vendredi 24 mars - par Jeussey de Sourcesûre

Un « false-flag » pour son propre compte ? Bizarre…

Un adolescent israélo-américain de 19 ans est soupçonné par la police israélienne d'avoir menacé d’attentats à la bombe des centres communautaires juifs aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande et en Australie. Le jeune homme a été arrêté jeudi par la police d’Israël qui travaillait en tandem avec le FBI depuis plusieurs mois.

Le porte-parole du FBI, Mme Samantha Shero, a déclaré au New York Times : « Enquêter sur les crimes motivés par la haine est une priorité absolue pour le FBI et nous continuerons de veiller à ce que toutes les races et toutes les religions se sentent en sécurité dans leurs communautés et dans leurs lieux de culte ».

La Ligue Anti-Diffamation avait enregistré plus de 120 menaces d'attentats à la bombe contre des centres communautaires juifs à travers les États-Unis depuis le 9 janvier, ce qui avait fait craindre une recrudescence d'antisémitisme dans le pays.

Le porte-parole de la police israélienne, M. Micky Rosenfeld, a déclaré que le suspect, originaire du sud d'Israël, utilisait des « technologies avancées de camouflage » pour masquer l'origine de ses appels.

Il a ajouté que le suspect avait envoyé des dizaines de menaces à des lieux publics, des synagogues et des centres communautaires aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande et en Australie. Le suspect a également envoyé des menaces à Delta Airlines en 2015, allant jusqu’à obliger un appareil à effectuer un atterrissage d'urgence.

Le procureur général américain Jeff Sessions a également publié une déclaration insistant sur l'application de la loi dans l’action conjointe des deux pays au cours de cette enquête : « L'arrestation d'aujourd'hui en Israël est le point culminant d'une enquête à grande échelle sur plusieurs continents pour des crimes haineux contre les communautés juives à travers notre pays. Le ministère de la Justice s'est engagé à protéger les droits civils de tous les Américains et nous ne tolérerons pas le ciblage de toute communauté dans ce pays sur la base de leurs croyances religieuses. »

Par contre, aucune information n’a été donnée sur les motivations réelles de ce jeune homme que personne ne qualifie de « terroriste » puisqu’il ne présente pas les caractéristiques permettant de lui attribuer le label, personne ne dit s’il s’était « radicalisé » (ni où, ni comment, ni pourquoi ?), puisque ce terme n’est employé que pour l’Islam intégriste et pas pour les autres fanatismes, ni s’il appartenait à un réseau ou avait agi seul. Il parait pourtant difficile d’imaginer un jeune homme de 19 ans se livrer à des opérations d’une telle envergure seul dans sa chambre, le soir, en sortant du lycée, à l’insu de ses parents. Il manque quelques informations dans les déclarations dont le but évident est avant tout de prouver la neutralité des forces israéliennes et américaines dans la lutte « pour le bien », ou bien de montrer que les pays concernés sont exempts d'antisémitisme.

Il parait aussi plausible (sinon évident) que le but des menaces proférées par le jeune homme (ou l'organisation à laquelle il appartient) était d’amplifier l'animosité contre ceux que l'on désigne comme « terroristes » depuis la mise en relief de l’« axe du mal » par Bush. Les opérations sous fausse bannière sont des actions menées avec utilisation des marques de reconnaissance de l'ennemi, dans le cadre d'opérations clandestines. N’est-ce pas de cela qu’il s’agit en l’occurence ? Ne suffit-il pas de s’en prendre à une institution juive pour que la « présomption de culpabilité » soit aussitôt tournée vers ceux que l’on a désignés de longue date comme l’ennemi naturel ?



15 réactions


  • Hecetuye howahkan howahkan 24 mars 08:37

    Merci. 


  • Jeekes Jeekes 24 mars 09:17

    "nous continuerons de veiller à ce que toutes les races et toutes les religions se sentent en sécurité dans leurs communautés et dans leurs lieux de culte"
     
    Comme en Iran, en Libye, en Syrie, en Irak, au Yémen ?
    Enfin, partout où ce grand pays, défenseur des libertés et des valeurs oXydentales vole au secours des peuplades opprimées...

    Manquent pas d’air !


  • Le Panda Le Panda 24 mars 10:05

    Bonjour,

    Vous avez dit « bizarre comme c’est étrange » JE L’AVAIS LU AVANT ET JE VOUS DIS merci ET bravo ET UN 5 étoiles parfaitement mérité. Je partage pleinement la position de « Jeekes »

    Le Panda

    Cdt 


  • leypanou 24 mars 11:31

    D’après ce qu’on peut lire un peu partout, sauf dans les msm, les instigateurs de beaucoup d’attentats prétendûment déjoués aux États-Unis sont le FBI lui-même, donc il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

    Le PSYOP ,comme ils disent, ne risquent pas de se terminer et c’est vendeur, surtout à l’approche des élections.. Et puis surtout, cela permet de faire « accepter » plus facilement des mesures liberticides dont l’efficacité contre les attentats restent à prouver.

    Nous en France, on n’est pas en reste : un petit rappel pour la route. (ceci n’est qu’un exemple, il y a probablement d’autres exemples d’autres bords, en fonction des besoins).


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 24 mars 11:34

    Allo Massada ? ^^


    • phan 24 mars 13:10

      @bouffon(s) du roi

      Il est silencieux depuis que Shlomo Pinto est condamné à 11 ans de prison ferme pour une tentative de meurtre sur la personne d’un Arabe ! 



    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 24 mars 20:08

      @phan

      ah ok, s’ils commencent à se tuer entre eux ... ^^


    • baleti baleti 24 mars 21:46

      @phan


      Je crois aussi que ses espoir en TRUMP l’on quitté. 

      L’ambassade américaine a Jérusalem, et le gel des millier de logement par l’ONU, qui avais été autoriser par Netanyahu, en terre palestinienne, après l’élection de Trump, commence a leur faire comprendre, qu’ils va falloir qu’ils calme leur arrogance.

  • agent ananas agent ananas 24 mars 12:30

    Cela confirme que l’antisémitisme est un phénomène exagéré voir imaginaire, comme je l’avais écris en réponse à « l’islamophobie, un racisme imaginaire » de Pascal Brukner.


  • Gogonda Gogonda 24 mars 13:29

    Merci Jeussey de SourceSûr.


    Si seulement ceux qui ont assez d’énergie pour mener ce genre de coup tordu pouvait l’employer pour le bien de l’humanité...

  • Ouahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahah a
    ahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahah....
    Ouahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahah ahah
    ahahahahahahahahahahahahahahah........................................ ..................

    Avec ces gens là, il suffit d’attendre patiemment et de ferrer le poisson au bon moment....Ils ont toujours tendance à s’emmêler les pieds dans le tapis.... 

    L’antisémitisme « juridique » est devenu le fond de commerce de tous les pousse-au-crime sionistes.... 


  • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 24 mars 19:18

    Pas loin de chez moi on a eu un élu du FN qui brûlait des voitures le soir pour mieux dénoncer l’insécurité la journée. L’histoire du pompier pyromane, c’est vieux comme l’allumette.


  • baleti baleti 24 mars 21:39

    sur I-24 news en français, ils disaient que les menaces on commencer il y a deux ans


    Donc a 17 ans, depuis le sud d’Israël (en plein désert), avec du matériel hyper sophistiqué, d’ailleurs on se demande d’ou il le sort, se jeune pour des raison inconnue, aurai émis de fausse alerte a sa communauté. ????????`
    Que depuis les states ou l’Australie, se soit difficile de le localiser, peu être, mais depuis israel, le pays ou la technologie d’espionnage est très perfectionner, c’est impossible .
    On n’a pas vue encore son visage
    SA PUE LE MOSAD 

    Et si c’était un moyen de racketter la communauté juive vivant hors d’Israël, ses juif qui ne sont pas vraiment convaincue, de la politique de netanyahu, ou qu’ils on de plus en plus du mal a metre la main a la poche, avec ses menace ils auraient eu besoin d’une protection

Réagir