mardi 11 octobre 2016 - par Daniel MARTIN

Tragi-comédie à la HOLLANDAISE, POUTINE siffle la mi-temps…

Soutenu par son maître OBAMA, le valet US Français, François HOLLANDE qui estime que la Russie et l’armée Syrienne seraient responsables de « crimes de guerre » à Alep sur les populations civiles « montre les dents » au Président Russe. Il remet en cause sa présence à la visite de Vladimir POUTINE qui devait participer le 19 Octobre aux festivités prévues pour l'ouverture du « Centre spirituel et culturel orthodoxe russe » à Paris. Visite prévue depuis plus d’un an. Une situation pour le moins clownesque du Président Français qui déclare : « Je me suis posé la question. Est-ce que c'est utile ? Est-ce que c'est nécessaire ? Est-ce que ça peut-être une pression ? Est-ce que nous pouvons encore faire en sorte qu'il puisse arrêter ce qu'il commet avec le régime syrien, c'est-à-dire l'appui aux forces aériennes du régime, qui envoient des bombes sur la population d'Alep ? … Si je le reçois, je lui dirai que c'est inacceptable. Que c'est grave même pour l'image de la Russie », a-t-il affirmé dans une interview réalisée samedi sur la chaîne TMC. A l’évidence, POUTINE qui a tremblé à l’idée de se faire « gronder » par François HOLLANDE préfère reporter sa présence à cette inauguration et du coup siffle la mi-temps d’un match dans lequel la France s’est une fois de plus distinguée par l’attitude ridicule de son Président.

Pour François HOLLANDE, plutôt les terroristes Islamistes en Syrie que Bachard AL ASSAD. Un peu comme avant 1940 quand certains disaient » plutôt Hitler que le Front populaire »

François HOLLANDE n’a cessé de déclarer « inacceptable » le soutien de Moscou au régime de Bachar Al-ASSAD et a ainsi laissé entendre qu'il se posait la question de sa rencontre avec POUTINE le 19 octobre prochain. Après que le président russe ait fait savoir qu'il envisageait toujours sa visite, il fait marche arrière en la reportant sine die. Il démontre ainsi, à la foi, son refus de ne pas tomber dans le piège de la provocation voulue par François HOLLANDE par rapport à la Syrie et sa volonté de calmer certaines tentions internationales dignes de la guerre froide. Il fait ainsi la démonstration qu’il ne veut la paix avec la coalition internationale que pour mieux combattre les terroristes Islamiques en Syrie. Contrairement à François HOLLANDE, dont l’objectif prioritaire est la chute de Bachard AL ASSAD et non les terroristes Islamiques égorgeurs d'Al Quaïda, dont le front Al Nosra (financé et armé par la France et les USA).

C’est à croire que pour François HOLLANDE, les 230 victimes et les nombreux blessés de Charlie Hebdo, Paris et Nice sont dues à Bachard Al ASSAD et à son régime, de même que la destruction de Palmyre et le massacre des Chrétiens et autres populations confessionnelles de Syrie, d'Irak et d'autres pays où de nombreux attentats sont presque quotidiennement commis par les différents groupes terroristes Islamiques...

En Août 2015, alors que les égorgeurs de DAECH massacraient des populations et détruisaient un patrimoine historique de plusieurs millénaires à Palmyre, François HOLLANDE déclarait : « Nous devons réduire les emprises terroristes sans préserver ASSAD. Les deux ont partie liée. En même temps, il nous faut chercher une transition politique en Syrie, c'est une nécessité. » Et de poursuivre … « un dialogue peut être engagé, faut-il en fixer les conditions. La première, c'est la neutralisation de Bachar AL ASSAD, La seconde, c'est d'offrir des garanties solides à toutes les forces de l'opposition modérée, notamment sunnites et kurdes, et de préserver les structures étatiques et l'unité de la Syrie. »

En clair, neutralisation de Bachard Al ASSAD signifiait son élimination au moins politique, voire physique, si on se réfère à FABIUS qui affirmait en parlant du Président Syrien « il ne mérite pas de vivre ». C’était, ni plus, ni moins qu’une déclaration de guerre et c’est d’autant plus grave que c’est un Ministre d’Etat Français qui appelait à assassiner un chef d’Etat dans un pays en guerre contre les Islamistes. Le Président le plus guerrier de la 5° République est de tous les coups belliqueux et le pire, c’est qu’il s’est immiscé dans les affaires intérieures de la Syrie en soutenant l’un des belligérants à savoir les Islamistes d’Al Quaïda via son antenne locale, le Front Al Nosra qu’il n’a et ne cesse de financer et de leur fournir des armes.

Entre deux maux, plutôt que de choisir le moindre, François HOLLANDE choisit le pire en voulant éliminer Bachar AL ASSAD et son régime. Certes Bachard AL ASSAD n’est pas un parangon de vertu démocratique au sens où nous l’entendons et dans la situation de guerre que vit le pays depuis 2011, des excès par l’utilisation de l’armée contre des civils ont probablement été commis, c’est hélas le tribu que payent les peuples en guerre, souvenons-nous de la guerre en Yougoslavie. Mais de là à vouloir traduire le Président Russe Vladimir POUTINE pour « crimes de guerre » alors qu’il intervient militairement auprès de l’armée d’un pays, invité par le gouvernement légal de ce pays, relève d’une provocation totalement irresponsable. On ne peut rester insensible aux enfants, victimes innocentes, qu’instrumentalisent d’ailleurs les islamistes, mais aussi tout aussi honteusement les médias Français contre les Russes. Il ne faut pas oublier que pendant le cessez le feu (partiellement non respecté par les Islamistes d’Al Nosra) les populations civiles pouvaient et avaient les moyens de quitter la zone Est d’Alep faisant l’objet des bombardements Russo-Syriens. Ceux qui ne l’ont pas fait doivent assumer les conséquences des bombardements… 

La France, avec HOLLANDE est devenue un nain politique sur la scène internationale, réduite à la fonction de fidèle auxiliaire exécutant des désidératas Israélo-Arabo- Américains…

Par son ministre des affaires étrangères AYRAULT, qui déguise ses objectifs en préoccupations humanitaires, François HOLLANDE qui est la copie-collée de SARKOZY en politique internationale craint, comme les USA, Israël et l’Arabie Saoudite que la Syrie et ses alliés puissent gagner, libérer Alep et conduire à la défaite des groupes terroristes Islamistes qu’ils soutiennent en Syrie, tel le Front Al Nosra (antenne locale d’Al Quaïda). Ainsi, profitant de la rupture des relations entre la Russie et les USA, la France veut se saisir de l’occasion pour revenir dans le jeu et obtenir cette fois d’OBAMA l’intervention militaire qu’il avait stoppée fin août 2013. En continuant de pousser à la confrontation, la position de la France en Syrie est purement criminelle et mérite d’être condamnée comme telle.

Il faudrait que François HOLLANDE, prenne conscience que sous son quinquennat la France est devenue un nain politique sur la scène Mondiale. Bien qu’il s’efforce de paraître au travers de ce type démonstrations, fort heureusement il n’a pas les moyens de ses désirs guerriers tel que qu’ils peuvent être exprimés à l’égard du régime de Bachard Al ASSAD et de ses alliés Russes…

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que des avions de la coalition sous commandement américain ont bombardé les positions des forces gouvernementales syriennes le 17 septembre, entraînant la mort de 83 militaires. Washington a déclaré que le raid aérien était une erreur, mais, selon Damas, l’incident était une « agression flagrante » ce qui est une évidence.

Il ne faut pas s’y tromper, on ne rappela jamais assez à une opinion publique totalement manipulée que le scénario est écrit depuis longtemps, si on se réfère à un membre influent des proches de BUSH en 2002 : … « D’abord nous devons en finir avec les régimes terroristes, à commencer par les trois grands : Iran, Irak et Syrie. Puis nous nous occuperons de l’Arabie saoudite …Nous ne voulons de stabilité ni en Irak, ni en Syrie, ni au Liban, ni en Iran ou en Arabie saoudite. Nous voulons que les choses changent. La question n’est pas de savoir s’il faut déstabiliser mais comment le faire. » (The War against the Terror Masters (Guerre contre les maîtres de la terreur), Sept 2002, de Michael LEDEEN, membre du groupe des néo conservateurs de Georges Bush.)

Il faut également se souvenir que dans ce scénario, écrit de longue date, il ne faut cesser de rappeler le plan israélien de remodelage du Proche Orient, dit : plan Oded YINON, (nom de l’analyste du ministère israélien des Affaires étrangères) préconisait, en 1982, le démantèlement pur et simple des Etats arabes. Le plan passe en revue dix-neuf Etats arabes en répertoriant leurs principaux facteurs centrifuges, annonciateurs de désintégration. Après une ultime recommandation qui invite Israël à « agir directement ou indirectement pour reprendre le Sinaï en tant que réserve stratégique, économique et énergétique », YINON concluait : « La décomposition du Liban en cinq provinces préfigure le sort qui attend le monde arabe tout entier, y compris l’Egypte, la Syrie, l’Irak et toute la péninsule arabe. Au Liban, c’est déjà un fait accompli. La désintégration de la Syrie et de l’Irak en provinces ethniquement ou religieusement homogènes, comme au Liban, est l’objectif prioritaire d’Israël sur son front Est. A court terme, l’objectif est la dissolution militaire de ces Etats. Avec la chute du régime de EL ASSAD et sous la pression Américaine, La Syrie va inévitablement se diviser en plusieurs Etats, suivant les communautés ethniques, de telle sorte que la côte deviendra un Etat alaouite chiite ; la région d’Alep, un Etat sunnite ; à Damas, un autre Etat sunnite hostile à son voisin du nord verra le jour ; les Druzes constitueront leur propre Etat, qui s’étendra sur notre Golan, dans le Hourane et en Jordanie du Nord ».

Les motifs majeurs de la volonté de contrôle par les USA et Israël de cette région peuvent être découplés ainsi :

- Pour les USA, conquête impériale de type « classique », agrandissement de la zone d’influence et pour Israël avec des voisins Arabo-Musulmans totalement atomisés en califats, c’est assurer sa sécurité de manière à poursuivre sans être inquiété l’occupation des territoires Palestiniens…

- Avec une ceinture d’Etats Islamiques radicaux plus ou moins atomisés fidèles alliés aux intérêts Américains au Sud de la Méditerranée, c’est affaiblir la concurrence Euro Asiatique au bénéfice des USA qui aujourd’hui souffrent d’une concurrence économique de la part de l’Union Européenne, de la Chine et de la Russie.

Grâce à l’Ukraine, pour laquelle l’UE et la France en particulier ont pris des sanctions économiques à l’égard de la Russie, tombant ainsi volontairement dans le piège Américain, dont l’objectif est de se servir du maillon faible qu’est l’UE pour affaiblir la Russie. Pendant ce temps les USA peuvent mieux aider Israël et contrôler des zones pétrolifères afin d’entraver l’économie chinoise et Russe avec la dimension énergétique.

On peut toutefois s’interroger pour quelles raisons DAECH n’a pas été éliminé dans le désert lorsqu’ils se dirigeaient vers les villes Syriennes

Il est tout de même incroyable qu’avant d’atteindre Palmyre, lorsque les Djihadistes égorgeurs de DAECH, se trouvaient dans le désert et qu’ils étaient vulnérables, l’on ait pas voulu les éliminer par une intervention aérienne ou avec des drones … De là à suspecter les USA de faire le service minimum pour vouloir maintenir leur leadership Mondial en laissant se créer une ceinture Islamiste au sud de la Méditerranée, avec les conséquences que l’on peut imaginer pour l’Europe qui, par ailleurs, est à la fois empêtrée dans la gestion des centaines de milliers de migrants et dans une querelle économico-politique avec la Russie, via l’Ukraine… les concurrents économiques Européens (maillon faible) et Russes ainsi affaiblis mutuellement, les USA peuvent momentanément neutraliser la Chine en passant des accords…Sur l’environnement…

Après tout OBAMA est Président Américain et défend les intérêts du peuple qui l’a élu. On ne peut pas en dire autant pour le Président Français qui a réduit notre pays à une fonction de serpillière au service de la politique US et des dictatures Arabo-pétrolières, ce qui est pire…

On ne peut faire l’impasse sur Le coût, l’impact humain et écologique aux conséquences dramatiquement catastrophiques du terrorisme Islamique.

Lorsque le très belliqueux François HOLLANDE qui veut éliminer Bachar AL ASSAD, en donnant le pouvoir à « l’opposition modérée » des Islamistes Sunnites d’Al Quaïda du Front Al Nosra, imagine-t-il les conséquences ? C’est à croire que les centaines de milliers, voire plusieurs millions de migrants fuyant vers l’Europe en laissant tout ce qu’ils avaient n’est pas un drame humain, dont les responsables sont précisément les dirigeants politiques Américains au service des milieux des affaires, du pétrole et de la finance mondiale, avec la complicité de leurs auxiliaires Franco- Européens et des Islamistes Sunnites Salafistes – Wahabistes qu’ils instrumentalisent. Après la comédie Parisienne COP 21, François HOLLANDE a-t-il envisagé de faire une étude sur le bilan énergétique et carbone des conséquences dramatiques d’une guerre imposée par les Djihadistes barbares Sunnites d’Al Quaïda, de DAECH et consorts à laquelle tous les pays sont confrontés et doivent déployer des moyens militaires de plus en plus importants… Il est vrai que pour HOLLANDE le pire des maux, ce n’est pas DAECH et ces jeunes Français(e)s qui vont les rejoindre pour faire leur » Djihad » en Syrie, mais Bachard AL ASSAD et son armée qui résiste et grâce au soutien militaire Russe les contient et les repousse…Peu importe si en France la lutte contre le terrorisme Islamique, selon le Ministre des Finance, va coûter plus un milliard d’euros au contribuables…

 



88 réactions


  • Algérien (---.---.68.186) 11 octobre 2016 18:36

    Hollande ou les dérives de la France, un docteur Jekyl le jour et un homme qui doute la nuit, pais toujours obéissant aux ordres de la finance et de l’industrie de guerre.


    • Onecinikiou 13 octobre 2016 04:21

      @Algérien


      Merci infiniment à tous ceux - les éternels cocus et incultes - qui ont voté hier pour Hollande et Sarkozy, et qui demain promettent de faire élire ces autres valets de l’oligarchie euro-mondialiste que sont Juppé, Valls ou Macron ! 

      Leur clairvoyance les honnore.

      Merci, merci encore.

  • roman_garev 11 octobre 2016 18:46

    Merci l’auteur.


    Comme il m’est impossible d’ajouter quoi que ce soit à cette analyse brillante, je vous invite simplement à regarder cette photo d’un avion russe avec 34 petites étoiles peintes au fuselage, ce qui signifie 340 missions de combat en Syrie. 
    Les chiens aboient, la caravane passe. Et le point de destination en Syrie est déjà proche, d’où cette hystérie impotente des kerry-hollande-ayrault-etc.

  • Et hop ! Et hop ! 11 octobre 2016 19:27

    Le Dr Bachar El Assad est un homme politique remarquable, si il pouvait se présenter aux élections présidentielles en France je voterai pour lui.


    Hollande, ancien Young Leader, est un homme des USA, un traître à son pays.


    La France n’a plus de politique étrangère ni de défense nationale, c’est un pays aligné.

    • mmbbb 11 octobre 2016 23:56

      @tab c’est mal parti l’ allemagne a une alliance avec les USA , l ’allemagne a choisi la guerre economique Le reste ce pays s’en balance puisque de facto l Otan assure la securite  Deja l’ allemagne avait refuse le Mirage 3 au detriment de l’avion Sabre americain un vrai casse gueule La pologne vient de remettre en cause l achat des helico Caracal Les politiques sont trop divergentes Nous avons fait le Rafale, l’eurofigter ou Typhon est un avion moyen Quant a l’avion de transport, remplancant nos vieux Transall , il a coute une fortune et s’est deja ecrase. Les russes savent faire ce type d’avion avec ce moteur particulier tous les autres pays ont choisi le F35 un gouffre financier les anglais commencent a avoir des inquiétudes sur les reelles performances de cet avion Quant a notre GPS européen on attend toujours nous sommes toujours sous la tutelle americaine. La troisième voie c’est donc mal parti


    • Abou Antoun Abou Antoun 12 octobre 2016 01:36

      @Et hop !
      Hollande, ancien Young Leader
      Young Leader un jour, Young Leader toujours !


    • Et hop ! Et hop ! 12 octobre 2016 09:38

      @tab «  La France pourrait être la maitresse d’une défense européenne mais comme on passe son temps à taper sur l’UE au lieu de la construire »


      Mais pourquoi voulez-vous que la France soit la maîtresse de la défense de la Bulgarie, du Royaume Uni et de l’Allemagne ? Chaque pays se défend et défend ses intérêts.

      La défense d’un pays commence par celle de ses frontières, donc il ne peut pas y avoir de défense de l’UE qui se définit comme une ouverture des frontières.

      Il n’y a pas plus de défense européenne unique que de peuple européen ou de langue européenne unique, il y a des langues européennes diverses : l’espagnol, le français, l’italien, l’allemand, le hongrois, le letton, l’irlandais, le catalan, etc.., donc il y a des langues et des peuples qui sont en rivalité, chacun d’eux doit se défendre.




    • JC_Lavau JC_Lavau 12 octobre 2016 10:44

      @tab. Serais-tu aussi profondément débile que le locataire du 55 rue du faubourg Saint-Honoré ?


    • Alibaba007 Alibaba007 12 octobre 2016 11:53

      @tab  « La France est toujours autonome avec le nucléaire, ce qui n’est pas rien, ce qui prémunit contre le pire. Ce n’est déjà pas si mal.  »


      Ça prémunit de quoi ??? Au pays des multiples attentats terroristes commis « par Daesh », la France est la première source de risque majeur en Europe grâce à ses multiples centrales nucléaires disséminées sur son territoire.

      D’après Wikipedia 58 réacteurs en fonction, 1 en construction, 3 en démantèlement, 13 arrêtés, 
      9 réacteurs de recherche en service, 33 en arrêt ou démantelé, 4 en phase de construction...
      Aucune mesure concrète prise depuis les attentats pour en interdire l’accès efficacement... 

      Un président et des ministres va-t-en guerre complètement crétins, capables de menacer ouvertement le président de deux états en guerre contre le terrorisme de Daesh 

      Toutes ces infos facilement trouvables par le dernier des imbéciles sur internet. J’espère qu’ils seront vraiment suffisamment abrutis pour ne pas y penser.

      Tchernobyl c’était déjà bien assez proche mais au pays ou les frontières protège la population des radiations... on ne risque donc rien !!!
       smiley

    • JC_Lavau JC_Lavau 12 octobre 2016 12:54

      @tab.
      Nous avons amplement eu la preuve qu’une UE dirigée par les tazunis, ne marche que pour les intérêts tazuniens, au détriment des peuples d’Europe.


    • Et hop ! Et hop ! 18 octobre 2016 00:11

      @tab : Tous les États dans lesquels il y a plusieurs nations, ça tourne à la guerre civile. Regardez les USA qui ont exterminé les indigènes, l’Irak avec ses chiites et ses Sunnites, les Houtous et les Toutsis, les Allemands et les Juifs, la Yougoslavie, l’Algérie, les Flamands et les Wallons, l’Irlande, le Canada. Seule exception qui confirme la règle : la Suisse.


      Les USA c’est 50 États peuplés d’immigrants déracinés qui ont adoptés la même langue et la même philosophie utilitariste, puritaine et arriviste, ça n’est pas comparable avec l’Europe qui est constituée de 50 nations anciennes avec des histoires pluri-millénaires.

      En Europe il y a au moins autant de nations que de langues, ce sont des peuples différents avec des conceptions de la vie et des idéaux politiques différents, des traditions juridiques, politiques, artistiques, religieuses, architecturales, culturelles différentes, des intérêts et des projets différents, ils ne peuvent pas avoir un gouvernement unique et des institutions uniformes, ce serait forcément un appauvrissement et une limitation énorme de leurs potentialités.

      Comment voulez vous avoir une politique étrangère identique et uniforme pour le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France, la Suisse, la Russie, le Portugal, l’Italie, l’Islande,... ? Ils ont souvent des intérêts opposés, des implications différentes. 

      Ce qu’il faudrait au contraire, c’est en étendant au domaine politique la loi anti-trust, favoriser les mouvements de libération des États américains, redonner à tous les États leur indépendance politique, le droit de se gouverner, de se défendre, de faire leurs lois, de réaliser leurs projets.

  • Gorg Gorg 11 octobre 2016 20:14

    Celà dit, Poutine n’a pas fermé complètement la porte. Il est prêt à venir lorsque le capitaine de pédalo se sentira plus à l’aise. Il doit se bidonner ...
    Eh oui, Poutine joue aux échec, et Flamby accumule les échecs... Il a pas de pot comme il dit...
    Il voulait faire le beau avec le sinistre de l’Intérieur et patatrac ...

    Merci pour votre article


    • mmbbb 12 octobre 2016 00:06

      @Gorg Poutine sait tres bien que dans quelques mois Hollande allias Flamby prendra un nouveau sobriquet ’ creme renversée " Par ailleurs la France n’a pas coupe les ponts avec la Russie, Sarko pourtant que je n’ apprecie guere avait rencontre Poutine afin de garder des liens Il y eut une delegation de deputes a moscou voulant témoigner notre alliance. Poutine a une arme majeure les refugies La Syrie a 22 millions habitants (doublement de sa population,en 4 decennies ) si il y a encore un ou deux millions qui se deplacent vers l’europe ce sera intenable


    • Gorg Gorg 12 octobre 2016 00:23

      @mmbbb

      A ça c’est sur. De plus je pense que Poutine tient Hollande pour un valet et le traite comme tel. Il ne peut plus le sentir et il joue au chat et à la souris avec lui. J’irais même plus loin, il doit prendre plaisir à l’humilier tellement il le méprise.
      Pour ce qui est du nabot, pour moi ce n’est qu’un agité... Pas plus fiable. Je n’oublierais jamais la signature du TCE malgré le non au référendum ni le retour dans l’OTAN.
      Cordialement


    • Abou Antoun Abou Antoun 12 octobre 2016 01:38

      @Gorg
      De plus je pense que Poutine tient Hollande pour un valet et le traite comme tel.
      Poutine prend Hollande pour ce qu’il est.


    • popov 12 octobre 2016 02:38

      @Abou Antoun

      Hollande et Poutine, c’est un peu la baudruche contre la kalachnikov.


    • JBL1960 JBL1960 12 octobre 2016 11:47

      @Gorg Vlad avait traité Sarko de « Dourak » en 2008 je crois... Maintenant dire qu’Oblabla défend les intérêts du peuple qu’il l’a élu, mais quel peuple, les Zuniens de papier en occupation illégale, il faut le rappeler. Tenez, je m’explique ici = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/06/occupants-illegaux/ Mais l’analyse est juste, Hollandouille exécute les ordres, rien de plus, et ça se voit !


    • Oceane 12 octobre 2016 19:37

      @JBL1960

      Ça signifie quoi « Dourak » ?

      J’adore ton blog, très instructif et enrichissant.


    • Abou Antoun Abou Antoun 13 octobre 2016 00:12

      @Oceane
      Ça signifie quoi « Dourak » ?
      Ça signifie ’idiot’, ’imbécile’ , quoique le mot ’idiot’ existe en Russe tel quel (Идиот). Mais ils nous ont aussi emprunté ’Дибил’ (débile) et encore ’кретин’ (crétin).
      Voilà, vous connaissez quatre mots utiles et populaires en Russe, trois d’entre eux nous sont familiers.


    • Et hop ! Et hop ! 18 octobre 2016 00:24

      @JBL1960 Si les peuples indigènes du Canada vous intéressent, lisez la Relation des voyages du chevalier de La Hontan. Les Français avaient relevé et rédigé leurs coutumes civiles et politiques exactement comme en France les coutumes provinciales, afin de leur permettre d’intégrer le royaume de France. L’auteur qui a vécu en Nouvelle France au XVIIe siècle décrit l’organisation politique des nations indiennes, le traité qu’elles vaient passé entre elles et avec la France pour conserver leurs libertés.


      La tradition politique française voulait que les sujets d’un peuple qui arrivait sous la couronne de France était libre dès lors qu’il recevait le baptême. Toutes ses coutumes, sa langue, ses droits et usages, constituaient ses libertés. Le roi lors de son sacre promettait de conserver les l-bertés de ses peuples et de leur assurer la paix.

      Pour en revenir aux USA, il faut militer pour le retour à l’indépendance et la libération des 50 États.

  • berry 11 octobre 2016 20:38

    Hollande est une honte pour la France.
    Il se permet de défendre les terroristes d’Al-Qaïda à Alep, quelques mois seulement après des attentats islamistes qui ont fait plus de 200 morts à Paris et à Nice.
    Espérons que les français commencent à ouvrir les yeux devant une telle bassesse.
     
    D’après plusieurs sites pro-russes, il aurait été sèchement remis en place par Poutine lors d’une conversation téléphonique entre les deux hommes :
    « il n’existe aucun rebelle modéré en Syrie puisque tous les rebelles agissent en interaction sur le terrain. Le fait d’attribuer aux terroristes le qualificatif « modéré » est méprisable ».
     
    Poutine aurait fulminé à la demande de Hollande d’arrêter les frappes aériennes russes contre les djihadistes :
    « Vous n’avez plus aucun autre choix, si ce n’est le fait d’abattre les avions russes et là vous allez tout bonnement déclencher une nouvelle guerre mondiale. Si la France, la Grande Bretagne et les États-Unis veulent la guerre, ils l’auront ».


    • François Vesin François Vesin 12 octobre 2016 09:06

      @berry
      Qu’attendons nous pour renverser ce traître

      à notre Constitution et nos valeurs communes ?

      Depuis 10 ans, nous sommes gouvernés par
      des collaborateurs d’une puissance étrangère
      et la seule question qu’on se pose c’est :
       
      - lequel des deux ou de leurs clones politiques 
      voulez-vous élire en 2017 ?


  • Odin Odin 11 octobre 2016 20:38

    Merci pour cet excellent article et d’indiquer les bases réelles de ces conflits :

    « le plan israélien de remodelage du Proche Orient, dit : plan Oded YINON, (nom de l’analyste du ministère israélien des Affaires étrangères) préconisait, en 1982, le démantèlement pur et simple des Etats arabes… »

    On peut ajouter :

    Le père fondateur du sionisme Theodor Herzl (1904) :

    « La superficie de l’Etat juif s’étend du ruisseau de l’Egypte à l’Euphrate »

    Selon Rabbi Fichman (1947) :

    « la terre promise s’étend de la rivière de l’Egypte

    jusqu’à l’Euphrate »


  • michel49 (---.---.255.47) 11 octobre 2016 20:50

    Il semble bien que l’hysterie actuelle pour obtenir une trêve ou, tout au moins, permettre l’evacuation des « combattants » encerclés à Alep tient beaucoup moins au souci humanitaire envers les malheureux habitants qu’au fait que quelques centaines de « conseillers » anglais, americains saoudiens et....français risquent fort d’être capturés par l’armée syrienne et exhibés devant l’ONU...

    Ce n’est pas sans rappeller le U2 de Powers abattu en flagrant delit d’espionnage au dessus de l’URSS...

    • berry 11 octobre 2016 21:47

      @michel49
      oui, c’est possible, et si les islamistes perdent la bataille d’Alep, il en sera fini des ambitions de renverser le régime syrien.


  • berthet69 11 octobre 2016 21:23

    remarquable analyse avec les références historiques imparables du projet US-israélien et les conséquences en Europe et en France. Je rajouterai la manipulation habituelle via des ONG « humanitaires » par Soros et les anglos-US et en l’occurrence d’actualité les « Casques Blancs »
    « 

    ... »Bon boulot" des médias alignés !. Mention spéciale à France-Info. Propagande, machiavélisme ?!. Même plus !. Perversion humaine absolue.
    __________________________________________
    « ...dans »l’article" de France-info ce 11 octobre...
    Acte 4. Hollande se demande s’il faut recevoir Poutine

    Quant à François Hollande, il tergiverse. "Je me pose encore la question" de savoir s’il faut recevoir Vladimir Poutine, déclare le président français dans une interview accordée à « Quotidien », lundi 10 octobre, sur TMC. "Est-ce que c’est utile ? Est-ce que c’est nécessaire  ?« , poursuit le chef de l’Etat, sans trancher.

    Conflit syrien : François Hollande répond à #Quotidien et à Ismael, secouriste au sein des »Casques blancs" à Alep.
    https://t.co/Ku4vczQarG pic.twitter.com/E6EuH0WUGq
    — Quotidien (@Qofficiel) 10 octobre 2016
    _______________________________________________

    L’info ci-dessous, sur les réseaux d’information indépendante depuis fin juin. Impossible qu’un journaliste digne même dans un média sous
    contrôle ne soit pas interpellé ou à minima nuancé

    ______________________________________________

    Qui sont les Casques Blancs (White Helmets) ? | Réseau International
    reseauinternational.net/qui-sont-les-casques-blancs-white-…/
    25 juin 2016 - Les Casques Blancs agissant à l’intérieur même des lignes ennemies en Syrie, permettant d’acquérir de nouvelles informations, de ...

    Qui sont les Casques Blancs ? Voici la question que tout le monde est en droit de se poser. L’infâme meurtre d’une étoile montante de la politique anglaise
    reseauinternational.net
    __________________________________________________________


  • filo... 12 octobre 2016 00:25

    Les français honte à vous !


  • QAmonBra QAmonBra 12 octobre 2016 00:48

    Merci @ Daniel Martin pour le partage.

    Un bon article qui met en perspective l’abime de connerie de nos prétendus dirigeants, ils ont fait de la France la risée de la planète, jusqu’où mèneront ils le pays dans l’ignominie ?

    UNE NATION COMPLICE DU TERRORISME LE PLUS ABJECT QUI N’AIT JAMAIS ÉTÉ OBSERVE DEPUIS LE NAZISME.

    En droit pénal le receleur endure la même peine que le malfaiteur, complicité du terrorisme = terrorisme, ces ordures ont fait de la France un état terroriste.
    A voir le cinéma « humanitaire » qu’ils font pour Alep Est, il y a probablement des français parmi les « conseillers » des terroristes . . .


    • Oceane 12 octobre 2016 20:12

      @QAmonBra

      « ces ordures ont fait de la France un état terroriste ».

      Historiquement, la France est un État terroriste. Ces « ordures » sont les dignes successeurs de leurs prédécesseurs.


  • bonalors 12 octobre 2016 06:52

    quand on est debile complet on le reste, je me demande d ailleurs si ce statement ne s appliquerait pas au peuple francais, a ce stade on peut vraiment se poser la question,
    car finalement il est votre plus grand representant ah ah ah ah ah je ris bien


    • izarn izarn 12 octobre 2016 10:25

      @bonalors
      Vous n’avez pas tord, car si on écrit « Marine Le Pen », nous allons tous lècher les pieds de Juppé...Pratique, en plus nous avons la bonne posture pour se faire entuber.

      Mais ce ne sera sans moi.
      J’ai dit jamais plus.
      Jamais !

      Certains disent que c’est l’existence d’un FN très fort, qui leur permet de faire n’importe quoi sans se soucier du peuple. Que le FN est « instrumentalisé ». Voir l’UPR.
      Mais à force de jouer à ce jeu, la Marine gagnera....Donald Trump n’a meme pas été instrumentalisé pendant des années, et on voit ou il est arrivé.
      Nous avons aussi observé le Brexit, Farrage a gagné.

      On voit la tactique minable : Assad-Poutine-Le Pen=Crimes de guerre...
      Parfois on se demande si Poutine ne devrait pas trainer Hollande pour crimes de guerre, qui sont prouvés par fournitures d’armes à Al Qaida ou les divers masques de ces terroristes. Sans parler des « bavures » de nos bombardements illégaux au point de vue du droit international et de la Charte de l’ONU, dont la presse ne parle jamais.
      Hollande est donc un criminel de guerre qui essaie de sauver sa peau, si Marine Le Pen est élue.


    • roman_garev 12 octobre 2016 11:18

      @izarn
      « Parfois on se demande si Poutine ne devrait pas trainer Hollande pour crimes de guerre, qui sont prouvés par fournitures d’armes à Al Qaida ou les divers masques de ces terroristes. »


      Certainement pas Poutine, que les merdias ont tort de diaboliser, tandis que c’est un personnage trèèèèès (je dirais même « trooooop ») magnanime envers ses ennemis et les ennemis du peuple russe et des peuples agressés du monde entier.

      Pourtant tôt ou tard ces, disons prudemment, soupçonnés en crimes contre l’humanité bush-la clinton-blair-sarkozy-cameron-hollande-porochenko, s’ils sont encore de ce monde, se retrouveront inévitablement sur le banc d’accusés d’un tribunal vraiment international, un Nuremberg-2 (certainement pas La Haye, Rome ou autre créature sordide des cowboys et leurs laquais).

  • fred.foyn 12 octobre 2016 06:54
    La France ?
    mais elle n’existe plus depuis longtemps..
    Voir les corniauds qui se succèdent à sa tête depuis des dizaines d’années..
    La volonté du peuple étant de ne pas faire de vague sur leur société-collabo..


    • lloreen 14 octobre 2016 11:20

      @fred.foyn

      La France existe toujours. C’ est un territoire bien défini tout comme tous les autres.
      Ce n’ est pas parce que des dirigeants de multinationales portant le nom de « république » pour mieux tromper leur monde qui sont autant d’ imposteurs prétendant être les « représentants » du peuple enfument le monde qu’ il faut tomber dans leur piège grossier.

      Les Etats-Unis ne sont rien d’ autre que la Virginia Company et Washington DC (District of Columbia) n’ est pas l’ Amérique.

      N’ assimilez pas des millions de personnes à un meneur défini par un titre.
      Hollande, Sarkozy & consorts ne sont la France.Ils ne sont que des dirigeants d’ autant de multinationales dirigées et contrôlées par la haute finance internationale dont les Rothschild.
      Le Canada a annulé la loi Rothschild le 26 janvier 2015.
      https://www.youtube.com/watch?v=wTjMGK_Gkoo

      https://www.youtube.com/watch?v=gxVONyqXMJg

      Quand les gens commenceront à comprendre que ces multinationales ne représentent en aucun cas le peuple souverain, ils se joindront peut-être à tous ceux qui s’ impliquent pour créer la France de la transition qui se met en place depuis le 18 juin 2015.

      Le conseil national de France est candidat à la « présidence de la république ».
      https://www.youtube.com/watch?v=jE5GjlRGto8

      Toutes les informations sont en lien.
      http://www.conseilnational.fr/index.php?lang=fr


  • Fergus Fergus 12 octobre 2016 09:42

    Bonjour, Daniel

    Article très manichéen et, de ce fait, très peu crédible.

    Que les forces de l’Otan soient à l’origine du chaos qui règne au Moyen-Orient ne fait aucun doute. Pour autant présenter Poutine comme un chevalier blanc ne manque pas de sel. Le président russe fait effectivement comme les autres : de la géopolitique destinée à sauvegarder ses intérêts dans la région.

    A cet égard, Poutine profite actuellement de la fin de règne aux Etats-Unis et de l’inconsistance de la France pour pousser ses pions dans l’optique de la future négociation avec les occidentaux sur l’avenir de la Syrie.

    Un avenir probablement sans El-Assad dont les Russes n’auront plus rien à faire lors de la mise en place du futur pouvoir syrien. Et c’est heureux car ce type a très largement rejoint dans l’atrocité son père dont j’ai eu à connaître les crimes lorsque j’étais à Amnesty International. 


    • JC_Lavau JC_Lavau 12 octobre 2016 10:27

      @Fergus. Amnesty International appartient à György Soros.
      http://deonto-famille.org/citoyens/debattre/index.php/topic,2164.0.html
      ...


    • izarn izarn 12 octobre 2016 10:44

      @Fergus
      Toujours l’idiotie « Assad doit partir »
      Sachez qu’Assad n’a rien à foutre de votre Amnesty International, dont les finances sont douteuses en direction de la CIA et autres.
      Assad a prouvé aux Syriens qu’il défendait son peuple. Il ne massacre personne, il fait la guerre à Al Qaida. La guerre c’est pas propre, des bombes peuvent tuer des civils sans le vouloir.
      (Se rappeler la seconde guerre mondiale du coté américain, puis le Viet-Nam : Merci !)
      Le remplacer par qui ? Mais il n’y a personne pour le remplacer dans cette sorte de régime !
      C’est comme les cons qui disaient (Dont fait partie Amnesty) qu’on pouvait remplacer Saddam, ou Khadafi !
      Ca n’a aucun sens !
      Assad tue des « rebelles » ?
      Hahahahahha !
      N’importe quoi, il n’y pas de rebelles à Alep-Est, que des terroristes et des gens en otage.
      Ensuite il n’y pas 250 000 personnes à Alep, mais plusieurs millions, dont 1,7 millions du coté de la Syrie légitime, et sous protection d’Al Assad.
      Il n’y a que 25 000 jihadistes et leurs présupposées « familles » (Traduire esclaves)
      Ensuite la Russie a proposé que ces terroristes puissent partir d’Alep en toute sécurité par un corridor...
      Je ne vois que de la démence, face à la Syrie et à la Russie.
      Démence : A Kiev on a débaptisée « l’Avenue de Moscou » en « Stepan Bandera » (Le Barbie local à l’époque du IIIieme Reich)
      Démence : Comment peut-on défendre Porochenko ?
      C’est impossible, sauf à devenir soi meme fou à lier.


    • QAmonBra QAmonBra 12 octobre 2016 10:55

      @Fergus

      L’avenir de la Syrie, avec ou sans B. Al Assad, est du seul ressort du Peuple syrien, si cela ne semble poser aucun problème pour V. Poutine, ce n’est manifestement pas le cas pour les terroristes occidentaux, (complice = terroriste) qui n’ont jamais eu pouvoir (si ce n’est par la violence) de donner leçon à quiconque en matière de démocratie ou de droits de l’homme.

      Prétendre le contraire, n’est qu’un énième « remake » de la prétendue supériorité, exceptionnalité, divine élection dudit occident, on n’est pas loin du discours suprématiste et racial, en tout cas dès à présent ceci a un nom : FASCISME.

      En outre, tous ceux qui ont encore un cerveau fonctionnel entre leurs deux oreilles, ont compris le pourquoi de cette obstination criminelle (fanatisme ?) des occidentaux a détruire l’état syrien, donc à qui cela profiterait un maximum . . .


    • JL JL 12 octobre 2016 11:23

      @Fergus
       

       ’’Un avenir probablement sans El-Assad dont les Russes n’auront plus rien à faire lors de la mise en place du futur pouvoir syrien. ’’
       
       Si je suis bien informé, c’est faux : la seule base Russe sur la Méditerranée est en Syrie, et cela est probablement la clé de cette guerre qui pourrait bien nous valoir une tension équivalente à celle des missiles russes à Cuba il y a quelques décennies, et avec une issue peut-être moins satisfaisante pour nous, Occidentaux.
       
       ’’Que les forces de l’Otan soient à l’origine du chaos ...’’ Quel bel euphémisme ! L’Otan est l’agresseur. Et le chaos c’est plutôt un sale merdier, et qui nous vaut un afflux de réfugiés. 
       
       Poutine n’est pas un chevalier blanc ? De fait, Poutine, c’est la Russie. Vous en connaissez, vous, des nations qui ne soient pas des monstres froids en matière d’intérêts géostratégiques ?
       
       Assad un boucher ? C’est Soros qui vous a dit ça aussi ?

    • Fergus Fergus 12 octobre 2016 11:27

      Bonjour, izarn

      « Assad a prouvé aux Syriens qu’il défendait son peuple. Il ne massacre personne »

      Pas plus que son père dans la ville de Hama dans les années 80. Mieux vaut en rire : smiley smiley smiley


    • Fergus Fergus 12 octobre 2016 12:52

      Bonjour, JL

      Je maintiens que Poutine n’aura plus rien à faire de l’encombrant El-Assad dès lors que les futures négociations avec les pays de l’Otan auront validé la pérennisation de la base de Tartous. L’actuel président syrien pourrait d’ailleurs servir de monnaie d’échange. Ne nous méprenons pas, Poutine - dont le comprends la position - est comme les autres dirigeants : seules l’intéressent les considérations stratégiques et économiques !


    • JL JL 12 octobre 2016 13:15

      @Fergus, bonjour,

       
      Rien ne donne à penser que les pays de l’Otan, autrement dit les Américains, sont prêts à accorder aux Russes la base en question - ce serait : tout ça pour ça ?
       
      Donc je crois que votre confusion - et celle que vous contribuez à semer - provient ce ce que vous ne voulez pas voir les choses sous cet angle.
       

    • Fergus Fergus 12 octobre 2016 14:06

      @ JL

      La « confusion », c’est de voir le problème posé au Moyen-Orient sous un angle manichéen : le bons d’un côté, les méchants de l’autre. Or tous les acteurs ont tous, sans la moindre exception, un double visage.

      Que les pays de l’Otan aient pu être déterminés à attiser le chaos pour leurs propres intérêts stratégiques et économiques, cela me semble évident. Mais la donne a changé et Poutine pousse son avantage pour aborder les futures négociations en situation de force. Dans cette optique, il me paraît évident que l’avenir de la base de Tartous sera au centre de ce jeu, avec un Poutine d’autant plus déterminé à ne rien céder qu’il pourra faire planer la menace d’une résurgence du conflit dans les provinces ukrainiennes de l’est.

      A suivre...


    • JL JL 12 octobre 2016 14:30

      @Fergus
       

      ’’La « confusion », c’est de voir le problème posé au Moyen-Orient sous un angle manichéen’
       
       je ne le vous fais pas dire : c’est ainsi que les merdias posent le problème.
       
      ’’Poutine pousse son avantage pour aborder les futures négociations en situation de force.’’
       
      Oui ? Et ?

    • roman_garev 12 octobre 2016 14:33

      @Fergus

      « les futures négociations avec les pays de l’Otan auront validé la pérennisation de la base de Tartous »


      Ah bon ? D’où tenez vous ces « futures négociations » ? Comme si la Russie (et d’ailleurs tout autre pays, la France comprise) devait demander une permission à qui que ce soit sauf le gouvernement du pays concerné qui lui met à la disposition la partie de son territoire...

      Vous y allez même plus fort que les yankees, qui ne soufflent mot sur ce sujet. Mais c’est parce que dans les questions du droit international vous semblez être pas du tout fort.

    • roman_garev 12 octobre 2016 14:47

      @Fergus

      « Poutine pousse son avantage pour aborder les futures négociations en situation de force. »


      De quelles « futures négociations » parlez-vous obstinément et sans aucun fondement ?

      Le temps de négociations de la Russie avec l’Occident est terminé pour un délai indéfini. Lavrov vient de déclarer : « La Russe a manifesté trop longtemps la patience stratégique envers les ÉU. » Et avez-vous entendu parler de l’ultimatum russe sur le plutonium ? D’autres traités importants avec les USA sont dénoncés en attente de dénonciation par la Russie. Et vous racontez ici des fables sur des « futures négociations », comme si rien n’était.

    • vesjem vesjem 12 octobre 2016 18:51

      @Fergus
      c’est là, fergus ,que tu fais preuve d’aveuglement et que tu discrédites.
      alors, ou bien tu sais qu’un complot mondial us existe et tu roules pour lui ; ou bien tu es d’une naïveté profonde ,et tu déprécies tous tes articles ou commentaires ;
      ce que j’en dit , est probablement peu significatif pour toi, mais voilà comment tu es et sera perçu
      bien à toi
       


    • Odin Odin 12 octobre 2016 19:59

      @Fergus

      En raison de la désinformation permanente, les personnes les mieux placées pour savoir si Assad doit partir ou rester sont les électeurs syriens. Laissons donc aux syriens, comme ils l’ont déjà fait, le choix de se prononcer par les urnes lorsque ce conflit sera terminé. Cela s’appelle la démocratie et vouloir, comme l’OTAN, décider à la place des syriens, de l’ingérence


    • Oceane 12 octobre 2016 20:31

      @Fergus

      Quel esprit colonialiste , Fergus !

      Pourquoi veux-tu que le « bloc occidental » ait quelque chose à voir avec l’avenir de la Syrie ? Je croyais naïvement à « l’autodétermination des peuples ». Si le « bloc occidental », s’ennuie, qu’il apprenne à cultiver des tomates, à défaut de trouver du temps et de l’énergie pour ses nécessiteux.

      Le Dr El Assad aide le « bloc occidental » à se « Décoloniser l’esprit » et c’est une très bonne chose. Marre de ces gens qui pensent savoir mieux que les peuples ce qui est bon pour eux depuis cinq siècles !


    • Michel Maugis Michel Maugis 12 octobre 2016 20:39

      @Fergus


      c’ est vous qui vous vous méprenez, poussé par orgueil de ne pas vouloir perdre et votre idéologie.
      C’est votre idéologie qui vous fait tenir ces propos absurdes...digne du PS

      Votre idéologie est celle du droit des ex-puissances coloniales de décider du choix d’un président d’une ex-colonie

      Votre idéologie est celle du colonialiste qui ne veut pas l’ avouer

      Vous devriez penser à VOTRE ordure de président.

      Le choix de Poutine est de ne pas s’ingérer dans les décisions des peuples.

      Poutine PENSE EN LA PAIX mondiale... et celle-ci commande que Bachar reste, car s’il perd.. alors ce sera le tour de l’Iran... puis de la Russie.... puis de la Chine

      ce que vous souhaitez, mine de rien. C’est la logique des colonialistes racistes européens-




    • Abou Antoun Abou Antoun 13 octobre 2016 00:49

      @Fergus
      Bonjour Fergus,
      Vos interventions révèlent une méconnaissance du sujet et un aveuglement dû à l’abrutissement par les médias.
      J’ai connu le régime de Assad père (Hafez). Le bonhomme n’avait rien d’un tendre et la répression de Hama est réelle. Cependant contre qui luttait Hafez ? Déjà contre le fanatisme islamique, les mêmes qu’aujourd’hui. Par ailleurs dans la région on ne fait pas dans la dentelle, avez vous déjà entendu parler de Septembre Noir. Là encore le petit roi de Jordanie luttait pour son trône et pour sa vie. L’ennemi n’était pas le fanatisme religieux mais les mouvements de libération palestiniens. Les méthodes ont été les mêmes, dans un cas comme dans l’autre c’est la lutte à mort, le pouvoir ne se partage pas, et c’est comme çà depuis longtemps.
      La Syrie des Assad était (et est toujours) un pays où pouvait subsister les minorités religieuses, c’était un pays qui économiquement progressait, c’était un pays vivable où l’on pouvait travailler et dans une certaine mesure prospérer. Pourquoi croyez vous que de nombreux Arméniens fuyant les massacres en Turquie aient posé leurs valises à Alep ? Je ne dis pas que les violences policières n’existaient pas mais encore une fois il faut placer tout cela dans le contexte ; même la ’brigade 16’ du très démocratique Liban utilise des méthodes musclées.
      L’Otan, vraisemblablement en collaboration avec Israël, a essayé de dézinguer Assad fils dans le cadre d’un vaste plan de démantèlement des états arabes du M.O. et suivant la technique usuelle consistant à fomenter et à financer des mouvements révolutionnaires et à le diaboliser. Ils se sont cassé les dents en Syrie malgré l’envoi d’un nombre impressionnant de mercenaires surarmés.
      Mais les USA, comme en Ukraine, sont tombés sur un os qui s’appelle Poutine.
      On essaie donc à son encontre les mêmes méthodes propagandistes à la Goebbels, et vous, Fergus, vous gobez tout.
      Poutine défend les intérêts de son pays. Peut-on en dire autant d’Hollande ?


    • Oceane 13 octobre 2016 10:16

      @Abou Antoun

      Merci pour l’explication. Il faut vraiment être un « Dourak » pour incendier la demeure du voisin sans se douter que l’incendie se propagera jusqu’à sa propre demeure.

      Tu auras beau expliquer, l’Européen de l’Ouest refusera toujours d’entendre et surtout de comprendre qu’il n’est pas la norme de l’Humanité. Il faut aider l’Occident à se decoloniser.


    • lloreen 14 octobre 2016 11:29

      @izarn

      Le « problème » d’ Assad et de la Syrie est que leur banque n’ est pas encore contrôlée par les Rothschild.
      Ces criminels contre l’ humanité et leurs complices à la tête de dictatures (Arabie Saoudite, Qatar) agressent tous les territoires qui échappent à leur contrôle.
      Ils disposent d’ armées privées (Otan) qui créent leurs propres ennemis tout à fait conformément à ce qu’ a d’ ailleurs déclaré une de leurs criminels en chef en la personne d’ Hillary Clinton dont la place est derrière les barreaux. Et elle n’ est pas la seule.

      http://www.dailymotion.com/video/xsgyjs_hillary-clinton-nous-avons-cree-al-qaida-nous-avons-finance-les-moudjahidin_news

      Ces gens sont des psychopathes dangereux dont l’ humanité doit se débarrasser si elle ne veut pas périr à grande échelle.
      Comme s’ il pouvait y avoir des terroristes « modérés ». C’ est à se tordre de rire...si ce n’ était aussi dramatique pour ceux qui ont fait les frais de leur férocité.
      Souhaitez-vous une décapitation « modérée » ou brutale ? Mais quelle degré de cynisme pour oser émettre de tels qualificatifs !


  • izarn izarn 12 octobre 2016 10:06

    Pour une fois, bonne analyse générale de la situation.
    Mais il y a une autre interprétation, c’est quand Hollande a décidé de convoquer Poutine pour lui parler uniquement « des crimes commis en Syrie ».

    Poutine ne va pas venir, comme un caniche écouter les reproches fantasmatiques de Hollande....
    La posture de Hollande est désolante. Il est fou. Pour qui se prends-il ? Le mec en plus veut trainer la Russie pour « crimes de guerre » devant un tribunal d’ailleurs non reconnu par La Russie.
    Hollande est fou, il ne va pas bien, on devrait le destituer, meme avant les élèctions.
    Sur dedefensa.org on invonque sa niaiserie, en simplifiant, Hollande habite la planète Jupiton ou les USA on débarqué virtuellement, grace à un imprimante 3D peut-etre, comme le discours délirant d’Obama sur la conquète de Mars.
    Faudrait au moins commencer par avoir un vaisseau pour aller sur la station spatiale internationale qui utilise des Soyouz....
    Pour finir les diverses déclarations de guerre de Hollande à la Russie depuis 4 ans, aurait du énerver Poutine.
    Hollande est un docteur Folamour qui n’en a pas les moyens. Enfin, mais uniquement pour détruire la France en retour.
    Par sa dernière stupidité agressive, Hollande n’existe plus en tant que personne sérieuse au niveau international. Il n’a pas les cartes du jeu, il ferait mieux de la fermer.
    Il faudrait que le Congrés se réunisse pour le destituer, vu la débilité future de la Clinton, on risque que la France soit réduite en brique de charbon.
    Mieux encore, il risque un coup d’état militaire.
    Ce c’est vu, en France.
    ...Et il va se représenter !
     smiley  smiley  smiley


  • Olivier 12 octobre 2016 10:52

    @Gorg : «  Poutine joue aux échec, et Flamby accumule les échecs ». Pas mal.


    Cela dit on fait beaucoup de bruit pour pas grand’chose : cela fait longtemps que Poutine sait à quoi s’en tenir sur Hollande, petit apparatchik grisâtre du PS et toutou servile de Washington, président d’un pays en voie de décomposition rapide et dont la puissance militaire au moins du point de vu conventionnel est devenue anecdotique (200 chars en état de fonctionner et quelques jours de munitions pour l’armée française !). 
    Disons que ça suffit pour défiler le 14 juillet mais pas beaucoup plus...

    • Fergus Fergus 12 octobre 2016 11:30

      Bonjour, Olivier

      Oui, cette formule est excellente : Hollande est un clown qui a succédé à un autre clown ; et Poutine est effectivement un joueur d’échecs qui se contrefiche des peuples et ne vise qu’à asseoir la puissance de son pays dans le but de contrer les forces de l’Otan.


    • Gorg Gorg 12 octobre 2016 13:22

      @Fergus 12 octobre 11:30

      Fergus, une fois n’est pas coutume, je vais vous répondre :

      Effectivement Poutine n’est pas un philanthrope

      Vous dîtes : « Poutine se contrefiche des peuples et ne vise qu’à asseoir la puissance de son pays dans le but de contrer les forces de l’Otan »

      Il ne vous a sans doute pas échappé que l’Otan est le bras armé des Etats-uniens pour asseoir leur hégémonie, et que ses bases se rapprochent de plus en plus de la Russie, avec, de surcroit, l’installation de missiles en Roumanie et en Pologne (soi-disant pour contrer une éventuelle menace atomique iranienne).

       Tout comme les Russes je me poserais des questions… Le feu couve depuis plusieurs années déjà lorsque les zuniens avaient envisagé l’installation de ces bases. Et ceci à l’encontre de la promesse qui avait été faite en 1990 de ne pas étendre l’Otan vers l’Est. Les Russes n’en voulaient pas !

      Poutine a vu le danger et prend des mesures prophylactiques pour protéger son pays.

      Il a bien compris (et nous aussi d’ailleurs) qu’il n’était pas possible de faire confiance aux états-uniens et à l’Otan. Leurs affabulations ne prennent plus, c’est trop gros…

      Ils créent des divisions en soutenant des minorités dans les pays dont les gouvernements ne leur plaisent pas puis interviennent militairement pour tout casser… Ils ne supportent pas qu’on leur résiste…

      Souvenez-vous de l’Irak (armes de destruction massive fictives), Lybie (non respect de la résolution 1973). Les US (parfois avec leurs vassaux de l’UE) ont porté la guerre dans de nombreux pays de part le monde et s’y sont comportés comme les UNS d’Attila. Souvenons nous également du Viêt-Nam et de tous les pays qu’ils ont déstabilisés.Ce n’est pas la démocratie qui a été apportée dans ces pays, mais le chaos.

      D’ailleurs on ne m’ôtera pas de l’idée que ce sont les mêmes (terroristes) qui ont agi en Lybie et qui agissent en Syrie. Ces guerres ont causé des dizaines voire des centaines de milliers de morts. Ce sont d’abord eux qui doivent être mis en accusation par le TPI

      Vous allez me dire : et les réfugiés alors ? Je vous répondrais qu’à peine 10% sont Syriens. Merkel a créé cet appel d’air sur les conseils de ses maîtres zuniens (qui voulaient sans doute assécher la conscription en Syrie pour affaiblir Assad) sans en mesurer les conséquences.

      Bon alors ça va un moment, mais la rengaine du méchant Poutine et des gentils Occidentaux, ça va, il y a longtemps que je ne lis plus Sylvain et Sylvette…

      Cordialement


    • Fergus Fergus 12 octobre 2016 14:11

      Bonjour, Gorg

      A ce détail près que je n’ai jamais présenté Poutine comme le « méchant »  ; j’ai même écrit que je comprends parfaitement sa position, la situation stratégique de la Russie étant menacée. A ce propos, je vous renvoie ci-dessus à la réponse que je viens d’adresser à JL.


    • roman_garev 12 octobre 2016 14:38

      @Fergus

      « je n’ai jamais présenté Poutine comme le « méchant » »


      Si, vous le présentez pareil aux dirigeants occidentaux, ce qui revient au même.

    • JL JL 12 octobre 2016 14:51

      @roman_garev
       

      ’’je n’ai jamais présenté Poutine comme le « méchant »’’
       
       Non, mais Assad, oui ! Et pas un peu !

       En tant que pourfendeur du manichéisme ici, vous méritez le point Barjavel : 

      « C’est la forme la plus exquise du comportement politicien, qui consiste à utiliser un fait vrai pour en faire un mensonge. » 

    • Gorg Gorg 12 octobre 2016 15:18

      @Fergus

      Ah oui ? Relisez attentivement vos contributions suivantes :

      12 octobre 09:42

      12 octobre 12:52

      12 octobre 14:06

      S’il est vrai que vous critiquez les US et l’OTAN c’est complètement à la marge (deux phrases) …

      Par contre, Poutine, quel calculateur, quel fourbe. Un vrai empêcheur de tourner en rond.

      « Le président russe fait effectivement comme les autres : de la géopolitique destinée à sauvegarder ses intérêts dans la région »

      Et alors ? Les Amerloques viennent lui chier dans les bottes et il leur fait comprendre qu’il n’est pas d’accord. Que ceux-ci ramènent leurs bases et leur militaires chez eux, le monde ne s’en portera que mieux.

      « Mais la donne a changé et Poutine pousse son avantage pour aborder les futures négociations en situation de force »

      Ben il a plutôt intérêt, les Ricains ne comprennent que la force. Le reste c’est de la poésie…

      Et je sens, dans votre ton, comme un soupçon de regret….

      « Que les pays de l’Otan aient pu être déterminés à attiser le chaos pour leurs propres intérêts stratégiques et économiques… »

      Mais non, l’utilisation du passé n’est pas pertinente. C’est toujours d’actualité et il n’y a qu’à les écouter geindre pour en être convaincu. Donc j’écrirais :  sont déterminés. Ce détail a de l’importance…

      « Poutine d’autant plus déterminé à ne rien céder qu’il pourra faire planer la menace d’une résurgence du conflit dans les provinces ukrainiennes »

      Croyez vous qu’un pays puisse être stable après un coup d’état. Vous avez remarqué les olibrius qui ont pris le pouvoir ? Et la aussi, les US et l’UE n’ont pas les mains propres.

      D’ailleurs, a ce propos, vous avez vu que Flamby la loose vient de prendre un vent d’Avakov  concernant les accords de Minsk ? Décidément rien ne va plus pour lui en ce moment.

      Vous n’êtes pas un perdreau de l’année il me semble

      Cordialement


    • JL JL 12 octobre 2016 15:26

      @roman_garev et Fergus,

       
       il va de soi qu’une erreur s’est glissée dans mon com ci-dessus de 14:51, qui était en réalité adressé à Fergus.
       
       Puisque je suis ici, autant ajouter à Fergus qu’il devrait lire France-2 et Alep : Comment manipuler l’information
       et notamment le commentaire de njama qui fait état du témoignage du Docteur Elias Lahham, chirurgien des Hôpitaux de Damas : je cite un extrait : 
       
      ’’ ... interrogé sur ce qu’il savait des premiers événements survenus pendant les manifestations, au tout début de la guerre. En effet, en France les médias traditionnels nous avaient expliqué à l’époque que les policiers avaient tiré sur des manifestants pacifiques et désarmés : « les policiers étaient désarmés ; les premiers blessés soignés étaient des policiers » ’’

    • Michel Maugis Michel Maugis 12 octobre 2016 21:11

      @Fergus

       (Poutine) se contrefiche des peuples et ne vise qu’à asseoir la puissance de son pays dans le but de contrer les forces de l’Otan.

      Ce n’ est pas comme tous les présidents US et les présidents toutou de l’ Europe, ex colonisateurs racistes.

      Vous oubliez que Poutine, comme l’ URSS avant, a toujours défendu les peuples contre l’ hégémonie raciste que sous soutenez comme un beau faux cul.

      Votre propos n’ a aucun sens, sauf pour démontrer votre faux culisme.

      car pourquoi contrer les forces de l’ Otan ( Otanazie) ? sinon pour protéger les peuples comme le fit le petit père qui mit à bas Hitler, contre les Hollandes de l’ époque. Hollande à cette époque signa les accords de Munich qui donna à Hitler l’ autorisation de s´étendre su la Russie... et le petit père ne pensait qu’ a contrer ces hollandes et Hitler...des peuples, bien sûr il en avait rien à foutre...selon les faux culs

      L’ époque n’ est pas celui de toujours et toujours semer le doute pour sauver les ordures US de l’ opprobre généralisée des peuples du monde.

      c’est ce que vous faites pour vous rendre intéressant ?



    • vesjem vesjem 13 octobre 2016 19:15

      @Fergus
      la marque du « troll tactique » , c’est de feindre d’ignorer un commentaire qui le perturbe sévèrement en le nommant
      bien à toi


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 12 octobre 2016 11:41

    C’est bien ainsi...


    La Franc a fini par fatiguer le monde entier avec son terrorisme ! Qui ne sait pas que les pays zzzzarabes subissent le terrorisme français depuis des décennies ??? 

    Et même l’Europe devrait prendre ses responsabilités : C’est à la France que revient d’accueillir les individus et les familles terrorisés afghans, libyens, irakiens, syriens et autres...

    Voir mon commentaire ici : Mohammed MADJOUR 8 octobre 19:34


    Même Poutine aurait dit la même chose !

    • Pyrathome Pyrathome 12 octobre 2016 14:04

      @Mohammed MADJOUR
      La Franc a fini par fatiguer le monde entier avec son terrorisme !
      .
      Quelle France ????
      Il se fait que des « prétendus » représentants élus sur les pires mensonges avec de fausses étiquettes, gouvernent EN NOTRE NOM AVEC NOS IMPÔTS,
      attaquent des pays, bombardent des civils innocents, en vomissant chaque jour qui passe leurs propagandes infectes et leurs bobards aussi éhontés qu’eux mêmes, voire fomentent des attentats terroristes sur le territoire avec l’aide de leurs « amis » .....
      La France est lucide, ses gouvernants sont des tarés qui devraient songer à commencer de compter les jours qui leur restent......


    • roman_garev 12 octobre 2016 14:25

      @Pyrathome

      « La France est lucide »

      Ah bon ? Que la France le prouve aux prochanes élections alors...

      « ...ses gouvernants sont des tarés »
      Chaque peuple mérite son gouvernement.

    • JC_Lavau JC_Lavau 12 octobre 2016 15:29

      @roman_garev. Tu en as de bonnes ! Les élections sont truquées dès le départ, par représailles contre les élus qui oseraient donner leur signature aux candidats qui oseraient agir pour les français, et non aux ordres d’USraël.
      En récompense de son astuce électorale, le député Urvoas est à présent Garde des Sceaux.
      http://www.assemblee-nationale.fr/14/dossiers/modernisation_regles_election_presidentielle. asp#election_presidentielle_modernisation_regles

      En conséquence, il ne nous sera pas possible de voter pour le candidat qui nous agrée : il aura été éliminé avant tout vote public. Le général Didier Tauzin non plus ne pourra jamais se présenter aux suffrages.


    • roman_garev 12 octobre 2016 15:37

      @JC_Lavau

      Tout ça c’est clair, mais un peuple libre peut toujours trouver une solution pour à sa volonté (je ne dis pas que ce soit facile). Sinon on admet que la situation actuelle l’arrange.

    • JC_Lavau JC_Lavau 12 octobre 2016 15:59

      @roman_garev. A aucun moment je n’ai prétendu que le peuple de France soit un peuple libre. Qui donc occupe son « temps de cerveau libre » ? Qui sont les propriétaires des media de masse ?

      Certes à titre individuel, j’ai conquis ma liberté d’écrivain, mais je demeure à la portée d’un fusil à lunette. Ou d’une concentration, façon Chili 1973, dans un stade d’où je ne ressortirai pas vivant.


  • petit gibus 12 octobre 2016 12:21
    Peut être que pour nous faire oublier
    qu’il a récemment décoré de la légion d’honneur
    le prince héritier d’Arabie Saoudite ! ! !

    Il nous la joue maintenant en faisant les gros yeux à Poutine smiley

  • Jean Peplu 12 octobre 2016 12:22

    A votre avis, pourquoi les occidentaux tiennent-t’ils mordicus au départ de Bachard El Assad, avant de lutter contre les terroristes ( alors qu’en réalité ils les soutiennent, les arment et les financent) ? 

    Vous croyez réellement que les gouvernements occidentaux se préoccupent du sort des civils à Alep ??? C’est un fieffé mensonge ! 

    Non, la vérité, c’est parce que cette guerre a été provoquée par des intérêts économiques, en l’occurrence une lutte d’influence entre les alliés régionaux des occidentaux ( le Qatar et l’Arable Saoudite) et la Russie et l’Iran de l’autre pour...le tracé d’un oléoduc et qui va le contrôler !

    C’est ça la question que sous-tend le départ de bachar el assad ! Le Président syrien etant un allié de la Russie et de l’Iran, s’ils gagnent cette guerre, la Russie et l’Iran imposeront leur projet, tandis que si Bachard el assad quitte le pouvoir, les occidentaux pourront mettre un gouvernement fantoche à la place comme ils le font partout où ils foutent la merde, tout ça pour remporter la mise et le marché du pétrole ! 

    Voilà pourquoi les occidentaux n’en démordent pas avec le départ de Bachard el assad du pouvoir ! Et comme ils sont en train de perdre la partie, ils sont bien embarassés...



  • Pyrathome Pyrathome 12 octobre 2016 13:53

    Poutine n’a juste pas de temps à perdre avec des bouffons schizophrènes, inféodés et vendus......


  • roman_garev 12 octobre 2016 14:55

    Le porte-parole du Kremlin Peskov vient de déclarer que la Russie « n’est pas prête » à une rencontre au format « normand » qui était annoncée par Mme Merkel pour le 19 octobre à Berlin.


    De sorte que M. Hollande, semble-t-il, n’aura pas de chance de gronder M. Poutine dans le futur immédiat.

  • roman_garev 12 octobre 2016 15:13

    Le porte-avions « Amiral Kouznetsov » vient de quitter ses amarres à Sévéromorsk pour mettre le cap vers le littoral de la Syrie.


    Donc la discussion franco-russe peut prendre une autre dimension...

  • UnLorrain (---.---.33.31) 12 octobre 2016 15:56

    La France..une Marianne agenouillee devant le trone des autocrates. Ce n est pas de moi c est d un bonhomme il y a 130 ans environ,avant la saignee mortelle du pays,et c etait a propos d etre une poire ou ne pas aller voter.


  • marmor 12 octobre 2016 16:27

    La contestation de ces politiques ne pourra passer que par les urnes. Impossible de donner un blanc-seing à un seul de ces chiens qui vont se présenter pour nous représenter. Il faut que les urnes restent vides et ainsi mettre le peuple de France devant ses responsabilités. Sans cela, rien ne sera possible !


  • QAmonBra QAmonBra 12 octobre 2016 16:55

    C’est une tragi-comédie, alors on rigole un peu.

    Cela se stocke sans cesse dans la tête
    Et, comme ça
    Sans pourquoi,
    ça prend la poudre d’escampette

    Vous avez dit « mind control » ?
    C’est encore moins drôle,
    si hollande et ses gugusses
    se rapprochent des russes,
    assurément nous aurons droit
    à un nouveau 14 juillet niçois.

    Complice du terroriste
    est aussi un terroriste
    .
    Je te tiens, tu me tiens par la barbichééétte,
    le premier qui trahira, . . .


  • roman_garev 12 octobre 2016 18:13

    Poutine, aujourd’hui, en parlant de la France (lien en russe) :


    « Je ne sais pas si cela correspond ou pas aux intérêts des pays européens - desservir de la sorte tout simplement les intérêts de politique extérieure, et peut-être même intérieure, de ses alliés, à savoir les États-Unis. Est-ce vraiment le rôle d’une politique sérieuse et des pays sérieux qui prétendent à mener une politique extérieure indépendante et à se nommer grande puissance ? Je ne sais pas. »

    • Abou Antoun Abou Antoun 13 octobre 2016 10:12

      @roman_garev
       Je ne sais pas si cela correspond ou pas aux intérêts des pays européens - desservir de la sorte tout simplement les intérêts de politique
      Plutôt
       Je ne sais pas si cela correspond ou pas aux intérêts des pays européens de servir de la sorte tout simplement les intérêts de politique
      Sinon c’est un contre-sens.


  • volpa volpa 13 octobre 2016 08:19

    En France et en Europe, il n’y a presque pas de médias qui sécrètent de la vrai information objective.
    Cela demande un petit effort et les veaux ne veulent pas se donner un peu de peine.
    Dans ceux qui se présentent il y a juste Fillon qui ose avoir une approche différente.
    Juppé un vrai trou du cul.


    • Abou Antoun Abou Antoun 13 octobre 2016 10:18

      @volpa
      En France et en Europe, il n’y a presque pas de médias qui sécrètent de la vrai information objective.
      En fait nulle part. Il faut donc puiser à de nombreuses sources pour avoir une idée de la vérité. Mais les faits ne mentent pas. Mieux vaut donc oublier les articles, les commentaires, les éditoriaux, les slogans et réfléchir à partir des événements et de l’histoire. Tout alors devient simple.
      Dans ceux qui se présentent il y a juste Fillon qui ose avoir une approche différente.
      On se demande alors pourquoi il a ciré les pompes de Sarko pendant 5 ans (ça c’est un FAIT) cautionnant le contraire de ce qu’il préconise.
      Juppé un vrai trou du cul.
      C’est très imaginé, mais il pourrait effectivement nous faire regretter Hollande.
      On est très très mal barrés !


  • lloreen 13 octobre 2016 10:53

    Candidature du CNTF aux élections de 2017.
    https://www.youtube.com/watch?v=jE5GjlRGto8


  • visior64 visior64 13 octobre 2016 16:53

    "Il ne faut pas oublier que pendant le cessez le feu (partiellement non respecté par les Islamistes d’Al Nosra) les populations civiles pouvaient et avaient les moyens de quitter la zone Est d’Alep faisant l’objet des bombardements Russo-Syriens. Ceux qui ne l’ont pas fait doivent assumer les conséquences des bombardements… « 

    On croit rêver ! C’est vrai que les gens qui sont toujours à Alep ont les moyens de partir... De trouver de quoi se reloger en meublé ailleurs !

    La plupart de ceux qui avaient les moyens de partir - sinon tous - l’ont déjà fait. Ceux qui restent n’ont aucune autre possession que ce à quoi ils se raccrochent et n’ont certainement pas les moyens de quitter la ville.

    En revanche, ce qui est vrai, c’est que les réfugiés ont commencé à quitter massivement la Syrie bien avant que les Russes n’interviennent, car c’est seulement quand ceux-ci sont entrés dans la dance que les forces »internationales« ont commencé à réellement réagir. Et ça faisait déjà 4 ans que le conflit s’enlisait, que le patrimoine culturel mondial était bombardé en Syrie et que les gens y crevaient comme des mouches ou étaient réduits en esclavage.

    Du coup, qui est responsable de crime de guerre ? Ceux qui nonchalamment balançaient une bombe ici et une bombe là, en espérant attraper un »poisson« tout en laissant proliférer la chienlit, ou les Russes qui ont mis de gros moyens pour tuer le nid de guêpes ?

    Espérait-on réellement qu’il n’y aurait pas de victimes ? Les guerres seraient-elles propres ? Si j’en crois tous les récits, toutes les fictions (films, romans, etc), la guerre est une horreur. Pourquoi celle-ci serait-elle différente des autres ? On n’a pas vu assez de misère humaine déferler sur nos côtes pour montrer que même avant les Russes, les Syriens en avaient trop bavé ?

    De plus, AL ASSAD était, jusqu’à il n’y a pas si longtemps que ça, et peut-être encore, supporté par plus de la moitié de la population syrienne. Il est donc légitime dans son rôle, même si ça ne plaît pas à l’Occident, et je ne vois pas de quel droit on le virerait : on voit bien que les mouvements extrêmistes (dits pudiquement »rebelles") ne sont pas majoritaires.

    Mais il est vrai que la Syrie a de nombreuses richesses, dont le précieux or noir (et d’autres), et que tout le monde rêve de mettre la main dessus, au point de faire fi de la souveraineté des états.

    De toute façon, il suffit de voir : tous les conflits dans la zone ont été allumés à l’initiative de l’Occident, pour des raisons plutôt moins que plus avouables, et ont eu et ont toujours des répercussions terribles et durables dans le temps. Mais c’est bien plus facile de cracher sur les Russes...


  • JC_Lavau JC_Lavau 14 octobre 2016 06:57

    Le locataire du 55 rue du faubourg Saint-Honoré présente un cas de débilité profonde :
    http://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/drame-d-alep-francois-hollande-hesite-a-recevoir-vladimir-poutine-lors-de-venue-a-paris.html
    http://www.rtl.fr/actu/international/video-francois-hollande-se-pose-encore-la-question-de-recevoir-vladimir-poutine-quotidien-7785201322

    Aucune excuse, car lui a tous les moyens de s’informer, or visiblement, il n’en a rien fait.

    J’y vois un point très positif : Vladimir Vladimirovitch Poutine ne sera pas assassiné le 19 octobre à Paris. Nous voilà soulagés. Tout était prêt, pourtant...

    Et il faut décoder la panique de Hollande et de Ayrault concernant "les civils" d’Alep, Alep Est uniquement : c’est qu’ils ont là des militaires et autres conseillers spéciaux, qui coordonnent la tactique et les renseignements des terroristes, et que le gouvernement redoute de voir capturés ou tués sur place. Il voudrait bien les exfiltrer, mais il est bien tard.

    Plus de détails ?
    http://lesakerfrancophone.fr/que-peuvent-les-russes-face-a-une-attaque-americaine-en-syrie


    • lloreen 14 octobre 2016 11:41

      @JC_Lavau

      Le locataire du 55 rue faubourg St Honoré est le président d’ une corporation gouvernementale enregistrée en tant que telle auprès de la SEC américaine (security & exchange commission) . Il n’ en est même pas le dirigeant puisqu’ aucun nom n’ est mentionné à l’ endroit prévu.

      La preuve en lien.

      UPIK® Record - L LRegistered company nameREPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE
      Non-registered name or business unit
      LD-U-N-S© Number542472212 LRegistered address55 R DU FAUBOURG SAINT HONORE LPost code75008 LCityPARIS
      CountryFrance WCountry code241
      Post office box number

      Post office box town
      LTelephone number142928100
      Fax number

      Name primary executive
      WActivity (SIC)9199
      C’ est la même chose pour les républiques des territoires européens et chacun peut mener ses propres recherches pour s’ en persuader.
      Ce n’ est pas pour rien que ces escrocs, ces assassins et ces imposteurs censurent internet et veulent sa disparition...

  • lloreen 14 octobre 2016 11:34

    Ces crises sont autant de luttes de clan intestines. Comme si le monde se limitait à messieurs Hollande, Sarkozy, Obama ou Poutine...
    La Russie est un territoire de 130 millions d’ individus. L’ Amérique en compte plus de 300 millions.
    Sans compter tous les territoires européens.

    J’ aimerais connaître le résultat de referendum menés sur tous les territoires concernés par une « guerre contre la Russie » .Ensuite ces criminels et ces escrocs qui se sont co-optés pour la présidence (de multinationales) seront remis à leur vraie place : dans des cellules capitonnées ou de pénitenciers.


  • Yohan Yohan 16 octobre 2016 17:08

    Fillon a raison, pour liquider le diable, il ne faut pas craindre de s’allier avec des monstres.


Réagir