mardi 6 octobre 2015 - par CNAFAL

Tous ensemble pour le droit au logement

Les associations de solidarité regroupées dans la plateforme-logement des mouvements sociaux et d'autres organisations appellent à manifester pour le droit au logement

samedi 10 octobre 2015

Le CNAFAL qui a contre signé le texte ci-joint sera présent
 

Non aux expulsions, à la baisse des APL, à la casse du logement social… Un toit pour tou(te)s, baisse des loyers et des charges, réalisation annuelle de 200 000 vrais HLM …

Marche Samedi 10 Octobre

RV 15h à République - PARIS

 

Dans toute l’Europe le logement pour tous est attaqué. Nous nous associons à la semaine européenne contre les expulsions et la mobilisation des logements vides lancée par la Coalition européenne pour le droit au logement et à la ville dans x pays.

En France, le Gouvernement veut réduire l’APL de nombreux ménages à bas revenu, supprimer des aides à la pierre pour les HLM … les mouvements sociaux du logement et de défense du logement social se mobilisent, et marchent en direction de l’Assemblée, où vont commencer les débats budgétaires.

Menaces sur le financement des HLM :

Le projet de budget 2016 menace de réduire à nouveau les aides à la pierre pour construire des HLM.

Il prévoit aussi de réduire les allocations logement des ménages modestes qui payent des loyers élevés !

Déjà cet été, le taux du Livret A est passé à 0,75% au risque d’une décollecte massive déstabilisant les moyens de financement du logement social, tout comme la réforme du 1% logement .

Pour compenser la baisse des financements externes, les bailleurs sociaux doivent financer la construction avec leurs fonds propres, c’est à dire l’argent des locataires, au détriment d’un meilleur entretien des logements… ou avec la vente de logement, c’est à dire leur privatisation.

Mobilisation des fonds publics pour réaliser 200 000 vrais HLM par an !

Les expulsions sont en hausse constante et menacent jusqu’à la trêve hivernale :

Tout l’été des familles avec enfants, locataires, réfugiés, migrants… ont été expulsées. Des campements ont été installé dans plusieurs villes en Ile-de-France, Paris, et dans les grandes villes régionales.

Alors qu’il y a 1,8 millions de demandes HLM non satisfaites en France, que les dispositifs d’hébergement sont saturés, que le nombre de sans abris augmente, que le Gouvernement peine à faire face à l’arrivée des réfugiés, les expulsions sans relogement ni hébergement se poursuivent laissant des familles entières à la rue, y compris des prioritaires DALO et ce au mépris de la loi. C’est inadmissible !

Non aux expulsions, réquisition des logements vides, respect de la Loi DALO et des mesures de protections contre les congés abusifs et les logements indécents.

Jamais les loyers n’ont été aussi chers dans notre pays, accablant les classes populaires. Plutôt que de généraliser l’encadrement des loyers privés (Loi ALUR) dans toutes les agglomérations, le gouvernement ne l’applique qu’à Paris. De plus, il continue à accorder plusieurs milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux riches pour se constituer un patrimoine locatif. Encadrement et baisse des loyers et des charges, partout ! Suppression des cadeaux fiscaux pour les riches !

La spéculation et la crise du logement frappent les quartiers populaires :

Pour soutenir les promoteurs, le gouvernement relance l’accession à la propriété, au lieu de financer la réhabilitation, l’entretien et la construction des HLM. Un projet de loi prévoit de renforcer la discrimination sociale dans l’attribution des HLM notamment contre le relogement des prioritaires DALO dans les quartiers populaires. Non aux discriminations sociales et à la spéculation immobilière !

TOUS ENSEMBLE POUR LE LOGEMENT !

A l’appel de (plate forme logement des mouvements sociaux) Logement : ACDL, Advocacy, AFVS, Bagagérue, CAHL 94, CAL, Copaf, CoL3e, CoL14e, CSF, CGL, DAL... Syndicats : CGT, FSU, Sud Santé Sociaux, SAF, Syndicat de la Magistrature, UNEF, Union Syndicale Solidaires, USP ... Solidarité : AITEC, ATTAC, AC !, CNAFAL, Fondation Copernic, MRAP, ATMF, FTCR …



11 réactions


  • Henry Canant Henry Canant 6 octobre 2015 20:05

    Les expulsions sont un bien nécessaire pour libérer des logements pour les migrants. Je ne comprends pas que des Français puissent être logés alors que tant d’étrangers sont en demande de logements.


  • Vipère Vipère 6 octobre 2015 20:26

    Vous avez raison Henry DUNANT ! Donc, expulsons plus de français pour loger plus de migrants !

    Ne trouvez vous pas que l’on n’expulse pas assez de français ? 

    L’Etat et nos préfets devraient activer la cadence pour libérer plus vite les logements sociaux et faire place nette pour les nouveaux arrivants qui se pressent à nos portes !

    C’est la solidarité inversée !

    Faisons confiance au DALO et au D.A.L. pour soutenir le gouvernement dans cette belle et noble tâche de délogement des français !


  • eric 6 octobre 2015 21:33

    http://tempsreel.nouvelobs.com/immobilier/logement-social/20150408.OBS6666/la-cour-des-comptes-veut-reformer-le-droit-au-maintien-dans-les-lieux-de-certains-locataires-hlm.html

    Mais le pouvoir socialiste élu par toutes les gauches agît ! Il a déjà viré.... frigide bargeot... !

    Vous me direz « oui, mais la construction de HLM s’est effondrée depuis le départ de Sarkozy ».

    C’est vrai ! Et un rapport de la Caisse des dépôts assez facile à trouver sur le net, mais je n’ai plus le lien, prouve qu’il fallait vraiment le faire car il y avait parallèlement une stabilisation des couts de construction des logements sociaux. Il a donc fallu que le pouvoir accompagne à la baisse. Soit procyclique en période de crise....Sans les mesures spécifiques prises par Hollande, le nombre de construction n’aurait sans doute pas pu baisser à ce point.....
    Cela tombe particulièrement à pic, vu qu’avec 30 000 syriens de plus que les 20 000 exilés admis par ans, on couvre à peu prêt la construction de nouveau logements, en tout cas là ou les gens veulent vivre.....

    Car cette bande de minus habens, continue à infliger des amendes à des villes pleines de HLM vides...on peut creuser par exemple la ville de Vichy....On leur fait construire alors que le parc n’arrive pas à se remplir faute de demande, et ce, même à bas prix !

    C’est à dire que dans le nombre insuffisant de logement sociaux construit, beaucoup sont en réalité parfaitement inutiles.

    Enfin, Paris étant une ville riche et Hidalgo préemptant des terrains, on construit nécessairement à prix d’or dans la ville ou tant le foncier que la construction sont les plus cher du pays, un nombre très réduit de logement qui finiront nécessairement aux mains des copains. Et pas principalement du fait de la prévarication en milieux socialiste. Non ; En effet, on ne peut pas survivre à Paris centre quand on est pauvre. du fait du prix de tout. Ils seront bien « obligé » de donner les appart à des copains de la classe moyenne sup méritant..

    Mais ce n’est encore rien, les mesures de tous ordre fiscales, sociales, etc, ont aussi entrainé un effondrement encore plus grand de la construction privée. Et en une période ou hors France tous les pays européens sortent un peu de la crise.

    Incompétence crasse et tous azimut ? Ce n’est pas sur....

    Qui vote socialiste ? Aujourd’hui, les gens que Hollande va exonérer d’impôt sur le revenu ( une dizaine de millions cette fois ci après les quelques millions la fois précédente. (Souvenons nous que Jospin Fabius firent de même avec la « cagnotte fiscale » mais ils avaient eu la pudeur de baisser un peu la TVA aussi, ce qui profitait marginalement aussi aux pauvres.

    En France, un peu moins de 50% des électeurs payent l’IR. Plus de 50% sont propriétaires.

    Quand on traverse le pays aujourd’hui, on se rend compte que la moitié du pays est en vente. Il y a des panneaux partout.

    Hausse des revenus des électeurs socialistes, le plus souvent propriétaires, mais pas tous, pas toujours dans les meilleurs quartiers. Baisse des prix de l’immobilier, stabilité des revenus ( fonction publique). Peut on exclure que l’apparent incompétente socialiste soit en fait une sorte d’OPA collective de leur caste sur le bâti de qualité dans le pays ?

    Ce serait l’hypothèse optimiste. L’autre étant qu’ils sont vraiment nuls.


  • France Républicaine et Souverainiste Fabien de Beauce 7 octobre 2015 11:12

    Pour avoir passé la moitié de ma vie en HLM, avoir subi les exactions de cas sociaux qui se fichent du voisinage et des règles de la vie en collectivité, je ne peux que recommander de réquisitionner les résidences secondaires des bobos donneurs de leçons pour loger les parias...


    ps : j’ai connu un couple qui a joint la parole aux actes : une maison louée à tarif social à une famille de érémistes à Paimpont (35) : bilan au bout d’un an : aucun loyer ni charge payés, plaintes du voisinage pour tapage, dégradations du bien et procédure (longue et difficile) pour obtenir une éventuelle expulsion... Dolce vita au pays des droits de l’homme socialiste !

  • Le p’tit Charles 7 octobre 2015 12:41

    Un logement (gratuit) n’est pas une obligation (sauf pour les immigrés)...Les français doivent se plier devant le gouvernement-mafieux et dire MERCI l’UMP/S de nous la mettre profond...


  • foufouille foufouille 7 octobre 2015 13:05

    "Un projet de loi prévoit de renforcer la discrimination sociale dans l’attribution des HLM notamment contre le relogement des prioritaires DALO dans les quartiers populaires. Non aux discriminations sociales et à la spéculation immobilière !"
    ça me parait difficile si ce sont des délinquants ou emmerdeurs.
    en banlieue, ils ont trente ans de non présence de la police.
    il va être bien ton pavillon avec des gamins qui hurlent toute la journée.


  • soi même 7 octobre 2015 13:43

    Il y a aucun droit sans devoir , le monde est juste, c’est nous qui sonnes myope devant l’éternité .


  • Melly 7 octobre 2015 17:55

    Je ne suis pas pour les expulsions évidemment (et je pense que personne ne le soit) mais il faut dire que certains les cherchent : combien d’irrespect dans certaines HLM ! et les expulsions ne se font pas comme ça de toutes façons ! certains sont bien protégés !...par ailleurs quand on demande un logement, c’est la croix et la bannière ! mais par contre on s’aperçoit que « d’autres » sont logés rapidement, comment ont-ils fait alors que d’autres galèrent ?! .il semble bien qu’il existe une certaine injustice et qui la crée ?


  • Melly 8 octobre 2015 08:50

    Oui, je suis bien d’accord avec Soi-même, certaines profitent bien de certains droits mais sans avoir conscience qu’il y a aussi des devoirs en parallèle !


Réagir