vendredi 10 mars - par Marc Filterman

TRAHISON socialiste de Macron, presse sous influence, INFORMATIONS CENSURÉES

1°) Introduction.

En 2014, Clara Gaymard, PDG de General Electric France avait déclaré, « quand François Hollande est venu aux Etats-Unis, il a dit venez investir en France. Quand Jeff Immelt a été reçu pour la première fois par le Président, la dernière question qu'il lui a posée a été, ''qu'est-ce que je peux faire pour vous ?'' et François Hollande lui a répondu, venez investir chez nous  ». Message reçu 5 sur 5, le gouvernement socialiste à vendu la France aux américains. Plusieurs rapports d'investigation concluent à une accusation de haute trahison par nos dirigeants politiques comme le savent TOUS LES PATRONS DES SERVICES SECRETS français et étrangers, suite à la vente d'Alstom Energie à General Electric, avec la complicité de nos médias de radio/TV de propagande qui ont enfumé les français. Alors qu'Emmanuel Macron est à l'origine de la loi travail reprise par Manuel Valls, on voit celui-ci en tête des sondages, surprenant NON. Les français sont-ils subitement devenus FOUS et AMNÉSIQUES ?

TRAHISON du gouvernement socialiste et d'Emmanuel Macron contre la France et notre défense nationale, AFFAIRE CENSURÉE PAR LA PRESSE, par les MEDIAS.

Cet article sera divisé en 2 parties, car il est trop long. J'écrivais dans un précédent article du 21/02/2017, que puisque certains voulaient « parler d'économie, eh bien j'en reparlerais et j'aborderais le plus gros scandale de la trahison économique socialiste avec la complicité d'Emmanuel Macron dans un autre article. Quand nous voyons tous ces jeunos soutenir Macron, on se dit qu'ils ont la mémoire courte, et que le QI des français est en baisse. Depuis un mois on nous emmerde avec l'affaire du Pénélopegate de moins d'un million d'euros, alors que le parti socialiste est coupable d'une affaire de haute trahison et d'atteinte à la sûreté de l'état, et à nos intérêts économiques de plusieurs milliards d'euros suite à la vente d'Alstom aux américains. Sauf que là tous les journalistes, tous les prétendus experts en économie, les syndicalistes, les membres de la gauche et de la droite, tout ce beau monde est aux abonnés absents. Ils ont tous oublié de prendre leurs casseroles pour aller manifester devant les meetings des candidats Emmanuel Macron et Benoît Hamon, ce qui est très surprenant. Dans ce dossier tous les ingrédients sont réunis, pressions, chantage, espionnage, atteinte à la sûreté de l'état, haute trahison, etc... Il n'y a que peu de journalistes qui ont mené une véritable investigation sur ce scandale. Un autre article plus complet sera réalisé sur ce dossier complexe, et on peut parier que ce scandale remontera à la surface  ». Et j'ai oublié de parler des délits d'initiés, qui n'ont pas été recherchés.

 

2°) Parcours d'Emmanuel Macron.

En 2004 il est diplômé de l'ENA.

En 2008, il devient inspecteur des finances et débute sa carrière de banquier d'affaires chez Rothschild & Cie.

De 2006 à 2009, il devient membre du Parti socialiste, c'est Jacques Attali qui a présenté Emmanuel Macron à François Hollande.

En 2012 à juin 2014 il est secrétaire général adjoint de la présidence de la République auprès de François Hollande.

Après le départ de Montebourg, il devient ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique. En avril 2016, il crée le mouvement politique « En marche ! ».

En août 2016 il démissionne de ses fonctions de ministre.

Le 16 novembre, il annonce sa candidature à l'élection présidentielle de 2017.

La presse de cherche pas à savoir d'où viennent les fonds pour financer sa campagne. Pour certains il est financé par la haute finance internationale en échange de ses trahisons.

Depuis Avril 2015, Emmanuel Macron a récolté plus de 5 millions d'euros., auprès de 18.700 donateurs, suite à des petits-déjeuners, des dîners en ville, et voyages à l'étranger, à Londres, Bruxelles, Berlin et New-York. Il négocie aussi un prêt de 8 millions d'euros, et espère obtenir un budget de campagne jusqu'à 17 millions d'euros, pour aller jusqu'au second tour.

 

3°) Circulez, il n'y a rien à voir.

Emmanuel Macron a toujours soutenu les exigences de General Electric. Pourquoi ?

Quand il est devenu conseiller à l'Elysée il a soutenu les exigences américaines. Pourquoi ?

Heureusement que j'ai attendu le 9 mars pour publier cet article, sinon je n'aurais pas été en mesure de parler de la rencontre de 45 minutes entre Emmanuel Macron et de Michael Bloomberg, 8ème fortune mondiale, ex-maire de New-York, patron d'un groupe financier et médiatique. Ce média a joué un rôle dans le cour des actions et la vente d'Alstom à General Electric, en faisant des révélations le 27/03/2014 sur les poursuites pour corruption par la justice américaine et le FBI qui avait mobilisé pas moins d'une vingtaine d'enquêteurs, comme si les groupes américains ne pratiquait pas la corruption. Mais là l'Europe est incapable d'agir, ni de protéger nos grands groupes, donc elle ne sert à rien. Il est étonnant de voir le silence de notre presse sur ce dossier.

la presse censure les affaires socialiste de haute trahison d'Emmanuel Macron sur le scandale Alstom

Le 27/02/2017, Laurence Haïm ex-journaliste de Canal+ en poste à Washington, nouvelle porte-parole de Macron a osé affirmer « Emmanuel Macron est le Barack Obama français » et « Emmanuel Macron est de la trempe du 44e président américain ». Non mais c'est une plaisanterie ! Depuis son passage à Washington, cette journaliste à une vision déformée des réalités, et ne connaît plus rien à la situation de la France. Quelqu'un pourrait-il rappeler à Laurence Haïm qu'Emmanuel Macron n'a jamais été élu en France, et que Barack Obama n'a jamais contribué à faire passer la défense américaine sous le contrôle d'une puissance étrangère, contrairement à Emmanuel Macron et au gouvernement socialiste. Tous les scandales de la gauche socialiste, y compris de pédophilie (vidéo 3,52 mn), sont systématiquement étouffés et censurés par la presse française, qui préfèrent parler des autres parties politiques, preuve que la presse est indépendante.

 

Le 08/03/2017, pour ne rien arranger Laurence Haïm est intervenue à 18h30 avec virulence sur BFMTV en coupant la parole à ses interlocuteurs pour mieux monopoliser le débat. Cela n'a pas plu a madame qu'on parle de l'affaire révélée par le Canard Enchaîné du 08/03/2017, sur la soirée Consumer Electronics Show (CES) organisée le 06/01/2016 à Las Vegas. Cette soirée a bien profité Emmanuel Macron et elle a coûté à la France ou plutôt aux contribuables, 381.759 €, pour 500 invités. C'est pourtant Michel Sapin, Ministre du budget, en décembre 2016 qui a demandé une enquête à l'Inspection Générale des Finances (IGF) et les conclusions affirmaient : « La commande de la prestation Havas est susceptible de relever du délit de favoritisme. » Laurence Haïm a précisé qu'il n'y a pas d'affaire Macron, et que c'est l'affaire « Business France. » Sauf que le contrat a été signé le 10/12/2015, et Business France n'a « eu connaissance de la prestation à l'hôtel Linq que le 16/12/2015 ». Pour Laurence Haïm il n'y pas d'affaire Macron, mais c'est bien lui qui a profité de la soirée. Elle a été jusqu'à menacer de poursuites judiciaires ceux qui mettraient en cause E. Macron, sous entendu à ses interlocuteurs, n'en rajouter pas. Cela augure bien de l'avenir de la démocratie et de la liberté d'expression en France, si Emmanuel Macron venait à être élu président de la République à la suite de l'élection.

 

Le même jour, un porte-parole du parquet national financier (PNF) a déclaré « attendre plus d'informations » (sic) pour envisager « les suites éventuelles et a pris connaissance de l'article du Canard enchaîné. » Le PNF « s'est rapproché de l'Inspection générale des finances pour obtenir plus d'informations » sur les « soupçons de favoritisme autour d'un déplacement à Las Vegas d'Emmanuel Macron », quand il était ministre de l'économie. « Dès que nous aurons plus d'éléments, nous envisagerons avec le parquet de Paris les suites éventuelles à donner ». Nous pouvons parier ici que le parquet ira beaucoup moins vite que pour les autres candidats. La presse à fait tout un bordel avec l'affaire Fillon, mais là pour Macron, pas de rappel toutes les dix minute sur BFMTV et les autres médias. On ne parle même pas du scandale Alstom.

 

Une autre affaire est passée en moins de 30 secondes sur les diverses chaînes de radio/télé, c'est la raison de la démission de Jean-Jacques Mourad, médecin interne à l'hôpital Avicenne de Bobigny (Seine-Saint-Denis) et membre de l’équipe santé d’Emmanuel Macron. Le dimanche 05/03/2017, quelqu'un de Formindep, l’association pour une information médicale indépendante avait demandé sur Twitter,, « Qui parle ? Le porte-parole de Macron ou le speaker de Servier ? » Voilà comment on a découvert le pot-aux-roses. Entre le 1er janvier 2013 et fin juin 2016, il est intervenu plus de 66 fois y compris dans des cycles de conférences à l’étranger, et il était payé par le groupe pharmaceutique, soit une à deux par mois. Il faut aussi compter 80.000 € de frais de restaurant et de transport. Le Dr Mourad déclare dans un communiqué, « Je reconnais ne pas avoir fait état de mes liens avec le laboratoire Servier, ni au moment d’intégrer ce groupe ni au cours de nos travaux ». Son frère Bernard Mourad, est aussi le plus proche conseiller spécial de Macron, chargé du financement de la campagne du mouvement « En Marche ». Mais Bernard Mourad est un ex-banquier de la banque Morgan Stanley, spécialiste du secteur des télécoms, qui en 2014 s'est occupé de l'opération de rachat de SFR au profit de Patrick Drahi, comme le monde est petit.

 

Le 28/10/2014, Emmanuel Macron qui venait d'être nommé ministre de l'économie pour remplacer Arnaud Montebourg (vidéo 1mn) qui était contre la vente d'Alstom, a autorisé le rachat de SFR par Patrick Drahi. La valeur du groupe Drahi a doublé et fait gagner 14 milliards d'euros à ses actionnaires. Depuis 2015 il est le patron du groupe de presse, Express souvent réprésenté par Christophe Barbier (ami d'Emmanuel Macron, PHOTO) sur BFMTV (et autres TV), Libération, l'Etudiant, RMC etc... Patrick Drahi est un des soutiens d'Emmanuel Macron. La presse est-elle indépendante ? Tout le monde a été en mesure de constater un harcèlement judiciaire et un harcèlement médiatique contre les candidats opposés à Emmanuel Macron, il faut être aveugle pour ne pas le voir. C'est sûr que quand nous voyons cette PHOTO (cliquez ici), l'indépendance de la presse en attrape un coup.

 

Emmanuel Macron quand il a été nommé ministre devait déposer sa déclaration de patrimoine qui a été enregistrée le 24/10/2014. Paul Mumbach avait saisi le Pôle financier sur une éventuelle sous-estimation dans la déclaration. La requête a été déposée le 14/02/2015, mais aucun bruit, il est vrai que ce n'est pas François Fillon qui est concerné dans le cas présent. La différence de traitement judiciaire et médiatique énerve beaucoup de français.

 

Le 09/02/2017, Nicolas Dupont-Aignan déclarait sur Sud Radio et Public Sénat, « j’ai repris toutes les cessions d’entreprises françaises à des groupes étrangers sous Macron, et à quatre reprises, la banque Rothschild a opéré les transactions ».

Le 24/01/2017, les journalistes Frédéric Says et Marion L'Hour, affirment dans un livre à paraître, « Dans l'enfer de Bercy : Enquête sur les secrets du ministère des Finances », qu'en 2016, le ministre de l'Economie aurait utilisé 80% de la totalité de l'enveloppe des frais de représentation accordée à son ministère, pour toute une année, soit 120.000 € du 1er janvier au 30 août.

 

Le 24/01/2017, Philippe Vigier, président du groupe UDI à l'Assemblée nationale, a déclaré lors d'une conférence de presse, « il y a des choses importantes qu'on a apprises hier, notamment au niveau des frais de bouche, puisque 120.000 € des crédits du ministre à Bercy ont été utilisés pour des agapes « d'En marche ! », pour réunir tel ou tel, pour préparer sa campagne présidentielle. » Le député a alerté Jean-Louis Nadal, président de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. « Les députés sont passés à la moulinette et doivent expliquer comment ils dépensent chaque centime de leurs indemnités. Il n'y a pas de raison que Macron soit traité différemment. »

 

Le 02/03/2017, Emmanuel Macron intervenait pour parler de « stratégie de moralisation de la vie publique (...) pour mettre fin aux conflits d'intérêts » (sic). C'est encore plus drôle quand nous entendons Emmanuel Macron critiquer les autres candidats. Plus personne ne croit à la probité des hommes politiques, et encore moins chez les militaires, ou membres du renseignement. Je vous laisse imaginer les unes de la presse, si à la place d'Emmanuel Macron nous avions eu François Fillon dans les faits précédents, nous aurions eu le cirque à tous les étages.

 

La presse française et les socialistes ont aussi intensifié leurs attaques contre François Fillon, quand il s'est déclaré en faveur de discussions avec la Russie. Cela rappelle ce qui s'est passé aux USA avec Donald Trump. Il y a donc bien une différence de traitement par la presse entre les divers candidats, il faut être aveugle pour ne pas le voir. J'ai donc là aussi commencer à m'intéresser à la liberté de la presse. D'ailleurs la presse française est de plus en plus mal classée par RSF, elle est en effet passé au 45ème rang mondial sous le régime socialiste actuel, nous avons reculé de plus de 7 point en 2015. D'ailleurs de moins en moins de français supportent la propagande au service des socialistes. Mais cela n'empêche pas des journaliste venir jouer la carte de la victimisation, et les pleureuses indignées, alors qu'un bon paquet sont aux ordre des politiques, dans le cas contraire le gouvernement agirait pour faire sauter leurs subventions. Eh oui, beaucoup l'ignore, mais ils sont pratiquement subventionnés, y compris ceux qui affirment le contraire et se disent au service des consommateurs.

 

4°) La presse française sous influence américaine ?

Nous avons tous constaté le silence de la presse sur les diverses affaires qui concernent Emmanuel Macron, il n'y a pas une seule enquête. Il est visiblement soutenu pas le monde financier, les banques et le MEDEF, qui ont tout intérêt à le voir arrivé au pouvoir. Il est nécessaire de rappeler qu'il est à l'origine de la loi travail, qui avait provqué de nombreuses manifestations dans tout le pays. 

cooridation presse pour imposer Emmanuel Macron comme président de la république lors de l'élection présidentielle de 2016

Depuis le 28 février 2017, Google News Lab et l'European Journalism Center (EJC) coordonnent, des médias français et étrangers pendant la campagne électorale présidentielle française. Des écoles ont été mises à contribution pour fournir des « experts » (sic, en désinformation ?). Ces deux organisations se basent sur les procédés de ProPublica qui avait orienté les médias contre Donald Trump lors de la campagne américaine, ce qui s'est traduit par un échec. Buzz Feed News avait publié une information (fausse ?) en affirmant que les services secrets russes avait un dossier qui permettait de faire chanter Donald Trump. Les partenaires de ProPublica et la presse française avaient repris cette information « non vérifiée » et « diffamatoire ». Actuellement la presse française accuse la Russie de piratage et d'interférer sur l'électron de 2017, sauf que tout le monde oublie que les services secrets américains avaient piraté et espionné tous les candidats de l'élection présidentielle de 2012. Il est facile de passer par un VPN étranger pour faire accuser un autre pays.

 

France News Lab a révélé que les premiers partenaires étaient, l'AFP, Bellingcat, Bloomberg, Buzz Feed News, France Médias Monde (via les Observateurs de France 24), Libération, L'Express, La Provence, Les Echos, La Voix du Nord, Le Monde, Les Décodeurs, Nice-Matin, Centre de formation des journalistes, Centre France, Channel 4, École de journalisme de Sciences Po, École publique de journalisme de Tours, Euractiv, Euronews, Explicite, Facebook, Factoscope, France24-Les Observateurs, France Télévisions, Global Voices, International Business Times, L'Avenir, LCI, Le Journal du dimanche, Le Télégramme, Les Échos, London School of Economics, Mashable-France 24, Meedan, Nice-Matin, Ouest-France, Rue 89, StoryFul, Street Press, Sud-Ouest.

George Soros a investi dans Google pour réaliser une campagne de « Fakes News ». Il a financé Hillary Clinton mais elle a quand même perdu l'élection présidentielle contre Donald Trump.

D'octobre à décembre 2011, Soros a acheté 258.900 actions de Google à environ 592 $ l'action pour un total de 154 millions de dollars. L’investissement a été réalisé via Quantos, le prédécesseur de Soros, un fond de couverture performant. En 2011, il a été fermé au public pour gérer la gestion des actifs de la famille George Soros. L'achat de titres de Google en fait la 5ème plus grande possession, soit au moins 7,3% de son portefeuille.

Le 16/02/2012, Forbes avait révélé que George Soros avait négocié des actions avec Google avant 2007, mais qu'il les avait complètement épuisé au 2ème trimestre de 2011, à 550 $ l'action.

Le 1er trimestre 2013, Soros Fund Management LLC a augmenté sa position dans Google.

Le 15/11/2016, Market Watch a révélé que le fonds de couverture Soros Fund Management LLC, de George Soros, a investi dans Alphabet Inc., la société mère de Google.

En décembre 2016, l'Open Society Foundations de Soros, a rejoint Google. Il avait investi 1 million de dollars dans la campagne d’Hillary Clinton face à Donald Trump qui a gagné au final.

Le 15/12/2016, Neera Tanden, présidente du Center for American Progress, a déclaré que le but de l'organisation Soros était « d’être le noyau central de la résistance de Trump et de tenir Trump responsable des promesses qu’il a faites ».

Le 06/02/2017, Google News Lab a annoncé la création d’un nouveau projet « Fake News », présenté par CrossNews, comme un effort de collaboration entre les journalistes, salles de rédaction et sociétés de médias sociaux qui dans le but d'empêcher le FN de gagner les élections de 2017. Il y a donc bien interférence des américains dans la campagne électorale française.

Le 06/02/2017, Google a déclaré de Paris dans un communiqué de presse qu'il faisait un partenariat entre Google News Lab et First Draft pour aider « l'électorat français à comprendre en quoi et à qui faire confiance dans leurs flux de médias sociaux dans les prochains mois ».

Depuis juin 2015, Google News Lab finance partiellement First Draft, une société technologique (liste de ses partenaires) qui surveille les informations en ligne. Le but serait de « sensibiliser et de relever les défis liés à la confiance et la vérité dans les informations numériques ». Le projet CrossCheck, avec Facebook’s Crowd Tangle travaille avec des rédactions Françaises pour surveiller l'élection présidentielle française. Le communiqué de presse de Google News Lab précise que « CrossCheck vise à garantir que les canulars, les rumeurs et les fausses déclarations soient rapidement démystifiés et que des histoires trompeuses ou confuses soient signalées avec précision (...) A l’approche de l’élection présidentielle française, des journalistes de toute la France et d’ailleurs travailleront ensemble pour trouver et vérifier le contenu en ligne, qu’il s’agisse de photographies, de vidéos, de mêmes, de fils de commentaires et de sites d’actualités. (...) Les partenaires de CrossCheck utiliseront les rapports collectifs dans leurs propres articles, émissions de télévision et contenus de médias sociaux. »

Le 02/03/2017, on apprend que « Sciences et Avenir » a rendu compte dans sa revue de mars sur 4 pages d'un entretien de deux heures entre Emmanuel Macron et des scientifiques, Jean-Claude Ameisen, Claudine Hermann, Axel Khan, Hubert Reeves et Cédric Villani. Il en est de même sur le site du mensuel dédié à « l’actualité des sciences ».

 

Emmanuel Macron a aussi participé avec de gouvernement socialiste à la vente d'Alstom à General Electric, qui a mis notre industrie nucléaire civile et militaire, notre défense nationale et spatiale sous contrôle américain, un sujet qui sera diffusé dans un autre article la semaine prochaine. En clair ce gouvernement socialiste a commis une action de trahison contre la France en faveur d'une puissance étrangère.
 

Notes :

Le groupe Perdriel édite, Le Nouvel Observateur, le mensuel Sciences et Avenir, le magazine économique Challenges et Rue89.

Xavier Niel, fondateur de l'opérateur Free, a investit dans Médiapart, Bakchich et Deezer.

 

On retrouve dans la fondation de Georges Soros par le biais d'Open Society Foundations.

Otpor, organisation qui servi à renverser le régime en Serbie.

CEDAR , premier réseau européen de professionnels musulmans.

GayFest16, festival gay annuel de Bucarest en Roumanie.

Collectif contre l'islamophobie en France, fin octobre 2012, le CCIF lance une campagne intitulée Nous sommes la Nation destinée à « dénoncer les préjugés, les attitudes islamophobes et les discours stigmatisants ». La campagne est en partie financée par la fondation Open Society qui a accordé 35 000 € au CCIF.

La formation des bloggeurs égyptiens ayant déclenché le Printemps arabe dans ce pays

International Renaissance Foundation, pour renforcer la création d'une société ouverte en Ukraine

Fondation Stefan Batory, créée en 1988 en Pologne

Réseau No Border24

Open Society Initiative for West Africa (OSIWA)

Fondation Estonie Ouverte

 

Source : infowars.com



58 réactions


  • Piere CHALORY Piere CHALORY 10 mars 10:50

    Bravo pour votre article !


    Gros travail de recherche, ça nous change du quotidien Avoxien, je note au passage que, malgré les affaires ayant récemment éclaboussé Macron, vous êtes le seul avec moi à en parler clairement, quand on pense au nombre d’articles sur l’abominable Fillon où les mots dignes des zeures-les-+-sombres ont fleuri ici comme des champignon après l’averse, on a quand même 1 peu l’impression d’un parti-prisme prononcé chez les rédacteurs de notre journal citoyen...

    En tout cas merci pour l’article, que j’avais approuvé sans trop croire à sa publication, donc bravo aussi Agoravox pour oser publier des textes comme celui-ci.

    • Piere CHALORY Piere CHALORY 10 mars 11:12

      J’ajoute juste que ; la phrase qui résume le mieux dans votre article la situation délirante au sens psychiatrique, ou plutôt le story-telling 100% mensonger auquel nous sommes confrontés est, selon moi ; celle-ci :



      ’’Alors qu’Emmanuel Macron est à l’origine de la loi travail reprise par Manuel Valls, on voit celui-ci en tête des sondages, surprenant NON ? Les français sont-ils subitement devenus FOUS et AMNÉSIQUES ?’’


    • Marc Filterman Marc Filterman 10 mars 14:05

      @Piere CHALORY
      Merci pour votre post, avec cette presse on comprend mieux avec le tableau que j’ai dressé pourquoi les attaques concernent surtout les opposants de Macron.
      Quand en plus on sait que tout la presse est subventionnée par l’état, il suffit de prendre les doc de Bercy, quand elle n’est pas entre les mains des banqiers, nous comprenons nous sommes en dictature. Une chose est sûre, c’est que les médias cités ne m’inviteront jamais.
      J’ai été surpris par le faible taux de lecture, j’ai mieux compris, à mon avis l’artile sera très mal classé par google, et il aura sans doute un carton rouge par le fameux decodex au service de la presse de propagande. C’est ceux qui désinforment maintenant qui vont distribuer les bons points, c’est l’hopital qui se fout de la charité.


    • dobertou 10 mars 16:47

      @Piere CHALORY
      Je ne savais pas que la presse était fagocitée à ce point. L’auteur n’a jamais été tendre et en plus, il est toujours très bien informé. On comprend mieux pourquoi il y a un tel déséquilibre en faveur de Macron. Je sais que beaucoup n’iront pas voté à la prochaine élection, c’est le cas ceux à qui j’ai posé la question autour de moi.


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 10 mars 20:20

      @Marc Filterman


      Bonsoir, il ne faut pas trop s’inquiéter pour le nombre de lectures, Agoravox a beaucoup perdu de lecteurs, faut-il s’en étonner, ces derniers temps, beaucoup d’articles ressemblent trait pour trait, et parfois en pire à ce que l’on peut trouver sur les sites mainstream. Les gens viennent ici pour trouver des info inédites, par du sous Bfm ou Tf1 qui nous saoulent assez comme ça.

      Mais heureusement, il semble que des articles réellement subversifs ou hors des clous comme le vôtre, sont publiés, et c’est tant mieux...

      Je remet ici un commentaire avec des hashtags spécial -macron, qui permettent de trouver des infos qui ne passeront jamais sur les radios ou tv de l’ancien monde ( avant le Web ) :

      voici quelques hashtags dont certains sont bien trouvés, même si évidemment, la plupart sont utilisés par les adversaires politiques de Super-Macron, il faut donc en relativiser la twit-objectivité ! Pour accéder aux derniers twits il faut cliquer en haut sur : récent.

      #MacronGate. (bientôt un classique)

      #IronMacron (macron le robot)

      #MacronPiegeACons (plus trivial, connoté 68’s)

      #ToutSaufMacron (no comment)

      Voilà, amusez vous bien mais souvenez vous, sur twitter le filtre c’est vous, pas Pujadas, Calvi ou Route elle crie F !

       

    • goc goc 11 mars 05:48

      @Piere CHALORY
      Les français sont-ils subitement devenus FOUS et AMNÉSIQUES ?’’

      attention macron va devenir de plus en plus clivant, un peu comme la hilary aux USA face à Sanders. Le résultat de ce clivage se verra au moment de l’élection, ou certains électeurs (même de gauche) préféreront ne pas voter plutôt que voter pour macron.
      Et donc le résultat final de tout ça, c’est que MLP pourrait bien être élue avec moins de 40% de votants.

      Et puis il faut attendre que l’UPR prenne son départ, car ce parti va forcement prendre des voix au macronisme surtout chez les indécis (45% des « sympathisants » à Macron ne sont pas encore sûrs de voter pour lui)

      Enfin il ne faut pas oublier la 3eme mi-temps, c’est à dire les législatives, où même vainqueur de MLP, macron pourrait avoir beaucoup de mal à trouver 565 candidats et encore plus à avoir une majorité d’élus, car là la démotivation des électeurs sera maximum. Donc on pourrait se retrouver avec 4 fois 140 députés entre la droite, le FN, la gauche et les macronistes. pire que la 3eme république


    • Louve Louve 11 mars 06:52

      @Piere CHALORY

      Lorsque le banquier de Rothschild sera soudainement promu à la tête de l’État Français, nous trimerons comme des bêtes pour engraisser des parasites qui écrasent le petit peuple de factures.

      Factures que les SOUS CHIENS D’HOURIA BOUTELDJA ne parviennent plus à payer, jusqu’au suicide !

      Ce sera le nouveau sens de notre existence lorsque la France sera dans les griffes de la bête : Macron !


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 11 mars 10:13

      @Louve


      Super-Macron c’est le coyote essayant d’attraper Bip Bip dans le dessin animé, il peut fabriquer le système qu’il veut, jamais il ne l’attrapera, (Bip Bip c’est l’Elysée..)


    • Marc Filterman Marc Filterman 11 mars 11:34

      @Piere CHALORY
      Oui, j’avais aussi validé votre article et un autre intéressant de doctorix sur le patrimoine de Macron, mais ce dernier a été bloqué, comme quoi tout ne passe pas. Il aurait du le représenter mais en enlevant un mot du titre ou en mettant au moins un point d’interrogation, et à mon avis il aurait été publié.
      Depuis que la revue Marianne a révélé le 28/02 que Florian Humez, fondateur les « Jeunes avec Macron » est employé par le député Jean-Jacques Bridey à mi-temps, on ne parle plus de l’affaire Fillon, et on comprend pourquoi Macron ne voulait pas parler de lui.

      Autre gag, la députée de la 6e circonscription de Haute-Garonne, Monique Iborra (En Marche) fait partie des 5 députés du département qui emploient des membres de leur famille comme collaborateurs parlementaires. Depuis le 1er mars, ce n’est plus le cas. La loi interdit aux collaborateurs parlementaires de participer à des campagnes politiques.

      Si je me rappelle bien il y a au moins une centaine de députés concernés. Sauf que des élus ont contourné le problème, ils font en réalité employer les membres de leur famille par un autre élu avec réciprocité, comme ça plus de pb, mais là pas d’enquête des journalistes, trop de boulot.


    • dobertou 11 mars 18:33

      @goc
      oui mais ne pas oublié que la proportionnel n’existe plus surtout pour certains. certains on plus d’élus avec beaucoup moins d’électeurs, pendant que d’autre ont moins de député avec plus d’électeurs, c’est ce que nous apprelons une démocratie.


    • Marc Filterman Marc Filterman 13 mars 22:25

      @Piere CHALORY
      Un communiqué d’ANTICOR, association anti-corruption, est tombé ce lundi 13 mars.
      " Anticor a saisi, le 13 mars 2017, la HATVP sur les déclarations d’intérêts et de patrimoine d’Emmanuel Macron, signées le 24 octobre 2014. Il en résulte que, de 2009 à 2014, ce dernier a perçu 3,3 millions d’euros de revenus avant impôts, dont 2,8 millions d’euros, de mai 2009 à mai 2012, date de sa nomination en qualité de secrétaire général adjoint à la Présidence de la République. L’association demande donc à la HATVP de vérifier le caractère exhaustif, exact et sincère de la déclaration de patrimoine de M. Macron. »


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 13 mars 22:40

      @Marc Filterman


      Oui, j’ai eu l’info qqs minutes après, sinon la pétition dépasse 14 000 signatures...


  •  
     
     

    Et alors ? C’est destin des veaux glands remplacés le dépeçage,
     
    c’est ZOO LOGIQUE !

     
     
    Il est laid le béret !
    Il est mimi le burkini !

     
    Comptine de Comtesse de Rothschild
     
    Nous permettrons l’expression raisonnable de la liberté religieuse.
    Dans l’espace public (rues, plages)

     
    https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/questions-religieuses-et-laicite


  • baldis30 10 mars 15:16

    Bonjour,

    beaucoup d’élus socialistes en sont au même point que ceux qui se retrouvèrent à l’Hôtel des Bains , quelque part dans l’Allier ...

    « Les français sont-ils subitement devenus FOUS et AMNÉSIQUES ? »

    Les français peut-être pas , en tout cas pas tous .... mais leurs élus ont oublié l’histoire de leurs anciens....

    On aura une façon de leur rappeler pourquoi ils ont été élus lors des prochaines échéances électorales ! Sans que nous oublions la façon dont ils ont supprimé le crime de haute trahison ...

    Intouchables .... peut-être pas mais inconséquents...... c’est sûr !


    • Marc Filterman Marc Filterman 10 mars 15:27

      @baldis30
      « leurs élus ont oublié l’histoire de leurs anciens.... »
      Il y en a surtout un paquet qui sont francophobes, quand on voit un Valls qui n’a pas cessé d’insulter les français et de les traiter de populistes, il ne faut pas qu’il s’étonne après de perdre la primaire.
      « Intouchables .... peut-être pas mais inconséquents...... c’est sûr »
      Surtout pour se remplir leurs poches sur notre dos.


    • dobertou 10 mars 16:52

      @Marc Filterman
      Valls n’a eu que ce qu’il méritait. De toute façon personne ne sait pour qui aller voter, car gauche droite, c’est le même panier de crabes, en plus non comestible smiley smiley smiley


    • dobertou 10 mars 16:59

      @baldis30
      Je suis même pas sûr qu’ils connaissent leur histoire, et à mon avis ils en ont rien à foutre, du moment qu’ils passent à la caisse.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mars 20:59

      @dobertou
      Les Français en ont mare de voter « contre » ( le plus pire), pour avoir toujours la même politique, ils voudraient bien cette fois, « voter pour »....


      Il se pourrait bien que cette fois, ils aient une bonne surprise ...
      « Conférence de presse de François Asselineau - 10 mars 2017 »

  • sweach 10 mars 17:09

    Et oui on peut en dire et en voir beaucoup sur Macron, mais je préfère l’ignorer c’est trop lui faire d’honneur que de parler de lui.


    Ce qui m’inquiète le plus sur le Merchandising autour du personnage, c’est a qu’elle point il est injuste et sonne faux, c’est vraiment hallucinant le manque de démocratie que représente ce candidat à lui tout seul.

    D’autres candidat sont médiatiquement exclut de la campagne, qui à vue ARTHAUD Nathalie ? qui a vu ASSELINEAU François ? qui a vu POUTOU Philippe ? qui a vu LASSALLE Jean ? qui a vu CHEMINADE Jacques ? Tout ces candidats sont autant voir plus crédible que Macron, qu’est-ce qui peu justifier ce favoritisme médiatique ?

    La question à se poser est « sommes nous en démocratie ? »

    • dobertou 10 mars 18:02

      @sweach
      Macron c’est du préfabriqué par les banquiers. Je n’ai jamais vu un seul homme politique arrivé à faire les une de la presse en si peu de temps. Rien que ça devrait obliger les français à se poser des questions sur ses soutiens.


    • Marc Filterman Marc Filterman 10 mars 20:04

      @sweach
      Macron, mais je préfère l’ignorer
      Oui mais c’est dangereux d’ignorer ce qui se cache derrière, et cela fait longtemps que nous ne sommes plus en démocratie. La preuve, certains ont bradé notre indépendance, pendant que d’autres pratiquent la braderie de Lille pour liquider les bijoux de famille pour toucher des commissions ou rétrocommission pour se remplir leurs poches sur le dos de la population. Il est intéressant de noter que tous ceux qui soutienne la souverainté nationale sont systématiquement dénigrés par la presse, surtout celle qui est entre les mains de l’industrie, ou de l’état.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mars 21:09

      @sweach
       L’idée de rassembler la Gauche et la Droite pour gouverner est une idée du Think tank « les Gracques » où on retrouve le PS, « pour le réformer »...


      Mais les Gracques ont puisé l’idée chez les néo conservateurs américains de la NED.

      (...) Le National Endowment for Democracy (NED) (en français, Fondation nationale pour la démocratie) est une fondations privée à but non lucratif des Etats Unis, fondée en 1983 conjointement par les républicains et les démocrates (ça ne vous dit rien cette alliance gauche-droite ?), bien que son orientation générale soit celle du mouvement néoconservateur. Son objectif déclaré est le renforcement et le progrès des institutions démocratiques à travers le monde. En fait, et vous l’aurez deviné, il s’agit d’un instrument de l’hégémonie américaine. La NED finance de nombreux think tanks dans la monde. Ce sont les chambres de commerce américaines et les multinationales (Chevron, Coca Cola, Goldman Sachs, Google, Microsoft etc.) qui abondent son budget. Et comme une évidence cet organisme a été créé spécialement pour servir de substitut à la CIA, car c’est la centrale qui s’occupait de cette stratégie auparavant.Rassurez vous, elle n’est pas loin. Parmi ses membres on y croise, des élus du Congrès, des patrons de multinationales, des lobbyistes, mais aussi des membres de la CIA.

      L’action de la NED dans le monde va avoir pour effet la promotion de l’alliance droite-gauche dans le domaine de la production des élites « démocratiques ». Après 1989, cette politique s’impose dans les institutions de promotion de la démocratie en Europe. Elle s’inspire de l’idée de créer une classe d’experts de la démocratie et de leaders politiques professionnels (vous avez bien lu ?) qui puissent réaliser la transformation des régimes totalitaires (par un autre… plus soft celui-là ?) et consolider le fonctionnement des nouvelles démocraties (l’Ukraine ?). Évidemment, l’action de la NED ne se limite pas à la transformation des régimes totalitaires, elle incite aussi à lutter contre« les populismes » (tiens, tiens,) et les extrêmes.

      La mobilisation de cette organisation contre le « populisme » et les « extrêmes » a eu son illustration à l’occasion du référendum sur la Constitution Européenne.(...)


    • Louve Louve 10 mars 22:26

      @sweach

      La macronlâtrie tente de tout emportersur son passage :

      1) Les socialistes espérant une prolongation de leur bail

      2) Les vieux centristes

      3) Les écologistes soixante-huitards reconvertis en libéraux

      Les médias installent l’idée que M. Macron serait au second tour et qu’il serait le seul capable de battre le FN. La doua joue a fond contre Marine ! 

      Ils ignorent encore l’effet boomerang ! Tout cela risque très bien de leur exploser a la gueule. 


  • Etbendidon 10 mars 17:54

    BRAVO + 1000
     smiley
    Faut ajouter Emmanuel Macron Young leader promo 2012
    Vivement les débats à la télé, si le Pen, Dupont gnangnan, Mélenchon et depuis ce jour François Asselineau ont des tripes il vont le pulvériser en vol !
     smiley


    • dobertou 10 mars 17:58

      @Etbendidon
      Je crois que les jeux sont faits, on aura Macron ou Hamon, il suffit de voir les sondages.
      En plus cet article nous aide à comprendre que la presse est sous influence américaine, et comme les français se comportent comme des moutons, CQFD


    • Marc Filterman Marc Filterman 10 mars 20:10

      @Etbendidon
      Merci pour votre post. Asselineau révèle des vérités qui dérangent, dont certaines que je connais puisque que je récupère des documents déclassifiés. Mais dans ce pays quand on révèle des vérités inconnues, on se fait traiter de complotiste, y compris par des journalistes voyous, parce qu’ils ne sont pas à l’origine du scoop, ou parce qu’ils sont à la solde du pouvoir ou de l’industrie.


    • Marc Filterman Marc Filterman 10 mars 20:15

      @dobertou
      Il est d’ailleurs intéressant de souligner que la presse attaque et dénigre tous ceux qui soutiennent la « souveraineté narionale », par contre elle adore tous ceux qui font passer nos moyens sous le contrôle de puissance étrangère.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mars 21:15

      @dobertou
      La campagne électorale n’a pas encore commencé et vous vous avouez vaincu !
      Elle commence le 20 mars par la publication de tous les candidats et officiellement le 9 avril .

      Le spectacle indigne auquel nous assistons est lié aux primaires de la gauche et de la droite. Ce n’est pas la campagne électorale, mais juste le moyen pour les Partis politiques mainstream de squatter les médias, et au PS de nous vendre la macronitude !

      Mais cela va se retourner contre eux, les Français sont en colère devant ce spectacle lamentable et le feront savoir !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mars 21:34

      @Marc Filterman
      Nos z’élites ont depuis longtemps un goût certain pour la soumission à des pays étrangers, et la trahison de leur peuple...
      « Les élites françaises entre 1940 et 1944 »... par Annie Lacroix Riz


      Mitterrand après la guerre, n’a rejoint ni les Communistes, ni les Gaullistes, mais les Américains. Il a participé en 1948 au Congrès de la Haye qui a lancé le projet anglo saxon de construction européenne.

      J’ai mis longtemps avant de comprendre que sans le PS, la SFIO et Mitterrand, il n’y aurait sans doute jamais eu d’Union européenne.... Pendant 30 ans après la 2e guerre mondiale, les deux grands Partis français, le PCF et les Gaullistes étaient vent debout contre la construction européenne ...

      Puis la trahison des Gaullistes a commencé avec Pompidou et sa loi de 1973 sur les intérêts de la dette. Et le PCF a abdiqué en s’alliant avec Mitterrand et le programme Commun.


      C’était le début de la fin de toute résistance à la mondialisation, à l’ Europe et aux guerres de l’ OTAN. A partir des années 90 et du Traité de Maastricht en 1992, il n’y avait plus personne en France pour s’opposer à la mondialisation introduite par les Traités européens. ( Les 4 libertés de circulation des capitaux, des marchandises, des hommes et des services ).

    • Marc Filterman Marc Filterman 11 mars 10:47

      @Fifi Brind_acier
      On peut même dire qu’i n’y a rien de changer depuis 1940, nous avons vu dans ce gouvernement socialiste que nous avions des ministres francophobes et cathophobes. Quand on sait qu’un paquet de politiques y compris de gauche avaient voté pour pétain, et même fait parti de Vichy comme Laval et Mitterrand décoré de la francisque par Pétain, cela me fait rire d’entendre certains venir dénoncer le fascisme qui est toujours de droite selon eux. Mais ces infos ont toujours été censurées par la presse. Ils sont très peu à connaitre le passé trouble sur la création de l’europe dont la première idée remonte vers 1800 si je ne me trompe, idée d’un juriste nazi que Hitler voulait mettre en oeuvre, alors quand j’entends des parlementaires soutenir une idée nazie, cela me fait rire.


    • Marc Filterman Marc Filterman 11 mars 10:51

      @Fifi Brind_acier
      Quant à De Gaulle il a été renversé par les soixante-huitards sous contrôle de la CIA pour 3 raisons :
      1- En 67 il avait exigé la tête du juriste nazi recyclé par les ricains, qui avait été mis à la tête de l’Europe
      2- Il voulait rétablir l’étalon or ce dont ne voulait pas les USA
      3- il voulait une France indépendante, ce dont les USA ne voulait pas.

      Il n’y a pas un seul pays qui a échappé aux guerres et révolutions organisées par la CIA, mais là personne n’a fait le bilan des milions provoqués par les dirigeants US, qui ont mis en place plus de 800 bases US à travers le monde. Depuis que nous avons été intégrés de force dans l’Europe et l’Otan, c’est le bordel en France, une dégradation de notre économie, et une situation de pré-guerre-civile, niée par les socialos, très drôle quand Valls vient déclarer que nous sommes en guerre, faisant fuire les touristes, mais nous n’avons pas le droit de contrôler rétablir nos frontières, ni de dire que nous en GC, alors qu’il a mis en place le fichier TES


    • dobertou 11 mars 17:44

      @Fifi Brind_acier
      La campagne a commencé depuis longtemps et elle me gonfle, on entend plus ça sur les chaines télévisées, et plus rien d’autres, nous avons des JT de non information, on ne sait même plus ce qui se passe dans le pays ou à l’étranger. Si, on sait qu’on est à moitié en situation de guerre civile, tous les jours il y a des incidents ici et là. On est même retourné à l’époque des attaques de diligence. Il y a eu une attaque d’un bus coréen il y a une quinzaine, ma TV elle a rien dit, j’ai vu ça sur le net, ah oui c’est vrai on avait la série Fillon.


    • dobertou 11 mars 17:48

      @Marc Filterman
      Tout le monde voit bien que l’Europe est soumise aux américains, et à la destruction des états, il faut être naïf pour ne pas le voir. C’est vrai que peu de français sont informés, c’est pour ça, je pense de temps en temps sur agora.


  • pallas 10 mars 18:53
    Marc Filterman,

    Je vous suis depuis longtemps, sur vos sites, qui sont extrêmement intéressants.

    Il me fait plaisir de vous voir ici, auquel je lis vos articles, dont je n’interviens pas.

    Bienvenu en faite, cette fois vous pouvez exprimer vos pensées directement.

    Pour ce que qui concerne les Politiques, les idéologues, ils montrent l’Index et je montre le Majeur en retour.

    De toute manière la France s’est mis en écart sur l’échiquier du Concert des Nations, détester par la plupart des États composants la planète, mis au Ban, l’avenir sera amusant.

    Voila ou mène la tromperie, le mensonge, la tricherie, cela est ainsi et sera toujours.

    Toute civilisation disparait d’elle même.

    La France est terminée, quoique l’ont pensent, c’est un fait, cela chose acquis par le Concert des Nations, notre territoire ne représente rien, voila la réalité.

    Salut


    • Marc Filterman Marc Filterman 10 mars 19:53

      @pallas - Merci pour votre post
      Malheureusement comme vous avez pu le constater, je n’ai plus trop le temps de compléter mes sites. L’enfumage permanent du PS, de la mairie de Paris, et une certaine presse m’ont mis particulièrement en rogne, d’où mes articles sur les voitures électriques qui ne polluent pas (sic). Pour ce qui es de la France, nos politiques ont balayé tous les symboles du Gaulisme, y compris notre indépendance, comme je l’expliquerais la semaine prochaine dans la partie 2 de cet article. On peut même coller maintenant la bannière américaine sur les navires de notre marine nationale.  smiley
      Au plaisir de vous relire à l’occasion.


    • pallas 10 mars 20:47

      @Marc Filterman,

      Bah, vous voyez que les choses ne sont pas aussi dictatorial.

      Internet n’est rien, mais il me fait plaisir d’avoir échanger notre deuxième conversation.

      La première était par échange de Courriel il y a plus de 12 ans, auquel j’avais fait pareil remarque.

      Le monde est petit finalement.

      Internet n’est rien, ne représente rien et ne signifie rien, juste une chose, un objet inutile.

      La conclusion nous y sommes.

      Soyons spectateurs et regardons les Conséquences, cela est amusant et ironique.

      L’ironie est la conclusion de ces 40 années.

      Bonne soirée à vous.

      Salut


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mars 21:41

      @pallas
      Internet n’est rien..
      C’est pourtant le seul moyen de créer de nos jours un Parti politique qui ne soit pas pro européen ! Il n’est pas certain que si de Gaule revenait, il aurait accès aux médias mainstream ...
      Déjà à son époque, il avait contre lui toute l’intelligentsia et l’Immonde ...


    • pallas 10 mars 22:33

      @Fifi Brind_acier

      Je suis sur le Net depuis bien longtemps que vous.

      Je rend hommage à un Homme, un individu, un créateur du Net, de son évolution, un génie.

      Je suis un Troll Réel, Véritable, donc je vous prierais de respecter notre conversation.

      Un peut de respect.

      du tréfonds du Net, je viens, donc un c’est chose qui comprendre notre dialogue.

      Salut.


    • jack mandon jack mandon 13 mars 12:33

      Dans l’antiquité grecque, le père spirituel de la politique fut Gorgias. Grand philosophe de la rhétorique, politique du vide esthétique langagier. Dans sa verve puissante, le capital « en marche » qui en est l’expression économique moderne, accoucha d’un enfant macronique. Dans la ligne sophistique, il prit l’apparence du Dr Faust transfiguré. Il arbora la physionomie angélique charismatique d’un juvénile énarque banquier. Un Méphistophélès hollandais, discret diablotin mondain, participa dans l’ombre du pouvoir élyséen à la transaction mystificatrice. L’hologramme naquit sans douleur, dans le creuset politique, médiatique et judiciaire d’une démocratie confisquée et inexistante, ce qui est sans doute un double pléonasme.



    • Piere CHALORY Piere CHALORY 11 mars 12:38

      @Claire29


      Lancée hier, la pétition a déjà dépassé les 5000 signatures (!), en moins de 24 h...

       smiley




    • dobertou 11 mars 17:55

      @Claire29
      Il y en a tous les jours maintenant, et je ne vois pas le parquet bouger, parce qu’ici c’est un ministre de gauche qui est concerné. Plus personne ne croit à l’indépendance de la justice depuis longtemps.
      Suite à l’attaque d’une école Belkacem déclarait qu’il n’y avait pas de laxisme, qu’il y avait eu une cinquantaine d’arrestations, sauf que dès le lendemain il y a un laché de 50. C’est là qu’on voit l’efficacité de la justice.


    • Marc Filterman Marc Filterman 12 mars 10:36

      @Claire29 Merci pour l’info
      La fiche de déclation de Macron a disparu du site sur la transparence de nos élus politiques. Il réclame la transparence pour les autres et ses donateurs, mais il la refuse pour lui-même. Voilà un socialiste pas très transparent. C’est peut-être lié à cette fameuse pétition qui a déjà recueilli plus de 5000 signatures.


    • Marc Filterman Marc Filterman 13 mars 22:27

      @Claire29
      Un communiqué d’ANTICOR, association anti-corruption, est tombé ce lundi 13 mars.
      " Anticor a saisi, le 13 mars 2017, la HATVP sur les déclarations d’intérêts et de patrimoine d’Emmanuel Macron, signées le 24 octobre 2014. Il en résulte que, de 2009 à 2014, ce dernier a perçu 3,3 millions d’euros de revenus avant impôts, dont 2,8 millions d’euros, de mai 2009 à mai 2012, date de sa nomination en qualité de secrétaire général adjoint à la Présidence de la République. L’association demande donc à la HATVP de vérifier le caractère exhaustif, exact et sincère de la déclaration de patrimoine de M. Macron. »


  • lloreen 10 mars 23:31

    Monsieur Macron, le candidat « anti-système » soutenu par Rothschild, le pilier du système et de l’arnaque planétaire de la dette.
    https://www.valeursactuelles.com/politique/coulisses-politiques-quand-rothschild-sponsorise-macron-72133

    Le 26 janvier 2015 le collectif COMER du Canada a annulé la loi Rothschild (1973) pour inconstitutionnalité.
    "Ceci est une information peu relayée. Lorsque l’on en connaît la teneur, on est pas étonné que les trompettes médiatiques aient été muselées, alors qu’il s’agit d’une information pour le moins fondamentale : Nous avons des outils juridiques pour faire cesser ce système financier inique qui est entrain de mettre notre planète et la majorité de sa population en coupe réglée et nous pouvons les utiliser, la preuve, d’autres l’on fait ".

    Source :https://lesbrindherbes.org/2015/05/02/economie-mais-oui-on-peut-il-faut-juste-le-vouloir/


    • Marc Filterman Marc Filterman 11 mars 11:03

      @lloreen
      A une journée près, si j’avais publié mon article trop vite, je n’aurais même pas pu parler de la visite de Bloomberg, 8ème fortune mondiale, chez Macron, et Hollande qui n’aime pas les riches. Avouez que cela aurait été dommage. La gauche caviard n’aime pas les riches, mais Julien Dray trouve que les députés ne gagnent pas assez d’argent, info du 8 ou 9 mars, et que 9000 euros NET par mois ce n’est pas assez. S’il trouve qu’il ne gagne pas assez, il peut quitter son poste.


    • Marc Filterman Marc Filterman 11 mars 11:50

      @lloreen
      Macron, le candidat « anti-système » soutenu par Rothschild,

      Cela fait rire beaucoup de monde, mais on se demande comment il peut avoir des sondages aussi élevés. Ou les sondages sont FAUX, ou les français n’ont plus de mémoire, tellement leur cerveau a été liquéfié par les médias. Il est vrai que du temps de Goebbels, chef de la propagande du parti national socialiste nazi, il disait, « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge, répété dix mille fois il devient une vérité ».
      Ce procédé est toujours d’actualité et repris régulièrement par nos élus, et répété en boucle même toutes les 10 minutes sur les radios et chaines d’info.


    • dobertou 11 mars 17:58

      @Marc Filterman
      « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge, répété dix mille fois il devient une vérité ».
      J’ai compris, il n’y a rien de changer depuis 1940, les français sont toujours aussi naïfs et moutons


    • lloreen 11 mars 22:01

      @Marc Filterman
      « Ou les sondages sont FAUX, »
      Ils ont dû interviewer 65 amis des Rothschild et 25 français moyens donc leurs médias peuvent fièrement annoncer que Macron est en tête des sondages...


  • bonalors 11 mars 03:50

    les gens intelligents et courageux voteront Marine


  • smilodon smilodon 11 mars 20:38

    @ l’auteur : Regardez bien !...Ecoutez bien !... Le seul et l’unique qui n’a aucune « gamelle » aux fesses, selon les « médias autorisés », c’est MACRON !... Alors, comme 1 seul homme, comme 1 seule femme, ou comme tout le monde « bien-pensé », les 2 jours des 2 votes, votons, tous ensemble, MACRON !..... Ce sera comme l’obligation de mettre 1 litre de lait ou une boite de petits pois dans le chariot des « restos du coeur », les jours où la « solidarité » est édifiée en obligation absolue !.....Vous verrez qu’un jour viendra où ceux qui ne donnent pas seront poursuivis en justice !... Comme ceux qui ne voteront pas. Et plus tard, ceux qui ne voteront pas pour qui il fallait !..... Cette « société » devient de plus en plus « policée » !... A défaut de « policière » !...POLICEE !.. C’est le vrai mot !.... POLICIERE, elle devrait toujours l’être !....Pour notre sécurité !.... POLICEE, c’est la « prise de nos têtes » !......Pas de « la bastille » !.... Rien à voir !....Votez MACRON !.. C’est OBLIGATOIRE !!.... POINT !... Ne cherchez même pas à comprendre... Vous êtes trop cons.. Votez. C’est tout ce qu’on vous demande, bande de cons !....Pas compliqué ??!!....VOTEZ MACRON !.... Toutes les télés vous le disent !... Faites !.....On vous demande pas de réfléchir, juste de foutre un papier dans une boite !....VOUS COMPRENDRE ???...Pauvres abrutis !....Faites ce pour quoi vous êtes faits !.....Pas compliqué. Foutre un bulletin dans une urne !.. Tous les 5 ans !... On vous demande pas grand chose quand même !./... Obéissez !... Pas compliqué..... En plus, on vous dit qui choisir !... C’est simple !....Non ??.. Adishatz.


  • jack mandon jack mandon 13 mars 12:47

    Dans l’antiquité grecque, le père spirituel de la politique fut Gorgias. Grand philosophe de la rhétorique, politique du vide esthétique langagier. Dans sa verve puissante, le capital « en marche » qui en est l’expression économique moderne, accoucha d’un enfant macronique. Dans la ligne sophistique, il prit l’apparence du Dr Faust transfiguré. Il arbora la physionomie angélique charismatique d’un juvénile énarque banquier. Un Méphistophélès hollandais, discret diablotin mondain, participa dans l’ombre du pouvoir élyséen à la transaction mystificatrice. L’hologramme naquit sans douleur, dans le creuset politique, médiatique et judiciaire d’une démocratie confisquée et inexistante, ce qui est sans doute un double pléonasme.



Réagir