mercredi 9 novembre 2016 - par Christophe Bugeau

Un éléphant ça Trump énormément !

Alors que nul ne pensait que les outsiders, Sanders chez les démocrates et Trump chez les républicains, ne pourraient sortir du lot, c’est finalement un nouveau venu en politique qui deviendra Président des Etats-Unis et ce pour mener une politique probablement en rupture avec celle des décennies précédentes. Les Etats-Unis rentrent véritablement dans le 21 ème siècle !

Car ne nous y trompons pas : The Donald a beau passer pour un clown et faire parfois assaut de démagogie, il représente bien l’Amérique profonde. S’il a été élu, c’est par rejet de Wall Street et des élites que représente trop Hillary Clinton. La classe moyenne lui donne sa chance pour ne pas finir de sombrer dans la pauvreté et tomber plus bas encore (13 % des américains bénéficient de bons d’achat alimentaires).voir http://www.christophebugeau.fr

Car sous les dérapages verbaux contre les Homos, les femmes ou les latinos perce un programme : redonner du travail aux américains et rendre à leur pays sa puissance économique moribonde. Les Etats-Unis sont submergés de produits made in China et ne produisent plus rien. Sur place même, les immigrants font une concurrence aux américains et tirent les salaires vers le bas !

Trump est élu pour renverser la vapeur : le voudra-t-il ? Le pourra-t-il ?

Le retour au protectionnisme est à l’ordre du jour pour ressusciter le made in USA, la volonté de construire un mur pour empêcher l’afflux de chicanos depuis le Mexique est présente aussi. Mais dans quelle limite serait-ce possible ?

A Los Angeles les enfants hispaniques sont déjà majoritaires dans les écoles (et les hispaniques sont plus nombreux que les noirs avec 14 % de la population américaine), les Etats-Unis représentent désormais 91,9 % du PIB chinois en parité de pouvoir d’achat (http://www.cepii.fr/PDF_PUB/em/2017/em2017-08.pdf) et leur déficit commercial est de – 529 milliards de dollars, même s’il est en diminution. Le réveil apparait bien tardif !

Il faut souhaiter aux américains un retour de flamme qui leur permette ce sursaut. Mais il est clair que cette élection marque un tournant : les Etats-Unis vont donner la priorité à leurs problèmes internes et les européens devront apprendre à se débrouiller tout seul comme des grands ! Car en politique étrangère, les priorités ne seront plus les mêmes : les Etats-Unis seront probablement moins expansionnistes.

Il faut surtout souhaiter à Trump et au peuple américain beaucoup de courage dans le redressement de leur Nation. Et espérer que cette élection sera pour eux et pour l’occident un nouveau départ et non le début d’un effondrement à la Gorbatchev.



28 réactions


  • bluerage 9 novembre 2016 09:21

    Bah, après la victoire des Chicago Cubs aux World Series de la Major league Baseball, tout peut arriver, et on a évité le pire, une sorcière qui aurait appuyé sur le bouton rouge à peine élue, et qui traine derrière elle une batterie de cuisine, corrompue jusqu’à la moelle, merci à Donald et à Julian Assange !


  • Etbendidon 9 novembre 2016 09:33

    Et oui mon cher il va y avoir de la constipation dans nos merdias
    Puis je leur suggérer d’avaler quelques dragées FUCA pour déballaster
     smiley


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 9 novembre 2016 09:41

      @Etbendidon

      Pensez-vous ? Dans la presse, les vestes réversibles sont à la mode depuis longtemps !

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 9 novembre 2016 09:44

      @Jeussey de Sourcesûre

      paroles :

      « Non jamais je ne conteste, ni revendique ni ne proteste
      Je ne sais faire qu’un seul geste, celui de retourner ma veste
      De retourner ma veste toujours du bon côté

      Je l’ai tellement retournée
      Qu’elle craque de tout côtés
      A la prochaine révolution
      Je retourne mon pantalon »


    • Etbendidon 9 novembre 2016 11:21

      @Jeussey de Sourcesûre
      En tous cas mon cher jesaisdesourcesure celle là vous ne l’avez pas vu venir
      Pensez, une QUENELLE de 175 !
       smiley


  • rogal 9 novembre 2016 09:48

    Sondeurs, Menteurs.


  • Trelawney Trelawney 9 novembre 2016 09:50

    Le maire de Montréal qui comme tout canadien n’est jamais le dernier pour faire de l’humour, vient de fendre d’un beau twitt : « notre Bureau d’Intégration des Nouveaux Arrivants de Montréal sera ouvert exceptionnellement après vote Américain... »

    Je suis pour tout ce qui peut planter les USA, parce que tout ce qui affaibli ce pays est bon pour le reste du monde. Donc je suis heureux que Trump soit président

    Pendant ces 4 prochaines années on n’a pas fini de rigoler, mais si on est vendeur de mouchoir, on risque de faire un sacré CA aux USA


  • Fergus Fergus 9 novembre 2016 09:52

    Bonjour, Christophe

    De changements majeurs en vue, en effet, si Trump tient parole : dans son discours, il vient d’annoncer le retour des grands travaux, autrement dit la mise en place d’une politique keynésienne en rupture avec des décennies de néolibéralisme. Sur ce plan-là, il appliquerait le programme... démocrate. A suivre...


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 9 novembre 2016 10:43

      @Fergus

      à suivre, en effet.
      Mais ce ne sont pas les grands travaux du nex deal de Roosevelt qui ont redémarré l’économie étasunienne.
      C’est la décision du pays d’entrer en guerre sur deux fronts et de commander à l’industrie américaine non seulement des armes, mais aussi des bateaux, des avions, des locomotives et des camions en finançant cet effort de guerre par un énorme emprunt que les banques ont accordé joyeusement alors qu’elles refusaient de sortir un radis depuis 1929.
      Espérons que le cours de l’histoire ne bégaye pas et qu’on ne nous servira pas les mêmes plats cette fois-ci.

    • Eric F Eric F 9 novembre 2016 14:02

      @Fergus
      « Retour des grands travaux » : totalement contradictoire avec la baisse drastique des impôts qui figure à son programme, qui ne pourraient se placer que dans le cadre d’un désengagement de l’état. Promesses boulangistes contradictoires !


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 9 novembre 2016 15:42

      @Eric F

      c’est bien pour ça que l’emprunt réalisé pour l’« effort de guerre » américain de la seconde guerre mondiale a été remboursé (et surtout les intérêts) aux banquiers par les peuples qui ont « bénéficié » du plan Marshall. Les banquiers ne prêtent que s’ils sont sûrs d’être remboursés, et dans le guerres ce sont les perdants qui remboursent. Ce que les Américains ont institué de nouveau, c’est de faire payer aussi leurs alliés.

    • velosolex velosolex 9 novembre 2016 20:53

      @Eric F
      Un tartuffe qui trouve grâce chez beaucoup...Ca rappelle de mauvais souvenirs avec l’adolph, et ses manières viriles qui ne déplaisaient pas à toute une Europe réactionnaire...


       « Les Etats-Unis rentrent véritablement dans le 21 ème siècle ! »Nous dit l’auteur...Rigolo !...Ne reculerez t’elle pas plutôt vers le 19 ième siècle...
      C’est pas le tout de donner des coups de menton et de niez la réalité, mais allez convaincre un iceberg par exemple de fondre. 
      Je dis ça en rapport à son climato sceptique, façon poli de ne pas dire « sa connerie »..
      Le 21 ième siècle a intéret à bien se tenir...

  • maQiavel maQiavel 9 novembre 2016 10:24

    L’élection américaine la plus passionnante. Quenelle de 3000 pour les journaleux des médias mainstream, voir leur tronche choquée en décomposition sera jouissif les prochains jours. Quoi que l’on puisse penser de Trump, il mérite le titre de maitre quenellier.

    Une pensée pour tous ces militants pro-Trump à qui on disait que tout était joué d’avance , qu’ils n’avaient aucune chance de l’emporter , qui se sont fait traiter de crétins congénitaux et de cloportes populistes par tout le gratin médiatico-politico –poepolisé mondialisée mais qui n’ont jamais abandonné , qui se sont battu pour l’élection de leur candidat jusqu’au bout , qui n’ ont jamais cessé de croire à sa victoire malgré les énormes sirènes médiatiques et à qui l’idée d’abandonner n’a jamais effleuré l’esprit. Plus on leur a craché dessus, plus ils en ont tiré de la motivation et de l’énergie.

    Ce sont des battants, ils ont tout mon respect. 


    • LE CHAT LE CHAT 9 novembre 2016 11:39

      @maQiavel

      c’est comme chez nous , le peuple en a marre d’être insulté par la gôôôche et le drôôôate mondialiste , de se faire traiter d’ignares ou de gens qui ne savent pas ce qu’ils font !

      c’est tout le contraire ! c’est un véritable vote d’adhésion maintenant pour renverser la table !

      vivement 2017 !


  • maQiavel maQiavel 9 novembre 2016 10:25

    Une démonstration de plus que les médias ne sont pas tout puissant dans la fabrique du consentement. Les masses dans certaines circonstances peuvent y être réfractaires. 


  • agent ananas agent ananas 9 novembre 2016 11:08

    SHE CAME
    SHE RAN
    SHE LOST

     smiley


  • Eric F Eric F 9 novembre 2016 14:08

    « Il faut souhaiter aux américains un retour de flamme qui leur permette ce sursaut » On peut aussi l’interpréter au second degré, car l’expression « retour de flamme » a souvent un sens péjoratif pour désigner quelque chose qui se retourne contre celui qui l’a déclenché.


  • gogoRat gogoRat 9 novembre 2016 14:47

    Comme si un nouveau départ pouvait venir d’une élection-délégation-démission-de-pouvoir-personnels !
     ( si ce n’est le nouveau départ des précédents incarneurs de peuple, à qui on souhaitera aussi bon vent !)
     
     L’incarneur, bon ou pire, c’est comme le phoenix, ça renaît de ses cendres, et il faut bien qu’un s’effondre pour que son clone le renouvelle.
     Ne voit-on pas tous ces bien-pensants qui veulent la mort d’un empire, pour aduler la naissance d’un autre empire ? 
    ( Rêve-t-on de rallier un empire, lorsqu’on est déjà ’dedans’ , et qu’on ne le connaît déjà que trop ? - En ignorant trop souvent que ce n’est pas l’empire le plus en vue, le plus médiatique, le plus propagandiste qui avance le plus patiemment et sereinement )
     
     Alors, Empire de l’Internationale (visée supposée cachée, rusée) ?
     Oui mais laquelle des Internationales ?
     - Celle des incarnés-en-lien-de-subordination (à leurs apparatchics autant qu’à leurs employeurs) ?
     - Ou bien celle des riches ?
     
     Si jamais il existait une réelle différence entre les deux ?
     (juste cet indice : Auprès de quel sauveur s’est réfigiée la classe moyenne US ?)
     
     
     Pour des rêves plus constructifs, je préfère encore une fois répéter la possibilité de cahiers de doléances dignement co-pondérés par un ’sapere aude’ plus mature !


  • Ooberreg 9 novembre 2016 16:38

    Je souhaiterais à présent que Julien Assange soit remercié pour son courage et son intégrité.

    Donald Trump lui permettra peut être, je l’espère, de recouvrer sa liberté, lui qui depuis des années risque sa vie pour tenter de faire tourner la page de la corruption mondialisée.
    Merci Monsieur Trump.
    Merci Monsieur Assange.

    • Eric F Eric F 9 novembre 2016 18:53

      @Ooberreg
      Quand il prendra ses fonctions, il ne sera pas forcément favorable au fuitage des secrets d’état.
      Concernant la corruption, pensez-vous qu’un affairiste qui a fait fortune dans l’immobilier ait de grande chance d’être un parangon d’honnêteté ? Cela me rappelle le slogan contre Nixon « lui acheteriez-vous une voiture d’occasion ? »


    • Ooberreg 11 novembre 2016 13:50

      @Eric F
      Wikileaks à plutôt fait ressortir des secrets de corruption (placements au Luxembourg et financements vers Clinton) que des secrets d’Etat.

      Et puis Trump n’a pas besoin, ni d’avion, ni de buildings, ni d’hotels, ni d’argent. Il les a déjà.
      Ce que les américains demandent, c’est qu’il défende les intérêts des américains. Pas ceux de la planète entière.
      Peut être me trompe-je.


  • Clofab Clofab 9 novembre 2016 17:02

    Quenelle épaulée grandiose dans le cul des merdias Zuniens et Français !


    Bravo Trump !

  • SamAgora95 SamAgora95 9 novembre 2016 18:27

    Un nouveau venu ? pas d’après les simpson !


    Trump président annoncé en 2000 :


    C’était pareil pour les attentats du 11 septembre 2001 :

    Allusion au 11 septembre 2001 avec photo des tours jumelles en 1997 :

    -------------------------

    J’ai comme un doute là ! Seraient-il encore entrain de se foutre de nos gueule ?
    Quand on sait qui est derrière ce dessin animé, il y a de quoi se poser des questions !

    • Eric F Eric F 9 novembre 2016 18:46

      @SamAgora95
      Concernant Trump président, c’est en effet amusant qu’il en soit fait mention dans l’épisode des Simpson, ceci dit il avait déjà envisagé de se présenter aux primaires en 88, et aux élections de 2000 en indépendant. L’hypothèse qu’il soit président apparaissait alors comme un canular... la vraie vie rejoint ici la fiction.

      Concernant le 11 Septembre, le fait de représenter les tours jumelles en couverture d’un magazine sur New York n’a rien de prophétique, comme si on représentait la tour Montparnasse dans un magazine sur Paris.


    • SamAgora95 SamAgora95 9 novembre 2016 19:54

      @Eric F

      Je ne peux qu’espérer que Trump ne sera pas une déception comme Obama.

      Concernant les attentats du 11 septembre 2001, ce qui est hallucinant ce n’est pas la représentation des tours jumelles, mais le fait qu’elles soient associées au 9/11 :


      Il est presque inconcevable que cela relève du hasard, prédire un évenement avec une telle précision peut avoir deux explications :

      1 - Posséder une boule de cristal.
      2 - Avoir eu vent de l’événement, ce qui implique qu’il avait été planifié.

      Je sais pas pourquoi, je penche pour la deuxième solution....

    • Eric F Eric F 10 novembre 2016 18:28

      @SamAgora95
      Le fait que les deux tours parallèles symboliques de NY puissent ressembler visuellement à un 11 est une transposition a posteriori, et le prix de 9$ n’a rien à voir avec une date. Ni boule de cristal, ni connaissance par des dessinateurs de cartoons d’un attentat quatre ans plus tôt. Ce n’est pas non plus du hasard, mais une extrapolation d’image.
      Il doit exister des milliards d’images publiées, sur le nombre, on pourra toujours en trouver pour y « plaquer » un évènement, l’extraordinaire serait de ne pas en trouver qui fasse l’affaire. Faites l’exercice, vous verrez (mais il faut surement y mettre du temps).


Réagir