samedi 11 février - par Desmaretz Gérard

Théo, chronique technique d’une intervention policière qui a mal tourné

Théo, un jeune homme de 22 ans était interpelé le 4 février à Aulnay-sous-bois par quatre jeunes policiers appartenant à la brigade spécialisée de terrain. Le médecin qui l'a examiné a conclu à une déchirure de l'anus de 10 cm ! et lui a prescrit une incapacité de travail temporaire de soixante jours ! Trois fonctionnaires de police ont été mis en examen pour violences volontaires et le quatrième pour viol ! Pour maître Eric Dupond-Moretti, son avocat : « Physiquement, il y a des dégâts qui sont considérables. Psychologiquement, il est démoli. » Les experts médico-légaux devront se prononcer sur la force mise en œuvre capable d'entrainer ce genre de lésion et par voie de conséquence sur l'état d'esprit du policier incriminé.

L'objet du délit ? un bâton télescopique généralement porté par les policiers en tenue civile, les « uniformes » disposant du tonfa, un ancien instrument agraire dans le Japon féodal. Le tonfa ressemble à une matraque disposant d'une poignée verticale placée au tiers de sa longueur qui permet de porter des coups frappés circulaires ou non, ou être utilisé pour porter une clef et amener l'individu au sol. Le tonfa a été retenu initialement dans un contexte donné, celui des attaques à la batte de baseball, car il permettait de protéger et de venir renforçer le blocage avec l'avant bras. Deux policiers, Robert Paturel et Alain Formagio ont développé la technique, « tonfa police », rien de tel n'a été vraiment entrepris pour le bâton court, si ce n'est la technique de Charles Joussot.

Le bâton en acier ou en aluminium est disponible en trois longueurs : 40, 53 et 66 cm, s'il suffit d'un mouvement sec (gravité) pour le déployer, il ne peut selon le modèle, être rétracté qu'en frappant son extrémité sur une surface dure (un bouchon permet de régler la force nécessaire à sa fermeture ), un autre système requiert une torsion d'un quart de tour pour en rétracter les segments. Le bâton peut aussi recevoir un bouchon présentant trois pointes en céramique afin de pouvoir briser une vitre de véhicule !

Je rappellerai que les zones de frappe d'une arme contondante sont : le côté (coup de taille), la pointe (coup d'estoc) et le talon. Les coups fondamentaux appartiennent à une des catégories suivantes : verticale - latérale directe - revers - pointe - retourné, à partir de ces fondamentaux dérivés de l'escrime à la canne ou du bâton court, et selon la saisie en pronation ou supination, d'autres frappes restent possibles, la frappe latérale combinée à une frappe verticale donne une frappe oblique.

L'efficacité de la frappe repose sur trois facteurs : la masse - la vitesse - la rigidité et dureté du segment. L'énergie en mouvement linéaire propre au coup est directement proportionnel au carré de la vitesse de déplacement (1/2. mv2) et l'extrémité du bâton peut atteindre la vitesse d'une vingtaine de mètres par seconde ! La force de frappe peut être accrue par la présence d'un « embout » placé au talon de façon à favoriser le pivotement de la matraque au moment de l'impact, effet qui peut aussi être mis en application par la synchronisation lors de la frappe avec le pliage des doigts et un mouvement sec du poignet (kimé), mais peu de policiers ou militaires sont capables de maîtriser cette technique. Le bâton blanc des « pèlerines » présentait la particularité de se briser au-delà d'une certaine force (environ une vingtaine de kilogrammes).

Toute action peut être à l'origine de lésions traumatiques et la nature des blessures et leurs séquelles peuvent être très étendues allant de l'hématome à la fracture mortelle avec tous les états intermédiaires. Chaque utilisation : coup, étranglement, clé par suspension ou non, pression, etc., a des contraintes et des spécificités qui se retrouvent au niveau de l'anatomie, de la peau, du squelette, du système musculaire, la physiologie de la circulation et de la respiration, principalement.

Selon la nature du coup asséné : rapide - percutant - appuyé - les résultats sont différents. Un coup sec est capable de « sonner » sérieusement, voire d'entraîner de sérieux dégâts : traumatisme, lésions des muscles, des tendons, l'éclatement d'un organe, une fracture. Les zones du corps humain sont réparties en trois zones : zone rouge : la tête - le cou - le triangle génital, frappes interdites ; zone orange : le tronc dans son ensemble, frappes modérées autorisées sur la face antérieure, latérale et postérieure ; zone verte : membres supérieurs à partir de l'épaule - et membres inférieurs y compris zone fessière, frappes libres et autorisées.

Ce tableau établi par le docteur Perez n'offre aucune garantie, car il ne prend pas en compte le type de frappe, on ne saurait comparer un coup de taille sur l'abdomen avec un coup de pointe ! N'eut-il pas été plus judicieux de placer toute la partie centrale antérieure (plexus, etc.) et postérieure médiane (colonne) du « center masse » en frappe interdite ? La prévention d'excès traumatique repose sur le « dosage » de la frappe, un coup « appuyé » peut être à l'origine d'une fracture osseuse ou articulaire, d'une plaie ouverte. Un coup tangentiel est capable d'entraîner une forme grave avec le décollement sous-cutané du plan aponévrotique avec arrachement des vaisseaux et épanchements. Une lésion de la moelle épinière peut s'accompagner d'une paralysie irréversible ! La paraplégie, par exemple, est la conséquence d'une lésion de la moelle épinière à la hauteur des vertèbres de T2 à S2. La paraplégie signifie la paralysie des deux membres inférieurs, la perte de la sensibilité à la douleur, à la température et au toucher, ainsi que la perte du sens de l'équilibre au-dessous du niveau lésé.

Les plaies peuvent être compliquées de lésions sous-jacentes nettes (coupures), plaies contuses (choc). Lors d'une blessure en coup d'estoc, le danger réside dans la méconnaissance de la localisation et de la profondeur exactes auxquelles se trouvent les organes vitaux. Des coups directs ou indirects dans la région abdominale et dorsale (Zone orange) peuvent avoir des conséquences graves, voire mortelles.

  • La rupture d'un rein : douleurs extrêmes, miction sanguinolente, coma et mort.

  • La déchirure de la rate : état de choc, nausée, douleur sévère, spasmes du diaphragme, perte de connaissance, mort dans les 48 heures.

  • Une lésion du foie : hoquets sanguinolents, inflammation et douleur de l'abdomen, mort rapide si la victime n'est pas hospitalisée immédiatement.

  • Une lésion de la vessie et la glande prostatique peut être due à une fracture de l'os pubien ou d'un choc dans la zone uro-génitale. D'où la présence de sang et d'urine dans la cavité abdominale : incapacité à uriner, spasmes musculaires, infections.

  • Une frappe sur la veine fémorale peut être à l'origine de la formation ou du détachement d'un caillot.

  • Une lésion du pancréas, l'organe peut se retrouver comprimé entre le duodénum et les vertèbres lombaires et présenter une fissure. La vésicule biliaire peut aussi subir une déchirure. Un coup trop fort peut blesser l'aorte abdominale avec paralysie respiratoire, spasmes des muscles abdominaux et intercostaux, perte de connaissance, mort.

  • Une lésion de l'estomac ou du duodénum entraîne l'écoulement des sucs digestifs dans la cavité abdominale. Dans les jours suivants : douleurs croissantes au niveau du plexus solaire, désordres gastriques, vomissements, état de choc, mort.

L'intervenant peut aussi utiliser son bâton ou tonfa pour comprimer : les nerfs - les muscles - les tendons - les ligaments - en différentes parties du corps, action capable de provoquer des douleurs importantes. Il existe d'une façon générale, des points douloureux aux endroits où la surface cutanée repose sur un plan osseux, comme par exemple la crête tibiale. La douleur est d'autant plus intense qu'au niveau d'un point se situe le trajet d'un nerf. Plus le nerf est gros, plus la douleur sera forte (la pression est égale à une force sur une surface). Elle peut persister jusqu'à deux semaines. Chez les personnes bien enrobées, leurs nerfs sont entourés d'une épaisseur de graisse qui les protège mieux des traumatismes. Les principaux points de pression sont : face interne des membres, l'articulation du poignet (juste au-dessus de l'apophyse styloïde), fessier. L'écrasement peut être lent et profond, ou brusque et énergique, vibratoire. La douleur dépend de la zone écrasée et être accrue par une pression doublée d'un mouvement oscillatoire de plus ou moins grande amplitude, vibrations transversales ou perpendiculaires afin de se communiquer aux téguments et se propager en profondeur en irradiant. La zone écrasée peut être le siège d'une hémorragie interne (invisible), d'une fracture, et la compression d'une ou plusieurs racines entraîner un déficit moteur ou une paralysie ! L'individu peut présenter des paresthésies sans lésions apparentes !

Dans notre cas, le policier a-t-il voulu procéder à une compression dans la région fessière qui prolonge la colonne vertébrale d'où sortent les racines dernières paires des nerfs moteurs correspondant au membres inférieurs, ou agir sur le point de jonction du petit fessier avec les muscles du derrière de la cuisse où l'ischion n'est pas protégé par une masse musculaire ? Le pantalon ? en présence d'un individu portant un baggy ou des pantalons non retenus par une ceinture ou une paire de bretelles, l'intervenant peut être tenté de l'abaisser pour entraver les jambes, comme on le fait sur le porteur d'une veste portée ouverte que l'on retourne pour immobiliser les membres supérieurs. C'est cependant un peu tiré par les cheveux... L'angle de pénétration (probablement un coup d'estoc ou pointe) que les experts devront déterminer pourra apporter un début de réponse.

A la lecture de cet abrégé de traumatologie, une question se pose à tous, doit-on tolérer l'usage d'armes contondantes chez des fonctionnaires n'ayant suivi que quelques heures de formation à leur maniement ? Pour obtenir le maximum d'efficacité en infligeant le minimum de douleur, le policier ne doit pas être sujet à une impulsion incontrôlée (sadisme, colère, stress, etc.). Il doit s'agir d'actes techniques maîtrisés. Lorsque le pouvoir politique ne met pas de cadre légal strict et ne propose que des formations bâclées, il se décharge de ses responsabilités, et les possesseurs de pouvoirs n'hésitent pas à s'arroger des droits nés de ce qu'ils estiment être leur devoir..., c'est à dire la représentation qu'ils ont d'eux mêmes et de la fonction.

 



100 réactions


  • Massada Massada 11 février 17:34

    Très bon article

    La dangerosité du bâton télescopique est avérée, il est d’un niveau de dangerosité supérieur aux matraques de type classique. Son usage nécessite une formation spécifique.
     

  • Louve Louve 11 février 17:37

    En tout cas, ceux qui ont hurlé avec la meute de BFM WC sans attendre les résultats de l’enquête laissent tomber dorénavant l’accusation de viol. Ils ont passé une semaine à crier au viol sans rien savoir. Un grand moment en France qui relate bien la manipulation des masses. 


    • kalachnikov lermontov 11 février 17:49

      @ Louve

      Tiens, Massada s’ennuie, tu devrais lui lire le passage de Céline que tu as eu tant plaisir à vomir sur l’article de Dugué.


    • Xenozoid Xenozoid 11 février 17:58

      @lermontov

      moi elle m’a fait pensé a la pomme.j’avoue que cela m’a frôler.c’est tout je me suis pas masturbé

    • Louve Louve 11 février 19:05

      @lermontov


      Tiens ! On apprécie pas CELINE sur Agoravox ? Pas très surprise que vous ne puissiez comprendre les hauteurs incisives de cette plume, toujours imitée, mais jamais égalée. 

      Je viens de comprendre que j’étais sur un média d’extrême gauche. De la vraie graine d’Antifas pro-palestinienne smiley 

      Et surtout Anti-flic ! 

      Je vous imagine avec des keffiehs en fumant des pétards devant votre photo encadrée de Merluchon et de Yasser Arafat et je jubile. 

    • pemile pemile 11 février 19:29

      @Louve "On apprécie pas CELINE sur Agoravox ? Pas très surprise que vous ne puissiez comprendre les hauteurs incisives de cette plume, toujours imitée, mais jamais égalée« 

      Beaucoup apprécient la plume de Céline, mais beaucoup pensent que l’extrait que vous avez choisi et déclaré comme votre »favori" est son écrit le plus puant !

      Vous avez le courage de nous expliquer le choix de cet extrait ?


    • Louve Louve 11 février 19:41

      @pemile


      J’ai choisi l’extrait le plus soft smiley « Bagatelle pour un Massacre » , reconnu par l’ensemble de l’Academie Française et par l’ensemble de la critique littéraire comme un chef d’œuvre absolu. 

      Le courage de quoi ma chère groupie ? D’aimer un chef d’œuvre français ? Il n’y a rien de courageux là dedans , sauf pour les gauchistes, sans doute...Dites vous n’avez pas d’autre star que moi sur ce site ? Sur ce, bon samedi, je lis Mort à crédit de CÉLINE, autrement plus hard que Bagatelle pour un massacre. Reconnu mondialement comme un chef d’œuvre aussi smiley 



    • pemile pemile 11 février 20:16

      @Louve "« Bagatelle pour un Massacre » , reconnu par l’ensemble de l’Academie Française et par l’ensemble de la critique littéraire comme un chef d’œuvre absolu"

      Surtout par Vichy qui en a fait la promotion en 42 et 43 ! smiley


    • pemile pemile 11 février 20:26

      @Louve « Je lis Mort à crédit »

      Voyage au bout de la nuit (1932) ou Mort à credit (1936), sont et restent reconnus comme des chefs d’oeuvres, Bagatelle pour un massacre (1937) fut le début de ses délires antisémites.


    • kalachnikov lermontov 11 février 21:42

      @ pemile

      Céline refusa constamment leur réédition après 1945 et sa femme demeura sur cette ligne après sa disparition.

      J’étais juste curieux de sonder le courage de la louve autofantasmée, voir si elle aurait les couilles de balancer à la gueule de Massada les ’hauteurs incisives’ du Céline. Elle qui mouille sa gaine à chaque fois qu’elle voit ou entend le mot ’youtre’, pour une fois qu’elle avait un Juif sous la pogne. Mais bon, c’est ça l’étron Fn, ça se police en surface pour tromper l’électeur mais quand on gratte un peu, on tombe inévitablement sur les fondamentaux tels que ’point de de détail & durafour crématoire’.

      D’ailleurs, quand on fait le compte de cette extrême droite à travers ses nombreuses interventions hystériques, une véritable diarrhée verbale, quel est le constat ? Criarde et bouffie de haine mais ça on s’en doutait ; menteuse et manipulatrice ; volontiers ordurière et paranoïaque. Mais aussi lâche, donc.

      Pour en revenir à cet extrait de Céline et rester dans le canin, si je vois une hyène ici, ce n’est pas le youtre, mais celle qui se croit louve.


    • kalachnikov lermontov 11 février 21:57

      Ce brave Céline :

      « Je viens de publier un livre abominablement antisémite, je vous l’envoie. Je suis l’ennemi n°1 des Juifs. » [Céline, in lettre au Docteur W. Strauss]

      " Racisme d’abord ! Racisme avant tout ! [...] Désinfection ! Nettoyage ! Une seule race en France : l’Aryenne. [...]« [in l’école des cadavres]

        » Nous nous débarrasserons des Juifs, ou bien nous crèverons des juifs, par guerres, hybridations burlesques, négrifications mortelles. Le problème racial domine, efface et oblitère tous les autres.« [idem]

        » Distinction entre les bons Juifs et le mauvais Juifs ? Ça rime à rien. Les Juifs possibles, patriotes, et les Juifs impossibles, pas patriotes ? Rigolade ! Séparer l’ivraie du bon grain. [...] Le chirurgien fait-il la distinction entre les bons et les mauvais microbes ?" [idem]

      « Les Juifs, racialement, sont des monstres, des hybrides loupés, tiraillés, qui doivent disparaître.  [...]  Les Youtres c’est comme les punaises. [...] Quand t’en prends une seule dans un plume, c’est qu’elles sont dix mille à l’étage ! Un million dans toute la crèche." [cité par R. Soucy, in

      Fascismes français ? 1933-1939, Mouvements antidémocratiques]

      « Si vous voulez dératiser un navire, dépunaiser votre maison, vous n’allez pas dératiser à demi, dépunaiser seulement votre premier étage ? Vous seriez certains d’être envahis dans un mois, par dix fois plus de rats, vingt fois plus de punaises. » [idem]

      « Volatiliser sa juiverie serait l’affaire d’une semaine pour une nation bien décidée. » [in les beaux draps]

      «  [Céline] dit combien il est surpris, stupéfait, que nous, soldats, nous ne fusillions pas, ne pendions pas, n’exterminions pas les Juifs - il est stupéfait que quelqu’un disposant d’une baïonnette n’en fasse pas un usage illimité. "Si les Bolcheviks étaient à Paris, ils vous feraient voir comment on s’y prend ; ils vous montreraient comment on épure la population, quartier par quartier, maison par maison. Si je portais la baïonnette, je saurais ce que j’ai à faire" »
      . [Ernst Jünger, in Journal]


    • Louve Louve 11 février 22:27

      @lermontov


      Vous tâchez de faire passer les admirateurs de Céline pour des anti-sémites, mais c’est raté. Je suis pro-israélienne à mort et ne demande qu’à Israeliser notre société française. L’être humain est plein de nuances vous savez. On peut aimer Céline et vouloir copier le modèle Israélien en même temps. 

      Et toc ! smiley

    • kalachnikov lermontov 11 février 22:43

      @ Louve

      Et en plus de cela calomniatrice. Nulle part, je n’ai réclamé l’interdiction de Céline, nulle part je n’ai transformé une racaille forcenée en pauvre victime comme nulle part je n’ai parlé de viol.

      Céline est étudié, mme la délirante.

      http://www.lyc-curie-nanterre.ac-versailles.fr/spip.php?article474

      Mais merci de nous dire que le Fn, au pouvoir, compte enseigner l’antisémitisme à nos enfants. La Lepen compte-t’elle se laisser pousser la moustache ?


    • kalachnikov lermontov 11 février 22:48

      @ Louve

      Non, ce que tu aimes dans Israël, ce n’est pas le côté Etat juif mais le côté fasciste.

      @ Massada

      Tu vois que j’avais raison. Ils vous haïront toujours en tant que juifs et ne vous apprécient que parce que vous devenez comme eux. C’est triste.


    • pemile pemile 11 février 22:48

      @Louve « On peut aimer Céline et vouloir copier le modèle Israélien »

      Et c’est quoi le « modèle Israélien » ?


    • sirocco sirocco 11 février 23:53

      @Louve

      « En tout cas, ceux qui ont hurlé avec la meute de BFM WC sans attendre les résultats de l’enquête laissent tomber dorénavant l’accusation de viol. »

      Il n’y a pas de résultats d’enquête à l’heure actuelle. L’IGPN a fait part des conclusions de son rapport mais celui-ci, rédigé par des flics (juges et partie !), ne brille pas par son objectivité. Le rapport du médecin ayant examiné Théo pèse autrement plus lourd.

      De toute façon, c’est le juge d’instruction qui dira le ou les chefs d’accusation lorsque son instruction sera terminée, ce qui n’est pas le cas pour le moment.


    • velosolex velosolex 12 février 10:36

      @pemile
      « Bagatelles », c’est pas du celine, c’est du Destouches. 

      Rien à voir avec le type qui a écrit le formidable récit du voyage au bout de la nuit. Celine a dérivé, de plus en plus dingue, de plus en plus méchant, de plus en plus amer, peut être bien victime de son personnage. Vraiment au bout de la nuit
      Car des Jykell se transformant en Hyde, et des Gainsbourg en Gainsbarre, ils sont légions à avoir dérapé, à des degrés divers. La guerre est un révélateur extraordinaire des passions et des grands dérangements, et on serait surpris, ou non, de voir certains se mettent à déraper, si ce genre d’événements revenait. 
      Pour autant on s’aperçoit que les torchons antisémites que Celine a écrit continue à subjuguer des âmes faibles, des psychopathes et autres demeurés ayant besoin de mordre. 

    • Alren Alren 12 février 11:08

      @Louve

      La matraque à bout rond est capable de déchirer le tissu du pantalon et du caleçon ?

      Vous prenez les gens pour des nuls en physique élémentaire ?

      Toute pénétration est un viol selon le code pénal. Tout viol est un crime relevant de la cour d’assises.

      Votre indifférence aux souffrances présentes et futures de ce jeune homme devrait ouvrir les yeux de beaucoup sur le fait que l’extrême-droite que vous incarnez n’est pas différente, dans ses haines aveugles, du nazisme.


    • Durand Durand 12 février 13:27


      Pour ceux qui voudraient mieux comprendre LF Céline, voici un point de vue non embrumé par l’irrationalité des haineux de toutes obédiences...

       « Mais « le juif » n’est qu’un bouc émissaire commode. Remplacez-le par « bourgeois » ou « capitaliste » ou, plus récemment par « islamiste », et vous aurez le même repoussoir.
      C’est cela qu’il faut comprendre : l’antisémitisme est avant tout la haine de soi et de son milieu social étriqué. Charger l’autre de ses péchés permet de se purifier à bon compte, d’exsuder son ressentiment social et national. Célafôtâ ! est le grand cri du déni, il clame bien au-delà des races et des ethnies ! »





    • kalachnikov lermontov 12 février 13:51

      @ Durand

      Je ne ’travaille’ pas le dimanche normalement mais, mon sang ne faisant qu’un tour, il faut que je te le dise : c’est de la bonne grosse merde que t’as dans le cerveau, toi, car dans tes boucs-émissaires qui se valent tous il y a une nuance essentielle et irréductible : des millions d’exterminés.


    • sls0 sls0 12 février 13:55

      @Alren
      Le principe de la matraque télescopique c’est l’énergie cinétique due à la vitesse.
      Vu la blessure, d’où vient cette énergie qui à fait ces dégâts ?
      Il y a effectivement un point très sensible dans les environs mais ce n’est pas l’anus et le poing même équipé d’une matraque est plus indiqué.
      Franchement je ne trouve pas d’explications techniques dans l’emploi courant de la matraque télescopique pour cette blessure.
      Un slip n’est pas en kevlar mais a quand même une résistance.
      J’ai les résistances des différents os* aux impacts mais malheureusement pas celle d’un slip.
      * Il y a même une miss qui a fait une thèse complète sur les chocs au niveau de la tête, la résistance du corps humain est assez bien connue. Là c’est assez spécial, en accidentel à première vue ça n’a pas été envisagé ce qui ne veut pas dire impossible. Mais c’est bizarre.


    • kalachnikov lermontov 12 février 14:35

      @ berry

      Concernant la notion de crime contre l’humanité, il y a deux conceptions en cours : celle dite anglosaxonne, basée sur le chiffre, le nombre de victimes ; celle française, basée sur le principe (est une sous-merde quiconque nuit, opprime, détruit un individu au motif de la race, de l’appartenance ethnique, de la religion, etc).

      Ce genre de circonvolution dieudonnesque est sans objet. Mais tu noteras une chose : dans la première conception, il est loisible de faire l’épicier macabre alors que dans la seconde, c’est nul et non avenu.

      Ps : Fn, Soral, Dieudonné , tout est là.


    • Louve Louve 12 février 14:52

      @Alren


      Savez-vous faire la différence entre une intention de viol et un contrôle qui i tourne mal parce que l’interpelé résiste comme un diable ? Visiblement non....

      Le viol n’est plus retenu dans l’enquête, car il n’y a pas eu intention de viol, l’acte de barbarie oui, mais ce dernier sera atténué du fait que celui qui résistait à initié la violence en frappant les policiers au visage. 


      Effectivement ! Vous n’avez aucune idée du degré de sauvagerie de certains banlieusards ! 

    • Louve Louve 12 février 14:57

      @Durand


      Céline fait partie du patrimoine immatériel de la France, ses œuvres dont traduites dans 27 langues et il est étudié dans toutes les universités et Fac de littérature. 


      Ce qui n’est pas le cas d’Adolf Hitler ! 

      Abruti. 

    • Arcane Humphrey Binchié 12 février 15:00

      @Louve

      Sous un autre fil , vous qualifiez Théo de « dealer » sans apporter la moindre preuve .
      Pensez-vous que s’il avait été dealer comme vous le fantasmez , cela serait une circonstance atténuante pour le pandore qui tenait la matraque ?


    • Milieu défensif au Red Star Blondinette 42 12 février 15:01

      @Louve

      Voilà comment on recycle continuellment ses vergetures flétries dans un verger pourtant si potentiellement fécond !!!

      En fait quand on prend les morues d’AV on a exactement la même problématique : t’as l’option vipère, et ça c’est canon, t’as l’option pomme de reinette et ça c’est le terminus éternellement renouvelé smiley


    • Louve Louve 12 février 15:02

      @Humphrey Binchié


      Si vous n’aviez rien à vous reprocher, résisteriez-vous à des policiers en frappant et délitant ? 

    • Arcane Humphrey Binchié 12 février 15:09

      @Louve

      Je répondrai quand vous me répondrez smiley


    • Durand Durand 12 février 15:17

      @Louve




      Tes deux hémisphères se font la guerre ? 

      Lis bien et TOUT LFC, au lieu de piquer des citations sur le net et passer la pommade à la baudruche pour nous faire croire que t’es Zorra-l’intello qui élève le débat


    • Louve Louve 12 février 15:17

      @Humphrey Binchié


      Demandez à Durand ! J’avais répondu et mon message a été enlevé par Durand. Il me colle aux fesses pour enlever mes messages cet oiseau de mauvais augure. Et quand je ne suis pas là il parle de moi toute la journée sur Agoravox. Inventant plein de trucs sur mon compte, y compris que je serais contre le Frexit smiley

    • Milieu défensif au Red Star Blondinette 42 12 février 15:20

      @Louve

       smiley smiley smiley

      On te dégonfle pas si faccilement toi, à l’instar de la Baudruche, j’adddddooooooooorrrrrrrrrrrreeeeeeee, waf waf smiley smiley


    • Xenozoid Xenozoid 12 février 15:24

      @Louve

      la pauvre c’est une victime

    • Louve Louve 12 février 15:34

      @Durand


      Vous êtes jaloux le moineau ? 

      Evidemment que la Baudruche, spécialiste de la Dialectique Marxiste, Clouscardienne et Debordienne, suscite des réactions sur le site. A en voir le nombre de ses étoiles, je ne suis pas la seule à apprécier la prose drôle et intelligente. On ne peut pas en dire autant de vos commentaires indipides, fades et ennuyeux. 

      L’autre il envoie du lourd sur le site ! 

      Vous êtes tristement normal. Le degré zéro de l’intelligence. On dirait du copié-collé de BFM WC.

      A en voir votre ramage et votre plumage, vous n’êtes qu’un poids plume ! Vous ne suscitez qu’indifférence et ennui. 

      Et maintenant lâchez moi ! Arrêtez vos DIFFAMATIONS sur mon compte

    • Louve Louve 12 février 15:40

      @lermontov


      Cette petite fille a reçu un cocktail Molotov de lancé par un slamo-racaille ! 

      Pas bien de faire de la rétention d’information pour défendre vos petit chéris délinquants. Faut tout dire quand on divulgue une info. 

      Qui sont les initiateurs de cette violence ?

    • Louve Louve 12 février 15:43

      Erratum : Islamo-racaille. 



      Ceux que vous passez votre temps à défendre... Vos p´tits chéris quoi ! 

    • Xenozoid Xenozoid 12 février 15:43

      @Louve


      Et maintenant lâchez moi ! Arrêtez vos DIFFAMATIONS sur mon compte

      non non, c’est maintenant,la pomme se sent manger, c’est le moment

    • Durand Durand 12 février 15:49

      @Xenozoid



      Elle est tombée sur un pépin 




    • Xenozoid Xenozoid 12 février 15:50

      @Durand

      elle s’est trompée de costume

    • kalachnikov lermontov 12 février 15:52

      @ Louve

      A toi qui est graine de fasciste, je voulais juste montrer in concreto le concept d’individu qu’elle ignore.

      (m’a pas l’air très orthodoxe, cette phrase !)

      Je vois à ton ’islamo-racaille’ que ça ne rentre décidément pas.


    • Durand Durand 12 février 16:08

      @Louve


       « Erratum : Islamo-racaille. »

      Ah, dommage, j’aime le slam, même si je lui préfère la racaille pour son rythme moins blues, plus survival-creative spontanné





       

    • Louve Louve 12 février 16:14

      @lermontov


      En effet, ce n’est pas très orthodoxe smiley

      Par contre, je ne vous laisserai pas me dire que je suis fasciste ! Auriez-vous peur de rappeler que les racines du Fascisme sont socialistes ? C’est un fait historique, et je ne suis pas socialiste. Entre Mitterand et Thatcher, j’étais pas née mais si j’avais pu choisir, j’aurais pris Thatcher ! 

      Les fascistes ne sont pas là où on croit...Et les Antifas deviennent plus fachos que les fascistes aujourd’hui. 


      On le dirait bien hein ? 

    • Xenozoid Xenozoid 12 février 16:15

      @Louve


       smiley indeed

    • Durand Durand 12 février 16:16

      @Xenozoid


      Oui, elle les change avant de les avoir usés en croyant que le fric remplace le froc et l’apparat la pensée...




    • Xenozoid Xenozoid 12 février 16:21

      @Durand
      rigolons la logique des passoires


    • Durand Durand 12 février 16:28

      @Xenozoid


      On commençait à s’faire chier avec Fifibrind_acier... Faut la faire tirer encore un peu, en tout bien tout honneur, bien sûr





    • Cyrus cyrus 12 février 16:36

      @Louve

      ce ne sont pas exactement les circonstance , 

      1/ c’ est une poubelle qui as été incendier puis poussé devant par une racaille non identifié pour le moment (pourquoi metre les musulman au milieux , meme les terroriste ne sont a mon sens pas religieux et surtout pas reprensatif de l’ islam , pas plus que torquemada l’ inquisiteur et tortionnaire n’ etait « vraiment chretien »
      a moins que tu est une source precise et meilleur que la mienne 

      2/ la fumée , a provoquer la sortie precipité de la maman et de son jeune fils , elle avait du mal a sortir le bebe , un jeune que je remercie a porter assistance , ce qui as a priori eviter au policier de quiter leur poste ( en tout cas j’ ose esperer que c’ est bien le motif , invoquer )

      3/ les policier ont ensuite gerer la suite des operation .

      voila ce que je pense en savoir . 

    • Xenozoid Xenozoid 12 février 16:37

      @Durand

      faux savoir pêcher

    • Durand Durand 12 février 16:44

      @Louve



       « A en voir votre ramage et votre plumage, vous n’êtes qu’un poids plume ! »

      Pas plus nationaliste que le yellow eye... faudrait savoir !




    • Xenozoid Xenozoid 12 février 16:48

      @Durand


      tu lui demande chiche ?

    • Louve Louve 12 février 16:51

      @cyrus


      Ouais... Encore une histoire dont nous n’aurions jamais du entendre parler si nous vivions dans une société saine. Quoiqu’il en soit, les origines de ces problèmes viennent toujours de la même fange. 

      Le pire c’est que le « héros » est en roue libre dur Twitter depuis hier. Je suppose que Toumou va l’inviter à l’Elysee pour le décorer. Après être allé au chevet de Saint Théo, il lui faudra bien inviter ce « héros »...

    • Durand Durand 12 février 17:27

      @Louve



      Pas spontané, réactif 




    • Durand Durand 12 février 17:30

      @Xenozoid



      Créole, je ne questionne que l’esprit




    • Cyrus cyrus 12 février 17:41

      @Louve
      je pense au contraire qu’ il faut en parler , mais je te rejoint sur le fait qu’ il ne faut pas en parler n’ importe comment .


      « la fange » pour moi ce sont les politiques qui nous divise et nous opposent , 
      je ne suis pas sur que le fn apporte quoi que ce soit de nouveau 
      on ne pourra la juger que si elle accède au « responsabilités »

      Bonne soiree



    • velosolex velosolex 12 février 17:50

      @Durand
      Psychologie à deux balles qui permettent de dédouaner les coupables, après avoir organisé les ratonnades, de leur permettre de se cacher en se couchant sur le divan du père Freud...Freud obligé lui aussi d’ailleurs de se barrer à Londres pour fuir les nazis.

       On juge les hommes d’abord sur ce qu’ils font.
       Sur ce qu’ils ont fait !...Car le passé n’éponge rien à la vicissitude. 
      On juge les hommes aussi parce que leurs idées les ont mené au pire !. 
      D’autres parce que leurs absences d’idées les ont mené aux pires actions !. 

      Céline faisant partie de ceux qui ont influencé les autres au pire. Je me souviens qu’il disait quelque chose comme ça : « Pour écrire j’ai du accrocher ma peau à un porte manteau ! »...
      Un peu excessif, mais beaucoup plus vrai au sujet de la peau des autres, à partir des années 30. S’il y a la métaphore du colibri, lumineuse, de Pierre Rabit, il y a aussi celle qu’on pourrait appeler « la métaphore du vautour »..Et c’est faire fort mauvaise publicité à cet oiseau de proie, qui a tout de même sa place écologique dans la nature, que de le comparer au Celine des bagatelles. 
      Tout sauf une bagatelle...

    • Ouallonsnous ? 12 février 19:44

      @Louve

      "En tout cas, ceux qui ont hurlé avec la meute de BFM WC sans attendre les résultats de l’enquête laissent tomber dorénavant l’accusation de viol"

      Sans blague ?

      Ce sont des pétages de plomb qui se répétent à un point tel qu’on est en droit de se demander s’ils ne sont pas voulus et méthodiques !

      Si Gestapo vous effraie, parlons donc des méthodes de la « Carlingue » où gestapo française !

      Bonny et Lafond, siège rue Lauriston 75008, ça vous dit quelque chose ?

      Et actuellement dans le régime siono-facho-hollandiste ;

      "Les quatre policiers responsables de l’interpellation sont placés en garde-à-vue le lendemain et une enquête est ouverte pour « viol en réunion par personne dépositaire de l’autorité publique. »

      Pour leur défense, les policiers expliquent qu’un coup de matraque aurait été porté aux fesses, après que le pantalon du jeune homme soit tombé tout seul… Ce qui expliquerait, selon eux, la perforation de l’anus. On ne rigole pas, s’il vous plait, ce sont des fonctionnaires assermentés.

      Dimanche 5 février, coup de théâtre, le parquet requalifie les faits, non plus en « viol en réunion » mais en « violences en réunion ».

      On pourrait croire qu’il s’agit là d’une bavure, d’un cas isolé, qui ne concerne en aucun cas la police en général. Ah bon ?

      « Je vais te violer et on va voir si tu filmeras la police »

      Septembre 2016, un enseignant chercheur de 28 ans filme avec son téléphone portable l’interpellation mouvementée d’une femme par des policiers à la gare de Saint-Denis.

      Deux policiers s’approchent de lui et le menacent : « On va te violer, ça te plaît, ça ? Je vais te violer et on va voir si après tu filmeras la police. » (1)

      Selon l’enseignant, les policiers lui font ensuite des clés de bras et touchent à plusieurs reprises ses fesses. Quand ils trouvent sa carte de professeur, ils lui disent : « T’es prof ? Quand l’état islamique viendra à la Sorbonne, tu vas les regarder en te branlant ? »

      Une plainte est déposée. Les policiers, eux, continuent tranquillement à faire régner la terreur, pardon la loi, dans notre belle démocratie.

      Octobre 2015, Drancy, un homme de 28 ans vient d’être arrêté par la police municipale pour tapage nocturne. Alors que les policiers le forcent à monter dans un voiture pour le transférer à Bobigny, il ressent une violente douleur dans les fesses et hurle, puis se met à pleurer. Un policier lui dit : plus jamais tu parleras comme ça de la police municipale, tu te rappelleras de nous” (2)

      A 4 heures du matin, il est amené en consultation chez un médecin qui constate une perforation de l’anus et lui prescrit 10 jours d’ITT. Son ADN est même retrouvé à l’extrémité de la matraque télescopique du policier. Pour sa défense, le policier explique que sa matraque a… « dérapé ».

      Ici encore, la « justice » veille. Le policier vient d’être jugé… pour violences volontaires, mais pas pour viol. Le procureur requiert 6 mois avec sursis. Le jugement sera rendu le 20 février.

      La police ne viole pas. Elle violente. Nuance

      C’est le second scandale de cette affaire. Non contents d’avoir violé un homme, ce qui est prouvé par l’examen médical réalisé immédiatement après les faits, les policiers mentent comme des arracheurs de dents afin d’aboutir à une requalification des faits. Et ils y arrivent.

      Le viol est réprimé par l’article 222-23 du code pénal. Il est défini comme « Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise. ».


    • Durand Durand 12 février 21:12

      @velosolex



      « Car des Jykell se transformant en Hyde, et des Gainsbourg en Gainsbarre, ils sont légions à avoir dérapé, à des degrés divers. La guerre est un révélateur extraordinaire des passions et des grands dérangements, et on serait surpris, ou non, de voir certains se mettent à déraper, si ce genre d’événements revenait. »


      Si ce genre d’événements revenait, la racaille casserait du flic, @Louve casserait de l’Arabe, le système casserait du Fillon et @velosolex, somnambule derrière son PC, casserait du @Durand en écrivant « si ce genre d’événement revenait ».

      Céline, c’est une vie d’immolation, comme Jeanne d’Arc, gomme Gainsbourg, comme le Che, comme Moulin. Torches vivantes, rares dans notre obscur dédale, ils n’ont pas à nous plaire. 




    • Durand Durand 12 février 22:25

      @lermontov




      Avant le lien et l’extrait, j’ai écrit :


      « Pour ceux qui voudraient mieux comprendre LF Céline, voici un point de vue non embrumé par l’irrationalité des haineux de toutes obédiences... »

      Alors !..., tu vois bien que mon com n’était pas pour toi !... Toi tu es un irrationnel haineux ! Rien n’est plus inutile que de discuter avec un irrationnel ! Surtout s’il l’est assez pour haïr les morts ! Là, c’est le non-retour assuré..., c’est sans espoir.
      Désolé, je ne peux rien pour toi.








    • kalachnikov lermontov 12 février 22:54

      @ Durand

      J’ai une réelle admiration pour Céline ; je le connais excellement. Mais il y a une différence entre ceux qui admirent Céline et ceux qui admirent l’antisémitisme de Céline. Ces derniers - genre Louve - sont aisés à repérer, ils attaquent bille en tête avec ’Bagatelles pour un massacre’, etc. Et de façon amusante, ils conçoivent la littérature et l’art comme un terrain idéologique ; quand ils sentent que l’artiste à une connivence avec les immondices qui peuplent leur cervelle, ils voient le génie ; dans le cas contraire, ils voient de l’art dégénéré.


    • Durand Durand 13 février 01:09

      @lermontov


      Je ne me risquerais jamais à dire ce qu’est l’art ni ce qui lui est étranger, ni qui est artiste et qui ne l’est pas.

      Celui qui vibre en phase avec la puissance d’esprit de Céline en fera un maître. Celui qui ne sait que lire en fera une merde et voudra qu’il soit censuré. 

      Pour moi, il est à la fois un géant de l’aventure en zone interdite et un maître du verbe. Il nous emmerde, il a su échapper à nos jugements et à ceux de l’Histoire.










    • franc 13 février 02:33
      @Louve

       Oui les fascistes ont changé de camp ,aujourd’huis ce sont les gauchistes qui interviennent avec violence pour empêcher la libre expression .sur les hommes politiques comme sur le s professeurs d’université récemment

    • velosolex velosolex 13 février 12:12

      @Durand
      Au delà de mon PC, j’ai pas mal ramé moi aussi dans ma vie, alors gardez au moins vos points de vue fumeux pour vous...Vous ne connaissez rien de moi, je ne connais rien de vous, si ce n’est que cette écume au dessus de la vague. On y voit cependant le miroir de votre fascination pour ce type. Comparer Celine à Jeanne d’arc ?????....Lui même en aurait ri !.... Quand au che ?....C’est au delà du grotesque...Vous avez peut être 16 ans, un poster du commandante accroché dans votre chambre, avec « Guignol’s band » ouvert sur votre lit....J’ai eu cet age moi aussi, celui où l’on engloutissait tout Celine après avoir lu le voyage. .Je me souviens de la surprise et du dégoût que j’avais eu en apprenant le degré d’abjection dans lequel il s’était allé. Y avait il une explication ? Tout ce que j’ai appris de lui n’a jamais été exhaustif, ses biographes restant tout autant dubitatifs, tachant de toujours séparer ces écrits immondes de son oeuvre..Celine s’est enfoncé dans une paranoïa manifeste, centrifugée par une très haute idée de lui même, et le sentiment de persécution lié aux conséquences de ses actes et de ses prêches haineuses et débiles nous montre les limites de cet homme : Un grand écrivain, suivi d’un Dupont Lajoie haineux ; rien à voir avec la psychopathie ni la schizophrénie pourtant. Celine n’est pas malade. Il est juste bêtement haineux, et parfaitement responsable de ses âneries. Il a eu de la chance, d’autres ont été exécuté pour moins que ça...

      Un bon artisan en écriture, cela ne donne pas forcément un maître à penser, et même pour le cas Celine, la notoriété ne va rien faire d’autre que de lui faire perdre la tête, et à le transformer en serpillière de haine. Mais sans doute lui restait il quelques bons moment, je vous le concède : Son chat Bebert, et sa femme Lucette toujours en vie dans la vieille maison de Meudon pourrait en attester. Etre fasciné par un auteur au point d’en perdre son point de vue critique devrait vous mettre en garde ; La capacité critique vous permettant d’estimer au mieux du meilleur, et de vous séparer du pire. Et c’est ainsi qu’on apprend à mieux se connaitre et à s’améliorer

    • Durand Durand 13 février 13:38

      @velosolex


      Vous pourriez développer ?



    • Durand Durand 13 février 13:42

      @velosolex


      J’encule la police de la pensée, à pieds, à cheval ou en velosolex !




    • kalachnikov lermontov 13 février 14:00

      @ Durand

      Céline a été broyé par 14, il y a un côté suicidaire chez lui. Mais le problème n’est pas Céline mais celui qui lit Céline.

      Sur le plan littéraire (le style, etc), les pamphlets antisémites n’apportent rien de plus que ce qu’il n’y avait déjà auparavant.

      Sur le plan du génie, il y a même une dégradation à travers cette monomanie délirante du Juif. De l’écrivain à la personnalité complexe qu’il était auparavant (lorsqu’il parle de l’Afrique, des usa par exemple ; une certaine forme de misanthropie qui va bizarrement avec la charité, etc), il devient sommaire, prévisible. on est littéralement dans le téléphoné.

      Quant à l’homme Céline, il ne faut pas occulter qu’on vit à ce moment un moment bizarre de l’Histoire. La question juive n’est pas propre à Céline, elle imbibe l’Europe depuis déjà un siècle, arrivant à son point culminant ; l’antisémitisme est très commun, il apparait en fait décomplexé.

      C’est pour ce genre de raisons que personnellement, les gens qui me vantent le génie de Céline depuis ’Bagatelles’ me font marrer. Et comme je le dis, ce Céline-là n’est que le véhicule de leur propre marotte.


    • velosolex velosolex 13 février 21:17

      @lermontov
      C’est bien saisi, bravo pour votre interprétation brillante. On ne saisit un homme que par rapport à son époque, et c’est sûr qu’on oublie à quel point l’antisémitisme était décomplexé dans les années 20 et 30..Une époque pas avare d’ailleurs en excès de langage de toutes sortes. Il suffit de lire « l’assiette au beurre », et ’l’action française« , où Barrès et Goncourt font dans le grand délire, appellent à l’assassinat des gens qui ne leurs plaisent pas.

      Les livres de Céline sont excessifs, c’est son fond de commerce et son génie. Mais le propre d’un illusionniste et d’un caricaturiste est de rester dans la comédie, et de ne pas forcer son trait....Tous les peintres savent cela aussi...La version de »mort à crédit« apparaît autobiographique, comme toute l’oeuvre de celine, brodant sur sa propre vie...Sur fond d’ironie et de cynisme, on pense à de la maltraitance, à »l’enfant« , de Jules Vallès Rien à voir pourtant avec l’enfance et la jeunesse de Celine, qui fut adulé par des parents protecteurs. Un statut de fils unique dans tous le sens du terme... D’emblée on s’aperçoit que cette corde de l’exagération et de l’interprétation abusive seront son fond de commerce, avec une outrance dans le personnage persécuté, son double. La mythomanie est par essence dangereuse, elle vous expulse du chant du réel, fait de vous quelqu’un qui estime qu’il ne sera jamais reconnu à sa propre valeur. Sentiment visible, et centrifugé quand l’homme n’obtint pas le Goncourt mais seulement le Renaudot pour »le voyage« ...On lui en veut....Grand délire surjoué...Rien de pire pour un écrivain de se placer au dessus des autres. 
      Sans entrer dans la fausse modestie et l’hypocrisie matoise, un bon écrivain est bouffé par le doute, ne fait pas du théâtre, »n’accroche pas sa peau au porte manteau". Un homme satisfait de lui n’est pas n’est plus un artiste....J’ai lu quelqu’un dernièrement donner une définition assez réussie de l’écrivain ; Quelqu’un pensant qu’il est un génie quand il est écrit, et persuadé ensuite, quand c’est publié, qu’il a écrit une merde. 
      Donc, le doute, du début à la fin, voici la recette de Fernando Pesoa, de l’homme intranquille, humaine, capable de s’améliorer. Quelqu’un pensant qu’il est un génie est un monstre. Laissons les autres apprécier post mortem !.
       Celine pensait qu’il faisait partie des deux ou trois écrivains qui comptent dans le siècle. Ce qui est une ânerie, et un suicide. Une ânerie, car toute qualité est relative, et montre une conception très comprimée de l’histoire et du style, genre qu’il mettait en avant, comme un complet à la mode, que les autres devaient admirer....Mais le style, c’est autre chose que de jouer uniquement des coudes en couturant des phrases et en jonglant avec les points de suspension et d’exclamation, c’est une façon de se mettre au diapason avec l’histoire du monde, de dégager du sens, et non pas de marcher au pas avec les brutes en rigolant..
      Celine et Camus sont situés sur les mêmes étagère des bibliothèques mais n’ont vraiment rien à voir....Chacun a pourtant traité du sentiment d’absurdité de la vie à sa façon, l’un vers la lumière, l’autre vers les ténèbres. 
      Car Celine a livré à l’enfer des wagons pleins de points de suspension avec des juifs dedans. Une responsabilité, écrasante, bien plus grande que celle du cheminot qui conduisait les trains vers la mort...Cet homme fut donc un génie et imbécile, semblablement d’ailleurs à pas mal de personnages de ses romans, de Bardamu à je ne sais quel professeur foldingue.Et c’est peut être en ce sens qu’on peut admettre qu’il fut un visionneur. Du moins visionnaire de la déchéance de sa propre vie....Il aurait mieux fait de se taire, après ce voyage. Point final. Au lieu de bégayer et surtout de postillonner à la gueule des autres.

    • velosolex velosolex 13 février 21:28

      @velosolex

      Une acné rebelle, ça se soigne avec des hormones ou des antibiotiques, pas avec des enculades, avec ou sans matraque ou fourche telescopique, à cheval ou en solex. 

    • kalachnikov lermontov 13 février 21:56

      @ velosolex

      C’est marrant, je pensais à Vallès justement hier et relus quelques bribes de ’l’insurgé’.


    • Durand Durand 13 février 22:09

      @lermontov



      Si l’on considère que l’Etat Français est né sous le règne de Saint Louis, on s’apperçoit qu’il y a eu une contradiction immédiate entre le judaïsme et la conception chretienne du Droit et de la Justice sur un sujet majeur : le prêt à intérêts, l’usure.

      On ne peut s’empêcher de penser à l’emprise quasi totale que les argentiers ont pu acquérir sur nous grâce à ces intérêts et désormais, le privilège de la création monétaire.

      Céline, dans le fil de l’Histoire ? Chacun l’appréciera...






    • kalachnikov lermontov 13 février 23:01

      @ durand

      Lol, ce ne sont pas les Juifs qui ont interdit l’usure aux Chrétiens.

      A part ça, pour commencer à t’extraire de ton cauchemar monocausal monomaniaque, tu trouveras dans cette page un échantillon du rapport entre Chrétiens et Juifs en ces temps anciens et tu remarqueras que l’usure n’a pas l’importance que tu lui prêtes.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Relations_entre_juda%C3%AFsme_et_christianisme

      "Cette manière de considérer les Juifs explique les persécutions dues aux accusations d’empoisonnement de puits, les lépreux étant leurs complices, et à celles de la propagations de la Peste noire."

      On ne peut ici s’empêcher de penser au réchauffement climatique et à la sixième extinction des espèces. Un coup des Juifs, donc, encore, toujours les Juifs !

      Donc, Céline dans le fil de l’Histoire ? Chacun l’appréciera...


    • Durand Durand 14 février 00:29

      @lermontov


      Il a dû t’échapper que je parlais des rapports entre l’Etat français catholique sous Saint Louis – la raison d’état – et le judaisme et pas de ceux irrationnels du peuple français avec les Juifs. 

      Et comme je ne porte aucun jugement de valeur sur les Juifs en particulier, ni sur la logique chrétienne, et que j’ai la très nette impression que si j’avais dit que l’eau mouillait tu me serais rentré dans le lard quand-même, achète toi donc un vélosolex, toi aussi !




    • kalachnikov lermontov 14 février 11:56

      @ Durand

      Rationnel ? Comme je te l’ai dit, ce ne sont pas les Juifs qui ont interdit l’usure. Il te faudrait entamer le procès du christianisme et de la royauté, en venir aux causes plutôt que t’acharner sur les conséquences.

      Tu es un plaisantin. Tu nous fais passer de Céline à la banque et le seul point commun entre les deux, c’est ’juif’. Bien sûr que si tu avais dit que l’eau mouillait, j’aurais dit quelque chose inévitablement puisque tu es adepte de la monocause monomaniaque. ’L’eau mouille, c’est un coup des juifs’, j’imagine sans problème ce genre de phrases sortir de la bouche de types rationnels dans ton genre. Ca ne m’apparait pas du tout merveilleux.

      Pour le reste, non, Céline n’est pas un géant de la transgression. En 37, avec ’Bagatelles’, il est dans le ton (cf. Maurras et son ’Blum une balle dans le dos’, ce Blum toujours selon Maurras ’juif, mille fois juif’) ; pendant la guerre, il est on ne peut plus dans le ton de la pensée unique. Et en 45, quand il la boucle très courageusement sur le sujet, il est encore une fois bien dans l’air du temps.
      Après, je conçois que dans notre époque tiédasse, les diatribes bigarrées de Céline sonnent transgressives.

      S’il y a un transgresseur ici, c’est le petit puceau antisémite qui se planque derrière des paravents pour se rouler dans sa luxure. Et il n’a rien d’un géant justement parce qu’il en a honte.


    • Durand Durand 14 février 14:57

      @lermontov


      Dans cette déclaration de Kerry on peut comprendre le terrain sur lequel je place mon commentaire. Je dis bien « on » et pas « tu » tellement ta logorrhée n’affiche que ton incapacité à en déceler l’existence-même.

      « Il affirme [Kerry] que seule la solution de deux États peut permettre à Israël de rester un État juif et [à la fois] démocratique. »

      Il semblerait donc que je ne sois pas le seul à détecter une certaine incompatibilité entre la démocratie et son corollaire, la laïcité (d’autant plus, s’agissant du peuple français, né d’une agrégation multiculturelle et multi-ethnique autour de règles permettant le vivre-ensemble...) et le judaisme en tant que Loi devant être respectée par le Juifs (et touchant tous les domaines de la vie matérielle, bien au delà de la spiritualité ou du simple culte...) et qui définit les Juifs comme communauté, dans un pays dont l’essence-même et le gage de survie est précisément l’anti-communautarisme...

      Selon cette même logique, les rapports entre le judaisme et l’état de Droit français restent insolubles et ont donné lieu à des conflits continus tout au long de l’Histoire de France. 

      En aucune manière je ne me focalise sur la problématique du prêt à intérêt, sinon pour illustrer un point d’achoppement majeur et emblématique,plus que symbolique (en se sens qu’il n’est pas anecdotique, pas plus que l’on ne peut le considérer comme un prétexte parmi tant d’autres...) entre l’état français de Saint Louis et le judaisme sur le territoire national à cette époque. 

      Si tu piges,...bien !..., si tu piges pas, continue à n’y voir que de l’antisémitisme transgressé, ça n’a d’importance que pour toi-même, c’est à dire aucune.





    • kalachnikov lermontov 14 février 16:19

      @ Durand

      Ce n’est qu’un galimatias, simplement. Passons donc pour lors sur l’apparition miraculeuse d’Israel, Céline étant tombé du porte-bagage en route mais le Juif, lui, est toujours là. Le Juif, encore, toujours le Juif !

      Pour la troisième fois, la question de l’usure n’est pas un conflit entre les Juifs et l’Etat français, ils n’ont rien demandé ; il s’agit donc d’un problème interne à la France de cette époque, entre la religion et le pouvoir politique. Comme tu dois le savoir, étant parait-il érudit en la matière, cette problématique fut différemment gérée hors de France.
      De ce fait, je serais infiniment curieux de connaître les autres conflits continus entre Juifs et Etat de droit français tout au long de l’Histoire de France*, n’en ayant jamais entendu parler et ne voyant pas du tout de quoi tu parles.

      (*état de droit tout au long de l’Histoire de France = n’importe quoi, il n’y aucune continuité, 1789 et Vichy et la prostitution à l’Ue sont des ruptures, par exemple)

      Venons en cependant à Kerry qui dit strictement n’importe quoi. D’une part parce qu’Israel n’est pas du tout une démocratie même si elle est bien déguisée et que cela peut être pris pour tel pour des mal-voyants ; d’autre part, dès l’instant où tu définirais l’essence d’un Etat selon l’ethnie, de facto la démocratie serait impossible et l’existence d’un seul état de même.

      J’anticipe sur la table des matières qu’en roue libre, tu ne vas pas manquer de dérouler :
      Ch XVII Et donc, le Juif en France non assimilé parce qu’il n’est pas assimilable. (sous titré ’de la nature réelle du Juif’
      Ch XXVIII ’Des rapports restés jusqu’ici insolubles’ ? Voici LA Solution. (sous-titré ’ pour en finir une fois pour toutes avec la question juive’)

      Ps ’la démocratie et son corollaire, la laïcité’. N’importe nawak, pour changer. La République, je veux bien. Et encore, 1905 n’est pas 1789. Galimatias ou pas ?


    • Alren Alren 14 février 16:22

      @Louve

      Savez-vous faire la différence entre une intention de viol et un contrôle qui i tourne mal parce que l’interpelé résiste comme un diable ? Visiblement non ...

      L’interpellé « résiste comme un diable » parce qu’il connaissait les violences illégales que « Barbe Rousse », le flic raciste et violeur infligeait aux jeunes sur lequel il mettait la main.

      http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20170213.OBS5270/aulnay-sous-bois-mohamed-k-ami-de-theo-raconte-son-passage-a-tabac-par-la-police.html ?xtor=RSS-13&google_editors_picks=true#http ://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20170213.OBS5270/aulnay-sous-bois-mohamed-k-ami-de-theo-raconte-son-passage-a-tabac-par-la-police.html?xtor=RSS-13&google_editors_picks=true

      Et qu’il n’y a pas lieu d’interpeller un citoyen qui n’a commis aucun délit. C’est un abus de pouvoir policier inquiétant.

      Car, voyez-vous, protester contre l’arrestation d’un jeune, ce n’est pas encore un délit en France. Cela le serait peut-être si la Le Pen régnait sur nous mais pas maintenant.

      Le viol n’est plus retenu dans l’enquête, car il n’y a pas eu intention de viol, l’acte de barbarie oui,

      Est-ce que vous voyez l’incohérence de votre pensée avec cette phrase ? Comment en l’espèce peut-il y avoir acte de barbarie (qui relève de la Cour d’Assises) sans viol, puisque l’acte de barbarie consiste justement à avoir éclaté l’anus et lésé le rectum de la victime par l’introduction de la matraque, fait qui est constitutif du viol ?

      mais ce dernier sera atténué du fait que celui qui résistait à initié la violence en frappant les policiers au visage. 

      Ah bon ? Le policiers passaient tranquillement dans la rue et Théo s’est jeté sur eux en frappant les policiers au visage (drôlement rapide pour en frapper plusieurs sans qu’ils aient le temps de réagir !)

      Vous ne trouvez-pas que vous vous moquez du monde là ?

      Pareil pour cette idée qu’un acte de barbarie soit « atténué » par un coup de défense : si une femme violée griffe son agresseur, est-ce que ça atténue la gravité du viol et la culpabilité du violeur ?


    • kalachnikov lermontov 14 février 16:23

      Vu comment la culture est en train de sombrer lamentablement*, voyons là une sorte de propos révisionniste :

      http://www.claudeberger.fr/ouvrages/pourquoi-antisemitisme/juif-argent/

      (*les Juifs ne sont pas davantage dans le coup là, ils n’avaient pas demandé à être invoqués par Durant Lajoie.)


    • Milieu défensif au Red Star Blondinette 42 14 février 16:28

      @Alren

      Vous ne trouvez-pas que vous vous moquez du monde là ?

      J’espère bien, surtout vis à vis de vous et de tous ceux/celles qui notamment mordent veugra à l’hameçon à merluchons smiley smiley smiley

      Sur la planète Agoravox, c’est comme ça qu’il faut mater les blaireaux smiley smiley


    • Durand Durand 14 février 18:26

      @lermontov


      C’est bien ce que je disais : aucune...



    • Durand Durand 14 février 18:36

      @lermontov


      ...à moins qu’il ne s’agisse là encore d’interet...



    • Durand Durand 14 février 20:08

      @Durand


      ... ou d’achromatopsie auto-induite... Là tu es mal... 

        Ne reste pas là, trouve-toi une autre prison, avec un jardin et des poules !




    • kalachnikov lermontov 14 février 21:05

      @ Durand

      Lol, j’y songerai, Durance.


  • Cyrus cyrus 11 février 20:52

    Bonjours , c’ est effectivement un article extrêmement bien documenté.


    il aborde clairement la description et l’ usage de l’ arme , les conséquence médicales et les procédures concernant son utilisation . 

    C’ est une version qui change déjà très largement de la caricature « la pantalon a glisse , on as perdu la matraque , on l’ as retrouve dans theo ».

    La on as a mon avis du factuel qu’ il faut bien évidement peser .
    Le ton est digne et reste neutre ,s’ attachant a expliquer et a vulgariser .

    Le shemas des point de compression ne me semble pas parfaitement en phase avec la qualité de l’ article , et a l’ extrême on pourrais y voir une cible ...

     Cette partie la mérite peut être d’ être repreciser

    Merci encore pour votre travail

    • Louve Louve 12 février 13:46

      @cyrus


      Bonne expertise en effet, maintenant le tout sera de savoir qui est le véritable initiateur de cette violence. La justice devra bien sûr en tenir compte. Était-ce un geste contrôlé et intentionnel ? Le policier était-il face à une bête enragée sans pouvoir contrôler ses propres mouvements ? Quid de la calomnie colportée par la « victime » ? La diffamation est punissable au regard de la loi. La « victime » a parlé de viol, accusation grave, et non fondée. 

    • Milieu défensif au Red Star Blondinette 42 12 février 14:00

      @Louve

      FONDÉE, ça c’est vraiment ton mot magique, nullosse !! Et justement moi j’en meure d’envie que tu investigues plus avant mon FONDEMENT, gros cave smiley smiley smiley

      Ou montre moi ta bobine, c’est trop easy, morue smiley

       


    • Cyrus cyrus 12 février 14:59

      @Louve

      Oui , j’ ai ma théorie sur la responsabilité ... nous la partageons tous ...

      si outrage , rébellion , calomnie il y a eu ça doit s’ assumer par les peine prévu dans le code légal
      je ne dispense personne et surtout pas les émeutier qu’ on arrête en « flag » ..pas plus d’ ailleurs que les différente insulte récurrente qui fusent de part et d’ autre .

      j’ ai aussi une théorie sur la solution , il faut que tout les bon element ose s’ unir contre les mauvais élément pour pacifier le pays , et non pas que nous rajoutions du trouble a l’ ordre publique en se battant entre nous pour des clans ...






    • Louve Louve 12 février 15:12

      @cyrus

      Que les bons éléments s’unissent contre les mauvais est justement le but initial du Collectif Banlieues Patriotes, mais les résultats jusqu’à présents ne sont pas flagrants. On ne voit pas une réelle volonté d’améliorer cette situation délétère. 

    • Cyrus cyrus 12 février 16:16

      @Louve

      Je ne parle pas que du FN , mais bien de tout les courant de pensée ...
      Je suis également quelque peut perplexe sur la « fameuse dédiabolisation »
      Je ne leur refuse pas non plus le droit de s’ exprimer ...

      Pendant longtemps , j’ ais participer au « plafond de verre » parce-que je pensais qu’ il y avais de bon candidat , , chirac , jospin ,melanchon, hollande , vote blanc ... aller a la pèche , innombrable maire et deputé , pour au final voire que l’ évolution est toujours la même ... corruption , pays qui se dégrade .

      La aujourd’hui , j’ ais beaucoup de mal a en trouver de valable et par conséquend je doute de mon droit a me prononcer ... 

      A l’ occasion d’ un débat sur le Front National , nous pourrons je pense confronter par le dialogue nos différend point de vue . Je ne prétend pas avoir raison , j’ essai juste d’ être droit dans mes bottes.

      a titre d’ exemple voici juste , un sentiment qui me vient par rapport a mon vote pour hollande , 
      j’ en suis dépositaire et responsable j’ usqua la fin de son mandat et je porte donc aussi ses conneries par mon vote ... Je suis par contre ulcéré d’ apprendre ...qu’ «  Il est le fils cadet2 de Georges Gustave Hollande, catholique3, né le 9 mai 1923 à Cognacmédecin ORL, candidat malheureux sur une liste d’extrême droite aux élections municipales de Rouen en 1959 » , source wikipedia que l’ on peut aisement verifié aujourdhui.

      On ne condamne heureusement pas un homme sur ses origine , mais je me tate pour appeller la represion des fraude , ca ressemble a un vieux steak passer a l’ eau de javelle , .. ; il ya tromperie sur la marchandise vu ses action au gouvernement .

      soit c’ est un nazillon infiltre au ps , soit c’ est quelqun qui est totalement endoctriné et se croit « humaniste » ...

      je ne peut pas me prononcé. Mais la personalité de valls appuit mes propos , qui se ressemble s’ assemble . Je prefere presque donner credit a Dieudonné qui lui a toujours assumer ses idee et sa provoc , meme si je ne cautionne pas sa facon de le faire .

      Soral , malgres une tete bien faite est primaire et violent , manipulateur tres adroit et cultivé , ... mais tout comme hollande il as manger a tout les ratelier , celui du pcf , celui de la notoriete de sa soeur , celui de l’ ecriture des discours de mr lepen pere , et aujourdhui , sa propre mouvance tout en aspirant la spere dieudonné.

      Voila tu voit la politique c’ est tres ambigu , et je t’ engage a bien chercher a connaitre le FN justement pour ne pas faire le meme genre d’ erreur , mais tu est seul juge de ton vote 
      en toute democratie .

      Je confirme , aucun resultat depuis au moins 78-79 , ou la situation n’ as fait que se degrader.

      a nous de nous prendre en mains et de changer les chose . 
      je suis pret a la laisser passer par « abstenttion » et non pas par « adhesion » ,
      car je me dit qu’ il vaut mieux tomber de trois marche dans l’ escalier , que de 8 metre dans la cage d’ ascenseur.

       




       

    • Louve Louve 12 février 16:41

      @cyrus


      J’ai toujours voté blanc, j’ai adhéré au FN il y’a deux ans. Effet Charlie... Et puis surtout j’en avais marre de voir la France dans cet état déplorable. Quand vous arrivez à la Gare du Nord de Paris c’est Bamako.. Je ne reconnais plus mon pays ! 


       Je me suis complètement retrouvée dans le discours de Marion et Alliot. Vous n’imaginez pas le nombre de touristes Japonais et Anglais qui tombent des nues lorsqu’ils visitent la « Ville Lumière » . 

      Aujourd’hui je me dis que j’ai été stupide de voter Blanc aux dernières élections.

      Le Brexit, Trump, montrent que voter n’est pas vain. On peut vraiment changer le cours des choses avec un simple bulletin. Finalement, un petit bout de papier peut être une arme contre l’establishment. 

    • Cyrus cyrus 12 février 17:24

      @Louve

      oui ,je suis bien conscient de l’ effet charlie , et pourtant désolé je vais te choquer , mais c’ est une simple escarmouche mener par un commando ignoble en comparaison de ce qui va arriver.

      non la gare du nord ce n’ est pas bamako , les gens bien vivent chez eux a bamako , ce que tu voit c’ est racaille-land , mélanger a tout les maline qui eut son venu travailler et devenir réelement français
      exactement comme dans un meeting du fn on ne montre que les skinhead et non pas les gens qui en ont marre. l’ esprit humain est fait comme ca on retient les crétin , mais on oublie trop souvent les gens bien ...

      d’ accord sur le vote , mais je ne pense pas que trump soit bon pour nous europeen , peut etre meme pas pour ceux qui ont voter pour lui ... la il est legitiment en poste pour 4 ans voire meme 8 car il est très rare qu’ un président ne soit pas reconduit ...

      Aillot a une personnalité qui me déplaît sans vraiment que je puisse en préciser le motif , Il as tres souvent d’ excellent argument , mais il donne souvent l’impression de broder ... peut etre aije simplement mes tetes .

      Marion , est une de mes deputé puisque je suis dans le vaucluse , il y’ en as bien d’ autre de differente « ecurie » politique« , je doit donc les respecter de la meme maniere .

      Je pourrais meme la croiser et argumenter sereinement , et ce n’ est pas seulement parce qu’ elle a »une certaine élégance« , mais simplement parce qu’ il n’ y a aucune raison d’ être ennemi.

      Marine est un »genie« politique , une avocate extrêmement bien formé .Je suis quasiment sur qu’ elle obtiendra le poste a 51% des le premier tour , voir plus selon ce qui passe demain .

      je ne peut pas non plus me ranger dans le camp du gagnant ca serais renie tout ce que j’ ais ete et que je pense juste pour des »avantages" ...reel ou supposé







       

    • Ouallonsnous ? 12 février 19:46

      @Louve

      Toujours du coté des violeurs ?


    • Xenozoid Xenozoid 12 février 19:52

      @Ouallonsnous ?

      non c’est la victime,

  • Debrief 11 février 21:43

    C’est en effet une malheureuse affaire où l’affrontement banlieue / police génère une victime banlieue par l’usage des armes dont dispose la police. Évidemment pas un « viol » dont tout le monde se gargarise dans une complaisante indignation.

    Voilà une belle occasion pour s’acharner sur des policiers dont le job est dangereux et humiliant. C’est facile et permet d’un coté à la bobo-victimisation de s’égosiller dans les médias et de l’autre à la racaille de bruler des bagnoles et tout saccager sous couvert de révolte contre l’injustice.

    Quant à l’État, il cède aux hurlements de la rue et à la bienpensance médiatique et accable ces mêmes policiers qu’il veut plus nombreux dans les zones de non-droits pour surtout qu’ils n’y fassent rien et se prennent les coups sans broncher.

    Policiers, ne vous laissez pas faire, abandonnez vos missions dans ces coins perdus et laissez faire la racaille car au moindre incidents, c’est vous qui allez en taule. Et le salaire n’en vaut pas la chandelle.


    • Onecinikiou 12 février 03:57

      @Debrief


      « C’est en effet une malheureuse affaire »

      Non, ce sont les prémisses de la guerre civile qui vient, et dont les premiers responsables qui devront répondre de leurs actes sont les dirigeants politiques français qui ont toléré 40 ans d’une immigration massive extra-européenne inassimilable, revancharde, et à présent conquérante.

      Les immigrationnistes fous dont les gauchistes sont les pures et parfaites incarnations vont achever de détruire ce pays. En temps voulu, la valise ou le cercueil sera valable aussi pour eux.

    • Louve Louve 12 février 04:48

      @Onecinikiou

      Commentaire pertinent. J’ajouterais que les émeutes de Bobigny aujourd’hui sont l’ébauche d’un futur Kossovo en France. Nos banlieues sont des bastions de la délinquance, résultat d’un laxisme politique qui a poussé certaines institutions à abandonner au fil du temps ces quartiers aux bandes « d’islamo-racailles » qui y règnent en maîtres.


      Mais le pire comme vous le dites, ce sont ces gauchistes qui se mettent en rogne dès que l’on parle de remettre de l’ordre. Ces meutes de l’Anti-France défendent l’immigration corps et âme et suintent la haine dès qu’ils voient un, ou une, nationaliste. Ceux là sont sans doute les plus dangereux. Ils seraient capable de tout pour défendre l’immigration extra-européenne , et écraser sans pitié, aucune, ceux qui s’y opposent. 

    • Oceane 13 février 15:41

      @Onecinikiou

      Pauvre de toi ! L’immigrationnisme fou est bien plus vieux que ça, aurais-tu oublié ou alors tu as choisi de faire l’impasse ?

      Un indice : Trump, bien des générations après, est toujours « inassimilable » et entend même interdire le territoire à d’autres.


  • Pimpin 11 février 22:42

    Toutes les armes sont dangereuses, c’est leur boulot. 


    Donc quelle que soit l’arme, en cas d’utilisation il y a toujours un risque de blessure grave. 
    Ce n’est pas une raison pour vouloir empêcher les gens dont c’est le boulot d’avoir à contrer des violences de les utiliser. 

    Les responsables sont ceux qui ont initié cette violence, point. 

    Et puis même un coup de pied bien placé peut-être mortel. Doit-on interdire les chaussures ?



  • berry 12 février 00:11

    Vous avez remarqué la division ethnique du travail dans nos chers médias ? Les télés envoient Mohamed ou Mourad interroger les manifestants dans les quartiers immigrés, hypocritement appelés quartiers difficiles dans la langue de bois officielle, tandis que les journalistes vedettes restent prudemment dans les studios. Enfin, passons...

    Les noirs se victimisent une nouvelle fois devant les journalistes : « les flics nous contrôlent 10 ou 20 fois plus que les blancs ». Les gogos devant leur télé sont priés de se scandaliser devant tant de racisme et d’injustice...
     
    Quelle bonne blague, les noirs sont plus contrôlés parce qu’ils commettent 20 ou 50 fois plus de crimes et délits que les blancs !
    L’affaire Théo est un nouveau prétexte pour bruler des bagnoles et foutre le boxon une fois de plus.
    Les vrais problèmes, ce ne sont pas les violences policières, ce sont les millions de crimes et délits commis chaque année par les immigrés.
    Qu’on ne vienne pas nous dire que cette violence est provoquée par la misère, les départements les plus pauvres de France, comme la Creuse ou la Lozère, sont d’une tranquillité absolue.


Réagir