lundi 10 mai 2010 - par R-sistons

Tout va pour le mieux dans le meilleur des nouveaux mondes

Tout va très bien, Mme la Marquise !

 Le monde se porte à merveille. La preuve, c’est qu’on nous le dit dans les Médias. Elle est pas belle, la vie ? Et les Médias sont dignes de confiance, naturellement ! La preuve, nous arrivons en 43 e position en matière de liberté d’information. Il y a pire ! Donc, soyons heureux. De gré ou de force !

 Et en Europe, tout va très bien Mme la marquise, comme ailleurs : Les monnaies plongent, les Etats sont surendettés, ils sont même au bord de la faillite. Toutes les protections sautent, et les citoyens perdent leurs emplois, leurs activités, leurs foyers, leurs familles. Tous sdf ? Et alors, c’est la liberté ! A nous le toit du monde ! Le bonheur est dans la rue. Certains lanceront les pavés de la colère ? Le Traité de Lisbonne, imposé aux bonnes gens, a prévu leur cas : Peine de mort pour les émeutiers. Le bonheur est dans le cimetière !

 Comme je l’ai écrit récemment, en actualisant un peu : Le Pouvoir en Allemagne tangue, l’Anglais est divisé, la Belgique est au bord de la scission, la Grèce est sur le point d’exploser, la France de Sarkozy est contestée, la Pologne est décimée, et le tout est incapable de faire front commun à l’heure des périls, sauf pour s’enchaîner à l’OTAN et donc aux guerres impériales. La boucle est bouclée ! En Europe, tout va très bien Mme la Marquise. Et ailleurs ?

 Les marées sont noires, le climat se réchauffe et on grelotte comme jamais, les peuples premiers sont chassés de leurs terres par les employés des Compagnies pétrolières, les eaux des rivières sont polluées, et les récalcitrants sont parqués, enfermés, torturés ou exterminés, comme au bon vieux temps des Peaux-Rouges. Le bonheur est dans ce qui reste des forêts tropicales... 

 Aux Etats-Unis, l’American Way Of Life se résume au document que je viens de voir sur les Chaînes Parlementaires : Les retraités travaillent jusqu’à la mort. Une dame de 93 ans est filmée en train de travailler, le document lui est dédié ; elle est morte pendant le tournage, en pleine activité. Le travail ne tue pas, le ridicule, oui. La première valeur moderne, aujourd’hui, c’est le travail (quand il y en a, ce qui est un autre débat). Cotisez pour votre retraite, bonnes gens, vous ferez la fortune des Caisses de Retraite. Au moins ! Donc, soyons heureux. Au fait, les gangs ne se sont jamais portés aussi bien. Les jeunes peuvent, s’ils préfèrent, s’enrôler pour l’Armée, premier employeur aux USA. On a les emplois que l’on peut ! Vous ne pouvez pas payer les frais d’inscription à l’Université (quelques milliers d’euros ) ? Direction l’Armée. Même chose pour les candidats à l’intégration. C’est le moyen le plus sûr, si vous revenez du champ de bataille, si vous ne devenez pas fou au retour, si vous n’êtes pas handicapé pour toujours. Vous êtes passés au travers des gangs, de l’Armée, des guerres, de l’Hôpital, du cercueil, de l’Asile ? Soyez heureux, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. C’est ce que doivent penser, aussi, tous les Américains qui dorment aujourd’hui à la belle étoile, au mieux dans leur voiture ou sous tente. Le bonheur est dans les prés ! 

 En Inde, les OGM se répandent, progrès oblige. La plus grande démocratie du monde, américaine bien entendu, les impose aux paysans. Ils les goûtent, puisqu’on les y a contraints, et ils se suicident après avoir été ruinés. Tout va pour le mieux, dans le meilleur des mondes possibles ! Anglo-saxon, cela va sans dire.

 A Gaza, la prison est à ciel ouvert. Oui, à l’air libre, et tout le monde y a droit. De quoi vous plaignez-vous, bonnes gens ? Vous pouvez vous baigner et même pêcher, à condition de ne pas vous éloigner de quelques mètres. Le bonheur pour tous ! Et vos enfants n’ont pas besoin de billes. Ils jouent à lancer des pierres sur les soldats qui stationnent dans leurs villes, et reçoivent des balles. Et puis, ils n’ont pas besoin de s’amuser à la guerre, elle est partout. La surpopulation ? Pas chez eux, bientôt ! Gaza est le champ d’expérimentation favori des nouvelles armes du peuple élu. Avec à la clef des malformations pour tous les nouveaux nés. L’eau ? Détournée. Et retournée au fournisseur malgré lui polluée, usée. Inutile de construire une maison, une fac, une usine, un aéroport , ils sont aussitôt bombardés. Les enfants jouent dans les ruines, pas besoin de parcs d’attractions. Vous êtes écologiste ou cultivateur ? Regardez les oliveraies ou les champs, ils franchissent la frontière. A moins que les frontières ne franchissent les lois internationales... Vous avez dit flexibilité ? C’est ça, la modernité, sans doute. Votre conjoint fait un voyage à l’étranger ? Adieu le conjoint. La loi du retour est pour le peuple si bien élu. De qui, au fait ? Ah, de Yahvé. Ya bon Yahvé ! Allez, la vie est belle, à Gaza, puisque les Médias ne nous disent pas qu’elle ne l’est pas.

 En Afrique, les âmes charitables de France, ont partagé leurs réserves de sang contaminé avec les descendants des esclaves. 30 % d’Africains malades du Sida ! Au moins. Ceux qui ne le sont pas sont priés d’accueillir les décharges nucléaires, ou les VIP d’Areva, ou les spécialistes du pillage des ressources. Et de bien les accueillir, s’il vous plaît ! S’ils s’avisent de choisir un Lunumba, pas de quartier ! Et s’ils ne sont pas contents de leur sort, s’ils rêvent de goûter aux bienfaits de l’Occident, voici les requins, le désert ou les camps de transit ou d’internement. Tout est décidément pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles !

 Les guerres ne sont plus locales, défensives, exceptionnelles, elles deviennent planétaires, préventives, permanentes, nucléaires même, en tous cas avec les armes de destruction massive les plus modernes. On peut même se mettre devant un écran et viser, de chez soi, confortablement installé, les petites créatures humaines. Et nouveauté suprême, les guerres sont silencieuses ; pas de publicité, surtout ! Le coup de l’Irak, très médiatisé, très spectaculaire, c’est fini. Le progrès, là encore ! L’American way of life happy.

 L’Irak ? Oui, un million et demi de morts, sans compter toutes les victimes de l’embargo. Et les blessés, les handicapés, les réfugiés (quatre millions, dit-on)... Le bonheur complet, apporté par les missionnaires anglo-saxons, grands amateurs de liberté, disent-ils, et pourvoyeurs de démocratie devant l’Eternel, chargés par ce Dernier, cela va sans dire, mais en le disant cela va mieux, de répandre le Bien sur la planète, en implantant partout des bases militaires pour permettre aux autochtones de goûter leurs bienfaits, et en bombardant les récalcitrants à leurs Révolutions permettant à chacun d’en voir de toutes les couleurs...

 Après la Yougoslavie, en Europe même - mais en Europe slave ! - , voici les bombardements en Irak ou en Afghanistan, au Yemen, au Pakistan, au Soudan, etc etc, ils sont partout, ces bons soldats Américains ! Même à Haïti, où ils font de l’aide humanitaire à la pointe des fusils. Pour les remercier, on les reçoit en déroulant des tapis bien rouges. Oui, très rouges... Le rouge est la couleur du bonheur ! Couleur sang, pas couleur pouvoir populaire. Chavez porte une chemise rouge... pour combien de temps encore ? Au Honduras, le rouge est celui du sang des martyrs. Ils ont osé soutenir leur Président ! Les Américains ont imposé leur vision du bonheur. Allons, tout va pour le mieux dans le monde du Nouvel Ordre, imaginé par les Anglo-Saxons !

 Encore une marque de leur sollicitude ? Des murs partout. Entre les hommes, entre les groupes religieux, entre les ethnies, entre les riches et les pauvres, entre les militaires et les civils, entre les autochtones et les étrangers... Choisissez votre mur, Msieur-Dame ! Pas de bonheur sans mur. On a célébré la chute du Mur de Berlin ? Celui de l’argent l’a remplacé. Et celui-là est coriace !

 Allons, bonnes gens, réjouissez-vous ! Les Décideurs, les vrais, pas ceux qu’on met en avant, les vrais, donc, s’amusent à programmer des conflits militaires, des pandémies, des crises, des guerres économiques... Ils ne savent plus quoi inventer pour faire notre bonheur : Les pesticides, Haarp, le Codex Alimentarius, les boucliers fiscaux ou anti-missiles, etc, etc ! Et le bonheur passe évidemment par la compétition. Citoyens, battons-nous les uns contre les autres ! C’est l’ultime forme de la félicité moderne. Aimons notre prochain à condition qu’il soit terrassé, par terre, et aimons surtout l’argent. L’Argent ! L’Argent-Dieu. Dieu-Mâmon, bien sûr ! C’est la foi d’aujourd’hui. Elle nous promet le bonheur sur terre, et une éternité de délices avec le Bon Dieu... ou le diable. On n’arrête pas le progrès ! 

 Réjouissez-vous, bonnes gens. Tout est pour le mieux dans le meilleur des nouveaux mondes. Et décidément, plus que jamais, tout va très bien, Mme la Marquise ! 

 Eva R-sistons à la barbarie de cette civilisation

 http://r-sistons.over-blog.com 

 apocalypse-F--j-copie-1.jpg

  La civilisation moderne : Barbarie ?

 

Tout Va Très Bien Madame La Marquise !

Allô ?
Allô, allô, James ? Quelle nouvelle ?
Absente depuis quinze jours
Au bout du fil je vous appelle
Que trouverai-je à mon retour ?

Tout va très bien, Madame la Marquise,
Tout va très bien tout va très bien
Pourtant il faut il faut que l’on vous dise
On déplore un tout petit rien...
Un incident, une bêtise,
La mort de votre jument grise
Mais à part ça, Madame la Marquise,
Tout va très bien tout va très bien.

Allô, allô, Martin ? Quelle nouvelle ?
Ma jument grise morte aujourd’hui ?
Expliquez-moi, cocher fidèle,
Comment cela s’est-il produit ?

Cela n’est rien, Madame la Marquise,
Cela n’est rien tout va très bien
Pourtant il faut il faut que l’on vous dise
On déplore un tout petit rien...
Elle a péri dans l’incendie
Qui détruisit vos écuries
Mais à part ça, Madame la Marquise,
Tout va très bien tout va très bien.

Allô, allô, Pascal ? Quelle nouvelle ?
Mes écuries ont donc brûlé ?
Expliquez-moi, mon chef modèle,
Comment cela s’est-il passé ?

Cela n’est rien, Madame la Marquise,
Cela n’est rien tout va très bien
Pourtant il faut il faut que l’on vous dise
On déplore un tout petit rien...
Si l’écurie brûla, Madame,
C’est qu’le château était en flammes
Mais à part ça, Madame la Marquise,
Tout va très bien tout va très bien.

Allô, allô, Lucas ? Quelle nouvelle ?
Notre château est donc détruit ?
Expliquez-moi, car je chancelle,
Comment cela s’est-il produit ?

Eh bien voilà, Madame la Marquise
Apprenant qu’il était ruiné
À peine fut-il rev’nu de sa surprise
Que M’sieur l’Marquis s’est suicidé...

Et c’est en ramassant la pelle
Qu’il renversa toutes les chandelles
Mettant le feu à tout l’château
Qui s’consuma de bas en haut
Le vent soufflant sur l’incendie
Le propagea sur l’écurie
Et c’est ainsi qu’en un moment

On vit périr votre jument

Mais à part ça, Madame la Marquise
Tout va très bien tout va très bien !

 

À l’origine, les paroles de cette chanson furent attribuées à Paul Misraki (musique de Ray Ventura) mais comme elle ressemblait étrangement à un sketch créé quatre ans auparavant par Bach et Laverne, en l’espace de quelques mois, les noms de ces deux compères furent ajoutés aux éditions subséquentes.

Dans le livret accompagnant le coffret Bach et Laverne, la compil ! (EPM 984482) Jean Buzelin cite en effet ceci :

"Un soir, raconte Saltano, Laverne rentre affolé dans la loge de son partenaire en s’écriant : As-tu entendu ? Le sketch ! Paul Misraki en a fait une chanson !" [...] Lorsqu’il écrit ses souvenirs durant l’été 1941, Henry Laverne reste très évasif et revendique avec Bach l’idée de la mise en musique de "Tout va bien... M’sieur l’Marquis..." [...] De son côté, Jacques Hélian, dans son son livre sur les grands orchestres français, en attribue l’idée à Louis Gasté (*) qui, racontant l’histoire aux membres de l’orchestre, se la serait fait piquer par Misraki.". (Merci à Artemisia-college.org pour le texte, auquel d’ailleurs je fais souvent référence dans mes blogs, eva)

 soleil-vert.jpg



10 réactions


  • Alpo47 Alpo47 10 mai 2010 13:14

    Ben, oui, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes :) ...
    Il y a même sur AgoraVox des commentateurs pour continuer à nous l’asséner. Libéraux impénitents, leurs arguments confinent à l’autisme. Amusant et ... effrayant.

    Nous assistons actuellement à la fin d’un Monde, notre société actuelle. Sans aucun doute, cette période sera analysée dans les livres d’histoire des générations à venir.
     Nous vivons l’Histoire.

     Il semble qu’il y ait parallèlement autre chose en train de se produire : une recrudescence des phénomènes géophysiques (tremblements de terre, ouragans, inondations, éruptions volcaniques...). Il serait particulièrement intéressant de voir un spécialiste venir confirmer ou infirmer cette évolution ?


  • R-sistons R-sistons 10 mai 2010 13:33

    Pourtant optimiste de nature, je regrette d’avoir à craindre que nous allions droit dans le mur par la faute de quelques-uns, au sommet, bref que nous n’ayions pas d’avenir. L’homme est déraisonnable, égoïste, cupide. Et les moyens actuels mettent à sa disposition des instruments terribles, fous...

    Oui, certains sont autistes, les faits sont là (et ils se multiplient), ils persistent à ne rien voir. Quel entêtement ! Que faut-il pour qu’ils voient enfin ? Car en étant aveugles et sourds, ils sont à leur façon complices de l’intolérable.

    La Civilisation ? D’une barbarie sans précédent ! Les éléments naturels protestent aussi à leur façon... Ceux qui connaissent la Bible savent reconnaître les signesd’avertissement. Difficile de ne pas craindre pour l’avenr de l’humanité ! Moi j’alerte, c’est tout. C’est une forme d’amour de la vie et de l’autre... eva 


  • Alpo47 Alpo47 10 mai 2010 14:10

    Il faut différencier le comportement d’une minorité, qui comprend entre 2 et 5% d’entre nous, environ. L’homme, en général, est certes plein de défauts, mais la majorité d’entre nous est surtout très facile à manipuler.
    Une des causes des problèmes actuels provient du fait que ce sont ces sociopathes qui sont au pouvoir et eux excellent justement à la manipulation d’autrui.
    Soucieux uniquement de renforcer leur pouvoir, insensibles aux souffrances causées, narcissiques ... ils dirigent les multinationales, ou s’engagent dans la politique. Quasiment partout.

    Souci, ils sont aussi très intelligents et tirent de ce fait toutes les ficelles. Reprendre notre pouvoir ne sera pas chose facile.


  • JL JL 10 mai 2010 15:04

    LA RONDE DU VEAU D’OR

    (Méphistophélès, Siébel,
    Les Ténors, Wagner, Les Basses)

    MEPHISTOPHELES

    Le veau d’or est toujour debout !
    On encense sa puissance...
    D’un bout du monde à l’autre bout !
    Pour fêter l’infâme idole,
    Rois et peuples confondus,
    Au bruit sombre des écus,
    Dansent une ronde folle,
    autour de son piédestal...
    Et Satan conduit le bal, conduit le bal...

    SIEBEL - LES TENORS

    Et Satan conduit le bal, conduit le bal...


    Le veau d’or est vainqueur des dieux !
    Dans sa gloire dérisoire...
    Le monstre abject insulte aux cieux !
    Il comtemple, ô rage étrange !
    A ses pieds le genre humain,
    Se ruant, le fer en main,
    Dans le sang et dans la fange,
    Où brille l’ardent métal...
    Et Satan conduit le bal, conduit le bal...

    WAGNER - LES BASSES

    Et Satan conduit le bal, conduit le bal

    http://www.greatsong.net/PAROLES-VICTORIA-DE-LOS-ANGELES,FAUST-ACT-II-SCENE-3-CONTINUED-LE-VEAU-DOR-EST-TOUJOURS-DEBOUT-MEPHISTOPHELES-CHORUS,102919364.html


  • dootjeblauw 10 mai 2010 15:31

    Chère Eva,

    Quand je lis les posts de certains qui viennent poster ici des articles sur la dangerosité des porteuses de burka et des fumeurs, j’ai l’impression de vivre dans une autre dimension, celle où l’alerte rouge hurle depuis 2 ans pour nous alerter sur les banquiers et les corporations, les organismes et les politiciens qu’ils financent et commandent. 


  • kitamissa kitamissa 10 mai 2010 15:34

    ben ma p’tite Dame...c’est pas bien gai tout ça !......

    du coup,j’vais avaler un tube de Gardénal avec un bon Armagnac et puis j’attends la fin !

    j’avais bien pensé au coup de fusil,mais les peintures ont été refaites,je voudrais pas tout dégueulasser !

     smiley smiley,


  • Hieronymus Hieronymus 10 mai 2010 19:44

    chere R
    de nature franchement pessimiste, je ne pense pourtant pas comme vous, enfin pas encore ..
    vous forcez le trait on dirait, question SVP : d’ou vient ce tableau ? Jerome Bosch ?
    certes les dangers s’accumulent et notre marge de manoeuvre est tres reduite, mais bon, faut s’y faire !

    J’en profite pour revenir sur un article precedent ou vous exposiez ds un post que les sectes evangelistes (dominees par les Anglo-Saxons) visent l’etablissement d’une dictature planetaire denommee Nouvel ordre mondial, et ce plan serait la raison des attaques permanentes contre l’eglise catholique, qu’en est il des liens entre Franc maconnerie et ces sectes evangelistes selon vous ? (perso ils me semblent travailler de concert)
    c’est vrai que partout ds le tiers monde les Evangelistes taillent des croupieres aux Catholiques, ce qui me laisse sceptique c’est leur strategie ;
    1) dezinguer le catholicisme avec la complicite de facto des islamistes
    2) se retourner ensuite contre les muzz une fois qu’il ne restera plus qu’eux comme chretiens
    je serais tente de dire « qu’il ne restera plus qu’eux comme cretins » car si tel est leur plan, ils ne feront pas le poids face aux muzz et se feront bouffer a coup sur, aussi meme si les cathos depuis Vatican II n’ont plus tellement la foi du charbonnier, c’est ignorer les 150 millions de chretiens orthodoxes surtout en Russie qui eux ne se laisseront pas faire ..
    bref si c’est vraiment leur strategie, c’est completement foireux car ils presument de leur force, ils ruineront l’occident et il n’y aura plus guere que la Russie a defendre la civilisation europeenne, quel beau paradoxe !
    cordialement


    • R-sistons R-sistons 10 mai 2010 23:48

      Bonjour à tous

      ceci est un billet d’humeur, un essai littéraire, de l’humour noir. Evacuer ainsi - en écrivant - le dégoût de cette société.

      Intéressant rappel de l’importance, en effet, des Orthodoxes, merci,

      cordialement eva 


  • Bobby Bobby 10 mai 2010 23:04

    Bonsoir,

    Bon article... réaliste et bien peu optimiste !

    Il convient donc de se préparer à essuyer une « crise » monumentale et semer le potager !
     
    Espérons que nos enfants ne soient pas enrôlés dans un des conflits (Ici, le pluriel semble s’imposer de lui-même !) dont on ne peut que voir l’effroyable dessein. Folie d’un monde adorant le veau d’or et oubliant de regarder son environnement tu te prépares une apothéose en feu d’artifice (bien réel celui-là) !


  • Affreujojo Affreujojo 10 mai 2010 23:58

    Bonsoir Eva,
    J’ai bien aimé votre « coup de gueule » en forme de bilan-catastrophe.
    C’est vrai que vu comme cela, on n’a plus qu’envie de rallumer un vieux pétard et de tutoyer une bouteille de pure malt !
    Mais, et merde, je ne peux pas !
    J’ai une fille, des nièces, des petits voisins sympas dont l’avenir est devant eux !
    Il est déjà pas facile pour eux cet avenir, alors je ne peux pas renoncer, même si je me fais souvent le même genre de réflexions que vous.
    Ou alors, on arrête de se perpétuer bêtement, on laisse crever les trois quarts de l’humanité, on attend trente mille ans que la planète se remette et on recommence sans commettre d’erreurs...
    Il n’y a pas vraiment de solutions tant que les mentalités ne changeront pas, que la course à la richesse et aux pouvoirs induits continuera et créera de l’injustice et des conflits.
    Nous ne pouvons plus laisser quelques poignées de gens complétement dégénérés diriger le monde.
    Nous(les peuples) devont reprendre le pouvoir de n’importe quelle façon, en nous battant s’il le faut, démocratiquement ou par les armes pour nous rendre maîtres de nos destins.
    Sinon l’humanité n’en a plus pour très longtemps.


Réagir