mardi 26 avril 2016 - par Christophe Bugeau

Traité commercial Euro-Américain ou pas ?

Le débat fait rage en Allemagne, il est quasi-inexistant en France : doit-on signer un traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis (TAFTA) pour en faire de facto une seule zone économique (et assurer la continuité de la main-mise des Etats-Unis sur l’Europe) ? La réponse n’est claire d’aucun des deux côtés même si l’opposition populaire gagne du terrain.

Tout d’abord en quoi ce traité pose-t-il problème : dans sa méthode de rédaction d’abord. On n’est dans l’opacité la plus totale, les négociateurs sont tenus au secret et les parlementaires des pays concernés n’ont accès à rien. Cela donne déjà une impression « d’anguille sous roche » qui n’est de bonne augure pour personne.

Sur le fond lui-même les propositions posent 3 problèmes : celui de la souveraineté juridique des Etats, car ces dernières permettraient à un tribunal arbitral privé de rendre des décisions en faveur d’entreprises estimant qu’une décision ou une loi irait à l’encontre de ses intérêts. Une hausse du SMIC français de 0,5 % pourrait être contestée par une transnationale (appelons un chat un chat) et dans ce cas annulée ? Ce serait une négation pure et simple de la Démocratie et de la Souveraineté du Peuple.

Deuxième problème : le respect des normes notamment sanitaire, celui-ci pourrait être revu à la baisse permettant l’entrée en France des produits avec OGM dans l’alimentation (on vous épargne les poulets lavés au chlore), ou de produits esthétiques ou pharmaceutiques intégrant des produits interdits en Europe. C’est un gros point d’achoppement.

Troisième problème : à quoi doit servir ce traité ? A part la volonté de Washington d’obliger ses alliés européens à renforcer leur partenariat, il n’a pas de raison d’être, les Etats-Unis et l’Europe commercent beaucoup et l’Europe n’a quasiment plus de droit de douane (alors que les Etats-Unis en ont sur certains secteurs et refuseront de les abaisser). On voit mal autrement qu’en terme d’intégration politique, l’intérêt de ce traité !

De plus, les Etats-Unis depuis le début des années 80 (pour plus de précision voir http://www.christophebugeau.fr ), échangent plus avec l’Asie qu’avec l’Europe car ils sont de forts consommateurs de produits manufacturés en provenance du Japon, de Chine, de Corée … Or, ce n’est pas ce traité qui va réindustrialiser les deux rives de l’Atlantique, loin s’en faut.

Ce traité est donc loin d’être une priorité (sauf pour certaines firmes transnationales) et doit d’abord faire l’objet d’un vrai débat public avant de pouvoir être adopté de manière démocratique et en l’état, il est clair qu’il n’est pas acceptable !  



17 réactions


  • tashrin 26 avril 2016 16:35

    Merci d’aborder ce sujet
    Entièrement d’accord, ce truc est une saloperie sans nom qui est en train d’être discutée dans le plus grand secret et en dehors de la consultation des peuples européens
    Il s’agit du dernier acte, de l’avénement de la dictature des multinationales. Ce traité va concretement impacter la vie des européens pour les prochaines décennies, et personne n’en parle, on prefere parler en boucle des attentats ou autres fadaises qui distraient l’opinion
    Une petition rassemblant plusieurs millions de signatures de cityens européens existe d’ailleurs
    ICI


    • Fergus Fergus 26 avril 2016 17:44

      Bonjour, Tashrin

      Le principe du Tafta n’est pas forcément mauvais en soi. Ce qui le rend nocif, c’est la prédominance des Etats-Unis dans le rapport de forces avec l’Union Européenne qui déséquilibre la négociation et qui fait la part trop belle aux multinationales. Et l’absence de transparence qui s’y attache le rend d’autant plus suspect. D’où la nécessité de se mobiliser pour casser le processus.


    • tashrin 26 avril 2016 17:56

      @Fergus
      Je suis d’accord.
      Sauf que le tafta n’existe QUE pour appliquer les dispositions qui nous posent probleme. Sinon comme souligné dans l’article, point besoin de faire un traité qu’on applique déjà de fait dans la réalité


  • Rincevent Rincevent 26 avril 2016 17:21

    Si chez nous ça ne bouge pas, ce n’est pas le cas en Allemagne, pourtant partenaire privilégié des US : http://www.liberation.fr/planete/2016/04/23/ttip-des-dizaines-de-milliers-de-manifestants-a-hanovre-avant-la-venue-d-obama_1448196


  • Clofab Clofab 26 avril 2016 17:23

    +1000 pour cet article, mais combien de Français sont conscients de cette menace ?


    Les européistes, atlantistes, mondialistes et autres collabos sont favorables à ce traité infâme.
    Si nous continuons ainsi, ce sera 25 ou 30% de chômeurs dans notre pays.

    Souveraineté et Liberté pour la France ! Ne votez pas n’importe quoi en 2017 !

  • Fergus Fergus 26 avril 2016 17:39

    Bonjour, Christophe

    « il est clair qu’il n’est pas acceptable ! »

    Et il est clair qu’il ne sera pas accepté ! Du moins pas avant plusieurs années, et en tout état de cause pas avant au minimum la fin de 2017.

    A cet égard, Hollande a bien compris qu’il n’a, en cette fin de mandat, que des coups à prendre en permettant aux négociations de se poursuivre avec un objectif d’accord en fin d’année 2016 comme le veut Obama. Au mieux, Hollande refusera la reprise des négociations ; au pire, Il fera le mort en sabordant de facto le traité jusqu’au mandat suivant. Or, sans la France, l’Allemagne ne peut rien, et de surcroît l’opposition au Tafta ne cesse d’y monter. 


  • agent ananas agent ananas 27 avril 2016 06:53

    C’est pourquoi Obama menace la GB si elle sort de l’UE. Un Brexit rendra les négociations du TAFTA/TTIP encore plus difficiles voir impossibles entre Bruxelles et Washington... Sans son plus proche allié au sein de l’UE, l’influence des Etats-Unis sera considérablement diminuée en Europe.
    Par ailleurs l’opacité du contenu de ce traité est telle, que Julian Assange a déclaré il y a quelques mois déjà, que Wikileaks offrirait 500 000 dollars à quiconque parviendra à obtenir une copie.


  • ZenZoe ZenZoe 27 avril 2016 08:59

    Il faut absolument refuser ce traité en bloc, refuser de signer une version même édulcorée. Le diable se cache dans les détails et les Etats-Unis sont extremement procéduriers. Procéduriers et malhonnêtes.
    Exemple : iIls n’hésitent pas à démolir ce qui fait la force de la Suisse, le secret bancaire, mais s’accomodent très bien des paradis fiscaux sur leur territoire et seraient outrés qu’on leur fasse un procès. Il ne faut pas se leurrer, ils procèderont de la même manière avec l’Europe, c’est même déjà le cas.
    Au lieu de signer des traités dangereux, l’Europe, première puissance économique au monde, ferait mieux de le faire savoir et ne plus s’en laisser conter.


  • Spartacus Spartacus 27 avril 2016 09:40

    C’est vrai ça encourager le commerce est nuisible....


    La vie est tellement meilleure dans les régions sans traités commerciaux ? Zimbabwe, Corée du Nord, Syrie, Ouzbékistan, Érythrée, Angola, Libye, Somalie.

    Par contre dans les pays les plus ouverts au commerce international c’est la misère, Norvège, Suisse, Canada, Danemark, Nouvelle Zélande, Suède, Pays-Bas, Irlande.

    Effectivement on a rien a gagner a vouloir faire du commerce. smiley smiley smiley

    • Fergus Fergus 27 avril 2016 09:48

      Bonjour, Spartacus

      Ce n’est pas le commerce qui est dangereux en soi. Encore faut-il que les parties en présence négocient de manière équitable. Or, ce n’est pas le cas des Etats-Unis qui, sous le couvert de concessions mineures, entendent conquérir largement le marché européen et déverser leurs produits sans vraiment renoncer à leur protectionnisme.

      Qui plus est, le Tafta révé par les Etasuniens fait la part trop belle aux multinationales face aux législations des Etats européens.

      C’est pourquoi il doit être rejeté jusqu’au moment où les Etats-Unis accepteront enfin de négocier sur des bases équitables et dans la plus grande transparence.


    • jjwaDal jjwaDal 27 avril 2016 11:38

      @Spartacus

      Ah mince !... Et moi qui pensait qu’entre l’abolition des frontières intracommunautaires et l’adhésion à l’OMC (« WTO / Whose Trade Organization » est un incontournable pour comprendre ce que la novlangue nomme « commerce ») on avait quasiment tout fait pour « libérer » les flux commerciaux. On m’aurait mentis ? Pourtant l’excellente santé de l’économie européenne comme celle des USA témoignent que l’augmentation des flux commerciaux a un effet indiscutable sur la santé économique des pays et de leurs habitants...
      Et il s’en trouverait pour railler le « TAFTA » et y trouver à redire ?
      Sûrement des fonctionnaires d’extrême gauche limite trotskiste et névrosés, je ne vois aucune autre explication...  smiley


    • ZenZoe ZenZoe 27 avril 2016 11:40

      @Spartacus
      Qui a dit qu’il ne fallait plus faire de commerce ?
      Il est question ici d’un traité dont personne ne connait les clauses et qui nous est imposé par un « partenaire » dont il convient de se méfier. Les Etats-Unis ont en effet une façon de faire du commerce bien peu commerciale, qui s’apparente plus à la prédation et à l’écrasement qu’à l’échange de biens.
      Vous êtes de bien mauvaise foi Spartacus.


    • julius 1ER 27 avril 2016 14:34
      Vous êtes de bien mauvaise foi Spartacus.

      @ZenZoe

      non, mauvaise foi et spartacus ... c’est juste un pléonasme !!!!!

    • tashrin 27 avril 2016 18:08

      @Spartacus
      J’allais vous repondre
      Puis je me suis rappelé : don’t feed the troll :)


    • Spartacus Spartacus 28 avril 2016 10:58

      @Fergus

      La peur de la remise en question de la gamelle des « droits zzzaaaaquiiis » pour les castes plutôt ?

       smiley smiley smiley

      Ce joyeux concept de l’iniquité qui favorise honteusement les castes payées par leurs statuts au lieu de leur travail.

      La peur du changement des corporations de la gamelle statutaire ?


  • julius 1ER 27 avril 2016 14:30
    les dirigeants politiques depuis 25ans dans ce pays de France ont bien profité du terme UE pour faire passer toutes les politiques ultra-libérales qu’on le veuille ou non pour la simple et bonne raison qu’ils ont tous adopté cette idéologie pour de nombreuses raisons ....
    1) d’abord par anti-communisme 
    2) par affinités idéologiques
    3)par facilité politique (dire c’est l’UE était devenu un leitmotiv)
    4) par dogmatisme 
    5)et par suivisme par absence de volonté de trouver une autre voie 

    quand à ce Tafta ... lorsque les dirigeants commencent à faire miroiter les créations d’emplois qu’il y aurait à valider ce Traité ...c’est juste pas sérieux !!!!!

    les références antérieures sont quand même nombreuses ... prenons l’ALENA accord tripartite entre le Mexique, Les USA , le Canada signé par B Clinton avec la promesse de millions d’emplois à la clef .... eh bien c’est juste l’inverse qui s’est produit cela a juste été un déficit d’emploi pour les USA qui étaient les instigateurs de ce Traité ... tout de même et si l’on veut pousser l’analyse plus loin, on finit par construire un mur entre le Mexique et les USA et on a Trump qui veut carrément trucider les mexicains ..... quelle belle réussite !!!!

    et un peu plus loin en arrière la fameuse visite de Nixon à Pékin en 1975 visite qui officialisait les accords de libre-échange entre la Chine et les USA .... les USA pensant s’engouffrer sur le marché chinois comme un nouvel Eldorado pour les produits made in USA ......

     or c’est exactement l’inverse qui s’est produit rien qu’à voir le nombre d’entreprises américaines qui ont coulé dans les 20 ans qui ont suivi ces accords ..... on me dira qu’il faut tempérer l’analyse parceque beaucoup d’entreprises américaines se sont installés en Chine ( le Capitalisme lui n’a pas de frontières mais c’est le peuple américain qui a morflé !!!!!!)

    alors pour ce qui concerne l’Europe avec le Tafta ( no fair trade ) je suis tenté de dire les normes européennes sont bien plus favorables aux entreprises européennes et aux populations et surtout beaucoup ont plus de respect pour la santé publique moins d’OGM et de pesticides etc.... 

    c’est sûr qu’avec le Tafta tout cela ne durera pas c’est la qualité médiocre made in USA et le laisser fairisme des 30 dernières années qui va s’imposer pour nous imposer« le merde in USA » .... c’est pas gagnant-gagnant comme idée. !

    alors pour moi c’est non au Tafta pour toutes les raisons invoquées car nous aurons plus à y perdre qu’à y gagner ..... mais c’est mon opinion !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Breizh Atao 27 avril 2016 17:25

      @julius 1ER
      Je ne suis pas partisan de ce traité, j’ai même signé la pétition des opposants.

      Mais je trouve votre argumentation très étrange.

      Vous évoquez deux accords commerciaux, l’Alena et un accord avec la Chine, qui l’un et l’autre, selon vous, ont été très défavorables aux USA, voire désastreux en termes d’emplois et d’industrialisation.

      Si on vous suit, on serait tenté de penser que le TAFTA sera, tout autant que les 2 autres accords, désastreux pour les USA. Mais vous concluez au contraire que ce sera désastreux pour l’Europe.

      N’y a-t-il pas comme une faille dans votre argumentation ?


Réagir