samedi 8 octobre 2016 - par doctorix

Syrie : La Praxis du Prédateur …

Il faut que chacun le comprenne bien, et tant pis si je le martèle : les jihadistes et autres terroristes qui sévissent en Syrie sont issus de 93 pays, et sont financés par les USA et leurs valets Qatari et Saoudiens.

Ils ont été jusqu'à 360.000, 90.000 ont été tués, autant de blessés (soignés en Israël). Il en reste donc 180.000, que la Syrie et la Russie tentent d'anéantir, malgré les efforts, diplomatiques et militaires, que font les USA pour protéger leur investissement qui part en eau de boudin.

Je vous laisse lire le récit du toujours excellent Georges Stanechy, qui expose magnifiquement la fourberie américaine :

http://stanechy.over-blog.com/2016/10/syrie-la-praxis-du-predateur.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

et je le remercie de son éclairante lucidité.

 

5 octobre 2016

Syrie : La Praxis du Prédateur …

 

« Ils doivent être fous. Ils ont agi comme s’ils n’avaient ni cervelle ni cœur …
Ils doivent être assoiffés de sang. 

Ces gens écrivent dans les journaux et racontent leur propre version de l’histoire. 
Les Apaches n’ont personne pour raconter la leur.  »

Eskiminzin (1)

"The resolution of the Syrian crisis will only be possible through war" : la solution de "la crise" en Syrie ne sera possible qu'à l'issue d'une guerre...

Je partage cette conclusion, ou prémonition, formulée par Semen Bagdasarov, directeur du "Center for Middle Eastern and Central Asian Studies" ; lors des dernières négociationsLavrov-Kerry à Genève. (2)

Des heures de discussions sur l’organisation d’une période de trêve en Syrie, entre le représentant du gouvernement légitime et celui d’une myriade de milices mercenaires déguisées en "rebelles" ou "opposants au régime".

Qui n'a même pas tenu une journée...
Chacun de nous savait qu’aucun accord n’était possible. Tout autant que les négociateurs eux-mêmes. Malheureusement pour la Nation Syrienne...

 

La Praxis du Prédateur

Deux évidences :

i) A aucun moment les USA et l’OTAN n’allaient abandonner sur le terrain les mercenaires qu’ils recrutent, entraînent, arment, équipent, soignent, et financent (directement, ou indirectement, en puisant dans les caisses de leurs colonies du Golfe). Depuis plus de 5 ans…

Notre ancien ministre des Affaires Etrangères (1984 - 1993), Roland Dumas, confirme que dès 2009 des responsables britanniques lui avaient annoncé "l’invasion de la Syrie". Le sollicitant de participer à cette opération d’envergure pour le "Bloc Occidental".

Avec de gros moyens : financiers, militaires, logistiques, sur fond de "sanctions économiques" pour ceux qui s'y opposeraient et d'une colossale campagne de désinformation couvrant des dizaines de pays.

En comparaison, la destruction de la Libye représenterait des manœuvres militaires de dimensions modestes... (3)

https://www.youtube.com/watch?v=BH9SHxetO1I

ii)  Non pas par scrupules quant au respect de contrats avec des voyous et des tueurs venus de tous les horizons. Selon une récente étude effectuée par le centre de recherche allemand Center for German Studies "Firil", il y en aurait eu, depuis le début de "l'invasion" : 360.000 issus de 93 pays.

La majorité en provenance d'Europe et d'Amérique : 215.000. L'Arabie Saoudite en fournissant 25.000. A ce jour 90.000 auraient été tués, et autant blessés plus ou moins grièvement ; avec évacuation et traitement dans les Etats limitrophes de la Syrie, y compris en Israël. (4)

Encore moins, par scrupules quant au respect d’engagements à l’égard d’une "coalition" de pays asservis pour lesquels la caste dirigeante des USA n'éprouve que le plus complet mépris ; la France, dans le même sac que les satrapes corrompus du Golfe...

Mais, tout simplement, par stricte application d’une géopolitique idéologiquement coloniale qui est de démanteler et contrôler tous les Etats de la région, en pillant leurs immenses ressources énergétiques (s’arrogeant, de fait, un rôle dominant sur ce marché à l'encontre, plus particulièrement, de la Russie et de la Chine) et les maintenant dans le sous-développement.

Le tristement célèbre "plan" Oded Yinon, dès 1982 - 34 ans déjà… , annonçait la volonté des occidentaux de dépecer, entre autres pays du Moyen-Orient, la Syrie. Le démembrement de l’Irak et de la Syrie étant considéré comme des priorités. Opération minutieusement exposée dans l’ouvrage : A Strategy for Israel in the Nineteen Eighties(ISBN 0-937694-56-8). (5)

Alors, pourquoi ce cirque diplomatique ?...

Ce théâtre d’ombres et d’illusions sert de couverture, ou de démonstration, à l’intention des deux principales "opinions publiques" de cette planète. L’une, dite « occidentale », regroupant les pays membres de l’OTAN et ses satellites, sous tutelle des USA ; l’autre, plus ou moins indépendante par rapport à cette emprise, dont Russie et Chine en tant que promoteurs d’un « monde multipolaire ».

Les USA, menant une coalition de vassaux et semi-colonies, imposant en Syrie une sauvage stratégie de conquête et d’annihilation d’un peuple et de son pays. Simulant une ferme volonté de paix, tout en en diabolisant les pays qui refusent de se soumettre à leur volonté d’hégémonie.

Le gouvernement de la Syrie, représenté par la Russie, démontrant sa volonté de conciliation tout en forçant les pays de l’OTAN à reconnaître leur entreprise criminelle, par l’aveuglant dévoilement de leur assistance et protection aux pires terroristes et assassins sur le territoire syrien. Incapables, notamment, d'indiquer les emplacements des soi-disant "rebelles modérés" qu’il conviendrait de ménager…

C’est "la logique du prédateur". Sa praxis. Dont l’Histoire aux multiples aventures et guerres coloniales a exposé, au cours des siècles, les implacables rouages et mécanismes broyant des millions de vies… (6)

Tout est formaté au service de son objectif ultime. De l’idéologie se voulant "rationnelle", à ses actions froidement criminelles justifiées par son inébranlable "Bonne Conscience", des Droits de l’Homme et de la Démocratie. Dans le temps, il s'agissait d'apporter le Christianisme ou la Civilisation à des sauvages vivant dans l'obscurantisme de la barbarie, ou risquant de sombrer, lors de la Guerre Froide, dans le "communisme"... (7)

Dans le cas syrien : qui n’est pas de « renverser le régime de Bachar el-Assad » afin d’instaurer "la démocratie" ; mais d’installer une administration de "collabos", déguisés en « opposants modérés », gérant la partition et la spoliation des ressources du pays sur instruction de leur maître : les USA.

"Le prédateur" n’a qu’un seul credo : "La Loi du Plus Fort". Méthodiquement, cyniquement, il poussera son avantage jusqu’à l’extrême, ne connaissant aucune limite à ses exigences tant qu’il sait que sa domination ne peut être remise en cause par "la force".

Certains pays y sont arrivés, dans d'épouvantables violences et dévastations. Le cas le plus emblématique, au XX° siècle, a été le Viêt Nam qui au terme d’une lutte de 20 ans a réussi à mettre en fuite les USA, ses alliés et ses "collabos". Dans un pitoyable sauve-qui-peut, le 30 avril 1975, dont les photos on fait le tour du monde.

Enseignement incontournable de l’Histoire impériale, coloniale, spoliatrice, ou autre : à défaut de recevoir une vigoureuse raclée, "le prédateur" considérera tout accord ou traité comme un « chiffon de papier »…

Fuite de Saigon par les occupants US (toit de l'ambassade) et leurs "collabos-opposants modérés" - 30 avril 1975 -

Fuite de Saigon par les occupants US (toit de l'ambassade) et leurs "collabos-opposants modérés" - 30 avril 1975 -

 

Chiffon de papier

Je n’ai pas cru un dixième de seconde à la fable, circulant abondamment dans les médias, sur de supposées « divergences » entre la présidence américaine et la hiérarchie militaire qui ne lui obéirait pas. Scénario à grosses ficelles rappelant les romans ou films policiers, avec la paire du méchant qui cogne le "présumé coupable", et du bon qui lui offre des cigarettes… Même objectif : le faire "craquer".

Les pouvoirs civils et militaires, aux USA comme en Europe, cooptés par l’Etat profond et à son service zélé, agissent en parfaite coordination. Dans une répartition des rôles rigoureusement définie : "le gentil" donneur de leçon de morale paravent de sa fourberie(8) ; "le traîneur de sabre", qui menace ou tue sans prévenir. A l'exemple du massacre aérien - une heure durant - des troupes gouvernementales syriennes à Deir Ezzor ; au lendemain des dernières négociations sur la trêve…

Dans une guerre de conquête lancée contre des nations estimées plus faibles que lui, face à une forte résistance le prédateur n’hésitera pas à multiplier négociations, signatures, accords, traités, de cessez-le-feu, de trêve, ou de "paix". Qu’il s’empressera de renier, sous le moindre prétexte. Rejetant systématiquement la responsabilité sur son opposant. Alors qu’en réalité, l’état de faiblesse militaire et économique de la partie adverse ne lui permet pas, en aurait-elle la volonté, de se livrer à pareille pratique.

Les invasions et conquêtes coloniales des puissances européennes, qui ont marqué les siècles passés sur tous les continents et océans, en sont jalonnées ; plus particulièrement : Espagne, France, Grande-Bretagne, Hollande (Indonésie), Italie (Ethiopie - Somalie),Portugal, etc.

Dès le XIX° siècle, les Etats-Unis ont pris le relais de cette féroce expansion. Dans l’hyper-violence d’impitoyables massacres, dissimulée par une cynique propagande, tant à l’égard de son opinion publique qu’à celle des pays partenaires ou étrangers. Autorités civiles et militaires en parfaite interaction, sur fond de rituelles "grandes déclarations" la main sur le cœur et postures diplomatiques "Humanitaires". Massacrer, occuper, piller, en défendant énergiquement "La Civilisation".

 

Les traités ne sont que des pauses pour mieux relancer actions ou pressions, guerrières ou financières, brigandages ou destructions, afin de briser toute résistance à sa domination. Jusqu’à l’acceptation de l’intégralité de ses exigences et volontés.

A commencer par l’invasion des terres de l’Amérique du nord : perpétuelle violation des traités et accords signés avec les nations et peuples amérindiens ou indiens dits "peaux-rouges". Les Guerres Indiennes, socle de massacres sur lequel se sont édifiés les Etats-Unis, ont duré plus d'un siècle - de 1778 à 1890 - constituant un effrayant et dramatique témoignage d’accusation sur la barbarie humaine.

Conséquence de cette invasion, rien que sur le territoire actuel des USA : plus de "6 millions de morts" au sein de ces nations, pire : une dizaine de millions… Dont la civilisation a pratiquement été éradiquée, alors qu’elle a tant à nous apprendre sur la relation de l’Homme avec la Nature et le Cosmos. (9)

D’après historiens et démographes, la population de ces peuples est estimée entre 9 et 11,5 millions au début du XVI° siècle. En 1890, les indiens d’Amérique du nord n'étaient plus que 250.000 environ, la plupart malades, souffrant de malnutrition et de désespoir ; déportés, enfermés, dans des "Réserves" loin de leurs terres ancestrales. (10)

Howard Zinn, a été un des rares historiens américains à avoir le courage de dénoncer le machiavélisme, la cruauté, des gouvernements américains successifs, organisant, gérant, impitoyablement ce génocide, rappelant qu’ils ont « signé plus de quatre cents traités avec les Amérindiens et tous violés, sans exception. » (11)

Oui… Rien qu’avec les Nations Indiennes : 400 Traités et Accords, systématiquement violés par les Etats-Unis !…

Rien de surprenant de voir les Etats-Unis, au Moyen-Orient, par l’entremise de son "51° Etat", Israël, violer en permanence les "accords de paix" avec la Nation Palestinienne ; tout en ignorant les résolutions de l’ONU sur la protection de son peuple et son territoire, ses poètes et sa longue civilisation. Depuis des décennies…

D’Accords de Camp David en Accords d’Oslo, négociations et traités ne représentent qu’une mascarade pour anesthésier les opinions. Permettant au prédateur d’étendre méthodiquement ses "colonies" en Palestine, tout en réduisant en cendres, à intervalles réguliers, dans l'impunité et une abjecte monstruosité, les moindres efforts du peuple spolié pour sortir de son état de détresse…

 

 Le spoliateur ne lâchera pas sa proie. Pas encore. Mais, inéluctablement…

Débâcle de Saigon - 30 avril 1975 - l'US Navy jettant par-dessus bord ses hélicoptères pour embarquer davantage de fuyards

 

Tigre de papier

On n’en parle jamais dans nos livres d’histoire, mais même la Chine a enduré les "négociations", multiples exigences et spoliations, imposées par la « Coalition » des grandes puissances de l’époque, pendant un siècle (1840-1940) : un “Traité” suivant l’autre pour mieux piller et asservir la Chine. Jusqu’au jour où elle a pu y mettre fin "par la force", mettant en fuite leur marionnette Tchang Kaï-chek, le 8 décembre 1949, se réfugiant sur l’île de Taïwan (ex-Formose) ; annexée et occupée par le Japon de 1895 à 1945…(12)

Pas de quoi s’étonner de voir qu’un an après la signature de l’accord sur le fumeux dossier nucléaire iranien, les Etats-Unis n’ait pas encore levé "les sanctions" comme tous les signataires s’y étaient engagés à compter du 1er janvier de cette année ; l’Iran ayant respecté à la lettre ses propres engagements. 

Bloquant ainsi tous les grands projets économiques ou d’investissements en perspective avec, notamment, l’Europe (Chine, Russie, Inde, Corée du sud, Japon, profitant de l'opportunité). Entravant non seulement, les intérêts de ses partenaires européens, mais allant jusqu’à leur infliger des "pénalités" à effet rétroactif pour non respect d'un embargo unilatéralement imposé.

Les oligarques français se taisent et rasent les murs, dans une obséquieuse servilité. En premier : tous les Young Leaders, cinquième colonne de notre servitude atlantiste, qui truffent notre gouvernement et notre « haute administration »… Les allemands, en visite actuellement à Téhéran se sont laissés allés à quelques grognements d’impatience. Les responsables des 160 entreprises, en délégation avec leur ministre de l'économie et Vice Chancelier, commencent à s’impatienter des délires des néoconservateurs US. (13)

En France, on n'ose même pas...

Il est vrai que pour les milliardaires qui gouvernent les USA, depuis l’origine, "partenaires" ou "alliés" étrangers ne sont tout au plus que des larbins…

Souvenons-nous, malgré le silence hermétique de nos historiens, même le silence"académique" s’achète…

A peine leur indépendance obtenue (3 septembre 1783), avec l’aide considérable pour l’époque de notre armée de terre, de notre marine, de notre diplomatie, de nos services de renseignement, sans oublier de "nos finances" alors mal en point, les Etats-Unis, profitant de la période révolutionnaire en France, refusèrent de rembourser leur dette !... Prétextant qu’elle ne concernait que la "France royale" et non pas la "France républicaine"… Même les invalides (certains y laissèrent un bras, une jambe, ou un œil...) et vétérans français ne reçurent pas leurs pensions promises pour partager les combats des indépendantistes, malgré une délégation auprès de Thomas Jefferson…

 

Le Directoire, précédant le Consulat et l'Empire, insistant lourdement, dénonçant un peu trop bruyamment ce comportement, la réaction fut immédiate :

« Le Congrès américain abrogea tous les traités bilatéraux signés au préalable avec la France. Le président John Adams refusa d'engager son pays dans une guerre formelle.

Cependant, par mesure de rétorsion, et avec l'autorisation du Congrès, il instaura un embargo sur les produits français, chargea le docteur Edward Stevens de soutenir larévolution haïtienne contre la présence coloniale française et ordonna à la marine américaine de capturer les navires français. » (14)

 

Les Etats-Unis se livrèrent ainsi à une "guerre non déclarée" à l’encontre de la France, de 1798 à 1800 : appelée pudiquement "Quasi-Guerre" - "Quasi-War" dans les ouvrages en anglais. La France y perdit une centaine de bâtiments de guerre, un millier de canons de marine, et quelques uns de ses meilleurs officiers et marins, qui lui firent grand défaut lors des combats navals de la période napoléonienne…

Et ce ne fut pas "une guerre en dentelles"…

La corvette Le Berceau que commandait un de nos plus vaillants officiers de marine, le capitaine Senez, fut obligée de se rendre après avoir été démâtée, dans l’impossibilité de manœuvrer, après un violent combat naval provoqué par une frégate américaine Le Boston ; bâtiment plus gros et plus puissamment armé (en portée et calibre). Fait prisonnier le capitaine Senez, à son retour de captivité livra un témoignage accablant : contrairement aux usages de la guerre navale, il vit ses bagages et effets personnels pillés, et tous les marins français "mis au fer" (en clair : "enchaïnés") après avoir été régulièrement "maltraités" (en clair : "tabassés"). (15)

Ce survol de l’Histoire donne la lucidité suffisante pour comprendre que les Etats-Unis au Moyen-Orient comme ailleurs et de tout temps, plus spécialement en Syrie actuellement, ne respectent rien, et ne respecteront rien. Dans leur vision, leur projet, leurs valeurs : tout n’est que « chiffon de papier ».

Ils veulent la guerre. Une guerre régionale. Ils l’auront. Tout le monde s’y prépare. Mais, il est affligeant, de voir nos forces armées inféodées à des va-t-en-guerre hallucinés, semer le chaos dans des pays qui ne nous ont rien fait.

Outre l'aspect matériel, le coût humain sera gigantesque, pas seulement pour les populations locales... Il sera difficile d'en limiter les effets à la seule région. La diplomatie de la Russie parle des "conséquences tectoniques" qu’elle va entraîner. Entre autres, la disparition des entités nées de la dissolution de l’Empire Ottoman : monarchies du Golfe et entités coloniales artificielles …

Mais, peut-être est-ce le dernier sacrifice que cette région martyrisée depuis des décennies doit consentir ?... Sachant que ce n’est, comme les Vietnamiens ont pu le réaliser, qu’en jetant par-dessus bord agresseurs, occupants et collabos que "La Renaissance" de cette région pourra enfin éclore. Dans la paix et le développement concerté, entre pays voisins et frères.

 Le "prédateur" oublie toujours qu'au fil du temps sa politique du "Chiffon de papier", le réduit en "Tigre de papier"…

Mao Tsé-toung le prophétisait, en 1956…

La Chine sortait épuisée d’une longue occupation occidentale, puis japonaise, suivie d’une guerre civile entretenue par les Etats-Unis. Ces conflits provoquant la mort de plus de 30 millions de personnes et d’immenses destructions ; épuisement accentué par les mesures d’embargo et de sanction prises par les membres de l’OTAN et ses soubrettes, dès la naissance de la République chinoise en 1949.

Mao considérait l’impérialisme américain comme un « Tigre de papier » (16) :

« Aujourd'hui, les Etats-Unis sont puissants, mais à envisager les choses dans un cadre plus large, dans leur ensemble et à longue échéance, du fait qu'ils sont impopulaires, que leur politique est détestée et qu'ils oppriment et exploitent le peuple, "le tigre est voué à la mort".

 

Par conséquent, il n'a rien de terrible, et on peut le mépriser. »

 

Panique à Saïgon - 30 avril 1975 - Explications fraternelles entre "occupants" et "collabos-opposants modérés" lors du sauve-qui-peut. Préfigurant les scènes à venir au Moyen-Orient...

Panique à Saïgon - 30 avril 1975 - Explications fraternelles entre "occupants" et "collabos-opposants modérés" lors du sauve-qui-peut. Préfigurant les scènes à venir au Moyen-Orient...

 

 

1. Jean-Louis Rieupeyrout, Histoire des Apaches – La fantastique épopée du peuple de Géronimo – 1520-1981, Albin Michel, 1987, p. 177.
2. Pentagon 'Succeeded in Ruining' Lavrov-Kerry Deal on Syria, 20 septembre 2016,
https://sputniknews.com/politics/20160920/1045493789/pentagon-russia-us-deal.html
3. Entretien avec Roland Dumas sur la crise syrienne et la politique étrangère de la France,
par Observatoire Des Mensonges d’Etat, lundi 24 février 2014,
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/entretien-avec-roland-dumas-sur-la-148405
4. Report : 360,000 Foreign Nationals from Tens of States Fighting Alongside Terrorists in Syria, Fars News, 9 août 2016,
http://en.farsnews.com/newstext.aspx?nn=13950519000699
5. Georges Stanechy, Calife ?... Moi : Archevêque !, 30 septembre 2014,
http://stanechy.over-blog.com/2014/09/calife-moi-archeveque.html
6. Lire et relire l’ouvrage fondamental écrit par l’universitaire français Olivier Le Cour Grandmaison pour prendre conscience de ce pan de l’Histoire humaine, complètement occulté dans nos enseignements, réflexions et analyses : Coloniser - Exterminer – Sur la guerre et l’Etat Colonial, Fayard, 2004.
7. Georges Stanechy, Et, Un Tonneau d'Oreilles !... Un !..., 6 septembre 2007,
http://stanechy.over-blog.com/article-12203963.html
8.  Leaked Tapes Reveal Secretary of State John Kerry Still Wants War Against Syria - Des enregistrements révèlent que le Ministre des Affaires Etrangères John Kerry souhaite la guerre contre la Syrie - 1er octobre 2016,
https://sputniknews.com/middleeast/20161001/1045910436/john-kerry-war-syria-assad.html
9.  David Roberts, Nous étions libres comme le vent, De Cochise à Géronimo – Une histoire des Guerres Apaches, Albin Michel, Collection “Terre Indienne”, 1993.
10.  Georges Stanechy, Geronimo…, 8 mai 2011, http://stanechy.over-blog.com/article-geronimo-73423407.html
11.  Howard Zinn, Une histoire populaire des États-Unis. De 1492 à nos jours, Agone, 2002, p. 592.
12. Ce chef de guerre ultra-corrompu, malgré l'appui du colossal arsenal des USA accumulé dans le Pacifique par les USA à l'issue de la 2° guerre mondiale, était l'objet de la détestation du peuple chinois. Vaincu, il a pu s'enfuir sur les bâtiments de l'US Navy avec sa bande, ses milices et "... tous les trésors artistiques de la Chine ancienne. Ils font aujourd'hui la fierté du musée national de Taïpeh, la capitale de l'île."
https://www.herodote.net/8_decembre_1949-evenement-19491208.php
Qu'on se rassure : la Chine les récupérera lors de la future et inévitable réunification avec Taïwan.
13.  Germany to press US to effectively lift Iran sanctions : Vice chancellor, 3 octobre 2016,
http://www.presstv.ir/Detail/2016/10/03/487449/Iran-Germany-Gabriel-US-sanctions
14. https://fr.wikipedia.org/wiki/Quasi-guerre
15. http://penelope.uchicago.edu/Thayer/F/Journals/Revue_Historique/85/2/La_guerre_francoamericaine*.html
16. http://classiques.chez-alice.fr/mao/imperialismeus.html

 



42 réactions


  • howahkan howahkan 8 octobre 2016 15:14

    Salut...vite lu en diagonale...j’ai remarqué le parallèle avec la débâcle du Vietnam, les hélicos jetés à la mer , et aussi : Fuite de Saigon par les occupants US (toit de l’ambassade) et leurs « collabos-opposants modérés » - 30 avril 1975 -

    opposants modérés là encore....

    Bon je dois avouer que bien sur cela nécessite re re lecture....

    puis ceci :

    Panique à Saïgon - 30 avril 1975 - Explications fraternelles entre « occupants » et « collabos-opposants modérés » lors du sauve-qui-peut. Préfigurant les scènes à venir au Moyen-Orient...

    le mot pour mao : le tigre de papier...le papier dont il est question est vert bien sur.

    et puis enfin la lumière
    - Sachant que ce n’est, comme les Vietnamiens ont pu le réaliser, qu’en jetant par-dessus bord agresseurs, occupants et collabos que « La Renaissance » de cette région pourra enfin éclore. Dans la paix et le développement concerté, entre pays voisins et frères.

    respect et robustesse..


  • tf1Groupie 8 octobre 2016 15:32

    Dire que les USA ont du abandonner les immenses ressources naturelles du Vietnam : petrole, gaz et autres minerais ............


    • roman_garev 8 octobre 2016 16:25

      @tf1Groupie

      On ne peut abandonner que ce qu’on possède. 

      Le prédateur USA, en ayant pris un coup magistral sur sa face insolente en 1975 au Vietnam, en prend un pareil de nos jours en Syrie...
      Le tour de l’Irak, du Yémen et de la Libye viendra, aussitôt que leurs dirigeants se renderont compte qu’il n’y a qu’une seule force au monde contemporain pour les sauver. L’Occident n’est bon qu’à les piller et anéantir.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 octobre 2016 20:34

      @tf1Groupie
      Les ressources naturelles s’achètent, mais les prédateurs américains préfèrent les avoir gratuitement ... C’est ce que les Russes essayent de faire comprendre à l’Occident, qui veut mettre la main sur les ressources naturelles de la Russie...
      « Les aspects particuliers du caractère russe »


    • HELIOS HELIOS 9 octobre 2016 01:06

      @roman_garev

      *** L’Occident n’est bon qu’à les piller et anéantir ***


      Je n’aime pas trop les généralisations. parler d’occident est un abus de langage.
      Supposons que Marine Le Pen soit élue et on reconsiderera la chose
      C’est sûr que, si c’est Sarko Juppé ou un quelconque cheval de retour est placé sur le fauteiul de roitelet a l’Elysée... on aura du mal a se differentier !!!


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 octobre 2016 06:58

      @HELIOS
      La vocation du FN n’est pas de gouverner, mais de servir d’épouvantail pour faire élire les deux autres... Si le FN devenait dangereux, il serait immédiatement censuré comme l’ UPR.


    • Et hop ! Et hop ! 9 octobre 2016 09:33

      @Fifi Brind_acier : Et le vocation de l’UPR est de prendre quelques voix au FN pour empêcher qu’il arrive au pouvoir et provoquer l’élection d’un président atlantisto-mondialiste.


    • doctorix doctorix 10 octobre 2016 10:55

      @Et hop !

      Mais MLP est également un candidat atlantico-mondialiste qui se cache derrière de faux-semblants. C’est Reagan qui a provoqué l’essor du FN.

  • roman_garev 8 octobre 2016 16:16

    @l’auteur


    Merci pour cet article.
    A noter l’aide de l’URSS au Vietnam en systèmes de D.C.A. S-75 et en ses spécialistes pour les faire fonctionner comme il le fallait et instruire les Viets pour abattre les avions des prédateurs.
    L’histoire se répète en Syrie.
    On se demande si le prédateur yankee est capable de tirer des leçons de cette Histoire...


  • MAIBORODA MAIBORODA 8 octobre 2016 16:27

    Il n’est pas inutile, et il est même sain et salutaire qu’une information alternative vienne contrebalancer la gigantesque campagne de désinformation qui se développe actuellement pour sauver les auxiliaires et les supplétifs de la coalition occidentale prise au piège dans Alep.

    La dénonciation des horreurs de la guerre et de ses tragiques conséquences sur les populations civiles fait l’unanimité dans les médias dominants. Elle est légitime. Mais elle gagnerait en crédibilité si, en dehors de son aspect bruyant, orchestré et orienté, elle s’appliquait de la même manière à ceux qui crient au massacre des innocents et brandissent le spectre de Guernica.

    En l’occurrence l’un des deux camps oublie de considérer ses propres crimes et ceux des auxiliaires qu’elle a formés, équipés, armés pour servir sa propre cause.

    L’indignation, pour être prise au sérieux, ne doit pas être à géométrie variable, et doit moins encore servir à occulter des desseins plus que douteux.


  • MACHIBOUZOUK (---.---.232.127) 8 octobre 2016 17:56

    Cet article est de la pure foutaise ! S’il est vrai que les Sunnites sont encore pires que les Chiites les Sunnites sont les alliés des Occidentaux alors que les Chiites sont malheureusement les alliés de ce salaud de bachar et de ces ordures de néo-soviétiques avec lesquels une guerre totale contre l’Occident est inévitable ! Celui qui le conteste est un sal « négassionniste » et traitre et doit être éliminé par tous les moyens ! Je lance une fatoua contre eux ! Que chacun choisisse son camp !


    • howahkan howahkan 8 octobre 2016 18:32

      @MACHIBOUZOUK

      du calme massada.. !!


    • roman_garev 8 octobre 2016 18:34

      @howahkan

      On a l’impression d’une porte d’asile d’aliénés parfois mal gardée smiley 

    • Doume65 9 octobre 2016 00:05

      @MACHIBOUZOUK
      C’est vraisemblablement du second degré mais la rédaction ne permet pas de s’en assurer.


    • howahkan howahkan 9 octobre 2016 11:20

      @roman_garev

       smiley


  • roman_garev 8 octobre 2016 18:37

    * * * URGENT !!! * * * 

    Les avions des Séoudes viennent de frapper la capitale de Yémen, Sanaa (source en russe, on ne sait pas s’il y aura jamais celle en français)
    160 TUÉS !
    450 BLESSÉS !
    Vraiment, ce maudit royaume n’a plus de droit d’exister.

  • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 8 octobre 2016 20:10

    Argument à sortir pour faire réfléchir ceux qui croient encore aux fables des médias sur les « rebelles modérés » qui luteraient contre l’afreux Bachar et l’afreux état islamique :

    -100% des jeunes paumés français qui partent, en Syrie s’engagent dans des groupes islamistes radicaux (Daesh, Al Nosra et cie), pas un journalope ne nous a présenté un candidat pour la soit disant Armée Syrienne Libre (ASL).
    - idem pour les jeunes paumés européens
    -idem pour les jeunes paumés nord africains, du moyen orient, du Caucase,..
    Et donc également vrai pour les jeunes paumés syriens eux mêmes.

    Il n’y a pas été rebelles modérés en Syrie, mais une multitudes de groupes jihadistes qui prônent tous la charia, l’expulsion des minorités chrétiennes, kurdes... et le massacre des alaouites et des sunnites récalcitrants. Quoi de plus normal ils sont tous financés par les wahabites saoudiens, les frères musulmans turcs et Qataris...tous les groupes sans exceptions. Dans ce genre de conflit où se mélange seigneurs de guerres locaux et fanatiques débiles, c’est l.argent qui décide. Et l’argent s’appelle pétrodollar. 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 octobre 2016 20:48

      @TARTOQUETSCHES
      Il y a la pseudo armée libre syrienne, créée par la France de Sarkozy -Juppé, si, si !


      Puis les pseudo « rebelles gentils égorgeurs modérés », tellement gentils que Hollande leur a livré des armes...

      Puis la pseudo « opposition » que les Syriens ignorent superbement, ils soutiennent Assad. Tellement que la France et l’ Allemagne ont fermé les ambassades syriennes pour qu’ils n’aillent pas voter...
      Si les exilés syriens votaient massivement pour la pseudo opposition, Hollande et Fabius se seraient fait un plaisir d’affréter des cars pour les amener voter dans les ambassades....

    • Et hop ! Et hop ! 9 octobre 2016 09:48

      @Fifi Brind_acier : Les jihadistes, cette façon de lever une armée de mercenaires pour faire la guerre contre un pays étranger, est la même que les brigades internationales en Espagne.


      Actuellement, on pourrait dire que c’est l’UBERisation de l’armée : les soldats ne sont pas des professionnels engagés régulièrement, mais des travailleurs indépendant au noir agissant avec leurs propres moyens de façon anarchique pour faire des coups.

      Il faut rappeler que toute action militaire accomplie par un civil est un crime de guerre, un acte terroriste passible de la peine capitale. 

      Le premier principe des lois de la guerre est d’une part que les actes de guerre sont strictement réservés aux militaires : les soldats doivent appartenir à l’armée d’un État reconnu et porter un uniforme. D’autre part qu’on ne doit en aucun cas exiger des civils qu’ils participent aux opérations de guerre, et qu’il est interdit de les prendre à parti et de leur nuire.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 octobre 2016 10:28

      @Et hop !
      Je me garderai de faire un parallèle entre les mercenaires des USA et les brigades internationales en Espagne ... Je ferai plutôt un parallèle entre les firmes américaines soutenant l’ascension d’ Hitler pour détruire l’URSS. Cf Wall Street et l’ascension d’Hitler" par Antony Sutton.


       Ou bien, l’utilisation d’anciens nazis par l’ OTAN pendant la guerre froide : Gladio et les réseaux Stay Behind, pour faire des attentats attribués à la Gauche en Europe pour la discréditer et l’empêcher d’arriver au pouvoir.

      Et l’usage de néo nazis en Ukraine par les USA.

      Les mercenaires islamistes sont-ils très différents des nazis, à votre avis ?

  • QAmonBra QAmonBra 8 octobre 2016 21:52

    Merci @ doctorix pour le partage.

    Un salutaire rappel de l’histoire des U$A et de ses relations aux autres nations, qui est en sois même un factuel et irréfutable acte d’accusation, l’implacable réquisitoire à l’encontre d’un pays qui se prétend « exceptionnel » et qui ne l’est que par le pire qu’il a produit et peut davantage produire.

    Je n’ai aucune virgule a retrancher ou ajouter à cet excellent article.

    U$A DELENDA !


  • wesson wesson 8 octobre 2016 23:09

    Je crois toutefois que le conflit en Syrie est en train de changer de nature, car les USA se retrouvent effectivement dans une situation qu’ils ne croyaient plus possible.


    Ils sont bloqués de tous les cotés, et ne peuvent en réalité que regarder leurs mercenaires et supplétifs se faire laminer en Syrie.

    Ils sont bloqués médiatiquement : Plus rien ne fonctionne vraiment, ni la presse qui est 100% couchée et corrompue et à ce titre totalement discrédité, ni même les pseudo-indépendants genre Bellingcat qui vous fabriquent des fausses preuves sur demande, et même pas les fameux casques blancs (en fait Al Qaeda repeint en blanc) dont ils n’ont pas réussi à leur faire refiler le nobel de la paix. Et RT les font objectivement chier, pour en plus environ 5 fois moins cher que la propagande occidentale à destination de l’international.

    ils sont bloqués logistiquement : Les Russes ont un contrôle effectif du ciel Syrien, et ont été très clair ces derniers jours : le premier qui s’amuse à faire voler quelque chose de non identifié au dessus de la Syrie va se manger un missile. Bref, tintin pour la « zone d’exclusion aérienne » (en réalité le droit à bombarder tranquille les infrastructure du pays sans qu’il n’ai la possibilité de réagir). On prétends beaucoup de chose sur la vétusté du matériel militaire Russe, mais le fait est que les USA malgré des déclarations tonitruantes ne semblent pas s’aventurer au dessus de la Syrie, ce qui signifie que certaines personnes dans l’armée US semblent penser que les systèmes S-300 et S-400 sont quand même efficaces... 

    et enfin, ils sont bloqués diplomatiquement : L’attaque d’Erdogan, celle des Américains ont en réalité permis aux Russes de déployer en Syrie tout ce qu’ils souhaitaient y envoyer. Il y a également une nouvelle stratégie de l’armée Russe qui est de fournir un grand nombre de preuves sous forme de documents vidéos d’une grande qualité et pratiquement indémontables. Ainsi les files de convoi de camions à la frontière Turque ont permis de confondre le double jeu de ce pays. Les images de mortier dans le pseudo convoi humanitaire, ainsi que les images de son attaque ont permis d"établir qu’il s’agissait absolument pas d’une frappe aérienne, mais des résultats d’un combat au sol, conséquence des répliques aux tirs d’artillerie qui venait dudit convoi (((humanitaire))).

    Et il faut rajouter à cela que les USA sont empêtrés dans une campagne présidentielle absolument calamiteuse, ou un candidat a réussi le dynamitage de l’un des 2 grand parti du pays, pendant que l’autre candidate se débat dans des scandales et des révélations sans fin sur sa duplicité et sa corruption, tout cela sur fond de tripatouillage électoral absolument évident et manifeste. 

    Bref, si les Russes jouent bien, et pour l’instant c’est ce qu’ils font, ils auront laminés totalement cette armée de mercenaire qui sévit en Syrie en la repoussant dans le désert, et cela peut-être avant même que le prochain président Américain ne soit élu. 

    Et là il faut reconnaître que si c’est comme cela que ça se passe, ça sera une branlée historique de plus pour les USA, qui pourrait entraîner autour de la Russie tout un tas de pays en recherche de stabilité en dehors de l’influence US. 



    • Doume65 9 octobre 2016 00:13

      @wesson
      « Les images de mortier dans le pseudo convoi humanitaire, ainsi que les images de son attaque ont permis d"établir qu’il s’agissait absolument pas d’une frappe aérienne »
      Intéressant, tu aurais un lien, l’ami, j’ai rien trouvé ?


    • Gorg Gorg 9 octobre 2016 00:23

      @wesson

      « RT les font objectivement chier, pour en plus environ 5 fois moins cher que la propagande occidentale à destination de l’international »

      Si vous avez le temps regardez sur leur site la séance du conseil de sécurité de cette nuit. C’est un peu long mais passionnant (en plus c’est traduit). Tchourkyne en met une bonne à Ayrault. Le représentant des rosbeefs, livide et agressif, fera deux interventions. Il en prendra une bonne aussi (courte mais bonne).

      Cordialement


    • Gorg Gorg 9 octobre 2016 00:31

      @Gorg
      Zut, j’ai oublié le lien :
      https://www.youtube.com/watch?v=iiti7OApUJw
      Ça dure 2H30 mais bon...


    • Gorg Gorg 9 octobre 2016 00:36

    • wesson wesson 9 octobre 2016 01:40

      @Doume65
      vous pouvez aller voir ceci.


      La source première c’est des images fournies par l’armée Russe, et reprise par RT. Après, il y a aussi toute une myriade de twitter, autre réseaux sociaux et sites, mais aucun en VF ou Anglais . Et la source primaire reste la même.

    • wesson wesson 9 octobre 2016 01:50

      @Gorg
      Ce qui ne cesse de m’amuser dans ces pinces-fesses à l’ONU, c’est d’entendre le représentant de l’Ukraine s’y exprimer dans un Anglais parfait, alors que le pays continue à parler majoritairement le Russe, malgré les efforts désespéré de la clique au pouvoir pour que ça change 


      Même les télés privés ont jetés l’éponge sur le sujet, il suffit de regarder la version Ukrainienne de « The Voice Kids » sur 1+1 pour s’en rendre compte : C’est en Russe que ça parle , et même des enfants Russes y participent. Pauvres Ukrainiens : Envahis même par les gosses Russes jusque dans leur télé, en attendant à l’ONU, ça cause avec la langue du maître. 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 octobre 2016 07:12

      @Doume65
      Voici le document du convoi humanitaire filmé par drone.
      « L’analyse des vidéos captées par des drones et représentant le déplacement du convoi humanitaire sur le territoire contrôlé par les terroristes dans la province d’Alep a permis de découvrir de nouveaux détails », a affirmé M. Konachenkov. « La vidéo montre clairement les terroristes déployer un véhicule tout-terrain équipé d’un mortier de gros calibre ».


      Ce sont aussi les Russes qui avaient filmé les convois de camions transportant le pétrole volé vers la Turquie... Heureusement qu’ils sont là pour apporter des preuves, on ne peut guère compter sur nos médias presstitués... A ce sujet, nos chers Sénateurs PS- LR sont en train de réfléchir sur la manière de supprimer la liberté d’expression dans les médias... , ne riez pas, ils trouvent que la presse est trop libre  !

      "Dans le cadre de l’examen du projet de loi « Égalité et citoyenneté », qui sera discuté en séance publique ce mardi 4 octobre 2016, plusieurs sénateurs (LR et PS) viennent de faire adopter, très discrètement, des amendements scélérats contre la Liberté de la presse. Sous le couvert de l’égalité des citoyens devant la loi, ces sénateurs veulent abolir des pans entiers de la loi du 29 juillet 1881."

    • Gorg Gorg 9 octobre 2016 19:13

      @wesson

      J’avais également remarqué. Les pauvres, ils ne savent même plus où ils en sont ni même qui ils sont … Pavel Klimkine, lors d’une interview à Deutsche Welle, au journaliste qui lui demandait si l’Ukraine allait tenir ses promesses a répondu « quelles promesses ? ». Vraiment pas des gens fiables … Juste des magouilleurs et des gangsters. De toute façon que peut-on attendre d’un régime issu d’un coup d’état ? Ils ne reviendront à la raison que lorsqu’ils en auront pris plein la gueule… Hélas.


    • wesson wesson 10 octobre 2016 00:05

      @Gorg
      Au passage d’ailleurs, évoquons RT...


      Qui d’autre en France a traduit et diffusé la séance du conseil de sécurité de l’ONU pendant 2H et demi ? Je crois que seule RT l’as fait. 

      Depuis lors et au moment ou j’écrit ces lignes, RT France a mis en ligne 8 nouvelles vidéos. 4 d’entre elles sont des couvertures de manifestations populaires (NDDL, Yemen, Londres, Montpellier). On se rappelle également de la couverture par RT France de pratiquement toutes les manifs contre la loi travail. 

      Couvrir systématiquement les manifs en France, qu’elles soient de gauche comme de droite, qui d’autre le fait ? 


    • Gorg Gorg 10 octobre 2016 01:14

      @wesson

      Je serais tenté de dire personne (je ne lit pas tout)… La presse Française n’a évoqué que les propos d’Ayrault. Pour le reste, sans RT on ne saurait rien de ce qui s’y est dit…

      Cela dit, le même Ayrault qui rasait les murs à Moscou (alors que j’y avais remarqué un petit sourire narquois de Lavrov) a essayé de se la faire donneur de leçon aux US.

      J’ai bien aimé la placidité de Tchourkine qui a bien décrit l’amateurisme de la proposition Française et qui en a mis une bonne au rosbeef : il faudrait que les britanniques cessent leurs livraisons d’armes aux terroristes ainsi que leurs pratiques coloniales. L’autre était vert.

      Interdiction de survol d’Alep…VT : Même les drones ?… JMA : ben non

      VT : Pourquoi ne pourrait t’on pas survoler Alep ouest ? …JMA : Ben, c’est plus pratique.

      JMA : pour séparer les terroristes il faut arrêter les bombardements… Moi : Pourquoi nigaud, tu y arriveras mieux après ?

      Quel branquignol. On a l’impression que flamby l’a envoyé au casse-pipe. Et quand on pense qu’il doit encore aller à Canossa (Pologne)  pour le hélicoptères … Dur dur



    • doctorix doctorix 10 octobre 2016 12:09

      @Gorg

      Au moins, au cours de cette séance du conseil de sécurité, on a pu entendre le représentant syrien qui a balancé son paquet à chacun.
      C’est vers 1h 53minutes, et ça dure 27 minutes, d’un réquisitoire implacable..
      Cette fois, je crois que personne n’est sorti...
      Dommage, cette traduction hésitante.
      Tous ces gens, ces farceurs qui occupent un siège, savent parfaitement ce qu’il en est, et jouent leur rôle odieux de caniches US. 
      C’est une plaisanterie sinistre.

    • Gorg Gorg 10 octobre 2016 23:37

      @doctorix

      Bien d’accord avec vous, l’intervention du diplomate Syrien était croustillante...


    • Gorg Gorg 10 octobre 2016 23:40

      @Gorg

      Finalement Tchourkine ne leur l’avait mis qu’au bord et Al-Jaafari leur l’a complètement enfoncée ...


  • Doume65 9 octobre 2016 00:11

    « Pas de quoi s’étonner de voir qu[e ...]les Etats-Unis n’ait pas encore levé « les sanctions » comme tous les signataires s’y étaient engagés [...] l’Iran ayant respecté à la lettre ses propres engagements.

    L’Iran soutient le Hezbollah qui soutient le gouvernement Hassad. Ça ne doit pas plaire aux ricains.


  • Gorg Gorg 9 octobre 2016 00:13

    @L’auteur doctorix

    Merci pout l’article (édifiant) ainsi que pour le lien (Georges Stanecy).

    Je ne suis pas surpris. Les références historiques sont incontestables et ont pourrait en ajouter bien d’autres.

    Bonne soirée à vous


  • sls0 sls0 9 octobre 2016 01:20

    @ L’auteur.
    Vous écrivez La majorité en provenance d’Europe et d’Amérique : 215.000.

    Dans le lien que vous avez mis il est écrit :
    Le nombre de combattants qui ont la nationalité européenne ou américaine est 21.500 et seulement 8,500 de ce groupe sont retournés dans leur pays.
    On y écrit aussi que ce serait des turcs en majorité.

    Cela dit, je suis d’accord avec votre analyse.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 octobre 2016 07:33

      @sls0
      Il y a d’autres chiffres donnés en 2013 par Algérie1 : « Plus de 65 000 mercenaires en Syrie »

      " Les Libyens (15.000) et leur nombre augmente continuellement, les Tunisiens (10.000 ) et non 3.500 comme rapporté par la presse tunisienne, les Libanais (10.000) payés chacun 500 dollars/mois par la famille Hariri, les Turcs (10.000) chiffre avancé par l’opposition turque, constituent le fer de lance de cette armée de mercenaires islamistes. Le reste ce sont les Jordaniens (4.000), les Irakiens ( 5.000), les Tchétchènes ( 1.000), les Egyptiens ( 1.500), les Africains, Maliens et Sénégalais, les Palestiniens (quelques centaines), les Bosniaques (1.000), Grande Bretagne ( 500), France (100), Australie (100) les Saoudiens (3.500), les Yéménites (1.500) alors que le chef d’Al Qaïda au Yemen, Tariq al-Fadhli, qui était un proche de Ben laden, est en train de recruter au Sud de ce pays 5.000 hommes à envoyer en Syrie, les Koweïtiens (300), les Afghans venus des pays du Golfe et des Emirats Arabes ( 700), les talibans pakistanais (1.500), présents quant à eux du côté des frontières avec l’Irak." (...)

      Il y aussi 7000 ou 8000 Islamistes Ouïgours venant de Chine...


  • JBL1960 JBL1960 9 octobre 2016 23:53

    Georges Stanechy est toujours d’une lucidité et d’une justesse parfois bouleversante. J’ai intégré, ce même article, qui donne ceci pour moi = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/06/occupants-illegaux/ Tout comme vous, j’envoie toujours, quand je le peux, le résultat final du relayage à l’auteur et par respect et même si je ne suis pas toujours d’accord, ce qui nous permet d’en discuter. « Restons éveillé-e-s en nous relayant pour partager notre sidération » et pour faire avancer le schimlblick !


Réagir