie des Sioux ne se négocie pas

La décision de Donald Trump de rétablir les projets de pipeline Keystone XL et Dakota Access (DAPL) éclaire d’une lumière crue le sens qu’il compte donner à son action à l’intérieur-même des frontières de l’état « le plus puissant du monde » dont il est le nouveau président : alors que des dizaines de milliers de militants environnementaux, d’« autochtones » et d’autres opposants à la destruction du patrioine naturel se sont battus pendant des mois, voire des années, pour pousser le président Obama à arrêter les projets les plus nocifs, alors q’ils ont fait l'objet d'arrestations et d'accusations criminelles, alors qu’ils ont été combattus par des gaz lacrymogènes ,des balles en caoutchouc, et même par des chiens, ils avaient remporté une bataille contre l’administration d’Obama. Et voilà que d’un coup d'une plume, Trump a signé mardi des mémorandums pour annuler les résultats de ces sacrifices et de ces luttes. Et il l'a fait dès le cinquième jour de son mandat.

De nombreux citoyens américains et les sympathisants du mouvement dans le monde entier se sont émus de cette initiative, mais Kandi Mossett, l'organisatrice de la campagne « Native Energy et Climate Campaig n », un projet du Indigenous Environmental Network ne laisse pas décorager. Elle a exprimé sa confiance dans l’avenir au cours d’une interview pour « Rising Up With Sonali » en déclarant : « Nous avons gagné une fois et nous allons gagner à nouveau, même contre l’ administration Trump." Un peu plus d'un an avant les élections de novembre dernier, Obama avait cédé à la pression publique face au soutien du Congrès pour le projet et l'avait stoppé. "Même si nous avons célébré comme un grand le 4 Décembre", a déclaré Kandi Mossett, se référant au jour de la décision d'Obama, "nous savions que cela venait dans une présidence Trump, et donc nous étions préparés.

En effet, le campement de la Réserve indienne de Standing Rock au Dakota du Nord, où la lutte sur la est centrée, n’a jamais cessé d’être actif. Environ 500 militants, connus sous le nom de « protecteurs de l'eau », sont restés au camp cet hiver. Ils ont toutefois de sérieuses inquiétudes à propos des inondations de printemps dans la région et prévoient de se déplacer sur un terrain plus élevé. Ils sont en cours de formation pour résister à la météo saisonnière et la répression attendue par les forces de l'ordre. Juste quelques jours avant que Trump ait relancé le projet, 16 personnes ont été arrêtées dans des manifestations contre le pipeline, portant le nombre total d’arrestations au cours de la lutte à 600.

Kandi Mossett a déclaré que la lutte contre le pipeline avait renforcé la solidarité et l’organisation des peuples autochtones : "Les nations autochtones de tout le pays sont unies face à la politique de Donald Trump. Nous nous rassemblerons en tant que nations dans ce pays et apporterons un changement significatif en utilisant nos droits issus de traités et le système juridique".

Trump, cependant, ne reconnait pas comme « nation », la tribu des Sioux de Standing Rock qui a mené la lutte juridique contre le projet. Interrogé par un journaliste au sujet de la tribu après la signature du mémorandum, Trump l'a simplement ignoré et a rebondi sur la question suivante. Le secrétaire de presse Sean Spicer a expliqué que Trump « négocierait » avec la tribu, en disant : « il est disposé à s'asseoir autour d’une table avec tous les individus qui sont impliqués dans la réalisation du pipeline de Dakota pour s'assurer que c'est un accord qui profite à toutes les parties, ou du moins qu’ils obtiennent quelque chose de ce qu'ils veulent. " Mais, Mossett a répliqué : " Nous ne négocierons pas. Nos vies ne se négocient pas. "

Et elle reste optimiste : « Nous nous sommes renforcés avec l’arrivée de l’administration Trump : plus de 300 nations tribales ont exprimé leur appui déterminé à la lutte contre le DAPL contre le Standing Rock Sioux. Dans le monde, dans divers pays, environ 600 groupes autochtones ont fait de même. Trump sous-estime le pouvoir des nations indigènes, nos droits issus de traités, notre droit d'exister et de prospérer sur une planète qui nous touche tous, même lui".



45 réactions


  • flourens flourens 27 janvier 18:07

    vivement un nouveau little big horn avec Trump dans le rôle de Custer, ça tombe bien ils ont la même chevelure, un beau scalp à prendre


  • sarcastelle 27 janvier 18:23

    Il est évident que cette vie qui ne se négocie pas est mise en péril par l’oléoduc. 



    • Jade4230 27 janvier 18:25

      @sarcastelle

      Vous connaissez Chartres, pitit papillon de nuit ultraviolet ?


    • Alren Alren 28 janvier 12:24

      @Gatinais33

      Baldis affirme que les nappes (phréatiques) sont menacées.

      Si l’oléoduc est étanche, ce n’est pas vrai.
      Ce n’est pas l’oléoduc qui est une aberration économique et un désastre écologique, c’est l’exploitation à ciel ouvert des schistes bitumineux au Canada.


  • sls0 sls0 27 janvier 18:33

    Trump l’a simplement ignoré et a rebondi sur la question suivante.

    Il aurait dû avouer son impuissance sur le sujet, ça fait partie de discours d’élections, ce ne sera pas la première fois qu’une promesse ne sera pas tenue et il pourra dire que ce n’est pas sa faute.

    Le président des USA est le président du pays dit le plus puissant, ça ne fait pas de lui le président le plus puissant.


    • Jade4230 27 janvier 18:35

      @sls0

      Toi tu teases Assad hein ? Son zombie te salue, Sudden Wolf !

      Tu veux que je déroule TA pelote ? smiley


  • Osis Osis 27 janvier 18:34


    1ere très grosse connerie.


  • Harry Stotte Harry Stotte 27 janvier 19:49

    C’est instructif de voir comme tout le monde est déconcerté par un élu qui tient les promesses du candidat qu’il fut.



    On observe souvent que la démocratie se porte mal, on constate ici que la pathologie à son origine dans la tête de gens qui se prétendent démocrates.

    • JBL1960 JBL1960 27 janvier 21:51

      @Harry Stotte Non pas tout le monde. Trump a toujours dit que « Les Indiens n’étaient pas souverains ». Donc, les Natifs ne se sont jamais fait aucune illusion ni sur Oblabla, et encore moins sur Trump. D’ailleurs, les articles de Mohawk Nation News ne laissaient aucun doute : Red-X prévoit qu’Obama ou Trump sera le tout dernier président de cette entité coloniale ►
      https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/17/dernier-potus-de-lempire-sans-terre/
      Comme ceux d’hier précisément sur le sujet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/26/les-femmes-du-president/ Je sais qu’Ariane Walter se gausse de cet appel « Les femmes du monde marchent parce que le temps est venu pour que tous se rassemblent sous la Grande Loi de la Paix. Le pouvoir partout sur la terre est fondé sur le monde naturel. Tout doit être correct, doit être rectifié. » Lorsque Oblabla ou Trump sonne la charge à Sioux Standing Rock, dans les pas de Amstrong Custer, on se doit de rappeler qu’aucune Nation n’a jamais cédé un pouce de terre au Gouvernement US ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/30/le-general-d-trumpette-charge-en-territoire-amerindien/ Et c’est cela qu’il faut mettre en évidence et rien d’autre. Les Zuniens de papier ne sont pas légitimes. Résistance71 avait traduit de larges extraits du livre de Steven Newcomb « Païens en Terre Promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte » que j’ai réunifié dans un PDF en lien ici ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/08/tous-des-paiens-en-terre-promise/ Et qui achèvera peut-être de vous en convaincre... JBL


    • kalachnikov lermontov 27 janvier 21:54

      @ Harry Stotte

      Pour la nième fois :

      Trump avait des actions, un gros paquet, dans au moins deux des compagnies impliquées dans ce projet. la porteparole de Trump a dit que Trump avait revendu ces actions sans amener de preuves et sans pouvoir affirmer si Trump n’avait pas d’autres actions dans d’autres compagnies mêlées au projet. En plus de cela, la compagnie maître d’oeuvre du projet a bien arrosé le candidat Trump.

      De plus, Trump rechigne à laisser la gestion de son empire le temps de son mandat.

      http://bigstory.ap.org/article/a6c6591086f24d45a3f0b5d48f2a8271/trumps-stock-oil-pipeline-company-raises-concern

      https://www.washingtonpost.com/news/energy-environment/wp/2016/11/23/trump-dumped-his-stock-in-dakota-access-pipeline-owner-over-the-summer/?utm_term=.33fd67035c24#comments

      https://www.indy100.com/article/trump-stocks-in-dakota-access-pipeline-drain-swamp-oil-7544921


    • JBL1960 JBL1960 27 janvier 22:18

      @lermontov Oui vous avez raison et alors ? Trump est la pour s’en mettre plein les fouilles, dans celles de ses potes, Tillerson et Cie... Et en cela il fait ce qu’il a dit qu’il ferait et lui accorder le bénéfice du doute comme tout le monde le fait avec un « wait and see » ►
      https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/01/le-dernier-jour-du-nouveau-monde/ ben à mon avis, c’est tout vu !
      De nombreux vétérans de guerre comme Vincent Emanuele, Mike Prysner appellent le peuple américain à se réveiller et à refuser la guerre au terrorisme et surtout l’invite à cesser de ce considérer comme supérieur ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/09/18/un-soldat-contre-la-guerre/ C’est lent je vous l’accorde. D’ailleurs Udo Ulfkotte qui vient de décéder à 56 ans aura lui aussi beaucoup contribué à nos éveils respectifs ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/19/ne-tuez-pas-le-messager/ Et le moins que l’on puisse faire c’est justement ne pas la fermer, et l’ouvrir un max ! JBL


    • kalachnikov lermontov 27 janvier 22:43

      @JBL1960

      Sur Agoravox, il y a une bande de gogos qui croient que Trump, ce joueur de flûte, est un signe du réveil des peuples.


    • Harry Stotte Harry Stotte 27 janvier 23:47

      @lermontov

      « Sur Agoravox, il y a une bande de gogos qui croient que Trump, ce joueur de flûte, est un signe du réveil des peuples. »


      C’est l’évidence même ! Et pas seulement pour les gogos, pour ceux qui voient plus loin que le bout de leur nez aussi.


      Ce qui compte, ici, ce n’est pas Trump : ce sont ses électeurs  ! Le réveil, c’est eux ! 63’000’000, dont, au minimum, 3’000’000 inscrits à la NRA, Ça représente une sacrée puissance de feu. Et si Trump les déçoit, ils seront disponibles pour un candidat plus fiable, en 2020 ou 2024.


      P.S.1. - Pour ce qui est des oléoducs, moi, il me suffit de constater que c’est une autre de ses promesses électorales, que le président tient. Le reste, je m’en tape, je sais même pas si c’est vrai, j’ai pas attendu Trump pour savoir que les merdiateux sont les gens les plus malhonnêtes du monde. Je ne connaissais même pas son nom, que je l’avais déjà appris.

      P.S. 2 - Manifestement, t’as pas capté ce que je t’ai dit sur les événements dépourvus d’intérêt, par rapport à leurs conséquences. C’est pas grave, il y a peut.être quelqu’un d’autre qui en a fait son profit.

    • Harry Stotte Harry Stotte 27 janvier 23:56

      @lermontov

      P.S 3.

      Tout sourire, l’ex-gouverneure de Caroline du Sud s’est avancée dans le hall du bâtiment des Nations unies. Réputée plus modérée que son président, c’est pourtant un discours musclé que Nikki Haley a livré devant une presse médusée.

      «  C’est un nouveau jour pour la relation entre les Etats-Unis et les Nations unies. Vous allez voir des changements dans la façon dont nous opérons. Il ne s’agit plus de travailler plus dur, mais plus intelligemment. Notre but avec cette administration est de jouer un rôle aux Nations unies. Et pour cela nous allons montrer notre force, élever notre voix, soutenir nos alliés et nous assurer que nos alliés nous soutiennent également  », a-t-elle déclaré.

      Les menaces sont d’ailleurs à peine voilées. « Ceux qui ne nous soutiennent pas, nous notons les noms. On fera en sorte d’y répondre comme il se doit. Mais c’est une période de force, d’action, c’est le temps de l’efficacité. Tout ce qui marche, nous allons encore l’améliorer. Ce qui ne fonctionne pas, on va tenter d’y remédier. Et ce qui semble obsolète ou inutile, on va s’en débarrasser  », a encore annoncé Nikki Haley.

      La rumeur court depuis plusieurs jours que Donald Trump pourrait signer un décret réduisant la contribution financière des Etats-Unis à l’ONU, mettant en péril un grand nombre de programmes. Le ton agressif de Nikki Haley lors de son premier jour aux Nations unies n’a certainement pas rassuré.

      Source

      Quel pied ! smiley smiley


    • Harry Stotte Harry Stotte 28 janvier 00:03

      @JBL1960

      « Non pas tout le monde. »


      Quand je disais tout le monde, je pense à des intervenants et à des journalistes que j’ai été sur les chaînes françaises d’information, permanente (BTMtv, France 24, i-télé, LCI) ou non (Euronews, TV 5)


      « ...les articles de Mohawk Nation News ne laissaient aucun doute : Red-X prévoit qu’Obama ou Trump sera le tout dernier président de cette entité coloniale. »

      Ce serait plus utile de prévoir les numéros des tirages de la version américaine de l’Euromillions

    • Harry Stotte Harry Stotte 28 janvier 00:09

      @Harry Stotte



      RECTIFICATION :


      « ...que j’ai entendus sur les chaînes françaises d’information... »

    • jadevo 28 janvier 11:34

      @lermontov

      Donald Trump n’est pas un homme politique ni même un politicien. Il se contrefout de l’intérêt général, il n’a aucune culture historique, géopolitique, etc. et même si quelques-uns commencent à voir en lui un Himalaya de la pensée il ne vole pas très haut.
      Il est le représentant d’un groupement d’intérêt, d’un lobby et il agit conformément aux intérêt de ce lobby. Quand l’empire Trump négocie la construction de quelques grands hôtels à Taïwan le président élu Trump décroche son téléphone pour parler à la présidente de Taïwan. Pas la peine d’aller chercher plu loin, on est à ce niveau.
      Que sur ce site les agitateurs d’un parti d’extrême-droite essaient de présenter cette baudruche comme la combinaison de Sun-Tzu, Machiavel et Clausevitz n’est au fond que grotesque.


    • jadevo 28 janvier 11:40

      @lermontov

      Ils croient plus précisément ou font mine de croire (je ne suis par chance pas dans leur tête) que cette élection va entraîner :
      - la victoire du Front national à la présidentielle
      - l’interdiction de l’islam en France et en Europe
      - l’atomisation de l’Iran
      - la reconquête par Tsahal de territoires dont la Bible et même une tradition orale multi-millénaire ont établi UNE FOIS POUR TOUTES qu’ils sont la propriété inaliénable du peuple juif.
      Tout ça est évidemment grossier. Il va sans dire que tous les israéliens non-arabes ne sont pas sur des positions aussi consternantes qui ne sont celles de certains membres du gouvernement que parce que la loi électorale israélienne oblige à de petits calculs et à des combinaisons parfois contre-nature si bien qu’on est obligé de tendre le micro à des dingues.


    • Enabomber Enabomber 28 janvier 11:51

      @jadevo
      Un produit de l’ère du téléachat.


    • JBL1960 JBL1960 1er février 20:47

      @Harry Stotte Concernant Red X c’était une « allégorie » comme dirait l’autre...


  • JBL1960 JBL1960 27 janvier 22:06

    Merci infiniment à l’auteur de porter à notre connaissance l’évolution de cette affaire. Alors, il faut rappeler que les Natifs luttent contre tous les oléoducs. Pas seulement celui de Sioux Standing Rock. Celui-ci il est vrai est le symbole de la contestation. Parce que la résistance y est énorme et qu’ils ont réussie à fédérer d’anciens vétérans de guerre, des non-indigènes... Souvent on affirme que lutter contre l’empire anglo-américain c’est lutter contre tous les empires, et je crois que Trump vient de nous le prouver ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/12/01/lutter-contre-lempire-anglo-americain/ Souvent on me dit que ce combat est vain, inutile, bien lointain et que nous ne sommes pas responsables... C’est vrai, mais c’est pourquoi nous devons rompre avec ce présupposé raciste éthnocidaire et résolument nous tenir aux côtés des Natifs, personne devant, personne derrière. Sinon il y aura de toute éternité des dominants et des dominés. Or l’homme n’est pas un loup pour l’homme ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/17/faire-appel-a-nos-plus-bas-instincts-primaires/ Il suffit juste ouvrir l’œil et de ne surtout pas se rendormir... JBL


  • jaja jaja 27 janvier 22:34

    Merci pour cet article... Ce qui nous change de la daube pro-Trump de l’extrême droite de ce site...

    Les Natifs sont loin d’être seuls dans leur combat... Solidarity qui est une organisation socialiste, féministe et antiraciste des États-Unis (parmi d’autres) appelle au soutien de Standing Rock et au regroupement... Un pont est nécessaire entre les organisations blanches, noires, hispaniques et indiennes... Voici ce que Solidarity écrit.... :

    « Nous devons soutenir et construire le Mouvement for Black Lives, comme les efforts de lutte en solidarité avec Standing Rock Sioux contre l’oléoduc Dakota Acces Pipeline ), les groupes pour les droits des migrants et les autres organisations, qui seuls ne peuvent construire la force de ceux qui sont les plus vulnérables face au programme de Trump et aux agressions de ses partisans d’extrême droite. Il est également vital que nous construisions une organisation rénovée de la classe ouvrière, comme le syndicalisme de la justice sociale dirigé par en bas, mais aussi des formes nouvelles et novatrices d’organisations, capables d’unifier les travailleurs par la solidarité de classe et briser l’influence des récits racistes de droite sur la classe ouvrière blanche.

    Finalement, nous devons construire une organisation révolutionnaire. Car la solution pour mettre fin à l’éventail terrifiant des forces auxquelles nous nous confrontons aujourd’hui dans le monde ne peut être rien de moins que le renversement du capitalisme et de la suprématie blanche et hétéro-patriarcale qui l’étayent et façonnent ses impacts. Nous ne gagnerons pas un monde socialiste sans organisation socialiste. Nous encourageons vivement toutes celles et tous ceux qui s’engagent dans la lutte pour un monde juste à contacter, rejoindre et aider à construire une organisation révolutionnaire, que ce soit Solidarity ou un autre groupe »

    Espérons qu’une véritable union fraternelle et de combat naîtra entre les victimes des diverses oppressions aux USA...


    • Harry Stotte Harry Stotte 28 janvier 00:11

      @jaja

      « Un pont est nécessaire entre les organisations blanches, noires, hispaniques et indiennes. »



      Et les LGBTIQ, on les snobe ? Ou c’est un soutien, sulfureux, que les Indiens ne souhaitent pas avoir ?

    • jaja jaja 28 janvier 00:23

      @Harry Stotte

      Qu’est ce que ça peut te foutre toi qui est dans le camp de l’immonde Trump et de son gouvernement de milliardaires et de banquiers ?

      Et pour pas un Kopeck, contrairement à tes maîtres smiley


    • Harry Stotte Harry Stotte 28 janvier 00:43

      @jaja

      « Qu’est ce que ça peut te foutre toi qui est dans le camp de l’immonde Trump... »



      C’est pas lui qui va foutre le TAFTA en l’air ?


      C’est pas lui qui va renouer avec Poutine ?


      C’est pas lui qui va mettre le Machin au pas ?


      C’est pas lui qui va construire un mur entre le Mexique et les Etats-Unis ?


      C’est pas lui qui a mis dans les gencives de l’establishment de Washington : « Pendant trop longtemps, un petit groupe dans notre capitale a récolté les avantages du gouvernement tandis que le peuple en a assumé le coût. » en présence dudit establishment, dont quatre anciens présidents


      « Et pour pas un Kopeck, contrairement à tes maîtres. »


      Il y a des satisfactions qui n’ont pas de prix. Quand on est matérialiste, on peut pas comprendre, on est trop lourd. Il y en aura toujours qui préféreront un litre de jaja, à un verre de château de Cheval-Blanc ou de Chambertin. Ils sont à plaindre, pas à blâmer.

    • Elric de Melniboné Elric de Multi Botté 28 janvier 00:46

      @Harry Stotte

      Hep buddy lis ça smiley

      En réponse à Candide

      @_C_D_A @Baetztzeit Les visiteurs, true ! T’as éliminé ton pseudo Chrisclavier ? C’est mon pote talonnette @NicolasSarkozy qui va rigoler smiley



    • jaja jaja 28 janvier 01:15

      @Harry Stotte

      Le TAFTA il le remplacera par des accords commerciaux encore plus favorables à l’impérialisme US... Il ne s’en cache même pas !

      Bon l’alliance des deux impérialismes US et Russe se fera sur le dos des peuples (si elle se fait ce qui est loin d’être sûr, n’oublions pas qu’ils sont rivaux)...

      Le « machin » est déjà dominé par l’impérialisme US et est un instrument de domination des peuples via le Conseil de Sécurité... Une mise au pas encore plus importante de la part de l’impérialisme US serait un coup dur pour la planète entière !

      Le mur est une saloperie raciste, pas besoin de s’étendre...

      Comme le dit Naomi Klein (auteur de la Stratégie du choc) : « Soyez prêts pour les premiers chocs du capitalisme du désastre de Trump. »


    • Harry Stotte Harry Stotte 28 janvier 01:32

      @jaja


      Je m’en tape de tes salades. La môme klein - pas de majuscule, ça veut dire petit en chleuh - a écrit tellement de conneries, dans sa stratégie du choc, que c’en est une seconde nature. 


      Et en attendant, The Donald fait chier tellement de gens minables, méprisables, odieux, grotesques, pathétiques, demeurés, qu’à côté de ça, il peut faire ce qu’il veut, leurs tronches à tous m’est une jouissance quotidienne depuis cinquante jours.



  • Montdragon Montdragon 27 janvier 23:47

    Ouin !! ouin !!!!
    Ca y’en à être vilain blanc vouloir terres à gentils indiens !!!
    Ouinn !!
    Et les zotres pwwazidents z’ont pas fait paweils ?
    Plutôt prendre l’oil aux states que chez les adorateurs de mahooomet ?
    Ils sont pas ricains les natives ?
    Solidarité.


    • Harry Stotte Harry Stotte 28 janvier 00:14

      .@Montdragon



      «  Je ne crois pas que nous ayons mal agi en prenant ce grand pays aux Indiens. Ce prétendu vol de territoire était une question de survie. Il y avait d’un côté un grand nombre de gens qui avaient besoin de nouvelles terres et, de l’autre, des Indiens qui le gardaient égoïstement pour eux. » John Wayne, interviewé par Playboy (1971)


    • JBL1960 JBL1960 25 février 18:37

      @Harry Stotte Ah ouais quand même... Y se serait bien entendu avec le Trump et notre Fion le Johnny non ? Alors, ceux qui voulaient égoïstement garder ce grand pays pour eux (alors outre que c’est faux) sont toujours vivants ! Alors pas les mêmes... Tenez JdS, Mohawk Nation News (qui ne fait nullement référence à Red-X) a publié un article le 24/02 suite à la violente répression armée du 23/02 au DAPL, et je l’ai traduit et complété avec des billets ad hoc ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/25/les-femmes-indigenes-donnent-leur-avis/

      Je me permets de copier votre extrait d’article sur JW, Harry Stotte, et de le mettre en com de mon billet qui traite de la traduction du livre de Steven Newcomb « Païens en Terre Promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte » parce que lui, précisément a bien expliqué pourquoi et comment les colons avaient « conquis, et subjugué » les terres et les indigènes ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/08/tous-des-paiens-en-terre-promise/
      Et surtout pourquoi ça prévaut toujours aujourd’hui ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/14/la-loi-supreme-de-la-terre/


  • covadonga*722 covadonga*722 28 janvier 07:34

    yep et la volonté du peuple bordel !, Trump a été élu a dit ce qu’il ferait et pour l’instant fait ce qu’il a dit !


    ça fait des lustres qu’on vous le dit enfoirés de démocrates !!!!
     si la majorité est con elle élit un con
    c’est le principe de votre démocrasouille une voix un vote tout ce vaut tout est égal ....bienvenue en enfer -2m30s avant l’hiver nucléaire 

    • Jade4230 28 janvier 07:43

      @covadonga*722

      C’est fort possible, reste à voir sur quelle réalité parallèle chacun reste confiné(e) ou pas.


  • Christian Labrune Christian Labrune 28 janvier 10:33

    Jeussey de Sourcesûre

    Ce qu’il y a de très bien dans un sujet comme celui-ci, c’est qu’on a là les bons Indiens si proches de la nature naturelle chère à nos bons écolos. Des Indiens dès longtemps fort redevables, pour la sympathie qu’ils inspirent, à une certaine mythologie rousseauiste du « bon sauvage ». Ils vivraient en effet depuis toujours dans une sorte d’état de nature qui semblerait fait pour devoir durer éternellement, n’était l’intervention de ces salauds d’Américains qui nous ressemblent tant, préoccupés par le profit et la rentabilité, lancés dans une aventure historique hasardeuse qui conduira nécessairement aux plus sombres catastrophes.

    Je trouve ce manichéisme, qui me rappelle de très vieilles bandes dessinées pleines d’Indiens et de garçons vachers, tout à fait délicieux et fort reposant pour l’esprit. Cela a le charme suranné des vieilles images d’Epinal et des légendes qu’on raconte aux petits enfants pour les endormir. En outre, ça fortifie très bien la bonne conscience des cyborgs dénaturés que nous sommes devenus avec nos téléphones, notre internet et tant de gadgets parfaitement inutiles.

     Merci de nous fournir régulièrement et à très peu de frais le cirage et la brosse qui nous permettent de lustrer notre bonne conscience. Nous savons bien que nous sommes de parfaits salauds méritant tout ce qui pourra nous arriver de plus abominable, mais tant que s’agite la brosse à faire reluire les justes causes, on se sent quand même beaucoup mieux. 


    • Clocel Clocel 28 janvier 10:52

      @Christian Labrune

      Lecture de Rousseau bloqué au stade anal, comme il se doit si l’on veut justifier le discours d’autres penseurs plus à la mode qui ont tenté de donner du lustre à l’impasse qui est la notre.

      Mais surtout, continuez de vous vider, c’est important, pas garder toute cette merde à l’intérieur...

      Elle vous tuerez...


    • Clocel Clocel 28 janvier 11:04

      @Clocel

      Corrections :.
      Lecture bloquée
      Elle vous tuerait

      Désolé...


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 janvier 16:12

      @Christian Labrune

      Si les «  garçons vachers, tout à fait délicieux »(sic) vous émoustillent, je vous conseille de revoir « le secret de Brokeback Mountain ». Vous n’aurez pas besoin de cirage, mais prenez des kleenex.


    • Clocel Clocel 28 janvier 18:19

      @Jeussey de Sourcesûre

      Il y a dans un des opus de La voix des sages indiens, (éditions du Rocher), un passage sur les visions d’un indien qui se découvre homosexuel (un winkte) tout à fait savoureux !

      La réponse de l’homme-médecine auquel il se confie, ne l’est pas moins ! smiley

      Ils étaient très modernes dans l’acception que nous en avons aujourd’hui.

      Les sauvages ne jetaient pas les invertis au feu.


    • Christian Labrune Christian Labrune 28 janvier 20:28

      C.Labrune a une grammaire impeccable,

      @Gatinais33

      Il arrive bien à Labrune comme à tout le monde de laisser passer quelque bourde mais, en la circonstance, vous avez tout à fait raison, c’est le manichéisme qui est délicieux, et pas du tout les cow-boys que j’appelais, du reste, « garçons vachers ». Autrement dit : péquenots ou culs-terreux. Traduction qui a le mérite de démystifier ces ridicules figures d’un certain cinéma américain et les ramène à ce qu’ils furent réellement, qui ne m’a jamais inspiré qu’un certain mépris.
      Quand j’étais petit je préférais les Indiens, comme tout le monde, mais maintenant que je suis vieux sinon plus grand, je n’ai plus que de très faibles préférences et j’attends impatiemment le post-humanisme.


  • Xenozoid Xenozoid 28 janvier 15:55

    le problême c’est qu’il n’y a jamais eu négociation,donc tous le reste est illusion , qui en plus demande au native de respecter des traités que tout le monde casse de décade en décade de siecles en siecles, mais qui donc a mis la loi dans la main de l’homme blanc ? qui est ce problême


    c’est le même que celui au pouvoir fait la loi et les traités ne sont que des promesses, a qui on demande une facture en votant ou payant des traités qui ne valent que la force ou leur soumision aux victimes

    • Clocel Clocel 28 janvier 17:30

      @Xenozoid

      Les visages pâles ont la langue fourchue, c’est bien connu...


    • Xenozoid Xenozoid 28 janvier 17:36

      @Clocel


      Les visages pâles ont la langue fourchue, c’est bien connu...

      et oui

      grâce a des articlesde lois ,qu’il transforme aux grées des mots qui n’ont plus de sens, car n’en doutons pas on a dépasse 1984 depuis longtemps, pas pour rien que les avocats sont en competitions, une liste exhautive d’avocats au pouvoir devrais mettre un point sur le i
      on peut rêver...

  • JBL1960 JBL1960 1er février 20:59

    @ l’auteur = On apprend que les vétérans US réorganisent la résistance à Standing Rock (source whitewolfpack via Résistance71) je relaye l’info ainsi que le dernier Mohawk Nation News dans ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/01/les-amerindiens-sortent-de-leur-reserve/
    J’ai dans celui-ci exprimé que « les protecteurs de l’eau » appelaient à résister partout et pas uniquement à SSR ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/11/25/on-se-leve-tous-pour/
    Et dans celui-là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/11/tout-protecteur-de-leau-connait-le-nom-des-nuages/ est inclus le PDF de larges traductions du livre testament de Russel Means qui était originaire de la réserve de Pine Ridge près du DAPL en question et Sioux Lakota.


Réagir