jeudi 1er mars 2007 - par Le Panda

Un faible fort

Le maître mot qui s’impose est la chute des partis pour l’unité nationale.

François Bayrou cherche ses repères sur le plateau de TF1. Son réconfort, sa force, il cite Mendès France et s’appuie surtout sur les théories gaullistes. Il rend la République à Mendès France et l’équilibre de la France à Charles de Gaulle.

La principale satisfaction qu’il tire ressemble terriblement à sa main tendue en direction des autres. Il met en avant la dette de la France et de chaque citoyen.

Son discours est de plus en plus clair, c’est presque un étalement de programme anticipé. Ce qui peut attirer, c’est son refus de voir un gouvernement présenter un budget déficitaire. Effectivement, l’équilibre, il le trouve dans les désapprobations que la Cour des Comptes dévoile dans les imperfections du fonctionnement de l’Etat. Il reproche le train de vie de l’Elysée.

L’allusion faite à Gilles de Robien laisse planer les défections que ce dernier a pu faire et qui ont desservi la République. Ce dernier étant intervenu ce jour, effectivement invite François Bayrou à rejoindre la majorité. De plus, il affirme qu’il ne prendra sa décision et le choix de son camp qu’à la fin du mois de mars, il est vrai que Gilles de Robien vient de sortir un ouvrage qui va tout à fait dans le sens de la prestation de François Bayrou. Qu’a-t-il donc, si c’est le cas, à se faire pardonner ou est-ce une promotion indirecte de son livre, compte tenu de la montée dans les sondages pour choisir son camp au bon moment.

La comparaison faite par PPDA entre Jacques Delors et Marie-Laure Aubry vaut un revers de main d’une façon génétique, que tout ne s’acquiert pas du bon côté.

Il prône une justice qui parait tant équitable qu’elle sonne comme la cloche de la récréation, là où les enfants peuvent être eux-mêmes parce qu’ils parlent avec leurs mots, leur langage, leur créativité, leur sentiment, leur ressenti. Ce message, François Bayrou tente de le faire passer, le tout n’est pas de s’en persuader.

Il met face à face les partis politiques pour tenter d’emporter le Peuple. On sent un coup de patte magistrale de l’enseignant qu’il tire de la masse d’un rassemblement multidisciplinaire, mais ayant le même objectif.

Pour dissiper certains bruits, il réussit pour la première fois depuis le départ de l’émission à faire sourire PPDA comme un professionnel avec l’art du métier.

Il se démarque en ne laissant planer aucun doute, mais qui ressemble à des gifles magistrales aux politiques présidentiables de tous bords. Il a un ton gaullien avec les mêmes mouvements de mains, osant dire « J’ai refusé des ponts d’or ».

Il ne manque pas de revenir de temps en temps à la ruche pour donner des coups d’aiguillons aux faux bourdons. PPDA rentre dans son jeu en professionnel aguerri. Il conteste les chiffres annoncés tant par Ségolène Royal que par Nicolas Sarkozy, indiquant de par là même une rupture catégorique venant des partis qui dirigent la France.

Les rafales de questions qui pourraient le déstabiliser, il ne mémorise pas, il note. Ce point pourra lui permettre de réfléchir sur un temps creux.

Il préconise la création d’une formation différente en créant, et cela quelle que soit la taille de l’entreprise, deux emplois sans charge, sauf 10 % pour les caisses de retraite.

Le plus surprenant, il tient un langage populaire, se sentant prêt à mettre sa main à couper que les hauts des présidentiables à ce jour, ne pourront en aucun cas respecter leurs engagements.

Il démontre les lacunes du Ministère du Travail, l’image peut paraître osée mais c’est comme si vous faisiez la différence entre dormir dans des draps de bure, nous ne goûtez pas directement à la soie sans être passé par le coton, qui lui pourra absorber.

Il prône le droit aux différences dans toutes formes politiques. Il martèle des vérités que tout un chacun voudrait tant voir se réaliser.

L’idéal européen, il en fait la fleur de la France. Il laisse les fenêtres ouvertes, mais la porte est close.

Dans son programme, il inscrit une loi, voir deux, qui obligeraient les députes français ou européens à être présents à leur poste, dans le cas contraire, il ne sera pas tenu compte de leur vote, et peut-être même pas rémunérés.

Il s’enorgueillie de la position et fier de l’attitude de Jacques Chirac pour la non prise en compte, tant vis-à-vis de l’Irak que de l’ensemble du Moyen Orient. Sa phrase, l’Iran est lourd, peut comporter un double sens, il est contre toute forme de brutalité d’intervention, mais rappelle à l’Iran les valeurs de l’engagement de la position nucléaire.

Au même titre qu’il se voit élu Président de La République, il ne concède pas un pouce de terrain dans les différents chapitres soulevés. Il regrette le manque de civisme vis-à-vis de l’Afrique, et il rend la misère la plus profonde coupable de ces mal nantis qui préfèreront mourir plutôt que d’être assassinés.

Pour la première fois, le plan Marshall de 1947 sort des besaces pour favoriser les autres continents.

Il met en cause l’association Airbus Etat, laisse-t-il sous entendre qu’en dehors de la guerre des partis, il veut donner sa chance à l’Europe au travers de la France. Cela explique la mise sous silence depuis le non référendum que les politiques taisent peut-être pour des profits personnels.

A l’abord du sujet social, les harkis sont des hommes qui le tiennent particulièrement à cœur, et la guerre d’Algérie refait surface pour raison d’Etat. On a le sentiment déguisé d’un remake du film « Indigènes ». Son émotion frôle pratiquement le point le plus fort de son intervention, ce sont les 100 000 morts que ces hommes à part entière, en tant que Français, la nation française leur doit. Il compare l’exclusion des rapatriés, plus connus sous le nom de « Pieds Noirs », à celle de l’exode pour éviter un génocide sur les harkis.

Il suggère une ouverture de l’Université vers les campagnes, donc du tissu rural plutôt que l’inverse que nous subissons aujourd’hui.

A l’entendre sur ses propositions, comment ne pas épouser de tels dires pour qu’ils deviennent effectifs par leur façon de faire. François Bayrou a-t-il fait un plaidoyer pour une 6ème République.

Il y a fort à parier, que cela soit avec ou sans lui, c’est le programme que la France doit s’imposer pour se relever et se retrouver dans un gouvernement d’union démocratique.

Il quitte le plateau en invitant une personne qui lui en faisait la demande, « Françoise », à le suivre durant une journée.

François Bayrou a démontré qu’il détenait certaines connaissances, associées à des qualités humaines, et quoi qu’il en soit, la solution sera humaniste ou ne sera pas.
.



56 réactions


  • manixx84 (---.---.130.222) 1er mars 2007 13:15

    Le Panda comme toujours à une vision des plus juste. Malgres mon envie de voter LE PEN au premier et second tour la raison me rattrape et une petite voix me dit que l’ami BAYROU n’est pas simplement un vote contestataire mais plus raisonné et visionnaire ...


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 14:18

      C’est la surprise de la journée pour le premier commentaire...

      Dans la mesure où la véritable presse retrouve sa liberté d’expression sans piége, les électeurs feront parler la raison.

      Dans la mesure, où mes écrits soient lus puis apportent une pierre à l’édifice démocratique où chacun donne la puissance de ses convictions, je ne puis que vous inviter à participer à la journée du 24 mars organisée par Agora Vox La liberté reste pour le citoyen du monde que je suis mon live en direct.

      Merci d’avoir ouvert le débat.

      Le Panda

      Patrick Juan.

       smiley


    • Panda (---.---.243.114) 1er mars 2007 19:08

      @ l’auteur :( les pandas parlent aux panda ! ^^) Bonne article, bien ficelé, c’est sans doute le rendus le plus proche de l’émission que j’ai pus lire jusqu’à présent. Mais le 1er commentaire...

      @ manixx84 : C’est vraiment n’importe quoi de dire : je voulais voter JMLP et en fait je vais peut être voter FB ! Pourriez-vous éclairer ma lanterne sur les points communs entre ses deux individus et leurs programmes ? Car à mes yeux je n’en vois aucun.


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 23:44

      Panda bonsoir,

      merci de votre objectivité par rapport à l’article.

      Le Panda vous invite à participer à la journée du 24 mars. Il est seul et unique, maître de lui, je veux parler de manixx84 d’exprimer son point de vue et sa décision de vote.

      Il est évident que la position de JMLP et celle de FB, non, c’est le cas de le dire, pour le moins, aucune similitude possible.

      A mon humble avis, je ne peux croire que 20 % des français possèdent une carte du FN, par contre, que JMLP puisse utiliser finement les erreurs en tant que professionnel de la politique, cela peut entraîner des craintes. Ces dernières peuvent entraîner des votes contestataires sans parfois assimiler les conséquences que les extrêmes engendrent.

      Ce n’est pas pour autant que même minoritaire on peut s’arroger le droit de les ignorer. En ce qui me concerne, cela serait une certaine forme de génocide intellectuel.

      Votre réflexion est pertinente mais il faut comprendre que des gens « biens » existent dans toutes les classes de la société. Je me suis posé la même question que vous, mais constatez, et je vous en remercie, la réponse que j’ai faite.

      Bonne journée.

      Le Panda

      Patrick Juan. smiley


    • (---.---.38.189) 2 mars 2007 10:00

      Il est clair que beaucoup de votants FN au premier tour donneront leur voix à Bayrou au second tour si ce dernier parvient à s’y hisser.

      Pas question, en effet, de reconduire les responsables du pillage de la France qui ont creusé une dette de 1300 milliards d’euros en 20 ans.

      Bayrou, ce serait un vote pour le moins pire. Un vote sanction contre les responsables et coupables. Tout en sachant qu’avec lui, la France continuera dans la voie de la médiocrité. Mais mieux vaut encore la médiocrité que la faillite annoncée avec les deux autres.


    • seb59 (---.---.180.194) 2 mars 2007 10:04

      Sauf si jmlp se glisse au second tour...

      Dans ce cas les electeurs de gauche auront le choix entre l’ump qui favorise le capitalisme et les patrons, et le parti nationaliste qui veut favoriser la france et les francais.

      Cruel dilemme. smiley


    • Le Panda Le Panda 2 mars 2007 11:35

      Bonjour, IP : xxx.4038.189

      J’apprécie votre commentaire. La question que l’on peut se poser dans votre analyse est que tout va se jouer au premier tour, ceci est ma position d’observateur.

      Les responsables du pillage de la France ont creusé une dette bien supérieure 1300 millards d’euros mais en 30 ans, de Mitterrand à Chirac en de rares exceptions, ils nous ont tous plus ou moins mentis.

      Il est vrai que le salon de l’Agriculture ouvre ses portes aujourd’hui, enfin je veux dire ce week-end, et chacun va aller de sa caresse vers les vaches à qui on va lustrer les bottines.

      Jacques Chirac fut un excellent Ministre de l’Agriculture, c’est ce qui a fait son succès. La France a besoin de ses racines d’où découle sa culture. Bayrou a été un exploitant agricole, c’est peut-être le seul à avoir touché le fumier de ses mains sans s’en offusquer. Il n’y a pas de sot métier, je suis aussi un peu un touche à tout.

      La médiocrité et la puissance des faibles, la faillite annoncée par les deux autres comme vous le stipulez remonte à 30 années en arrière, il est indiscutable que si vous posez la question pour le respect de la France, il faut que la Nation cesse de vivre au-dessus de ses moyens à ceux qui exploitent toutes les failles. De cela, je suis persuadé nous en reparlerons, ici ou ailleurs, je vous souhaite une très bonne journée.

      Cordialement.

      Le Panda

      Patrick Juan. smiley


    • Le Panda Le Panda 2 mars 2007 11:42

      7 59 bonjour,

      Vous commencez votre commentaire en indiquant « Sauf si JMLP glisse au second tour... » il se propose d’attaquer De Villiers en diffamation en prétendant ne pas avoir les 500 signatures, c’est faux et vous en aurez la confirmation sous peu, il les a... J’en apporterai la démonstration dans un prochain article que je soumettrai à AgoraVox.

      Il ne s’agit plus de gauche ou de droite, comme je le cite dans l’article la richesse des partis coule la France, elle favorise par l’ultralibéralisme le capitalisme des patrons voyous.

      L’alliance FN / MNR démontre que ce n’est pas la France aux français, mais un retour à la 4ème République. Ce qui serait désastreux, c’est que le cruel dilemne auquel vous faites allusion ne confronte pas les français à l’idéologie d’un pays démocratique mais à la main mise de l’Etat sur le labeur des productifs. smiley

      Cordialement.

      Le Panda

      Patrick Juan.


  • FrédéricLN (---.---.244.231) 1er mars 2007 13:24

    hum ... il s’agit de MARTINE Aubry !


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 14:09

      Non, je ne pense pas, lorsque comme c’est votre cas l’on fréquente l’UDF c’est bien à vous de juger.

      D’autres ont une opinion plus EXPLOSIVE grâce peut-être à une presse ancienne qui je crois traite le sujet objectivement.

      Merci de votre commentaire, dans la mesure où je rencontre Martine AUBRY, dois-je faire un baise-main pour vous et en votre nom ?

       smiley


  • Pierre R. (---.---.231.186) 1er mars 2007 13:29

    Au-delà du sujet politique lui-même, l’analyse est fine et fort bien ciselée. Phrases courtes, idées choc, un modèle.

    A propos de Bayrou, les observateurs ne peuvent que constater une remontée fulgurante de ce candidat dans les sondages. Sans les moyens techniques de ses adversaires, François Bayrou gagne du terrain à l’arrachée. Surprenante ascension d’un homme qui se disait fort seul, il y a quelques mois !

    Pierre R.

    (Montréal, Québec)


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 14:30

      Pierre R.

      Bonjour, votre commentaire me touche énormément. D’autant plus qu’il vient de loin, je suis presque persuadé que je n’aurai pas fait mieux que vous.

      Je vous propose amicalement un lien sur mes blogs, et une page sur le panda futé de mon site professionnel.

      Pourquoi, grâce au courage de Carlo Revelli et à votre franc parler, j’aimerais vous compter parmi mes relations et pourquoi pas devenir « des amis » ma porte restera toujours ouverte à des gens de votre trempe.

      Pour revenir à votre dévelloppé j’ai une devise parmi bien d’autres :

      UN HOMME SEUL NE PEUT RIEN.

      Merci de votre commentaire.

      Le Panda

      Patrick Juan.

       smiley


    • Pierre R. (---.---.231.186) 1er mars 2007 15:15

      Merci

      J’ai ajouté le lien de votre site au mien.

      Pierre R.

      Montréal (Québec)


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 15:33

      J’espère bien que c’est sans flagornerie, dans le cas contraire, je boude les « bambous ».

      Aurons-nous le plaisir de nous rencontrer le 24 ?

      Dans le cas contraire, merci de m’emmener faire un tour sur votre île de liberté, ou me faire savoir comment pouvons-nous nous rencontrer, justement pour parler de nos droits et devoirs smiley.

      Amicalement,

      Le Panda

      Patrick Juan.


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 17:37

      Pierre R.

      Merci !

      Vous êtes sur les 3 blogs et le site avec vos liens. A très bientôt,

      Amicalement,

      Le Panda

      Patrick Juan.


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 17:40

      Arnaud,

      En attendant d’aller faire un tour sur l’île, je suis content qu’AgoraVox vous ai permis de retrouver votre chèquier et le bon chemin.

      Cela vaudra un café en tête à tête. smiley

      Amicalement,

      Le Panda

      Patrick Juan.


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 23:49

      Arnaud, bonsoir,

      Je vais me coucher, avec dans les yeux la limpidité de votre île de liberté. De là à dire que ma première obsession demain matin sera de boire un café crème onctueux, non. Je sussure du thé, en tant que bon panda, mais j’ai pris note de l’invitation qui était à mon initiative et que je vous remercie d’avoir fait monter le lait.

      Quoi qu’il en soit, vous pouvez venir sur mon site pour m’indiquer le cas échéant un numéro de portable, puisque vous avez pris la décision de venir le 24. Etant à Paris légèrement avant, je me ferais un plaisir de vous offrir la première tournée. Ensuite pour quitus, il vous restera à me donner quelques clichés de votre île.

      Amicalement vôtre.

      Le Panda

      Patrick Juan. smiley


  • Fred (---.---.20.123) 1er mars 2007 14:01

    Bayrou n’est pas moins malin que ces concurrents. C’est un bon acteur, très intelligent, particulierement instruit.

    Il a une bonne connaissance globale de la France (depuis le moyen age à nos jours).

    Bref, il me fait moi aussi douter. Ca faisait longtemps que je n’avais pas éprouvé de la sympathie pour un personnage politique.

    A suivre.


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 17:42

      Fred, bonjour,

      Le message est bien passé, le commentaire de bon aloi, la facture de bonne consonnance.

      Le solde : une invitation à venir à la journée du 24 mars. Preneur ou sceptique ?

      Cordialement.

      Le Panda

      Patrick Juan.

       smiley


  • fredleborgne (---.---.146.172) 1er mars 2007 14:08

    Au moins il reste cohérent et ne sombre pas dans la démagogie insultante pour l’électeur citoyen responsable. Ce type de citoyen est-il la majorité des électeurs ? Pari risqué


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 17:48

      Fredleborgne, bonjour,

      Comme vous l’indiquez, tout laisse à supposer dans son discours à la française que le risque zéro n’existe en aucune circonstance.

      Les paris sont ouverts, mais je ne ferai pas le bookmaker, pari trop risqué...

      Il n’en demeure pas moins qu’il est peut-être le seul, pour l’instant, à savoir parler à l’oreille des chevaux.

      Le quinté du Jackpot, serait, que contre toute attente, de mains forcées ; il soit effectivement le Président de tous les français.

      Les paris sont ouverts ! Mais, existe-t-il des bureaux comme le PMU, à l’enseigne FB ? J’ai de gros doutes !! smiley

      Le Panda

      Patrick Juan.


  • bille_de_plomb (---.---.185.2) 1er mars 2007 14:10

    Il est effectivement très posé et à l’aise dans toutes situations. ça lui donne un côté très « force tranquille » qui n’est pas étranger à sa popularité actuelle.... A suivre....


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 17:52

      A bille_de_plomb, bonjour,

      Par les temps qui courent, comme aurait dit quelqu’un avant lui : « La Force Tranquille, est plus puissante que de »Manger des Pommes" surtout contre le cholestérol.

      Cela vaut largemment un traitement anti-lipidique tel que du Tahor 10 ! Même à seule dragée par jour, la ligne jaune comme aurait dit Coluche, n’est pas franchie ! Il n’est pas sur la route de Madison mais dans le pays béarnais ! smiley

      Cordialement.

      Le Panda

      Patrick Juan.


  • zazyg zazyg 1er mars 2007 14:25

    Voici venu le temps de la mystification bayrourienne ( dirait San Antonio ! ) L’enjeu de ces élections, le choix des orientations principales pour la société française des prochaines années devraient être au cœur de l’action du président ou de la présidente de la république. Il n’en est rien, l’essentiel de l’action des 2 candidats de droite est d’escamoter cet enjeu. La droite a 2 fers au feu, la plupart des médias lui appartiennent et les dirigeants des médias publiques ont été nommés par ce gouvernement, leur mission actuelle est de renforcer l’électorat de Bayrou, lequel spécialiste du bonneteau électoral nous montre une carte de gauche sur laquelle on ne mettra jamais le doigt au lendemain de l’élection ! Bayrou qui « pourrait » choisir un premier ministre socialiste ! Tout est dans le temps employé : conditionnel imparfait, le temps de la mystification car, vu son programme c’est une hypothèse bien hypocrite et qui a pour finalité « l’empapahoutage » de naïfs de préférence de gauche qui ne voient pas que le but ultime de cette manipulation est de justifier le report des voix à droite au 2èmè tour ! Aujourd’hui, après le ralliement de tous les socialistes historiques derrière Ségolène Royal quels sont les « meilleurs » hommes politiques de la gauche qui collaboreront, pardon collaboreraient à l’application d’un programme où les quelques idées que l’on peut qualifier de gauche pâle figurent en plus concrètes dans le pacte « ségolènien », les autres idées étant celles de la droite pure et dure ! Il ne suffit pas de débaucher quelques extras pour les portefeuilles, il faut aussi faire élire une majorité et je ne vois pas comment il y parviendra sinon en se soumettant aux conditions de l’UMP ! Alors si c’est pour commencer par une cohabitation inévitable,boiteuse et tordue et de plus fluctuante autant s’installer tout de suite en Italie ! Quand on a le cœur à gauche on vote à gauche ! point « ET c’est ainsi qu’Allah est grand » disait Vialatte


    • FreeManu (---.---.107.173) 1er mars 2007 15:07

      @Zazyg

      Ça va, c’est pas trop dur de faire du copier-coller de votre commentaire (pas très intéressant) dans tous les articles traitant de M. Bayrou ?!...


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 17:56

      A Zazig, bonjour,

      Je n’ai pas demandé à ce que votre commentaire soit replié. Mais lorsque l’on prend les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, il ne faut pas être surpris de prendre du plomb ! C’est vilain, c’est pas beau, c’est pas bon, pas touche : que de faire des copier-coller destinés aux rédacteurs parlant d’une position qui peut vous déplaire, mais donnez-vous un peu d’air par le simple fruit de l’imagination. J’ai quelques livres en réserve...si vous êtes preneur. smiley

      Bonne fin de journée.

      Le Panda

      Patrick Juan.


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 17:58

      A FreeManu, bonjour,

      Merci pour l’information, mais en ma qualité de rédacteur modeste, j’ai patienté avant de répondre à Zagzig, pour savoir comment il réagirait à votre commentaire.

      Sans réaction de sa part, je ne peux laisser passer des copier-coller ou des trolls, cela s’appelle de la nuisance d’esprit.

       smiley

      Cordialement.

      Le Panda

      Patrick Juan.


  • Lepinoi (---.---.236.71) 1er mars 2007 15:29

    Un visionnaire !!!

    Voila le mot qui définit le mieux François Bayrou ... J’ai été touché par son discour ô combien séduisant. Il ne promet rien de démagogique, mais possède l’argument massue quand il parle de la dette progressant exponentiellement. Il la réparti avec sa charge annuelle future sur chaque enfant... C’est imparable, rien que pour cette raison, il mérite notre vôte. François BAYROU dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Un visionnaire ! Peut-être en avance sur son temps ?


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 18:03

      A lepinoi, bonjour,

      De visionnaire, il n’y a rien dans cette situation. Simplement un langage qui a fait croire à l’église au miracle de Bernadette Soubirou. La grotte existe toujours, elle rapporte autant sinon plus, mais il faut bien se raccrocher à quelque chose.

      Votre commentaire, je l’apprécie surtout par les quelques mots d’études financières que j’avais omis de préciser dans mon billet, merci d’avoir apporter ce complément qui lui donne plus de valeurs.

      Cordialement.

      Le Panda

      Patrick Juan.

       ;-/


  • ben (---.---.182.41) 1er mars 2007 17:41

    Un deuxieme tour sarko bayrou, ca ca serait des débats de fonds très interressants en perspectives !

    Les sujets abordés par les 2 gros candidats restent très vagues, genre petites phrases, slogans, ca carresse dans le sens du poil et ca remue rien de bien génant.

    Bayrou est tres bon car il sait aborder les problemes, nous faire prendre conscience à quel point ils sont important, mais tout en nous rassurant sur sa facon de les traiter...ca a l’air evident dit comme ca mais les 2 autres n’y arrivent pas très bien, les « postures » (mot à la mode) qu’ils prennent leurs convictions fuyantes et variables.

    Allez francois !


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 18:16

      A ben, bonjour,

      Mettre le lien de votre site, je vous en remercie. Cela permet au moins d’avoir la clarté de vos propos, de constater qu’une jeunesse est prête à ouvrir les véritables portes de la démocratie telle que vous l’expliquez dans votre vidéo.

      En ce qui me concerne, je veux me garder un droit de réserve, je dirais en temps et en heure la couleur de mon choix. Il est bon de savoir que des choix sont déjà faits mais pour ne pas perdre le bon sens de l’information, sans aucun risque en ce qui me concerne qu’il arrive la même chose que ce qui est arrivé à Duhamel ; en ma qualité de média professionnel, je dirais pour ne pas utiliser la phrase de Voltaire : « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrais pour que vous puissiez le dire », je vous ai confectionné un lien sur l’un de mes blogs professionnels au même titre que tous les autres partis ou candidats ayant quelque chose d’intéressant à dire.

      Je vous remercie de votre commentaire constructif dans la défense de votre idéologie ; en ce qui me concerne, je m’en tiens à la ligne des rédacteurs-modérateurs d’AgoraVox, jusqu’au moment où nous penserons effectivement que nous nous devrons de soulever le voile de notre droit de réserve.

      Très amicalement.

      Le Panda

      Patrick Juan.

       smiley


    • Le Panda Le Panda 2 mars 2007 11:48

      Ben, bonjour,

      Désolé de n’avoir pu répondre à votre commentaire hier où vous annoncez la couleur. Une évidence, le 2ème tour tel que vous l’annoncez, pourrait représenter la finance contre le respect des Droits de l’Homme. Je suis assez d’accord avec votre analyse, mais laissez parler l’histoire et ce sont bien souvent les petites phrases qui font les grands hommes.

      Votre appréciation en ce qui concerne François Bayrou, je vous remercie de la décliner. Mais quel que soit notre futur Président de la République, je n’écrirai pas et je ne dirai pas : « Allez François » tout en respectant votre argumentaire, je dirai : « Allez les Français, montrez ce dont vous êtes capables ».

      Chacun ses convictions. smiley

      Cordialement.

      Le Panda

      Patrick Juan.


  • labaule (---.---.252.249) 1er mars 2007 18:25

    Je viens d’entendre de Sarnez parler de son Bayrou dans des termes qui indiquaient qu’elle parlait a son gourou. En effet,Bayrou me fait de plus en plus penser a un chef de secte qui se nourrit d’incantations. Esperons qu’il n’entrainera pas ses fideles dans un suicide collectif.


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 21:28

      A labaule, bonjour,

      Il est bon de ne pas dire une chose et son contraire. Il m’étonnerait fort que l’allégation de votre propos ressemble à Marielle de Sarnez et pour que les lecteurs d’AgoraVox ne soient pas des plus surpris, je demande simplement en toute objectivité à ce qu’ils prennent connaissance qui est Marielle de Sarnez (http://fr.wikipedia.org/wiki/Marielle_de_Sarnez)

      Il serait fort surprenant que quelqu’un qui mange dans une assiette qui lui tient à coeur depuis plus de 20 ans, puisse laisser une allégation comme celle que vous argumentez, chacun fera la juste part des choses, merci de faciliter par votre intervention la qualité des autres commentaires.

      Le Panda

      Patrick Juan.


  • duchemin (---.---.167.24) 1er mars 2007 21:36

    > Un faible fort

    @ l’auteur :( les pandas parlent aux panda ! ^^) Bonne article, bien ficelé, c’est sans doute le rendus le plus proche de l’émission que j’ai pus lire jusqu’à présent. Mais le 1er commentaire...

    @ manixx84 : C’est vraiment n’importe quoi de dire : je voulais voter JMLP et en fait je vais peut être voter FB ! Pourriez-vous éclairer ma lanterne sur les points communs entre ses deux individus et leurs programmes ? Car à mes yeux je n’en vois aucun.


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 23:53

      Arnaud,

      Votre île, possède-t-elle la puissance de celle de Serge Lama ? Quoi qu’il en soit, certains veulent semer le doute dans l’esprit, voir la conception de certains, le principal c’est de savoir garder son calme.

      En tant que Panda, il m’arrive de ne pas rougir et manger des bambous blancs sur des îles de liberté en restant zen.

      Amicalement.

      Le Panda

      Patrick Juan. smiley


    • Le Panda Le Panda 1er mars 2007 23:58

      Arnaud,

      Vu vos engagements, je prends le serment (pas de vigne) et encore moins de Bachus de mettre entre les dents du Diable non répondeur, la biographie du lien qu’il ne s’est pas même donné la peine d’ouvrir. Ne chutez pas, regardez le flux et le reflux d’une image cristaline, fais dodo, la culture ne pousse pas en dormant.

      Je me charge de mettre un peu d’ordre dans la taupinière qui a refusé de discourir avec vous, en ce qui me concerne, je regagne mes pénates en remerciant simultanément la qualité des intervenants sur cet article, que j’ai souhaité objectif et concis.

      Merci à toutes et tous.

      A bientôt.

      Le Panda

      Patrick Juan. smiley


    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 2 mars 2007 00:12

      La vigne, c’est le sarment ...


    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 2 mars 2007 00:13

      Pour vérifier l’orthographe en ligne avant de poster :

      http://atilf.atilf.fr/


    • Le Panda Le Panda 2 mars 2007 00:36

      Courouve, bonsoir,

      Lorsque l’on confond sarment et serment, nul doute qu’une thèse ou un doctorat de quel ordre que ce soit ne peut être l’apanage de tout un chacun...

      Je peux vous dire que je suis particulièrement fier d’avoir passé mon certificat d’étude primaire en sautant la 6ème pour rentrer en 5ème avec la mention « bien ». Je me suis attaché à un bambousier et depuis j’ai parcouru Voltaire et c’est en lisant Rousseau que je suis tombé dans le ruisseau avec Gavroche.

      Pour les recherches, il existe des moteurs de recherche dont le secret, vous devez en posséder le trousseau de clefs, comme certains l’entrée du tonneau des Danaïdes. Le serment peut être, comme c’est encore le cas aux Etats-Unis, fait sur la Bible en levant la main droite... ou en d’autres lieux tels qu’au Pays de Bacchus qui prend 2 c...pour cacher sa vertu avec un sarment de vigne... pardon...hic...c’est la fin de la journée, un coup de sarment et mon serment trouve son envol chez Hypocrate. Pardon d’avoir un peu de zest embryonnaire, comme les pots au feu de la culture. Bon appétit, bonne journée, et au plaisir de vous rencontrer, l’erreur ne peut appartenir qu’à ceux qui font quelque chose. Désolé si mon goût du chocolat et des îles libres vous a empêché de voir que la mer peut aussi bien s’écouter que se regarder.

      Le Panda

      Patrick Juan. smiley


    • Le Panda Le Panda 2 mars 2007 12:03

      Arnaud, Bonjour,

      J’espère que vous avez bien dormi et que « fais dodo cola mon p’tit frère », vous a permis de vous réveiller doucement. Lorsque je prends un engagement, je me donne comme ligne de conduite de le respecter. Vous avez interpellé labaule qui n’a pas daigné vous répondre. Afin de ne pas tricher avec les règles de la démocratie, je m’étais engagé à dire qui était exactement Marielle de Sarnez Biographie [modifier] Entrée en politique pour soutenir la candidature de Valéry Giscard d’Estaing à l’élection présidentielle de 1974, elle est une des chevilles ouvrières de la création de l’UDF en 1978.

      Dans les années 70 et 80, elle collabore successivement auprès des responsables de l’UDF, Jean Lecanuet, Simone Veil et Raymond Barre avant d’être nommée secrétaire générale des États généraux de l’opposition en 1989.

      De 1993 à 1997, elle est successivement conseillère, puis directrice de cabinet de François Bayrou au ministère de l’éducation nationale. Elle est la première femme française non-énarque à occuper un tel poste.

      Elle est ensuite secrétaire générale du groupe UDF à l’Assemblée nationale entre 1997 et 1998.

      En 1999, elle est élue au Parlement européen sur la liste conduite par François Bayrou. Elle y fait partie des principaux fondateurs du Parti démocrate européen.

      Elle est élue en 2001, conseillère de Paris, élue du XIVe arrondissement.

      En mars 2006, elle est élue à la tête de la fédération UDF de Paris, contre le Sénateur et Conseiller de Paris, Yves Pozzo Di Borgo.

      En 2007, elle est directrice de campagne de François Bayrou pour l’élection présidentielle française de 2007.

      Perspectives [modifier] Elle est candidate UDF aux élections municipales à Paris en 2008.

      Fonctions au Parlement européen [modifier] Groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe, Vice-présidente Commission de la culture et de l’éducation, Membre Commission des affaires étrangères, Membre suppléant Délégation à la commission parlementaire mixte UE-Chili, Membre suppléant Délégations pour les relations avec l’Afrique du Sud, Membre

      Je pense que cela sera ma dernière intervention pour ce jour. En attendant, faites chauffer le lait et le thé, mais de débordez pas ! smiley

      Bien à vous et rendez-vous au 24 au plus tard.

      Très cordialement.

      Le Panda

      Patrick Juan.


  • Bois-Guisbert (---.---.186.156) 2 mars 2007 00:31

    Dans la mesure où la véritable presse retrouve sa liberté d’expression sans piége, les électeurs feront parler la raison.

    Et si Bayrou n’est pas élu - de fait, il n’a aucune chance de figurer au second tour -, admettrez-vous que les électeurs LAISSENT, à 80 %, parler leurs tripes plutôt que de FAIRE parler leur raison* ?

    Ou vous préparez-vous déjà à dire que, finalement, la presse n’a pas retrouvé sa liberté d’expression sans piège ?

    * Comme l’attestent cent ans, et plus, de démocratie partitocratique et référendaire.


    • Le Panda Le Panda 2 mars 2007 11:55

      boisguibert, bonjour,

      Je ne fais pas parti des chevaliers de la table ronde, peut-être que vous, oui. Aurons-nous l’occasion de nous rencontrer lors de la journée du 24 mars ?

      Vous me citez : « Dans la mesure où la véritable presse retrouve sa liberté d’expression sans piège, les électeurs feront parler la raison ». Avec des si on mettrait Paris, Rome, Copenhague et les autres dans une bouteille de génie maléfique.

      Quant à votre position sur les 80 %, la question est bien posée, il ne s’agit pas de laisser faire et à ces fins, nous possédons tous en tant que responsable une carte d’électeur. Ce n’est pas les tripes qui doivent parler, mais la voix de la raison. Oui, je l’écris, les presses toutes confondues, dans leur majorité, ont perdues leur liberté d’expression, elles n’ont pas été piégées, elles sont les complices d’un pouvoir d’Etat...

      Vous faites allusion à 100 ans et plus de démocratie, partitocratie et référendaire, c’est un peu, à mon sens, une façon rétrograde de ne pas agir dans l’urgence lorsque quelqu’un ou une nation affiche un déclin qui veut le voir disparaître.

      Merci de votre commentaire, bonne journée et peut-être à bientôt... smiley


    • Bois-Guisbert (---.---.166.75) 2 mars 2007 12:11

      Ce n’est pas les tripes qui doivent parler, mais la voix de la raison.

      C’est ce qu’avait dit Chirac - il a utilisé le terme « tripes » - pour emporter le oui lors du référendum sur le TCE, vous avez vu le résultat...

      Pour la rencontre, j’habite trop loin... Désolé...

      Mes amitiés.


  • Le Panda Le Panda 2 mars 2007 13:17

    Bois-Guisbert, rebonjour, Dixit vos propos : Ce n’est pas les tripes qui doivent parler, mais la voix de la raison.

    Je confirme en tous points.

    C’est ce qu’avait dit Chirac - il a utilisé le terme « tripes » - pour emporter le oui lors du référendum sur le TCE, vous avez vu le résultat... Tout à fait en accord avec vous, je n’ai rien d’un Chiraquien, j’ai du respect pour tout homme...

    Le résultat est clair le TCE il a eu le courage de le soumettre à Référundum, pour que l’on parle de lui, il voulait faire un « coup » à la Mitterrand, LOUPE ! Pourquoi ? Sûrement que les français deviennent de plus en plus conscients des promessses non tenues.

    Le projet du TCE ne représentait en aucun cas une avancée pour l’Europe, mais une position technocratique édulcorée par VGE qui, a trop tiré tous les pouvoirs à Lui, s’est retrouvé, complétement isolé...

    Dites de vous à moi, qui Jacques Chirac, n’a pas trahi en fin limier politique, même ses meilleurs amis y sont passés, alors de grâce tout sauf ses références...Je veux bien rester simple mais surtout ne pas trahir mes convictions et encore moins mes ennemis...La substance de son pouvoir il aura le temps d’y penser dans quelques mois... Sarkozy aussi arriviste que lui, risque de le comprendre trop tard, il aurait du pour avoir la crédibilité des citoyens se démarquer comme il avait su le faire et se maintenir dans cette position, que seul F.B. à su préserver...être ou ne pas être soi...là est la question.

    Désolé que nous ne puissions nous renconter le 24, mes liens vous sont ouverts.

    Cordialement,

    Le Panda

    Patrick Juan

     smiley


  • Bois-Guisbert (---.---.166.75) 2 mars 2007 16:03

    Ce n’est pas les tripes qui doivent parler, mais la voix de la raison.

    On ne se mettra jamais d’accord. Moi, j’écrirais « Ce ne sont pas les tripes qui DEVRAIENT parler, mais la voix de la raison. », parce que je parle de ce qui est - et que l’observation confirme depuis plus de cent ans -, vous, vous me parlez de ce qui devrait être...

    Je confirme aussi, la grande majorité des électeurs ont voté, votent et voteront, avec leurs tripes plutôt qu’avec leur raison. Ceux qui se prononcent toujours pour le même parti, comme ceux qui changent d’orientation plus souvent que de chemise.

    C’est tout simplement qu’avec Gustave Le Bon,je crois à la primauté absolue de l’affectif sur le rationnel. Tout en comprenant que ce soit extrêmement difficile à admettre pour un peuple qui s’estime issu des « Lumières »... smiley


    • Le Panda Le Panda 2 mars 2007 16:52

      Bois-Guisbert, me revoici,

      Je pense que nous ne sommes pas trés éloignés, de par la conception de l’expression.

      C’est une question de « forme » pas une question de « fond ».

      Evidemment, cela peut faire l’objet d’un débat plus avancé, mais le délit de faciès peut se comprendre dans tous les sens. Je vous donne raison sur la forme, puis je garde le fond, avec un regret, celui que nous ne puissions nous rencontrer le 24 à Paris.

      Vous devez être quelqu’un de têtu, mais de censé un peu comme moi quoi... smiley

      Trés cordialement, au plaisir...

      Le Panda

      Patrick Juan.

       smiley


  • Bois-Guisbert (---.---.166.75) 2 mars 2007 17:24

    Vous devez être quelqu’un de têtu...

    Une sacrée tête de lard, en fait ! smiley


    • Le Panda Le Panda 2 mars 2007 17:52

      Je ne laisse jamais tomber, ce qui pourrait être un dialogue.

      De là à me traiter de tête de lard...moi qui suis un cochon touit propre, non c’est pas sympa, par ailleurs ce n’est pas un dialogue alors je dis :« na ».

      J’ai trouvé pire que moi sans conteste... smiley

      Le Panda

      Patrick Juan smiley


    • Le Panda Le Panda 2 mars 2007 21:10

      Arnaud,

      en ce qui concorne l’île que je souhaite voir, je puis penser que c’est de l’Art.Le pourrons-nous même si c’est celle du diable ou de Papillon...

      En ce qui concerne l’appel de tout à l’heure sur un débat via les USA cela pourrait s’aparenter à La Mouche du Coche.

      Quand à la 3é version c’est un reamake de Bony and Clyde de 6é dimension...

      Come wisch your friends and last the bigs Pigs Okay, but no for you, or rigth ? Why ? i’not sorry reading this paper, because my head his old...Thank !!! smiley

      Okay, tu peux venir sur mes blogs il y un billet sur Jack, pas l’Eventreur mais Lang de son état civil, okay ? At the last....

      Le Panda

      Patrick Juan.

      J’ai gagné le thé ou café, car Sarko était sur Canal, You see ? smiley


    • Bois-Guisbert (---.---.166.75) 2 mars 2007 21:24

      On ne s’est pas compris...

      Je dis que je ne suis pas têtu, que je suis une sacrée tête de lard, parce qu’un têtu ordinaire, à côté de moi, c’est un monstre de compromission...

      On y est ? smiley


    • Le Panda Le Panda 2 mars 2007 21:46

      Salut Arnaud,

      Notre amour est éternel, la vie n’est pas un long fleuve tranquille surtout quand on a à faire à Demian West...il a bien pris son pseudonyme, c’est tout à fait : Les mystères de l’Ouest avec Gordon et James West. Avec leur train, ils tombaient toujours des nanas au final, en attendant de s’entretenir avec le Président de la Maison Blanche, la seule fausse note, c’est que l’actuel est busché smiley, tout comme Demian !

      Est-ce que je te garde un exemplaire de « *Autant en emporte le vent » ou je t’en fais une copie...

      Très amicalement en appréciant tes commentaires qui déterminent une amitié naissante. smiley

      Le Panda

      Patrick Juan.

      En attendant, çà crie dans la cuisine, et j’ai le ventre qui grogne.... smiley


    • Le Panda Le Panda 2 mars 2007 21:54

      Bonsoir Bois-Guisbert,

      Heureusement qu’on peut se rattraper après les sasafras. Effectivement, comme aurait dit un homme célèbre : « Je vous ai compris », merci de cette précision sans laquelle je finissais comme un morceau de lardon...

      A défaut de cela, le débat est ouvert, je vous invite confraternellement, pardon je voulais dire amicalement à vous rendre sur le site du Panda, à la rubrique mes blogs et exposez vos doléances sur mon éditorial de ce jour, relatif à Jack Lang.

      Cordialement, indiquez votre ville compte tenu de ma profession vous ne coupez pas du café, que je vous offre, le repas étant à votre charge smiley après, nous pourrons discuter et chasser les intrus. A défaut, nous nous en prendrons aux Indiens qui seront responsables de rien et de tout, mais il faut bien que quelqu’un soit scalpé. Je préfère autant que ce soit vous plutôt que moi, au moins j’aurais un trophée. smiley Je vous ai connu hier, aujourd’hui je vous apprécie grâce à Bayrou, à propos Sarkozy était sur Canal+, j’suis parti à la nage.

      Très amicalement.

      Le Panda

      Patrick Juan.


    • Bois-Guisbert (---.---.36.214) 4 mars 2007 00:05

      Je vous remercie bien pour votre invitation, et j’y ai donné suite... Les points de suspension vous indique déjà que le voyage n’a pas été très convaincant. Tout d’abord, j’avoue ne pas avoir une opinion tranchée sur un personnage que je considère comme trop « frétillant » pour susciter un sentiment puissant, dans un sens ou dans l’autre.

      Et puis, je suis tombé sur cette phrase :

      Il faut indiscutablement lui rendre l’hommage qui lui revient, à savoir qu’il a sûrement été le meilleur Ministre de la Culture que nous ayons eu depuis bien longtemps.

      à laquelle il m’est impossible de souscrire après avoir abordé son bilan au travers de cet impitoyable prisme qu’est Le Massacre de la sensibilité, de Georges Mathieu.

      Le Lang en question figure, moultes exemples à l’appui, au premier rang des massacreurs, en tant que parangon d’un vandalisme officiel, dont la dévastation de la cour du Palais Royal, n’est que l’exemple le plus spectaculaire...

      C’est vraiment tout ce que j’ai à en dire, puisque son rôle dans le psychodrame présidentiel ne m’inspire absolument rien en dépit de mon désir de vous être agréable...

      Bien à vous.

      P.S. - J’ajoute que François Bayrou n’est pas épargné par Mathieu, en raison de son fiasco à la tête de l’Education nationale.


    • Le Panda Le Panda 4 mars 2007 03:46

      Bois-Guisbert bonjour,

      je rentre en l’instant. Je suis très agréablement surpris de votre commentaire. Sa justesse, sa véracité, la valeur des mots, etc.

      Il est bien trop tard ou trop tôt, pour que j’y réponde ainsi aussi facilement, sans tenir compte de la véracité de vos termes. Mais surtout, pour le contre-courant que vous soulevez par rapport à la position de Mathieu.

      Ce jour je reviendrais vous répondre bien plus en détail, dans la mesure où vous le souhaitiez.

      Désolé de vous avoir choqué, par ailleurs ce billet a été proposé à Agoravox, pour être mis en ligne et justement pour que ce vous écrivez éclate au grand jour, je voulais laisser ce soin aux lecteurs ou rédacteurs.

      Il m’a été démandé de revoir la forme mais que dans le fond le billet avait « une valeur » qui méritait d’être légèrement modifié, je pense le faire ce lundi en espérant qu’il soit cette fois publié.

      Vous êtes quelqu’un de bien avec des convictions profondes et nous avons besoin de gens comme vous. Votre commentaire en vous remerciant d’être venu sur mes blogs, je vous remercie ; je vais m’en inspirer pour mes modifications.

      Bien à vous, amicalement, cela n’a pas du être facile pour vous.

      Le Panda

      Patrick Juan.

      Souriez à la vie smiley elle reste une merveille éphémére...


    • Le Panda Le Panda 4 mars 2007 03:53

      > Un faible fort

      Bois-Guisbert bonjour,

      je rentre en l’instant. Je suis très agréablement surpris de votre commentaire. Sa justesse, sa véracité, la valeur des mots, etc.

      Il est bien trop tard ou trop tôt, pour que j’y réponde ainsi aussi facilement, sans tenir compte de la véracité de vos termes. Mais surtout, pour le contre-courant que vous soulevez par rapport à la position de Mathieu.

      Ce jour je reviendrais vous répondre bien plus en détail, dans la mesure où vous le souhaitiez.

      Désolé de vous avoir choqué, par ailleurs ce billet a été proposé à Agoravox, pour être mis en ligne et justement pour que ce vous écrivez éclate au grand jour, je voulais laisser ce soin aux lecteurs ou rédacteurs.

      Il m’a été démandé de revoir la forme mais que dans le fond le billet avait « une valeur » qui méritait d’être légèrement modifié, je pense le faire ce lundi en espérant qu’il soit cette fois publié.

      Vous êtes quelqu’un de bien avec des convictions profondes et nous avons besoin de gens comme vous. Votre commentaire en vous remerciant d’être venu sur mes blogs, je vous remercie ; je vais m’en inspirer pour mes modifications.

      Bien à vous, amicalement, cela n’a pas du être facile pour vous.

      Le Panda

      Patrick Juan.

      Souriez à la vie smiley elle reste une merveille éphémére...


Réagir